GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE LIVRET

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE LIVRET"

Transcription

1 GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE LIVRET COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE

2 L objectif de ce chapitre est de vous inciter à intégrer une démarche durable dans le fonctionnement de votre structure, et, de vous aider à prendre conscience des comportements éco-responsables déjà adoptés pour les valoriser à l aide d idées concrètes. Cette démarche se caractérise par 3 éléments clés : L engagement : formaliser un document L amélioration continue : se fixer des objectifs progressifs dans le temps L adhésion de tous : démarche participative et partagée (membres et partenaires) Le projet associatif, l outil clé de la démarche de développement durable Le fonctionnement de l association correspond au quotidien du club et à la bonne marche de celui-ci. Il est le reflet des valeurs et du projet portés par le club. Dans ce document, nous déclinerons le fonctionnement de la structure selon deux aspects : L organisation de la pratique sportive au sein du club : organisation pédagogique, accueil du public, activités proposées quotidiennement. La vie associative : réunions et obligations statutaires. L objectif est de porter un regard différent sur les activités, les projets mis en place au sein de l association et de prendre en compte ces notions dans leurs conception. Les actions déjà mises en place peuvent servir de base de réflexion pour essayer de rendre, progressivement, le projet associatif durable dans sa transversalité. La démarche durable doit prendre en compte les trois piliers du développement durable (cf livret d introduction page 4). Nous vous proposons de poser votre réflexion autours de 4 valeurs : 2

3 Valeur 1 Exemplarité Association Projet associatif Fonctionnement > Organisation de la pratique sportive > La vie associative Manifestation ponctuelle Valeur 4 Respect des acteurs Valeur 2 : > Respect de la planète et du territoire Valeur 3 : > Respect des personnes dans leur diversité Défi Défi Défi 3 4, 5, 1, 6 7, 8 Défi 3 Piliers : > > Économique > al Piliers : > > al Piliers : > Piliers : > > Économique > al Quelle démarche pour élaborer un projet associatif de développement durable? La formalisation d un document reprenant les orientations et les objectifs de l association définis par ses dirigeants pour plusieurs années doit permettre de répondre aux attentes et sollicitations des partenaires. La démarche durable doit être intégrée dans certaines étapes incontournables : 1 2 Créer un groupe de travail Réaliser un diagnostic 2.A 2.B Établir un état des lieux Analyser les constats Définir les objectifs Formaliser le plan d actions Évaluer / Adapter 3

4 1. Créer un groupe de travail Travailler sur un projet de développement est l occasion de s interroger sur les actions de l association pour : Identifier et mobiliser les personnes ressources (dirigeants, salariés, bénévoles s investissant dans la vie du club ) pour avoir une réflexion et une vision communes et partagées. et répartir les tâches à effectuer au sein du groupe. ID DD > Sensibiliser en amont les dirigeants et les adhérents de l association sur les enjeux liés au développement durable. > Utiliser des supports élaborés par les fédérations. > Représenter dans ce groupe chaque activité du club (différentes commissions, éducateurs sportifs ). 2a. État des lieux C est une «photographie» de la situation actuelle du club. Le travail de recueil des données permet de faire un état des lieux précis de l association. Il s agit de décrire et de déterminer les forces et les faiblesses du club selon : La structure Le public, les valeurs Les actions menées L environnement dans lequel évolue le club ID DD La démarche durable est basée sur : > Questionner le mode de fonctionnement et les activités mises en place d après les 4 valeurs décrites page 6. > Recueillir les données de base qui constitueront votre tableau de bord. > Choisir des indicateurs mesurables, compréhensibles par tous (volume d eau utilisé, quantité d électricité, volume ou poids de déchets, nombre de personnes accueillies, euros dépensés ) Le tableau d évaluation situé en page 11 peut vous y aider. 2b. Analyser S appuyant sur l état des lieux, il s agit de déterminer les causes de la situation actuelle tant pour les faiblesses que pour les forces. Si les faiblesses sont à améliorer, les forces sont des aspects sur lesquels vous vous appuyez et elles doivent être consolidées. (*) ID DD (Idée Développement Durable) ID DD L analyse doit permettre d identifier : > Les impacts liés à l activité sur le volet environnement, social et économique. > Les volets sur lesquels elle est déjà engagée. 4

5 3. Définir les objectifs C est une étape décisive. Le choix des objectifs doit : s effectuer selon le diagnostic établi, être réaliste quant aux moyens de la structure et priorisés : tout ne peut pas être amélioré en 4 ans, formuler ceux-ci de manière précise afin d être : positionnés dans le temps et quantifiables et donc évaluables, et partir du plus général au plus précis. L objectif le plus général se situant à long terme et l objectif le plus opérationnel et précis à court terme. C est du choix des objectifs que va découler le plan d actions. Plus les objectifs sont formulés de manière précise avec des critères et indicateurs simples, quantifiables, plus il est facile d évaluer la pertinence du plan d actions. 4. Formaliser le plan d actions Ce sont les actions concrètes que va mettre le club en place, pour atteindre les objectifs fixés : prioriser les actions, les organiser dans le temps pour veiller à ce que l enchaînement soit pertinent, et rester vigilant quant aux ressources disponibles. La cohérence des actions par rapport à l objectif fixé et aux contraintes de la structure est primordiale. Il s agit de présenter les actions au moyen de fiche action en mettant en évidence le public visé, les modalités de mise en œuvre, les moyens associés (humains, financiers, matériels ) ID DD > Ils doivent être progressifs, mesurables et atteignables rapidement pour donner une dynamique positive. > Il ne s agit pas d investir tous les champs à la fois, mais progressivement de gagner en transversalité sur les 3 volets du développement durable. > L idée est d intégrer une vision écoresponsable aux objectifs globaux du club. ID DD Les actions doivent s articuler autour des objectifs globaux du club : > d intégrer une vision éco-responsable à vos activités, pour éviter de créer une surcharge > Les actions doivent être cohérentes avec la capacité du club et doivent servir de support de sensibilisation et d éducation au développement durable. 5. Évaluer et adapter L évaluation permet de vérifier : L efficacité : les résultats sont-ils conformes aux objectifs? L efficience : l attribution des moyens est-elle en adéquation avec les objectifs La pertinence : l action, le projet a-t-il répondu à un besoin? L adéquation : les actions correspondent-elles à l objectif? L articulation : les actions sont-elles cohérentes entre elle et avec l objectif? Elle doit être qualitative et quantitative. Les indicateurs utilisés doivent être mesurables pour mettre en valeur les évolutions et permettre de déterminer si l objectif est atteint ou pas. ID DD > Un tableau de bord avec des données simples actualisées, compréhensibles par tous, permettra de suivre et d adapter les objectifs. > La communication aux partenaires, aux adhérents, des avancées dans la démarche entretient la dynamique positive. > Une bonne évaluation permet de s inscrire dans une logique d amélioration continue. 5

6 Quelle articulation entre un projet développement durable et un projet de développement présenté dans le cadre du Centre National pour le Développement du Sport ( CNDS )? La trame de projet proposé dans le cadre du CNDS est compatible avec un projet intégrant le développement durable. Les objectifs déterminés selon les volets du CNDS (sportif, éducatif, social, économique) s inscrivent dans les 3 piliers du développement durable. Les projets associatifs construits dans le cadre du CNDS proposent une projection sur 4 ans. Cette échéance donne un repère pour structurer les objectifs à court, moyen et long terme. Valeurs Défis de la SNDDS Piliers du Développement durable Volet du CNDS Exemplarité 3. gouvernance Sportif 4. changement climatique et énergie Éducatif Respect de la planète et du territoire 5. Transport et mobilité durable 6. Conservation et gestion durable de la biodiversité Sportif Educatif Économique Educatif 1. Consommation et production durable Éducatif Respect des personnes dans leur diversité 7. Santé et développement 8 : La responsabilité sociale du sport Respect des acteurs 2 : Education, formation et recherche 3 : Gouvernance Éducatif Économique Sportif 6

7 COMMENT ORGANISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE ÉCORESPONSABLE? La méthodologie de projet expliqué dans le chapitre précédent est la clé vous permettant d intégrer une démarche de développement durable au cœur du fonctionnement de votre association. La partie suivante a pour but de décliner les 4 valeurs du développement durable en actions concrètes à mettre en place au sein de votre club. VALEUR EXEMPLARITÉ > EN BREF Il s agit de formaliser au sein de l association des résolutions visant à agir en conformité avec la SNDDS et la «Charte pour un développement durable du sport yvelinois». Elles doivent promouvoir l exemplarité et encourager les adhérents à s investir selon leurs motivations et leurs compétences, dans le respect des valeurs de l association. > Êtes-vous déjà engagé? Mon association est-elle exemplaire dans son fonctionnement? L image renvoyée par mon association, les éducateurs, les adhérents est-elle en accord avec les valeurs véhiculées par le sport? Comment inciter les jeunes à adopter une attitude éco-citoyenne? > CONCRÈTEMENT Formaliser et faire adopter dans les statuts ou dans le règlement intérieur des règles relatives au comportement citoyen des adhérents et aux valeurs défendues par l association et s y conformer. établir une charte signée par les adhérents sur les comportements, les engagements de chacun relatif au respect de l environnement, de l adversaire, des autres Mettre en place une commission ou un référent «développement durable» au sein du club : inciter tous les adhérents à y participer. Communiquer sur les actions de cette commission (newsletter, affichage dans le club, compte-rendu à l assemblée générale). Créer un conseil des jeunes, pour réfléchir à ces problématiques et être force de proposition, et les responsabiliser (tutorat). Promouvoir les comportements éco-citoyens et les éco-gestes au sein de l association (Challenge du Fai-play). Permettre à tous les adhérents de s impliquer dans la démarche : création d une «boîte à idées» en ligne pour inciter les membres à proposer des actions. 7

8 VALEUR Respect de la planète et du territoire > EN BREF Il s agit de protéger et préserver les milieux naturels et les ressources, de produire et consommer durablement. L objectif est d organiser une pratique qui tend à limiter l impact sur l environnement. Cela peut permettre de valoriser le territoire local tant par son volet économique que par la richesse de son patrimoine. > Êtes-vous déjà engagé? Les actions développées dans le club ont-elles un impact sur l environnement? Comment limiter celui-ci? Comment privilégier la valorisation du territoire local et contribuer à sa promotion dans mon club? > Concrètement Réduire les déchets Mutualiser le matériel pédagogique entre les associations et entre les adhérents Réutiliser le matériel (bourse d échange, don de matériel à des associations de quartiers ) Entretenir le matériel (ateliers, journées dédiées, formation des adhérents ) Pour de plus amples informations concernant la gestion des consommables et des déchets, voir page 7 du livret Manifestation sportive Mieux gérer les ressources énergétiques disponibles : Réduire la dépendance aux énergies fossiles (procédures mises en place pour le chauffage, l éclairage, l isolation des locaux ) : se rapprocher de la municipalité Préserver les ressources (eau) : système de récupération d eau de pluie, de l eau provenant des bouteilles et gourdes, mise en place d un système de réduction de consommation (suivi avec les factures et objectifs à atteindre) Réduire les émissions de CO2 en réfléchissant sur les modes de transport : Proposer des tarifs attractifs pour les adhérents utilisant les transports en commun. Instaurer un système de covoiturage organisé au sein du club (à l aide d internet, formalisé sur papier) Mettre en place un parking à vélos et promouvoir la mobilité durable Valoriser le territoire sur lequel le club interagit : Employer un éducateur diplômé, Développer des filières d achats locales pour la remise de récompenses, l achat de matériel organiser des stages sportifs sur des lieux de proximité (bases de loisirs ) 8

9 VALEUR RESPECT DES PERSONNES DANS LEUR DIVERSITÉ > EN BREF La promotion du sport pour le plus grand nombre est basée sur l équité et le respect de la personne. Il est facteur de cohésion sociale, d éducation, de développement personnel, de santé et de bien-être. > Êtes-vous déjà engagé? Mon club a-t-il la capacité d accueillir différents publics? Quelles actions mettre en place pour favoriser l intégration de publics éloignés de la pratique au sein du club? > CONCRÈTEMENT Privilégier l organisation de séances hebdomadaires plutôt qu une animation type «porte-ouverte» sur une journée : l accueil régulier permet de fidéliser et d intégrer les personnes à l association. Prévoir des temps d échanges et de partages d activités avec les différents publics et les différentes générations : par exemple les journées handi/valides. Différentier les actions selon les publics et les thématiques : PUBLIC FÉMININ Créneaux spécifiques Créneaux en même temps que les enfants pour les mamans Système de garde d enfant JEUNES EN DIFFICULTÉ Stages durant les vacances scolaires activités en périscolaire Convention avec les CCAS des communes travail d échange et d intégration porté par la commission jeunes ou le conseil des jeunes de l association PUBLIC EN SITUATION DE HANDICAP Mise en accessibilité des installations Créneaux spécifiques/convention avec les établissements spécialisés journées d échanges handi/valides Système de parrainage pour favoriser l intégration au sein de l association achat de matériels spécifiques SANTÉ Proposer une organisation sécurisée en respectant le règlement fédéral et la réglementation sportive (Code du sport, ) Proposer des créneaux pour les séniors, les publics en difficultés (personnes en surpoids) Sensibiliser au respect d une hygiène de vie saine (soirée de sensibilisation avec un nutritionniste, un médecin) Communiquer et sensibiliser sur les conduites dopantes et addictives S assurer que les pratiquants soient aptes à pratiquer l activité 9

10 VALEUR RESPECT DES ACTEURS > EN BREF Il est important d impliquer, d informer et d associer les partenaires ainsi que les adhérents de l association dans votre démarche. Celle-ci doit s inscrire dans une dynamique locale impulsée par les différents acteurs que sont la municipalité, le comité départemental, la DDCS, le Conseil Général, le CDOS. > Êtes-vous déjà engagé? Mon projet s inscrit-il dans la politique sportive locale? Est-il en adéquation avec les priorités définies par mes partenaires? Comment faire adhérer ceux-ci à mon projet? > CONCRÈTEMENT Valoriser : informer les acteurs (membres du club et partenaires) des différentes actions et projets menés. Des labels, notamment, celui du CNOSF, sont attribués aux projets durables : cela permet à l association bénéficiaire de communiquer sur sa démarche éco-responsable et de la mettre en valeur. Dans les Yvelines, le CDOS est habilité à décerner le label. Intégrer la dynamique locale : les communes ont adopté pour la plupart un programme d actions en faveur du développement durable (type Agenda 21). Prendre contact avec le référent de la commune pour faire part des projets et motivations de l association est important. Associer : Lors de la réflexion et la mise en place de projets, associer les partenaires dans un comité de pilotage permet de coconstruire le projet et de s assurer de l adhésion de tous. Sensibiliser : La semaine du développement durable peut être un bon vecteur pour communiquer sur les gestes éco-responsables. Responsabiliser : il s agit de mettre les adhérents face à leur responsabilité et en les impliquant. (construction d une charte, actions spécifiques ) Eduquer : Il est important d ancrer dès le plus jeune âge les gestes éco-citoyens : organisation de temps d éducation à l environnement (intervenant spécialisé, animations spécifiques, suivi par l éducateur sportif ) Former : - Des sessions de formation pour les bénévoles sont organisées par le CDOS des Yvelines. - Un certificat de spécialisation rattaché au BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS permet d acquérir des compétences pour les éducateurs sportifs en matière d éducation au développement durable et de prise en compte dans les structures sportives. 10

11 Un outil d évaluation du projet Cet outil reprend le tableau annexe de la Charte pour un développement durable du sport yvelinois. Il s agit d un récapitulatif de toutes les actions éco-responsables mises en place par le club. L objectif est d obtenir une vue d ensemble afin de déterminer le ou les volet(s) sur lesquels est investie l association et ceux qui restent à investir. Les engagements, indicateurs et actions sont donnés à titre d exemples. Il vous appartient de définir vos engagements ainsi que vos indicateurs. Volet Valeur Cibles Engagement Indicateurs (exemples) Actions concrètes Efficacité (note de 1 à 5) Exemplarité EXEMPLE EXEMPLE EXEMPLE Respect de la planète et du territoire Respect des acteurs Exemplarité Respect des personnes dans leur diversité Respect des acteurs Exemplarité Respect de la planète et des territoires Respect des acteurs Transport Santé Valorisation du territoire Réduire les déplacements Prévenir les conduites addictives (dopage, alcool..) Privilégier les filières d achats locales Nombre de km effectués en véhicule essence Nombre de personnes sensibilisées Nombre de partenaires locaux Organisation d un système de co-voiturage Organisation de 2 soirées de prévention pour les jeunes avec 1 professionnel Achat des produits locaux de qualité pour la restauration. Volet Nombre d actions mises en place Efficacité 11

12 Imprimé sur Cyclus Offset 150 g/m 2 PRÉFET DES YVELINES Direction Départementale de la Cohésion e Direction Départementale de la Cohésion e des Yvelines 7, rue Jean Mermoz Versailles Tél Centre National pour le Développement du Sport Comité Départemental Olympique et Sportif des Yvelines 3, rue de Fontenay Versailles Tél www. yvelines.franceolympique.com Conseil général des Yvelines 2, place André Mignot Versailles Tél

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

Conférence débat Sport et développement durable. CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012

Conférence débat Sport et développement durable. CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012 Conférence débat Sport et développement durable CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012 La Stratégie Nationale De Développement Durable du Sport SNDDS 2 Le développement durable De façon unanime, le

Plus en détail

PROJET DE DÉVELOPPEMENT

PROJET DE DÉVELOPPEMENT COMITÉ DÉPARTEMENTAL OLYMPIQUE ET SPORTIF DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES PROJET DE DÉVELOPPEMENT 2013-2016 Page 1 Centre Départemental Nelson Paillou 12 rue du Professeur Garrigou Lagrange 64000 PAU pyreneesatlantiques@franceolympique.com

Plus en détail

Projet Développement Durable CDOS Aisne

Projet Développement Durable CDOS Aisne Projet Développement Durable CDOS Aisne Intitulé Les comités départementaux acteurs du développement durable Introduction Ce projet vise à engager les comités départementaux axonais volontaires dans la

Plus en détail

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative au développement de la pratique sportive pour les personnes en situation de handicaps

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative au développement de la pratique sportive pour les personnes en situation de handicaps Position du think tank Sport et Citoyenneté relative au développement de la pratique sportive pour les personnes en situation de handicaps 1 Octobre 2012 Position adoptée à l issue des échanges et travaux

Plus en détail

DEFINITION. Un volet sportif (formation, performance, pratique sans but compétitif ) Un volet éducatif (valeurs, accompagnement scolaire )

DEFINITION. Un volet sportif (formation, performance, pratique sans but compétitif ) Un volet éducatif (valeurs, accompagnement scolaire ) PROJET ASSOCIATIF DEFINITION Le projet associatif définit le cadre du plan stratégique à mettre en place (ou plan de développement). Il correspond à l expression d ambitions sur plusieurs années (saisons,

Plus en détail

AGENCE DE L ENERGIE DES LYCEENS

AGENCE DE L ENERGIE DES LYCEENS AGENCE DE L ENERGIE DES LYCEENS Créer un bureau d études au sein du lycée pour la maîtrise des énergies, de l eau et la qualité environnementale du bâtiment Appel à candidature 2015 Ouvert aux classes

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais

Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais

Plus en détail

AGENDA 21 Agglo de Brive

AGENDA 21 Agglo de Brive AGENDA 21 Agglo de Brive Axe 1 : Promouvoir un développement économique respectueux des équilibres sociaux, environnementaux et territoriaux Objectif 1 : Développer les activités économiques qui participent

Plus en détail

Appel à projets Solidarité Internationale 2015

Appel à projets Solidarité Internationale 2015 Appel à projets Solidarité Internationale 2015 Contexte Dès 1992, le Conseil départemental a mis en place une politique d accompagnement des initiatives locales de solidarité internationale qui s est traduite

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE LIVRET D'INTRODUCTION CONTEXTE YVELINOIS

GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE LIVRET D'INTRODUCTION CONTEXTE YVELINOIS GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE LIVRET D'INTRODUCTION CONTEXTE YVELINOIS EDITO Direction Départementale de la Cohésion Sociale des Yvelines Le sport de par ses spécificités et ses

Plus en détail

Formations 2 ème semestre 2012

Formations 2 ème semestre 2012 Formations 2 ème semestre 2012 Responsables, Bénévoles, Salariés du sport drômois Ensemble, nous sommes plus forts dans nos territoires Nos partenaires CONTACT CDOS DROME Maison des bénévoles du sport

Plus en détail

Kit pédagogique du service civique à la FFCO

Kit pédagogique du service civique à la FFCO Kit pédagogique du service civique à la FFCO Agrément collectif Qu est-ce que le Service Civique? Fiche pratique Service civique FFCO Le Service Civique est l engagement d un jeune dans une mission au

Plus en détail

De l évaluation des politiques publiques à l évaluation d un projet territorial de développement durable

De l évaluation des politiques publiques à l évaluation d un projet territorial de développement durable L évaluation d un projet territorial de développement durable s intéresse à trois objets complexes L évaluation des politiques publiques. Dans un souci de transparence, de rendre compte, d améliorer et

Plus en détail

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. LE GROUPE CHÈQUE DÉJEUNER N 3 MONDIAL SUR LE MARCHÉ DES SOLUTIONS SOCIALES, CULTURELLES, CADEAUX, ET DES DISPOSITIFS DE STIMULATION

Plus en détail

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre?

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre? Offre de formation 2013 Le pouvoir d agir Appui à la vie associative Projets sociaux des collectivités locales Projet associatif Actions citoyennes Bénévolat Développement social local La participation

Plus en détail

CDOS Rhône ETATS GENERAUX des Présidents des Comités Départementaux Samedi 19 juin 2010 Domaine de Lacroix-Laval

CDOS Rhône ETATS GENERAUX des Présidents des Comités Départementaux Samedi 19 juin 2010 Domaine de Lacroix-Laval Page 1 sur 5 Ensemble pour le développement du mouvement sportif dans le Rhône! Page 2 sur 5 COMPTE-RENDU DES ETATS GENERAUX DES PRESIDENTS DE COMITE VI ème EDITION - SAMEDI 19 JUIN 2010 Domaine de Lacroix-Laval

Plus en détail

Mieux connaître les pratiquants de sports de nature en Nord-Pas-de-Calais. pour promouvoir une offre sportive de qualité (expérience de 3 enquêtes)

Mieux connaître les pratiquants de sports de nature en Nord-Pas-de-Calais. pour promouvoir une offre sportive de qualité (expérience de 3 enquêtes) Mieux connaître les pratiquants de sports de nature en Nord-Pas-de-Calais pour promouvoir une offre sportive de qualité (expérience de 3 enquêtes) Valérie OLIVIER DRJSCS Contexte du Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE. Ville de CHARENTON

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE. Ville de CHARENTON CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE Ville de CHARENTON 1 SOMMAIRE I PREAMBULE... 3.4 II Les engagements de la ville de Charenton... 5 Respecter la vie démocratique... 5 Garantir aux associations une écoute et

Plus en détail

L idée d une école de foot

L idée d une école de foot L idée d une école de foot Une école de foot est une cellule éducative et sociale. Son rôle est d assurer une formation morale, éducative, sociale et physique par la pratique du football. Cette structure

Plus en détail

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be Outils «Agenda 21» scolaire COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles La méthode Méthodologie Guide méthodologique Explication de la méthode et de l objectif des différents documents à rédiger

Plus en détail

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21 en Gironde Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 CDC Villandraut Conseil Départemental des Agenda 21 Locaux 64 collectivités et les partenaires

Plus en détail

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud PROJET Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud Le mot des élus Créé en 2007, le collectif Atout-Jeunes est un regroupement de structures œuvrant pour l enfance et

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif plus particulièrement en charge du développement de la pratique féminine CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement

Plus en détail

CHARTE «SPORT ADAPTÉ TOUS ENSEMBLE» Pour la promotion du sport en faveur des personnes en situation de handicap mental sur Amiens Métropole

CHARTE «SPORT ADAPTÉ TOUS ENSEMBLE» Pour la promotion du sport en faveur des personnes en situation de handicap mental sur Amiens Métropole CHARTE «SPORT ADAPTÉ TOUS ENSEMBLE» Pour la promotion du sport en faveur des personnes en situation de handicap mental sur Amiens Métropole 1- Le projet «Sport adapté TOUS ENSEMBLE» L Office des Sports

Plus en détail

ACCUEIL DES JEUNES DE 11 à 14 ans Sport, arts, jeux, sorties, séjours, soirées... PROJET PEDAGOGIQUE ET FONCTIONNEMENT 2015

ACCUEIL DES JEUNES DE 11 à 14 ans Sport, arts, jeux, sorties, séjours, soirées... PROJET PEDAGOGIQUE ET FONCTIONNEMENT 2015 PROJET PEDAGOGIQUE ET FONCTIONNEMENT 2015 UN ACCUEIL POUR LES 11-14 ANS PLANETE JEUNES est un accueil pour les collégiens, situé Chaussée Saint Vincent à Maule. C est le lieu idéal pour rencontrer les

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ Ronan Talec, Directeur des services économiques, logistiques et techniques, CH St Lô et Coutances Quelques chiffres-clés - CH Mémorial de Saint-Lô 527 lits

Plus en détail

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro auprès de la Préfecture de la Région Réunion.

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro auprès de la Préfecture de la Région Réunion. Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 98 97 027 3797 auprès de la Préfecture de la Région Réunion. PLAN DE FORMATION DEJEPS, spécialité : Animation socio-éducative Mention : Développement,

Plus en détail

Un premier groupe issu de cette commission, nommé groupe Nutrition Santé intégrait déjà la sportive.

Un premier groupe issu de cette commission, nommé groupe Nutrition Santé intégrait déjà la sportive. Plan Régional Sport Santé Bien-être en Basse-Normandie (PRSSBE) Introduction : La équilibr es priorités régionales par la Commission de Coordination des Politiques Publiques dans les domaines de la prévention,

Plus en détail

ENVIRONNEMENTALES SPORTIF INTERNATIONAL CAHIER DE PRÉCONISATIONS POUR UN GRAND ÉVÉNEMENT. Une démarche développement durable MINISTÈRE

ENVIRONNEMENTALES SPORTIF INTERNATIONAL CAHIER DE PRÉCONISATIONS POUR UN GRAND ÉVÉNEMENT. Une démarche développement durable MINISTÈRE CAHIER DE PRÉCONISATIONS ENVIRONNEMENTALES POUR UN GRAND ÉVÉNEMENT SPORTIF INTERNATIONAL Une démarche développement durable MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE

Plus en détail

Guide d'aide et de remplissage V01 Mise à jour du : 05/02/2013. Guide : - Aide sur le déroulement de l'évaluation interne en EHPAD

Guide d'aide et de remplissage V01 Mise à jour du : 05/02/2013. Guide : - Aide sur le déroulement de l'évaluation interne en EHPAD Guide : - Aide sur le déroulement de l'évaluation interne en EHPAD - Remplissage du référentiel d'evaluation dans les EHPAD Lorrains Qualilor Santé, groupe de travail REEL SOMMAIRE AVANT PROPOS... 2 INTRODUCTION...

Plus en détail

Ambitions, axes et priorités

Ambitions, axes et priorités Ambitions, axes et priorités Développement durable : le ministère en charge des Sports est pleinement engagé! L année 2015 est singulière à plus d un titre en matière de développement durable. Le 4 février,

Plus en détail

FORMATIONS 2014. des salariés et bénévoles. Réseau des centres sociaux et socioculturels des Pays de la Loire

FORMATIONS 2014. des salariés et bénévoles. Réseau des centres sociaux et socioculturels des Pays de la Loire FORMATIONS 2014 des salariés et bénévoles Réseau des centres sociaux et socioculturels des Pays de la Loire Union Régionale centres sociaux et socioculturels des Pays de la Loire Organisme de formation

Plus en détail

CENTRE SOCIAL Le projet quadriennal et son évaluation

CENTRE SOCIAL Le projet quadriennal et son évaluation CENTRE SOCIAL Le projet quadriennal et son évaluation Guide méthodologique SOMMAIRE Préambule et objectif du guide 5 1 - Carte d identité du centre social 6 Cf. fiche outil n 1 : carte d identité 2 -

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE. Orientations du CNDS Les orientations du CNDS 2015

NOTE DE SYNTHESE. Orientations du CNDS Les orientations du CNDS 2015 NOTE DE SYNTHESE Orientations du CNDS 2015 Le CNDS vise la correction des inégalités d'accès à la pratique sportive en promouvant l'accès au sport du plus grand nombre. Les orientations du CNDS 2015 Un

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information Ordre du jour : 1ère PARTIE : bilan 2010 2ème PARTIE : campagne 2011 A ) Priorités et évolutions 2011 B ) Formation et emploi C ) Actions dans le champ de la santé D ) Prise en compte

Plus en détail

Institut Méditerranéen du Sport de l Animation et du Tourisme

Institut Méditerranéen du Sport de l Animation et du Tourisme Institut Méditerranéen du Sport de l Animation et du Tourisme Centre national de formation agréé F.F.T Agrément Jeunesse et Sport CQP-AMT BP JEPS APT DE JEPS TENNIS DES JEPS TENNIS FORMATION CONTINUE NOS

Plus en détail

Questionnaire "Responsabilité sociétale des entreprises" adressé aux fournisseurs du Département

Questionnaire Responsabilité sociétale des entreprises adressé aux fournisseurs du Département Questionnaire "Responsabilité sociétale des entreprises" adressé aux fournisseurs du Département Madame, Monsieur, Chaque année, le Département achète pour près de 250 millions d'euros de prestations de

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

PLAN DE FORMATION 1000 Jeunes bénévoles futurs dirigeants CDOS de la SOMME

PLAN DE FORMATION 1000 Jeunes bénévoles futurs dirigeants CDOS de la SOMME - SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE GENERAL... 2 2. LES MODALITES PEDAGOGIQUES D ORGANISATION... 2 3. LES MODALITES D APPRENTISSAGE... 3 3.1 L articulation apports théoriques et mise en situation pratique... 3 3.2

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015

PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015 PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015 Les pré-ados que nous allons appeler «Jeunes» dans ce document sont au centre de plusieurs enjeux éducatifs (citoyenneté, ), territoriaux (mobilité des jeunes,

Plus en détail

FFGOLF : LES ACTIONS DE LA COMMISSION ENVIRONNEMENT. Golf National trous 1 et 2 (78)

FFGOLF : LES ACTIONS DE LA COMMISSION ENVIRONNEMENT. Golf National trous 1 et 2 (78) FFGOLF : LES ACTIONS DE LA COMMISSION ENVIRONNEMENT Golf National trous 1 et 2 (78) MAI 2013 2 INTRODUCTION : CHIFFRES CLÉS OFFRE GOLFIQUE GÉNÉRALITÉS Golf National : Albatros - trous 9 LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Fiche 0 mise à jour le 15/09/2014 Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Les formations proposées par le CNFPT s adressent à tous les agents, titulaires, non-titulaires

Plus en détail

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le F.L.I.J. est un dispositif d aide aux jeunes porté par l association Cambrésis Ressources en partenariat avec la Direction territoriale de Cambrai pour

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

Connaissance du cadre d intervention

Connaissance du cadre d intervention MECS du Breuil Priieuré du Breuiill 55200 COMMERCY Grille d auto-évaluation pour Educateur Spécialisé en formation dans le cadre d un stage à responsabilité à la MECS du Breuil Le cadre législatif et réglementaire

Plus en détail

Enjeux Significatifs de moyen

Enjeux Significatifs de moyen ANNEXE XVI Voies de Progrès CG77 1. Engagement leadership élus et direction 2. Stratégie, politiques et objectifs 3. Participation, implication motivation du personnel 4. Organisation et responsabilités

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants»

L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants» L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants» «La fête des enfants ne sera pas que les 20 novembre ; ça sera 365 jours par an» avait annoncé

Plus en détail

ANNEXE : Plan d action Pluri annuel

ANNEXE : Plan d action Pluri annuel ANNEXE : Plan d action Pluri annuel 2012 2016 1 Plan d action pluri annuel 2012 2016 : OBJECTIF 1 : Accroitre chez les personnes en situation de handicap le nombre de pratiquants sportifs Axe Action Mise

Plus en détail

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle «Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle Intervention de M. Gérard DESQUAND, Vice-Président de l Institut National des

Plus en détail

SOYEZ LES HÉROS DU CLIMAT!

SOYEZ LES HÉROS DU CLIMAT! ENTREPRISES, CITOYENS, ASSOCIATIONS, COMMUNES : SOYEZ LES HÉROS DU CLIMAT! CHARTE D ENGAGEMENT PLAN CLIMAT-ÉNERGIES TERRITORIAL Max Lerouge - MEL 9 AXES STRATÉGIQUES POUR GUIDER L ACTION DES ACTEURS DU

Plus en détail

Établie entre les soussignés : Le ministère de l éducation nationale, représenté par Vincent Peillon, ministre ci-après désigné «le MEN»

Établie entre les soussignés : Le ministère de l éducation nationale, représenté par Vincent Peillon, ministre ci-après désigné «le MEN» Convention de partenariat entre le ministère de l éducation nationale, le ministère des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative, le ministère délégué à la réussite éducative

Plus en détail

Projet de développement

Projet de développement Projet de développement 2010 2012 Accroître le nombre de licences Soutenir les clubs en difficulté Développer l activité dans des endroits dépeuplés Situation actuelle Saison 2009 2010 : 10825 licences

Plus en détail

Référentiel professionnel du BPJEPS «activités équestres»

Référentiel professionnel du BPJEPS «activités équestres» Référentiel professionnel du BPJEPS «activités équestres» I Description du métier 1.1 Appellation : Le titulaire du BPJEPS spécialité activités équestres exerce le métier couramment appelé «moniteur».

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION

JOURNEE DE FORMATION JOURNEE DE FORMATION LABEL «ECO CENTRE DE LOISIRS» DU GERS RESEAU ERE 32 Mardi 19 mars 2010 à Auch Le réseau ERE 32 Historique Présentation des acteurs L éducation au développement durable, pourquoi? L

Plus en détail

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE UN LEVIER POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L exemple de la Cuma Ecovaloris et de l association

Plus en détail

LA FORMATION DEPARTEMENTALEE LANGUEDOC ROUSSILLON DE L INITIATEUR A L ANIMATEUR

LA FORMATION DEPARTEMENTALEE LANGUEDOC ROUSSILLON DE L INITIATEUR A L ANIMATEUR LA FORMATION DEPARTEMENTALEE EN LANGUEDOC ROUSSILLON DE L INITIATEUR A L ANIMATEUR Introduction Le projet régional de la formation «animateur» L ETR pilote un projet régional de formation d animateur et

Plus en détail

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie N de la mesure : 6.3.2 Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, lles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie Action 6.3 : Former et éduquer les citoyens de demain Pilote : Finalité

Plus en détail

EXEMPLAIRE D INFORMATION

EXEMPLAIRE D INFORMATION Nom et prénom de l étudiant : PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT EN MASSO-KINESITHERAPIE EXEMPLAIRE D INFORMATION Référent Stage de l IFMK : Nom ENSEIGNANT Tél 03 83 51 83 33 email enseignant@kine-nancy.eu PROMOTION

Plus en détail

PROJET FEDERAL DE DEVELOPPEMENT validé au Comité Directeur du 06 juin 2015

PROJET FEDERAL DE DEVELOPPEMENT validé au Comité Directeur du 06 juin 2015 PROJET FEDERAL DE DEVELOPPEMENT validé au Comité Directeur du 06 juin 2015 Axes prioritaires de développement Axe 1 Développer les Pratiques Sous toutes les formes, pour tous les publics Axe 2 Devenir

Plus en détail

Journées de sensibilisation loisirs sports nature et développement durable à destination des acteurs professionnels Programmation 2012

Journées de sensibilisation loisirs sports nature et développement durable à destination des acteurs professionnels Programmation 2012 Journées de sensibilisation loisirs sports nature et développement durable à destination des acteurs professionnels Programmation 2012 Action menée avec le soutien de : 1 Journées de sensibilisation loisirs

Plus en détail

PROJET DE DEVELOPPEMENT

PROJET DE DEVELOPPEMENT PROJET DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL LIGUE DE PICARDIE BASKET BALL 1 Constat La Ligue de Picardie possède un territoire assez disparate sur l implantation de ses licenciés. La Picardie est composée de 3

Plus en détail

Catalogue des formations 2015 Ligue du Sport Adapté Ile-de-France. A chacun son défi!

Catalogue des formations 2015 Ligue du Sport Adapté Ile-de-France. A chacun son défi! Catalogue des formations 2015 Ligue du Sport Adapté Ile-de-France A chacun son défi! La Ligue du Sport Adapté Ile-de-France Depuis plus de 40 ans, la Fédération Française du Sport Adapté, dans le cadre

Plus en détail

Ville de Niort. Agenda 21 - Présentation de la démarche. Direction de projet Agenda 21 Mai 2011

Ville de Niort. Agenda 21 - Présentation de la démarche. Direction de projet Agenda 21 Mai 2011 Ville de Niort Agenda 21 - Présentation de la démarche Direction de projet Agenda 21 Mai 2011 1 Contenu de la présentation Présentation de la démarche niortaise La construction de l agenda 21 Les premiers

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Catherine CHEVILLOT Walter DURIN Les jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE. Catherine CHEVILLOT Walter DURIN Les jeunes PROJET PEDAGOGIQUE Catherine CHEVILLOT Walter DURIN Les jeunes Projet pédagogique ANIM JEUNES 2015 SOMMAIRE PROJET EDUCATIF COMMUNAL...3 ACTIONS ADOLESCENTS «ANIM JEUNES» ORIENTATIONS...5 OBJECTIFS GENERAUX...6

Plus en détail

Projet associatif global du Roller Provence Méditerranée (R.P.M.)

Projet associatif global du Roller Provence Méditerranée (R.P.M.) Projet associatif global du Roller Provence Méditerranée (R.P.M.) Conformément à ses Statuts, le Roller Provence Méditerranée a pour projet de développer la promotion de toutes les disciplines sportives

Plus en détail

Orientations générales du CNDS pour 2009

Orientations générales du CNDS pour 2009 Orientations générales du CNDS pour 2009 Orientations générales de Mme la Ministre Première priorité : le développement de la pratique sportive des jeunes scolarisés des habitants des quartiers en difficulté

Plus en détail

Plan d actions NORM HANDI

Plan d actions NORM HANDI Plan d actions NORM HANDI Direction régionale et départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale de Normandie Objectifs Création d un pôle ressource HANDICAP au sein des services de

Plus en détail

T I T R E D U P R O J E T

T I T R E D U P R O J E T SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT D EVALUATION (Spécifier à mi-parcours ou finale) (Ce modèle de rapport doit être annexé aux TDR des évaluations) T I T R E D U P R O J

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE A L ATTENTION DES ANIMATEURS POUR LE MONTAGE AVEC UN GROUPE DE JEUNES D UN PROJET CHANTIERS-VACANCES

GUIDE METHODOLOGIQUE A L ATTENTION DES ANIMATEURS POUR LE MONTAGE AVEC UN GROUPE DE JEUNES D UN PROJET CHANTIERS-VACANCES GUIDE METHODOLOGIQUE A L ATTENTION DES ANIMATEURS POUR LE MONTAGE AVEC UN GROUPE DE JEUNES D UN PROJET CHANTIERS-VACANCES Ce guide a pour objectif de faciliter l organisation, par les structures d animation

Plus en détail

Les Jardiniers de la Plume. Association loi 1901 46 rue de la Plume Abbeville (80)

Les Jardiniers de la Plume. Association loi 1901 46 rue de la Plume Abbeville (80) Les Jardiniers de la Plume Association loi 1901 46 rue de la Plume Abbeville (80) Sommaire Présentation des Jardiniers de la Plume Histoire de l association o Création de l association en 2010 dans le

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE JEUNES

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE JEUNES PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE JEUNES 2011-2014 CENTRE DE LOISIRS MUNICIPAL DE MAUBOURGUET Centre de Loisirs de Maubourguet Groupe Scolaire Fernand Camescasse 65700 Maubourguet Tél. : 05.62.43.03.11 Mèl

Plus en détail

durable dans le projet d association

durable dans le projet d association Valoriser le développement durable dans le projet d association Fonctionnalités de l outil Le DD, une stratégie gagnante Le développement durable du sport : une évidence Le DD dans le sport Le projet de

Plus en détail

Présentation du RSA et de la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l Insertion. COTEF Montluçon Le 11 Décembre 2009

Présentation du RSA et de la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l Insertion. COTEF Montluçon Le 11 Décembre 2009 Présentation du RSA et de la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l Insertion COTEF Montluçon Le 11 Décembre 2009 1 Sommaire A Le RSA 1. L allocation RSA 2. RSA mode d emploi B Le Pacte Territorial

Plus en détail

Un parcours de formation en 2 étapes

Un parcours de formation en 2 étapes Un parcours de formation en 2 étapes Aujourd hui Formation de base «Les fondamentaux du Service Civique et du rôle du tuteur.» Approfondissement 1 ou 2 modules thématiques parmi : Dans quelques temps 1.Réussir

Plus en détail

Compte-rendu atelier Eco-assainissement

Compte-rendu atelier Eco-assainissement Compte-rendu atelier Eco-assainissement 14 au 16 Septembre 2010 à N Djamena : Atelier d accompagnement des acteurs humanitaires et d échange d expérience «Opérationnalisation des projets d Assainissement

Plus en détail

CHARTE DES MANIFESTATIONS DURABLES ET ÉCO-RESPONSABLES

CHARTE DES MANIFESTATIONS DURABLES ET ÉCO-RESPONSABLES CHARTE DES MANIFESTATIONS DURABLES ET ÉCO-RESPONSABLES Présentation : Les manifestations sportives constituent un domaine des activités sportives dans lequel des progrès importants peuvent être réalisés

Plus en détail

Agrément collectif service civique. Mission de service civique

Agrément collectif service civique. Mission de service civique Agrément collectif service civique 2015 Mission de service civique Sommaire 1) Le service civique dans les MJC : Pour un engagement réciproque et des valeurs partagées 2) Définition et éthique de l engagement

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

CHARTE «COMMUNE HANDICAP»

CHARTE «COMMUNE HANDICAP» CHARTE «COMMUNE HANDICAP» Entre La Ville de NEVERS, représentée par son Maire, Monsieur Didier BOULAUD Et Les associations suivantes Association Regards Positifs, représentée par Monsieur Marc HENNEBOIS,

Plus en détail

Eléments de restitution de l étude VIES Maroc. 30 juin 2010. France Volontaires

Eléments de restitution de l étude VIES Maroc. 30 juin 2010. France Volontaires Eléments de restitution de l étude VIES Maroc 30 juin 2010. France Volontaires INTRODUCTION : POINTS DE METHODOLOGIE Objet de l étude : Etablir un état des lieux des différentes pratiques de volontariat

Plus en détail

Le schéma de développement durable de la rivière Allier. Un exemple de gestion concertée

Le schéma de développement durable de la rivière Allier. Un exemple de gestion concertée Le schéma de développement durable de la rivière Allier Un exemple de gestion concertée Intervention de Christian Bouchardy, Vice-Président en charge de l environnement 1 Plan de l intervention Pourquoi

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ RÉUSSIE

ACCESSIBILITÉ RÉUSSIE CONSEIL EN TOURISME ET ACTIVITÉS DE LOISIRS ADAPTÉS ET ACCESSIBLES À TOUS FORMATION NOTRE MISSION Accompagner efficacement votre démarche d accessibilité Apporter une valeur ajoutée économique à un projet

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

Charte de Qualité des accueils de loisirs et accueils jeunes. Grille d évaluation

Charte de Qualité des accueils de loisirs et accueils jeunes. Grille d évaluation Charte de Qualité des accueils de loisirs et accueils jeunes 04 Grille d évaluation Cette grille sera expérimentée lors des premières rencontres avec les structures et pourra être amendée au fur et à mesure.

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE I - CONTEXTE Les membres de l Eurorégion Pyrénées-Méditerranée souhaitent valoriser

Plus en détail

LABEL VIGNOBLES ET DÉCOUVERTES

LABEL VIGNOBLES ET DÉCOUVERTES LABEL VIGNOBLES ET DÉCOUVERTES 1 C EST QUOI? En Bref Marque collective Lancé en 2010 Validité 3 ans Attribué par Atout France après recommandation du Conseil Supérieur de l Oenotourisme Encadré par un

Plus en détail

Evaluer des actions de développement durable?

Evaluer des actions de développement durable? Octobre 2013 Fiche action nº 38 - les bonnes pratiques Evaluer des actions de développement durable Pourquoi évaluer les actions de développement durable? Evaluer c est estimer, porter une appréciation

Plus en détail

Difficultés pour les professionnels de santé d orienter leurs usagers vers une pratique d activité physique adaptée identifiée

Difficultés pour les professionnels de santé d orienter leurs usagers vers une pratique d activité physique adaptée identifiée Des chiffres de santé en Picardie préoccupants (1 picard sur 2 en surpoids, cancers et maladies cardio-vasculaires = 2 premières causes de mortalité ; seuls 50% des Picards considèrent pratiquer une activité

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail