N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!"

Transcription

1 FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2015 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] Contribuer à la mise à jour d'un outil diagnostique à haut niveau de preuve en MG. 2 - Son numéro (9 chiffres) s il a déjà été attribué (c'est le cas si vous apportez une nième correction a posteriori au projet avant la clôture de l'appel à projet) 16 Le présent document (PDF) va vous permettre de décrire en détails les caractéristiques pédagogiques et techniques de votre projet de formation. Une fois complété, vous devrez le sauvegarder parmi vos propres fichiers. Il vous faudra ensuite l associer à l action de formation correspondante en retournant dans votre espace extranet ( => Enregistrer le document ). N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! Si besoin, vous pourrez à tout moment le modifier ce document en enregistrant une nouvelle version. Des fenêtres d information contextuelles vous rappelleront les modalités d utilisation de votre accès extranet. Toutes les longueurs de champs relatives à ce document sont exprimées en nombre de caractères, intervalles compris.

2 FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2015 DU Page 2 sur 14 CIBLE = profil sommaire des stagiaires [220 caractères maxi] Médecins généralistes utilisateurs du Dictionnaire des Résultats de consultation. JUSTIFICATION [3 000 caractères maxi] En soins de premiers recours, la nécessité d'un recueil précis des éléments diagnostiques dans le dossier médical expose le médecin à une double difficulté : Difficulté descriptive : les problèmes pris en charge correspondent à des «diagnostics» nosologiquement définis dans moins d'1/3 des cas. Dans plus de 2/3 des cas, il s'agit de symptômes ou de syndromes qui n'évoluent pas forcément vers une maladie. Une caractérisation nosologique de ces symptômes et syndromes s'avère nécessaire. Difficulté quantitative : au cours d'une même consultation, le médecin traitant est souvent confronté à la prise en charge de plusieurs problèmes de santé (2,1 diagnostics par consultation, et jusqu'à plus de 5 au-delà de 70 ans), qu'il va lui falloir enregistrer de façon exhaustive, car la hiérarchisation s'avère très difficile et, d'autant plus, lorsqu'il s'agit de maladies chroniques. Dans le travail d'expertise du «Compte Rendu de médecine générale visant à alimenter le DMP» demandé par l'asip à la Société Française de Médecine Générale (SFMG), les experts ont identifié trois systèmes permettant de colliger valablement les «éléments diagnostiques». 1. La Classification Internationale des Maladies (CIM 10). L'utilisation est reconnue comme trop lourde d'utilisation en temps réel en médecine générale, mais qui reste néanmoins un langage commun international, référence incontournable de tous les transcodages. 2. La Classification Internationale des Soins Primaires (CISP 2) Surtout utilisée en Hollande et en Belgique, elle implique l'utilisation simultanée au cours de la séance de trois classifications spécifiques différentes afin de décrire les motifs de recours (code RFEC), les diagnostics (Classification ICHPCC), les procédures (ICP-PC). 3. Le Dictionnaire des Résultats de Consultation (DRC) S'inspirant des travaux de R.N. BRAUN, ce système a été développé par la SFMG avec l'appui de la CNAMTS pour permettre de décrire les «symptômes», «syndromes», «tableaux de maladie» et «diagnostics certifiés» tels qu'ils se présentent et se côtoient en médecine générale. L'encodage CIM-10 et CISP 2, en fonction des items retenus, terminé en 2014, fait du DRC un outil de communication intra et inter spécialités adapté à la pratique quotidienne du généraliste. Ces 3 systèmes sont soumis à des révisions périodiques qui prennent en compte les évolutions épidémiologiques et les résultats des calculs portant sur les valeurs prédictives des critères sémiologiques retenus pour définir utilement un tableau clinique. La formation est destinée aux médecins généralistes utilisateurs du DRC (environ 2000) et qui souhaitent participer à l'amélioration des définitions du DRC tout en perfectionnant leurs propres capacités diagnostiques et épidémiologiques, pour fournir à l'ensemble des acteurs de soins primaires un système de recueil des éléments sémiologiques fondés sur un haut niveau de preuve. 3 à 5 REFERENCES ARGUMENTANT LA JUSTIFICATION [1 000 caractères maxi] 1. Braun RN. : Pratique, critique et enseignement de la médecine générale. Paris : Payot, 1997 : 512p 2. Kandel O, Duhot D, Very G, Lemasson JF, Boisnault P. : Typologie des actes en médecine générale. Revue du Praticien Médecine Générale ; tome 18, n 656/657, 07/05/2004, p. 3. Marescaux C, Banda R. : Utilisation de la CIM-10 en médecine ambulatoire libérale : évaluation de l'aunis auprès de médecins volontaires 4. Jamoulle M, Roland M, Humbert J et al. : Traitement de l information médicale par la Classification Internationale des Soins Primaires : CISP-2 : deuxième version. Belgique : Care Editions, 2000 : 232 p 5. Ferru P, Gabillard G, Kandel O. : Dictionnaire des résultats de consultations en médecine générale, révision Doc Rech Med Gen 2010 : n

3 FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2015 DU Page 3 sur 14 OBJECTIFS : au plus 3 pour une soirée, 6 pour une journée ou 12 pour 2 journées [220 caractères maxi par objectif] Objectif n 1 Expliquer les avantages et les inconvénients des classifications disponibles en médecine générale. Objectif n 2 Produire une recherche documentaire concernant la sémiologie clinique observée en médecine générale.(sites francophones type CisMef, DREFC ) Objectif n 3 Argumenter scientifiquement les éléments d un tableau clinique au sein d une classification (fréquence des signes, de valeur prédictive positive ) Objectif n 4 Justifier scientifiquement la création d un résultat de consultation du DRC ou la proposition de sa modification. AJOUTER

4 PROGRAMME Formulaire pour réponse pédagogique à l'aap 2015/2016 DU Page 4 sur 14 1ère DEMI-JOURNEE (OU SOIREE) OBJECTIFS A ATTEINDRE : les désigner avec les numéros qui leur ont été attribués dans la liste des objectifs de la page 3 (objectif 1, objectif 2, etc.) Objectifs 1 et 2. PROGRAMME HORAIRE avec méthode pédagogique par objectif et organisation pédagogique, rôle des intervenants et matériel pédagogique... [3 500 caractères maxi] Les participants ont reçu préalablement au séminaire une liste de définitions du Dictionnaire des Résultats de Consultation et ont conduit une recherche documentaire concernant la création d'une définition et /ou les modifications proposées pour deux de ces définitions. 8h30-9h : Accueil des participants, présentation des intervenants, des participants, des objectifs. Recueil des attentes des participants. Pré-test. 9h-10h30 (90 mn) : Expliquer les avantages et les inconvénients des classifications disponibles en médecine générale. (Objectif 1) En Plénière (15mn) : Les 3 principaux systèmes de recueil diagnostique en médecine générale. (principes fondateurs, objectifs, avantages, inconvénients de la CIM10, de la CISP2, du DRC en MG) Atelier (30 mn) : Avantages - inconvénients de chacune des 3 classifications. L expert circule d atelier en atelier sans prendre la parole. Les animateurs circulent au sein des sous-groupes et aident éventuellement les participants à présenter leurs argumentaires. Plénière (45 mn) : Rapide exposé de chaque groupe (15 mn) puis exposé de l expert (30 mn) suivis d un débat. L expert répond aux questions des participants. Les animateurs veillent à la bonne tenue du débat. 10h30-10h45 : Pause 10h45 12h45 (120 mn) : Produire une recherche documentaire concernant la sémiologie clinique observée en médecine générale (sites francophones type CisMef, DREFC ) (Objectif 2) Atelier (45 mn) : Chaque groupe construit l argumentaire de la modification (ou de la création) d une définition du DRC à partir d une première proposition de l expert. Les méthodes et résultats sont discutés en interne. Synthèse et questions sont écrites sur 1 feuille de paper-board. L expert circule d atelier en atelier sans prendre la parole. Les animateurs circulent au sein des sous-groupes et aident éventuellement les participants à présenter leurs argumentaires. Plénière (75 mn) : Rapide exposé en de chaque sous-groupe (30 mn), chaque feuille de paper-board affichée. Les animateurs explicitent les tableaux de chaque groupe. Exposé de l expert (30 mn) : résultat des recherches documentaires sur internet pour chacun des termes étudiés : quelles sources, quelles équations de recherche? Discussion (15 mn) : quelles sont les modifications retenues? Les animateurs veillent à la qualité du débat. 12h45-13h45 : Déjeuner MATERIEL SPECIFIQUE UTILISE AU COURS DE CETTE 1/2 JOURNEE (s'il y a lieu) [400 maxi] Un ordinateur par sous-groupe avec connexion internet ADSL. Un poste maître pour l'expert avec connexion ADSL. Un vidéoprojecteur et un grand écran par sous-groupe et par plénière. Un exemplaire papier de la CIM 10 et de la CISP par sous-groupe Un exemplaire du DRC en version informatique (e-drc) par sous-groupe Un paper-board par sous-groupe et 1 pour la salle plénière.

5 Formulaire pour réponse pédagogique à l'aap 2015/2016 DU PROGRAMME Page 5 sur 14 2ème DEMI-JOURNEE (OU SOIREE) OBJECTIFS A ATTEINDRE : les désigner avec les numéros qui leur ont été attribués dans la liste des objectifs de la page 3 (objectif 1, objectif 2, etc.) Objectifs 3 et 4. PROGRAMME HORAIRE avec méthode pédagogique par objectif et organisation pédagogique, rôle des intervenants et matériel pédagogique... [3 500 caractères maxi] 13h45 15h30 (105 mn) : Argumenter scientifiquement les éléments d un tableau clinique au sein d une classification (fréquence des signes, de valeur prédictive positive ) et argumenter une proposition de modification (Objectif 3 et 4) Atelier (45 mn) : Chaque groupe modifie une définition du DRC sur des bases scientifiquement argumentées à partir d une seconde proposition de l expert. Utiliser les méthodes de recherches proposées par l expert. Construire l argumentaire. La synthèse est écrite sur 1 feuille de paper board, les questions listées. L expert circule d atelier en atelier, sans prendre la parole. Les animateurs circulent au sein des sous-groupes et aident éventuellement les participants à présenter leurs argumentaires. Plénière (45 mn) : Rapide exposé de chaque groupe (15 mn), chaque feuille de paper-board affichée. Les animateurs explicitent les exposés de chaque groupe, les sources étant citées. Discussion en plénière (15 mn) : quelles sont les modifications retenues? Les animateurs veillent à la qualité du débat. 15h30-15h45 : Pause 15h45-17h30 (105 mn) : Argumenter scientifiquement les éléments d un tableau clinique au sein d une classification (fréquence des signes, de valeur prédictive positive ) et argumenter une proposition de création (Objectif 3 et 4) En Plénière Diaporama interactif de l expert (45 mn) : la loi de répartition des cas, la prévalence d une Dénomination «Hors liste» dans la littérature, les apports de l épidémiologie en médecine générale, le caractère exclusif des dénominations, la correspondance avec la CIM10 et la CISP2. Exercices en commun (60 mn) appliqués à quelques Dénominations «hors liste» proposées par les stagiaires. Les animateurs veillent à la qualité du débat. L expert répond aux questions des participants. 17h30-17h45 : Conclusions de l'expert, tour de table des participants : en quoi cette formation va-t-elle améliorer votre utilisation de l'outil DRC? Post test et évaluation. Fin de la formation. MATERIEL SPECIFIQUE UTILISE AU COURS DE CETTE 1/2 JOURNEE (s'il y a lieu) [400 maxi] Un ordinateur par sous-groupe avec connexion internet ADSL. Un poste maître pour l'expert avec connexion ADSL. Un vidéoprojecteur et un grand écran par sous-groupe et par plénière. Un exemplaire papier de la CIM 10 et de la CISP par sous-groupe Un exemplaire du DRC en version informatique (e-drc) par sous-groupe Un paper-board par sous-groupe et 1 pour la salle plénière.

6 PROGRAMME Formulaire pour réponse pédagogique à l'aap 2015/2016 DU Page 6 sur 14 3ème DEMI-JOURNEE (OU SOIREE) OBJECTIFS A ATTEINDRE : les désigner avec les numéros qui leur ont été attribués dans la liste des objectifs de la page 3 (objectif 1, objectif 2, etc.) PROGRAMME HORAIRE avec méthode pédagogique par objectif et organisation pédagogique, rôle des intervenants et matériel pédagogique... [3 500 caractères maxi] MATERIEL SPECIFIQUE UTILISE AU COURS DE CETTE 1/2 JOURNEE (s'il y a lieu) [400 maxi]

7 Formulaire pour réponse pédagogique à l'aap 2015/2016 DU PROGRAMME Page 7 sur 14 4ème DEMI-JOURNEE (OU SOIREE) OBJECTIFS A ATTEINDRE : les désigner avec les numéros qui leur ont été attribués dans la liste des objectifs de la page 3 (objectif 1, objectif 2, etc.) PROGRAMME HORAIRE avec méthode pédagogique par objectif et organisation pédagogique, rôle des intervenants et matériel pédagogique... [3 500 caractères maxi] MATERIEL SPECIFIQUE UTILISE AU COURS DE CETTE 1/2 JOURNEE (s'il ya lieu) [400 maxi]

8 PROGRAMME Formulaire pour réponse pédagogique à l'aap 2015/2016 DU Page 8 sur 14 5ème DEMI-JOURNEE pour ANGLAiS IMMERSION (OU SOIREE) OBJECTIFS A ATTEINDRE : les désigner avec les numéros qui leur ont été attribués dans la liste des objectifs de la page 3 (objectif 1, objectif 2, etc.) PROGRAMME HORAIRE avec méthode pédagogique par objectif et organisation pédagogique, rôle des intervenants et matériel pédagogique... [3 500 caractères maxi] MATERIEL SPECIFIQUE UTILISE AU COURS DE CETTE 1/2 JOURNEE (s'il ya lieu) [400 maxi]

9 PROGRAMME Formulaire pour réponse pédagogique à l'aap 2015/2016 DU Page 9 sur 14 6ème DEMI-JOURNEE pour ANGLAiS IMMERSION (OU SOIREE ) OBJECTIFS A ATTEINDRE : les désigner avec les numéros qui leur ont été attribués dans la liste des objectifs de la page 3 (objectif 1, objectif 2, etc.) PROGRAMME HORAIRE avec méthode pédagogique par objectif et organisation pédagogique, rôle des intervenants et matériel pédagogique... [3 500 caractères maxi] MATERIEL SPECIFIQUE UTILISE AU COURS DE CETTE 1/2 JOURNEE (s'il ya lieu) [400 maxi]

10 Formulaire pour réponse pédagogique à l'aap 2015/2016 DU Page 10 sur 14 PREREQUIS POUR TOUTES LES FORMATIONS L'INFORMATIQUE En cochant les cases ci-dessous l'auteur de ce pojet de formation en informatique certifie qu'il sera tenu compte de tous les prérequis nécessaires lors des sessions le mettant en oeuvre. 1. NOMBRE DE POSTES ET CONNEXIONS Chaque stagiaire devra bénéficier d un poste (portable ou poste fixe), sans compter celui ou ceux de(s) l intervenant(s). Les postes devront être équipés d'un processeur et d'une mémoire vive adaptés à la formation. Un poste maître est nécessaire en sus des postes des stagiaires et ce poste doit être couplé à un système de projection ou de transmission directe offrant une parfaite lisibilité à tous les stagiaires. Les postes des stagiaires devront être reliés au réseau. 2. SYSTEME D'EXPLOITATION ET LOGICIELS Les systèmes d exploitation et les logiciels requis pour une formation donnée doivent être présents dans chaque machine et dans une même version récente. Les logiciels spécifiques disponibles sur les ordinateurs peuvent être ceux de l organisme formateur ou ceux des stagiaires (licences propres ou versions de démonstration). CONNEXIONS INTERNET 3. Pour toutes les formations nécessitant une connexion à Internet (Internet et messageries), cette connexion doit se faire par l intermédiaire du réseau et à haut débit. 4. PERIPHERIQUES Les périphériques (imprimante, autres ) doivent être adaptés à la formation et permettre à chaque stagiaire de faire les exercices prévus. 5. NOMBRE ET PROFIL DES INTERVENANTS Les intervenants doivent être au minimum 2 pendant toute la durée de la formation. Ils comprennent le(s) formateur(s) en informatique et l animateur. Les formateurs en informatique doivent être choisis sur leurs compétences en informatique et en pédagogie. 6. DUREE La durée des actions de formation à l informatique peut désormais correspondre à des journées, demi-journées ou soirées mais pas à des formats de plus longue durée.

11 FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP DU Page 11 sur 14 PROFIL(S) EXPERT(S) [2 000 caractères maxi] L expert est la personne ressource de par sa compétence dans le domaine traité. Il apporte, au cours d'un ou plusieurs exposés, ainsi que lors des débats qui les suivent, son expertise sur l'état actuel des connaissances validées. Ses qualifications et domaines de compétences doivent être clairement identifiables notamment dans les documents remis aux stagiaires avant la formation (cf. Article L du Code de Travail). Le(s) expert(s) peuvent pas être identifié(s) nominativement au moment du dépôt des projets mais un «mini-cv» sera systématiquement exigé avec la demande de prise en charge des sessions. Médecin généraliste co-auteur du Dictionnaire des Résultats de Consultations, responsable de la correspondance entre le Dictionnaire et la CIM 10 en lien avec l Aunis, entre le Dictionnaire et la CISP. Secrétaire du Comité de Mise à Jour du Dictionnaire, auteur du précis de la théorie professionnelle (e-drc 2003) qu il réévalue au fur et à mesure des mises à jour, animateur et expert de formations sur les classifications médicales. PROFILS SUCCINCT AUTRES INTERVENANTS organisateur / animateur(s) Un organisateur jouant également le rôle d animateur d un sous-groupe. Un autre animateur pour le 2nd sous-groupe éventuel : Médecin(s) généraliste(s), eux-mêmes utilisateurs de tablette numérique, ayant une expérience pédagogique de concepteur, organisateur ou animateur de la FMC. L' animateur veille : - à la qualité des débats, en faisant en sorte que les objectifs soient traités dans chaque module. - à assurer le bon fonctionnement pédagogique de la formation, - à favoriser la participation active de chacun des participants ainsi que la cohésion et l entraide entre les stagiaires, - à dépister les difficultés individuelles des participants, les identifier et les utiliser pour faire progresser l ensemble du groupe, - à soutenir la progression régulière et homogène du groupe

12 FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP DU Page 12 sur 14 MODALITES D'EVALUATION IMMEDIATE [4 400 caractères maxi] Ces modalités doivent être décrites en citant notamment le (ou les) indicateur(s) utilisés. Il doit y avoir au moins un indicateur par objectif. Ces indicateurs, évaluables en début et en fin de formation, doivent être décrits avec précision NB : Les questionnaires de recueils d opinion sur l ensemble de la formation ne constituent pas un outil de contrôle des acquis des stagiaires. Pré-test et post-test évaluant l acquisition des connaissances : 1/ La CIM10 contient plus de 5000 dénominations couvrant le champs de la médecine générale (Objectif 1)? 2/ La CISP2 est une approche descriptive analytique du déroulement de la consultation en médecine générale (Objectif 1)? 3/ Le DRC contient 280 dénominations couvrant le champ de la médecine générale (Objectif 1) 4/ Google est une source d informations médicales dont la fiabilité est reconnue (Objectif 2)? 5/ Les niveaux de preuves scientifiques sont au nombre de 5 (Objectif 2)? 6/ Les tableaux syndromiques sont les tableaux les plus fréquemment observés en médecine générale (Objectif 3)? 7/ Une définition contient obligatoirement des critères d exclusion (Objectif 4)? 8/ Les critères diagnostiques d une maladie sont identiques d un médecin à l autre dans un même pays (Objectif 1)? 9/ Un tableau clinique peut correspondre à 2 résultats de consultation (Objectif 4)?

13 FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP DU Page 13 sur 14 BIBLIOGRAPHIE AYANT SERVI A BATIR LE PROJET (Hors justification) [2 500 caractères maxi] 1. Logan WP. Morbility statistics from general practice. Practionnionner 1954; 173 (1034) : Horder J, Horder E. Illness in General practice. Practitioner 1954 ; 173 (1034) : Masquelet AC. Le raisonnement médical. Paris : PUF, 2006 : 126 p 4. Girardier M. La classification Internationale des Maladies est-elle praticable en médecine générale? Rev Prat Med Gen 1991 ; 138 : Sanche G, Caire Fon N. Quand l incertitude s en mêle, travailler sans filet. Le Médecin du Québec 2010 ; 45 (5) : Junod AF. Décision médicale ou la quête de l explicite. Genève : Médecine & Hygiène, 2003 : 333 p 7. Signoret J. Evolution du contenu de la consultation de Médecine Générale en termes de maladies chroniques, aigues et de prises en charge non pathologiques entre 1993 et Thèse de médecine, Faculté de Médecine Paris-Ile-de-France-Ouest, 8. Busidan D. Pratiques du codage des données de consultation par les médecins généralistes des structures pluri-professionnelles de soins primaires en Île-de-France : une enquête exploratoire. Thèse de médecine, Université de Paris Est Créteil ; Duhot D, Kandel O, Boisnault P, Hebbrecht G, Arnould M. L Observatoire de la Médecine Générale.PrimaryCare. 2009;9(2): Raineri F, Hebbrecht G, Thomas-Desessarts Y, Boinault P. Classification praticienne et système d information. Revue du Praticien Médecine Générale. tome 18, n 660/661, 13/09/ Clerc. P. Des Classifications médicales. Documents de Recherche en Médecine Générale.n 49, 1997 ; Bernard E. Utilisation par les médecins généralistes de l'internet comme outil de recherche documentaire pour la pratique clinique : obstacles et facteurs facilitant. Revue de la littérature et enquête auprès de médecins généralistes exerçant en France. Thèse de médecine, Université Paris-Ile de France ; Sackett DL, Rosenberg WM, Gray JA, Haynes RB, Richardson WS. Evidence based medicine: what it is and what it isn't. BMJ 1996;312(7023): Bernard-Houillon C, Griot E. EBM en médecine générale. Les freins et les besoins. Rev Prat Med Gen 2007;21: Schifferdecker KE, Reed VA, Homa K. A training intervention to improve information management in primary care. Fam Med 2008;40(6): Cullen RJ. In search of evidence: family practitioners' use of the Internet for clinical information. J Med Libr Assoc 2002; 90(4):370-9 BIBLIOGRAPHIE RECOMMANDEE AUX STAGIAIRES [1 200 caractères maxi] 1. Ferru P, Gabillard G, Kandel O. : Dictionnaire des résultats de consultations en médecine générale, révision Doc Rech Med Gen 2010 : n Ferru P et al : Le Dictionnaire des Résultats de Consultations : à quoi ça sert? Comment ça marche?, edrmg n 4, septembre 2003 ; 2, Eveillard P. : Éthique de l Internet santé. Paris : Ellipses; Gonod-Boissin F. : Technologies de!information et de la communication et pratiques informationnelles des médecins généralistes : quelles données en France? Pédagogie Médicale 2005;6:169-77

14 FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP DU Page 14 sur 14 DECLINAISON DES FORMATIONS SPECIFIQUES auxquelles ce projet pourra servir de base s'il s'agit d'un projet de type GENERIQUE. Rappel : Pour certaines formations, les projets pourront revêtir un caractère non-spécifique (formations de type générique). C'est en particulier le cas (mais pas seulement) pour les formations informatiques aux logiciels de gestion de cabinet. Certaines formations scientifiques peuvent aussi bénéficier de cette facilité lorsqu'un schéma pédagogique identique se prête par exemple à une déclinaison pour différents organes ou différentes localisations. Une liste des formations spécifiques auxquelles cette formation générique est susceptible de correspondre d'être doit être dressée ici.

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2014 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] PATHOLOGIES

Plus en détail

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2014 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] Messagerie

Plus en détail

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2015 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] Cloud informatique

Plus en détail

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2015 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] Cabinet

Plus en détail

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2015 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] Lombalgies

Plus en détail

Observatoire de la Médecine Générale

Observatoire de la Médecine Générale Heinz Bhend Observatoire de la Médecine Générale La SFMG (Société Française de Médecine Générale) a construit d une façon remarquable un réseau pour les investigateurs [1]. Il faut particulièrement souligner

Plus en détail

Le scénario pédagogique des formations AgriTic

Le scénario pédagogique des formations AgriTic Le scénario pédagogique des s AgriTic Guide à l attention des formateurs pour la mise en œuvre locale des s AgriTic. Un projet porté, au sein de Préférence FORMATIONS, par le CFPPA de Melle Niort. I. Le

Plus en détail

«Le système HACCP en cuisine»

«Le système HACCP en cuisine» «Le système HACCP en cuisine» Programme de formation 1 Sommaire 1. PRESENTATION D AXE PRO FORMATION... 3 2. METHODE PEDAGOGIQUE ET CADRE DEONTOLOGIQUE... 3 3. OBJECTIFS DE LA FORMATION... 4 4. PROGRAMME

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR INTERNE «L Animation de formation»

GUIDE DU FORMATEUR INTERNE «L Animation de formation» GUIDE DU FORMATEUR INTERNE «L Animation de formation» CEFOR Ressources humaines Version Février 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 OBJECTIFS ET ORGANISATION DE LA FORMATION... 5 Les bénéficiaires de la formation...

Plus en détail

D.E.S. DE MÉDECINE GÉNÉRALE Séminaire 6 : Gestion de l entreprise médicale Session 2012

D.E.S. DE MÉDECINE GÉNÉRALE Séminaire 6 : Gestion de l entreprise médicale Session 2012 D.E.S. DE MÉDECINE GÉNÉRALE Séminaire 6 : Gestion de l entreprise médicale Session 2012 Horaire Technique Pédagogique Matériel Pédagogique En vert, les tâches remises aux internes En rouge, les présentations

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines 18. Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines KARILA LAURENT - APPRENTISSAGE DE L EXERCICE MÉDICAL + Objectifs

Plus en détail

Écrire en ligne et de manière collaborative avec Etherpad. Pour les utilisateurs (enseignants, élèves)

Écrire en ligne et de manière collaborative avec Etherpad. Pour les utilisateurs (enseignants, élèves) Écrire en ligne et de manière collaborative avec Etherpad Pour les utilisateurs (enseignants, élèves) 18/12/2014 Date : 18/12/2014 Editeur : Auteur(s) : Délégation Académique du Numérique pour l'éducation

Plus en détail

Objectifs de la séquence Contenus de la séquence Méthode d accompagnement pédagogique Matériels, ressources, outils - Présentation des

Objectifs de la séquence Contenus de la séquence Méthode d accompagnement pédagogique Matériels, ressources, outils - Présentation des Nom de l organisme : AXE PRO FORMATION Intitulé de la formation : Savoir utiliser Internet Réf :MIIN Nbre d heures : 20 Nom du (des) intervenant(s) : BINOS Jean-Philippe Horaires proposés : 8h30/12h30

Plus en détail

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Intitulé LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Public Salariés des entreprises adhérentes à AGEFOS-PME Pré-requis Niveau A2 (élémentaire) 1 Objectifs 1. Développer les compétences de compréhension et expression

Plus en détail

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA Pr Thierry Valette Récit: Récit écrit descriptif chronologique détaillé ou décrivant les moments forts ou a problèmes d une situation De la plainte

Plus en détail

Méthodes d apprentissage

Méthodes d apprentissage UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Annexe au plan d études du BMed en médecine humaine Méthodes d apprentissage

Plus en détail

PRE PROGRAMME 2013-2014 Lieu : Hôtel Les Bains d Arguin

PRE PROGRAMME 2013-2014 Lieu : Hôtel Les Bains d Arguin M A T I N A P R E S - M I D I M A T I N A P R E S - M I D I M A T I N M A T I N PRE PROGRAMME 2013-2014 Lieu : Hôtel Les Bains d Arguin 9, Av du Parc 33120 ARCACHON 15 et 16 Novembre 2013 24 et 25 Janvier

Plus en détail

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Journée de la préventions 2014 Atelier : «Repérer des actions de prévention : l exemple du tabac» Céline DEROCHE, Sandra KERZANET -

Plus en détail

La vidéoconférence : Un outil pédagogique et didactique

La vidéoconférence : Un outil pédagogique et didactique La vidéoconférence : Un outil pédagogique et didactique Guide d enseignement en vidéoconférence Version originale par Michel Gendron Mise à jour par Martin Arsenault, ing. 30 avril 2010 Table des matières

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) >DPC Unique DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) A RETOURNER A L ADRESSE DE VOTRE CENTRE DE

Plus en détail

claroline classroom online

claroline classroom online de la plate-forme libre d'apprentissage en ligne Claroline 1.4 Manuel Révision du manuel: 06/2003 Créé le 07/09/2003 12:02 Page 1 Table des matières 1) INTRODUCTION...3 2) AFFICHER LA PAGE DE DEMARRAGE...3

Plus en détail

MÉDECINE ET SOCIÉTÉ. Préparation des mémoires Semestre n 2 2014-2015. Chapron A., Caubet A., Darnault P., Chalès G., Gouyet T.

MÉDECINE ET SOCIÉTÉ. Préparation des mémoires Semestre n 2 2014-2015. Chapron A., Caubet A., Darnault P., Chalès G., Gouyet T. MÉDECINE ET SOCIÉTÉ Préparation des mémoires Semestre n 2 2014-2015 Chapron A., Caubet A., Darnault P., Chalès G., Gouyet T. Semestre 1: /10 QROC +/- QCM Semestre 2: /10 Mémoire tutoré soutenance du trinôme

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DÉPARTEMENT DE SOCIOLOGIE ************* Cours de niveau gradué en méthodes quantitatives *************

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DÉPARTEMENT DE SOCIOLOGIE ************* Cours de niveau gradué en méthodes quantitatives ************* ************* Cours de niveau gradué en méthodes quantitatives ************* SOL 6210 - Analyse quantitative avancée Le séminaire d analyse quantitative avancée se donne en classe une fois par année. Chaque

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME INTER - ENTREPRISES Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME Votre interlocuteur : Lionel DELERIS Responsable Service Formation Entreprise Tél direct : 05 65 75 56 99 mail : l.deleris@aveyron.cci.fr

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales La fonction commerciale a évolué vers une personnalisation de l offre et de la relation client ainsi qu au développement des services

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

w w w. i s t f - f o r m a t i o n. f r Formation de formateurs en ingénierie e-learning, présentiel et blended learning

w w w. i s t f - f o r m a t i o n. f r Formation de formateurs en ingénierie e-learning, présentiel et blended learning w w w. i s t f - f o r m a t i o n. f r Formation de formateurs en ingénierie e-learning, présentiel et blended learning w w w. i s t f - f o r m a t i o n. f r Édito Profitez d un savoir-faire unique

Plus en détail

Guide d utilisation «Extranet Formation» V3.5

Guide d utilisation «Extranet Formation» V3.5 Guide d utilisation «Extranet Formation» V3.5 Evolution de la version 3.5 : La saisie des heures d absences est détaillée par article ou, pour les subventions, par heures centre et heures entreprise. (Point

Plus en détail

Formation + Certification (5 jours)

Formation + Certification (5 jours) THE ITIL INTERMEDIATE QUALIFICATION CAPABILITY RCV CERTIFICATE Formation + Certification (5 jours) Objectifs La certification de la qualification ITIL Release Control and Validation (RCV) est une qualification

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012

APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012 APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012 RÉPONSE DE L ORGANISME LES ORGANISMES DE FORMATI ON S ENGAGENT A COMPLETER LE PRESENT DOCUMENT DE REPONSE DANS LE CADRE DE L APPEL A PROPOSITION SUR LE

Plus en détail

ANALYSER / COMMUNIQUER

ANALYSER / COMMUNIQUER Les Ateliers de l Image REFERENTIEL DE FORMATION REFERENTIEL DE FORMATION ANALYSER / COMMUNIQUER Objectif de la formation Rendre les stagiaires capables de communiquer plus efficacement dans le domaine

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

La Lettre du Formateur Février 2011

La Lettre du Formateur Février 2011 Formation - Secourisme - Solidarité La Lettre du Formateur Février 2011 N Spécial : Réforme du dispositif SST SOMMAIRE Sommaire 1 Éditorial 2 Préambule 3 La réforme du dispositif 3 L habilitation 4 Le

Plus en détail

Module 3: Enseignement et évaluation clinique

Module 3: Enseignement et évaluation clinique Module 3: Enseignement et évaluation clinique Bienvenue au module 3 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment utiliser l évaluation et le feedback dans l enseignement

Plus en détail

AIDE MEMOIRE. Forprev. De l habilitation à la gestion de sessions. Page 1 sur 55

AIDE MEMOIRE. Forprev. De l habilitation à la gestion de sessions. Page 1 sur 55 2013 AIDE MEMOIRE Forprev De l habilitation à la gestion de sessions Page 1 sur 55 Bienvenue, Vous êtes, ou souhaitez être, habilité à dispenser des formations relevant du dispositif de démultiplication

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'assistance en Informatique Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES Développement professionnel continu Simulation en santé Fiche technique méthode Cette fiche technique décrit la participation des professionnels à une session de

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

Si le médecin conseil valide vos propositions, il donne son accord en signant le protocole.

Si le médecin conseil valide vos propositions, il donne son accord en signant le protocole. n 50774#01 quelques conseils à l'usage du médecin traitant pour remplir le protocole inter-régimes d'examen spécial articles L 324-1 L 322-3 D 322-1 du code de la sécurité sociale articles 71-4 et 71-4-1

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Le BTS Banque a été mis en place face à la demande insistante de l Association française des banques pour faire face aux très

Plus en détail

Programme. Scénariser un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateurs : Christine VAUFREY Thomas Laigle. Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 sur 7

Programme. Scénariser un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateurs : Christine VAUFREY Thomas Laigle. Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 sur 7 Programme Intitulé de l'atelier : Scénariser un MOOC Formateurs : Christine VAUFREY Thomas Laigle Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 sur 7 Intitulé de l'atelier : Scénariser un MOOC Formateurs

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004 Education à l Environnement Actions pédagogiques Sous convention avec le Grand Lyon Acoucité, le 29 Octobre 2004 I -Présentation de l association Les nuisances sonores représentent une préoccupation de

Plus en détail

Secrétariat médical (Formation certifiée LFMP) Formation ouverte aux hommes

Secrétariat médical (Formation certifiée LFMP) Formation ouverte aux hommes Secrétariat médical (Formation certifiée LFMP) Formation ouverte aux hommes PLAN DE COURS I. Tableau synoptique des matières enseignées II. Programme et objectifs III. Matériel pédagogique IV. Évaluation

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Introduction à la méthodologie de la recherche

Introduction à la méthodologie de la recherche MASTER DE RECHERCHE Relations Économiques Internationales 2006-2007 Introduction à la méthodologie de la recherche geraldine.kutas@sciences-po.org Les Etapes de la Recherche Les étapes de la démarche Etape

Plus en détail

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN Vous êtes un professionnel consultant, coach, formateur et vous accompagnez les individus ou les entreprises dans leurs enjeux de performance sociale, managériale

Plus en détail

Année universitaire 2014-2015

Année universitaire 2014-2015 MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES - FONCTIONNEMENT DES JURYS POUR L OBTENTION DES DIPLÔMES DE LICENCE DU DOMAINE SCIENCES TECHNOLOGIE SANTÉ DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD Année universitaire

Plus en détail

Memento de la recherche documentaire en santé

Memento de la recherche documentaire en santé Memento de la recherche documentaire en santé Optimiser ses recherches - Se procurer les documents Rédiger sa bibliographie 1. QUELQUES CONSEILS DE METHODE Avant toute chose, bien choisir ses mots-clés

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

Utiliser Adobe Connect - Guide Participant

Utiliser Adobe Connect - Guide Participant Utiliser Adobe Connect - Guide Participant Version : 1.1 Date : 15/04/2015 Editeur : Auteur(s) : Copyright : Licence : Université de Strasbourg Eric Laemmer (DI - Organisation) Licence Creative Commons

Plus en détail

En 2011, le service Ameli-direct, anciennement appelé «Infosoins» puis «Adresses et Tarifs» connaît les modifications suivantes :

En 2011, le service Ameli-direct, anciennement appelé «Infosoins» puis «Adresses et Tarifs» connaît les modifications suivantes : @ AMELI-DIRECT VERSION 3.3 2006-2011 : INFOSOINS DEVIENT AMELI-DIRECT Dès la COG 2006-2009, l Assurance Maladie s engage à développer à l intention de ses assurés un système d information tant sur le fonctionnement

Plus en détail

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I www.cdg59.fr CDG 59 CONSEIL ORGANISATION CONCOURS CARRIÈRES

Plus en détail

Formation consultants juniors en recrutement

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement ESSEC Management Education Julie Le Gouëz HAOUACHI : legouez@essec.fr CNIT BP 230 2 place de la défense 92053 PARIS

Plus en détail

Orientations de l'appel à projets "Programme de Recherche Médico Economique en Cancérologie" PRME K 2015

Orientations de l'appel à projets Programme de Recherche Médico Economique en Cancérologie PRME K 2015 Orientations de l'appel à projets "Programme de Recherche Médico Economique en Cancérologie" PRME K 2015 Références : Instruction n DGOS/PF 4/2014/349 du 19 décembre 2014 relative aux programmes de recherche

Plus en détail

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement BONNEL Conseils Associés Isabelle DOUAY : idouay@bonnel-conseils.com 9 A rue Châteaubriand 75008 PARIS tel. : 01

Plus en détail

Réglage des modes d inscription Accès invité sans clé

Réglage des modes d inscription Accès invité sans clé Mode d'emploi de cette grille d'analyse : En équipe, passez en revue les différents points, surlignez les éléments qui doivent être retravaillés en attribuant par exemple une couleur différente à chaque

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Demande d aide financière Fonds d affectation spéciale des Nations Unies devant aider les États en développement, en particulier les pays les moins avancés et les petits insulaires en développement, à

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES article 1 Dispositions générales Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L 6352-3 et L. 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du

Plus en détail

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578 1 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION Certificat en gestion du développement touristique PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE IDENTIFICATION Titre et sigle

Plus en détail

Ministère de l'éducation nationale ABSENCES * * * PHASE 2 le fil conducteur de l UTILISATION

Ministère de l'éducation nationale ABSENCES * * * PHASE 2 le fil conducteur de l UTILISATION Ministère de l'éducation nationale ABSENCES * * * PHASE 2 le fil conducteur de l UTILISATION Diffusion Nationale SCONET Novembre 2009 SOMMAIRE GENERALITES...5 1- UTILISER LE PLEIN ÉCRAN DANS SCONET-ABSENCES...6

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Préparation aux concours de cadre supérieur de la Fonction Publique Territoriale

Préparation aux concours de cadre supérieur de la Fonction Publique Territoriale MANANTRA CONCEPT : Ce n'est pas de la Formation c'est du Coaching Http://www.manantra.com Préparation aux concours de cadre supérieur de la Fonction Publique Territoriale http://www.manantra.com Table

Plus en détail

ÉLUS ET CITOYENS : DIALOGUE ET

ÉLUS ET CITOYENS : DIALOGUE ET VILLE NUMÉRIQUE DIALOGUE ET PARTICIPATION GR ÂCE AU NUM ÉRIQUE VN2 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation de 2 jours 2015 4 et 5 mars, 1 et 2 avril, 27 et 28 mai Les élus quels que soient leur mandat et leurs

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation Apprenez à créer votre Site internet, votre Boutique Ecommerce. WWW.FORMATIONWEBMARTINIQUE.COM Programme de formation Votre formateur : Maxime Mottin 06 96 77 99 66 m.mottin@gowebcreation.com Programme

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Pour nous joindre : Service commercial - Tél. : 04.86.68.69.25

TABLE DES MATIERES. Pour nous joindre : Service commercial - Tél. : 04.86.68.69.25 Dossier TECHNIQUE TABLE DES MATIERES 1. Gest On Line : Editeur de REVISAUDIT...3 2. Déploiement de RevisAudit...4 Ces trois modes d installation peuvent cohabiter dans une architecture globale...4 3. Accessibilité

Plus en détail

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN OBJECTIF FINAL Faire prendre conscience au collaborateur des enjeux de la relation client (satisfaction, fidélisation ) pour l entreprise

Plus en détail

Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007

Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007 24 mai 2007 MAJ du 11 septembre 2007 Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007 La loi du 4 mars 2002 avait prévu les dispositions suivantes,

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES CONTENUS DE FORMATION COMMUNS Champ professionnel «Métiers de la relation aux clients et aux

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations concernant la formation ainsi que sur le centre.

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations concernant la formation ainsi que sur le centre. - - 1 - - 2 - - 3 - - Vous apprendrez à devenir praticien en travaillant en toute sécurité, dans l écoute, le respect et la bienveillance et en respectant une certaine éthique. Le praticien Bien-Etre peut

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE L ESPACE MULTIMEDIA

CHARTE D UTILISATION DE L ESPACE MULTIMEDIA CHARTE D UTILISATION DE L ESPACE MULTIMEDIA Cette charte permet à chaque usager de l Espace multimédia de connaître ses droits et ses devoirs. Chacun peut ainsi profiter des services de la Médiathèque,

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Formations 2015 JASPER, REDMINE, TABLEAU, TALEND, SPAGO BI ALTIC & SYNOTIS - TRAINING CENTER 24 RUE DE L EGLISE 94300 VINCENNES

Formations 2015 JASPER, REDMINE, TABLEAU, TALEND, SPAGO BI ALTIC & SYNOTIS - TRAINING CENTER 24 RUE DE L EGLISE 94300 VINCENNES Formations 2015 JASPER, REDMINE, TABLEAU, TALEND, SPAGO BI ALTIC & SYNOTIS - TRAINING CENTER 24 RUE DE L EGLISE 94300 VINCENNES Table des matières Edito... 3 Informations pratiques... 4 Accueil des stagiaires...

Plus en détail

INITIATION A L ANGLAIS INFORMATIQUE UF 1

INITIATION A L ANGLAIS INFORMATIQUE UF 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INITIATION

Plus en détail

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Pré-requis à la mise en place d un tableau de bord des ressources humaines Le recueil de données a été le point de départ du diagnostic quantitatif des

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

PRISES DE VUE MUSEALES

PRISES DE VUE MUSEALES Les Ateliers de l Image REFERENTIEL DE FORMATION REFERENTIEL DE FORMATION PRISES DE VUE MUSEALES Objectif de la formation Perfectionner les techniques de prise de vues nécessaires à la réalisation de photographies

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

PORTAIL INTERNET DE LA GESTION PUBLIQUE Guide d'utilisation du Portail Internet de la Gestion Publique

PORTAIL INTERNET DE LA GESTION PUBLIQUE Guide d'utilisation du Portail Internet de la Gestion Publique PORTAIL INTERNET DE LA GESTION PUBLIQUE Guide d'utilisation du Portail Internet de la Gestion Publique Cette documentation s'adresse aux utilisateurs travaillant avec le navigateur Internet Explorer et

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

Bilan enquête Informatique BU Droit Sciences Economie - STAPS - 19 novembre au 1 er décembre 2012 -

Bilan enquête Informatique BU Droit Sciences Economie - STAPS - 19 novembre au 1 er décembre 2012 - Bilan enquête Informatique BU Droit Sciences Economie - STAPS - 19 novembre au 1 er décembre 2012 - Brève analyse de l enquête : Le profil type du répondant est un étudiant de licence qui possède chez

Plus en détail

PLANIFICATION & GESTION DE PROJETS

PLANIFICATION & GESTION DE PROJETS Séminaire de Formation: PLANIFICATION & GESTION DE PROJETS BAMAKO Sommaire Présentation ---------------------------------------------- 3 Le Contexte ---------------------------------------------- 4 Objectifs

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Ecole Préparatoire SNV Université d Oran Semestre 02 2014/2015 Matière : Travaux d Initiative Personnelle Encadrés (TIPE) Prof. M. Z.

Ecole Préparatoire SNV Université d Oran Semestre 02 2014/2015 Matière : Travaux d Initiative Personnelle Encadrés (TIPE) Prof. M. Z. Ecole Préparatoire SNV Université d Oran Semestre 02 2014/2015 Matière : Travaux d Initiative Personnelle Encadrés (TIPE) Prof. M. Z. TALEB Avec quel outil? Comment? Trouvez-vous facilement l information?

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009)

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel.

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Entreprise ou organisme : ICN Business School Activité de l'entreprise ou de l'organisme : Par

Plus en détail

Format de l avis d efficience

Format de l avis d efficience AVIS D EFFICIENCE Format de l avis d efficience Juillet 2013 Commission évaluation économique et de santé publique Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service documentation

Plus en détail