MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE"

Transcription

1 MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE LE 11 MARS 2008

2 1. L INTÉRÊT DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL POUR LE PROJET «GRIFFINTOWN» La Société du Havre de Montréal (SHM) est un organisme à but non lucratif issu de la volonté exprimée en 2002 au Sommet de Montréal de porter une attention toute particulière au territoire du havre en raison de son potentiel unique de développement sur les plans urbain et économique. Dès sa création en octobre 2002, la SHM aborda le défi d harmoniser les intérêts publics et privés autour d un plan mobilisateur et rassembleur, un plan qui s inspirerait d une vision intégrée du secteur et qui permettrait aux différents intervenants de projeter un aménagement d ensemble cohérent. C est ainsi qu après avoir développé la «Vision 2025» de la Société du Havre de Montréal en 2004, elle soumettait à ses partenaires, en 2006, son plan d intervention assorti de 31 recommandations. Lorsque des projets publics ou privés prennent naissance dans le territoire du havre, comme c est le cas du projet Griffintown, la SHM, en raison de sa mission, de sa Vision 2025 et de son plan d intervention, est interpellée au premier titre. C est précisément parce que le projet Griffintown, faisant l objet d un programme particulier d urbanisme, s inscrit dans la vision de la SHM et participe à la réalisation de plusieurs de ses recommandations, qu elle s y intéresse et qu elle en appuie les grandes lignes de développement et souhaite sa réalisation. Aux fins de la compréhension du lecteur quant à certaines interrelations entre le projet de réaménagement du secteur de Griffintown et la SHM, cette dernière assume présentement le mandat de compléter toutes les études devant conduire en 2009 aux travaux de réaménagement urbain du secteur de l autoroute Bonaventure au nord du canal de Lachine et immédiatement à l est de Griffintown, pour en faire une entrée de ville exemplaire. 2. L IMPORTANCE DU PROJET GRIFFINTOWN 2.1 Quant à sa localisation Le secteur de Griffintown bénéficie d une localisation enviable, en raison notamment de sa proximité du centre-ville et de son effervescence économique, du Vieux-Montréal avec ses attraits touristiques incontournables, du canal de Lachine avec ce qu il recèle d attributs autant historiques sur le plan maritime que de potentiel de développements récréatif et touristique, du Quartier International de Montréal (QIM) avec sa qualité d aménagement et d architecture unique, de la Cité Multi Média qui a réanimé un quartier moribond, de l École de Technologie Supérieure (ÉTS) qui a complètement transformé le secteur Peel/Notre-Dame par sa clientèle, puis de l entrée de ville Bonaventure, appelée à devenir un «land mark» à Montréal.

3 Ce secteur déstructuré, à peu près inhabitable et inhospitalier dans son état actuel, représente un potentiel extraordinaire de développement et une opportunité d affaires importante pour le promoteur Devimco. D autre part, le projet de Devimco représente aussi une opportunité intéressante pour les Montréalais en raison notamment des investissements publics prévus qui y sont relativement minimes. Devimco a cependant l obligation d en faire un projet exemplaire par la qualité de son aménagement et de son architecture, à la hauteur de l importance de sa localisation stratégique. Pour leur part, nous croyons que les instances publiques, dont la Ville de Montréal, doivent soutenir cette initiative privée et tout mettre en œuvre avec le promoteur pour établir des conditions gagnantes pour tous, afin que se réalise le projet. 2.2 Quant à son apport économique Cet investissement privé de 1,3 milliard de dollars représente pour Montréal, et plus particulièrement pour ce secteur de la ville, des retombées économiques et fiscales évidentes qui justifieront les investissements publics relativement mineurs en infrastructures requis pour la réalisation du projet. Il s agit ici du plus important investissement privé des dernières années à Montréal et dans ce sens, il représente pour les Montréalais une opportunité de voir lever un projet majeur qui, non seulement ne représente pas un nouveau fardeau de taxes, mais contribuera de façon positive à l assiette fiscale de la Ville. La création d emplois et les activités économiques qui découleront du projet seront également sources de revenus additionnels pour les autres niveaux de gouvernement. Considérant l amélioration prévue de l économie de ce secteur et l effet d entraînement qui affectera les secteurs limitrophes du havre de Montréal, la SHM ne peut que se réjouir de cet apport privé au développement de ce quartier. 2.3 Quant aux éléments historiques et patrimoniaux en présence Griffintown est un quartier qui, à sa façon, a contribué à façonner l histoire de Montréal et il subsiste encore aujourd hui de nombreux éléments qui rappellent cette histoire. Loin d être un handicap au développement, mis en valeur, ces éléments contribueront à rehausser le caractère unique de ce projet. De nombreux exemples à travers le monde et même à Montréal démontrent que cette attention particulière est bénéfique à l ensemble d un projet. À titre d exemple de conservation de trame de rues, pensons au traitement de la ruelle des Fortifications dans le Centre de commerce mondial qui fut mise en valeur de façon exceptionnelle. À cet égard, le développeur Devimco a tout intérêt à 2

4 protéger et mettre en valeur de façon originale et respectueuse les éléments forts qui actualisent le passé de Griffintown. Le projet n en sera que plus attrayant. 2.4 Quant au développement durable D aucun peut croire que l expression «développement durable» est une expression nouvelle à la mode, qui n existait pas auparavant et qui s estompera avec le temps. C est peut-être vrai pour l expression, mais son application trouve des racines loin dans le temps. La ville de Paris qui s est développée pendant plusieurs siècles est un bel exemple d ouvrages qui sont conçus pour traverser les époques et répondre aux besoins de certaines d elles avec des adaptations mineures pour y appliquer des technologies modernes. Il faut imaginer et réaliser un projet dont les éléments, en raison de leurs attributs et de leur qualité sauront durer plus d un siècle. À cette fin, la SHM ne peut qu inciter Devimco, ses architectes et aménagistes à être visionnaires, innovateurs et audacieux puis, qu ils ne cèdent pas aux modes passagères, qu ils misent sur le transport collectif en priorité, sur les innovations technologiques, sur des matériaux durables, sur l énergie renouvelable, et qu ils respectent et intègrent ce qui a déjà traversé le temps et existe encore. 2.5 Quant à son accessibilité Le secteur Griffintown, actuellement déstructuré et relativement inhabité, est plus ou moins bien desservi par le réseau de transport en commun en raison principalement du manque de clientèle. Avec l avènement du projet, Devimco a raison de revendiquer une meilleure desserte de transport en commun. Le promoteur devra toutefois, par la planification de ses aménagements (sentiers piétonniers, pistes cyclables, protection des piétons, voies protégées, nombre limité d espaces de stationnement, etc.), envoyer un message clair que l automobile n est pas le moyen de transport privilégié dans ce secteur. L apport de 10 millions de dollars par le promoteur à l implantation d un tramway est, dans ce sens, un geste qu il est important de souligner et d apprécier. Il faudra toutefois comprendre que l implantation d un tramway, tel que le préconisent la SHM et le Plan de transport de la Ville de Montréal, dépasse les limites du projet et risque de ne pas se réaliser au même rythme que l avancement du projet Griffintown. Des mesures transitoires efficaces devront être mises en place au fur et à mesure de la réalisation du projet. 2.6 Quant à la mixité des fonctions La composition des différentes fonctions proposée par Devimco est fort intéressante en ce qu elle rallie par sa mixité un milieu de vie presqu à toute fin complet. Un milieu qui offrira à toutes ses clientèles les ressources locales nécessaires à leur plein épanouissement. Quant aux fonctions complémentaires telles qu écoles, services civiques, avec un système de déplacements bien articulé 3

5 vers l extérieur de la zone, elles devraient être accessibles pour combler ces besoins des résidents. Les fonctions commerciales devront être axées sur la desserte des besoins de la communauté locale d abord. Il nous semble évident à cet égard d éviter les écueils qui affectent le Vieux-Montréal dans sa partie à l est et le Faubourg Québec qui ne comportent pas d équipements commerciaux de consommation courante axés sur les besoins des jeunes familles sans automobile. 2.7 Quant à ses effets d entraînement sur les quartiers voisins Depuis les dernières vingt années, la démonstration s est faite à Montréal que le développement d un secteur donné a toujours eu des effets d entraînement similaires sur ses secteurs limitrophes. Il est donc à prévoir que Griffintown aura des effets dans le même sens à l est, au nord et à l ouest de sa propre zone et que la qualité du projet aura un rôle déterminant sur la qualité des projets voisins. Il revient donc au promoteur, conjointement avec la Ville de Montréal et l Arrondissement du Sud-Ouest, de donner le ton avec ce projet afin que les effets recherchés suscitent des investissements de qualité au bénéfice des Montréalais. 2.8 Quant à sa coordination avec le projet Bonaventure Il nous apparaît évident que les projets de Griffintown et de Bonaventure auront des effets l un sur l autre, d abord lors des étapes de construction et des travaux de réhabilitation ou de reconstruction des infrastructures souterraines pendant lesquels la circulation sera perturbée pour l un ou l autre des projets ou les deux projets simultanément, et ensuite, des effets permanents induits par le réaménagement du secteur Bonaventure conjointement avec l accroissement d achalandage dans Griffintown sont prévus. Forte de ce constat, la SHM a déjà pris en compte ces scénarios dans les études qu elle a amorcées concernant les infrastructures souterraines et la circulation. La collaboration des partenaires de la SHM tels que l AMT, la STM, le RTL et le ministère des Transports du Québec a également été sollicitée afin que chacun obtienne à partir des études de la SHM les informations requises à une prise de décision éclairée quant à l avenir du corridor de l autoroute Bonaventure. Ainsi, nous pouvons assurer à Devimco que la collaboration déjà amorcée par la SHM se poursuivra afin de mettre en place les solutions les plus appropriées aux déplacements des personnes. 2.9 Quant aux opportunités conjointes La Ville de Montréal et l Arrondissement du Sud-Ouest doivent voir dans ce projet une opportunité unique de miser sur l audace, la volonté et le travail acharné d un promoteur privé qui a démontré qu il a les ressources et le courage pour entreprendre à ses risques la restructuration d un secteur limitrophe au centre-ville, laissé à l abandon depuis des décennies, et donner une nouvelle vie 4

6 de qualité à ce quartier en fournissant à ses nouveaux résidents un cadre de vie des plus attrayant. Par ailleurs, ces instances ont aussi l obligation, en raison de la transformation majeure prévue, de la pérennité des aménagements, bâtiments et équipements prévus et de ses effets d entraînement sur la communauté montréalaise, de s assurer d un niveau de qualité exceptionnel dans tous les aspects du projet. D autre part, cette initiative privée d un promoteur n est pas dénuée d intérêt et c est normal. Ce promoteur a su identifier une opportunité d affaires qui nécessite un investissement considérable et il est juste que cet investissement soit rentable. Il a besoin du soutien des instances publiques pour mener à bien son projet. Il s agit donc là d un projet conjoint où chacun doit trouver satisfaction en regard de ses objectifs respectifs. C est donc comme partenaire que chacun doit se percevoir dans ce projet et c est à ce titre que toutes les solutions aux préoccupations doivent être trouvées et mises en place afin de réaliser ce projet. CONCLUSION Nous devons reconnaître que Devimco a démontré son sérieux et sa détermination dans le développement de son projet et ce, par des gestes concrets : des sources de financement sécurisées, des investissements majeurs déjà effectués en études préalables, un accord avec la Chaire en développement durable de l ÉTS assorti d une participation financière, un engagement de 10 millions de dollars à l implantation d un tramway, une planification qui prévoit la mise en valeur d éléments patrimoniaux, une réponse favorable et des ajustements suite à certaines demandes de la Ville et de l Arrondissement et la démonstration de l ouverture d esprit requise pour répondre aux préoccupations qui émaneront de la consultation publique. La Ville de Montréal et l Arrondissement du Sud-Ouest bénéficient pour leur part de cette initiative privée tout en ayant le devoir de veiller à l intérêt des Montréalais. Ce projet doit être un succès par sa qualité exemplaire. Pour y arriver, Devimco, la Ville de Montréal et l Arrondissement du Sud-Ouest doivent ensemble, dans un esprit de partenariat, trouver les avenues réalistes pour saisir maintenant l opportunité conjointe de concilier les intérêts publics et privés autour de ce qui peut devenir un quartier dont on vantera les qualités dans tous les milieux et qui contribuera à la mise en valeur et à la pérennité des atouts uniques du havre et de Montréal. Gaëtan Rainville Président-directeur général 5

PROJET IMMOBILIER 2175 SAINT-PATRICK

PROJET IMMOBILIER 2175 SAINT-PATRICK PROJET IMMOBILIER 2175 SAINT-PATRICK Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal Mai 2017 Sophie Thiébaut, conseillère d arrondissement, district de Saint-Henri La Petite- Bourgogne

Plus en détail

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur LE RÉAMÉNAGEMENT DE LA RUE SAINTE-CATHERINE OUEST. Mémoire présenté à :

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur LE RÉAMÉNAGEMENT DE LA RUE SAINTE-CATHERINE OUEST. Mémoire présenté à : 3680, rue Jeanne-Mance Bureau 317 Montréal (Québec) Canada H2X 2K5 www.culturemontreal.ca T 514.845.0303 info@culturemontreal.ca MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL sur LE RÉAMÉNAGEMENT DE LA RUE SAINTE-CATHERINE

Plus en détail

OPINION DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTE DU QUÉBEC SUR LE PROJET DE PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DU MONT ROYAL

OPINION DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTE DU QUÉBEC SUR LE PROJET DE PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DU MONT ROYAL OPINION DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTE DU QUÉBEC SUR LE PROJET DE PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DU MONT ROYAL Présenté à la consultation publique de l Office de la consultation publique

Plus en détail

info@vivreenville.org www.vivreenville.org twitter.com/vivreenville facebook.com/vivreenville MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

info@vivreenville.org www.vivreenville.org twitter.com/vivreenville facebook.com/vivreenville MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Montréal, 7 mars 2016 Monsieur Michel Bissonnet, président Commission sur le transport et les travaux publics 275, rue Notre-Dame Est Montréal (Québec) H2Y 1C6 OBJET : Avis sur le projet de Politique de

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN?

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? pour quoi faire? Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) se définit par la diminution du trafic automobile, le développement des transports

Plus en détail

CONSULTATION SUR LE PLAN DE TRANSPORT DE MONTRÉAL

CONSULTATION SUR LE PLAN DE TRANSPORT DE MONTRÉAL CONSULTATION SUR LE PLAN DE TRANSPORT DE MONTRÉAL MÉMOIRE DU REGROUPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU SUD-OUEST (RESO) Présenté par messieurs Pierre Morrissette, directeur général, et Pierre Richard, viceprésident

Plus en détail

Plateforme de revendications

Plateforme de revendications Plateforme de revendications Élections municipales 2013 Association étudiante de l École des sciences de la gestion de l UQAM Adoptée en Conseil central le 7 octobre 2013 1 L Association étudiante de l

Plus en détail

CAHIER BUDGÉTAIRE. Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017. Société du parc Jean-Drapeau

CAHIER BUDGÉTAIRE. Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017. Société du parc Jean-Drapeau CAHIER BUDGÉTAIRE Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017 Société du parc Jean-Drapeau Table des matières Présentation de la Société du parc Jean-Drapeau.. 2 Statut de la Société du parc Jean-Drapeau

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF SOLUTIONS AU FINANCEMENT

LE TRANSPORT COLLECTIF SOLUTIONS AU FINANCEMENT LE TRANSPORT COLLECTIF SOLUTIONS AU FINANCEMENT GILLES JOUBERT, ÉCONOMISTE PRINTEMPS 2004 Chaque fois qu il est question de financement du transport collectif, chaque partie s en reporte à l autre. En

Plus en détail

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 2 Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion

Plus en détail

Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie

Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur le Projet immobilier de

Plus en détail

Consultation publique sur le financement du transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal Le commentaire de Vélo Québec

Consultation publique sur le financement du transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal Le commentaire de Vélo Québec Consultation publique sur le financement du transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal Le commentaire de Vélo Québec Présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Avril 2012

Plus en détail

Mémoire de Stéphane Côté, président Développements McGill

Mémoire de Stéphane Côté, président Développements McGill Mémoire de Stéphane Côté, président Développements McGill Présenté lors des Audiences publiques sur le Projet du Quartier Bonaventure 18 janvier 2010 2 Madame la présidente, messieurs les commissaires,

Plus en détail

LES CITOYENS SONT-ILS DES BÂTISSEURS DE LA VILLE?

LES CITOYENS SONT-ILS DES BÂTISSEURS DE LA VILLE? COLLOQUE À L OCCASION DU 5 E ANNIVERSAIRE DE L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LES CITOYENS SONT-ILS DES BÂTISSEURS DE LA VILLE? ALLOCUTION D OUVERTURE PAR MADAME LOUISE ROY, PRÉSIDENTE MONTRÉAL,

Plus en détail

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2 !" #$#%&!# Sanctionné le 17 décembre 2004, le projet de loi n o 56 modifie substantiellement la Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vigueur depuis 1978, et la rebaptise en y

Plus en détail

HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage

HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage 2012 HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage Chantal Landry Conseillère en promotion touristique CLD du Kamouraska Le CLD du Kamouraska est heureux de vous offrir ce Guide de démarrage d un hébergement

Plus en détail

Le Vieux-Montréal : un quartier au passé et au présent montréalais Présentation de François Robillard, Conseiller de ville de Saint-Jacques, arrondissement Ville-Marie Février 2013 Reconnecter le Vieux-Montréal

Plus en détail

Plan d action 2015-2019

Plan d action 2015-2019 Plan d action 2015-2019 La réalisation du plan d action de la Politique familiale de Nicolet a été rendue possible par le comité de travail : Geneviève Dubois, responsable des questions familiales et conseillère

Plus en détail

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby Des environnements facilitants pour une société universelle Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby par Patrice Faucher Mise en contexte de l adoption de la politique

Plus en détail

Le centre-ville de Montréal : un important enjeu de développement métropolitain

Le centre-ville de Montréal : un important enjeu de développement métropolitain Le centre-ville de Montréal : un important enjeu de développement métropolitain Mémoire de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain concernant la vocation du centre-ville de Montréal Commission

Plus en détail

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique Cahier des charges Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique 1. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE OBJET DU MARCHÉ Le présent marché concerne l assistance à maîtrise

Plus en détail

MÉMOIRE. sur l amélioration de la mobilité. entre Montréal et la Rive-Sud. Présenté à la Commission de consultation. entre Montréal et la Rive-Sud

MÉMOIRE. sur l amélioration de la mobilité. entre Montréal et la Rive-Sud. Présenté à la Commission de consultation. entre Montréal et la Rive-Sud MÉMOIRE sur l amélioration de la mobilité entre Montréal et la Rive-Sud Présenté à la Commission de consultation sur l amélioration de la mobilité entre Montréal et la Rive-Sud Par la Fédération des travailleurs

Plus en détail

Vers un projet de paysage pour Griffintown

Vers un projet de paysage pour Griffintown Vers un projet de paysage pour Griffintown Mémoire déposé à l occasion des consultations de l Office de consultations publiques de Montréal sur le secteur Griffintown Patrick Marmen 9 février 2012 Tables

Plus en détail

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire dans le cadre de consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n 27 Loi

Plus en détail

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2 Allocution de Josée Fortin Directrice générale de Sherbrooke Innopole Chambres de commerce de Sherbrooke et Fleurimont 30 avril 2013 LE TEXTE LU FAIT FOI Cap sur l innovation et la productivité 2 Bonjour,

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société animée

Plus en détail

INVESTIR À Bordeaux. Guide de l immobilier

INVESTIR À Bordeaux. Guide de l immobilier INVESTIR À Bordeaux HABITER OU INVESTIR sur Bordeaux 2016 Guide de l immobilier 2 INVESTIR à BORDEAUX page. 4 1. LE POSITIONNEMENT DE BORDEAUX DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER page. 6 2. POURQUOI INVESTIR SUR

Plus en détail

Mémoire de Projet Montréal relatif au projet Village Griffintown

Mémoire de Projet Montréal relatif au projet Village Griffintown Mémoire de Projet Montréal relatif au projet Village Griffintown Mars 2008 w w w. p r o j e t m o n t r e a l. o r g Préambule Rien dans ce mémoire ne doit être vu ou interprété comme un blâme adressé

Plus en détail

4.4 LE SECTEUR DE L ÉCHANGEUR TURCOT

4.4 LE SECTEUR DE L ÉCHANGEUR TURCOT 4.4 Le secteur de l échangeur Turcot CDN - NDG WESTMOUNT 4.4.1 Le cadre urbain de Maisonneuve Le secteur de l échangeur Turcot est divisé entre les arrondissements Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de- Grâce

Plus en détail

Mémoire du Mouvement Desjardins

Mémoire du Mouvement Desjardins CFP 050M C.P. Rapport D Amours RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR L AVENIR DU SYSTÈME DE RETRAITE QUÉBÉCOIS INTITULÉ : Mémoire du Mouvement Desjardins Présenté à la Commission des finances publiques Assemblée

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX PRÉSENTATION AU COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DES FORÊTS M. Yves Leduc M. Bruno

Plus en détail

TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES

TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES ATHENES LA RESTRUCTURATION DU RESEAU DE TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES Mots clés : Intégration des systèmes de transport ; Planification ; Politique environnementale ; Projets de transports publics

Plus en détail

Document d information Budget du Québec 2015-2016

Document d information Budget du Québec 2015-2016 Document d information Budget du Québec 2015-2016 27 mars 2015 LE BUDGET EN BREF 3 FORMATION ET ÉDUCATION Déclarations pertinentes Discours sur le budget 4 Explication des mesures 5 1- Adapter la formation

Plus en détail

Pour faire du projet Centre Raymond Préfontaine, un développement inclusif au bénéfice de toute la communauté

Pour faire du projet Centre Raymond Préfontaine, un développement inclusif au bénéfice de toute la communauté Pour faire du projet Centre Raymond Préfontaine, un développement inclusif au bénéfice de toute la communauté Mémoire Présenté à : L Office de consultation publique de Montréal Présenté par : Personne

Plus en détail

Analyse du financement du réseau stratégique des projets routiers afin de libérer des fonds pour le Transport Collectif

Analyse du financement du réseau stratégique des projets routiers afin de libérer des fonds pour le Transport Collectif Analyse du financement du réseau stratégique des projets routiers afin de libérer des fonds pour le Transport Collectif résumé Présentation faite devant la Communauté Métropolitaine de Montréal Par Pierre

Plus en détail

ZONES COMMERCIALES Beaulieu 1 se refait une beauté

ZONES COMMERCIALES Beaulieu 1 se refait une beauté 14 LE DOSSIER ZONES COMMERCIALES Beaulieu 1 se refait une beauté POINT COMMUN LE MAG DE L AGGLO DE LA ROCHELLE 15 Symbole de modernité dans les années 1970, la zone commerciale de Beaulieu s est développée

Plus en détail

Les. quartiers. Réalisons ensemble nos quartiers culturels

Les. quartiers. Réalisons ensemble nos quartiers culturels Les quartiers culturels Réalisons ensemble nos quartiers culturels Plan de mise en œuvre juin 2013 Enrichir les expériences en matière d art, de culture, de patrimoine vécues par les Montréalais non seulement

Plus en détail

Generali Patrimoine. Espace Horizon 8. De nouvelles perspectives pour votre épargne

Generali Patrimoine. Espace Horizon 8. De nouvelles perspectives pour votre épargne Generali Patrimoine Espace Horizon 8 De nouvelles perspectives pour votre épargne Generali, dans le monde (1) ITALIE 23,5 milliards Allemagne 17,2 milliards FRANCE 11 milliards EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE

Plus en détail

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Les systèmes de transport intelligents au service du Plan de transport de la Ville de Montréal Marc Blanchet, Ville de

Plus en détail

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire Dossier de presse Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados 02 31 57 11 20-06 98 96 05 45 - presse@calvados.fr 1 Sommaire Avant-propos p. 3 Les choix stratégiques du Calvados

Plus en détail

Lieu historique national du. Canal-de-Lachine. Projet de plan directeur pour le lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine

Lieu historique national du. Canal-de-Lachine. Projet de plan directeur pour le lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine Lieu historique national du Canal-de-Lachine Projet de plan directeur pour le lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine Le présent document présente les grandes lignes du projet de plan directeur

Plus en détail

Stratégie économique pour la Francophonie

Stratégie économique pour la Francophonie XV e Conférence des chefs d État et de gouvernement des pays ayant le français en partage Dakar (Sénégal), les 29 et 30 novembre 2014 Stratégie économique pour la Francophonie Préambule : La Francophonie

Plus en détail

Yaoundé, le 17 mai 2016

Yaoundé, le 17 mai 2016 CONFERENCE ECONOMIQUE INTERNATIONALE «INVESTIR AU CAMEROUN, TERRE D ATTRACTIVITES» (Yaoundé, 17-18 mai 2016) ********** DISCOURS D OUVERTURE DE S.E.M. PAUL BIYA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN.

Plus en détail

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Libérer le potentiel du Nord pour aider à créer un meilleur Canada Page 1 sur 10 Le gouvernement du Yukon est heureux

Plus en détail

Avis n 2016-004 du 13 janvier 2016 portant sur le projet d ordonnance relative aux gares routières et emplacements d arrêt

Avis n 2016-004 du 13 janvier 2016 portant sur le projet d ordonnance relative aux gares routières et emplacements d arrêt Avis n 2016-004 du 13 janvier 2016 portant sur le projet d ordonnance relative aux gares routières et emplacements d arrêt L Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (ci-après l Autorité),

Plus en détail

L Alliance pour l avenir des villes. Projet de texte soumis à la discussion et au débat

L Alliance pour l avenir des villes. Projet de texte soumis à la discussion et au débat Réunion du Groupe consultatif Montréal, Canada - 12-13 juin 2000 CG/2 L Alliance pour l avenir des villes Projet de texte soumis à la discussion et au débat L ALLIANCE POUR L AVENIR DES VILLES L Alliance

Plus en détail

LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire

LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire GUIDE DE SUGGESTIONS D ACTIVITÉS PAGE 1 Les Journées de la persévérance scolaire...3 La situation au Centre-du-Québec...4 Encourager les jeunes à persévérer...5

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE NATURELLEMENT MONTRÉALAIS

PLANIFICATION STRATÉGIQUE NATURELLEMENT MONTRÉALAIS PLANIFICATION STRATÉGIQUE NATURELLEMENT MONTRÉALAIS 2015-2018 Suzanne Décarie Conseillère de la Ville District de Pointe aux Trembles 514 515 7224 Richard Guay Conseiller de la Ville District de La Pointe

Plus en détail

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DESCRIPTION Le Fonds collège-industrie pour l innovation (FCII)

Plus en détail

Planification à long terme des investissements Comité sectoriel Projets Promoteurs

Planification à long terme des investissements Comité sectoriel Projets Promoteurs Planification à long terme des investissements Comité sectoriel Projets Promoteurs Présentation aux commission conjointes Direction du développement économique et urbain 29 Septembre 2010 1 Plan de la

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE Saint-Damien, aujourd hui et demain

PLAN STRATÉGIQUE Saint-Damien, aujourd hui et demain PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 Saint-Damien, aujourd hui et demain MOT DE VOS ÉLUS Saint-Damien est riche de son patrimoine naturel, de son offre diversifiée en loisirs et en activités culturelles, et de sa

Plus en détail

Politique d investissement du Fonds de développement et de promotion touristique de la Matawinie

Politique d investissement du Fonds de développement et de promotion touristique de la Matawinie Politique d investissement du Fonds de développement et de promotion touristique de la Matawinie Préambule La politique d investissement de la MRC de Matawinie repose sur la base de la viabilité. Celle-ci

Plus en détail

Vu les informations complémentaires reçues en date du 11 décembre 2015

Vu les informations complémentaires reçues en date du 11 décembre 2015 1/12 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 07/2016 du 10 février 2016 Objet: Demande de l ASBL Identifin d accéder aux données du Registre national en vue de permettre aux entreprises

Plus en détail

Conseil d administration de. l Association des économistes québécois LE PROJET DE LOI 123 : UN BON VÉHICULE MAIS POUR ALLER OÙ?

Conseil d administration de. l Association des économistes québécois LE PROJET DE LOI 123 : UN BON VÉHICULE MAIS POUR ALLER OÙ? Conseil d administration de l Association des économistes québécois LE PROJET DE LOI 123 : UN BON VÉHICULE MAIS POUR ALLER OÙ? MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE DES FINANCES PUBLIQUES 18 novembre

Plus en détail

LES MÉCANISMES DE MISE EN ŒUVRE ET DE SUIVI DES PROJETS URBAINS : LE CAS DU DISTRICT GRIFFIN

LES MÉCANISMES DE MISE EN ŒUVRE ET DE SUIVI DES PROJETS URBAINS : LE CAS DU DISTRICT GRIFFIN MISE EN ŒUVRE ET DE DISTRICT GRIFFIN La friche industrielle de Griffintown Vue sur le centre-ville de Montréal à partir bassin Peel Stationnement au coin des rues Wellington et Shannon Source : Xan Shian

Plus en détail

QUARTIER D AFFAIRES DURABLE

QUARTIER D AFFAIRES DURABLE 1 2 innoparcalbatros.com Coordination : Service des communications et Développement économique Graphisme : Must Communications Impression : XXXXXX Achevé d imprimer : XXXXXX 2014 English version available

Plus en détail

SAINTE-CATHERINE OUEST S OUVRE À VOS IDÉES

SAINTE-CATHERINE OUEST S OUVRE À VOS IDÉES SAINTE-CATHERINE OUEST S OUVRE À VOS IDÉES DÉMARCHE DE CONSULTATION DES MONTRÉALAIS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DE L ÉTAPE 2 (septembre et octobre 2014) ET CONCLUSIONS DE LA DÉMARCHE 5 mai 2015 tables des matières

Plus en détail

01 La Genèse Un Opérateur privé

01 La Genèse Un Opérateur privé 01 La Genèse Un Opérateur privé 01 - NAISSANCE D ARENA 92 Jacky Lorenzetti, président d Ovalto Investissement Créateur de Foncia Se lance dans une nouvelle vie professionnelle autour de 4 «métiers passion»

Plus en détail

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9 Profil de l habitation Village urbain 8 Volume 3 cahier 9 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Population, ménages et logements en propriété...4 Logements en propriété...4 Âge des soutiens

Plus en détail

LE SHOPPING EN MODE PLAISIR LES ALLÉES SHOPPING DE BAYONNE - ONDRES

LE SHOPPING EN MODE PLAISIR LES ALLÉES SHOPPING DE BAYONNE - ONDRES LE SHOPPING EN MODE PLAISIR LES ALLÉES SHOPPING DE BAYONNE - ONDRES Dossier de Presse Février 2016 CREATIVE RP 124, avenue de Villiers 75017 PARIS www.creativerp.fr CONTACT PRESSE Judith Layani 01 45 00

Plus en détail

Commune d Illzach. Règlement local de publicité

Commune d Illzach. Règlement local de publicité Commune d Illzach Règlement local de publicité Mars 2005 SOMMAIRE Chapitre 1 : Dispositions applicables à l ensemble de la zone de publicité restreinte... 5 Titre 1 -Dispositions générales... 5 Article

Plus en détail

Note de propositions Consultations prébudgétaires 2014-2015

Note de propositions Consultations prébudgétaires 2014-2015 Rencontre avec Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie du Québec, 24 janvier 2014 Note de propositions Consultations prébudgétaires 2014-2015 REPRÉSENTATION POLITIQUE / INFORMATION STRATÉGIQUE

Plus en détail

FICHE SYNTHÈSE R.C.A.2V.Q. 143

FICHE SYNTHÈSE R.C.A.2V.Q. 143 FICHE SYNTHÈSE ARRONDISSEMENT DES RIVIÈRES QUARTIER DUBERGER-LES SAULES ZONES VISÉES : 22218MB, 22226CB ET 22501IA MODIFICATION AU RÈGLEMENT R.C.A.2V.Q. 4 RESPONSABLE : CHRISTIAN LEPAGE Projet de modification

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre

Chapitre V La mise en œuvre Chapitre V La mise en œuvre Introduction Les plans de mise en œuvre déterminent précisément les mesures et les actions projetées par les autorités locales et la MRC de La Nouvelle-Beauce en rapport avec

Plus en détail

Un nouvel EHPAD de 77 places

Un nouvel EHPAD de 77 places Un nouvel EHPAD de 77 places Organisé autour d un patio, le nouvel Établissement d hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD) a été conçu par l agence Quadra Architectes. Espaces conviviaux, ateliers

Plus en détail

PROJET VARAPPE : LOGEMENT DE TRANSIT

PROJET VARAPPE : LOGEMENT DE TRANSIT PROJET VARAPPE : LOGEMENT DE TRANSIT Un premier pas vers l autonomie PRÉSENTATION DE LA VARAPPE La Varappe est un service d accompagnement à l autonomie travaillant dans le contexte de l Aide à la Jeunesse

Plus en détail

Malartic 3 octobre 2015

Malartic 3 octobre 2015 Malartic 3 octobre 2015 Valeur immobilière et potentiel de revente Inventaire des impacts Zone 1 et 2 Chambre de commerce. Perte d attraction pour les nouveaux arrivants. Perte de valeur de ma maison :

Plus en détail

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Intervention du Docteur Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 12 octobre

Plus en détail

Réfection du complexe Turcot

Réfection du complexe Turcot Enjeux et opportunités Réfection du complexe Turcot Novembre 2009 Le projet du MTQ Travaux touchant les échangeurs Turcot, De la Vérendrye, Angrignon et Montréal-Ouest ainsi que les autoroutes A15, A720

Plus en détail

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs Atelier : MC-16 Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs AQISEP - 24 mars 2010 Animateurs : Michel Bernard, CREP, CSDM Pierre Campeau, CREP, CSDM Stéphanie Guérette, CEIQ Les entreprises

Plus en détail

pl. de Démolition la Garee 2 du dossier : Pully, le

pl. de Démolition la Garee 2 du dossier : Pully, le Municipalité Préavis N 2-201 au Conseil communal 11 Immeublee locatiff sis à la pl. de Démolition la Garee 2 Crédit demandé CHF 285'000.00 Responsabilité(s) du dossier : Direction de l urbanisme et de

Plus en détail

2154 Chemin Chambly, bureau 250, Longueuil J4J 3Y7 1

2154 Chemin Chambly, bureau 250, Longueuil J4J 3Y7 1 2154 Chemin Chambly, bureau 250, Longueuil J4J 3Y7 1 Fondé en 1995, nous sommes un organisme: Sans but lucratif nos membres viennent de toutes les régions du Québec reconnu par le MTQ Membre de la table

Plus en détail

(expo)67 revisited. APA 1301 démarches paysagères automne 2006. professeurs : Thilo Folkerts, Roberto Zancan

(expo)67 revisited. APA 1301 démarches paysagères automne 2006. professeurs : Thilo Folkerts, Roberto Zancan Université de Montréal - Faculté de l aménagement - École de l architecture de paysage (expo)67 revisited APA 1301 démarches paysagères automne 2006 professeurs : Thilo Folkerts, Roberto Zancan (0) GRANDIR

Plus en détail

Agenda territorial de l Union européenne. Vers une Europe plus compétitive et durable avec des régions diverses

Agenda territorial de l Union européenne. Vers une Europe plus compétitive et durable avec des régions diverses Agenda territorial de l Union européenne Vers une Europe plus compétitive et durable avec des régions diverses Accepté à l occasion de la Réunion informelle des ministres du Développement urbain et de

Plus en détail

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 47 Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Présentation Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales,

Plus en détail

DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES

DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE ET PARCELLAIRE CONJOINTE RELATIVE AU PROJET DE CREATION D UN EQUIPEMENT POUR LA PETITE ENFANCE, sis 1 avenue

Plus en détail

Norcum Holdings Ltd. Secteur Pierrefonds-Ouest. Présentation à l OCPM. 9 Mai 2017

Norcum Holdings Ltd. Secteur Pierrefonds-Ouest. Présentation à l OCPM. 9 Mai 2017 Secteur Pierrefonds-Ouest Présentation à l OCPM 9 Mai 2017 Localisation Propriété de Norcum Holdings Ltd. Figure - Extrait du plan du document d information (OCPM, 2016) 2 Propriété de Westend Shop Center

Plus en détail

au troisième trimestre de 2000

au troisième trimestre de 2000 Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au troisième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques: En l an 2000, la croissance devrait dépasser 4 % Page

Plus en détail

ANALYSE DE PROJET URBAIN: LE NOUVEAU QUARTIER ANGRIGNON

ANALYSE DE PROJET URBAIN: LE NOUVEAU QUARTIER ANGRIGNON Urbanisme Mise en contexte Les stationnements EXTÉRIEURS occupent une GRANDE PARTIE du territoire, typique des SECTEURS PÉRIPHÉRIQUES L arrondissement LASALLE est situé au sud de l île de Montréal entre

Plus en détail

PPU FARM POINT CAFÉ VILLAGEOIS DU 16 MARS 2013 RAPPORT DE CONSULTATION

PPU FARM POINT CAFÉ VILLAGEOIS DU 16 MARS 2013 RAPPORT DE CONSULTATION PPU FARM POINT CAFÉ VILLAGEOIS DU 16 MARS 2013 RAPPORT DE CONSULTATION AVRIL 2013 1 RAPPEL DES OBJECTIFS DU PPU FARM POINT La Municipalité de Chelsea a entrepris d élaborer un programme particulier d urbanisme

Plus en détail

Pourquoi investir en BULGARIE? La Bulgarie

Pourquoi investir en BULGARIE? La Bulgarie Pourquoi investir en BULGARIE? La Bulgarie Superbe pays émergeant qui sort d'une période difficile de changement avec l abandon du communisme. Au-delà de sa situation géographique privilégiée et du haut

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

Webémission. Propositions sur la planification fiscale au moyen de sociétés privées Le 4 octobre 2017

Webémission. Propositions sur la planification fiscale au moyen de sociétés privées Le 4 octobre 2017 Webémission Propositions sur la planification fiscale au moyen de sociétés privées Le 4 octobre 2017 Il pourrait s agir des changements les plus importants apportés à la politique fiscale canadienne depuis

Plus en détail

Nice, le bon tempo. Place du Général de Gaulle

Nice, le bon tempo. Place du Général de Gaulle Nice, le bon tempo Entre ville baroque et ville du 21ème siècle, Nice conserve un excellent rythme. Tout en respectant son patrimoine historique, elle a su se moderniser et intégrer de nouvelles réalisations,

Plus en détail

L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017

L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 Février 2016 Introduction et sommaire L Association canadienne des professeures et professeurs

Plus en détail

Organiser et valoriser un secteur des plus prometteurs

Organiser et valoriser un secteur des plus prometteurs Organiser et valoriser un secteur des plus prometteurs PLAN STRATÉGIQUE 2005-2010 Secteur agricole et agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches RÉALISATION Le présent plan stratégique a été réalisé sous

Plus en détail

Des tod dans la région de montréal? le cas de la gare saint-léonard du projet de train de l est

Des tod dans la région de montréal? le cas de la gare saint-léonard du projet de train de l est Des tod dans la région de montréal? le cas de la gare saint-léonard du projet de train de l est Mise en contexte En raison d une urbanisation qui progresse rapidement, les villes et les régions métropolitaines

Plus en détail

La modernisation de la Maison de Radio-Canada et le développement de son site

La modernisation de la Maison de Radio-Canada et le développement de son site La modernisation de la Maison de Radio-Canada et le développement de son site Intégration sociale Consultation publique Séance d information thématique Le 20 novembre 2008 Conditions de succès 1. Adapter

Plus en détail

Allocution de la coordonnatrice au développement du. Fonds québécois d habitation communautaire, madame Andrée Richard. La politique de l habitation :

Allocution de la coordonnatrice au développement du. Fonds québécois d habitation communautaire, madame Andrée Richard. La politique de l habitation : Allocution de la coordonnatrice au développement du Fonds québécois d habitation communautaire, madame Andrée Richard À l occasion du 35 e congrès de l ACHRU La politique de l habitation : pour une démarche

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER DE SAINT-JEAN-BAPTISTE Plan d action Adopté le 21 juin 2016

CONSEIL DE QUARTIER DE SAINT-JEAN-BAPTISTE Plan d action Adopté le 21 juin 2016 CONSEIL DE QUARTIER DE SAINT-JEAN-BAPTISTE Plan d action 2016-2019 Adopté le 21 juin 2016 Activités Responsables Partenaires Répondre au mandat de consultations publiques de la Mener, au besoin, des consultations

Plus en détail

Transport et logistique en Méditerranée du Sud, sur la voie de la compétitivité pour rejoindre les économies émergentes

Transport et logistique en Méditerranée du Sud, sur la voie de la compétitivité pour rejoindre les économies émergentes Transport et logistique en Méditerranée du Sud, sur la voie de la compétitivité pour rejoindre les économies émergentes Younes Tazi. Directeur général de l Agence marocaine de Développement de la Logistique

Plus en détail

PROPOSITION D UN PLAN QUINQUENNAL DE MAIN-D ŒUVRE POUR LES UNITÉS ADMINISTRATIVES

PROPOSITION D UN PLAN QUINQUENNAL DE MAIN-D ŒUVRE POUR LES UNITÉS ADMINISTRATIVES PROPOSITION D UN PLAN QUINQUENNAL DE MAIN-D ŒUVRE 2013-2018 POUR LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE L APPLICATION DE CRITÈRES PARAMÉTRIQUES DE 2009 2013 À UNE PLANIFICATION STRATÉGIQUE DE LA MAIN-D ŒUVRE 2013-2018

Plus en détail

Colloque EcoQuartiers en Lorraine 22 novembre 2010 à Nancy

Colloque EcoQuartiers en Lorraine 22 novembre 2010 à Nancy Colloque EcoQuartiers en Lorraine 22 novembre 2010 à Nancy Nancy Grand-cœur: l un des 6 territoires à enjeux du Grand Nancy Nancy Grand-cœur: l émergence d un quartier durable Nancy Grand-cœur: l émergence

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016 PLAN LOCAL D'URBANISME VILLE DE COLMAR LE PLAN LOCAL D URBANISME 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 26 JANVIER 2016 ORDRE DU JOUR QU EST-CE

Plus en détail

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot GRAME Groupe de recherche appliquée en macroécologie WWW.GRAME.ORG Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Plus en détail

Analyse : Ouverture du câble à la concurrence

Analyse : Ouverture du câble à la concurrence Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse : Ouverture du câble à la concurrence Olivier Colin Novembre 2015 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique :

Plus en détail

Adapter la stratégie de développement durable du gouvernement québécois à la réalité montréalaise

Adapter la stratégie de développement durable du gouvernement québécois à la réalité montréalaise Adapter la stratégie de développement durable du gouvernement québécois à la réalité montréalaise Mémoire soumis par le Et présenté à la Commission des transports et de l environnement À l égard du projet

Plus en détail

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic Dossier de presse Pornic, le 8 juillet 2011 Sommaire I- Un village d artisans TPE à Pornic : un tremplin pour les petites entreprises des secteurs de

Plus en détail