Le Tr optimal : Facteur d une bonne acoustique.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Tr optimal : Facteur d une bonne acoustique."

Transcription

1 TOMIC Marina Année VERITE Morgane TS1 Le Tr optimal : Facteur d une bonne acoustique. Etude de cas : la grande salle de l opéra Bastille.

2 Introduction Chaque oeuvre musicale requiert une acoustique particulière, afin de retranscrire le plus fidèlement possible l atmosphère que le compositeur a voulu créer. De nombreuses études en acoustique ont donc été menées pour atteindre cet objectif. Une bonne acoustique dépend de la façon dont se propagent les ondes sonores. Certains éléments jouent alors un rôle prépondérant, tels que l architecture de la salle et des matériaux plus ou moins absorbants. Ce sont ces différents critères qui définissent le temps de réverbération de la salle. Pour obtenir une bonne acoustique, il faut que ce temps de réverbération soit optimal. Comment l obtenir? Dans un premier temps, nous étudierons les caractéristiques des ondes sonores ainsi que les phénomènes d absorption et de réverbération dans le but de définir le Tr optimal. Puis nous considérons plus particulièrement cette recherche d un équilibre entre absorption et réflexion dans l étude d un cas particulier, la grande salle de l Opéra Bastille. I. Le Tr : équilibre entre absorption et réflexion 1) généralités sur les ondes sonores Une onde sonore est caractérisée par un mouvement d ensemble des particules constituant le milieu de propagation. Ces particules vibrent et entrent en collision les unes avec les autres tout en gardant leur position moyenne constante. Cette perturbation se transmet aux particules voisines et se propage ainsi de proche en proche. Dans le domaine musical, le son peut être produit par différents instruments (voix, violon, contrebasse, cymbale ) qui émettent des ondes sonores de différentes fréquences. La fréquence est le nombre de vibrations sonores par unité de temps. Plus ce nombre est élevé, c est-à-dire plus la fréquence est grande, plus le son est aigu. Le domaine audible pour l oreille humaine est compris entre 20 et Hz, mais dans les études d acoustique des salles, le domaine est limité aux fréquences comprises entre 63 et Hz. Une onde sonore se propage dans toutes les directions. Il apparaît dès lors que la propagation de l onde va fortement déprendre des propriétés mécaniques des matériaux rencontrés. 2) absorption d un matériau et réflexion Lorsqu une onde sonore rencontre un obstacle, une partie est réfléchie, une autre absorbée et une autre transmise.

3 Lorsqu une onde sonore est réfléchie, elle est renvoyée avec un angle de réflexion égal à celui d incidence. La quantité d énergie réfléchie dépend de la quantité qui a été absorbée par le matériau rencontré. Le coefficient d absorption α, défini comme le rapport de l énergie absorbée sur l énergie incidente, dépend de la composition du matériau et de la fréquence de l onde. En effet les matériaux n absorbent pas de la même façon des fréquences graves (63 / 250 Hz) les fréquences moyennes (500 / 1000 Hz) et les fréquences aiguës (2000 / 8000 Hz). Pour les fréquences graves et moyennes, on utilise des matériaux dits «résonnants» comme les membranes (panneaux minces : plaques de plâtre, contre-plaqué, ), ou les résonateurs d Helmholtz (cavité ouverte par un col comme une bouteille de verre). Pour les fréquences moyennes et aiguës, on utilise des matériaux dits «poreux», comme les mousse ou les laines de verre recouvert de tissus ou de plaques perforées (plâtres, bois). Dans tous les cas, l absorption acoustique se fait principalement par transformation de l énergie acoustique en chaleur. 3) Le Tr : temps de réverbération La réverbération d une salle est caractérisée par la durée de réverbération (Tr : temps nécessaire pour que le son décroisse de 60dB après extinction). Cette durée dépend de la quantité des matériaux absorbants présents dans la salle. La formule de Wallace Sabine relie la durée de réverbération à l absorption des matériaux : Tr = (0,16 *volume de la salle) / (surface du matériau*coefficient d absorption) On définira la durée de réverbération d une salle en fonction de son utilisation. Lorsqu on recherche la précision du son, il faut peu de réverbération, et donc un Tr faible, qui s obtient grâce à des matériaux absorbants. Alors que pour une bonne homogénéité de la salle, il faut plus de résonance, et donc un Tr fort, qui s obtient grâce à des matériaux réfléchissants. Le Tr optimal est un compromis entre les deux, il est spécifique à chaque salle.

4 II. Etude d un cas particulier : la grande salle de l Opéra Bastille Afin d appuyer notre raisonnement théorique, nous avons décidé de prendre un exemple concret, la grande salle de l Opéra Bastille, œuvre de l architecte Carl Ott. Nous avons retenu cette salle car étant moderne, elle a bénéficié d études approfondies dans le but d obtenir une acoustique la meilleure possible. Elle se caractérise par une architecture particulière, aucune surface parallèle, et l utilisation de matériaux spécifiques, alternance de matériaux absorbants et réfléchissants. La difficulté majeure de cette salle est son volume (plus de m 3 ). En effet, plus la salle est grande plus les ondes sonores se réfléchissent, et donc se rapprocher du Tr optimal devient encore plus complexe. 1) Des surfaces réfléchissantes Pour une bonne homogénéité du son, il faut éviter les ondes stationnaires. Sinon, le milieu est saturé par une série de réflexion d ondes sonores entre deux points de deux surfaces parallèles. L architecte n a donc pas utilisé de surfaces rectilignes réfléchissantes. a. Des surfaces réfléchissantes de forme concave - Les murs latéraux côté spectateurs (cf. chiffre 1 sur la maquette) Ces surfaces en aluminium sont alternées avec les surfaces rectilignes absorbantes de bois. Elles sont dirigées vers les spectateurs pour que les ondes sonores provenant de la scène soient directement renvoyées vers le public.

5 - Le fond de la salle Il est de forme arrondie afin d éviter les ondes stationnaires qui pourraient se produire entre cette surface et les rideaux de fer situés derrière la scène. On peut également remarquer que les balcons sont chacun formés de cinq parties, assemblées en décalé, en accord avec la forme du fond de la salle. - Le dessous des balcons Le dessous des balcons est de forme concave pour permettre le renvoi des ondes sonores incidentes dans le plus de directions possibles. Ainsi les ondes ne se perdent pas pour le spectateur. - Le plafond de verre Si le plafond est peu ou pas réfléchissant, les ondes sonores émises dans cette direction ne sont pas renvoyées de manière assez importante (puisqu une partie est absorbée), ce qui constitue une perte pour le spectateur, comme on peut le voir avec le schéma suivant :

6 Le plafond, composé de panneaux concaves en verre, matériau très réfléchissant, joue alors un rôle important dans la réverbération d une si grande salle. Au-dessus de la scène, il est plus arrondi et permet le renvoi direct des ondes venant de la scène et de la fosse vers la salle. En effet, comme le montre notre expérience (cf. annexes), le niveau sonore des places situées dans les derniers rangs du second balcon, c est à dire près du plafond et loin de la scène (environ à 60 mètres), est plus élevé que dans les premiers rangs de la corbeille. S il n y avait pas ce plafond, les spectateurs des derniers rangs ne bénéficieraient donc pas d une bonne acoustique. (cf. chiffre 2 sur la maquette) vue du plafond b. Des surfaces réfléchissantes en escaliers - le proscenium (cf. chiffre 3 sur la maquette) Structure en aluminium, matériau réfléchissant, encadrant la scène, il permet le renvoi immédiat des ondes sonores provenant de la scène et de la fosse vers la salle.

7 Ainsi l emploi de l ensemble de ces matériaux réfléchissants permet d obtenir un Tr fort, facteur d une bonne homogénéité du son. Comme nous avons pu le voir grâce à l expérience (cf. annexes), cet objectif a relativement été atteint. Cependant l homogénéité ne constitue pas le seul facteur d une bonne acoustique, il faut également une grande précision du son, obtenue à l aide de surfaces absorbantes. 2) Des surfaces absorbantes La grande salle de l Opéra Bastille ayant un volume très important, des matériaux absorbants sont alors indispensables pour que la durée de réverbération ne soit pas trop élevée. On distingue différents types de surfaces absorbantes, spécifiques à chaque fréquence. - les murs latéraux en bois de chaque côté de la scène (cf. chiffre 1 sur la maquette) Munies de perforations carrées, ces surfaces absorbent surtout les fréquences basses, comme le montre le graphique : fréquence (Hz) 100 0, , , , , , , , , , , ,25 coefficient d'absorption α Coefficient d'absorption alpha alpha = f (fréquence) 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0, fréquence (Hz)

8 Le coefficient d absorption est maximum (α = 1.08) pour les fréquences entre 300 et 400 Herz. - les fauteuils Les fauteuils sont constitués principalement de tissu (velours) et de rembourrages, mais également, d un panneau de bois avec des perforations carrées, sous la partie amovible. Ces matériaux constituent un ensemble très absorbant, l objectif étant de reconstituer la capacité d absorption d une personne, afin d avoir la même acoustique la salle vide ou pleine. En effet, les spectateurs ont une capacité d absorption des fréquences aigues très influente sur l acoustique de la salle. Capacité d absorption moyenne d une personne : coefficient fréquence (Hz) d'absorption α 100 0, , ,8 alpha = f(fréquence) coefficient d'absorption 0,9 alpha 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0, f réquence ( Hz) Le compromis entre ces différents matériaux permet l absorption d une gamme de fréquence assez large. Certaines ondes sonores sont absorbées, et un équilibre est créé entre absorption et réflexion des ondes. On approche ainsi le Tr optimal.

9 Conclusion Le temps de réverbération d une salle dépend donc des capacités d absorption et de réflexion des matériaux qui la composent, ainsi que de son architecture. Dans le but d obtenir une acoustique la meilleure possible, il faut un compromis entre une bonne homogénéité dans la salle et une grande précision du son. Pour ce faire, il faut une alternance de surfaces absorbantes et de surfaces réfléchissantes, et éviter les surfaces parallèles. Cependant, on ne peut jamais atteindre précisément ce Tr optimal, seulement s en approcher. En effet on peut remarquer qu à travers les siècles de nombreuses techniques différentes ont été exploitées dans le but d obtenir cette perfection de l acoustique, mais jamais l objectif n a été réellement atteint, des failles ont toujours subsisté en raison de la spécificité de chaque œuvre musicale qui requiert une acoustique qui lui est propre.

10 ANNEXES

11 EXPERIENCE SUR L HOMOGENEITE DE LA GRANDE SALLE DE L OPERA BASTILLE Nous souhaiterions effectuer des mesures lors d une répétition dans la grande salle de l Opéra Bastille, afin d appuyer notre projet par une expérience concrète. But de l expérience : À l aide de sonomètres, nous aimerions donc évaluer l homogénéité de la propagation du son dans la salle. Protocole expérimental : Lors d une répétition, nous nous plaçons à deux points différents de la salle et mesurons l intensité du son avec chacune un sonomètre, à un même instant t défini (nous aurons préalablement enclenchés nos chronomètres au même moment). Nous répétons l expérience plusieurs fois. Matériel : Ainsi, nous souhaiterions, si cela est possible, que vous nous prêtiez deux sonomètres le temps de l expérience. Nous estimons le temps de cette expérience à environ 1h30. POSITIONNEMENT EXPERIENCE

12 COMPTE RENDU DE L EXPERIENCE MENEE A L OPERA BASTILLE t (min) Niveau sonore (db) au point de référence Niveau sonore (db) à la position 1 Nuance p mf pp pp pp pp Instrument qui joue (tutti/solo) Tutti cordes Violoncelles, contrebasses, cuivres Flûte solo 1 er et 2 nd violons, flûtes Hautbois solo, flûte solo Tutti cordes A la position 1, le niveau sonore est plus élevé qu à la positon de référence. En effet, cette position est plus proche de l orchestre. t (min) 1 (15) 3 (17) 5 (19) 7 (21) 9 (23) 11 (25) Niveau sonore silence (db) au point de référence Niveau sonore silence (db) à la position 2 Nuance pp p p mf mf Instrument qui joue (tutti/solo) Violon solo Cordes + petite harmonie Trompette solo + harpe + cordes (pp) Harmonie (+ forte) Nous ne pouvons pas tirer de conclusion sur ces résultats car ils sont incohérents : par moment le niveau sonore est plus élevé à la position 2, et par moment à la position de référence. Hypothèse : Cela peut être du à l architecture du milieu : sous les premiers balcons avec un mur en granit sur la gauche, ce qui crée une sorte de caisson de résonance où les ondes sonores se réfléchissent de manière aléatoire, ce qui fait varier le niveau sonore.

13 t (min) 1 (29) 3 (31) 5 (33) 7 (35) 9 (37) 11 (39) Niveau sonore (db) au point de référence Niveau sonore (db) à la position 3 Nuance pp pp pp pp Instrument qui joue (tutti/solo) Violon solo solo Clarinette solo + harpe Harpe solo Mis à part pour la mesure faite à 35 min, le niveau sonore est globalement plus élevé au point de référence. En effet, la position 2 est plus en recul par rapport à la position de référence, et se situe dans un espace entouré de mur avec un plafond bas (sous les premiers balcons). t (min) Niveau sonore (db) au point de référence Niveau sonore (db) à la position 4 Nuance f mf-f mf-f ff mf mf Instrument qui joue (tutti/solo) Tutti flûte 2 xylophones Petite harmonie tutti Violons et violoncelles Violons et violoncelles Nous ne pouvons pas tirer de conclusion sur ces résultats car ils sont incohérents : par moment le niveau sonore est plus élevé à la position 4, et par moment à la position de référence. Hypothèse : Cela peut être du à l architecture du milieu : sous les deuxièmes balcons avec un mur en granit sur la gauche, ce qui crée une sorte de caisson de résonance où les ondes sonores se réfléchissent de manière aléatoire, ce qui fait varier le niveau sonore.

14 t (min) Niveau sonore (db) au point de référence Niveau sonore (db) à la position 5 Nuance f mp f mf mf Instrument qui joue (tutti/solo) cuivres Violoncelles et contrebasses tutti gong tutti Les mesures prises à la positon 5 correspondent à des valeurs du niveau sonore moins élevées qu à la positon de référence. En effet, la position 5 se situe sous les 2emes balcons, cela est plus loin de la scène que la position de référence et les ondes sonores n arrivent pas aussi directement («plafond» = 2emes balcons beaucoup plus bas, mur sur la gauche) t (min) Niveau sonore (db) au point de référence Niveau sonore (db) à la position 6 Nuance mf p f mp mp f Instrument qui joue (tutti/solo) cuivres Violoncelles et contrebasses tutti Petite harmonie Tutti (+ cordes) tutti Les mesures prises à la position 6 correspondent à des valeurs du niveau sonore plus importantes qu à la position de référence. En effet, la position 6 correspond aux places les plus hautes de la salle, juste sous le plafond de verre. On peu donc supposer que la réverbération importante de ce matériau en est la cause.

15 t (min) Niveau sonore (db) au point de référence Niveau sonore (db) à la position 7 Nuance p mf mp f ff pp Instrument qui joue (tutti/solo) tutti tutti Petite harmonie tutti tutti Violoncelles +contrebasses +fûtes Nous ne pouvons pas tirer de conclusion sur ces résultats car ils sont incohérents : par moment le niveau sonore est plus élevé à la position 4, et par moment à la position de référence. Hypothèse : Cela peut être du à l architecture du milieu : sous les deuxièmes balcons avec un mur en granit sur la droite, ce qui crée une sorte de caisson de résonance où les ondes sonores se réfléchissent de manière aléatoire, ce qui fait varier le niveau sonore.

16 REALISATION D UNE MAQUETTE DE LA SALLE DE L OPERA BASTILLE

Choix des matériaux acoustiques pour une salle de conférence. Compétences travaillées ou évaluées : S approprier, analyser, réaliser, valider

Choix des matériaux acoustiques pour une salle de conférence. Compétences travaillées ou évaluées : S approprier, analyser, réaliser, valider Physique-Chimie Programme de Terminale S - Enseignement de spécialité Choix des matériaux acoustiques pour une salle de conférence Thème : Son et musique Type de ressources : Activité documentaire Domaine

Plus en détail

Le confort acoustique : Pourquoi et comment l obtenir?

Le confort acoustique : Pourquoi et comment l obtenir? Bureau d étude acoustique 102/F5 Bd Montesquieu 59100 Roubaix Le confort acoustique : Pourquoi et comment l obtenir? La qualité acoustique des bureaux La qualité acoustique des bureaux 1. Pourquoi s en

Plus en détail

CHAPITRE 2 : ONDES MÉCANIQUES PROGRESSIVES PÉRIODIQUES ONDES SONORES

CHAPITRE 2 : ONDES MÉCANIQUES PROGRESSIVES PÉRIODIQUES ONDES SONORES CHAPITRE 2 : ONDES MÉCANIQUES PROGRESSIVES PÉRIODIQUES ONDES SONORES Lycée International des Pontonniers Septembre 2017 I. Ondes mécaniques et périodicité 1. Mouvement périodique - Un mouvement périodique

Plus en détail

Atelier de français - Texte documentaire. L orchestre

Atelier de français - Texte documentaire. L orchestre Compétence - Lire silencieusement un texte littéraire ou documentaire et le comprendre (reformuler, résumer, répondre à des questions sur ce texte). Objectifs Chercher une information dans un texte documentaire.

Plus en détail

Ca TAP à l oreille. Lycée Pilote Innovant International du Futuroscope. Présenté par : Debiais Corentin Grenet Jérémy Gilquin Alexandre

Ca TAP à l oreille. Lycée Pilote Innovant International du Futuroscope. Présenté par : Debiais Corentin Grenet Jérémy Gilquin Alexandre Lycée Pilote Innovant International du Futuroscope Présenté par : Debiais Corentin Grenet Jérémy Gilquin Alexandre 1 Résumé : Le TAP, Théâtre Auditorium de Poitiers est un bâtiment qui a su, par sa qualité,

Plus en détail

L acoustique dans les théâtres antiques

L acoustique dans les théâtres antiques P a g e 1 TS Physique Enoncé Exercice résolu Le théâtre antique d Aspendos (à 50 km d Antalya, en Turquie) est le mieux conservé de toute l Asie Mineure. Construit au II ème siècle après J.C., sa célébrité

Plus en détail

Theme 2 SON & MUSIQUE - LES INSTRUMENTS DE MUSIQUE Séance 3 LES INSTRUMENTS A VENT

Theme 2 SON & MUSIQUE - LES INSTRUMENTS DE MUSIQUE Séance 3 LES INSTRUMENTS A VENT Theme 2 SON & MUSIQUE - LES INSTRUMENTS DE MUSIQUE Séance 3 LES INSTRUMENTS A VENT 1. L INSTRUMENT A VENT Pour produire un son, un instrument de musique doit remplir deux fonctions: vibrer et émettre.

Plus en détail

L acoustique. Présentation

L acoustique. Présentation L acoustique Présentation Le son est une onde acoustique. Cette onde est sphérique : l énergie qu elle transporte se répartie sur des sphères centrées sur la source du son. Cette onde est aussi longitudinale

Plus en détail

un orchestre symphonique

un orchestre symphonique un orchestre symphonique Orchestre de l Opéra de Limoges / F. Avril qu est-ce qu un orchestre symphonique? Un orchestre symphonique est un ensemble de musiciens réunis pour jouer une œuvre musicale. Il

Plus en détail

Une onde périodique est une onde dont la source de perturbation est d une fréquence constante.

Une onde périodique est une onde dont la source de perturbation est d une fréquence constante. .3 Onde stationnaire et musique Connaissances antérieures Une onde périodique est une onde dont la source de perturbation est d une fréquence constante. Lorsque deux crêtes se rencontrent dans un milieu,

Plus en détail

Spécialité TS EVALUATION N 5 (1h)

Spécialité TS EVALUATION N 5 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Spécialité TS EVALUATION N 5 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! 1/ Microphone Rode NT2000 Le microphone Rode NT2000 est très utilisé par les techniciens

Plus en détail

Note la 1 la 2 la 3 si 3 do 4 ré 4 mi 4 fa 4 sol 4 la 4 Fréquence (Hz) f

Note la 1 la 2 la 3 si 3 do 4 ré 4 mi 4 fa 4 sol 4 la 4 Fréquence (Hz) f DS de Spécialité Physique n 3 Exercice 1 : Un concert à préparer Trois jeunes musiciens amateurs (un guitariste, un pianiste et un flûtiste) projettent de donner un concert devant leurs amis dans le sous-sol

Plus en détail

Mesure de la durée de réverbération d'une salle.

Mesure de la durée de réverbération d'une salle. Mesure de la durée de réverbération d'une salle. I Activité préparatoire sur les notions de coefficient d'absorption d'un matériau et de la durée de réverbération d'une salle. II Détermination expérimentale

Plus en détail

Cours : Le confort acoustique

Cours : Le confort acoustique Cours : Le confort acoustique BO STI2D Première : Habitat - Gestion de l énergie dans l habitat Notions et contenus Ondes sonores et ultra-sonores ; propagation Puissance et intensité sonore ; niveau ;

Plus en détail

Le son. Animation : propagation d'une onde sonore plane

Le son. Animation : propagation d'une onde sonore plane LES SONS Le son Le son est du à la vibration d'un objet ( cordes vocales, membrane d'un haut parleur...). Cette vibration fait osciller les molécules de l'air en contact avec l'objet, qui vont transmettre

Plus en détail

Question 1 : L'ultrason est une onde mécanique dont la fréquence est inférieure à Hz. Durée estimée : 20s. Vrai. Faux. Durée estimée : 20s

Question 1 : L'ultrason est une onde mécanique dont la fréquence est inférieure à Hz. Durée estimée : 20s. Vrai. Faux. Durée estimée : 20s Classe : TS Matière : Physique Thème(s) abordé (s) : Les ondes sonores QCM Les 5 premières questions de ce Questionnaire à Choix Multiples permettent de contrôler les connaissances nécessaires pour appréhender

Plus en détail

Caractériser une onde. Caractériser une onde progressive à une dimension. A) Je sais donner la définition d une onde progressive à une dimension

Caractériser une onde. Caractériser une onde progressive à une dimension. A) Je sais donner la définition d une onde progressive à une dimension d Caractériser une onde! PLAN 1 Caractériser une onde progressive à une dimension A) Je sais donner la définition d une onde progressive à une dimension Une onde progressive à une dimension est une perturbation

Plus en détail

Bruit. Principes de Prévention

Bruit. Principes de Prévention Bruit Principes de Prévention DU 2010-2011-Bruit-6-Principes de prévention-paul Guenoun - Utilisation et/ou reproduction non autorisées sans accord écrit de l auteur 1/46 Les 9 principes de prévention

Plus en détail

1) a) Par définition, pour un passage à l octave, avec soit soit un rapport de = 1,05946 entre 2 demi tons voisins.

1) a) Par définition, pour un passage à l octave, avec soit soit un rapport de = 1,05946 entre 2 demi tons voisins. PC*1 / PC*2 / PC CORRECTION DU DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 5 12 décembre 2015 1 UN AIR DE GUITARE I La gamme tempérée 1) a) Par définition, pour un passage à l octave, avec un rapport de = 1,05946 entre

Plus en détail

T S ONDES MÉCANIQUES PROGRESSIVES PÉRIODIQUES P Notion d onde mécanique progressive. 2. Double périodicité

T S ONDES MÉCANIQUES PROGRESSIVES PÉRIODIQUES P Notion d onde mécanique progressive. 2. Double périodicité T S ONDES MÉCANIQUES PROGRESSIVES PÉRIODIQUES P 02 Objectifs : Reconnaître une onde progressive périodique et sa période. Définir pour une onde progressive sinusoïdale, la période, la fréquence, la longueur

Plus en détail

Chap 12 LES ONDES AU SERVICE DU DIAGNOSTIC MEDICAL

Chap 12 LES ONDES AU SERVICE DU DIAGNOSTIC MEDICAL Thème SANTE Objectifs : Chap 12 LES ONDES AU SERVICE DU DIAGNOSTIC MEDICAL Etudier les ondes que l on utilise en imagerie médicale. Connaître une valeur approchée de la vitesse du son dans l air. I Ondes

Plus en détail

Exercices 16,18, 19, 36 p 26, 28

Exercices 16,18, 19, 36 p 26, 28 La physique dans le diagnostique médical 1 Phénomènes périodiques Définition Un phénomène est dit périodique si la grandeur physique qui le décrit, le signal, reprend la même valeur avec le même sens de

Plus en détail

SL2 - Comment un son se propage-t-il?

SL2 - Comment un son se propage-t-il? SL2 - Comment un son se propage-t-il? Christophe Bruno & Pascal Padilla & Magali Peyrelevade - MSPC Académie Aix-Marseille 2013 Table des matières Objectifs 5 Introduction 7 I - Influence du milieu sur

Plus en détail

Mémento comprendre l'acoustique appliquée

Mémento comprendre l'acoustique appliquée Mémento comprendre l'acoustique appliquée 1) Le db n'est pas une unité. Ce n'est qu'un artifice de calcul, il exprime le rapport de deux valeur L I = 1lg I 1 I 2. Selon le référent choisi, le db est qualifié

Plus en détail

Fonctionnement des instruments de musique

Fonctionnement des instruments de musique Licence parcours Musique et Métiers du son Fonctionnement des instruments de musique Phénomène de résonance. Les cordes Les tuyaux 1 Licence parcours Musique et Métiers du son La chaîne mécanique du son

Plus en détail

MUSIQUE ET COULEUR. Notions abordées : les instruments, les voix, l'orchestre, le chœur mixte, l'écriture syllabique, les vocalises, les nuances

MUSIQUE ET COULEUR. Notions abordées : les instruments, les voix, l'orchestre, le chœur mixte, l'écriture syllabique, les vocalises, les nuances MUSIQUE ET COULEUR Notions abordées : les instruments, les voix, l'orchestre, le chœur mixte, l'écriture syllabique, les vocalises, les nuances PREMIERE PARTIE : LES INSTRUMENTS 1 - Principe de base :

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 42

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 42 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 42 HYGIENE ET SÉCURITÉ OCTOBRE 2007 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS I La hauteur d un son La hauteur d un son est la qualité qui fait qu il est grave ou aigu. Elle est égale à sa fréquence. - un son est d autant

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 11: ACOUSTIQUE 2 Site intéressant : www.bruit.fr F.Duhamel B.T.S S.C.B.H Page N 1/11 -PRODUCTION, PROPAGATION, PERCEPTION D UN SON COMMENT S EN ISOLER? (Partie 2) (Partie 2) I)ISOLATION ACOUSTIQUE.

Plus en détail

( ) +... = S i ( x,t ) i

( ) +... = S i ( x,t ) i ONDES MECANIQUES : SUPERPOSITION R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI I Le principe de superposition ONDES : SUPERPOSITION «La musique met l âme en harmonie avec tout ce qui existe.» Oscar Wilde (1854-1900)

Plus en détail

FICHE 1 : Fiche à destination des enseignants TS5 spécialité Guitare

FICHE 1 : Fiche à destination des enseignants TS5 spécialité Guitare FICHE 1 : Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité expérimentale évaluée Références au programme de TS, enseignement de spécialité THEME : SON ET MUSIQUE Domaine d étude : Instruments

Plus en détail

ORCHESTRE DE PARIS ACCORD COLLECTIF DU PERSONNEL ARTISTIQUE ANNEXE 2

ORCHESTRE DE PARIS ACCORD COLLECTIF DU PERSONNEL ARTISTIQUE ANNEXE 2 ORCHESTRE DE PARIS ACCORD COLLECTIF DU PERSONNEL ARTISTIQUE ANNEXE 2 Cette annexe du 14 février 2001 remplace et annule l'annexe 2 signée en date du 1er octobre 1999 DEFINITION : La formule "devant jouer"

Plus en détail

L ACOUSTIQUE

L ACOUSTIQUE L ACOUSTIQUE Plan du cours Caractéristiques d un son Propagation et perception du son Hauteur du son Intensité sonore Timbre du son Harmonique d un son Son pur et son complexe Timbre d une note de musique

Plus en détail

Physique Les instruments à vent Chap.5

Physique Les instruments à vent Chap.5 Spécialité Thème : Son et musique TP Physique Les instruments à vent Chap.5 L instrument à vent Pour produire un son, un instrument de musique doit remplir deux fonctions : vibrer et émettre. Vibrer :

Plus en détail

CHAPITRE 2. Ondes mécaniques

CHAPITRE 2. Ondes mécaniques CHAPITRE 2 Ondes mécaniques I. Généralités ) Perturbation d un milieu au repos Définition d une perturbation On appelle perturbation toute modification temporaire et locale d un milieu. Expérience : que

Plus en détail

EXERCICES OREILLE ET NOCIVITE DU BRUIT INFORMATIONS UTILES

EXERCICES OREILLE ET NOCIVITE DU BRUIT INFORMATIONS UTILES EXERCICES OREILLE ET NOCIVITE DU BRUIT DONNEES : INFORMATIONS UTILES Dans le cas de plusieurs sources sonores, les intensités acoustiques s additionnent : I = I n. Intensité acoustique : I = P/S avec P,

Plus en détail

Séance 2.1c1 thème son Mot-clé : acoustique musicale

Séance 2.1c1 thème son Mot-clé : acoustique musicale Séance 2.1c1 thème son Mot-clé : acoustique musicale Introduction à l acoustique musicale I Du son simple au son complexe Document 1 Onde sonore La vibration d un émetteur sonore va provoquer celle des

Plus en détail

S5: Ondes et imagerie médicale. I- Ondes sonores et ondes électromagnétiques.

S5: Ondes et imagerie médicale. I- Ondes sonores et ondes électromagnétiques. S5: Ondes et imagerie médicale. I- Ondes sonores et ondes électromagnétiques. 1)- Propriétés d une onde : - Une onde est un phénomène de propagation d une perturbation sans transport de matière. 2)- Source

Plus en détail

1. Les îlots flottants absorbants

1. Les îlots flottants absorbants 1. Les îlots flottants absorbants Les îlots flottants fournissent une grande flexibilité et une multitude de solutions pour le design acoustique. Les îlots flottants peuvent être une solution efficace

Plus en détail

Informations et solutions

Informations et solutions Informations et solutions Les solutions et informations supplémentaires apparaissent en vert. Le son, une vibration Comment créer un son et augmenter son volume? Produire un son Le son, c est une vibration.

Plus en détail

TS - I.4 Les ondes sonores et ultrasonores Synthèse

TS - I.4 Les ondes sonores et ultrasonores Synthèse Les ondes sonores et ultrasonores Sommaiire -I- Qu'est-ce qu'un son? ------------------------------------------------2 -II- La réception sonore: L oreille. ----------------------------------------2 -III-

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Ondes progressives. Définitions Une perturbation peut se propager le long d une corde. Après le passage de cette perturbation, la corde retrouve son état initial. Ce phénomène

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois Une construction à ossature en bois offre de multiples avantages, tels que, par exemple, la rapidité de réalisation, le poids réduit sur les

Plus en détail

Du sol au plaf sur le lieu de tr L acoustique ond av ail

Du sol au plaf sur le lieu de tr L acoustique ond av ail L acoustique sur le lieu de travail Du sol au plafond Un personnel heureux et en bonne santé, c est aussi un atout pour l entreprise Chaque année, les maladies professionnelles entraînent des millions

Plus en détail

Les cordes frottées : 1 : violons 1 (p.16) 2 : violons 2 (p.16) 3 : altos (p.16) 4 : violoncelles (p.16) 5 : contrebasses (p.17)

Les cordes frottées : 1 : violons 1 (p.16) 2 : violons 2 (p.16) 3 : altos (p.16) 4 : violoncelles (p.16) 5 : contrebasses (p.17) Cahier p 14 Vocabulaire La disposition de l orchestre symphonique Les cordes frottées : Les instruments sont répartis par familles : 1 : violons 1 (p.16) 2 : violons 2 (p.16) 3 : altos (p.16) 4 : violoncelles

Plus en détail

Examen GCI 110 GCI 120 Mai 2013 - durée 2 heures

Examen GCI 110 GCI 120 Mai 2013 - durée 2 heures Documents autorisés : 1 feuille A4 Recto verso manuscrite pour la partie thermique/ acoustique Les 2 parties (Mécanique & Thermique / Acoustique) doivent être rédigées sur des feuilles différentes Note

Plus en détail

DESS Acoustique Architecturale & Urbaine ISOLATION ACOUSTIQUE

DESS Acoustique Architecturale & Urbaine ISOLATION ACOUSTIQUE DESS Acoustique Architecturale & Urbaine ISOLATION ACOUSTIQUE Durée 2h - documents autorisés 1 ère Partie : théorie appliquée (7 points) Incidence de la diffusion sur les mesures acoustiques Pour l absorption

Plus en détail

TP n 3 : principe de l échographie

TP n 3 : principe de l échographie 0,5 TP n 3 : principe de l échographie. Qu est-ce qu un son? Un micro(phone) est capable de transformer un son en une tension électrique. Un permet d observer sur son écran les variations d une tension

Plus en détail

I. Les ondes progressives.

I. Les ondes progressives. Chapitre 3 : Quelles sont les caractéristiques et les propriétés des ondes. I. Les ondes progressives. Définir une onde progressive à une dimension. Connaître et exploiter la relation entre retard, distance

Plus en détail

22 PROPAGATION DU SON

22 PROPAGATION DU SON 22 PROPAGATION DU SON Compléments scientifiques et techniques 1. L isolation acoustique Elle consiste à diminuer les bruits provenant de l extérieur. Pour les bruits aériens L isolation dépend des matériaux.

Plus en détail

MUSIQUE. A- Production d un son par un instrument à corde.

MUSIQUE. A- Production d un son par un instrument à corde. 1 ère partie : instruments de musiques MUSIQUE A- Production d un son par un instrument à corde. Problématiques : Lorsque l on fait vibrer une corde de guitare, pourquoi entend-t-on mieux le son qu en

Plus en détail

DS de Spécialité n o Isolation acoustique d un réfectoire

DS de Spécialité n o Isolation acoustique d un réfectoire DS de Spécialité n o 2 2016 Isolation acoustique d un réfectoire Le Conseil Régional souhaite effectuer des travaux dans le réfectoire d un lycée, qui date des années 80, afin d améliorer son acoustique.

Plus en détail

LEÇON 01 : ONDES MECANIQUES PROGRESSIVES Nombre de pages : 6

LEÇON 01 : ONDES MECANIQUES PROGRESSIVES Nombre de pages : 6 Module PHYSIQUE LEÇON 01 : ONDES MECANIQUES PROGRESSIVES Nombre de pages : 6 Plan de la leçon I. Qu est-ce qu une onde?...2 A. Reconnaître une onde...2 B. Définition d une onde...2 C. Différence entre

Plus en détail

Classification des partitions

Classification des partitions Bibliothèque du CNRR de Nice Classification des partitions Liste de cotes (toujours suivies des 3 premières lettres du compositeur ou de A pour les Anthologies) 100 MUSIQUE INSTRUMENTALE 100 Instrument

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

#0709. Ondes mécaniques. Image: Perturbation sur la surface de l'eau crée une onde.

#0709. Ondes mécaniques. Image: Perturbation sur la surface de l'eau crée une onde. #0709 Ondes mécaniques Karel Lemr http://physique.hopto.org Image: Perturbation sur la surface de l'eau crée une onde. Création d'une onde On possède un système en équilibre. corde en équilibre L'équilibre

Plus en détail

EXERCICE I UN CATALYSEUR ENZYMATIQUE, L URÉASE (6 points 24+)

EXERCICE I UN CATALYSEUR ENZYMATIQUE, L URÉASE (6 points 24+) EXERCICE I UN CATALYSEUR ENZYMATIQUE, L URÉASE (6 points 24+) 1. Activité enzymatique de l uréase 1.1. L uréase, un catalyseur 1.1.1. NH 2 CO NH 2 + H 2 O 2 NH 3 + CO 2 1.1.2. Le temps de demi-réaction

Plus en détail

11. A FÍSICA NAS SUAS APLICAÇÕES

11. A FÍSICA NAS SUAS APLICAÇÕES 11. A FÍSICA NAS SUAS APLICAÇÕES L ACOUSTIQUE DES SALLES a) Generalités Jusqu il y a une trentaine d années, on n attachait guère d importance à la question qui fait l objet de cet exposé. Sans doute,

Plus en détail

L isolation acoustique un projet concret

L isolation acoustique un projet concret L isolation acoustique un projet concret Philippe Broigniez Dia Design Alsemberg au sud de Bruxelles, dans un cadre de campagne magnifique entre la Senne et la Forêt de Soignes, presque un sanctuaire Copyright

Plus en détail

Theme 2 SON & MUSIQUE - SON & ARCHITECTURE Séance 9 CRITERES DE QUALITE ACOUSTIQUE D UNE SALLE VISITE DE LA FILATURE

Theme 2 SON & MUSIQUE - SON & ARCHITECTURE Séance 9 CRITERES DE QUALITE ACOUSTIQUE D UNE SALLE VISITE DE LA FILATURE Theme 2 SON & MUSIQUE - SON & ARCHITECTURE Séance 9 CRITERES DE QUALITE ACOUSTIQUE D UNE SALLE VISITE DE LA FILATURE Ce document est en partie extrait des ressources académiques de Lyon A ) PREPARATION

Plus en détail

3B SCIENTIFIC PHYSICS. Cuve à ondes U21910. Manuel d'expérimentation 01/06 ELE

3B SCIENTIFIC PHYSICS. Cuve à ondes U21910. Manuel d'expérimentation 01/06 ELE 3B SCIENTIFIC PHYSICS Cuve à ondes U21910 Manuel d'expérimentation 01/06 ELE 1 Expériences avec la cuve à ondes 1. Génération d'ondes 1.1 Génération d'une perturbation 1.2 Superposition de deux perturbations

Plus en détail

Formation Bâtiment durable: Acoustique : conception et mise en oeuvre

Formation Bâtiment durable: Acoustique : conception et mise en oeuvre Formation Bâtiment durable: Acoustique : conception et mise en oeuvre Debby WUYTS Centre scientifique et technique de la Construction Guidance technologique Eco-construction et développement durable de

Plus en détail

Bac 2011 Métropole Spécialité Exercice III Concert de violons (4 points)

Bac 2011 Métropole Spécialité Exercice III Concert de violons (4 points) Bac Métropole Spécialité Exercice III Concert de violons (4 points) Avant de débuter un concert, les instrumentistes doivent accorder leurs instruments. Le chef d orchestre dispose de repères techniques

Plus en détail

Thème : Son et musique

Thème : Son et musique TS spécialité page 1 Pratique expérimentale (Objectif ECE): Les vibrations d une corde tendue de guitare sont-elles régies par des lois mathématiques? Mots clés : Instruments à cordes Une guitare comporte

Plus en détail

Séance de travaux pratiques d acoustique

Séance de travaux pratiques d acoustique 1. Objectifs : L expérimentation proposée permet de mettre en œuvre les savoirs S1.3 du référentiel du BEP SEID : Principe de production, nature d'un son, visualisation d'un signal sonore à l'oscilloscope.

Plus en détail

TP : Acoustique Architecturale modélisation à l aide du logiciel Odeon

TP : Acoustique Architecturale modélisation à l aide du logiciel Odeon TP : Acoustique Architecturale modélisation à l aide du logiciel Odeon Odeon est un logiciel permettant d effectuer des calculs de temps de réverbération grâce à la formule de Sabine dans des salles de

Plus en détail

4. Propagation d une onde mécanique

4. Propagation d une onde mécanique 4. Propagation d une onde mécanique a) Introduction et définitions Le concept d «ondes» est l un des plus fondamentaux en physique, et intervient ainsi dans de nombreux domaines : on observe ainsi des

Plus en détail

ACOUSTIQUE et ZONE D ÉCOUTE

ACOUSTIQUE et ZONE D ÉCOUTE Photo Bernard Lagnel ACOUSTIQUE et ZONE D ÉCOUTE BERNARD LAGNEL Ingénieur du son Département Production en Studios (DPS) Radio France Juin 2013 «La connaissance de l homme l ne peut aller au delà de son

Plus en détail

ACTIVITE 2 : ONDES MECANIQUES PROGRESSIVES ET PERIODIQUES

ACTIVITE 2 : ONDES MECANIQUES PROGRESSIVES ET PERIODIQUES ACTIVITE 2 : ONDES MECANIQUES PROGRESSIVES ET PERIODIQUES I. QU EST-CE QU UNE ONDE MECANIQUE PROGRESSIVE PERIODIQUES? 1. Ondes sonores : Un microphone relié à un PC enregistre le son émis par un diapason

Plus en détail

Act. 1 : ASDS : TEMPS DE REVERBERATION ET ACOUSTIQUE DES SALLES DE SPECTACLES

Act. 1 : ASDS : TEMPS DE REVERBERATION ET ACOUSTIQUE DES SALLES DE SPECTACLES Act. 1 : ASDS : TEMPS DE REVERBERATION ET ACOUSTIQUE DES SALLES DE SPECTACLES Mots-clés : Auditorium, réverbération CORRECTION Doc. 1 : Temps de réverbération T r60 et home cinéma Doc. 2 : Coefficient

Plus en détail

Panneaux acoustiques ADDENDA mural

Panneaux acoustiques ADDENDA mural Panneaux acoustiques ADDENDA mural Fiche technique 22 septembre 2016 1 / 4 DESCRIPTIF DE LA GAMME DIMENSIONS POIDS 60 X 60 60 X 100 60 X 120 60 X 180 100 X 60 100 X 100 100 X 120 100 X 180 120 X 60 120

Plus en détail

DEVENEZ CHEF D ORCHESTRE DE LA GRANDE SYMPHONIE DU QUARTIER DES SPECTACLES CODE D IDENTIFICATION : 169LC

DEVENEZ CHEF D ORCHESTRE DE LA GRANDE SYMPHONIE DU QUARTIER DES SPECTACLES CODE D IDENTIFICATION : 169LC CODE D IDENTIFICATION : 169LC L une des missions du Quartier des spectacles est de faire de la rue (...) un espace d exploration stimulant qui devient la première expérience du visiteur, (...) un lieu

Plus en détail

Bruit, isolation phonique

Bruit, isolation phonique Quelques rappels théoriques. Le phénomène. Création d une onde sonore Propagation de l onde sonore Réflexion de l onde Diffraction de l onde Absorbation de l onde Diffusion de l onde Réflexion Absorbation

Plus en détail

DS de Sciences Physiques n 2

DS de Sciences Physiques n 2 DS de Sciences Physiques n 2 Exercice 1 : Acoustique musicale Un groupe de musique composé d'un chanteur, de deux guitaristes, d'un violoniste, d'un bassiste et d'un batteur se prépare à un enregistrement

Plus en détail

Les Ondes (Bac) Exercice n 1 :

Les Ondes (Bac) Exercice n 1 : Les Ondes (Bac) Exercice n 1 : Dans tout l exercice, on néglige l amortissement tout au long de la propagation. I. Une lame vibrant verticalement à la fréquence N, impose à l extrémité O d une corde OA

Plus en détail

Présentation MPS Lycée François Mauriac Andrézieux Mardi 11 janvier 2011

Présentation MPS Lycée François Mauriac Andrézieux Mardi 11 janvier 2011 Présentation MPS Lycée François Mauriac Andrézieux Mardi 11 janvier 2011 Contexte des MPS Plus de 200 élèves sur 450 suivent l enseignement d exploration MPS Sept équipes : 2 équipes SVT PC SI 2 équipes

Plus en détail

Produire des sons, écouter

Produire des sons, écouter Produire des sons, écouter Chap. 1 - Les ondes stationnaires Chap. 2 - Produire un son par un instrument de musique Chap. 3 - Acoustique musicale et physiques des sons Livre p. 90 à 97 1. Analyse spectrale

Plus en détail

Absorption & Isolation

Absorption & Isolation Absorption & Isolation F R A NCE OWA France S.A.S Z.I. de la Molette - 2, rue du Parc 93155 LE BLANC-MESNIL Cedex Téléphone : 01 55 81 50 00 Télécopie : 01 48 65 96 74 e-mail : owainfo@owafrance.fr F R

Plus en détail

Le verre et l isolation acoustique Calculer en décibels

Le verre et l isolation acoustique Calculer en décibels Bruit Généralités Le bruit est une perception auditive engendrée par des vibrations ou des ondes qui se propagent dans l air, un liquide ou une matière solide (par ex. un mur). Ce sont en fait des changements

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

ACOUSTIQUE DU BÂTIMENT

ACOUSTIQUE DU BÂTIMENT Malek Jedidi Chokri Soussi ACOUSTIQUE DU BÂTIMENT Cours et exercices corrigés Sommaire 1. Caractéristiques physiques des sons... 7 1-1 : Généralités et définitions... 7 1- : Caractéristiques physiques

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE Terminale Scientifique

PHYSIQUE-CHIMIE Terminale Scientifique PHYSIQUE-CHIMIE Terminale Scientifique Fiches PROGRAMME 2012 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Chapitre 5 : Caractéristiques des ondes

Chapitre 5 : Caractéristiques des ondes Chapitre 5 : Caractéristiques des ondes 1. Définitions 1.1. Les ondes mécaniques progressives Pré-requis : lire la page 16 du livre Au passage de la vague (l'onde), le bateau s'élève d'une hauteur H et

Plus en détail

LES ONDES. A- Ondes et particules. I- Rayonnements dans l Univers : Activité : A01_Rayonnements et particules. II- Les ondes dans la matière

LES ONDES. A- Ondes et particules. I- Rayonnements dans l Univers : Activité : A01_Rayonnements et particules. II- Les ondes dans la matière LES ONDES A- Ondes et particules I- Rayonnements dans l Univers : Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre Extraire et exploiter des informations sur l absorption

Plus en détail

LE SON D R. C H I A L I N É E D I A B I N.

LE SON D R. C H I A L I N É E D I A B I N. LE SON 1 D R. C H I A L I N É E D I A B I N. M É D E C I N S P É C I A L I S T E E N B I O P H Y S I Q U E M É D I C A L E U N I T É D E S E X P L O R A T I O N S O R L, E H U 1 ER N O V E M B R E 1 9

Plus en détail

Rapide et facile. fixation directe de dalles de plafonds acoustiques

Rapide et facile. fixation directe de dalles de plafonds acoustiques Rapide et facile fixation directe de dalles de plafonds acoustiques Photographe: H.G: Esch Product: Ecophon Master B Un chemin facile et rapide, Il n est pas toujours possible d installer un plafond acoustique

Plus en détail

ECE : Reconnaitre des sons

ECE : Reconnaitre des sons ECE : Reconnaitre des sons Contexte Votre ami Amadeus, musicien accompli, vous lance un défi. Serez-vous, comme lui, capable d identifier 5 sons correspondants à des instruments différents et à des notes

Plus en détail

PHENOMENE SINUSOÏDAL

PHENOMENE SINUSOÏDAL 1 / 10 PHENOMENE SINUSOÏDAL 1. Phénomène variable avec le temps La grandeur y décrit un phénomène en fonction du temps t. (position d un point, intensité, pression...) y = f(t) A chaque instant t, y a

Plus en détail

Son et modes propres de vibration

Son et modes propres de vibration TP DE PHYSQIUE N 6 SPECIALITE TS 1/6 SON ET MODES PROPRES DE VIBRATION Objectifs TP de physique N 6 Son et modes propres de vibration Connaître les deux conditions pour qu un instrument de musique produise

Plus en détail

Compétences visées COM1 COM4 METH1 SYS3. Séances : (2h) Les sons audibles, risques auditifs Les notes de musique - Accorder un instrument de musique

Compétences visées COM1 COM4 METH1 SYS3. Séances : (2h) Les sons audibles, risques auditifs Les notes de musique - Accorder un instrument de musique Niveau : Cycle 4 3ième Thème : Des signaux pour observer et communiquer Séquence N 3 : sons audibles accorder un instrument Objectifs : Peut-on entendre tous les sons? A quelle fréquence correspondent

Plus en détail

Historique ouverture 2000, programme enrichi 2012

Historique ouverture 2000, programme enrichi 2012 Historique ouverture 2000, programme enrichi 2012 Les débuts du programme - ouverture en 2000. Reconnaissance du programme enrichi par le conseil en 2012 Exemple programme 5e année Valeurs, qualités et

Plus en détail

Panneaux. Gamme Acoustique

Panneaux. Gamme Acoustique Panneaux Gamme Acoustique Affaiblissement ou absorption acoustique, pour chaque cas, une solution adaptée. Le «son» est une sensation auditive résultant de la vibration d un corps ou de chocs produisant

Plus en détail

Hz graves médiums aigus

Hz graves médiums aigus 2 - Échelle des niveaux d intensité sonore L intensité avec laquelle un son est perçu, varie avec l amplitude des variations de pression exercées sur le tympan. Pour mesurer cette intensité on la compare

Plus en détail

Le graphique suivant représente l oscillogramme d une onde sonore se propageant dans le granit. Amplitude de l'onde

Le graphique suivant représente l oscillogramme d une onde sonore se propageant dans le granit. Amplitude de l'onde EXERCCES SUR L ACOUSTQUE Exercice 1 Dans un amphithéâtre, on effectue des mesures acoustiques. Lors de ces mesures, on a obtenu l oscillogramme d une onde sonore se propageant dans l air ci-dessous. temps

Plus en détail

Le graphique suivant représente l oscillogramme d une onde sonore se propageant dans le granit. Amplitude de l'onde

Le graphique suivant représente l oscillogramme d une onde sonore se propageant dans le granit. Amplitude de l'onde EXERCIICES SUR L ACOUSTIIQUE Exercice 1 Dans un amphithéâtre, on effectue des mesures acoustiques. Lors de ces mesures, on a obtenu l oscillogramme d une onde sonore se propageant dans l air ci-dessous.

Plus en détail

ECE : Reconnaitre des sons

ECE : Reconnaitre des sons ECE : Reconnaitre des sons Contexte Votre ami Amadeus, musicien accompli, vous lance un défi. Serez-vous, comme lui, capable d identifier 5 sons correspondants à des instruments différents et à des notes

Plus en détail

Acoustis. Acoustique. Tissu de verre enduit non feu à trame spéciale acoustique brevetée. Les tissus intelligents.

Acoustis. Acoustique. Tissu de verre enduit non feu à trame spéciale acoustique brevetée. Les tissus intelligents. c o l l e c t i o n 2009 2012 extérieur intérieur Acoustis 50 imprimable Tissu de verre enduit non feu à trame spéciale acoustique brevetée Applications : Pour un confort acoustique très «déco» Pour toutes

Plus en détail

HEMU, novembre 2016 Mathilde Reichler, cours de synthèse. NOTE sur l ORCHESTRE de Salomé :

HEMU, novembre 2016 Mathilde Reichler, cours de synthèse. NOTE sur l ORCHESTRE de Salomé : HEMU, novembre 2016 Mathilde Reichler, cours de synthèse NOTE sur l ORCHESTRE de Salomé : Celui-ci a manifestement un rôle de tout premier plan. Strauss inscrit d emblée sa partition dans la lignée de

Plus en détail

Son et Lumière. Leçon N 3 Le Son : Emission, propagation et Réflexion. 1. Emission d un son. 2. Propagation d un son. 3. Réception d un son

Son et Lumière. Leçon N 3 Le Son : Emission, propagation et Réflexion. 1. Emission d un son. 2. Propagation d un son. 3. Réception d un son Son et Lumière Leçon N 3 Le Son : Emission, propagation et Réflexion Introduction : L objectif de cette séquence de cours est la présentation de la : - Formation, - Propagation, - Réception d une onde

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée KNAUF DELTA 4 QUADRIL - PLAFOND NON DÉMONTABLE Gamme Knauf : Plaque de plâtre cartonnée à 4 bords amincis, d épaisseur 12,5 mm, pour murs et plafonds non démontables. 6 types de perforations sont disponibles,

Plus en détail