EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011"

Transcription

1 EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE Les assises du décolletage première édition 4 février 2011

2 Une ambition à 10 ans Le décolletage est l industrie d usinage de pièces de haute précision. Celles-ci sont des composants importants que l on retrouve aussi bien dans l automobile que dans l aéronautique ou dans l industrie spatiale, dans des équipements médicaux, dans l horlogerie et autres encore. Le décolletage est présent dans tous les produits du quotidien comme dans les appareils les plus complexes. 600 entreprises 70% en Haute-Savoie emplois 2 milliards d euros de CA 35% de taux à l export 1. LA MACRO-ENTREPRISE Faire de l éco-système unique qu est le décolletage français une véritable «macroentreprise» leader international sur les marchés porteurs de croissance pour les années à venir.! Transports terrestres! Aéronautique et spatial! Médical! Energies! NTIC! Luxe! Robotique La macro-entreprise : une organisation et une animation du tissu industriel qui favorise la mise en commun de ressources et d actions afin de démultiplier la visibilité et la performance des entreprises. 2. DES OBJECTIFS CHIFFRÉS! Chiffre d'affaires : 3 milliards! soit + 1milliard! (Une telle croissance a été réussie entre 1990 et 2000 et est en ligne avec les objectifs issus des Etats généraux de l industrie)! Part à l export : 50% soit + 15 points! Nombre d emplois : soit (décolletage et professions connexes)! R&D : 2% de la Valeur Ajoutée soit 3 fois l effort actuel (Ce critère est rapporté à la VA plutôt qu au CA en raison de l impact important des coûts matières et de la part importante de la R&D sur les procédés) Pour atteindre ces objectifs, Expansion 2020 s articule autour de 4 thèmes et d actions concrètes 2

3 Conquérir les marchés 1. LANCER UNE OFFENSIVE MARKETING DE GRANDE AMPLEUR Avec un taux à l export hors France de 35 %, soit environ 600 M!, la «macroentreprise» essentiellement constituée de TPE et de PME, est bien située dans les statistiques nationales (42 K!/salarié contre 14 K! au niveau national). Créer une véritable «task force» dont la mission sera organisée par marchés cibles (transports, aéronautique, médical, énergies, NTIC, luxe, robotique)! Organiser la veille concurrentielle sur ces marchés cibles! Réaliser des études par marché (forces, faiblesses, menaces, opportunités)! Définir la stratégie de développement par marché et en assurer le déploiement! Structurer la présentation de l offre de la macro-entreprise : - sur la nature technologique : pièces unitaires, sous-ensembles multitechnologies, - sur la nature de la relation client-fournisseur : sous-traitant, coindustrialisation, co-conception! Promouvoir la macro-entreprise! Favoriser la création de structures collectives (GIE, SCIC ) adaptées aux contraintes des donneurs d ordres sur ces marchés cibles. Chasser en meute! Mise en place de responsables de développement de zones géographiques (Europe, Asie, Amérique, Moyen-orient) ERAI (Entreprises Rhône Alpes International) sera le partenaire préférentiel de cette offensive commerciale aux côtés des chambres de commerce et autres structures privées et publiques. Des actions collectives de sensibilisation et d accompagnement seront privilégiées 3

4 2. RENFORCER L ATTRACTIVITÉ ET LA VISIBILITÉ INTERNATIONALE DE LA PROFESSION Création du technocentre du décolletage En renforçant l actuel centre technique de l industrie du décolletage (CTDEC)! Activités de R&D mutualisées! Formation et accueil,! Congrès scientifiques et techniques,! Vitrine des savoir-faire et des produits Ce centre, à visibilité internationale, constituera le fer de lance de la macro-entreprise Attirer des implantations industrielles clientes au cœur de la «macro entreprise»! Partenariat avec la CCI et l Agence Economique Départementale 3. ALLER VERS L EXCELLENCE ENVIRONNEMENTALE Expansion 2020 a pour objectif de dynamiser les actions engagées et d augmenter le nombre d entreprises en démarche de progrès sur le thème de l excellence environnementale Un enjeu pour les entreprises du XXIe siècle! Produire en consommant moins de matières, moins d'énergie, moins d'espace, en émettant moins de gaz à effet de serre, moins de bruit, moins de déchets Une exigence croissante des clients! Satisfaire aux normes du développement durable Des actions engagées depuis 1997! Réduction des rejets, gestion des effluents et collecte des déchets avec l'opération Arve Pure 2012! Des résultats extrêmement satisfaisants sur l ensemble du territoire grâce aux diagnostics, plans d actions et aides à l investissement 4

5 ! Dans le cadre du pole de compétitivité Arve Industries, une action collective dénommée Engagement 21, élaborée par l ONG Prioriterre, est en cours de déploiement permettant aux entreprises de bénéficier d un «diagnostic développement durable» avec un plan d amélioration! Des projets de R&D visant à produire propre Le SNDEC et le CTDEC sont d ores et déjà fortement engagés dans la réalisation des ces actions 5

6 Innover pour gagner 1. RENFORCER LA R&D POUR L AMENER À UN NIVEAU CRÉDIBLE INTERNATIONALEMENT Expansion 2020 doit permettre de faire passer l effort de R&D de 0.8% de la VA à 2% de la VA de la «macro-entreprise» en 2020 soit 30 M! par an. Etablir un meilleur équilibre entre investissement capacitaire (actuellement 8 à 10% du CA) et dépenses en R&D (actuellement 0,5% du CA) est incontournable! Conduire des travaux de R&D aussi bien «propriétaires» que collectifs! Sur les procédés de production! Sur l organisation! Sur des projets de produits propres. Le volume actuel de R&D est estimé annuellement à environ 8 à 10 M! Intensifier les travaux,! Procédés d usinage en coopération avec les laboratoires publics experts (l initiative Intercut Lab est un exemple de mutualisation des compétences),! Mettre au point les méthodes et moyens qui apporteront l avance technologique. Les constructeurs de machines outils seront associés. 2. MAITRISER LES PROCÉDÉS DE PRODUCTION Optimiser les moyens de production actuels en «dopant» les machines de dispositifs innovants Le CTDEC renforcera les partenariats avec les constructeurs de machines et les fournisseurs d équipements 6

7 Mettre en place un projet sur la machine-outil de décolletage de demain Un projet visant à créer une offre innovante avec la fédération des décolleteurs européens 3. ACCÉLÉRER LA DIFFUSION DES INNOVATIONS Créer une cellule dédiée! Recrutement de compétences de haut niveau! Mise en place d actions collectives pour amplifier le «rendement» des activités de R&D Développer la fonction méthode Industrialisation en PME et TPE :! Renforcer la fonction méthode d industrialisation sur le cœur de métier! Déployer le «Lean Manufacturing», un gisement de productivité aujourd hui sous exploité! Développer la capacité à proposer des solutions multi-technologies 7

8 Attirer et mobiliser les talents L excellente technicité des professionnels de l industrie du décolletage a toujours constitué un facteur de différenciation compétitive. Il faut gagner en attractivité et en compétence pour gagner en compétitivité. 1. FAIRE ÉVOLUER L IMAGE Valoriser les métiers et les entreprises! Faire découvrir les métiers de haute technicité du décolletage! Casser les idées reçues en promouvant une industrie et des métiers de pointe! Mener des actions de sensibilisation auprès des différents publics (jeunes, famille, éducation nationale et organismes de formation 2. GÉRER LE CAPITAL HUMAIN Faciliter le recrutement! Rapprocher l offre de la demande - Job dating en partenariat avec Pôle Emploi - Base de données de CV en ligne pour les entreprises de sous-traitance industrielle! Anticiper et favoriser l adéquation emploi-compétence (meilleure définition des besoins des entreprises Professionnaliser la gestion du capital humain des entreprises :! Développer, professionnaliser et pérenniser les pratiques, les outils de gestion des ressources humaines! Mutualiser l expertise RH pour les entreprises qui n'ont pas la possibilité d'employer un salarié à temps plein ou de supporter la charge d'un emploi permanent 8

9 Préparer les collaborateurs de demain.! Disposer d une vision panoramique des emplois et des compétences! Anticiper les évolutions des compétences futures attendues! Analyser l impact sur les métiers et les compétences des innovations technologiques et organisationnelles issues des travaux de R&D du CTDEC et des entreprises Ces domaines constituent les actions stratégiques de TALENTS 2020, programme du pôle de compétitivité Arve Industries. 9

10 Financer le développement Il s agit aujourd hui, alors que les fonds de pension se sont retirés, de recréer les conditions favorables à l émergence d entreprises dont on considère qu elles peuvent entraîner une dynamique nouvelle pour l ensemble de la profession 1. LES FONDS EXISTANTS Faciliter l accès et la lisibilité! Arvenir avec Sémaphores et l Etat, le Conseil général et le SNDEC! Prêt à taux zéro du Crédit Agricole et de la Banque populaire! Prêt participatif de développement avec OSEO et le Conseil général! Contrat de développement participatif avec OSEO 2. CRÉATION DE NOUVEAUX FONDS STRATÉGIQUES Deux fonds Amundi, Filiale du Crédit Agricole! 30 à 35 millions d euros dès le premier trimestre 2011! Faciliter les opérations de croissance externe! Faciliter la transmission 3. ÉMERGENCE DE LOCOMOTIVE Expansion 2020 a pour objectif de faire émerger des entreprises qui auront la taille critique pour leur permettre une R&D en propre ainsi que la conquête de marchés notamment à l international du fait de la reconnaissance de leur expertise. Une gouvernance Une cellule d analyse du tissu industriel Des engagements.! Des représentants des organismes professionnels et consulaires (SNDEC, CCI, Pole de compétitivité) et des personnalités qualifiées! Les entreprises dont la croissance aura été favorisée par cette opération seront engagées, par la signature d une charte de bonne pratique, à assurer le rôle de locomotive de la profession (sous-traitance locale, participation à des projets de R&D collective ) 10

Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation

Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation >> 22 février 2010 Stratégie régionale de l innovation Poitou-Charentes - 2010 Oser l innovation En Poitou-Charentes

Plus en détail

DOCUMENT DE SOUMISSION EN VUE DE LA SELECTION. Premier appel à projets «Plates-formes mutualisées d innovation»

DOCUMENT DE SOUMISSION EN VUE DE LA SELECTION. Premier appel à projets «Plates-formes mutualisées d innovation» DOCUMENT DE SOUMISSION EN VUE DE LA SELECTION Premier appel à projets «Plates-formes mutualisées d innovation» RECOMMANDATIONS SUR LA REDACTION DU DOCUMENT Le présent document a pour but d aider et d accompagner

Plus en détail

Vendredi 8 avril 2011

Vendredi 8 avril 2011 www.laregion.fr Vendredi 8 avril 2011 La Région et la Banque Européenne d Investissement (BEI) mettent en place le Fonds photovoltaïque régional en partenariat avec trois banques régionales Muriel PIN

Plus en détail

Domaine Transition industrielle et énergétique. APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT. Date limite de dépôt : le 15 février 2016

Domaine Transition industrielle et énergétique. APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT. Date limite de dépôt : le 15 février 2016 Domaine Transition industrielle et énergétique APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT Date limite de dépôt : le 15 février 2016 1- CONTEXTE La région Languedoc-Roussillon dispose de spécificités

Plus en détail

Groupe Europe du Réseau CTI

Groupe Europe du Réseau CTI Groupe Europe du Réseau CTI Atelier Mesures PME - 2 avril 2007 1 / 27 1 Partie Les Centres Techniques Industriels Atelier Mesures PME - 2 avril 2007 2 / 27 41, Boulevard des Capucines F- 75002 PARIS Tel:

Plus en détail

MUTATIONS ECONOMIQUES

MUTATIONS ECONOMIQUES MUTATIONS ECONOMIQUES LES ATTENDUS D'AGEFOS PME SUR LE PROJET : COMMERCE CE DOCUMENT EST A DESTINATION DES ORGANISMES DE FORMATION SOUHAITANT SE POSITIONNER SUR LE PROJET COMMERCE PORTE PAR AGEFOS PME

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

Charte Bat Innov L.R. 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon

Charte Bat Innov L.R. 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon Charte Bat Innov L.R 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon Afin de relever le défi du développement durable et contribuer à l effort

Plus en détail

CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014. Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement

CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014. Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014 Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement Contexte Pour 2014, l INSEE table sur une croissance de 0,7% en France. Trop faible pour

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015

JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015 JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015 Le réseau des conseillers CCI Un réseau d experts pour vous aider dans vos démarches QSEDD Accompagnement personnalisé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2016. Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs

DOSSIER DE PRESSE 2016. Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs DOSSIER DE PRESSE 2016 Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs 1 SOMMAIRE Présentation Le mot du PDG 4 Les chiffres clés 5 Le SIRH c est quoi 6 L avantage d avoir un SIRH en mode SaaS 7

Plus en détail

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES Articulation politique régionale RSE et PRIDES Direction de l Economie Régionale, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur (DERIES) Mission PRIDES 3 juin 2015 La Région, convaincue que la RSE constitue

Plus en détail

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Fiche Action 5 : Management des ressources humaines (RH) 1 SOMMAIRE I. PLAN

Plus en détail

Comment puis-je devenir acteur du monde de demain?

Comment puis-je devenir acteur du monde de demain? www.siemens.fr/career Comment puis-je devenir acteur du monde de demain? Pour en savoir +, flashez ce code. www.siemens.fr Osez le demander. La vocation de Siemens, c est de proposer des réponses aux défis

Plus en détail

créer de l emploi dans les territoires

créer de l emploi dans les territoires 3 créer de l emploi dans les territoires 3 Créer de l emploi dans les territoires L Économie sociale et solidaire trouve sa force dans les territoires : quartiers urbains, zones rurales, bassins industriels

Plus en détail

DFCG Les financements publics de l innovation en France et à l International

DFCG Les financements publics de l innovation en France et à l International Association Nationale des Directeurs Financiers et du Contrôle de Gestion DFCG Les financements publics de l innovation en France et à l International Brésil Canada Espagne France Portugal Singapour Dominique

Plus en détail

Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation en Languedoc-Roussillon

Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation en Languedoc-Roussillon www.laregion.fr rendez-vous sur notre espace pro: identifiant: ecoconstruction mot de passe: innovation Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation

Plus en détail

Quelques chiffres clés sur la sous-traitance haut-savoyarde

Quelques chiffres clés sur la sous-traitance haut-savoyarde Octobre 2004 Les DOSSIERS L influence des stratégies achats des grands donneurs d ordre sur le développement des entreprises de sous-traitance haut-savoyardes Un vrai cluster dans la Vallée de l Arve CA

Plus en détail

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE Accompagner l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC 1 LES CHIFFRES REPERES FONDERIE CHIFFRE D AFFAIRES 5,6 milliards d euros

Plus en détail

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. LE GROUPE CHÈQUE DÉJEUNER N 3 MONDIAL SUR LE MARCHÉ DES SOLUTIONS SOCIALES, CULTURELLES, CADEAUX, ET DES DISPOSITIFS DE STIMULATION

Plus en détail

LES ACTIONS COLLECTIVES. Un outil au service du développement économique. Mise à jour le : 20 novembre 2006

LES ACTIONS COLLECTIVES. Un outil au service du développement économique. Mise à jour le : 20 novembre 2006 LES ACTIONS COLLECTIVES Un outil au service du développement économique Mise à jour le : 20 novembre 2006 Plan de la présentation 1- Missions de la DRIRE 2- Qu est-ce qu une action collective? 3- Les principes

Plus en détail

Séminaire Clusters - Euro-Institut. Réalités de clusters en France et en Allemagne

Séminaire Clusters - Euro-Institut. Réalités de clusters en France et en Allemagne Séminaire Clusters - Euro-Institut Réalités de clusters en France et en Allemagne Kehl le 3 mai 2012 Intervention de Marie-Claude Stoffel Directrice ARIA INDUSTRIES DE L ALIMENTAIRE CONTEXTE REGIONAL l

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

Présentation Matinale de l AEPV 31 mai 2012

Présentation Matinale de l AEPV 31 mai 2012 Présentation Matinale de l AEPV 31 mai 2012 Les compétences d un EPCI EPCI = établissement public de coopération intercommunale Compétences : Compétences obligatoires : - développement économique - aménagement

Plus en détail

EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR

EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR Volet accompagnement du changement DOCUMENT DE TRAVAIL DIRECTION DU RESEAU LA POSTE Direction Opérationnelle des Ressources Humaines SOMMAIRE 1.

Plus en détail

COMMENT FAVORISER L EMERGENCE ET LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES DE TAILLE INTERMEDIAIRE?

COMMENT FAVORISER L EMERGENCE ET LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES DE TAILLE INTERMEDIAIRE? COMMENT FAVORISER L EMERGENCE ET LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES DE TAILLE INTERMEDIAIRE? Rapport cadre de la CCIP sur les ETI Rapport de M. Pierre DESCHAMPS Commission Economique, Financière et Fiscale

Plus en détail

DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL ET INNOVATION AU CŒUR DE LA STRATEGIE DE CONQU ÊTE DE SERGE FERRARI

DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL ET INNOVATION AU CŒUR DE LA STRATEGIE DE CONQU ÊTE DE SERGE FERRARI Communiqué de presse Saint Jean de Soudain (38), le 24.03.2016 DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL ET INNOVATION AU CŒUR DE LA STRATEGIE DE CONQU ÊTE DE SERGE FERRARI Quel point commun permet de relier le nouveau

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Les aides régionales - LIMOUSIN. Aide à l accès aux marchés : ACCES AUX MARCHES

Les aides régionales - LIMOUSIN. Aide à l accès aux marchés : ACCES AUX MARCHES Aide à l accès aux marchés : ACCES AUX MARCHES Objectif Renforcer les capacités stratégiques des PME par le recours à des compétences externes Optimiser la structuration et l organisation de l entreprise

Plus en détail

Territoires Métropolitains Innovants: Technopoles et Pôles de compétitivité Tunis 19 & 20 Juin

Territoires Métropolitains Innovants: Technopoles et Pôles de compétitivité Tunis 19 & 20 Juin Territoires Métropolitains Innovants: Technopoles et Pôles de compétitivité Tunis 19 & 20 Juin Atelier n 5: «Le financement des technopoles et des pôles de compétitivité» Intervention de Madame GONGI Neila

Plus en détail

Business France vous accompagne tout au long de l année pour accélérer votre développement international

Business France vous accompagne tout au long de l année pour accélérer votre développement international Entreprises de la Filière AUTOMOBILE, Business France vous accompagne tout au long de l année pour accélérer votre développement international www.export.businessfrance.fr L expérience de l EXPORT Notre

Plus en détail

CHARTE ACHATS GROUPE PIERRE FABRE

CHARTE ACHATS GROUPE PIERRE FABRE Pour une relation client - fournisseur profitable et responsable - Mars 2015 - SOMMAIRE Le groupe Pierre Fabre en bref... P3 1. Objectifs et contexte de la Charte Achats... P4 2. Objectifs généraux de

Plus en détail

Addenda du plan d affaires 2013-2014 de Mitacs Globalink Document présenté à Industrie Canada Février 2014. 1. Introduction. 2.

Addenda du plan d affaires 2013-2014 de Mitacs Globalink Document présenté à Industrie Canada Février 2014. 1. Introduction. 2. 1. Introduction En 2009, Mitacs a ajouté Globalink à sa gamme croissante de programmes. Dans le cadre de Globalink, Mitacs invite de brillants étudiants originaires de pays désignés à venir au Canada,

Plus en détail

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action 29-10-2013 1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX ET FONDAMENTAUX DU PROJET page 3 2. LES OBJECTIFS ET

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE 2011 Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie BILAN D ACTIVITE 2011 CCI de la Haute-Savoie CHIFFRES CLES

Plus en détail

LE CTDEC DEVIENT LE CETIM-CTDEC

LE CTDEC DEVIENT LE CETIM-CTDEC CONCEVOIR TRANSFORMER ACCOMPAGNER ACCOMPAGNER VOTRE PROGRÈS PROXIMITÉ DOSSIER DE PRESSE 2015 LE CTDEC DEVIENT LE CETIM-CTDEC INNOVER IMAGINER AVENIR FORMER SOMMAIRE UNE ALLIANCE SOUTENUE PAR LA PROFESSION

Plus en détail

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation.

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation. Innovation, moteur de la chimie en France 1,64 Mds d à la R&D En 2012, les industries chimiques ont consacré : 32 Pour que l industrie chimique en France garde une place prépondérante sur la scène internationale,

Plus en détail

Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales

Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales Souhir TAKTAK, Présidente - Directrice Générale de la Banque de Financement des Petites et Moyennes Entreprises (BFPME)

Plus en détail

les entreprises de taille intermédiaire (eti)

les entreprises de taille intermédiaire (eti) LES ENTREPRISES DE TAILLE INTERMÉDIAIRE N 94 juin 2012 les entreprises de taille intermédiaire (eti) Première partie : état des lieux Reconnaissance de la place des ETI dans le tissu entrepreneurial Apparue

Plus en détail

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial Contribution de la CPCA au diagnostic territorial NB : Ce travail a été réalisé en interne par les équipes techniques de la CPCA Introduction La CPCA Picardie rassemble depuis 2001 les quinze grandes coordinations

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L EMPLOI EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Créé en 2009, le Fonds d investissement et de soutien aux entreprises

Plus en détail

État des lieux et analyse prospective emploi -formation - Région Hauts-de-France

État des lieux et analyse prospective emploi -formation - Région Hauts-de-France État des lieux et analyse prospective emploi -formation - Région Hauts-de-France Synthèse Novembre 2016 Contexte Depuis plusieurs années, les entreprises de la métallurgie sont confrontées, comme l'ensemble

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE CONSISTANCE DÉVELOPPEMENT DES ZONES LOGISTIQUES GOUVERNANCE DU SECTEUR Axes de la Stratégie OPTIMISATION DES CHAINES LOGISTIQUES DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Appel à Candidature. Entrepreneur social

Appel à Candidature. Entrepreneur social Appel à Candidature Entrepreneur social «Etude de faisabilité et création d un espace de co-working sur la commune de Tournefeuille» 1) Eléments de contexte Depuis 2006, La Maison de l emploi et de la

Plus en détail

REPORTING SOCIETAL 2012 ÊTRE UTILE AUX HOMMES

REPORTING SOCIETAL 2012 ÊTRE UTILE AUX HOMMES REPORTING SOCIETAL 2012 ÊTRE UTILE AUX HOMMES REPORTING SOCIETAL L ambition de GDF SUEZ est de contribuer au développement d une croissance responsable qui s appuie sur ses métiers. Le Groupe a engagé

Plus en détail

6 % Secteur spécialisé 15 % 79 % Une prestation effectuée exclusivement chez le client. Services associés aux bâtiments, aux occupants, aux procédés

6 % Secteur spécialisé 15 % 79 % Une prestation effectuée exclusivement chez le client. Services associés aux bâtiments, aux occupants, aux procédés Services associés aux bâtiments, aux occupants, aux procédés 6 % Secteur spécialisé 15 % Transport, industrie nucléaire,industrie agroalimentaire, établissement de santé, hôtellerie, ultra propreté 79

Plus en détail

1- Assurer un accès réciproque aux exportateurs et aux investisseurs des deux pays

1- Assurer un accès réciproque aux exportateurs et aux investisseurs des deux pays Déclaration économique franco-japonaise entre le Premier Ministre de la République française, M. François FILLON, et le Premier Ministre du Japon, M. Yasuo FUKUDA A l occasion du 150 ème anniversaire des

Plus en détail

Propositions pour un programme CCI Nantes St-Nazaire. Mandature Liste Union CC 44 CGPME MEDEF - UPA

Propositions pour un programme CCI Nantes St-Nazaire. Mandature Liste Union CC 44 CGPME MEDEF - UPA Propositions pour un programme CCI Nantes St-Nazaire Mandature 2016 2021 Liste Union CC CGPME MEDEF - UPA Commission : Animation des Réseaux 1 Proposer une lecture structurée et dynamique des réseaux d

Plus en détail

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance recyclage et valorisation France des solutions innovantes pour le recyclage et la valorisation de vos DÉCHETS le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance Nous sommes engagés dans

Plus en détail

SCHÉMAS SECTORIELS 2011-2015. Innovation et Intelligence Économique

SCHÉMAS SECTORIELS 2011-2015. Innovation et Intelligence Économique SCHÉMAS SECTORIELS 2011-2015 Innovation et Intelligence Économique Ont participé à ce Groupe de Travail et nous les en remercions vivement. Président du Groupe de Travail ECHALIER Bernard, Président CCI

Plus en détail

BIOSYNEX lance son introduction en Bourse sur ALTERNEXT de NYSE Euronext Paris

BIOSYNEX lance son introduction en Bourse sur ALTERNEXT de NYSE Euronext Paris Communiqué de presse Strasbourg, le 23 février 2011 BIOSYNEX lance son introduction en Bourse sur ALTERNEXT de NYSE Euronext Paris Introduction sur Alternext avec Offre au Public Ouverture de l Offre à

Plus en détail

Les métiers en évolution positive

Les métiers en évolution positive Annexe 1 Fiches Métiers Les métiers en évolution positive - 33 - Technicien études en télécommunication Technicien études en télécommunication De niveau Bac+2 à Ingénieur (double compétence voix et réseau).

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches?

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches? ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE Quelles démarches? DÉFINITION Une étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché.

Plus en détail

Altitude Infrastructure devient 1 er opérateur sur les RIP en France

Altitude Infrastructure devient 1 er opérateur sur les RIP en France Altitude Infrastructure devient 1 er opérateur sur les RIP en France 20/01/2016 Service communication Sommaire 01. Société 02. Bilan 2015 03. Perspectives 2016 04. Et après? 2 Société 3 Introduction Depuis

Plus en détail

20 juin 2016. Ausy et Randstad annoncent leur volonté de se rapprocher

20 juin 2016. Ausy et Randstad annoncent leur volonté de se rapprocher 20 juin 2016 Ausy et Randstad annoncent leur volonté de se rapprocher Le Conseil d administration d Ausy soutient à l unanimité le projet d offre publique d achat de Randstad Randstad France, une filiale

Plus en détail

Groupe de travail 1 : Entreprises et nouvelle croissance

Groupe de travail 1 : Entreprises et nouvelle croissance Groupe de travail 1 : Entreprises et nouvelle croissance Réunion 1 17 octobre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 1 Entreprises et nouvelle croissance Groupe animé par Alain TEISSIER, consultant,

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

10 M investis au capital des entreprises régionales, 57 opérations immobilières engagées représentant 217,4 M

10 M investis au capital des entreprises régionales, 57 opérations immobilières engagées représentant 217,4 M COMMUNIQUE DE PRESSE - Marcq-en-Baroeul, le 22 juin 2016 INVITATION PRESSE, Villeneuve d Ascq, le 20 juin 2013 BILAN 2015 & PERSPECTIVES 2016 Communiqué de synthèse 10 M investis au capital des entreprises

Plus en détail

Attirer des jeunes talents pour imaginer la ville de demain

Attirer des jeunes talents pour imaginer la ville de demain Dossier de presse Go Green in the City par Schneider Electric Attirer des jeunes talents pour imaginer la ville de demain Juin 2013, Rueil-Malmaison, France. I. Pourquoi Go Green in the City? Pour la troisième

Plus en détail

Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations

Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations Atelier d échanges Public Privé Sophie Pagès- 16 septembre 2014 1 Problématiques à mettre en débat dans notre

Plus en détail

Diagnostic organisationnel Rapport sommaire. Société de transport de l Outaouais

Diagnostic organisationnel Rapport sommaire. Société de transport de l Outaouais Diagnostic organisationnel Rapport sommaire Société de transport de l Outaouais 28 mai 2015 Sujets traités Éléments contextuels Objectifs Activités réalisées Diagnostic Priorités Plan d action 1 Contexte

Plus en détail

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE Objectif général L objectif général de ce programme de développement est d atteindre une production de qualité, de 1000 tonnes de café marchand,

Plus en détail

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques dossier de Presse / FÉVRIER 2014 Améliorer le recyclage de l aluminium, une nécessité environnementale et économique L aluminium fait partie

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR DIRECCTE PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR POLE ENTREPRISES, EMPLOI ET ECONOMIE SERVICE DES ENTREPRISES DEPARTEMENT REDRESSEMENT ECONOMIQUE Marseille, le 19 avril

Plus en détail

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES»

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» LES DOSSIERS THEMATIQUES DE L APESA DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» Juillet 2012 INTRODUCTION : L ACHAT, LEVIER EFFICACE POUR UN DEVELOPPEMENT PLUS DURABLE! La définition précise de ses besoins

Plus en détail

Reperes & bons réflexes. Acheteurs publics, développez vos achats socialement responsables

Reperes & bons réflexes. Acheteurs publics, développez vos achats socialement responsables Reperes & bons réflexes Acheteurs publics, développez vos achats socialement responsables Achats publics socialement responsables : de quoi parle-t-on? Les achats socialement responsables se manifestent

Plus en détail

PME, AVEC LA GPEC, METTEZ LA COMPÉTENCE AU CŒUR DE VOS PRATIQUES RH

PME, AVEC LA GPEC, METTEZ LA COMPÉTENCE AU CŒUR DE VOS PRATIQUES RH PME, AVEC LA GPEC, METTEZ LA COMPÉTENCE AU CŒUR DE VOS PRATIQUES RH FACTEURS D ÉVOLUTION Relations sociales Nouveaux marchés & culture d entreprise Législation Gain / Perte de marché Nouvelles Nouveau

Plus en détail

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Édition 2015 Cette charte présente la fonction Achats chez Veolia et définit les responsabilités et engagements que le Groupe souhaite partager

Plus en détail

une rationalisation d ampleur inédite

une rationalisation d ampleur inédite Conférence de presse 20 octobre 2015 Dossier de presse Aides aux entreprises et au développement économique à Bruxelles : une rationalisation d ampleur inédite Didier Gosuin Ministre bruxellois de l Economie

Plus en détail

ACCORD DU 12 JANVIER 2015

ACCORD DU 12 JANVIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE ACCORD

Plus en détail

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi 1 place Faubert 69400 Villefranche S/ Saône Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi Des solutions RH au service des entreprises et des actifs du territoire Qu est ce que la MdEF?

Plus en détail

CDT Béarn-Pays basque Une organisation à géométrie variable et un management collaboratif pour faire face aux enjeux du e-tourisme

CDT Béarn-Pays basque Une organisation à géométrie variable et un management collaboratif pour faire face aux enjeux du e-tourisme CDT Béarn-Pays basque Une organisation à géométrie variable et un management collaboratif pour faire face aux enjeux du e-tourisme N I C O L A S G R A E F F [n.graeff@tourisme64.com] Manager du pôle e-tourisme,

Plus en détail

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle «Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle Intervention de M. Gérard DESQUAND, Vice-Président de l Institut National des

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise CYCLE DE FORMATION Management pour dirigeants d entreprise Gouvernorat de Monastir Ce cycle de formation managériale s adresse aux dirigeants d entreprise. Il a été conçu en fonction des attentes et des

Plus en détail

Habitat & Développement

Habitat & Développement Le réseau Habitat & Développement Habitat et développement territorial Architecture et maîtrise d œuvre Gestion locative Ingénierie thématique Retrouvez sur www.habitatdeveloppement.fr Toutes les aides

Plus en détail

Secteur Textile & Habillement en Tunisie Opportunités et Défis

Secteur Textile & Habillement en Tunisie Opportunités et Défis Secteur Textile & Habillement en Tunisie Opportunités et Défis Samir HAOUET : Directeur Général CENTRE TECHNIQUE DU TEXTILE MILAN - MARS 2012 Présentation du secteur Textile-Habillement en Tunisie Leader

Plus en détail

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Intervention du Docteur Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 12 octobre

Plus en détail

La démarche «industrielle» de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques du bassin de la Loire

La démarche «industrielle» de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques du bassin de la Loire La démarche «industrielle» Une contribution à la compétitivité économique des territoires ÉVOLUTION DU CONTEXTE D INTERVENTION Rôle croissant joué par le changement climatique comme révélateur des vulnérabilités

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATIONS MARCHES PUBLICS 2016

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATIONS MARCHES PUBLICS 2016 PROGRAMME REGIONAL DE FORMATIONS MARCHES PUBLICS 2016 Marchés s nationaux, européens et internationaux Avec une formation adaptée, c est à votre tour de gagner! Les acteurs du Réseau Commande Publique

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

L internationalisation des entreprises pour développer leur activité (SRDEII) Toulouse, le 7 juin 2016

L internationalisation des entreprises pour développer leur activité (SRDEII) Toulouse, le 7 juin 2016 L internationalisation des entreprises pour développer leur activité (SRDEII) Toulouse, le 7 juin 2016 Déroulé de l atelier Introduction par l élu référent de l atelier 10 min Principaux constats et enjeux

Plus en détail

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique Cahier des charges Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique 1. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE OBJET DU MARCHÉ Le présent marché concerne l assistance à maîtrise

Plus en détail

Devenir un modèle de la chimie durable

Devenir un modèle de la chimie durable Devenir un modèle de la chimie durable Jacques Kheliff Group General Manager Sustainable Development Notre réponse aux enjeux globaux : le Des enjeux globaux Changement climatique, croissance de la population

Plus en détail

GPEC. démarche. Comprendre Découvrez les objectifs et les avantages du dispositif

GPEC. démarche. Comprendre Découvrez les objectifs et les avantages du dispositif Observatoire des métiers des Industries Alimentaires démarche GPEC dans la filière alimentaire Comprendre Découvrez les objectifs et les avantages du dispositif Agir Suivez les étapes pas à pas pour déployer

Plus en détail

«Avec ALIZE, je garde le vent en poupe!»

«Avec ALIZE, je garde le vent en poupe!» «Avec ALIZE, je garde le vent en poupe!» APPEL A PROJETS Septembre 2011 Identifier et de sélectionner les meilleurs projets de développement de PMI créateurs d activité et d emplois sur le bassin d Alès

Plus en détail

Magali Vergnet-C. Vivapolis l IVD L Incubateur de la Ville durable

Magali Vergnet-C. Vivapolis l IVD L Incubateur de la Ville durable Magali Vergnet-C Vivapolis l IVD L Incubateur de la Ville durable Les exigences de l approche intégrée Les usages et les besoins ont évolué : habitat, mobilités, énergie, information, loisirs, santé, commerces,

Plus en détail

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES Depuis plusieurs années, les Professions Juridiques connaissent de profondes mutations. Stratégie, marketing et management font désormais

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES 1. Structure-Contexte : Ce projet est proposé par le Contrat de Développement Local du Faucigny, en Haute-Savoie. Le CLD est un organe consultatif,

Plus en détail

«LE PLAN D ACTION REGIONAL A L EXPORT (2015-2017)»

«LE PLAN D ACTION REGIONAL A L EXPORT (2015-2017)» «LE PLAN D ACTION REGIONAL A L EXPORT (2015-2017)» AVIS présenté par Patrice TAPIE COMMISSION N 2 Développement économique, emploi, innovation, tourisme SEANCE PLENIERE DU 10 MARS 2015 1 LE CONSEIL ECONOMIQUE,

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

Contrat Programme pour le développement des PME et TPE 2008 2012. Support de présentation. Version du 28 août 2007

Contrat Programme pour le développement des PME et TPE 2008 2012. Support de présentation. Version du 28 août 2007 pour le développement s PME et TPE 2008 2012 upport présentation Version du 28 août 2007 Capital Consulting 2007 Objectifs généraux Offrir un cadre réglementaire favorable Objectifs généraux du plan développement

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Excellente dynamique commerciale. Investissements pour le développement du pôle Paiement rentabilisés. Lancement du plan stratégique «Puissance 5»

Excellente dynamique commerciale. Investissements pour le développement du pôle Paiement rentabilisés. Lancement du plan stratégique «Puissance 5» 29 MARCH 2016 Excellente dynamique commerciale +109% CA Paiement +57% CA Telecom Investissements pour le développement du pôle Paiement rentabilisés EBITDA Paiement à l équilibre Résultat net positif global

Plus en détail

Appel à candidatures «Référents filière/marché»

Appel à candidatures «Référents filière/marché» Appel à candidatures «Référents filière/marché» L appel à projet «Usine du Futur» porte sur la modernisation de l outil et des procédés de production des PME en vue notamment d augmenter leur productivité,

Plus en détail

SITE INTERNET DU LABEL :

SITE INTERNET DU LABEL : SITE INTERNET DU LABEL : CAHIER DES CHARGES DE CONSULTATION Le 16 avril 2013 1. Le label «Mont-Blanc Excellence Industries» Eléments de contexte Le label «Mont-Blanc Excellence Industries» est un dispositif

Plus en détail

Union Régionale des SCOP de l Est. Les Scop. Le réseau des co-entrepreneurs

Union Régionale des SCOP de l Est. Les Scop. Le réseau des co-entrepreneurs Union Régionale des SCOP de l Est Les Scop Le réseau des co-entrepreneurs 1 Sociétés coopératives et participatives Scop Entreprises dont les salariés sont associés majoritaires et vivent un projet commun

Plus en détail

Railenium, deux ans après

Railenium, deux ans après Mars 2015 1 Railenium, deux ans après Soutenu par l Agence Nationale pour la Recherche ANR sur un principe de soutien de 80M (selon la Convention le 24 mai 2013) IRT de référence de la filière ferroviaire,

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction des Ressources et de la Formation

Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction des Ressources et de la Formation Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction des Ressources et de la Formation Cahier de charges Contexte Sous l impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Royaume du Maroc a opté pour une stratégie

Plus en détail