DOSSIER D APPEL PERMANENT A PROJETS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER D APPEL PERMANENT A PROJETS"

Transcription

1 DOSSIER D APPEL PERMANENT A PROJETS Version juin 2012 SOMMAIRE 1. L UNT AUNEGE Objet de l appel permanent à projets AUNEGE Le public cible Calendrier de l appel à projets A qui s adresse l appel permanent à projets? Définition et caractéristiques des différents types de ressources pédagogiques numériques Les priorités thematiques Que signifie mutualiser? L établissement porteur du projet Accompagnement technique du projet Conditions de financement par AUNEGE Procédure de sélection des projets déposés Acceptation du projet ANNEXES juin

2 1. L UNT AUNEGE AUNEGE (Association des Universités pour l Enseignement Numérique en Economie et Gestion) est l une des sept UNT (Université Numérique Thématique) et regroupe aujourd hui une vingtaine d établissements d enseignement supérieur et de recherche soit environ étudiants en Économie et Gestion. AUNEGE est portée par l Université Paris Ouest Nanterre La Défense qui reçoit, gère et délègue les financements, en particulier ceux du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Les missions d AUNEGE : - Impulser et accompagner la production de ressources pédagogiques nouvelles - Mutualiser, valoriser et diffuser des ressources pédagogiques numériques de qualité - Rénover les pédagogies et développer une culture de l excellence dans l enseignement en économie et gestion - Jouer un rôle fédérateur entre Enseignement Supérieur, Recherche et Acteurs de la vie économique - Développer des réseaux à l échelle nationale et internationale 2. OBJET DE L APPEL PERMANENT À PROJETS AUNEGE AUNEGE organise et cofinance la production de ressources pédagogiques numériques nouvelles à destination des étudiants en formation initiale (prioritairement en Licence) en complément des enseignements en face à face, en présentiel enrichi et entièrement en ligne, et à destination des doctorants, enseignants et chercheurs. Ces ressources peuvent être également utilisées par les apprenants en formation continue ou bien en autoformation. La grande majorité des ressources AUNEGE est actuellement consultable en accès libre sur le portail web Ces cours couvrent aujourd hui davantage le champ de la gestion que celui de l économie et se répartissent équitablement entre Licence et Master. Le présent appel à projet vise à compléter et enrichir l offre de ressources mutualisées existantes. 3. LE PUBLIC CIBLE Les utilisateurs finaux des ressources développées sont : - Les étudiants de niveau Licence (ou équivalent Tronc Commun dans les Grandes Écoles, classes préparatoires) - Les non spécialistes - Les apprenants de la formation continue - Les enseignants et les chercheurs L objectif n est donc pas seulement de produire des ressources directement utilisables par les étudiants ou apprenants, mais également des ressources destinées aux enseignants et formateurs, pour les aider à construire leurs propres enseignements. 30 juin

3 4. CALENDRIER DE L APPEL À PROJETS L'appel permanent à projets permet le dépôt de nouveaux projets à tout moment de l année. Un bilan des candidatures déposées et retenues au premier semestre 2012 s établit ainsi : 110 propositions retenues : - 62 propositions de clips vidéos retenus (sur 68 déposés). Les projets non retenus seront reformulés propositions de ressources nouvelles retenues sur 62 déposées. Les 14 ressources non retenues en l état seront réaménagées. Délai d expertise, de sélection et de validation des projets déposés : 10 semaines. Publication de l avis : 1 semaine après l examen des projets 5. A QUI S ADRESSE L APPEL PERMANENT À PROJETS? Cet appel à projet s adresse aux enseignants, enseignants-chercheurs, chercheurs et aux laboratoires de recherche travaillant dans un des champs disciplinaires de l économie ou de la gestion. Les projets seront déposés via l établissement porteur et/ou producteur de la (des) ressource(s). Il s agit obligatoirement d un établissement d enseignement supérieur ou de recherche qui se charge de gérer le budget alloué au projet. 6. DÉFINITION ET CARACTÉRISTIQUES DES DIFFÉRENTS TYPES DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES NUMÉRIQUES 6.1 CLIPS Tout clip pédagogique doit être indifféremment consultable sur ordinateur ou sur téléphone mobile. L objectif est, à terme, de constituer une collection intitulée «L ABCédaire Eco-gestion d AUNEGE» et qui sera visible sur le Web en libre accès et en particulier sur le site Aunege et sur CanalU. Une liste indicative des thèmes de clips est proposée en annexe 1 dans cet appel à projets. Clips Vidéo Les clips vidéo (3 à 5 minutes) portent sur un concept, une institution, un grand personnage, dans le domaine de l'économie et de la gestion. Ces clips seront consultables sur smartphone. Le calendrier des enregistrements sera déterminé en accord avec le CERIMES (CEntre de Ressources et d Information sur les Multimédias pour l Enseignement Supérieur) qui assurera la prestation de captation. Ces clips feront l'objet d'une nouvelle rubrique sur Canal U et seront exploités par Aunege (sur son site ou intégrés à d'autres ressources). Aunege déterminera le calendrier et les thèmes retenus qui devront lui être soumis avant réservation de la date de tournage. Les clips pédagogiques sont associés ou non à des éléments interactifs multimédia et contextualisés. 30 juin

4 Clips enrichis Les clips enrichis (15 minutes environ) : lorsque cela présentera un intérêt, le clip vidéo pourra être prolongé par des éléments interactifs multimédia contextualisés favorisant une meilleure compréhension, complétant des connaissances et permettant la pratique d autres stratégies pédagogiques. Cette prestation fera l objet d une demande de financement distincte. Clips pédagogiques Il s agit de très brèves leçons sur le modèle de "Khan academy", réalisées sur tablette numérique (voir exemples sur khanacademy.org). D une durée de 5 à 15 minutes, le clip pédagogique propose, dans une démarche pratique et méthodologique, de très brèves leçons ou la démonstration d une problématique touchant à la vie économique et/ou au monde de l entreprise ou encore des exercices en ligne (exercices automatisés avec évaluation continue). Des éléments interactifs multimédia pourront être associés au clip pédagogique, ils feront l objet d une demande de financement à AUNEGE. Ils seront nécessairement accompagnés d un guide d usage et feront l objet d une indexation (fiche SUPLOMfr). 6.2 RESSOURCES Micro-ressources La création de micro-ressources en complément à un clip ou à un clip enrichi sera possible, dans le cadre de l appel à projets micro-ressources. Une micro-ressource est une œuvre multimédia numérique composé de plusieurs grains pédagogiques de taille variable et qui recouvrent des qualités de cohérence interne et des caractéristiques fonctionnelles précisées dans le cahier des charges pédago-technique AUNEGE (téléchargeable sur le site : Les grains pédagogiques se présentent sous forme de : - Études de cas, comprenant : dossiers, données, questions, références, - Tutoriels, logiciels de simulation, modèles d exploration, d optimisation, de résolution de problèmes, conçus avec des outils open source, - Collections de Travaux Dirigés, - Séquences vidéos «Témoignages», «Portraits et reportages», - Cartes d apprentissage interactives riches, - Séries d exercices avec corrigés - Jeux sérieux Ils seront utilisables de manière autonome et indépendante. La micro-ressource est obligatoirement accompagnée d un descriptif détaillé sous forme de kit pédagogique (ou guide d usage) facilitant sa mutualisation et permettant à un enseignant de savoir dans quelles situations d apprentissage ou démarches de formation il peut l utiliser et quelle est «la valeur ajoutée pédagogique» en termes d acquisition de compétences. 30 juin

5 La taille d une micro-ressource peut varier de 2 à 8 heures «équivalent travail étudiant». Seront éligibles les micro-ressources nouvelles traitant d un sujet nouveau par rapport aux ressources existantes d AUNEGE ou bien venant compléter ou prolonger une ressource existante, à la seule condition qu elle apporte une réelle plus-value. Pour favoriser une lisibilité internationale, les micro-ressources peuvent être produites en français, en anglais ou en version bilingue français-anglais. Macro-ressource La macro-ressource en français et/ou en anglais est un module d enseignement numérique interactif - ou module «clés en main» - scénarisé et médiatisé, incluant des activités pédagogiques (exercices, quizz, problèmes, évaluations, etc.) et correspondant à un volume horaire de 10 à 40 heures équivalent enseignement en présentiel (soit 20 à 80 heures équivalent travail étudiant) à destination de la formation initiale ou de la formation continue. La macro-ressource est un ensemble cohérent de grains pédagogiques distincts et sécables qui seront facilement extractibles, que l on pourra assembler ou désassembler à souhait et insérer dans des contextes pédagogiques différents. Il peut s agir d un cours (module) complet organisé en parties, leçons, chapitres et comportant des exercices, des illustrations, des tests d (auto)évaluation, etc... La macro-ressource est accompagnée d un guide d usage à l intention d enseignants. Ce kit pédagogique précise les conditions et modalités pour une utilisation optimale. Chaque grain pédagogique constituant la macro-ressource est également accompagné d un guide d usage et fera l objet d une indexation (fiche SUPLOMfr). Elément multimédia interactif Il s agit d un grain pédagogique autonome, contextualisé et qui prend un sens en étant intégrable dans une situation pédagogique donnée (cours, TD, TP) et d autoformation. Ce type de ressource a vocation à être utilisé : - par les étudiants/apprenants pour compléter ou mobiliser des connaissances, leur permettre, dans un contexte virtuel complexe, incertain et face à un problème donné, de vérifier l état de leurs connaissances, (évaluation formative ou sommative), - par les enseignants souhaitant construire, compléter ou enrichir leur(s) propre(s) cours. Il s agit par exemple d études de cas courts, d illustrations ou simulations 3D, de pages web, d exercices, de TD, etc. Ces grains pédagogiques dits «fins» peuvent également correspondre à des ressources de type prérequis (concept ou notion de base de l économie et de la gestion, remise à niveau, ) Chaque élément interactif multimédia sera accompagné d un guide d usage et fera l objet d une indexation (fiche SUPLOMfr). L objectif est, à terme, de constituer une banque d éléments interactifs multimédia, de petite taille, à très haute valeur ajoutée (intégration d images, animations, vidéos, ) et visibles sur le Web en libre accès et en diffusion nomade (smartphone, tablette numérique). 30 juin

6 La captation d un évènement majeur ou de séances de cours filmés, chapitres et associés à des éléments interactifs multimédia Il s agit de valoriser et de faire comprendre le rôle des grands acteurs du monde économique et financier (institutionnels, entreprises publiques et privées, grands groupes industriels, etc..). D une durée de 20 à 60 minutes, cette ressource peut être contextualisée, chapitrée et associée à des éléments interactifs multimédia. Il peut également s agir de "séances de cours filmés" diffusables sur le Web à condition que leur structure soit très claire (ponctuée par des écrans permettant la visualisation de l avancement), que les supports de cours soient bien lisibles, et que les accès aux différentes étapes du cours soient possibles par une indexation efficace. L objectif est de construire un cours autour des éléments vidéo podcast permettant à l étudiant/apprenant d améliorer sa compréhension, de compléter ses connaissances, de multiplier les modes d apprentissage et de choisir le moment d apprentissage. Une séance de cours filmé sera nécessairement complétée par des activités pédagogiques sous forme d éléments interactifs multimédia. Ce type de ressource se présentera sous forme de grains pédagogiques distincts et pourra être utilisée indifféremment dans son intégralité ou en mode séquencé. Chaque ressource sera accompagnée d un guide d utilisation. Tous les grains pédagogiques constituant la ressource seront également accompagnés d un guide d usage et feront l objet d une indexation (fiche SUPLOMfr). Ces ressources constitueront, à terme, une collection pédagogique AUNEGE. 7. LES PRIORITÉS THEMATIQUES Les disciplines représentées sont toutes celles qui relèvent de formations en économie et gestion, y compris les disciplines-outils qui sont mobilisées dans ces études : mathématiques, statistiques, informatique, langue de spécialité, histoire, sociologie, psychologie, etc Ces ressources sont apportées ou produites par des établissements d enseignement supérieur français. Des appels à projets sur des thèmes prioritaires seront régulièrement diffusés sur le site Aunege. 8. QUE SIGNIFIE MUTUALISER? De manière générale, un enseignant-auteur utilise des ressources qu il a lui-même créées. Une ressource éligible au présent appel d offres a vocation à être utilisées par d autres acteurs. La ressource pourra être mobilisée par tout étudiant ou enseignant qui le souhaiterait («l utilisateur»). La ressource doit être réutilisable et ré-appropriable dans des conditions que l auteur et le producteur devront préciser dans le contrat de cession de droits de type Licence Creative Commons. Toute ressource sera accompagnée d un guide d utilisation (kit pédagogique) à destination de l enseignant et qui précise les usages que l auteur juge possibles, convenables, voire optimaux dans une démarche de formation. Ce guide d utilisation est accessible uniquement aux membres d AUNEGE, sauf avis contraire de l auteur de la ressource. 30 juin

7 Certains compléments à la ressource tels que corrigés d exercices pourront être mis à disposition exclusive des membres d AUNEGE. La ressource est évidemment librement utilisable par son auteur qui a fourni l œuvre et conçu le produit et par le producteur (ou les producteurs) qui l a (l ont) cofinancée et qui a (ont) conduit son développement. La ressource sera en accès libre (en mode de consultation) sur le portail AUNEGE. La consultation et la réappropriation de la ressource, quel que soit le type d utilisateur, sont soumises au respect des Droits de la Propriété Intellectuelle en vigueur. La réutilisation de la ressource doit être possible par n importe quel utilisateur d un établissement d enseignement supérieur membre d AUNEGE dans son contexte d apprentissage (intégration dans une plateforme, un environnement numérique de travail (ENT), adaptation à la charge graphique). Les fichiers d exploitation et les fichiers sources (type fla, XML, ) de la ressource seront fournis. L utilisation d une chaîne éditoriale de type ScénariChain (http://scenari-platform.org) ou de tout autre outil équivalent permettant d écrire dans le schéma XML est souhaitée pour la production d une micro ou macro-ressource. 9. L ÉTABLISSEMENT PORTEUR DU PROJET L établissement porteur du projet ainsi que les partenaires du projet ne sont pas nécessairement adhérents à AUNEGE au moment du dépôt de dossier. En revanche, seuls les adhérents d AUNEGE peuvent prétendre à un cofinancement AUNEGE. Une lettre d intention du président ou directeur de l établissement d enseignement supérieur demandeur sera jointe au formulaire de réponse. Le cofinancement du projet validé sera accordé lorsque la demande d adhésion aura été validée par le Conseil d Administration d AUNEGE et après paiement de la cotisation annuelle à AUNEGE. Pour toute question relative aux conditions d adhésion et à la procédure à suivre pour adhérer à AUNEGE, vous pouvez vous reporter au site 10. ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE DU PROJET L établissement porteur du projet peut ; soit choisir une cellule de production technique et de médiatisation de la ressource capable de mobiliser différentes compétences, soit demander le concours d une cellule de production d un établissement membre d Aunege. L établissement producteur de l œuvre multimédia apportera à la fois ses compétences de donneur d ordre et d assembleur de toutes ces compétences et sera responsable de la gestion du budget. Ces attributions peuvent être déléguées en interne. Le projet finalisé doit être déposé avec l accord du Président ou du Directeur de l établissement porteur, du Directeur de la cellule technique de production et de médiatisation et celui des auteurs impliqués. 11. CONDITIONS DE FINANCEMENT PAR AUNEGE Le financement des projets retenus est accordé selon les critères suivants : - la durée de la ressource produite. Elle est exprimée en temps de travail de travail étudiant, 30 juin

8 - le niveau d interactivité, de médiatisation et de scénarisation de la ressource, - la qualité technique, - la qualité et la pertinence de la version linguistique de la ressource, - la possibilité d utiliser la ressource par des publics handicapés, - les éléments du devis proposé. Document n 2 Barème maximum accordés par AUNEGE (à titre indicatif) : Ce barème est susceptible d une revalorisation de 10 % lorsqu il s agit d une co-production entre plusieurs établissements et d une revalorisation de 20 % lorsque la ressource est adaptée à des publics handicapés. a) Clip Vidéo simple ou légèrement enrichi (3 à 5 minutes) Versement direct des droits d auteurs à hauteur de 300 bruts par clip (environ 275 nets) b) Micro-ressource Le cofinancement AUNEGE pour chaque micro-ressource nouvelle, livrée et labellisée est plafonné à 65 % du devis et ne peut excéder les montants ci-dessous : Micro-ressource de 2 à 4 heures Micro-ressource de 4 à 6 heures Micro-ressource de 6 à 10 heures FR ou EN Bilingue FR ou EN Bilingue FR ou EN Bilingue c) Macro-ressource - Valorisation et modernisation d une macro-ressource existante en vue d une labellisation La prise en charge par AUNEGE est plafonnée à 50 % du devis et ne peut excéder Le format de cette ressource doit représenter au minimum 10 heures et au maximum 40 heures équivalent enseignement en présentiel (soit 20 à 80 heures de travail étudiant). - Macro-ressource nouvelle, livrée et labellisée La prise en charge par AUNEGE est plafonnée à 65 % du devis et ne peut excéder les montants cidessous : Ressource de 10 à 15 h Ressource de 15 à 20 h Ressource de 20 à 30 h Ressource de 30 à 40 h Pour faciliter leur utilisation, les macro-ressources devront être granularisées. 30 juin

9 d) Elément interactif multimédia (associés ou non à un clip vidéo) Document n 2 L élément interactif multimédia (EIM) est exprimé en temps de travail étudiant. La prise en charge par AUNEGE est plafonnée à 65 % du devis et ne peut excéder les montants ci-dessous : EIM de 15 minutes EIM de 30 minutes EIM de 45 minutes EIM de 60 minutes e) La captation d un évènement majeur à but pédagogique ou de séances de cours et associé(s) à des éléments interactifs multimédia La prise en charge par AUNEGE est plafonnée à 50 % du devis et ne peut excéder les montants cidessous. Le format de cette ressource doit représenter au minimum 30 minutes et au maximum 90 minutes de travail étudiant. 30 minutes 60 minutes 90 minutes Rappel : toutes les ressources bénéficiant d un cofinancement AUNEGE seront en accès libre sur le site 12. PROCÉDURE DE SÉLECTION DES PROJETS DÉPOSÉS Les projets déposés en réponse à cet appel d offres seront expertisés par une commission d experts constituée de : - membres du CA de l Association AUNEGE - représentants du Comité Scientifique d AUNEGE - représentants du groupe des experts techniques AUNEGE Ces instances jugeront la qualité scientifique, pédagogique et technique des projets, leur adéquation par rapport aux priorités de l appel permanent à projets ainsi que leur conformité par rapport aux critères d éligibilité. Le Conseil Scientifique peut éventuellement demander des compléments ou des modifications. Il transmet son avis au Conseil d administration d AUNEGE, qui décide en dernier ressort de l acceptation des projets et des financements alloués, après avis du bureau. 1. Première étape : dépôt d une déclaration d intention Tout dépôt d une déclaration d intention de création de ressource fait l objet d un avis dans un délai maximum de six semaines. 2. Seconde étape : validation par le CA ou le bureau En cas d avis favorable, le projet est soumis au bureau puis au conseil d administration d Aunege qui précise le montant maximum alloué. 30 juin

10 3. Troisième étape : cahier des charges (document n 3) L auteur reçoit alors un cahier des charges à compléter par le service en charge de la production. Les caractéristiques précises du projet sont détaillées dans ce document. 4. Quatrième étape : validation définitive du CA ou du bureau Les critères d éligibilité et d évaluation des projets sont détaillés dans l annexe ACCEPTATION DU PROJET 1. Signature d un contrat de commande et de cession de droits L établissement porteur du projet signe un contrat de commande et de cession de droits avec l auteur ou les auteurs de la ressource permettant l exploitation de celle-ci par AUNEGE. Ce contrat détaille les engagements respectifs des deux parties, précise les conditions de production de la ressource et organise la cession des droits d auteur(s) sur la ressource produite. L établissement porteur du projet reste propriétaire de la ressource. Droits des auteurs : sauf demande expresse des auteurs ou des établissements porteurs (demande qui doit alors être présentée et justifiée au moment du dépôt du projet, en réponse au présent appel à projets), les ressources financées ou cofinancées par Aunege seront déclarées : - En accès libre (ouvert au monde entier) sur le site d AUNEGE, de ses membres et de Canal-U, - En accès partagé (à l'ensemble des enseignants des établissements membres d Aunege, et éventuellement à leurs étudiants) pour le module complet comprenant le «Kit pédagogique». Les droits des auteurs sont protégés par des Licences de type «CREATIVE COMMONS» qui garantissent la paternité de la ressource produite. La licence utilisée, sous réserve de l avis des auteurs et des établissements, est la version française de la licence Creative Commons de type 5 : - Paternité garantie - Pas d Utilisation Commerciale - Modifications et réutilisation possible mais dans les mêmes conditions de paternité garantie et sans utilisation commerciale. Lorsqu une utilisation commerciale est prévue, une licence de type 6 sera proposée. Cette licence dispose que l auteur et le producteur percevront une contribution financière. 2. Signature d une convention de collaboration entre l établissement porteur du projet et l établissement porteur d AUNEGE La convention de collaboration définit les engagements respectifs des parties concernées et précise en particulier les conditions de financement et de livraison de la ressource. Engagement de l établissement porteur du projet : L établissement porteur du projet est le producteur de la ressource. A ce titre il s engage à : 30 juin

11 - organiser et piloter la production de la ressource, - livrer la ressource conforme aux attentes techniques, pédagogiques et juridiques, - fournir un bilan financier de la ressource au plus tard 2 mois après sa livraison (tableau récapitulatif des dépenses effectivement engagées). Engagement de l auteur L auteur s engage à livrer une œuvre originale et à mettre à jour la ressource livrée pendant une période de trois ans. 3. Calendrier de production - Livraison Après notification de acceptation du projet et signature de la convention de collaboration pour la production d une œuvre multimédia, l établissement porteur et producteur de la ressource dispose d un délai maximum de 8 mois, sauf disposition particulière, pour produire et livrer la ressource dans sa version complète (kit pédagogique compris) et labellisable, c est à dire conforme aux exigences scientifiques, pédagogiques et techniques. 4. Procédure de validation de la ressource livrée Pour être labellisée, la nouvelle ressource doit répondre aux critères de conformité technique, pédagogique et juridique ainsi qu aux critères de labellisation. Un groupe d experts procèdera à l évaluation scientifique, pédagogique et technique dans un délai maximum d un mois (hors période(s) de congés universitaires) suivant la livraison de la ressource. Un courrier de réception est alors adressé au producteur de la ressource lui notifiant l acceptation ou non de la ressource livrée. Trois situations sont envisagées : 1. La ressource est acceptée et labellisée AUNEGE pour être mutualisée. 2. La ressource est acceptée sous réserve de modifications mineures. Le délai de livraison est prorogé de 3 mois au maximum et fera l objet d un avenant au contrat de commande. 3. La ressource est refusée dans le cadre de cet appel à projet. 5. Paiement Aucun préfinancement par AUNEGE n est prévu. Le règlement de la somme prévue dans la convention est effectué intégralement à la livraison et labellisation de la ressource conforme au cahier des charges et après réception du bilan financier. 14. ANNEXES Sur le site AUNEGE, vous trouverez les documents annexes suivants : - Lettre d intention : seul document à fournir dans un premier temps. Après avis favorable du projet, et selon l objet, seront envoyés au candidat : - Cahier des charges - Cahier des charges pédago-technique 30 juin

12 Annexe 1 : liste indicative (et non exhaustive) des thèmes pour des clips pédagogiques de démonstration ou de définition ECONOMIE GESTION 1 Economie - définition Société 2 Macroéconomie SA 3 PIB SARL 4 Production (nationale, par tête, par actif occupé, ) Entrepreneur individuel 5 Chômage SCI 6 Actifs ou population active Autres formes sociales (GIE, ) 7 Emploi (salarié, total) Associations 8 Europe Grandes entreprises 9 Zone Euro PME (définition européenne) 10 Fiscalité Micro-entreprises 11 Foyer fiscal Artisanat (+ chambre des métiers) 12 Balance commerciale Créations d entreprises 13 Inflation Salaire (brut, net) 14 Revenu disponible Cotisations sociales (patronales, salariales) 15 Durée du travail Finance 16 Indice des prix à la consommation ( ) Comptabilité (générale, analytique) 17 Niveau de vie Amortissement 18 Pouvoir d achat des salaires Capital (de l entreprise) 19 Economie internationale Consommations intermédiaires 20 Prélèvements obligatoires Bilan 21 Prestations sociales Compte de résultat 22 Dépenses de santé 23 Dépenses vieillesse Principes comptables 1 : écritures et comptes, partie double, quantification, entité Principes comptables 2 : temps et rattachement : annualisation, date d opération, 24 Déficit budgétaire Principes d évaluation 25 Déficit public Trésorerie 26 Dette Fond de Roulement et Besoins en fond de roulement 30 juin

13 27 Coût salarial Besoins de financement 28 Microéconomie Capacité de financement 29 Homo economicus Chiffre d affaires 30 Consommation Valeur Ajoutée (Calcul) Document n 2 31 Epargne TVA (principes et calculs) + récupération de TVA, 32 Productivité moyenne Marge commerciale 33 Productivité marginale Autofinancement 34 Investissements Marketing 35 Balance des paiements Marché 36 Balance commerciale Part de Marché 37 Biens (équipement, consommation) Zone de Chalandise 38 Services marchands (et non marchands) Publicité (et campagne) 39 Salaire minimum (Europe, France) Concurrence 40 Salaire moyen Segmentation (critères) 41 Seuil de pauvreté Cross selling 42 Série chronologique B to B 43 Salaire médian Comportements d achats 44 Impôts directs GRH 45 Impôts indirects Calcul du salaire (brut, net) 46 FBCF Plafond de la sécurité sociale 47 Minima sociaux Conventions collectives 48 OCDE Comité d entreprise 49 Parité de pouvoir d achat C.H.S.C.T. 50 Créations d entreprises (créations, fermetures, solde) Prud hommes 30 juin

14 Annexe 2 : critères d éligibilité et d évaluation des projets Document n 2 Faible Moyen Bon Excellent INTERACTIVITE ET INNOVATION PEDAGOGIQUE Interactivité de la ressource Richesse des médias utilisés dans la ressource Richesse et qualité de la scénarisation de la ressource Richesse et originalité de la démarche pédagogique POSITIONNEMENT PAR RAPPORT A L EXISTANT Originalité du contenu par rapport à l existant AUNEGE Richesse du contenu pédagogique Adéquation au niveau Licence Adéquation au niveau Master L USAGE DE LA RESSOURCE Dimension du public visé (cursus, nombre d utilisateurs) Transversalité de la ressource Description de(s) scénario(s) d usage QUALITE TECHNIQUE Possibilités de réutilisation/réappropriation de la ressource Indépendance des grains pédagogiques Respect de la charte technique Interopérabilité de la ressource EVALUATION FINANCIERE - RAPPORT QUALITE-PRIX 30 juin

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges 1 Contexte Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges L émergence de nouvelles formes d innovation, de médiation et d accès à la culture via l usage croissant des technologies de l information

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SECRÉTARIAT D ÉTAT CHARGE DE LA PROSPECTIVE ET DU DÉVELOPPEMENT DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SECRÉTARIAT D ÉTAT CHARGE DE LA PROSPECTIVE ET DU DÉVELOPPEMENT DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SECRÉTARIAT D ÉTAT CHARGE DE LA PROSPECTIVE ET DU DÉVELOPPEMENT DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Délégation aux usages de l Internet APPEL A PROJETS E-FORMATION

Plus en détail

Innovation maquettes 2016. Axe 1 - Semestre de décharge d enseignement pour reconversion et innovation pédagogique. Appel à manifestation d intérêt

Innovation maquettes 2016. Axe 1 - Semestre de décharge d enseignement pour reconversion et innovation pédagogique. Appel à manifestation d intérêt Innovation maquettes 2016 Axe 1 - Semestre de décharge d enseignement pour reconversion et innovation pédagogique Appel à manifestation d intérêt Sommaire CONTEXTE... 3 DESCRIPTIF DE L APPEL A MANIFESTATIONS

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Master Information et communication spécialité Produits et services multimédia

Master Information et communication spécialité Produits et services multimédia 18/09/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Information et communication spécialité Produits et services multimédia UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination

Plus en détail

DOUBLES DIPLÔMES APPEL A CANDIDATURES 2012 : AIDE À LA CRÉATION DE DOUBLES DIPLÔMES EURORÉGIONAUX

DOUBLES DIPLÔMES APPEL A CANDIDATURES 2012 : AIDE À LA CRÉATION DE DOUBLES DIPLÔMES EURORÉGIONAUX DOUBLES DIPLÔMES I - CONTEXTE APPEL A CANDIDATURES 2012 : AIDE À LA CRÉATION DE DOUBLES DIPLÔMES EURORÉGIONAUX La coopération Eurorégionale entre les régions Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, les CC.AA.

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants Paris, le 28 novembre 20 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Programme

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

Guide d établissement des budgets des propositions soumises aux appels à projets de

Guide d établissement des budgets des propositions soumises aux appels à projets de Guide d établissement des budgets des propositions soumises aux appels à projets de l ANR 1. INTRODUCTION...3 2. PRINCIPES GENERAUX...4 2.1. Assiette et taux de l aide... 4 2.2. TVA... 5 2.3. Règles spécifiques

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS. Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c

APPEL A PROPOSITIONS. Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c APPEL A PROPOSITIONS Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c «Développer les services numériques au service des territoires et des citoyens» Le présent

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille» CONTEXTE ET ENJEUX Le positionnement de la Maison de l Emploi de Marseille (MDEM) repose sur les trois points

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Service d Administration de la Recherche

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Service d Administration de la Recherche UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Service d Administration de la Recherche Conseil Scientifique Commission des publications Demande au CS de crédits de publication d ouvrages NOTE EXPLICATIVE

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

VADE MECUM. Appel à propositions ERASMUS MUNDUS

VADE MECUM. Appel à propositions ERASMUS MUNDUS Bureau des Relations Internationales Aurélie SEGUIN VADE MECUM Appel à propositions ERASMUS MUNDUS Le programme Erasmus Mundus a été créé en 2004 pour une durée de 5 ans. Il est entré dans sa deuxième

Plus en détail

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) soutient le développement de formations délocalisées de niveau

Plus en détail

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Inscrit dans le champ scientifique des SIC- 71e section, le Master mention Information Communication est une formation interdisciplinaire

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Paris, le 11 juin 2014 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Appel à

Plus en détail

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature 1. Contexte Normandie Université fédère les 6 établissements supérieurs de la recherche publique en Normandie : ENSICAEN, ENSA Normandie,

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN?

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? P 7 1 CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN

Plus en détail

Investissements d avenir «Projets de recherche et développement structurants des pôles de compétitivité»

Investissements d avenir «Projets de recherche et développement structurants des pôles de compétitivité» Investissements d avenir «Projets de recherche et développement structurants des pôles de compétitivité» Cahier des charges de l appel à projets 0. Liminaires. L amélioration des perspectives de croissance

Plus en détail

APPEL A PROJETS. WE NETWORK Le Silicium - 3, Avenue du Bois L abbé - 49070 BEAUCOUZE MARS 2015

APPEL A PROJETS. WE NETWORK Le Silicium - 3, Avenue du Bois L abbé - 49070 BEAUCOUZE MARS 2015 APPEL A PROJETS Appel à projets à destination des PME pour l émergence et l accompagnement de projets d innovation en Pays de Loire dans le domaine des objets et solutions communicants (Internet des objets,

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité»

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Objectifs : Le Conseil Régional de Lorraine, la DRAC de Lorraine et

Plus en détail

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA)

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) APPEL A PROPOSITIONS Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) Région Provence Alpes Côte d Azur Région Rhône-Alpes Axe 3 «Développer la résilience des territoires et des populations

Plus en détail

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr Cahier des charges Refonte du site internet www.sciencesporennes.fr Procédure d achat conformément à l article 28 alinéa I du Code des marchés publics 1. Présentation de la structure Reconnu pour son excellence

Plus en détail

Réformes socio-économiques

Réformes socio-économiques Réformes socio-économiques Le 27 novembre 2011, suite à la dégradation de la note belge par l agence Standard & Poor s, les six partis ont conclu, dans l urgence, un accord sur le budget et sur la réforme

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Pôle Ressources Numériques. Catalogue des formations 2014/2015. Usages du numérique dans les pratiques pédagogiques

Pôle Ressources Numériques. Catalogue des formations 2014/2015. Usages du numérique dans les pratiques pédagogiques Pôle Ressources Numériques Catalogue des formations 2014/2015 Usages du numérique dans les pratiques pédagogiques Présentation des formations Les formations proposées par le PRN visent à développer l usage

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE 2014

TAXE D APPRENTISSAGE 2014 TAXE D APPRENTISSAGE 2014 3 ÉCOLES POUR ACCOMPAGNER Investissez dans les cursus de nos trois écoles et apportez ainsi votre d un vivier de 2 700 étudiants à fort potentiel." En alliant formation opérationnelle,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires CAHIER DES CHARGES Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires 09 Septembre 2014 Fédération Française de Handball 62 rue Gabriel Péri 94250 Gentilly [1] Table des matières I. Présentation

Plus en détail

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES Afin d augmenter l appui à l innovation duale permettant aux PME et aux entreprises intermédiaires de moins de 2000 salariés de développer

Plus en détail

Ciel. L offre Grands Comptes : une. à vos besoins

Ciel. L offre Grands Comptes : une. à vos besoins une Ciel L offre Grands Comptes : réponse adaptée à vos besoins Sommaire Ciel : une marque du groupe Sage... 3 Ciel : une marque du groupe Sage... 3 Sage en France... 3 Ciel en quelques chiffres... 3 Le

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

La Diffusion des savoirs de l École normale supérieure

La Diffusion des savoirs de l École normale supérieure La Diffusion des savoirs de l École normale supérieure Juliette Roussel École normale supérieure Juliette.roussel@ens.fr contenus de cours 1 Agenda 1. Introduction : les origines du projet 2. Description

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE FINANCE DE MARCHE, EPARGNE INSTITUTIONNELLE ET GESTION DE PATRIMOINE (Dispositions générales Contrôle des connaissances

Plus en détail

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC)

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) Appel à projets Numérique éducatif 2014 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) 1. CONTEXTE Les cours en ligne ouverts et massifs (CLOMs, en anglais

Plus en détail

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise»

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» 1 Contexte - Objectif 1.1 Le développement des pratiques collaboratives dans les entreprises, un levier de compétitivité, Les outils web d

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Appel a candidatures

Appel a candidatures Appel a candidatures «Nouveau Grand Paris Travaux Publics» 1 - CONTEXTE Entre 2012 et 2013, l Etat (DIRECCTE Ile-de-France), associé à la Fédération Régionale des Travaux Publics (FRTP IDF) Ile-de-France

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE QUALITE TOURISME

REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE QUALITE TOURISME REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE QUALITE TOURISME Version du 17/04/2014 Approuvée par le comité de pilotage de la Marque QUALITE TOURISME Déposée à l'inpi le 07/07/2014 et publiée au BOPI n 2014-32

Plus en détail

Modules de formation H R S E R V I C E S

Modules de formation H R S E R V I C E S Modules de formation H R S E R V I C E S C est en s inspirant de la collaboration avec ses partenaires professionnels que Securex a conçu ce catalogue de formations dédié aux différents aspects de la gestion

Plus en détail

Règlement 2013 «ados en action» 11 17 ans

Règlement 2013 «ados en action» 11 17 ans Règlement 2013 «ados en action» 11 17 ans Préambule «ados en action» est un dispositif initié par le STAJ en partenariat étroit avec la CAF de Valenciennes. Il a pour objectif de : - Favoriser l autonomisation

Plus en détail

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES RAPID est un dispositif de subvention à des projets d innovation duale portés par une entreprise indépendante de moins de 2000 salariés,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 13 e APPEL A PROJETS Les moyens destinés au soutien financier de l Etat en faveur

Plus en détail

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal RAPPELS : La comptabilité permet : - d enregistrer les entrées et sorties d argent - d informer les adhérents du club et ses partenaires (institutionnels et autres) - de contrôler et de prouver - de prévoir.

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POLE RESSOURCES NUMERIQUES

CATALOGUE DE FORMATION POLE RESSOURCES NUMERIQUES CATALOGUE DE FORMATION POLE RESSOURCES NUMERIQUES PRINTEMPS 2013 Copyright itestro - Fotolia.com SOMMAIRE PRESENTATION DES FORMATIONS... 3... 4 CALENDRIER DES FORMATIONS... 5 DESCRIPTION DES FORMATIONS...

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

Scénarios d usage Modèles d analyse

Scénarios d usage Modèles d analyse Scénarios d usage Modèles d analyse Valérie Legrand (FMSH ESCoM-AAR) Paris, Fondation Maison des Sciences de l Homme (FMSH) 11 Mars 2014 PLAN I. Scénario général: Archivage / Analyse / Publication 1. Etapes

Plus en détail

A quelle(s) aide(s) ai-je le droit. 12h00 à 13h00

A quelle(s) aide(s) ai-je le droit. 12h00 à 13h00 CONFÉRENCE 13/10/2014 A quelle(s) aide(s) ai-je le droit 12h00 à 13h00 Marielle BONNEIL, Expert Comptable et Présidente CCE13 Nadine BAILLOFET, CCI Vaucluse Aides Financières aux entreprises à la création

Plus en détail

SOUMISSION DE PROJETS PRINCIPES ET PROCEDURE. Conditions de recevabilité et critères d évaluation AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB

SOUMISSION DE PROJETS PRINCIPES ET PROCEDURE. Conditions de recevabilité et critères d évaluation AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB SOUMISSION DE PROJETS AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB PRINCIPES ET PROCEDURE La mission de la est de fédérer, piloter et soutenir des actions de recherche proposées par les laboratoires et chercheurs

Plus en détail

LA GESTION FINANCIÈRE

LA GESTION FINANCIÈRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LA GESTION FINANCIÈRE PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition 2013

Plus en détail

cette formation est faîte pour vous

cette formation est faîte pour vous FORMATION COMPTABILITE PAIE & GESTIONS Vous souhaitez travailler en cabinet comptable ou gérer vous même la comptabilité de votre entreprise cette formation est faîte pour vous CONTACTEZ NOUS! Marseille

Plus en détail

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit)

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit) 2015 Dans le cadre du renouvellement pour l'année 2015, La Miel lance des appels d'offres pour l'animation des ateliers de formation sur les thématiques suivantes: DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE...

Plus en détail

SCPI Renovalys 3. Editorial. SCPI Malraux à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 11 Mars 2014

SCPI Renovalys 3. Editorial. SCPI Malraux à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 11 Mars 2014 SCPI Malraux à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 11 Mars 2014 Editorial Les dernières données statistiques sur le marché locatif révèlent finalement que les loyers ont globalement augmenté

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 144h à 226h 220h à 316h 12h à 36h

Plus en détail

Professionnalisation en FLE

Professionnalisation en FLE Formation continue à distance des professeurs de français langue étrangère Présentation du programme de formation à distance et modalités de diffusion Table des matières 1. Préambule... 4 2. Présentation

Plus en détail

GUIDE PEDAGOGIQUE «Lire les états financiers»

GUIDE PEDAGOGIQUE «Lire les états financiers» GUIDE PEDAGOGIQUE «Lire les états financiers» Stéphane Lefrancq Version 1.0 janvier 2013 Sommaire 1. Présentation de la ressource... 3 1.1. Le module en ligne... 3 Objectifs pédagogiques... 3 Contenu...

Plus en détail

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 1. Type de procédure Cette procédure est un marché privé, passé

Plus en détail

ETAFI 2011. Millésime 2010 (v.22.2 Oct./2010) Service d'assistance Téléphonique : 0 826 888 488 ou www.etafi.fr

ETAFI 2011. Millésime 2010 (v.22.2 Oct./2010) Service d'assistance Téléphonique : 0 826 888 488 ou www.etafi.fr ETAFI 2011 Millésime 2010 (v.22.2 Oct./2010) Service d'assistance Téléphonique : 0 826 888 488 ou www.etafi.fr Sommaire 1. ETAFI 2011 (millésime 2010 - v.22.2 10/2010)... 3 Présentation de cette version...

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Bourses Scolaires - 2nd Conseil - Campagne 2015/2016

Bourses Scolaires - 2nd Conseil - Campagne 2015/2016 Bourses Scolaires - 2nd Conseil - Campagne 2015/2016 Date limite de dépôt du dossier au consulat : 18 septembre 2015 Cette rubrique présente les modalités de constitution et dépôt du dossier de bourse,

Plus en détail

«Créer et gérer son entreprise»

«Créer et gérer son entreprise» FORMATION CREATION D ENTREPRISE Vous voulez créer ou reprendre une entreprise? (services, commerce, artisanat, activité libérale...) Vous souhaitez vous préparer à votre futur métier de chef d entreprise?

Plus en détail

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 juillet 2015 à 9 h 30 «Le patrimoine des retraités et l épargne retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en

Plus en détail

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural CAHIER DES CHARGES Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural Juillet 2013 Sarah Pecas I - PRESENTATION

Plus en détail

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE BAREME TRAITEMENTS ET SALAIRES PEA Fin du gel du barème : Revalorisation de 0,8% de l ensemble des tranches applicables aux revenus de 2013. Plafonnement du

Plus en détail

ESPE ACADEMIE BORDEAUX Référence GALAXIE : 69

ESPE ACADEMIE BORDEAUX Référence GALAXIE : 69 ESPE ACADEMIE BORDEAUX Référence GALAXIE : 69 Numéro dans le SI local : 0076 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 71-Sciences de l'information et de

Plus en détail

Prix Innovation formation digitale en Assurance

Prix Innovation formation digitale en Assurance Université de l Assurance Prix Innovation formation digitale en Assurance Règlement et cahier des charges de candidature Mars 2015 Table des matières 1. Le contexte général et les enjeux pour le secteur

Plus en détail

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS PROTECTION SOCIALE LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS REFERENCES JURIDIQUES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions

Plus en détail

GUIDE DES PROCEDURES APPEL A PROJETS 2013 DE RECHERCHE-ACTION

GUIDE DES PROCEDURES APPEL A PROJETS 2013 DE RECHERCHE-ACTION GUIDE DES PROCEDURES APPEL A PROJETS 2013 DE RECHERCHE-ACTION Thématique - Innovation sociale - Nouveaux usages numériques Contact : Pôle Recherche, Enseignement Supérieur et Innovation - Région Auvergne

Plus en détail

RNCP: 5 181 CPF: 15 581 Formacode : 32688

RNCP: 5 181 CPF: 15 581 Formacode : 32688 TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU IV CONTACTEZ--NOUS!! Vottrre Conssei illèrre Forrmatti ion Madame Dalila DOUHOU 04.91.15.71.12 84 Bd de la corderie 13007 MARSEILLE dalila.douhou@soft-formation.com RNCP:

Plus en détail

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble Formation permanente nationale CAHIER DES CHARGES DE LA PRESTATION «Captation audio/vidéo et enrichissement d un support de diffusion multimédia des conférences d un séminaire de formation, à des fins

Plus en détail

F1 - Utilisez le Bureau Virtuel pour l'enseignement et le Travail Collaboratif p.5

F1 - Utilisez le Bureau Virtuel pour l'enseignement et le Travail Collaboratif p.5 Année 2013-2014 F1 - Utilisez le Bureau Virtuel pour l'enseignement et le Travail Collaboratif p.5 F2 - Utilisez l'environnement Numérique de Travail pour vos Enseignements p.6 F3 - Préparez une image

Plus en détail

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES Pour tous les Espaces Publics Numériques de la Loire Règlement de l appel à projets Tous les documents relatifs à

Plus en détail

Tableau de tri des archives des associations

Tableau de tri des archives des associations Tableau de tri des archives des associations *Durée d utilité l association : la durée de conservation de documents dans les locaux de l association avant sort final. La durée d utilité commence à la clôture

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants 1 Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants I. Le contexte institutionnel La démarche de l UdS en matière de qualité des formations

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE

Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion I. PRESENTATION GENERALE 1. Les objectifs du programme Le système

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

Faisons équipe en 2015!

Faisons équipe en 2015! Faisons équipe en 2015! A U 1 E R S E P T E M B R E 2 0 1 5 U N I F O R M A T I O N D E V I E N T L E P A R T E N A I R E F O R M A T I O N D E S S T R U C T U R E S D É P E N D A N T D E L A B R A N C

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

la gestion d une convention de recherche Vade-mecum des pratiques laboratoire / DGRTT

la gestion d une convention de recherche Vade-mecum des pratiques laboratoire / DGRTT la gestion d une convention de recherche Vade-mecum des pratiques laboratoire / DGRTT Août 2015 Direction générale de la recherche et du transfert de technologie 4 place Jussieu 75005 Paris Tél. : 01 44

Plus en détail

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES Sommaire Fiche n 1 : Les textes de référence Fiche n 2 : Les bénéficiaires Fiche n 3 : Les périodes d études concernées Fiche n 4 : Les modalités du rachat Fiche n 5

Plus en détail

1 Si par exemple le choix est entre une thérapie pris en charge par le système de santé public et une thérapie à 100 la séance,

1 Si par exemple le choix est entre une thérapie pris en charge par le système de santé public et une thérapie à 100 la séance, ressources limitées et désireuses de suivre une psychothérapie. Page 1 / 5 1) L aapel délivre en fonction de son budget (Voir annexe 1 point A) des aides financières en Euros, à des personnes appelées

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

Règlement d attribution de PM up

Règlement d attribution de PM up Règlement d attribution de PM up Le Conseil régional d Ile-de-France a mis en place le programme PM up pour soutenir le développement des petites et moyennes entreprises à fort potentiel de croissance

Plus en détail

APPEL A PROJETS TTIM. (Territoires Touristiques Internet et Mobilité)

APPEL A PROJETS TTIM. (Territoires Touristiques Internet et Mobilité) APPEL A PROJETS TTIM (Territoires Touristiques Internet et Mobilité) Face aux enjeux majeurs que représente l explosion de l usage d internet et notamment des réseaux sociaux pour le tourisme, la Région

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015 SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS Réunion Publique du 6 Aout 2015 LE BUDGET PRIMITIF COMMUNAL 2015 BUDGET GLOBAL (13,53 M ) INVESTISSEMENT 2,87M FONCTIONNEMENT 10,66M Dépenses (2,87 M

Plus en détail

Première édition 2009

Première édition 2009 ROYAUME DU MAROC ANPME - Agence Nationale pour la promotion de la Petite et Moyenne Entreprise - Pacte National pour l Emergence Industrielle Programme Imtiaz Dossier d Appel à Projets Règlement de sélection

Plus en détail