Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques sociodémographiques et Direction de la méthodologie et de la qualité 27 février 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques sociodémographiques et Direction de la méthodologie et de la qualité 27 février 2012"

Transcription

1 Le Recensement de 2011 et l Enquête nationale auprès des ménages de Statistique Canada État actuel des connaissances à l intention des utilisateurs du Québec Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques sociodémographiques et Direction de la méthodologie et de la qualité 27 février 2012 Contexte Statistique Canada a tenu, au courant de l été 2011, la collecte des données pour le Recensement de 2011 et pour la nouvelle Enquête nationale auprès des ménages. Il faut savoir que l exercice est très différent des cycles précédents puisque d importants changements ont été apportés par le gouvernement fédéral. Le Recensement de 2011 comprend 10 questions. Il s adresse à l ensemble des ménages canadiens et demeure obligatoire. Il correspond, à quelques modifications près, au questionnaire court (2A) des recensements précédents. L Enquête nationale auprès des ménages (ENM) remplace le questionnaire détaillé (2B) des recensements précédents. L ENM est une enquête volontaire qui s adresse à un ménage sur trois, contrairement au questionnaire de recensement détaillé qui était obligatoire et s adressait à 20 % des ménages canadiens. Des inquiétudes ont été exprimées quant à la qualité et à la comparabilité des données qui seront obtenues de l ENM, notamment pour des sous-populations particulières ou encore à des niveaux géographiques fins. Il s agit d une situation préoccupante car le questionnaire détaillé des recensements antérieurs était la principale source de données de plusieurs ministères, organismes et planificateurs locaux souhaitant connaître le portrait socio-économique de leur population cible. Le présent document vise à faire le point sur l information actuellement disponible concernant les données tirées du Recensement de 2011 et de l ENM et sur les travaux et suivis faits par l Institut de la statistique du Québec dans ce dossier. Le Recensement (questionnaire court) La décision gouvernementale de modifier le Recensement de 2011 a entraîné un seul changement au questionnaire court 1 par rapport à ce qui avait été prévu par Statistique Canada. Les questions portant sur la langue parlée le plus souvent à la maison et sur la connaissance du français ou de l anglais ont été ajoutées à ce questionnaire. Statistique Canada a indiqué que le taux de réponse à la collecte du Recensement de 2011 est de 98,1 % au Canada et de 98,2 % au Québec 2 (taux de réponse à la collecte pour les logements privés occupés).

2 Selon le thème, la diffusion des données du Recensement s étend de février à octobre Statistique Canada a informé qu un plus grand nombre de données seront disponibles gratuitement par le biais de son site Web. Des cartes ont aussi été développées. - Chiffre de population et des logements : 8 février Âge et Sexe : 29 mai Familles, Ménages et État matrimonial, Type de construction résidentielle et Logements collectifs : 19 septembre Langue : 24 octobre 2012 Information complémentaire Comme par le passé, Statistique Canada mène des études postcensitaires dont les résultats seront utilisés pour corriger les comptes du recensement afin de produire les estimations de population. Il est en effet inévitable qu au recensement, un certain nombre de personnes soient oubliées (sous-dénombrement) et que d autres soient comptées plus d une fois (sur-dénombrement). Les estimations définitives de population basées sur le Recensement de 2011 et corrigées du sousdénombrement net devraient être diffusées par Statistique Canada à l automne 2013 (province) et au début de 2014 (géographie infraprovinciale). L Enquête nationale auprès de ménages (ENM) La décision gouvernementale de modifier le Recensement de 2011 a fait en sorte de remplacer le questionnaire détaillé obligatoire par une enquête volontaire : l Enquête nationale auprès des ménages. Celle-ci contient toutes les questions que Statistique Canada avait proposé d inclure dans le questionnaire détaillé du Recensement de C est dorénavant cette enquête volontaire qui comprend les questions portant sur l immigration, les peuples autochtones, la mobilité, la scolarité, le travail, le revenu, le logement, etc. 3 Le taux de réponse à la collecte de l ENM est de 69,3 % au Canada et de 72,9 % au Québec. Ces taux de réponse sont supérieurs au taux de 50 % présumé par Statistique Canada mais demeure largement inférieur au taux des questionnaires détaillés (2B) des recensements passés (environ 94 % en 2006 au Canada) 4. De nombreux éléments relatifs à l ENM n ont pas encore été précisés par Statistique Canada. En ce qui a trait au traitement statistique, Statistique Canada n a pas encore fait connaître les méthodes retenues afin de redresser les chiffres pour atténuer les risques de biais dus à la non-réponse. En ce qui a trait à la diffusion des données, o les critères et modalités de diffusion des données de l ENM ne sont pas connus; il n est donc pas encore possible de savoir quelles variables et quels croisements seront disponibles, ni à quels niveaux géographiques; o la présence d indicateurs de qualité accompagnant les données, comme c est généralement le cas pour des données d enquête, n est pas non plus précisée. 2

3 La diffusion des premiers résultats tirés de l ENM devrait avoir lieu au début de 2013, dans un module Web distinct de celui du Recensement. Avis de l Institut de la statistique du Québec Les modifications apportées au Recensement de 2011 amènent les utilisateurs à se questionner, d une part, sur la qualité des données qui seront tirées du Recensement et de l Enquête nationale auprès des ménages et, d autre part, sur la comparabilité de ces données avec celles tirées du questionnaire détaillé du Recensement de À la lumière de l information actuellement disponible, il est difficile de répondre à ces questions. Certains éléments peuvent néanmoins être précisés. Sur le Recensement Les modifications apportées à l ensemble de l exercice ne semblent pas avoir compromis la collecte des données du Recensement (questionnaire court). Le taux de réponse est comparable à ceux des recensements passés. Comme c est le cas pour tout changement à un questionnaire, les modifications apportées au module portant sur la langue pourraient entraîner un bris dans la comparabilité dans le temps. À la suite des consultations menées par Statistique Canada en préparation au Recensement de 2011 (et non en lien avec la décision gouvernementale), soulignons que des changements majeurs ont été apportés à la question permettant de définir la structure des ménages et des familles. Les choix de réponses à la question portant sur le lien avec la personne 1 ont été modifiés de manière à inclure également un lien avec la personne 2. Cela permettra d identifier des situations impossibles à mesurer auparavant à partir des données de recensement, les familles recomposées par exemple. La comparabilité avec les recensements précédents reste à préciser. Sur l Enquête nationale auprès des ménages Si la qualité des données du Recensement de 2011 semble similaire à celle des recensements précédents, de nombreuses questions demeurent en ce qui a trait à l ENM. Il n est actuellement pas possible, sur la seule base du taux de réponse global, de se prononcer sur la qualité des données qui seront tirées de cette nouvelle enquête, ni sur les possibilités de comparer les résultats avec ceux des recensements antérieurs. En effet, même si l augmentation de la taille de l échantillon et le taux de réponse observé à l ENM font en sorte que le nombre total de répondants est supérieur à celui de 2006, le caractère volontaire de la nouvelle enquête multiplie les risques de biais. 3

4 Ces risques sont particulièrement importants pour certains sous-groupes de la population qui répondent moins aux enquêtes, comme les autochtones, les immigrants récents, les personnes ayant une faible scolarité ou un faible revenu, etc. La correction du biais pour ces sous-groupes dépendra des données auxiliaires dont pourra disposer Statistique Canada pour redresser les données obtenues à la collecte. Tel que précisé précédemment, Statistique Canada n a pas encore fait connaître en détail les méthodes de redressement qui seront appliquées. Il n est donc pas encore possible de commenter. Mentionnons à tout le moins que Statistique Canada précise dans son document sur la qualité des données de l ENM 5 que «cependant, il restera certainement un biais résiduel important, qui sera impossible à mesurer et à rectifier». Les travaux de l Institut de la statistique du Québec En tant que coordonnateur statistique pour le Québec, l Institut de la statistique du Québec a suivi et continue de suivre de près les activités de Statistique Canada sur le Recensement et la nouvelle Enquête nationale auprès des ménages. Au moment de l annonce des modifications apportées par le gouvernement fédéral, l Institut a émis deux communiqués de presse pour faire connaître son analyse des impacts anticipés de ces changements sur la qualité de l information statistique 6 et sur la nette préférence du Québec pour le caractère obligatoire du questionnaire détaillé 7. Des consultations auprès des ministères et organismes québécois ont également été tenues afin de dresser la liste des impacts appréhendés sur leurs besoins en données, en lien avec leur mission (obligation légale, tableau de bord, surveillance, planification, etc.). Lors des différentes rencontres «fédéral-provincial-territorial» où il est présent, l Institut a fait part à Statistique Canada des inquiétudes du Québec en lien avec le caractère volontaire de l ENM, notamment sur la qualité des données pour des sous-populations particulières ou encore à des niveaux géographiques fins. Au cours de l année qui vient, l Institut compte analyser l information que Statistique Canada rendra disponible sur le Recensement et surtout sur l ENM. - Une attention particulière sera portée aux méthodes entourant le traitement statistique des données d enquête, tout spécialement le traitement complexe de redressement pour la non-réponse, dont dépend en grande partie la qualité des résultats de l ENM. - L attention portera également sur les critères et modalités de diffusion des données qui seront retenus par Statistique Canada et sur le choix des indicateurs de qualité qui devraient accompagner les données d enquête. - La question de la comparabilité de l ENM avec les recensements passés fait également partie des préoccupations qui devraient être documentées par Statistique Canada. 4

5 Au besoin, l Institut acheminera à l organisme fédéral des questions et des demandes complémentaires de manière à ce que soit rendue disponible toute l information statistique et technique nécessaire pour établir le mieux possible la qualité et la comparabilité des données diffusées, non seulement à l échelle provinciale, mais également à l échelle locale. À partir de l ensemble de cette information, l Institut déterminera la pertinence de préparer des avis généraux ou de fournir des indications particulières sur la qualité à l intention des utilisateurs québécois. Lorsque les données de l ENM seront rendues disponibles au cours de l année 2013, l Institut sera intéressé à être informé par les utilisateurs des limites et problèmes rencontrés dans l analyse (données surprenantes, données qui ne sont plus diffusées, etc.). L Institut pourra ainsi être en mesure d intervenir par la suite de façon plus éclairée auprès de Statistique Canada. En ce qui a trait à la diffusion des données du Recensement et de l ENM, l Institut est à revoir son rôle en fonction de l annonce récente par Statistique Canada d un nouveau modèle de diffusion visant une plus grande gratuité des produits et une diminution des restrictions à la rediffusion. Dans le cas du Recensement de 2011 (questionnaire court), les utilisateurs trouveront plusieurs tableaux téléchargeables gratuitement sur le site Web de Statistique Canada 8. À l automne 2012, lorsque les quatre diffusions seront complétées, l Institut mettra sur son site Web une sélection de tableaux à l échelle des régions administratives, des MRC et des municipalités. Dans le cas de l ENM, les modalités restent entièrement à préciser. Finalement, mentionnons que l Institut suit également les travaux déjà amorcés par Statistique Canada en lien avec le prochain recensement qui devrait avoir lieu en Somme toute, il est actuellement trop tôt pour établir si les risques de pertes de fiabilité dans les données de l ENM identifiés lors de l annonce gouvernementale de modification au recensement se sont concrétisés. Il faudra attendre que le traitement statistique des données soit terminé et que les choix relatifs à la diffusion de celles-ci soient arrêtés. Selon les plans de Statistique Canada, ce n est qu au début de 2013 que les premières données de cette enquête seront diffusées. 1. Le questionnaire peut être consulté à l adresse suivante : 2. Le taux de réponse par province peut être consulté à l adresse suivante : 3. Le questionnaire peut être consulté à l adresse suivante : 4. Le document explicatif de Statistique Canada portant sur la qualité des données de l ENM et le taux de réponse par province peut être consulté à l adresse suivante : 5. Voir note Communiqué du 15 juillet 2010 : 7. Communiqué du 16 septembre 2010 : 8. Les «Produits de données» du Recensement 2011 se trouvent à l adresse suivante : 5

Programme pancanadien d évaluation PPCE 2013

Programme pancanadien d évaluation PPCE 2013 Programme pancanadien d évaluation PPCE 2013 Rapport de l évaluation pancanadienne en sciences, en lecture et en mathématiques Programme pancanadien d évaluation PPCE de 2013 Rapport de l évaluation pancanadienne

Plus en détail

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DESCRIPTION Le Fonds collège-industrie pour l innovation (FCII)

Plus en détail

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9 Profil de l habitation Village urbain 8 Volume 3 cahier 9 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Population, ménages et logements en propriété...4 Logements en propriété...4 Âge des soutiens

Plus en détail

IMMIGRATION. Immigration

IMMIGRATION. Immigration 97 IMMIGRATION L immigration est une responsabilité fédérale, bien que quelques provinces aient conclu des accords sur l immigration. Ces accords fédérauxprovinciaux, appelés Programme des candidats des

Plus en détail

Le recensement de la population 2011 et l Enquête nationale auprès des ménages. Gaston Quirion 18 octobre 2016

Le recensement de la population 2011 et l Enquête nationale auprès des ménages. Gaston Quirion 18 octobre 2016 SVS-2005 Processus d intervention : organisation communautaire II Le recensement de la population 2011 et l Enquête nationale auprès des ménages Gaston Quirion 18 octobre 2016 Déroulement de la présentation

Plus en détail

L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017

L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 Février 2016 Introduction et sommaire L Association canadienne des professeures et professeurs

Plus en détail

Répercussions de l article 91 de la LIPR sur les intervenants

Répercussions de l article 91 de la LIPR sur les intervenants Répercussions de l article 91 de la LIPR sur les intervenants Octobre 2014 Aperçu Aperçu des modifications apportées à l article 91 de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés (LIPR). Intention

Plus en détail

Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1

Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1 Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1 Bureau du dirigeant principal de la vérification et de l évaluation Direction des services de vérification

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI La présente application informatique a été élaborée par l Ademe (Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie www.ademe.fr ) pour répondre à la mission confiée

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE CHARTE DU COMITÉ D AUDIT de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5.

Plus en détail

Faits en bref 2015. Préparé pour la Fédération canadienne des syndicats d infirmières et infirmiers par Jacobson Consulting Inc.

Faits en bref 2015. Préparé pour la Fédération canadienne des syndicats d infirmières et infirmiers par Jacobson Consulting Inc. Tendances : absentéisme en raison de maladie ou incapacité personnelle, et heures supplémentaires chez le personnel infirmier autorisé du secteur public : Faits en bref 2015 Préparé pour la Fédération

Plus en détail

Prochaine publication. Portrait de l emploi des technologies de l information au sein du gouvernement québécois. Prochain bulletin S@voir.

Prochaine publication. Portrait de l emploi des technologies de l information au sein du gouvernement québécois. Prochain bulletin S@voir. Septembre 2006 Volume 6, numéro 4 Prochaine publication Un rapport d analyse de données de l Enquête sur la population active portant sur les ressources humaines en science et technologie paraîtra au cours

Plus en détail

Quartier 12 Rideau-Vanier

Quartier 12 Rideau-Vanier Profils des quartiers d Rideau-Vanier POPULATION* Population totale du quartier 41 105 +4,4 % 2006-2011 Population totale d 883 390 +8,8 % 2006-2011 Population selon le groupe d âge 2006 2011 2006-2006

Plus en détail

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action RÉPONSE DE LA DIRECTION ET DE PLAN D ACTION TITRE DU PROJET : Évaluation du services du droit fiscal CENTRE DE RESPONSABILITÉ : services du droit fiscal () Conclusions Recommandations Réponse de la direction

Plus en détail

Institut de la statistique du Québec. les régions

Institut de la statistique du Québec. les régions Institut de la statistique du Québec Recensement de la population 1996-1991-1986 Données comparatives et faits saillants COLLECTION les régions MAURICIE la région administrative, les MRC et les principales

Plus en détail

Notre promesse en matière de respect de la vie privée

Notre promesse en matière de respect de la vie privée Notre promesse en matière de respect de la vie privée Le Code de TELUS sur la protection de la vie privée contient les dix principes du code type sur la protection des renseignements personnels de l Association

Plus en détail

Institut de la statistique du Québec. les régions

Institut de la statistique du Québec. les régions Institut de la statistique du Québec Recensement de la population 1996-1991-1986 Données comparatives et faits saillants COLLECTION les régions NORD-DU-QUÉBEC la région administrative, les territoires

Plus en détail

Développement de logiciels et les services informatiques

Développement de logiciels et les services informatiques N o 63-255-X au catalogue. Bulletin de service Développement de logiciels et les services informatiques 2012. Faits saillants Les revenus générés par les entreprises de l industrie du développement de

Plus en détail

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2011

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2011 ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2011 États financiers 31 décembre 2011 TABLE DES MATIÈRES Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 Bilan 3 État des résultats et du capital 4 État des flux de trésorerie

Plus en détail

Accent sur les «A» Accueil Adaptation Aptitudes Apprentissage Appuis Application. Isabelle Bernard

Accent sur les «A» Accueil Adaptation Aptitudes Apprentissage Appuis Application. Isabelle Bernard Accent sur les «A» Accueil Adaptation Aptitudes Apprentissage Appuis Application Isabelle Bernard 2010 Coalition ontarienne de formation des adultes en collaboration avec ABC Communautaire et Centre FORA

Plus en détail

Destination 20/20 Tableau de bord et définitions. Septembre 2012

Destination 20/20 Tableau de bord et définitions. Septembre 2012 Destination 20/20 Tableau de bord et définitions Septembre 2012 1 L Université d Ottawa s est fixé des objectifs ambitieux pour l année 2020. L atteinte de ces objectifs renforcera la qualité de nos programmes

Plus en détail

Evolutions de Ta-Klidia

Evolutions de Ta-Klidia Evolutions de Ta-Klidia Modification du 01/01/2014 Création de taux de TVA S ils n avaient pas été créé auparavant, nous avons créé en automatique les nouveaux taux de TVA applicables en France en 2014

Plus en détail

Institut de la statistique du Québec. les régions

Institut de la statistique du Québec. les régions Institut de la statistique du Québec Recensement de la population 1996-1991-1986 Données comparatives et faits saillants COLLECTION les régions SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN la région administrative, les MRC

Plus en détail

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux Cnis Groupe de travail de la Cnerp sur la collaboration Insee Collectivités locales dans la constitution des RIL «Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants

Plus en détail

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES ET PLAN FINANCIER DE L ONTARIO

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES ET PLAN FINANCIER DE L ONTARIO PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES ET PLAN FINANCIER DE L ONTARIO Le 25 mars 2010 Lorsque le gouvernement McGuinty est arrivé au pouvoir en 2003, il a adopté un plan prudent et responsable qui a éliminé le déficit

Plus en détail

CARACTÉRISATION DES RESTAURANTS À SERVICE RAPIDE. ayant participé au projet La santé au menu

CARACTÉRISATION DES RESTAURANTS À SERVICE RAPIDE. ayant participé au projet La santé au menu CARACTÉRISATION DES RESTAURANTS À SERVICE RAPIDE ayant participé au projet La santé au menu Bastien Dion JFL Consultants Montréal Janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. Portrait des restaurant à service rapide

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION POUR LE LOYER (pour les personnes ne recevant pas de prestations d aide à l emploi et au revenu)

DEMANDE D ALLOCATION POUR LE LOYER (pour les personnes ne recevant pas de prestations d aide à l emploi et au revenu) N o de CS: N o de demande: de réception: Services provinciaux Division de la prestation de services dans les communautés Services à la famille Manitoba 114, rue Garry, bureau 102, Winnipeg (Manitoba) R3C

Plus en détail

LE FACTEUR FISCAL CONTENU. Qui est considéré comme étant marié aux fins de l impôt? Comment prend fin un mariage d un point de vue fiscal?

LE FACTEUR FISCAL CONTENU. Qui est considéré comme étant marié aux fins de l impôt? Comment prend fin un mariage d un point de vue fiscal? NUMÉRO 2014-08 WWW.BDO.CA LE FACTEUR FISCAL QUESTIONS FISCALES TOUCHANT LA DISSOLUTION DU MARIAGE OU DE L UNION DE FAIT Lorsqu il y a échec du mariage ou de l union de fait, plusieurs questions doivent

Plus en détail

Questionnaire de l école

Questionnaire de l école Évaluation en Lecture, Mathématiques et Sciences du PPCE-13 (2007) Questionnaire de l école Conseil des ministres de l Éducation (Canada) Le financement du Programme pancanadien d évaluation a été assuré

Plus en détail

Profils des quartiers d Ottawa Recensement et Enquête nationale auprès des ménages de 2011

Profils des quartiers d Ottawa Recensement et Enquête nationale auprès des ménages de 2011 Profils des quartiers d POPULATION* Population totale du quartier 47 670 +3,6 % 2006-2011 Population totale d 883 390 +8,8 % 2006-2011 Population selon le groupe d âge 2006 2011 2006-2006 2011 2006-2011

Plus en détail

Avancement de la feuille de route des données de CIC

Avancement de la feuille de route des données de CIC Avancement de la feuille de route des données de CIC Présenté à la : Conférence P2P Lorna Jantzen, Recherche et évaluation Citoyenneté et Immigration Canada Pourquoi établir une feuille de route des liens

Plus en détail

Deux critères ont été employés pour la sélection des unités géographiques dans le cadre de la Classification géographique type :

Deux critères ont été employés pour la sélection des unités géographiques dans le cadre de la Classification géographique type : Géographie La Classification géographique type (CGT) est la classification officielle des régions géographiques du Canada utilisée à Statistique Canada. Elle a été conçue pour faciliter l analyse des données

Plus en détail

ÉVALUATION DU PARTENARIAT DU TOURISME DU CANADA ATLANTIQUE 2012-2015

ÉVALUATION DU PARTENARIAT DU TOURISME DU CANADA ATLANTIQUE 2012-2015 ÉVALUATION DU PARTENARIAT DU TOURISME DU CANADA ATLANTIQUE 2012-2015 RAPPORT FINAL 2012-2015 - SOMMAIRE Document présenté à PARTENARIAT DU TOURISME DU CANADA ATLANTIQUE par AVRIL 2015 LISTE DES ABRÉVIATIONS

Plus en détail

Audit du processus d appel du CRSNG

Audit du processus d appel du CRSNG Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada Le 17 décembre 2013 1 TABLE DES MATIÈRES CRSNG 1 SOMMAIRE...3 2 CONTEXTE...7 3 OBJECTIF ET PORTÉE DE L AUDIT...8 4 MÉTHODE DE L AUDIT...8

Plus en détail

Rencontre publique dans le cadre du référendum sur l aliénation des terres Iqaluit

Rencontre publique dans le cadre du référendum sur l aliénation des terres Iqaluit Rencontre publique dans le cadre du référendum sur l aliénation des terres Iqaluit 23 mars 2016 Lieu : Frobisher Inn, salle Koojesse Sont présents : environ 44 membres du grand public; Atsainak Akeeshoo,

Plus en détail

La priorité : répondre aux besoins

La priorité : répondre aux besoins La priorité : répondre aux besoins Avis présenté par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec sur le plan d action de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, avec ou

Plus en détail

Barreau de Montréal États financiers au 31 mars 2015

Barreau de Montréal États financiers au 31 mars 2015 États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 2-3 États financiers Résultats 4 Évolution des soldes de fonds 5 Flux de trésorerie 6 Situation financière 7 Notes complémentaires 8-15 Annexe 16 Rapport

Plus en détail

Chapitre III. Les contrôles effectués sur l Etat employeur

Chapitre III. Les contrôles effectués sur l Etat employeur 69 Chapitre III Les contrôles effectués sur l Etat employeur LES CONTROLES EFFECTUES SUR L ETAT EMPLOYEUR 71 PRESENTATION L Etat employeur a versé en 2008 au régime général 5 331 M de cotisations maladie

Plus en détail

Plan de réinstallation des réfugiés syriens

Plan de réinstallation des réfugiés syriens Plan de réinstallation des réfugiés syriens [24 mars 2016] Himmat Shinhat, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada Le plan d action du gouvernement du Canada Le 24 novembre 2015, le gouvernement du

Plus en détail

DEPOT D UN PROJET D'OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIÉE

DEPOT D UN PROJET D'OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIÉE DEPOT D UN PROJET D'OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIÉE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR PRESENTEE PAR Prix de l offre : 108,2 euros par action ordinaire IPO Durée de l'offre : 15 jours de négociation

Plus en détail

Rapport d un sondage omnibus sur la perception de la population québécoise à l égard des peuples autochtones

Rapport d un sondage omnibus sur la perception de la population québécoise à l égard des peuples autochtones Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador Résultats d un sondage Omnibus Octobre 2006 Rapport d analyse Rapport d un sondage omnibus sur la perception de la population québécoise à l égard

Plus en détail

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne)

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne) Directiondelajeunesse, del éducationpopulaireetdelavieassociative Missiond animation dufondsd expérimentationspourlajeunesse NOTED ETAPESURL EVALUATIONAU31DECEMBRE2010 REDIGEEPARLELERFAS DOSSIER:AP1_n

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE. Conseil supérieur 2013-2016 de la langue française

PLAN STRATÉGIQUE. Conseil supérieur 2013-2016 de la langue française PLAN STRATÉGIQUE Conseil supérieur 2013-2016 de la langue française Cette publication a été produite par le Conseil supérieur de la langue française. 800, place D Youville, 13 e étage Québec (Québec) G1R

Plus en détail

Guide de réalisation des inventaires et des prévisions des émissions de gaz à effet de serre dans les municipalités

Guide de réalisation des inventaires et des prévisions des émissions de gaz à effet de serre dans les municipalités Guide de réalisation des inventaires et des prévisions des émissions de gaz à effet de serre dans les municipalités manitobaines Introduction Le présent guide aidera les administrations municipales du

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS

LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS NOTE D'INFORMATION N 134 À substituer à la note d information n 119 LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS La première loi «relative à la prévention et au règlement des difficultés liées au surendettement

Plus en détail

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation L e point en recherche Juin 2002 Série socio-économique Numéro 106 ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation

Plus en détail

Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers

Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers La responsabilité de l intégrité et de l objectivité des états financiers ci-joints pour l

Plus en détail

L importance de l apprentissage

L importance de l apprentissage le 23 mars 2004 «Le savoir est la voie vers le progrès économique et les possibilités individuelles, et l éducation est le pont pour y accéder.» Le ministre des Finances, Ralph Goodale Le discours du budget

Plus en détail

Corporation de développement communautaire Beauce- Etchemins GUIDE DE PRÉ DÉMARRAGE D UN OBNL

Corporation de développement communautaire Beauce- Etchemins GUIDE DE PRÉ DÉMARRAGE D UN OBNL Corporation de développement communautaire Beauce- Etchemins GUIDE DE PRÉ DÉMARRAGE D UN OBNL REVISÉ PAR LA CDCBE 2013 Les étapes dans le développement d un organisme communautaire 1 LA PRÉPARATION 1-

Plus en détail

Allocution de la coordonnatrice au développement du. Fonds québécois d habitation communautaire, madame Andrée Richard. La politique de l habitation :

Allocution de la coordonnatrice au développement du. Fonds québécois d habitation communautaire, madame Andrée Richard. La politique de l habitation : Allocution de la coordonnatrice au développement du Fonds québécois d habitation communautaire, madame Andrée Richard À l occasion du 35 e congrès de l ACHRU La politique de l habitation : pour une démarche

Plus en détail

Permis d exercice. de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

Permis d exercice. de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec Permis d exercice Document explicatif des étapes pour obtenir un de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec à l intention de l infirmière de la France admissible à l Arrangement de reconnaissance

Plus en détail

Consultez-nous. Étape par étape Comment déposer une plainte contre la police

Consultez-nous. Étape par étape Comment déposer une plainte contre la police Consultez-nous Étape par étape Comment déposer une plainte contre la police 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police? 3 Qui peut déposer une plainte?

Plus en détail

Le défi des mouvements migratoires mixtes, l accès à la protection et le partage des responsabilités au sein de l UE Document non officiel de l UNHCR

Le défi des mouvements migratoires mixtes, l accès à la protection et le partage des responsabilités au sein de l UE Document non officiel de l UNHCR Le défi des mouvements migratoires mixtes, l accès à la protection et le partage des responsabilités au sein de l UE Document non officiel de l UNHCR Introduction : Arrivées irrégulières et «pressions

Plus en détail

ADIL INFOS n 2011-01

ADIL INFOS n 2011-01 Vannes, le 31 décembre 2010 ADIL INFOS n 2011-01 Loi de finances pour 2011 (loi de finances du 29.12.10 : JO du 30.12.10) Entrée en vigueur du PTZ + à compter du 1er janvier 2011 (art. 90 : CCH art. L.30-10-1

Plus en détail

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2 !" #$#%&!# Sanctionné le 17 décembre 2004, le projet de loi n o 56 modifie substantiellement la Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vigueur depuis 1978, et la rebaptise en y

Plus en détail

De la banalisation grandissante du divorce dans

De la banalisation grandissante du divorce dans Divorces des années 199 Jane F. Gentleman et Evelyn Park Résumé Objectifs Le présent article brosse un tableau statistique des divorces de 197 à 1995 et dégage les taux de divortialité des années 199.

Plus en détail

Formation Santé, protection sociale du CNIS. Réunion du 4 novembre 2005. Enquêtes présentées pour avis d opportunité

Formation Santé, protection sociale du CNIS. Réunion du 4 novembre 2005. Enquêtes présentées pour avis d opportunité Formation Santé, protection sociale du CNIS Réunion du 4 novembre 2005 Enquêtes présentées pour avis d opportunité o. Enquête auprès des femmes ayant eu recours à une interruption volontaire de grossesse...2

Plus en détail

Comité consultatif sur l application des droits

Comité consultatif sur l application des droits F WIPO/ACE/12/12 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 23 MAI 2017 Comité consultatif sur l application des droits Douzième session Genève, 4 6 septembre 2017 INSTRUMENT DE L OMPI RELATIF À LA CONDUITE D ENQUÊTES

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004 Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique Rapport final Projet entrepris par le Recycling Council of Alberta en partenariat avec

Plus en détail

HSH et relations sexuelles monnayées : un portrait des répondants ayant déclaré des partenaires sexuels occasionnels tarifés

HSH et relations sexuelles monnayées : un portrait des répondants ayant déclaré des partenaires sexuels occasionnels tarifés HSH et relations sexuelles monnayées : un portrait des répondants ayant déclaré des partenaires sexuels occasionnels tarifés Objet : L enquête en ligne «Net Gay Baromètre» dresse, tous les deux ans, un

Plus en détail

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans Dares Analyses mars 2014 N 023 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des descendants d immigrés en 2012 En 2012, 3,9 millions de personnes

Plus en détail

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements mai-11 sept.-11 mai-12 sept.-12 mai-13 sept.-13 mai-14 sept.-14 PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux événements Les ventes d habitations au

Plus en détail

Données sur la pauvreté à Montréal

Données sur la pauvreté à Montréal Données sur la pauvreté à Montréal Données sur la pauvreté montréalaise est une production de la Direction de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l Île-de-Montréal 1301 rue Sherbrooke Est Montréal

Plus en détail

PROJECTIONS DE LA POPULATION SELON LE SEXE ET L ANNÉE D ÂGE 2001 à 2026

PROJECTIONS DE LA POPULATION SELON LE SEXE ET L ANNÉE D ÂGE 2001 à 2026 PROJECTIONS DE LA POPULATION SELON LE SEXE ET L ANNÉE D ÂGE 2001 à 2026 CSSS DU NORD DE LANAUDIÈRE Geneviève Marquis Élizabeth Cadieux SERVICE DE SURVEILLANCE, RECHERCHE ET ÉVALUATION DIRECTION DE SANTÉ

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal. LOGEMENTS LOCATIFS : hausse du taux d inoccupation et des mises en chantier dans le Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal. LOGEMENTS LOCATIFS : hausse du taux d inoccupation et des mises en chantier dans le Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal n o JUIN Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal La hausse du taux d inoccupation dans le Grand Montréal et dans l ensemble du Québec se poursuit Forte

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification du contrôle interne en matière de rapports financiers Préparé par la Direction générale des services de

Plus en détail

Etude test «Filières imprimées et numériques»

Etude test «Filières imprimées et numériques» Situation initiale L Etude test «Filières imprimées et numériques» présente, en une seule étude, des chiffres détaillés sur l usage de marques de médias reposant sur l imprimé. Pour ce faire, les données

Plus en détail

Modifications aux produits de l Enquête sur les dépenses en immobilisations et réparations

Modifications aux produits de l Enquête sur les dépenses en immobilisations et réparations Modifications aux produits de l Enquête sur les dépenses en immobilisations et réparations I. Introduction Dans le cadre d une initiative commune visant à améliorer la cohérence dans l ensemble du programme

Plus en détail

Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie

Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur le Projet immobilier de

Plus en détail

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 2 Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion

Plus en détail

BUREAU DU DÉVELOPPEMENT DES PUBLICS ET DES MARCHÉS VIII es Jeux de la Francophonie Concours de présélection nationale Conte

BUREAU DU DÉVELOPPEMENT DES PUBLICS ET DES MARCHÉS VIII es Jeux de la Francophonie Concours de présélection nationale Conte LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE D INSCRIPTION CONTE BUREAU DU DÉVELOPPEMENT DES PUBLICS ET DES MARCHÉS VIII es Jeux de la Francophonie Concours de présélection nationale Conte Veuillez suivre les trois

Plus en détail

Faits saillants du rapport «Learning About Walking in Beauty»

Faits saillants du rapport «Learning About Walking in Beauty» 1 Faits saillants du rapport «Learning About Walking in Beauty» 24 nouveaux arrivants, ont accepté de répondre au questionnaire de 12 pages. Ce dernier avait été préparé par des enseignants autochtones

Plus en détail

Immigration Environnement de déclarations d ententes de contribution Transition vers un nouveau cadre de reddition de comptes

Immigration Environnement de déclarations d ententes de contribution Transition vers un nouveau cadre de reddition de comptes Immigration Environnement de déclarations d ententes de contribution Transition vers un nouveau cadre de reddition de comptes Séance d information de la Colombie Britannique Le 23 janvier 2013 Aperçu 1.

Plus en détail

BILAN DU 1 er SEMESTRE 2007 DU PLAN NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL

BILAN DU 1 er SEMESTRE 2007 DU PLAN NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL PREMIER MINISTRE MINISTERE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ DILTI Délégation Interministérielle à la Lutte contre le Travail Illégal BILAN DU 1 er SEMESTRE 2007 DU PLAN NATIONAL DE

Plus en détail

Programme de recouvrement des coûts de la CCSN

Programme de recouvrement des coûts de la CCSN Programme de recouvrement des coûts de la CCSN Programme de recouvrement des coûts de la Commission canadienne de sûreté nucléaire Publié par la Commission canadienne de sûreté nucléaire Also published

Plus en détail

Document d information Budget du Québec 2015-2016

Document d information Budget du Québec 2015-2016 Document d information Budget du Québec 2015-2016 27 mars 2015 LE BUDGET EN BREF 3 FORMATION ET ÉDUCATION Déclarations pertinentes Discours sur le budget 4 Explication des mesures 5 1- Adapter la formation

Plus en détail

C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4

C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4 C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4 L examen des données sur le marché du travail confirme des tendances déjà bien connues, soit la progression de l activité des mères, la prédominance

Plus en détail

PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS

PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS Texte adopté par le Comité exécutif de l'université Laval à sa séance du 23 novembre 2004 (CE-2004-523) La présente procédure vise à préciser les lignes

Plus en détail

Cette démarche favorise le développement des valeurs suivantes :

Cette démarche favorise le développement des valeurs suivantes : POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE MATANE MAI 2012 PRÉAMBULE : L égalité des femmes et des hommes est un droit fondamental et constitue une valeur essentielle de la démocratie.

Plus en détail

Cadre de référence. Revue des services de nuit offerts par la Station d information de vol de Rouyn-Noranda. Rouyn-Noranda (Québec)

Cadre de référence. Revue des services de nuit offerts par la Station d information de vol de Rouyn-Noranda. Rouyn-Noranda (Québec) Cadre de référence Revue des services de nuit offerts par la Station d information de vol de Rouyn-Noranda Rouyn-Noranda (Québec) NAV CANADA Navigation et espace aérien Niveaux de service 77, rue Metcalfe,

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2016-38

Décision de radiodiffusion CRTC 2016-38 Décision de radiodiffusion CRTC 2016-38 Version PDF Référence : Demande de la Partie 1 affichée le 8 décembre 2015 Ottawa, le 4 février 2016 Avis de recherche incorporée Province de Québec Demande 2015-1326-8

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT SEMESTRIEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour la période close le 30 juin 2015 Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport

Plus en détail

PROGRAMMES DE LANGUES EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES. A. Définition des programmes de langues en alternance travail-études

PROGRAMMES DE LANGUES EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES. A. Définition des programmes de langues en alternance travail-études PROGRAMMES DE LANGUES EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES A. Définition des programmes de langues en alternance travail-études Les programmes de langues en alternance travail-études sont des programmes qui allient

Plus en détail

Doctorat en science politique

Doctorat en science politique Ancienne version Faculté de science politique et de droit Doctorat en science politique Téléphone : 514 987-4542 Site Web : www.politique.uqam.ca Code Titre Grade Crédits 3555 Doctorat en science politique

Plus en détail

Le régime général d assurance médicaments

Le régime général d assurance médicaments Le régime général d assurance médicaments Régie de l assurance maladie du Québec Rapport d activité 2000-2001 du régime général d assurance médicaments Rappel de la Loi sur l assurance-médicaments et de

Plus en détail

du Comité de surveillance statistique institué au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

du Comité de surveillance statistique institué au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/10 La Commission de la protection de la vie privée Délibération STAT n 32/2008 du 5 novembre 2008 Objet : demande formulée par l'observatoire du Crédit et de l'endettement (OCE) afin d'obtenir de la

Plus en détail

Approbation du financement des programmes d études

Approbation du financement des programmes d études Approbation du financement des programmes d études TABLE DES MATIÈRES But et portée... 2 Glossaire... 2 Obligations... 5 Collèges... 5 Ministère... 6 Modalités d approbation... 6 Résumé des responsabilités...

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI)

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) Le régime qui complète le portefeuille d épargne de votre client Document du conseiller Investissement LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) Le compte d épargne

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 3.12 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 1.0 ÉNONCÉ La Commission scolaire des Navigateurs considère que la communication est une partie intégrante de sa gestion. En conséquence,

Plus en détail

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique.

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique. Productivité Portrait de la situation au et implications pour le cadre stratégique. Direction des politiques économique et fiscale Novembre 2010 Aperçu de la présentation Tendances récentes et contexte

Plus en détail

Appareils technologiques en milieu de travail : 3 e séance

Appareils technologiques en milieu de travail : 3 e séance Appareils technologiques en milieu de travail : 3 e séance Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 14 mars 2014 1 Ordre du jour HEURE SUJETS PRÉSENTATEURS 13 h à 13 h 10 Mot

Plus en détail

Les méthodes en évaluation foncière

Les méthodes en évaluation foncière Les méthodes en évaluation foncière Le système québécois Jean-Marc Couture, é.a. 8 mai 2008 Présentation Partie no. 1 Le contexte Partie no. 2 Le système Partie no. 3 Les méthodes Partie no. 4 Les technologies

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

LE TACTICIEN CTI-RTI UN CHANGEMENT DE MÉTHODE DE RÉPARTITION EST-IL POSSIBLE? Dans ce numéro

LE TACTICIEN CTI-RTI UN CHANGEMENT DE MÉTHODE DE RÉPARTITION EST-IL POSSIBLE? Dans ce numéro LE TACTICIEN BULLETIN SUR LA TPS/TVH, LA TVQ ET LES AUT RES TAXES CANADIENNES Mois 2 011 Volume IX, Numéro? Février 20 12 Volume X Numéro I CTI-RTI UN CHANGEMENT DE MÉTHODE DE RÉPARTITION EST-IL POSSIBLE?

Plus en détail

Accord de libre circulation nationale

Accord de libre circulation nationale Accord de libre circulation nationale Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada / Federation of Law Societies of Canada 445, boulevard Saint-Laurent, bureau 480 Montréal (Québec) H2Y 2Y7

Plus en détail

Concepts clés en lien avec le Baccalauréat en Gestion intégrée des zones côtières (BGIZC)

Concepts clés en lien avec le Baccalauréat en Gestion intégrée des zones côtières (BGIZC) Concepts clés en lien avec le Baccalauréat en Gestion intégrée des zones côtières (BGIZC) Préparé par le comité pédagogique du Baccalauréat en Gestion intégrée des zones côtières Université de Moncton

Plus en détail

SOMMAIRE GÉNÉRAL MINISTÈRES PAGE. CHARGES DE FONCTIONNEMENT Ministère des Finances 5 1 090 000 000

SOMMAIRE GÉNÉRAL MINISTÈRES PAGE. CHARGES DE FONCTIONNEMENT Ministère des Finances 5 1 090 000 000 BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES, 1 SOMMAIRE GÉNÉRAL MINISTÈRES PAGE $ Montant total CHARGES DE FONCTIONNEMENT Ministère des Finances 5 TOTAL - CHARGES DE FONCTIONNEMENT MONTANT TOTAL À VOTER 2 BUDGET

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2011

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2011 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2011 MRC DE BÉCANCOUR CENTRE-DU-QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS... 5 DÉMOGRAPHIE... 6 Évolution de la population totale de la MRC 1981-2011.... 6 Variation de la population

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités de surveillance concernant l intégrité de l information financière

Plus en détail