Comment convaincre son banquier? Petit-déjeuner du 18 mars 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment convaincre son banquier? Petit-déjeuner du 18 mars 2011"

Transcription

1 Comment convaincre son banquier? Petit-déjeuner du 18 mars

2 Contexte des sociétés, actuellement indissociables (I) EcoWaste SA: société créée en 2004 développant des solutions électroniques, mécaniques et électro-mécaniques à haute valeur ajoutée pour des conteneurs à déchets. Nos produits rendent les conteneurs "intelligents", amènent des solutions "pollueur-payeur" au poids ou au volume et optimisent les flux logistiques avec des mesures de niveau transmises sur un serveur Web. Aujourd'hui ce sont 12 collaborateurs employés (ingénieurs, informaticiens, électroniciens, dessinateurs...) Consommatrice de liquidités depuis sa création..., mais nous avons aujourd'hui un ensemble de produits et services (encore) inégalé en Europe 2

3 Pesée pour conteneurs semi-enterrés, pesée pour conteneurs entièrement enterrés, appareil de mesure de niveau : 3

4 Contexte des sociétés (II) Molok Recycling Company SA, distributrice pour le marché suisse des conteneurs semi-enterrés Molok. Leader du marché pour ce type de conteneurs. Des résultats positifs depuis la prise en mains des activités en 2002 Actuellement 11 collaborateurs employés A financé pour grande part les développements faits par EcoWaste Molok à Blonay City à Bienne 4

5 Contexte des sociétés (III) Molok Italia Srl (Torino) commercialise les produits Molok en Italie et nous appartient EcoWaste SA vend ses produits pour partie à Molok mais aussi à des concurrents de Molok Actuellement nous sommes les seuls en Europe à avoir en interne des compétences d'ingénierie électronique, informatique et mécanique. Cela nous donne une très grande flexibilité face à nos concurrents et une faculté d'adaptation aux demandes clients inégalée Le résultat d'ensemble des sociétés a toujours été positif La banque nous a toujours considéré comme un groupe de sociétés et en a donc analysé les résultats comme tel. 5

6 Nos développements nous ont amenés: A vendre env. 700 conteneurs Molok enterrés et semi-enterrés par an en Suisse dont 15-20% sont équipés d'électronique à investir 1.8 MCHF pour installer à ce jour environ 1'000 appareils électroniques sur des conteneurs de différentes marques en France, Italie (près de Naples!), Belgique, Hollande, Norvège, Finlande, Canada. 6

7 Et donc à devoir trouver des solutions de financements auprès de: privés (family & friends) banques investisseurs (à ce jour plusieurs investisseurs pour un montant de CHF 400'000.- et nous recherchons encore un même montant...) pour le développement de nos produits ainsi que pour regrouper nos activités sur un seul site ayant suffisamment de réserve de capacité pour assurer notre croissance. Le potentiel est de plusieurs milliers de pièces par an. 7

8 Notre relation avec la banque est capitale en raison de l'augmentation des volumes et des marchés (appels d'offres à l'export): Molok LC CA 2002: 50 KCHF, 1.2 MCHF 2007: 100 KCHF, 2.2 MCHF 2008: 200 KCHF, 3.0 MCHF EWaste LC CA 2004: 20 KCHF, : 50 KCHF, 0,75 MCHF 2008: 200 KCHF 1.6 MCHF Compléments temporaires 2009: 250 KCHF 3.9 MCHF 2010: 250 KCHF 4.1 MCHF Compléments temporaires 2009: 250 KCHF 2.0 MCHF 2010: 0 KCHF 2.2 MCHF 8

9 Elle nous a aussi... Accompagné l'achat d'un bâtiment industriel, financé à concurrence de 90% de l'investissement total (2.2 MCHF). Le montage a été le suivant : Prêt hypothécaire 1'270 KCHF Prêt bancaire cautionné par la CRC 500 KCHF Prêt bancaire cautionné par SELT* 235 KCHF Fonds propres 200 KCHF * Le SELT participe également au paiement des intérêts. 9

10 Quelques raisons à nos bonnes relations avec notre banque une communication régulière et transparente quant à nos succès mais aussi quant à nos problèmes des budgets de bonne qualité, reposant sur des hypothèses réalistes le respect de nos engagements (p.ex. situation des débiteurs) une stratégie discutée, et partagée un engagement personnel (humain et financier) sans limite, au service de trois personnes morales et non l'inverse... ce qui se ressent et se voit dans l'allocation et ré-allocation des ressources Créer une relation de confiance 10

11 Convaincre son banquier : les points essentiels Demande Un secteur d'activité porteur Offre Réalisations passées et à venir, mises en relation avec celles des concurrents Qualité du management : capacité à prendre les bonnes orientations stratégiques ainsi que les bonnes décisions tactiques et opérationnelles Un conseiller convaincu de ces éléments est intéressé à défendre nos projets auprès de sa hiérarchie et de ses collègues analystes crédit 11

12 Convaincre son banquier : les aspects financiers Fonds propres : Indépendamment du chiffre d'affaires, la structure du bilan joue également un rôle important, notamment au niveau du ratio des fonds propres + quasi-fonds propres. Financement de la croissance : l'entreprise doit également montrer sa capacité à ne pas reposer exclusivement sur sa banque pour financer sa croissance (réinvestissement des bénéfices, augmentation de capital, etc.) Garanties : elles ne sont pas toujours nécessaires mais aident dans tous les cas. Elles peuvent également être personnelles (p. ex. cautionnement du patron) et faire office de preuve de la conviction de l'entreprise dans son modèle d'affaire. Le conseiller doit également disposer des armes nécessaires pour défendre nos projets auprès de sa hiérarchie et de ses collègues analystes crédit 12

13 Questions? Merci de votre attention! 13

Master MIAGE M2 SIIN

Master MIAGE M2 SIIN Master MIAGE M2 SIIN D313 E-commerce Intitulé : Activité 1 - juin 2012 Réalisé par : BOUCHBAAT Noura Année universitaire : 2011/2012 Partie I : 1) Décrivez la nature de ces risques et donnez des solutions

Plus en détail

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître?

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître? ENSIIE Logistique DM Cas Viviana Wilson JOUËT 3ème année Option NTOE Ce devoir a pour sujet la modernisation de certains composants du système d informations de l entreprise de cosmétiques Viviana, notamment

Plus en détail

Votre avenir Le management du BTP!

Votre avenir Le management du BTP! Votre avenir Le management du BTP! FORMATIONS L ESCT propose toutes ses formations en Centre, en E-Learning et en FOAD : Formations Diplômantes Niveau III (Bac+2) Conducteur de Travaux Bâtiment Gros-Oeuvre

Plus en détail

Deux étapes doivent faire l objet d une étude approfondie :

Deux étapes doivent faire l objet d une étude approfondie : Dans l optique d affiner nos connaissances en stratégie d entreprise, une étude de cas d entreprise est primordiale pour apporter une certaine consolidation des connaissances acquises tout au long du semestre.

Plus en détail

Henri de Castries Président du Directoire

Henri de Castries Président du Directoire Seminaire Presse Suduiraut, 10 juin 2004 Henri de Castries Président du Directoire HDC - Suduiraut - 10/06/04 AXA a construit et consolidé une plateforme sans équivalent Un seul métier bien identifié :

Plus en détail

Comment convaincre. pharmacien hospitalier

Comment convaincre. pharmacien hospitalier Comment convaincre la direction i vision ii d un pharmacien hospitalier Prof. Pascal BONNABRY Congrès GSASA Baden, 16 novembre 2012 Priorités stratégiques de la pharmacie Optimiser la sécurité, l efficience

Plus en détail

L agence d audit et de notation du numérique. La confiance pour le financement et l investissement du numérique

L agence d audit et de notation du numérique. La confiance pour le financement et l investissement du numérique L agence d audit et de notation du numérique La confiance pour le financement et l investissement du numérique Edito Laurent Briziou CEO exaegis Investir c est prédire! Et pour cela, mieux vaut être très

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing D où vient le marketing? T.1 La poêle TEFAL est une poêle qui n attache pas Les piles DURACEL durent plus longtemps EAYSYJET propose des vols aériens à prix bas DARTY offre un excellent

Plus en détail

LIVRET DE L ETUDIANT. BTS COMMERCE INTERNATIONAL À référentiel commun Européen

LIVRET DE L ETUDIANT. BTS COMMERCE INTERNATIONAL À référentiel commun Européen LIVRET DE L ETUDIANT BTS COMMERCE INTERNATIONAL À référentiel commun Européen Le BTS COMMERCE INTERNATIONAL constitue un passeport européen pour une intégration professionnelle rapide. De très nombreuses

Plus en détail

La Poste: une entreprise de services suisse innovante

La Poste: une entreprise de services suisse innovante La Poste: une entreprise de services suisse innovante Exposé de Jürg Bucher Directeur général Conférence de presse de bilan La Poste Suisse Siège principal de la Poste, Berne 24 mars 2010 SEULE LA VERSION

Plus en détail

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3 1 SYLLABUS DES COURS M2 DEFI - Semestre 3 S3 - UE1. Diagnostic économique d entreprise : outils et méthodes (phase 1) Objectif : Connaissance des méthodes et outils du diagnostic économique d entreprise

Plus en détail

SOMMAIRE. JeMoove L'ÉQUIPE JUIN 2016. Yannis RICHARDT. Benjamin SEBAN

SOMMAIRE. JeMoove L'ÉQUIPE JUIN 2016. Yannis RICHARDT. Benjamin SEBAN DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2016 L'ÉCONOMIE COLLABORATIVE 5 6 UN SERVICE INNOVANT 7 UNE STARTUP QUI RELÈVE LES DÉFIS LE DÉMÉNAGEMENT 4 Yannis RICHARDT Co-Founder & CEO L'ÉQUIPE JeMoove 8 Benjamin SEBAN

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Trophée Hydro Innovation HydroGaïa 2016

DOSSIER DE CANDIDATURE Trophée Hydro Innovation HydroGaïa 2016 DOSSIER DE CANDIDATURE Trophée Hydro Innovation HydroGaïa 2016 Ce Dossier de candidature est destiné aux membres du jury du Trophée Hydro Innovation HydroGaïa 2016. Il a vocation à faire comprendre votre

Plus en détail

Processus de vente. Déroulement et documents. Contenu

Processus de vente. Déroulement et documents. Contenu Déroulement et documents Le processus de vente est un déroulement clé dans une opération. Il est divisé en différentes étapes, qui seront accompagnées de divers documents. Contenu Vue d'ensemble du processus

Plus en détail

La posture managériale

La posture managériale d ALAIN RENAULT COMMUNICATION La posture managériale d ALAIN RENAULT COMMUNICATION Entre les nouveaux modèles et concepts de management, il est parfois bien difficile de s y retrouver pour les managers

Plus en détail

Date Travail effectué PROBABILITES CONDITIONNELLES

Date Travail effectué PROBABILITES CONDITIONNELLES Date Travail effectué 06/09 Prise de contact. Présentation du programme et de l épreuve de BTS. Devoir maison (Exercice analyse BTS 2007) A faire pour le 13/09 PROBABILITES CONDITIONNELLES Introduction

Plus en détail

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS PROBLÈMES STRUCTURELS RECHERCHE ÉCONOMIQUE mars 15 N 18 Y-a-t-il un problème si les taux d intérêt sont négatifs? De plus en plus de taux d intérêt à ans, à 5 ans sont devenus négatifs. Ceci génère une

Plus en détail

Herzlich Willkommen sportclic.ch

Herzlich Willkommen sportclic.ch Herzlich Willkommen sportclic.ch Swiss Olympic L outil Internet de Swiss Olympic Nationales Olympisches Komitee pour le management du sport Referent: Max Muster Datum: Tag. Monat. 2009 Ort: Haus des Sports

Plus en détail

Résultats annuels 2010-2011. Résultats annuels 2010-2011 15 juin 2011

Résultats annuels 2010-2011. Résultats annuels 2010-2011 15 juin 2011 15 juin 2011 Sommaire Présentation générale et faits marquants Résultats annuels consolidés Perspectives Annexes 2 Acteur clé de la distribution de produits et services télécom Présent dans 12 pays européens

Plus en détail

CH25 - LA FONCTION COMPTABLE ET FINANCIERE

CH25 - LA FONCTION COMPTABLE ET FINANCIERE CH25 - LA FONCTION COMPTABLE ET FINANCIERE La gestion financière et la comptabilité relève d enseignements spécifiques. Le chapitre ne consiste pas à traiter des points techniques, mais à situer la place

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches?

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches? ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE Quelles démarches? DÉFINITION Une étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché.

Plus en détail

RÈGLEMENT 175.31.1 sur la comptabilité des communes (RCCom)

RÈGLEMENT 175.31.1 sur la comptabilité des communes (RCCom) Adopté le 14.12.1979, entrée en vigueur le 01.01.1980 - Etat au 01.07.2006 (en vigueur) RÈGLEMENT 175.31.1 sur la comptabilité des communes (RCCom) du 14 décembre 1979 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD

Plus en détail

Exercice 12 du cours de Gestion Financière à Court Terme : Plan de trésorerie au jour le jour

Exercice 12 du cours de Gestion Financière à Court Terme : Plan de trésorerie au jour le jour Exercice 12 du cours de Gestion Financière à Court Terme : Plan de trésorerie au jour le jour Monsieur Théjiji gère la trésorerie de son entreprise. En mission dans son service au premier trimestre de

Plus en détail

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif La puissance d Ariba au service des clients SAP Les avantages du commerce collaboratif Sommaire 4 9 10 12 14 18 20 22 24 Promouvoir l entreprise en réseau Une alliance solide Le commerce collaboratif avec

Plus en détail

REFERENCIELS BACHELOR CONSEIL & DEVELOPPEMENT

REFERENCIELS BACHELOR CONSEIL & DEVELOPPEMENT REFERENCIELS BACHELOR CONSEIL & DEVELOPPEMENT TRONC COMMUN (220 heures) EUROPE UE A (120 à 140 h) L Europe, une histoire et une géographie Les institutions et le droit communautaire Les grands enjeux de

Plus en détail

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Digitalisation de la relation client Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Méthodologie de l étude L enquête a été menée auprès de 200 dirigeants (ou de leur N-1) au sein d organisations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 1 ER RÉSEAU NATIONAL DÉDIÉ À LA VENTE DE PROGRAMMES IMMOBILIERS NEUFS CONTACT PRESSE :

DOSSIER DE PRESSE 1 ER RÉSEAU NATIONAL DÉDIÉ À LA VENTE DE PROGRAMMES IMMOBILIERS NEUFS CONTACT PRESSE : DOSSIER DE PRESSE 1 ER RÉSEAU NATIONAL DÉDIÉ À LA VENTE DE PROGRAMMES IMMOBILIERS NEUFS CONTACT PRESSE : Infinités Communication 1 rue du Moulin - 78590 Rennemoulin Aurélie TENNEREL : aurelie@infinites.fr

Plus en détail

INVESTIR DANS LE STOCK

INVESTIR DANS LE STOCK INVESTIR DANS LE STOCK Il est une cause entendue par tous les décideurs formés au politiquement correct de la gestion, qu il vaut mieux détenir de la trésorerie que des stocks. Le bon sens commun fait

Plus en détail

Analyse du Risque de Crédit Bancaire Migros (Genève)

Analyse du Risque de Crédit Bancaire Migros (Genève) Analyse du Risque de Crédit Bancaire Migros (Genève) Le rapport d activité 05: http://wwwmigros-genevech/html/extrefjsp?extref=/pdf/migrosra05pdf Le détail des calculs se trouve dans le fichier Excel joint

Plus en détail

Valoriser votre cabinet par les Ressources Humaines

Valoriser votre cabinet par les Ressources Humaines Valoriser votre cabinet par les Ressources Humaines Se connaître Qui est seul dans sa structure? 2-3 personnes? Plus 3-5 personnes? Plus de 5 personnes? Qui a embauché dans les 12 derniers mois? Qui envisage

Plus en détail

Partenaire de vos ambitions

Partenaire de vos ambitions Partenaire de vos ambitions CONSEIL EN RECRUTEMENT & EVALUATION DE CADRES ET DIRIGEANTS Badenoch & Clark Filiale du Groupe Adecco CA 2014 20 milliards d Résultat 2014 638 millions d 5Continents 60Pays

Plus en détail

bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013

bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013 bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013 Le dernier trimestre a confirmé les attentes quant au recul des volumes de courrier. Les volumes de paquets ont enregistré une croissance solide en 2013,

Plus en détail

Détail du programme par Unité d Enseignement

Détail du programme par Unité d Enseignement Détail du programme par Unité d Enseignement UE 1 - INTRODUCTION AU DROIT : 150 heures / 12 ECTS Semestre 1 : 6 ECTS 1. Introduction générale au droit 1.1 Prolégomènes 1.2 Les sources du droit 1.3 La preuve

Plus en détail

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON RAPPORT DE GESTION SUR LES OPERATIONS DE L'EXERCICE CLOS

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2007

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2007 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2007 Les états financiers consolidés annuels vérifiés de 2007 de la Banque CIBC et le rapport de gestion

Plus en détail

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES Depuis plusieurs années, les Professions Juridiques connaissent de profondes mutations. Stratégie, marketing et management font désormais

Plus en détail

Finances. Ventilation par programme des dépenses de l'esa en 2004, en Meuro

Finances. Ventilation par programme des dépenses de l'esa en 2004, en Meuro Finances Recettes et dépenses En 2004, le budget global de l Agence, consacré au financement de ses programmes et de ses autres activités, a représenté (avec le report des crédits de paiement de 2003)

Plus en détail

LE STATIONNEMENT : LES MARCHÉS, LES ACTEURS

LE STATIONNEMENT : LES MARCHÉS, LES ACTEURS LE STATIONNEMENT : LES MARCHÉS, LES ACTEURS SOMMAIRE 2 4 6 8 10 PETITE HISTOIRE DU STATIONNEMENT LE MARCHÉ DU STATIONNEMENT LE MARCHÉ DANS LE MONDE LE MARCHÉ EN FRANCE INDIGO PETITE HISTOIRE DU STATIONNEMENT

Plus en détail

émunération et carrière

émunération et carrière Rémunération des fonctionnaires fédéraux Comparaison avec le secteur privé et le secteur public Édition : mars 2016 Document réalisé par l équipe politique de rémunération et de carrière Table des matières

Plus en détail

L innovation par les services

L innovation par les services L innovation par les services Evelyne MAGNAVAL Concevons / Innovons / Respectons 1 09/2014 CONFIDENTIEL Portée générale de l innovation par les services Concevons / Innovons / Respectons 2 09/2014 CONFIDENTIEL

Plus en détail

KAELCONSULTING'BOOK BUSINESS LEADERSHIP CONSULTING. KAELCONSULTING Business Leadership Consulting www.kaelconsulting.com

KAELCONSULTING'BOOK BUSINESS LEADERSHIP CONSULTING. KAELCONSULTING Business Leadership Consulting www.kaelconsulting.com KAELCONSULTING'BOOK BUSINESS LEADERSHIP CONSULTING KAELCONSULTING Business Leadership Consulting www.kaelconsulting.com Créer le futur en manageant le présent Mon nom est Kael KOLODZIEJ. J'accompagne dirigeants,

Plus en détail

GUIDE DU CREATEUR D ENTREPRISE DANS LE CANTON DE GENEVE. Introduction p Structure de base p Les états financiers p.

GUIDE DU CREATEUR D ENTREPRISE DANS LE CANTON DE GENEVE. Introduction p Structure de base p Les états financiers p. GUIDE DU CREATEUR D ENTREPRISE DANS LE CANTON DE GENEVE VII. Business Plan Introduction p. 91 Définition p. 91 Objectifs p. 91 Exemples p.91 1. Structure de base p. 92 2. Les états financiers p. 94 2.1.

Plus en détail

A F R I C O N S U L T

A F R I C O N S U L T L A F R I C O N S U L T CALENDRIER PAR DOMAINES DES PROGRAMMES DE FORMATION 06 Afin de les repérer plus aisément, nos programmes sont présentés dans le calendrier ci-dessous, par grands domaines de compétences

Plus en détail

Conditions générales de vente à distance des articles Pour-elles shop :

Conditions générales de vente à distance des articles Pour-elles shop : Conditions générales de vente à distance des articles Pour-elles shop : Valablement représentée par : la SPRL Histoires de Femme Dont le siège social est situé au 58-62 Rue des Tanneurs à 1000 Bruxelles

Plus en détail

Circulaire 2008/24 Surveillance et contrôle interne banques. Surveillance et contrôle interne dans le secteur

Circulaire 2008/24 Surveillance et contrôle interne banques. Surveillance et contrôle interne dans le secteur Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Drupagora 2016 Le projet qui a convaincu la Croix-Rouge française de miser sur Drupal

Drupagora 2016 Le projet qui a convaincu la Croix-Rouge française de miser sur Drupal Drupagora 2016 Le projet qui a convaincu la Croix-Rouge française de miser sur Drupal @CroixRouge @KleeInteractive @drupagora SOMMAIRE 1. Présentations 2. Contexte et enjeux 3. Le Projet 4. Mais encore

Plus en détail

Optimisez la tenue de la comptabilité grâce aux échanges bancaires et à la solution proposée par jedeclare.com

Optimisez la tenue de la comptabilité grâce aux échanges bancaires et à la solution proposée par jedeclare.com Optimisez la tenue de la comptabilité grâce aux échanges bancaires et à la solution proposée par jedeclare.com 1 Les intervenants Pascale TRAVERS, Chef de Produit Flux Caisse Fédérale de Crédit Mutuel

Plus en détail

Annexes. Charte. 12, place des Etats-Unis - 75783 Paris Cedex 16 - France Phone 33 (0) 1 41 00 41 00 - Fax 33 (0) 1 41 00 41 41 www.pernod-ricard.

Annexes. Charte. 12, place des Etats-Unis - 75783 Paris Cedex 16 - France Phone 33 (0) 1 41 00 41 00 - Fax 33 (0) 1 41 00 41 41 www.pernod-ricard. Annexes Charte 12, place des Etats-Unis - 75783 Paris Cedex 16 - France Phone 33 (0) 1 41 00 41 00 - Fax 33 (0) 1 41 00 41 41 www.pernod-ricard.com Culture Pernod Ricard a réussi une formidable croissance

Plus en détail

Sommaire. Maroc reservation lycée lamsalla 1

Sommaire. Maroc reservation lycée lamsalla 1 Sommaire I. Déroulement du projet :... 2 A. Faire connaissance... 2 B. S ouvrir sur le monde extérieur :... 2 C. Mieux connaître soi-même :... 2 D. Trouver un consensus... 2 E. Gérer la responsabilité...

Plus en détail

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Déroulement : 1. Constat : L emploi en Alsace Lucas Fattori, responsable

Plus en détail

e-comptabilité? La comptabilité dématérialisée, une évolution majeure en marche

e-comptabilité? La comptabilité dématérialisée, une évolution majeure en marche e-comptabilité? La comptabilité dématérialisée, une évolution majeure en marche Comment optimiser ses relations avec son expert-comptable grâce à l e- Comptabilité? Vous allez découvrir comment la mise

Plus en détail

Management des Achats & Approvisionnement. Formation. Management des achats &Approvisionnement

Management des Achats & Approvisionnement. Formation. Management des achats &Approvisionnement Formation Page 1/5 Management des achats &Approvisionnement Référence : Durée 1 : 1 semaine Date : Du 08 au 12 Février 2016 Type de formation : Inter-Entreprise Lieu : INTERNALE CONSULTING-CASABLANCA (MAROC)

Plus en détail

Le Groupe Manutan Acteur européen majeur de la distribution aux Entreprises et Collectivités. Groupe Manutan Le 17 décembre 2015

Le Groupe Manutan Acteur européen majeur de la distribution aux Entreprises et Collectivités. Groupe Manutan Le 17 décembre 2015 Le Groupe Manutan Acteur européen majeur de la distribution aux Entreprises et Collectivités Groupe Manutan Le 17 décembre 2015 Sommaire 1 Présentation du Groupe 2 L actualité du Groupe 3 Résultats au

Plus en détail

Évolution de la compétitivité-prix de l hôtellerie suisse de villégiature au niveau international

Évolution de la compétitivité-prix de l hôtellerie suisse de villégiature au niveau international Évolution de la compétitivité-prix de l hôtellerie suisse de villégiature au niveau international L étude présentée ici analyse, pour la seconde fois depuis 23, l évolution de la compétitivitéprix de l

Plus en détail

Bulletin de souscription au Contrat d'assurance. Contrat Zurich n 7 400 026 945 / CGPI-CIF Membres de l'anacofi

Bulletin de souscription au Contrat d'assurance. Contrat Zurich n 7 400 026 945 / CGPI-CIF Membres de l'anacofi Bulletin de souscription au Contrat d'assurance Contrat Zurich n 7 400 026 945 / CGPI-CIF Membres de l'anacofi Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Identité de l Assuré (personne morale ou physique)

Plus en détail

DELIBERATIONS. (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 15/11/2013

DELIBERATIONS. (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 15/11/2013 DELIBERATIONS (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 15/11/2013 Le présent document regroupe l'ensemble des délibérations accompagnées de leur(s) annexe(s), classés par élus rapporteur et par compétences.

Plus en détail

Marketing CONSIGNES SUJET. Durée de l épreuve: 2 heures. Ce cas a été rédigé par IECS Strasbourg. RELLE 2

Marketing CONSIGNES SUJET. Durée de l épreuve: 2 heures. Ce cas a été rédigé par IECS Strasbourg. RELLE 2 Marketing Ce cas a été rédigé par IECS Strasbourg. Durée de l épreuve: heures. CONSIGNES Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. AVERTISSEMENT: Le cas Bouygues Telecom a pour but de repérer

Plus en détail

Global Retail CIO Survey 2010

Global Retail CIO Survey 2010 10 2010 : Adapter la supply chain au service du consommateur Les Sponsors Recherche conduite par 10 Aperçu général Aldata et IBM vous présentent la deuxième édition de leur étude sur la grande distribution

Plus en détail

La gestion de patrimoine accessible à tous. Peter Van Heeke, General Manager

La gestion de patrimoine accessible à tous. Peter Van Heeke, General Manager La gestion de patrimoine accessible à tous Peter Van Heeke, General Manager La gestion de patrimoine accessible à tous 1 Introduction MeDirect 2 Collaboration avec Morningstar, leader mondial de l expertise

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT D UNE COOPÉRATIVE DE SERVICES À LA PERSONNE SPÉCIALISÉE DANS L INFORMATIQUE. Initiative

Plus en détail

L' ÉTAT DE RAPPROCHEMENT

L' ÉTAT DE RAPPROCHEMENT COKELAER FLORENT PBC SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE DE CHAUFFAGE rue Orphée Variscotte B.P. 64 59660 MERVILLE L' ÉTAT DE RAPPROCHEMENT Lycée FLORA TRISTAN Rue du Général de Gaule 62190 LILLERS SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

FOURNITURE DE SEPT BISTOURIS ELECTRIQUES

FOURNITURE DE SEPT BISTOURIS ELECTRIQUES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BESANÇON DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES EQUIPEMENTS MEDICAUX SERVICE BIOMEDICAL HÔPITAL JEAN MINJOZ 1 BOULEVARD FLEMING Affaire suivie par : Mr J. JOUAN Tél

Plus en détail

Calendrier des examens - session Janvier ème Année Licence Appliquée en Economie : (Techniques du Commerce International)

Calendrier des examens - session Janvier ème Année Licence Appliquée en Economie : (Techniques du Commerce International) 3 ème Année Licence Appliquée en Economie : (Techniques du Commerce International) Mercredi 03/01/2018 Techniques douanières et de transit 12H00 02 :00 Jeudi 04/01/2018 Techniques de négociation commerciale

Plus en détail

BUSINESS PLAN PRESENTATION DE PROJET

BUSINESS PLAN PRESENTATION DE PROJET BUSINESS PLAN PRESENTATION DE PROJET Nom du créateur/repreneur Adresse personnelle du créateur Dénomination de l'entreprise Adresse d'implantation de l'entreprise Coordonnées Email / téléphone fixe, portable

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL. Propulsion VENTES Inc. 8234, Marie-Victorin, Contrecoeur, QC, Canada J0L 1C0

CONTRAT DE TRAVAIL. Propulsion VENTES Inc. 8234, Marie-Victorin, Contrecoeur, QC, Canada J0L 1C0 Propulsion VENTES Inc. 8234, Marie-Victorin, Contrecoeur, QC, CANADA J0L 1C0 Tél. & Fax : (514) 990-1141 Sans frais : 1-866-990-1141 URL : www.propulsionventes.com CONTRAT DE TRAVAIL Entre : Propulsion

Plus en détail

La chaîne logistique virtuelle de Cisco Systems

La chaîne logistique virtuelle de Cisco Systems La chaîne logistique virtuelle de Cisco Systems Kevin DEAN Industry Partner Internet Business Solutions, Cisco Systems La chaîne logistique de Cisco ne cesse d évoluer. La présentation d aujourd hui ne

Plus en détail

20 juin 2016. Ausy et Randstad annoncent leur volonté de se rapprocher

20 juin 2016. Ausy et Randstad annoncent leur volonté de se rapprocher 20 juin 2016 Ausy et Randstad annoncent leur volonté de se rapprocher Le Conseil d administration d Ausy soutient à l unanimité le projet d offre publique d achat de Randstad Randstad France, une filiale

Plus en détail

PATRIMOINE INFORMATIONNEL. DOMINIQUE ORBAN DE XIVRY dominique.orban@rever.eu

PATRIMOINE INFORMATIONNEL. DOMINIQUE ORBAN DE XIVRY dominique.orban@rever.eu PATRIMOINE INFORMATIONNEL DOMINIQUE ORBAN DE XIVRY dominique.orban@rever.eu REVER (spin-off de l université de namur - belgique) informations structurées ÉDITEUR DE LOGICIELS SPÉCIALISÉS «DONNÉES» «aller

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Résultats semestriels d avril à septembre pour l exercice 2017/18

COMMUNIQUE DE PRESSE. Résultats semestriels d avril à septembre pour l exercice 2017/18 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats semestriels d avril à septembre pour l exercice 2017/18 LEM annonce un taux de croissance à deux chiffres de ses ventes et de ses bénéfices le Conseil d'administration de

Plus en détail

Contrôleur de Gestion au sein de la Direction Contôle de Gestion et Pilotage de la performance Banque Populaire de Rabat Kénitra (entité du CPM)

Contrôleur de Gestion au sein de la Direction Contôle de Gestion et Pilotage de la performance Banque Populaire de Rabat Kénitra (entité du CPM) Analyste financier Contrôleur de Gestion au sein de la Direction Contôle de Gestion et Pilotage de la performance Banque Populaire de Rabat Kénitra (entité du CPM) Expérience professionnelle Depuis Janvier

Plus en détail

Attribution de warrants cotés en bourse aux membres du personnel

Attribution de warrants cotés en bourse aux membres du personnel Attribution de warrants cotés en bourse aux membres du personnel Bruxelles, le 24 février 2015 Table des matières 1. Parties concernées et leur rôle 2. Principes de base 3. Cadre légal 4. Faits & chiffres

Plus en détail

EFFITRAILER TM, la solution d optimisation du parc de semi-remorques, pour une meilleure sécurité, profitabilité et qualité de services

EFFITRAILER TM, la solution d optimisation du parc de semi-remorques, pour une meilleure sécurité, profitabilité et qualité de services Novembre 2015 MICHELIN solutions dévoile une nouvelle solution de gestion de flottes EFFITRAILER TM, la solution d optimisation du parc de semi-remorques, pour une meilleure sécurité, profitabilité et

Plus en détail

Programme de principes essentiels de gouvernance à but non lucratif (Programme OBNL)

Programme de principes essentiels de gouvernance à but non lucratif (Programme OBNL) Programme de principes essentiels de gouvernance à but non lucratif (Programme OBNL) Formulaire de demande d admission PROGRAMME DE PRINCIPES ESSENTIELS DE GOUVERNANCE À BUT NON LUCRATIF (PROGRAMME OBNL)

Plus en détail

Maîtrisez votre risque crédit en toute autonomie!

Maîtrisez votre risque crédit en toute autonomie! Trade Credit Re Maîtrisez votre risque crédit en toute autonomie! www.tcre.com 1 TCRe élimine le risque de défaut de paiement en offrant aux assurés une liberté sans égal dans leur gestion du crédit client

Plus en détail

Le cautionnement, un outil public de financement pour la réalisation de vos projets

Le cautionnement, un outil public de financement pour la réalisation de vos projets Le cautionnement, un outil public de financement pour la réalisation de vos projets Petit Déjeuner des PME & Start-up 25 janvier 2008 François de Coulon, Chef de projet, Service de l économie, du logement

Plus en détail

Réponse de la BNP-Paribas, reçue le 12 décembre 2014

Réponse de la BNP-Paribas, reçue le 12 décembre 2014 Réponse de la BNP-Paribas, reçue le 12 décembre 2014 1/ Où va l argent que vos clients déposent sur leurs comptes à la BNP? Est-il possible qu une partie de ces fonds soient utilisés pour effectuer des

Plus en détail

Principes de l'analyse financière dans la gestion d'actifs de la Banque CIC. 30 avril 2018

Principes de l'analyse financière dans la gestion d'actifs de la Banque CIC. 30 avril 2018 Principes de l'analyse financière dans la gestion d'actifs de la Banque CIC 30 avril 2018 Table des matières Philosophie de placement de la Banque CIC Analyse financière relative au portefeuille Processus

Plus en détail

BACHELOR «BUSINESS MANAGEMENT» La communauté «MON BACHELOR»

BACHELOR «BUSINESS MANAGEMENT» La communauté «MON BACHELOR» La communauté «MON» est un groupement d'écoles privées d'enseignement technique supérieur et de centres de formation nationaux et bientôt internationaux vous proposant de préparer un dans les domaines

Plus en détail

L archivage numérique aux AFS

L archivage numérique aux AFS Département fédéral de l intérieur DFI Archives fédérales suisses AFS L archivage numérique aux AFS Prestations pour les clients extérieurs à l administration fédérale 17.02.2016 Sommaire 1 Les Archives

Plus en détail

dossier de partenariat

dossier de partenariat l école de la 2 ème chance de marseille Insertion professionnelle et sociale de jeunes adultes sans diplôme dossier de partenariat edito Un enjeu sociétal L emploi et la professionnalisation des jeunes

Plus en détail

Baromètre bancaire 2016 Conférence de presse

Baromètre bancaire 2016 Conférence de presse Baromètre bancaire 2016 Conférence de presse Martin Hess, Responsable Politique économique Association suisse des banquiers, 1 er septembre 2016 Zurich Mot de bienvenue Sindy Schmiegel Responsable Communication

Plus en détail

Web Analytics Les meilleures pratiques pour optimiser les performances

Web Analytics Les meilleures pratiques pour optimiser les performances Sans mesure, pas d'optimisation A. Introduction 15 B. Pourquoi travailler en aveugle? 17 C. L'analyse 18 D. Informatique et marketing 19 Les outils web analytics A. Introduction 23 B. Fonctionnement des

Plus en détail

Atteignons vos objectifs ensemble

Atteignons vos objectifs ensemble Atteignons vos objectifs ensemble DEVENIR VOTRE COACH FINANCIER ABORDER VOS BESOINS IDENTIFIER LES SOLUTIONS PERTINENTES ANALYSER VOTRE SITUATION Vos conditions exclusives Offre Corporate Crédit Agricole

Plus en détail

Introduc)on à la comptabilité analy)que télécoms Généralités et terminologie

Introduc)on à la comptabilité analy)que télécoms Généralités et terminologie 1 Introduc)on à la comptabilité analy)que télécoms Généralités et terminologie 2 Définition La comptabilité analytique est un outil d aide à la décision. Elle peut être définie comme l ensemble des techniques

Plus en détail

Prochaine publication. Portrait de l emploi des technologies de l information au sein du gouvernement québécois. Prochain bulletin S@voir.

Prochaine publication. Portrait de l emploi des technologies de l information au sein du gouvernement québécois. Prochain bulletin S@voir. Septembre 2006 Volume 6, numéro 4 Prochaine publication Un rapport d analyse de données de l Enquête sur la population active portant sur les ressources humaines en science et technologie paraîtra au cours

Plus en détail

Gestion des Tiers - fournisseurs. 1. Contexte 2. Règles «métier» (rappels) 3. Référentiel «tiers» 4. Outils (RESEDA GESLAB

Gestion des Tiers - fournisseurs. 1. Contexte 2. Règles «métier» (rappels) 3. Référentiel «tiers» 4. Outils (RESEDA GESLAB RESEDA Gestion des Tiers - fournisseurs 1. Contexte 2. Règles «métier» (rappels) 3. Référentiel «tiers» 4. Outils (RESEDA GESLAB 2 1 - Référentiel des tiers: le contexte Création du Service Central du

Plus en détail

vérifiables et quantifiés si possible

vérifiables et quantifiés si possible ANNEXE 1 CADRE LOGIQUE Objectifs globaux Objectif spécifique Logique d'intervention OG 1/ Contribuer à l amélioration du système éducatif dans les cinq pays retenus, afin de participer à la réalisation

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise La Banque Populaire des Alpes est rattachée au groupe BPCE, 2e groupe bancaire en France. Banque régionale et coopérative, la Banque Populaire des Alpes développe les valeurs

Plus en détail

La création du leader européen des services aux seniors CE COMMUNIQUE N EST PAS DESTINÉ À ÊTRE DISTRIBUÉ AUX ETATS-UNIS

La création du leader européen des services aux seniors CE COMMUNIQUE N EST PAS DESTINÉ À ÊTRE DISTRIBUÉ AUX ETATS-UNIS La création du leader européen des services aux seniors INFORMATION IMPORTANTE Information importante Cette présentation ne constitue pas et ne doit pas être regardé comme une offre ni une sollicitation

Plus en détail

Communiqué de presse. Toshiba présente son premier Chromebook: style, vitesse et simplicité pour exploiter le potentiel du Cloud en toute liberté

Communiqué de presse. Toshiba présente son premier Chromebook: style, vitesse et simplicité pour exploiter le potentiel du Cloud en toute liberté Toshiba présente son premier Chromebook: style, vitesse et simplicité pour exploiter le potentiel du Cloud en toute liberté Communiqué de presse Communiqué de presse Communiqué de presse Communiqué de

Plus en détail

Coopérative et finance solidaire peuventelles devenir des modèles d avenir pour les. projets biomasse-énergie et biomassematière?

Coopérative et finance solidaire peuventelles devenir des modèles d avenir pour les. projets biomasse-énergie et biomassematière? Coopérative et finance solidaire peuventelles devenir des modèles d avenir pour les projets biomasse-énergie et biomassematière? Réseau Financité Objet social : promouvoir la finance responsable et solidaire

Plus en détail

Avec DIGITECH, la dématérialisation de l information devient un outil de pilotage de la Relation Citoyen

Avec DIGITECH, la dématérialisation de l information devient un outil de pilotage de la Relation Citoyen Avec DIGITECH, la dématérialisation de l information devient un outil de pilotage de la Relation Citoyen Dans toutes les organisations, la circulation et le partage de l information sont stratégiques.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. LEM continue sur le chemin de la croissance

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. LEM continue sur le chemin de la croissance COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultat du 3 e trimestre et des neufs premiers mois d avril à décembre pour l exercice 2017/18 LEM continue sur le chemin de la croissance Fribourg, 8 février 2018 LEM (SIX: LEHN),

Plus en détail

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur Sommaire Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Les OSCARDS 2009 récompensent 17 cartes bancaires innovantes

Les OSCARDS 2009 récompensent 17 cartes bancaires innovantes Les OSCARDS 2009 récompensent 17 cartes bancaires innovantes Les OSCARDS des cartes innovantes visent à valoriser la démarche de créativité marketing qui anime les banques et la recherche de différenciations

Plus en détail

ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE

ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE Pays Allemagne Belgique Espagne France Italie Royaume- Uni Suisse Bund (fédération) Régime général des OSBL Impôt sur le revenu Impôt sur les sociétés Impôt

Plus en détail

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION La fonction de distribution se situe entre la fonction de production et la fonction de consommation. La distribution couvre l ensemble

Plus en détail

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 SONDAGE : LES BANQUES ET L EURO : CONFIANCE DES FRANÇAIS La dernière enquête de l Observatoire de l opinion, menée par l Ireq en juin 1998, montre aussi que

Plus en détail

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF À VOTRE SERVICE

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF À VOTRE SERVICE LE FINANCEMENT PARTICIPATIF À VOTRE SERVICE LE CROWDFUNDING DANS LE MONDE 34,4 Md$ en 2015 (x2 vs. 2014) 1 000Md$ 2020 17,3Md$ 9,5Md$ 6,5Md$ 3,5Md$ 10,5Md$ 34,4Md$ 2015 16,2Md$ 2014 3,4Md$ Selon Forbes

Plus en détail

1 er réseau de magasins franchisés en France Dans la distribution de produits biologiques et naturels

1 er réseau de magasins franchisés en France Dans la distribution de produits biologiques et naturels 1 er réseau de magasins franchisés en France Dans la distribution de produits biologiques et naturels LA VIE CLAIRE appuie son activité sur un marché en pleine expansion. LA VIE CLAIRE : 60 ans d expérience

Plus en détail