La résistance thermique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La résistance thermique"

Transcription

1 La résistance thermique À l inverse des métaux, les isolants ne conduisent pas la chaleur mais lui opposent, au contraire, une résistance. Plus cette résistance est forte, plus l'isolation thermique est performante. La résistance thermique exprimée en m2.k/w, s obtient par le rapport de l épaisseur (en mètres) sur la conductivité thermique (lambda) du matériau considéré. Est considéré comme isolant un matériau dont la résistance thermique R est supérieure à 0,5 m2 K/W. - Résistance thermique (R) : pour rendre compte de l isolation thermique d un matériau, on a besoin de connaître la résistance aux flux de chaleur (m2.k/w) présentée par ce matériau d épaisseur donnée. Plus la résistance thermique R est grande, plus le matériau est isolant. - Conductivité thermique ( λ ) : la conductivité thermique lambda (λ ) est la quantité de chaleur W/m.K pouvant être transférée dans un matériau en un temps donné. Plus la valeur λ est petite, plus le matériau, à épaisseur égale, est isolant. Les isolants ont des λ < 0,06 W/mK. La résistance thermique R et la conductivité thermique λ figurent sur les étiquettes des emballages des produits. Par exemple, un isolant de 200 mm d épaisseur, ayant une conductivité thermique (λ ) de 0,040 W/(m.K) a une résistance thermique (R) égale à 5m2K/W. Un isolant de 200mm d épaisseur ayant une conductivité thermique (λ ) de 0,032 W/(m.K) a une résistance thermique (R) égale à 6,25m2K/W. 1 / 5

2 A épaisseur identique on peut donc avoir une performance thermique différente. Valeur RSI: Valeur métrique de la résistance thermique La valeur RSI (Valeur R Système International) correspond à la résistance thermique du Système international des matériaux isolants alors que la valeur R correspond à la valeur impériale. Pour convertir la valeur R en valeur RSI, il faut multipler la valeur R par 0,1761. Pour faire la conversion inverse et obtenir la valeur R, on divise la valeur RSI par 0,1761. Un tableau des équivalences pour quelques valeurs est présenté ci-dessous. Vous pouvez aussi convertir des valeurs spécifiques à l'aide du formulaire. Résistance thermique des matériaux isolants (R <-> RSI) R RSI 1,9 2,8 3,5 2 / 5

3 Valeur spécifique: R RSI = Matériaux isolants Le vide est le meilleur isolant thermique mais ne peut pas être utilisé de façon pratique pour l'isolation des habitations (il est utilisé plus facilement pour de petits récipients comme les bouteilles thermos dont la paroi peut être sous vide).viennent ensuite les gaz dont le plus pratique à utiliser est l'air, mais attention : les transferts thermiques par un gaz ou un liquide ne se font pas seulement par conduction thermique, mais aussi par convection thermique : c'est pourquoi l'air enfermé dans les combles d'une toiture n'empêche pas les transferts thermiques (la convection thermique est d'autant plus forte que la différence de température entre la toiture et le plancher des combles est élevée, accélérant la circulation de l'air). La résistance thermique d'un matériau isolant est assurée par l'air ou autre gaz enfermé dans les bulles d'air ou entre les fibres du matériau (laine de roche, laine de chanvre, blocs de chanvre, fibre de bois, ouate de cellulose, polystyrène,...), car l'air enfermé dans le matériau ne participe pas à la convection thermique. Préférer l'isolant en panneau dont la tenue mécanique est meilleure, voire l'insufflation en vrac, technique moins coûteuse et qui évite les ponts thermiques. 3 / 5

4 Petit comparatif : Le tableau ci-après donne des ordres de grandeur générique par famille d isolants. Il ne préjuge pas des valeurs des produits mis sur le marché, qui sont fonction des composants, de la qualité de fabrication, du contrôle de production et de la fiabilité des déclarations. Produit d'isolation / Performance thermique Lambda sec à 10 C (λ ) * les produits à base végétale et animale ont un lambda utile plus élevé (pour tenir compte de la reprise le lambda ci-dessous doit donc être majoré Laine de verre λ =0.030 à Laine de roche λ =0.034 à Laine de chanvre λ =0.041 à Polystryrène (PSE) λ =0.030 à XPS λ =0.029 à Plume de canard λ =0.040 à Polyuréthane λ =0.021 à Laine de bois λ =0.038 à Laine de mouton λ =0.039 à Laine de lin λ =0.037 à ouate de cellulose λ =0.038 à Laine de coton λ =0.039 à Textiles recyclés λ =0.039 à Verre cellulaire λ =0.042 à Produits minces réfléchissants Dépend du nombre de couches et de leur nature 4 / 5

5 site 5 / 5

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie ECO Matériaux dans la maison: ECO Conception dans la maison ECO Bétons Bio détérioration des Surfaces ECO Matériaux isolants Matériaux isolants ECO nomie d énergie Rencontres innovation du 25 octobre 2007

Plus en détail

isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments

isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments Rien ne se perd... Tout se transforme... Le respect de l'environnement

Plus en détail

LES MURS D'UNE MAISON

LES MURS D'UNE MAISON LES MURS D'UNE MAISON 2. Quel est la fonction de service assurée par les MURS d'une maison? Résister aux... Bloc Béton Manufacturé Béton cellulaire Coffrage en béton Métal Brique creuse en terre cuite

Plus en détail

plus le R d une paroi est élevé, plus sa résistance thermique est importante plus le lambda est faible, plus le matériaux est isolant

plus le R d une paroi est élevé, plus sa résistance thermique est importante plus le lambda est faible, plus le matériaux est isolant L isolation est devenue un enjeu majeur dans la construction tant dans le secteur du neuf que celui de la rénovation. Elle est en effet le levier le plus important concernant les économies d énergie. Dans

Plus en détail

C.M.E.5.1 Comment économiser l énergie?

C.M.E.5.1 Comment économiser l énergie? C.M.E.5.1 Comment économiser l énergie? I) Énergie et puissance : rappels : L énergie E est la capacité d un système à produire du, de la ou de la. L unité légale d énergie est le joule (J), on mesure

Plus en détail

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. C est le moment... Isolez votre logement et réalisez des économies d énergie

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. C est le moment... Isolez votre logement et réalisez des économies d énergie RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE C est le moment... Isolez votre logement et réalisez des économies d énergie Une bonne isolation pourquoi? L isolation est la première solution à envisager pour réduire vos factures

Plus en détail

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air fortement le bilan énergétique d une maison 3 8 Assurer la qualité de l isolation thermique et de l étanchéité à l air Le point sur La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air 2 L

Plus en détail

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels isoler sa maison pourquoi? quand? comment et où? - améliorer le confort intérieur - faire des économies d énergies - respecter la réglementation déperditions toiture 25 à 30 % sol 7 à 15 % murs 15 à 25

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Les isolants écologiques Mohamed Zied Gannar Chef de Service de l Efficacité Energétique dans les Bâtiments

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons 1 Que connaissez vous comme type d isolation. Donnez une définition. Il y a l isolation thermique et l isolation phonique Définition de l isolation thermique : Elle sert à isoler

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Matériaux d isolation: comment choisir? Bruxelles Environnement DÉMARCHE ET ACTIONS A INTÉGRER DÈS LA CONCEPTION DU PROJET Liesbet TEMMERMAN cera a asbl Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Coton. Conductivité thermique: 0.041 W/m.K. Résistance thermique: 4.8 m².k/w (pour 200mm) Avantages: facilité de mise en oeuvre matériau perspirant

Coton. Conductivité thermique: 0.041 W/m.K. Résistance thermique: 4.8 m².k/w (pour 200mm) Avantages: facilité de mise en oeuvre matériau perspirant Coton Conductivité thermique: 0.041 W/m.K Résistance thermique: 4.8 m².k/w Masse volumique: 35 kg/m 3 facilité de mise en oeuvre Inconvénients: énergie grise élevée Qualité thermique: ** Qualité phonique:

Plus en détail

Synthétiques : ils sont issus de la pétrochimie (polystyrènes, polyuréthanes ),

Synthétiques : ils sont issus de la pétrochimie (polystyrènes, polyuréthanes ), Définition Isolant : Matériau limitant les transferts d énergies entre deux systèmes (cas d un bâtiment : intérieur et extérieur) 1. Il existe différents types d isolants : Synthétiques : ils sont issus

Plus en détail

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 01 ISBN 978--1-1349- 1 Les Isoler son habitation est essentiel pour des questions économiques (réduction

Plus en détail

DIRECTIVES D APPLICATION Façade ventilée Isolation

DIRECTIVES D APPLICATION Façade ventilée Isolation Façade ventilée Isolation 1. Généralités Le revêtement de façade et l isolation de façade sont normalement fournis par des producteurs différents. Les deux matériaux ont des fonctionnalités clairement

Plus en détail

Les matériaux superisolants, quel avenir?

Les matériaux superisolants, quel avenir? Short & Sharp 2 Box 1 Antoine Tilmans Chef de laboratoire adjoint «Caractéristiques énergétiques» Tour & Taxis Bruxelles 19 november 2015 Les matériaux superisolants, quel avenir? Avec le support de la

Plus en détail

Comment isoler sa maison?

Comment isoler sa maison? Comment isoler sa maison? Vendredi 22 septembre Elise Longelin Péron Accueil Pourquoi isoler? Avec quoi isoler? Comment isoler? Aides financières Conclusion & questions L Agence Locale de l Energie et

Plus en détail

RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51

RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51 RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51 SCANNAVINI CHRISTIAN BATI 2 1 SOMMAIRE : Présentation de l entreprise 3 QQOQCPC 4 Problème et Solutions 5 Liste des

Plus en détail

VOTRE RÉGION. Un prêt à 0 % C est le moment de penser à son isolation! AVEC LA PARTICIPATION DE :

VOTRE RÉGION. Un prêt à 0 % C est le moment de penser à son isolation! AVEC LA PARTICIPATION DE : VOTRE RÉGION L E P R Ê T I S O L A T I O N P O U R V O T R E M A I S O N Un prêt à 0 % C est le moment de penser à son isolation! AVEC LA PARTICIPATION DE : 3 bonnes raisons de penser à son isolation 1

Plus en détail

Etude de rénovation énergétique de l enveloppe de pavillons à Jouy-le-Moutier. Mémoire de diplôme universitaire Efficacité énergétique des bâtiments

Etude de rénovation énergétique de l enveloppe de pavillons à Jouy-le-Moutier. Mémoire de diplôme universitaire Efficacité énergétique des bâtiments Etude de rénovation énergétique de l enveloppe de pavillons à Jouy-le-Moutier Mémoire de diplôme universitaire Efficacité énergétique des bâtiments Le contexte Les pavillons Pavillon A Pavillon B Les déperditions

Plus en détail

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 Le Cluster Eco-Energies Objectif: Favoriser le développement économique des entreprises Domaine d activité: La filière du bâtiment performant (maîtrise de l énergie, efficacité

Plus en détail

COEFFICIENT DE TRANSFERT THERMIQUE

COEFFICIENT DE TRANSFERT THERMIQUE FICHE CALCUL CALCUL DES CHARGES S Version 00-203 Page / 6 RESISTANCE La résistance thermique notée «R» est la capacité d un matériau de résister au passage de la chaleur (flux thermique ), de l extérieur

Plus en détail

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti?

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Atelier «réhabilitation du bâti ancien» Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Emmanuel Mouton, artisan CAPEB Franck Turlan, coordonnateur Pôle Energies 11 Conférence annuelle

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture réhabilitation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture réhabilitation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture réhabilitation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/8 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons Louisa Praszezynki 5 2 Flora Penot L des pavillons 1 Que connaissez vous comme type d. Donnez une définition. Il y a 2 types d : l phonique et l. Isolation : pour se protéger du froid et des intempéries.

Plus en détail

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment.

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Information sur les mots-clés dans le domaine de l'isolation thermique des batiments La conductivité thermique ou Lambda La conductivité thermique

Plus en détail

Isolants et éco habitat

Isolants et éco habitat Isolants et éco habitat Un bon isolant est jugé sur sa résistance thermique, sa réaction au feu, ses comportements mécaniques, son comportement à l eau, ses performances acoustiques et phoniques. Vous

Plus en détail

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE LA MAISON PASSIVE LA MAISON PASSIVE ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE AVRIL 2016 La Maison Passive France 110 rue Réaumur - 75002 Paris 01 45 08 13 35 www.lamaisonpassive.fr

Plus en détail

Dans cette zone appelée couche limite, la température de l'air ainsi que sa vitesse varient rapidement en fonction de la distance à la paroi.

Dans cette zone appelée couche limite, la température de l'air ainsi que sa vitesse varient rapidement en fonction de la distance à la paroi. 3 L'air en tant qu'isolant L'air immobile possède une conductivité thermique très faible (λ = 0.024 W/mK). Cette propriété est utilisée dans tous les matériaux isolants dont la fonction principale est

Plus en détail

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27 Communauté d agglomération des Portes de l Eure Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de l Eure ATELIER Rénovation énergétique 15 décembre 2015 - ALEC27 - CAUE27 SOMMAIRE TYPOLOGIES DE

Plus en détail

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Green Tilleur Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Présentation du projet Green Tilleur Caractéristiques du béton chaux-chanvre

Plus en détail

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Ce guide est une introduction à l isolation thermique du bâtiment. Il permet de saisir les principales notions techniques entourant

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 0. est un isolant

Plus en détail

Le bois - structure. Les avantages de la construction bois :

Le bois - structure. Les avantages de la construction bois : Le bois - structure Les avantages de la construction bois : Rapidité d exécution et mise en œuvre facile Fondations légères Matériau naturel et biodégradable Isolation thermique et acoustique supérieure

Plus en détail

Transferts de chaleur... 2 épisode!

Transferts de chaleur... 2 épisode! Transferts de chaleur... ème 2 épisode! 1 Rappel : Les 3 modes de transfert de chaleur Le transfert d'énergie thermique (de chaleur) entre deux corps s'effectue toujours du corps chaud vers le corps froid,

Plus en détail

Performante et Durable

Performante et Durable Thermique Acoustique Solutions Toiture Murs Cloisons Isolation Performante et Durable ouate Fabrication française ouate Isolation thermique performante Points forts Isolant écologique, sain et non irritant

Plus en détail

La construction/rénovation

La construction/rénovation La construction/rénovation Le projet de construction consiste à rénover une ancienne ferme et ses dépendances et le transformer en gîte confortable. À l'intérieur 1 / 5 Les matériaux de base sont la pierre,

Plus en détail

HiCompact PLUS. Panneau superisolant à haute densité. Un produit de l'entreprise gonon Isolation AG (SA) Européen des brevets EP A2 Mai 2016

HiCompact PLUS. Panneau superisolant à haute densité. Un produit de l'entreprise gonon Isolation AG (SA) Européen des brevets EP A2 Mai 2016 Panneau superisolant à haute densité Un produit de l'entreprise Européen des brevets EP 2 111 962 A2 Mai 2016 1680 Romont FR Résolution jusqu à ce jour: Application d une isolation intérieure avec pare-vapeur

Plus en détail

Modes de transfert de chaleur. Conduction. nduction: : transfert de l'agitation par chocs intermoléculaires. Rayonnement:émission. Evapo-condensation

Modes de transfert de chaleur. Conduction. nduction: : transfert de l'agitation par chocs intermoléculaires. Rayonnement:émission. Evapo-condensation Isolation thermique Matériaux isolants Modes de transfert de chaleur Conduction nduction: : transfert de l'agitation par chocs intermoléculaires Convection: : transport de matière entre zones chaude et

Plus en détail

I.3. Modes de transfert de la chaleur I.3.1. La conduction Expérience : L'eau contenue dans une casserole est chauffée par une flamme. Observation : L

I.3. Modes de transfert de la chaleur I.3.1. La conduction Expérience : L'eau contenue dans une casserole est chauffée par une flamme. Observation : L L'ENERGIE THERMIQUE I. ENERGIE THERMIQUE - CHALEUR I.1. Energie thermique Expérience : Un ballon en verre rempli d'air fermé par un bouchon de liège est chauffé. Observation : Le bouchon de liège saute.

Plus en détail

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur OUATE DE CELLULOSE bien-être sain recyclé économique confort protecteur naturel durable isolant N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu Golbey FABRICATION FRANÇAISE La Monnerie Le Montel

Plus en détail

Isolation de murs à ossature bois (épaisseur des murs suffisante)

Isolation de murs à ossature bois (épaisseur des murs suffisante) Isolation de murs à ossature bois (épaisseur des murs suffisante) Situation : - Dans l épaisseur de murs à ossature bois, cas où l épaisseur est suffisante, Type d isolant : - Laine de verre, - Laine de

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Non disponible (+/- 1900) Année de construction :

Plus en détail

ISOLATIONS ÉCOLOGIQUES

ISOLATIONS ÉCOLOGIQUES ISOLATIONS 8 8.1 STEICO STEICO FLEX - PANNEAU* Isolant semi-rigide et flexible en fibre de mois comprimé pour cloisons, plafonds et sols. Pose et coupe simples. Ouvert à la diffusion de vapeur d eau pour

Plus en détail

Tableaux récapitulatifs des données

Tableaux récapitulatifs des données Tableaux récapitulatifs des données Ce rapport récapitule les données techniques saisies dans le cadre d un projet existant et de projets simulés avec le logiciel Bati-Cube. Vous retrouverez l ensemble

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ;

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; Subventions pour l isolation performante - Communauté de Communes de Feurs-en en-forez - Communauté de Communes des Collines du Matin - MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; I.1. Descriptif

Plus en détail

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Lisez cette fiche d introduction attentivement avant de lire la fiche qui concerne vos travaux (Fiches 2 à 10). INTRODUCTION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Pourquoi rendre votre

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS Saisie Simplifiée

FICHE DE RENSEIGNEMENTS Saisie Simplifiée FICHE DE RENSEIGNEMENTS Saisie Simplifiée PROJET Nom et lieu du projet Informations sur le client Nom du projet : Nom : Adresse : Prénom : Code postal : Numéro de téléphone : Date de l étude : Adresse

Plus en détail

Isolation multicouches destinés aux

Isolation multicouches destinés aux Isolation multicouches destinés aux Isolation thermique dans une membrane multi-couche, mince et flexible Conforme aux exigences de la BR443 Isolation de toit en pente Entièrement certifié Testé au boîte

Plus en détail

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11 Enveloppe thermique a- Plancher bas : U = 0,25 W/m 2 K - Dalle béton sur pieux, e = 200 mm - Résilient acoustique 20 mm - Complexe plancher chauffant : isolant PSE 60 mm - Complexe plancher chauffant :

Plus en détail

Première STI2D /STL Tronc commun Exercices Isolation thermique

Première STI2D /STL Tronc commun Exercices Isolation thermique Première STI2D /STL Tronc commun Exercices Isolation thermique Classe : Première Enseignement : Sciences physiques THEME du programme : HABITAT / VÊTEMENT et REVÊTEMENT Résumé du contenu de la ressource.

Plus en détail

La prévention des accidents du travail face au défit des nouvelles constructions

La prévention des accidents du travail face au défit des nouvelles constructions La prévention des accidents du travail face au défit des nouvelles constructions Les nouveaux produits Nouvelles techniques de mise en œuvre Conception et entretien La prévention des accidents du travail

Plus en détail

H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère

H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère Présentation & Dossier technique 1 Historique Les Américains, grand constructeurs de maisons à ossature bois ont découvert l ossature acier dans la maison

Plus en détail

Analyse du label E+C- en maison individuelle Partie I : Résultats énergie E +

Analyse du label E+C- en maison individuelle Partie I : Résultats énergie E + Analyse du label E+C- en maison individuelle Partie I : Résultats énergie E + TBC Innovations Robin Cartier, Stagiaire Génie Civil et Construction Durable Bérenger Favre, Responsable étude et projet de

Plus en détail

Les isolants naturels

Les isolants naturels La réglementation thermique impose certaines règles en termes d'isolation. Mais au delà de l'obligation, sans une bonne isolation thermique, votre consommation d énergie peut atteindre des sommets et générer

Plus en détail

Isolation des ouvertures

Isolation des ouvertures Isolation des ouvertures Mise à jour le 15/09/2010 Dans une maison aux murs et au toit bien isolés, les déperditions thermiques au niveau des fenêtres peuvent atteindre 40%! Cette fiche a pour but de vous

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE 1- Introduction : isolation d une maison Après avoir regardé la vidéo «bien isoler sa maison», répondre aux questions suivantes : Depuis 2011, qu impose la réglementation

Plus en détail

Boulangerie St Martin CALCULS THERMIQUES REGLEMENTAIRES AVEC. Visual TTH - 2008 NRT 2005

Boulangerie St Martin CALCULS THERMIQUES REGLEMENTAIRES AVEC. Visual TTH - 2008 NRT 2005 CALCULS THERMIQUES REGLEMENTAIRES AVEC Visual TTH - 2008 NRT 2005 Conditions générales des calculs : - Date du dépôt du Permis de construire : - Département : 26 Altitude : 750 m - Zone Hiver : H2 Zone

Plus en détail

L option végétale - la gamme Flora

L option végétale - la gamme Flora L option végétale - la gamme Flora La laine de chanvre, une isolation de qualité! L isolation thermique des toitures et parois verticales intérieures: Florapan plus L Isover florapan plus est composé de

Plus en détail

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS 06 DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS LOT T2 06-Isolation-Cloisons.xls / Page 1 de 7 A- ENDUIT PROJETE METRE PROPOSE A- ENDUIT PLATRE TRADITIONNEL Sans Objet A- RACCORD D'ENDUIT lot 01 B- DOUBLAGE PAROIS

Plus en détail

Des isolants aux parois isolées thermiquement tendances et évolutions

Des isolants aux parois isolées thermiquement tendances et évolutions Soirée d information Confédération Construction Bruxelles-Capitale Antoine Tilmans Division «Energie» 4 juin 2015 Des isolants aux parois isolées thermiquement tendances et évolutions Avec le support de

Plus en détail

L isolation thermique

L isolation thermique L isolation thermique Mise jour le octobre 008 L isolation thermique permet la fois de réduire vos consommations d énergie et d accroître votre confort. Mais ce n est pas tout : l isolation est également

Plus en détail

Les principes de l'isolation naturelle intérieure et extérieure Stage-Découverte Le samedi 13 octobre 2012

Les principes de l'isolation naturelle intérieure et extérieure Stage-Découverte Le samedi 13 octobre 2012 Les principes de l'isolation naturelle intérieure et extérieure Stage-Découverte Le samedi 13 octobre 2012 Maitre de stage : Bruno Lacroix Ville : Bricqueville-sur-Mer (50) Age minimum pour participer

Plus en détail

Humidité et Transfert de vapeur d eau dans une paroi. Durée du thème : 45 minutes

Humidité et Transfert de vapeur d eau dans une paroi. Durée du thème : 45 minutes et Transfert de vapeur d eau dans une paroi Durée du thème : 45 minutes Niveau de confort dans un bâtiment Equilibre thermique et Hygrométrique 2 Constructions récentes Bâtiment dont le mode constructif

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

- d assurer la montée en compétences des entreprises du bâtiment du territoire.

- d assurer la montée en compétences des entreprises du bâtiment du territoire. CONTACT : Parc Eco Habitat, plateforme locale de la rénovation de la CCMDL Accompagnement technique de votre projet et montage du dossier Adresse : 293 chaussée Beauvoir, 69590 St Symphorien sur Coise

Plus en détail

CONDUCTIVITE THERMIQUE (TEST)

CONDUCTIVITE THERMIQUE (TEST) CONDUCTIVITE THERMIQUE (TEST) Définir un protocle expérimetal et réaliser une expérimentation Situation problème : Comment déterminer si un matériaux conduit la chaleur ou non? Hypothèses (à établir en

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6142513 / 1 / 2 / 1 Réf. Ademe : 1434V4000104F

Plus en détail

DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET PSI) DES BLOCS DE COFFRAGE ISOLANT ISOLASUP EVOLUTION POUR UN AVIS TECHNIQUE

DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET PSI) DES BLOCS DE COFFRAGE ISOLANT ISOLASUP EVOLUTION POUR UN AVIS TECHNIQUE Direction Isolation et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 13-098 Le 21 juillet 2014 Réf. DIR/HTO 2014-154-KZ/LS- N SAP 70042372 DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET

Plus en détail

Exemple de Compte rendu Audit Énergie Personnalisé

Exemple de Compte rendu Audit Énergie Personnalisé 1 mercredi 10 novembre 2010 Exemple de Compte rendu Audit Énergie Personnalisé Compte rendu Sommaire Sommaire... 1 État des lieux:... 2 Besoin thermique du bâtiment :... 2 État des lieux :... 2 Pistes

Plus en détail

Les principes de la thermique

Les principes de la thermique Les principes de la thermique CoursTD 1. L isolation une maison Vidéo «bien isoler sa maison», durée : 5minutes. 1) Depuis 2011, qu impose la réglementation lors de la vente d une maison? 2) Quel est le

Plus en détail

TP N 15 : ÉVALUATION DES BESOINS EN CHAUFFAGE D UN BÂTIMENT ETT DESCRIPTION DE LA MAISON 1. PRÉSENTATION 2. LOGICIEL SCY HOUSE SIMULATION

TP N 15 : ÉVALUATION DES BESOINS EN CHAUFFAGE D UN BÂTIMENT ETT DESCRIPTION DE LA MAISON 1. PRÉSENTATION 2. LOGICIEL SCY HOUSE SIMULATION Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles 1. PRÉSENTATION Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources

Plus en détail

PANISOL. 7 rue Henri MOISSAN ZAE La Trentaine FR-77507 CHELLES. Installations de génie climatique et installations sanitaires

PANISOL. 7 rue Henri MOISSAN ZAE La Trentaine FR-77507 CHELLES. Installations de génie climatique et installations sanitaires Avis Technique 14/14-1983 Annule et remplace l Avis Technique 14/11-1671 Panneau d'isolation pour l'installation d'appareils de chauffage à combustible solide Poêle Fireplaces Kamine PANISOL Titulaire

Plus en détail

Le Chanvre dans la Vallée de la Drôme. Présentation du projet de filière production, transformation et commercialisation de chanvre drômois

Le Chanvre dans la Vallée de la Drôme. Présentation du projet de filière production, transformation et commercialisation de chanvre drômois Le Chanvre dans la Vallée de la Drôme Présentation du projet de filière production, transformation et commercialisation de chanvre drômois I. Origine du projet Le projet de la friche Vicat Un écoparc d

Plus en détail

Thermique de l enveloppe et matériaux d isolation

Thermique de l enveloppe et matériaux d isolation JUMELAGE Eco-Construction Thermique de l enveloppe et matériaux d isolation CETE Mediterranée Nicolas Cabassud Bruno Cornen TUNIS 11-12 Mars 2013 Contexte Label BTuBC Résidentiel Tertiaire minimum requis:

Plus en détail

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E.

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Applications sur un pavillon F. Exemples de mises en évidence 1 Ne

Plus en détail

KNAUF ISOLATION PROCLIMA ACTECO ACTIS URSA ISOFLOC RECTICEL INSULATION ROCKWOOL. B i EM AR. B Oi S

KNAUF ISOLATION PROCLIMA ACTECO ACTIS URSA ISOFLOC RECTICEL INSULATION ROCKWOOL. B i EM AR. B Oi S KNAUF ISOLATION 7 PROCLIMA ACTIS ACTECO ISOFLOC URSA RECTICEL INSULATION ROCKWOOL B i EM AR B Oi S Knauf Insulation Laine minérale révolutionnaire avec l ECOSE Technology qui réduit la consommation d énergie

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ. Association. Isolants. pour la CERtification des Matériaux

RAPPORT D ACTIVITÉ.  Association. Isolants. pour la CERtification des Matériaux Association pour la CERtification des Matériaux Isolants ASSOCIATION DECLARÉE Loi du 1er juillet 1901 ORGANISME CERTIFICATEUR DÉCLARÉ Loi 94-442 du 3 juin 1994 www.acermi.com RAPPORT D ACTIVITÉ 2015 Sommaire

Plus en détail

Maison passive non certifiée. Arras 2012

Maison passive non certifiée. Arras 2012 Maison passive non certifiée Arras 2012 C est dans les faubourgs d Arras qu il faut trouver cette petite pépite : une maison individuelle passive masquée côté rue par une rangée de garages bardés de bois.

Plus en détail

AIDE Á LA RENOVATION

AIDE Á LA RENOVATION AIDE Á LA RENOVATION ÉNERGÉTIQUE DU LOGEMENT Dossier complet 1 rue de la Corniche de Pail Pré-en-Pail 53140 PRE-EN-PAIL-SAINT-SAMSON 02 43 30 11 11 - accueil@cc-montdesavaloirs.fr - www.cc-montdesavaloirs.fr

Plus en détail

Transferts d énergie thermique

Transferts d énergie thermique Transferts d énergie thermique Notions et contenus Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Notions de système et d énergie interne. Interprétation microscopique. Capacité thermique. Transferts

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette FIREROCK Panneau rigide mono densité revêtu d une feuille d aluminium. le + produit : protection des murs d adossement, résistance à la température et sécurisation de la cheminée. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

Première 1er 2ème 3ème COMPORTEMENT THERMIQUE DES EXERCICES NIVEAU 1 1 / 7. Enseignement transversal LES TRANSFERTS THERMIQUES EXERCICES.

Première 1er 2ème 3ème COMPORTEMENT THERMIQUE DES EXERCICES NIVEAU 1 1 / 7. Enseignement transversal LES TRANSFERTS THERMIQUES EXERCICES. 1 / 7 NIVEAU 1 Exercice 1 Soit un vitrage simple d épaisseur 5 mm, de coefficient de conductibilité λ = 1,15 W/m C. La température de surface du vitrage intérieure est 22 C, la température de surface du

Plus en détail

Les principes de la thermique

Les principes de la thermique Les principes de la Durée du thème : 50 minutes 1 Les unités La température Le degré Celcius C Unité de l échelle de température International d Unités. qui est une unité dérivée du Système Le degré Kelvin

Plus en détail

Le chanvre et la chaux

Le chanvre et la chaux Le chanvre et la chaux enduit, mortier & béton CHANVRIBAT granulat de chanvre TRADICAL 70 chaux aérienne pouzzolanique pour béton et mortier TRADICHANVRE liant chaux aérienne pour enduit chanvre les produits

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES FACTURES» CADRE A Données relatives

Plus en détail

Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 03 > Bases physiques (I)

Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 03 > Bases physiques (I) L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique Cours n 03 > Bases physiques (I) Salle de test à l échelle 1 > CSTB Nantes http://aerodynamique.cstb.fr Nicolas.Tixier@grenoble.archi.fr! Les illustrations

Plus en détail

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques Les isolants synthétiques Ces isolants sont produits de l industrie du pétrole, le plus souvent à partir d un ou de plusieurs dérivés du processus de raffinage. Leur production est énergivore, fortement

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur brique rénovation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur brique rénovation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur brique rénovation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée

Plus en détail

Association pour la CERtification des Matériaux Isolants

Association pour la CERtification des Matériaux Isolants Association pour la CERtification des Matériaux Isolants ASSOCIATION DECLAREE Loi du 1er juillet 1901 ORGANISME CERTIFICATEUR DECLARE Loi 94-442 du 3 juin 1994 www.acermi.com Sommaire Chiffres clés 2 Évolutions

Plus en détail

CONFORT THERMIQUE. 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas

CONFORT THERMIQUE. 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas CONFORT THERMIQUE I. Pourquoi isolons-nous? 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas - La température ambiante est agréable - La température ambiante

Plus en détail

GRANDEURS THERMIQUES - ITE Version n 2

GRANDEURS THERMIQUES - ITE Version n 2 GRANDEURS THERMIQUES - ITE Version n 2 1/6 Sommaire INTRODUCTION 1- GRANDEURS THERMIQUES 2 - COMPARAISONS DES ISOLANTS LES PLUS USUELS - APPROCHE SIMPLIFIÉE 3 - COMPARAISONS DES ISOLANTS LES PLUS USUELS

Plus en détail

- isolation par l intérieur-

- isolation par l intérieur- Amélioration des performances thermiques des parois opaques - isolation par l intérieur- Fiche technique Répartition des déperditions thermiques 1 - Définitions et principes Pourquoi isoler? Dans un appartement,

Plus en détail

Isolation thermique de l enveloppe

Isolation thermique de l enveloppe Dispositif REX Bâtiments performants É T U D E D E C A S PAROIS OPAQUES Isolation thermique de l enveloppe 1 Le contexte Dans le cadre d une rénovation thermique d un ancien logement collectif, une isolation

Plus en détail

- Calcul : δ air / coefficient μ avec pour unité : mg/(m.h.pa) ou g/(m.h.mmhg)

- Calcul : δ air / coefficient μ avec pour unité : mg/(m.h.pa) ou g/(m.h.mmhg) Perméabilité à la vapeur d eau d un matériau (δ) : C est le rapport de la quantité de vapeur d eau traversant un matériau par unité d épaisseur; par unité de temps et par unité de différence de pression

Plus en détail

ISOLATION THERMIQUE TYPES DE SUPPORTS :

ISOLATION THERMIQUE TYPES DE SUPPORTS : 1 7 2 6 3 4 5 TYPES DE SUPPORTS : 1 ENDUIT DE FOND CHAU 2 ENDUIT DE FOND CHAU/CIMENT 3 TERRE CUITE ISOLANTE 4 TERRE CUITE 5 BÉTON 6 BLOCS BÉTON 7 PIERRE 156 CONFORT, ÉCONOMIE D'ÉNERGIE ET CERTIFICATION

Plus en détail

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques Jérôme Bertrand Centre Urbain Commune d Etterbeek 25 avril 2012 Pour rénover votre logement aujourd hui: Cycle

Plus en détail

ouate naturel chanvre isolation thermique écologique ouate L'isolation biosourcée, performante et durable

ouate naturel chanvre isolation thermique écologique ouate L'isolation biosourcée, performante et durable Thermique Acoustique Solutions Toiture Murs Cloisons chanvre ouate isolation thermique naturel écologique L'isolation biosourcée, performante et durable Fabrication française Caractéristiques techniques

Plus en détail