QUOI de NEUF à VOTRE CENTRE BÉNÉVOLE?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUOI de NEUF à VOTRE CENTRE BÉNÉVOLE?"

Transcription

1 Numéro #68 QUOI de NEUF à VOTRE CENTRE BÉNÉVOLE? Les employés de Novartis et le Centre d action bénévole Ouest-de-l Île forment une équipe! Des bénévoles corporatifs font toute une différence dans leur communauté Près de 200 employés de Novartis Pharmaceuticals Canada Inc. ont pris le temps, même avec leurs horaires chargés et, ceci pour la 17 ième année consécutive, d aider onze différents organismes à but non lucratif de Montréal en effectuant différentes tâches, soit de nettoyer, peinturer, jardiner, préparer des repas, entre autres. Leur participation dans la communauté fait partie d une journée de partenariat communautaire à l échelle globale de la compagnie. Leur thème cette année, des gens au service des gens, convient parfaitement au travail bénévole des employés à travers le monde qui offrent leur temps et leur énergie à des groupes communautaires dans la communauté là où ils sont situés. Plus de 15,500 associés dans 54 pays sont impliqués cette année dans cet effort global. «La Journée de partenariat communautaire nous permet de faire une différence dans notre communauté et d encourager le bénévolat auprès de nos associés,» disait le Docteur Riad Sherif, Président de Novartis Pharmaceuticals Canada Inc. «Leurs efforts font une différence pour les groupes et expose les besoins de notre communauté ainsi que le travail extraordinaire fait durant l année par ces organismes essentiels et si engagés. Le thème de la Journée de partenariat communautaire 2013, des gens au service des gens, reflète vraiment notre vision corporative: une équipe, un but.» Les placements de bénévoles sont organisés annuellement pour Novartis par le bais du programme de recrutement de bénévoles corporatifs du Centre d action bénévole Ouest-de-l île. Le Centre d action bénévole Ouest-de-l île, lui-même, un organisme à but non lucratif, est le centre de recrutement de bénévoles pour l Ouest-de-l Île et il encourage le bénévolat en recrutant, formant et référant des bénévoles aux groupes communautaires qui, eux, fournissent des services essentiels à leurs résidants. Grâce à la collaboration du Centre d action bénévole Ouest-de-l Île, et à la coordination d Andria Riti et de l équipe des communications corporatives de Novartis, les employés du siège social à Dorval sont retournés aider

2 les 11 groupes communautaires là ils étaient déjà allés les années précédentes. Environ 40 bénévoles ont travaillé à trier des produits alimentaires à l entrepôt de Moisson Montréal, la plus grande banque alimentaire de la ville. D autres ont donné un coup de main au Centre communautaire Tyndale Saint-Georges, dans le Little Burgundy; à l organisme Partageons l espoir à Pointe St-Charles; et à la Boutique de Mission Bon Accueil dans le centre-ville de Montréal. Du côté de l Ouest-de-l Île, les bénévoles de Novartis ont été accueillis chaleureusement au Centre Multi-Ressources de Lachine; au centre de jour de Ressources communautaires Omega à Dorval; aux deux emplacements de l Association des handicapés intellectuels de l Ouest-de-l Île, au Centre Pat Robert et à la Résidence Valois; au Centre de bien-être de l Ouest-de-l Île pour personnes atteintes de cancer; et à la Résidence des soins palliatifs de l Ouest-de-l Île. «Novartis était un des premiers partenaires que nous avons eus et qui, dans ce sens, était très ouvert à l idée de redonner à la communauté,» disait récemment Lynda Barrett, Directrice générale du Centre d action bénévole Ouest-de-l Île, la conférencière invitée au déjeuner «coup d envoi» de la Journée de partenariat communautaire 2013 de Novartis.» «Les efforts des employés de Novartis apportent énormément à ces groupes communautaires qui n ont tout simplement pas les ressources d entreprendre de grands projets. Grâce à cette journée d entraide communautaire de Novartis, les organismes peuvent faire faire des travaux d entretien par des bénévoles et ainsi ils peuvent libérer des effectifs pour offrir des programmes supplémentaires aux clients. Cela fait toute une différence.» Elle passait aussi la remarque que le bénévolat dans les groupes communautaires familiarise les employés de Novartis avec les services de première ligne variés dont ils ne connaissent pas vraiment l existence et fournit une visibilité plus grande aux organismes à but non lucratif. Novartis a généreusement fait un don d ipads à chaque groupe communautaire là où les employés ont de nouveau cette année fait du bénévolat. En plus de venir en aide aux organismes, les employés de Novartis ont organisé une collecte de fonds, un lave-o-thon, à leur site à Dorval dans le but d en faire profiter le Centre de bien-être de l Ouestde-l Île pour personnes atteintes de cancer. Photos: Russell Proulx et le CAB

3 Le bénévolat, et ses tendances; qu est-ce que ça vous apporte? Être bénévole, c est formidable! Cela a toujours été, et de nos jours, les opportunités de bénévolat abondent, il y en a pour tous les goûts que ce soit pour les individus, les jeunes, les partenaires corporatifs et les groupes communautaires tels les Scouts, les groupes religieux, les clubs de services, les équipes sportives, etc. On observe, parallèlement au support continu et essentiel des bénévoles individus, des nouvelles tendances dans le bénévolat. D abord, grâce au Centre d action bénévole Ouest-de-l Île (CAB) qui a développé son programme de bénévolat pour les jeunes, on a observé une augmentation constante de l intérêt des jeunes et des étudiants à s impliquer. Grâce à cet intérêt pour le bénévolat, on a obtenu beaucoup de support de la part du milieu de l éducation. En 2007, le partenariat entre le Cégep John Abbott et le Centre d action bénévole Ouestde-l Île a pris naissance. Il a été marqué par le début du programme de bénévolat pour les jeunes où une première classe d étudiants se sont portés bénévoles dans la communauté. L an passé, 550 jeunes bénévoles ont travaillé en collaboration avec le CAB. On a aussi constaté qu il existe une croissance importante du programme de bénévolat corporatif du Centre d action bénévole Ouest-de-l Île. Le bénévolat d entreprise du CAB se développe à pas de géant, car plus de partenaires corporatifs se joignent à chaque année en vue de créer un impact positif dans les communautés là où ils sont implantés. En 2008, le CAB avait trois partenaires corporatifs; ce nombre est passé l an passé à 25 et plus de 1,560 employés bénévoles ont participé à 65 activités de bénévolat dans la communauté. Plusieurs entreprises incluent dans leur énoncé de mission la composante de responsabilité sociale soit celle de s engager à redonner à la communauté dans laquelle elles sont établies par le biais de programmes de bénévolat pour employés.

4 Le bénévolat d entreprise peut couvrir tout aussi bien des petits événements comme des moyens. Il peut aussi consister en des activités de consolidation d équipe et des journées de partenariat communautaire annuelles, ainsi qu en des opportunités de bénévolat. Il permet aux employés bénévoles de venir en aide à des groupes communautaires spécifiques en participant à des événements particuliers, qui, en fait, deviennent leur projet, car ils reviennent plusieurs fois redonner un coup de main en faisant la même activité. C est une source de main-d œuvre récurrente et prévisible pour les organismes et ce qui se produit fréquemment : les entreprises partenaires déploient des groupes de 10 à 25 bénévoles d une façon régulière; des équipes de bénévoles différentes d une même entreprise retournent aux mêmes groupes communautaires chaque mois. Et, de plus, beaucoup d entreprises avec lesquelles nous travaillons font la promotion du bénévolat dans leurs bureaux au Canada et à l étranger. Les entreprises elles-mêmes bénéficient des programmes de bénévolat. Les résultats de recherche démontrent qu en plus d une meilleure visibilité de l entreprise dans la communauté et d une reconnaissance en tant que bon citoyen corporatif, le travail de bénévolat de groupe donne la possibilité de consolider une équipe, apporter de la satisfaction et de retenir ses employés. Souvent, après une première introduction au bénévolat suite à une expérience positive avec leur entreprise ou l école, les gens reviennent faire du bénévolat dans la communauté en tant qu individus. En tant que bénévole potentiel, on peut se demander: «Qu est-ce que ça va m apporter? Le bénévolat permet de rencontrer des gens, de partager ses connaissances, ou de développer des nouvelles habiletés. Être bénévole vous donne un sens d appartenance et est un moyen de faire une différence dans votre communauté. Un avantage important pour les bénévoles et les organismes à but non lucratif : les bénévoles se familiarisent avec les nombreuses ressources disponibles dans la communauté et les organismes font connaître les services essentiels qu ils offrent à leur

5 clientèle. À un moment donné, la plupart d'entre nous, nos familles, amis ou collègues, auront recours à ces organismes et il est donc bon de connaître les services offerts dans la communauté. Dans le monde du bénévolat, aujourd hui, il y a beaucoup de place pour la créativité, ce qui permet au CAB de bien jumeler les intérêts de chaque bénévole et les besoins de la communauté. Le CAB peut offrir une grande variété de choix d opportunités de bénévolat pour les individus, les jeunes, les groupes qui conviennent à chacun et il met en contact les bénévoles et les organismes communautaires qui ont un grand besoin de bénévoles. Pour plus d informations au sujet des opportunités de bénévolat au Centre d action bénévole Ouest-de-l île, nous vous suggérons de consulter notre site Web, Pour parler avec la Coordonnatrice de recrutement de bénévoles : segments individus, jeunes, ou bénévoles corporatifs, appelez le poste 227, 226, ou 229, respectivement. En travaillant tous ensemble, bénévoles et groupes communautaires, il existe une infinité de possibilités de faire de notre communauté une meilleure place pour vivre, travailler et s amuser. IMPLIQUEZ-VOUS. Joignez-vous à l équipe! Le Centre d action bénévole Ouest-de-l Île C est le temps le temps d aider les autres juin 2013

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule : Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE FIDÉLISATION BÉNÉVOLES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE FIDÉLISATION BÉNÉVOLES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE FIDÉLISATION BÉNÉVOLES 2015 Avant-Propos Les bénévoles incarnent l esprit d entraide et de partage qui anime Moisson Outaouais. Ils sont impliqués dans plusieurs des fonctions

Plus en détail

Prochaine publication. Portrait de l emploi des technologies de l information au sein du gouvernement québécois. Prochain bulletin S@voir.

Prochaine publication. Portrait de l emploi des technologies de l information au sein du gouvernement québécois. Prochain bulletin S@voir. Septembre 2006 Volume 6, numéro 4 Prochaine publication Un rapport d analyse de données de l Enquête sur la population active portant sur les ressources humaines en science et technologie paraîtra au cours

Plus en détail

Politique d habitation : Plan d action 2015

Politique d habitation : Plan d action 2015 Habiter ma ville Politique d habitation : Plan d action 2015 (recommandé par la Commission permanente sur l habitation, le 4 février 2015 et à adopterpar le conseil municipal, le 17 mars 2015) Politique

Plus en détail

VENEZ FAIRE LA DIFFÉRENCE DANS VOTRE. Bon bénévolat!! COMMUNAUTÉ EN DEVENANT BÉNÉVOLE

VENEZ FAIRE LA DIFFÉRENCE DANS VOTRE. Bon bénévolat!! COMMUNAUTÉ EN DEVENANT BÉNÉVOLE VENEZ FAIRE LA DIFFÉRENCE DANS VOTRE COMMUNAUTÉ EN DEVENANT BÉNÉVOLE Le Centre d'action bénévole de Montréal-Nord est là pour vous aider Bon bénévolat!! N'hésitez pas à communiquer avec nous (514) 328

Plus en détail

Mettre ensemble tous les acteurs

Mettre ensemble tous les acteurs Mettre ensemble tous les acteurs Réponse à l Examen du soutien fédéral de la recherche-développement Ingénieurs Canada* Février 2011 *Ingénieurs Canada est le nom commercial utilisé par le Conseil canadien

Plus en détail

Le P.N.C.E. offre actuellement un programme qui est basé sur des stages et des connaissances et qui comporte cinq niveaux de certification.

Le P.N.C.E. offre actuellement un programme qui est basé sur des stages et des connaissances et qui comporte cinq niveaux de certification. 1)Qu'est-ce que le P.N.C.E.? Le P.N.C.E. est un programme de formation et de certification en entraînement offert dans plus de 60 sports au Canada. Il a été créé afin de répondre aux besoins d'un grand

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION

FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION DÉMARCHE ET DOCUMENTS À FOURNIR Afin de devenir membre du ROCGÎM, un organisme communautaire autonome doit remplir une demande d'adhésion dûment complétée et adresser cette

Plus en détail

Si vous avez une formation et de l expérience en. Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada INSTRUMENTATION

Si vous avez une formation et de l expérience en. Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada INSTRUMENTATION MC Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada Si vous avez une formation et de l expérience en sciences appliquées ou en génie, une carrière à titre de technicien ou de

Plus en détail

Initiative Accès à l Assurance

Initiative Accès à l Assurance Initiative Accès à l Assurance Programme mondial pour la promotion de cadres de réglementation et de contrôle sains Consultation téléphonique A2ii-AICA : 24 septembre 2015 Education financière des consommateurs

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004 Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique Rapport final Projet entrepris par le Recycling Council of Alberta en partenariat avec

Plus en détail

MISSION ET HISTORIQUE

MISSION ET HISTORIQUE MISSION ET HISTORIQUE En tant qu'organisme au service du milieu artistique de la métropole, le Conseil des arts de Montréal soutient et reconnaît l'excellence dans la création, la production et la diffusion

Plus en détail

Service des loisirs et de la culture

Service des loisirs et de la culture Service des loisirs et de la culture P L A N D A C T I O N M A D A A D O P T É 2 0 0 9-2 0 1 0-2 0 1 1-2 0 1 2 Les priorités Les projets Les activités et les moyens Les partenaires Coûts 2009 Coûts 2010

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

LA MAISON KANGOUROU. La Maison Kangourou Document corporatif La Maison Kangourou.

LA MAISON KANGOUROU. La Maison Kangourou Document corporatif La Maison Kangourou. LA MAISON KANGOUROU 2016-2017 Document corporatif 2016 La Maison Kangourou www.lamaisonkangourou.org fb : Maison Kangourou Tél. 514 524-4141 Téléc. 514 524-0538 La Maison Kangourou C E N T R E D H E B

Plus en détail

Programme services-conseils (PSC)

Programme services-conseils (PSC) Programme services-conseils (PSC) Dans le présent document, l emploi du masculin pour désigner des personnes n a d autres fins que celle d alléger le texte. Des mesures d aide décrites dans ce programme

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 - 1-411.200 Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu les articles 8, 43, 56, 58 et 59 de la loi sur le cycle

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

À la rencontre des éléments

À la rencontre des éléments Chapitre 2 À la rencontre des éléments les éléments de l expérience utilisateur 25 Ce processus de conception d expérience utilisateur consiste à vérifier qu aucun aspect de ce que vos utilisateurs expérimenteront

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563)

Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563) Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563) Mai 2011 1 SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DE LA MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (3763 ET 3563) L évaluation du programme

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 6 juillet 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/17/4 Conseil des droits de l homme Dix-septième session Point 3 de l ordre du jour Promotion et protection

Plus en détail

- Le code de la famille (loi n 84 11 du 9 juin 1984, modifiée et complétée, portant code de la famille)

- Le code de la famille (loi n 84 11 du 9 juin 1984, modifiée et complétée, portant code de la famille) Réponses de la Commission Nationale Consultative de Promotion et de Protection des Droits de l Homme Algérie au rapport du secrétaire général de l Assemblée générale des Nations Unies concernant «le suivi

Plus en détail

Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville

Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville Rapport final Régis Blais, Ph.D., chercheur principal Université de Montréal Caroline Paquet, SF, (B.Sc.S), M.Sc., co-chercheure

Plus en détail

OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année

OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année 2007-2008 Table des matières Message de la sous-ministre, Rosalind Penfound 3 Services en français actuellement offerts

Plus en détail

Les Enfants du Monde. Règlement et conditions d accueil

Les Enfants du Monde. Règlement et conditions d accueil Les Enfants du Monde Puits-Godet 16 2000 Neuchâtel Tél 032 725 24 25 l.anthoine@bluewin.ch Directrice Psychologue Lory ANTHOINE Règlement et conditions d accueil Horaires d ouverture et fermetures annuelles

Plus en détail

Plan d action 2015-2019

Plan d action 2015-2019 Plan d action 2015-2019 La réalisation du plan d action de la Politique familiale de Nicolet a été rendue possible par le comité de travail : Geneviève Dubois, responsable des questions familiales et conseillère

Plus en détail

Ateliers et Formations 2014-2015 pour entrepreneurs sociaux et leaders communautaires

Ateliers et Formations 2014-2015 pour entrepreneurs sociaux et leaders communautaires présente ses Ateliers et Formations 2014-2015 pour entrepreneurs sociaux et leaders communautaires par : Jean-Philippe Vézina Directeur et Coach Conseil MovezAction Tél. : (514) 659-5395 jpvezina@movezaction.com

Plus en détail

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance ORGANISATION PHILANTHROPIQUE EN ENTREPRISE Historique du Club dans la communauté L engagement philanthropique

Plus en détail

Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015

Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015 Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015 1. Aperçu de l'approche du gouvernement fédéral concernant le développement

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LES PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME DANS LES BIBLIOTHEQUES : Quelques suggestions pratiques

RECOMMANDATIONS POUR LES PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME DANS LES BIBLIOTHEQUES : Quelques suggestions pratiques 1 RECOMMANDATIONS POUR LES PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME DANS LES BIBLIOTHEQUES : Quelques suggestions pratiques La section lecture de l IFLA a le plaisir de présenter quelques suggestions pratiques

Plus en détail

Guichet d accès à des services de santé pour la population sans omnipraticien 1

Guichet d accès à des services de santé pour la population sans omnipraticien 1 Récit Date de révision : 18 octobre 2010 Guichet d accès à des services de santé pour la population sans omnipraticien 1 Par Anne-Marie Royer, Jean-Gabin Ntebutse, Johanne Archambault, Alex Battaglini

Plus en détail

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby Des environnements facilitants pour une société universelle Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby par Patrice Faucher Mise en contexte de l adoption de la politique

Plus en détail

L Alliance pour l avenir des villes. Projet de texte soumis à la discussion et au débat

L Alliance pour l avenir des villes. Projet de texte soumis à la discussion et au débat Réunion du Groupe consultatif Montréal, Canada - 12-13 juin 2000 CG/2 L Alliance pour l avenir des villes Projet de texte soumis à la discussion et au débat L ALLIANCE POUR L AVENIR DES VILLES L Alliance

Plus en détail

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015 2013-2015 Mandat : Avec la concertation des acteurs du territoire et des actions novatrices, répondre aux

Plus en détail

Résultats de l enquête Relations publiques

Résultats de l enquête Relations publiques Résultats de l enquête Relations publiques Les services Relations publiques et Développement de l effectif du Rotary International ont réalisé une enquête sur les pratiques de relations publiques (RP)

Plus en détail

OFFICE INTERNATIONAL

OFFICE INTERNATIONAL OFFICE INTERNATIONAL du Coin de Terre et des Jardins Familiaux association sans but lucratif Regroupement des fédérations européennes des jardins familiaux Statut participatif auprès du Conseil de l Europe

Plus en détail

Section 1 Soins personnels et de santé

Section 1 Soins personnels et de santé Section Soins personnels et de santé Soins personnels et soutien à domicile Les soins personnels et ceux reliés à ta santé ont souvent été abordés au cours du processus de réadaptation, car ils demandent

Plus en détail

DEMANDE DE PARTENARIAT. Cocktail-bénéfice annuel. d Option consommateurs

DEMANDE DE PARTENARIAT. Cocktail-bénéfice annuel. d Option consommateurs DEMANDE DE PARTENARIAT Cocktail-bénéfice annuel d Option consommateurs Option consommateurs, 30 ans au service des Québécois Bonjour! En 2013, Option consommateurs a célébré 30 ans d actions auprès des

Plus en détail

FAQ sur la formation Respect et sport pour Leader d activité

FAQ sur la formation Respect et sport pour Leader d activité FAQ sur la formation Respect et sport pour Leader d activité FAQ GÉNÉRALE Qu est-ce que la formation Respect et sport pour Leader d activité? Scouts Canada a récemment adopté la formation Respect et sport

Plus en détail

Comment va le système de santé québécois?

Comment va le système de santé québécois? Volume 3, numéro 1 Comment va le système de santé québécois? Paul Lamarche Professeur titulaire, administration de la santé, Université de Montréal Dans cet article, je réponds aux trois questions que

Plus en détail

Programme de Formation

Programme de Formation Programme de Formation Liste des formations La planification stratégique... 3 Pouvoirs, rôles et responsabilités des administrateurs... 4 Rôle des administrateurs, des officiers, des bénévoles et du personnel

Plus en détail

La priorité : répondre aux besoins

La priorité : répondre aux besoins La priorité : répondre aux besoins Avis présenté par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec sur le plan d action de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, avec ou

Plus en détail

Plan stratégique Ski de fond N.B

Plan stratégique Ski de fond N.B Plan stratégique Ski de fond N.B. 2014-2018 VISION Être une communauté de ski de fond invitante et attrayante pour les participants de tous les âges et habiletés. MISSION Travailler avec nos clubs et partenaires

Plus en détail

NOTRE. nation DE SOCCER ASSOCIATION CANADIENNE DE SOCCER PLAN STRATÉGIQUE 2014-2018

NOTRE. nation DE SOCCER ASSOCIATION CANADIENNE DE SOCCER PLAN STRATÉGIQUE 2014-2018 NOTRE nation DE SOCCER ASSOCIATION CANADIENNE DE SOCCER PLAN STRATÉGIQUE 2014-2018 ÉCRIRE LE PROCHAIN CHAPITRE ENSEMBLE Il n y a jamais eu de période plus excitante pour ceux d entre nous qui participent

Plus en détail

SECTEUR DU CLSC DU VIEUX LA CHINE

SECTEUR DU CLSC DU VIEUX LA CHINE Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier SECTEUR DU CLSC DU VIEUX LA CHINE Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux

Plus en détail

VOUS ÊTES EMPLOYEUR. À savoir

VOUS ÊTES EMPLOYEUR. À savoir VOUS ÊTES EMPLOYEUR 1 Embaucher une personne pour se faire aider à la maison, entretenir le jardin ou garder les enfants, c est devenir employeur; un employeur à la fois comme tous les autres, qui applique

Plus en détail

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES PETITE ENFANCE (MOINS DE 5 ANS) CIBLES DU PLAN D ACTION RÉGIONAL CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES CIBLE 2 - PROMOUVOIR L ALLAITEMENT MATERNEL

Plus en détail

PRIVILÈGES ACCORDÉS AUX MEMBRES

PRIVILÈGES ACCORDÉS AUX MEMBRES CANADA SOCCER PRIVILÈGES ACCORDÉS AUX MEMBRES CANADA SOCCER Canada Soccer (l Association canadienne de soccer) est fier d être l organisme qui régit officiellement le soccer au Canada. En partenariat avec

Plus en détail

CAHIER BUDGÉTAIRE. Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017. Société du parc Jean-Drapeau

CAHIER BUDGÉTAIRE. Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017. Société du parc Jean-Drapeau CAHIER BUDGÉTAIRE Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017 Société du parc Jean-Drapeau Table des matières Présentation de la Société du parc Jean-Drapeau.. 2 Statut de la Société du parc Jean-Drapeau

Plus en détail

Dossier. de presse. BRQ Fibre & Broyure inc.

Dossier. de presse. BRQ Fibre & Broyure inc. Dossier de presse BRQ Fibre & Broyure inc. Valorisation et création, un partenariat Historique Au printemps 2011, Jean-Pierre Lafond, directeur des ventes et développement des affaires de BRQ Fibre et

Plus en détail

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer!

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer! PRÉSENTATION Un «grand collège» qui continue de se développer! Voilà le titre qui chapeautait la présentation du plan stratégique 2010 2015 que le conseil d administration avait adopté en juin 2010. Deux

Plus en détail

18 juin 2016 Parc Angrignon

18 juin 2016 Parc Angrignon 18 juin 2016 Parc Angrignon 1 Présentation de l événement La Grande Ruée Dépanneur du Coin est une amusante course de 5 kilomètres qui réveillera le cow-boy ou la cow-girl qui sommeille en vous. Le parcours

Plus en détail

POLITIQUE 08-05 POLITIQUE CONCERNANT LA VENTE DE BIENS ET SERVICES PRODUITS PAR LES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE OBJET : ÉNONCÉ :

POLITIQUE 08-05 POLITIQUE CONCERNANT LA VENTE DE BIENS ET SERVICES PRODUITS PAR LES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE OBJET : ÉNONCÉ : POLITIQUE 08-05 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SOURCE Ressources matérielles CIBLE TITRE : POLITIQUE CONCERNANT LA VENTE DE BIENS ET SERVICES PRODUITS PAR LES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE SECTEUR RÉSOLUTION

Plus en détail

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Les systèmes de transport intelligents au service du Plan de transport de la Ville de Montréal Marc Blanchet, Ville de

Plus en détail

Politique culturelle 3/17/2015

Politique culturelle 3/17/2015 Politique culturelle 3/17/2015 Table des matières Introduction... 1 Fondements de la Politique culturelle... 2 Vision... 2 La politique culturelle... 2 Axes d interventions... 2 Axe #1 - Favoriser le rayonnement,

Plus en détail

Le Carrefour Communautaire- Institutionnel-Usagers (CCIU) : Créateur de rapprochements

Le Carrefour Communautaire- Institutionnel-Usagers (CCIU) : Créateur de rapprochements Le Carrefour Communautaire- Institutionnel-Usagers (CCIU) : Créateur de rapprochements Présenté par : Diane Laroche, CSSS Ahuntsic- Montréal-Nord; Jean-Nicolas Ouellet, CAMÉÉ et ARUCI-SMC; Valérie Coulombe,

Plus en détail

Document de consultation publique

Document de consultation publique Document de consultation publique Rénovations et réparations domiciliaires Devis, contrats et coûts finaux Protéger les intérêts des consommateurs le 5 février 2014 Introduction Les maisons sont les plus

Plus en détail

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS Titre du poste : Nature du poste : DIRECTEUR GÉNÉRAL Poste cadre à temps complet 1 Sommaire des responsabilités : Le directeur général est responsable de la planification

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne d Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne d Abord du Québec Consultation générale de la Commission des affaires sociales de l Assemblée nationale «Garantir l accès : un défi d équité, d efficience et de qualité» Livre blanc du ministère de la Santé et des Services

Plus en détail

Ma mission première a toujours été de faire partager aux intervenants de notre milieu la passion de notre sport.

Ma mission première a toujours été de faire partager aux intervenants de notre milieu la passion de notre sport. Courir à Montréal Numéro 49, mars 2005 http://www.courir.org Nombre d'abonnés : 2500 Le Coin du Coach! Par Jean Yves Cloutier LA DOUZIÈME CHRONIQUE Depuis déjà un an, j'ai débuté cette belle aventure comme

Plus en détail

SESSION D INFORMATION «PARS EN AFFAIRES!» MESURE SOUTIEN AU TRAVAIL AUTONOME (STA)

SESSION D INFORMATION «PARS EN AFFAIRES!» MESURE SOUTIEN AU TRAVAIL AUTONOME (STA) SESSION D INFORMATION «PARS EN AFFAIRES!» MESURE SOUTIEN AU TRAVAIL AUTONOME (STA) MESURE SOUTIEN AU TRAVAIL AUTONOME : Pour plus de détails concernant votre admissibilité à la mesure soutien au travail

Plus en détail

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire dans le cadre de consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n 27 Loi

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Préambule Suite à l adoption de la Loi 28 par le gouvernement du Québec, des modifications ont été apportées à la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance municipale

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.4.2008 C(2008)1329 RECOMMANDATION DE LA COMMISSION concernant la gestion de la propriété intellectuelle dans les activités de transfert de connaissances

Plus en détail

DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT

DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT ACTIONS PARTICULIÈRES D EMPLOI-QUÉBEC ET DE SES PARTENAIRES POUR MIEUX SOUTENIR L INTÉGRATION À L EMPLOI DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT Cette partie décrit

Plus en détail

Chambre Wakefield - La Pêche. Plan opérationnel du Conseil d administration 2016

Chambre Wakefield - La Pêche. Plan opérationnel du Conseil d administration 2016 Chambre Wakefield - La Pêche Plan opérationnel du Conseil d administration 2016 1 er Objectif stratégique : viabilité. Créer un organisme viable et responsable qui a suffisamment de ressources financières

Plus en détail

GRAND RENDEZ-VOUS DE LA MUSIQUE

GRAND RENDEZ-VOUS DE LA MUSIQUE Sixième GRAND RENDEZ-VOUS DE LA MUSIQUE 3 et 4 juin 2015 Conservatoire de musique de Montréal Sixième GRAND RENDEZ-VOUS DE LA MUSIQUE 3 et 4 juin 2015 Conservatoire de musique de Montréal Possibilité d'aide

Plus en détail

une rationalisation d ampleur inédite

une rationalisation d ampleur inédite Conférence de presse 20 octobre 2015 Dossier de presse Aides aux entreprises et au développement économique à Bruxelles : une rationalisation d ampleur inédite Didier Gosuin Ministre bruxellois de l Economie

Plus en détail

Diocèses et Églises. Bonjour,

Diocèses et Églises. Bonjour, Mercredi 19 août 2015 Copie de la page Diocèses et Églises du début de ce projet Bonjour, Diocèses et Églises J aimerais que les administrateurs des diocèses transmettent aux églises de leur diocèse, l

Plus en détail

UN DES MOYENS DE FINANCEMENT DU CARNAVAL DE QUÉBEC

UN DES MOYENS DE FINANCEMENT DU CARNAVAL DE QUÉBEC UN DES MOYENS DE FINANCEMENT DU CARNAVAL DE QUÉBEC La population de la grande région de Québec est invitée à participer à cette loterie en se procurant une, vendue au coût de 10 $. Chaque année, la vente

Plus en détail

Plan POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS. d action 2015-2017

Plan POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS. d action 2015-2017 POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS Plan d action 2015-2017 Constats Plusieurs aînés rencontrés connaissent peu ou pas les différents services offerts par le réseau public ou communautaire sur le territoire

Plus en détail

DONS OCTROYÉS PAR LA FONDATION COMMUNAUTAIRE DE LA SÛRETÉ DU QUÉBEC POUR LE PROGRAMME BIENFAISANCE 2013

DONS OCTROYÉS PAR LA FONDATION COMMUNAUTAIRE DE LA SÛRETÉ DU QUÉBEC POUR LE PROGRAMME BIENFAISANCE 2013 DONS OCTROYÉS PAR LA FONDATION COMMUNAUTAIRE DE LA SÛRETÉ DU QUÉBEC POUR LE PROGRAMME BIENFAISANCE 2013 Fondation québécoise du cancer Gatineau Outaouais La Fondation québécoise du cancer offre information,

Plus en détail

Rapport final (Sommaire)

Rapport final (Sommaire) Évaluation de la Base de données en alphabétisation des adultes (BDAA) Rapport final (Sommaire) Préparé pour : Le Conseil d'administration de la BDAA Préparé par : Goss Gilroy Inc. Conseillers en gestion

Plus en détail

Action Communiterre Sherbrooke Ouest, Montréal, Québec, H4A 3L5

Action Communiterre Sherbrooke Ouest, Montréal, Québec, H4A 3L5 Action Communiterre A Fiche no Nom de l organisme : Type : Coordonnées : Région: Adresse : Action Communiterre Téléphone : 514 484-0223 Télécopieur : 514 484-4277 Courriel : Site Internet : Nom : Fonction

Plus en détail

L IMPARTITION GUIDE À L USAGE DES PETITES ENTREPRISES. 1 866 228-9675 www.adp.ca Le logo ADP est une marque déposée d ADP, inc.

L IMPARTITION GUIDE À L USAGE DES PETITES ENTREPRISES. 1 866 228-9675 www.adp.ca Le logo ADP est une marque déposée d ADP, inc. L IMPARTITION GUIDE À L USAGE DES PETITES ENTREPRISES 1 866 228-9675 www.adp.ca Le logo ADP est une marque déposée d ADP, inc. Contenu Qu est ce que l impartition? 3 Pourquoi impartir? 5 Les avantages

Plus en détail

Par rapport à 2005, 23 600

Par rapport à 2005, 23 600 Emploi lié à la dépendance 17 L évolution d ici 2020 du nombre de personnes âgées dépendantes et de leurs modes de vie entraînera un besoin accru d aidants professionnels, à domicile comme en institution.

Plus en détail

Rencontre inter fonctions publiques

Rencontre inter fonctions publiques La restauration collective quels enjeux Rencontre inter fonctions publiques Février 2013- Jacqueline Maréchal Programme de la rencontre La restauration collective définition Son objectif social Sa participation

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES Avril 2016 1. MISSION Afin de maintenir un climat propice à sa croissance économique et soutenir la création d emplois, la MRC de La Haute-Yamaska, ci-après désignée

Plus en détail

«S initier pour mieux jouer»

«S initier pour mieux jouer» Guide de développement du hockey mineur Programme d initiation Atelier pour l administrateur Porte-parole nationaux, Jayna Hefford et Paul Kariya «S initier pour mieux jouer» Le Programme d initiation

Plus en détail

Politique d attribution des aides financières provenant du Conseil municipal

Politique d attribution des aides financières provenant du Conseil municipal Politique d attribution des aides financières provenant du Conseil municipal (En matière de sport et plein air, art et culture, loisirs, communautaire et récréotouristique) Le 2 MAI 2011 Table des matières

Plus en détail

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation AVIS AU MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver SOMMAIRE AOÛT 2014 Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

Critères : Les organismes de Moisson Rive- Sud seront sélectionnés selon l ordre de priorités suivantes :

Critères : Les organismes de Moisson Rive- Sud seront sélectionnés selon l ordre de priorités suivantes : Moisson Rive- Sud 1356, rue Volta, Boucherville (Québec) J4B 6G6 Téléphone : 450 641-1895 Télécopieur : 450 641-8892 administration@moissonrivesud.org www.moissonrivesud.org! Être un organisme à but non

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/878

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/878 Nations Unies A/AC.105/878 Assemblée générale Distr.: Générale 21 décembre 2006 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport

Plus en détail

POLITIQUE ADMINISTRATIVE

POLITIQUE ADMINISTRATIVE POLITIQUE ADMINISTRATIVE DONS ET COMMANDITES Juillet 2015 A) OBJECTIF Encadrer les opérations de la Caisse en ce qui a trait au traitement des demandes de dons et commandites accordés aux organismes. B)

Plus en détail

Photo : Réjean Savard POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN DES ORGANISMES. de l Arrondissement de Sainte-Foy Sillery Cap-Rouge

Photo : Réjean Savard POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN DES ORGANISMES. de l Arrondissement de Sainte-Foy Sillery Cap-Rouge Photo : Réjean Savard Photo : Réjean Savard POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN DES ORGANISMES de l Arrondissement de Sainte-Foy Sillery Cap-Rouge Table des matières 1 Introduction...4 2 Mission

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES RESSOURCES LOCALES Bibliothèque de Québec

RÉPERTOIRE DES RESSOURCES LOCALES Bibliothèque de Québec RÉPERTOIRE DES RESSOURCES LOCALES Bibliothèque de Québec Au Québec, on estime que plus d un million d adultes sont proches aidants. Comme vous, ils cherchent de l information sur les façons de soutenir

Plus en détail

Index GRI (Global Reporting Initiative)

Index GRI (Global Reporting Initiative) Index GRI (Global Reporting Initiative) RBC a adopté une stratégie à plusieurs volets pour son rapport sur le développement durable et publie son bilan social, environnemental et déontologique à différents

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

Bien choisir votre nouveau lieu de résidence

Bien choisir votre nouveau lieu de résidence Bien choisir votre nouveau lieu de résidence Introduction Le choix d un nouveau chez moi Bien réfléchir, bien choisir! Que ce soit pour soi-même ou pour notre proche, choisir un nouveau lieu de résidence

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMANDITES

POLITIQUE DE COMMANDITES POLITIQUE DE COMMANDITES Adoptée le 12 août 2015 Afin de simplifier le texte, l entité qui soumet la demande est identifiée dans ce document comme «demandeur», qu il s agisse d un organisme, d un événement

Plus en détail

LA RELÈVE. ENTREPRENEURIALE DANS LES PME LAVALLOISES, ça se fait

LA RELÈVE. ENTREPRENEURIALE DANS LES PME LAVALLOISES, ça se fait LA RELÈVE ENTREPRENEURIALE DANS LES PME LAVALLOISES, ça se fait SOMMAIRE de l Étude réalisée par ROLANDE PINARD, SOCIOLOGUE Mars 2008 RÉDACTRICE Rolande Pinard Ph. D. en sociologie PARTENAIRES IMPLIQUÉS

Plus en détail

ENSEMBLE, NOUS POUVONS FAIRE DE GRANDES CHOSES

ENSEMBLE, NOUS POUVONS FAIRE DE GRANDES CHOSES ENSEMBLE, NOUS POUVONS FAIRE DE GRANDES CHOSES DEVENEZ PARTENAIRE A U J O U R D H U I En tant que membre Partenaires pour la vie, vous donnerez et recevrez. Parce qu en contribuant à la santé de votre

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D ANTOINE-LABELLE MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DE-PONTMAIN

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D ANTOINE-LABELLE MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DE-PONTMAIN PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D ANTOINE-LABELLE MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DE-PONTMAIN Procès-verbal de la séance régulière du conseil de la municipalité de Notre- Dame-de-Pontmain tenue le 8 septembre 2014

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 1 Table des matières 1. Introduction...3 2. Le mandat du Musée...3 3. Le bilan 2014-2015...4

Plus en détail

partagée nous rassemble Une responsabilité Plan d action transitoire de développement durable 2016 qui cnesst.gouv.qc.ca

partagée nous rassemble Une responsabilité Plan d action transitoire de développement durable 2016 qui cnesst.gouv.qc.ca Une responsabilité qui partagée nous rassemble Plan d action transitoire de développement durable 2016 Commission des normes, de l équité, de la santé et de la sécurité du travail cnesst.gouv.qc.ca Ce

Plus en détail