La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?"

Transcription

1 Tiré de Adult Literacy Education, un article de blogue écrit par David J. Rosen, D.Ed. TEACH Magazine, disponible en version imprimée et numérique, est la plus importante publication nationale portant sur l éducation au Canada. L année dernière, le magazine a posé la question suivante à ses lecteurs : «Littératie numérique : que signifie ce concept pour vous?». Dans son édition du 13 juin 2012 (http://teachmag.com/archives/5020), le magazine a publié deux réponses. Je suis l auteur de la première, laquelle fait référence aux contextes de littératie numérique des apprenants adolescents plus âgés et adultes ainsi qu à mon propre contexte d apprenant. Mudita Kundra, qui a rédigé la seconde définition, se réfère aux contextes des étudiants du niveau secondaire, mais également à elle-même en tant qu éducatrice, étudiante diplômée et chercheuse d emploi. La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique? Le Dr Erik Jacobson est professeur adjoint en éducation à la Montclair State University, située au New Jersey. Dans son livre intitulé Adult Basic Education in the Age of New Literacies, paru en 2012, il écrit : «( ) Je crois qu énoncer une chose que l on nomme «littératie numérique» constitue une erreur du même genre que celle commise par les précédents comptes rendus de la littératie qui attribuaient une trop grande importance définitionnelle au médium utilisé. Une des solutions aux «great divide theories» a été ce que l on a appelé les New Literacies Studies [Études sur les nouvelles littératies] (par ex. Street, 1994; Heath, 1983; Barton et Hamilton, 1998). La position méthodologique principale de ces recherches consiste à découvrir la spécificité dans la manière dont les individus et les collectivités utilisent le mot écrit en combinaison avec d autres ressources sémiotiques. «Il se peut que la 'littératie numérique' ne soit pas un type distinct de littératie, mais plutôt une expression décrivant la façon dont les individus s approprient, et utilisent peut-être, la signification dans un environnement numérique.» Les définitions de la littératie numérique sont très diverses, allant des connaissances de base en informatique à une compréhension très sophistiquée de la technologie. En outre, elles comprennent la réflexion critique sur ce que nous lisons dans un univers numérique. Comme vous pourrez le constater dans les deux définitions qui sont reprises ci-dessous, il y a, pour Mme Kundra et moi-même, une acception de cette expression qui signifie avoir du bon sens, être confortable, à l aise et compétent en matière de lecture et d action dans l univers numérique. Étant donné cette diversité de significations, nous devons, nous qui utilisons ce terme, définir la manière dont nous l employons. Plus important encore, il nous faut garder à l esprit quels types de pratiques ces littératies peuvent avoir en commun, ce qui les différencie et ce qui est vraiment nouveau. Il est important de nous demander s il s agit d une nouvelle pratique, d une nouvelle combinaison de pratiques existantes ou simplement d un nouveau médium pour une pratique bien établie. Ce questionnement peut en effet clarifier notre pensée et avoir une incidence sur ce que nous-mêmes et nos étudiants apprenons. P a g e 1

2 Dans l esprit de l enquête de TEACH Magazine intitulée Littératie numérique : que signifie ce concept pour vous?, utilisez la fonction Répondre de l article (dans sa version numérique) pour nous dire ce que vous en pensez. Nous vous prions de mentionner votre nom et, si vous le souhaitez, le lieu d où vous nous écrivez ainsi que votre adresse courriel. Vous trouverez ci-dessous une reprise des définitions de TEACH Magazine. Littératie numérique : que signifie ce concept pour vous? Image tirée de la page le 14 janvier Dans le cadre du nouveau projet sur la littératie numérique de TEACH Magazine, nous avons demandé à nos lecteurs de définir ce concept dans leurs propres mots. Ceux-ci ont répondu en expliquant l incidence que la littératie numérique a sur eux dans le cadre de leurs fonctions d éducateurs, de bibliothécaires, d administrateurs et de directeurs. D une part, la littératie numérique est synonyme de la capacité à utiliser des ordinateurs, des téléphones intelligents, des tablettes électroniques et divers autres appareils qui permettent d avoir accès à Internet. D autre part, il y a ce que certains appellent la maîtrise de l information, soit l importance de savoir juger de la qualité de l information obtenue par voie électronique. Si la littératie consiste à obtenir des connaissances au moyen de documents imprimés, la littératie numérique relève en revanche de ce qu on lit, ou de ce qu on se fait lire, au moyen d un dispositif électronique. Elle implique également, dans sa meilleure conception, la possession d excellentes compétences d analyse, de synthèse et d évaluation permettant de séparer le bon grain de l ivraie. À mon avis, la littératie numérique implique de lire beaucoup, de se tenir au courant de ce qui se passe, de savoir quand et comment se montrer critique ou ouvert par rapport à de nouvelles informations et idées. Elle concerne également la manière d aborder les nouvelles technologies matérielles et logicielles avec esprit critique, confiance et enthousiasme. Elle signifie d être souple dans sa manière de penser, agile dans son utilisation de la technologie et prêt à accueillir sans réserve les changements importants touchant les nouveaux outils d information et de communication. La littératie numérique est aussi une source de divertissement. Contrairement aux médias imprimés, nous nous attendons à ce qu elle enrichisse les textes d apports visuels et sonores. Les magazines numériques devraient être aussi beaux à voir qu agréables à entendre. Ils devraient être interactifs et permettre des échanges oraux et écrits avec les autres lecteurs au sujet de ce que nous lisons. P a g e 2

3 La littératie numérique ouvre la porte à l apprentissage numérique. Nous sommes à l aube des cours en ligne, des ateliers (chautauquas) numériques et des cercles d études en ligne. Nous assistons également aux débuts de l utilisation des technologies à des fins d apprentissage dans n importe quel lieu, à n importe quel moment, au rythme qui convient à chacun, grâce à des ressources didactiques de meilleure qualité et plus accessibles. David J. Rosen est docteur en éducation et président de Newsome Associates à Jamaica Plain, au Massachusetts. Il s intéresse à l intégration des technologies dans les classes d éducation des adultes, à l utilisation des technologies à des fins d apprentissage à l extérieur des salles de classe ainsi qu à l éducation et à l emploi pour les jeunes qui ne fréquentent pas l école. Il travaille à titre de conseiller pour la mise en œuvre de Learner Web, un important projet national visant à soutenir les apprenants adultes. P a g e 3

4 Chaque fois qu un terme est à la mode dans le monde de l éducation, on lui cherche une définition. Les moteurs de recherche sur Internet présentent une liste d au plus 30 mots décrivant des termes tels que littératie numérique dans pas moins de 20 manières différentes. La définition fondamentale de la littératie demeure la même : c est la capacité de lire et écrire. Cependant, pour maîtriser un domaine donné, il faut être en mesure de comprendre et très bien connaître ledit domaine. Je définirai la littératie numérique en parlant des différents contextes dans lesquels elle est présente dans le monde de l éducation. Je m exprime en tant qu éducatrice, étudiante diplômée et chercheuse d emploi. À titre d éducatrice, j ai mis à profit mes compétences en littératie numérique dans les cours de science que j enseigne au niveau secondaire. J ai utilisé des supports pédagogiques comme iclickers et des tableaux blancs interactifs pour animer des activités interactives et des laboratoires virtuels. J ai également utilisé un logiciel de gestion des notes, tel que MarkBook, pour déduire et analyser les tendances de chacun des étudiants et de classes entières. Les outils pédagogiques en ligne, comme les wikis, permettent aux «éducateurs numériques» de travailler en collaboration pour concevoir et fournir des ressources destinées à développer les facultés des jeunes. Pour posséder une culture numérique, les étudiants ne doivent pas seulement apprendre à utiliser les technologies, mais aussi à être critique au sujet de l information qu ils recueillent. Les étudiants sont exposés à de l information présentée sous forme numérique (articles, statistiques, vidéos). Ils doivent bien comprendre que cette information peut être dépassée, partiale, fausse, illégale ou discriminatoire. Le programme scolaire provincial de l Ontario, comme beaucoup d autres, parle de transmettre les compétences du XXI e siècle. La littératie numérique relève de cette catégorie. Les éducateurs font évoluer l enseignement pour apprendre aux étudiants à faire preuve de discernement par rapport à l information, et ce, grâce au développement de la pensée analytique. La nécessité d une telle évolution s est imposée à moi pendant ma maîtrise en sciences de l éducation que j ai récemment complétée à l Université Johns Hopkins, aux États-Unis. Les travaux que j ai menés dans ce cadre insistaient sur l intégration des technologies. Malgré ma bonne connaissance des bases de données numériques comme ERIC, j ai appris beaucoup de choses en matière de littératie numérique en réalisant des analyses documentaires fondées uniquement sur les données de bibliothèques en ligne. Mon bagage de connaissances numériques ne cesse de s accroître. Alors que je commençais à penser que j étais suffisamment compétente sur le plan numérique, je me suis retrouvée à nouveau dans la difficile position de chercheuse d emploi. J ai alors non seulement dû apprendre où chercher les offres d emploi requérant mes nouvelles compétences, mais aussi à me familiariser avec le langage de ces offres d emploi qui est axé sur les compétences numériques. Les demandes soumises par voie électronique font souvent l objet d une analyse préliminaire, ce qui rend essentielle l utilisation des bons mots clés dans mes lettres d accompagnement. Un nombre important d emplois exigent également la capacité de préparer des cours sur le Web. Je ne fais donc que commencer à répondre à cette nécessité d élargir mes connaissances et compétences en matière de littératie numérique. P a g e 4

5 La littératie consiste effectivement à savoir lire et écrire, mais c est également la capacité de comprendre. C est cette faculté de compréhension qui m a permis d avoir de l instruction, une culture scientifique et la possibilité d enseigner. C est cette même compréhension qui me permet maintenant d avoir une culture numérique, d apprendre et d utiliser des technologies pédagogiques pour l enseignement et le soutien des élèves ou encore de chercher et critiquer des informations. C est elle aussi qui me permet d en savoir plus et de m impliquer davantage dans ce monde de l éducation aujourd hui dominé par l apprentissage en ligne. Mudita Kundra est enseignante en sciences au secondaire et a déjà travaillé à Toronto. Ses études en chimie et son intérêt pour l observation des étoiles l ont amenée à faire une maîtrise à l Université Johns Hopkins en enseignement des sciences de la Terre et de l espace. P a g e 5

Cours de français en formation de base commune

Cours de français en formation de base commune Cours de français en formation de base commune Cours de français au présecondaire FRAB121-4 Découverte du monde de l écrit Ce cours initie l adulte à la lecture et à l écriture dans la vie quotidienne.

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

Une étude pour les membres d OCLC

Une étude pour les membres d OCLC Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté Une étude pour les membres d OCLC Études pour les membres 2003 2005 2007 2009 2010 Le consommateur d information - 2005 1. Pour les jeunes, c est

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Le dispositif Présentiel «animé» utilise l'espace numérique pour projeter un support de cours, de la même manière

Plus en détail

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS CREFECO Centre régional francophone pour l Europe Centrale et Orientale VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS Document élaboré par les stagiaires Formation Formateurs de formateurs CREFECO, 10-14 octobre

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

STRATÉGIE PHASES 1 ET 2 («ESL» ET «ELD») ÉTAPES 1 ET 2 («ESL») ÉTAPES 1 à 4 («ELD») Enseignement compréhensible

STRATÉGIE PHASES 1 ET 2 («ESL» ET «ELD») ÉTAPES 1 ET 2 («ESL») ÉTAPES 1 à 4 («ELD») Enseignement compréhensible STRATÉGIE PHASES 1 ET 2 («ESL» ET «ELD») ÉTAPES 1 ET 2 («ESL») ÉTAPES 1 à 4 («ELD») Enseignement compréhensible Rétroaction positive Utilisation stratégique des langues premières des élèves Apprentissage

Plus en détail

Wiiji Kakendaasodaa: Apprendre ensemble

Wiiji Kakendaasodaa: Apprendre ensemble : Apprendre ensemble Sommaire exécutif PROJET D ÉCOLES MODÈLES Février 2015 Julia O Sullivan, PhD Conseillère principale pour a Professeure et doyenne Institut des études pédagogiques de l Ontario Université

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques?

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Quel est le cadre législatif? Quelles réticences? Est-ce un frein à la mobilité?

Plus en détail

L alphabétisation après le livre

L alphabétisation après le livre Edito L alphabétisation après le livre Dans le cadre de l étude sur l impact de l alphabétisation que nous avons menée en 2010 1, nous avions par Catherine STERCQ notamment questionné les apprenants sur

Plus en détail

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire «Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire Laurent Dubois Chargé d'enseignement à l'université de Genève Faculté de

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES PLAN DE LA PRÉSENTATION Bref historique des bibliothèques publiques québécoises Quelques comparaisons au fil du temps La bibliothèque du XXIe siècle Le troisième lieu Le Learning Center Le FabLab LA BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité Des quiz en toute mobilité 3 Des quiz en toute mobilité 4 Des quiz en toute mobilité Pour une pédagogie différenciée L objectif ici était de proposer un outil d évaluation accessible aux élèves en dehors

Plus en détail

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Appendice 2 Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Afin de déterminer les mesures d adaptation lors de l évaluation, il est essentiel d avoir une bonne compréhension

Plus en détail

Passer à l action! (partie 2) Préparer un dépliant sur un enjeu.

Passer à l action! (partie 2) Préparer un dépliant sur un enjeu. Passer à l action! (partie 2) Préparer un dépliant sur un enjeu. Apprentissage critique Employer ses compétences en littératie pour poser des gestes qui feront une différence dans le monde (littératie

Plus en détail

Guide sur l accessibilité des ressources numériques pédagogiques

Guide sur l accessibilité des ressources numériques pédagogiques Guide sur l accessibilité des ressources numériques pédagogiques Quelques pistes sur la manière de rendre accessibles au plus grand nombre d étudiants les ressources diffusées sur les plateformes pédagogiques

Plus en détail

L occasion d innover. L innovation

L occasion d innover. L innovation Le site nool.ca Un soutien à l égard des aptitudes à écrire et en mathématiques offert par l intermédiaire d Internet aux étudiantes et étudiants de première année de l Institut universitaire de technologie

Plus en détail

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des Charte Pour la formation des formateurs visant l émancipation des apprenants Eur-Alpha 2009-2012 L alphabétisation est définie par les partenaires Eur-Alpha comme : L acquisition des savoirs de base (compétences

Plus en détail

Le Projet héros : authentifier l information en ligne

Le Projet héros : authentifier l information en ligne LEÇON Années scolaire : 4 e à 8 e année (4 e année à 2 e secondaire) Au sujet de l auteur : Matthew Johnson, Directeur de l éducation, HabiloMédias Durée : 2 à 3 heures, plus le temps de présentation (peut

Plus en détail

Séminaire sur l histoire orale

Séminaire sur l histoire orale Séminaire sur l histoire orale Cette leçon et la documentation qui l accompagne peuvent être utilisées pour préparer un séminaire de trois à quatre heures sur la préparation, l enregistrement, le traitement

Plus en détail

Les incontournables médias sociaux

Les incontournables médias sociaux Les incontournables médias sociaux Pourquoi l école.. Monsieur le Directeur.. Source Zone capitale, printemps 2013. 1 La compréhension des réseaux sociaux web 2.0 par les directions d établissement en

Plus en détail

Questionnaire pour les instructeurs du programme CLIC

Questionnaire pour les instructeurs du programme CLIC Annexe D 3 Page 1 Questionnaire pour les instructeurs du programme CLIC Question 12. Les lignes directrices sur le programme CLIC 1-5 (LINC 1-5 Curriculum Guidelines, 2000) sont-elles suffisantes pour

Plus en détail

La littératie médiatique multimodale, un nouveau volet de la formation universitaire en didactique du français

La littératie médiatique multimodale, un nouveau volet de la formation universitaire en didactique du français La littératie médiatique multimodale, un nouveau volet de la formation universitaire en didactique du français N. LACELLE, JF BOUTIN et M. LEBRUN Atelier LECLIC, congrès de l AIPU Plan de la présentation

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

Incidence de la formation en cours d emploi sur les compétences essentielles résultats pour le Nouveau-Brunswick

Incidence de la formation en cours d emploi sur les compétences essentielles résultats pour le Nouveau-Brunswick Incidence de la formation en cours d emploi sur les compétences essentielles résultats pour le Nouveau-Brunswick Résultats d un projet de collaboration entre la Norvège et le Canada Nouveau-Brunswick Janvier

Plus en détail

Activités Mon Journal (volume 75, automne 2015)

Activités Mon Journal (volume 75, automne 2015) Activités Mon Journal (volume 75, automne 2015) Les tâches ainsi que les activités d apprentissage explorent les grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes de l

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan?

Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan? Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan? Gabriel Dumouchel, doctorant, Université de Montréal Thierry Karsenti, professeur titulaire, Université de Montréal Plan

Plus en détail

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels de la santé Le programme Ce programme est conçu pour améliorer la communication entre un patient et un professionnel

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College

Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College L occasion d innover Le Durham College d Oshawa a reconnu l usage grandissant des médias

Plus en détail

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues SEMAFORAD-2, Seconde édition : 12,13 et 14 Novembre 2005 - Université de Bejaia WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues Petitgirard Jean-Yves. Enseignant-chercheur

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016 Veuillez suivre les trois étapes suivantes pour soumettre une candidature à cette bourse : 1 re

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE STAF 2001-2002 STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE Présentation du cours Responsable : Daniel Peraya Assistante : Nathalie Deschryver TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais

Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais Chapitre 4 Section 4.07 Ministère de l Éducation Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.07 du Rapport annuel 2005 Chapitre

Plus en détail

La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie

La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2008 Hors-Thèmes La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie Thomas LAPEN Centre Franco-Japonais Alliance Française d Osaka tlapen?yahoo.fr Au sein de la

Plus en détail

Exemple : Module d enseignement et planification de l évaluation Études informatiques 10 e année (4 e secondaire)

Exemple : Module d enseignement et planification de l évaluation Études informatiques 10 e année (4 e secondaire) Exemple : Module d enseignement et planification de l évaluation Études informatiques 10 e année (4 e secondaire) Titre du cours ou module : Informatique et enjeux sociaux Résultat d apprentissage visé

Plus en détail

SmartClass+ Plateforme de laboratoire de langues. Qu importe le lieu, le moment, l appareil. ipad, Mac Android Windows Téléphones intelligents «AVEC»

SmartClass+ Plateforme de laboratoire de langues. Qu importe le lieu, le moment, l appareil. ipad, Mac Android Windows Téléphones intelligents «AVEC» SmartClass+ Plateforme de laboratoire de langues Qu importe le lieu, le moment, l appareil ipad, Mac Android Windows Téléphones intelligents «AVEC» Apprendre une langue au XXI e siècle L importance grandissante

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES DOSSIERS PÉDAGOGIQUES Les dossiers pédagogiques comprennent des outils pour faciliter la tâche d enseignement d un professeur. 1. PLANIFICATION PÉDAGOGIQUE Yvon Brunet, inf., M. Éd. Ce dossier pédagogique

Plus en détail

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts PROGRAMME DE COURS Pouvoir organisateur : Ville de Verviers Etablissement : Académie des Beaux-Arts Domaine des arts plastiques, visuels et d l espace Cours : Formation pluridisciplinaire Filière : formation

Plus en détail

UNITÉ D ENSEIGNEMENT

UNITÉ D ENSEIGNEMENT UNITÉ D ENSEIGNEMENT Volet : Titre : Matière d enseignement recommandée : Autre(s) matière(s) pertinente(s) : Investir de l argent Les principes de base de l investissement Français Mathématiques Le projet

Plus en détail

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE E Projet d écriture Texte analytique : Mon robot a des puces FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : D Mon robot favori Lecture E Mon robot a des

Plus en détail

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Un programme de la Graphisme : Vincent Kember Impression : Merriam Print Tous droits réservés. COFA 2012 Table des matières Introduction

Plus en détail

Une certification, POURQUOI? Une certification est un titre reconnu qui permet de valider vos compétences dans une langue étrangère et donc de :

Une certification, POURQUOI? Une certification est un titre reconnu qui permet de valider vos compétences dans une langue étrangère et donc de : Une certification, POURQUOI? Une certification est un titre reconnu qui permet de valider vos compétences dans une langue étrangère et donc de : Valoriser vos compétences en langue sur votre CV, en évitant

Plus en détail

LÉGITIMITÉ DE LA PRESCRIPTION

LÉGITIMITÉ DE LA PRESCRIPTION Biennale du numérique, «Le numérique et ses usages» Enssib Lyon Villeurbanne 5 octobre2013 LÉGITIMITÉ DE LA PRESCRIPTION Louis Wiart Université Paris 13 LabSic Introduction «Donner son avis et consulter

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE/FLS

Didactique et méthodologie du FLE/FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Didactique et méthodologie du FLE/FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Les métiers de l Informatique Le domaine Sciences, Technologies, Santé Eric, analyste programmeur diplômé d un Master Informatique et aide à la décision Ce fascicule est centré

Plus en détail

Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) 1- Introduction 2- Domaine d action 3- L apport théorique

Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) 1- Introduction 2- Domaine d action 3- L apport théorique Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) Raquel Partemi rpartemi@logos.uncu.edu.ar María Cristina Azcona sanchere@speedy.com.ar Noemí Jiménez castellotejimenez@yahoo.com.ar

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Club de lecture d été de la Banque TD. Rapport national de statistiques du programme pour Bibliothèque et Archives Canada

Club de lecture d été de la Banque TD. Rapport national de statistiques du programme pour Bibliothèque et Archives Canada Club de lecture d été de la Banque TD Rapport national de statistiques du programme pour Bibliothèque et Archives Canada Octobre 2005 Avertissement de propriété exclusive Les renseignements contenus dans

Plus en détail

Programme de revitalisation du français langue seconde

Programme de revitalisation du français langue seconde Programme de revitalisation du français langue seconde FORMULAIRE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE 2015 2016 Veuillez remplir et sauvegarder le formulaire et le soumettre le 15 janvier 2015 au plus tard. Si

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR INTERNE «L Animation de formation»

GUIDE DU FORMATEUR INTERNE «L Animation de formation» GUIDE DU FORMATEUR INTERNE «L Animation de formation» CEFOR Ressources humaines Version Février 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 OBJECTIFS ET ORGANISATION DE LA FORMATION... 5 Les bénéficiaires de la formation...

Plus en détail

Ecole de français langue étrangère. 84 L enseignement 89 Adresses utiles

Ecole de français langue étrangère. 84 L enseignement 89 Adresses utiles 81 Ecole de français langue étrangère 84 L enseignement 89 Adresses utiles (82) ÉCOLE DE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE ÉCOLE DE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE WWW.UNIL.CH /FLE L Ecole de français langue étrangère

Plus en détail

EDU 1030. présentation du cours

EDU 1030. présentation du cours Design pédagogique en formation d adultes présentation du cours PRÉSENTATION DU COURS Introduction Le cours est une introduction au design pédagogique en formation d adultes. C est par la mise en pratique

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

Les technologies en classe de français langue d enseignement au secondaire

Les technologies en classe de français langue d enseignement au secondaire Les technologies en classe de français langue d enseignement au secondaire québécois : trois exemples d utilisation dans des situations d enseignementapprentissage de l écriture Le développement constant

Plus en détail

Le séminaire de français de Chicago # 6

Le séminaire de français de Chicago # 6 Alliance Française de Chicago Consulat général de France à Chicago Service culturel Le séminaire de français de Chicago # 6 Enrichir son sac à malices : pistes pour mieux exploiter le jeu à l ère actionnelle

Plus en détail

Histoire huitième année SCO 1.1 L élève doit démontrer une bonne compréhension et une bonne appréciation de l histoire :

Histoire huitième année SCO 1.1 L élève doit démontrer une bonne compréhension et une bonne appréciation de l histoire : Niveau intermédiaire/ Premier cycle du secondaire Activité d apprentissage 3 : La continuité et le changement Une chronologie visuelle des événements survenus à Fort Point, Trinity, entre 1744 et 2012.

Plus en détail

Fiche Info : Compétences essentielles

Fiche Info : Compétences essentielles Fiche Info : Compétences essentielles Une compétence est une connaissance approfondie dans un domaine donné. En d autres termes, une compétence est une expertise quelconque. Être compétent signifie être

Plus en détail

designer GraphiQue designer editorial designer publicitaire BTS COMMUNICATION VISUELLE Graphisme - Édition - Publicité

designer GraphiQue designer editorial designer publicitaire BTS COMMUNICATION VISUELLE Graphisme - Édition - Publicité BTS COMMUNICATION VISUELLE Graphisme - Édition - Publicité designer GraphiQue designer editorial designer publicitaire Journées portes ouvertes le 17 et 18 février 2011 de 9 h à 17 h un apéritif sera offert

Plus en détail

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC Information Formation de Formateurs FEI / DAIC En complément de sa programmation annuelle, le Centre Ressources Illettrisme tient à informer l ensemble des acteurs régionaux de la mise en place d un dispositif

Plus en détail

Message d information et mise en contexte :

Message d information et mise en contexte : Programme d'amélioration continue de la formation en génie SONDAGE ÉTUDIANT Dans le cadre de l implantation des qualités requises des diplômées et diplômés Message d information et mise en contexte : Le

Plus en détail

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg 2015-2020 Message du directeur Nous sommes heureux de présenter le Plan stratégique de 2015-2020 de la Bibliothèque

Plus en détail

Anglais - Initiation A1 - Métiers du transport et de la logistique + TOEIC Bridge

Anglais - Initiation A1 - Métiers du transport et de la logistique + TOEIC Bridge Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 12/01/2016. Fiche formation Anglais - Initiation A1 - Métiers du transport et de la logistique + TOEIC Bridge - N : 18165 - Mise à jour

Plus en détail

Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi

Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi Le processus consiste à aider les conseillers à fournir des ateliers par étapes successives (ou mise à niveau). Ceci peut s effectuer de différentes manières,

Plus en détail

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes Les gens Les partenariats Le savoir Compétences en milieu de travail Compétences essentielles Sondage sur le lieu de travail Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

La recherche documentaire en français

La recherche documentaire en français La recherche documentaire en français Dahlal Mohr-Elzeki Bibliothécaire responsable des services en français dmohrelzeki@laurentienne.ca 705-675-1151 poste 3319 Plan Votre compte à la Laurentienne Le site

Plus en détail

Lire et faire lire. 1- Évolution des habitudes de lecture 2- Lecture, culture et réussite scolaire 3- La lecture numérique

Lire et faire lire. 1- Évolution des habitudes de lecture 2- Lecture, culture et réussite scolaire 3- La lecture numérique Lire et faire lire 1- Évolution des habitudes de lecture 2- Lecture, culture et réussite scolaire 3- La lecture numérique Gilles Pronovost, professeur émérite Université du Québec à Trois- Rivières (Retour

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

CPNEJ RÉFÉRENTIEL GÉNÉRAL DES FORMATIONS AU JOURNALISME (version février 2008)

CPNEJ RÉFÉRENTIEL GÉNÉRAL DES FORMATIONS AU JOURNALISME (version février 2008) CPNEJ RÉFÉRENTIEL GÉNÉRAL DES FORMATIONS AU JOURNALISME (version février 2008) Le présent référentiel pédagogique général peut concerner toutes les formations au journalisme. Il est destiné à l instruction

Plus en détail

Mutations technologiques et culturelles : nouveaux chemins pour la didactique?

Mutations technologiques et culturelles : nouveaux chemins pour la didactique? DEJEUNER DE LA TECHNOLOGIE Nouveaux développements pour les jeux et l apprentissage numériques Mardi 2 Février 2010 Mutations technologiques et culturelles : nouveaux chemins pour la didactique? LES ENJEUX

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib 67e congrès annuel de l'ifla, 16 au 25 août 2001, Boston, États-Unis Des normes pour les compétences dans l'usage de l'information dans l'enseignement supérieur : une

Plus en détail

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0)

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0) Année scolaire 2006-2007 Parcours Programme de DANSE (506.A0) Marlène Parent, conseillère pédagogique Local 1001-4, poste tél. 243 (Courriel : parentm@cdrummond.qc.ca) Département de Danse, local 1908,

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION, LA PANACÉE POUR L ENSEIGNEMENT DE LA GESTION?

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION, LA PANACÉE POUR L ENSEIGNEMENT DE LA GESTION? LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION, LA PANACÉE POUR L ENSEIGNEMENT DE LA GESTION? Louise Bertrand Directrice générale Télé-université Université du Québec à Montréal 1 Le rôle des écoles de gestion est

Plus en détail

HEURE CONFÉRENCE. Au plaisir de vous rencontrer! ACCUEIL ET INSCRIPTION 9 H CONFÉRENCE D OUVERTURE : LA BIBLIOTHÈQUE SCOLAIRE DU 21 E SIÈCLE 9 H 30

HEURE CONFÉRENCE. Au plaisir de vous rencontrer! ACCUEIL ET INSCRIPTION 9 H CONFÉRENCE D OUVERTURE : LA BIBLIOTHÈQUE SCOLAIRE DU 21 E SIÈCLE 9 H 30 HEURE CONFÉRENCE 8 H 30 ACCUEIL ET INSCRIPTION 9 H 9 H 30 10 H 10 H 15 13 H 14 H CONFÉRENCE D OUVERTURE : LA BIBLIOTHÈQUE SCOLAIRE DU 21 E SIÈCLE LE LIVRE NUMÉRIQUE : ÉTATS DES LIEUX PAUSE LE PROGRAMME

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 12 RÈGLEMENT SUR L UTILISATION DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET INTERNET

RÈGLEMENT NUMÉRO 12 RÈGLEMENT SUR L UTILISATION DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET INTERNET RÈGLEMENT NUMÉRO 12 RÈGLEMENT SUR L UTILISATION DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET INTERNET Adoption et entrée en vigueur : 28 janvier 1999 Premier amendement : 25 septembre 2014 RÈGLEMENT NUMÉRO 12 RÈGLEMENT

Plus en détail

PROCESSUS DE RECONNAISSANCE. Programme de reconnaissance des fournisseurs de services de formation en santé et en sécurité au travail

PROCESSUS DE RECONNAISSANCE. Programme de reconnaissance des fournisseurs de services de formation en santé et en sécurité au travail PROCESSUS DE RECONNAISSANCE Programme de reconnaissance des fournisseurs de services de formation en santé et en sécurité au travail INTRODUCTION Travail sécuritaire NB offre un programme de reconnaissance

Plus en détail

Mathématiques Pré-emploi 11 e année

Mathématiques Pré-emploi 11 e année Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña BPhB, BEd, AdBEd, MSc Année scolaire 2013 2014 Mathématiques Pré-emploi 11 e année DESCRIPTION DU COURS Ce cours

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Anglais professionnel «Business English»

Anglais professionnel «Business English» Anglais professionnel «Business English» 1. INFORMATIONS DE BASE Intitulé de l unité de formation : Anglais professionnel «Business English», Niveau Intermédiaire (B2), Session d automne 2010, http://www.

Plus en détail

Programme du diplôme du Baccalauréat International Dossier d inscription année 2015-2016

Programme du diplôme du Baccalauréat International Dossier d inscription année 2015-2016 Programme du diplôme du Baccalauréat International Dossier d inscription année 2015-2016 Nom de l étudiant : Dossier à retourner complété au plus tard le 2 février 2015 TOUTES LES DEMANDES POUR LE DIPLÔME

Plus en détail

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires Apprentissage critique Adopter un comportement approprié après la prise de notes. S exercer à prendre

Plus en détail

Pondération des compétences 2011-2012

Pondération des compétences 2011-2012 des compétences 2011-2012 Éducation préscolaire, enseignement primaire et enseignement secondaire Addenda au Programme de formation de l école québécoise Direction de l évaluation, MELS Document de travail

Plus en détail

La rétroaction : un facteur de succès Eileen Chadnick, PCC, ACPC, ABC Big Cheese Coaching

La rétroaction : un facteur de succès Eileen Chadnick, PCC, ACPC, ABC Big Cheese Coaching La rétroaction : un facteur de succès Eileen Chadnick, PCC, ACPC, ABC Big Cheese Coaching Bienvenue! POURQUOI ABORDER LA QUESTION DE LA RÉTROACTION? Aperçu 1. Importance de la rétroaction 2. Rétroaction

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail