UNIVERSITE PARIS 6 - PIERRE ET MARIE CURIE U.F.R DE SCIENCES THESE DE DOCTORAT DE L UNIVERSITE PARIS 6. Spécialité : Réseaux Informatiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE PARIS 6 - PIERRE ET MARIE CURIE U.F.R DE SCIENCES THESE DE DOCTORAT DE L UNIVERSITE PARIS 6. Spécialité : Réseaux Informatiques"

Transcription

1 UNIVERSITE PARIS 6 - PIERRE ET MARIE CURIE U.F.R DE SCIENCES THESE DE DOCTORAT DE L UNIVERSITE PARIS 6 Spécialité : Réseaux Informatiques présentée par Tuan Loc NGUYEN Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE PARIS 6 Sujet de la thèse Archises - Nouvelle Architecture pour la Création de Services à valeur ajoutée dans la Téléphonie sur IP Soutenue le 9 septembre 2004, devant le jury composé de : Francine KRIEF Rapporteur Professeur à l Université Bordeaux 1 Bernard COULETTE Rapporteur Professeur à l Université Toulouse 2 Guy PUJOLLE Directeur de thèse Professeur à l Université Paris 6 Jean-Marc GEIB Examinateur Professeur à l Université de Lille 1 Dominique GAÏTI Examinateur Professeur à l Université de Troyes Alix MUNIER Examinateur Professeur à l Université Paris 12

2

3 UNIVERSITE PARIS 6 - PIERRE ET MARIE CURIE U.F.R DE SCIENCES THESE DE DOCTORAT DE L UNIVERSITE PARIS 6 Spécialité : Réseaux Informatiques présentée par Tuan Loc NGUYEN Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE PARIS 6 Sujet de la thèse Archises - Nouvelle Architecture pour la Création de Services à valeur ajoutée dans la Téléphonie sur IP Soutenue le 9 septembre 2004, devant le jury composé de : Francine KRIEF Rapporteur Professeur à l Université Bordeaux 1 Bernard COULETTE Rapporteur Professeur à l Université Toulouse 2 Guy PUJOLLE Directeur de thèse Professeur à l Université Paris 6 Jean-Marc GEIB Examinateur Professeur à l Université de Lille 1 Dominique GAÏTI Examinateur Professeur à l Université de Troyes Alix MUNIER Examinateur Professeur à l Université Paris 12

4

5 Ne baissez pas les bras Quand parfois rien ne veut s arranger Quand la route, pénible, continue de monter Quand les fonds sont en baisse, les dettes amoncelées Quand vous voulez sourire et que vous soupirez Quand tout vous presse et que vous êtes surmenés Faites une pause, mais ne baissez pas les bras. La vie est surprenante avec ses volte-face Chacun de nous un jour l a constaté Maints échecs en succès ont été transformés Celui qui est en tête est parfois dépassé Ne baissez pas les bras, bien que l allure soit lente Un petit vent nouveau peut vous faire triompher. Le but est bien souvent à portée de la main De l homme fatigué, affaibli et chancelant Il arrive au vainqueur parfois de renoncer, Alors que la victoire est au bout du chemin C est après qu il comprend mais hélas trop tard, Combien il était près de la couronne d or? Le succès, c est l échec qui change soudain de cap Et contourne très loin les nuages du doute Et nul ne peut rien dire si le but se rapproche. Il peut être tout près alors qu il semble loin Plongez dans la bagarre lors que vous êtes en tête Et lorsque tout va mal ne baissez pas les bras. [Auteur inconnu] A mon père, Ton Ba Nguyen, ma mère, Thi Phuoc Truong, mon frère, Tuan Anh Nguyen.

6

7 1 REMERCIEMENTS D abord, je tiens à remercier mes parents de m avoir énormément encouragé et soutenu pendant la réalisation de cette thèse. Je tiens à remercier mon professeur Monsieur Guy Pujolle de m avoir accueilli dans son équipe de recherche, d avoir dirigé mes travaux de recherche avec patience et intérêt mes travaux. Egalement, Monsieur Hongloc Nguyen, qui fut mon responsable au début de ma thèse à Matra Nortel Communications et Madame Odile Fernandez de sa gentillesse et de m avoir encadré dans son équipe R&D à EADS-Télécom. Je tiens à remercier sincèrement Madame Francine Krief, Professeur à l Université Bordeaux 1 et Monsieur Bernard Coulette, Professeur à l Université Toulouse 2 le Mirail, d avoir accepté d être rapporteurs. J en suis très honoré. J adresse mes remerciement à Madame Alix Munier, Professeur à l Université Paris 6, à Madame Dominique Gaïti, Professeur à l Université de Troyes, à Monsieur Jean-Marc Geib, Professeur à l Université de Lille 1 pour avoir accepté d être membre de mon jury de thèse et tous les bons conseils qu ils m ont donnés. Je voudrais également remercier mes collègues, mes amis du Lip6 et d EADS- Télécom R&D pour leur accueil chaleureux, l ambiance amicale et aussi d être resté avec moi, si tard, de nombreuses soirées. Je tiens à remercier plus particulièrement Phong Nhien Hung Tran, Bao Tran Tran, Hai Quan Nguyen, Gilbert Sawma, Jocelyne Elias, Tony Tite, Khi Van Thai, Morsi Berguiga pour leurs nombreux conseils et pour leur soutien. Enfin, je suis très heureux d avoir bien accompli ce travail aujourd hui. Un grand merci pour tous.

