Interférences Diffraction en lumière LASER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Interférences Diffraction en lumière LASER"

Transcription

1 PO-1 PO Interférences Diffraction en lumière LASER PO.1 But de la manipulation Etude de phénomènes d'interférences diffraction en lumière LASER Dans cette manipulation, nous abordons les aspects ondulatoires de la lumière visible considérée comme "rayon" dans le cadre des manipulations d'optique géométrique. Afin d'étudier ces phénomènes de façon précise, la source lumineuse utilisée sera une lumière LASER (Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation) dont les caractéristiques sont : - unidirectionnelle (faisceau de lumière parallèle et très étroit à la sortie du LASER) - très intense : bien que certains lasers semblent peu puissants (quelques milliwatts), leur lumière est concentrée sur une toute petite surface (quelques mm ) très important de ne jamais recevoir un faisceau laser directement dans les yeux, ce qui pourrait provoquer une cécité permanente en endommageant la rétine. Source Puissance (W) Intensité (W/m ) Soleil (à la surface de la terre) 1400 Ampoule à incandescence 100 (à 1 m de l'ampoule) 8 LASER hélium-néon LASER à CO monochromatique (LASER He-Ne / lumière rouge / = 63,8 nm) - cohérente (lumière ordonnée dans le temps et dans l'espace: photons lumineux qui la composent sont émis et oscillent en phase; la directivité de la lumière laser est une conséquence de sa cohérence). Le processus d'émission de la lumière d'un laser est l'émission stimulée, responsable de toutes ces caractéristiques Sigle lumière LASER Comme les photons sont émis en phase au départ, on peut mettre en évidence des différences de phase, soit des phénomènes d'interférences et/ou de diffraction.

2 PO- PO. Rappels théoriques PO..1 Interférences lumineuses : sources de lumière ponctuelles Pour observer des interférences lumineuses, il est impératif de disposer de sources de lumière monochromatique, de même fréquence et cohérentes (photons émis en phase à la source afin d'observer des différences de phase lors de leur combinaison par la suite). Or il est quasiment impossible de réaliser sources différentes de lumière vérifiant ces conditions. Pour ce faire, on utilise donc le même faisceau, que l'on va "diviser en deux". On peut par exemple éclairer deux fentes très fines (pour pouvoir considérer les sources comme ponctuelles), rapprochées, découpées dans une plaque noire et éclairées en lumière LASER. On place alors en aval des deux fentes un écran, pour voir la lumière. Et on y observe une alternance de bandes sombres et de bandes lumineuses : les franges d'interférences, les bandes sombres correspondant à des endroits où les ondes se combinent en opposition de phase s'opposent. Les endroits lumineux correspondent eux à des zones où les ondes se combinent en phase se renforcent mutuellement. Voici l'expérience vu du dessus. Chaque fente se comporte comme une source, et pour voir le résultat des interférences, on met un écran. Sur l'écran, on a représenté l'alternance des minima (bandes sombres) et des maxima (bandes rouges) que l'on appelle franges. Entre les fentes et l'écran, on a schématisé l'onde lumineuse. Cela ressemble à ce qui se passe avec des cailloux jetés dans l'eau (cf. photo de droite) : normal, c'est le même phénomène d'interférence! Une frange d'interférence se définit ainsi comme un ensemble de points où l'intensité lumineuse a la même valeur. On distingue ainsi : les franges brillantes d'intensité lumineuse maximale telles que : la différence de marche entre les ondes qui se combinent : r = n, ce que l'on peut exprimer en différence de phase : φ = nπ a f les franges sombres d'intensité lumineuse minimale telles que : la différence de marche : r = n + 1 avec n un nombre entier = 0, ±1, ±, ±3, a f ou différence de phase : φ= an + 1f π On appelle distance interfrange la distance entre franges consécutives de même nature.

3 PO-3 Sur la figure ci-dessous, on constate que la différence de marche entre les ondes issues des sources S1 et S vaut: r = a sin θ (a désigne la distance entre les sources de lumière). Plan des sources S1 r 1 Écran // plan sources P point dans la direction θ a θ θ r Centre (max d'interférence) θ=0 S r L'intensité lumineuse que l'on observe correspond au carré de l'amplitude de l'onde résultante en P, soit Ψ tel que Ψ(P, t) = Ψ 1 (P, t) + Ψ (P, t) avec Ψ 1 apt, f = Asinbω t kr 1 g et Pt, = Asin ω t kr où ω = pulsation et k = nombre d'onde = π/. a f b g Ψ Le calcul complet montre que l'intensité lumineuse est de la forme : af af π a sin θ I θ = I 0 cos β avec β= Graphiquement la fonction se représente comme suit : Les maxima & minima de lumière correspondent aux conditions : I max pour cosβ=1 pour sin θ = n a I nulle pour sin θ = n + 1 a a f avec n Z (n = 0, ±1, ±, )

4 PO-4 PO.. Diffraction par une fente d'épaisseur non négligeable La diffraction par une fente de largeur d peut se schématiser comme suit. Pour calculer l'intensité de l'onde résultante pour un point P situé dans un plan écran parallèle à la fente et dans une direction θ par rapport à la source, il faut considérer chaque point de la fente comme source d'ondes et dès lors intégrer sur la largeur de la fente : Ψ a f d a f Pt, Ψ xt, dx =z0 P direction θ d θ Centre θ=0 Le calcul complet montre que l'intensité lumineuse est de la forme : u πd θ Iaf θ = IafF sin I sin 0 H avec u u K = Graphiquement la fonction se représente comme suit (maximum au centre car lim sin x 0 1) x x = Les minima & maxima de lumière correspondent aux conditions : I nulle pour sin u=0 pour ' sin θ = n d a f I max pour sin θ = n' + 1 d avec n' Z 0 (n'= ±1, ±, )

5 PO-5 PO..3 Interférences - diffraction par fentes d'épaisseur non négligeable Dans le cas des interférences lumineuses, si les sources de lumière ne peuvent plus être considérées comme ponctuelles, des effets de diffraction vont se combiner à ceux d'interférences. La situation peut se schématiser comme suit. d a L'intensité lumineuse de l'onde résultante est alors de la forme : Iaθf Ia0f sin u u β avec u πd sin θ et β = F I H K = = cos πa sin θ Graphiquement la fonction se représente comme suit : Intensité (sinθ) Enveloppe de diffraction Franges d'interférence Les maxima d'interférences correspondent à : I max : sin θ = n a avec n Z (n = 0, ±1, ±, ) Les minima de diffraction correspondent à I nulle : ' sin θ = n d avec n' Z 0 (n'= ±1, ±, )

6 PO-6 PO..4 Diffraction par un réseau Un réseau est constitué de N fentes identiques parallèles et également espacées de largeur "d" et distantes de "a" a porte alors le nom de pas du réseau. pas Les calculs d'intensité pour l'onde résultante sont assez complexes et aboutissent à : Iaf θ Iaf 0 sin u u = F H I K F H G sin Nβ β I KJ diffraction interférences Ce qui peut se représenter graphiquement : Si le nombre de fentes N est très grand, on observe une série de franges brillantes très étroites correspondant à la condition angulaire : sin θ = n avec n Z (n = 0, ±1, ±, ) a Il s'agit des maxima principaux d'interférence; n porte alors le nom d'ordre.

7 PO-7 PO.3 Dispositif expérimental LASER He-Ne : 63,8 nm CD ou DVD Lentille convergente Lame de verre Rappel :Ne jamais exposer directement l'œil à un faisceau LASER! diapositive reprenant divers systèmes "sources" à placer sur un support devant le LASER Petit écran blanc gradué en mm

8 PO-8 PO.4 Manipulation PO.4.1 Interférences par une lame de verre On va ici observer des franges d'interférences avec un dispositif très simple : une lame de verre. Au préalable élargissez le faisceau LASER en le faisant traverser une lentille convergente. Eclairez ensuite une des lames de verre dont vous disposez (épaisseur 1 à qqs mm). Observez très attentivement le faisceau réfléchi que vous allez intercepter sur un écran blanc tel que schématisé ci-dessous : LASER ECRAN BLANC (mur) recommencez avec l'autre lame de verre. décrivez vos observations; mesurer la distance interfrange X c-à-d la distance entre zones sombres ou zones brillantes successives. MESURES Lame #1 Lame # Epaisseur lame Distance écran lame L Distance interfrange X Estimation de la distance entre les sources (a) A partir de la mesure de la distance interfrange X, estimer la distance a entre les "" sources lumineuses pour les lames étudiées sachant que = 63,8 nm et ayant remarqué que : Plan des sources S S θ sin θ L = distance écran sources X tgθ= L P 0 X = distance mesurée sur écran /mur Condition Théorique: sinθ = a EXPLIQUEZ vos observations : inspirez-vous du dessin ci-dessous (le refaire dans le rapport) et de la page 3. e = épaisseur de verre

9 PO-9 PO.4. Diffraction par une fente: influence de la largeur de la fente Retirer la lentille convergente et prendre la fente pivotante et réglable en largeur la placer dans le faisceau LASER former une fine fente horizontale / verticale : observer les figures de diffraction obtenues la figure de diffraction obtenue se situe t-elle dans le même plan que celui de la fente? estimer la largeur de fente à partir de laquelle apparaît une figure de diffraction. Prendre la dia #9165A dans le kit mis à votre disposition et fixez la sur le support ad hoc. placer verticalement et successivement la fente A, B, C et D dans le faisceau LASER. Les caractéristiques des fentes sont indiquées sur la dia et reprises ci-dessous : Simple fente A B C D Number of slits Slit width largeur de fente "d" [mm] 1 0, ,08 1 0,16 Observer les figures de diffraction obtenues sur un écran blanc A4. Décrire vos observations (reproduire une figure typique dans le rapport). Placer le petit écran blanc gradué en mm à 80 cm de la fente : mesurer précisément la distance dia-écran que vous aurez fixée. Mesurez dans chaque cas sur l'écran gradué la largeur de la tache lumineuse centrale (du 1 er minimum à gauche au 1 er minimum à droite) ainsi que la largeur d'une autre tache (distance entre minima de lumière successifs). Comment évoluent ces largeurs de tache en fonction de la largeur de fente? X Expliquer sachant que : tgθ sin θ= L avec X = distance mesurée à l'écran, L = distance écran source, = 63,8 nm. Les conditions de maxima ou de minima de lumière en fonction de la direction définie par l'angle θ se trouvent dans la partie théorique (p.4). PO.4.3 Interférences & diffraction : systèmes doubles fentes Prendre la dia # 9165B et fixez-la sur le support à la place de la dia précédente. placer successivement devant le LASER les systèmes doubles fentes A, B, C et D. Observer les figures d'interférences - diffraction obtenues sur un écran blanc A4. Décrire vos observations. Quelle différence faites-vous entre ces figures et celles obtenues lors de la diffraction seule. Les caractéristiques des fentes sont indiquées sur la dia et reprises ci-dessous : double fente A B C D Number of slits Slit width largeur de fente "b" [mm] Slit space distance entre les fentes "a" [mm] 0,50 0,500 0,08 0,50 0,08 0,500

10 PO-10 Placer le petit écran blanc gradué en mm (à 80 cm de la dia) et mesurer dans chaque cas la largeur de la tache lumineuse centrale correspondant au phénomène de diffraction ainsi que la distance entre minima de lumière successifs correspondant au phénomène d'interférence. Faire la corrélation entre ces distances et la largeur de fente ou la distance entre les fentes. Comment évoluent ces distances d'un système à l'autre? PO.4.4 Interférences & diffraction : systèmes muti-fentes Prendre la dia #9165C et fixez-la sur le support à la place de la dia précédente. placer successivement les système multi-fentes A, B, C et D. Observer les figures d'interférences - diffraction obtenues sur un grand écran blanc. Décrire vos observations. Quelle différence faites-vous entre ces figures et celles obtenues dans les cas précédents. Les caractéristiques des fentes sont indiquées sur la dia et reprises ci-dessous : multi fente A B C D Number of slits Slit width largeur de fente "b" [mm] Slit space distance entre les fentes "a" [mm] 0,15 3 0,15 4 0,15 5 0,15 Placer le petit écran blanc calibré en mm (à 80 cm de la dia) et mesurer dans chaque cas la distance entre maxima de lumière successifs. Comment évoluent cette distance en fonction du nombre de fentes? PO.4.5 Interférences & diffraction : réseau plan Fixer un réseau plan de diffraction par transmission (dia #917 transmission diffraction grating) sur le support et le placer dans le faisceau du LASER. Observer la figure obtenue sur un écran blanc A4 placé à 50 cm du réseau. Décrire vos observations. Quelle différence faites-vous entre cette figure et celles obtenues dans les cas précédents. Mesurer la distance entre maxima de lumière successifs : 1 / distance du maximum central au 1 er maximum à gauche distance moyenne / distance du maximum central au 1 er maximum à droite. Calculer le pas du réseau connaissant les conditions de maxima de lumière (cf. rappels X théoriques p.6) et sachant que : tgθ sin θ= L avec X = distance mesurée à l'écran, L = distance écran source. Comparer à la valeur donnée par le constructeur sachant que le réseau comporte 600 lignes/mm.

11 PO-11 PO.4.6 Interférences & diffraction : CD & DVD On va ici appliquer ce que l'on vient d'étudier pour mesurer l'espacement entre pistes adjacentes de la trace codée sur un CD (Compact Disk) et sur un DVD (Digital Versatile Disk ou disque versatile numérique) au moyen du LASER. Schématisation des pistes & creux des CD & DVD L'information numérique (sonore ou vidéo) est imprimée en tant que "creux" dans un substrat en polycarbonate recouvert d'une fine couche d'aluminium. Prendre le CD puis le DVD et les placer verticalement. Projeter le faisceau LASER sur leur surface, sous un certain angle (assez petit), et observer les figures obtenues ici par réflexion (et non plus par transmission) sur un grand écran blanc (mur). Prendre une distance CD/DVD mur de 1m. le CD ou DVD sert ici de réseau de diffraction par réflexion. Décrire vos observations. Repérer le maximum central, les maxima d'ordre 1, d'ordre. Quelle différence faites-vous entre ces figures et celles obtenues dans les cas précédents. MUR Mesurer la distance écran (mur) CD/DVD ainsi que la distance entre le maximum central et un maximum d'ordre 1 :?? Les distances séparant les maxima d'ordre 1 (à gauche & à droite) du maximum central sont-elles égales? Pourquoi à votre avis? Déduire le pas de la gravure dans chaque cas? Comparer aux valeurs données ci-dessus. CD : Pourquoi n'observe-t-on pas les maxima d'ordre 3? DVD : Pourquoi n'observe-t-on pas les maxima d'ordre? PO.4.7 Observation d'un hologramme plan : éclairez un hologramme dans un faisceau LASER préalablement élargi par une lentille divergente ( 0 mm) & observez! Que représente cet hologramme?

TP 4 Diffraction et interférences

TP 4 Diffraction et interférences E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 4 Diffraction et interférences Objectifs : - Observer le phénomène de diffraction à l'aide de fentes et de trous. - Étude de la diffraction par un réseau. - Observer et étudier

Plus en détail

Term S - Chap 03 Propriétés des ondes

Term S - Chap 03 Propriétés des ondes Term S - Chap 03 Propriétés des ondes TS C03-1 / 1 I ) Diffraction 1) Présentation : Matériel : videoprojecteur pour photos, cuve à ondes, laser + fente réglable + support Exemples : Diffractions d une

Plus en détail

Chapitre 3 : Propriétés des ondes :

Chapitre 3 : Propriétés des ondes : Chapitre 3 : Propriétés des ondes : I- La diffraction TP 1 : diffraction Activité 1 : Phénomène de diffraction 1- Doc 1 : Quelle expérience présente une figure de diffraction? 2-Comment définiriez vous

Plus en détail

Travaux dirigés d optique ondulatoire

Travaux dirigés d optique ondulatoire Travaux dirigés d optique ondulatoire Année 2013-2014 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu Travaux dirigés d optique ondulatoire page 2 Travaux dirigés d optique ondulatoire page 3 P r é s e n t

Plus en détail

3B SCIENTIFIC PHYSICS. Cuve à ondes U21910. Manuel d'expérimentation 01/06 ELE

3B SCIENTIFIC PHYSICS. Cuve à ondes U21910. Manuel d'expérimentation 01/06 ELE 3B SCIENTIFIC PHYSICS Cuve à ondes U21910 Manuel d'expérimentation 01/06 ELE 1 Expériences avec la cuve à ondes 1. Génération d'ondes 1.1 Génération d'une perturbation 1.2 Superposition de deux perturbations

Plus en détail

L holographie : technique de stockage de données du futur? Lycée Val de Durance Pertuis

L holographie : technique de stockage de données du futur? Lycée Val de Durance Pertuis L holographie : technique de stockage de données du futur? Lycée Val de Durance Pertuis L holographie L holographie est un procédé qui permet de restituer des images en trois dimensions. C est une technique

Plus en détail

Interférences lumineuses

Interférences lumineuses MP*1-2015/2016 Interférences lumineuses 1) Fentes d Young: F 1 et F 2 sont deux fentes d Young très fines, distantes de a, éclairées sous incidence normale de longueur d onde La lentille L de distance

Plus en détail

Devoir n 6 à rendre le 28 mai 2004 au plus tard. Chaque exercice est noté sur 10 Traiter au moins 2 de ceux-ci, au choix. OPTIQUE ONDULATOIRE

Devoir n 6 à rendre le 28 mai 2004 au plus tard. Chaque exercice est noté sur 10 Traiter au moins 2 de ceux-ci, au choix. OPTIQUE ONDULATOIRE Service de Physique dans ses rapports avec l'industrie Physique générale A2 UV n 06172 Professeur P. Lemasson Devoir n 6 à rendre le 28 mai 2004 au plus tard Chaque exercice est noté sur 10 Traiter au

Plus en détail

EXERCICES ONDES & LUMIERE

EXERCICES ONDES & LUMIERE EXERCICES ONDES & LUIERE Exercices : Ondes mécaniques 1. Une onde se propage à la vitesse de 40 cm/s. Sa fréquence est de 50 Hz. Quelle est sa longueur d onde? 2. Une onde a une longueur d onde de 1.20

Plus en détail

Ondes. Optique physique

Ondes. Optique physique 8 Ondes. Optique physique Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Quelle(s) proposition(s) est (sont) exacte(s)? A. Si une source ponctuelle émet dans un milieu isotrope, les surfaces d onde sont

Plus en détail

Chap.4 Diffraction des ondes lumineuses

Chap.4 Diffraction des ondes lumineuses Chap.4 Diffraction des ondes lumineuses 1. Observations expérimentales. Principe de Huygens-Fresnel.1. Enoncé.. Transparence d un objet diffractant.3. Expression de l onde sur l écran 3. Diffraction à

Plus en détail

INTERFERENCES LUMINEUSES

INTERFERENCES LUMINEUSES CH O2 : Interférences lumineuses 16 C H A P I T R E 2 INTERFERENCES LUMINEUSES 1. LE PHENOMENE D INTERFERENCES 1.1. Formule fondamentale des interférences à 2 ondes Dans de nombreux dispositifs, une source

Plus en détail

Extraits d'articles parus dans l'ouvrage «Physique et Physiciens» et dans des revues «Sciences et Vie».

Extraits d'articles parus dans l'ouvrage «Physique et Physiciens» et dans des revues «Sciences et Vie». Classe de Terminale S Physique Thème abordé : Les ondes lumineuses Point Cours Propriétés des ondes lumineuses La diffraction La dispersion Exercice 1 Le texte ci-dessous retrace succinctement l'évolution

Plus en détail

TD D3 - Correction. 3 Anneaux d'égale inclinaison

TD D3 - Correction. 3 Anneaux d'égale inclinaison PSI - 013/014 1 TD D3 - Correction 3 Anneaux d'égale inclinaison 1. Lorsqu'on utlise l'interféromètre de Michelson en lame d'air avec une source étendue, les franges d'interférences sont des anneaux qui

Plus en détail

COMPORTEMENT ONDULATOIRES

COMPORTEMENT ONDULATOIRES Thème 1 : La police scientifique Séquence I- 6 COMPORTEMENT ONDULATOIRES Cours p 67 à 72 Exercices : corrigés p 74 75, 8* 9* 10* 13* 15* 17* 19* 33*p 76 à 85 Diffraction :7-15-18-20 Interférences : 23-24-

Plus en détail

Chapitre 3 / TP 2 : Interférences lumineuses (Correction)

Chapitre 3 / TP 2 : Interférences lumineuses (Correction) Chapitre 3 / TP 2 : Interférences lumineuses (Correction) Thomas Young, en 1801, réalisa une expérience historique en faveur de la nature ondulatoire de la lumière. Il superposa deux faisceaux lumineux

Plus en détail

Interférences des ondes

Interférences des ondes P2 / Activité 5 Interférences des ondes De part leur nature, les ondes (mécaniques et électromagnétiques) ont la propriété d être diffractées et d interférer dans certaines conditions. Les applications

Plus en détail

Laboratoire d optique. 1 But de l expérience. TRAVAIL PRATIQUE No. 2: Images et diffraction avec un faisceau laser

Laboratoire d optique. 1 But de l expérience. TRAVAIL PRATIQUE No. 2: Images et diffraction avec un faisceau laser Images et diffraction avec un faisceau laser Doc. OPT-TP-02(4.0) Date : 4 octobre 2010 TRAVAIL PRATIQUE No. 2: Images et diffraction avec un faisceau laser 1 But de l expérience Le but de ce TP est de

Plus en détail

Module d Optique. 3 ème partie : Optique ondulatoire. Fabrice Sincère (version 3.0) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere

Module d Optique. 3 ème partie : Optique ondulatoire. Fabrice Sincère (version 3.0) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere Module d Optique 3 ème partie : Optique ondulatoire Fabrice Sincère (version 3.0) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction : insuffisance de l optique géométrique Expérience Fig. 1 ouverture

Plus en détail

Interférences des ondes

Interférences des ondes P2 / Activité 5 Interférences des ondes De part leur nature, les ondes (mécaniques et électromagnétiques) ont la propriété d être diffractées et d interférer dans certaines conditions. Les applications

Plus en détail

TERMINALES S1, S2, S3, S4 Vendredi 14 Novembre DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures NE RENDEZ PAS LE SUJET, CONSERVEZ-LE

TERMINALES S1, S2, S3, S4 Vendredi 14 Novembre DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures NE RENDEZ PAS LE SUJET, CONSERVEZ-LE TERMINALES S1, S2, S3, S4 Vendredi 14 Novembre 2014 DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures Toutes les réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Vous traiterez chaque exercice

Plus en détail

3B SCIENTIFIC PHYSICS

3B SCIENTIFIC PHYSICS 3B SCIENTIFIC PHYSICS Expériences fondamentales sur le banc optique U17150 Instructions d utilisation 1/05 MH Liste des expériences : Expérience 1 : Démonstration de différents faisceaux lumineux Expérience

Plus en détail

Les propriétés des ondes

Les propriétés des ondes I. Approche historique: activité 1 P62 II. Le phénomène de diffraction : Les propriétés des ondes 1. la diffraction des ondes mécaniques progressives : expérience de la cuve à onde : Une onde mécanique

Plus en détail

TD Optique ondulatoire

TD Optique ondulatoire TPC2 TD Optique ondulatoire Interférences en lumière monochromatique Exercice n o 1 : Modification de franges Comment sont modifiées les franges si : 1 le plan d observation est déplacé tout en le maintenant

Plus en détail

Optique ondulatoire - Chapitre 6 : Diffraction à l infini des ondes lumineuses

Optique ondulatoire - Chapitre 6 : Diffraction à l infini des ondes lumineuses Optique ondulatoire - Chapitre 6 : Diffraction à l infini des ondes lumineuses Diffraction de la lumière par une fente percée dans un écran opaque Diffraction des vagues par une ouverture dans une digue

Plus en détail

Les réseaux. Chapitre V

Les réseaux. Chapitre V Chapitre V Les réseaux H. EL RHALEB Université Mohammed V, Rabat, Agdal Faculté des Sciences, Département de Physique, Laboratoire de Physique Théorique Equipe Photonique elrhaleb@fsr.ac.ma 2 Un réseau

Plus en détail

Collection pour l étude de l optique ondulatoire

Collection pour l étude de l optique ondulatoire Collection pour l étude de l optique ondulatoire OP 1600 10001 Mode d emploi et quelques utilisations possibles Centre technique et pédagogique de l Enseignement de la Communauté française Version 02 202

Plus en détail

Résumé : les ondes 1. Les ondes mécaniques progressives :

Résumé : les ondes 1. Les ondes mécaniques progressives : Résumé : les ondes 1. Les ondes mécaniques progressives : progressive Onde transversale Onde longitudinale Onde le long d un fil Onde à la surface d une cuve à eau Propagation d'une perturbation dans un

Plus en détail

1- Diffraction. T ale S COURS Physique 3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES

1- Diffraction. T ale S COURS Physique 3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES T ale S COURS Physique 3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES Compétences Savoir que l'importance du phénomène de diffraction est liée au rapport de la longueur d'onde aux dimension de l'ouverture ou de l'obstacle.

Plus en détail

SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE

SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE EXERCICE 1 Les parties I et II sont indépendantes Partie I Dans une cuve à fond horizontal, on a placé une lame de verre MNCD de 2mm d épaisseur.on rempli la cuve d eau

Plus en détail

Le phénomène d interférence est commun à toutes les ondes.

Le phénomène d interférence est commun à toutes les ondes. 3.2. INTERFERENCES Introduction : insuffisance de l optique géométrique Expérience : Observation : Les rayons lumineux sont déviés lors du passage par l ouverture : c est le phénomène de diffraction. 1

Plus en détail

INTERFÉRENCE ET DIFFRACTION

INTERFÉRENCE ET DIFFRACTION EXPÉRIENCE 8 INTERFÉRENCE ET DIFFRACTION I. Introduction et objectifs Le sujet de cette expérience porte sur les phénomènes d'interférence et de diffraction. Mais s'agit-il vraiment de deux phénomènes

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

Physique Diffraction de la lumière - Interférences de la lumière CH03

Physique Diffraction de la lumière - Interférences de la lumière CH03 TS Thème : Observer TP Physique Diffraction de la lumière - Interférences de la lumière CH03 Objectifs du TP : Mettre en évidence le phénomène de diffraction des ondes lumineuses. Etudier l influence de

Plus en détail

TD Op1 : Interférences lumineuses

TD Op1 : Interférences lumineuses PT Lycée Benjamin Franklin Novembre 2017 TD Op1 : Interférences lumineuses EXERCICE 1 : Longueur de cohérence dans le modèle de trains d ondes rectangulaires On modélise la succession de paquets d ondes

Plus en détail

Physique TD 9. INTERFEROMETRE DE MICHELSON

Physique TD 9. INTERFEROMETRE DE MICHELSON Physique TD 9. INTERFEROMETRE DE MICHELSON 1. Localisation des franges d'égale épaisseur Un interféromètre de Michelson est réglé en coin d'air d'angle source monochromatique de longueur d'onde, placée

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

Diffraction par une structure hélicoïdale

Diffraction par une structure hélicoïdale Q Page 1 of 6 Diffraction par une structure hélicoïdale (Total des points : 10) Introduction La figure de diffraction par les rayons X de la molécule d ADN (Fig.1) prise par le laboratoire de Rosalind

Plus en détail

La diffraction 2014 /2015 المركز الجھوي لمھن التربیة والتكوین الوضعیة المھنیة

La diffraction 2014 /2015 المركز الجھوي لمھن التربیة والتكوین الوضعیة المھنیة La diffraction 014 /015 1 Plan : Introduction Expression de l'intensité diffractée par une ouverture quelconque Les deux types de diffraction Applications de la diffraction à l'infini Diffraction de la

Plus en détail

Chap.3 :Propriétés des ondes (Diffraction Interférences - Effet Doppler)

Chap.3 :Propriétés des ondes (Diffraction Interférences - Effet Doppler) Thème : Observer Chap.3 :Propriétés des ondes (Diffraction Interférences - Effet Doppler) Physique - Chap.3 I. Diffraction 1) Onde diaphragmée ou onde diffractée Si la dimension de l obstacle ou de l ouverture

Plus en détail

Optique ondulatoire - Chapitre 5 : Effets de cohérence temporelle et figures d interférences

Optique ondulatoire - Chapitre 5 : Effets de cohérence temporelle et figures d interférences Optique ondulatoire - Chapitre 5 : Effets de cohérence temporelle et figures d interférences Dans ce chapitre, nous supposerons que les sources sont toujours rigoureusement ponctuelles. Problématique :

Plus en détail

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES LS SOURCS D LUMIR T LS SPCTRS 1. Les spectres d émission Un spectre d émission est un spectre produit par la lumière directement émise par une source (lampe à incandescence, corps chauffé, lampe à vapeur

Plus en détail

Coffret Mini-laser Optique ondulatoire 00746

Coffret Mini-laser Optique ondulatoire 00746 Coffret Mini-laser Optique ondulatoire 00746 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr DIDACTIK DACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél. : 03 87 95 14 77 Fax : 03 87 98

Plus en détail

cf site web :

cf site web : Page 1 sur 6 Partie Observer : Ondes et matière CHAP 03-COURS Propriétés des ondes Objectifs : Quelles sont les propriétés des ondes? Connaître le phénomène de diffraction et savoir identifier des situations

Plus en détail

STRUCTURE D UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE ET DESCRIPTION DES PHENOMENES DE PROPAGATION

STRUCTURE D UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE ET DESCRIPTION DES PHENOMENES DE PROPAGATION STRUCTURE D UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE ET DESCRIPTION DES PHENOMENES DE PROPAGATION 1. Structure d une onde électromagnétique La lumière présente un double aspect : corpusculaire (formée de particules,

Plus en détail

LASER, Lumière et Interférences

LASER, Lumière et Interférences I Terminale S LASER, Lumière et Interférences Objectifs : - Trouver la formule donnant l expression de l interfrange i de la figure d interférences en fonction des paramètres du dispositif utilisé. - Retrouver

Plus en détail

Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule

Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule Comment la matière se comporte-t-elle à l'échelle microscopique? 1) Ondes ou particules? 1) La lumière Les phénomène de diffraction et interférences

Plus en détail

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE Lumière onde 1 I LA LUMIERE : UNE ONDE? 1) Diffraction de la lumière : Lorsqu'une ouverture ou un obstacle de petite taille (fente, trou circulaire, fil fin etc ) est

Plus en détail

Niveau : Terminale S. Thème : Observer- Ondes et matières Caractéristiques et propriétés des ondes. Type de ressources : activité expérimentale.

Niveau : Terminale S. Thème : Observer- Ondes et matières Caractéristiques et propriétés des ondes. Type de ressources : activité expérimentale. 1 Niveau : Terminale S. Thème : Observer- Ondes et matières Caractéristiques et propriétés des ondes Type de ressources : activité expérimentale. Notions et contenus : Déterminer la longueur d onde d un

Plus en détail

Propriétés des ondes

Propriétés des ondes 5h Propriétés des ondes Quelles sont les propriétés des ondes? 1) Qu'est-ce que la diffraction? 1) Observation avec des ondes lumineuses T.P. : La diffraction de la lumière Lorsqu'on éclaire une fente

Plus en détail

Le cliché 51 de Rosalind Franklin

Le cliché 51 de Rosalind Franklin A. Lemonnier et S. de Reguardati, R. Spira, R. de Tourris, F. Briand, enseignantes Preuve ADN Objectif : Réaliser la figure de diffraction d'un ressort et, par analogie, comprendre la démarche de Rosalind

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Chapitre 4 Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences

Plus en détail

Les ondes progressives périodiques (correction)

Les ondes progressives périodiques (correction) Les ondes progressives périodiques (correction) Objectif : Déterminer les propriétés d une onde progressive périodique. 1 PROPRIETES DES ONDES PERIODIQUES SINUSOÏDALES 1.1 Mise en place du dispositif expérimental

Plus en détail

Corrigés de la séances 14 Chapitres 27: Optique ondulatoire

Corrigés de la séances 14 Chapitres 27: Optique ondulatoire Corrigés de la séances 14 Chapitres 27: Optique ondulatoire Questions pour réfléchir : chap.27 Q4 Une onde de lumière naturelle tombe sur une vitre plate sous un angle de 45 o. Décrivez l état de polarisation

Plus en détail

PC* Interférences non localisées Diffraction de la lumière

PC* Interférences non localisées Diffraction de la lumière PC* Interférences non localisées Diffraction de la lumière Le but de ce TP est une étude expérimentale des phénomènes d interférences et de diffraction. A INTERFERENCES NON LOCALISEES Indications générales:

Plus en détail

L INTENSITÉ ET LA DIFFRACTION DE RADIATION LASER

L INTENSITÉ ET LA DIFFRACTION DE RADIATION LASER L INTENSITÉ ET LA DIFFRACTION DE RADIATION LASER 1. Le but du travail Le travail étude quelques particularités du faisceau laser et notamment : 1.1. la distribution de l intensité du faisceau laser sur

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - Chapitre 17 : Ondes électromagnétiques I. Diffraction de la lumière : modèle ondulatoire de la lumière Expérience

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

Examen d'optique physique

Examen d'optique physique ESO Optique Physique - - mercredi novembre 0 Examen d'optique physique durée h documents et calculatrices autorisés Couches pour cellules solaires Des couches de quelques dizaines de microns d épaisseur

Plus en détail

2.1 Partie I. Interférence de Young, produite par deux fentes

2.1 Partie I. Interférence de Young, produite par deux fentes PHYSQ 124: Interférence 1 INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE Remarque importante concernant la sécurité: N utilisez jamais le collimateur et le télescope pour déplacer le spectromètre, car ça désalignerait l appareil!

Plus en détail

STOCKAGE OPTIQUE LA RÉVOLUTION DU NUMÉRIQUE DANS L'AUDIOVISUEL. Partie 2. Chapitre 5

STOCKAGE OPTIQUE LA RÉVOLUTION DU NUMÉRIQUE DANS L'AUDIOVISUEL. Partie 2. Chapitre 5 Partie 2 LA RÉVOLUTION DU NUMÉRIQUE DANS L'AUDIOVISUEL Chapitre 5 STOCKAGE OPTIQUE sciences physiques et chimiques - Terminale S http://cedric.despax.free.fr/physique.chimie/ SOMMAIRE OBJECTIFS...3 INTRO...5

Plus en détail

Chapitre 6 : L optique physique (I)

Chapitre 6 : L optique physique (I) Chapitre 6 : L optique physique (I) Exercices E. On utilise l équation obtenue à l exemple 6. et qui associe la position d une frange sur l écran aux autres paramètres. Avec 6 on obtient 6 6 6 6 6(490

Plus en détail

Illustration. π /2. ω 1. Chaque onde est représentée par un vecteur tournant (avec une vitesse angulaire ω appelé vecteurs de Fresnel.

Illustration. π /2. ω 1. Chaque onde est représentée par un vecteur tournant (avec une vitesse angulaire ω appelé vecteurs de Fresnel. Les vecteurs de Fresnel (section 7.5) Interférence à N fentes Position des maxima principaux Position des minima Position des maxima secondaires Illustrations Intensité de la figure de diffraction (section

Plus en détail

Offre spéciale valable jusqu au 29 février 2016, non cumulable avec d autres opérations promotionnelles en cours.

Offre spéciale valable jusqu au 29 février 2016, non cumulable avec d autres opérations promotionnelles en cours. Offre spéciale JANVIER 2016 +de 6 = -20% OPTIQUE PHYSIQUE LYCÉE Un large choix d instruments d optique originaux et toujours au meilleur prix! Offre spéciale valable jusqu au 29 février 2016, non cumulable

Plus en détail

CORRIGE TD n 5. EXERCICE 1 : Miroirs de Fresnel

CORRIGE TD n 5. EXERCICE 1 : Miroirs de Fresnel CORRIGE TD n 5 EXERCICE 1 : Miroirs de Fresnel Une source lumineuse ponctuelle S, monochromatique de longueur d'onde 0 éclaire deux miroirs plans (M1 et (M faisant un petit angle α. Le rayon incident SO

Plus en détail

Fonctionnement d'un lecteur de DVD

Fonctionnement d'un lecteur de DVD Baccalauréat professionnel : SYSTEME ELECTRO NUMERIQUE AUDIOVISUEL Epreuve E1 sous épreuve E12 session 2008 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes CCF de Sciences Physiques Durée : 3 heures Date

Plus en détail

1,85 10 m 1,85 km, a =, donc a = 1,1 10 L. PAGE 1 : Diffraction. Connaître le phénomène de diffraction

1,85 10 m 1,85 km, a =, donc a = 1,1 10 L. PAGE 1 : Diffraction. Connaître le phénomène de diffraction PAGE 1 : Diffraction ❹ Connaître le phénomène de diffraction a. L ouvreuse peut entendre le son grâce au phénomène de diffraction. Lorsque l onde sonore franchit l ouverture, il y a étalement des directions

Plus en détail

BTS - SUJET D'OPTIQUE PHYSIQUE

BTS - SUJET D'OPTIQUE PHYSIQUE BTS - SUJET D'OPTIQUE PHYSIQUE DATE : 18/1/15 DUREE : 45min MATIERE : OPTIQUE PHYSIQUE CLASSE : TS B NOM DE L ENSEIGNANT : M. JUANICO Exercice 1 : Cours (7 points) 1/ Faire le dessin du montage du cours

Plus en détail

Chapitre 5 Superposition d'ondes progressives II : plusieurs ondes diffraction Table des matières

Chapitre 5 Superposition d'ondes progressives II : plusieurs ondes diffraction Table des matières Chapitre 5 Superposition d'ondes progressives II : plusieurs ondes diffraction Table des matières Chapitre 5 - Superposition d'ondes progressives II : plusieurs ondes - diffraction... 1 1 Principe... 2

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - 1 Chapitre 17 : Ondes Electromagnétiques exercice 1 : Répondre sans aucune justification 2 exercice 2 : On utilise

Plus en détail

Interféromètre de MICHELSON : franges rectilignes d égale épaisseur

Interféromètre de MICHELSON : franges rectilignes d égale épaisseur Exercice d optique ondulatoire Interféromètre de MICHELSON : franges rectilignes d égale épaisseur Dans l interféromètre de MICHELSON à deux miroirs plans et schématisé ci-dessous (FIGURE 1), la source

Plus en détail

Chap.2 Interférences à deux ondes

Chap.2 Interférences à deux ondes Chap.2 Interférences à deux ondes 1. Conditions pour obtenir des interférences 1.1. Eclairement résultant : terme d interférence 1.2. Deux ondes de même fréquence (condition 1) 1.3. Deux ondes secondaires

Plus en détail

Caractéristiques de la lumière

Caractéristiques de la lumière Caractéristiques de la lumière Une source lumineuse, qu'il s'agisse d'un HQI, d'une LED, d'un tube T5 ou T8, d'une ampoule halogène ou du soleil, se caractérise par sa couleur et son intensité. 1. La couleur

Plus en détail

BTS Opticien-Lunetier OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE ET PHYSIQUE Juin 2012

BTS Opticien-Lunetier OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE ET PHYSIQUE Juin 2012 BTS Opticien-Lunetier OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE ET PHYSIQUE Juin 0 L objectif de ce document est de proposer aux enseignants une ressource explicitant les connaissances et capacités associées au contenu du programme

Plus en détail

La diffraction. 3/ Conclusion :...

La diffraction. 3/ Conclusion :... La diffraction I/ La diffraction d une onde mécanique : Réaliser l expérience on modifiant à chaque fois la largeur de la fente a. Représenter les lignes d ondes au delà de l obstacle pour les deux cas

Plus en détail

Nom-Prénom Devoir de physique-chimie : Propriétés des ondes / Nomenclature (/15)

Nom-Prénom Devoir de physique-chimie : Propriétés des ondes / Nomenclature (/15) Nom-Prénom Devoir de physique-chimie : Propriétés des ondes / Nomenclature (5) Exercice 1 : Nomenclature et famille chimique : (7 points) Famille Formule topologique Nom butan-2-amine Acide 4-méthylpentanoïque

Plus en détail

Notice. Miroirs de Fresnel. Présentation. 1. Introduction. réf

Notice. Miroirs de Fresnel. Présentation. 1. Introduction. réf Notice Miroirs de Fresnel réf. 00754 Présentation 1. Introduction Ce dispositif est un outil didactique pour aider à la mise en évidence et à la compréhension des ondes lumineuse. Lisez cette notice bien

Plus en détail

Documentation technique Item Lampe spectrale Na

Documentation technique Item Lampe spectrale Na Item 1 451062 Lampe spectrale Hg 100 Documentation technique Item 3 451111 Lampe spectrale Na Item 5 45130 Bobine de self universelle Item 2 451041 Lampe spectrale Cd Item 4 451071 Lampe spectrale Hg-

Plus en détail

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui présentent un aspect particulaire (les photons) et ondulatoire

Plus en détail

TP de Physique n 7 : Réseaux de diffraction

TP de Physique n 7 : Réseaux de diffraction TP de Physique n 7 : Réseaux de diffraction Objectifs : - Apprendre ce qu est un «réseau de diffraction» (souvent appelé «réseau» tout court en optique), quelles sont ses propriétés et ses applications

Plus en détail

G.P. DNS09 décembre Fente, fentes de Young, réseau...1 I.Une fente diffractante...1 II.Fentes de Young...1 III.Réseau...2

G.P. DNS09 décembre Fente, fentes de Young, réseau...1 I.Une fente diffractante...1 II.Fentes de Young...1 III.Réseau...2 DNS Sujet Fente, fentes de Young, réseau...1 I.Une fente diffractante...1 II.Fentes de Young...1 III.Réseau...2 Fente, fentes de Young, réseau I. Une fente diffractante Une onde plane de longueur d onde,

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2015/2016 LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points)

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points) Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2 Autour du platine Partie physique (12 points) La production de certains catalyseurs nécessite de déposer un métal noble comme le platine sur un

Plus en détail

Lois de Snell-Descartes

Lois de Snell-Descartes PCSI 1 Cours Chapitre 2 Lois de Snell-Descartes Rayon incident + Dioptre n1 n2 Normale au dioptre i1 i'1 i2 Rayon réfracté Rayon réfléchi Figure.1 Lumière incidente, rééchie et réfractée * L'expérience

Plus en détail

TD 4 : Propagation de la lumière

TD 4 : Propagation de la lumière TD 4 : Propagation de la lumière I. Tester ses connaissances et sa compréhension du cours 1) Rappeler la structure de l'onde lumineuse. 2) Rappeler le domaine de longueurs d onde du visible. Situer le

Plus en détail

Optique ondulatoire - Chapitre 4 : Effets de cohérence spatiale et figures d interférences

Optique ondulatoire - Chapitre 4 : Effets de cohérence spatiale et figures d interférences Optique ondulatoire - Chapitre 4 : Effets de cohérence spatiale et figures d interférences Jusqu à présent, nous avons toujours considéré que les sources éclairant les dispositifs interférentiels étaient

Plus en détail

INTERFERENCES A 2 ONDES

INTERFERENCES A 2 ONDES INTERFERENCES A 2 ONDES 1- Superpositions de deux ondes monochromatiques : conditions d interférence L amplitude totale résultant de la superposition de deux ondes planes progressives monochromatiques

Plus en détail

Diffraction des ondes

Diffraction des ondes Diffraction des ondes Lorsque des ondes de nature quelconque, issues d'une source quasi-ponctuelle S, rencontrent un obstacle dans leur propagation, elles ne se propagent pas uniquement en ligne droite,

Plus en détail

I. Approche expérimentale

I. Approche expérimentale PCSI1 Lycée Michelet INTERFÉRENCES On a observé dans le chapitre précédent la superposition de deux ondes progressives sinusoïdales de même amplitude se propageant dans des directions opposées. Il apparaît

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences entre les rayons issus des nombreux motifs successifs

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Division du front d onde

Division du front d onde Retour au menu Division du front d onde 3.1 Expérience des fentes d Young. 3.1.1 Description de l expérience Le dispositif imaginé par Young présenté sur la gure 3.1 est constitué de deux fentes sources

Plus en détail

3 Propriétés des ondes

3 Propriétés des ondes 3 Propriétés des ondes Sommaire 3.1 La diffraction... 18 3. Les interférences... 19 3.3 ffet Doppler... 3.1 La diffraction La diffraction est le nom donné au phénomène qui se produit lorsqu une onde (aussi

Plus en détail

CORRIGE TD n 6 Interféromètre de Michelson.

CORRIGE TD n 6 Interféromètre de Michelson. CORRIGE TD n 6 Interféromètre de Michelson. EXERCICE 1 : interféromètre de Michelson (franges d égale épaisseur) Un interféromètre de Michelson est réglé pour donner des franges de coin d air ; la différence

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 :

Devoir surveillé n 1 : Devoir surveillé n 1 : Durée : 2h30 Exercice n 1 : Le téléphone "pot de yaourt" A l'ère du téléphone portable, il est encore possible de communiquer avec un système bien plus archaïque L'onde sonore produite

Plus en détail

1 Introduction INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE

1 Introduction INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE PHYSQ 124: Interférence 1 INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE Remarque importante concernant la sécurité: N utilisez jamais le collimateur et le télescope pour déplacer le spectromètre, ceci ruinerait l alignement

Plus en détail

Description de la lumière LASER

Description de la lumière LASER Description de la lumière LASER Décrire la lumière produite par un LASER fait nécessairement appel aux quatre domaines principaux de l optique moderne. 1- Optique géométrique Faisceau cohérent très faiblement

Plus en détail

PHYS-F-104 Physique 1 Examen du 30 août 2011 I. Théorie (20 points 1 heure)

PHYS-F-104 Physique 1 Examen du 30 août 2011 I. Théorie (20 points 1 heure) PHYS-F-104 Physique 1 Examen du 30 août 011 I. Théorie (0 points 1 heure) 1. Établissez («démontrez») l'équation de continuité. (3 points) voir cours. Considérez un ressort obéissant à la loi de Hooke.

Plus en détail

Interactions ondes-matière

Interactions ondes-matière Interactions ondes-matière Animation 1 Animation2 Animation3 A/ Diffraction I/ Diffraction d une onde mécanique 1 ) Diffraction des ondes progressives sinusoïdales Lorsqu on interpose un diaphragme de

Plus en détail

Interférences lumineuses

Interférences lumineuses Interférences lumineuses Principe Les phénomènes d interférences résultent de la superposition de 2 ondes lumineuses. Ils ne peuvent se produire que lorsque les conditions suivantes sont réalisées : les

Plus en détail