La base de données ArSeine : Spatialisation des systèmes de culture à partir de l étude de statistiques agricoles et dires d acteurs.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La base de données ArSeine : Spatialisation des systèmes de culture à partir de l étude de statistiques agricoles et dires d acteurs."

Transcription

1 La base de données ArSeine : Spatialisation des systèmes de culture à partir de l étude de statistiques agricoles et dires d acteurs. Atelier Prospective PIREN

2 SOMMAIRE 1. Contexte, objectifs 2. Sources d information mobilisées 3. Spatialisation des systèmes de culture 3.1 Recherche d un maillage spatial pertinent 3.2 Caractérisation des successions de cultures 3.3 Typologie des itinéraires techniques 4. Prospective 5. Perspectives et conclusions Colza Blé Maïs Blé 15% Colza Blé Orge 25% Maïs Blé Orge 8% Fertilisation Culture Blé tendre 65 Travail du sol Interculture juil août sept oct nov dec janv fev mars avril mai juin juil août 2

3 1. Contexte, objectifs Comprendre les phénomènes de transferts d azote vers les eaux souterraines par la modélisation (Partenariat scientifique INRA (ASTER-Mirecourt; AgroImpact-Laon; InfoSol - Orléans) Mines ParisTech) Description des pratiques agricoles sur le bassin : Spatialisation des systèmes de culture pour modéliser les transferts d azote (couplages STICS MODCOU, Viennot P/ Gallois N, MinesParisTech) 3

4 2. Sources d informations mobilisées Maillage : «petites régions agricoles» Recensement agricole 2010 * exploitations sur le bassin «exhaustivité des surfaces» Régionalisation des occupations de sol Expertise locale 48 enquêtes Enquête TerUti Lucas points agricoles sur le bassin (Nomenclature plus détaillée que le RPG - 30 postes) Assolement Systèmes de culture Enquête pratiques culturales * Grandes cultures ( enquêtes) Prairies ( enquêtes) Viticulture ( enquêtes) Succession de cultures 1050 successions sur l ensemble du bassin 21 cultures mobilisées Itinéraires techniques 700 itinéraires techniques - Fertilisation - Travail du sol - Irrigation - Interculture - Semis, récolte - Rendement Statistiques agricoles annuelles Quelles Comment Où sont sont situées sont les conduits données les différentes les mobilisables différents et à quelles systèmes productions échelles de agricoles culture spatiales (qualitatif? pertinentes / quantitatif) /sources?? Expertise locale 48 enquêtes (Chambre d agriculture, instituts techniques, organismes économiques) Enquêtes avec travail sur supports (cartes, tableaux) * Accès aux données individuelles : consultation via le CASD (Centre d Accès Sécurisé à Distance) après accord du Comité du Secret + extractions après validation par le SSP 4

5 3. Spatialisation des systèmes de cultures 3.1 Recherche d un maillage spatial pertinent Typologie des assolements : construction d un maillage spatial homogène Projection des 164 Petites régions agricoles Redécoupage des PRA en régions homogènes («actualisation de la définition des PRA») Assolements communaux (ACP + CAH) selon 30 classes de communes définies par des combinaisons d OS Regroupement des unités spatialement homogènes (critères de nombre de points TerUti) Création de 95 Unités de Modélisation Agricoles - UMA Source : RA

6 3. Spatialisation des systèmes de cultures 3.2 Caractérisation des successions de cultures Méthode : i. Extraction des principales successions de cultures à partir de TerUti Miner ii. Ajustement du poids des successions [TerUti]pour faire correspondre les assolements [RA2010] iii. Validation auprès d acteurs Ajustements auprès d acteurs Succession Pondération PP 24 % Colza Bt Lin Bt Pdt Bt 18 % ME Bt Lin Bt 16 % Pt Pt Pt ME Bt ME Bt 10 % Colza Bt Pdt Bt 8 % Bs BT Fev OH-Esc 6 % Colza Bt Fev OH-Esc 5 % ME Bt ME Bt OH-Esc 5 % Co Bt OH-Esc 4 % Colza Bt MG Bt 4 % Succession Pondération Colza Bt Bt 21 % Colza Bt Pois Bt 20 % Colza Bt Bd OH 16 % Colza Bt Maïs Bt 12 % Colza Bt OH 12 % Bt Bt OH 9 % Pays de Caux Beauce (partie sud) Pdt Bt Bs Bd OH 5 % Jachère 4 % PP Thomas PUECH, 1 % Céline SCHOTT, Catherine MIGNOLET Données Ter-Uti : Compléments à «dire d acteurs» : Luz Luz Luz Bt OP Luz Luz Luz Bt Bt Bs OP Co BT OH Succession Champagne crayeuse Pondération Co BT Pois BT Bs OP 16 % Luz Luz Luz BT BT Bs OP Co BT OH-Esc 15 % Co BT Bs OP 15 % Luz Luz BT Bs BT OP Co BT OH-Esc 13 % Co BT Bs BT MG BT 13 % Bs BT Pdt BT 12 % Co BT OP To BT OH-Esc 6 % Co BT OP 5 % PP 3 % Jachères 2 % 6

7 3. Spatialisation des systèmes de cultures 3.3 Typologie des itinéraires techniques Méthode : i. Etude statistique multivariée sur les principales variables des itinéraires techniques Fertilisation (minérale +organique) Travail du sol (déchaumage, labour) Dates de semis, dates de récolte, rendement Interculture Irrigation 14 cultures décrites : Blé tendre, Blé dur, Orge d hiver, Orge de printemps, Triticale, Maïs ensilage, Maïs grain, Betterave, Colza, Pomme de terre, Pois, Tournesol, Vigne, Prairies 163 itinéraires techniques représentatifs à l échelle des 7 Grandes régions Quelques chiffres sur le blé tendre : Apport N minéraux : entre 120 et 200 un/ha Fractionnement entre 2 et 4 apports Rendement : entre 44 et 90 qtx/ha 60% des parcelles labourées < 5% surfaces avec des apports organiques (composts, fumiers) Rares parcelles irriguées 7

8 3. Spatialisation des systèmes de cultures 3.3 Typologie des itinéraires techniques Méthode : ii. Compléments auprès d acteurs (ajustements à des échelles plus locales). 528 itinéraires techniques ( culture) recueillis, soit 691 ITK au total. Certains ITK sont très largement inspirés des ITK statistiques, avec quelques ajustements Doses de fertilisation (< 15uN/ha) Dates d apports Position du labour (d hiver ou de printemps) Modification de la proportion des ITK (ITK dominant, minoritaire ) Décalages de la date de semis (<10j), D autres itinéraires techniques ont été proposés par les acteurs, en général pour représenter des modes de conduites qui ne ressortaient pas de l étude des statistiques agricoles. Quels itinéraires techniques conserver? Étude de statistiques agricoles - Échantillons limités - Hétérogénéité des grandes régions agricoles - «Cohérence» des ITK statistiques - Effet «année 2011» - Fiabilité de l aspect déclaratif de l enquête PK? Enquête auprès des acteurs - Représentativité de la population représentée? - Degré de connaissances techniques? Mise en œuvre d une méthode de comparaison des ITK et attribution aux cultures des successions 8

9 3. Spatialisation des systèmes de cultures 3.3 Typologie des itinéraires techniques Attribution des itinéraires techniques aux cultures des successions Exemple : Itinéraire technique sur la succession de cultures : Colza Blé tendre Maïs Grain Blé tendre (Beauce) Succession Pondération Colza Bt Bt 21 % Colza Bt Pois Bt 20 % Colza Bt Bd OH 16 % Colza Bt Maïs Bt 12 % Colza Bt OH 12 % Bt Bt OH 9 % Pdt Bt Bs Bd OH 5 % Jachère 4 % PP 1 % Beauce (partie sud) 9

10 4. Prospective Modélisation de différents scénarios d évolution de l agriculture sur le bassin «Pas de modifications de pratiques» «Arrêt de la fertilisation» «Application du programme de mesures» Dans les Zones Vulnérables Nitrates : Mise en place systématique de CIPAN + repousses de colza sur 100% de la SAU éligible Sur les Aires d alimentation de captages* : Réduction de 20% de la fertilisation sur 20% de la SAU Remise en herbe de 1% de la SAU Réduction de l usage des produits phytosanitaires de 20% Conversion en AB 2,5% de la SAU (*) Sous condition que la surface en AAC soit significative dans les UMA (représentativité des systèmes de culture décrits) 10

11 5. Conclusion et perspectives Mise en place d une base de données Agricole Régionalisée des systèmes agricoles sur le bassin SEIne NormandiE (ARSEINE) 11

12 5. Conclusion et perspectives Intégration systématique de sources de données de nature différente : Zonage : 2 niveaux d organisation retenus (+3 niveaux «de construction») RA 2010, PRA Ajustements par expertise locale Successions de cultures : Niveau d organisation élémentaire : Unité de Modélisation Agricole Ter-Uti Lucas + RA 2010 Ajustements par expertise locale Itinéraires techniques : Niveau d organisation agrégé : Grandes Régions Agricoles Enquête pratiques culturales 2011 Ajustements par expertise locale 12

13 5. Conclusion et perspectives Modélisation des transferts de produits phytosanitaires : Travaux en cours sur le partie affleurante de la nappe du Champigny avec spatialisation fine des systèmes de cultures (types de sols). Prospective spatialisée : Utilisation des OTEX et scénarisation de leurs évolutions Quelles OTEX demain sur le bassin? Quels impacts sur les assolements de cultures et de rotations Quelles modification des pratiques agricoles (gestion des effluents organiques) OTEX - RA RICA 13

14 Merci de votre attention! 14 Photos : Installation expérimentale ASTER Mirecourt

Actualisation de la base de données agricole sur le bassin Seine- Normandie pour l analyse de l évolution récente des pratiques agricoles

Actualisation de la base de données agricole sur le bassin Seine- Normandie pour l analyse de l évolution récente des pratiques agricoles Actualisation de la base de données agricole sur le bassin Seine- Normandie pour l analyse de l évolution récente des pratiques agricoles Puech T. 1*, Schott C 1., Mignolet C 1., en collaboration avec

Plus en détail

BDD ARSeiNe (Base de Données Agricole Régionalisée sur le

BDD ARSeiNe (Base de Données Agricole Régionalisée sur le Création d une dune BDD sur les pratiques agricoles actuelles BDD ARSeiNe (Base de Données Agricole Régionalisée sur le bassin Seine Normandie) Quel apport d ASTER au groupe «Prospective»? Réflexion en

Plus en détail

Transformation des systèmes de production et des systèmes de culture du bassin de la Seine depuis les années 1970

Transformation des systèmes de production et des systèmes de culture du bassin de la Seine depuis les années 1970 Transformation des systèmes de production et des systèmes de culture du bassin de la Seine depuis les années 1970 Une spécialisation des territoires aux conséquences environnementales majeures C. Mignolet

Plus en détail

Intégration spatiale de la diversité des systèmes de culture et de la dynamique du nitrate pour la gestion des AAC

Intégration spatiale de la diversité des systèmes de culture et de la dynamique du nitrate pour la gestion des AAC Intégration spatiale de la diversité des systèmes de culture et de la dynamique du nitrate pour la gestion des AAC Diagnostic des émissions de nitrate et pilotage du programme d action Raymond Reau, Lorène

Plus en détail

des terres par l agriculture en France depuis les années 1970 : une spécialisation des territoires aux conséquences environnementales majeures

des terres par l agriculture en France depuis les années 1970 : une spécialisation des territoires aux conséquences environnementales majeures Changements d usage d des terres par l agriculture en France depuis les années 1970 : une spécialisation des territoires aux conséquences environnementales majeures Catherine MIGNOLET Avec la collaboration

Plus en détail

Mémento agricole du bassin Seine-Normandie

Mémento agricole du bassin Seine-Normandie Mémento agricole du bassin Seine-Normandie Édition 2012 Relief du bassin Seine-Normandie 2 Agreste Île-de-France - Mémento agricole 2012 du bassin Seine-Normandie Préface La direction régionale et interdépartementale

Plus en détail

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais ARRÊTÉ établissant le programme d actions régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d origine agricole pour la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Liens entre évolution du rendement et évolution des systèmes de culture en France

Liens entre évolution du rendement et évolution des systèmes de culture en France Liens entre évolution du rendement et évolution des systèmes de culture en France ESPERA : Etude de la Stagnation des Performances et des Rendements Agronomiques Marie-Hélène Jeuffroy, INRA UMR Agronomie

Plus en détail

La Directive Nitrates

La Directive Nitrates La Directive Nitrates Point réglementaire Mise en œuvre des 5ème programmes d'action AG JA Janvier 2014 Contexte de révision des textes 2 contentieux avec l'union Européenne Insuffisance de désignation

Plus en détail

M1 IHBV Tronc Commun EC 4.3. Usages et pratiques agricoles (F. Di Pietro)

M1 IHBV Tronc Commun EC 4.3. Usages et pratiques agricoles (F. Di Pietro) M1 IHBV Tronc Commun EC 4.3 Usages et pratiques agricoles (F. Di Pietro) L agriculture, une pression particulière sur les Zones Humides IFEN (1998) Agriculture et environnement: les indicateurs, Lavoisier

Plus en détail

ABC TerrE Atténuation du Bilan gaz à effet de serre agricole intégrant le Carbone du sol, sur un TERRitoirE

ABC TerrE Atténuation du Bilan gaz à effet de serre agricole intégrant le Carbone du sol, sur un TERRitoirE ABC TerrE Atténuation du Bilan gaz à effet de serre agricole intégrant le Carbone du sol, sur un TERRitoirE Stéphanie Sagot(LDAR) Fanny Vandewalle(Agro-transfert Ressources et Territoires) et Paul Van

Plus en détail

Développement et utilisation d un système d information sur les séquences de culture : analyse du RPG

Développement et utilisation d un système d information sur les séquences de culture : analyse du RPG Développement et utilisation d un système d information sur les séquences de culture : analyse du RPG UMR AGIR - Toulouse Agroécologies, Innovations, Territoires Equipe MAGELLAN Olivier Therond Séminaire

Plus en détail

WHEN FARMERS ENGAGE SERIOUSLY IN REDUCING PESTICIDES. Agronomie, Productions Végétales & Environnement

WHEN FARMERS ENGAGE SERIOUSLY IN REDUCING PESTICIDES. Agronomie, Productions Végétales & Environnement WHEN FARMERS ENGAGE SERIOUSLY IN REDUCING PESTICIDES Agronomie, Productions Végétales & Environnement CHANGEMENT S ORIGINES S approprier des raisons de changer, qui porte dans la durée, au-delà des difficultés

Plus en détail

ENGRAIS VERTS, LEGUMINEUSES SEMEES SOUS COUVERT DE CEREALE

ENGRAIS VERTS, LEGUMINEUSES SEMEES SOUS COUVERT DE CEREALE ENGRAIS VERTS, LEGUMINEUSES SEMEES SOUS COUVERT DE CEREALE Evaluation sur un chou-fleur d'hiver AB récolté en mars 2010/2012 Objectif de l essai Rendre l agriculteur biologique plus autonome vis-à-vis

Plus en détail

La maîtrise des risques de perte de nitrate : le reliquat à l entrée de l hiver, un indicateur du service écosystémique rendu

La maîtrise des risques de perte de nitrate : le reliquat à l entrée de l hiver, un indicateur du service écosystémique rendu La maîtrise des risques de perte de nitrate : le reliquat à l entrée de l hiver, un indicateur du service écosystémique rendu Diagnostic des émissions de nitrate Raymond Reau, INRA S. Minette, J. Brunet,

Plus en détail

Enquête Pratiques culturales 2011

Enquête Pratiques culturales 2011 Agreste Les Dossiers - n 21 - juillet 2014 Agreste Les Dossiers - n 21 - juillet 2014 Numéro 21 - juillet 2014 Enquête Pratiques culturales 2011 Principaux résultats Numéro 21 - Juillet 2014 Sommaire Page

Plus en détail

. la valeur vénale des terres

. la valeur vénale des terres Agreste LORRAINE Décembre 29 Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt MÉMENTO de la statistique agricole L essentiel sur : la population et l emploi la météorologie le territoire

Plus en détail

Résultats technico-économiques en grandes cultures biologiques en zone Centre Synthèse de la récolte 2007

Résultats technico-économiques en grandes cultures biologiques en zone Centre Synthèse de la récolte 2007 Journée technique Grandes cultures biologiques ITAB/Arvalis Institut du végétal 23 mars 2009 - Paris Résultats technico-économiques en grandes cultures biologiques en zone Centre Synthèse de la récolte

Plus en détail

Azote dans la rotation : Quelles pistes actuelles pour le valoriser?

Azote dans la rotation : Quelles pistes actuelles pour le valoriser? Azote dans la rotation : Quelles pistes actuelles pour le valoriser? Laurent Bedoussac ENFA, INRA UMR AGIR, Toulouse Eric Justes INRA, UMR AGIR, Toulouse Quelles solutions «innovantes» face aux enjeux

Plus en détail

Ferme de Tours Fondettes Fondettes

Ferme de Tours Fondettes Fondettes Service Régional de la Formation et du Développement FERMOSCOPIE Description du fonctionnement d une exploitation agricole Ferme de Tours Fondettes 37 230 Fondettes Polyculture Viticulture Horticulture

Plus en détail

Rencontres Céréalières. Midi-Pyrénées. 15 novembre 2011

Rencontres Céréalières. Midi-Pyrénées. 15 novembre 2011 Rencontres Céréalières de Midi-Pyrénées 15 novembre 2011 Déroulé de la présentation Présentation de la Région Midi-Pyrénées La mise en marché - son territoire - superficies et rendements - la collecte

Plus en détail

Retour d'expérences Gaec Beets - Loiret

Retour d'expérences Gaec Beets - Loiret La valorisation des digestats de méthanisation agricole Laurent Lejars : Chambre Agriculture du Loiret Biogaz Europe - Nantes le 26 Octobre 2011 Retour d'expérences Gaec Beets - Loiret Présentation du

Plus en détail

Décrire et localiser les combinaisons «sol système de culture» sur un territoire avec l outil RPG Explorer

Décrire et localiser les combinaisons «sol système de culture» sur un territoire avec l outil RPG Explorer Décrire et localiser les combinaisons «sol système de culture» sur un territoire avec l outil RPG Explorer Exemples d application dans le projet ABCTerre Olivier Scheurer Institut polytechnique LaSalle

Plus en détail

Réunion de lancement de la thèse sur le BAC de Melun et de la basse vallée de l Yerres

Réunion de lancement de la thèse sur le BAC de Melun et de la basse vallée de l Yerres Réunion de lancement de la thèse sur le BAC de Melun et de la basse vallée de l Yerres Le 19/10/2009 Présentation Ordre du jour 1 - Objectifs généraux de la thèse 2 «Boîte à outils» de modélisation - Modèle

Plus en détail

Les sources statistiques sur les produits phytopharmaceutiques PPP (production,

Les sources statistiques sur les produits phytopharmaceutiques PPP (production, Les sources statistiques sur les produits phytopharmaceutiques PPP (production, ( utilisations ventes, 1. L accroissement des demandes d information 2. Les données statistiques existantes 3. L avenir proche

Plus en détail

Systèmes de cultures économes et/ou biologiques Repères sur les coûts en intrants et en mécanisation

Systèmes de cultures économes et/ou biologiques Repères sur les coûts en intrants et en mécanisation Systèmes de cultures économes et/ou biologiques Repères 2011-2012 sur les coûts en intrants et en mécanisation avec le soutien de www.inpactpc.org 1. Les coûts : intrants 2 1. les prix : blé, orges 3 Les

Plus en détail

Annexe 4 : Fertilisation du colza

Annexe 4 : Fertilisation du colza Annexe 4 : Fertilisation du colza Cette fiche a été définie dans le cadre des travaux du groupe régional d expertise nitrates. Elle correspond a une adaptation de la méthode du bilan azote telle que développée

Plus en détail

Sées SUIVI ANALYTIQUE A. Suivi Avec le soutien financier de :

Sées SUIVI ANALYTIQUE A. Suivi Avec le soutien financier de : Sées SUIVI ANALYTIQUE A DES FORAGES DE SÉES DE L IRE D ALIMENTATION Suivi 215 Avec le soutien financier de : Mars 216 Sommaire 1. Généralités.... p. 4 L aire d alimentation des forages de Sées Le programme

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

Limousin. Mémento de la statistique agricole. L essentiel sur. 4 la météorologie iiii4la forêt et le bois

Limousin. Mémento de la statistique agricole. L essentiel sur. 4 la météorologie iiii4la forêt et le bois Limousin Déc. 2013 Mémento de la statistique agricole L essentiel sur 4 la population 4les productions animales 4 l enseignement agricole ii4les productions végétales 4 la météorologie iiii4la forêt et

Plus en détail

AGRONOMIE ET ÉCONOMIE FACE AUX

AGRONOMIE ET ÉCONOMIE FACE AUX AGRONOMIE ET ÉCONOMIE FACE AUX ENJEUX DE DURABILITÉ EN AGRICULTURE: POURQUOI ET COMMENT FAIRE CONVERGER LES APPROCHES MARIE-HÉLÈNE JEUFFROY, UMR AGRONOMIE, GRIGNON 26-27 SEPTEMBRE 2013 Les questions posées

Plus en détail

Observatoire de la lixiviation du nitrate en agriculture biologique Réseau ABAC (bassin de la Seine)

Observatoire de la lixiviation du nitrate en agriculture biologique Réseau ABAC (bassin de la Seine) Observatoire de la lixiviation du nitrate en agriculture biologique Réseau ABAC (bassin de la Seine) M. Benoit*, J. Garnier, G. Billen, B. Mercier, A. Martinez, A. Azougui UMR Métis, UPMC *mbenoit@esitpa.fr

Plus en détail

Animation foncière sur les aires de captages prioritaires

Animation foncière sur les aires de captages prioritaires Descriptif de l action : Animation foncière sur les aires de captages prioritaires Mise en œuvre d une animation foncière territoriale, visant à localiser, dans les aires d alimentation de captage, des

Plus en détail

D i r e c t i v e N i t r a t e s : l e s s e n t i e l d e l a r é g l e m e n t a t i o n e n L o i r - e t - C h e r

D i r e c t i v e N i t r a t e s : l e s s e n t i e l d e l a r é g l e m e n t a t i o n e n L o i r - e t - C h e r D i r e c t i v e N i t r a t e s : l e s s e n t i e l d e l a r é g l e m e n t a t i o n e n L o i r - e t - C h e r Juillet 2017 Qui est concerné? La réglementation Directive Nitrates s applique à

Plus en détail

Evolution des zones vulnérables sur le Loiret

Evolution des zones vulnérables sur le Loiret Evolution des zones vulnérables sur le Loiret Attention, une évolution des zones vulnérables est prévue sur le département cette année. Les zones vulnérables 2012 (cf. communes concernées dans le tableau

Plus en détail

D i r e c t i v e N i t r a t e s : l e s s e n t i e l d e l a r é g l e m e n t a t i o n e n L o i r - e t - C h e r

D i r e c t i v e N i t r a t e s : l e s s e n t i e l d e l a r é g l e m e n t a t i o n e n L o i r - e t - C h e r D i r e c t i v e N i t r a t e s : l e s s e n t i e l d e l a r é g l e m e n t a t i o n e n L o i r - e t - C h e r Janvier 2017 (document provisoire) Qui est concerné? La réglementation Directive

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Allonger sa rotation - Pourquoi? Comment?

FICHE TECHNIQUE Allonger sa rotation - Pourquoi? Comment? Concevoir des SYSTEMES de PRODUCTION INNOVANTS et DURABLES FICHE TECHNIQUE Allonger sa rotation - Pourquoi? Comment? Rotation classique des systèmes céréaliers lorrains : rotation triennale fondée sur

Plus en détail

FERTILISATION DU BLE TENDRE. Les apports organiques sont-ils rentables?

FERTILISATION DU BLE TENDRE. Les apports organiques sont-ils rentables? FERTILISATION DU BLE TENDRE Les apports organiques sont-ils rentables? Azote: Fournitures du sol Un hectare c est: 000 m² X 25 cm = 2500 m3 de terre fine X par une DA de 1,4 = 3500 tonnes de terre fine

Plus en détail

Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse: Quel potentiel et quel impact sur les émissions de N 2 O à l échelle France?

Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse: Quel potentiel et quel impact sur les émissions de N 2 O à l échelle France? Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse: Quel potentiel et quel impact sur les émissions de N 2 O à l échelle France? S. Recous, M-H. Jeuffroy, C. Hénault, L. Bamière INRA, UMR FARE, UMR Agronomie,

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE L ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES 2005 POUR EXAMEN D OPPORTUNITE

FICHE DE PRESENTATION DE L ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES 2005 POUR EXAMEN D OPPORTUNITE FICHE DE PRESENTATION DE L ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES 2005 POUR EXAMEN D OPPORTUNITE 1 - Service producteur Service Central des Enquêtes et Etudes Statistiques (SCEES) du Ministère

Plus en détail

5 e Programme d actions nitrates Qu est ce qui change pour les grandes cultures?

5 e Programme d actions nitrates Qu est ce qui change pour les grandes cultures? 5 e Programme d actions nitrates Qu est ce qui change pour les grandes cultures? Suite à l adoption des textes nationaux et du programme d actions régional d le-de-france, le 5 e programme d action «nitrates»

Plus en détail

Fertilisation azotée du colza

Fertilisation azotée du colza 4 programme d action Directive Nitrates - annexe 5.3 Fertilisation azotée du colza mai 2009 Le raisonnement de la fertilisation azotée sur colza est basé sur la méthode du bilan de masse. En attendant

Plus en détail

Fourragères porte-graine : Implantation sous couverts ou en associations Intérêt et contraintes. Christian Etourneau Vendôme, le 3/12/10

Fourragères porte-graine : Implantation sous couverts ou en associations Intérêt et contraintes. Christian Etourneau Vendôme, le 3/12/10 Fourragères porte-graine : Implantation sous couverts ou en associations Intérêt et contraintes Christian Etourneau Vendôme, le 3/12/10 Contexte actuel en production de semences fourragères Une agriculture

Plus en détail

Méthodologie de l'enquête sur les pratiques culturales en grandes cultures et prairies en 2011

Méthodologie de l'enquête sur les pratiques culturales en grandes cultures et prairies en 2011 Méthodologie de l'enquête sur les pratiques culturales en grandes cultures et prairies en 2011 Introduction L enquête sur les pratiques culturales des agriculteurs en grandes cultures et prairies en 2011

Plus en détail

Peut-on améliorer les performances techniques, économiques et environnementales des rotations en Lorraine? ARVALIS - Institut de végétal

Peut-on améliorer les performances techniques, économiques et environnementales des rotations en Lorraine? ARVALIS - Institut de végétal Peut-on améliorer les performances techniques, économiques et environnementales des rotations en Lorraine? Préambule Une rotation est la succession de cultures sur une même parcelle Un assolement est l

Plus en détail

Réunion Stratégie Fertilisation Opération Nitrates Moins

Réunion Stratégie Fertilisation Opération Nitrates Moins Réunion Stratégie Fertilisation 2017 Opération Nitrates Moins Déroulé de la réunion Valeurs des reliquats sortie hiver 2017 Moyennes départementales Explications des valeurs élevées Prévision des stades

Plus en détail

Eric Justes 1, Loïc Prieur 2, Laurent Bedoussac 1 et Jean-Louis Hemptinne 3

Eric Justes 1, Loïc Prieur 2, Laurent Bedoussac 1 et Jean-Louis Hemptinne 3 UMR 1248 AGIR UMR 5174 EDB Est-il possible d améliorer le rendement et la teneur en protéines du blé cultivé en Agriculture Biologique au moyen de cultures intermédiaires ou de cultures associées? Eric

Plus en détail

Le recensement agricole L irrigation en Beauce

Le recensement agricole L irrigation en Beauce Le recensement agricole L irrigation en Beauce Recensement de l Agriculture 1 340 000 ha de surface irrigable en Beauce les surfaces irrigables par région Centre 53 % de la SAU est irrigable Beauce Aquitaine

Plus en détail

Comité de pilotage du BAC d Héricourt en Caux

Comité de pilotage du BAC d Héricourt en Caux Comité de pilotage du BAC d Héricourt en Caux Les captages Grenelle de Seine Maritime Déroulé de la réunion 1. Validation de la composition du COPIL 2. Bilan de l année 2014 2.1 Qualité de l eau 2.2 Actions

Plus en détail

Analyse multicritère de différents systèmes de culture irrigués Existe-t-il une alternative pertinente à la monoculture de maïs grain?

Analyse multicritère de différents systèmes de culture irrigués Existe-t-il une alternative pertinente à la monoculture de maïs grain? Analyse multicritère de différents systèmes de culture irrigués Existe-t-il une alternative pertinente à la monoculture de maïs grain? Projet Régional Systèmes de Culture Innovants Point de vue de l irrigant

Plus en détail

- Lettre d information n 1-9 juin

- Lettre d information n 1-9 juin Contexte & objectifs du projet Innovation & Performances Développement de systèmes de culture innovants en Poitou-Charentes Plus d Agronomie pour une Agriculture Durable - Lettre d information n 1-9 juin

Plus en détail

Grandes cultures et fourrages. La récolte des céréales serait en diminution, mais elle resterait à un bon niveau.

Grandes cultures et fourrages. La récolte des céréales serait en diminution, mais elle resterait à un bon niveau. Agreste Infos rapides Grandes cultures septembre 2010 n 7/10 septembre 2010 n 7/10 L Grandes cultures et fourrages La récolte des céréales serait en diminution, mais elle resterait à un bon niveau. Infos

Plus en détail

Les utilisations du GPS en Agriculture. C. Desbourdes

Les utilisations du GPS en Agriculture. C. Desbourdes Les utilisations du GPS en Agriculture C. Desbourdes Le GPS, une constellation de satellites satellites Système basé sur les signaux émis par 24 satellites pour donner la position d un point à tout endroit

Plus en détail

REFERENCES AZOTE 2017 CEREALES A PAILLE

REFERENCES AZOTE 2017 CEREALES A PAILLE REFERENCES AZOTE 2017 CEREALES A PAILLE Tableau n 1 Besoin en azote de la culture (Pf) Type de céréale Besoin N (kg/q) Triticale 2,6 Seigle 2,3 Orge 2,5 Avoine 2,2 Blé tendre d'hiver * 3 Blé dur 3,7 Blé

Plus en détail

Gestion. Des effluents d élevage et respect de la Réglementation GAEC G.A.D M. AARNINK XIVRAY - MARVOISIN

Gestion. Des effluents d élevage et respect de la Réglementation GAEC G.A.D M. AARNINK XIVRAY - MARVOISIN Lionel VIVENOT Conseiller en élevage laitier Union Laitière de la Meuse Service Développement Bras sur Meuse B.P. 149 55104 VERDUN Cedex Avril 2013 Gestion Des effluents d élevage et respect de la Réglementation

Plus en détail

Les usages d un RRP pour évaluer les potentialités d approvisionnement en biomasse agricole sur un territoire

Les usages d un RRP pour évaluer les potentialités d approvisionnement en biomasse agricole sur un territoire Les usages d un RRP pour évaluer les potentialités d approvisionnement en biomasse agricole sur un territoire Olivier Scheurer Institut polytechnique LaSalle Beauvais Marie-Laure Savouré Agrotransfert

Plus en détail

Notice spécifique de la mesure «Mesure système grandes cultures niveau 2» «RA_BLV2_SGN2»

Notice spécifique de la mesure «Mesure système grandes cultures niveau 2» «RA_BLV2_SGN2» Direction départementale des territoires de l Isère Mee agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice spécifique de la mee «Mee système grandes cultures niveau 2» «RA_BLV2_SGN2» du territoire «PAEC

Plus en détail

Le changement climatique provoque une modification des interactions culture eau

Le changement climatique provoque une modification des interactions culture eau Modéliser la réponse des cultures à la contrainte hydrique avec le modèle pour comparer des stratégies et anticiper les changements climatiques Nadine Brisson ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT introduction

Plus en détail

UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE - CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ÉTUDES

UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE - CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ÉTUDES Eau, Bio et Territoires Une action du réseau FNAB http://www.eauetbio.org UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE - CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ÉTUDES ABAC Un réseau

Plus en détail

Rotation et Assolement

Rotation et Assolement Cas type grandes cultures biologiques TERRES E GROIES SUPERFICIEES AEC UZERNE Orge de printemps Rotation et Assolement MAIN d oeuvre uth Pois de printemps Tournesol Triticale SAU ha SO Terres de groies

Plus en détail

Agri-Bio : de la connaissance à la performance Performances économiques de fermes biologiques ---

Agri-Bio : de la connaissance à la performance Performances économiques de fermes biologiques --- Agri-Bio : de la connaissance à la performance Performances économiques de fermes biologiques --- Aïcha Ronceux (Agro-Transfert R&T) Charlotte Glachant (CA Seine-et-Marne) Partenaires scientifiques et

Plus en détail

Lutte contre la pollution par les nitrates

Lutte contre la pollution par les nitrates Lutte contre la pollution par les nitrates Le 5ème PAZV en 8 mesures Nicolas Cornuault Service Eau et Environnement DDT 79 Sonia Baron DREAL Poitou-Charentes Contexte actuel 5 ème PAZV Double condamnation

Plus en détail

CIBIOM : premiers résultats : Valorisation de cultures intermédiaires Sylvain MARSAC - 5/12/13

CIBIOM : premiers résultats : Valorisation de cultures intermédiaires Sylvain MARSAC - 5/12/13 CIBIOM : premiers résultats : Valorisation de cultures intermédiaires Sylvain MARSAC - 5/12/13 Contexte Origine du projet Besoins en Energie renouvelable Biomasse= 60% objectifs en 2020 Disponibilité?

Plus en détail

Le verdissement des aides directes - Le paiement vert

Le verdissement des aides directes - Le paiement vert Le verdissement des aides directes - Le paiement vert Le verdissement des aides du 1 er pilier de la PAC est un objectif majeur de cette réforme. L introduction d une dimension environnementale dans les

Plus en détail

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des à la Contrats 97-07 et Biogaz valeur juillet 04 112,3 (juillet 04) valeur juillet 04 104,3 (juillet 04) connue en janvier 05 113,2 (déc.04) connue en janvier 05 104,8 (sept.04) connue en janvier 05 127,1

Plus en détail

L Affichage Environnemental et la Base de données Agri-BALYSE

L Affichage Environnemental et la Base de données Agri-BALYSE L Affichage Environnemental et la Base de données Agri-BALYSE Afsaneh LELLAHI Aurélie TAILLEUR a.lellahi@arvalisinstitutduvegetal.fr a.tailleur@arvalisinstitutduvegetal.fr Plan L affichage environnemental

Plus en détail

Spatialisation du diagnostic de l état organique des sols cultivés à l échelle d un territoire

Spatialisation du diagnostic de l état organique des sols cultivés à l échelle d un territoire Spatialisation du diagnostic de l état organique des sols cultivés à l échelle d un territoire Marion Vigot Olivier Scheurer Institut polytechnique Lasalle Beauvais Jean Baptiste Paroissien Nicolas Saby

Plus en détail

LE BILAN HUMIQUE AMG,

LE BILAN HUMIQUE AMG, LE BILAN HUMIQUE AMG, POUR UNE DÉMARCHE DE CONSEIL FONDÉE SUR DES CAS-TYPES RÉGIONAUX Vincent Tomis Annie Duparque Agro-Transfert Ressources et Territoires Plan de l exposé Contexte :le projet GCEOS en

Plus en détail

EVALUATION DES SURFACES IRRIGUEES PAR BASSIN VERSANT DANS LE LOT ET GARONNE Observatoire de suivi hydrologique du 9 avril DDT de Lot et Garonne

EVALUATION DES SURFACES IRRIGUEES PAR BASSIN VERSANT DANS LE LOT ET GARONNE Observatoire de suivi hydrologique du 9 avril DDT de Lot et Garonne EVALUATION DES SURFACES IRRIGUEES PAR BASSIN VERSANT DANS LE LOT ET GARONNE Observatoire de suivi hydrologique du 9 avril 2013 DDT de Lot et Garonne Les objectifs Nécessité d avoir une approche de gestion

Plus en détail

Programme d actions régional consolidé 1 novembre 2014

Programme d actions régional consolidé 1 novembre 2014 PRÉFET DE HAUTE-NORMANDIE Arrêté du 28 mai 2014 établissant le programme d'actions régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d'origine agricole pour la région Haute-Normandie

Plus en détail

Analyse des impacts des pratiques de fertilisation raisonnée : étude de cas-types modélisés sous PerfAgroP3. 31 janvier 2017

Analyse des impacts des pratiques de fertilisation raisonnée : étude de cas-types modélisés sous PerfAgroP3. 31 janvier 2017 Analyse des impacts des pratiques de fertilisation raisonnée : étude de modélisés sous PerfAgroP3 31 janvier 2017 OBJECTIFS DE L ETUDE Analyse chiffrée des impacts de changements de pratiques liées à la

Plus en détail

Centre. Les exploitations agricoles et l environnement (partie 2) La fertilisation dans les exploitations agricoles

Centre. Les exploitations agricoles et l environnement (partie 2) La fertilisation dans les exploitations agricoles Numéro 2012AR08-2 - Février 2012 Les exploitations agricoles et l environnement (partie 2) La fertilisation dans les exploitations agricoles Concernant la couverture hivernale des sols avant cultures de

Plus en détail

Août n 06/10 Situation mensuelle au 01/08/2016 à télécharger au format tableur

Août n 06/10 Situation mensuelle au 01/08/2016 à télécharger au format tableur Agreste Infos rapides Grandes cultures et fourrages août 2016 n 06/10 Grandes cultures et fourrages Infos rapides Août 2016 - n 06/10 Situation mensuelle au 01/08/2016 à télécharger au format tableur Données

Plus en détail

Partie II. Etude par simulations

Partie II. Etude par simulations Réduire les fuites de nitrate au moyen de cultures intermédiaires Conséquences sur les bilans d eau et d azote, autres services écosystémiques Partie II. Etude par simulations 7. Problématique, méthodes

Plus en détail

ANNEXE N 3 : RAISONNEMENT DE LA FERTILISATION AZOTEE

ANNEXE N 3 : RAISONNEMENT DE LA FERTILISATION AZOTEE ANNEXE N 3 : RAISONNEMENT DE LA FERTILISATION AZOTEE Le 4 ème programme d actions au titre de la directive «nitrates» comporte, en zones vulnérables, des mesures destinées à protéger les eaux contre la

Plus en détail

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv.

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv. COMPARAISON DES TAUX FIXES ET DES TAUX VARIABLES ET TAUX MOYEN DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES À L HABITATION À 5 ANS 2 Taux fixes Taux variables Réservé à l usage interne de. TAUX FIXES DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

Les producteurs de lait français sur la voie de l adaptation au changement climatique, Le projet CLIMALAIT

Les producteurs de lait français sur la voie de l adaptation au changement climatique, Le projet CLIMALAIT Journée scientifique, Paris, 28 Novembre 2017 Changements climatiques; quelle place pour notre forêt et notre agriculture demain? Les producteurs de lait français sur la voie de l adaptation au changement

Plus en détail

Organisation spatiale des systèmes de cultures sur le bassin de la Vesle

Organisation spatiale des systèmes de cultures sur le bassin de la Vesle Organisation spatiale des systèmes de cultures sur le bassin de la Vesle Céline Schott 1, Catherine Mignolet 1 et Marc Benoît 1 1 INRA, Station de recherche SAD, 662 Avenue Louis Buffet, 88500 MIRECOURT

Plus en détail

Les indicateurs de fréquence de traitement (IFT) en 2011

Les indicateurs de fréquence de traitement (IFT) en 2011 Les indicateurs de fréquence de traitement (IFT) en 2011 En 2011, les IFT moyens (nombre moyen de doses de références appliquées pendant une campagne) s échelonnent entre 1,5 et 5,5 pour les grandes cultures,

Plus en détail

Haute-Garonne Directive Nitrates 4ème programme d action

Haute-Garonne Directive Nitrates 4ème programme d action Haute-Garonne Directive Nitrates 4ème programme d action Vous travaillez des parcelles agricoles situées dans la zone vulnérable ou Vous disposez d un bâtiment d élevage situé dans la zone vulnérable Carte

Plus en détail

Le réseau Dephy en Rhône-Alpes Filière Grandes cultures polyculture élevage

Le réseau Dephy en Rhône-Alpes Filière Grandes cultures polyculture élevage Le réseau Dephy en Rhône-Alpes Filière Grandes cultures polyculture élevage 10 réseaux de fermes 130 agriculteurs Dephy en Rhône-Alpes 7 réseaux en cultures assolées 4 depuis 2011 3 depuis 2012 Le réseau

Plus en détail

QUEL DÉPLOIEMENT DES EXIGENCES DU SYSTÈME EXPERT CERES? Colloque CERES 31 mai 2016

QUEL DÉPLOIEMENT DES EXIGENCES DU SYSTÈME EXPERT CERES? Colloque CERES 31 mai 2016 QUEL DÉPLOIEMENT DES EXIGENCES DU SYSTÈME EXPERT CERES? Colloque CERES QUI SOMMES-NOUS? LES QUESTIONS POSÉES Peut-on approcher des TAUX DE DÉPLOIEMENT MOYENS des exigences «obligatoires» & «voies de progrès»

Plus en détail

Le pois et son effet précédent : économies d intrants et gain de rendement sur blé et colza

Le pois et son effet précédent : économies d intrants et gain de rendement sur blé et colza Le pois et son effet précédent : économies d intrants et gain de rendement sur blé et colza Pole5_Ext n6 Moins d apport azoté nécessaire Le pois et la féverole : parmi les meilleurs précédents du blé et

Plus en détail

X = 1/CAU (Pf - Mh - Mr - Mhp - MrCi Mpro - Nirr) Xpro

X = 1/CAU (Pf - Mh - Mr - Mhp - MrCi Mpro - Nirr) Xpro CETTE FICHE A ETE DEFINIE DANS LE CADRE DES TRAVAUX DU GROUPE REGIONAL D EXPERTISE NITRATES. ELLE CORRESPOND A UNE ADAPTATION DE LA METHODE DU BILAN AZOTE TELLE QUE DEVELOPPEE PAR LE COMIFER, A PARTIR

Plus en détail

Développer des solutions en Agriculture Modélisation agro-météorologique

Développer des solutions en Agriculture Modélisation agro-météorologique Développer des solutions en Agriculture Modélisation agro-météorologique - Phénologie - Lessivage de l azote au cours de l hiver - Minéralisation de l azote - Risques environnementaux Sommaire 2 Phénologie

Plus en détail

Recherche d indicateurs de fonctionnement des grandes cultures à partir du modèle global ORCHIDEE: cas du rendement

Recherche d indicateurs de fonctionnement des grandes cultures à partir du modèle global ORCHIDEE: cas du rendement Recherche d indicateurs de fonctionnement des grandes cultures à partir du modèle global ORCHIDEE: cas du rendement Sophie Wieruszeski Julie Caubel Iñaki Garcia de Cortazar-Atauri Nathalie de Noblet-Ducoudré

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal 1 Journée techniciens 2015 La situation des marchés agricoles Contexte économique des exploitations 18/11/2015 Y. CAREL Les éléments clés des marchés agricoles Les fondamentaux Niveau de production (surfaces,

Plus en détail

L appropriation sur le terrain d un nouvel outil d aide à la décision. L exemple d AzoFert en Champagne-Ardenne et Picardie

L appropriation sur le terrain d un nouvel outil d aide à la décision. L exemple d AzoFert en Champagne-Ardenne et Picardie L appropriation sur le terrain d un nouvel outil d aide à la décision L exemple d AzoFert en Champagne-Ardenne et Picardie Nathalie Damay, LDAR / GEMAS Jean Collard, CAMA / GEMAS Introduction 10 èmes rencontres

Plus en détail

décomposition en éléments minéraux assimilables). Le principal élément apporté est

décomposition en éléments minéraux assimilables). Le principal élément apporté est Télécharger les données de l ensemble du dossier au format tableur LA FERTILISATION Les apports d engrais peuvent se faire sous forme minérale (le plus souvent de synthèse, directement assimilable) ou

Plus en détail

Septembre n 07/10 Situation mensuelle au 01/09/2016 à télécharger au format tableur

Septembre n 07/10 Situation mensuelle au 01/09/2016 à télécharger au format tableur Agreste Infos rapides Grandes cultures et fourrages septembre 2016 n 07/10 Infos rapides Septembre 2016 - n 07/10 Situation mensuelle au 01/09/2016 à télécharger au format tableur Données régionales Données

Plus en détail

Observatoire de l alimentation des vaches laitières DONNÉES 2007

Observatoire de l alimentation des vaches laitières DONNÉES 2007 Observatoire de l alimentation des vaches laitières DONNÉES 2007 Introduction I l est connu, depuis de nombreuses années, que la composition du lait dépend en grande partie de l alimentation distribuée

Plus en détail

Rendement du colza par département et en 2010

Rendement du colza par département et en 2010 Les rendements agricoles Rendement du colza par département et en 21 Rendement de la betterave industrielle par département et en 21 Source : Statistique agricole annuelle 21 (rendements) Mémento agricole

Plus en détail

Qualité de l Eau et Agriculture Biologique

Qualité de l Eau et Agriculture Biologique Qualité de l Eau et Agriculture Biologique État de l eau en France 2 types d eau étudiés : Eaux souterraines Eaux superficielles : lacs, cours d eau Une eau de bonne qualité Qualité : sens multiple (cours

Plus en détail

Outils de pilotage de la fertilisation azotée en grandes cultures Bilan en 2013 et perspectives

Outils de pilotage de la fertilisation azotée en grandes cultures Bilan en 2013 et perspectives Outils de pilotage de la fertilisation azotée en grandes cultures Bilan en 2013 et perspectives JP Cohan et Coll. / Pôles Agronomie et Ecophysiologie jp.cohan@arvalisinstitutduvegetal.fr Un pilotage indissociable

Plus en détail

Grandes cultures et fourrages. Les cultures récoltées à l automne ont souffert de la sécheresse

Grandes cultures et fourrages. Les cultures récoltées à l automne ont souffert de la sécheresse Agreste Infos rapides Grandes cultures et fourrages octobre 2015 n 8/10 octobre 2015 n 8/10 Grandes cultures et fourrages Infos rapides Les cultures récoltées à l automne ont souffert de la sécheresse

Plus en détail

La fumure azotée Conseils 2015

La fumure azotée Conseils 2015 La fumure azotée Conseils Rodrigo Meza CePiCOP Plan de l exposé : 1. Conditions climatiques et faits marquants de la saison 2013-2014 2. Résultats des essais en froment 3. Résultats des essais en escourgeon

Plus en détail

Le Lauragais céréalier : et si on passait au bio?

Le Lauragais céréalier : et si on passait au bio? Le Lauragais céréalier : et si on passait au bio? Des scénarios pour 2020 GIGOT Christophe MOTHE Benjamin RIBET Coralie VIDAL Maria pas de la prévision, mais de la prospective Plan de l intervention Présentation

Plus en détail

Modélisation des flux d azote du sol vers les nappes et les rivières sur l AAC des sources du Vivier

Modélisation des flux d azote du sol vers les nappes et les rivières sur l AAC des sources du Vivier Modélisation des flux d azote du sol vers les nappes et les rivières sur l AAC des sources du Vivier M. Chatelier, N. Sürdyk, F. Bichot Séminaire sur l utilisation des données spatiales pour la gestion

Plus en détail