FSP Codéveloppement Mali. Ministère malien de l Economie et des Finances et Ministère français des Affaires Etrangères AFD 29 mars 2006

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FSP Codéveloppement Mali. Ministère malien de l Economie et des Finances et Ministère français des Affaires Etrangères AFD 29 mars 2006"

Transcription

1 FSP Mali Ministère malien de l Economie et des Finances et Ministère français des Affaires Etrangères AFD 29 mars 2006

2 L immigration malienne en France Quelques ordres de grandeur 4 millions de maliens expatriés dont 60 à en France comptes, ouverts à tous, dans les banques maliennes représentées à Paris: BIM, BHM, BDM, BOA. 400 associations maliennes en France ayant pour objectifs statutaires le développement de leur village d origine 120 Milliards de Fcfa (180 millions ) c est le montant annuel des transferts financiers des migrants maliens résidant en France vers leur pays d origine dont 75 % pour la consommation familiale

3 Le Historique 1960 Les premiers migrants mettent en œuvre des projets pour améliorer le quotidien de leur famille restée au pays 1970 Des ONGs comme le GRDR travaillent sur le double espace 1980 Les migrants se structurent formellement et mobilisent d autres acteurs de développement (collectivités françaises, ONG ) 1995 Lancement du Programme Développement Local Migration (Programme liant Migration et Développement dans le Bassin du Fleuve Sénégal) 1997 Table Ronde de Kayes 1998 Les pouvoirs publics créent des structures politiques spécifiques autour du (Création du Ministère des Maliens de l Extérieur, de la Mission Interministérielle sur le ) 2000 Signature de la Convention Franco Malienne sur le 2002 Signature de la convention de mise en œuvre du FSP Mali

4 Le Contenu L action des personnes issues de l immigration a un impact sur le développement de leur région d origine. Les migrants sont des acteurs de développement Les migrants conduisent de manière complémentaire des actions associatives et des actions individuelles L accompagnement des initiatives des migrants nécessite un travail sur le double espace au Nord et au Sud La relation entre les migrants et leur région d origine est un facteur déterminant de leur capacité d intégration en France. La construction identitaire des jeunes issues de l immigration est liée au parcours migratoire de leur parent.

5 Les bénéficiaires du FSP Mali Collectivités locales et administrations Au Mali Associations villageoises, structures de développement Organisations professionnelles Associations de ressortissants installés en France et leurs partenaires (villes jumelées ONG) En France Jeunes issus de l émigration malienne et leurs encadreurs pour des opérations d échanges interculturels. Migrants porteurs de projets économiques ou migrants investisseurs Les bénéficiaires constitueront au minimum un binôme structure locale et structure de ressortissants

6 Les outils du FSP Mali INFORMATION COMMUNICATION Accueil et orientation des porteurs de projets Guides méthodologiques Annuaires d opérateurs et services techniques MOBILITE Outils de Facilitation et d échange Mission d échange et d étude de faisabilité Bourses de formation APPUI TECHNIQUE ET FINANCIER Cofinancement de projets Projets de développement local Projets économiques Projets d échange portés par des associations de jeunes

7 L organisation du FSP Mali Des structures d accueil sur les deux espaces Comité de pilotage du FSP Mali Cellule technique du FSP Mali Comité Technique Bamako et Kayes Opérateur Technique Bamako et Kayes Comité de suivi France du FSP Codéveloppeme nt Mali Cellule relais en France Pilotage opérationnel du FSP Mali Management du programme Evaluation Capitalisation Avis technique sur les projets Pilotage du travail des opérateurs Accueil des porteurs de projets Instruction des dossiers Suivi des projets

8 Rappel des trois composantes du FSP Mali Contribuer au développement économique et social du Mali, notamment en région de Kayes. Valoriser l image de la migration. (Budget global 2,6 Millions d ) le développement local et régional le développement de l appareil productif le développement des échanges sociaux et culturels entre les deux espaces Aide à la conception de programmes et de projets de développement pour des collectivités locales, des associations ou des organisations professionnelles (950 k ) Développement de l entreprise, notamment des petites entreprises (750 k ) Projets portés par des jeunes issus de l immigration (500 k ) Associations Individus Jeunes

9 L action des associations de migrants Quelques ordres de grandeur Présentation de l étude : Etude réalisée en (4 mois d enquêtes en France, 4 mois d enquêtes au Mali) 50 associations de ressortissants maliens rencontrées en France 50 villages et communes de la région de Kayes 250 réalisations étudiées

10 L action des associations de migrants Quelques ordres de grandeur en millions de FCFA en millions de FCFA avant Montant des investissements comptabilisés sur 31 villages: 2,8 Milliards Fcfa en 10 ans (4,2 Millions d ) 9 millions Fcfa / an / village ( ) Légère stagnation des montants investis depuis 10 ans

11 L action des associations de migrants Quelques ordres de grandeur en nombre de projets agriculture éducation hydraulique santé mosquées Evolution du nombre de projet par secteur d activité 5 0 avant les priorités changent l éducation devient le premier secteur d intervention en nombre de projets

12 L action des associations de migrants Quelques ordres de grandeur 100% 90% 80% Projets entièrement finances par les migrants 70% 60% 50% 40% Projets cofinances majoritairement par les migrants 30% 20% 10% 0% Projets cofinances minoritairement par les migrants Avant Entre 1975 Entre 1985 Entre et 1984 et 1994 et 2004 Les migrants s associent ou mobilisent de plus en plus des partenaires «extérieurs» : Programmes nationaux, programmes de coopération bilatéraux, coopérations décentralisées

13 Composante Développement Local Rappel des objectifs Mieux définir la place des migrants comme acteurs de développement. Les opérateurs et services techniques de l Etat Conseil et Appui technique Faisabilité Les associations locales Les collectivités locales et territoriales Identification, Gestion, Participation locale Les associations de migrants Partenariats Valorisation de l image des migrants Education au développement Les acteurs du développement en France Définition des priorités, Maîtrise d ouvrage

14 Composante Développement Local Points clés Points clé de la composante Développement Local 4 critères d éligibilité: Inscription dans le PDC Participation des ressortissants Faisabilité technique Valorisation en France Un comité de décision régional auquel participent: les services techniques (éducation, hydraulique, agriculture, santé) des élus les acteurs de la société civile (ONG, associations, bureaux d étude, Coop. Dec ) Cofinancement des projets à 70% et montant plafonné à 30 Millions de Fcfa Accompagnement technique du projet

15 Composante Développement Local Projets financés Autres partenaires 8% Migrants et bénéficiaires 29% FSP Mali 63% Répartition des Financements Migrants et bénéficiaires 200 Mfcfa FSP Mali 411 Mfcfa Autres partenaires 40 Mfcfa

16 Rappel des trois composantes du FSP Mali Contribuer au développement économique et social du Mali, notamment en région de Kayes. Valoriser l image de la migration. (Budget global 2,6 Millions d ) le développement local et régional le développement de l appareil productif le développement des échanges sociaux et culturels entre les deux espaces Aide à la conception de programmes et de projets de développement pour des collectivités locales, des associations ou des organisations professionnelles (950 k ) Développement de l entreprise, notamment des petites entreprises (750 k ) Projets portés par des jeunes issus de l immigration (500 k ) Associations Individus Jeunes

17 L Epargne des migrants Quelques ordres de grandeurs Quelques résultats de l étude pilotée par le Ministère de la Promotion des Investissements privés, des petites et moyennes entreprises et le FSP Mali en Transferts: Montant des transferts financiers formels et informels des migrants maliens résidant en France vers leur pays d origine qui serait d environ 120 Milliards de FCFA/ an soit 180 Millions d euros, (trois fois plus que les 40 Millions d couramment cité) comptes, ouverts à tous, dans les banques maliennes représentées à Paris: BIM, BHM, BDM, BOA. 0,92 opération dépôt/compte/an, Montant unitaire moyen dépôt élevé : fcfa

18 L Epargne des migrants Quelques ordres de grandeurs Emploi: Près de 5 Milliards de FCFA (soit 7,5 Millions d ) sont consacrés chaque année par les associations de migrants à des chantiers d équipement de leur village 5 à 10 Milliards de FCFA sont transférés chaque année pour répondre à des urgences de santé Près de 10 Milliards de FCFA de transferts sont liés à un projet immobilier en cours. Ces sommes pourraient être bien plus élevées si un certain nombre de conditions étaient réunies. 5 Milliards de FCFA sont dédiés au lancement de micro-projets intégrés à l économie familiale ou à la création de micro-entreprises professionnelles

19 Composante Appui aux entreprises Rappel des outils La réinsertion par l économique Les migrants volontaire pour un retour au pays et porteurs d un projet de réinstallation au pays L investissement à distance Les migrants de nationalité ou d origine malienne ayant une épargne en France et souhaitant appuyer un promoteur malien Subvention d aide au démarrage de l OMI Facilitation de l accès à un crédit bancaire Appui d un opérateur technique Appui d un opérateur technique

20 Composante Appui aux entreprises Evolution du nombre de projets de réinsertion Office des Migrations Internationales Evolution du nombre de projets Subvention de: 4000 (soit Fcfa) pour les Projets «classiques» à 7000 (soit Fcfa) pour les Projets «innovants» Critères d innovation: l implication du promoteur, ses compétences, la faisabilité du projet, et l utilité sociale

21 Composante Appui aux entreprises Financement des projets de réinsertion Office des Migrations Internationales Répartition des financements pour les projets de réinsertion OMI 630 Mfcfa FSP Mali 240 Mfcfa Migrants 350 Mfcfa Migrants 29% FSP Mali 20% OMI 51%

22 Composante Appui aux entreprises Caractéristiques des projets de réinsertion Office des Migrations Internationales Budgets moyens des projets: Projets classiques : F CFA Projets Innovants : F CFA Durée de Séjour en France : 3 à 5 ans en moyenne et tend à diminuer Age moyen: 36 ans Emplois créés : 3 en moyenne par projet Les migrants apportent en moyenne 25% des budgets des projets de réinsertion

23 Composante Appui aux entreprises Exemple de projets «innovants» Office des Migrations Internationales Entreprise du Bâtiment Nom Garan Coulibaly Age 38 ans Durée en France 2 ans Expérience Bâtiment Type de retour RH Apport F CFA Budget F CFA Nombre d emplois créés 4

24 Composante Appui aux entreprises Exemple de projets «innovants» Office des Migrations Internationales Agrandissement d une école privée à Kati Nom Kanouté Fousseyni Age 42 ans Durée en France 2 ans Expérience Enseignant Apport F CFA Budget F CFA Type de retour RH Nombre d emplois créés 15 Nombre d élèves inscrits 416 Nombre de classe 11

25 Composante Appui aux entreprises Exemple de projets «innovants» Office des Migrations Internationales Cybercafé Nom Mangané Abdoul Durée en France 3 ans Age 33 ans Apport F CFA Budget F CFA Type de retour RH Nombre d emplois créés 1

26 Composante Appui aux entreprises Investissement à distance Un dispositif qui permet à des migrants d investir dans le secteur privé au Mali FCFA rémunérés à 3.5 % EPARGNE Migrant cautionneur de projet disposant d'une épargne et souhaitant investir dans une entreprise au Mali Restitution de l'état du projet BNDA Caution morale et financière Opérateur d'appui financé par le Codev: étude de faisabilité suivi technique du projet FCFA sur deux ans à 14% CREDIT Promoteur de projet malien souhaitant créer ou étendre son entreprise Faisabilité, Suivi en gestion

27 Rappel des trois composantes du FSP Mali Contribuer au développement économique et social du Mali, notamment en région de Kayes. Valoriser l image de la migration. (Budget global 2,6 Millions d ) le développement local et régional le développement de l appareil productif le développement des échanges sociaux et culturels entre les deux espaces Aide à la conception de programmes et de projets de développement pour des collectivités locales, des associations ou des organisations professionnelles (950 k ) Développement de l entreprise, notamment des petites entreprises (750 k ) Projets portés par des jeunes issus de l immigration (500 k ) Associations Individus Jeunes

28 Composante Jeunesse et Le et l insertion des jeunes issus de l immigration Les jeunes issus de l immigration sont porteurs de compétences et de valeurs citoyennes, et le lien avec le pays d origine de leur parent est un élément clé de leur insertion socio professionnelle en France ou au Mali. L action des jeunes issus de l immigration Les structures regroupant des jeunes, tant en France qu au Mali, ne manquent pas d idées de projets, généralement réalistes et novatrices, mais ne disposent pas toujours des relations et partenariats leur permettant de les mettre en œuvre. Les projets de pour les jeunes sont un moyen de valoriser leurs spécificités autant en France qu au Mali Les projets financés en projets ont été financés en 2005 pour un montant global de subvention de Il s agit essentiellement de projets dans le domaine culturel qui impliquent des communes françaises (Montreuil, Gentilly, Aubervilliers )

29 Perspectives du FSP Mali Clôture du projet en décembre 2005 Démarrage du nouveau FSP Mali en 2006 Composante Développement Local 1. Elargissement du cofinancement des projets associatifs à d autres zones géographiques (Koulikoro, Ségou ) 2. Valorisation du comité technique régional à Kayes pour l analyse des projets FSD Composante Entreprise 1. Mise en place d un dispositif de valorisation de l épargne en lien avec l AFD (Crédit Immobilier et investissement productif)

30 Le Idées reçues Le est une idée nouvelle Les migrants sont des villageois Les migrants ne sont que des bailleurs de fonds & leur niveau de vie augmente Vrai Faux Les transferts financiers des migrants peuvent être mobilisés en totalité pour le développement local Les programmes d aide au retour «volontaire» ont une influence sur les flux migratoires

31 Le FSP Mali Idées reçues Le FSP Mali va cofinancer la majorité des projets des migrants Vrai Faux Le FSP va permettre de mieux définir la place des migrants dans le développement local L appui aux entreprises sera forcément lié à un retour au pays Le principal critère de financement des projets sera la participation financière des migrants Des jeunes français pourront bénéficier de l appui du FSP Mali

32 FSP Mali Hamidou BATHILY, Olivier KABA Quartier du fleuve (en face de la COCAN, Panneau PRECAGED) BP: E1533 BAMAKO (Tel : Fax:

LA REGLEMENTATION DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE : L EXPERIENCE DE L UMOA

LA REGLEMENTATION DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE : L EXPERIENCE DE L UMOA LA REGLEMENTATION DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE : L EXPERIENCE DE L UMOA Eric EKUE Directeur, chargé de la Mission pour la Réglementation et le Développement de la Microfinance (BCEAO) La microfinance

Plus en détail

NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPÉRATION RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN CCM 3013

NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPÉRATION RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN CCM 3013 NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPÉRATION RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN CCM 3013 Volets recherche et culture du premier Contrat de désendettement et de développement SOMMAIRE VOLET RECHERCHE I - LE SECTEUR ET

Plus en détail

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE I - CONTEXTE Les membres de l Eurorégion Pyrénées-Méditerranée souhaitent valoriser

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

www.sgbv.dz SOCIÉTÉ DE GESTION DE LA BOURSE DES VALEURS

www.sgbv.dz SOCIÉTÉ DE GESTION DE LA BOURSE DES VALEURS SOCIÉTÉ DE GESTION DE LA BOURSE DES VALEURS www.sgbv.dz 3 Introduction 5 Définition de la PME / PMI 5 Avantages d un marché boursier dédié aux PME 7 Organisation de la cote officielle 9 Conditions d admission

Plus en détail

LA COMPTABILISATION DES FLUX D'AIDE AU MALI

LA COMPTABILISATION DES FLUX D'AIDE AU MALI Non classifié SAH/REFA(2000)2 Club du sahel OLIS : 09-Aug-2000 Organisation de Coopération et de Développement Economiques Dist. : 10-Aug-2000 Or. Fra. CLUB DU SAHEL SAH/REFA(2000)2 Or. Fra. Non classifié

Plus en détail

Périmètre : les associations au cœur de l ESS

Périmètre : les associations au cœur de l ESS La version définitive du projet de loi sur l Économie sociale et solidaire a été adoptée lundi 21 juillet 2014 par le Parlement. Fruit de près de deux ans de réflexion et de travaux auxquels Le Mouvement

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES 1. Structure-Contexte : Ce projet est proposé par le Contrat de Développement Local du Faucigny, en Haute-Savoie. Le CLD est un organe consultatif,

Plus en détail

créer de l emploi dans les territoires

créer de l emploi dans les territoires 3 créer de l emploi dans les territoires 3 Créer de l emploi dans les territoires L Économie sociale et solidaire trouve sa force dans les territoires : quartiers urbains, zones rurales, bassins industriels

Plus en détail

POLITIQUE NATIONALE DE MIGRATION

POLITIQUE NATIONALE DE MIGRATION MINISTERE DES MALIENS DE L EXTERIEUR Centre d Information et de Gestion des Migrations (CIGEM) Projet n 9 ACP ROC 023 Financement FED REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple-Un But-Une Foi POLITIQUE NATIONALE DE

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée.

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. MENESR 22 Mai 2006 Document n 5 Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. Les réseaux thématiques

Plus en détail

Eléments de restitution de l étude VIES Maroc. 30 juin 2010. France Volontaires

Eléments de restitution de l étude VIES Maroc. 30 juin 2010. France Volontaires Eléments de restitution de l étude VIES Maroc 30 juin 2010. France Volontaires INTRODUCTION : POINTS DE METHODOLOGIE Objet de l étude : Etablir un état des lieux des différentes pratiques de volontariat

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE DES PROJETS D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

GUIDE METHODOLOGIQUE DES PROJETS D ALIMENTATION EN EAU POTABLE REPUBLIQUE DU MALI ------------- MINISTERE DES MINES, DE L ÉNERGIE ET DE L EAU --------------------------- DIRECTION NATIONALE DE L'HYDRAULIQUE Sur un financement : Coopération Française (SCAC) Coopération

Plus en détail

Résumé actualisé du. Plan d Action pour le Financement du Monde Rural (PA-FMR) STRATEGIE DE CROISSANCE DURABLE

Résumé actualisé du. Plan d Action pour le Financement du Monde Rural (PA-FMR) STRATEGIE DE CROISSANCE DURABLE MINISTERE DE L'AGRICULTURE BURKINA FASO CELLULE DE COORDINATION DU PASA Unité Progrès - Justice -------------- STRATEGIE DE CROISSANCE DURABLE DU SECTEUR DE L'AGRICULTURE -------------------------- Résumé

Plus en détail

Une stratégie nouvelle 2008-2010. «l approche Guichet» «l approche territoriale»

Une stratégie nouvelle 2008-2010. «l approche Guichet» «l approche territoriale» Une stratégie nouvelle 2008-2010 L Agence de Développement Social De «l approche Guichet» à «l approche territoriale» L Approche Guichet Pendant la phase pilote (2001-2002) et jusqu à la fin de l année

Plus en détail

Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention

Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention Cet appel à projets entend favoriser l expression d une parole libre, démocratique et solidaire des citoyens Méditerranéens

Plus en détail

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Communiqué de presse 26 mai 2010 NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Présenté à l occasion de son inauguration en septembre 2009, le premier

Plus en détail

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le F.L.I.J. est un dispositif d aide aux jeunes porté par l association Cambrésis Ressources en partenariat avec la Direction territoriale de Cambrai pour

Plus en détail

3 e Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit

3 e Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit 3 e Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE Mardi 28 juin 2016, Bercy ÉDITO D EMMANUEL MACRON, MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE ET AXELLE LEMAIRE, SECRETAIRE

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET D'APPUI A LA

PRESENTATION DU PROJET D'APPUI A LA MINISTERE DE LA FORET, L ENVIRONNEMENT ET DE LA PROTECTION DES RESSOURCES NATURELLES ================== AGENCE D EXECUTION DES ACTIVITES DE LA FILIERE FORET-BOIS ================== DIRECTION GENERALE PRESENTATION

Plus en détail

Agir pour l insertion dans l industrie

Agir pour l insertion dans l industrie Guide pratique Agir pour l insertion dans l industrie 1. Pourquoi un fonds pour l insertion? 2. Comment intervient-il? 3. Qui est éligible à un financement? 4. Quels sont les critères de sélection des

Plus en détail

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens FONDATION ifrap STATUTS I - But de la fondation Article 1 er - Objet et siège L'établissement dit «Fondation ifrap» a pour but d'effectuer des études et des recherches scientifiques sur l'efficacité des

Plus en détail

Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais

Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais

Plus en détail

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL Réaffirmant notre attachement à la troisième République du Mali ; Réaffirmant également notre

Plus en détail

Vendredi 8 avril 2011

Vendredi 8 avril 2011 www.laregion.fr Vendredi 8 avril 2011 La Région et la Banque Européenne d Investissement (BEI) mettent en place le Fonds photovoltaïque régional en partenariat avec trois banques régionales Muriel PIN

Plus en détail

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement TABLE RONDE DE HAUT NIVEAU Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement Gouvernements organisateurs (1) Ministere de l'energie et de l'eau, Mali (2) Gouvernement de la Tunisie 1. Introduction

Plus en détail

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017.

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017. Appel à Projets 2016 Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale La Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC) s engage à soutenir le développement des initiatives locales d'éducation

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

Association France Alzheimer

Association France Alzheimer Association France Alzheimer Maladie d Alzheimer et Maladies Apparentées Appel à projets «Sciences Médicales» (AAP SM 2016) Subventions allant jusqu à 100.000 Euros Il est recommandé aux candidats de lire

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

Les projets transversaux sectoriels : à la rencontre du troisième type

Les projets transversaux sectoriels : à la rencontre du troisième type Division évaluation et capitalisation Série Notes de synthèse n 11 mai 2013 expost ExPost Les projets transversaux sectoriels : à la rencontre du troisième type Les notes de synthèse ExPost présentent,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE REGION LIMOUSIN

QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE REGION LIMOUSIN QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE REGION LIMOUSIN 1. IDENTIFICATION ET COORDONNEES DE VOTRE ORGANISME LOCAL 1.1. Sigle de votre organisme :

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURES

DOSSIER DE CANDIDATURES 1 DOSSIER DE CANDIDATURES APPROUVÉ PAR LA DÉLIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL DU. 1 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DANS LE CADRE DU DISPOSITIF JEUNES DU MONDE INTITULÉ DU PROJET : approuvé toi moi nous

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATIONS MARCHES PUBLICS 2016

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATIONS MARCHES PUBLICS 2016 PROGRAMME REGIONAL DE FORMATIONS MARCHES PUBLICS 2016 Marchés s nationaux, européens et internationaux Avec une formation adaptée, c est à votre tour de gagner! Les acteurs du Réseau Commande Publique

Plus en détail

Ce document présente les renseignements exigés pour la constitution d un dossier soumis au financement PISCCA.

Ce document présente les renseignements exigés pour la constitution d un dossier soumis au financement PISCCA. Ambassade de France Service de Coopération et d Action Culturelle BP 898 N Djaména République du Tchad Projets Innovants de la Société Civile et des Coalitions d Acteurs (PISCCA) Demande de financement

Plus en détail

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic Dossier de presse Pornic, le 8 juillet 2011 Sommaire I- Un village d artisans TPE à Pornic : un tremplin pour les petites entreprises des secteurs de

Plus en détail

Une expérience de Mobilisation sociale. Budget Participatif à Koutiala (Mali) Présenté par Moussa DIABATE- Assistant Gestionnaire au PDSU

Une expérience de Mobilisation sociale. Budget Participatif à Koutiala (Mali) Présenté par Moussa DIABATE- Assistant Gestionnaire au PDSU Une expérience de Mobilisation sociale formalisée par le Budget Participatif à Koutiala (Mali) Présenté par Moussa DIABATE- Assistant Gestionnaire au PDSU Plan Quelques caractéristiques de la Commune Urbaine

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION

SYNTHESE DE L EVALUATION SYNTHESE DE L EVALUATION I. Contexte de l action II. III. La Guilde avait initié, dans les années 80, des dotations aux actions des petites ONG qui venaient présenter leurs actions dans le cadre du Forum

Plus en détail

Formations. 1 er SEMESTRE 2015. en Rhône-Alpes. de la coopération. dans le domaine. et de la solidarité internationale. www.resacoop.

Formations. 1 er SEMESTRE 2015. en Rhône-Alpes. de la coopération. dans le domaine. et de la solidarité internationale. www.resacoop. 1 er SEMESTRE 2015 Formations dans le domaine de la coopération et de la solidarité internationale en Rhône-Alpes RÉSEAU RHÔNE-ALPES D APPUI À LA COOPÉRATION www.resacoop.org Vous êtes toujours plus nombreux

Plus en détail

DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg

DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION FONDS DE DEVELOPPEMENT LOCAL RAHARINJATOVO HANITRA DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg Décret N 2007-530 du 11 Juin 2007, modifié

Plus en détail

Intervention de l AFD en Afrique subsaharienne

Intervention de l AFD en Afrique subsaharienne 22 novembre 2016 Intervention de l AFD en Afrique subsaharienne Jean-Pierre Marcelli, Directeur du département Afrique de l AFD 1. L AFD en Afrique Subsaharienne 2 1.1. L Afrique au sud du Sahara : le

Plus en détail

Coopérer autrement en acteurs de changement (CAAC)

Coopérer autrement en acteurs de changement (CAAC) Coopérer autrement en acteurs de changement (CAAC) Un programme d échange et de réflexion sur l évolution des pratiques de solidarité internationale vers la construction de solutions partagées à des enjeux

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

Etre acteur de la solidarité : la Loi Oudin Santini et le Pacte d Istanbul pour l eau

Etre acteur de la solidarité : la Loi Oudin Santini et le Pacte d Istanbul pour l eau Les autorités locales se mobilisent pour l accès des populations aux services de l eau et de l assainissement. Etre acteur de la solidarité : la Loi Oudin Santini et le Pacte d Istanbul pour l eau Henri

Plus en détail

Fonds d Appui aux Sociétés Civiles du Sud (SCS) : Appel à propositions 2013

Fonds d Appui aux Sociétés Civiles du Sud (SCS) : Appel à propositions 2013 AMBASSADE DE FRANCE EN REPUBLIQUE DU CONGO Fonds d Appui aux Sociétés Civiles du Sud (SCS) : Appel à propositions 2013 LIGNES DIRECTRICES DE LA DEMANDE DE SUBVENTION Date limite de dépôt : 31 août 2013,

Plus en détail

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Département de Saône-et-Loire Comité stratégique permanent du numérique du 21 septembre 2015 Sommaire 1- Un réseau d acteurs 2- Rappel de la stratégie de déploiement

Plus en détail

Mobilité des acteurs de jeunesse

Mobilité des acteurs de jeunesse FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2015 Mobilité des acteurs de jeunesse #ERASMUSPLUS MOBILITÉ Action clé 1 : Mobilité des individus à des fins d apprentissage Références Critères

Plus en détail

Domaines de compétence

Domaines de compétence David Roger Miankenda Curriculum Vitae Spécialiste en Suivi-Evaluation, Expert en développement local et communautaire Fixe : +223 21 76 13 15 Cellulaire : +223 76 47 57 62 / 66 72 50 52/ 77 96 15 93 Email

Plus en détail

Appel à projets Solidarité Internationale 2015

Appel à projets Solidarité Internationale 2015 Appel à projets Solidarité Internationale 2015 Contexte Dès 1992, le Conseil départemental a mis en place une politique d accompagnement des initiatives locales de solidarité internationale qui s est traduite

Plus en détail

Fonds d appui de l Ambassade de France aux Projets innovants de la Société civile et des coalitions d acteurs (PISCCA)

Fonds d appui de l Ambassade de France aux Projets innovants de la Société civile et des coalitions d acteurs (PISCCA) AMBASSADE DE FRANCE AU BURUNDI Fonds d appui de l Ambassade de France aux Projets innovants de la Société civile et des coalitions d acteurs (PISCCA) «Appui au développement durable et Promotion de la

Plus en détail

Objectif 3 : jeudi 27 janvier 2005 à la Mutualité (Paris 5ème)

Objectif 3 : jeudi 27 janvier 2005 à la Mutualité (Paris 5ème) Objectif 3 : jeudi 27 janvier 2005 à la Mutualité (Paris 5ème) Maison de la Mutualité 9h30-13h Salle Monge 24, rue Saint Victor 75005 Paris - Métro Maubert- Mutualité 1 - Modifications du Complément de

Plus en détail

vérifiables et quantifiés si possible

vérifiables et quantifiés si possible ANNEXE 1 CADRE LOGIQUE Objectifs globaux Objectif spécifique Logique d'intervention OG 1/ Contribuer à l amélioration du système éducatif dans les cinq pays retenus, afin de participer à la réalisation

Plus en détail

FIP DIRECTION FRANCE N 1

FIP DIRECTION FRANCE N 1 P O FIP DIRECTION FRANCE N 1 I C ISIN A : FR0013050986 France :1 ère destination touristique, 4 ème pour les revenus tirés du tourisme*... [La] part [du tourisme] dans l économie - en France, 7% du PIB

Plus en détail

FRANCE VOLONTAIRES ET LES ENTREPRISES

FRANCE VOLONTAIRES ET LES ENTREPRISES FRANCE VOLONTAIRES ET LES ENTREPRISES Partenariat Mécénat RSE FRANCE VOLONTAIRES CAMEROUN Rue Onanbele Nkou BP 1616 Yaoundé - Cameroun +237 694 024 723 ev.cameroun@france-volontaires.org Il existe en France

Plus en détail

Termes de référence Réalisation d une étude sur la diaspora Guinéenne en Belgique

Termes de référence Réalisation d une étude sur la diaspora Guinéenne en Belgique Termes de référence Réalisation d une étude sur la diaspora Guinéenne en Belgique Position: Consultant - Expert en Migration et Développement Lieu d affectation: Belgique Classification : Consultant(e)

Plus en détail

«GARANTIR LE DROIT À UNE ALPHABÉTISATION DE QUALITÉ POUR TOUS»

«GARANTIR LE DROIT À UNE ALPHABÉTISATION DE QUALITÉ POUR TOUS» «GARANTIR LE DROIT À UNE ALPHABÉTISATION DE QUALITÉ POUR TOUS» POLITIQUES D ALPHABÉTISATION ET DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME EN COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE BELGIQUE Politiques d alphabétisation Catherine STERCQ

Plus en détail

Appel à projets. «Expérimentation de dispositifs d hébergement de réfugiés chez les particuliers»

Appel à projets. «Expérimentation de dispositifs d hébergement de réfugiés chez les particuliers» Appel à projets «Expérimentation de dispositifs d hébergement de réfugiés chez les particuliers» I. Contexte et objectifs de l appel à projets Face à la crise migratoire sans précédent que connait l Europe

Plus en détail

Colloque EPL AdCF. Politique foncière : de la stratégie à l opération d aménagement Maubeuge le 15 octobre 2009

Colloque EPL AdCF. Politique foncière : de la stratégie à l opération d aménagement Maubeuge le 15 octobre 2009 Colloque EPL AdCF Politique foncière : de la stratégie à l opération d aménagement Maubeuge le 15 octobre 2009 Stratégie foncière et marché local foncier le rôle de l EPF Nord Pas de Calais Intervention

Plus en détail

MEETING INTERNATIONAL DE FORMATION

MEETING INTERNATIONAL DE FORMATION MEETING INTERNATIONAL DE FORMATION Du 25 Au 30 Mai, Hôtel Radisson Bamako au Mali Les plus de la formation Renforcez vos capacités par des échanges libres d expérience avec vos confrères issus de cultures

Plus en détail

Cet article est disponible en ligne à l adresse :

Cet article est disponible en ligne à l adresse : Cet article est disponible en ligne à l adresse : http://www.cairn.info/article.php?id_revue=empa&id_numpublie=empa_067&id_article=empa_067_0112 Actions collectives et jeunesse(s) «issue(s) des migrations»

Plus en détail

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation.

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation. MESR 27 octobre 2006 Statuts-types de fondation de coopération scientifique «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation Article 1 er «Le réseau thématique de recherche avancée» 1

Plus en détail

(2) ACTIVITÉS GÉNÉRATRICES DE REVENUS

(2) ACTIVITÉS GÉNÉRATRICES DE REVENUS (2) ACTIVITÉS GÉNÉRATRICES DE REVENUS Dans les 10 premières années de son activité, M&D a concentré toutes ses forces sur les infrastructures villageoises. A la fin des années 90, la question des activités

Plus en détail

CONVENTION ENTRE L UNIVERSITE FRANCOIS-RABELAIS DE TOURS ET L INSTITUT D ETUDES FRANCAISES DE TOURAINE

CONVENTION ENTRE L UNIVERSITE FRANCOIS-RABELAIS DE TOURS ET L INSTITUT D ETUDES FRANCAISES DE TOURAINE CONVENTION ENTRE L UNIVERSITE FRANCOIS-RABELAIS DE TOURS ET L INSTITUT D ETUDES FRANCAISES DE TOURAINE Entre L Université François-Rabelais de Tours, ci-après dénommée «l Université», représentée par Loïc

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

CIDR. MICROFINANCE ET DEVELOPPEMENT Cellule Nationale de Diffusion et d Appui des SFD au Mali

CIDR. MICROFINANCE ET DEVELOPPEMENT Cellule Nationale de Diffusion et d Appui des SFD au Mali CIDR. MICROFINANCE ET DEVELOPPEMENT Cellule Nationale de Diffusion et d Appui des SFD au Mali GUIDE D INSPECTION (OU SUPERVISION) CVECA PAR LA CELLULE NATIONALE Mars 2004 1) PRESENTATION ET OBJECTIFS DE

Plus en détail

Développer la coopération inter-îles

Développer la coopération inter-îles Développer la coopération inter-îles Julie COURIAUT Chargée de mission Coopération régionale AFD Réunion L AFD, opérateur de l aide publique au développement de la France 7,8 milliards d euros d engagements,

Plus en détail

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

SAC ADOS AQUITAINE 2016

SAC ADOS AQUITAINE 2016 SAC ADOS AQUITAINE 2016 Accès aux vacances et temps de loisirs pour tous les jeunes aquitains Apprentissage de l autonomie, de la mobilité et de la responsabilitédans le cadre d un projet de voyage (1

Plus en détail

Le point sur le contrat de projet foyer de jeunes travailleurs

Le point sur le contrat de projet foyer de jeunes travailleurs Le point sur le contrat de projet foyer de jeunes travailleurs La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 43,5 milliards d euros redistribués et 35 000 salariés,

Plus en détail

LA CHARTE LUXEMBOURG 2010 ANNEXES TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES UN PROJET DE TERRITOIRE UN PROJET DE TERRITOIRE

LA CHARTE LUXEMBOURG 2010 ANNEXES TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES UN PROJET DE TERRITOIRE UN PROJET DE TERRITOIRE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES UN PROJET DE TERRITOIRE UN PROJET DE TERRITOIRE LA CHARTE LUXEMBOURG 2010 1. le projet de territoire... 3 2. le territoire.. 4 3. la charte 5 nature et fonction...

Plus en détail

Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation

Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation >> 22 février 2010 Stratégie régionale de l innovation Poitou-Charentes - 2010 Oser l innovation En Poitou-Charentes

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Synthèse de la feuille de route communale. commune de

Synthèse de la feuille de route communale. commune de Synthèse de la feuille de route communale commune de Adjohoun 2011-2013 Synthèse de la feuille de route communale adjohoun 2011-2013 I. Avant propos Dans le cadre du renforcement des capacités des Organisations

Plus en détail

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement.

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. SYNTHESE DES MESURES JEUNESSE LUNDI 11 AVRIL La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. Rappel de quelques mesures significatives prises sur ce sujet depuis

Plus en détail

Contexte et enjeux pour les CECAM

Contexte et enjeux pour les CECAM Enjeux et impacts de la microfinance rurale à Madagascar : Etude d impact du réseau des Caisses d épargne et de crédit mutuel de Madagascar (CECAM) (2003-2007) BIM n - 24 octobre 2006 Emmanuelle BOUQUET

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

Le dispositif «Classe d eau»

Le dispositif «Classe d eau» Le dispositif «Classe d eau» Ce dispositif a été créé en 1987 suite à plusieurs constats : Pollution de la terre et de l eau L eau, un bien précieux à protéger Besoin d éduquer les nouvelles générations

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU

PROGRAMME NATIONAL DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU PROGRAMME NATIONAL DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU I. PROBLEMATIQUE DE LA RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DES ENTREPRISES EN COTE D'IVOIRE Une enquête, menée par le BNETD auprès d un échantillon

Plus en détail

Colloque Quelle Microfinance pour l Agriculture des Pays en Développement

Colloque Quelle Microfinance pour l Agriculture des Pays en Développement Colloque Quelle Microfinance pour l Agriculture des Pays en Développement Atelier 1 : Comment organiser la Microfinance pour qu elle réponde aux spécificités de l agriculture? Quel type de financement

Plus en détail

Les Régies de Quartier Les Régies de Territoire

Les Régies de Quartier Les Régies de Territoire Les Régies de Quartier Les Régies de Territoire Une réponse globale aux besoins du territoire et de ses habitants Les Régies de Quartier et les Régies de Territoire regroupent en partenariat, collectivités

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Angers Loire Métropole et la ville d Angers lancent un ambitieux Plan d actions territorial de soutien aux entreprises et à l emploi Face au retournement de la conjoncture économique

Plus en détail

Table ronde des partenaires APESS 27 janvier 2012 ; Ouagadougou, Burkina Faso PROGRAMME QUINQUENNAL

Table ronde des partenaires APESS 27 janvier 2012 ; Ouagadougou, Burkina Faso PROGRAMME QUINQUENNAL Table ronde des partenaires APESS 27 janvier 2012 ; Ouagadougou, Burkina Faso PROGRAMME QUINQUENNAL 2012-2017 A P E S S Association pour la Promotion de l Elevage au Sahel et en Savane Secrétariat Général

Plus en détail

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : sa gestion»

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : sa gestion» Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes Formations thématiques : Afin que les formations répondent au mieux à vos besoins, ou pour toute demande de formation sur-mesure, nous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde. sur l insertion professionnelle des femmes en difficulté. et visite de l association ADAGE

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde. sur l insertion professionnelle des femmes en difficulté. et visite de l association ADAGE DOSSIER DE PRESSE Table ronde sur l insertion professionnelle des femmes en difficulté et visite de l association ADAGE Lundi 07 mars 2016 SOMMAIRE L ASSOCIATION ADAGE 4 ADAGE, une association au service

Plus en détail

Première Conférence du Conseil de la

Première Conférence du Conseil de la REPUBLIQUE DU SENEGAL ******** Un Peuple Un But Une Foi ******** MINISTERE DES SENEGALAIS DE L EXTERIEUR DE L ARTISANAT ET DU TOURISME ******** Direction des Affaires Sociales Première Conférence du Conseil

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 12 décembre 2013 DOSSIER N 2013 BP H 23 04

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 12 décembre 2013 DOSSIER N 2013 BP H 23 04 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 12 décembre 2013 DOSSIER N 2013 BP H 23 04 Politique : - Tourisme Programme(s) : - Hébergement touristique - Développement touristique local - Promotion

Plus en détail

Forum de la micro-entreprise «Femme, crée ton emploi»

Forum de la micro-entreprise «Femme, crée ton emploi» Forum de la micro-entreprise «Femme, crée ton emploi» M O B I L I S AT I O N D E L A S S E M B L E E D E P O LY N E S I E F R A N C A I S E 3 E M E T E M P S F O R T E N F A V E U R D E L A P R O M O T

Plus en détail

Appel d offre : Accompagnement pour la candidature d Aquitaine Active dans la mise en œuvre et la gestion d une subvention globale

Appel d offre : Accompagnement pour la candidature d Aquitaine Active dans la mise en œuvre et la gestion d une subvention globale Appel d offre : Accompagnement pour la candidature d Aquitaine Active dans la mise en œuvre et la gestion d une subvention globale 1 Cahier des charges techniques 1. Objet de l appel d offre Accompagner

Plus en détail

Les partenariats de migration avec les pays tiers : aise

Les partenariats de migration avec les pays tiers : aise Istanbul, le Les partenariats de migration avec les pays tiers : l expérience française aise Kacim KELLAL Chef du service des affaires internationales et du développement d solidaire 1 La France s est

Plus en détail

Pour être élu à un financement FSD les conditions sont les suivantes :

Pour être élu à un financement FSD les conditions sont les suivantes : AMBASSADE DE FRANCE EN MAURITANIE SERVICE DE COOPÉRATION ET D ACTION CULTURELLE Décembre 2005 FONDS SOCIAL DE DEVELOPPEMENT (FSD) 1 - Présentation du FSD Lorsque la France a mis en place ses instruments

Plus en détail

DFCG Les financements publics de l innovation en France et à l International

DFCG Les financements publics de l innovation en France et à l International Association Nationale des Directeurs Financiers et du Contrôle de Gestion DFCG Les financements publics de l innovation en France et à l International Brésil Canada Espagne France Portugal Singapour Dominique

Plus en détail

Les échanges scolaires subventionnés par l OFAJ 2014 / 2015 OFAJ/DFJW

Les échanges scolaires subventionnés par l OFAJ 2014 / 2015 OFAJ/DFJW Les échanges scolaires subventionnés par l OFAJ 2014 / 2015 OFAJ/DFJW Table des matières 04 Echanges scolaires de groupes Rencontres au domicile du partenaire Rencontres en tiers lieu Programmes de motivation

Plus en détail

Développement participatif et tourisme solidaire dans les villages berbères du Sud Maroc. Lahoussain JAMAL Directeur à Migrations & Développement

Développement participatif et tourisme solidaire dans les villages berbères du Sud Maroc. Lahoussain JAMAL Directeur à Migrations & Développement Développement participatif et tourisme solidaire dans les villages berbères du Sud Maroc Lahoussain JAMAL Directeur à Migrations & Développement Migrations & Développement (M&D) a été créée en 1986 par

Plus en détail

Les pharmaciens d officine dans la lutte contre le paludisme

Les pharmaciens d officine dans la lutte contre le paludisme Les pharmaciens d officine dans la lutte contre le paludisme Bénin Burkina Faso Mali Pour une meilleure prise en compte des acteurs privés dans les programmes nationaux de lutte contre le paludisme ReMeD:

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME ARTICLE 1 er : FINALITES Règlement d Application La finalité de ce dispositif

Plus en détail

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 SOMMAIRE Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 2 COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET NETS A SEDHIOU Dans

Plus en détail

et coalitions d acteurs

et coalitions d acteurs Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d acteurs (PISCCA) «Pouvoir choisir sa ville : société civile, insertion économique et démocratie locale au Mozambique» Présentation 2015-2018 Service

Plus en détail

référence en début de projet qui pourra fournir une base pour l évaluation ultérieure des résultats, des effets ou de l impact.

référence en début de projet qui pourra fournir une base pour l évaluation ultérieure des résultats, des effets ou de l impact. Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser l innovation dans les actions de développement et analyser en amont les conditions et les leviers des changements qu elles visent, pour en renforcer

Plus en détail

Monsieur le Ministre de l Hydraulique et de l assainissement, Madame l Ambassadrice de l Autorité du Bassin du Niger,

Monsieur le Ministre de l Hydraulique et de l assainissement, Madame l Ambassadrice de l Autorité du Bassin du Niger, Allocution de M. l Ambassadeur de France le 4 avril 2016 à l occasion de la signature de la convention de financement entre l Autorité du Bassin du Niger et l Agence Française de Développement relative

Plus en détail