ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey"

Transcription

1 ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey Août 2009 modifié Avril : Feuille décor imprimée ou teintée dans la masse, imprégnée de résine mélamine 2 : Surface de protection imprégnée de résine (overlay) pour les décors imprimés 3 : Couche support empilage de 3 krafts imprégnés de résine phénolique Cette déclaration est présentée en s inspirant du modèle de Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire selon la NF P validé par l AIMCC (FDE&S Version 2005)

2 PLAN PLAN... 2 INTRODUCTION... 4 GUIDE DE LECTURE... 5 AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL ET SANITAIRE Caractérisation du produit Définition de l Unité Fonctionnelle (UF) Masses et données de base pour le calcul de l unité fonctionnelle (UF) Données d Inventaire et commentaires relatifs aux effets environnementaux et sanitaires du produit Consommations des ressources naturelles Consommation de ressources naturelles énergétiques et indicateurs énergétiques Consommation de ressources naturelles non énergétiques Consommation d eau (prélèvements) Consommation d énergie et de matière récupérées Emissions dans l air, l eau et le sol Emissions dans l air Emissions dans l eau Emissions dans le sol Production de déchets Déchets valorisés Déchets éliminés Impacts environnementaux Contribution du produit à l évaluation des risques sanitaires et de la qualité de vie à l intérieur des bâtiments Informations utiles à l évaluation des risques sanitaires Contribution à la qualité sanitaire des espaces intérieurs Contribution à la qualité sanitaire de l eau Contribution du produit à la qualité de vie à l intérieur des bâtiments Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort hygrothermique dans le bâtiment Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort acoustique dans le bâtiment Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort visuel dans le bâtiment Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort olfactif dans le bâtiment... 20

3 5 Autres contributions du produit notamment par rapport à des préoccupations d écogestion du bâtiment, d économie et de politique environnementale globale Ecogestion du bâtiment Gestion de l énergie Gestion de l eau Entretien et maintenance Préoccupation économique Politique environnementale globale Ressources naturelles Emissions dans l air et dans l eau Déchets Annexe : Caractérisation des données pour le calcul de l Inventaire de Cycle de Vie (ICV) Définition du système d ACV (Analyse de Cycle de Vie) Etapes et flux inclus Etapes et flux exclus Règle de délimitation des frontières Sources de données Caractérisation des données principales Données énergétiques Données non-icv Traçabilité Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 3

4 INTRODUCTION Cette déclaration a pour but de mettre à la disposition des acteurs du bâtiment les caractéristiques environnementales et sanitaires de la production du stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey. Le cadre utilisé pour la présentation de l éco-profil a été inspiré par celui de la Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire selon la norme NF P élaborée par l AIMCC (FDE&S version 2005). Un rapport d accompagnement de la déclaration a été établi, et peut être consulté, sous accord de confidentialité, auprès de Polyrey. Producteur des données Les informations contenues dans cette déclaration sont fournies sous la responsabilité de l entreprise Polyrey. Exploitation de la déclaration Toute exploitation, totale ou partielle, des informations ainsi fournies devra au minimum être constamment accompagnée de la référence complète de la déclaration d origine : «titre complet, date d édition, adresse de l émetteur» qui pourra remettre un exemplaire authentique. Contact Sandrine GRELLIER POLYREY Usine de Couze LALINDE Tel : Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 4

5 GUIDE DE LECTURE Organisation du document Cette déclaration comprend deux parties : L affichage environnemental et sanitaire Cet affichage présente de manière synthétique les principales caractéristiques environnementales et sanitaires de la production du stratifié PHL mince fabriqué par Polyrey, objet de la déclaration. La déclaration proprement dite Elle fournit les justifications et les calculs des informations fournies dans l affichage ainsi que des données complémentaires dont la lecture est recommandée Présentation des résultats chiffrés Les chiffres inférieurs à 0,0001 (10-4) sont affichés en format scientifique. Exemple de lecture : -4.2 E-06 = -4.2 X 10-6 = Toutes les valeurs des tableaux d Inventaire de Cycle de Vie (ICV) ont été conservées par souci de transparence. Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 5

6 AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL ET SANITAIRE Caractérisation du produit - Définition de l unité fonctionnelle (UF) : La production d un (1) m 2 de stratifié HPL mince. - Caractéristiques techniques non contenues dans l UF : Ø épaisseur 0.8 mm Ø masse volumique 1430 kg/m 3 - Contenu (selon position AIMCC n 3-07) : principaux constituants Ø Feuille décor imprimée ou teintée dans la masse, imprégnée de résine mélamine Ø Surface de protection imprégnée de résine (overlay) pour les décors imprimés Ø Couche support empilage de 3 krafts imprégnés de résine phénolique Contribution du produit à l évaluation des risques sanitaires et de la qualité de vie à l intérieur des bâtiments Contribution du produit A l évaluation des risques sanitaires Qualité sanitaire des espaces intérieurs Qualité sanitaire de l eau Expression Emission de COVT durant la vie en œuvre : quantité de 78.7 mg par m² par an Emission de formaldéhyde durant la vie en œuvre : quantité de 13.4 mg par m² par an Emission radioactive : pas de mesure réalisée Emission de fibres et particules : pas de mesure réalisée Microorganismes et moisissures : pas de mesure réalisée Autres substances dangereuses : ne contient pas de produit de préservation Migration globale jugée inférieure aux limites fixées par la réglementation dans les liquides simulateurs représentant les aliments aqueux, acides et gras (simulant B des directives 85/572 et 97/48, isooctane et éthanol 95%, simulants de substitution de l huile d olive préconisés par la directive 97/48/CE). A la qualité de la vie Confort hygrothermique Coefficient de conductivité thermique λ : 0,3 W/m.K Résistance thermique R : m 2.K/W Confort acoustique Confort visuel Confort olfactif Pas de mesure réalisée Le revêtement stratifié HPL mince constitue un des éléments influant sur l harmonie et l ambiance du bâtiment. Pour cela, un large choix de décor sont possibles (couleur, motif et texture). Pas de mesure réalisée Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 6

7 Indicateurs environnementaux N Impact environnemental Valeur de l indicateur unité 1 Consommation de ressources énergétiques Energie primaire totale* 137 MJ Energie renouvelable** 29.9 MJ Energie non renouvelable 107 MJ 2 Epuisement de ressources (ADP) kg éq. antimoine (Sb) 3 Consommation d eau totale 79.5 litre 4 Déchets solides Déchets valorisés (total) kg Déchets éliminés Déchets dangereux kg Déchets non dangereux kg Déchets inertes kg Déchets radioactifs kg 5 Changement climatique 3.58 kg éq. CO 2 6 Acidification atmosphérique kg éq. SO 2 7 Pollution de l air 298 m 3 8 Pollution de l eau 3.64 m 3 9 Destruction de la couche d ozone stratosphérique 2.92 E-09 kg CFC éq. R11 10 Formation d ozone photochimique kg éq. éthylène Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 7

8 1 Caractérisation du produit 1.1 Définition de l Unité Fonctionnelle (UF) La production d un (1) m² de stratifié HPL mince en 0.8 mm d épaisseur 1.2 Masses et données de base pour le calcul de l unité fonctionnelle (UF) Quantité de produit dans l UF : 1.1 kg de stratifié HPL mince en 0.8 mm 2 Données d Inventaire et commentaires relatifs aux effets environnementaux et sanitaires du produit Les données d inventaire de cycle de vie qui sont présentées ci-après ont été calculées pour l unité fonctionnelle définie en 1.1 et 1.2 Un guide de lecture des tableaux est disponible page Consommations des ressources naturelles Consommation de ressources naturelles énergétiques et indicateurs énergétiques Mise en Vie en Transport Fin de vie œuvre œuvre Flux Unités Production Consommation de ressources naturelles énergétiques Bois kg 1.78 Charbon kg Lignite kg Gaz naturel kg 1.24 Pétrole kg Uranium (U) kg 3.95 E-05 Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Total cycle de vie Pour toute la DVT Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 8

9 Indicateurs énergétiques Energie Primaire Totale MJ 137 Energie Renouvelable MJ 29.9 Energie Non Renouvelable MJ 107 Energie procédé MJ 112 Energie matière MJ 25.1 Electricité kwh Commentaires relatifs à la consommation de ressources naturelles énergétiques et aux indicateurs énergétiques : Consommation de ressources naturelles énergétiques : La consommation de bois comptabilisée à ce niveau correspond au bois prélevé dans la forêt, utilisé à la fois comme combustible et à la fois comme matière première pour la fabrication du papier. Indicateur énergie primaire totale : L indicateur énergie primaire totale additionne à la même hauteur l énergie matière et l énergie procédé, d origine non renouvelable ou l énergie renouvelable. L impact environnemental de telles sources d énergie étant très différent, il est préférable d analyser chacun des indicateurs séparément, leur somme ne correspondant pas à un indicateur pertinent Consommation de ressources naturelles non énergétiques Flux Unités Production Antimoine (Sb) kg 8.08 E-12 Mise en Vie en Transport Fin de vie Total cycle de vie œuvre œuvre Pour toute Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité la DVT Argent (Ag) kg 4.77 E-09 Argile kg Arsenic (As) kg 0 Bauxite (Al 2 O 3 ) kg Bentonite kg Bismuth (Bi) kg 0 Bore (B) kg 8.98 E-10 Cadmium (Cd) kg 0 Calcaire kg Carbonate de Sodium (Na 2 CO 3 ) Chlorure de Potasium (KCl) Chlorure de Sodium (NaCl) kg 0 kg kg Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 9

10 Chrome (Cr) kg 6.29 E-07 Cobalt (Co) kg 1.54 E-09 Cuivre (Cu) kg Dolomie kg Etain (Sn) kg 3.11 E-06 Feldspath kg 1.40 E-08 Fer (Fe) kg Fluorite (CaF 2 ) kg Gravier kg Lithium (Li) kg 0 Kaolin (Al 2 O 3, 2SiO 2,2H 2 O) kg Magnésium (Mg) kg Manganèse (Mn) kg 8.61 E-05 Mercure (Hg) kg 2.75 E-08 Molybdène (Mo) kg Nickel (Ni) kg Or (Au) kg 2.89 E-11 Palladium (Pd) kg 3.23 E-09 Platine (Pt) kg 7.12 E-11 Plomb (Pb) kg 1.05 E-06 Rhodium (Rh) kg 2.26 E-11 Rutile (TiO 2 ) kg 4.73 E-08 Sable kg Silice (SiO 2 ) kg 0 Soufre (S) kg 8.64 E-05 Sulfate de Baryum (Ba SO 4 ) kg Titane (Ti) kg 1.20 E-08 Tungstène (W) kg 0 Vanadium (V) kg 0 Zinc (Zn) kg 2.05 E-08 Zirconium (Zr) kg 0 Matières premières végétales non spécifiées avant Matières premières animales non spécifiées avant Produits intermédiaires non remontés (total) m kg 0 kg Commentaires relatifs à la consommation de ressources naturelles non énergétiques : Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 10

11 Consommation d eau (prélèvements) Mise en Vie en Transport Fin de vie œuvre œuvre Flux Unités Production Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Eau : Lac litre Total cycle de vie Pour toute la DVT Eau : Mer litre 1.23 Eau : Nappe Phréatique litre 1.34 Eau : Origine non Spécifiée litre 34.9 Eau: Rivière litre 38.0 Eau Potable (réseau) litre 4.02 Eau d origine industrielle litre 0 Eau Consommée (total) litre 79.5 Commentaires relatifs à la consommation d eau (prélèvements) : Consommation d énergie et de matière récupérées Mise en Vie en Transport Fin de vie œuvre œuvre Flux Unités Production Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Energie Récupérée MJ 0 Total cycle de vie Pour toute la DVT Matière Récupérée : Total kg Matière Récupérée : Acier kg 5.03 E-06 Matière Récupérée : Aluminium kg 0 Matière Récupérée : Métal (non spécifié) kg 0 Matière Récupérée : Papier-Carton kg Matière Récupérée : Plastique kg 0 Matière Récupérée : Calcin kg 0 Matière Récupérée : Bois kg Matière Récupérée : Biomasse autres kg Matière Récupérée : Minérale kg 0 Matière Récupérée : Non spécifiée kg 0 Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 11

12 Commentaires relatifs à la consommation d énergie et de matière récupérées : 2.2 Emissions dans l air, l eau et le sol Emissions dans l air Flux Unités Production Hydrocarbures (non spécifiés) g Hydrocarbures (non spécifiés, excepté g 3.04 méthane) HAP a (non spécifiés) g Mise en Vie en Transport Fin de vie Total cycle de vie œuvre œuvre Pour toute Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité la DVT Méthane (CH 4 ) g 11.6 Composés organiques volatils (par exemple, acétone, acétate, etc.) + g 3.66 formaldéhyde Dioxyde de Carbone (CO 2 biomasse) g Dioxyde de Carbone (CO 2 fossile) g Dioxyde de Carbone (CO 2 total) g 7.43 Monoxyde de Carbone (CO) g 8.17 Oxydes d'azote (NOx en NO 2 ) g Protoxyde d'azote (N 2 O) g Ammoniaque (NH 3 ) g 2.16 Poussières (non spécifiées) g Oxydes de Soufre (SOx en SO 2 ) g 7.30 Hydrogène Sulfureux (H 2 S) g Acide Cyanhydrique (HCN) g Acide phosphorique (H3PO4) g 0 Composés chlorés organiques (en Cl) g 8.56 E-05 Acide Chlorhydrique (HCl) g Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 12

13 Composés chlorés inorganiques (en Cl) g Composés chlorés non spécifiés (en Cl) g 4.08 E-05 Composés fluorés organiques (en F) g 8.20 E-05 Composés fluorés inorganiques (en F) g Composés halogénés (non spécifiés) g Composés fluorés non spécifiés (en F) g 0 Métaux (non spécifiés) g Antimoine et ses composés (en Sb Arsenic et ses composés (en As) Cadmium et ses composés (en Cd) Chrome et ses composés (en Cr) Cobalt et ses composés (en Co) Cuivre et ses composés (en Cu) Etain et ses composés (en Sn) Manganèse et ses composés (en Mn) Mercure et ses composés (en Hg) Nickel et ses composés (en Ni) Plomb et ses composés (en Pb) Sélénium et ses composés (en Se) Tellure et ses composés (en Te) Zinc et ses composés (en Zn) Vanadium et ses composés (en V) Silicium et ses composés (en Si) g 5.92 E-05 g g g g g g 6.00 E-05 g g g g g g 0 g g g a HAP : Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques NOTE : Concernant les émissions radioactives, ce tableau devra être complété dès que la transposition de la directive européenne Euratom sur les émissions radioactives sera publiée. Commentaires relatifs aux émissions dans l air : Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 13

14 2.2.2 Emissions dans l eau Flux Unités Production DCO (Demande Chimique en Oxygène) g 17.4 DBO5 (Demande Biochimique en g 14.2 Oxygène à 5 jours) Matière en Suspension (MES) g 1.96 Mise en Vie en Transport Fin de vie Total cycle de vie œuvre œuvre Pour toute Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité la DVT Cyanure (CN-) g AOX (Halogènes des composés organiques g adsorbables) Hydrocarbures (non spécifiés) g 9.15 Composés azotés (en N) g Composés phosphorés (en P) g Composés fluorés organiques (en F) g 0 Composés fluorés inorganiques (en F) g Composés fluorés non spécifiés (en F) g 0 Composés chlorés organiques (en Cl) g Composés chlorés inorganiques (en Cl) g 23.0 Composés chlorés non spécifiés (en Cl) g HAP (non spécifiés) g 9.15 E-05 Métaux (non spécifiés) g Aluminium et ses composés (en Al) Arsenic et ses composés (en As) Cadmium et ses composés (en Cd) Chrome et ses composés (en Cr) Cuivre et ses composés (en Cu) Etain et ses composés (en Sn) Fer et ses composés (en Fe) g 1.43 g g g g g g Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 14

15 Mercure et ses composés (en Hg) g 4.65 E-05 Nickel et ses composés (en Ni) g Plomb et ses composés (en Pb) g Zinc et ses composés (en Zn) g Eau rejetée Litre Commentaires sur les émissions dans l eau : Emissions dans le sol Flux Unités Production Arsenic et ses composés (en As) g 8.61 E-06 Biocides a g Cadmium et ses composés (en Cd) g 3.50 E-07 Chrome et ses composés (en Cr) g Cuivre et ses composés(en Cu) g Etain et ses composés (en Sn) g 9.85 E-08 Fer et ses composés (en Fe) g Plomb et ses composés (en Pb) g 1.95 E-05 Mercure et ses composés (en Hg) g E-07 Nickel et ses composés (en Ni) g 1.36 E-05 Zinc et ses composés (en Zn) g Métaux lourds (non spécifiés) g Mise en Vie en Transport Fin de vie Total cycle de vie œuvre œuvre Pour toute Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité la DVT a Biocides : par exemple, pesticides, herbicides, fongicides, insecticides, bactéricides, etc. Commentaires sur les émissions dans le sol : Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 15

16 2.3 Production de déchets Déchets valorisés Flux Unités Production Energie Récupérée MJ 0 Matière Récupérée : Total kg Matière Récupérée : kg Acier Matière Récupérée : kg Aluminium 0 Matière Récupérée : kg Métal (non spécifié) 0 Matière Récupérée : kg Papier-Carton Matière Récupérée : kg Plastique Matière Récupérée : kg Calcin 0 Matière Récupérée : kg Déchets bois 0 Matière Récupérée : kg Biomasse autre 0 Matière Récupérée : kg Minérale Matière Récupérée : kg Non spécifiée 0 Mise en Vie en Transport Fin de vie Total cycle de vie œuvre œuvre Pour toute Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité la DVT Déchets éliminés Flux Unités Production Déchets dangereux kg Mise en Vie en Transport Fin de vie Total cycle de vie œuvre œuvre Pour toute Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité Par annuité la DVT Déchets non dangereux kg Déchets inertes kg Déchets radioactifs kg Commentaires relatifs à la production et aux modalités de gestion des déchets : Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 16

17 3 Impacts environnementaux Tous ces impacts sont renseignés ou calculés conformément aux indications du 6.1 de la norme NF P01-010, à partir des données du 2 et pour l unité fonctionnelle de référence définie au 1.1 et 1.2 de la présente déclaration. N Impact environnemental Valeur de l indicateur pour l unité fonctionnelle 1 Consommation de ressources énergétiques Energie primaire totale* 137 MJ/UF Energie renouvelable 29.9 MJ/UF Energie non renouvelable 107 MJ/UF 2 Epuisement de ressources (ADP) kg éq. antimoine (Sb)/UF 3 Consommation d eau totale 79.5 litre/uf 4 Déchets solides Déchets valorisés (total) kg/uf Déchets éliminés Déchets dangereux kg/uf Déchets non dangereux kg/uf Déchets inertes kg/uf Déchets radioactifs kg/uf 5 Changement climatique 3.58 kg éq. CO 2 /UF 6 Acidification atmosphérique kg éq. SO 2 /UF 7 Pollution de l air 298 m 3 /UF 8 Pollution de l eau 3.64 m 3 /UF 9 Destruction de la couche d ozone kg CFC éq E-09 stratosphérique R11/UF 10 Formation d ozone photochimique kg éq. éthylène/uf *Cet indicateur est à utiliser avec précaution car il additionne des énergies d origine très différentes qui n ont pas les mêmes impacts environnementaux (voir commentaire du chapitre 2.1.1). Changement climatique : Le calcul de l indicateur changement climatique a été réalisé en tenant compte des gaz à effet de serre d origine fossile comme biomasse. Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 17

18 4 Contribution du produit à l évaluation des risques sanitaires et de la qualité de vie à l intérieur des bâtiments Contribution du produit A l évaluation des risques sanitaires A la qualité de la vie Qualité sanitaire des espaces intérieurs Voir Qualité sanitaire de l eau Voir Confort hygrothermique Voir Confort acoustique Voir Confort visuel Voir Confort olfactif Voir Expression Emission de COVT durant la vie en œuvre : quantité de 78.7 mg par m² par an Emission de formaldéhyde durant la vie en œuvre : quantité de 13.4 mg par m² par an Emission radioactive : pas de mesure réalisée Emission de fibres et particules : pas de mesure réalisée Microorganismes et moisissures : pas de mesure réalisée Autres substances dangereuses : ne contient pas de produit de préservation Migration globale jugée inférieure aux limites fixées par la réglementation dans les liquides simulateurs représentant les aliments aqueux, acides et gras (simulant B des directives 85/572 et 97/48, isooctane et éthanol 95%, simulants de substitution de l huile d olive préconisés par la directive 97/48/CE). Coefficient de conductivité thermique λ du HPL mince : 0,3 W/m.K Résistance thermique R : m 2.K/W Pas de mesure réalisée Le revêtement stratifié HPL mince constitue un des éléments influant sur l harmonie et l ambiance du bâtiment. Pour cela, un large choix de décor sont possibles (couleur, motif et texture). Pas de mesure réalisée Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 18

19 4.1 Informations utiles à l évaluation des risques sanitaires Contribution à la qualité sanitaire des espaces intérieurs Emissions de COV et de formaldéhyde durant la vie en œuvre : Des essais d émissions de COVT et de formaldéhyde ont été réalisés suivant la norme NF EN ISO : 2006 sur le stratifié compact en 6 mm d épaisseur au laboratoire de qualité de l air intérieur de Porto en avril 2008 (rapport d essais n 176/2008). A partir de la concentration stationnaire d émission obtenue par ces essais, les émissions de COVT et de formaldéhyde durant la vie en œuvre ont été estimées. La concentration stationnaire d émission correspond à la valeur émise par 1 m² dans 1 m 3 d air renouvelé toutes les heures à 23 C et 45% d humidité relative. L estimation de la valeur émise au cours d une année a donc été la suivante : concentration stationnaire x 24h x j. La concentration stationnaire du compact en 6 mm d épaisseur a été mesurée en COVT à 8.98 µg/m 3 d air par m 2 et en formaldéhyde à 1.53 µg/m 3 d air par m 2. La quantité émise par le HPL mince 0.8 mm a donc été estimée à 78.7 mg par m² par an de COVT et à 13.4 mg par m² par an de formaldéhyde. Enfin aucune évaluation de l exposition n a été réalisée. Comportement face à la croissance fongique et bactérienne : Le produit n a pas subi d essais de caractérisation de son comportement à une croissance fongique. Emissions radioactives naturelles des produits de construction : Aucune mesure de la radioactivité naturelle du HPL n a été réalisée. Substances dangereuses : Le produit ne contient pas de produit de préservation Contribution à la qualité sanitaire de l eau Des essais sur l aptitude du HPL au contact alimentaire ont été réalisés par le laboratoire IANESCO Chimie en 2006 (rapport d essais n RE-06/01329 du 14 février 2006). Dans les conditions d essai retenues, la migration globale a été jugée inférieure aux limites fixées par la réglementation dans les liquides simulateurs représentant les aliments aqueux, acides et gras (simulant B des directives 85/572 et 97/48, isooctane et éthanol 95%, simulants de substitution de l huile d olive préconisés par la directive 97/48/CE). 4.2 Contribution du produit à la qualité de vie à l intérieur des bâtiments Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort hygrothermique dans le bâtiment La conductivité thermique du HPL est de 0.3 W/(m.K) selon la norme NF EN Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 19

20 La résistance thermique R du HPL de 0.8 mm d épaisseur est égale à m 2.K/W Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort acoustique dans le bâtiment Aucune mesure n a été effectuée Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort visuel dans le bâtiment Le revêtement stratifié HPL mince constitue un des éléments influant sur l harmonie et l ambiance du bâtiment. Pour cela, un large choix de décor sont possibles (couleur, motif et texture) Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort olfactif dans le bâtiment Aucune mesure n a été effectuée. 5 Autres contributions du produit notamment par rapport à des préoccupations d écogestion du bâtiment, d économie et de politique environnementale globale 5.1 Ecogestion du bâtiment Gestion de l énergie Le HPL mince n est pas un isolant et donc n intervient pas directement dans la gestion de l énergie du bâtiment Gestion de l eau Sans objet Entretien et maintenance Pas d entretien pendant la vie en œuvre 5.2 Préoccupation économique Sans objet Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 20

21 5.3 Politique environnementale globale Ressources naturelles Sans objet Emissions dans l air et dans l eau Sans objet Déchets Sans objet Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 21

22 6 Annexe : Caractérisation des données pour le calcul de l Inventaire de Cycle de Vie (ICV) Cette annexe est issue du rapport d accompagnement de la déclaration (cf. Introduction) 6.1 Définition du système d ACV (Analyse de Cycle de Vie) Description des flux pris en compte dans la phase de production du HPL Etapes et flux inclus Fabrication du HPL [1] Mise à disposition du gasoil et combustion pour les transports par camion [2] Fabrication du papier décor [3] Fabrication du papier Kraft [4] Fabrication de la colle PVAc [5] Production et transport de l'électricité française et des autres ressources énergétiques utilisées (fioul, gaz naturel ) [6] Transport par mer [7] Fabrication du formaldéhyde [8] Fabrication de l éthylène glycol [9] Fabrication du silicone [10] Fabrication de l hydroxyde de sodium [11] Fabrication de l oxyde d aluminium [12] Fabrication du sucre de betterave [13] Fabrication du caprolactame [14] Fabrication de l oxyde de magnésium [15] Etapes et flux exclus La norme NF P permet d omettre des frontières du système les flux suivants : le transport des employés, la fabrication de l outil de production et des systèmes de transport (machines, camions, etc..). Par ailleurs, en l absence de données, certaines étapes du système étudiées n ont pas pu être incluses : Production de certains consommables (produits d entretien, ) Règle de délimitation des frontières La norme NF P a fixé le seuil de coupure à 98% selon le paragraphe de la norme. Dans le cadre de cette déclaration, le pourcentage des flux remontés est de %. Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 22

23 6.2 Sources de données Caractérisation des données principales [1] Fabrication du HPL Données collectées sur le site de fabrication de Couze de Polyrey : Année : 2008 Représentativité : Production Polyrey [3], [4], [5], [7], [8], [9], [10], [11], [12], [13], [14], [15] : Données génériques européennes issues des bases de données Ecoinvent ou DEAM [2], [6] : Données issues du fascicule de documentation AFNOR P Données énergétiques Les données énergétiques, qui ont été utilisées, sont celles du fascicule AFNOR FD P Données non-icv Les données ont été collectées par Polyrey 6.3 Traçabilité L écoprofil a été réalisée par FCBA. Contact : Claire Cornillier Polyrey Eco-profil de la production du stratifié mince HPL 23

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Panneau Natura

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Panneau Natura DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Panneau Natura Mai 2007 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire validé

Plus en détail

Volets roulants en PVC

Volets roulants en PVC FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Volets roulants en PVC Cette FDE&S est émise par les Syndicats SNEP, UFME, SNFPSA Edition mai 2011

Plus en détail

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Parquet contrecollé 3 plis, épaisseur 13-14 mm, fabriqué en France

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Parquet contrecollé 3 plis, épaisseur 13-14 mm, fabriqué en France DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Parquet contrecollé 3 plis, épaisseur 13-14 mm, fabriqué en France version vérifiée suivant le programme AFNOR (numéro d enregistrement

Plus en détail

REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE pour Toitures Terrasses Jardins

REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE pour Toitures Terrasses Jardins DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME À LA NORME NF P 01-010 Fiche n 10 REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE pour Toitures Terrasses Jardins Cette déclaration, réalisée pour les

Plus en détail

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Parquet massif en chêne, épaisseur 23 mm, fabriqué en France

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Parquet massif en chêne, épaisseur 23 mm, fabriqué en France DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Parquet massif en chêne, épaisseur 23 mm, fabriqué en France version vérifiée suivant le programme AFNOR (numéro d enregistrement

Plus en détail

REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE sous Toiture Végétalisée (TTV)

REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE sous Toiture Végétalisée (TTV) DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME À LA NORME NF P 01-010 Fiche n 5 REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE sous Toiture Végétalisée (TTV) Cette déclaration, réalisée pour les

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

REVETEMENT DE SOL AIGUILLETE U3P3

REVETEMENT DE SOL AIGUILLETE U3P3 Démarche HQE REVETEMENT DE SOL AIGUILLETE U3P3 FDES (extrait) Les données suivantes ont été établies sur la base des connaissances rassemblées par les entreprises : Forbo Flooring Systems et Tecsom EXTRAIT

Plus en détail

REVETEMENT DE SOL PVC EXPANSE RELIEF - VER EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 DU

REVETEMENT DE SOL PVC EXPANSE RELIEF - VER EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 DU Démarche HQE REVETEMENT DE SOL PVC EXPANSE RELIEF - VER FDES (extrait) Les données suivantes ont été établies sur la base des connaissances rassemblées par les entreprises : Forbo Flooring Systems, Gerflor

Plus en détail

* * * * * * * Canalisations PVC destinées à la collecte et à l'évacuation des eaux usées et des eaux vannes d une maison individuelle

* * * * * * * Canalisations PVC destinées à la collecte et à l'évacuation des eaux usées et des eaux vannes d une maison individuelle FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) Conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Canalisations PVC destinées à la collecte et à l'évacuation des eaux usées et des eaux vannes d

Plus en détail

REVETEMENT DE SOL PVC HOMOGENE

REVETEMENT DE SOL PVC HOMOGENE Démarche HQE REVETEMENT DE SOL PVC HOMOGENE FDES (extrait) Les données suivantes ont été établies sur la base des connaissances rassemblées par les entreprises : Forbo Flooring Systems, Gerflor et Tarkett

Plus en détail

L ACV de la fenêtre en bois

L ACV de la fenêtre en bois L ACV de la fenêtre en bois FCBA a réalisé une étude sur l analyse du cycle de vie (ACV) de la fenêtre bois fabriquée par les entreprises adhérentes à la FFB (Fédération française du bâtiment, charpente-menuiserie-parquets)

Plus en détail

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Mur en maçonnerie de blocs en béton cellulaire d épaisseur 30 cm. Conforme à la norme NF P 01-010 Novembre 2007 1/28 Sommaire Avant propos... 1. Caractérisation

Plus en détail

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Mur en maçonnerie de blocs en béton cellulaire d épaisseur 25 cm. Conforme à la norme NF P 01-010 Novembre 2007 1/28 Sommaire Avant propos... 1. Caractérisation

Plus en détail

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P01-010 DU REVÊTEMENT MURAL SAJADE FIBRES MOYENNES Janvier 2008

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P01-010 DU REVÊTEMENT MURAL SAJADE FIBRES MOYENNES Janvier 2008 DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P01-010 DU REVÊTEMENT MURAL SAJADE FIBRES MOYENNES Janvier 2008 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration

Plus en détail

«Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière Bécancour et outils géochimiques»

«Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière Bécancour et outils géochimiques» Colloque «les eaux Souterraines du Québec» UQAC, Chicoutimi, 14 Octobre 2010. Groupe de Recherche Interuniversité sur les Eaux Souterraines. «Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière

Plus en détail

FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE

FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE Fosse septique en béton conforme à la norme NF P 01-010 177.E ISSN 0249-6224 ND/NPE/JRO EAN 9782857552161 Développement Durable Fiche de déclaration environnementale

Plus en détail

FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE

FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE Tuyau d assainissement en béton armé conforme à la norme NF P 01-010 Fédération de l'industrie du Béton ISSN 0249-6224 ND/JRO ISBN 2-85755-144-4 EN 006

Plus en détail

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Pour une éco-construction dans les règles de l art Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Mars 2011 www.eti-construction.fr - 1 - RENFORCER L ENVELOPPE chap.

Plus en détail

B.2 BARDAGE EN ACIER SIMPLE PEAU EN POSE HORIZONTALE SOMMAIRE !!!!! P.2 En savoir plus. P.6 Informations complémentaires P.14 CE P.15 DOP P.

B.2 BARDAGE EN ACIER SIMPLE PEAU EN POSE HORIZONTALE SOMMAIRE !!!!! P.2 En savoir plus. P.6 Informations complémentaires P.14 CE P.15 DOP P. B.2 BARDAGE EN ACIER SIMPLE PEAU EN POSE HORIZONTALE!!!!!! SOMMAIRE P.2 En savoir plus P.6 Informations complémentaires P.14 CE P.15 DOP P.17 CCTP P.28 Référentiel P.44 FDES P.72 COV/COVT P.81 Finitions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

Pavé Patrimoine en pierre bleue extraite des Carrières de la Pierre Bleue Belge SA site de Neufvilles

Pavé Patrimoine en pierre bleue extraite des Carrières de la Pierre Bleue Belge SA site de Neufvilles DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Pavé Patrimoine en pierre bleue extraite des Carrières de la Pierre Bleue Bele SA site de Neufvilles 2007 - mise à jour 2012 Cette

Plus en détail

Qualité Environnementale des Bâtiments En route vers des indicateurs de performance. Caroline Lestournelle Christèle Wojewodka

Qualité Environnementale des Bâtiments En route vers des indicateurs de performance. Caroline Lestournelle Christèle Wojewodka Qualité Environnementale des Bâtiments En route vers des indicateurs de performance Caroline Lestournelle Christèle Wojewodka Sommaire En route vers des indicateurs de performance Analyse de cycle (ACV)

Plus en détail

PCR Règles de définition Des Catégories de Produits

PCR Règles de définition Des Catégories de Produits PCR Règles de définition Des Catégories de Produits du PROGRAMME PEP ecopassport Profils Environnementaux de Produits Electriques, Electroniques et du Génie Climatique PEP PCR ed 2.1-FR-2012 12 11 page:

Plus en détail

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 De : Vérificateur FDES Rapport de Vérification de la Déclaration Environnementale et Sanitaire de produit selon la norme NF EN 15804+A1 et à la norme complémentaire

Plus en détail

Incendie dans un entrepôt de stockage de pneumatiques équipé d une installation sprinkler

Incendie dans un entrepôt de stockage de pneumatiques équipé d une installation sprinkler Protection, prévention et impact environnemental des incendies de stockages de pneumatiques Dossier de retour d expérience du SNCP Incendie dans un entrepôt de stockage de pneumatiques équipé d une installation

Plus en détail

Vu le code de l environnement, notamment ses articles L. 592-20, L. 593-3, L. 593-10 et L. 593-27 ;

Vu le code de l environnement, notamment ses articles L. 592-20, L. 593-3, L. 593-10 et L. 593-27 ; Décision n 2015-XX-XXXX de l Autorité de sûreté nucléaire du xx xxxxx 2015 fixant les valeurs limites de rejet dans l environnement des effluents liquides et gazeux des installations nucléaires de base

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES 1/ Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Dimensions standard (L x l x e) Densité (kg/m 3 ), poids (kg), poids surfacique (kg/m²) Epaisseurs

Plus en détail

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale Produit Paramètre microbiologiques Valeur de tolérance UFC Eau potable Salmonelles spp nd/5 l Eau potable non traitée: - à la source - dans le réseau de distribution Eau potable traitée: - après le traitement

Plus en détail

>I En savoir plus I Développement durable

>I En savoir plus I Développement durable g Qu est ce que c est? 1987 Rapport Brundtland Commission des Nations Unies sur l Environnement et le Développement «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans

Plus en détail

Parquet massif en chêne, épaisseur 23mm, fabriqué en France

Parquet massif en chêne, épaisseur 23mm, fabriqué en France Parquet massif en chêne, épaisseur 23mm, fabriqué en France DECLARATION ENVIRONNEMENTALE Selon les normes NF EN 15804:2012+A1:2014 et XP P01064/CN:2014 Crédits photo Crédits : UFFEP photo : UFFEP Version

Plus en détail

Chapitre 3 : Formules chimiques

Chapitre 3 : Formules chimiques Chapitre 3 : Formules chimiques Objectifs L élève doit être capable! de définir la notion de valence,! de déduire du T.P.E. la valence d un élément appartenant aux groupes principaux,! d établir les formules

Plus en détail

l essentiel Guide pratique des Fiches de Déclaration environnementale et sanitaire des produits en béton

l essentiel Guide pratique des Fiches de Déclaration environnementale et sanitaire des produits en béton l essentiel Guide pratique des Fiches de Déclaration environnementale et sanitaire des produits en béton Éléments d aide à la décision pour l éco-réalisation d ouvrages introduction Construction en béton

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES MURS

PROTECTION SOLAIRE DES MURS 1/6 Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES Dimensions standard (L x l

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL MEUBLES EN BOIS BP X30-323-4. Sommaire. Introduction 1

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL MEUBLES EN BOIS BP X30-323-4. Sommaire. Introduction 1 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL MEUBLES EN BOIS BP X30-33-4 Sommaire Introduction 1 Contexte 1 Principes de l affichage environnemental Objectif du guide de lecture Présentation du produit concerné par

Plus en détail

NOTE MÉTHODOLOGIQUE Performances environnementales et sanitaires

NOTE MÉTHODOLOGIQUE Performances environnementales et sanitaires Glossaire Source : Guide de lecture de l annexe méthodologique du BP X 30-323 édité par l ADEME. UNITÉ FONCTIONNELLE C est l unité de mesure utilisée pour évaluer le service rendu par le produit. De la

Plus en détail

Trouvez vos interlocuteurs: www.eurofins.ch. Valable à partir du 1er juillet 2012, remplace toutes les listes de prix précédentes.

Trouvez vos interlocuteurs: www.eurofins.ch. Valable à partir du 1er juillet 2012, remplace toutes les listes de prix précédentes. Eaux potables et de baignade Page 6 Liste de prix des eaux potables et de baignade Eurofins Scientific AG Parkstrasse 0 CH-502 Schönenwerd Tel. +4 (0) 62 858 7 00 Fax +4 (0) 62 858 7 09 E-mail info@eurofins.ch

Plus en détail

MAINTIEN EN ACTIVITE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES MINISTERE DU DEVELOPPEMENT ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE

MAINTIEN EN ACTIVITE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES MINISTERE DU DEVELOPPEMENT ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES MINISTERE DU DEVELOPPEMENT ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE Décret n 2010-2516 du 28 septembre 2010, portant ratification d'un programme exécutif de coopération entre

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

RAPPORT D'ANALYSE. IDRA ENVIRONNEMENT Mr Guillaume DEBRIL La Haye de Pan 35170 BRUZ. Conservation de vos échantillons

RAPPORT D'ANALYSE. IDRA ENVIRONNEMENT Mr Guillaume DEBRIL La Haye de Pan 35170 BRUZ. Conservation de vos échantillons IDRA ENVIRONNEMENT Mr Guillaume DEBRIL La Haye de Pan 35170 BRUZ RAPPORT D'ANALYSE Page 1/5 N Ech Matrice Référence échantillon Observations 001 Sol S1-0-0,5 m 002 Sol S2-0-0,5 m (116) 003 Sol S3-0-0,5

Plus en détail

Déclaration Environnementale Produit selon EN 15804

Déclaration Environnementale Produit selon EN 15804 Déclaration Environnementale Produit selon EN 15804 Façade sanitaire Date de publication 01.04.2014 DEP suivant EN 15804 - Façade sanitaire 1 Introduction Le présent document constitue une déclaration

Plus en détail

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse Départements Bioressources et Surveillance de la Qualité de l Air Direction des Energies Renouvelables, des Réseaux et des Marchés Energétiques 19.7.27 Direction de l Air, du Bruit et de l Efficacité Energétique

Plus en détail

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE Répondre à des problématiques industrielles en génie des procédés et environnement en s appuyant sur les compétences de laboratoires académiques

Plus en détail

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE Selon la norme NF EN 15804+A1:2014 Contribution des ouvrages de construction au développement durable - Déclarations environnementales sur les produits - Règles régissant les

Plus en détail

la Base INIES la référence pour les déclarations environnementales et sanitaires des produits de construction Octobre 2011

la Base INIES la référence pour les déclarations environnementales et sanitaires des produits de construction Octobre 2011 la Base INIES la référence pour les déclarations environnementales et sanitaires des produits de construction Octobre 2011 Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère Multitude de composés chimiques sont présents dans la troposphère La composition de l air de la troposphère Les gaz O 2, N 2, Ar gaz

Plus en détail

Pyrolyse sous pression réduite brevet n 0112783 du 04/10/2001 Historique Premiers développements situés en Russie à la fin du 19ème siècle, dans les laboratoires de Saint-Pétersbourg. 1944, production

Plus en détail

RECHERCHE D'AMIANTE DANS LES MATERIAUX ET DANS L'AIR

RECHERCHE D'AMIANTE DANS LES MATERIAUX ET DANS L'AIR RECHERCHE D'AMIANTE DANS LES MATERIAUX ET DANS L'AIR Prestation objet de l accréditation --------- : Caractère obligatoire de l accréditation -- : Essais concernant les mesures d empoussièrement d amiante

Plus en détail

Chimie des Aerosols. Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Chimie des Aerosols. Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Chimie des Aerosols Polluants Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) nouvelles particules dans l atmosphère. Les particules formées sont ultra-fines et par conséquent difficiles à détecter, mais

Plus en détail

ADEME Bilan environnemental du chauffage collectif (avec réseau de chaleur) et industriel au bois

ADEME Bilan environnemental du chauffage collectif (avec réseau de chaleur) et industriel au bois Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie Bilan environnemental du chauffage collectif (avec réseau de chaleur) et industriel au bois Note de synthèse Contacts Bio Intelligence Service S.A.S.

Plus en détail

Étiquetage environnemental Secteur textile

Étiquetage environnemental Secteur textile Étiquetage Secteur textile Sandrine Pesnel Equipe de recherche GEMTEX (ENSAIT) du projet ACVTEX 28/04/2010 1 Le projet ACVTex Le projet : Partenaires : Débuté en 2008 projet de 4 ans Programme transfrontalier

Plus en détail

Capteur solaire thermique

Capteur solaire thermique contact@pep-ecopassport.org Profil Environnemental Produit Collectif Capteur solaire thermique N enregistrement : Règles de rédaction : «PCR-ed3-FR-2015 04 02» complété par le «PSR-0004-ed2-FR-2014 04

Plus en détail

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail

Les engagements environnementaux de Legrand

Les engagements environnementaux de Legrand 128 Av. du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 87045 Limoges Cedex - France Tél. : 05 55 06 87 87 - Fax : 05 55 06 88 88 i Votre Agence Commerciale habituelle Site www.legrand.fr > Profil Environnemental Produit

Plus en détail

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 Mise en situation PRESENTATION DU MECANISME La sérigraphie est une technique pour le marquage des pièces plastiques.

Plus en détail

Le calcul des émissions de gaz à effet de serre et des allocations selon la règlementation

Le calcul des émissions de gaz à effet de serre et des allocations selon la règlementation Le calcul des émissions de gaz à effet de serre et des allocations selon la règlementation Les inventaires d émissions de GES en bref Procédures, directives et formules tirées du Règlement sur la déclaration

Plus en détail

Registre STS Numéro d accréditation : STS 0197

Registre STS Numéro d accréditation : STS 0197 Norme internationale : ISO/CEI 17025:2005 Norme suisse : SN EN ISO/CEI 17025:2005 ABL Analytics SA Rue Victor-Helg 18 2800 Delémont Responsable : Responsable SM : Blaise Allemann Lucas Costato Téléphone

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA DECLARATION

GUIDE D AIDE A LA DECLARATION GUIDE D AIDE A LA DECLARATION DES REJETS ANNUELS DE POLLUANTS DANS L EAU, L AIR, LES DECHETS ET LES SOLS A DESTINATION DES EXPLOITANTS D INSTALLATION D INCINERATION DE DECHETS NON DANGEREUX ET DE DECHETS

Plus en détail

natureplus e.v. Directive d attribution 0106 PANNEAUX ISOLANTS À BASE DE VIEUX PAPIER Édition : septembre 2010 pour l attribution du label de qualité

natureplus e.v. Directive d attribution 0106 PANNEAUX ISOLANTS À BASE DE VIEUX PAPIER Édition : septembre 2010 pour l attribution du label de qualité info@natureplus.org natureplus e.v. Directive d attribution 0106 Édition : septembre 2010 pour l attribution du label de qualité État: septembre 2010 Page 2 de 6 0 Préambule Les critères d attribution

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

COMITÉ 2 : La gestion des sols faiblement contaminés excavés

COMITÉ 2 : La gestion des sols faiblement contaminés excavés COMITÉ 2 : La gestion des sols faiblement contaminés excavés La situation actuelle La grille de gestion des sols contaminés excavés intérimaire Les critères validés pour la protection des écosystèmes Les

Plus en détail

LES TUILES BÉTON. d a n s l a d é m a r c h e H Q E. T u i l e s B é t o n

LES TUILES BÉTON. d a n s l a d é m a r c h e H Q E. T u i l e s B é t o n LES TUILES BÉTON d a n s l a d é m a r c h e H Q E T u i l e s B é t o n L e d é v e l o p p e m e n t d u r a b l e d a n s l a c o n s t r u c t i o n UN RÔLE À JOUER Opter pour le développement durable,

Plus en détail

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE & SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P01-010

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE & SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P01-010 DECLARATION ENVIRONNEMENTALE & SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P01-010 Peintures satinées et microporeuses bois en phase aqueuse 01-06-2011 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de

Plus en détail

ISDND de FOUJU. Commission de Suivi de Site 3 juin 2015. Stockage

ISDND de FOUJU. Commission de Suivi de Site 3 juin 2015. Stockage ISDND de FOUJU Commission de Suivi de Site 3 juin 2015 Stockage Sommaire Chapitre A: Présentation des installations» A1- Situation administrative» A2- Localisation» A3- Activités» A4- Type de déchets»

Plus en détail

Pour plus d informations sur nos partenariats : aqua-etiam.com

Pour plus d informations sur nos partenariats : aqua-etiam.com Pour plus d informations sur nos partenariats : +31(0)88 7865847 + 31 (0) 88 7865099 info@ Eau saine au goût agréable. Rétention de minéreaux essentiels. Système membranaire inégalé et breveté. Plus de

Plus en détail

ANALYSES PHYSICOCHIMIQUES

ANALYSES PHYSICOCHIMIQUES ANALYSES PHYSICOCHIMIQUES 12 Rue de l Usine Charguia II Tél : 71 940 198/081 Fax : 71 941 080 Physicochimie courante des aliments ph ph-mètre Brix Réfractométrie ABVT Distillation + dosage Azote ammoniacal

Plus en détail

Profil Environnemental Produit (PEP)

Profil Environnemental Produit (PEP) 1 S/FTP 900MHz Cat. 7 4P R7600 Déclaration environnementale de type III N d'enregistrement : ACOM-2011-017-V1-fr Information programme : www.pep-ecopassport.org Date d'édition : 10-2009 Durée de validité

Plus en détail

CHOIX ENVIRONNEMENTAUX SANTÉ. compatibilité sous surveillance. Dr. Suzanne Déoux. www.medieco.info

CHOIX ENVIRONNEMENTAUX SANTÉ. compatibilité sous surveillance. Dr. Suzanne Déoux. www.medieco.info CHOIX ENVIRONNEMENTAUX & SANTÉ compatibilité sous surveillance www.medieco.info Dr. Suzanne Déoux MEDIECO ingénierie de santé environnementale et d'écologie médicale création : 1986 par 2 médecins actions

Plus en détail

SpectraPURE IC/ICP/ICP-MS

SpectraPURE IC/ICP/ICP-MS SpectraPURE IC/ICP/ICP-MS étalons de calibration multi-éléments 99.999% Produits sources, si disponible, tracés NIST SRM s Salle blanche, ASTM Type 1, Eau 18 Megohm ultra low TOC (

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication n est pas une condition de leur applicabilité) COMMISSION

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication n est pas une condition de leur applicabilité) COMMISSION L 236/4 4.9.2002 II (Actes dont la publication n est pas une condition de leur applicabilité) COMMISSION DÉCISION DE LA COMMISSION du 3 septembre 2002 établissant des critères écologiques révisés pour

Plus en détail

Utilisation des pneus usagés comme combustible alternatif

Utilisation des pneus usagés comme combustible alternatif 1/15 Utilisation des pneus usagés comme combustible alternatif Valeurs de référence et protocoles de caractérisation Copyright Aliapur 2009 U Document de référence Juillet 2009 Service R&D Catherine Clauzade

Plus en détail

SYNDICAT MIXTE DE HAUTE CÔTE D OR

SYNDICAT MIXTE DE HAUTE CÔTE D OR TRIVALOR Déchets & Écologie Industrielle SYNDICAT MIXTE DE HAUTE CÔTE D OR Cessation d activité de l ancienne usine d incinération de Chatillon sur Seine Consultation pour Etude Environnementale Cahier

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 009-TEST Version/Versie/Version/Fassung 7 Date d'émission

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

CHAPITRE 5 CONTAMINATIONS des SOLS en ETM CONSÉQUENCES et DANGERS

CHAPITRE 5 CONTAMINATIONS des SOLS en ETM CONSÉQUENCES et DANGERS CHAPITRE 5 CONTAMINATIONS des SOLS en ETM CONSÉQUENCES et DANGERS 1 RISQUES SANITAIRES et ENVIRONNEMENTAUX 3 éléments DANGER EXPOSITION CIBLE(S) propriétés intrinsèques intensité, une ou plusieurs d'une

Plus en détail

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement BAES IP67 Plastinox Ambiance Super SATI 5 rue Jean Nicot 93691 Pantin Cedex France Tél. : 01 48 10 56 00 Fax. : 01 48 10 56 01 www. Ura.fr Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes

Plus en détail

A FER ET ALLIAGES FERREUX (CRM-RM) A3-1 Aciers non alliés MASSIF IRSID -1- C S i M n P S Cr M o N i

A FER ET ALLIAGES FERREUX (CRM-RM) A3-1 Aciers non alliés MASSIF IRSID -1- C S i M n P S Cr M o N i A FER ET ALLIAGES FERREUX (CRM-RM) A3-1 Aciers non alliés MASSIF IRSID -1- C S i M n P S Cr M o N i Massifs divers Epaisseur mini 30 IRS1636 0,47 0,40 0,78 0,029 0,037 (0,060)... 0,092 Acier non allié

Plus en détail

Cette déclaration, relative à un produit écologique et harmonisée au plan international, est destinée à servir de guide à l acheteur de papier.

Cette déclaration, relative à un produit écologique et harmonisée au plan international, est destinée à servir de guide à l acheteur de papier. Le papier joue un rôle clé dans les communications humaines et le papier est plus utilisé que jamais. La production de papier est principalement orientée vers les matières premières renouvelables et biodégradables

Plus en détail

Projet AUTOMATIQUE Analyse et commande d un incinérateur de boues en vue de la maîtrise des émissions de NOx

Projet AUTOMATIQUE Analyse et commande d un incinérateur de boues en vue de la maîtrise des émissions de NOx Projet AUTOMATIQUE Analyse et commande d un incinérateur de boues en vue de la maîtrise des émissions de NOx Extrait de la thèse de Shi LI - GIPSA-lab - Département Automatique sous la direction de Catherine

Plus en détail

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment Renaud Caplain Maître de conférences CNAM Paris vendredi 30 janvier 2009 1 Les matériaux dans le bâtiment Trois grandes catégories et, très vite, une quatrième.

Plus en détail

Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006. Partie A : Introduction à la chimie inorganique

Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006. Partie A : Introduction à la chimie inorganique Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006 Partie A : Introduction à la chimie inorganique Svp, veuillez utiliser ces feuilles d examen pour répondre aux questions. Vous pouvez employer

Plus en détail

SOLUTION PANNEAUX DE BARDAGE. La durabilité au service de la créativité

SOLUTION PANNEAUX DE BARDAGE. La durabilité au service de la créativité SOLUTION PANNEAUX DE BARDAGE La durabilité au service de la créativité Lafarge, leader mondial des matériaux et solutions constructives, développe et propose un nouveau produit de bardage avec son Béton

Plus en détail

Rencontre thématique 1 La technologie et le procédé. 19 novembre 2012

Rencontre thématique 1 La technologie et le procédé. 19 novembre 2012 Rencontre thématique 1 La technologie et le procédé 19 novembre 2012 Les gaz réfrigérants et les agents de gonflement CFC HCFC HFC Nom chlorofluorocarbures hydro chlorofluorocarbures hydrofluorocarbures

Plus en détail

La réaction chimique

La réaction chimique Chapitre Programme 00 11 Exemples d activités Comment décrire le système et son évolution? À l aide d expériences simples à analyser, et sur la base des hypothèses formulées par les élèves, caractérisation

Plus en détail

Dépollution des eaux pluviales des routes et parkings : Problématique et solution

Dépollution des eaux pluviales des routes et parkings : Problématique et solution Dépollution des eaux pluviales des routes et parkings : Problématique et solution POLLUTEC Lyon, le 1 er décembre 2010 Plan de la présentation Présentation du syndicat ISGH Pollution des eaux pluviales

Plus en détail

CH12: PROPRIETES DE L'AIR

CH12: PROPRIETES DE L'AIR CH12: PROPRIETES DE L'AIR Exercices: 7,8,10,13,15,16,17 et 19 p23-25 ED et FM p 21-22 Les exercices du livre «sais-tu l essentiel?»de chaque cours sont à faire automatiquement au brouillon pendant toute

Plus en détail

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1663 rév. 5. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1663 rév. 5. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 2393 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1663 rév. 5 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Deux unités fonctionnelles ont été retenues dans ce document en fonction du type de produit étudié. Ces unités fonctionnelles sont :

Deux unités fonctionnelles ont été retenues dans ce document en fonction du type de produit étudié. Ces unités fonctionnelles sont : Contexte et objectifs Le Syndicat National de l Extrusion Plastique (SNEP) rassemble plus d une trentaine d entreprises adhérentes, spécialisées dans la transformation de profilés par l extrusion et dans

Plus en détail

Analyse du cycle de vie visant à comparer certains papiers de Résolu aux papiers fins nord-américains SOMMAIRE

Analyse du cycle de vie visant à comparer certains papiers de Résolu aux papiers fins nord-américains SOMMAIRE Analyse du cycle de vie visant à comparer certains papiers de Résolu aux papiers fins nord-américains SOMMAIRE INTRODUCTION Produits forestiers Résolu a commandé une analyse du cycle de vie (ACV) ayant

Plus en détail

Tri et stockage des déchets «Produits Chimiques de Laboratoires» de l ICCF

Tri et stockage des déchets «Produits Chimiques de Laboratoires» de l ICCF Page 1/6 OBJET Ce mode opératoire a pour objet de décrire les opérations à suivre concernant le tri des déchets PCL (Produits Chimiques de Laboratoires) en assurant le respect des règles d Hygiène et de

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 009-TEST NBN EN ISO/IEC 17025:2005 Version/Versie/Version/Fassung

Plus en détail

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE DU PRODUIT ENVIRONMENTAL AND HEALTH PRODUCT DECLARATION. Mortiers pour sols

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE DU PRODUIT ENVIRONMENTAL AND HEALTH PRODUCT DECLARATION. Mortiers pour sols FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE DU PRODUIT ENVIRONMENTAL AND HEALTH PRODUCT DECLARATION Mortiers pour sols Mars 2015 Avertissement Les informations contenues dans cette déclaration sont

Plus en détail

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Massy Solution conductrices 16 p 60 : Vrai ou faux? Répondre aux affirmations suivantes par vrai ou faux et corriger les affirmations fausses.. 1. Toutes les solutions

Plus en détail

D2-VERRE PROBLÉMATIQUE

D2-VERRE PROBLÉMATIQUE D2-VERRE LE VERRE EST UNE MATIÈRE AUX MULTIPLES PROPRIÉTÉS ET AUX APPLICATIONS TRÈS DIVERSES: EMBALLAGES POUR L AGRO-ALIMENTAIRE ET LA COSMÉTIQUE, ISOLATION ET VITRAGES DANS LE BÂTIMENT, FIBRES OPTIQUES

Plus en détail

NF ENVIRONNEMENT : Une démarche volontaire

NF ENVIRONNEMENT : Une démarche volontaire NF ENVIRONNEMENT : Une démarche volontaire (certification NF Environnement obtenue par Vinco auprès du F C BA * le 18 mars 2009) * Le F C B A est l Institut Technologique Forêt Cellulose Bois - Construction

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport technique ISO TR/14025 relatif aux déclarations environnementales de type

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Profil Environnemental Produit Bloc autonome d éclairage de sécurité à LED 1 Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport

Plus en détail

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau. Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE, ST-STE, 4 e secondaire La lithosphère La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Plus en détail