Jeudi 6 octobre. 7 octobre 2011 N 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jeudi 6 octobre. 7 octobre 2011 N 4"

Transcription

1 Finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers Jeudi 6 octobre l ouverture des portes de l ExCel London, des milliers de collégiens britanniques faisaient déjà À la queue aux deux principales entrées du site. Les cars arrivant de tout le pays déversaient en continu des flots de jeunes visiteurs venus à la découverte des métiers. Les allées étaient déjà très encombrées en milieu de matinée par des jeunes curieux et fascinés par les épreuves. Accompagnons leurs yeux émerveillés sur le stand Peinture et décoration. << Les nombreux visiteurs aux Olympiades des Métiers. Apprentissage BTP / CCCA-BTP Photos : Bernard Charpenel / CCCA-BTP Texte : Loïc Bestard / CCCA-BTP Maquette : Floriane Monerie / CCCA-BTP

2 Pour toutes les couleurs du monde De haut en bas : << Xavier VINCENT et Éric MÉTIVIER. << Xavier VINCENT préparant ses couleurs de référence pour le speed module. les épreuves Les épreuves de peinture sont composées de cinq modules. L ensemble représente 100 points. Module 1 : application d une peinture laquée haut de gamme sur une porte (20 points). Module 2 : pose de papier peint lors d une épreuve de vitesse et de qualité (17 points). Module 3 : création artistique originale au choix du candidat (10 points). Module 4 : reproduction d un dessin en lien avec le Royaume-Uni, avec une mise en couleurs et la réalisation d un lettrage (36 points). Module 5 : sujet surprise autour d association de couleurs lors d une épreuve de vitesse (17 points). Cette journée s annonce sous de bons auspices pour Xavier VINCENT, le candidat français, qui a terminé 4 e au classement de la veille lors du module de vitesse pour la pose de papier peint. Avant que la journée ne commence, Xavier VINCENT et Éric MÉTIVIER, l expert métier français de la catégorie, se sont concertés pendant le quart d heure imparti : «Cet échange est un moment important, explique Éric MÉTIVIER. Nous discutons de la stratégie à mettre en place pour les modules du jour, des techniques à adopter. L objectif est toujours le même : la fin du concours.» L épreuve au programme de ce jeudi 6 octobre est un module de vitesse pour la réalisation d une mise en couleurs à partir d un tracé. Le sujet n a été dévoilé aux candidats que ce matin, après qu il a été désigné par un jeté de dés. Deux sujets possibles avaient été retenus d un commun accord entre les experts avant la compétition. Celui que le sort propose aux candidats est une recherche de dégradés de couleurs sur une forme géométrique complexe, qu il faut réaliser de façon régulière et harmonieuse. En début de matinée, les 15 compétiteurs ont préparé leurs couleurs. Xavier Vincent a choisi des tonalités de rose quand d autres ont préféré le gris. Sur son établi, Xavier procède à un subtil mélange de couleurs pour obtenir une gamme parfaite, qu il teste sur une feuille de papier. Elle servira de référence. Un groupe de supporters français posté devant Xavier est au rendez-vous pour l encourager avec le regard comme portevoix, comme il est interdit de parler aux compétiteurs. Xavier reste imperturbable, isolé dans une bulle de concentration que rien ne vient éclater. Parmi les supporters se trouve Ludovic DUREL, médaillé de bronze aux précédentes finales internationales de Calgary en Mélanie BARBIER, finaliste lors des finales nationales à Paris en février 2011 et qui a suivi une partie des stages de préparation de Xavier, est aussi là : «Il est bien préparé pour gérer le stress de ce type d épreuve», glisse-t-elle. Mélanie, qui

3 dirige aujourd hui Pigment rouge, l entreprise de peinture et décoration qu elle a créée en région Haute-Normandie, vient pour la première fois à une finale internationale : «C était important pour moi d être là pour soutenir Xavier, expliquet-elle. C est aussi très intéressant de voir les différentes techniques qu utilisent les candidats. Le Coréen, par exemple, réalise ses tracés avec de la ficelle pour marquer ses points. Quand on n est pas habitué à cette technique, c est tout simplement illisible! Mais lui se repère.» Les Olympiades sont aussi pour Mélanie Barbier l occasion de découvrir des outils que l on n utilise pas en France : «Certains sont différents des nôtres mais ont le même usage. S enrichir des pratiques des autres et voir des nouveautés est important pour moi comme pour toutes nos entreprises.» Un peu plus loin, un groupe de supporters suédois s est agglutiné devant le poste de travail d Andreas Gärdin Hyttsten, qui prépare également sa peinture pour l épreuve de vitesse. Les paires d yeux braqués sur lui à moins d un mètre de l établi ne le distraient pas. Tête baissée et tout entier à son affaire, il fait fi de ne pas voir. De haut en bas : << Un compétiteur préparant ses teintes pour le speed module. << Mélanie BARBIER, finaliste nationale des Olympiades HistoIRE d olympiades Xavier Vincent, formé au CFA-BTP de Reims, n a pas commencé dans la peinture mais l électricité! Étudiant en classe préparatoire, il doit arrêter son stage quand son patron est contraint de fermer son entreprise. Ne retrouvant pas d entreprise pour poursuivre son apprentissage, Xavier se tourne vers un CAP, puis un BP Peintre et Poseur de Revêtements. Aujourd hui, il passe son diplôme de TSRCB (Technicien Supérieur Responsable des Chantiers du Bâtiment). Plus tard, Xavier souhaite ouvrir sa propre entreprise. Quand un ancien candidat lui parle des Olympiades des Métiers, Xavier tombe amoureux du concept : lui aussi souhaite participer pour valoriser sa filière! En 2009, il ne dépasse pas les sélections régionales mais, déterminé, Xavier retente sa chance l édition suivante et se retrouve aujourd hui en finale internationale.

4 ENTRETIEN AVEC JEAN-Luc SETHI, PrésidENT du CCCA-BTP Jean-Luc SETHI est venu encourager l Équipe de France des Métiers. Après avoir assisté à la cérémonie d ouverture, Jean-Luc SETHI a passé, mercredi 5 octobre, premier jour des compétitions, de longs moments dans les allées du pôle Bâtiment et Travaux Publics, accompagné de Marcel MALMARTEL, Secrétaire général du CCCA-BTP, Daniel MUNOZ, Secrétaire général adjoint et directeur de la formation, et de Jean-Pierre ORIO, responsable du service Conseil formation réseau. << De gauche à droite : Jean-Pierre ORIO, Jean-Luc SETHI, Marcel MALMARTEL et Daniel MUNOZ. Quel est votre sentiment sur la compétition? J-L. S. : Je suis très impressionné par l organisation de ces Olympiades et par l importance des moyens déployés pour assurer la réussite de cet événement. Je le suis surtout par la qualité et le professionnalisme des jeunes qui concourent. Leur détermination et la passion qui les animent dans l exercice de leur métier se lisent sur leur visage. Quel mot pourrait définir les candidats français du pôle BTP? J-L. S. : La concentration. Je les ai observés et j ai pu constater combien les jeunes étaient concentrés, comme dans une bulle, tout à leur sujet. C est impressionnant! Les jeunes ont été très bien préparés au cours de ces derniers mois. Ils vont aujourd hui récolter le fruit de leur investissement grâce à cette préparation de haut niveau.

5 Avez-vous constaté des différences sur la manière de réaliser les épreuves entre les pays? J-L. S. : Assurément, oui. J ai échangé avec les experts métiers sur les différents sujets des épreuves. Ils sont complexes. Ce qui est intéressant, c est de voir les jeunes de tous ces pays exercer un même métier, en avoir la même parfaite maîtrise, et en même temps utiliser des méthodologies de travail différentes pour réaliser une même épreuve, avec des outils qui peuvent également être différents. C est aussi cela richesse de nos métiers et de nos savoirfaire, qui évoluent sans cesse. Les Olympiades des Métiers sont aussi une belle vitrine pour l apprentissage J-L. S. : L apprentissage est une voie de formation d excellence. Les jeunes qui composent l Équipe de France sont d ailleurs dans leur grande majorité en apprentissage dans des entreprises. Cette excellence, on la trouve ici, dans ces Olympiades. Cinq jeunes en compétition sont issus de notre réseau national de CFA du BTP. C est la meilleure preuve de la qualité de l apprentissage pour réussir, dans lequel les professionnels du secteur ont toujours beaucoup investi. Quels autres concurrents ont attiré votre attention? J-L. S. : Les jeunes venus d Asie sont très bien préparés à la compétition. Ils sont même formatés pour elle. Nous ne sommes pas dans cet état d esprit. Il nous faut préserver celui que nous promouvons, à savoir faire des jeunes que nous formons de véritables professionnels. Car c est bien dans la formation que nous leur donnons que l on trouve la graine de champions, pas dans le formatage de jeunes préparés exclusivement pour le concours. Aux termes de cette première journée, avez-vous un pronostic sur la suite de la compétition? J-L. S. : À la fin de cette première journée, il est prématuré de faire un pronostic, car les travaux ne sont pas encore suffisamment aboutis pour être significatifs. Cependant, j ai suivi les jeunes Français. Je suis passé d un poste de travail à un autre et j ai ainsi pu observer les autres concurrents, confronter mes impressions Je pense que nos jeunes sont dans le peloton de tête. Mais seul compte le passage de la ligne d arrivée. Rendez-vous dimanche pour les résultats!

6 The make it Happen Exhibition En marge de la compétition mais au cœur des pôles métiers où concourent les jeunes, des animations sur les savoir-faire et les métiers sont organisées pour les nombreux collégiens en visite aux Olympiades. Dans un des nombreux ateliers proposés, les jeunes visiteurs peuvent s initier aux mélanges des couleurs, avec la réalisation de pochoirs. Dans une autre allée, deux jeunes filles s essaient à la pose de carrelage avec la reproduction du drapeau britannique. L exercice consiste à assembler sur un support de bois les 36 carreaux bleus, blancs et rouges de diverses tailles qui composent le motif. Des stands des nombreuses entreprises partenaires de l événement, fournissant la matière d œuvre et les équipements nécessaires au bon déroulement des épreuves, ont également été aménagés. Elles y présentent leurs nouveautés et les valeurs sûres de leur catalogue. De haut en bas : << Atelier de découverte des métiers de la peinture et décoration. << Atelier de découverte des métiers du carrelage. << Stand d une entreprise partenaire.

7 Flash back Préparation de l épreuve Peinture et Décoration Après un premier stage de préparation technique et professionnelle pour les finales internationales au CFA de la peinture GPPF Formation à Pantin (Île-de- France) en mars, Xavier VINCENT, médaillé d or au niveau national a rejoint le CFA pour une nouvelle session du 4 au 8 juillet Ce stage, encadré par Éric MÉTIVIER, l expert métier français des Olympiades en peinture et décoration, accueillait également Alexandre GRIMAUD, médaillé d argent à Paris et Fanny HEUVRARD, qui a obtenu la quatrième place. À ce quatuor s est joint Ludovic DUREL, médaillé de bronze en 2009 sur le podium international de Calgary, qui apporte pendant quelques jours ses conseils et son expérience de finaliste et de médaillé. «La première matinée de ce stage a été consacrée à la présentation des sujets et des règles des finales internationales, explique Xavier VINCENT. Avec Alexandre et Fanny, nous nous sommes ensuite attelés à notre premier sujet. L épreuve de papier peint sera un «speed module», ce qui n était pas le cas lors du concours national.» De haut en bas : << Xavier VINCENT en stage de préparation à Pantin. << Fanny HEUVRARD en stage de préparation à Pantin. Cette préparation est indispensable pour projeter Xavier dans les conditions techniques et psychologiques de la compétition, avec la nécessité d apprendre à gérer son temps pour réaliser les ouvrages dans les délais impartis à chaque épreuve. Le stage comprenait 24 heures d entraînement réparties sur quatre jours soit six heures de travail par jour. «C est une semaine très dense qui, à son terme, doit nous apporter une parfaite maîtrise des différents sujets, jusqu au prochain stage qui aura lieu en septembre, poursuit Xavier. D ici là, je vais m entraîner chez moi, à Châlons-en-Champagne, afin d améliorer ma technique, ma rapidité, mon aisance, ma concentration et mon endurance.»

8 << Alexandre GRIMAUD en stage de préparation à Pantin. Cette semaine de stage permet aussi à Xavier de comparer ses techniques avec celles d Alexandre GRIMAUD, d échanger leurs trucs et astuces, de se donner mutuellement des conseils pour bien appréhender les sujets. «Au cas où je ne pourrais pas concourir, il est nécessaire qu Alexandre soit en mesure de me remplacer ; nous nous devons d être à un niveau d excellence comparable. Il est actuellement salarié dans une entreprise de peinture à Châtellerault et son employeur lui permet, lui aussi, de suivre cet entraînement. Cette formation simultanée nous motive et nous enrichit, elle nous permet de nous dépasser et de nous stimuler mutuellement. Nous sommes, en quelque sorte, en compétition avant la compétition. Quant à Fanny qui prépare son épreuve de BP qu elle passera au mois d octobre, elle représente le jeune espoir susceptible d être sur le podium d ici deux ans. Elle se prépare tout autant que nous sur les sujets de l épreuve et bénéficie de cette formation qui lui servira pour sa participation à la prochaine compétition dans deux ans.» Cette motivation et cet enthousiasme ravissent Éric MéTIVIER : «Ces jeunes sont très motivés et s entraînent avec application et sérieux dans une parfaite ambiance. Il est important de maîtriser la technique mais aussi d affronter les épreuves minutées avec autant de précision que de rapidité. Le mental joue un rôle essentiel dans cette préparation. Nous espérons un résultat à la hauteur de nos ambitions. Ce sont mes troisièmes finales internationales en tant qu expert métier. Je m occupe des sélections régionales depuis 1996 au sein du CFA de Pantin où je suis formateur. Je suis bénévole et j ai la chance de bénéficier de réelles facilités pour participer aux Olympiades, car cet investissement demande beaucoup de temps.»

9 Speed couleurs 15h25. Stand Peinture et décoration. L aprèsmidi est dédié à l épreuve de vitesse, dont les compétiteurs ont découvert le matin même le sujet. Le chef expert suédois organise un briefing dans l allée centrale des stands, réunissant au grand complet tous les experts métiers et les compétiteurs, pour rappeler à tous les règles de l épreuve, en insistant sur l obligation d avoir un espace propre à la fin du module. Chaque compétiteur rejoint alors son poste de travail pour attendre le top départ. Devant son établi, Xavier VINCENT est concentré, le regard fixé vers le chef expert juché sur une courte échelle, chronomètre en main. Devant lui, l expert métier suisse tient une cloche, qui sert de signal sonore. Sur son échelle, le chef expert s assure des dernières vérifications et d un hochement de tête indique que le top départ peut être donné. Décomptant «Five! Four! Three! Two! One! Start!», l expert métier suisse agite la cloche. Les 15 compétiteurs savent ce qu ils doivent faire. Tous prennent une longue règle de métal ou de bois et entament sans hésitation les premiers tracés pour reproduire le sujet, une forme géométrique comportant un effet d optique, avant de coller de fines bandes de scotch pour délimiter les zones à peindre. L épreuve durera plus de deux heures, devant des supporters suivant de prêt les avancées de leurs champions respectifs et passant d un poste de travail à l autre pour comparer et engager quelques pronostics. Les techniques utilisées par les candidats pour réaliser l épreuve sont parfois si différentes qu il est difficile dans les premiers quarts d heure de marquer la différence. De haut en bas : << Lancement du speed module peinture par les experts suédois et suisse. << Xavier VINCENT réalisant un tracé lors du speed module. À 16 heures 40, le Finlandais Aku Korhonen est le premier à siffler, signifiant ainsi qu il a terminé. Au poste de travail voisin, Renate Lässer de l équipe autrichienne pose encore des bandes de scotch sur les parties basses du panneau où

10 il a tracé la forme à peindre. La partie haute est réalisée. Pour fixer la peinture plus rapidement, il a installé un portemicro transformé en porte sèche-cheveux, qui souffle un air chaud. De l autre côté de l allée, A DUONG TRINH de l équipe de Hong Kong utilise lui aussi un sèche-cheveux qu il agite frénétiquement sur les parties déjà peintes, comme pour combler un retard dans l exécution de l ouvrage. De haut en bas : << A DUONG TRINH de Hong Kong préparant son tracé lors du speed module. << Xavier VINCENT à l issue du speed module. Quatre autres compétiteurs ont déjà sifflé la fin de leur épreuve quand Xavier VINCENT fait les finitions. La tension est palpable chez Éric MÉTIVIER, resté à l écart : «Il faut qu il finisse maintenant!», confie-t-il. Il reste du scotch au pied du panneau que vient d achever Xavier. Le coup de sifflet ne pourra être validé que si le poste de travail est propre. Va-t-il s en apercevoir? Alors qu il prend en main le petit sifflet qu il porte autour du cou, son regard se porte vers le sol. Il aperçoit les bandes de scotch restées au sol, laisse retomber le sifflet sur sa poitrine, se baisse, ramasse les petits déchets collants passés presque inaperçus et d un geste rapide les jette dans la poubelle. Le coup de sifflet salvateur retentit à peine qu un autre se fait entendre. Un expert métier vient vérifier et lève la main pour valider la fin de l épreuve. Xavier VINCENT, l emportant d une courte tête sur cet autre compétiteur, peut afficher un petit panneau sur lequel est inscrit «I finished the speed module» («J ai terminé le module de vitesse»). Xavier, qui esquisse un sourire de soulagement, finit 6 e de l épreuve, ce qui lui rapporte 2,75 points pour la vitesse. Les autres points seront attribués plus tard, quand les experts métiers évalueront l intégrité du travail, en particulier la précision des motifs et du dégradé de couleurs utilisé. Il reste encore l épreuve de design, qui est la plus difficile. Elle est la plus longue et la plus difficile de tous les modules. Elle est aussi celle qui permet de remporter le plus de points.

11 Visite ministérielle Nadine MORANO, ministre de l Apprentissage et de la Formation professionnelle, s est rendue ce jeudi 6 octobre à Londres pour rencontrer et soutenir l Équipe de France des Métiers. Guidée par Marie-Thérèse GEFFROY, Présidente de WorldSkills France et de Yvan VALENTINUZZI, délégué général du COFOM, la ministre a fait un tour complet des différents pôles métiers où un jeune Français est en compétition. De passage au pôle BTP, Nadine MORANO s est notamment arrêtée sur le stand Carrelage, où elle a longuement échangé avec Pascal DEL TOSO, l expert métier français, sur les réalisations du candidat français Jessy TEMPLIER. À l issue de cette visite de près de deux heures, au cours desquelles Nadine MORANO a discuté avec plusieurs experts métiers, celle-ci a indiqué que «La ministre en charge de l Apprentissage se devait d être là, avec les jeunes, pour les soutenir et les encourager pour remporter des médailles ( ). Je suis fière de les voir porter nos couleurs et de mettre tant de cœur à l ouvrage.» La ministre a souligné l importance et l excellence de la voie professionnelle par l alternance dans la formation des jeunes : «L apprentissage est un sésame pour une vie réussie, a-t-elle déclaré. Nous devons poursuivre nos efforts sur la qualité de l orientation des jeunes, qui doivent être orientés sur la base de leur talent et non par défaut ( ). Les Olympiades sont à ce titre un événement remarquable, qui valorise nos métiers, nos talents et nos jeunes.» De haut en bas : << Nadine MORANO et l Équipe de France des Métiers. << Le «haka» de l Équipe de France des Métiers. À 18 heures, Nadine MORANO a achevé sa visite par une rencontre avec l Équipe de France des Métiers au Premium Studio de l ExCel London. Celle-ci a échangé avec tous les jeunes présents dans une atmosphère bonne enfant et a demandé à revêtir le blouson de l Équipe de France le temps d une photo. Spontanément, les jeunes ont entouré la ministre et ont lancé le «haka» officiel de l équipe : «Force, respect, compétences C est la France!».

12 Délégation royale << Voiture de la princesse Anne. Ce jeudi matin 6 octobre, les abords de l ExCel London sont quadrillés par un important dispositif de sécurité. La princesse Anne, sœur de la reine Élisabeth II, est venue saluer la jeunesse du monde entier et encourager l équipe britannique. À l arrière de l immense bâtiment, la Bentley limousine bleu marine escortée par une Jaguar de la police londonienne attend le retour de la délégation royale, suivie par une nuée de journalistes. Sur le vif << Maxence BARBOT. Attenant au hall où est installé le pôle BTP, celui de l alimentation fourmille comme les autres de visiteurs curieux, qui s arrêtent et observent, admiratifs, les compétiteurs. Le stand Service en salle fait le plein à l heure du déjeuner. Des tables de quatre couverts ont été dressées. Des convives invités pour l occasion sont les figurants indispensables des épreuves. «Il ne faut pas vivre pour manger mais manger pour vivre» écrivait Molière dans L Avare. Mais comment résister à la tentation de l art culinaire? Ils sont justement nombreux à ne pas avoir résisté et à suivre de plaisir Maxence BARBOT, candidat français dans la catégorie Cuisine, qui s affaire derrière des fourneaux en inox impeccables.

13 LE TouT EN IMAGES << Entrée ouest de l ExCel London. << Éric MÉTIVIER, Xavier VINCENT et Jessy TEMPLIER. << Esplanade bordant la Tamise devant l ExCel London. << Aurélien COULON, compétiteur en plâterie et constructions sèches. << Motos de la police londonienne.

14 LE TouT EN IMAGES << Stand maçonnerie. << Bannière WorldSkills London << Les docks sur les bords de la Tamise. << Œuvre d Alexis BOUILLET en Pâtisserie et Confiserie. << Collégiens britanniques attendant d entrer dans l ExCel London.

