Bilan. Forum des métiers d art SEMAdiversité. Jeudi 15 avril Musée d Art et d Histoire de Saint-Denis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan. Forum des métiers d art SEMAdiversité. Jeudi 15 avril 2010. Musée d Art et d Histoire de Saint-Denis"

Transcription

1 Bilan Forum des métiers d art SEMAdiversité Jeudi 15 avril 2010 Musée d Art et d Histoire de Saint-Denis

2 Compte-rendu de la Table-ronde 10h30 13h Table-ronde animée par Catherine VIRASSAMY, Responsable du service Information et Action européenne à la Société d Encouragement aux Métiers d Art Introduction Catherine VIRASSAMY L objectif de ces rencontres, organisées par Plaine Commune et la SEMA avec les partenaires du projet SEMAdiversité, est d initier la création d un réseau d acteurs de terrain concernés par l insertion des publics par les métiers d art. Ces acteurs, réunis pour certains à Saint-Denis, peuvent être des associations locales, des centres de l Administration Pénitentiaire, des centres de formation mais aussi des professionnels des métiers d art. La parole leur est donnée dans cette table-ronde afin de mieux identifier les actions qu ils développent et qui pourraient être déployées dans d autres territoires, mais aussi les personnes et lieux ressources en termes de sensibilisation, de socialisation, de préqualification et d insertion par les métiers d art des publics en difficulté (jeunes, demandeur d emploi, personnes sous main de justice). Les professionnels des métiers d art investis dans ces champs sont concernés au premier plan pour accompagner ces publics, favoriser le lien social, la découverte des talents et la transmission de leur passion. Il est prévu d élaborer un catalogue des professionnels des métiers d art et des différents types d intervention vers ces publics ainsi qu une base de données des acteurs de ce réseau. Isabelle DUFOUR-FERRY Ministère de la Culture et de la Communication Isabelle DUFOUR-FERRY travail au Ministère de la Culture et de la Communication à la Délégation au développement et aux affaires internationales. Dans le cadre de la convention avec le Ministère de la Justice, elle a souhaité se rapprocher de la Société d Encouragement aux Métiers d Art pour développer le projet SEMAdiversité en direction des personnes en détention et sous-main de justice. Mathilde CHRISTNACHT Association Franciade Depuis 2002, Franciade développe une activité économique associant chercheurs, détenteurs de différentes cultures, professionnels de l objet d art, enseignants, habitants sur une démarche croisant des dimensions scientifiques, culturelles, sociales et de développement économique solidaire. Franciade est un acteur de la vie locale ayant pour vocation de valoriser l héritage culturel de Saint-Denis. L association s appuie sur les ressources de ce territoire, notamment les savoirfaire artisanaux de ses habitants, pour impulser une démarche de développement local.

3 L association édite et commercialise des objets dérivés du patrimoine archéologique, accompagne des actions de formation et d insertion, organise des événements festifs et des animations à caractère culturel et touristique. Exemple d actions pédagogiques d insertion : - En 2005, quatre femmes ont bénéficié d un parcours de formation à la céramique et ont suivit une formation d un an au CNIFOP à Saint-Amand en Puisaye. Après plusieurs stages chez des céramistes-artisans d art, une d elles est devenue salariée de Franciade pendant un an jusqu en juin 2008, et crée actuellement sa propre activité économique. - Une autre femme, céramiste d'origine vénézuélienne, a suivi une formation en histoire de l'art et en arts plastiques et expérimente différentes techniques autour de la terre, depuis plus de 20 ans : modelage, tournage, colombin. Dionysienne depuis 7 ans, elle travaille actuellement à Franciade, créant des objets inspirés du patrimoine et de l'histoire du territoire. - Dispositif «atelier relais» : une classe de collège, pendant un trimestre, quitte l établissement scolaire pour l atelier afin de créer un objet, autour du patrimoine et de l art avec en parallèle une remise à niveau dans certaines matières (français ) - Projet autour de la préhistoire avec les stagiaires de l Espace dynamique d insertion Nord-Ouest. Rachida MIMOUNE Espace dynamique d insertion Nord-Ouest L «espace dynamique d insertion» (EDI) est un dispositif de la région Ile-de-France agrée centre de formation. L EDI Nord-Ouest accueille 150 à 160 jeunes à l année, sortis du système scolaire et des dispositifs de droit commun. Une douzaine d ateliers permettent aux jeunes de travailler dans une optique de redynamisation (horaire de travail à respecter ) Le parcours d un jeune à l EDI varie de un mois à un an avec en moyenne un passage de 6 à 8 mois. A l issue de l EDI, ces jeunes sont encore loin de l emploi et les sorties possibles sont les Pôles de mobilisation, les entrées en apprentissage, les écoles de la deuxième chance, les préqualifications. L objectif est de les faire renouer progressivement avec l assiduité et le respect de certaines règles structurante, (les horaires, la tenue, le comportement), de susciter leurs envies, de leur redonner confiance dans leurs capacités d apprentissage. Thérèse GUAMIS, Educatrice PJJ Espace dynamique d insertion Nord-Ouest L EDI Nord-Ouest accueille des jeunes de 16 à 25 ans, souvent sans qualification, en rupture scolaire avec parfois des problématiques familiales ou judiciaires. Certains d entre eux arrivent par le bouche à oreille, d autres sont orientés par la Prévention spécialisée, par l Aide sociale à l enfance, par les Missions locales ou toute autre structure travaillant avec ce public. L EDI travaille également en partenariat avec la Protection judiciaire de la jeunesse. Chaque jeune arrivé à l EDI choisi son activité parmi les ateliers proposés comme la photo, la vidéo, la musique, la confection de costume pour le théâtre, l informatique, le monde professionnel Chaque atelier accueille de 6 à 8 jeunes et a pour but de les emmener sur un projet. Par exemple, l atelier sur la Préhistoire permet aux jeunes de découvrir leurs origines et d aller dans les écoles présenter aux enfants la préhistoire au travers de scénette qu ils interprètent. Cette démarche leur permet d avoir un contact avec l école totalement différent de ce qu ils connaissaient jusqu à présent. L espace dynamique d insertion est un dispositif qui n existe qu en Ile-de-France et est pourtant très adapté à ce type de public. L espace est financé par le Conseil Régional, le Conseil général, la Protection Judiciaire de la Jeunesse, la Communauté d agglomération et le Préfecture via les financements de l ACSE. Anne-Dominique GATE Déchets d Arts Née en janvier 2006 d une réflexion écologique et philosophique sur le déchet, l association Déchets d arts mutualise les disciplines artistiques complémentaires sur la sensibilisation au réemploi des déchets et la conception d une gamme contemporaine d objets de maison et

4 d accessoires de mode. Entièrement réalisés à partir de matériaux de récupération collectés auprès d entreprises ou de particuliers, et répertoriés au sein de notre déchéthèque, nos «déchets d arts» sont conçus par des artistes pour être réalisés en collaboration avec des partenaires locaux et des habitants aux talents non utilisés. L association développe un projet en Guadeloupe, à Basse-Terre, en travaillant avec des détenus en voie de sortie. Ce projet est soutenu par la DRAC, le SPIP, le Conseil régional et le Conseil général. L idée du projet est de partir du patrimoine local et de mutualiser les savoir-faire des artisans locaux, des entreprises et des artistes en détournant le meuble créole puis de transmettre ses techniques aux détenus dans le cadre d ateliers en centre de détention de Baie-Mahault. Par ailleurs, l association a postulé au Dispositif Local d Accompagnement (DLA) pour devenir centre d insertion. Jean-Luc FRANCOIS, Styliste Délégué SEMA de Seine-Saint-Denis Jean-Luc FRANCOIS accueille au sein de son atelier des jeunes-filles sorties de lycée technique et qui ont du mal à trouver des stages. Lors des défilés, il accueille des jeunesfilles pour leur permettre de retrouver une activité, de reprendre un rythme de travail et de créer entre elles un lien social. Grâce à son Fonds de dotation, il finance des actions pour aider des jeunes-filles du monde entier. Les résultats de ces stages sont très encouragements car les jeunes-filles accueillies reprennent leur études, renoue contact avec leur famille entre autre. Jean-Luc FRANCOIS travaille également avec la Fédération Femmes 3000 avec laquelle il a crée sa fondation autour du travail de la mode. Carole THEROUSE - Ferronnière d art Carole THEROUSE fait partie du réseau des Anneaux des villes européennes de la ferronnerie d art. Elle fait des échanges avec des écoles, des associations via le dispositif Erasmus et accueille dans son atelier de forge des élèves européens. Elle échange également beaucoup avec ces confrères européens autours des différents savoir-faire : forgeron, métallier, serrurier L initiation à la forge, possible à partir de 4 ans, et le rapport à la matière du fer et des outils amène à la persévérance, à la pugnacité et à la réhabilitation de valeur permettant le travail du fer. Florence DURIEUX Groupement Rempart Ile-de-France Le Groupement Rempart Ile-de-France est une union d associations locales née de la volonté de sauvegarder et de restaurer le patrimoine. Le groupement organise des chantiers de bénévoles internationaux, signés avec le Ministère de la Culture et de la Communication, le Ministère de l Ecologie, le Ministère de la Cohésion Sociale et le Ministère de la Jeunesse. Ces chantiers durent de 15 jours à 3 semaines et accueillent des gens de France et de l international. Un chantier de bénévole est adapté à l accueil des jeunes car chacun est accepté et peut proposer un savoir-faire particulier. Certain se révèlent entièrement et, par

5 exemple, prennent des initiatives en rapport avec les tâches qu ils doivent accomplir alors qu ils n en avaient jamais pris jusque là. La vie en collectivité, le défi d accomplir une mission, le travail en équipe et la transmission de savoir-faire font du chantier un bon moyen de se remobiliser et de découvrir un nouveau métier. La rencontre de personne venues d autres pays pour participer à ce chantier alors qu eux même éprouve une difficulté à quitter leur quartier peut être un bon moyen de discuter du frein à la mobilité qu ils éprouvent. Marie LACUISSE BATIK International MOBIL Asie est une action de BATIK International visant l insertion des jeunes par la mobilité internationale. Cette action est destinée à des demandeurs d emploi d Ile-de-France avec pour maximum un Bac+2 et propose des stages professionnels en entreprise au Vietnam. Grâce à ce programme, près de 70 jeunes sont déjà partis dont une jeune laqueuse de Seine-Saint-Denis qui est partie travailler la laque au Vietnam. Une nouvelle session va redémarrer à la rentrée prochaine. Alain LANGLACE INFA Crear L INFA Crear est un département de formation dédié aux métiers d art. Depuis sa création en 1974, ce centre de formation à formé 2500 personnes aux métiers du bois (menuiserie, ébénisterie, sculpture sur bois), de la tapisserie d ameublement, du décor (d intérieur, de spectacle, d évènement), du graphisme. L INFA Crear a été retenu dans le cadre d un appel d offre par le Haut Commissariat à la Jeunesse pour mener une étude sur la façon d attirer plus de jeunes, notamment en rupture scolaire, vers les métiers d art. La mise en synergie d un ensemble d acteurs sur un territoire peut aider à mettre en place un parcours de formation et de professionnalisation, avec un accompagnement spécifique par le centre de formation (tuteur) pour déboucher sur une insertion durable dans l emploi. En effet, le taux de rupture pendant la formation est assez important et amène à réfléchir sur le type d accompagnement à créer. Pierrette CATEL Conseil National des Missions Locales Le Conseil National des Mission Locales gère un ensemble de 485 missions locales en France dont 82 en Ile-de-France et 14 en Seine-Saint-Denis. Une mission locale accueille en moyenne 1,2 million de jeunes par an et 75% de ces jeunes ont arrêtés leurs études en fin de 4 ème ou de 3 ème. Leur premier objectif est de trouver du travail sans pour autant avoir une idée de ce qu ils veulent ou sont capables de faire. Ils ont souvent une mauvaise estime d eux-mêmes et ont besoin de rencontrer des gens pour discuter de ce qu ils savent faire et pourquoi ils en sont arrivés là. Les métiers d art sont alors un formidable vecteur de reprise en confiance de soi, de déclencheur et d éveil et permettent ensuite d évoluer vers autre chose. Les métiers manuels ne sont pas assez valorisés et il est important de travailler en réseau, de totaliser les ressources pour construire un véritable parcours pour les jeunes. Ainsi, la création d une base de données, d abord au niveau départemental, peut faciliter les échanges et faire connaître la richesse d un tel réseau. Jean-Claude LASSER, représente Joël Sépulcre Comité national des œuvres sociales de l administration pénitentiaire (CNOSAP) Le CNOSAP est propriétaire depuis 1980 du fort de La Prée, dans l Île de Ré. Construit en 1625, il a été mentionné par Alexandre Dumas dans Les trois mousquetaires. Longtemps abandonné, il fut acquis par l administration pénitentiaire après la guerre. Depuis, c est l association Rempart, qui regroupe l ensemble des chantiers de sauvegarde et de rénovation de monuments historiques en France, qui encadre les travaux du fort de La Prée. L objectif est de le remettre en l état de 1625.

6 Lors de ces chantiers, les jeunes, tout en respectant des horaires et en faisant preuve d attention rencontrent des personnes venues d autres pays et cette rencontre crée une synergie qui n aurait pas lieu s il n y avait que des dionysiens. Certains jeunes se confient et racontent leur histoire. La taille de pierre, nécessaire à la restauration du fort, est effectuée par les détenus de Saint-Martin-de-Ré. Le 21 aout prochain, une adaptation des Trois Mousquetaires sera présentée au Fort de La Prée. Lysiane BENSOUSSAN Direction Interrégionale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Ile-de-France/Outre-mer La Protection Judiciaire de la Jeunesse à rejoint en 2009 le projet SEMAdiversité afin de développer des actions de sensibilisation aux métiers d art. Lysiane BENSOUSSAN tient à souligner qu avant de parler d emploi et de formation, les jeunes de la PJJ ont d abord besoin d actions les aidant à se sociabiliser. Majda CHERKAOUI Agence pour la Cohésion Sociale et l Egalité des chances (ACSE) Majda CHERKAOUI, chargée de mission à l'emploi à l'acsé, a conclu cette table ronde en rappelant que : "les métiers d'art constituent une opportunité pour l'emploi des jeunes surtout ceux des quartiers qui ont tendance à s'autocensurer et à penser que ces métiers sont réservés à une élite". Les expérimentations menées par la SEMA en Ile de France, en Rhônes Alpes et en Languedoc Roussillon montrent que les métiers d'art ouvrent la voie vers les métiers de l'excellence. La sensibilisation a permis de franchir le premier pas vis-à-vis des prescripteurs et des jeunes. La suite de ce programme doit être orientée vers des actions concrètes, des actions de professionnalisation et qui soient ancrées dans les territoires. On peut imaginer que ces actions soient réalisées dans le cadre de chantier école, ou chantier d'insertion, via la clause d'insertion et les programmes ACSE/ANRU. Elle tient également à souligner l'importance de la constitution d'un véritable réseau d'acteurs autour de l'action.

7 Le forum ouvert au public 14h -17h Plus de 200 jeunes, sont venus découvrir les métiers d art le jeudi 15 avril dernier au forum de Saint-Denis. Ils ont été accueillis par plusieurs professionnels des métiers d art et centres de formation : Liste des professionnels des métiers d art Liney Serrano, céramiste Déchets d art, création d objets d après récupération Antoine Petit, sérigraphe Decomosa, mosaïste Femmes Actives, couture Ricardo, vitrailliste Alain Fontanille, doreur Benoit Coussement, tailleur de pierre Carole Thérouse-Crèvecoeur, ferronnière d art

8 Liste des centres de formation Ecole Ferrandi INFA CREAR Lycée D'Alembert CFA bâtiment Des classes SEGPA (sections d enseignement général et professionnel adapté) comme le Collège Gabriel Péri ou le Collège Jean Moulin d Aubervilliers, des jeunes de la Protection Judiciaire de la Jeunesse de Saint-Denis, de l Espace Dynamique d Insertion Nord-Ouest, de la Mission Locale des Mureaux, ont notamment participé à ce forum. En fin d'après-midi, Monsieur Morel, Préfet Délégué à l'egalité des Chances, Madame Hadj Larbi, déléguée au préfet de l'egalité des chances et Monsieur Mazurel, Secrétaire Général du CIV sont venus féliciter les acteurs du forum et clôturer la manifestation par une visite du Musée.

9 Le forum des Métiers d Art dans le Journal de Saint-Denis

10

FICHE RESSOURCE REGION ALSACE

FICHE RESSOURCE REGION ALSACE FICHE RESSOURCE REGION ALSACE 1. Identification des acteurs régionaux des Métiers d Art Institutionnels : Conseil Régional Philippe RICHERT Président Maison de la Région 1 place Adrien Zeller BP 91006

Plus en détail

Quartier Jeunes. 11h30-13h30. Projet : «Pôle d accompagnement à la qualification et à l insertion -PAQI»

Quartier Jeunes. 11h30-13h30. Projet : «Pôle d accompagnement à la qualification et à l insertion -PAQI» Quartier Jeunes 11h30-13h30 Projet : «Pôle d accompagnement à la qualification et à l insertion -PAQI» Porteur : Lycée professionnel ROMPSAY La Rochelle Le porteur - Eléments de contexte La lutte contre

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Le programme national insertion/rénovation

Le programme national insertion/rénovation www.lacse.fr www.anru.fr Le programme national insertion/rénovation Un partenariat pour l emploi dans les quartiers DR DR DR ANRU/Acsé : un partenariat pour l emploi dans les quartiers Un partenariat innovant

Plus en détail

Le programme national insertion/rénovation

Le programme national insertion/rénovation www.lacse.fr www.anru.fr Le programme national insertion/rénovation Un partenariat pour l emploi dans les quartiers DR DR DR ANRU/Acsé : un partenariat pour l emploi dans les quartiers Un partenariat innovant

Plus en détail

La formation et l emploi des jeunes. dans les métiers du patrimoine

La formation et l emploi des jeunes. dans les métiers du patrimoine La formation et l emploi des jeunes dans les métiers du patrimoine Les métiers du patrimoine Objectif Emploi : Les Métiers du patrimoine 29 janvier 2014 : Signature d un accord à l Assemblée nationale

Plus en détail

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Contexte : Dans le cadre de l animation du réseau des Relais Assistants Maternels des Deux-Sèvres

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

Retisser le lien & préparer demain...

Retisser le lien & préparer demain... REP Retisser le lien & préparer demain... Qui sommesnous? En 1992, une éducatrice, Marie-France Blanco, a fondé le premier Relais Enfant- Parent d Ile-de-France (association 1901) avec pour objectif de

Plus en détail

Former pour performer

Former pour performer Former pour performer La Chambre de Commerce et d Industrie du Var Créateur de performance Avril 2012 SOMMAIRE La CCI du Var, créateur de performance page 3 Capforma, le pôle formation continue de la CCI

Plus en détail

Prix du Label de l'excellence de l'oci dans le domaine de l Artisanat

Prix du Label de l'excellence de l'oci dans le domaine de l Artisanat Prix du Label de l'excellence de l'oci dans le domaine de l Artisanat (Pour préserver et développer l'artisanat traditionnel et contemporain du monde musulman) A remettre durant les sessions de la Conférence

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

Réforme 2014 de la formation professionnelle :

Réforme 2014 de la formation professionnelle : CESER CESER Languedoc-Roussillon SYNTHÈSE N 9 Janvier 2015 Réforme 2014 de la formation professionnelle : La lutte contre l illettrisme et la formation professionnelle des personnes sous main de justice

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

Association. é c o l e. de la deuxième. chance. de Paris. e2c Paris. Résultats de l activité

Association. é c o l e. de la deuxième. chance. de Paris. e2c Paris. Résultats de l activité Association é c o l e de la deuxième chance de Paris e2c Paris Résultats de l activité 2008 e2c Paris e2c Paris Présentation Présentation 2008 restera pour l e2c Paris l année de la structuration et de

Plus en détail

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par :

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par : Accord Cadre Entre L Etat, représenté par : La Délégation Générale à l'emploi et à la Formation Professionnelle ( DGEFP), 7 square Max Hymans - 75741 Paris cedex 15, représenté par Monsieur Jean Gaeremynck,

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Signature Convention de Partenariat entre E2C Lorraine, EDF-Direction Régionale de l'emploi Grand Est et Conseil Régional de Lorraine

Signature Convention de Partenariat entre E2C Lorraine, EDF-Direction Régionale de l'emploi Grand Est et Conseil Régional de Lorraine 1/12 DOSSIER DE PRESSE Signature Convention de Partenariat entre E2C Lorraine, EDF-Direction Régionale de l'emploi Grand Est et Conseil Régional de Lorraine 4 juillet 2013 15 h CCIT 54 50, rue Oberlin-

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

«Développement de l Esprit d entreprendre» Lycée Pierre & Marie Curie

«Développement de l Esprit d entreprendre» Lycée Pierre & Marie Curie Date de remise du rapport : 01 / 2014 «Développement de l Esprit d entreprendre» Lycée Pierre & Marie Curie NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Education

Plus en détail

de la Guadeloupe et des Iles du Nord

de la Guadeloupe et des Iles du Nord DISCOURS DE Monsieur Maurice DACCORD Secrétaire Général de l Agence Nationale des Services à la Personne EN CLOTURE DU 1 ER SALON DES SERVICES A LA PERSONNE DE LA GUADELOUPE ET DES ILES DU NORD JEUDI 1

Plus en détail

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi?

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? Vendredi 23 septembre 2011 à Bordeaux Dossier de presse de la Fédération Nationale des CREPI Contact presse : Guillaume BENOIT 06 19 47 37

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Comment se traduisent nos valeurs dans le projet de l association? Intervention de Patrick Stelandre Directeur Idée 53. Les jeudis de l hémicycle

Comment se traduisent nos valeurs dans le projet de l association? Intervention de Patrick Stelandre Directeur Idée 53. Les jeudis de l hémicycle Comment se traduisent nos valeurs dans le projet de l association? Intervention de Patrick Stelandre Directeur Idée 53 Les jeudis de l hémicycle Parlement Francophone Bruxellois Le 29 novembre 2012 1 Deux

Plus en détail

Les centres éducatifs renforcés (CER)

Les centres éducatifs renforcés (CER) Les centres éducatifs renforcés (CER) Une réponse éducative qui reste trop méconnue Document de présentation juin 2012 1 Les centres éducatifs renforcés, dénommés à l origine unités éducatives à encadrement

Plus en détail

Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU ETINCELLE RESEAU ETINCELLE

Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU ETINCELLE RESEAU ETINCELLE Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU 1 1. Le Constat En France chaque année, 230.000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme ni qualification Le taux de chômage des actifs

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

S E R V I C E O R I E N T A T I O N I N S E R T I O N E N T R E P R I S E

S E R V I C E O R I E N T A T I O N I N S E R T I O N E N T R E P R I S E Sommaire Calendrier Science Insert p 2 Les modules TRS/TRE p 3 L annuaire des anciens p 4 Le Forum des masters scientifiques p 5 Le SOIE p 6 Les partenaires du SOIE p 7 Annexe : Mini CV des intervenants

Plus en détail

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville 19 Juin 2000 à Madame et Messieurs les Préfets de

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF RELAIS ENFANTS- PARENTS BOURGOGNE

PROJET ASSOCIATIF RELAIS ENFANTS- PARENTS BOURGOGNE PROJET ASSOCIATIF RELAIS ENFANTS- PARENTS BOURGOGNE Créée en 1993, association loi 1901 qui s est donnée pour but de maintenir le lien enfantparent, dans l intérêt de l enfant, lorsqu un parent est incarcéré.

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

Assemblée Générale 2015 de l AFT :

Assemblée Générale 2015 de l AFT : Assemblée Générale 2015 de l AFT : Développer la formation professionnelle Transport-Logistique, renforcer l attractivité du secteur, accompagner les candidats jusqu à l entreprise, favoriser l intervention

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SAINT-BRIEUC ÉMILE-DAUBÉ

ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SAINT-BRIEUC ÉMILE-DAUBÉ ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SAINT-BRIEUC ÉMILE-DAUBÉ Une école ouverte sur son temps L école a déménagé dans des locaux rénovés et spécifiquement dévolus à ses missions. Avec de nombreux ateliers spacieux et

Plus en détail

Arts plastiques LICENCE

Arts plastiques LICENCE Arts plastiques LICENCE Objectifs de la formation Présentant un équilibre entre enseignements pratiques et cours théoriques, la formation en Arts plastiques a pour visée principale la maîtrise par l étudiant

Plus en détail

Compte rendu de réunion du 1 er au 3 décembre 2011

Compte rendu de réunion du 1 er au 3 décembre 2011 Accueil de la délégation d Istanbul COMENIUS REGIO Lutte contre le décrochage scolaire : Prévenir, Analyser, Innover Compte rendu de réunion du 1 er au 3 décembre 2011 Lieu des réunions : Bobigny, Romainville

Plus en détail

Martine Legrand 1 er Adjointe au Maire, Culture, Patrimoine historique et Vie associative Conseillère Régionale d Ile-de-France

Martine Legrand 1 er Adjointe au Maire, Culture, Patrimoine historique et Vie associative Conseillère Régionale d Ile-de-France EDITO/ La rentrée s annonce, période vouée aux changements et aux résolutions en tout genre!!! Après un été on l espère ressourçant pour le plus grand nombre, et bien que l actualité internationale n ait

Plus en détail

TABLE RONDE MISE EN ŒUVRE DES CLAUSES SOCIALES. Mener une action de formation au cours de la réalisation d une clause sociale

TABLE RONDE MISE EN ŒUVRE DES CLAUSES SOCIALES. Mener une action de formation au cours de la réalisation d une clause sociale TABLE RONDE MISE EN ŒUVRE DES CLAUSES SOCIALES Mener une action de formation au cours de la réalisation d une clause sociale Jeudi 18 septembre 2014, 14h00, MEF du Cotentin Avec la participation financière

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

EMPLOI. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

EMPLOI. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse www.dax.fr Dossier de Presse EMPLOI Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

SYNTHESE DE L ATELIER «EDUCATION»

SYNTHESE DE L ATELIER «EDUCATION» COMITE DE STRASBOURG SYNTHESE DE L ATELIER «EDUCATION» Méthodologie et base de réflexion : Avec près d une quarantaine de participants, d horizons, d âges, d engagements et de professions différents nous

Plus en détail

VI e séminaire international de La main à la pâte sur l enseignement des sciences à l école

VI e séminaire international de La main à la pâte sur l enseignement des sciences à l école 01-06 JUIN 2015 CIEP - SEVRES (FRANCE) VI e séminaire international de La main à la pâte sur l enseignement des sciences à l école «Développement professionnel des professeurs enseignant les sciences»

Plus en détail

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC LOCALISATION : Quartier des bassins à Cherbourg-Octeville

Plus en détail

Licence Arts plastiques - arts appliqués

Licence Arts plastiques - arts appliqués Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts plastiques - arts appliqués Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

ADESS Cornouaille. Forum de l Economie Sociale et Solidaire jeudi 26 novembre 2015

ADESS Cornouaille. Forum de l Economie Sociale et Solidaire jeudi 26 novembre 2015 ADESS Cornouaille Forum de l Economie Sociale et Solidaire jeudi 26 novembre 2015 1 L ADESS Cornouaille est un des quinze pôles de développement de l Economie Sociale et Solidaire (ESS) en Bretagne. C

Plus en détail

Pourquoi une formation en Arts Plastiques?

Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Votre enfant termine sa classe de Troisième, et sera en seconde générale l an prochain. Un certain nombre de disciplines, jusqu à présent obligatoires, deviennent

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

«jeunes sous mains de justice : (ré)apprendre les règles de la route pour accéder à la mobilité et favoriser l insertion sociale»

«jeunes sous mains de justice : (ré)apprendre les règles de la route pour accéder à la mobilité et favoriser l insertion sociale» Dossier Partenariats «jeunes sous mains de justice : (ré)apprendre les règles de la route pour accéder à la mobilité et favoriser l insertion sociale» Prado Rhône-Alpes Centre d Education Fermé de la Plaine

Plus en détail

LE PROJET ASSOCIATIF DE L AAPé en 2012

LE PROJET ASSOCIATIF DE L AAPé en 2012 Contrôle judiciaire socio-éducatif Médiation pénale Réparation pénale pour les mineurs Stages de responsabilité parentale LE PROJET ASSOCIATIF DE L AAPé en 2012 Le Conseil d administration de l AAPé, élu

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE

LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE L ouverture européenne et internationale est une dimension forte de l Ile-de-France. Etre tourné vers l Europe, un choix

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant Dossier de presse Sommaire «Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» : Un guide pratique à l issue du dispositif de soutien aux TPE/PME Conférence du 5 mars 2014 Communiqué de presse

Plus en détail

appel aux pépites du nouveau monde Précisions > www.auvergne-nouveau-monde.fr/info

appel aux pépites du nouveau monde Précisions > www.auvergne-nouveau-monde.fr/info Nouvelle appli dossier de participation Dépôts des projets jusqu au 30 août (dispositif Expresso jusqu au 20 juin) Aventure sportive Lieux de convivialité Projets collectifs Initiative innovante appel

Plus en détail

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Contact presse Isabelle Vergeat-Achaintre Responsable de la communication Tél. 33 (0)2 41 05 21 74 ou 33 (0)6 07 70 13

Plus en détail

Date de clôture : 20 mars 2015

Date de clôture : 20 mars 2015 Règlement de l appel à projets «Soutien aux actions multi-territoires en Politique de la ville» Date de clôture : 20 mars 2015 1. Cadre d intervention Depuis plusieurs années, la Région Île-de-France s

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage

Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage Marne SEMAINE NATIONALE DE L ARTISANAT REIMS - EPERNAY - CHALONS Du 11 au 21 Mars 2009 Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage NATURE DE L OPERATION

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire dans le département de la Loire : histoire, poids économique, innovation sociale et mobilisation politique

L Economie Sociale et Solidaire dans le département de la Loire : histoire, poids économique, innovation sociale et mobilisation politique CHAMBRE REGIONALE DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE RHONE-ALPES NOTE DE SYNTHESE CG 42 L Economie Sociale et Solidaire dans le département de la Loire : histoire, poids économique, innovation sociale

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat DAROUX Géraldine (7109) La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat Ce texte relate l expérience conduite au sein de l Institut Supérieur des Techniques Productiques

Plus en détail

Santé et Environnement, un cocktail détonnant

Santé et Environnement, un cocktail détonnant Santé et Environnement, un cocktail détonnant Atelier prospectif du 2 décembre 2010 Thématique traitée «Santé et Environnement, un cocktail détonnant» L Economie Sociale et Solidaire refuse de dissocier

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDFP)

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDFP) 1 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDFP) Document d orientation des services de l Etat et des autorités académiques en Ile de France Janvier 2011 2 Préambule

Plus en détail

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire DOSSIER DE PRESSE Jeudi 29 novembre 2012 Forum développement économique CREA / Région Haute-Normandie La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire La CREA s est dotée

Plus en détail

Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE»

Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE» Plutôt que 55 millions d Euros pour le centre culturel du vin 55 millions d Euros pour : Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE» La municipalité actuelle se félicite d une fréquentation

Plus en détail

Conseil Municipal - 30 mars 2015 - Rapport de présentation

Conseil Municipal - 30 mars 2015 - Rapport de présentation Conseil Municipal - 30 mars 2015 - Rapport de présentation 18/15 Convention pour l utilisation et l occupation de la salle Pierrette Aymar entre la ville du Haillan et le SIVOM JALLES SUD-MEDOC Rapporteur

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

L ECOLE PRESQU ILE est spécialisée dans les formations aux métiers des arts appliqués, de la communication visuelle et du design d espace.

L ECOLE PRESQU ILE est spécialisée dans les formations aux métiers des arts appliqués, de la communication visuelle et du design d espace. Permettre aux étudiants désireux de se lancer dans une carrière créative et artistique, tel est le but de l École Presqu Île. Avec un enseignement axé sur l acquisition des bases plastiques et graphiques,

Plus en détail

Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons

Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons Projet d action d animation visant à développer des pratiques collectives d écoute et de participation

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

Objet : Renforcement de l'accès à l'apprentissage dans les métiers de l'industrie, partenariat avec l'ecole de Production de l'icam

Objet : Renforcement de l'accès à l'apprentissage dans les métiers de l'industrie, partenariat avec l'ecole de Production de l'icam REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20122337 Réunion du 15 octobre 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 12 Apprentissage Imputation Autorisation

Plus en détail

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations MIFE LOIRE SUD Dans le parcours de la création d entreprise, la MIFE Loire Sud se positionne

Plus en détail

éducation, formation, apprentissage,

éducation, formation, apprentissage, éducation, formation, apprentissage, la Région accompagne les apprenants La Région, créatrice d avenir pour ses habitants octobre 2014 2 région franche-comté éducation, formation, apprentissage, la région

Plus en détail

logo site et officiel variantes couleurs logo sur photo travail document communication et visuel de l atelier Noir 100% CMJN

logo site et officiel variantes couleurs logo sur photo travail document communication et visuel de l atelier Noir 100% CMJN logo site et officiel variantes couleurs logo sur photo travail document communication et visuel de l atelier Noir 100% CMJN La mode est en perpétuelle évolution, logo site et officiel variantes couleurs

Plus en détail

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon A pour but de promouvoir l insertion professionnelle et sociale des personnes handicapées en favorisant leur accès à la formation et la

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Séquence 2/ Les vacances, un outil d action sociale

Séquence 2/ Les vacances, un outil d action sociale Séquence 2/ Les vacances, un outil d action sociale L ANCV utilise l intégralité de ses excédents de gestion dégagés par le Chèque Vacances pour financer des programmes d action sociale. Les vacances contribuent

Plus en détail

Fiche technique 3. I- Normes pour les équipements destinés à accueillir des activités culturelles dans un établissement pénitentiaire

Fiche technique 3. I- Normes pour les équipements destinés à accueillir des activités culturelles dans un établissement pénitentiaire 1 Fiche technique 3 Les espaces destinés à accueillir des activités culturelles dans les services et établissements du ministère de la Justice et des Libertés I- Normes pour les équipements destinés à

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions édito Le Conseil général du Gard s est engagé à travers sa politique d achat dans

Plus en détail

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement... 1 OBJECTIFS :... 2 DEROULEMENT

Plus en détail