Le journal du Secours Catholique des Hauts-de-Seine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le journal du Secours Catholique des Hauts-de-Seine"

Transcription

1 Regards 92 Le journal du des Hauts-de-Seine nos actions - p. 2-3 notre délégation - p. 4-5 notre association - p. 6-7 notre mission - p. 8 N 30 Automne 2012 Edito La formation avec la parabole des deux loups La formation, c est un peu comme si deux loups s affrontaient en nous : Le premier loup tend vers ce qui est bon et juste. Il nous rend accueillant à l autre tel qu il est, il fait droit à l écoute et la patience, il conjugue discernement et exigence, fraternité et compétence. Il porte le souci du devenir de chacun, de la justice, du pardon et de la paix. Il inscrit notre action au sein d une équipe où chacun à sa place et où chacun lui donne tout son sens. Le second loup nous centre plutôt sur nous-même, autosuffisant, capable de colère et de jalousie, prompt à enfermer dans des cases et des jugements, des incompréhensions et des impatiences. Il fait de nous le propriétaire de notre action, peu enclin au dépassement d expériences difficiles, à l ouverture ou à une quelconque évolution. Le combat est souvent âpre, tant les deux loups veulent dominer notre esprit et notre manière d être en relation. - Mais alors, lequel des deux l emporte? - Celui que nous nourrissons

2 nos actions nos actions Territoire 9 collines Une journée de convivialité à Thoiry Ça bouge! Le 34, rue Steffen étant en travaux jusqu à juin prochain, nous avons déménagé dans les locaux de la paroisse St Jean des Grésillons à Gennevilliers : 17, rue du 19 mars GENNEVILLIERS Ça s en va! Notre aumônier Nico a été nommé à Nanterre, notre vice-présidente Christiane Jacquet est partie à Nantes, et notre animateur logement a été missionné à la région! Ça arrive! Olivier Morand a été nommé aumônier de la délégation, Isabelle Moizon est la nouvelle-vice présidente, et Vincent est le nouvel animateur logement! Territoire Boucle Nord Atelier des chefs à Dom Asile Samedi 3 juin sonnait le départ d une journée de découverte du parc animalier de Thoiry pour un groupe d environ 50 personnes de tous âges et tous horizons, fréquentant les centres d accueil du de Chaville. Sous un temps magnifique, certains d entre nous ont tout vu, tandis que d autres se sont promenés à leur rythme, seuls ou en petits groupes, l un aidant l autre, mais personne ne s est perdu! Nous avons apprécié le pique-nique qui nous a permis d échanger au calme, de partager des tas de bonnes choses et de buller au soleil Grand bol d air pour tous, première occasion de sortir de Chaville depuis des années pour d autres... Qu il est précieux de vivre des temps de détente et de ressourcement, où le quotidien s évade dans la savane africaine à une heure de car de Chaville! Didier de Lalande Le Président de la République à la Rampe Portes et forêts : Paella, beignets, flan de coco et autres spécialités au menu de Meudon-la-Forêt! Poussés par l envie de se réunir autour d un repas, nous avons décidé d organiser un déjeuner samedi 16 juin dernier réunissant autour du Père Benoit, accueillants et accueillis de la demande alimentaire. Et c est dans la bonne humeur et la convivialité que nous avons goûté aux spécialités de chacun. Le plaisir de faire découvrir à son voisin un petit peu de soi a certainement contribué au succès de ce déjeuner. De l avis général, c est à refaire très vite Chantal Lecapelain Depuis janvier 2012, l équipe de bénévoles de Dom Asile organise une fois par mois un atelier cuisine. L envie était de trouver une activité ludique et conviviale en dehors de l accueil traditionnel. Cette belle initiative est l occasion pour chacun des participants de transmettre un peu de sa culture, mais aussi de comprendre comment acheter et cuisiner en France. Mais c est surtout une opportunité pour déguster de très bonnes choses dans une atmosphère très festive! Hermine Hanna Territoire Entre deux rives Mais où est donc passée la fève? L équipe du soutien scolaire de la Garenne Colombes a réuni le 12 juin dernier, enfants et parents autour d un goûterspectacle de magie. Le jeune public très participatif et enthousiaste a largement applaudi aux tours de notre magicien. Pâtissier de métier, il a su faire partager sa passion de la magie à nos petits écoliers qui se demandent encore comment on peut faire rentrer une fève dans une galette?! L équipe communication Le Président François Hollande, accompagné de la ministre Marie-Arlette Carlotti, s est déplacé à Colombes le 13 juillet dernier, pour visiter les locaux de la Rampe et Dom Asile et y rencontrer accueillis et accueillants. Monsieur Hollande et Mme Carlotti ont ensuite participé à un groupe de paroles, dans lequel ont été pointées les difficultés des personnes en situation de précarité. Ce fut pour lui l occasion de présenter son projet de «plan quinquennal pour l égalité, la dignité et pour la lutte contre la pauvreté et les exclusions» et d envoyer ainsi un signal fort à l égard «des acteurs qui se mobilisent chaque jour pour la dignité des personnes». Pointe Sud La réorganisation du GAFIB Créée il y a plus de vingt ans, l épicerie du GAFIB a été une pionnière parmi les épiceries solidaires. Elle accueille en moyenne 110 familles par semaine. Le départ de notre ancienne responsable, Henriette, fut l occasion de réfléchir ensemble à ce que nous voulions pour le GAFIB. Lors de ces réunions, nous avons tous eu à cœur de nous mobiliser pour offrir la meilleure aide aux familles. La réorganisation de l équipe de bénévoles en différents pôles (Accueil /Approvisionnement /Relations Publiques ) permet à chacun de trouver sa place en fonction de ses compétences et disponibilités. Notre priorité à tous est de soutenir ces familles malmenées par la vie pour leur permettre de prendre un nouvel élan en leur donnant accès à une alimentation variée à prix réduit et aussi en créant un véritable espace de vie et d amitié. Françoise Boudin L équipe communication 2 3

3 notre délégation notre délégation DANS QUELLE POSTURE J AB ORDE LA FORMATION? Regards a voulu donner la parole aux bénévoles pour croiser différentes réalités de la formation et rendre visible toutes formes de point de vue, tout en vous laissant libre de cheminer dans votre questionnement, plutôt que de vous proposer des réponses toutes faites. C est dans le même ordre d idée que l équipe de rédaction a souhaité questionné les bénévoles du réseau sur le sens même qu il accordait au terme «formation». Selon moi, on se forme seulement pour apprendre un métier. Mais en tant que bénévole, je n en vois pas du tout l intérêt. Et de surcroît, même si j en ressentais le besoin ou l envie, je n aurais pas le temps. Michelle Les formateurs que j ai rencontrés sont non seulement très pros mais aussi très en phase avec la réalité que l on rencontre sur le terrain Koffi Je n ai pas encore suivi de formation dispensées par le, mais je trouve que c est une bonne idée d élargir des compétences acquises lors de mon parcours professionnel. Maintenant il me faut trouver du temps pour y participer! Corinne Pourquoi se former Dans ce numéro, Regards fait un pari. Celui de susciter le questionnement du lecteur plutôt que de lui livrer des réponses, celui de l aider dans sa propre réflexion plutôt que d en tracer une, et enfin, celui d une invitation à réinterroger ses représentations. Il est bon de s interroger sur notre rapport à la formation. L envisageons-nous comme une descente verticale de «savoirs sacrés» ou comme un partage horizontal d expériences, de savoir-vivre et savoir-être aussi riches que les participants sont nombreux? Et nous? Que signifie ce mot pour nous? A quelle image nous renvoie-t-il? A quelle époque de notre vie? L enfance et le cursus scolaire? La formation professionnelle? Une contrainte dont on pourrait enfin se libérer? Ou bien une redécouverte perpétuelle des richesses de ceux qui m entourent et me forment, un refus du statisme et une invitation permanente à déplacer nos a priori et nos certitudes? Ou encore la possibilité de gagner en compétences dans le service rendu à autrui? Une forme de respect vis-àvis de celui à qui je propose ma générosité Je cherchais un support pour m aider dans ma mission de bénévole et je n ai pas été déçue, car ce que j y ai appris m a été indispensable. Par ailleurs, j ai vraiment apprécié la convivialité de ces formations que je trouve très adaptées au statut de bénévole. Marie-Anne? Le terme «formation» renvoie à l action de donner forme. Par extension, la formation s apparente au travail patient des parents qui donnent forme sociale à leur enfant par l apprentissage des règles de politesse, de reconnaissance les uns des autres. C est également l individu qui s appuyant sur l expérience de ses vécus, ses recherches ou ses découvertes, se donne forme pour mieux appréhender ce qu il est, ce qui l entoure. Ou encore l espace public qui favorise les rencontres et dialogues, lesquels sont vecteurs d une infinité d apprentissages La formation peut donc se glisser partout, parce que l apprentissage des savoirs n est pas l apanage d une institution, d un lieu ou d un cadre prédéterminé. On apprend, on se forme, on se reforme tous les jours de manière absolue. Ce qui distingue un lieu d apprentissage formel comme l école et un lieu informel comme la rue, c est la conscience qu à l individu d être dans un processus de formation. Encore que même à l école, on apprend bien plus que le programme scolaire sans en être conscient Qu ai-je appris de mon conjoint après cette dispute? Qu ai-je appris de la patience dans la salle d attente d un médecin? Que m apprennent le cycle des saisons et leur éternelle révolution? Qu est-ce que cette réflexion et ces exemples peuvent déplacer dans ma représentation de la formation? Et enfin, en quoi cela peut-il m aider à (re)former ma conception de la formation? Christophe Lalain Pas nécessairement en rapport direct avec la problématique de mon bénévolat, j ai participé à différents ateliers, grâce auxquels je me suis sentie plus performante et plus familière de la mission du. Lydia Pourquoi se former? Pour découvrir ce qu est le Secours Catholique bien entendu, mais aussi pour acquérir de nouvelles compétences, qui permettent au bénévole d accomplir sa mission dans les meilleurs conditions. Mais ce que je souhaiterais également, c est suivre une formation d ordre plus spirituelle et m interroger par exemple sur ce que signifie être bénévole. Agnes Compte tenu de la grande diversité de notre réseau en terme d âge, d activités et d investissement, l éventail de formation que propose la délégation est, cette année encore, très large : - Les modules fondamentaux pour tous, connaissance du, des acteurs sociaux et de la relation d aide. - Des modules d approfondissement, qui permettent d éclairer un aspect de notre activité. - Des modules spécifiques, qui sont des apports techniques. - Des modules recherche de sens, pour apporter des repères et du souffle. - Des modules réseau, pour que les bénévoles qui ont une même action caritative puissent se rencontrer. - Et des modules à la carte! 4 5

4 notre association Une consultation pour choisir la manière de mieux vivre ensemble la solidarité notre association Migrants, pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire Faisons des choix pour définir notre projet associatif Nous avions défini un projet de délégation, pour les années 2009 et 2012, intitulé «De la générosité à la rencontre». Il convient aujourd hui de préparer les orientations pour les années Le des Hauts-de-Seine est né en Beaucoup d'actions se sont développées dans les années Dans les années 2000, des formes nouvelles se sont également dessinées : épiceries solidaires, rencontres et accompagnement avec des personnes en grande exclusion et plus récemment des actions en faveur du logement pour tous. Ainsi après ces années de solidarité, donnons une nouvelle jeunesse à nos actions caritatives! Faisons ensemble des choix et redéfinissons nos priorités : quelles actions renforcer? Quelles actions arrêter? Quelles actions imaginer? Quelles actions faire en partenariat? Quelles actions rendre plus autonome? Dans un monde qui change Nous constatons que le monde change, parfois plus vite qu on n aurait pu l imaginer ou le souhaiter. Un bénévole de l équipe locale d Antony, après avoir rédigé ses souvenirs du Secours Catholique depuis 1978, nous disait : «j'ai préféré écrire un texte avec des dates, des repères et même des anecdotes plutôt qu'une liste d'événements, car je voulais exprimer du ressenti et des remarques. Aussi, j'ai voulu faire remarquer que durant cette période, il n'y a pas que le SC d'antony, ni la Délégation, mais en fait c est le Monde qui a changé beaucoup. Avec le recul que m'a permis ce travail qui m'a beaucoup plu, j'ai l'impression que nous avons changé d'époque.» Soyons attentifs aux signes des temps! Et imaginons de nouvelles formes de charité Les conditions de notre environnement social et économique sont aujourd hui difficiles, et risquent de l être encore d avantage dans les années à venir. Nous devrons adapter nos actions face à cette évolution et aux politiques publiques qui tenteront d y répondre. Jean-Paul II disait déjà il y a quelques années : «il s agit de poursuivre une tradition de charité qui a déjà revêtu de multiples expressions au cours des deux millénaires passés, mais qui aujourd hui requiert sans doute encore une plus grande inventivité. C est l heure d une nouvelle imagination de la charité». Et Jean Rodhain disait de son côté que «la charité n a pas d heure». Il est essentiel de mettre nos montres à l heure! Le 4 juin dernier à Antony, une centaine de personnes se sont réunies à la paroisse Saint Jean Porte Latine afin de réfléchir ensemble à cette question. Nous avons rencontré Dominique Doyhénart, vicaire de la Paroisse pour recueillir ses impressions : Quel a été le point de départ de la soirée du 4 juin 2012? L envie de faire un événement fédérateur qui réunirait les migrants et bénévoles du territoire. Notre volonté était d intensifier la réponse autour des sans-papiers. Par ailleurs, nous avons profité de la présence en France de Jacques Niouky, adjoint au responsable du PARI (Point d Accueil pour Réfugiés et Immigrés à Dakar) pour écouter son témoignage et inviter d autres migrants à participer. En quoi cette soirée fait-elle écho à des réalités de territoires? Cette soirée a non seulement permis de rendre compte de ce que vivent les migrants au quotidien, mais aussi de soulever les questions que cela pose et les réponses que l on essaie d apporter sur le terrain. Comment la soirée s est-elle déroulée? Dans un premier temps de témoignages, Jacques Niouky a sensibilisé l auditoire sur les problèmes qu il rencontrait à Dakar. Puis François Soulage nous a parlé de son livre. Nous avons également écouté des étudiants de l Ecole Centrale nous raconter, avec beaucoup d émotions, les problèmes auxquels étaient confrontés certains de leurs camarades étrangers avec nos administrations. Tous les orateurs, migrants ou pas, nous ont confirmé les difficultés qu ils rencontraient au jour le jour. Ce qui est certain, c est que la soirée a été marquée par la grande qualité des intervenants favorisant ainsi un temps d échange très riche. Puis dans un second temps, nous avions prévu un petit buffet pour que l ensemble des participants puissent converser les uns avec les autres dans une ambiance plus conviviale. Que pensez-vous de ce partenariat avec le? Nous avons l habitude de travailler ensemble et je trouve d ailleurs très cohérent le fait de mener des actions conjointes. Evidemment d un point de vue concret, ce n est pas facile de mesurer les fruits de telles soirées, il n en reste pas moins que c est humainement très enrichissant. Propos recueillis par Marina Bégué 6 7

5 notre mission UN NOUVEAU DEPART Dans les 4 ans que j ai passés avec le Secours Catholique, j ai fait une grande découverte qui a changé ma façon de vivre : les pauvres et la façon de les accompagner. Ma vie a été de partager la vie des ouvriers en Europe. J ai travaillé 39 ans et demi comme serrurier-soudeur en Italie, en Suisse et en France, en partageant avec ma communauté religieuse l habitation en quartier ouvrier. Mais l engagement dans le Secours Catholique m a emmené à partager la vie des plus pauvres : sdf et autres exclus de la société. Dans l appartement où je vis, les odeurs ne sont pas mes odeurs, mais ce sont des odeurs qui témoignent de la diversité et de la pauvreté. Je commence à vivre et à comprendre l affirmation de St Paul aux Corinthiens au moment de la collecte : vous connaissez, en effet la générosité de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, pour vous, de Riche qu Il était, S est fait Pauvre, pour vous enrichir de sa pauvreté 2 CO (8,9). Je remercie le Seigneur de la découverte de cette pauvreté à travers la pauvreté dramatique, de ceux qui sont oubliés dans la société de l abondance. Nico Prêtre du diocèse d Evry depuis 1983, après avoir servi 10 ans comme vicaire général de Mgr Herbulot, j ai été appelé à animer le service national de la Pastorale des Réalités du Tourisme et de Loisirs (PRTL), et à accompagner les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (EDC). Depuis six ans, j étais à Boulogne- Billancourt, paroisse de l Immaculée Conception et Aumônerie d Enseignement Public. Depuis toutes ces années, je participe activement à l aumônerie de la prison de Fleury-Mérogis. Je suis heureux d être maintenant appelé à travailler avec vous et avec les plus fragiles de notre société. Il nous a confié cette tâche à notre tour. «Chaque fois que vous l avez fait à l un de ces petits qui sont mes frères, c est à moi que vous l avez fait». L Evangile nous invite donc à reconnaître le visage du Christ sur celui que nous servons. La démarche en cours «Diaconia 2013» devrait nous aider à partager cette expérience et cette conviction avec le plus grand nombre. A très bientôt donc pour faire connaissance, pour que vous me fassiez découvrir la richesse de votre engagement. Olivier Morand ECRITURE POUR ALLER PLUS LOIN Nous mettre au service du Christ, en aidant les plus en difficultés, est un chemin exigeant, mais qui nous rend heureux. Nous pouvons relire et méditer le texte des Béatitudes. Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux. Heureux les affligés, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils posséderont la terre. Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi. Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers.. Délégation des Hauts-de-Seine 34, rue Steffen Asnières Tél : Fax: Site internet : Directeur de la publication : Pierre Colmant. Rédacteurs: Christophe Lalain, Marina Bégué. Ont participé à la rédaction de ce numéro : Guillaume Almeras, Pierre Colmant, Laurent Seux, Hermine Hanna, Didier de Lalande, Chantal Lecapelain, Françoise Boudin, Jean-Marc Boisselier, Dominique Doyhénart, Domenico Marchelli, Olivier Morand, Jeanne Courot, Alice Le Moal. Crédits photos :. Créa : zoomcommunication.fr. Impression : onlineprinters.fr Dépôt légal : juin / juillet 2006 Ce journal est imprimé sur du papier recyclé norme PEFCC, certification engagée dans la gestion durable des forêts. Elle apporte des garanties aux consommateurs quant à l origine des bois qu ils utilisent. 8

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Projet de délégation du Secours Catholique d Indre-et-Loire

Projet de délégation du Secours Catholique d Indre-et-Loire Projet de délégation du Secours Catholique d Indre-et-Loire PROJET DU SECOURS CATHOLIQUE D INDRE-ET-LOIRE MAIS DE QUOI S AGIT-IL? C est une vision de ce que sera le Secours Catholique d Indre-et-Loire

Plus en détail

Comment Caritas Alsace réseau SC et le Secours Catholique

Comment Caritas Alsace réseau SC et le Secours Catholique Comment Caritas Alsace réseau SC et le Secours Catholique Prennent-ils le pari de s associer avec les pauvres, pour construire une société juste et fraternelle? Journée diocésaine Caritas Alsace 14 mai

Plus en détail

Pour accompagner mon engagement solidaire

Pour accompagner mon engagement solidaire Pour accompagner mon engagement solidaire AGENDA FORMATION Nov. 2015 - Juin 2016 PLAN DE FORMATION DIOCESAIN En cette première année martinienne, un outil de formation à entrées multiples vous est proposé

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Chemins. 34, rue Steffen 92600 Asnières-sur-Seine Tél. : 01 41 11 57 87 Port: 06 37 23 76 99 formationdesacteurs.920@secours-catholique.

Chemins. 34, rue Steffen 92600 Asnières-sur-Seine Tél. : 01 41 11 57 87 Port: 06 37 23 76 99 formationdesacteurs.920@secours-catholique. 2012/2013 Contact Zoomcommunication Secours Catholique Délégation des Hauts-de-Seine 34, rue Steffen 92600 Asnières-sur-Seine Tél. : 01 41 11 57 87 Port: 06 37 23 76 99 formationdesacteurs.920@secours-catholique.org

Plus en détail

«Artisans, à l œuvre!»

«Artisans, à l œuvre!» «Artisans, à l œuvre!» 1er sept 15 nov. Chers responsables ES, Thème : Depuis ton atelier, sois l artisan qui cherche et façonne un présent pour le monde. Message d année : «Il le regarda et il l aima»

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

Notre projet éducatif : «Je crois en la jeunesse»

Notre projet éducatif : «Je crois en la jeunesse» Notre projet éducatif : «Je crois en la jeunesse» «L éducation est plus qu un métier, c est une mission, qui consiste à aider chaque personne à reconnaître ce qu elle a d irremplaçable et d unique, afin

Plus en détail

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES PARTAGE DE PRATIQUES L année Samuel Guillaume Villatte service diocésain des vocations de Pontoise Aperçu général L année Samuel accueille des jeunes de 18 à 25 ans sur une période de six mois, de novembre

Plus en détail

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne Un souffle de vie au cœur de la communauté chrétienne LA CELLULE-JEUNESSE Présentement notre Église a une grande difficulté à rejoindre les adolescentes et adolescents. Cela est un constat et non une démission.

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Le projet pédagogique de la FNP

Le projet pédagogique de la FNP Une association, un mouvement, n existe que parce qu il poursuit un objectif. Dans son souci d accompagner les jeunes vers son objectif, le Patro s est défini un projet pédagogique. Celuici présentera

Plus en détail

Militants Droits Devant!

Militants Droits Devant! DOSSIER DE PRESSE Militants Droits Devant! Du 18 janvier au 19 janvier 2014 Au lycée La Joliverie à Saint Sébastien/Loire SOMMAIRE «DroitS Devant!» avec la JOC... p 3 Une nouvelle campagne d année... p

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants Présentation du livre Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants 17 X 23 cm, 100 pages, 2014, 12 Pourquoi un livre sur le jeu? Parce que jouer est un droit fondamental de l'enfant,

Plus en détail

SALESIEN PROJET POUR L INTERNAT. Introduction

SALESIEN PROJET POUR L INTERNAT. Introduction PROJET POUR L INTERNAT SALESIEN Introduction L e projet éducatif proposé dans l internat du réseau salésien s enracine sur le texte de référence «Pour un projet éducatif et pastoral salésien». Il repose

Plus en détail

DANS LE PUY DE DOME Septembre 2015

DANS LE PUY DE DOME Septembre 2015 MIGRANTS DANS LE PUY DE DOME Septembre 2015 Intégrer des personnes d origine étrangère Soutenir leur démarche dans la phase d intégration. Xavier Schwebel/Secours Catholique «J étais étranger et vous m

Plus en détail

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET «Horizon 2013: Expérimentons ensemble de nouveaux chemins pour l ACI» RAPPEL DES ENJEUX L enjeu de ce temps de travail est multiple Grâce au

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA FORMATION DES CATÉCHÈTES Sur 48 diocèses présents à la session, nous avons reçu les réponses de 35 diocèses. (73%) 1. Dans votre diocèse, qui propose des formations

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion de la cérémonie au cours de laquelle le Pasteur Jacques Maury a remis les insignes de Chevalier de la Légion d Honneur au Pasteur

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi?

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi? SÉMINAIRE DE PARIS Devenir prêtre Pourquoi pas moi? Être prêtre du diocèse de Paris 571 C est le nombre de prêtres du diocèse de Paris en activité. 2 Quel est le rôle d un prêtre à Paris? Après son ordination,

Plus en détail

www.chiensdetraineaux-jura.com - Tél. : 06 83 83 22 71 Projet Pédagogique

www.chiensdetraineaux-jura.com - Tél. : 06 83 83 22 71 Projet Pédagogique www.chiensdetraineaux-jura.com - Tél. : 06 83 83 22 71 Projet Pédagogique 1. Pourquoi visiter un élevage? La visite de l élevage s intègre dans une classe d environnement ( classe de découverte). 1.1 Une

Plus en détail

«Soyez unis les uns les autres

«Soyez unis les uns les autres Objectifs : - Identifier et discerner les domaines où Dieu «Soyez unis les uns les autres par l affection fraternelle...» 1- Accueil (20 minutes) Quelles réflexions l étape précédente a-t-elle suscitées?

Plus en détail

Un Précepteur pour réconcilier les élèves avec l envie d apprendre PROJET EDUCATIF. Juillet 2015 COURS DU PONT DE PIERRE. Ecole Privée Hors Contrat

Un Précepteur pour réconcilier les élèves avec l envie d apprendre PROJET EDUCATIF. Juillet 2015 COURS DU PONT DE PIERRE. Ecole Privée Hors Contrat Un Précepteur pour réconcilier les élèves avec l envie d apprendre PROJET EDUCATIF Juillet 2015 COURS DU PONT DE PIERRE Ecole Privée Hors Contrat 11, rue de la Comète - 75007 PARIS TEL : 09 52 53 30 12

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE

QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE Nous proposons une réflexion par un questionnaire sur l état de votre paroisse que vous trouverez ci-dessous. Afin de réfléchir aux pistes possibles pour que la

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE

PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE 1 PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE Sommaire : Prologue 1 La vision 1.1 Pourquoi les Equipes Reliance? 1.2 La proposition des Equipes Reliance

Plus en détail

Quand un homme est agressé en chemin

Quand un homme est agressé en chemin Point de Passage obligé 6 : Jésus, «notre salut» Quand un homme est agressé en chemin Intention théologique du module : Jésus, Dieu proche, invite les hommes à s «approcher» de leurs frères. Introduction

Plus en détail

Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier 2015 doyenné de Meulan

Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier 2015 doyenné de Meulan Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier doyenné de Meulan «Vous avez dit : visite pastorale?» Caractéristiques de cette visite J ai eu la grâce de pouvoir effectuer parmi vous

Plus en détail

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise.

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise. «AVANCER EN AGE» «C est pourquoi nous ne perdons pas courage, et même si en nous l homme extérieur va vers sa ruine, l homme intérieur se renouvelle de jour en jour.» (2 Corinthiens 4, 16) 1. Prêtres en

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS?

COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS? COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS? Retour sur l expérience vécue par les tuteurs et réflexion sur le ressenti des étudiants ETOUNDI Ulrich, HENRIEL Théo, NAHORNYJ Robin Etudiants en 4 ème année,

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais»

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» 1 Solennité du Christ Roi 1 ère Messe du Chanoine Bergerot Libreville, le 30 octobre 2011 «J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» Cher Monsieur le Chanoine, Chers Séminaristes, Très Chers Fidèles,

Plus en détail

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Le cahier de vie Fonctions et apprentissages Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Plan de l animation I Les origines du cahier de vie II Les fonctions III Les apprentissages IV Le cahier

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 www.hautsdeseine.secours-catholique.org Hauts-de-Seine Rapport d activité 2012 SOMMAIRE Sommaire NOS FINANCES Éditorial Faire sonner «l heure d une nouvelle imagination de la charité», alors que la pauvreté

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

En famille, comment choisir?

En famille, comment choisir? FICHE ANIMATEUR n P3 1 Avec des PARENTS En famille, comment choisir? Une proposition à vivre avec des parents (possibilité de pause-café, dessert ) Comment faire pour choisir? Les choix sont inévitables

Plus en détail

Une école de vie pour discerner :

Une école de vie pour discerner : Une école de vie pour discerner : Seigneur, enseigne-moi tes chemins Sœur Raphaëlle Fraternités monastiques de Jérusalem Nées au cœur de Paris, le jour de la Toussaint 1975, nos jeunes Fraternités monastiques

Plus en détail

Prendre soin des enfants nécessiteux

Prendre soin des enfants nécessiteux Chapitre 25 Prendre soin des enfants nécessiteux Les orphelins Plus d un père qui est mort dans la foi, confiant en l éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur

Plus en détail

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail

A) Expérience spirituelle. B) Catéchèse La parabole des invités. // Lc 14,15-24 (Mt 22,1-14) 1 Récit/ Texte. Notes

A) Expérience spirituelle. B) Catéchèse La parabole des invités. // Lc 14,15-24 (Mt 22,1-14) 1 Récit/ Texte. Notes 0 Introduction Les enthousiasmes sont des moments importants mais qui doivent se transformer en une intensité plus calme pour devenir productifs. Les synonymes du mot nous en donnent un aperçu: engouement,

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison du lundi 21 au dimanche 27 octobre 2013 n 257 > vers le 30 e dimanche du temps ordinaire Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison vers Dimanche n 257 www.versdimanche.com

Plus en détail

Animer et Diriger une Equipe Séance 3

Animer et Diriger une Equipe Séance 3 SUIVI DE FORMATION - SEANCE 3 Animer et Diriger une Equipe Séance 3 VERSION MARS 2009 PARTIE I : DEROULEMENT DE LA SEANCE 3 1. POUR ACCEDER A LA SEANCE DE SUIVI Ce document est imprimé. Vous êtes dans

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE Partage de foi 2 CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE CADRE L animateur de la rencontre dispose

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE La mission de la direction de l information légale et administrative est de donner un large accès à une information et à un débat public de qualité et cela à un moindre coût économique,

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

Projet éducatif de l association Calypso

Projet éducatif de l association Calypso Projet éducatif de l association Calypso Sommaire Historique... 3 Calypso en 2014... 4 Calypso fait grandir vos enfants... 5 Pour cela l Association Calypso porte un certain nombre de principes fédérateurs...

Plus en détail

JOURNEES MONDIALES DE LA JEUNESSE 2008 sydney Australie

JOURNEES MONDIALES DE LA JEUNESSE 2008 sydney Australie JOURNEES MONDIALES DE LA JEUNESSE 2008 sydney Australie NOTRE OBJECTIF ACCOMPAGNER DES JEUNES DU DIOCESE DE NANTERRE (RECOUVRANT LE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE) AUX JOURNEES MONDIALES DE LA JEUNESSE

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant!

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Convention de la bientraitance des enfants fréquentant les installations du centre de la petite enfance Vire-Crêpe 1 Tous droits de traduction, d

Plus en détail

Plutôt que que. Choisissez de. Lutter pour le développement et la solidarité internationale

Plutôt que que. Choisissez de. Lutter pour le développement et la solidarité internationale Choisissez de Lutter pour le développement et la solidarité internationale Plutôt que que Lutter contre l immigration et la Mondialisation de l indifférence EDITORIAL Un réseau en mouvement dans le Tarn

Plus en détail

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage)

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage) A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE Résumé par Olivier Descamps (Manage) Ceci n est qu un résumé des discussions très intéressantes et très interactives de l atelier 2. J ai préféré garder

Plus en détail

2012/2013 SAINT-JEAN-DE-MONTMARTRE GRANDES ORIENTATIONS DE LA VIE PAROISSIALE

2012/2013 SAINT-JEAN-DE-MONTMARTRE GRANDES ORIENTATIONS DE LA VIE PAROISSIALE SAINT-JEAN-DE-MONTMARTRE 2012/2013 Renseignements pratiques : Paroisse St Jean de Montmartre 21 rue des Abbesses 75018 www.saintjeandemontmartre.com 12 St-Jean de Montmartre Grandes orientations Avent

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Entre le quartier dit sensible de

Entre le quartier dit sensible de Une démarche participative habitants-professionnels Hervé Vittoz * Comment faire «faire lien» entre quartier dit sensible et quartier résidentiel? L auteur donne ici quelques atouts comme la démarche de

Plus en détail

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves 1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves Plus spécifiquement en maternelle Développer la prise de conscience par l enfant de ses potentialités propres et

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

CHARTE DE L ASSOCIATION

CHARTE DE L ASSOCIATION CHARTE DE L ASSOCIATION Référence : 100.01 Validation : 01.06.99 Fichier :O\CVD98\classeurCVD\management\100.01_charte Nous sommes solidaires 2 CHARTE DE CARITAS VAUD Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de

Plus en détail

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES APPENDICE COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES Les difficultés créées par celui ou celle que l on souhaiterait conduire à Christ se révèlent sous forme de questions, d excuses, d objections et d arguments

Plus en détail

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Paroisse Saint-François-Xavier des missions étrangères Ce dossier présente les motivations

Plus en détail

SECOURS CATHOLIQUE. Hauts-de-Seine CHEMINS. formation 2013-2014. Gaël KERBAOL / SECOURS CATHOLIQUE

SECOURS CATHOLIQUE. Hauts-de-Seine CHEMINS. formation 2013-2014. Gaël KERBAOL / SECOURS CATHOLIQUE Gaël KERBAOL / SECOURS CATHOLIQUE SECOURS CATHOLIQUE Hauts-de-Seine CHEMINS de formation 2013-2014 Xavier SCHWEBEL / SECOURS CATHOLIQUE NOUVEAU projet de délégation, nouvelles formations Abreuvés en permanence

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Dossier de Presse. Porte-plume éditions. Conception et réalisation de beaux livres sur mesure.

Dossier de Presse. Porte-plume éditions. Conception et réalisation de beaux livres sur mesure. Biographies Livres d entreprises Récits de cuisine Envies de livres Porte-plume éditions Conception et réalisation de beaux livres sur mesure. Porte-plume éditions 33-35 rue de Chazelles 75017 Paris 01

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux Le Conseil oecuménique des Églises Alliance Evangélique mondiale La mission appartient à la nature même de l Église. Annoncer la Parole de Dieu et en

Plus en détail

L utilité de l approche systémique dans nos actions

L utilité de l approche systémique dans nos actions AIC, Contre les pauvretés, Agir ensemble L utilité de l approche systémique dans nos actions Octobre 2008 Cahier n 12 Sommaire Introduction Utilité de la méthode systémique pour résoudre un problème récurrent

Plus en détail

Un conte du Sénégal : l hyène et l aveugle

Un conte du Sénégal : l hyène et l aveugle Un conte du Sénégal : l hyène et l aveugle Retrouvez ce conte et bien d autres sur www.conte-moi.net Texte du conte L hyène était là, elle n avait plus rien à manger. Elle avait si faim qu elle n en pouvait

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Groupe «Hello Service Traiteur» Lieu dit Villemarie 1663, Avenue de l Aérodrome 33260 LA TESTE DE BUCH

DOSSIER DE PRESSE. Groupe «Hello Service Traiteur» Lieu dit Villemarie 1663, Avenue de l Aérodrome 33260 LA TESTE DE BUCH DOSSIER DE PRESSE Groupe «Hello Service Traiteur» SERVICE TRAITEUR Mettez le cap sur de nouveaux horizons Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin! Lieu dit Villemarie 1663, Avenue de l Aérodrome

Plus en détail

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité Nous sommes solidaires Un témoignage de votre générosité aux côtés des pauvres Message du Président Chacun de nous s efforce, tout au long de son existence, de réussir sa vie, de lui donner un sens, d

Plus en détail