Début de la compétition

Début de la compétition Finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers Début de la compétition L es épreuves des finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers ont débuté mercredi 5 octobre à 9h30 à ExCel

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 36 : PEINTURE AUTOMOBILE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011 42èmes Olympiades Leipzig (Allemagne) des métiers Une compétition En France, une sélection qui favorise une large participation Donner à un maximum de jeunes l occasion

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE Comité Français des Olympiades des Métiers WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Revalorisation de vos biens

Revalorisation de vos biens Revalorisation de vos biens Rénovation Ameublement Installation Location meublée contact@advizhome.com +33 1 78 94 05 80 Pour vous assister dans la revalorisation de vos biens, AdvizHome vous propose deux

Plus en détail

TECHNIQUES JEUX INTRODUCTION

TECHNIQUES JEUX INTRODUCTION INTRODUCTION Le programme des Jeux Techniques a été conçu afi n d encourager les jeunes joueurs et joueuses de soccer à devenir des «amis du ballon». Le développement d une bonne technique est l une des

Plus en détail

41ème édition. Région Centre

41ème édition. Région Centre 41ème édition Région Centre Sommaire Les 3 étapes de la compétition 4 Région Centre : une vitrine des métiers sur un site unique 5 Les 47 métiers en compétition 6 S inscrire aux Olympiades et aux Abilympics

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015

Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015 Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015 Richard VIVIEN, Président du TDN Champion du monde sur route amateurs 1987 Lancé en 1981, le Tour de Normandie cycliste est devenu le rendez-vous sportif à ne pas manquer

Plus en détail

Situations d apprentissage. Mat-2101-3

Situations d apprentissage. Mat-2101-3 Situations d apprentissage Mat-2101-3 Un vendredi au chalet (Activités 1, 2 et 3) Le taxi (Activités 1 et 2) Un entrepôt «sans dessus dessous» (Activités 1, 2, 3 et 4) France Dugal Diane Garneau Commission

Plus en détail

Le réseau de l apprentissage BTP au cœur des Olympiades des Métiers

Le réseau de l apprentissage BTP au cœur des Olympiades des Métiers Finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers Le réseau de l apprentissage BTP au cœur des Olympiades des Métiers C est ce soir à 19h30 dans l enceinte de l O2 Arena, l un des plus grands stades

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 37 : JARDINIER/PAYSAGISTE Cofom : e-mail : cofom@wanadoo.fr

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 13 : TOLERIE-CARROSSERIE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

PROJET ILE DE LA REUNION

PROJET ILE DE LA REUNION 2014 PROJET ILE DE LA REUNION Charles-Henri Moëc Président de l Association des Meilleurs Apprentis de France Charles.h.moec@gmail.com 0674303738 0 SOMMAIRE Présentation du projet Présentation de l Ile

Plus en détail

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture.

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture. Janvier à juin 2015 Quizz 12 à 20 CE Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises g U En Meurthe-et-Moselle Des équipes Des activités Des récompenses... cjd d 2 6 épreuves Une journée de clôture

Plus en détail

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon)

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) 12/06/2013 Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) Coop alternatives 47, rue de la Garde 69005 Lyon - 06 48 03 74 14 - contact@coop-alternatives.fr This document

Plus en détail

Comité Régional des Olympiades des Métiers

Comité Régional des Olympiades des Métiers 40 e Olympiades des Métiers Equipe Champagne-Ardenne 29 Champardennais de l équipe régionale à Lille pour les finales nationales du 5 au 7 février 2009. Les Olympiades des Métiers sont une compétition

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

ATELIERS D ARTS à Paris

ATELIERS D ARTS à Paris ATELIERS D ARTS à Paris cours et stages pour adultes enfants ados privatisation de l espace les ateliers d arts Rrose Sélavy Marie-Lorraine Benzacar > Créatrice du concept Au cœur du 9ème arrondissement

Plus en détail

Métallerie serrurerie

Métallerie serrurerie Métallerie D2 Sommaire A. Déroulement du concours... 3 B. Explication du sujet... 4 C. Matériaux/Consommables... Erreur! Signet non défini. D. Caisse à outil... 6 E. Critères d évaluation... Erreur! Signet

Plus en détail

Propositions de pistes à partir du cycle 1

Propositions de pistes à partir du cycle 1 Des clés Des clés pour ouvrir l armoire aux confitures, des clés pour ouvrir la boîte des friandises et le coffret à bijoux des clés pour ouvrir le tiroir des images des clés pour ouvrir la malle aux secrets

