Les jeunes économistes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les jeunes économistes"

Transcription

1

2 Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque pérode, l ntérêt dû. Remarque : 1) Les ntérêts sont versés à la fn de chacune des pérodes de prêt. 2) Le captal ntal reste nvarable. Les ntérêts payés sont égaux de pérode en pérode. 3) Le montant des ntérêts est proportonnel à la durée du prêt. Calcul pratque : S nous désgnons par : C : le captal placé ; t : le taux d ntérêt annuel pour 100 DH ; n : la pérode de placement en années ; : l ntérêt rapporté par le captal C On sat que : I = C * T * N / 100 ¾ S la durée est en jours : I = Cj / 360 ¾ S la durée est en mos : I = Cm / 12 ¾ S la durée est en année : I = Cn 2. Méthode des nombres et des dvseurs fxes : S le durée est exprmée en jours l ntérêt est I = Ctj / Séparons les termes fxes et les termes varables et dvsons par (t) : I = (Cj /t) / (36000 / t) ce qu nous donne : La formule devent : I = Cj/ (36 000/ t) Cj = N est le nombre 36000/t = D est le dvseur fxe I = N / D Cette formule est ntéressante lorsqu l s agt de calculer l ntérêt global produt par pluseurs captaux aux même taux pendant des durées dfférentes. 3. la valeur défntve ou la valeur acquse : La valeur défntve du captal (C) après (n) pérodes de placement est la somme du captal et des ntérêts gagnés.

3 S nous désgnons par (VD) la valeur défntve alors : VD= C + I = C + (Ctn / 100) = C + Cn. VD = C (1+ (tn /100)) s n est en années. 4. Taux moyen de pluseurs placements : Soent les sommes d argents placées à des taux varables et pendant des durées dfférentes : Captal Taux Durée C1 T1 J1 C2 T2 J2 C3 T3 J3 L ntérêt global procuré par ces tros placements est : IG= (C 1T 1J 1 +C 2T 2J 2 + C 3T 3J 3) / (1) Défnton : Le taux moyen de ces tros placements est un taux unque qu applque l ensemble de ces 3 placements donne le même ntérêt global. S : IG = (C 1T mj 1 + C 2T mj 2 + C 3T mj 3) / (2) (1) est (2) sont dentques alors : 5. ntérêt précompté et taux effectf de placement : Il exste deux manères de paement des ntérêts : ¾ par versement unque lors du remboursement fnal de prêt (paement des ntérêts du jour du remboursement du prêt par exemple) on dt que l ntérêt est postcompté. ¾ Par avance au moment du versement du captal (les bons de casse par exemple), c'està-dre paement des ntérêts le jour de la concluson du contrat de prêt. Ces deux modes de calcul ne sont pas équvalents du pont de vue fnancer.le taux effectf dans le deuxème cas est un peu plus élevé. Défnton : On calcul le taux effectf du placement à chaque fos que les ntérêts sont précomptés et que l ntérêt est calculé sur la base de la valeur nomnale. Les ntérêts sont versés par l emprunteur le jour de la concluson du contrat de prêt, jour ou l emprunteur recot le captal prété. Il est alors évdent que les fonds engagés procurent au prêteur un taux de placement supéreur au taux d ntérêt stpulé.

4 Exemple1 : Une personne place a ntérêt précompté DH pour 1 an, taux = 10%. Quel taux effectf de placement réalse-t-elle? Résoluton : L ntérêt procuré par l opératon s élève a (10000 * 10 *1) / 100 = 1000 DH. Le préteur reçot mmédatement cet ntérêt. Les choses se passent donc comme s l n avat déboursé que = 9000 DH. Le prêteur recevra, dans un an, son captal de (l a déjà encassé les ntérêts). Il aura donc gagné en un an 1000 DH en engageant seulement 9000 DH. Le taux effectf Te de placement est (9000 * Te * 1) / 100 = 1000 sot Te = 11.11%. *Utlsaton de l ntérêt smple : L ntérêt smple est utlsé dans : ¾ Les opératons a court terme ¾ Les prêts entre banques ou ntermédares fnancers. ¾ Les comptes courants ; les carnets de dépôt. ¾ Les prêts a la consommaton accordée par les nsttutons fnancères. ¾ Les escomptes des effets de commerce 6. applcaton au comptes courants et d ntérêts : Défnton : Le compte courant est ouvert chez une banque. Les fonds sont versés a vue et sont drectement exgbles. Le ttulare d un compte courant peu, à tous moments effectuer des versements des retrats ou des transferts. Le compte courant est d ntérêt est un compte courant sur lequel les sommes produsent des ntérêts crédteurs ou débteurs selon le sens de l opératon à partr d une date dte : date de valeur. La date de valeur est une date qu dffère, la plupart du temps, de la date d opératon, c est la date ou l opératon est prse en compte. Dans la plupart des cas, les sommes retrées d un compte le sont à une date de valeur antéreure à celle de l opératon postéreure à celle du dépôt, cec joue à l avantage des banques. Il exste pluseurs méthodes pour tenr de tels comptes. Les calcules sont assez fastdeux. L utlsaton de l outl nformatque a rendu caduque la plupart de ces méthodes. Toutefos, la méthode hambourgeose est la seule encore utlsée par les banques. ¾ Méthode hambourgeose : Elle permet de connaître l état et le sens du compte a chaque date. Elle est la seule applcable avec des taux dfférentels (le taux débteur en général supéreur au taux crédteur). On parle de taux récproques s ls sont égaux.

5 Prncpe et organsaton de traval : 1) A chaque opératon est assocé une date de valeur ¾ Date d opératon : date effectve de réalsaton de l opératon. ¾ Date de valeur : date a partr de laquelle on calcule les ntérêts. ¾ Date de valeur est égale à la date de l opératon majorée ou mnorée. D un ou de pluseurs jours (jours de banque) suvant que l opératon est crédtrce ou débtrce. Les opératons sont classées par date de valeur crossant. 2) Les ntérêts sont calculés sur le solde du compte, à chaque fos que celu-c change de valeur. 3) La durée de placement du solde est le nombre de jours séparant sa date de valeur de la date de valeur suvante. 4) A la fn de la pérode de placement (le trmestre par exemple) on détermne le solde du compte après avor ntégré dans le calcul le solde des ntérêts débteurs et crédteurs et les dfférentes commssons prélevées pour la tenue de tel comptes. 5) Dans le cas de la réouverture du compte, on retent comme premère date de valeur, la date d arrêté du solde précédent. 6) On peut utlser pour le calcul sot drectement la méthode hambourgeose. Sot la méthode des nombres et des dvseurs fxes applquée à la méthode hambourgeose. Cas partculers : Dans certans cas (lvret d épargne et compte sur carnet) les dates de valeurs sont mposées : le premer et le 16 du mos. Les banques applquent un taux d ntérêt smple pendant le nombre de qunzanes entères cvle de placement ; ans pour un dépôt la date de valeur est le premer ou le 16 du mos qu sut la date de l opératon pour un retrat, la date de valeur est la fn ou le 15 du mos qu précède la date d opératon. S q est le nombre de qunzanes, l ntérêt produt un montant C placé pendant q qunzanes entères est : I = ctq / 2400 ou I = cq / 24

6 Chaptre 2 : Les ntérêts composés Secton I : Défnton et formule I- Défnton : Un K est placé à ntérêts composés lorsque l'ntérêt s'ncorpore au K à la fn de chaque pérode et porte ans ntérêt pendant la pérode suvante. On dt que l'ntérêt est captalsé en fn de pérode. ¾ Pérode de captalsaton : Le temps est dvsé en partes égales qu'on appelle " pérodes ". Ces pérodes peuvent être par exemple : l'année, le trmestre ou le mo. Taux : En matère d'ntérêts composés, on utlse le tx par 1 Dh c à d l'ntérêt rapporté par 1 Dh en 1 pérode. II- Formule de la valeur acquse : Désgnons par : C : K placé n : nb de pérodes : tx d'ntérêt correspondant à 1 k de 1 Dh A : la valeur acquse Pérodes K Intérêts Valeur acquse : A 1 C1 C 2 C 2 C (1 + ) x... n C (1 + ) n - 1 C (1 + ) n 1 x A = C (1 + ) n C + C = C ( 1 + ) C (1 + ) + C (1 + ) = C (1 + ) (1 + ) = C (1 + ) 2 C (1 + ) n-1 + C (1 + ) n-1 x = C (1 + ) n - 1 (1 + ) = C (1 + ) n Secton II : calculs numérques : emplos des tables : I- calcul d'une valeur acquse " A" 1- Cas où le texte et le temps sont dans la table : Exemple: Quelle est la valeur ajoutée par 1 K de 5.000,00 Dhs placé pendant 5 ans au texte de 6 %?

7 On sat que A = C (1 + ) n L'expresson (1 + ) n est donnée par la table f ère n = 1 A = (1,06) 5 A = x 1, = 6.691,13 Dhs. 2- K ou le temps de placement n'est pas dans la table. Exemple : C = Dhs tx = 4,5 % n = 3 ans 7 mos 2 Méthode commercale : A = C (1 + ) n A = C (1 + ) k + p/a A = C (1 + ) k (1+ ) p/a T.F n 1 T.F n 6 A = (1,045) 3 (1,045) 7/12 = x 1, x 1,02601 = 7.025,08 Dhs 2 Méthode ratonnelle : A = C (1 + ) k (1+ x p/a) T.F n 2 A = (1,045) 3 (1 + 0,045) 7/12 = x 1, x 1,02625 = 7.027,08 Dhs 2 Méthode d'nterpolaton : C = Dhs n = 3 7/12 T x 4,5 % A =? 3 < 3 7/12 < 4 (1,045) 3 < (1,045) 3-7/12 < (1,045) 4 (1,045) 4 = 1, (1,045) 3-7/12 =? (1,045) 3 = 1, (1,045) 3 = 1, mos 0, mos 0, mos 0, mos x X = 0, x 7 x = 0, (1,045) 3 7/12 = 1, , = 1, A = (1,045) 3 7/12

8 A = x 1, A = 7.027,08 Dhs 3- K où le tx ne fgurent pas dans la table, quelle est la V.A d'un K de ,00 Dhs placé au tx de 4,34 % pendant 5 ans. On sat que A = C (1 +) n A = (1,0434) 5 4,25 % < 4,34 % < 4,50 % (1,0425) 5 < (1,0434) 5 < (1,045) 5 (1,045) 5 = 1, (1,0434) 5 =? (1,0425) 5 = 1, (1,0425) 5 = 1, ,0025 0, ,0009 x x = 0, x 0,0009 0,0025 = 0,00534 II calcul du Tx : (1,0434) 5 = 1, ,00534 = 1, A = x 1, = ,33 Dhs Exemple 1 : Un K de Dhs est placé à ntérêts composés pendant 5 ans, sa valeur acquse se lève à Dhs, calculer le tx. On sat que : A = C(1 +) n 6.691,13 = (1 + ) 5 (1 + ) 5 = 6.691,13 / (1 + ) 5 = 1, D'après la T.F n 1, le tx est de 6 % Exemple 2 : C = Dhs A = 7.688,13 Dhs n = 6 ans On sat que A = C (1 +) n 7.688,13 = (1 + ) 6 (1 + ) 6 = 1, , < 1, < 1, (1,0725) 6 < (1 + ) 6 < (1,075) 6 0,0725 < < 0,075

9 (1,075) 6 = 1, (1 + ) c = 1, (1,0725) 6 = 1, (1,0725) 6 = 1, ,0025 0, x 0, = - 0, x x = - 0,0725 x = 0, x 0,0025 x = 0,0018 0, I = 0,0725 x 0,0018 = 0,0743 Tx = 7,43 % III- Calcul de la durée (m) : Exemple 1 : Un K de 5.000,00 Dhs est placé à ntérêt composé au tx de 6 %, sa valeur acquse s'élève à 6.691,13 Dhs. Calculer n On sat que A = C (1 + ) n 6.691,13 = (1,06) n (1,06) n = 1, D'après la T.F n 1, la durée est de 5 ans. Exemple 2 : La valeur d'un K de 4.200,00 Dhs placé à ntérêt composé au taux de 5 % s'élève à 6.912,75 Dhs, calculer n? Calculer n On sat que A = C (1 + ) n 6.912,75 = (1,05) n (1,05) n = 1, , < 1, < 1, (1,05) 10 < (1,05) n < (1,05) 11 (1,05) 11 = 1, (1,05) n = 1, (1,05) 10 = 1, (1,05) n = 1, mos 0, x mos 0, x = 0, x 12 = 2, , La durée est de 10 ans, 2 mos 15 jours. IV Formule de la Valeur actuelle (C) : On sat que A = C (1 + ) n C = A/( 1 + ) n C = A x 1/ ( 1 + ) n C = A ( 1 + ) n L'expresson (1 + ) n est donn2e par la TF n- 2

10 a- Cas où le temps et le taux fgurent dans la TF de 5 % pendant 6 ans, sa VA s'élève à 7.628,14 Dhs, calculer C C = A (1 + ) n C = 7.628,14 x (1,05) -6 C = 7.628,14 x 0, C = 5.692,23 Dhs b- cas où n = K + p/q Exemple : Un captal est placé à ntérêt composé au taux de 6,25 % pendant 5ans 7 mos, sa VA s'élève à 9.820,25 Dhs. Calculer " C ". 2 1 ère méthode : - 5-7/ /12 = /12 C = 9.820,25 x (1,0625) -6 (1,0625) 5/12 C = 9.820,25 x 0, x 1,02558 C = 7.000,00 Dhs On sat que : C = A (1 + ) - n -5 7/12 C = 9.820,25 x (1,0625) (1,0625) -6 < (1,0625) -5-7/12 < (1,0625) -5 0, < (1,0625) -5-7/12 < 0, (1,0625) -5 = 0, (1,0625) -5-7/12 =? Donc x = 0, x 7 = 0, (1,0625) -5-7/12 = 0, C = 9.820,25 x 0, C = 7.074,58 Dhs c- Cas où le taux " C " ne fgure pas dans la T.F Exemple : La V.A d'un K "C " placé à ntérêt composé au taux de 5,18 % pendant 4 ans s'élève à 8.680,25, calculer " C " On sat que C = A (1 + ) n C = 8.680,25 ( 1,0518) 4 C = 8.680,25 x 1 ( 1,0518) 4 C = 7.092,5 Dhs Chaptre 3 : Les annutés

11 L'étude des annutés est d'une mportance captale, celle-c permet en effet de résoudre pluseurs problèmes relatfs : Aux emprunts (remboursement de crédt). Aux placements (consttuton d'un captal, retrate par exemple). A la rentablté d'un nvestssement. 1. Défnton : On appelle annuté des sommes payables à ntervalles de temps régulers. Dans le cas des annutés proprement dtes les sommes sont versées ou perçues chaque année à la même date, la pérode retenue est alors l'année. On peut cependant effectuer des paements semestrels, trmestrels ou mensuels. Dans ces cas on parle de semestralté, trmestraltés ou de mensualtés. Le versement d'annutés a pour objet, sot de rembourser une dette, sot de consttuer un captal. constantes. 2. Annutés constantes de fn de pérode : Ic, les sommes sont payables à la fn de chaque pérode, en outre ces sommes sont 2-1- valeur acquse : A Valeur acquse au moment du derner versement : Soent : a : le montant de l'annuté constante : le taux d'ntérêt correspondant à la pérode retenue. n : le nombre d'annuté A n : Valeur acquse au moment du versement de la dernère annuté La stuaton peut être résumée par le schéma suvant :

12 a a A n n A n apparaît comme étant la somme des valeurs acquses par chacun des versements. Versement n 2 n 1 n Valeur acquse a (1 + ) n 1 a (1 + ) n 2 a (1 + ) 2 a (1 + ) a D'où A n = a + a (1 + ) + a (1 + ) a (1 + ) n - 1 A n = a [1 + (1 + ) + (1 + ) (1 + ) n - 1 ] On sat que 1 + q + q q n 1 = q n 1 (avec q 1) q 1 en posant Ou encore q = (1 + ) on trouve A n = a (1 + ) n 1 (1 + ) 1 An = a (1 + ) n 1 Remarque : 1- c le nombre n ndque à la fos l'époque à laquelle on évalue la sute d'annuté et le nombre de versements. 2- on applque cette formule quand on se stue au moment du derner versement. An = a (1 + ) n 1 e

13 ndque le nombre de versement Indque l'époque à laquelle On évolue la sute Il ne faut jamas oubler que le nombre de versements est un nombre enter. Les exemples c-après ont pour objet de manpuler la formule. An = a (1 + ) n 1 Exemple 1 : Calculer la valeur acquse au moment du derner versements, par une sute de 15 annutés de ,00 dhs chacune. Taux de l'an est de 10 % A 15 = ,00 (1,1) 15 1 = ,86 Dhs. 0,1 Remarque : 1- La table n 3 donne : 1, = 31, Dhs. 0,1 Lgne n 15 et colonne 10 % 2- les ntérêts produts par les dfférents versements peuvent être calculés. I = ,86 15 x = ,86 Dhs Exemple 2 : Comben faut-l verser à l afn de chaque semestre pendant 8 ans, pour consttuer au moment du derner versement, un captal de ,00 Dhs, taux semestrel 4,5 %. Ic on nverse la formule :

14 An = a (1 + ) n 1 a = A n (1 + ) n 1 a = ,00 0,05 = ,92 Dhs 1, Remarque : En nversant la formule, on obtent le montant de l'annuté valeur actuelle : A- valeur actuelle à l'orgne : La stuaton peut être schématsée comme sut : A0 0 a a a 1 2 n Ic on cherche à évaluer à d à l'orgne de la sute) A la date n ou a : An = a (1 + ) n 1 la sute d'annutés à la date 1 ( c A la date 0 on aura : A0 = An (1 + ) -n Ce qu donne : A0 = a (1 + ) -n Exemple 1 : Calculer la valeur actuelle à l'orgne d'une sute de 12 annutés de ,00 Dhs chacun. Taux d'escompte 8,5 % l'an.

15 A 0 = ,00 (1 + 0,085) -12 0,085 = ,30 Dhs 1- La table n 4 donne les valeurs de 1 (1 + ) n Ic on lt 1 (1,085) 12 = 7, , Les ntérêts versés à l'occason de cette opératon d'escompte peuvent être calculés : I = 12 x , ,30 = ,70 Dhs Exemple 2 : - Comben faut-l payer pour rembourser une dette de ,00 Dhs par le versement de 14 annutés constantes. Taux d'escompte : 10,5 % l'an. - Ic on nverse la formule d'actualsaton An = a 1- (1 + ) n a = A (1 + ) n a = ,00 0,105 = ,31 Dhs 1-1,105-14

16 Exercces : Exercce n 5-1 : Exercces Le 30/10/1995 un partculer s'engage auprès d'un organsme de captalsaton à verser 12 annutés de ,00 Dhs chacune sachant que le taux est de 9 % l'an et que le premer versement dot être effectué le 31/10/1996. Calculez le captal consttué : a- Au 31/10/2007. b- Au 31/03/2008. c- Au 31/10/2009. d- Au 31/10/2010. Corrgé : La stuaton se présente comme sut : 9 % 31/10/95 31/10/96 31/10/97 31/10/07 31/10/08 31/10/09 31/10/ mos 2 ans 3 ans a- Ic on se stue au moment du derner versement. A 12 = ,00 1, = ,39 Dhs 0,09 b- On dstngue c deux solutons : ratonnelle, commercale Soluton ratonnelle :

17 A R = A 12 (1 + 5 x 0,09) = ,90 Dhs A 12 + A 12 x 0,09 x 5 mos 12 mos Soluton commercale : A c = A12 (1 x 0,09) 5/12 = ,48 Dhs 12 c- Au 31/10/2009 on a : A14 = A12 x 1,09 2 = ,65 Dhs d- Au 31/10/2010 on a : A 15 = A 12 x 1,09 3 = ,53 Dhs

18 Chaptre 4 : Les emprunts ndvs 1 Défnton : L emprunt ndvs se caractérse par le fat que l emprunteur (un partculer ou une entreprse) s adresse à un seul créancer (le nomnal C de la dette n est pas dvsé). L emprunt ndvs s oppose donc à l emprunt oblgatare pour lequel l emprunteur (une grande entreprse ou l état) recourt à une multtude de créancers (le nomnal C de la dette est dvsé en ttres). 2 Noton d amortssement des emprunts ndvs : Une personne emprunte une somme C pour une durée égale à une pérode n, au taux de. Pour l amortssement de la dette on dstngue deux types de systèmes : ¾ Emprunts remboursables en une seule fos. ¾ Amortssement à l ade d annutés. 2-1 Emprunts remboursables en une seule fos: Exemple : un emprunt de DH est remboursable à la fn de la 10 ème l emprunteur s engage à verser à la fn de chaque année l ntérêt de la dette. année, 2-2 Amortssement à l ade d annutés : Exemple : Un emprunt de remboursable à l ade de 6 annutés. La premère venant à échéance un an après la date du contrat, taux 11%. Sachant que les amortssements sont respectvement , , , et , établr le tableau d amortssement. Pérode CDP* I M a CFP* L ntérêt de la premère année, par exemple se calcule comme sut : I = x 0,11 = DH *CDP = captal début de pérode CFP = captal fn de pérode M = amortssement a = annuté En addtonnant l ntérêt et le premer amortssement, on obtent l annuté a1 : a1 = = En retranchant l amortssement du captal au début d une pérode, on obtent la captal restant du début de la pérode suvante, par exemple :

19 C1 = = Et ans de sute Remarque : Le derner amortssement n a pas été donné, son calcul ne pose aucun problème : M6 = ( ) = Dans cet exemple les amortssements n obéssent à aucune lo et sont dstrbués de manère tout à fat aléatore. 3 Amortssement par annuté constante : 3 1 Constructon du tableau d amortssement : Pour construre le tableau d amortssement on peut procéder de 2 manères dfférentes : ¾ On calcule d abord l annuté constante, pour la premère lgne on commence par calculer l ntérêt, par soustracton (a-i 1) on obtent le premer amortssement, que l on dédut du captal ntal (C 1 = C M 1) on dspose mantenant de la dette au début de la deuxème pérode, ce qu permet de construre la deuxème lgne et ans de sute.. On vérfe ensute que les amortssements sont en progresson géométrque et que leur somme donne le captal. ¾ On calcule la 1 er amortssement, en multplant à chaque fos par (1+) on obtent la colonne des amortssements et avec cela la colonne du captal en début de pérode (CDP). Il devent asé de calculer l ntérêt et l annuté. Exemple : une personne emprunte DHs auprès d une banque et s engage à verser 8 annutés constantes, la 1 ère payable 1 an après la date du contrat. Sachant que le taux est de 12% l an, construre le tableau d amortssement de l emprunt consdéré. Calculer l annuté de remboursement. a = x (0,12/1-1,12 8 ) = ,99 DH D où le tableau d amortssement : Pérode CDP I Amortssement Annutés CFP , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Captal restant dû : Exemple : reprenons l exemple précédent et calculons la dette restante juste après le versement du 5 ème thème DV 5 = x 1, ,99 (1, / 0,12) = ,41 DH

20 3-3 La prse en compte de la taxe sur la valeur ajoutée : La TVA concerne les ntérêts débteurs, ans s celles-c est de 17%, alors pour 100DH d ntérêt versés au banquer, par exemple, l mporte d ajouter 7 Dh de taxe, on se retrouve alors avec 107 DH d ntérêts toutes taxes comprses TTC. Pour tenr compte de la TVA on ntègre une colonne spécale à cet effet, seulement l annuté de remboursement s en trouve modfée, celle-c ne sera plus constante mas en légère dmnuton (on ajoute à un terme constant une taxe qu dmnue avec l ntérêt). Pour rendre constante l annuté effectve (I + TVA + Amortssements) l mporte d utlser le taux d ntérêt ntégrant la TVA (taux TTC). Exemple : un emprunt de DH est amortssable par le versement de 6 annutés constantes, la premère venant à l échéance d un an après la date du contrat, taux 12%, TVA 7% sur les ntérêts. On calcule d abord le taux TTC : pour une captal de 100 DH on verse 12 DH d ntérêt par an, et pour 12 DH on verse 0,84 DH de TVA (12 x 0,07 = 0,84), on verse en défntve pour un captal emprunté de 100 DH, UN ntérêt de 12,84 par an TTC. Le taux est alors de 12,84% l an (= 0,1284) A partr de ce taux on calcule l annuté : a= (0,1284/1-1,1284) = ,82 D où le tableau d amortssement : Pérode CDP I TVA Amor. Annuté CFP , , , , , , , , , , , , , ,42 926, , , , , , , , , , , , , , , , , ,78 0 Remarque : l mporte de soulgner que dans le tableau l ntérêt I est calculé à 12% 4-1 Amortssements constants : Exemple : un emprunt de DH est remboursable en 6 annutés, la 1 ère payable un an après la date du contrat. Sachant que l amortssement est constant et que le taux est de 11,5% l an. Construre le tableau d amortssement de cet emprunt, chaque année on paye DH. ( ) en ttre d amortssement D où le tableau : Pérode CDP I A a CFP

21 Fn. Notre page facebook : Notre ste :

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec

Plus en détail

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau GEA I Mathématques nancères Poly de révson Lonel Darondeau Intérêts smples et composés Voc la lste des exercces à révser, corrgés en cours : Exercce 2 Exercce 3 Exercce 5 Exercce 6 Exercce 7 Exercce 8

Plus en détail

Page 5 TABLE DES MATIÈRES

Page 5 TABLE DES MATIÈRES Page 5 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I LES POURCENTAGES 1. LES OBJECTIFS 12 2. LES DÉFINITIONS 14 1. La varaton absolue d'une grandeur 2. La varaton moyenne d'une grandeur (par unté de temps) 3. Le coeffcent

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Calcul de tableaux d amortissement

Calcul de tableaux d amortissement Calcul de tableaux d amortssement 1 Tableau d amortssement Un emprunt est caractérsé par : une somme empruntée notée ; un taux annuel, en %, noté ; une pérodcté qu correspond à la fréquence de remboursement,

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Exercices d algorithmique

Exercices d algorithmique Exercces d algorthmque Les algorthmes proposés ne sont pas classés par ordre de dffculté Nombres Ecrre un algorthme qu renvoe la somme des nombre entre 0 et n passé en paramètre Ecrre un algorthme qu renvoe

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM.

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM. Exercce n 1 Cet exercce propose de détermner l équlbre IS/LM sur la base d une économe dépourvue de présence étatque. Pour ce fare l convent, dans un premer temps de détermner la relaton (IS) marquant

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide Enterprse Agreement True-Up Gude Accord Entreprse Le Gude du True-Up Enterprse Agreement True - Up Gude Le gude du True-Up dans l Accord Entreprse Table des matères Le True-Up des lcences on premse et

Plus en détail

Théorie des Nombres - TD1 Rappels d arithmétique élémentaire

Théorie des Nombres - TD1 Rappels d arithmétique élémentaire Unversté Perre & Mare Cure Master de mathématques 1 Année 2012-2013 Module MM020 Théore des Nombres - TD1 Rappels d arthmétque élémentare Exercce 1 : Trouver tous les enters n N tels que ϕ(n) = 6. Même

Plus en détail

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2 Exo7 Nombres complexes Vdéo parte. Les nombres complexes, défntons et opératons Vdéo parte. Racnes carrées, équaton du second degré Vdéo parte 3. Argument et trgonométre Vdéo parte 4. Nombres complexes

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant 4 Champ magnétque 1 Notons prélmnares 1.1 Courant électrque et densté de courant Un courant électrque est défn par un déplacement de charges électrques élémentares (ex : les électrons de conducton dans

Plus en détail

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours Valeur absolue foncton valeur absolue Cours CHAPITRE 1 : Dstance entre deu réels 1) Eemples prélmnares 2) Défnton 3) Proprétés CHAPITRE 2 : Valeur absolue d un réel 1) Défnton 2) Proprétés CHAPITRE 3 :

Plus en détail

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique Ch 4 Séres statstques à une dmenson Défntons et représentaton graphque Termnologe Ensemble étudé = populaton Eléments de cet ensemble = ndvdus ou untés Attrbut consdéré = caractère qu peut être qualtatf

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN Chaptre V page V-1 V FORMTION DES IMGES DNS L EXEMPLE DU MIROIR PLN Le but de ce chaptre est d ntrodure la noton d mage { travers l exemple du mror plan. Vous vous êtes sûrement déjà regardé(e) dans un

Plus en détail

Série A Septembre 2008

Série A Septembre 2008 Sére A Septembre 2008 Sommare Notce avec encadré* 3 Annexe à la Notce 17 UFEP : extrat des statuts 27 *Cet encadré a pour objet d attrer l attenton de l adhérent sur certanes dspostons essentelles de la

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Cours Corporate finance

Cours Corporate finance Cours Corporate fnance Eléments de théore du portefeulle Le edaf Franços Longn www.longn.fr lan Notons de rentablté Défnton odélsaton Eléments de théore du portefeulle ortefeulle Dversfcaton Le edaf Le

Plus en détail

Evaluation des actions

Evaluation des actions Akrem ISCAE archés nancers : Evaluaton des actons Evaluaton des actons Secton I : Dénton hypothèses et notatons I-- La noton d un act nancer -a- Dénton Un act nancer est tout ben qu un nvestsseur désre

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE L analyse fondamentale Ce document pédagogque n est pas un document de consels pour nvestr en bourse. Les nformatons données dans ce document sont à ttre nformatf. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Rabat, le 15 juin 2009

Rabat, le 15 juin 2009 Rabat, le 15 jun 2009 Note de présentaton de la crculare du CDVM n 06-09 relatve à la commsson que les Organsmes de Placement Collectf en Valeurs Moblères (OPCVM) sont tenus de verser au CDVM Cette crculare

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

Sociétés d investissement immobilier cotées (SIIC), valeur et prix : deux notes

Sociétés d investissement immobilier cotées (SIIC), valeur et prix : deux notes Socétés d nvestssement mmobler cotées (SIIC), valeur et prx : deux notes I. Dette et créaton de valeur dans les socétés foncères II. La cesson à une SIIC : un cas de dstorson fscale Laurent BATSCH CEREG-DRM,

Plus en détail

La théorie de la rente foncière, la spéculation et le cash flow spéculatif immobilier (*)

La théorie de la rente foncière, la spéculation et le cash flow spéculatif immobilier (*) COMPAGNIE NATIONALE DES EXPERTS IMMOBILIERS * * Assocaton rége par la lo du 1 er Jullet 1901, enregstrée à la préfecture de polce sous le n 91/1743 Alan MANZON Expert Immobler-Consultant N d agrément -

Plus en détail

Méthodologie quiestlemoinscher de comparaison de prix entre magasins

Méthodologie quiestlemoinscher de comparaison de prix entre magasins Méthodologe questlemonscher de comparason de prx entre magasns Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaCE Consel, socété d études et d analyses statstques ndépendante. Le cabnet FaCE

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire Les rsques des pestcdes meux les connaître pour les rédure Des outls à votre portée pour rédure les rsques des pestcdes Vous avez mantenant accès à des outls d ade pour meux connaître les rsques des pestcdes

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année unverstare 215 216 L1 Économe Cours de B. Desgraupes Statstques Descrptves Séance 7: Indces synthétques Table des matères 1 Introducton 1 1.1

Plus en détail

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS SOMMAIRE 1. Méthode de détermnaton de l énerge transférée lors du transfert d une cargason de. Calcul de l énerge transférée.1 Calcul de l énerge brute transférée.1.1

Plus en détail

Représentation de l'information

Représentation de l'information 1. L nformaton 1-1 Dualté état et temps Représentaton de l'nformaton La noton d'nformaton correspond à la connassance d'un état donné parm pluseurs possbles à un nstant donné. La Fgure 1 llustre cette

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite SIMNUM : Smulaton de systèmes auto-gravtants en orbte sujet proposé par Ncolas Kelbasewcz : ncolas.kelbasewcz@ensta-parstech.fr 14 janver 2014 1 Établssement du modèle 1.1 Approxmaton de champ lontan La

Plus en détail

Gestion et stratégie Utilisateur

Gestion et stratégie Utilisateur Geston et stratége Utlsateur GESTION ET STRATEGIE UTILISATEUR...2 1.) Comment gérer des utlsateurs?...2 1.1) Geston des utlsateurs en groupe de traval...2 1.2) Geston des utlsateurs par domane...2 Rôle

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

Description et sources des séries longues

Description et sources des séries longues Descrpton et sources des séres longues Les séres sont des moennes annuelles, en base 999= sauf menton contrare. On fat abstracton de la fscalté, sauf menton contrare. La reproducton de ces séres est lbre,

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S Les nombres premers ( Spécalté Maths) Termnale S Dernère mse à jour : Mercred 23 Avrl 2008 Vncent OBATON, Ensegnant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2007-2008) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document de

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i Fchers F chers Offce 2013 - Fonctons de base Créer/ouvrr/enregstrer/fermer un fcher Clquez sur l onglet FICHIER. Pour créer un nouveau fcher, clquez sur l opton Nouveau pus, selon l applcaton utlsée, clquez

Plus en détail

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles La fournture de bens et facteurs publcs en présence de ménages et d entreprses mobles Pascale Duran-Vgneron évrer 007 Le modèle On suppose un pays drgé par un gouvernement central ayant compétence sur

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7 Premère parte Proportonnalté 1 Reconnaître des stuatons de proportonnalté....... 7 2 Trater des stuatons de proportonnalté en utlsant un rapport de lnéarté........................ 8 3 Trater des stuatons

Plus en détail

L intermédiation financière en microfinance : un examen à partir des modèles de prêt de groupe et de prêt individuel

L intermédiation financière en microfinance : un examen à partir des modèles de prêt de groupe et de prêt individuel MESQUIT Dorothée Dorothee.mesquta@etu.unv-rouen.fr Drecteur M. MYOUKOU Unversté de Rouen Laboratore CRE L ntermédaton fnancère en mcrofnance : un examen à partr des modèles de prêt de groupe et de prêt

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Electronque applquée B2150 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 2 Pondératon 4 Nombre de

Plus en détail

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope Travaux pratques : et osclloscope S. Benlhajlahsen ésumé L objectf de ce TP est d apprendre à utlser, c est-à-dre à régler, deux des apparels les plus couramment utlsés : le et l osclloscope. I. Premère

Plus en détail

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Excel 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser,

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de Inttulé Code ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Outls de communcaton B2050 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 1 Pondératon

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Cours d économie général 2009-2010

TABLE DES MATIERES. Cours d économie général 2009-2010 TABLE DES MATIERES Durée...2 Objectf spécfque...2 Résumé...2 I. Equlbre en économe fermée...2 I.1 L équlbre sur le marché des produts : la courbe IS...2 I.2 L équlbre sur le marché de la monnae : la courbe

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

T3 (IP) Classic raccordé a Integral 5

T3 (IP) Classic raccordé a Integral 5 T3 (IP) Classc raccordé a Integral 5 Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser avec son téléphone Remarques mportantes...

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actfs non préemptfs Françose Baude Dens Caromel Chrstan Delbé Ludovc Henro Equpe Oass, INRIA - CNRS - I3S 2004, route des Lucoles F-06902 Sopha Antpols

Plus en détail

Calcul de structure en fatigue vibratoire. Fascicule u2.05 : Mécanique de la rupture et de l'endommagement

Calcul de structure en fatigue vibratoire. Fascicule u2.05 : Mécanique de la rupture et de l'endommagement Ttre : Calcul de structure en fatgue vbratore Date : 14/11/2012 Page : 1/9 Calcul de structure en fatgue vbratore 1 But Ce document a pour but de décrre la mse en œuvre d'un calcul de structure en fatgue

Plus en détail

Cours de Calcul numérique MATH 031

Cours de Calcul numérique MATH 031 Cours de Calcul numérque MATH 03 G. Bontemp, A. da Slva Soares, M. De Wulf Département d'informatque Boulevard du Tromphe - CP22 http://www.ulb.ac.be/d Valeurs propres en pratque. Localsaton. Méthode de

Plus en détail

Mesurer la qualité de la prévision

Mesurer la qualité de la prévision Mesurer la qualté de la prévson Luc Baetens 24/11/2011 www.mobus.eu Luc Baetens 11 ans d expérence Planfcaton Optmsaton des stocks Organsaton de la Supply Chan Performance de la Supply Chan Geston de la

Plus en détail

-7- Cest le plus petit élément du territoire. Elle figure sur le titre de propriété, identifiée par ':lnnuméro et rattachée à une section cadastrale.

-7- Cest le plus petit élément du territoire. Elle figure sur le titre de propriété, identifiée par ':lnnuméro et rattachée à une section cadastrale. -7- ""C, 7~~,VJ Il convent de dstnguer: LA PARCELLE " j 0 J J / CI Cest le plus pett élément du terrtore Elle fgure sur le ttre de proprété, dentfée par ':lnnuméro et rattachée à une secton cadastrale

Plus en détail

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS GUICHET D ÉCHANGES DE FICHIERS SUR INTERNET GFIN TABLE DES MATIÈRES 1 1. PRINCIPES GÉNÉRAUX... 3 1.1 GÉNÉRALITÉS... 3 1.2 ÉLÉMENTS TECHNIQUES... 3 1.3 SPÉCIFICITÉS

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Mars 2014] Ce mois-ci on vous parle de. Loi ALUR : quelle incidence pour les diagnostiqueurs?

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Mars 2014] Ce mois-ci on vous parle de. Loi ALUR : quelle incidence pour les diagnostiqueurs? Ce mos-c on vous parle de Lo ALUR : Quelle ncdence pour les dagnostqueurs? Lo ALUR : quelle ncdence pour les dagnostqueurs? La lo ALUR (Accès au Logement et un Urbansme Rénové) a défntvement été adoptée

Plus en détail

Enquête sur les services de télécommunications

Enquête sur les services de télécommunications Enquête sur les servces de télécouncatons Vu l'avs favorable du Consel Natonal de l'inforaton Statstque, cette enquête, reconnue d'ntérêt général et de qualté statstque, est oblgatore. Vsa n 200222EC du

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Chapitre 5. Menu de SUPPORT

Chapitre 5. Menu de SUPPORT 155 Chaptre 5. Menu de SUPPORT Ce que vous apprendrez dans ce chaptre Ce chaptre vous présentera des routnes supplémentares susceptbles de vous ader dans les analyses de données présentées dans le chaptre

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité Rev. 07/2012 Ton domane réservé Organsaton Smplcté Effcacté www.vstos.t Ton La tua domane area rservata réservé 1 MyVstos MyVstos est une plate-forme nformatque réservée aux revendeurs Vstos qu permet

Plus en détail

MODELISATION DES PROCESSUS LINEAIRES

MODELISATION DES PROCESSUS LINEAIRES MDELISATIN DES PRCESSUS LINEAIRES Dans un premer temps, nous ne consdérons que des processus partculers, supposés notamment statonnare. Cec permet de présenter un certan nombre d'outls dans un cadre relatvement

Plus en détail

éléments d'analyse statistique

éléments d'analyse statistique éléments danalse statstque applcaton à lhdrologe deuxème édton D. Ther octobre 989 R 30 73 EAU 4S 89 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES ET MINIERES SERVICES SOL ET SOUS-SOL Département Eau B.P. 6009-45060

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

Généralités sur les fonctions 1ES

Généralités sur les fonctions 1ES Généraltés sur les fonctons ES GENERALITES SUR LES FNCTINS I. RAPPELS a. Vocabulare Défnton Une foncton est un procédé qu permet d assocer à un nombre x appartenant à un ensemble D un nombre y n note :

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 5. Nombre de crédits 5

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 5. Nombre de crédits 5 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton ECAM Cursus de Bacheler en Scences ndustrelles Informatque et communcaton B1030 Cycle 1 Bloc 1 Quadrmestre 1-2 Pondératon 5 Nombre de crédts 5 Nombre d heures

Plus en détail

Chapitre 1 : Images données par une lentille mince convergente

Chapitre 1 : Images données par une lentille mince convergente Chaptre 1 : Images données par une lentlle mnce convergente Termnale S Spécalté Chaptre 1 : Images données par une lentlle mnce convergente bectfs : - Constructon graphque de l mage d un obet plan perpendculare

Plus en détail

MASTER ECONOMETRIE ET STATISTIQUE APPLIQUEE (ESA)

MASTER ECONOMETRIE ET STATISTIQUE APPLIQUEE (ESA) MASTER ECONOMETRIE ET STATISTIQUE APPLIQUEE (ESA) Unversté d Orléans Econométre des Varables Qualtatves Chaptre 3 Modèles à Varable Dépendante Lmtée Modèles Tobt Smples et Tobt Généralsés Chrstophe Hurln

Plus en détail

Grandeurs de réaction et de formation

Grandeurs de réaction et de formation PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 1 C H A P I R E 1 r a p p e l s e t c o m p l é m e n t s ) Grandeurs de réacton et de formaton 1. RAPPELS 1.1. Phases et consttuants Donnons

Plus en détail

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means Proposton d'une soluton au problème d ntalsaton cas du K-means Z.Guelll et L.Zaou, Unversté des scences et de la technologe d Oran MB, Unversté Mohamed Boudaf USTO -BP 505 El Mnaouer -ORAN - Algére g.zouaou@gmal.com,

Plus en détail

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne Installaton & Gude de démarrage WL510 Adaptateur sans fl /Antenne Informaton mportante à propos du WL510 Adresse IP = 192.168.10.20 Nom d utlsateur = wl510 Mot de passe = wl510 QUICK START WL510-01- VR1.1

Plus en détail

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change Econome Ouverte Econome ouverte Taux de change et balance courante Taux de change et balance courante Modèle Mundell-Flemng Campus Moyen Orent Médterranée Défnton du taux de change Le taux de change est

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

C Notice technique K-Réa v3 C. NOTICE TECHNIQUE

C Notice technique K-Réa v3 C. NOTICE TECHNIQUE C. NOTICE TECHNIQUE C.1. Introducton et grands prncpes... 5 C.1.1. Objet du calcul et champ d applcaton... 5 C.1.2. Introducton aux méthodes de calcul et vérfcatons proposées... 6 C.1.2.1. Présentaton

Plus en détail

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET Clculs fcers Auteur : Phlppe GILLET Le tux d térêt Pour l empruteur qu e dspose ps des fods écessres, l représete le prx à pyer pour ue cosommto mmédte. Pour le prêteur, l représete le prx ecssé pour l

Plus en détail

Mailing. Les étapes de conception d un mailing. Créer un mailing

Mailing. Les étapes de conception d un mailing. Créer un mailing Malng Malng Word 2011 pour Mac Les étapes de concepton d un malng Le malng ou publpostage permet l envo en nombre de documents à des destnatares répertorés dans un fcher de données. Cette technque sous-entend

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation EN PRATIQUE Le contrat de professonnalsaton Cerfa commenté 1 Cadre «L EMPLOYEUR» page 2 2 Cadre «LE SALARIÉ» page 3 3 Cadre page 4 4 Cadre page 5 5 Cadre page 7 N 12434*02 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Menu Démarrer et Bureau

Menu Démarrer et Bureau Menu Démarrer et Bureau Menu Démarrer et Bureau Descrpton du Bureau Au démarrage de l ordnateur et après vous être dentfé, vous voyez apparaître le Bureau de Wndows 10. S vous utlsez une tablette ou un

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail