Jeudi 6 octobre. 7 octobre 2011 N 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jeudi 6 octobre. 7 octobre 2011 N 4"

Transcription

1 Finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers Jeudi 6 octobre l ouverture des portes de l ExCel London, des milliers de collégiens britanniques faisaient déjà À la queue aux deux principales entrées du site. Les cars arrivant de tout le pays déversaient en continu des flots de jeunes visiteurs venus à la découverte des métiers. Les allées étaient déjà très encombrées en milieu de matinée par des jeunes curieux et fascinés par les épreuves. Accompagnons leurs yeux émerveillés sur le stand Peinture et décoration. << Les nombreux visiteurs aux Olympiades des Métiers. Apprentissage BTP / CCCA-BTP Photos : Bernard Charpenel / CCCA-BTP Texte : Loïc Bestard / CCCA-BTP Maquette : Floriane Monerie / CCCA-BTP

2 Pour toutes les couleurs du monde De haut en bas : << Xavier VINCENT et Éric MÉTIVIER. << Xavier VINCENT préparant ses couleurs de référence pour le speed module. les épreuves Les épreuves de peinture sont composées de cinq modules. L ensemble représente 100 points. Module 1 : application d une peinture laquée haut de gamme sur une porte (20 points). Module 2 : pose de papier peint lors d une épreuve de vitesse et de qualité (17 points). Module 3 : création artistique originale au choix du candidat (10 points). Module 4 : reproduction d un dessin en lien avec le Royaume-Uni, avec une mise en couleurs et la réalisation d un lettrage (36 points). Module 5 : sujet surprise autour d association de couleurs lors d une épreuve de vitesse (17 points). Cette journée s annonce sous de bons auspices pour Xavier VINCENT, le candidat français, qui a terminé 4 e au classement de la veille lors du module de vitesse pour la pose de papier peint. Avant que la journée ne commence, Xavier VINCENT et Éric MÉTIVIER, l expert métier français de la catégorie, se sont concertés pendant le quart d heure imparti : «Cet échange est un moment important, explique Éric MÉTIVIER. Nous discutons de la stratégie à mettre en place pour les modules du jour, des techniques à adopter. L objectif est toujours le même : la fin du concours.» L épreuve au programme de ce jeudi 6 octobre est un module de vitesse pour la réalisation d une mise en couleurs à partir d un tracé. Le sujet n a été dévoilé aux candidats que ce matin, après qu il a été désigné par un jeté de dés. Deux sujets possibles avaient été retenus d un commun accord entre les experts avant la compétition. Celui que le sort propose aux candidats est une recherche de dégradés de couleurs sur une forme géométrique complexe, qu il faut réaliser de façon régulière et harmonieuse. En début de matinée, les 15 compétiteurs ont préparé leurs couleurs. Xavier Vincent a choisi des tonalités de rose quand d autres ont préféré le gris. Sur son établi, Xavier procède à un subtil mélange de couleurs pour obtenir une gamme parfaite, qu il teste sur une feuille de papier. Elle servira de référence. Un groupe de supporters français posté devant Xavier est au rendez-vous pour l encourager avec le regard comme portevoix, comme il est interdit de parler aux compétiteurs. Xavier reste imperturbable, isolé dans une bulle de concentration que rien ne vient éclater. Parmi les supporters se trouve Ludovic DUREL, médaillé de bronze aux précédentes finales internationales de Calgary en Mélanie BARBIER, finaliste lors des finales nationales à Paris en février 2011 et qui a suivi une partie des stages de préparation de Xavier, est aussi là : «Il est bien préparé pour gérer le stress de ce type d épreuve», glisse-t-elle. Mélanie, qui

3 dirige aujourd hui Pigment rouge, l entreprise de peinture et décoration qu elle a créée en région Haute-Normandie, vient pour la première fois à une finale internationale : «C était important pour moi d être là pour soutenir Xavier, expliquet-elle. C est aussi très intéressant de voir les différentes techniques qu utilisent les candidats. Le Coréen, par exemple, réalise ses tracés avec de la ficelle pour marquer ses points. Quand on n est pas habitué à cette technique, c est tout simplement illisible! Mais lui se repère.» Les Olympiades sont aussi pour Mélanie Barbier l occasion de découvrir des outils que l on n utilise pas en France : «Certains sont différents des nôtres mais ont le même usage. S enrichir des pratiques des autres et voir des nouveautés est important pour moi comme pour toutes nos entreprises.» Un peu plus loin, un groupe de supporters suédois s est agglutiné devant le poste de travail d Andreas Gärdin Hyttsten, qui prépare également sa peinture pour l épreuve de vitesse. Les paires d yeux braqués sur lui à moins d un mètre de l établi ne le distraient pas. Tête baissée et tout entier à son affaire, il fait fi de ne pas voir. De haut en bas : << Un compétiteur préparant ses teintes pour le speed module. << Mélanie BARBIER, finaliste nationale des Olympiades HistoIRE d olympiades Xavier Vincent, formé au CFA-BTP de Reims, n a pas commencé dans la peinture mais l électricité! Étudiant en classe préparatoire, il doit arrêter son stage quand son patron est contraint de fermer son entreprise. Ne retrouvant pas d entreprise pour poursuivre son apprentissage, Xavier se tourne vers un CAP, puis un BP Peintre et Poseur de Revêtements. Aujourd hui, il passe son diplôme de TSRCB (Technicien Supérieur Responsable des Chantiers du Bâtiment). Plus tard, Xavier souhaite ouvrir sa propre entreprise. Quand un ancien candidat lui parle des Olympiades des Métiers, Xavier tombe amoureux du concept : lui aussi souhaite participer pour valoriser sa filière! En 2009, il ne dépasse pas les sélections régionales mais, déterminé, Xavier retente sa chance l édition suivante et se retrouve aujourd hui en finale internationale.

4 ENTRETIEN AVEC JEAN-Luc SETHI, PrésidENT du CCCA-BTP Jean-Luc SETHI est venu encourager l Équipe de France des Métiers. Après avoir assisté à la cérémonie d ouverture, Jean-Luc SETHI a passé, mercredi 5 octobre, premier jour des compétitions, de longs moments dans les allées du pôle Bâtiment et Travaux Publics, accompagné de Marcel MALMARTEL, Secrétaire général du CCCA-BTP, Daniel MUNOZ, Secrétaire général adjoint et directeur de la formation, et de Jean-Pierre ORIO, responsable du service Conseil formation réseau. << De gauche à droite : Jean-Pierre ORIO, Jean-Luc SETHI, Marcel MALMARTEL et Daniel MUNOZ. Quel est votre sentiment sur la compétition? J-L. S. : Je suis très impressionné par l organisation de ces Olympiades et par l importance des moyens déployés pour assurer la réussite de cet événement. Je le suis surtout par la qualité et le professionnalisme des jeunes qui concourent. Leur détermination et la passion qui les animent dans l exercice de leur métier se lisent sur leur visage. Quel mot pourrait définir les candidats français du pôle BTP? J-L. S. : La concentration. Je les ai observés et j ai pu constater combien les jeunes étaient concentrés, comme dans une bulle, tout à leur sujet. C est impressionnant! Les jeunes ont été très bien préparés au cours de ces derniers mois. Ils vont aujourd hui récolter le fruit de leur investissement grâce à cette préparation de haut niveau.

5 Avez-vous constaté des différences sur la manière de réaliser les épreuves entre les pays? J-L. S. : Assurément, oui. J ai échangé avec les experts métiers sur les différents sujets des épreuves. Ils sont complexes. Ce qui est intéressant, c est de voir les jeunes de tous ces pays exercer un même métier, en avoir la même parfaite maîtrise, et en même temps utiliser des méthodologies de travail différentes pour réaliser une même épreuve, avec des outils qui peuvent également être différents. C est aussi cela richesse de nos métiers et de nos savoirfaire, qui évoluent sans cesse. Les Olympiades des Métiers sont aussi une belle vitrine pour l apprentissage J-L. S. : L apprentissage est une voie de formation d excellence. Les jeunes qui composent l Équipe de France sont d ailleurs dans leur grande majorité en apprentissage dans des entreprises. Cette excellence, on la trouve ici, dans ces Olympiades. Cinq jeunes en compétition sont issus de notre réseau national de CFA du BTP. C est la meilleure preuve de la qualité de l apprentissage pour réussir, dans lequel les professionnels du secteur ont toujours beaucoup investi. Quels autres concurrents ont attiré votre attention? J-L. S. : Les jeunes venus d Asie sont très bien préparés à la compétition. Ils sont même formatés pour elle. Nous ne sommes pas dans cet état d esprit. Il nous faut préserver celui que nous promouvons, à savoir faire des jeunes que nous formons de véritables professionnels. Car c est bien dans la formation que nous leur donnons que l on trouve la graine de champions, pas dans le formatage de jeunes préparés exclusivement pour le concours. Aux termes de cette première journée, avez-vous un pronostic sur la suite de la compétition? J-L. S. : À la fin de cette première journée, il est prématuré de faire un pronostic, car les travaux ne sont pas encore suffisamment aboutis pour être significatifs. Cependant, j ai suivi les jeunes Français. Je suis passé d un poste de travail à un autre et j ai ainsi pu observer les autres concurrents, confronter mes impressions Je pense que nos jeunes sont dans le peloton de tête. Mais seul compte le passage de la ligne d arrivée. Rendez-vous dimanche pour les résultats!

6 The make it Happen Exhibition En marge de la compétition mais au cœur des pôles métiers où concourent les jeunes, des animations sur les savoir-faire et les métiers sont organisées pour les nombreux collégiens en visite aux Olympiades. Dans un des nombreux ateliers proposés, les jeunes visiteurs peuvent s initier aux mélanges des couleurs, avec la réalisation de pochoirs. Dans une autre allée, deux jeunes filles s essaient à la pose de carrelage avec la reproduction du drapeau britannique. L exercice consiste à assembler sur un support de bois les 36 carreaux bleus, blancs et rouges de diverses tailles qui composent le motif. Des stands des nombreuses entreprises partenaires de l événement, fournissant la matière d œuvre et les équipements nécessaires au bon déroulement des épreuves, ont également été aménagés. Elles y présentent leurs nouveautés et les valeurs sûres de leur catalogue. De haut en bas : << Atelier de découverte des métiers de la peinture et décoration. << Atelier de découverte des métiers du carrelage. << Stand d une entreprise partenaire.

7 Flash back Préparation de l épreuve Peinture et Décoration Après un premier stage de préparation technique et professionnelle pour les finales internationales au CFA de la peinture GPPF Formation à Pantin (Île-de- France) en mars, Xavier VINCENT, médaillé d or au niveau national a rejoint le CFA pour une nouvelle session du 4 au 8 juillet Ce stage, encadré par Éric MÉTIVIER, l expert métier français des Olympiades en peinture et décoration, accueillait également Alexandre GRIMAUD, médaillé d argent à Paris et Fanny HEUVRARD, qui a obtenu la quatrième place. À ce quatuor s est joint Ludovic DUREL, médaillé de bronze en 2009 sur le podium international de Calgary, qui apporte pendant quelques jours ses conseils et son expérience de finaliste et de médaillé. «La première matinée de ce stage a été consacrée à la présentation des sujets et des règles des finales internationales, explique Xavier VINCENT. Avec Alexandre et Fanny, nous nous sommes ensuite attelés à notre premier sujet. L épreuve de papier peint sera un «speed module», ce qui n était pas le cas lors du concours national.» De haut en bas : << Xavier VINCENT en stage de préparation à Pantin. << Fanny HEUVRARD en stage de préparation à Pantin. Cette préparation est indispensable pour projeter Xavier dans les conditions techniques et psychologiques de la compétition, avec la nécessité d apprendre à gérer son temps pour réaliser les ouvrages dans les délais impartis à chaque épreuve. Le stage comprenait 24 heures d entraînement réparties sur quatre jours soit six heures de travail par jour. «C est une semaine très dense qui, à son terme, doit nous apporter une parfaite maîtrise des différents sujets, jusqu au prochain stage qui aura lieu en septembre, poursuit Xavier. D ici là, je vais m entraîner chez moi, à Châlons-en-Champagne, afin d améliorer ma technique, ma rapidité, mon aisance, ma concentration et mon endurance.»

8 << Alexandre GRIMAUD en stage de préparation à Pantin. Cette semaine de stage permet aussi à Xavier de comparer ses techniques avec celles d Alexandre GRIMAUD, d échanger leurs trucs et astuces, de se donner mutuellement des conseils pour bien appréhender les sujets. «Au cas où je ne pourrais pas concourir, il est nécessaire qu Alexandre soit en mesure de me remplacer ; nous nous devons d être à un niveau d excellence comparable. Il est actuellement salarié dans une entreprise de peinture à Châtellerault et son employeur lui permet, lui aussi, de suivre cet entraînement. Cette formation simultanée nous motive et nous enrichit, elle nous permet de nous dépasser et de nous stimuler mutuellement. Nous sommes, en quelque sorte, en compétition avant la compétition. Quant à Fanny qui prépare son épreuve de BP qu elle passera au mois d octobre, elle représente le jeune espoir susceptible d être sur le podium d ici deux ans. Elle se prépare tout autant que nous sur les sujets de l épreuve et bénéficie de cette formation qui lui servira pour sa participation à la prochaine compétition dans deux ans.» Cette motivation et cet enthousiasme ravissent Éric MéTIVIER : «Ces jeunes sont très motivés et s entraînent avec application et sérieux dans une parfaite ambiance. Il est important de maîtriser la technique mais aussi d affronter les épreuves minutées avec autant de précision que de rapidité. Le mental joue un rôle essentiel dans cette préparation. Nous espérons un résultat à la hauteur de nos ambitions. Ce sont mes troisièmes finales internationales en tant qu expert métier. Je m occupe des sélections régionales depuis 1996 au sein du CFA de Pantin où je suis formateur. Je suis bénévole et j ai la chance de bénéficier de réelles facilités pour participer aux Olympiades, car cet investissement demande beaucoup de temps.»

9 Speed couleurs 15h25. Stand Peinture et décoration. L aprèsmidi est dédié à l épreuve de vitesse, dont les compétiteurs ont découvert le matin même le sujet. Le chef expert suédois organise un briefing dans l allée centrale des stands, réunissant au grand complet tous les experts métiers et les compétiteurs, pour rappeler à tous les règles de l épreuve, en insistant sur l obligation d avoir un espace propre à la fin du module. Chaque compétiteur rejoint alors son poste de travail pour attendre le top départ. Devant son établi, Xavier VINCENT est concentré, le regard fixé vers le chef expert juché sur une courte échelle, chronomètre en main. Devant lui, l expert métier suisse tient une cloche, qui sert de signal sonore. Sur son échelle, le chef expert s assure des dernières vérifications et d un hochement de tête indique que le top départ peut être donné. Décomptant «Five! Four! Three! Two! One! Start!», l expert métier suisse agite la cloche. Les 15 compétiteurs savent ce qu ils doivent faire. Tous prennent une longue règle de métal ou de bois et entament sans hésitation les premiers tracés pour reproduire le sujet, une forme géométrique comportant un effet d optique, avant de coller de fines bandes de scotch pour délimiter les zones à peindre. L épreuve durera plus de deux heures, devant des supporters suivant de prêt les avancées de leurs champions respectifs et passant d un poste de travail à l autre pour comparer et engager quelques pronostics. Les techniques utilisées par les candidats pour réaliser l épreuve sont parfois si différentes qu il est difficile dans les premiers quarts d heure de marquer la différence. De haut en bas : << Lancement du speed module peinture par les experts suédois et suisse. << Xavier VINCENT réalisant un tracé lors du speed module. À 16 heures 40, le Finlandais Aku Korhonen est le premier à siffler, signifiant ainsi qu il a terminé. Au poste de travail voisin, Renate Lässer de l équipe autrichienne pose encore des bandes de scotch sur les parties basses du panneau où

10 il a tracé la forme à peindre. La partie haute est réalisée. Pour fixer la peinture plus rapidement, il a installé un portemicro transformé en porte sèche-cheveux, qui souffle un air chaud. De l autre côté de l allée, A DUONG TRINH de l équipe de Hong Kong utilise lui aussi un sèche-cheveux qu il agite frénétiquement sur les parties déjà peintes, comme pour combler un retard dans l exécution de l ouvrage. De haut en bas : << A DUONG TRINH de Hong Kong préparant son tracé lors du speed module. << Xavier VINCENT à l issue du speed module. Quatre autres compétiteurs ont déjà sifflé la fin de leur épreuve quand Xavier VINCENT fait les finitions. La tension est palpable chez Éric MÉTIVIER, resté à l écart : «Il faut qu il finisse maintenant!», confie-t-il. Il reste du scotch au pied du panneau que vient d achever Xavier. Le coup de sifflet ne pourra être validé que si le poste de travail est propre. Va-t-il s en apercevoir? Alors qu il prend en main le petit sifflet qu il porte autour du cou, son regard se porte vers le sol. Il aperçoit les bandes de scotch restées au sol, laisse retomber le sifflet sur sa poitrine, se baisse, ramasse les petits déchets collants passés presque inaperçus et d un geste rapide les jette dans la poubelle. Le coup de sifflet salvateur retentit à peine qu un autre se fait entendre. Un expert métier vient vérifier et lève la main pour valider la fin de l épreuve. Xavier VINCENT, l emportant d une courte tête sur cet autre compétiteur, peut afficher un petit panneau sur lequel est inscrit «I finished the speed module» («J ai terminé le module de vitesse»). Xavier, qui esquisse un sourire de soulagement, finit 6 e de l épreuve, ce qui lui rapporte 2,75 points pour la vitesse. Les autres points seront attribués plus tard, quand les experts métiers évalueront l intégrité du travail, en particulier la précision des motifs et du dégradé de couleurs utilisé. Il reste encore l épreuve de design, qui est la plus difficile. Elle est la plus longue et la plus difficile de tous les modules. Elle est aussi celle qui permet de remporter le plus de points.

11 Visite ministérielle Nadine MORANO, ministre de l Apprentissage et de la Formation professionnelle, s est rendue ce jeudi 6 octobre à Londres pour rencontrer et soutenir l Équipe de France des Métiers. Guidée par Marie-Thérèse GEFFROY, Présidente de WorldSkills France et de Yvan VALENTINUZZI, délégué général du COFOM, la ministre a fait un tour complet des différents pôles métiers où un jeune Français est en compétition. De passage au pôle BTP, Nadine MORANO s est notamment arrêtée sur le stand Carrelage, où elle a longuement échangé avec Pascal DEL TOSO, l expert métier français, sur les réalisations du candidat français Jessy TEMPLIER. À l issue de cette visite de près de deux heures, au cours desquelles Nadine MORANO a discuté avec plusieurs experts métiers, celle-ci a indiqué que «La ministre en charge de l Apprentissage se devait d être là, avec les jeunes, pour les soutenir et les encourager pour remporter des médailles ( ). Je suis fière de les voir porter nos couleurs et de mettre tant de cœur à l ouvrage.» La ministre a souligné l importance et l excellence de la voie professionnelle par l alternance dans la formation des jeunes : «L apprentissage est un sésame pour une vie réussie, a-t-elle déclaré. Nous devons poursuivre nos efforts sur la qualité de l orientation des jeunes, qui doivent être orientés sur la base de leur talent et non par défaut ( ). Les Olympiades sont à ce titre un événement remarquable, qui valorise nos métiers, nos talents et nos jeunes.» De haut en bas : << Nadine MORANO et l Équipe de France des Métiers. << Le «haka» de l Équipe de France des Métiers. À 18 heures, Nadine MORANO a achevé sa visite par une rencontre avec l Équipe de France des Métiers au Premium Studio de l ExCel London. Celle-ci a échangé avec tous les jeunes présents dans une atmosphère bonne enfant et a demandé à revêtir le blouson de l Équipe de France le temps d une photo. Spontanément, les jeunes ont entouré la ministre et ont lancé le «haka» officiel de l équipe : «Force, respect, compétences C est la France!».

12 Délégation royale << Voiture de la princesse Anne. Ce jeudi matin 6 octobre, les abords de l ExCel London sont quadrillés par un important dispositif de sécurité. La princesse Anne, sœur de la reine Élisabeth II, est venue saluer la jeunesse du monde entier et encourager l équipe britannique. À l arrière de l immense bâtiment, la Bentley limousine bleu marine escortée par une Jaguar de la police londonienne attend le retour de la délégation royale, suivie par une nuée de journalistes. Sur le vif << Maxence BARBOT. Attenant au hall où est installé le pôle BTP, celui de l alimentation fourmille comme les autres de visiteurs curieux, qui s arrêtent et observent, admiratifs, les compétiteurs. Le stand Service en salle fait le plein à l heure du déjeuner. Des tables de quatre couverts ont été dressées. Des convives invités pour l occasion sont les figurants indispensables des épreuves. «Il ne faut pas vivre pour manger mais manger pour vivre» écrivait Molière dans L Avare. Mais comment résister à la tentation de l art culinaire? Ils sont justement nombreux à ne pas avoir résisté et à suivre de plaisir Maxence BARBOT, candidat français dans la catégorie Cuisine, qui s affaire derrière des fourneaux en inox impeccables.

13 LE TouT EN IMAGES << Entrée ouest de l ExCel London. << Éric MÉTIVIER, Xavier VINCENT et Jessy TEMPLIER. << Esplanade bordant la Tamise devant l ExCel London. << Aurélien COULON, compétiteur en plâterie et constructions sèches. << Motos de la police londonienne.

14 LE TouT EN IMAGES << Stand maçonnerie. << Bannière WorldSkills London << Les docks sur les bords de la Tamise. << Œuvre d Alexis BOUILLET en Pâtisserie et Confiserie. << Collégiens britanniques attendant d entrer dans l ExCel London.

Début de la compétition

Début de la compétition Finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers Début de la compétition L es épreuves des finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers ont débuté mercredi 5 octobre à 9h30 à ExCel

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 36 : PEINTURE AUTOMOBILE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

Leipzig News 6 juillet 2013 N 5

Leipzig News 6 juillet 2013 N 5 Leipzig News 6 juillet 2013 N 5 Finales internationales des 42 es Olympiades des Métiers Efforts et réconfort Les épreuves de la quatrième et dernière journée de la compétition internationale des Olympiades

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n :12 CARRELAGE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

R-M : un contrat de partenariat avec l école de Design Créapole

R-M : un contrat de partenariat avec l école de Design Créapole COMMUNIQUE DE PRESSE R-M Peintures Carrosserie Novembre 2013 R-M : un contrat de partenariat avec l école de Design Créapole L alliance du design et de la couleur pour les véhicules de demain R-M vient

Plus en détail

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments).

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Bien que la seconde ait été chaotique, il est passé en première

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE Comité Français des Olympiades des Métiers WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011 42èmes Olympiades Leipzig (Allemagne) des métiers Une compétition En France, une sélection qui favorise une large participation Donner à un maximum de jeunes l occasion

Plus en détail

Petite- lle du pacha de Marrakech GHIZLAN EL GLAOUI NOUS CONVIE DANS SA FABULEUSE DEMEURE LONDONIENNE, OÙ COHABITENT TRADITION ET MODERNITÉ

Petite- lle du pacha de Marrakech GHIZLAN EL GLAOUI NOUS CONVIE DANS SA FABULEUSE DEMEURE LONDONIENNE, OÙ COHABITENT TRADITION ET MODERNITÉ 18 Petite- lle du pacha de Marrakech GHIZLAN EL GLAOUI NOUS CONVIE DANS SA FABULEUSE DEMEURE LONDONIENNE, OÙ COHABITENT TRADITION ET MODERNITÉ «Je me sens investie d une lourde responsabilité, celle de

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR PEINTRE- DÉCORATEUR Le peintre-décorateur recouvre les murs intérieurs/ extérieurs et les plafonds de revêtements, afin de les protéger et de les décorer. Métier Le peintre-décorateur

Plus en détail

N 22 Peinture et décoration SUJET

N 22 Peinture et décoration SUJET SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3 B. Matériaux et consommables... 4 C. Plan 1... 5 D. Plan 2... 6 E. Barème de correction... 7 F. Caisse à outils... 8 Vous trouverez

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 18 : INSTALLATION ELECTRIQUE Cofom : e-mail

Plus en détail

Communiqué de presse. Exposition Pierrette Lambert, une artiste à la Banque de France

Communiqué de presse. Exposition Pierrette Lambert, une artiste à la Banque de France Paris, le 6 octobre 2014 Communiqué de presse Exposition Pierrette Lambert, une artiste à la Banque de France La Banque de France rend hommage à Pierrette Lambert, l unique femme artiste peintre qui ait

Plus en détail

Revalorisation de vos biens

Revalorisation de vos biens Revalorisation de vos biens Rénovation Ameublement Installation Location meublée contact@advizhome.com +33 1 78 94 05 80 Pour vous assister dans la revalorisation de vos biens, AdvizHome vous propose deux

Plus en détail

Cours de Mathématiques Les objectifs en mathématiques au lycée et à l école de commerce

Cours de Mathématiques Les objectifs en mathématiques au lycée et à l école de commerce Les objectifs en mathématiques au lycée et à l école de commerce Objectifs L enseignement des mathématiques contribue à former un être humain méthodique, inventif et critique, doué de la faculté de raisonner

Plus en détail

Nous vous remercions de remplir ce dossier de façon très complète * champs obligatoires

Nous vous remercions de remplir ce dossier de façon très complète * champs obligatoires Dossier d inscription aux 41 èmes Olympiades des Métiers Attention : Vous devez impérativement être nés après le 1 er janvier 1989 Clôture des inscriptions le 18 décembre 2009 Vous souhaitez vous inscrire

Plus en détail

DOSSIER APPRENTISSAGE

DOSSIER APPRENTISSAGE DOSSIER APPRENTISSAGE RECHERCHER UN EMPLOYEUR POUR EFFECTUER UNE FORMATION EN APPRENTISSAGE 1 S organiser Une recherche d employeur pour un contrat d apprentissage s assimile à une recherche d emploi.

Plus en détail

N E W S. Les Policiers Recruteurs genevois ont découvert Savatan L Académie de police prépare le 4 avril 2016

N E W S. Les Policiers Recruteurs genevois ont découvert Savatan L Académie de police prépare le 4 avril 2016 N E W S 9 juin 2015 / no 13 Photo de famille à Savatan pour les Policiers Recruteurs de la Police cantonale genevoise. Avec, tout à g (avec lunettes), Jean-Philippe Brandt, Communication Police cantonale

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PAULINE TOUTAIN MÉDAILLÉE D OR ET DE. N 13 décembre 2012. renens-natation.ch BRONZE LORS DU CHAMPIONNAT SUISSE EN PETIT BASSIN.

TABLE DES MATIÈRES PAULINE TOUTAIN MÉDAILLÉE D OR ET DE. N 13 décembre 2012. renens-natation.ch BRONZE LORS DU CHAMPIONNAT SUISSE EN PETIT BASSIN. N 13 décembre 2012 renens-natation.ch TABLE DES MATIÈRES - Le Mot du président - Credo du Renens-Natation - Vision - Axes prioritaires - Election au comité - Prochaines manifestations - Meeting de Pontarlier

Plus en détail

Présentation des expositions

Présentation des expositions Présentation des expositions Genèse Le peintre travaille souvent en solitaire ou avec un modèle. Le photographe travaille seul, ou avec une équipe technique, des modèles ou des mannequins. Les deux, en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONCOURS INTERNATIONAL DE SCULPTURES SUR GLACE ET NEIGE

DOSSIER DE PRESSE CONCOURS INTERNATIONAL DE SCULPTURES SUR GLACE ET NEIGE DOSSIER DE PRESSE CONCOURS INTERNATIONAL DE SCULPTURES SUR GLACE ET NEIGE Du 13 au 16 janvier 2015 24ème Anniversaire du concours de Sculptures sur Glace et du 20 au 23 janvier 2015 32ème édition du Concours

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

Couleur, ombre et lumière

Couleur, ombre et lumière Travaux pratiques de peinture Couleur, ombre et lumière atelier du 12 avril 2013 Animé par Luis Clemente, Maurice Lopès et Jean Pierre Pons Sommaire 1. LA COULEUR DE LA LUMIÈRE... 2 2. LA COULEUR DE LA

Plus en détail

Modèle couverture catalogue2013

Modèle couverture catalogue2013 Modèle couverture catalogue2013 1 Face 1 : Les Eglantines Les couleurs du décor : Blanc pastellisé Rose 17 Gris céladon Gris bleu Vert olivier Jaune ivoire Marron café au lait Les couleurs du fond Gris

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI PEINTRE EN BATIMENT

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI PEINTRE EN BATIMENT TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI PEINTRE EN BATIMENT Le titre professionnel de : PEINTRE EN BATIMENT1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de trois activités type, comportant les compétences

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 29 : COIFFURE DAMES/HOMMES Cofom : e-mail :

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LES CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Le Tennis Amphion Publier (TAP) Présente son. 8 ème Open International. Salle Olympe De la Cité de l eau Publier (74) De Tennis Handisport ITF 3

Le Tennis Amphion Publier (TAP) Présente son. 8 ème Open International. Salle Olympe De la Cité de l eau Publier (74) De Tennis Handisport ITF 3 Le Tennis Amphion Publier (TAP) Présente son 8 ème Open International De Tennis Handisport ITF 3 Tournoi indoor du 19 au 23 Mars 2014 Salle Olympe De la Cité de l eau Publier (74) TAP 225 rue des tilleuls-

Plus en détail

l encoche Les Championnats du monde de ski alpin Crans-Montana 1987 revue d information de la commune de Montana Décembre 2012 - N 16

l encoche Les Championnats du monde de ski alpin Crans-Montana 1987 revue d information de la commune de Montana Décembre 2012 - N 16 revue d information de la commune de Montana Décembre 2012 - N 16 Les Championnats du monde de ski alpin 2012 Commune de Montana, sauf mention spéciale en fin d article. Reproduction autorisée avec mention

Plus en détail

Fiche presse. Cérémonie de clôture des 43 e Olympiades des Métiers. Contacts presse

Fiche presse. Cérémonie de clôture des 43 e Olympiades des Métiers. Contacts presse Fiche presse Cérémonie de clôture des 43 e Olympiades des Métiers Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél. : 04 73 31 85 58 Port. : 06 37 66 79 26 Port. : 06 74 67 96 19

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 37 : JARDINIER/PAYSAGISTE Cofom : e-mail : cofom@wanadoo.fr

Plus en détail

Né(e) le : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail :

Né(e) le : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail : Page 1/1 FICHE D INSCRIPTION ELEVE Nom : Né(e) le : Prénom : à : REPRESENTANT LEGAL Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail : Nom de jeune fille

Plus en détail

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT Description des cours offerts par La Cité collégiale du 7 au 11 mai 2012 Une séance d information aura lieu le jeudi 3 mai 2012, à 19 h. Tu dois te rendre à l

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Volontariat au Pérou. Table des matières. A propos de l association? Vision et mission. A propos de l association?... 1. Vision et mission...

Volontariat au Pérou. Table des matières. A propos de l association? Vision et mission. A propos de l association?... 1. Vision et mission... Volontariat au Pérou Table des matières A propos de l association?... 1 Vision et mission... 1 Ses objectifs... 2 Les volontaires... 2 Profil du volontaire... 2 Le projet... 3 Lieu... 4 Durée... 4 Programme

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 13 : TOLERIE-CARROSSERIE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

Prénom : PREPARATION AU CONCOURS DE PROFESSEUR DE SPORT 2016. Dossier d inscription aux EPREUVES d ADMISSIBILITE et d ADMISSION

Prénom : PREPARATION AU CONCOURS DE PROFESSEUR DE SPORT 2016. Dossier d inscription aux EPREUVES d ADMISSIBILITE et d ADMISSION PREPARATION AU CONCOURS DE PROFESSEUR DE SPORT 2016 Dossier d inscription aux EPREUVES d ADMISSIBILITE et d ADMISSION Photo (obligatoire) à coller NOM :.... Prénom :. Date et lieu de naissance : Le....

Plus en détail

N 28 ART FLORAL. Guide de préparation technique

N 28 ART FLORAL. Guide de préparation technique Guide de préparation technique Finales Nationales 2012 2011 SOMMAIRE A. Présentation de l expert... 3 B. Présentation du métier... 4 a) Définition du métier... 4 b) Premiers conseils aux participants...

Plus en détail

La Lettre d information du RPAM Cléguérec - Pontivy - Rohan Mai / juin 2013

La Lettre d information du RPAM Cléguérec - Pontivy - Rohan Mai / juin 2013 Côté Parents & Assistantes Maternelles... Les congés payés En janvier, les RAM de Locminé et Pontivy Communauté vous ont proposé une information sur la convention collective et le contrat de travail. Notre

Plus en détail

DISCOURS AMBASSADEUR 19 MARS LANCEMENT DU PROGRAMME CESA. Monsieur le Directeur Général du groupe HEC,

DISCOURS AMBASSADEUR 19 MARS LANCEMENT DU PROGRAMME CESA. Monsieur le Directeur Général du groupe HEC, DISCOURS AMBASSADEUR 19 MARS LANCEMENT DU PROGRAMME CESA Monsieur le Directeur Général du groupe HEC, Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie Franco-Malgache, Chers amis, C est pour

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS CARRELAGE

REFERENTIEL DU CONCOURS CARRELAGE REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 5 CARRELAGE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. I - POURQUOI SE

Plus en détail

ANNEXE 2 LES TESTS PHYSIQUES

ANNEXE 2 LES TESTS PHYSIQUES I - Organisation ANNEXE 2 LES TESTS PHYSIQUES Les Arbitres de la Ligue de Paris Ile de France de Football ainsi que les Arbitres Stagiaires doivent effectuer les tests physiques retenus et réaliser les

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION mercredi 30 janvier 2008 PUBLIQUE TERRITORIALE DU RHONE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION mercredi 30 janvier 2008 PUBLIQUE TERRITORIALE DU RHONE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION mercredi 30 janvier 2008 PUBLIQUE TERRITORIALE DU RHONE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 e CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT EPREUVE D ADMISSIBILITE

Plus en détail

MANAGEMENT OPERATIONNEL RESSOURCES ET PEDAGOGIE

MANAGEMENT OPERATIONNEL RESSOURCES ET PEDAGOGIE CPNEFP Branche Mutualité MANAGEMENT OPERATIONNEL RESSOURCES ET PEDAGOGIE Dédié au Développement du Capital Humain, Ressources et Pédagogie intervient depuis 25 ans dans le domaine du Management, de la

Plus en détail

TECHNIQUES JEUX INTRODUCTION

TECHNIQUES JEUX INTRODUCTION INTRODUCTION Le programme des Jeux Techniques a été conçu afi n d encourager les jeunes joueurs et joueuses de soccer à devenir des «amis du ballon». Le développement d une bonne technique est l une des

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

Comité Régional des Olympiades des Métiers

Comité Régional des Olympiades des Métiers 40 e Olympiades des Métiers Equipe Champagne-Ardenne 29 Champardennais de l équipe régionale à Lille pour les finales nationales du 5 au 7 février 2009. Les Olympiades des Métiers sont une compétition

Plus en détail

41ème édition. Région Centre

41ème édition. Région Centre 41ème édition Région Centre Sommaire Les 3 étapes de la compétition 4 Région Centre : une vitrine des métiers sur un site unique 5 Les 47 métiers en compétition 6 S inscrire aux Olympiades et aux Abilympics

Plus en détail

Certificat d Aptitude Professionnelle

Certificat d Aptitude Professionnelle Lycée Professionnel Balata Chemin de la Chaumière 97306 CAYENNE Certificat d Aptitude Professionnelle PEINTRE APPLICATEUR DE REVÊTEMENTS LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE Lycée Professionnel Balata Nom

Plus en détail

La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie

La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2008 Hors-Thèmes La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie Thomas LAPEN Centre Franco-Japonais Alliance Française d Osaka tlapen?yahoo.fr Au sein de la

Plus en détail

Le réseau de l apprentissage BTP au cœur des Olympiades des Métiers

Le réseau de l apprentissage BTP au cœur des Olympiades des Métiers Finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers Le réseau de l apprentissage BTP au cœur des Olympiades des Métiers C est ce soir à 19h30 dans l enceinte de l O2 Arena, l un des plus grands stades

Plus en détail

Mission Education à Noflaye, Sénégal

Mission Education à Noflaye, Sénégal Mission Education à Noflaye, Sénégal Charlotte Diassé Avril 2013 1 Sommaire Pour commencer 3 1. Mon choix de mission, pourquoi le Sénégal? 3 2. Noflaye, le village et ses habitants 3 Pour continuer Ma

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC. Rabat, le 4 avril 2013

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC. Rabat, le 4 avril 2013 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC Rabat, le 4 avril 2013 Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture.

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture. Janvier à juin 2015 Quizz 12 à 20 CE Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises g U En Meurthe-et-Moselle Des équipes Des activités Des récompenses... cjd d 2 6 épreuves Une journée de clôture

Plus en détail

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.)

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 2016 REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 6.1 CLASSE 1 EXERCICE 1.1 : Absence assise en groupe pendant 1 minute [Coeff. 3] conducteur à vue Commandements : Assis, Reste Réalisation

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Peintre Applicateur de Revêtements

Peintre Applicateur de Revêtements SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

Métallerie serrurerie

Métallerie serrurerie Métallerie D2 Sommaire A. Déroulement du concours... 3 B. Explication du sujet... 4 C. Matériaux/Consommables... Erreur! Signet non défini. D. Caisse à outil... 6 E. Critères d évaluation... Erreur! Signet

Plus en détail

PROJET ILE DE LA REUNION

PROJET ILE DE LA REUNION 2014 PROJET ILE DE LA REUNION Charles-Henri Moëc Président de l Association des Meilleurs Apprentis de France Charles.h.moec@gmail.com 0674303738 0 SOMMAIRE Présentation du projet Présentation de l Ile

Plus en détail

Le thème «Couleurs des îles»

Le thème «Couleurs des îles» Les JOURNEES GASTRONOMIQUES DE SOLOGNE et Gérard Barsé organisent un concours devant le public de réalisation de pièces ARTISTIQUES EN SUCRE. Il se déroulera sous la présidence de M. Gérard-Joël BELLOUET

Plus en détail

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs»

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs» Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. Lorsque le petit homme naît, il privilégie énormément le toucher à sa vue, encore mal affinée. A 3 mois, il ne reconnaît pas un objet qu il n a pas touché

Plus en détail

De toutes les couleurs d Alex Sanders

De toutes les couleurs d Alex Sanders De toutes les couleurs d Alex Sanders Objectifs : créer son cahier des couleurs à partir de l histoire de Lulu, apprendre à nommer et à reconnaitre le vert, marron, jaune, rouge et bleu. Toutes les activités

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DE VINCENT PIRRITANO

RAPPORT DE MISSION DE VINCENT PIRRITANO RAPPORT DE MISSION DE VINCENT PIRRITANO Rénovation-construction de la maison de Florine-Egyptienne : Fianarantsoa, Madagascar, mars 2015. Arrivés tard dans la soirée du mercredi, le Père Cyrille, nouveau

Plus en détail

SALLE 5 : C EST LE VRAI?

SALLE 5 : C EST LE VRAI? EXPOSITION CHROMAMIX 2 / 9 AVRIL - 15 NOVEMBRE 2009 MUSÉE D ART MODERNE ET CONTEMPORAIN - 1, place Hans-Jean Arp Dossier de préparation à la visite SALLE 5 : C EST LE VRAI? ŒUVRE EXPOSÉE DANS LA SALLE

Plus en détail

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Septembre 2008 Cycle : 2e cycle du primaire Durée : 3 périodes de 60 minutes Résumé : En observant les œuvres de Georges

Plus en détail

Réusssir votre projet Déco

Réusssir votre projet Déco Réusssir votre projet Déco en 7 étapes SYLVIE LAFRANCE Créatrice d intérieur sdfghjsdfghj TITRE Réusssir votre projet Déco en 7 étapes Ce guide vous est offert gratuitement il a été créé et réalisé par

Plus en détail

«Le chemin du livre» / «Wie ensteht ein Buch?»

«Le chemin du livre» / «Wie ensteht ein Buch?» «Le chemin du livre» / «Wie ensteht ein Buch?» «Le chemin du livre»/ «Wie ensteht ein Buch?» est un projet transfrontalier imaginé et coordonné par la Ligue de l enseignement, dans le cadre du plan de

Plus en détail

40èmes Olympiades des métiers

40èmes Olympiades des métiers METIER N 28 40èmes Olympiades des métiers GUIDE DE PREPARATION AUX SELECTIONS REGIONALES Page 1 sur 11 «Vous venez de vous inscrire aux concours régionaux des 40èmes Olympiades des Métiers, et je tenais

Plus en détail

Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015

Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015 Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015 Richard VIVIEN, Président du TDN Champion du monde sur route amateurs 1987 Lancé en 1981, le Tour de Normandie cycliste est devenu le rendez-vous sportif à ne pas manquer

Plus en détail

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 Novembre 2012 : Audrey Eggertswyler (KC Cobra Fribourg) Championne Suisse Kumite Filles U12-37kg Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 En 2014, les athlètes fribourgeois ont

Plus en détail

Agenda Seniors. Le CLIC de Caen et couronne va bientôt changer d adresse!

Agenda Seniors. Le CLIC de Caen et couronne va bientôt changer d adresse! Agenda Seniors du CLIC de Caen et couronne n 169 Page 1 sur 9 Agenda Seniors INFORMATION PREVENTION LOISIRS -Septembre 2015 N 169 Le CLIC de Caen et couronne va bientôt changer d adresse! Nouvelle adresse,

Plus en détail

Collaborateurs. Partenaires sociaux. Gestion durable des ressources humaines

Collaborateurs. Partenaires sociaux. Gestion durable des ressources humaines Collaborateurs Le groupe Coop commerce de détail, commerce de gros et production confondus emploie 77 087 collaborateurs, dont 3271 apprentis. La nouvelle convention collective de travail en vigueur en

Plus en détail

la prise de temp rature, quelques semaines apr s l' v nement.

la prise de temp rature, quelques semaines apr s l' v nement. Pr sente la prise de temp rature, quelques semaines apr s l' v nement. Sommaire Partage d'hiver le bilan Communiqu de Presse Les ressentis de l' quipe Avis de nos partenaires Les projets professionnels

Plus en détail

Dossier de sponsoring

Dossier de sponsoring Dossier de sponsoring Soutenez l équipe d ISIBOT L Institut Supérieur d Informatique, de Modélisation et de leurs Applications est l une des écoles publiques d ingénieurs les plus dynamiques de la région

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

L EQUIPE DE L'INSTITUT CHAMPIONNE NATIONALE D ATHLETISME EN SALLE CADETS-JUNIORS

L EQUIPE DE L'INSTITUT CHAMPIONNE NATIONALE D ATHLETISME EN SALLE CADETS-JUNIORS L EQUIPE DE L'INSTITUT CHAMPIONNE NATIONALE D ATHLETISME EN SALLE CADETS-JUNIORS 4 TITRES NATIONAUX 7 PODIUMS RESULTATS PAR EQUIPE Partie samedi midi avec l'intention de ne pas passer à côté d'une réussite

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

Situations d apprentissage. Mat-2101-3

Situations d apprentissage. Mat-2101-3 Situations d apprentissage Mat-2101-3 Un vendredi au chalet (Activités 1, 2 et 3) Le taxi (Activités 1 et 2) Un entrepôt «sans dessus dessous» (Activités 1, 2, 3 et 4) France Dugal Diane Garneau Commission

Plus en détail

40èmes Olympiades des métiers

40èmes Olympiades des métiers METIER N 5 40èmes Olympiades des métiers GUIDE DE PREPARATION AUX SELECTIONS REGIONALES Page 1 sur 14 «Vous venez de vous inscrire aux concours régionaux des 40èmes Olympiades des Métiers, et je tenais

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

VIVRE ENSEMBLE À TRAVERS LE QUÉBEC MONTREAL/QUÉBEC/CHARLEVOIX

VIVRE ENSEMBLE À TRAVERS LE QUÉBEC MONTREAL/QUÉBEC/CHARLEVOIX VIVRE ENSEMBLE À TRAVERS LE QUÉBEC MONTREAL/QUÉBEC/CHARLEVOIX Dans le cadre du Vivre ensemble en français, enjeu essentiel de la planification stratégique 2014-2018 de la CSMB, le volet Vivre ensemble

Plus en détail

"ICI LONDRES, LES ARBITRES PARLENT AUX ARBITRES" / NUMERO 25

ICI LONDRES, LES ARBITRES PARLENT AUX ARBITRES / NUMERO 25 "ICI LONDRES, LES ARBITRES PARLENT AUX ARBITRES" / NUMERO 25 PATRICIA GIRAL ET SON BILAN AU BORD DU TAPIS DE GYM Tout d abord, je voudrais vous remercier pour votre intervention suite à non information

Plus en détail

Contact presse : agence Sport Market Julien Simonnet - 01 80 88 89 15-06 38 16 80 26 jsimonnet@sportmarket.fr

Contact presse : agence Sport Market Julien Simonnet - 01 80 88 89 15-06 38 16 80 26 jsimonnet@sportmarket.fr Contact presse : agence Sport Market Julien Simonnet - 01 80 88 89 15-06 38 16 80 26 jsimonnet@sportmarket.fr 1 Le mot de La Mie Câline Basket GO Bonne chance à tous et vive le tournoi La Mie Câline Basket

Plus en détail

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com SOMMAIRE : Préparation Concours psychomotricien- Toulouse I. Le concours de psychomotricien

Plus en détail

JE VEUX COMMERCIALISER MON PROJET OU MON PRODUIT : TRAVAILLER AVEC LES PROFESSIONNELS DU VOYAGE

JE VEUX COMMERCIALISER MON PROJET OU MON PRODUIT : TRAVAILLER AVEC LES PROFESSIONNELS DU VOYAGE JE VENDS MON PRODUIT JE VEUX COMMERCIALISER MON PROJET OU MON PRODUIT : TRAVAILLER AVEC LES PROFESSIONNELS DU VOYAGE Les professionnels du voyage : qui sont-ils? Où les rencontrer? Comment les fidéliser?

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac général 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54 55 53 00 Messagerie : contact.tscompta@laposte.net

Plus en détail

Glacis à l acrylique

Glacis à l acrylique Sommaire 1. Le glacis 2. Notions de base en acrylique 3. Réalisation pratique: tableau avec glacis 4. Modèle Séance du 31 janvier 2014 dirigée par Maurice Lopès Travaux pratiques de peinture Glacis à l

Plus en détail

Session 2016 PEINTRE EN CARROSSERIE AUTOMOBILE 254-33

Session 2016 PEINTRE EN CARROSSERIE AUTOMOBILE 254-33 SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Reconnue d Utilité publique

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

STAGE DEPARTEMENTAL 35. U 12 (2éme Groupe) Golf de RENNES. Jeudi 29 et Vendredi 30 OCTOBRE 2015

STAGE DEPARTEMENTAL 35. U 12 (2éme Groupe) Golf de RENNES. Jeudi 29 et Vendredi 30 OCTOBRE 2015 STAGE DEPARTEMENTAL 35 U 12 (2éme Groupe) Golf de RENNES Jeudi 29 et Vendredi 30 OCTOBRE 2015 Joueurs : POYLO Maxime, BUNEL Marin, COUDERT Jules, GROULET Matéo, AUXIETTE Anatole, PRESSE Ulysse, VAILLANT

Plus en détail