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 Novembre 2012 : Audrey Eggertswyler (KC Cobra Fribourg) Championne Suisse Kumite Filles U12-37kg Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 En 2014, les athlètes fribourgeois ont

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

présente Métro, boulot, dodo enquête sur la vie de bureau

présente Métro, boulot, dodo enquête sur la vie de bureau présente Métro, boulot, dodo enquête sur la vie de bureau Septembre 2014 Avant-propos Avec la tertiarisation de l économie et des emplois, notre activité professionnelle se déroule de plus en plus souvent

Plus en détail

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE Les étapes essentielles: Œuvre > Numérisation > Film > Ecran > Impression - 1 : NUMERISATION DE L OEUVRE A IMPRIMER: Soit l image a été créée directement sur un ordinateur

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences)

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) Présentation des applications de réalité virtuelle et augmentée présentées par le Laboratoire LISA les samedi 15 et dimanche 16 octobre 2005 à l Ecole Supérieure

Plus en détail

Peintre décorateur. Formation qualifiante de

Peintre décorateur. Formation qualifiante de Formation qualifiante de Peintre décorateur Titre de peintre décorateur en bâtiment (niveau IV) inscrit au RNCP Parcours complet avec réalisations pratiques sur murs Depuis la conception du décor jusqu

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 4 septembre 2013 à Paris

CONFÉRENCE DE PRESSE 4 septembre 2013 à Paris CONFÉRENCE DE PRESSE 4 septembre 2013 à Paris UNE PHOTOGRAPHIE DE L APPRENTISSAGE EN FRANCE EN 2013 À l occasion de la rentrée des jeunes en apprentissage Résultats et analyse du BAROMÈTRE DE LA VIE DE

Plus en détail

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 DOSSIER DE PRESSE Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 What is that word known to all men, Huile sur toile, 150 x 90 cm, 2013 17, rue des Filles-du-Calvaire

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts.

ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts. Audit des Ressources Humaines ATELIER D UNE DEMI-JOURNEE Introduction ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts. ima signifie Identifier, Modifier, Adapter : les

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N L Actif VOLUME 8, NUMÉRO 3 B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N AOÛT 2014 Dans ce numéro : Nouvelles nutrition 1 Retour sur l assemblée générale annuelle 2014 Bénévoles recherchés 4 Jeu cognitif du

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

ACADEMIE de MAQUILLAGE & de la BEAUTE GLOBALE

ACADEMIE de MAQUILLAGE & de la BEAUTE GLOBALE ACADEMIE de MAQUILLAGE & de la BEAUTE GLOBALE L Académie Annick Cayot, située à Bruxelles, forme et développe les talents des maquilleurs professionnels, des esthéticiennes, des coiffeurs et des passionnés

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

SALIES MOTO FESTIVAL. Samedi 22 et Dimanche 23 septembre 2012

SALIES MOTO FESTIVAL. Samedi 22 et Dimanche 23 septembre 2012 UN EVENEMENT MOTEUR Toute l équipe du moto-club CAP-SUD vous remercie pour l intérêt que vous portez à l organisation de cet événement. Soyez sûr que nous mettons tout en œuvre pour faire de la sixième

Plus en détail

Les problèmes de la finale du 21éme RMT

Les problèmes de la finale du 21éme RMT 21 e RMT Finale mai - juin 2013 armt2013 1 Les problèmes de la finale du 21éme RMT Titre Catégorie Ar Alg Geo Lo/Co Origine 1. La boucle (I) 3 4 x x rc 2. Les verres 3 4 x RZ 3. Les autocollants 3 4 x

Plus en détail

Notre savoir - faire

Notre savoir - faire Antenne des C.F.A des Maisons Familiales M ai son Fami l i al e Rur bai ne «TO U LO U SE - N O RD» 05.34.27.69.70 05.61.09.94.87 mfr.launaguet@mfr.asso.fr PLACO MENUISERIE INTÉRIEURE ÉLECTRICITÉ PLOMBERIE

Plus en détail

Dossier de sponsoring

Dossier de sponsoring Dossier de sponsoring Soutenez l équipe d ISIBOT L Institut Supérieur d Informatique, de Modélisation et de leurs Applications est l une des écoles publiques d ingénieurs les plus dynamiques de la région

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France»

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» Page 1 sur 8 SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 39 : GESTION DES RESEAUX INFORMATIQUES

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 39 : GESTION DES RESEAUX INFORMATIQUES Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 39 : GESTION DES RESEAUX INFORMATIQUES Cofom

Plus en détail

Message à l élève À l école secondaire Eurêka Chacun a des droits Chacun a des responsabilités

Message à l élève À l école secondaire Eurêka Chacun a des droits Chacun a des responsabilités Message à l élève À l école secondaire Eurêka Chacun a des droits Chacun a des responsabilités Cette école est ton école et tu es le premier responsable du climat de vie qui y règne. Tu as le droit d y

Plus en détail

Vente-Etalage 312-05

Vente-Etalage 312-05 SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Reconnue d Utilité publique

Plus en détail

L aide à domicile : des métiers à découvrir. professionnalisme. compétences évolution. diversité. des métiers, des parcours

L aide à domicile : des métiers à découvrir. professionnalisme. compétences évolution. diversité. des métiers, des parcours L aide à domicile : des métiers à découvrir professionnalisme compétences évolution diversité des métiers, des parcours Formation, solidarité, territoires Avez-vous songé aux métiers de l aide à domicile?

Plus en détail

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE PRÉSENTATION Cette formation s adresse à un public de personnes désireuses d apprendre les bases de l architecture

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

esle.qc.ca http://esle.qc.ca ou bien le premier lien qui apparaît est ma page à l école secondaire les Etchemins.

esle.qc.ca http://esle.qc.ca ou bien le premier lien qui apparaît est ma page à l école secondaire les Etchemins. 2013-2014 Bonjour parents Il me fait plaisir de me présenter et de vous envoyer ce courriel À droite, une photo de moi ; Yvan multiples 2009 dans ma classe qui a été faite avec Photoshop. Les étudiants

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior

Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior PAGE 1 SUR 22 Cahier des Charges de l aire de jeu... Cahier des Charges de l aire de jeu PAGE 2 SUR 22 1. Généralités Important

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

JE VEUX COMMERCIALISER MON PROJET OU MON PRODUIT : TRAVAILLER AVEC LES PROFESSIONNELS DU VOYAGE

JE VEUX COMMERCIALISER MON PROJET OU MON PRODUIT : TRAVAILLER AVEC LES PROFESSIONNELS DU VOYAGE JE VENDS MON PRODUIT JE VEUX COMMERCIALISER MON PROJET OU MON PRODUIT : TRAVAILLER AVEC LES PROFESSIONNELS DU VOYAGE Les professionnels du voyage : qui sont-ils? Où les rencontrer? Comment les fidéliser?

Plus en détail

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)?

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)? STRATÉGIE COMMERCIALE : DÉMARCHER SA CLIENTÈLE Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

AVANT. 3) Le Juge-Arbitre Général ou le J-A des concours : Se présenter à lui. Noter son nom, éventuellement un N de portable

AVANT. 3) Le Juge-Arbitre Général ou le J-A des concours : Se présenter à lui. Noter son nom, éventuellement un N de portable III Les Sauts Verticaux : HAUTEUR 3 périodes pour bien organiser un concours : AVANT / PENDANT / APRES AVANT Annoncer sa présence au responsable du jury au secrétariat Consulter 1) L horaire 2) Les lieux,

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

e supplément Arménie Royaume-Uni Afrique lettre n 16 / avril 2010

e supplément Arménie Royaume-Uni Afrique lettre n 16 / avril 2010 e supplément lettre n 16 / avril 2010 Royaume-Uni Londres, 28 août 2009 Orange, acteur majeur de la publicité numérique Avec l acquisition d Unanimis, le plus grand réseau exclusif de publicité numérique

Plus en détail

CIRCUIT DE LA CHATRE

CIRCUIT DE LA CHATRE CIRCUIT DE LA CHATRE L association CastelRacing Team est heureuse de vous proposer une sortie circuit à La CHATRE (à 35 km au sud de Châteauroux) le dimanche 27 février 2011. Cette journée est ouverte

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION SEPTEMBRE 2014 Version en ligne du message.

LETTRE D'INFORMATION SEPTEMBRE 2014 Version en ligne du message. LETTRE D'INFORMATION SEPTEMBRE 2014 Version en ligne du message. La boutique FFDanse ouvre ses portes Vous l'attendiez depuis longtemps, c'est fait La boutique officielle de la Fédération Française de

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques Projet Sportif de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques 2 Projet Sportif Pourquoi un projet sportif? Don Bosco est devenu, depuis l ouverture de la nouvelle salle en 2007, l

Plus en détail

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi?

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? 60, Rue Georges Corète Tel : 01.47.92.79.68 Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King 1. Je souhaite travailler Inscrivez-vous

Plus en détail

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail