Implementing in Social Housing, of Water and Energy Efficiency ICT services

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Implementing in Social Housing, of Water and Energy Efficiency ICT services"

Transcription

1 Implementing in Social Housing, of Water and Energy Efficiency ICT services

2 Le projet SHOWE IT : Ambition du projet Donner aux locataires les moyens de maitriser leurs consommations d énergie Une hausse continue des consommations domestiques d énergie depuis 50 ans Croissance démographique, économique, élévation des normes de confort domestique Multiplication des équipements électriques et électroniques au sein des foyers L amélioration de la performance des bâtiments /des réseaux ne permettra pas à elle seule d atteindre les objectifs de Kyoto SHOWE IT

3 Le projet SHOWE IT : Ambition du projet Les comportements individuels représentent l un des principaux leviers de la maîtrise de la demande Développement d une sensibilité collective écologique Mais il existe toujours un fossé entre les valeurs («bonnes intentions») et les pratiques individuelles Notamment parce que les individus ne font pas le lien entre leurs pratiques quotidiennes et leur niveau réel de consommation L enjeu : favoriser la réflexivité des consommateurs via l installation d un dispositif technique (compteur + TIC de type interface /tablette ) et mesurer l impact sur les comportements de consommation SHOWE IT

4 Le projet SHOWE IT : Objectif Développer et démontrer, dans des conditions réelles, comment l utilisation des systèmes ICT (technologie de l information et de la communication) peuvent aider à réduire les consommations d énergie et d eau dans le logement social à travers l Europe. Diminuer de 15 à 20 % la consommation d énergie des ménages en influençant le comportement humain. Démonter la viabilité socio-économique des systèmes ICT. SHOWE IT

5 Le projet SHOWE IT: quelques chiffres Un projet européen de 3,7 M ( pour Cité Nouvelle) sur 3 ans, financé à 50% par l Union Européenne. Kick-off : 1er janvier partenaires issus de 6 pays 3 bailleurs sociaux : - Cité Nouvelle ( France), - Rochdale ( UK) - Botkyrkabyggen ( Suède) GDF SUEZ, Aquagest Solutions, Södertons Fjärrwärme Acciona, Siemens, ECA Software, Smarvis Bax & Willems Armines 227 ménages impliqués dans le déploiement d une solution de smart-metering SHOWE IT

6 Les partenaires du projet SHOWE IT SHOWE IT

7 SHOWE-IT : décomposition en WP WP1 : Diagnostic, contrôle et analyse des résultats WP2 : Collaboration des locataires au projet WP3 : Intégration des systèmes tests WP4 : Etude de la viabilité socio-économique et stratégie de diffusion WP5 : Communication WP6 : Management du projet

8 Site pilote Cité Nouvelle: ECULLY Les allées Vertes Date de construction : bâtiment composé de 4 allées Une SH totale d environ 4000 m² 66 logements Chauffage et ECS collective Classe énergétique D du DPE :157 kwh/m²

9 METHODOLOGIE

10 Comment favoriser la réflexivité des locataires? Le rôle des feedbacks La nécessité de matérialiser les flux de consommation pour favoriser la prise de conscience et les changements de comportement des individus Eau Gaz Electricité Proposer un nouveau media d information et de communication : la tablette de contrôle Elle sera installée dans les logements pour permettre aux locataires de visualiser et de contrôler leurs consommations. Donner au locataire un rôle actif dans la gestion de ses consommations SHOWE IT

11 Une approche pluridisciplinaire : croiser l ingénierie technique et sociale L énergie et l eau constituent des systèmes «sociotechniques» où individus et équipements techniques interagissent en permanence La performance énergétique n existe pas sans comportement efficient, même dans un bâtiment BBC! Une approche pluridisciplinaire où chaque étape «technique» du projet se double d une étape «sociologique» WP1 Technical tasks Sociological tasks Characterization of the dwellings Characterization of the tenants Energy/water audit Social audit of energy/water ways of consumption Assessment of energy/water savings Assessment of changes in the consumers behaviours SHOWE IT

12 Les grandes étapes du projet : AVANT installation Etape 1 : Sélection des locataires participant à l expérimentation SHOWE-IT Audit énergétique des bâtiments Sélection de locataires selon des critères sociodémographiques (âge, sexe, structure familiale, revenus) Etape 2 : Sensibilisation et information des participants Le but : sensibiliser aux enjeux de la maîtrise de l eau et de l énergie et s assurer de la motivation des participants sélectionnés Etape 3 : Analyse des représentations et des pratiques individuelles de consommation AVANT installation Audit énergétique détaillé des logements Entretiens individuels en face-à-face et à domicile Etape 4 : Design de l interface utilisateur SHOWE IT

13 SHOWE-IT : la méthodologie Des capteurs intelligents sont installés dans les appartements pour collecter les informations concernant les consommations. Une tablette numérique permet de visualiser et d interagir sur la consommation d énergie. Capteur pour le chauffage Compteur et transmetteur pour l eau

14 SHOWE-IT : la méthodologie Apartment X Heat Cost Allocator Water meters + data logger In-home display WI-FI GPRS Server Barcelona Heating control Transmit every 192 seconds Mbus-RF MAS KNX-RF Staircase Apartment Y Apartment Z Basement Electricity meters S0 Ethe rnet WI-FI switch KNX-TP1 DSL S0 Primary heat Common el. MAS

15 SHOWE-IT : Définition des groupes Site Pilote : Le nombre de ménages intégrés dans le projet sur chaque site : 66 pour Cité Nouvelle. Groupe Pilote : le groupe de ménages qui recevront le système ICT complet : compteurs et tablettes. Groupe Test : le groupe de ménages sélectionnés dans le groupe Pilote et qui participeront aux tests initiaux : 12 ménages sélectionnés. Ces12 ménages ont été audités au début du projet, sur les aspects techniques (audit des énergies) et sociologiques (questionnaire spécifique).

16 SHOWE-IT : Définition des groupes Groupe Contrôle : le groupe de ménages qui seront équipés des compteurs seuls (sans tablette numérique). Ce groupe permettra de comparer les résultats des consommations entre : le groupe pilote (compteurs + ICT- Tablette) et le groupe Controle (compteurs seuls). Le but est de vérifier l'impact du dispositif ICT entre le groupe équipé (Pilot Group et Test Group) et le groupe non équipé (groupe Controle) Groupe miroir : un ensemble de sociétés de logement social représentant logements à travers l Europe. Les résultats du projet Showe-it pourront être ainsi largement répliqués à partir du groupe.

17 SHOWE-IT : Définition des groupes Pilot Site Cité Nouvelle : Ecully / France Nombre de ménages les Allées Vertes : 66 Pilot Group Cité Nouvelle : 48 Nombre de ménages: Control Group Cité Nouvelle : Nombre de ménages : 18 Test Group (inside the Pilot Group) Cité Nouvelle : Total number of households :12

18 SHOWE-IT : Définition des groupes Pilot Site 66 logements Groupe Pilote 48 logements (Compteurs et tablettes) Test Group 12 logements (compteurs + tablette) Control Group (only meters) 18 dwellings

19 Le design de l interface utilisateur : une étape cruciale du projet ne information est efficace, et peut avoir un impact comportemental positif, à condition d être : mmédiate isible et facilement compréhensible mpliquante, source d action SHOWE IT

20 Le design de l interface utilisateur : une étape cruciale du projet aire remonter les attentes et les besoins des utilisateurs pour designer l interface ia la 1ère enquête qualitative dans les 3 pays n demandant aux utilisateurs de dessiner/décrire l interface «idéale» ne campagne de pré-test de l interface avant le design de la version finale épondre aux questions suivantes ocalisation de la tablette : fixe/mobile/autonomie réquence du feedback : temps réel, pas horaire, historique, nité de restitution, et mode de représentation graphique des différents usages

21 Les grandes étapes du projet APRES installation Etape 5 : Analyse des représentations et des pratiques individuelles de consommation APRES installation Analyse des consommations d eau et d énergie Entretiens individuels en face-à-face et à domicile auprès des même participants afin d évaluer les changements réels de comportement, les nouveaux usages Etape 6 : étude statistique auprès de l ensemble de l échantillon Valider statistiquement les variables explicatives issues des enquêtes qualitatives Etablir des corrélations entre les comportements déclarés des consommateurs et leurs consommations réelles mesurées Déterminer des leviers d action communs aux 3 pays SHOWE IT

22 SHOWE-IT : le macro planning Le projet est planifié sur 36 mois, les 18 premiers sont consacrés à l analyse de la situation de chaque site pilote, l exposition en détail des services ICT, le développement de la participation des locataires et la mise en place de la collaboration entre les partenaires. Les 18 mois suivants sont consacrés à une phase de mesure et d analyse des résultats (viabilité socio-économique et stratégie de diffusion) CONCEPTION MESURE RESULTAT S Janvier 2011 Juillet 2012 Juillet 2013 Décembre 2013

23 MERCI

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Smart metering une solution d'avenir?

Smart metering une solution d'avenir? Smart metering une solution d'avenir? Plan Smart metering c est quoi? Bases légales de la Suisse. Pourquoi? Qui paye? Recommandations de l OFEN Ça marche? Et le Smart home? C est rentable? Objectifs Page

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Workshop «Transition énergétique, compteurs intelligents et facteurs psycho-sociologiques» Marseille, le 13 mai 2015

Workshop «Transition énergétique, compteurs intelligents et facteurs psycho-sociologiques» Marseille, le 13 mai 2015 Workshop «Transition énergétique, compteurs intelligents et facteurs psycho-sociologiques» Marseille, le 13 mai 2015 Quoi? Habitat Marseille Provence partenaire du projet Office Public de l Habitat de

Plus en détail

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Visite GPSO de Green Office Meudon le 22 mars 2012 Copyright Ateliers 115 Architectes Steria GreenOffice Meudon Steria et le Système d Information qui gère

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Workshop «Transition énergétique, compteurs intelligents et facteurs psycho-sociologiques» Marseille, le 13 mai 2015

Workshop «Transition énergétique, compteurs intelligents et facteurs psycho-sociologiques» Marseille, le 13 mai 2015 Workshop «Transition énergétique, compteurs intelligents et facteurs psycho-sociologiques» Marseille, le 13 mai 2015 Habitat Marseille Provence partenaire du projet Office Public de l Habitat de Marseille

Plus en détail

Participation à un projet européen de Smart Cities

Participation à un projet européen de Smart Cities Participation à un projet européen de Smart Cities DESTINATION Gaëtan Cherix Directeur Centre de Recherches Energétiques et Municipales, Martigny Georges Ohana Délégué à l énergie Services Industriels

Plus en détail

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère 1 Un partenariat de 3 ans entre la Préfecture de l Isère et Schneider-Electric Instrumenter le site Innovation Créer une situation de référence Business Partenaires

Plus en détail

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com Valorisation de l entreprise par son activité commerciale «Si le navigateur ne sait pas dans quel port il se situe ni vers quel port il doit se diriger, aucun vent ne lui sera favorable» Sénèque Marge

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

GRANDLYON HABITAT et ERDF testent un dispositif pédagogique d accès aux données de consommation d électricité pour les locataires

GRANDLYON HABITAT et ERDF testent un dispositif pédagogique d accès aux données de consommation d électricité pour les locataires GRANDLYON HABITAT et ERDF testent un dispositif pédagogique d accès aux données de consommation d électricité pour les locataires Expérimentation Watt & Moi Intervenant : Thibaut Oustry, Agence Locale

Plus en détail

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Audit NRJ COPRO / DPE collectif Aspects réglementaires Textes de Référence Audit énergétique de copropriété : Copros de 50 lots ou + à chauffage collectif Décret

Plus en détail

RIDER. Soutiens au projet. Présentation du projet

RIDER. Soutiens au projet. Présentation du projet RIDER Le consortium RiDER se fixe le défi de développer une solution innovante, alliant les TIC et les challenges énergétiques, afin d optimiser l efficacité énergétique d un bâtiment ou groupe de bâtiments.

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

Société APILOG Automation Groupe

Société APILOG Automation Groupe titre C.C de la Caserne BONNE (38) Hôpital de La Croix Rousse (69) Immeuble Le Spallis (93) Société APILOG Automation Groupe Pôle régional de Gendarmerie (69) Stade Pablo Neruda (92) Centre Commercial

Plus en détail

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS»

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS» La Région Provence-Alpes-Côte d Azur a mis en place une expérimentation qui a deux volets : - volet «grand public» : aider les ménages à améliorer les performances énergétiques et le confort de leur logement,

Plus en détail

SOA : le futur des bâtiments intelligents?

SOA : le futur des bâtiments intelligents? SOA : le futur des bâtiments intelligents? Philippe Nappey Schneider Electric Strategy & Innovation IN Tech 20 janvier 2011 Contexte Les bâtiments deviennent de plus en plus intelligents Ils intègrent

Plus en détail

Quelles innovations pour lutter contre la précarité énergétique

Quelles innovations pour lutter contre la précarité énergétique Simon BODDAERT (CSTB) Mathilde DIOUDONNAT (AViTeM) Gonzague DESCOQS (13 HABITAT) Quelles innovations pour lutter contre la précarité énergétique Conférence organisée dans le cadre du projet Européen ELIH-MED

Plus en détail

Smart Grid - Smart metering Quo vadis. 16 octobre 2015

Smart Grid - Smart metering Quo vadis. 16 octobre 2015 Smart Grid - Smart metering Quo vadis 16 octobre 2015 1 Introduction 2 Introduction of Creos Electricity grid Transport grid (220kV & 65kV) o 500 km Distribution grid (20kV & 400V) o 8.700 km o 2.500 substations

Plus en détail

Loi de transition énergétique

Loi de transition énergétique Loi de transition énergétique Rupture ou évolution pour la rénovation énergétique? Les Rencontres de la Couverture - Plomberie UNCP Strasbourg - avril 2015 Pierre-François Chenu Thierry Gosselin 1 1 GDF

Plus en détail

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe Mobilités : connaître pour mieux agir Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe 1 A propos mobi-lise est un projet de recherche qui vise à : Accroître la compréhension des pratiques

Plus en détail

ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100

ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100 SOMMAIRE ENJEUX ET CONTEXTE 4 ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100 ACCOMPAGNER ET STRUCTURER LA FILIERE

Plus en détail

Optimiser ses pratiques de veille avec Digimind. Journée Juriconnexion «Veille juridique : un atout stratégique» 25 novembre 2014

Optimiser ses pratiques de veille avec Digimind. Journée Juriconnexion «Veille juridique : un atout stratégique» 25 novembre 2014 Optimiser ses pratiques de veille avec Digimind Journée Juriconnexion «Veille juridique : un atout stratégique» 25 novembre 2014 12/12/2013 SHAREPOINT integration avec Digimind 1 Agenda 1. Digimind en

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

e point en recherche Profils de la charge de consommation d énergie et d eau dans les collectifs d habitation introduction Programme de recherche

e point en recherche Profils de la charge de consommation d énergie et d eau dans les collectifs d habitation introduction Programme de recherche l Décembre 25 e point en recherche Série technique 5-119 Profils de la charge de consommation d énergie et d eau dans les collectifs d habitation introduction La recherche permet de commencer à comprendre

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

Expérimentation Watt & Moi. 16 ème assises de l énergie - Bordeaux 2015 28 janvier 2015

Expérimentation Watt & Moi. 16 ème assises de l énergie - Bordeaux 2015 28 janvier 2015 Expérimentation Watt & Moi 16 ème assises de l énergie - Bordeaux 2015 28 janvier 2015 Watt & Moi, une expérimentation de mise à disposition des données Linky aux consommateurs GRANDLYON HABITAT et ERDF

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr DOSSIER DE PRESSE Deuxième saison : Service de prêt de matériels de mesures pour les pertes d énergie (chauffage, électricité, eau) à destination des Bisontins : résidents et activités tertiaires Contacts

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger -IDDRI / Dr. C. Hey -SRU 1 Les objectifs de la transition

Plus en détail

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises 19 novembre 2013 Cynthia Cavin Chargée de projets Sommaire Introduction : Conséquences, et surtout opportunités

Plus en détail

Partenariat de recherche scientifique LMH /Lille1

Partenariat de recherche scientifique LMH /Lille1 Partenariat de recherche scientifique LMH /Lille1 Vers un Système innovant pour le suivi et le contrôle des charges de fluide 1 Introduction: Deux volets illustrent le partenariat de recherche scientifique

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

L efficacite e nerge tique

L efficacite e nerge tique L efficacite e nerge tique 1. Principes généraux Une mesure «d efficacité énergétique» désigne toute action mise en œuvre par un agent économique afin de limiter la consommation d énergie liée à un usage

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

des ménages en 2012 Montant moyen dépensé (en euros)

des ménages en 2012 Montant moyen dépensé (en euros) COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 645 Juin 2015 Consommations énergétiques des ménages en 2012 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION En 2012, la dépense moyenne annuelle en

Plus en détail

Le programme Esthia, une expérimentation à poursuivre.

Le programme Esthia, une expérimentation à poursuivre. RÉHABILITER DES LOGEMENTS DANS LE PARC PRIVÉ ÉCONOME EN ENERGIE ET À VOCATION SOCIALE. COMPTE RENDU DE LA JOURNÉE D ÉCHANGES DU 10 DÉCEMBRE 2012. Focus - Croiser la dimension énergétique et le volet social

Plus en détail

RT 2012, quel bilan? RT 2020, quelles attentes? Convention Efficacité Energétique du Bâtiment 21 octobre 2014

RT 2012, quel bilan? RT 2020, quelles attentes? Convention Efficacité Energétique du Bâtiment 21 octobre 2014 RT 2012, quel bilan? RT 2020, quelles attentes? Convention Efficacité Energétique du Bâtiment 21 octobre 2014 Qui sommes nous? 3 médias internet BtoB Une application collaborative de rénovation énergétique

Plus en détail

AVANT PROPOS RECOMPENSES

AVANT PROPOS RECOMPENSES Association pour la promotion de la domotique dans l habitat et le tertiaire TROPHEES DU BATIMENT INTELLIGENT AVANT PROPOS DOMOLOR est une Association à compétences multiples regroupant des professionnels

Plus en détail

Vous êtes Displayer et vous avez mené une ou plusieurs actions de rénovation de bâtiments publics depuis 2008? Contribuez à cette étude!

Vous êtes Displayer et vous avez mené une ou plusieurs actions de rénovation de bâtiments publics depuis 2008? Contribuez à cette étude! Participez à l'étude menée en France et en Europe Vous êtes Displayer et vous avez mené une ou plusieurs actions de rénovation de bâtiments publics depuis 2008? Contribuez à cette étude! En participant

Plus en détail

IntentOS, le système d'exploitation du bâtiment

IntentOS, le système d'exploitation du bâtiment IntentOS, le système d'exploitation du bâtiment 1 Ceci est un smartphone. Fabriqué par LG pour Google (qui avant de racheter Motorola ne savait pas fabriquer des téléphones) Permet de démocratiser l'utilisation

Plus en détail

Welcome to PHOENIX CONTACT. Building Automation. Solutions pour la gestion énergétique de vos bâtiments

Welcome to PHOENIX CONTACT. Building Automation. Solutions pour la gestion énergétique de vos bâtiments Welcome to PHOENIX CONTACT Building Automation Solutions pour la gestion énergétique de vos bâtiments Corporate Structure AUJOURD HUI Phoenix Contact représente 1,3milliards de CA et 11000 personnes Bad

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments

L efficacité énergétique dans les bâtiments https://intranet.swe.siemens.com/fr/intra/infrastructure-cities/bt/offre/ssp/buildingautomation/energie/pages/notre-offre.aspx L efficacité énergétique dans les bâtiments siemens.com/answers Kurt Detavernier

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail

Plan d actions d énergie & tourisme en Ardèche

Plan d actions d énergie & tourisme en Ardèche DR Plan d actions d énergie & tourisme en Ardèche R.Vezin DR 18 mars 2010 Privas Noémie POIZE Rappel du cadre de travail : SETCOM Tourisme et énergie en Ardèche Constats Démarches exemplaires Outils et

Plus en détail

La performance thermique des logements en France

La performance thermique des logements en France La performance thermique des logements en France Daniel LEPOITTEVIN SOeS / SDSE 7 mai 2015 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr Plan de la

Plus en détail

Schneider Electric et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie

Schneider Electric et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie Dossier de Presse octobre 2009 et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie Le Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie en quelques chiffres... 80 kwh/m²/an La consommation

Plus en détail

État des lieux énergétique du bâti résidentiel Lorrain

État des lieux énergétique du bâti résidentiel Lorrain État des lieux énergétique du bâti résidentiel Lorrain Patricia LAHAYE DREAL Lorraine Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Lorraine Journées de l écoconstruction www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

Appel à propositions «Efficacité énergétique»

Appel à propositions «Efficacité énergétique» 2 Appel à propositions «Efficacité énergétique» A Bâtiments et consommateurs B Chauffage et refroidissement C Industrie et produits D Financer l énergie durable A Bâtiments et consommateurs budgétaire

Plus en détail

Faire progresser la performance énergétique des logements rénovés dans le cadre des opérations programmées de l Anah (OPAH, PST, PIG, )

Faire progresser la performance énergétique des logements rénovés dans le cadre des opérations programmées de l Anah (OPAH, PST, PIG, ) 04/10/2007 Pascal Lemonnier Éric Lagandré Evaluation évolution énergétique des OPAH : Faire progresser la performance énergétique des logements rénovés dans le cadre des opérations programmées de l Anah

Plus en détail

La gestion active de l énergie, au cœur de la performance des bâtiments

La gestion active de l énergie, au cœur de la performance des bâtiments La gestion active de l énergie, au cœur de la performance des bâtiments L évolution des fonctions des bâtiments Évolution des fonctions techniques des bâtiments Gestion de l énergie Space Management Gestion

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et Benoist APPARU présentent 6 mesures pour améliorer le Diagnostic de Performance

Plus en détail

Certificats d Economie

Certificats d Economie Les Certificats d Economie d Energie (C.E.E.) 4 avril 2013 Yann LE BARILLIER Responsable Partenariats et Efficacité Energétique ylebarillier@primagaz.fr Primagaz, partenaire energétique et «obligé» Une

Plus en détail

Le compteur. compteur. communicant gaz. communicant

Le compteur. compteur. communicant gaz. communicant Le compteur compteur Le communicant gaz gaz communicant Gazpar, Outil d efficacité énergétique au service de la collectivité et du client Le Projet Compteurs Communicants Gaz est un projet de maîtrise

Plus en détail

Comment rénover efficacement son parc immobilier?

Comment rénover efficacement son parc immobilier? Comment rénover efficacement son parc immobilier? Quel est l état énergétique de mon parc immobilier? Quels indicateurs actuels et futurs à prendre en compte? Quels objectifs de performance viser et à

Plus en détail

Projet de mise en place de l Enquête Emploi du temps en Algérie

Projet de mise en place de l Enquête Emploi du temps en Algérie Projet de mise en place de l Enquête Emploi du temps en Algérie Mechti samia, Mokri samia, Roggaz Nacera Direction de la Population et de l Emploi, ONS Objectif L enquête Nationale sur l Emploi du temps

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 De l intelligence dans le bâtiment pour sensibiliser les habitants à leur consommation énergétique à Cachan. Après une première expérience réussie à Aubervilliers en 2012,

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

Exercices et corrections

Exercices et corrections Exercices et corrections Apprenez avec vos élèves à réaliser un Diagnostic de Performance Energétique. A utiliser avec les exemples d'ecoville ou avec un cas réel. Exercices L'énergie primaire est une

Plus en détail

L intelligence énergétique au service de l industrie

L intelligence énergétique au service de l industrie L intelligence énergétique au service de l industrie Systèmes de mesurage de la performance énergétique Fonctionnalités web et du big data de l énergie 14 octobre 2015 - World Efficiency Contact : Julien

Plus en détail

CENERGY est un collectif d experts spécialistes en économies d énergie dans les domaines du bâtiment, des process et de l informatique.

CENERGY est un collectif d experts spécialistes en économies d énergie dans les domaines du bâtiment, des process et de l informatique. CENERGY est un collectif d experts spécialistes en économies d énergie dans les domaines du bâtiment, des process et de l informatique. Ces experts, voient la démarche d efficience énergétique et plus

Plus en détail

Comment informer les usagers sur leurs consommations énergétiques?

Comment informer les usagers sur leurs consommations énergétiques? Comment informer les usagers sur leurs consommations énergétiques? Déroulement du DEBATEK I/ Eléments de contexte II/ Les solutions TIC III/ Premiers retours d expérience IV/ Table ronde Enjeux généraux

Plus en détail

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE RECOMMANDATIONS BUDGET ASSISTANCE V2.0β Mars 2014 La rénovation énergétique Sur les 31 millions de logements, 60 % sont des passoires thermiques (construits avant 1974,

Plus en détail

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 Les outils et ressources Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 1 Les guides pratiques et méthodologiques L économie circulaire,

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE 1 CONTEXTE ACTUEL : Le froid représente une part importante

Plus en détail

De la Smart Home Energétique à la Smart Home Globale

De la Smart Home Energétique à la Smart Home Globale De la Smart Home Energétique à la Smart Home Globale Les matinales d Ignes 31/10/2013 Patrick Cazein Jean Baptiste Vezin Sagemcom en quelques mots 2 Sagemcom a pour ambition de devenir un des leaders mondiaux

Plus en détail

Des solutions pour la performance environnementale des commerces :

Des solutions pour la performance environnementale des commerces : Des solutions pour la performance environnementale des commerces : Concilier maintenance et performance énergétique Intervenant : Dominique VIART (dviart@activedbs.com) www.activedbs.com Programme Présentation

Plus en détail

Des difficultés en copropriété au réseau de copropriétés éco-responsables: le réseau REG Grand Lyon

Des difficultés en copropriété au réseau de copropriétés éco-responsables: le réseau REG Grand Lyon Des difficultés en copropriété au réseau de copropriétés Le réseau éco-responsables: REG Grand Lyon Réseau des résidences Economes en énergie du Grand Lyon le réseau REG Grand Lyon Jean LAMBERT Copropriétaire

Plus en détail

Conférence BATIMAT 2015

Conférence BATIMAT 2015 Conférence BATIMAT 2015 Retour d expérience réussi d un programme solaire : Gier-Pilat Habitat Daniel MUGNIER - Villepinte, 2 novembre 2015 Bureau d études technique INDEPENDANT 35 ans au service du solaire

Plus en détail

VILOGIA L énergie du développement

VILOGIA L énergie du développement VILOGIA L énergie du développement LES ENJEUX DE DEMAIN CONFORT ET ENERGIE Notre ambition: agir concrètement sur les charges des ménages à revenus modestes, pour lutter contre la réduction de leur pouvoir

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Evaluation de l efficacité économique de quelques propositions de la loi Brottes

Evaluation de l efficacité économique de quelques propositions de la loi Brottes Evaluation de l efficacité économique de quelques propositions de la loi Brottes Tarification progressive Service public de la performance énergétique Vincent Rious Microeconomix, Florence School of Regulation

Plus en détail

Smart Analyzer. Le compteur qui vous ouvre les portes de la performance énergétique

Smart Analyzer. Le compteur qui vous ouvre les portes de la performance énergétique Smart Analyzer Le compteur qui vous ouvre les portes de la performance énergétique SMART ANALYZER Présentation générale OPTIMISEZ VOTRE CONSOMMATION ÉLECTRIQUE GRÂCE À LA MESURE INTELLIGENTE Mesurer et

Plus en détail

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Congrès européen Eco-technologies pour le futur Lille 10&11 juin 2008 Atelier Eco-technologies

Plus en détail

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010 Baromètre Direct Énergie - OpinionWay Vague 1 Septembre 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1038 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

ECLAIRAGE NORMES MINIMALES DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

ECLAIRAGE NORMES MINIMALES DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ECLAIRAGE NORMES MINIMALES DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE L exemple de l Union européenne Anne RIALHE AERE Avec le support du PNUD et du PNUE Les normes minimales de performance énergétique (NMPE ou MEPS)

Plus en détail

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Faire évaluer son logement Contexte En janvier 2003, l Union européenne a adopté une directive /0#1)/234'5)6(1#7.&'801 relative à la performance énergétique

Plus en détail

Projet «E.N.C.E.R.T.I.C.U.S.»

Projet «E.N.C.E.R.T.I.C.U.S.» Projet «E.N.C.E.R.T.I.C.U.S.» Que signifie ENCERTICUS? ENCERTICUS est un acronyme composé des premières lettres en anglais des mots «Energy Certification, Information and Communication Technologies for

Plus en détail

Modernisation du relevé des consommations gaz : GrDF expérimente ses 1ers compteurs communicants

Modernisation du relevé des consommations gaz : GrDF expérimente ses 1ers compteurs communicants 07/07/2010 Modernisation du relevé des consommations gaz : GrDF expérimente ses 1ers compteurs communicants La modernisation du système de comptage gaz : une attente forte de la part des clients D un côté,

Plus en détail

Article Technique. Evaluation de scénarii énergétiques sur le parc scientifique de Sophia-Antipolis

Article Technique. Evaluation de scénarii énergétiques sur le parc scientifique de Sophia-Antipolis Article Technique Evaluation de scénarii énergétiques sur le parc scientifique de Sophia-Antipolis Introduction Dans le cadre du projet SMART MED PARK un outil de simulation a été développé afin de permettre

Plus en détail

Big Data et Smart Home, le bilan d étape 2013

Big Data et Smart Home, le bilan d étape 2013 Accueil Acteurs & marchés Entreprises Habitants Politiques énergétiques Territoires & projets Energystream Le blog Energie des consultants Solucom Accueil» Éclairage» Big Data et Smart Home, le bilan d

Plus en détail

Mardi 22 mars 2011 VAULX EN VELIN

Mardi 22 mars 2011 VAULX EN VELIN LES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS L efficacité énergétique des bâtiments à l épreuve de l usage Mardi 22 mars 2011 VAULX EN VELIN LES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS L efficacité énergétique des bâtiments

Plus en détail

L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement.

L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement. L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement. 1 Présentation de la société. La SEM Habitat du Pays Châtelleraudais. Bailleur social -1747 logements

Plus en détail

VERS UNE GESTION INNOVANTE DES BÂTIMENTS. Thomas Bühler

VERS UNE GESTION INNOVANTE DES BÂTIMENTS. Thomas Bühler VERS UNE GESTION INNOVANTE DES BÂTIMENTS Thomas Bühler 22 avril 2015 Bureau d ingénieurs fondé en 2010 3 succursales (JU, NE et GE) et 9 personnes Prestations Planification CVCE Direction de travaux Dossiers

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail