Applications - Comptabilité et gestion des activités Terminale - BAC PRO Comptabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Applications - Comptabilité et gestion des activités Terminale - BAC PRO Comptabilité"

Transcription

1 Applications - Comptabilité et gestion des activités Terminale - BAC PRO Comptabilité Compétences professionnelles DOSSIER 1 - Les travaux de fin d exercice Activités et connaissances nouvelles Page SAS LENOIR Plan prévisionnel d (linéaire) et sa comptabilisation 5 EURL POLY Plan prévisionnel d (variable) et sa comptabilisation 7 Les s comptables Activité 3 ETS PENAS Amortissement de plusieurs composants d une immobilisation 9 Activité 4 ETS PARISET Consolidation des acquis 11 Activité 5 ETS POURCEL Consolidation des acquis 15 La dépréciation des actifs immobilisés ETS SALHAOUI SARL MALOC Dépréciation des actifs immobilisés 19 Consolidation des acquis 23 Les cessions d immobilisations EURL SOVANORY SARL FAUCERTE Cession d immobilisations corporelles 25 Consolidation des acquis 29 La dépréciation des éléments de l actif circulant ETS HOLZIC SARL PEROTIN Créances douteuses et irrécouvrables 33 Consolidation des acquis 37 Activité 3 SAS MERADZI Les stocks à l inventaire 39 1

2 Activité 4 EURL GABERET Consolidation des acquis 41 La dépréciation des éléments de l actif circulant Activité 5 ETS PERZOUAN Activité 6 SAS DI GIOVANI Consolidation des acquis : créances douteuses et stocks 43 Les valeurs mobilières de placement 47 Activité 7 SARL FOURCADE-BEAUTÉ Consolidation des acquis : créance douteuse, stock et vmp avec cession 49 Les provisions d exploitation ETS HALYDE SARL BERNARDIN Les provisions d exploitation 53 Consolidation des acquis : créance douteuse, stocks et provisions 55 SARL AHLAM La régularisation des charges 59 La régularisation des charges et des produits ETS JOUANET Activité 3 SARL CHABANON La régularisation des produits 61 Consolidation des acquis 63 Activité 4 ETS BOURIETTE Consolidation des acquis avec provisions d exploitation 67 SARL DUBOIS Établissement du bilan et tableaux des immobilisations et des s 71 L établissement des documents de synthèse SARL DUBOIS (suite) Établissement du compte de résultat et détermination du résultat fiscal 79 Activité 3 SARL MORARD Consolidation des acquis 85 2

3 DOSSIER 2 - L analyse des documents de synthèse L analyse du compte de résultat EURL MASTROQUET SARL DUBAIL Le TSIG et la CAF 95 Consolidation des acquis 99 SARL BEAUREGA Le bilan fonctionnel 103 L analyse du bilan SARL BEAUREGA (suite) Activité 3 EURL HILLIER L analyse structurelle du bilan et les ratios de rotation 105 Consolidation des acquis 107 Activité 4 SARL GAVIGNET DOSSIER 3 - La détermination et l analyse des coûts Consolidation des acquis 111 ETS GARNIREUX Calcul de coût de revient sans stockage 115 La détermination des coûts ETS MONSABLE Activité 3 SARL DARVI Consolidation des acquis avec calcul du coût d unité d œuvre 119 Calcul du coût de revient avec inventaire permanent 121 Activité 4 SAS CAFNOIR Consolidation des acquis 125 L analyse des coûts SARL LEJEAN EURL JOLIVET Analyse différentielle et calcul du seuil de rentabilité 129 Consolidation des acquis 131 3

4 Activité 3 HOTEL «LES VIGNES» Analyse différentielle et seuil de rentabilité prévisionnel 133 L analyse des coûts Activité 4 SARL ARGOS Consolidation des acquis 135 Activité 5 EURL JANBATE Consolidation des acquis 139 DOSSIER 4 - L élaboration d une prévision de trésorerie Le budget de trésorerie SARL BOLE ETS BOURDIER Réalisation d un budget de trésorerie 141 Consolidation des acquis 145 Activité 3 ETS EL-RAYAD Consolidation des acquis 149 Auteur : Gérard Bey 4

5 Dossier 1 Les travaux de fin d'exercice Les s comptables Plan prévisionnel d' (linéaire) et sa comptabilisation SAS LENOIR Fabricant d'outils industriels À savoir - La valeur à amortir correspond au coût d'acquisition HT du bien, diminué de sa valeur résiduelle nette éventuelle (c'est-à-dire la valeur estimée de revente en fin d'utilisation diminuée des coûts liés à cette revente). - En linéaire, la première annuité se calcule prorata temporis, à partir de la date de mise en service comprise, jusqu'à la fin de l'exercice. Cette entreprise dans laquelle vous travaillez, termine son exercice comptable tous les 31 décembre. Au cours de l'exercice écoulé, l'entreprise a acquis le matériel industriel ci-dessous, mis en service le 18 mai N et amorti sur 5 ans en linéaire. On pense revendre ce matériel 900 e en fin d'utilisation et on estime à 50 e les frais liés à cette cession. On vous demande : - de précomptabiliser cette facture HAMSEL, - de rédiger le plan prévisionnel d' de ce matériel, - de précomptabiliser l'écriture concernant l'annuité d' N+1. 5

6 ETS HAMSEL FACTURE N GAP Date : Libellé : TICKET COMPTABLE N 1 Code journal ADRESSE DE FACTURATION SAS LENOIR TROYES N de compte Débit Crédit À RAPPELER DANS TOUTE CORRESPONDANCE N de Commande Livré le Règlement Code client N facture Date facture /05 Au 18/ /05/N Quantité Désignation PU Montant 1 Machine à emboutir Remise 10 % Frais de mise en route 9 750, ,00-975,00 825, ,00 200, ,00 19,60 % 1 920,80 Montant HT Port taxable Total HT Taux TVA Montant TVA À déduire : votre acompte de e du 12/04/N ,80 Net à payer Matériel : Coût d'acquisition HT : Valeur résiduelle nette : Base à amortir : Durée d'utilisation : Taux linéaire : Date de mise en service : Mode d' : LINÉAIRE Années Base Calcul Montant Amortissements TICKET COMPTABLE N 2 Date : Libellé : Code journal N de compte Débit Crédit 6

7 Plan prévisionnel d' (variable) et sa comptabilisation EURL POLY Entreprise de maçonnerie Cette entreprise dans laquelle vous travaillez, termine son exercice comptable tous les 31 décembre. Au cours de l'année écoulée, un photocopieur a été acheté et mis en service à la date de facturation. Celui-ci sera amorti selon le mode variable, en fonction du nombre de photocopies réalisées. On vous remet sa facture, ainsi qu'une note d'informations concernant ce matériel de bureau. Date : Libellé : SARL COPYREP VIGNY Photocopieur A4/A3 Sharp Consommable : kit encre photocopieur TICKET COMPTABLE N 1 FACTURE ADRESSE DE FACTURATION EURL POLY ARCUEIL À RAPPELER DANS TOUTE CORRESPONDANCE Code client N facture Date facture /06/N Code journal 3 815,00 312,00 Remise 10 % - 412, ,30 Escompte 2 % - 74,29 Livraison et installation du photocopieur 35, ,18 TVA 19,60 % 720,34 au 13/06/N NET À PAYER 4 395,52 NOTE D'INFORMATIONS Ce matériel est prévu pour une utilisation de photocopies, réparties ainsi sur 4 ans : la première année, la deuxième année et les deux suivantes. On pense revendre ce photocopieur 200 e à une association en fin d'utilisation. On vous demande : - de précomptabiliser cette facture, - d'établir le plan prévisionnel d' de ce matériel, - de précomptabiliser son annuité d' N+2. N de compte Débit Crédit 7

8 Matériel : Coût d'acquisition HT : Valeur résiduelle nette : Base à amortir : Base Années Calcul Date d'acquisition : Durée d'utilisation : Mode d' : VARIABLE Amortissements Montant Date : Libellé : TICKET COMPTABLE N 2 Code journal N de compte Débit Crédit 8

9 Activité 3 Amortissement de plusieurs composants d'une immobilisation ETS PENAS Fabricant de menuiserie en PVC L'exercice comptable de cette entreprise, dans laquelle vous travaillez, coïncide avec l'année civile. Le 11 décembre N, cette entreprise a acquis un véhicule utilitaire de marque IVECO, immatriculé BE-234-EA, pour une somme de e hors taxes. Après avoir été repeint, ce dernier a été mis en service le 15 décembre. On estime à e, sa valeur résiduelle dans 4 ans. L'entreprise décide de ventiler ce matériel en fonction de la durée d'utilisation de ses composants. En effet, elle estime que l'ensemble moteur et mécanique du véhicule a une durée d'utilisation liée au kilométrage parcouru alors que sa structure évaluée à e peut être amortie linéairement sur 4 ans. À savoir Décomposition d'une immobilisation : si plusieurs des éléments d'une immobilisation ont chacun des durées d'utilisation différentes, chaque élément doit être comptabilisé séparément et faire l'objet d'un plan prévisionnel d' propre. Les prévisions d'utilisation sont de km pour le mois de décembre N, km pour les années N+1 et N+2 et km pour N+3. La valeur résiduelle sera imputée proportionnellement aux valeurs des composants (arrondie à l'euro le plus proche). On vous demande de : - présenter les plans prévisionnels d' de cette immobilisation, - précomptabiliser les s de ce véhicule pour l'année N. 9

10 Calcul des valeurs résiduelles de chaque composant : - structure du véhicule : - moteur et mécanique du véhicule : VÉHICULE - IVECO immatriculé BE-234-EA N de compte : Coût d'acquisition HT : Valeur résiduelle nette : Base à amortir : Années Base Calcul Durée d'utilisation : Taux linéaire : Date de mise en service : Mode d' : LINÉAIRE Montant Amortissements STRUCTURE DU VÉHICULE VÉHICULE - IVECO immatriculé BE-234-EA N de compte : Coût d'acquisition HT : Valeur résiduelle nette : Base à amortir : Base Années Calcul Date d'acquisition : Durée d'utilisation : MOTEUR & MÉCANIQUE DU VÉHICULE Mode d' : VARIABLE Amortissements Montant Date : Libellé : TICKET COMPTABLE N 6 Code journal N de compte Débit Crédit 10

11 Activité 4 Consolidation des acquis ETS PARISET Fabricant d'outillages de précision Vous travaillez dans cette entreprise dont l'exercice comptable coïncide avec l'année civile. On vous remet le détail de nos immobilisations arrêté au 31/12/N-1. Immobilisations Valeur HT Résiduelle nette Mode et durée Acquisition Amortissable Date de mise en service d' N-3 N-2 N-1 N Matériels industriels - Machine-outil A ,00 700, ,00 18/04/N-3 Linéaire 10 ans 832, , ,00 - Machine B , , ,00 26/07/N-1 Linéaire 8 ans 1 349,79 Au cours de l'exercice écoulé, l'entreprise a acquis les matériels suivants : SA DUNOYER GARAGE PEUGEOT LYON 49 TOUT BUREAU VÉNISSIEUX 109 FACTURE N Facture Date ETS PARISET 74C 16/02/N ST-FONS DÉSIGNATION Véhicule utilitaire BOXER 3,5 t Peinture métallisée QUANTITÉ PRIX UNITAIRE MONTANT , ,00 120,00 Remise 10 % - 732,00 TVA 19,60 % Carte grise Gasoil dont TVA 19,60 % pour 3,28 Au 16/03/N par LCR 6 588, ,25 198,00 20,00 NET À PAYER 8 097,25 N de Commande Livré le Règlement ADRESSE DE FACTURATION ETS PARISET SAINT-FONS À RAPPELER DANS TOUTE CORRESPONDANCE Code client N facture Date facture /12/N à réception /12/N Quantité Désignation PU Montant 1 Photocopieur Canon Escompte 2 % 1 030, ,61-20, ,00 40, ,00 19,60 % 205,80 Montant HT Port taxable Total HT Taux TVA Montant TVA Paiement : au 13/12/N 1 255,80 Net à payer Libellé : FACT. 49 DUNOYER Libellé : FACT. 109 TOUT BUREAU N de compte Débit Crédit N de compte Débit Crédit 11

12 M. PARISET vous remet la note de service suivante et vous demande, en date du 31 décembre N : - de retrouver la comptabilisation de ces factures, - d'établir les deux plans prévisionnels d' des nouveaux matériels, - de calculer les annuités de l'exercice écoulé à reporter dans l'état des immobilisations, - de précomptabiliser l'écriture d' de l'exercice. NOTE DE SERVICE - Nos nouvelles immobilisations ont été mises en service à leur date d'achat. - Le véhicule BOXER sera amorti sur 5 ans en linéaire. Il est prévu de le revendre 800 e. Les frais liés à cette revente sont estimés à 5 % du prix de revente. - Le photocopieur CANON est prévu pour une utilisation de photocopies, réparties ainsi sur 5 ans : la première année, les trois suivantes et la dernière année. Il sera donné gracieusement à une association caritative au bout des cinq ans. - La machine-outil A achetée en N-3 a été revendue le 15/09/N. Matériel : Véhicule utilitaire BOXER Coût d'acquisition HT : Valeur résiduelle nette : Base à amortir : Date d'utilisation : Taux linéaire : Date de mise en service : Mode d' : LINÉAIRE Années Base Calcul Montant Amortissements 12

13 Matériel : Photocopieur CANON Coût d'acquisition HT : Valeur résiduelle nette : Base à amortir : Base Années Calcul Date d'acquisition : Durée d'utilisation : Mode d' : VARIABLE Amortissements Montant TICKET COMPTABLE N 6 Date : 31/12/N Libellé : d' N N de compte Débit Crédit 13

14 14

15 Activité 5 Consolidation des acquis ETS POURCEL Autocariste Cette entreprise dans laquelle vous travaillez, termine son exercice comptable tous les 31 mars. On vous remet les documents suivants, et on vous demande de : - Calculer les annuités d' de fin d'exercice du 31/03/N. - Établir les plans prévisionnels d' des nouveaux matériels. - Précomptabiliser les annuités d' N sur le ticket comptable. État des immobilisations au 31/03/N-1 Nature des Immobilisations Valeur HT Résiduelle nette Acquisition Amortissable Date de mise en service Mode et durée N-1 Amort. Matériels industriels élévateur électronique 2 518,00 800, ,00 20/06/N-3 Linéaire - 5 ans 343,60 611, ,20 Matériels de bureau et informatique Ordinateur AXA 1 200, ,00 16/10/N-3 Linéaire - 4 ans 300,00 437,50 762,50 SARL BLEDI FEYZIN RENAULT TRACK LYON ETS POURCEL LYON ETS POURCEL LYON Facture 156 DU 16/08/N-1 Photocopieur XEROS 1 259,41 Remise 10 % 125,94 Transport 40, ,47 Escompte 2 % 23,47 TVA 19,60 % 225,40 NET À PAYER 1 375,40 au 24/08/N-1 Facture 1593 du 1/03/N Autocar RENTR ,11 Remise 10 % ,11 Pneumatiques Michelin , ,00 TVA 19,60 % ,40 NET À PAYER ,40 au 31/03/N Extrait du plan de comptes Matériels industriels Amortissement - Mat. industriels Matériels de transport - véhicules Amortissement - Mat. transp. véhicules Matériels de transport - pneumatiques Amortissement - Mat. transp. Pneumatiques Matériels de bureau et Informatique Amortissement - Mat. bureau et Inform. 15

16 NOTE DE SERVICE n 17 en date du 31/03/N - Informations concernant les nouveaux matériels : Ces deux matériels sont mis en service à leur date de facturation. Le photocopieur XEROS est prévu pour une utilisation de photocopies réparties ainsi sur 4 ans : la première année, la deuxième année, et les deux suivantes. On prévoit une valeur résiduelle nette de 250 euros. L'autocar RENTR immatriculé BH-109-FE fait l'objet d'une décomposition de ses éléments entre le matériel (châssis et moteur) et ses pneumatiques. En effet, l'entreprise renouvelle ses véhicules tous les 5 ans et ceux-ci sont revendus en général 20 % de leur prix d'achat HT (hors pneumatiques). Par contre, elle change ses pneumatiques tous les vingt quatre mois, qui sont mis au rebut. - L'entreprise a revendu le 12/02/N, l'élévateur électronique acheté le 20/06/N-3. Calcul des annuités N au 31/03/N ÉLÉVATEUR ÉLECTRONIQUE ORDINATEUR AXA Date : Libellé : TICKET COMPTABLE N 51 Code Journal N de compte Débit Crédit 16

17 Matériel : Photocopieur XEROS Coût d'acquisition HT : Valeur résiduelle nette : Base à amortir : Base Années Calcul Date d'acquisition : Durée d'utilisation : Mode d' : VARIABLE Amortissements Montant Matériel : Autocar RENTR 125 Immatriculation : BH-109-FE Composant 1 : Châssis et moteur Coût d'acquisition HT : Valeur résiduelle nette : Base à amortir : Années Base Calcul Durée d'utilisation : Taux linéaire : Date de mise en service : Mode d' : LINÉAIRE Montant Amortissements Composant 2 : Pneumatiques Coût d'acquisition HT : Valeur résiduelle nette : Base à amortir : Années Base Calcul Durée d'utilisation : Taux linéaire : Date de mise en service : Mode d' : LINÉAIRE Montant Amortissements 17

18 18

Applications - Comptabilité Terminale - BAC PRO Secrétariat

Applications - Comptabilité Terminale - BAC PRO Secrétariat Applications - Comptabilité Terminale - BAC PRO Secrétariat Activités et connaissances nouvelles DOSSIER 1 - La rémunération du personnel Page ETS RAMET Calcul de salaires bruts 5 Activité 2 Mademoiselle

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES

LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES Les amortissements correspondent à la perte de valeur d'une immobilisation due à son usure ou son obsolescence. 1- COMPTABILISATION DE LA DOTATION ANNUELLE Compte Dotations

Plus en détail

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS 13 DOSSIER 2 L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS SARL LAURIQUE Ravalement de façades 19 place de Gavarnie 65110 CAUTERETS Cette entreprise termine son exercice comptable tous

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2008 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES. A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Première partie : Les travaux d inventaire Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Premier dossier : Les activités liées aux immobilisations et à leurs amortissements Chapitre 1 : Les travaux

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES L'ETUDE DES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES NE FIGURE PAS DANS LE REFERENTIEL DES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. L'amortissement dérogatoire ne correspond pas à l objet normal

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS PRESENTATION DES MODES D AMORTISSEMENT Exemple 1 : CAS D UN AMORTISSEMENT VARIABLE On acquiert le 04/08/N une machine-outil pour une valeur HT de. Cette machine,

Plus en détail

CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS

CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS Il s agit d une révision rapide d un cours de première afin de mieux aborder le cours sur les amortissements. Ne seront pas vus l acquisition d immobilisations

Plus en détail

Module 1 : Comptabilité Générale

Module 1 : Comptabilité Générale Module 1 : Comptabilité Générale - Découvrir le bilan, le compte de résultat et l'organisation comptable. - Utiliser le plan comptable général et déterminer l'imputation comptable. - Comptabiliser des

Plus en détail

M1 DFCGA et BF Cours de M. Didier KLODAWSKI

M1 DFCGA et BF Cours de M. Didier KLODAWSKI M1 DFCGA et BF Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ FINANCIÈRE APPROFONDIE Applications 1 : amortissements, dépréciations et provisions I - Amortissements Cas n 1 : une entreprise fait l acquisition

Plus en détail

SESSION 2008 UE 9 - INTRODUCTION A LA COMPTABILITE. Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1

SESSION 2008 UE 9 - INTRODUCTION A LA COMPTABILITE. Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 810009 DCG SESSION 2008 UE 9 - INTRODUCTION A LA COMPTABILITE Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du Plan comptable général, à l exclusion de toute autre

Plus en détail

CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE

CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE Afin de présenter les comptes annuels de la SARL MACCABI dont il est le comptable, M. Magee a commencé à réaliser, dés le 31/12, les travaux d inventaire. Il vous demande

Plus en détail

DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE

DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE 1. Indiquer la signification de ce sigle. ANC : Autorité des normes comptables

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1010009 DCG SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES Objectif(s) : o Conséquences comptables des opérations de cessions, o Aspects fiscaux. Pré-requis : o Maîtrise des amortissements et provisions,

Plus en détail

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1110009 DCG SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 DCG 2011 UE9 Introduction à la comptabilité 1110009 DCG SESSION 2011 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE

Plus en détail

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE OPERATIONS DE FIN D EXERCICE COMPTABLE Sommaire L INVENTAIRE... 2 LA DETERMINATION DES CHARGES ET DES PROVISIONS... 3 LES IMMOBILISATIONS... 3 LES AMORTISSEMENTS... 4 LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION...

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

L amortissement des immobilisations

L amortissement des immobilisations L amortissement des immobilisations Une entreprise qui souhaite acquérir une immobilisation a plusieurs possibilités de financement : Elle puise dans ses fonds propres pour s autofinancer Elle recourt

Plus en détail

Chapitre 14 Le principe de prudence : Les dépréciations et les provisions

Chapitre 14 Le principe de prudence : Les dépréciations et les provisions Chapitre 14 Le principe de prudence : Les dépréciations et les provisions Introduction La mise en situation comprend 5 parties : I Les dépréciations d actif Dépréciation de l actif Dépréciations des terrains

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION Les travaux d inventaire : les amortissements pour dépréciation Page 1 LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION L'amortissement est la constatation comptable de la perte définitive de valeur que subissent

Plus en détail

CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF

CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF Afin de présenter les comptes annuels de la SARL MACCABI dont il est le comptable, M. Magee a commencé à réaliser, dés le 31/12, les travaux d inventaire. Il vous demande

Plus en détail

Chapitre 3 Principes d'évaluation

Chapitre 3 Principes d'évaluation Chapitre 3 Principes d'évaluation I Evaluation des actifs postérieurement à leur date d'entrée (PCG) Introduction : Règles générales concernant les dépréciations A Analyse des actifs autres que les immobilisations

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

Le principe de prudence : Les amortissements

Le principe de prudence : Les amortissements Le principe de prudence : Les s Chapitre 13 Introduction La mise en situation comprend 5 parties I Le principe de prudence II L III Plan d IV Enregistrement V Les cessions d immobilisations Il faut garder

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations.

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Économie et management. Analyse comptable. 2013-2014 Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Sylvie Gerbaix. I _ Acquisition des immobilisations. 1 _ Exemple. Acquisition d'un matériel. Valeur

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION Classe de terminale technologique hôtellerie L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 1/3 l amortissement linéaire OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN

Plus en détail

NORMES IFRS LES AMORTISSEMENTS Page 1 sur 6

NORMES IFRS LES AMORTISSEMENTS Page 1 sur 6 LES AMORTISSEMENTS 1. DEFINITION Règlement n 2002-10 du CRC Article 322.1 3. Le montant amortissable d un actif est sa valeur brute sous déduction de sa valeur résiduelle. L amortissement d un actif est

Plus en détail

RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général)

RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général) CHAPITRE8 LE PRINCIPE DE PRUDENCE LES DEPRECIATIONS ET LES PROVISIONS RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général) «La comptabilité est établie sur la base d appréciations

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité 0202 Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité I PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE ص 0 من 00 PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS 1. INTRODUCTION AUX TRAVAUX DE FIN D

Plus en détail

11 e édition. 2011-2012 À jour des nouveautés du Plan comptable et des textes fiscaux. Béatrice et Francis GRANDGUILLOT.

11 e édition. 2011-2012 À jour des nouveautés du Plan comptable et des textes fiscaux. Béatrice et Francis GRANDGUILLOT. Principes de la modélisation comptable Analyse comptable des opérations courantes Analyse comptable des opérations de fin d'exercice Analyse financière des tableaux de synthèse 11 e édition 2011-2012 À

Plus en détail

Détails pour la clôture

Détails pour la clôture Détails pour la clôture 31.12.20 Société Adresse Téléfon Fax E-Mail Inventaire au Lieu / Date Les données suivantes correspondent avec les pièces jusificatives et correspondent à la vérité. Signature 1.

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE09 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ - session 2014 Proposition de corrigé 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 ÉPREUVE DU 22 JUIN 2015 Durée

Plus en détail

Examen 2015. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes

Examen 2015. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes Berufsprüfung für Technische Kaufleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour les agents technico-commerciaux avec brevet fédéral Candidat-No... Nom: Prénom:.. Examen 2015 Matière d examen Finances

Plus en détail

Pratique du Droit et du système comptable OHADA

Pratique du Droit et du système comptable OHADA Jacques Njampiep Pratique du Droit et du système comptable OHADA Volume 1 : Solutions aux Exercices & Etudes de cas de Comptabilité générale Editions ECC/RFA Du même auteur Déjà parus : Pratique du Droit

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF Objectif(s) : o o o Evaluation de l'amortissement, Intérêt du mode dégressif, Conséquences. Pré-requis : o o Classification des immobilisations,

Plus en détail

Le bâtiment. Le stock de farine. La pétrisseuse. Le four. Des créances sur des clients. La clientèle. Le nom «Pain Pilène» Justification

Le bâtiment. Le stock de farine. La pétrisseuse. Le four. Des créances sur des clients. La clientèle. Le nom «Pain Pilène» Justification APPLICATIONS : LES D ACTIFS Référence interne leçon : 0007 Matière : Comptabilité Niveau : Terminale Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 : LES ACTIFS S. Monsieur Pilène,

Plus en détail

LE SYSTEME FINANCIER EN COMPTABILITE

LE SYSTEME FINANCIER EN COMPTABILITE LE SYSTEME FINANCIER EN COMPTABILITE SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT BANCAIRE... 2 LES PRETS... 5 LES EMPRUNTS... 5 LES CONCOURS BANCAIRES... 11 CONSTITUTION D UN CAPITAL... 11 LA TRESORERIE PREVISIONNELLE...

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 20 : LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 20 : LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION 1. PRINCIPES COMPTABILITE GENERALE ETAPE 20 : LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION Certaines immobilisations se déprécient de manière continue, irréversible, avec le temps : usure, obsolescence. Les amortissements

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

E4 - SAS GARAGE ARMAND. Barème

E4 - SAS GARAGE ARMAND. Barème E4 - SAS GARAGE ARMAND Barème DOSSIER Gestion des ventes et de la trésorerie A. Enregistrement de deux factures de vente - forme des écritures - facture MAIF - facture CYMES B. Financement des véhicules

Plus en détail

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr.

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr. Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr. EJBARI Abdelbar LES AMORTISSEMENTS Définitions et Notions L entreprise doit, dans le

Plus en détail

Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Plus en détail

Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITE : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient :

Plus en détail

Correction de l'épreuve DPECF 2002 UV 4 Comptabilité Ce corrigé est fourni à titre indicatif et ne saurait engager la responsabilité de Comptalia.

Correction de l'épreuve DPECF 2002 UV 4 Comptabilité Ce corrigé est fourni à titre indicatif et ne saurait engager la responsabilité de Comptalia. Sujet : SESSION 2002 COMPTABILITE Durée : 4 heures Coefficient : 1,5 DOSSIER 1 : Opérations courantes DOSSIER 2 : Opérations d'inventaire DOSSIER 3 : Soldes Intermédiaires de Gestion et capacité d'autofinancement

Plus en détail

LES CESSIONS DE TITRES. Traitement comptable des opérations de cessions selon les différentes catégories de titres.

LES CESSIONS DE TITRES. Traitement comptable des opérations de cessions selon les différentes catégories de titres. LES CESSIONS DE TITRES Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o o o Traitement comptable des opérations de cessions selon les différentes catégories de titres. Classification comptable des titres.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. Barème global sur 140 points

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. Barème global sur 140 points BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier

Plus en détail

Gestion hôtelière Terminale hôtellerie

Gestion hôtelière Terminale hôtellerie L outil de production Gestion hôtelière Terminale hôtellerie Révisions : Le Grand Valmont 3 Thème 1 : Les moyens de production 9 Thème 2 : Les moyens d obtention et de financement des immobilisations 17

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité آتابة الدولة المكلفة بالتعليم المدرسي الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك العلوم الاقتصادية المادة: المحاسبة Filière : Sciences économiques Matière :

Plus en détail

Comptabilité. 4- Les provisions

Comptabilité. 4- Les provisions 4- Les provisions 4-1 Définition : En vertu du principe de prudence : - Les produits ne sont pris en compte que s ils sont définitivement acquis à l entreprise ; - Les charges sont comptabilisées dès lors

Plus en détail

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*).

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*). الامتحان الموحد الوطني لنيل شهادة البكالوريا الا طار المرجعي لمادة: المحاسبة والرياضيات المالية- 2010 - شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي Filière : sciences de gestion comptable

Plus en détail

S.A W T ~~~~~~ PLAQUETTE DES COMPTES AU 31/03/2011

S.A W T ~~~~~~ PLAQUETTE DES COMPTES AU 31/03/2011 S.A W T ~~~~~~ PLAQUETTE DES COMPTES AU 31/03/2011 S.A W T 16 avenue Charles DE GAULLE 31130 BALMA Sommaire BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 2 SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION 16 ANNEXE 18 LIASSE FISCALE 26

Plus en détail

Chapitre 6 : La dépréciation des immobilisations

Chapitre 6 : La dépréciation des immobilisations Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 Chapitre 6 : La dépréciation des immobilisations Cours et exercices Note : Ce chapitre étudie la dépréciation des immobilisations corporelles

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime technique Division de la formation administrative et commerciale Cycle supérieur Section gestion Comptabilité Classe de 13CG Nombre de leçons: 3.0 Nombre minimal

Plus en détail

S.A.S. FRANCE IX Services Comptes Annuels au30/06/2014. Sommaire. Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2

S.A.S. FRANCE IX Services Comptes Annuels au30/06/2014. Sommaire. Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2 Tel: 01.55.12.07.00 Comptes Annuels au30/06/2014 Sommaire Page : Som INFORMATIONS Pages Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2 Bilan Actif 3 Bilan Passif 4 Compte de Résultat 1/2 5 Compte de Résultat

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

CORRIGE BAC BLANC 2012 6) Dans quel document de synthèse apparaîtra le solde de ce compte 421? Préciser à quel poste.

CORRIGE BAC BLANC 2012 6) Dans quel document de synthèse apparaîtra le solde de ce compte 421? Préciser à quel poste. Dossier 1 La rémunération du personnel (25 points) 1) Quelle est l utilité d un bulletin de paie? Le bulletin de paie constitue une preuve juridique du travail effectué par le salarié et précise la contrepartie

Plus en détail

Actifs et passifs non courants

Actifs et passifs non courants Corrigé Application Exercice 1 : Coût d'entrée en patrimoine de la machine de production : - Valeur en douane H TVA 18% 180.000 D - Droit de douane 20.000 D - Transit H TVA 18% (690-100) / 1,18 = 500 D

Plus en détail

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable.

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable. 1. Le régime du réel normal Fiche ressource n 20 : Etablir les déclarations de TVA Vous êtes employé au service comptabilité de la société Lechat. Elle achète au sein de l Union Européenne une partie de

Plus en détail

TANT DE COMPTABILITÉ ET D ADMINISTRATION

TANT DE COMPTABILITÉ ET D ADMINISTRATION AIDE A LA PREPARATION DU TITRE ASCA ASSIS- TANT DE COMPTABILITÉ ET D ADMINISTRATION UNITES OBLIGATOIRES Nombre d heures : 420 (pour les 4 modules obligatoires) Ce titre est composé de 4 unités Les candidats

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. BARÈME GLOBAL sur 140 points

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. BARÈME GLOBAL sur 140 points BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte

Plus en détail

DOSSIER 1 LA RÉMUNÉRATION DU PERSONNEL

DOSSIER 1 LA RÉMUNÉRATION DU PERSONNEL BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DES CHARGES ACTIVEES

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DES CHARGES ACTIVEES LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DES CHARGES ACTIVEES Objectif(s) : o Amortissement des : frais d'établissement, frais de recherche et de développement, charges à répartir. Pré-requis

Plus en détail

Exercices en comptabilité générale

Exercices en comptabilité générale Exercices en comptabilité générale Exercice 1 : Cas Eval : immobilisation acquise par voie d échange Au mois de mars, le président d Eval a déjeuné avec le dirigeant de la société Moineau, entreprise voisine

Plus en détail

BARÈME GLOBAL sur 140 points

BARÈME GLOBAL sur 140 points BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2009 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des

Plus en détail

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES -

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Page : 1 - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Permanence des méthodes Changements de méthode : Les engagemetns de retraite sont comptabilisés, désormais, en incluant les charges sociales. La régularisation

Plus en détail

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS Page : 1 / 87 Gestion des immobilisations et des investissements. 1. AVANT PROPOS... 4 2. INTRODUCTION AUX IMMOBILISATIONS... 5 2.1. NOTIONS GENERALES...

Plus en détail

COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE. ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ Partie écrite

COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE. ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ Partie écrite BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE SESSION 2013 ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ Partie écrite Durée: 4h Coefficient 7 Documents autorisés Liste

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE

PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE THÈMES 1. L organisation de la comptabilité dans l entreprise 1.1. La fonction comptable dans l entreprise NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE

COMPTABILITE GENERALE COMPTABILITE GENERALE Bernard Dupé SOMMAIRE Page LE BILAN 04 Exercice d application : Cas Suire 06 LE COMPTE DE RESULTAT 07 Exercice d application : Cas Baudron 09 LES MECANISMES FONDAMENTAUX 10 LE PLAN

Plus en détail

La Société «A» Entreprise Générale de Travaux Publics ", est. une SARL au capital de 150.000 dinars divisé en 1.500 parts de 100

La Société «A» Entreprise Générale de Travaux Publics , est. une SARL au capital de 150.000 dinars divisé en 1.500 parts de 100 EXERCICE 1 : La Société «A» Entreprise Générale de Travaux Publics ", est une SARL au capital de 150.000 dinars divisé en 1.500 parts de 100 dinars. La gérance est assurée par deux associés qui détiennent

Plus en détail

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale COURS 470 Série 17 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Session 2012 - INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Corrigé indicatif Ce corrigé n est qu indicatif et peut contenir des erreurs. DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Partie A - Opérations liées aux achats et aux

Plus en détail

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) :

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) : 1ère et Terminale Bac Pro COMPTABILITÉ LE PLAN DE FORMATION EST A LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMMERCE ET COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT UTILISER LES OUTILS DE

Plus en détail

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SARL PEINT SOL Barème global sur 80 points Dossier 1 Opérations

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER COMPTES ANNUELS DU CONSEIL RÉGIONAL DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RÉGION PARIS ÎLE-DE-FRANCE

RAPPORT FINANCIER COMPTES ANNUELS DU CONSEIL RÉGIONAL DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RÉGION PARIS ÎLE-DE-FRANCE RAPPORT FINANCIER COMPTES ANNUELS DU CONSEIL RÉGIONAL DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RÉGION PARIS ÎLE-DE-FRANCE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE du 03 septembre 2014 OEC-rapport2.indd 1 29/08/14 11:39 SOMMAIRE

Plus en détail

Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité

Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité 21 r ue Cr ou le bar be 7 50 13 P ARI S 01 4 3 3 7 6 1 3 0 01 4 3 3 1 6 6 8 2 accueil@union-prof.asso.fr

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT

LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT La plupart des immobilisations corporelles qui figurent à l actif de l entreprise se déprécient soit à cause de l usure qu elles subissent (c est le cas des

Plus en détail

DCG 10. Comptabilité approfondie. LMD Expertise comptable. 4 e édition. Application & cas corrigés. Sup FOUCHER

DCG 10. Comptabilité approfondie. LMD Expertise comptable. 4 e édition. Application & cas corrigés. Sup FOUCHER LMD Expertise comptable COLLECTION DCG 10 Comptabilité approfondie Application & cas corrigés 4 e édition Sous la direction d Alain Burlaud Micheline Friédérich Sup FOUCHER DANGER LE PHOTOCOPILLAGE TUE

Plus en détail

13 Bilan fin 20 ancier

13 Bilan fin 20 ancier 2013 Bilan financier Sommaire Attestation 1 Bilan et Compte de Résultat de l'association 2 Annexes 6 Bilan et Compte de résultat détaillés 15 Liste des immobilisations 23 EXPERANCE Attestation Dans le

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

Comptabilité. 4- Les provisions. Rappels

Comptabilité. 4- Les provisions. Rappels UP BY AssiM www.fb.com/assim.lamrabti 4- Les provisions Rappels En vertu du principe de prudence : - Les produits ne sont pris en compte que s ils sont définitivement acquis à l entreprise ; - Les charges

Plus en détail

Règles et Méthodes Comptables

Règles et Méthodes Comptables Page : 1 ANNEXE - Elément 1 Règles et Méthodes Comptables Les comptes annuels de l'exercice ont été élaborés et présentés conformément aux règles générales applicables en la matière et dans le respect

Plus en détail

INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE

INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE SOMMAIRE... 5 Première partie : LES FONDEMENTS DU SYSTEME COMPTABLE Chapitre 1 : LE BILAN DE L'ENTREPRISE 9 I. L'ENTREPRISE... 9 II. LE PATRIMOINE... 10 1. Définition...

Plus en détail

SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 910009 DCG SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre

Plus en détail

Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise

Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Nom : Prénom : Note : / 20 Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Terminale STG CFE Matériel autorisé : Calculatrice Plan comptable Consignes : les documents de A à H sont à rendre avec les copies,

Plus en détail

Programme de Comptabilité Financière Première Année (Semestre 1)

Programme de Comptabilité Financière Première Année (Semestre 1) Classes Préparatoires en Sciences Economiques, Commerciales et Sciences de Gestion Programme de Comptabilité Financière Première Année (Semestre 1) Introduction générale : *Historique et intérêt de la

Plus en détail

L ENTREE DES IMMOBILISATIONS DANS L ENTREPRISE. Evaluer les immobilisations (acquises ou produites).

L ENTREE DES IMMOBILISATIONS DANS L ENTREPRISE. Evaluer les immobilisations (acquises ou produites). L ENTREE DES IMMOBILISATIONS DANS L ENTREPRISE Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Evaluer les immobilisations (acquises ou produites). Etre capable de distinguer : charges, immobilisations

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux M.G.I S.A 4 RUE DE LA MERIDIENNE 94260 FRESNES +33 (0) 1 45 21 06 60 Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif M.G.I S.A Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 17/04/15 RUBRIQUES

Plus en détail

LES OBLIGATIONS. Acquisition, évaluation, revenus et cession d'obligations, Exemples. Synthèse. TABLE DES MATIERES

LES OBLIGATIONS. Acquisition, évaluation, revenus et cession d'obligations, Exemples. Synthèse. TABLE DES MATIERES LES OBLIGATIONS Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Opérations relatives aux droits de créances. Connaissances juridiques et financières. Acquisition, évaluation, revenus et cession d'obligations,

Plus en détail