Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations"

Transcription

1 Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations Atelier d échanges Public Privé Sophie Pagès- 16 septembre

2 Problématiques à mettre en débat dans notre atelier 2- E&P S Pagès - DGAFP - Atelier Public Privé - 16 septembre 2014 > A l heure où les organisations sont impactées par de multiples transformations, comment la fonction RH peut-elle anticiper et accompagner le changement «sous contraintes»? > Quels sont les risques devant être mis sous contrôle? > Comment faire en sorte que l ensemble du corps social intègre le sens de la transformation? > Doit-on absolument identifier un volet «conduite du changement» dans tout projet de réorganisation? > Comment identifier et professionnaliser les «accompagnateurs du changement»?

3 Les stratégies «traditionnelles» en matière d accompagnement du changement 3

4 Les principaux macro-changements dans les organisations E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 Réorganisation interne Intégration post-fusion de plusieurs entités Mise en œuvre d un nouveau système d information Projet d entreprise ou d institution 4

5 Pourquoi est-il nécessaire d accompagner un changement? Impacts sur l organisation Impacts sur les individus E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 Rôles & responsabilités Compétences Intégration entre les fonctions Prise de décision Évaluation de la performance Structure organisationnelle Quelles seront mes nouvelles tâches & missions? Vais-je savoir faire ce qu on me demande? Avec quelles autres fonctions vais-je devoir travailler? Quel sera mon niveau d autonomie? Vais-je être en mesure de gagner du temps? Quel sera le nouveau système d évaluation & de rétribution? Quelle sera la nouvelle organisation? Quelle sera ma place dans cette organisation? Dès lors qu il a un impact réel ou perçu sur l organisation du travail et les individus il est nécessaire d accompagner le changement afin d assurer l adhésion et la mobilisation qui feront que cette transformation sera vertueuse 5

6 Avec ou sans conduite du changement L objectif est de réduire la période d assimilation et d appropriation du changement en donnant à l organisation les moyens d atteindre les objectifs fixés à la fois plus rapidement et plus durablement 616 E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 P E R F O R M A N C E État actuel Démarrage A TEMPS B Performance D C Objectifs de la conduite du changement Minimiser A : Durée de la baisse de performance pendant la période d assimilation des changements Minimiser B : Ampleur de la baisse de performance pendant la période d assimilation Maximiser C : Niveau de performance après la mise en œuvre du système Maximiser D : Amélioration continue La performance des individus Avec conduite du changement Sans conduite du changement

7 Les principaux leviers du changement Vision et ambition stratégique Gestion des compétences E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 Qualité Projet du projet Capacité d entraînement Définition des processus Définition des rôles et des responsabilités Organisation Qualité de l organisation Conditions de travail Adéquation hommes / et environnement missions Les leviers Plan d entreprise du changement Organisation performante Management Styles & leadership Qualité Gestion de des la gestion hommes des hommes Systèmes d écoute Système de reconnaissance Formulation des objectifs Qualité Système du système d objectifs Système d appréciation 7

8 Les grandes phases d une situation de changement Situation existante Phase de transition Situation cible E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 Événement Décision de changement Cadrage Définition de la stratégie Déploiement Jour J Bilan & évaluation 8

9 Les échéances clés d une transformation Source : Atos Consulting

10 Exemple d approche méthodologique globale 10 Source : Atos Consulting 2009

11 Segmentation de la population E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre Haut Impact du changement sur l'acteur Bas Source : Atos Consulting 2009 Viser leurs préoccupations Garder informés Implication active à plein temps requise Implication partielle requise Basse Haute Influence de l'acteur sur le succès du programme de changement

12 Le principe de la «tâche d huile» > Le «Réseau d Accompagnement du Changement» (RAC) est construit à partir de la connaissance des différentes populations et est utilisé pour définir le plan de mobilisation E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre Source : Atos Consulting 2009 Ancrage nécessaire pour éviter les conflits d intérêts

13 Sélection des membres du réseau d accompagnement Les acteurs à fort impact sont également segmentés en fonction de leur compréhension et de leur soutien au projet Haut E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 Compréhen sion du projet Bas x Opposants x Contreurs Contre Indifférents Accord avec le projet Avocats Le seul groupe menant le changement Suiveurs Pour 13 Source : Atos Consulting 2009

14 Le rôle spécifique des RH dans l anticipation et l accompagnement des transformations 14

15 Un constat partagé 15 Source : Manageris

16 Le positionnement de la fonction RH en matière d accompagnement des transformations > Globalement, les évolutions des organisations du travail sont plutôt subies et la fonction RH est principalement appelée pour en traiter les conséquences et optimiser les investissements. E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 > Dans les environnements complexes, les DRH, au sein des réunions business auxquelles ils participent, sont attendus sur les questions d organisation du travail (au sens de l évolution des structures) pour répondre à la fois à des enjeux de productivité et de développement. > On constate cependant, au sein de la fonction RH, une rupture entre ce qui est demandé au niveau d un Comité de Direction et les RRH de terrain qui ne se positionnent que très rarement sur les questions d organisation. 16

17 Les enjeux pour la fonction RH E&P S Pagès - DGAFP - Atelier Public Privé - 16 septembre 2014 > L enjeu pour la fonction est de réinvestir une connaissance fine du terrain car sa légitimité pour parler des questions de performance, des risques psycho-sociaux et des mutations organisationnelles tient à l analyse du travailet à la prise en compte du travail «réalisé» et du travail «vécu». > Trois leviers sont utilisés par la fonction RH dans ces contextes : Le décodage de ce qui se joue dans les situations de travail (et l ensemble des risques qui en découlent) Le dialogue avec les partenaires et la direction pour objectiver les situations de travail Lechampdesconditionsdetravail 17

18 Un champ oublié : l analyse du travail E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 Investissement dans les macro-organisations accompagnement sur l évolution des structures Désinvestissement des micro-organisations (le champ du travail) > Risque pour la performance de l organisation > Risque pour la santé des salariés Transfert de la régulation sur les salariés 18 18

19 1 ère mission pour la fonction RH : challenger la démarche Trois étapes dans cet ordre Situation actuelle Etape n 1 : Décoder l organisation et le facteur humain dans l organisation, telle qu elle fonctionne aujourd hui Analyser comment la performance est obtenue (à quels coûts et avec quelle «fluidité») E&P S Pagès-DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 Trajectoire Situation cible Etape n 3 : Structurer la trajectoire Identifier les modalités d accompagnement du changement Etape n 2 : Penser la situation cible, à partir des marges de manœuvre analysées à l étape n 1 Identifier les conséquences concrètes du projet de transformation sur l activité actuelle 19

20 Exemple de dispositif de «formation-action» pour la FRH en matière de diagnostic socio-organisationnel Dans quelle situation est lancé le projet? A quelle situation nouvelle doit-il conduire? Comment évaluer les impacts du projet de changement? E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre Comment réaliser un diagnostic RH et un diagnostic Organisationnel? Comment analyser et articuler les résultats des deux diagnostics? Quels sont les éléments de contexte favorables ou non au projet? Quelles ressources sont nécessaires à la réussite du projet? > Le cahier des charges permet de formaliser le contexte à partir duquel le projet est lancé, les objectifs qu il doit atteindre, l analyse des risques pouvant avoir une forte influence sur son déroulement, les personnes services ou unités à impliquer, la description des principales étapes nécessaires à sa mise en œuvre. Il constitue une aide précieuse pour aider à piloter le changement par l analyse approfondie des impacts de l organisation sur les facteurs humains.

21 2 ème mission pour la FRH : Identifier les «champions du changement» 21 Source : Manageris

22 2 ème mission pour la FRH : Identifier les «champions du changement» 22 Source : Manageris

23 2 ème mission pour la FRH : Accompagner les «champions du changement» 23 Source : Manageris

24 3 ème mission pour la FRH : analyser et accompagner les Transitions Professionnelles Contraintes E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 > Une Transition Professionnelle Contrainte (T.P.C.) est définie comme le processus, objectif et subjectif, vécu par un individu soumis à un changement d emploi forcé, pour une raison qui lui est extérieure et non souhaitée. > La notion de Transition Professionnelle Contrainte va plus loin que le processus de reclassement, en ce qu elle englobe l ensemble des processus de reconstruction professionnelle et identitaire de l individu. 24

25 Au-delà des analyses métiers / compétences, une illustration de ce qui se joue ailleurs Je ne connais plus mes clients, je ne connais plus mes collègues, Je ne me reconnais plus dans mon métier Client E&P S Pagès -DGAFP -Atelier Public Privé -16 septembre 2014 Périmètre national régional local 25

26 Les travaux de Jean-Claude SARDAS, membre du Conseil Scientifique d E&P 26

27 La Dynamique Identitaire Globale de l Acteur 27

28 Le processus de rencontre entre «offre identitaire & demande identitaire» 28

29 L évaluation des risques encourus par la personne et l organisation 29

30 Les 3 composantes de la Dynamique Identitaire de l Acteur 30

31 Un processus toujours en cours, toujours inachevé 31

32 Exemple d outillage méthodologique pour la fonction RH 32

33 Illustration : démarche d analyse du changement, portée par la FRH d une entreprise assurant un service public 33

34 Illustration : démarche d analyse du changement, portée par la FRH d une entreprise assurant un service public 34

35 Illustration : démarche d analyse du changement, portée par la FRH d une entreprise assurant un service public 35

36 Illustration : démarche d analyse du changement, portée par la FRH d une entreprise assurant un service public 36

37 Illustration : démarche d analyse du changement, portée par la FRH d une entreprise assurant un service public 37

38 Illustration : démarche d analyse du changement, portée par la FRH d une entreprise assurant un service public 38

39 Illustration : démarche d analyse du changement, portée par la FRH d une entreprise assurant un service public 39

40 En guise de conclusion 40

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise CYCLE DE FORMATION Management pour dirigeants d entreprise Gouvernorat de Monastir Ce cycle de formation managériale s adresse aux dirigeants d entreprise. Il a été conçu en fonction des attentes et des

Plus en détail

Links Consulting. Support de présentation. L expertise métier au service de la transformation et de la performance

Links Consulting. Support de présentation. L expertise métier au service de la transformation et de la performance Links Consulting L expertise métier au service de la transformation et de la performance Support de présentation Dans quels domaines nos experts de la transformation accompagneront votre entreprise à vos

Plus en détail

Le management de programmes

Le management de programmes www.apmginternational.com Le management de programmes Réussir une transformation majeure pour réaliser des bénéfices d importance stratégique Jean-Baptiste AVRILLIER Ministère de l économie et des finances

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

MANAGEMENT DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT

MANAGEMENT DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT MANAGEMENT DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT 2014 Offrede Formation Provence-AlPes-côte d Azur MANAGEMENT 3/5 Modalités Le mot d inscription du président

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

Ressources humaines DEUXIÈME ÉDITION

Ressources humaines DEUXIÈME ÉDITION Sous la direction de Dimitri WEISS Ressources humaines DEUXIÈME ÉDITION Éditions d Organisation, 1999, 2003 ISBN : 2-7081-2844-2 sommaire SOMMAIRE Avant-propos...1 PREMIÈRE PARTIE ASSISES ET SYNTHÈSES...3

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES?

METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES? METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES? La démarche de contrôle interne est permanente Toute démarche de contrôle interne doit être initiée

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 27 mai 2015 1 Le calendrier 22 avril 2015 : communication en Conseil

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LE STRESS AU TRAVAIL 1. Introduction Le stress au travail est considéré sur le plan international, européen et national comme une préoccupation à la fois, des employeurs

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

Les objectifs généraux de la formation

Les objectifs généraux de la formation Les objectifs généraux de la formation Au niveau du projet de formation Repérer si les facteurs clefs de succès d un dispositif e-learning sont réunis dans un cahier des charges ou une proposition Déterminer

Plus en détail

DOCUMENT DE SOUMISSION EN VUE DE LA SELECTION. Premier appel à projets «Plates-formes mutualisées d innovation»

DOCUMENT DE SOUMISSION EN VUE DE LA SELECTION. Premier appel à projets «Plates-formes mutualisées d innovation» DOCUMENT DE SOUMISSION EN VUE DE LA SELECTION Premier appel à projets «Plates-formes mutualisées d innovation» RECOMMANDATIONS SUR LA REDACTION DU DOCUMENT Le présent document a pour but d aider et d accompagner

Plus en détail

Définition. Caractéristiques

Définition. Caractéristiques RESPONSABILISER LES GESTIONNAIRES La responsabilisation des gestionnaires constitue la pierre angulaire de la démarche de modernisation de la gestion publique, cependant elle suscite de nombreuses interrogations

Plus en détail

Gabriel ANDRE gabriel.andre@administrateur-inet.org. Adrien CADIER adrien.cadier@administrateur-inet.org

Gabriel ANDRE gabriel.andre@administrateur-inet.org. Adrien CADIER adrien.cadier@administrateur-inet.org Gabriel ANDRE gabriel.andre@administrateur-inet.org Adrien CADIER adrien.cadier@administrateur-inet.org Gaëlle GALAND gaelle.galand@administrateur-inet.org Alice KAMENKA alice.kamenka@administrateur-inet.org

Plus en détail

Décret d application du VI de l article 173 de la loi n 2015-992 du 17 aout 2015

Décret d application du VI de l article 173 de la loi n 2015-992 du 17 aout 2015 Décret d application du VI de l article 173 de la loi n 2015-992 du 17 aout 2015 Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Introduction Article 173 de la loi n 2015-992 du

Plus en détail

Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc

Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc Mars 2016 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Baromètre 2016

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

Transformer votre vision stratégique en réalités opérationnelles. PREZ_Diavasis_Dirigeants_vnew_090507-Kf5-TMS.ppt

Transformer votre vision stratégique en réalités opérationnelles. PREZ_Diavasis_Dirigeants_vnew_090507-Kf5-TMS.ppt Transformer votre vision stratégique en réalités opérationnelles PREZ_Diavasis_Dirigeants_vnew_090507-Kf5-TMS.ppt Diavasis, du grec ancien, désigne «le passeur» celui qui ouvre un nouveau chemin et élargit

Plus en détail

Responsable de site. La filière certifications de l afpols

Responsable de site. La filière certifications de l afpols Responsable de site La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Parcours Dirigeant. Promotion

Parcours Dirigeant. Promotion Parcours Dirigeant Promotion 2016 2017 Pour plus de renseignements, contactez Nathalie HAIRON, Conseiller Formation Tél. 02 99 05 45 38 nathalie.hairon@fac-metiers.fr Coralie HOGREL, Assistante commerciale

Plus en détail

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Semestre 1 30 ECTS GOUV 201 Gouvernance du secteur sanitaire et médico-social Responsable : Marie-Line Cal Il s agit de mettre les futurs professionnels

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION

Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion PRESENTATION GENERALE 1. La spécialité «Ressources

Plus en détail

BIENVENUE. Acteurs de changement

BIENVENUE. Acteurs de changement BIENVENUE Acteurs de changement Création de la Maison de l Emploi du Blaisois Labellisation du projet : 26 septembre 2006 Création de l association loi 1901: à l initiative de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR

EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR Volet accompagnement du changement DOCUMENT DE TRAVAIL DIRECTION DU RESEAU LA POSTE Direction Opérationnelle des Ressources Humaines SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations Active Ways Consulting Catalogue de Formations 1 SOMMAIRE Domaines Page N 1- Management des Entreprises et des Organisations 2 2- Comptabilité Contrôle et Audit..3 3- Banque et Finance..4 4- Communication......

Plus en détail

SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet. INC Retraite du 1 er Octobre 2015

SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet. INC Retraite du 1 er Octobre 2015 SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet INC Retraite du 1 er Octobre 2015 Introduction Via la COG 2014 2017, la Branche Retraite réaffirme son engagement en matière de Responsabilité

Plus en détail

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 Une ambition à 10 ans Le décolletage est l industrie d usinage de pièces de haute précision. Celles-ci sont des

Plus en détail

3PR "Performance, Parcours Professionnels, Reconnaissance"

3PR Performance, Parcours Professionnels, Reconnaissance 3PR "Performance, Parcours Professionnels, Reconnaissance" L'émergence du projet L'appel à projets, initié en 2008 par la Direction Générale de la Compétitivité, de l'industrie et des Services (DGCIS)

Plus en détail

Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie

Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie L exemple d EPODE Ensemble Prévenons l Obésité des Enfants* Sandrine Raffin, Présidente de LinkUp Ref. N Henley,S Raffin, EPODE (

Plus en détail

Comprendre, mesurer et développer la capacité à changer des organisations complexes

Comprendre, mesurer et développer la capacité à changer des organisations complexes Comprendre, mesurer et développer la capacité à changer des organisations complexes Alain RONDEAU, Ph.D. Directeur Centre d études en des organisations HEC Montréal Présentation faite dans le cadre des

Plus en détail

Forum. «Les missions et moyens d action du CHSCT»

Forum. «Les missions et moyens d action du CHSCT» Forum 1 «Les missions et moyens d action du CHSCT» Atelier prévention de la pénibilité 2 La pénibilitéau travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP Loi n 2010-1330 du 9/11/2010 Contexte et enjeux

Plus en détail

Expertise et experts

Expertise et experts MAKE THE WORLD YOURS. Expertise et experts Olga Lelebina Présentation Thèse en gestion sur l expertise et les experts Recherche-intervention Thèse en gestion soutenue à L Ecole des Mines de Paris (Mines

Plus en détail

LE MANAGEMENT DES ACHATS

LE MANAGEMENT DES ACHATS LE MANAGEMENT DES ACHATS Isabelle Soubré EDC 2 ème Semestre 2008 1 PREMIERE PARTIE : LA FONCTION ACHAT I LA FONCTION ACHAT ET SON ROLE STRATEGIQUE 1 La création de la fonction Achat 2 Le rôle stratégique

Plus en détail

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES Articulation politique régionale RSE et PRIDES Direction de l Economie Régionale, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur (DERIES) Mission PRIDES 3 juin 2015 La Région, convaincue que la RSE constitue

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL

CALENDRIER PREVISIONNEL Formation des Cadres et futurs Cadres de la filière automobile en région Nord Pas de Calais et Picardie CALENDRIER PREVISIONNEL 1/2 journée TITRE DE NIVEAU II RNCP «Responsable en Management d Unité et/ou

Plus en détail

La logique managériale. management des entreprises- bts 1- MF MOULY CLAUX

La logique managériale. management des entreprises- bts 1- MF MOULY CLAUX La logique managériale - 1- MF MOULY CLAUX 1 Sommaire I Les spécificités de la démarche managériale A Définition du manager B Différences entre entrepreneur et manager Capacités requises de l entrepreneur

Plus en détail

Les projets transversaux sectoriels : à la rencontre du troisième type

Les projets transversaux sectoriels : à la rencontre du troisième type Division évaluation et capitalisation Série Notes de synthèse n 11 mai 2013 expost ExPost Les projets transversaux sectoriels : à la rencontre du troisième type Les notes de synthèse ExPost présentent,

Plus en détail

Sommaire. 37, rue d Amsterdam - 75008 Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

Sommaire. 37, rue d Amsterdam - 75008 Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam - 75008 Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Formation devenir consultant Action de formation Contexte de formation...

Plus en détail

Ludovic TAPHANEL Enseignant-Chercheur en Gestion des Ressources Humaines Docteur en Sciences de Gestion spécialité GRH

Ludovic TAPHANEL Enseignant-Chercheur en Gestion des Ressources Humaines Docteur en Sciences de Gestion spécialité GRH Ludovic TAPHANEL Enseignant-Chercheur en Gestion des Ressources Humaines Docteur en Sciences de Gestion spécialité GRH FORMATION ACTIVITES DE ACADEMIQUE FORMATION ET COMPETENCES 2010-2014 Université Paris

Plus en détail

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ ÉDITO La prise en charge d unités autonomes (business units) constitue l un des principaux enjeux actuels des entreprises qui recherchent des managers aptes

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

World café / Les co-bénéfices des PCET

World café / Les co-bénéfices des PCET World café / Les co-bénéfices des PCET Comment une collectivité peut-elle faire de son Plan climat-énergie territorial (PCET) un projet fédérateur sur le climat et l énergie mais également un outil permettant

Plus en détail

Eléments de problématique de la migration de la télévision analogique vers la TNT (pour contribution CSA)

Eléments de problématique de la migration de la télévision analogique vers la TNT (pour contribution CSA) Eléments de problématique de la migration de la télévision analogique vers la TNT (pour contribution CSA) A l étude du document de la consultation établie par le CSA, différents éléments semblent revêtir

Plus en détail

ECVET : Projet de spécifications techniques

ECVET : Projet de spécifications techniques European Workshop On ECVET: the Launch of the Consultation 2 October 2006, Espoo ECVET : Projet de spécifications techniques LES CREDITS D APPRENTISSAGE EUROPEENS POUR LA FORMATION ET L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR DIRECCTE PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR POLE ENTREPRISES, EMPLOI ET ECONOMIE SERVICE DES ENTREPRISES DEPARTEMENT REDRESSEMENT ECONOMIQUE Marseille, le 19 avril

Plus en détail

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Fiche Action 5 : Management des ressources humaines (RH) 1 SOMMAIRE I. PLAN

Plus en détail

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM Objectifs et champ d application de la charte L Inserm a souhaité se doter d une charte recensant les bonnes pratiques

Plus en détail

Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l'entreprise Apprentissage Master 2

Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l'entreprise Apprentissage Master 2 Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l'entreprise Apprentissage 2015/2016 Module 1 LES PROCESSUS RH Patrick Gilbert HEURES : 90 Introduite en GRH, dans le courant des années 1990, via

Plus en détail

MANAGER DES RELATIONS SOCIALES EN ENTREPRISE

MANAGER DES RELATIONS SOCIALES EN ENTREPRISE MANAGER DES RELATIONS SOCIALES EN ENTREPRISE Titre inscrit au RNCP, niveau I (NIVEAU BAC+5), JO du 09/08/2014 120 crédits ECTS Délivré en partenariat avec ECORIS Langue d enseignement : Français Fonction

Plus en détail

La pénibilité : un objet social mobilisateur pour la prévention dans les collectivités?

La pénibilité : un objet social mobilisateur pour la prévention dans les collectivités? La pénibilité : un objet social mobilisateur pour la prévention dans les collectivités? 9 ème journée santé et sécurité au travail CIG petite couronne Le 9 octobre 2012 Ludovic BUGAND (l.bugand@anact.fr)

Plus en détail

CCE du 21 janvier Démarche d accompagnement des agences

CCE du 21 janvier Démarche d accompagnement des agences CCE du 21 janvier 2014 Démarche d accompagnement des agences Nous devons pérenniser en 2014 les évolutions enclenchées en 2012 et 2013 Des avancées importantes ont été réalisées en 2012 et 2013, dans un

Plus en détail

BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION

BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation. Se doter de critères pertinents pour son entreprise. Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

Quelle architecture et quel pilotage pour la nouvelle certification?

Quelle architecture et quel pilotage pour la nouvelle certification? Quelle architecture et quel pilotage pour la nouvelle certification? 30 septembre 2014 Les ambitions de la V2014 Une certification au service des démarches qualité des ES Une certification continue, mieux

Plus en détail

En 2010, «A CŒUR D AGIR Le déclic pour réussir» a été créé pour proposer son expertise en Coaching, Conseil et Formation.

En 2010, «A CŒUR D AGIR Le déclic pour réussir» a été créé pour proposer son expertise en Coaching, Conseil et Formation. En 2010, «A CŒUR D AGIR Le déclic pour réussir» a été créé pour proposer son expertise en Coaching, Conseil et Formation. Sa vocation est de contribuer à la réussite des Entreprises, en favorisant l épanouissement

Plus en détail

Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation

Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation >> 22 février 2010 Stratégie régionale de l innovation Poitou-Charentes - 2010 Oser l innovation En Poitou-Charentes

Plus en détail

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3 1 SYLLABUS DES COURS M2 DEFI - Semestre 3 S3 - UE1. Diagnostic économique d entreprise : outils et méthodes (phase 1) Objectif : Connaissance des méthodes et outils du diagnostic économique d entreprise

Plus en détail

Diplôme Interuniversitaire. Management des équipes et des projets en milieu industriel. Programme de la formation

Diplôme Interuniversitaire. Management des équipes et des projets en milieu industriel. Programme de la formation Diplôme Interuniversitaire Management des équipes et des projets en milieu industriel Programme de la formation 1 Du "sur mesure" pour l'entreprise Deux universités complémentaires, un projet pour les

Plus en détail

FONCTION RESSOURCES HUMAINES

FONCTION RESSOURCES HUMAINES FONCTION RESSOURCES HUMAINES Prendre conscience de l'importance de la relation client/fournisseur et de la dimension politique de la Tout collaborateur de la fonction fonction RH ; DEVELOPPER LA QUALITE

Plus en détail

Parcours RH. Atelier pratique du 28 septembre 2010

Parcours RH. Atelier pratique du 28 septembre 2010 Parcours Dyn@mique RH Atelier pratique du 28 septembre 2010 Rappel : Les enjeux de la GPEC Une finalité Faire en sorte qu entreprise et salariés s inscrivent dans une dans une même dynamique, adaptée au

Plus en détail

CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015

CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015 l CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015 Le Programme Opérationnel (PO) FSE Martinique Etat 2014-2020 adopté par la Commission européenne

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Sous-direction des mutations économiques et sécurisation

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

Bénéfices Un accompagnement complet répondant à des besoins identifiés par des Huissiers et pour des Huissiers.

Bénéfices Un accompagnement complet répondant à des besoins identifiés par des Huissiers et pour des Huissiers. Parcours «Huissier Manager» Le programme Huissier Manager est un parcours complet de formation sur 5 mois pour améliorer sa posture de manager, développer son leadership, guider son équipe avec des outils

Plus en détail

PME, AVEC LA GPEC, METTEZ LA COMPÉTENCE AU CŒUR DE VOS PRATIQUES RH

PME, AVEC LA GPEC, METTEZ LA COMPÉTENCE AU CŒUR DE VOS PRATIQUES RH PME, AVEC LA GPEC, METTEZ LA COMPÉTENCE AU CŒUR DE VOS PRATIQUES RH FACTEURS D ÉVOLUTION Relations sociales Nouveaux marchés & culture d entreprise Législation Gain / Perte de marché Nouvelles Nouveau

Plus en détail

EC QUALITE. Systèmes de management de la qualité. 3ième partie : A.DAMAY - Janvier 2012 1/65

EC QUALITE. Systèmes de management de la qualité. 3ième partie : A.DAMAY - Janvier 2012 1/65 EC QUALITE 3ième partie : Systèmes de management de la qualité. A.DAMAY - Janvier 2012 1/65 Sommaire ISO 9000 ISO 9001 ISO 19011 Lignes directrices pour l'audit des systèmes de management A.DAMAY - Janvier

Plus en détail

Research Top Priorities.

Research Top Priorities. 2015-2017 Research Top Priorities www.neoma-bs.fr 2015-2017 RESEARCH Top Priorities Notre environnement actuel évolue extrêmement rapidement. Des 10 plus grandes entreprises dans le monde en 2000, seulement

Plus en détail

Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016

Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016 Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016 Contribution CAPEB Pôle Économique De/ À > Objet > Plan bâtiment durable GT Nouvelles dynamiques de rénovation des logements Cette contribution se constitue de deux parties.

Plus en détail

Conduire avec méthodes vos projets pastoraux

Conduire avec méthodes vos projets pastoraux Conduire avec méthodes vos projets pastoraux La journée en pratique 08h45 09h00 Accueil Laudes Pause 12h00 12h30 13h30 Messe Déjeuner Reprise Pause 17h30 Clôture Objectifs de la journée Connaître les fondamentaux

Plus en détail

Formations ACHATS. l Impact du Processus Achat dans la Supply Chain (HA-1) Impact et enjeux de la fonction achat dans la Supply Chain

Formations ACHATS. l Impact du Processus Achat dans la Supply Chain (HA-1) Impact et enjeux de la fonction achat dans la Supply Chain Formations ACHATS Planning Achat Commande Transport Warehousing Production SCM Green SCM Safety Change Lean Office Achats et Approvisionnements (HA-0) Comprendre le rôle et la démarche des Achats, donner

Plus en détail

Contexte et enjeux pour les CECAM

Contexte et enjeux pour les CECAM Enjeux et impacts de la microfinance rurale à Madagascar : Etude d impact du réseau des Caisses d épargne et de crédit mutuel de Madagascar (CECAM) (2003-2007) BIM n - 24 octobre 2006 Emmanuelle BOUQUET

Plus en détail

Mercredi 8 Juin - 4 ATELIERS AU CHOIX DE 11H50 12H30

Mercredi 8 Juin - 4 ATELIERS AU CHOIX DE 11H50 12H30 Mercredi 8 Juin - 4 ATELIERS AU CHOIX DE 11H50 12H30 ATELIER N 1 Comment amener vos «salariés handicapés» à se faire reconnaître? Pourquoi sommes-nous tant à ne pas atteindre les 6% fixés par la loi? Comment

Plus en détail

Question de gestion 12 : Travailler ensemble suffit-il à coopérer? (Chapitre 16)

Question de gestion 12 : Travailler ensemble suffit-il à coopérer? (Chapitre 16) Notions : Les modes d action coopératifs : - Groupes de projet - Réunions - Techniques de créativité - Technologies coopératives Question de gestion 12 : Travailler ensemble suffit-il à coopérer? (Chapitre

Plus en détail

Pilotage et management stratégique de l établissement

Pilotage et management stratégique de l établissement Pilotage et management stratégique de l établissement Franck BRILLET - Professeur Université Panthéon - Assas Paris2 - CIFFOP - Jean-Daniel HECKMANN DGS Région Centre- Val de Loire Université de Paris2

Plus en détail

10/03/2016. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

10/03/2016. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 10/03/2016 Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment Les politiques publiques de la performance énergétique et environnementale et l innovation José Caire Directeur Villes

Plus en détail

Les spécificités de l audit de projet

Les spécificités de l audit de projet Les spécificités de l audit de projet Le premier objet d une mission d audit de projet est d évaluer la manière dont les risques sont maîtrisés pour répondre de manière satisfaisante aux spécifications

Plus en détail

NOS FORMATIONS. CONTACT :

NOS FORMATIONS. CONTACT : NOS FORMATIONS 2017 CONTACT : mh.adam@capaxios.com www.capaxios.com So m m a i r e Notre approche pédagogique Nos méthodes pédagogiques Quelques exemples de formations sur les fondamentaux 1. Les fondamentaux

Plus en détail

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com La communication interne de l entreprise Sommaire 1/ Introduction Sources 2/ L impératif de cohérence 3/ Les circuits de communication interne 4/ Les objectifs de la communication interne 5/ Les processus

Plus en détail

Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail

Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail FORUM Alsace Santé au Travail 67 20 octobre 2009 Philippe DOUILLET, Agence Nationale pour

Plus en détail

«d Intervenant en Organisations Accompagnateur du Changement»

«d Intervenant en Organisations Accompagnateur du Changement» DOSSIER DE PRESENTATION DU METIER «d Intervenant en Organisations Accompagnateur du Changement» Cursus de professionnalisation validé par 2 Certifications : - Coach Professionnel certifié : «ATCoaching»

Plus en détail

Skills & Values C O N S U L T I N G CONSEIL RH FORMATION RECRUTEMENT

Skills & Values C O N S U L T I N G CONSEIL RH FORMATION RECRUTEMENT Skills & Values C O N S U L T I N G CONSEIL RH FORMATION RECRUTEMENT NOTRE PROJET DE COLLABORATION 1 2 L équipe et son réseau d experts Notre approche intégrée en RH 3 Votre support en Conseil RH Frederic

Plus en détail

Logistique et Achats

Logistique et Achats Logistique et Achats Proposition d une politique d achats dans un Groupement Hospitalier de Territoire de six établissements Carole OTHEGUY - 28 avril 2017 Master 1 Management de la Santé M. Bravi CAROLE

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE BRIVE Direction des Achats, de la Logistique et des Infrastructures (DALI)

CENTRE HOSPITALIER DE BRIVE Direction des Achats, de la Logistique et des Infrastructures (DALI) CENTRE HOSPITALIER DE BRIVE Direction des Achats, de la Logistique et des Infrastructures (DALI) SOMMAIRE I- Présentation du CH Brive II- Présentation de la Direction des Achats, de la Logistique et des

Plus en détail

Nous vous proposons ici quelques pistes de réfléxions afin de faire de votre projet de mise en place de Google Apps For Work un succès.

Nous vous proposons ici quelques pistes de réfléxions afin de faire de votre projet de mise en place de Google Apps For Work un succès. Dans ce guide Déplacer vos applications dans le Cloud vous offre des bénéfices désormais largement éprouvés : optimisera l efficacité et la performance de votre organisation, en augmentant sa réactivité

Plus en détail

IHECS Academy Rue des Grands Carmes, 27 1000 Bruxelles Téléphone : +32 2 274 28 10 Adresse postale Rue de l'etuve 58-60 1000 Bruxelles

IHECS Academy Rue des Grands Carmes, 27 1000 Bruxelles Téléphone : +32 2 274 28 10 Adresse postale Rue de l'etuve 58-60 1000 Bruxelles Chaussée de Charleroi 110-1060 Bruxelles T 02 422 00 32 F 02 422 00 43 pdu@impulse.brussels FORMATION DANS LE DOMAINE DE L ENVIRONNEMENT 1. Coordonnées de l école : IHECS Academy Rue des Grands Carmes,

Plus en détail

DRH. Parcours VAE sanctionné par la remise du titre :

DRH. Parcours VAE sanctionné par la remise du titre : DRH Parcours VAE sanctionné par la remise du titre : «Directeur(trice) des Ressources Humaines» inscrit au répertoire national des certifications professionnelles niveau I Arrêté du 15 octobre 2005 publié

Plus en détail

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon e-mage S@nté LR présenté par l ARS porté par le CHU de Nîmes et le CHU de Montpellier 2nde Journée du programme «Télémédecine» de l ASIP Santé» Paris - 3 mai 2012 Chantier médical

Plus en détail

CB2C CONSEIL RH & COACHING. Penser autrement pour agir ensemble efficacement

CB2C CONSEIL RH & COACHING. Penser autrement pour agir ensemble efficacement CB2C Penser autrement pour agir ensemble efficacement Pour les entreprises qui placent l innovation et la performance collective au cœur de leur stratégie NOTRE MISSION Fédérer les Hommes et les équipes

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Réseau DRH 8 septembre 2016 Direction Santé et Sécurité au Travail 1 EN PRÉAMBULE Risques Psychosociaux (RPS) Qualité de vie au travail (QVT) 2 1. DÉFINITIONS RPS:

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Jean-Claude Corbel Management de projet Fondamentaux Méthodes Outils Cahier couleur Manager un projet en 15 étapes Troisième édition, 2003, 2006, 2012 ISBN : 978-2-212-55425-0 Management de projet en 15

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

PARTIE I L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, LEVIER DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

PARTIE I L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, LEVIER DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L engagement des territoires dans le soutien aux investissements d économie d énergie et d énergies renouvelables Comment financer l efficacité énergétique? JOSE LOPEZ/JUILLET 2012 José Lopez est en charge

Plus en détail

Contribution de GrDF au Groupe de Travail «Rénovation des logements : du diagnostic à l usage»

Contribution de GrDF au Groupe de Travail «Rénovation des logements : du diagnostic à l usage» 27 juin 2014 Contribution de GrDF au Groupe de Travail «Rénovation des logements : du diagnostic à l usage» Présentation Structure : GrDF (Gaz réseau Distribution France) Contacts : Olivier ROULETTE olivier.roulette@grdf.fr

Plus en détail

La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH

La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH L'informatisation sert a faire progresser les pratiques de gestion (dans tous les domaines), elle ne peut donc se limiter à une simple automatisation

Plus en détail

3 minutes. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur le. piloter et sécuriser votre voyage vers le Cloud

3 minutes. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur le. piloter et sécuriser votre voyage vers le Cloud 3 minutes pour tout savoir sur le piloter et sécuriser votre voyage vers le Cloud avec Orange Consulting 1 les promesses du cloud computing au coeur de votre transformation digitale Agilité, standardisation,

Plus en détail

Etude sur les métiers à forts enjeux du transport aérien

Etude sur les métiers à forts enjeux du transport aérien Etude sur les métiers à forts enjeux du transport aérien La mission SGS Ingénierie de formation VOTRE CONTACT STÉPHANE CHARBIT DIRECTEUR TEL : (33) 1 40 53 47 29 STEPHANECHARBIT@OBEA.FR La Branche du secteur

Plus en détail

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9 Résumé Lux-Development (LuxDev) est le bras opératif de l aide bilatérale de Luxembourg. En 2009, LuxDev a déboursé et géré plus de 70 millions dans les dix pays partenaires du Luxembourg pour l aide bilatéral.

Plus en détail