8

9 Résumé 3 Résumé Archises (Architecture of Intelligent Semantic Services) : Nouvelle Architecture pour la Création de Services à valeur ajoutée dans la Téléphonie sur IP. Ce travail propose d explorer une architecture intitulée Archises (Architecture of Intelligent Semantic Services) : l'architecture d'intermédiation intelligente. Ce nouveau concept s inspire du concept d'intermédiation et des architectures «intelligentes» venant du monde d Internet et des Télécommunications. Le concept d intermédiation préconise la fédération des services qui permettra d ajouter de la valeur en combinant différents services fournis par les producteurs. Le niveau d'intermédiation permettra également aux terminaux de différents types d'accéder à divers types de services. Les architectures intelligentes préconisent la séparation de la logique de services et du traitement de services. Cette séparation permet le développement de nouveaux services sans être obligé de modifier et de mettre à jour les codes dans ces systèmes de plus en plus complexes. Les principales recherches dans Archises vont du réseau intelligent des systèmes de télécommunications à l architecture Web Services en passant par les techniques classiques d assemblage de composants : interfaces de programmation, contraintes architecturales, protocoles et fonctions, objets et composants réutilisables, interactions entre des composants. Plus particulièrement, Archises permet de créer rapidement de nouveaux services à valeur ajoutée dans la téléphonie sur IP, un des domaines importants de l informatique du futur. En fait, la téléphonie sur IP n'est pas moins chère, ni meilleure, ni différente de la téléphonie classique. Donc l arrivée de la téléphonie IP sur le marché est un défi difficilement surmontable. L'une des solutions pour résoudre ce problème est de combiner le service téléphonique IP avec d'autres services classiques du monde IP, tels que le Web, la messagerie électronique Le nombre de services à valeur ajoutée dans la téléphonie sur IP résultant de cette combinaison peut croître de manière exponentielle grâce à l'application du nouveau concept de réseau intelligent d'intermédiation Archises. La recherche dans le domaine du logiciel est concentrée sur la méthodologie de conception et sur la conception du logiciel. La recherche dans le domaine des réseaux s est basée sur la communication entre des systèmes et la gestion des performances des communications. Archises est donc une jonction entre deux mondes : logiciel et réseau.

10

11 Résumé 5 Abstract Architecture of Intelligent Semantic Services (Archises) : New Architecture for Service Creation in the Telephony over IP. What will the Internet look like in the future? How will one program or one service interact with one another? How will a new service in the network be rapidly created? That why we propose a new architecture Archises (Architecture of Intelligent Semantic Services). Its goal is to explore the new concept of intelligent intermediation networking resulting from the integration of the Internet intermediation concept and the intelligent network concept of the telecommunications world. The intelligence of service occurs in the heart of the traditional telecommunications networks and the advancement of the Internet intermediation involves the displacement of the intelligence at the edge of the network. This new architecture of services will be progressively validated and refined by the experimentation of a prototype developed all along this thesis. Archises proposes to realize a prototype, which allows to refine the intermediation services architecture, by integrating the more representative servers of the Internet of the future, such as SIP telephony server, LDAP directory, Web server, DBMS. Archises is motivated by the desire to create and evaluate the architectural design of network-based application software through principled use of the telecommunications intelligent network, the Web Services architecture and the classical techniques of service assembly like architectural constraints, protocols, functions, objects and reusable composants, the interaction among theses composants. More particularly, Archises can create new value-added services in the IP telephony, one of the important domains in the future. It is neither cheaper nor better than the classical telephony, but its difference is to combine the IP telephony service with the other services in the IP world like Web, , messenger to create the value-added services. This dissertation explores a junction on the frontiers of two research disciplines in computer science: software and networking. Software has long been concerned with the categorization of software designs and the development of design methodologies, but has rarely been able to objectively evaluate on system behavior. Networking is concentrated in the communication between systems and improving the performance of communication techniques. Archises is the junction of software and networking. The main objective of Archises is the simplification of development of value-added services in any network. End-users do not care about technology. Value is in services.

12

13 Table des matières 7 TABLE DES MATIÈRES «Comment créer les services meilleurs aux tarifs les plus bas avec des exigences de qualité de service toujours plus grandes» REMERCIEMENTS... 1 Résumé... 3 Abstract... 5 TABLE DES MATIÈRES... 7 TABLE DES FIGURES Chapitre 1 : Introduction générale Contexte de création rapide de nouveaux services Notre approche - la naissance Archises...17 Chapitre 2 : Etat de l art Concept d Intermédiation Objectif de l intermédiaire Avantages et inconvénients du concept d intermédiation Intermédiaire vers infomédiaire (cyber-intermédiaire) Présentation d infomédiaire Théorie économique: nouveaux coûts de transaction et nouveaux intermédiaires Intelligence dans l Intermédiation (modèle OSI) Intermédiation dans la littérature Concept Portail de Yahoo! Cocoon Présentation Cocoon Objectif de Cocoon Avantages de Cocoon : Inconvénients de Cocoon Conclusion Concept de BEA (Quick Silver, Liquid computing)...35

14 8 Table des matières Hub d information (système des compagnies aériennes) Conclusion du concept d'intermédiation Composant & Réseau Intelligent Réseau intelligent & recommandation Q12xx (UIT-T) Le modèle de réseau intelligent : Réseau Intelligent & Composant Composant SIB (Service Independent Building Block) Les 14 SIBs de base dans le réseau intelligent Le processus d assemblage des SIBs Evaluation de SIB Conclusion de réseau intelligent Assemblage de composant Définition de composant Composant & Programmation en langage modulaire (Basic) Description de programmation modulaire Module (composant) = interfaces + corps + initialisation (variables) Composant & Programmation en langage fonctionnel (C, Pascal) Description de la Programmation en langage fonctionnel Composant (service)=objets-nom+messages Composant & Programmation orientée objet (C, Java) Rappel du langage d objet : service (composants )=objets-nom+messages Composant & Programmation orientée composant (C#) Composant vs Objet service (composants)=components+scripts+glues Composant dans la programmation orientée composant vs composant dans la programmation orientée objet Composant & Web Services (.NET, J2EE) Description Web Services Web Services (composants)=http+composant =SOAP + composant + WSDL Transformation & composant Définition de transformation Feuille de style XSLT Evaluation de XSLT Conclusion sur l assemblage de composant Architectures intelligentes pour la création de services Framework.NET 2.x de Microsoft Evolution de système opération & présentation de Framework.NET Pourquoi le framework.net? Moteur d assemblage «Commun Runtime Language» Définition du moteur Visual Studio.NET CLR MSIL (Microsoft Intermediate Language) Architecture.NET Assemblage de composants dans.net Conclusion de.net JAIN-Sun (Java Advanced Intelligent Network) un modèle appliqué de réseau intelligent CTI (Couplage Téléphonie Informatique) Conclusion sur les architectures intelligentes...77

15 Table des matières 9 Chapitre 3 : Architecture Archises Architecture n-tiers d Archises Architecture Archises détaillée Présentation Connecteur (virtual application) Transformateur & enrichissement Mécanisme de transformation Archises Langage de transformation de service Déclencheur (ou triggering) Moteur d assemblage d Archises Adapter à tout type de terminal Environnement de Création de Services Le besoin d un environnement de création de services dans Archises Les acteurs dans le processus de création de services RSCE environnement de création rapide de nouveaux services Langage SCDL (Service Creation Description Language) de création de services Les mécanismes d Archises écrits en SCDL SCDL dans le mécanisme de transformation SCDL dans le mécanisme de déclenchement Services à valeur ajoutée dans Archises Fonctionnement des mécanismes dans Archises Conclusion Chapitre 4 : Implémentation pour valider Archises Veilles technologies SIP Session Initiation Protocol [wsip] Présentation SIP Principe de fonctionnement de SIP Conclusion de SIP XML (méta-langage) & Web Services Introduction XML Pourquoi XML a-t-il été choisi comme le langage de base dans des mécanismes de base d Archises? LDAP Présentation LDAP Création de nouveaux services avec LDAP Conclusion de LDAP Langage PML (Phone Markup Language) Implémentation pour valider Archises Transformation de services Objectif Contexte de l implémentation Architecture de l implémentation du connecteur LDAP Agent LDAP Opération BIND...138

16 10 Table des matières Opération UNBIND Opération SEARCH Agent services LDAP Formatage d'un écran pour l'affichage Ajout de l'intrusion Transformation en message XML Transformation en écran logique Transformation d'affichage Traduction des labels Traitement d'un message ascendant Exemple de la recherche d'un abonné Création de services d Archises Objectif Mécanisme de fonctionnement Mise en œuvre de la fonction Plate-forme de test Exemple : fichiers PML utilisés pour les testes Conclusion Chapitre 5 : Architecture généralisée Définition des termes Composant Composant classique Composant d Archises Assembleur (glue) Déclencheur (triggering-script) Adaptateur Architecture (framework de test) Service d Archises Service Service intelligent Intelligence Service intelligent Service intelligent avec sémantique d Archises Sémantique Service intelligent avec sémantique Service d Archises - Intelligent Semantic Service Conclusion Archises = inter-services + intra-services Service = composant(s) + architecture + [assembleur(s)] + [adaptateur(s)] + [(déclencheur(s)] Chapitre 6 : Conclusion et Perspectives Conclusion Evaluation...165

17 Table des matières Perspectives Voitures intelligentes en réseau Domaine de gestion dans les réseaux Archises appliquée dans le réseau de capteurs Bibliographie Articles Brevets Ouvrages RFC Web Thèses Acronymes Annexe A : grammaire du langage SCDL Annexe B (4.2.1) : recherche d un abonné Annexe C (4.2.2) : fichiers PML utilisés pour les tests

18 12 Mots-clés Mots-clés : Composant, service à valeur ajoutée, création de services, XML, architecture, réseau intelligent, Archises, intermédiation, téléphonie sur IP. Key words : Composant, value-added service, service creation, XML, architecture, intelligent network, Archises, intermediation, telephony over IP.

19 Table des figures 13 TABLE DES FIGURES Numéro Page Figure 1 : Service partout...16 Figure 2 : Revenu des services à valeur ajoutée dans ToIP...18 Figure 3 : Concept d Intermédiation...22 Figure 4 : Service à valeur ajoutée dans l Intermédiation...23 Figure 5 : Cyber-intermédiaire...26 Figure 6 : Intelligence dans l Intermédiation...31 Figure 7 : Service à valeur ajoutée dans Intermédiation...31 Figure 8 : My Yahoo!...32 Figure 9 : Cocoon...33 Figure 10 : Liquid Computing...35 Figure 11 : Hub d information...37 Figure 12 : Réseau classique vs réseau intelligent...40 Figure 13 : Modèle de réseau intelligent...42 Figure 14 : Composant SIB...44 Figure 15 : Processus d assemblage des SIBs...45 Figure 16 : Services dans le réseau intelligent...47 Figure 17 : Assemblage de composants dans le réseau intelligent...48 Figure 18 : Comparaison les types de composant...49 Figure 19 : Chaîne d assemblage dans littérature...50 Figure 20 : Composant dans la machine à laver...53 Figure 21 : Objet vs composant...59 Figure 22 : Web Services...62 Figure 23 : Web Services SOAP - UDDI...63 Figure 24 : Modèles de services...63 Figure 25 : XSLT...64 Figure 26 : Prix minimum et bon design pour composant...67 Figure 27 : Evolution des langages et l OS...68 Figure 28 : Intelligence dans l évolution des technologies...69 Figure 29 : Architecture.NET & CLR...70 Figure 30 : MSIL & assemblage de composants en.net...71 Figure 31 : Assemblage de composants dans.net...72 Figure 32 : JAIN...74 Figure 33 : CTI...75 Figure 34 : Intelligence dans l architecture x-tiers...80 Figure 35 : Architecture Archises...82 Figure 36 : Connecteur d Archises...84 Figure 37 : Moteur d intégration d Archises...85 Figure 38 : Transformation dans Archises...86 Figure 39 : Mécanisme de déclenchement (triggering) d Archises...87 Figure 40 : Mécanisme de déclenchement (triggering) d Archises...87 Figure 41 : Assemblage des fonctions d Archises...88

20 14 Table des figures Figure 42 : Moteur d assemblage et d intégration d Archises...89 Figure 43 : Adaptation à tout type de terminal d Archises...91 Figure 44 : Adaptation à tout type de terminal d Archises...91 Figure 45 : Terminal très simple...92 Figure 46 : Créateur de service...94 Figure 47 : Création de services...94 Figure 48 : Processus de création de services...95 Figure 49 : Rapid Service Creation Environment...96 Figure 50 : Schéma pour le langage SCDL Figure 51 : SCDL Figure 52 : Mécanisme de déclenchement Figure 53 : Architecture Archises Figure 54 : «Portal Manager» d Archises Figure 55 : Adaptation à tout type de terminal Figure 56 : Transformation Figure 57 : «Triggering» Figure 58 : «Triggering» Figure 59 : SIP Figure 60 : Fonctionnement de SIP Figure 61 : Les codes de messages SIP Figure 62 : Transaction de SIP Figure 63 : LDAP Figure 64 : Fonctionnement de LDAP Figure 65 : LDAP d Archises Figure 66 : Transformation d Archises Figure 67 : Agrégation de services dans Archises Figure 68 : Plate-forme de l implémentation du concept d Archises Figure 69 : Configuration matérielle de la plate-forme de validation d Archises Figure 70 : Composant Figure 71 : Composant d Archises Figure 72 : Assembleur (glue) Figure 73 : Service d Archises Figure 74 : Chaîne d assemblage d Archises Figure 75 : Service intelligent avec sémantique Figure 76 : «Intelligent Semantic Service» d Archises Figure 77 : Intra-services et inter-services d Archises Figure 78 : Perspective d Archises Figure 79 : Un modèle de voiture intelligente de demain (Microsoft) Figure 80 : Evolution dans les voitures Figure 81 : Voitures intelligentes en réseau Figure 82 : La gestion dans le réseau téléphonique Figure 83 : Capteurs (Sensor) Figure 84 : Archises pour le réseau de capteurs Figure 85 : Service à valeur ajoutée d Archises...204

21 1.1 Contexte de création rapide de nouveaux services 15 Chapitre 1 : Introduction générale 1.1 Contexte de création rapide de nouveaux services Dans le passé, quand un client demandait un nouveau service, l opérateur de réseaux devait demander à l équipementier de réseaux (ou de services) de fournir de nouveaux paramètres dans les réseaux ou de créer ou de modifier leur système pour pouvoir satisfaire à cette demande. Du coup, le temps nécessaire pour avoir un nouveau service était trop long car l équipementier devait changer le comportement du système. De plus, les opérateurs dépendaient fortement de leurs fournisseurs car ils sont seuls à être capables de modifier les réseaux. En principe, le délai d attente pour introduire un nouveau service était trop long (de trois à cinq ans) et ne permettait pas à l opérateur de réagir rapidement (de trois à six mois) pour proposer un nouveau service dans le contexte fortement concurrentiel du marché actuel. Evidemment, le fournisseur se trouvait dans une position forte permettant de facturer très cher les services demandés. L environnement de services des opérateurs de télécommunications est aujourd hui particulièrement complexe avec l intégration de services très divers provenant du monde d Internet (figure 1). Cette complexité provient du mariage entre les télécommunications et l informatique. Le réseau intelligent autour du réseau téléphonique classique a longtemps été le vecteur de cette intégration et a permis un certain succès à ce mariage avec l arrivée de services comme la carte prépayée ou le numéro vert. Cependant, il faut noter que la modification ou la création d un nouveau service nécessittait la modification de tous les nœuds du réseau qui sont des commutateurs très complexes et difficilement programmables. D ailleurs, les fournisseurs de services ont toujours tendance à développer des services propriétaires suivant leurs propres normes. Ces contraintes rendent les

22 16 Chapitre 1 : Introduction générale modifications et la création de nouveaux services difficiles et très longues (dix huit mois pour modifier les paramètres d un service ou trois ans pour en créer un nouveau). Ces délais sont bien évidemment incompatibles avec les délai de mise sur le marché de ces services compte tenu du caractère très concurrentiel du marché des télécommunications. De plus, ces services sont très coûteux du fait de la complexité et du nombre de commutateurs à modifier dans le réseau. Figure 1 : Service partout Au cours des années 90, l'europe occupait une position forte dans le secteur des télécommunications mais la généralisation d'internet a introduit une rupture sans précédent, avec une redistribution des rôles et une modification de la chaîne de valeur. En particulier, nous allons assister à l'ère des services toujours meilleurs aux tarifs les plus bas avec les exigences de qualité de service les plus grandes. Il faut donc rechercher des moyens rapides et économiquement rentables pour satisfaire à cette demande. Face à la forte concurrence du marché, il faut faire vite avec les moyens simples [wone].

23 1.2 La naissance Archises Notre approche - la naissance Archises C'est dans ce contexte que nous essayons de proposer une architecture s appelant Archises (Architecture of Intelligent Semantic Services). Archises permet d explorer une nouvelle architecture de services : l'architecture d'intermédiation intelligente. Ce nouveau concept s inspire du concept d'intermédiation et des architectures «intelligentes» venant du monde d Internet et des télécommunications. Le concept d intermédiation préconise la fédération des services, qui permet d ajouter de la valeur en combinant différents services fournis par les producteurs. Le niveau d'intermédiation permet également à des terminaux de différents types d'accéder à différents types de services. Les architectures intelligentes telles que.net de Microsoft [wdotnet], le CTI [achoucti] et JAIN de Sun [wjain] préconisent la séparation de la logique de services et du traitement de services. Elles permettent le développement de nouveaux services sans être obligé de modifier et mettre à jour le système qui est de plus en plus complexe. Archises est une architecture neutre, ouverte, basée sur les standards et sur des composants réutilisables. Elle a pour but de créer de nouveaux services aux tarifs les plus bas avec des exigences de qualité de service les plus grandes. L objectif à long terme d Archises est de placer l intelligence dans la couche applicative du modèle OSI. Archises consiste à étudier et à proposer une nouvelle méthode de création rapide de nouveaux services notamment dans la téléphonie sur IP. La recherche dans le domaine du logiciel est concentrée sur la méthodologie de conception et la conception du logiciel. La recherche dans le domaine des réseaux s est basée sur la communication entre des systèmes et la gestion des performances des communications. Archises est donc une jonction entre deux mondes : logiciel et réseau. Les principales recherches menées dans Archises vont du réseau intelligent des systèmes de télécommunications à l architecture Web Services en passant par

24 18 Chapitre 1 : Introduction générale les techniques classiques d assemblage de composants : interfaces de programmation, contraintes architecturales, protocoles et fonctions, objets et composants réutilisables, interactions entre des composants. Ce concept d Archises est expérimenté dans le contexte d un projet de recherche entre l Université Paris 6 et EADS-Télécom. Il a pour but de valider Archises dans le contexte de la téléphonie sur IP. Nous avons utilisé Archises pour créer de nouveaux services dans la téléphonie sur IP (ToIP), un domaine était encore nouveau lorsque nous avons mené ce travail. La figure 2 illustre le pourcentage de revenu des services à valeur ajoutée dans la téléphonie sur IP qui tient une part très importante dans le revenu global de le ToIP. Figure 2 : Revenu des services à valeur ajoutée dans ToIP (Source: Gartner/Dataquest/Bhwani Shankar/ Voice on the Net/ 03/2000) Archises permet de créer rapidement de nouveaux services, ce qui donne la valeur ajoutée dans la téléphonie sur IP. En fait, la téléphonie sur IP n'est pas moins chère, ni meilleure, ni différente de la téléphonie classique, donc l arrivée de la téléphonie sur IP sur le marché est un défi difficilement surmontable. L'une des solutions pour résoudre ce problème est de combiner le service téléphonique IP avec d'autres

25 1.2 La naissance Archises 19 services classiques du monde IP, tels que le Web, la messagerie électronique, Le nombre de services à valeur ajoutée et ses revenus résultant de cette combinaison peut croître de manière exponentielle grâce à l'application du nouveau concept de réseau intelligent d'intermédiation Archises. Pour résumer, cette thèse contribue à la recherche l architecture Archises pour créer de nouveaux services à valeur ajoutée dans les réseaux. En plus, il contribue le framework d Archises implémenté dans la téléphonie sur IP pour valider le concept d Archises via des composants réutilisables et des contraintes d architecture. Enfin, ce travail permet d élargir le concept d Archises pour devenir une architecture «universelle» dans le futur afin de résoudre d autres problèmes dans le domaine des réseaux. La présente thèse est organisée en six chapitres : Le chapitre 2 présente l état de l art en passant par les techniques d'intermédiation, les techniques d assemblage de composants puis les architectures intelligentes. Celles-ci ont pour but de créer de nouveaux services de manière plus rapide. Dans ce chapitre, on compare les différentes techniques comme les composants du réseau intelligent, les composants dans la programmation modulaire, les composants dans la programmation fonctionnelle, les composants dans la programmation orientée objet et finalement les composants du nouveau paradigme Web Services [wwebservices] [afron]. Plus spécifiquement, une partie de ce chapitre est consacrée à l environnement de création de services en passant par des modèles connus existants tels que SCE (Service Creation Environment) du réseau intelligent, le modèle JAIN de SUN, le modèle dotnet de Microsoft et le CTI et aussi le langage de lien SCDL [anguyen ICCCN02] permettant de créer rapidement de nouveaux services. Le chapitre 3 décrit l architecture Archises (Architecture of Intelligent Semantic Services) que nous avons définie et réalisée pour résoudre le problème de la

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

Introduction aux Composants Logiciels

Introduction aux Composants Logiciels Introduction aux Composants Logiciels Christian Pérez LIP/INRIA Année 2010-11 Plan Introduction aux composants logiciels Pourquoi des composants logiciels Notions de composants logiciels Conclusion Survol

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Archises Nouvelle architecture pour la création de services à valeur ajoutée

Archises Nouvelle architecture pour la création de services à valeur ajoutée Archises Nouvelle architecture pour la création de services à valeur ajoutée Tuanloc NGUYEN 1, Guy PUJOLLE 1, Francine KRIEF 2 1 Laboratoire d Informatique de l Université Paris 6, Lip6, {Tuan-Loc.Nguyen,

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

LA GESTION D ASTREINTE White Paper

LA GESTION D ASTREINTE White Paper LA GESTION D ASTREINTE White Paper GENERALITES SUR LA GESTION D ASTREINTE :... 2 POURQUOI METTRE EN PLACE UNE GESTION D ASTREINTE AUTOMATISEE?... 2 LA TRANSMISSION DE L INFORMATION, LE NERF DE LA GESTION

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

RYANAIR. Ryanair pilote plus efficacement la performance de son site et améliore sa rentabilité grâce aux Web Analytics. Online Intelligence Solutions

RYANAIR. Ryanair pilote plus efficacement la performance de son site et améliore sa rentabilité grâce aux Web Analytics. Online Intelligence Solutions Online Intelligence Solutions RYANAIR Ryanair pilote plus efficacement la performance de son site et améliore sa rentabilité grâce aux Web Analytics CASE STUDY CASE STUDY LE CONTEXTE Client Ryanair Industrie

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Aucune notes personnelles ou documents ne sont autorisés. Lundi 07 juillet 2008 1) Le firewall 1.1) Quelle est la

Plus en détail

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni A propos de Leoni Equipementier automobile de rang 1 -parmi les plus gros et les plus internationalisés-, Leoni est une société allemande

Plus en détail

GarantBox : pour aller plus loin

GarantBox : pour aller plus loin 1 Sommaire Sommaire GarantBox : pour aller plus loin Les acteurs en présence et les intérêts qu ils trouvent dans GarantBox Les utilisateurs Les banques partenaires du projet Les commerces partenaires

Plus en détail

Programmation de services en téléphonie sur IP

Programmation de services en téléphonie sur IP Programmation de services en téléphonie sur IP Présentation de projet mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à la programmation

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées Un cas B-to-C 1 Plan de la présentation Les origines de dématérialisation des factures Enjeux de la dématérialisation Rappel

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Complaints Manager 4/06/2015 Page 1 Arpaweb 2015

Complaints Manager 4/06/2015 Page 1 Arpaweb 2015 Complaints Manager 4/06/2015 Page 1 Table des matières 1. Description du logiciel... 3 Le chapitre Dossier... 3 Le chapitre Plaignant... 5 Le chapitre Action... 6 Le chapitre Document... 7 La page d accueil...

Plus en détail

Guide Reseller Onbile

Guide Reseller Onbile Guide Reseller Onbile Cher Revendeur, Avez-vous un doute en ce qui concerne le fonctionnement du Panneau d Administration du Plan Reseller de Onbile? Le guide Reseller Onbile est ce dont vous avez besoin!

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR)

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Enjeux et Réglementation de la VoIP Abossé AKUE-KPAKPO Telecom Manager Chair SG3RG-AFR +226

Plus en détail

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s Mickaël Mickaël BLANCHARD BLANCHARD Préface de Sébastien L e p e r s Magento Préface de Sébastien L e p e r s Magento Réussir son site e-commerce Réussir son site e-commerce, ISBN : 978-2-212-12515-3 Avant-propos

Plus en détail

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS G en om3: Building middleware-independent robotic components Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS Pablo Rauzy 15 février 2011 Table des matières 1 G en om3 :

Plus en détail

Université Montpellier I UFR Administration Économique et Sociale (AES) DU Création et Maintenance de Sites Internet E-CRM

Université Montpellier I UFR Administration Économique et Sociale (AES) DU Création et Maintenance de Sites Internet E-CRM Université Montpellier I UFR Administration Économique et Sociale (AES) DU Création et Maintenance de Sites Internet E-CRM Présentée par Yun LIU 06/2010 Introduction PLAN Présentation de l'e-crm Les principaux

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

B1-4 Administration de réseaux

B1-4 Administration de réseaux B1-4 Administration de réseaux Introduction École nationale supérieure de techniques avancées B1-4 Administration de réseaux 1 / 22 Désolé... L administration réseau ne s enseigne pas. c est un domaine

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

Website Express Créer un site professionnel avec Orange

Website Express Créer un site professionnel avec Orange Website Express Créer un site professionnel avec Orange mars 2015 Safiétou Ndao Ndiaye Sommaire Présentation... 3 Description du service... 3 Configuration requise... 4 Consignes... 4 Pour bien démarrer...

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0 Introduction au développement SharePoint Version 1.0 Z 2 Introduction au développement SharePoint 09/05/09 Sommaire 1 SharePoint : les bases... 3 1.1 Débuter sous SharePoint... 3 1.2 Connaissances Requises...

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Une société d assurance améliore son service à la clientèle et économise sur ses coûts grâce à un nouvel outil de services d applications pour le Web

Une société d assurance améliore son service à la clientèle et économise sur ses coûts grâce à un nouvel outil de services d applications pour le Web Solution client de Microsoft Étude de cas d une solution client Une société d assurance améliore son service à la clientèle et économise sur ses coûts grâce à un nouvel outil de services d applications

Plus en détail

Comment maximiser le référencement de votre site e-commerce en 15 minutes Tout le monde veut optimiser le référencement de son site.

Comment maximiser le référencement de votre site e-commerce en 15 minutes Tout le monde veut optimiser le référencement de son site. Comment maximiser le référencement de votre site e-commerce en 15 minutes Tout le monde veut optimiser le référencement de son site. C est simple, pas une semaine ne se passe sans qu un nouvel article

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

Stimuler les recettes hors secteur aéronautique des aéroports

Stimuler les recettes hors secteur aéronautique des aéroports Stimuler les recettes hors secteur aéronautique des aéroports Collecte de données de vente FACTURE Gestion des contrats Recettes et facturation Analyse des performances www.concessionaireanalyzer.com Les

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

gcaddy Suite Description du produit

gcaddy Suite Description du produit gcaddy Suite Description du produit Version 1.0 www.gweb.be @ info@gweb.be TVA : BE-863.684.238 SNCI : 143-0617856-67 1 / 8 1 Description de gcaddy gcaddy est le module E-commerce de Gweb. Il se présente

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES Octobre 2009 PRESENTATION Dispose de la connaissance des Dispose acteurs du du savoir marchés faire sur des les télécoms solutions

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS

Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS Les, solutions D éjà 33 % des décideurs de DSI assurent privilégier des hybrides dans leurs entreprises. Dans un contexte où le «Cloud

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH Guide d utilisation WebEDI IXPath Page 1 sur 20 GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH SOMMAIRE 1. Objet... 2 2. Introduction... 2 3. Processus d échange entre OCP et un fournisseur... 4 4. Exploitation WebEDI

Plus en détail

Côté cours. Enseigner avec un PGI - Specibike pour OpenERP V7 CRM Compta GRH Workflow

Côté cours. Enseigner avec un PGI - Specibike pour OpenERP V7 CRM Compta GRH Workflow Côté cours Enseigner avec un PGI - Specibike pour OpenERP V7 CRM Compta GRH Workflow Propriétés Intitulé long Description Enseigner avec un PGI Le contexte Specibike pour OpenERP V7 Formation concernée

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 SAS Cost and Profitability Management, également appelé CPM (ou C&P), est le nouveau nom de la solution SAS Activity-Based Management. Cette version

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Magento. Pratique du e-commerce avec Magento. Christophe Le Bot avec la contribution technique de Bruno Sebarte

Magento. Pratique du e-commerce avec Magento. Christophe Le Bot avec la contribution technique de Bruno Sebarte Magento Pratique du e-commerce avec Magento Christophe Le Bot avec la contribution technique de Bruno Sebarte Pearson Education France a apporté le plus grand soin à la réalisation de ce livre afin de

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Développement Web Introduction générale

Développement Web Introduction générale 1 / 58 Développement Web Introduction générale Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer Juillet 2008 2 / 58 Plan Plan 1 Introduction 2 Historique et

Plus en détail

Le concept FAH (ou ASP en anglais)

Le concept FAH (ou ASP en anglais) Le concept FAH (ou ASP en anglais) Présentation FAH signifie Fournisseur d Application Hébergé ASP signifie Application Service Provider L utilisation d un logiciel de gestion classique peut se révéler

Plus en détail

IBM Tivoli Capacity Process Manager

IBM Tivoli Capacity Process Manager Optimiser l utilisation et les performances des capacités en adoptant une approche disciplinée de la gestion des capacités IBM Tivoli Capacity Process Manager Points forts Aide à améliorer la disponibilité

Plus en détail

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles Témoignage utilisateur Groupe HG Automobiles www.hgauto.fr Equipé du DMS Sage icar, V12Web, pilote Module financement Kevin Ginisty Directeur Groupe Novembre 2012 En bref Le Groupe HG Automobiles distribue

Plus en détail

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML BALLOTE Nadia FRIULI Valerio GILARDI Mathieu IUT de Nice Licence Professionnelle des Métiers de l Informatique RAPPORT DU PROJET : JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML Encadré par : M. CRESCENZO Pierre

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS MGL804 REALISATION ET MAINTENANCE DE LOGICIELS TRAVAIL DE SESSION N12 EVALUATION D UN CONTRAT DE MAINTENANCE DU LOGICIEL

Plus en détail

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1 JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE Jaspersoft et le paysage analytique 1 Ce texte est un résumé du Livre Blanc complet. N hésitez pas à vous inscrire sur Jaspersoft (http://www.jaspersoft.com/fr/analyticslandscape-jaspersoft)

Plus en détail

PRÉSENTATION PRODUIT. Plus qu un logiciel, la méthode plus efficace de réconcilier.

PRÉSENTATION PRODUIT. Plus qu un logiciel, la méthode plus efficace de réconcilier. PRÉSENTATION PRODUIT Plus qu un logiciel, la méthode plus efficace de réconcilier. Automatiser les réconciliations permet d optimiser l utilisation des ressources et de générer plus de rentabilité dans

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

Gestion de contenu. Gestion de contenu ou Bibliothèque numérique?

Gestion de contenu. Gestion de contenu ou Bibliothèque numérique? Gestion de contenu ou Bibliothèque numérique? Exposé de Anne de Baenst-Vandenbroucke adb@info.fundp.ac.be À l attention des chercheurs du projet AGORA/BIB_VI CITA - Institut d Informatique FUNDP Table

Plus en détail

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Association Loi de 1901-18 Rue Irénée Blanc 75020 Paris SIRET 520 224 734 00019 APE 9499Z http://www.open-ipvideo.org Page 2 sur 13 Sommaire 1. PREAMBULE...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Qui sommes nous? L équipe chargée de la gestion. Last Mile Keeper

Qui sommes nous? L équipe chargée de la gestion. Last Mile Keeper Last Mile Keeper Last Mile Keeper Qui sommes nous? Nous sommes une société de service global s occupant de technologie de l information (IT), au sens le plus large, et cherchant à développer des technologies

Plus en détail

Documentation Utilisateur SEO EXPERT

Documentation Utilisateur SEO EXPERT Documentation Utilisateur SEO EXPERT SEO EXPERT est un module très complet qui vous aide à optimiser rapidement le référencement naturel de votre boutique sur les principaux moteurs de recherche mais aussi

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Un ERP par et pour les hôpitaux. RealDolmen Hospital/AX

Un ERP par et pour les hôpitaux. RealDolmen Hospital/AX Un ERP par et pour les hôpitaux RealDolmen Hospital/AX Hospital/AX LES DÉFIS DES HÔPITAUX L objectif des hôpitaux est avant tout de fournir des soins et des services optimaux. Cet objectif est atteint

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France Sebastian Selhorst Consultant TEI Forrester Consulting 29 Mars 2011 1 2011 Forrester Research, Inc. Reproduction 2009 Prohibited Forrester

Plus en détail

ETUDE DE CAS. www.jour.fr www.technologicvehicles.com www.heelers.eu. www.indev.be - ETUDE DE CAS

ETUDE DE CAS. www.jour.fr www.technologicvehicles.com www.heelers.eu. www.indev.be - ETUDE DE CAS www.jour.fr www.technologicvehicles.com www.heelers.eu - ETUDE DE CAS Qui sommes-nous? ETUDE DE CAS L agence Indev, installée depuis 2009 à Bruxelles, est une agence internet spécialisée dans les web applications

Plus en détail