Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion de la cérémonie en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion de la cérémonie en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001"

Transcription

1 Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion de la cérémonie en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001 Monument des Droits de L Homme Parc de la Tête d Or, Lyon 6 e Dimanche 11 septembre 2011 ** * 1

2 Monsieur le Consul des Etats-Unis d Amérique, Mesdames et Messieurs les Parlementaires, Monsieur le Représentant du Préfet de la région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, Mesdames et Messieurs les Elus, Mesdames et Messieurs les Représentants des Autorités judiciaires, Mesdames et Messieurs les Représentants du Corps Consulaire, Messieurs les Représentants des Cultes, Mesdames et Messieurs, «Ce n est pas là une bataille entre les civilisations. C est une bataille pour la civilisation». Ainsi s exprimait Gerhard Schröder le 11 septembre Le Chancelier allemand entrevoyait déjà la réponse que les démocraties auraient à opposer au terrorisme qui venait de plonger les Etats-Unis dans les ténèbres de la barbarie. Effroyable onde de choc que l effondrement des Twin Towers diffusée à l ensemble de notre planète avec ces images en direct sur les écrans du monde entier. Marquant l apogée d un terrorisme total, ces attentats représentent le premier crime contre l humanité au commencement de ce 21 e siècle. 2

3 Série d attaques abominables broyant près de 3000 vies, repoussant au-delà de tout entendement les frontières de la raison. Impossible d oublier ce matin-là du 11 septembre Il est 8h46, à New York, quand le Vol 11 de la compagnie American Airlines s encastre à plus de 700 km/h dans la Tour Nord du World Trade Center. A 9h03, un deuxième avion traverse le ciel bleu de Manhattan à près de 900 km/h. Amorçant un dernier virage, il se fracasse sur la Tour Sud. Le choc est si terrible que l édifice semble littéralement transpercé. Puis c est, à 9h37, le fracas d un 3 e avion jeté à pic sur le Pentagone, siège du Département de la Défense américaine. Une poignée de minutes plus tard, le crash d un 4 e Pennsylvanie, non loin de la ville de Pittsburgh. porteur sur le sol de A New York, en moins de deux heures, une nuit noire et épaisse s est emparée de Manhattan. Au cœur de ce désastre, le World Trade Center n est plus qu un immense amas de ruines renfermant les corps de tous ceux pris au piège des Twin Towers. Sur les 2762 personnes qui ont perdu la vie dans les tours jumelles, moins de 300 purent être retrouvées. C était il y a dix ans. 3

4 Les Etats-Unis venaient de subir la plus violente attaque de leur histoire et avec elle, le monde avait assisté, impuissant, à la plus grande agression terroriste de tous les temps. Attentat-suicide cynique et aveugle où les avions, avec à leur bord passagers et membres d équipages, sont transformés en bombes incendiaires volantes. Attentat-suicide dont certains aspects rappellent l attaque perpétrée soixante ans plus tôt sur la base navale de Pearl Harbor. Sauf que cette fois-ci, l ennemi qui venait de frapper les Etats-Unis était d une nature bien différente. Ennemi érigeant la terreur en modèle absolu et n hésitant pas à commettre les pires massacres. Ennemi pour qui le renversement des démocraties était et continue d être le cœur d une vision du monde. Ennemi dont l ultime dessein puisé dans l idéologie fondamentaliste la plus rétrograde est d aller vers l affrontement des civilisations. Un choc entre les peuples semblable à celui que décrivait Samuel Huntington quand il parlait d une nouvelle ère géopolitique fondée sur le conflit des cultures et des religions. C est pour cela d ailleurs que les terroristes s en étaient pris à New York. Parce que cette métropole représente justement le contraire de l affrontement des peuples et des cultures, un modèle réussi d intégration multiculturelle, une société où toutes les communautés vivent ensemble, dans la concorde, dans la solidarité, dans cette formidable envie d aller de l avant. 4

5 C est pour cela qu ils s en étaient pris au World Trade Center, ce lieu où semblait battre le cœur du monde. Les traumatismes qu entraînèrent les attentats du 11 septembre 2001 furent et demeurent encore considérables. Pour tous les Américains, bien sûr, qui aujourd hui sont rassemblés autour de ce 10 e anniversaire ; mais, au-delà, ils furent vécus comme un traumatisme dans la plupart des pays du monde qui assistaient, incrédules, à cette tragédie. Sans l ombre d un doute, ces évènements ont marqué une étape historique dans la marche du monde ; la plus importante, certainement, depuis la fin de la guerre froide et la chute du mur de Berlin. Leurs conséquences ont entraîné des mutations profondes, amené les Etats à repenser une nouvelle donne géostratégique, à réorchestrer en profondeur la nature de leurs relations. Des alliances nouvelles se sont nouées jusque lors inconcevables afin d éradiquer les ferments du terrorisme international dans une lutte de longue haleine contre les organisations criminelles. Des victoires ont été remportées dont nous pouvons être satisfaits, à l instar, Monsieur le Consul Général des Etats-Unis, de la mise hors de nuire des principaux chefs d Al-Qaïda. Pour autant, cette guerre-là est-elle définitivement gagnée? La menace de nouveaux attentats montre que beaucoup reste à faire, que notre vigilance doit être entière, mais au-delà, qu il nous faut surtout réensemencer l espérance dans le monde. 5

6 Nous croyons dans les valeurs qui ont fait l Amérique : celles de la démocratie, celles du progrès! C est ce message d espérance que les Etats-Unis d Amérique avaient si bien su porter au moment où les nations européennes étaient en proie à la barbarie nazie. C est un tel message d espérance que, dix ans après, la tragédie du 11 septembre doit pouvoir à nouveau nous inspirer. C est parce que ce combat-là a pour fondement les Droits de l Homme que nous avons souhaité organiser notre rassemblement dans cet espace si symbolique de tous les combats pour la liberté. Ce dixième anniversaire est l hommage de la Ville de Lyon à l ensemble des femmes et des hommes tués dans ces attentats. C est l hommage rendu aux 343 pompiers et 60 policiers new yorkais qui ont payé du prix de leur vie leur courage. C est un hommage qui fait écho aux commémorations organisées en ce jourmême, en cette heure-même, à New York, dans les Etats d Amérique et un peu partout sur la planète pour dire ensemble notre volonté que le terrorisme ne triomphera jamais! 6

Chapitre 6 II C/ III Les attentats du 11 septembre 2001, premier événement rupture du 21e siècle

Chapitre 6 II C/ III Les attentats du 11 septembre 2001, premier événement rupture du 21e siècle Chapitre 6 II C/ III Les attentats du 11 septembre 2001, premier événement rupture du 21e siècle 5 Terrorisme : ensemble des violences exercées par des individus ou des états contre des populations civiles

Plus en détail

HOMMAGE AUX VICTIMES DES ATTENTATS (5 ) Intervention de Valérie Pécresse 16 novembre 2015

HOMMAGE AUX VICTIMES DES ATTENTATS (5 ) Intervention de Valérie Pécresse 16 novembre 2015 HOMMAGE AUX VICTIMES DES ATTENTATS (5 ) Intervention de Valérie Pécresse 16 novembre 2015 Seul le prononcé fait foi Monsieur le Président, Vendredi soir, le terrorisme aveugle et barbare a de nouveau frappé

Plus en détail

DISCOURS DU 8 MAI Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

DISCOURS DU 8 MAI Mesdames, Messieurs, Chers Amis, DISCOURS DU 8 MAI 2010 Mesdames, Messieurs, Chers Amis, Le 8 mai 1945 à Reims, dans le cadre austère d un lycée et dans l amas de ruines de ce qui fut Berlin, les états-majors des armées alliées recevaient

Plus en détail

La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants

La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants LES FICHES du LES FICHES HORS-SÉRIE du De 7 à 14 ans LES FICHES du N 47H www.playbacpresse.fr La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants Des attaques terroristes en France (7-9 janvier

Plus en détail

Hommage aux victimes des attentats, Mairie de Villepreux, samedi 10 janvier à 11h. Des terroristes viennent de tuer une nouvelle fois des innocents.

Hommage aux victimes des attentats, Mairie de Villepreux, samedi 10 janvier à 11h. Des terroristes viennent de tuer une nouvelle fois des innocents. Hommage aux victimes des attentats, Mairie de Villepreux, samedi 10 janvier à 11h Des terroristes viennent de tuer une nouvelle fois des innocents. La France vient de subir une attaque sans précédent.

Plus en détail

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DE LA SOLIDARITE, DE LA COHESION SOCIALE ET DE L INDEMNISATION DES VICTIMES

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DE LA SOLIDARITE, DE LA COHESION SOCIALE ET DE L INDEMNISATION DES VICTIMES REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DE LA SOLIDARITE, DE LA COHESION SOCIALE ET DE L INDEMNISATION DES VICTIMES Allocution de Madame le Ministre de la Solidarité, de la Cohésion

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion des 60 ans de l indépendance de la Tunisie Hôtel de Ville de Lyon

Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion des 60 ans de l indépendance de la Tunisie Hôtel de Ville de Lyon Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon A l occasion des 60 ans de l indépendance de la Tunisie Hôtel de Ville de Lyon Vendredi 18 mars 2016 ** * 1 Monsieur le Consul général de Tunisie,

Plus en détail

Commémorer, c est rappeler que la France a traversé des épreuves terribles et qu elle a toujours su s en relever.

Commémorer, c est rappeler que la France a traversé des épreuves terribles et qu elle a toujours su s en relever. Messieurs les ambassadeurs, Mesdames et Messieurs les officiers, attachés de défense et représentants des armées, Messieurs les anciens combattants, Chers élèves de Chateaubriand et de Saint-Dominique,

Plus en détail

Commémoration régionale du centenaire du génocide des Arméniens

Commémoration régionale du centenaire du génocide des Arméniens Commémoration régionale du centenaire du génocide des Arméniens Allocution de M. Michel DELPUECH Préfet de la région Rhône-Alpes Préfet du Rhône VENDREDI 24 AVRIL 2015 Place Bellecour - Lyon 2 e 1/8 Le

Plus en détail

Discours de la Maire de Paris, 9 janvier 2015

Discours de la Maire de Paris, 9 janvier 2015 Discours de la Maire de Paris, 9 janvier 2015 Monsieur le maire honoraire de Paris, Mesdames et Messieurs les présidents de groupe, Mes chers collègues, Mesdames et Messieurs les journalistes, les familles,

Plus en détail

Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion des cérémonies commémoratives du 99 e anniversaire du génocide des Arméniens

Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion des cérémonies commémoratives du 99 e anniversaire du génocide des Arméniens Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion des cérémonies commémoratives du 99 e anniversaire du génocide des Arméniens Jeudi 24 avril 2014 18H Mémorial lyonnais du Génocide des

Plus en détail

Appréhender «l évènement»

Appréhender «l évènement» VASSIGH Chidan 26 avril 2016 N étudiant : 15603939 Philosophie Paris 8 ( L3) cvassigh@wanadoo.fr www.chidan-vassigh.com Partiel de: La philosophie contemporaine française et «l évènement» Jacques Derrida

Plus en détail

La guerre froide. Introduction en cartes

La guerre froide. Introduction en cartes La guerre froide Introduction en cartes Le monde en 1945 La constitution des blocs Ouest Est entre 1947 et 1955 Bipolarisation des relations internationales Jusqu en 1987 Accords de Washington Démarche

Plus en détail

Monsieur le Président du Comité de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Tunisie et Maroc,

Monsieur le Président du Comité de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Tunisie et Maroc, 1 Discours du 54e anniversaire du cessez le feu en Algérie- Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'algérie et des combats en Tunisie

Plus en détail

Commé moration dé l armisticé dé 1918 Mércrédi 11 novémbré 2015 Discours de Jean-Marie FOSSIER

Commé moration dé l armisticé dé 1918 Mércrédi 11 novémbré 2015 Discours de Jean-Marie FOSSIER Commé moration dé l armisticé dé 1918 Mércrédi 11 novémbré 2015 Discours de Jean-Marie FOSSIER Mesdames et Messieurs les Elu(e)s, Chers Anciens Combattants et porte-drapeaux, Mesdames, Messieurs, Chers

Plus en détail

************************ -2-

************************ -2- MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES REPUBLIQUE TOGOLAISE ET DE LA COOPERATION Travail-Liberté-Patrie **************** *************** DISCOURS REPONSE DE MONSIEUR LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE

Plus en détail

ANNA STEPANOVNA POLITKOVSKAÏA, VICTIME DU DEVOIR D INFORMER. Akpénè KPEGBA-ACOUETEY - Barreau de Lomé Togo - 2007

ANNA STEPANOVNA POLITKOVSKAÏA, VICTIME DU DEVOIR D INFORMER. Akpénè KPEGBA-ACOUETEY - Barreau de Lomé Togo - 2007 ANNA STEPANOVNA POLITKOVSKAÏA, VICTIME DU DEVOIR D INFORMER. Akpénè KPEGBA-ACOUETEY - Barreau de Lomé Togo - 2007 «Ai-je peur? L Etat liquidera ou empoissonnera tous ceux qui ne sont pas les nôtres Je

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion de l inauguration de «l Espace Martin Luther King» Parc de la Tête d Or

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion de l inauguration de «l Espace Martin Luther King» Parc de la Tête d Or Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion de l inauguration de «l Espace Martin Luther King» Parc de la Tête d Or Samedi 4 avril 2009 ** * 1 Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 HISTOIRE - GÉOGRAPHIE Série : L et ES DURÉE DE L ÉPREUVE Série L : 4 heures Coefficient : 4 Série ES : 4 heures Coefficient : 5 Les calculatrices ne sont pas autorisées.

Plus en détail

Discours de Guillaume DENOIX de SAINT MARC

Discours de Guillaume DENOIX de SAINT MARC Mesdames et Messieurs les représentants des Ministères, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chers amis, C est avec beaucoup d émotion

Plus en détail

Cérémonie du 8 mai 2015

Cérémonie du 8 mai 2015 Cérémonie du 8 mai 2015 70ème anniversaire de la victoire de 1945 Mesdames et Messieurs les représentants des Associations Patriotiques, Messieurs les porte-drapeaux, Mesdames et Messieurs les représentants

Plus en détail

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) Thème 1 cours 3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT (1939-1945) Introduction : les débuts du conflit - vidéo n 1 «les débuts de la guerre» Le 1 er septembre 1939, l Allemagne nazie

Plus en détail

Histoire Chapitre 4: Le monde depuis le tournant des années 1990

Histoire Chapitre 4: Le monde depuis le tournant des années 1990 Histoire Chapitre 4: Le monde depuis le tournant des années 1990 Les attentats de NY (11/9/2001) Statue de Lénine à Vilnius (Lituanie) 1991 Cimetière de Srebrenica (ex Yougoslavie) 2000 (15 ans après le

Plus en détail

Incidences des lois infractions de la circulation (toute la série 700) moins de 5 000 $ 5 000 $ et plus

Incidences des lois infractions de la circulation (toute la série 700) moins de 5 000 $ 5 000 $ et plus Incidences des lois La modification de la législation et les changements apportés en conséquence au classement des infractions créent une discontinuité dans le dossier historique de certaines infractions

Plus en détail

Emotion car nous pleurons aujourd hui les victimes des attentats du 13 novembre dernier autre forme de barbarie.

Emotion car nous pleurons aujourd hui les victimes des attentats du 13 novembre dernier autre forme de barbarie. Discours prononcé par M. Christian RIGUET, Secrétaire Général de la préfecture du Bas-Rhin l occasion du 72 ème anniversaire des événements de Clermont-Ferrand du 25 novembre 1943 Monsieur le Président

Plus en détail

(traduit de l anglais) DEPARTEMENT D ETAT des ETATS-UNIS D AMERIQUE Bureau du Porte-parole. 3 décembre 2014 Diffusion immédiate

(traduit de l anglais) DEPARTEMENT D ETAT des ETATS-UNIS D AMERIQUE Bureau du Porte-parole. 3 décembre 2014 Diffusion immédiate (traduit de l anglais) DEPARTEMENT D ETAT des ETATS-UNIS D AMERIQUE Bureau du Porte-parole 3 décembre 2014 Diffusion immédiate DECLARATION CONJOINTE DES PARTENAIRES LORS DE LA REUNION MINISTERIELLE DE

Plus en détail

Les fonds communs de placement : la protection des épargnants au Québec

Les fonds communs de placement : la protection des épargnants au Québec Les fonds communs de placement : la protection des épargnants au Québec MÉMOIRE Présenté à la Commission des finances publiques 30 janvier 2007 Monsieur le président de la Commission des finances publiques,

Plus en détail

LES ÉTATS-UNIS DEPUIS 1918

LES ÉTATS-UNIS DEPUIS 1918 RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LES ÉTATS-UNIS DEPUIS 1918 HISTOIRE Les États-Unis depuis 1918 1900 : les États-Unis première économie mondiale Cette économie est intégrée aux échanges

Plus en détail

Cérémonie des Vœux du Conseil Général. Jeudi 15 janvier Intervention de François SAUVADET. Député de la Côte-d Or Président du Conseil Général

Cérémonie des Vœux du Conseil Général. Jeudi 15 janvier Intervention de François SAUVADET. Député de la Côte-d Or Président du Conseil Général Cérémonie des Vœux du Conseil Général Jeudi 15 janvier 2015 Intervention de François SAUVADET Député de la Côte-d Or Président du Conseil Général 1 Monsieur le Préfet, Mesdames et messieurs les représentants

Plus en détail

Prise d armes à la BSPP en l honneur du départ du Général Philippe BOUTINAUD

Prise d armes à la BSPP en l honneur du départ du Général Philippe BOUTINAUD Prise d armes à la BSPP en l honneur du départ du Général Philippe BOUTINAUD Discours de M. Michel DELPUECH Préfet de Police 30 juin 2017 Caserne Champerret Mon Général, Officiers, Sous-officiers, Gradés

Plus en détail

La nouvelle guerre d Algérie n aura pas lieu. Jérôme Fourquet Nicolas Lebourg

La nouvelle guerre d Algérie n aura pas lieu. Jérôme Fourquet Nicolas Lebourg La nouvelle guerre d Algérie n aura pas lieu Jérôme Fourquet Nicolas Lebourg Janvier 2017 2007-2015 : Les sujets ayant été les plus évoqués par les Français dans leurs conversations avec leurs proches

Plus en détail

Journée Nationale d Hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d Algérie et des Combats du Maroc et de Tunisie 5 décembre 2008, 18h00

Journée Nationale d Hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d Algérie et des Combats du Maroc et de Tunisie 5 décembre 2008, 18h00 Journée Nationale d Hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d Algérie et des Combats du Maroc et de Tunisie 5 décembre 2008, 18h00 Il y a 46 ans prenait fin le conflit, qui pendant 10 ans, de

Plus en détail

Fields of battle-terres de paix / Somme 2016 Exposition Centenaire Aire d Assevilliers Ouest (A1)

Fields of battle-terres de paix / Somme 2016 Exposition Centenaire Aire d Assevilliers Ouest (A1) Fields of battle-terres de paix / Somme 2016 Exposition Centenaire Aire d Assevilliers Ouest (A1) --- Discours de Laurent SOMON, Président du Conseil départemental de la Somme --- Jeudi 28 avril 2016 11h30

Plus en détail

Discours d Eric Lejoindre Cérémonie des vœux aux commerçants et artisans 18 e arrondissement de Paris Lundi 25 janvier 2016 à 19 h 30

Discours d Eric Lejoindre Cérémonie des vœux aux commerçants et artisans 18 e arrondissement de Paris Lundi 25 janvier 2016 à 19 h 30 Discours d Eric Lejoindre Cérémonie des vœux aux commerçants et artisans 18 e arrondissement de Paris Lundi 25 janvier 2016 à 19 h 30 Mesdames et Messieurs les Elus de Paris et du 18 e, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

2ème partie: L Allemagne nazie

2ème partie: L Allemagne nazie 2ème partie: L Allemagne nazie 1.De la République de Weimar à la dictature nazie: A.la République de Weimar: A. p 64 et doc 3 p 65 La République de Weimar: Que peut faire le Parlement au chancelier (=1er

Plus en détail

Le témoignage de Lassana DIARRA, joueur de l équipe de France (qui jouait au stade de France vendredi soir) et de l Olympique de Marseille.

Le témoignage de Lassana DIARRA, joueur de l équipe de France (qui jouait au stade de France vendredi soir) et de l Olympique de Marseille. Le témoignage de Lassana DIARRA, joueur de l équipe de France (qui jouait au stade de France vendredi soir) et de l Olympique de Marseille. Bonsoir à tous, À la suite des événements dramatiques survenus

Plus en détail

FICHE 3A : LE CONTEXTE HISTORIQUE A TRAVERS L ART

FICHE 3A : LE CONTEXTE HISTORIQUE A TRAVERS L ART 1 FICHE 3A : LE CONTEXTE HISTORIQUE A TRAVERS L ART Durée de la séance : une séance de 45 min à 1h Matériel o 1 exemplaire du livre par enfant ou pour 2 Supports o Fiches élèves LES ENJEUX DANS LES PROGRAMMES

Plus en détail

LE MOYEN-ORIENT, UN FOYER DE CONFLITS

LE MOYEN-ORIENT, UN FOYER DE CONFLITS RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LE MOYEN-ORIENT, UN FOYER DE CONFLITS HISTOIRE Le Moyen-Orient, un foyer de conflits Le Moyen-Orient est un des principaux foyers de tension géopolitiques

Plus en détail

69 e anniversaire de la libération de la prison de Montluc Samedi 24 août Discours de M. CARENCO

69 e anniversaire de la libération de la prison de Montluc Samedi 24 août Discours de M. CARENCO 69 e anniversaire de la libération de la prison de Montluc Samedi 24 août 2013 Discours de M. CARENCO Madame le député, (Mme NACHURY) Mesdames et Messieurs les élus, Chers Amis, Merci à tous d'être là

Plus en détail

DECLARATION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE New York, le 22 septembre 2016

DECLARATION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE New York, le 22 septembre 2016 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail 71 EME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES DECLARATION DE S.E.M ALASSANE

Plus en détail

La France et l Allemagne : une responsabilité commune pour l Europe

La France et l Allemagne : une responsabilité commune pour l Europe 1 La France et l Allemagne : une responsabilité commune pour l Europe Intervention de M. Jean-Dominique GIULIANI Président de la Fondation Robert Schuman Débat organisé par Le Monde Auditorium Le Monde

Plus en détail

Texte de commémoration de la Victoire du 8 mai Cérémonie du 8 mai 2009, Montchat, 11 h 30. Discours de Thierry PHILIP

Texte de commémoration de la Victoire du 8 mai Cérémonie du 8 mai 2009, Montchat, 11 h 30. Discours de Thierry PHILIP Texte de commémoration de la Victoire du 8 mai 1945 Cérémonie du 8 mai 2009, Montchat, 11 h 30 Discours de Thierry PHILIP Mesdames, Messieurs les élus et représentants du monde des anciens combattants,

Plus en détail

Discours de la cérémonie du 73 e anniversaire du Conseil National de la Résistance-3 e Journée Nationale de la Résistance

Discours de la cérémonie du 73 e anniversaire du Conseil National de la Résistance-3 e Journée Nationale de la Résistance Discours de la cérémonie du 73 e anniversaire du Conseil National de la Résistance-3 e Journée Nationale de la Résistance Monsieur le Vice-président du Comité d Entente des Associations d anciens combattants

Plus en détail

La bataille de Stalingrad Tâche complexe

La bataille de Stalingrad Tâche complexe La bataille de Stalingrad Tâche complexe Consigne générale : Votre nom est Vassilli Grossman. Vous êtes correspondant spécial à Stalingrad pour le journal de l'armée rouge, Krasnaïa Zvezda. Nous sommes

Plus en détail

Suivi d'actualité : spécial attentats de Charlie Hebdo

Suivi d'actualité : spécial attentats de Charlie Hebdo Suivi d'actualité : spécial attentats de Charlie Hebdo Le 7 janvier 2015, deux terroristes ont déclenché un attentat dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris. Lors de cette attaque 12

Plus en détail

11 novembre Discours de M. Olivier BECHT. Maire de la ville de Rixheim. Mesdames et Messieurs les adjoints, conseillers municipaux et

11 novembre Discours de M. Olivier BECHT. Maire de la ville de Rixheim. Mesdames et Messieurs les adjoints, conseillers municipaux et 11 novembre 2012 Discours de M. Olivier BECHT Maire de la ville de Rixheim Mme le Sous-Préfet, Mme le Député, Monsieur le Président du Conseil Général, Mesdames et Messieurs les adjoints, conseillers municipaux

Plus en détail

LES DÉMOCRATIES FACE AU TERRORISME : STRATÉGIES NATIONALES. Mme ESPERANZA AQUIRRE GIL DE BIEDMA Présidente du Sénat d Espagne

LES DÉMOCRATIES FACE AU TERRORISME : STRATÉGIES NATIONALES. Mme ESPERANZA AQUIRRE GIL DE BIEDMA Présidente du Sénat d Espagne LES DÉMOCRATIES FACE AU TERRORISME : STRATÉGIES NATIONALES Mme ESPERANZA AQUIRRE GIL DE BIEDMA Présidente du Sénat d Espagne M. le Président du Parlement de la République de Croatie, M. les Présidents

Plus en détail

Discours lors de la commémoration du 99ème anniversaire du génocide arménien

Discours lors de la commémoration du 99ème anniversaire du génocide arménien Discours lors de la commémoration du 99ème anniversaire du génocide arménien Madame la Maire de Paris, Mesdames et messieurs les élus parlementaires, Messieurs et Mesdames, qui depuis longtemps soutenez

Plus en détail

Chap.3 GEOPOLITIQUE DU MONDE ACTUEL

Chap.3 GEOPOLITIQUE DU MONDE ACTUEL Chap.3 GEOPOLITIQUE DU MONDE ACTUEL Quelle était la situation du monde pendant la guerre froide? Quelles est la situation du monde après la guerre froide? Vous collez le vocabulaire sous le titre Hyperpuissante

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. Borne de Verdun Place Carnot, Lyon 2 e. Samedi 19 février 2011 ** *

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. Borne de Verdun Place Carnot, Lyon 2 e. Samedi 19 février 2011 ** * Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion du 95 ème anniversaire de la bataille de Verdun Borne de Verdun Place Carnot, Lyon 2 e Samedi 19 février 2011 ** * 1 Monsieur le

Plus en détail

Allocution d ouverture de M me Priya GAJRAJ Directeur Pays du PNUD. 7 Juin 2016 Commissariat Général de la PNC Kinshasa

Allocution d ouverture de M me Priya GAJRAJ Directeur Pays du PNUD. 7 Juin 2016 Commissariat Général de la PNC Kinshasa ATELIER DE VALIDATION ET FINALISATION DE LA STRATEGIE DE PROMOTION DE L EGALITE DES SEXES ET LUTTE CONTRE LES VIOLENCES SEXUELLES ET BASEES SUR LE GENRE DANS LA POLICE NATIONALE CONGOLAISE Allocution d

Plus en détail

CM2. La violence du 20ème siècle

CM2. La violence du 20ème siècle Programmes d histoire CM2 et 3 ème 2008 + bulletin officiel de janvier 2012 CM2 La violence du 20ème siècle Connaissances Les guerres 1914 1918 et 1939 1945, des conflits mondiaux La première guerre mondiale

Plus en détail

Déclaration sur les Actes de Barbarie á Paris

Déclaration sur les Actes de Barbarie á Paris CENTRE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DU KURDISTAN C.R.S.K. Association de Loi 1901 RDA N W212005346, 4 Rue de Saverne, 21500 DIJON France Dr Ali KILIC Président dralikilic@yahoo.fr www.dralikilic.wordpress.com

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les représentants de la Gendarmerie, des Sapeurs- Pompiers, des Jeunes Sapeurs-Pompiers,

Mesdames et Messieurs les représentants de la Gendarmerie, des Sapeurs- Pompiers, des Jeunes Sapeurs-Pompiers, Messieurs les Anciens Combattants, Mesdames et Messieurs les Elus, Mesdames et Messieurs les représentants de la Gendarmerie, des Sapeurs- Pompiers, des Jeunes Sapeurs-Pompiers, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

NICE / Dévoilement de la stèle de la Ville de Nice en hommage aux martyrs de la barbarie et du terrorisme et à Hervé Gourdel

NICE / Dévoilement de la stèle de la Ville de Nice en hommage aux martyrs de la barbarie et du terrorisme et à Hervé Gourdel NICE / Dévoilement de la stèle de la Ville de Nice en hommage aux martyrs de la barbarie et du terrorisme et à Hervé Gourdel NICE / L année 2015 a été cruelle pour la France et pour les Français. Dévoilement

Plus en détail

5ème leçon: la Seconde Guerre Mondiale 1.Les grandes phases de la guerre:

5ème leçon: la Seconde Guerre Mondiale 1.Les grandes phases de la guerre: 5ème leçon: la Seconde Guerre Mondiale 1.Les grandes phases de la guerre: Carte pp 74-75 + Blitzkrieg ou «guerre-éclair» * La Pologne France et Royaume uni Italie et URSS. Partage de la Pologne A.Les victoires

Plus en détail

DISCOURS DE M. OLIVIER BECHT. Maire de la Ville de Rixheim. Dimanche 14 octobre Monument aux Morts de Rixheim

DISCOURS DE M. OLIVIER BECHT. Maire de la Ville de Rixheim. Dimanche 14 octobre Monument aux Morts de Rixheim DISCOURS DE M. OLIVIER BECHT Maire de la Ville de Rixheim Dimanche 14 octobre 2012 Monument aux Morts de Rixheim Embargo avant diffusion Seule la version prononcée fait foi. Mesdames et Messieurs, Nous

Plus en détail

Inauguration d un buste commémorant le passage de Martin Luther King à la Bourse du Travail Samedi 2 avril - 11h - Place Eugène Varlin

Inauguration d un buste commémorant le passage de Martin Luther King à la Bourse du Travail Samedi 2 avril - 11h - Place Eugène Varlin Inauguration d un buste commémorant le passage de Martin Luther King à la Bourse du Travail Samedi 2 avril - 11h - Place Eugène Varlin Monsieur le premier Adjoint au maire de Lyon et député du Rhône, Cher

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. Cérémonie de commémoration du 90 e anniversaire de la bataille de Verdun

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. Cérémonie de commémoration du 90 e anniversaire de la bataille de Verdun Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon Cérémonie de commémoration du 90 e anniversaire de la bataille de Verdun Hôtel de Ville de Lyon Salon Justin Godart Samedi 4 mars 2006 ** * Monsieur

Plus en détail

Cérémonie à La Chapelle-en-Vercors Discours de Jean-Marc Todeschini (La Chapelle-en-Vercors, lundi 25 juillet 2016)

Cérémonie à La Chapelle-en-Vercors Discours de Jean-Marc Todeschini (La Chapelle-en-Vercors, lundi 25 juillet 2016) Cérémonie à La Chapelle-en-Vercors Discours de Jean-Marc Todeschini (La Chapelle-en-Vercors, lundi 25 juillet 2016) Seul le prononcé fait foi. Monsieur le préfet, Madame la sénatrice de la Drôme, Marie-Pierre

Plus en détail

L'Effroyable Imposture & Le Pentagate

L'Effroyable Imposture & Le Pentagate L Effroyable Imposture Et Le Pentagate L'Effroyable Imposture & Le Pentagate www.editionsdemilune.com L Effroyable Imposture Thierry Meyssan Tiré du livre de Thierry MEYSSAN paru aux éditions Demi-Lune

Plus en détail

La peur : au-delà du sentiment. La peur est un phénomène que peu peuvent définir par des mots clairs et par des

La peur : au-delà du sentiment. La peur est un phénomène que peu peuvent définir par des mots clairs et par des La peur : au-delà du sentiment La peur est un phénomène que peu peuvent définir par des mots clairs et par des sentiments précis. Pourtant, elle fait partie de notre quotidien, se manifeste dans plusieurs

Plus en détail

Discours du Président JEAN KACOU DIAGOU

Discours du Président JEAN KACOU DIAGOU Discours du Président JEAN KACOU DIAGOU A 50 ans, un homme peut encore se projeter dans le rêve d un futur meilleur ; Mais ce futur, ne le conduira dans la plupart des cas, que vers un passé certain, qui

Plus en détail

DISCOURS D OUVERTURE DU DEBAT GENERAL DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES

DISCOURS D OUVERTURE DU DEBAT GENERAL DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES «Une ONU forte, inclusive et ouverte en tant que garante de la gouvernance globale» DISCOURS D OUVERTURE DU DEBAT GENERAL DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES S.E.

Plus en détail

Guerres mondiales et régimes totalitaires /

Guerres mondiales et régimes totalitaires / Guerres mondiales et régimes totalitaires / 1914 1945 Les questions qui suivent ont été réalisée par les élèves de 3 e A et de 3 e B afin d aider chacun à réviser et/ou à vérifier les connaissances acquises.

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion de l inauguration de la place Abbé Pierre. Plateau de La Duchère Lyon 9 e

Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion de l inauguration de la place Abbé Pierre. Plateau de La Duchère Lyon 9 e Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon A l occasion de l inauguration de la place Abbé Pierre Plateau de La Duchère Lyon 9 e Samedi 30 juin 2012 ** * 1 Monsieur le Secrétaire Général

Plus en détail

LES CONFLITS DU PROCHE ET MOYEN-ORIENT (1)

LES CONFLITS DU PROCHE ET MOYEN-ORIENT (1) LES CONFLITS DU PROCHE ET MOYEN-ORIENT (1) Des ressources rares et disputées * une eau rare dans une région aride * Israël (contrôle des eaux du Jourdain) vs Syrie (perte du plateau du Golan) et Jordanie

Plus en détail

Titre du thème : ex Arts,Etats, pouvoir Titre et nature de l'oeuvre : Manhattan-Kaboul

Titre du thème : ex Arts,Etats, pouvoir Titre et nature de l'oeuvre : Manhattan-Kaboul Titre du thème : ex Arts,Etats, pouvoir Titre et nature de l'oeuvre : Manhattan-Kaboul Sphère culturelle de référence : musique occidentale du 21è période, repère évènementiel ou historique: les attentats

Plus en détail

UNESCO, le 10 décembre 2008

UNESCO, le 10 décembre 2008 Discours de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l UNESCO, à l occasion de la cérémonie de remise du Prix UNESCO/Bilbao 2008 pour la promotion d une culture des droits de l homme UNESCO, le 10 décembre

Plus en détail

Un monde tortionnaire 2016 LE PHÉNOMÈNE TORTIONNAIRE ANALYSÉ DANS 9 PAYS 40 ANS DE LUTTE CONTRE LA TORTURE : QUEL BILAN?

Un monde tortionnaire 2016 LE PHÉNOMÈNE TORTIONNAIRE ANALYSÉ DANS 9 PAYS 40 ANS DE LUTTE CONTRE LA TORTURE : QUEL BILAN? Un monde tortionnaire 2016 SONDAGE EXCLUSIF QUE PENSENT LES FRANÇAIS DE LA TORTURE? 40 ANS DE LUTTE CONTRE LA TORTURE : QUEL BILAN? LE PHÉNOMÈNE TORTIONNAIRE ANALYSÉ DANS 9 PAYS QUE CONTIENT LE RAPPORT?

Plus en détail

Discours inauguration de l exposition «L entrée des Russes en guerre» Vendredi 3 octobre 18h30

Discours inauguration de l exposition «L entrée des Russes en guerre» Vendredi 3 octobre 18h30 Discours inauguration de l exposition «L entrée des Russes en guerre» Vendredi 3 octobre 18h30 Monsieur l Ambassadeur de Russie, Monsieur le Préfet, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Je tenais à

Plus en détail

DISCOURS du Maire. Cérémonie du 11 novembre 2014

DISCOURS du Maire. Cérémonie du 11 novembre 2014 DISCOURS du Maire Cérémonie du 11 novembre 2014 Messieurs les Anciens Combattants et leurs portes drapeaux, Mesdames, Messieurs les Présidents et responsables d'associations Villeneuvoises, Mesdames, Messieurs

Plus en détail

Madame le Sous-Préfet, Mon Colonel, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs,

Madame le Sous-Préfet, Mon Colonel, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs, Discours du 8 mai 2013 Cérémonie commémorative du 8 mai 1945 /JL Jean-Claude Villemain Maire de Creil, Conseiller général de l Oise Président de la Communauté de l Agglomération Creilloise Hall d honneur

Plus en détail

DISCOURS DE COMMEMORATION DU 8 MAI mai 2013

DISCOURS DE COMMEMORATION DU 8 MAI mai 2013 DISCOURS DE COMMEMORATION DU 8 MAI 1945 8 mai 2013 Messieurs les représentants des Associations d'anciens combattants, Messieurs les porte-drapeaux, toujours aussi fidèles, Mesdames, Messieurs les représentants

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion des 20 ans de la Grande Mosquée de Lyon. 146, Boulevard Pinel Lyon 8 e

Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion des 20 ans de la Grande Mosquée de Lyon. 146, Boulevard Pinel Lyon 8 e Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon A l occasion des 20 ans de la Grande Mosquée de Lyon 146, Boulevard Pinel Lyon 8 e Mardi 30 septembre 2014 ** * 1 Monsieur le Recteur de la Grande

Plus en détail

La 2 nde Guerre Mondiale

La 2 nde Guerre Mondiale La 2 nde Guerre Mondiale La seconde Guerre Mondiale commença en 1939 par Hitler en Allemagne pour se venger de la France de la Guerre de 1914 (c est la France qui a gagné cette guerre). Après s être assuré

Plus en détail

LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD

LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD Le 10 septembre sera une grande journée de deuil ; les combats font rage. Les allemands reculent, mais pied à pied ; ils ne laissent derrière

Plus en détail

CHAPITRE H2/H3a LA GUERRE AU XXème SIECLE / LE SIECLE DES TOTALITARISMES D UNE GUERRE A L AUTRE ( )

CHAPITRE H2/H3a LA GUERRE AU XXème SIECLE / LE SIECLE DES TOTALITARISMES D UNE GUERRE A L AUTRE ( ) Ce que dit le programme : CHAPITRE H2/H3a LA GUERRE AU XXème SIECLE / LE SIECLE DES TOTALITARISMES D UNE GUERRE A L AUTRE (1914-1947) Guerres mondiales et espoirs de paix Thème 2 : La guerre au XXème siècle

Plus en détail

La presse. Le pouvoir de la presse

La presse. Le pouvoir de la presse La presse Le pouvoir de la presse Monsieur Smith au Sénat de Frank Capra est avant tout un film qui dénonce le pouvoir de la presse et de ceux qui la contrôlent. Mêlant hommes d affaires véreux, corruption

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE. Discours de M. Federico Mayor

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE. Discours de M. Federico Mayor DG/97/43 Original: français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Discours de M. Federico Mayor Directeur général de l Organisation des Nations Unies pour l éducation,

Plus en détail

Test: La Deuxième Guerre mondiale

Test: La Deuxième Guerre mondiale Test: La Deuxième Guerre mondiale A. rai ou faux? Lisez les phrases suivantes. Décidez si chaque énoncé est vrai ou faux. Encerclez votre choix. (10pts) 1. Le calme bizarre qui a régné sur l Europe de

Plus en détail

Que représente Guernica? Contexte historique : Guerre Civile d Espagne ( ) opposant les nationalistes (menés par Franco) aux républicains.

Que représente Guernica? Contexte historique : Guerre Civile d Espagne ( ) opposant les nationalistes (menés par Franco) aux républicains. Que représente Guernica? Contexte historique : Guerre Civile d Espagne (1936-1939) opposant les nationalistes (menés par Franco) aux républicains. Plus précisément : Guernica est une petite ville du Pays

Plus en détail

LA GUERRE FROIDE I. LA NAISSANCE DE LA GUERRE FROIDE. 1. Pourquoi l alliance entre l URSS et les USA prend-elle fin?

LA GUERRE FROIDE I. LA NAISSANCE DE LA GUERRE FROIDE. 1. Pourquoi l alliance entre l URSS et les USA prend-elle fin? LA GUERRE FROIDE I. LA NAISSANCE DE LA GUERRE FROIDE 1. Pourquoi l alliance entre l URSS et les USA prend-elle fin? => Suite à la conférence de Yalta le 1er ministre anglais Churchill, Roosevelt et Staline

Plus en détail

Séance 1 : Découverte Séance 2 : Pour écrire Séance 3 : A toi de jouer. Guernica. L'histoire du tableau. La description du tableau.

Séance 1 : Découverte Séance 2 : Pour écrire Séance 3 : A toi de jouer. Guernica. L'histoire du tableau. La description du tableau. HA29 Guernica Séance 1 : Découverte Séance 2 : Pour écrire Séance 3 : A toi de jouer Guernica L'histoire du tableau La description du tableau éponses Guernica Guernica 1/ Que vois tu sur ce tableau? 2/

Plus en détail

Discours de Gilbert SAUVAN Président du Conseil départemental Député des Alpes de Haute-Provence

Discours de Gilbert SAUVAN Président du Conseil départemental Député des Alpes de Haute-Provence Cérémonie des vœux au Conseil départemental Jeudi 14 janvier 2016 Discours de Gilbert SAUVAN Président du Conseil départemental Député des Alpes de Haute-Provence Je tiens à vous signaler la présence de

Plus en détail

CHAP. III : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANÉANTISSEMENT

CHAP. III : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANÉANTISSEMENT FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE II : GUERRES MONDIALES ET RÉGIMES TOTALITAIRES CHAP. III : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANÉANTISSEMENT Pourquoi le conflit de la Seconde Guerre mondiale

Plus en détail

Le vieil homme quitta comme à regret la chaise longue

Le vieil homme quitta comme à regret la chaise longue II San Diego, Californie, le 10 septembre 2001 Le vieil homme quitta comme à regret la chaise longue d où il observait, d un regard distrait, le va-et-vient dans le port militaire de San Diego. Il avait

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur- Maire de Lyon. A l occasion de la cérémonie des vœux aux Corps constitués. Hôtel de ville de Lyon

Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur- Maire de Lyon. A l occasion de la cérémonie des vœux aux Corps constitués. Hôtel de ville de Lyon Discours de Monsieur Gérard Collomb Sénateur- Maire de Lyon A l occasion de la cérémonie des vœux aux Corps constitués Hôtel de ville de Lyon Lundi 4 janvier 2016 ** * 1 Monsieur le Secrétaire d Etat chargé

Plus en détail

Vidéo 1 : La conférence de San Francisco :

Vidéo 1 : La conférence de San Francisco : Vidéo 1 : La conférence de San Francisco : La Conférence de San Francisco prépare la création de l ONU, dont la charte entre en vigueur le 24 octobre 1945. http://www.dailymotion.com/video/x3ard6v Un nouveau

Plus en détail

PARTIE 1 HISTOIRE! GUERRES MONDIALES ET REGIMES TOTALITAIRES! !! Chapitre 1 : la première guerre mondiale, vers une guerre totale !

PARTIE 1 HISTOIRE! GUERRES MONDIALES ET REGIMES TOTALITAIRES! !! Chapitre 1 : la première guerre mondiale, vers une guerre totale ! PARTIE 1 HISTOIRE GUERRES MONDIALES ET REGIMES TOTALITAIRES 1914-1945 Chapitre 1 : la première guerre mondiale, vers une guerre totale 1914-1918 les extraits vidéos sont tous tirés de l émission de France

Plus en détail

ALLOCUTION DE LA FRANCE AU DEBAT GENERAL ANNUEL DE L ASSEMBLEE GENERALE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE 28 SEPTEMBRE 2015

ALLOCUTION DE LA FRANCE AU DEBAT GENERAL ANNUEL DE L ASSEMBLEE GENERALE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE 28 SEPTEMBRE 2015 ALLOCUTION DE LA FRANCE AU DEBAT GENERAL ANNUEL DE L ASSEMBLEE GENERALE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE 28 SEPTEMBRE 2015 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire général, Mesdames, Messieurs, Notre organisation,

Plus en détail

Le conflit israélo-arabe (de 1948 à nos jours)

Le conflit israélo-arabe (de 1948 à nos jours) ( Di Lella-Marconi- Moualkia) Le conflit israélo-arabe (de 1948 à nos jours) La première guerre israélo-arabe (1948) Depuis la fin du XIXe siècle, un mouvement appelé "sionisme" milite pour la création

Plus en détail

2 nde guerre mondiale : 3 idéologies s opposent (visions du monde) : Communisme / démocratie et liberté / supériorité d une race et dictature.

2 nde guerre mondiale : 3 idéologies s opposent (visions du monde) : Communisme / démocratie et liberté / supériorité d une race et dictature. 2 nde guerre mondiale : 3 idéologies s opposent (visions du monde) : Communisme / démocratie et liberté / supériorité d une race et dictature. LE MONDE DEPUIS 1945 : UNE GÉOPOLITIQUE MONDIALE Après la

Plus en détail

Pages 2-3 : Les régimes totalitaires dans les années 20 et 30

Pages 2-3 : Les régimes totalitaires dans les années 20 et 30 CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU SECONDAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE (1939-1945) Pages 2-3 : Les régimes totalitaires dans les années 20 et 30 1922 : Un nouveau dirigeant prend le pouvoir en Italie

Plus en détail

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) 1. Situer Stalingrad. Stalingrad se trouve en Russie sur les bords de la Volga. 2. Quelles sont les armées en présence? La bataille de Stalingrad oppose l Armée allemande à l Armée russe. 3. Comment sont

Plus en détail

Brevet blanc d Histoire-géographie et d Education civique Lycée français de Tamatave 2014

Brevet blanc d Histoire-géographie et d Education civique Lycée français de Tamatave 2014 Brevet blanc d Histoire-géographie et d Education civique Lycée français de Tamatave 2014 DUREE : 2 heures COEFFICIENT : 2 L usage de la calculatrice et de tout document est interdit. Le sujet est composé

Plus en détail

LE PHENOMENE TERRORISME

LE PHENOMENE TERRORISME TERRORISME Depuis le 11 septembre 2001, le terrorisme est toujours d actualité et bénéficie toujours d une attention constante de la part des autorités. Il figure d ailleurs comme priorité du dernier Plan

Plus en détail

PROGRAMME DE TROISIEME M. TURPIN ANNEE SCOLAIRE 2010/2011

PROGRAMME DE TROISIEME M. TURPIN ANNEE SCOLAIRE 2010/2011 PROGRAMME DE TROISIEME M. TURPIN ANNEE SCOLAIRE 2010/2011 INTRODUCTION (2 heures) PARTIE 1 1914/1945 : GUERRES-DEMOCRATIE-TOTALITARISMES (20 heures + 3) Hist 1. La 1 ère Guerre Mondiale et ses conséquences

Plus en détail

L art de perdre la guerre

L art de perdre la guerre L art de perdre la guerre Le XX e siècle a illustré un paradoxe : la nation la mieux armée et la mieux équipée sur le plan militaire n est pas forcément celle qui gagne la guerre. L Allemagne a perdu la

Plus en détail