Edito NUMERO 31 G R O U P E P O L Y H A N D I C A P F R A N C E JUILLET 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Edito NUMERO 31 G R O U P E P O L Y H A N D I C A P F R A N C E JUILLET 2014"

Transcription

1 G R O U P E P O L Y H A N D I C A P F R A N C E 11 bis, rue Théodore de Banville PARIS Tél: Fax NUMERO 31 JUILLET 2014 Edito. Issue de l univers sanitaire, l éducation thérapeutique est longtemps demeurée méconnue du secteur médico-social. Et pourtant!... Comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, les équipes sociales et médico-sociales développent de longue date ces compétences de transmissions de savoirs, de participation des personnes vulnérables et des aidants, essentiellement familiaux. Ces missions sont le plus souvent empiriques, mal reconnues, alors qu elles participent essentiellement à la pertinence, l adaptation des projets personnalisés des personnes polyhandicapées. CAMSP, SESSAD, IME, MAS et FAM, ont, chacun de leur place, contribué à l élaboration de pratiques de communication, partage, participation... qui servent ces projets et contribuent à la reconnaissance de la personne dans sa capacité à s approprier les actes portés sur lui et participer à leur mise en œuvre. L heure est venue à ce que l éducation thérapeutique s émancipe de son supposé carcan de l autonomie (laquelle) du patient pour étendre son concept et ses modalités aux personnes dépendantes, dont la conscience et la compétence relationnelle ne peuvent être ignorées dans la dimension de participation, implication dans leurs propres soins. Le G.P.F. a su se saisir de cet enjeu pour que les autorités publiques admettent cette fonction majeure des ESMS, qui n ose pas dire son nom et est trop peu reconnue, valorisée, au cœur des projets d établissements et de services. Le caractère global de l action soignante auprès des personnes polyhandicapées, le nombre de fonctions, respiratoire, alimentaire, neuro motrice, l épilepsie... imposent autant de protocoles partagés avec les enfants, adultes polyhandicapés et leurs familles. Notre action d étude, prochainement publiée, saura achever de nous convaincre que l éducation thérapeutique doit désormais être entendue comme une mission intrinsèque des ESMS et, à ce titre, valorisée économiquement dans des conditions réformées de délégations des responsabilités médico légales. Philippe GAUDON Vice-Président délégué du GPF 1

2 Communication COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 20 JUIN 2014 A propos des «handicaps rares» à la C.N.S.A. 1 3, rue de Metz PARIS Bilan des actions réalisées de 2009 à 2013 dans le cadre du Schéma National d Organisation Sociale et médico-sociale pour les handicaps rares et préparation du schéma Handicap rare et maladie rare ne se confondent pas mais certaines pathologies rares peuvent être à l origine de handicap rare. Le polyhandicap ne constitue pas au sens strict un handicap rare (prévalence 1 à 2/1000) ; toutefois, certaines personnes polyhandicapées (en particulier si elles présentent des troubles sensoriels) sont susceptibles de bénéficier des mêmes compétences ou technicités. La notion de handicap rare, comme d ailleurs celle de polyhandicap, recouvre une très grande diversité de situations avec des difficultés complexes et intriquées nécessitant des modes d approche ajustés à chaque cas. En effet, si à l origine le terme a surtout concerné les déficiences sensorielles multiples, on se préoccupe maintenant de déficiences différentes : pour exemple, la maladie de Huntington, maladie neurologique évolutive dans laquelle précisément maladie rare et handicap rare sont intrinsèquement liés ou le syndrome de Willi Prader qui associe des problèmes métaboliques très particuliers avec une déficience mentale variable et des troubles du comportement. Définition du handicap rare : - Prévalence faible : 1/ Rareté de la combinaison des déficiences - Rareté et complexité des technicités nécessaires Toutefois, en bref, l élément le plus «transversal» de ces différentes situations réside dans les problèmes de communication influant directement sur la place de ces personnes dans la société, quel que soit l âge. Il est donc naturel que les centres créés au niveau national soient ceux qui, dès l origine, sont consacrés aux troubles sensoriels, comme la surdité-cécité par exemple, et c est ici l occasion de rendre à nouveau hommage au travail patient et efficace de Monsieur et Madame FAIVRE dans le cadre du CLAPEAHA 2. Les avancées d ordre médico-social ont été certaines depuis 2006 et c est le bilan de ces actions qui a fait l objet de la première partie de la réunion du 20 juin On a rappelé que trois centres ressources ont été officialisés à partir de 2012, regroupés dans un Groupement National, le GNCHR 3 créé en 2010 par les trois associations gestionnaires de ces centres : Pour les handicaps visuels, complexes : La Pépinière à Loos les Lille Pour les handicaps auditifs et surdités associés : le CRESAM 4 Pour les troubles de l élaboration du langage : le centre Robert Laplane à Paris Un quatrième centre consacré aux épilepsies sévères ou intraitables à partir du Centre FAHRES (Fédération d Associations Handicaps Rares et 2

3 Epilepsie Sévère) La Teppe à Tain l Hermitage (26) et à Flavigny (54). On peut noter qu une étude approfondie a été conduite sur le projet d un centre de ressources concernant les troubles du comportement intriqués avec d autres handicap et que ce projet n a pas été retenu comme à la fois trop large et trop flou dans son périmètre et sa définition. Le principe de ces centres de ressources est une action d expertise et d aide aux établissements divers pour les troubles concernés. Leur action est interrégionale et se démultiplie en équipes mobiles permettant des actions locales en établissements ou services, voire à domicile. Le bilan de ces premières créations est positif avec une montée en puissance assez rapide quant au nombre de personnes suivies. Mais le rôle de ces centres de ressources ne se limite pas à des aides à la prise en charge, il s agit aussi d aider à la meilleure connaissance des problèmes et des techniques pertinentes, de créer des partenariats avec la recherche, les universités, les services hospitaliers, de développer des actions communes : colloques, rencontres entre professionnels, suivi à long terme des parcours de vie et des transitions Par ailleurs, dans le cadre d appels à projets auprès de la CNSA, les personnes atteintes de handicaps rares sont concernées par un certain nombre d initiatives dès à présent actées : - Un foyer d accueil temporaire à Toulouse, - Un foyer de vie (5 places) à Poitiers, - Une MAS de 45 places pour adultes souffrant de maladie neurologique évolutive à Amiens, - Un SESSAD «épilepsies sévères» en Ile de France En deuxième partie de cette réunion est évoquée la construction en cours du 2 ème schéma national pour les handicaps rares avec un principe essentiel : la concertation entre tous les acteurs concernés. Et des objectifs précisés : - L approfondissement du travail des centres interrégionaux sous l égide du Groupement National - L amélioration de l accès aux ressources - La meilleure connaissance des parcours de vie et de la qualité de cette vie - Le développement des compétences indispensables pour chaque handicap en recherchant un haut niveau de technicité - Le rôle des aidants et leur soutien Il faut toutefois noter que la création de places ou d établissements ne constituera pas un objectif premier Enfin a été évoquée la nécessité de faire évoluer la définition. Dans les échanges, un point important : l harmonisation souhaitable entre les différents plans en cours ou en projet avec ces objectifs, par exemple le plan autisme, le plan Alzheimer, le plan maladies rares, l étude récente sur les handicaps de grande dépendance et le «rapport Piveteau» sur les situations de rupture : à ce à propos a été évoqué le travail du GPF en vue d un «plan polyhandicap» en 2005, représenté en 2012 et toujours sans suite actuellement. Dr Lucile GEORGES-JANET 1 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie 2 Comité de Liaison et d Aide des Parents d Enfants et d Adultes atteints de Handicaps Associés 3 Groupement National de Coopération pour les Handicaps Rares 4 Centre Ressources pour Enfants et adultes Sourds Aveugles et sourds Malvoyants 3

4 Délégation départementale Hérault Coste-Rousse ouvre ses portes aux nouvelles technologies Peut-on piloter virtuellement un fauteuil électrique? Apprendre à communiquer, dire sa joie et sa tristesse quand on est prisonnier d un corps qui ne parle pas, ne marche pas, parfois ne voit pas et n entend pas? C est le défi relevé par Coste-Rousse qui a présenté, lors de la journée portes-ouvertes du 18 juin 2014, les méthodes d accompagnements et les nouvelles technologies mises au service de la communication et du bien-être des enfants en situation de polyhandicap. Avec le soutien de partenaires associatifs, les compétences mêlées du Lirmm (laboratoire d informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier), des universités, de start-up, Coste-Rousse s empare des outils issus des nouvelles technologies. Cette démarche permet de mettre en situation d apprentissage un nombre important d enfants afin d évaluer leurs possibilités. Les outils et méthode de communication présentés sont innovants et parfois issus d un travail de recherche mené à l EEAP. C est le cas du logiciel LOCUTUS ou du simulateur de fauteuil roulant électrique pour lesquels la prise en compte des besoins et désirs des enfants polyhandicapés a été première. Avec Locutus, outil simplifié et logiciel personnalisé adapté aux handicaps et aux centres d intérêt de chacun, les résultats sont édifiants pour certains enfants. Éric actionne la tablette tactile pour demander sa guitare. Isaac, Nassima, Mike expriment leurs désirs, leurs émotions. À Coste-Rousse, on teste aussi d autres jeux ludiques aux vertus rééducatives avec la société Natural Pad également mobilisée sur ces projets. Le sound Beam, instrument de musique actionné par un faisceau, a également été présenté dans le cadre. Les méthodes MAKATON et d apprentissage adapté ont eu aussi un grand succès tant elles favorisent la communication des enfants polyhandicapés. Cette journée portes-ouvertes a réuni plus de 200 personnes, professionnels et familles, concernés par le handicap. L Etablissement Coste Rousse est agréé pour recevoir des enfants présentant un polyhandicap. Il a ouvert en Il a été l un des premiers établissements à proposer une prise en charge à ces enfants. A ce jour, il est le seul établissement de ce type sur le département. EEAP Coste Rousse Prades-le-Lez Costerousse.adages.net

5 Informations Le 3 décembre 2013, le Ministère Délégué en charge des personnes handicapées et de la lutte pour l exclusion a confié une mission à Monsieur Denis PIVETEAU pour proposer toutes les solutions aptes à faciliter l admission et l accueil durable des personnes en situation de handicap qui sont exposées à un risque de rupture de leur prise en charge en raison notamment de la technicité de leurs besoins ou de la spécificité de leurs troubles. M. PIVETEAU a remis, courant juin, son rapport à Marisol Touraine et Ségolène Neuville. Pour le consulter : Pour toutes quetsion, vous pouvez contacter Jessica Lebas : ou Site web : Les prochaines journées d études de l AP-HP se tiendront les 20 et 21 novembre 2014 à l Hôpital Européen Georges Pompidou sur le thème : Qualité de vie, quels enjeux dans le parcours de santé de la personne polyhandicapée et IMC? Contact inscription : Espace Evénementiel Tél : Mail : 5

6 Divers L Association ENVOL (à Lunel, département 34) a créé un CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE à destination des établissements médico-sociaux et notamment des structures qui accueillent des personnes polyhandicapées. Les propositions de formations sont directement issues de constat de terrain et peuvent se dérouler soit en regroupement sur Montpellier soit au sein des centres avec un programme de formation adapté aux attentes, aux besoins et aux spécificités de la structure : Pour obtenir le catalogue de formation, vous pouvez contacter Cindy RANCHON : Association ENVOL 211, rue des Amandiers LUNEL Bonnes Le GPF sera fermé du 4 au 31 août vacances!!!! 6 FLASH INFO N 31 juillet 2014 Direction de publication : M. RONGIERES Conception : V. BRUNO

du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes À la suite de la Conférence nationale du handicap, le ministère des affaires sociales, de la

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france Handicap en Île-de-France Acteurs et organismes Lexique des établissements & services médico-sociaux pour personnes en situation de handicap ILE-DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france LEXIQUE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Évaluation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Évaluation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Évaluation évaluation de la situation et des besoins de la personne est au cœur du droit à compensation. Pluridisciplinaire et multidimensionnelle, elle envisage tous

Plus en détail

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE La profession Intitulé du métier Musicothérapeute Définition de l'emploi/métier «La musicothérapie est une pratique de soin, d aide, de soutien ou de rééducation qui consiste

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

ADAPTATION DES ORGANISATIONS

ADAPTATION DES ORGANISATIONS ADAPTATION DES ORGANISATIONS MÉDICO-SOCIALES AUX ENJEUX DES TROUBLES DU COMPORTEMENT SÉVÈRES Le 17 février Document préparé pour la Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Avertissement Le présent

Plus en détail

Classifier le handicap épileptique avec ou sans autres déficiences associées. Réponses médico-sociales.

Classifier le handicap épileptique avec ou sans autres déficiences associées. Réponses médico-sociales. Classifier le handicap épileptique avec ou sans autres déficiences associées. Réponses médico-sociales. 1 Les outils de mesure existants et description du handicap épileptique Il ne s agit pas ici de mesurer

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire L ESPRIT DE LA LOI Nouvelle définition de la personne en situation de handicap Accessibilité

Plus en détail

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LES BESOINS RELATIFS A L ACCUEIL DES ENFANTS DEFICIENTS INTELLECTUELS Ce

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

Brochure d information destinée aux parents d enfants scolarisés de la 1 ère à la 8 e année HarmoS

Brochure d information destinée aux parents d enfants scolarisés de la 1 ère à la 8 e année HarmoS CAMPAGNE DE SENSIBILISATION SUR LE HANDICAP POUR LES ÉCOLIERS DU CANTON DE VAUD Brochure d information destinée aux parents d enfants scolarisés de la 1 ère à la 8 e année HarmoS HANDI CAP D EN PARLER!

Plus en détail

PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS DE LA PERTE D AUTONOMIE

PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS DE LA PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D AUTONOMIE 2012-2016 Actualisation septembre 2012 L ACTUALISATION DU PRIAC 2012/2016 : les principes Rappel de la définition

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux?

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? . LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? Des crédits en augmentation pour financer les établissements

Plus en détail

MDPH 48 avenue de la République BP 20351 68006 COLMAR CEDEX 03 89 60 68 10 03 89 21 93 49 mdph@cg68.fr

MDPH 48 avenue de la République BP 20351 68006 COLMAR CEDEX 03 89 60 68 10 03 89 21 93 49 mdph@cg68.fr LA PROCEDURE D ATTRIBUTION D UN AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE INDIVIDUEL DANS LE HAUT-RHIN MDPH 48 avenue de la République BP 20351 68006 COLMAR CEDEX 03 89 60 68 10 03 89 21 93 49 mdph@cg68.fr PROCÉDURE

Plus en détail

Parcours des personnes en situation de handicap

Parcours des personnes en situation de handicap 2014 Parcours des personnes en situation de handicap Établissement médico-social (E.M.S.) Maternelle Maternelle IES, IEM,IME classe CLIS classe ordinaire Établissement médico-social (E.M.S.) Élémentaire

Plus en détail

Les campagnes budgétaires dans le secteur médico-social

Les campagnes budgétaires dans le secteur médico-social Les campagnes budgétaires dans le secteur médico-social 4 juin 2013 1 Déroulement des campagnes PA-PH dans un cadre préservé Progression de l ONDAM médico-social 2013 : Taux le plus élevé des sous objectifs

Plus en détail

Mieux connaître les publics en situation de handicap

Mieux connaître les publics en situation de handicap Mieux connaître les publics en situation de handicap Plus de 40 % des Français déclarent souffrir d une déficience 80 Comment définit-on le handicap? au moins une fois au cours de leur vie et 10 % indiquent

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

Orthophoniste. Le Métier d Orthophoniste. Concours et Formation. Concours Prépa Santé

Orthophoniste. Le Métier d Orthophoniste. Concours et Formation. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 784 h/an de septembre à mai Orthophoniste Le Métier d Orthophoniste L orthophoniste intervient sur prescription médicale. Il est spécialisé dans la correction

Plus en détail

Modèle. d accompagnement personnalisé MAP. Évaluation du besoin d accompagnement humain de la personne handicapée mentale

Modèle. d accompagnement personnalisé MAP. Évaluation du besoin d accompagnement humain de la personne handicapée mentale Modèle d accompagnement personnalisé MAP GUIDE PRATIQUE VERSION 3 Évaluation du besoin d accompagnement humain de la personne handicapée mentale Directeur de la publication : Thierry NOUVEL - Responsable

Plus en détail

La question des prises en charge complémentaires

La question des prises en charge complémentaires La question des prises en charge complémentaires (Texte remis le 15 10 2014 à Mme Ségolène Neuville, Secrétaire d'état auprès de la Ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes

Plus en détail

Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap

Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap CHARTE ROMAIN JACOB La Charte Romain Jacob pour l accès aux soins des personnes en situation de handicap en France, a fait l objet d

Plus en détail

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme :

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Sensibilisation à l autisme Adaptation de l environnement à l individu - TEACCH Développement des compétences de l individu - ABA Gestion

Plus en détail

Dominique LAGRANGE Directeur MDPH64. ESEN 30 novembre 2011

Dominique LAGRANGE Directeur MDPH64. ESEN 30 novembre 2011 Dominique LAGRANGE Directeur MDPH64 ESEN 30 novembre 2011 Pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Rapport thématique sur la politique du handicap

Plus en détail

Partageons. talents. nos. Projet Investir pour mieux soigner. Programme Santé

Partageons. talents. nos. Projet Investir pour mieux soigner. Programme Santé Partageons nos talents Projet Investir pour mieux soigner Programme Santé L IME Lino Ventura Quartier Humanicité, 3 rue Théodrore Monod, 59 160 Lomme L IME : ses missions L Institut médico-éducatif Lino

Plus en détail

La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux

La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux ASSEMBLÉE NATIONALE Suite à l Audition du 20 juillet 2010 de la FÉDÉRATION CFDT SANTÉ-SOCIAUX Représentée par Nathalie CANIEUX, Secrétaire générale

Plus en détail

SOMMAIRE. 21 Coûts régionaux annuels par catégorie d établissement et type de déficience 2

SOMMAIRE. 21 Coûts régionaux annuels par catégorie d établissement et type de déficience 2 SOMMAIRE PREAMBULE ET METHODOLOGIE 1 REPARTITION DES DEPENSES ASSURANCE MALADIE EN RHONE ALPES SUR LE CHAMPS MEDICO SOCIAL HANDICAP 1 2 LES STRUCTURES POUR ADULTES HANDICAPES 21 Coûts régionaux annuels

Plus en détail

Présentation MFAM 2013

Présentation MFAM 2013 Présentation MFAM 2013 1 Présentation générale 2 Qui sommes nous? une entreprise de droit privé un organisme mutualiste à but non lucratif implanté en Maine et Loire et en Mayenne siège à Angers / délégation

Plus en détail

Formation à l approche Snoezelen. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible

Formation à l approche Snoezelen. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Formation à l approche Snoezelen Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Qu est-ce que l approche Snoezelen? C est une approche de l autre dans un environnement sécurisant, basée sur

Plus en détail

veloppées es par SOHDEV Docteur Eric-Nicolas BORY *** 31 mai 2011

veloppées es par SOHDEV Docteur Eric-Nicolas BORY *** 31 mai 2011 Présentation des activités s développd veloppées es par SOHDEV Docteur Eric-Nicolas BORY *** 31 mai 2011 Contexte Les besoins en santé orale des personnes en situation de handicap Enquête nationale PNIR

Plus en détail

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION 1961 : Naissance de La Chrysalide Arles, section dépendante de La Chrysalide de Marseille affiliée à l

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

19 projets retenus dans le cadre des appels à projets thématiques «aide aux aidants» et «économie circulaire»

19 projets retenus dans le cadre des appels à projets thématiques «aide aux aidants» et «économie circulaire» Paris, le 17 décembre 2015 19 projets retenus dans le cadre des appels à projets thématiques «aide aux aidants» et «économie circulaire» La CNSA a lancé le 6 juillet 2015, sous l impulsion de Laurence

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPÉES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

PERSONNES HANDICAPÉES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES PERSONNES HANDICAPÉES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Le repérage, le diagnostic, l évaluation pluridisciplinaire et l accompagnement précoce et personnalisé des enfants en centre

Plus en détail

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale Livret de prestations Maison départementale des personnes handicapées Vous informer, vous orienter, évaluer vos besoins, suivre vos prestations Maison départementale des personnes handicapées PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

Plus en détail

Edito SOS manque de places!

Edito SOS manque de places! G R O U P E P O L Y H A N D I C A P F R A N C E 11 bis, rue Théodore de Banville - 75017 PARIS Tél: 09 53 66 97 39 Fax 09 58 66 97 39 gpf.secretariat@free.fr - @GPFpolyhandicap NUMERO 33 OCTOBRE 2014 Edito

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Maison d Accueil Spécialisée. (Mise à jour de Février 2013)

LIVRET D ACCUEIL. Maison d Accueil Spécialisée. (Mise à jour de Février 2013) LIVRET D ACCUEIL Maison d Accueil Spécialisée (Mise à jour de Février 2013) Un lieu de vie où l on valorise le bien être de la personne, et son évolution permanente dans un site reposant où l on pratique

Plus en détail

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online.

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online. BON DE COMMANDE INTERNET Tarifs 2015 à retourner à : Actif 259, Avenue de Melgueil BP 3 34280 LA-GRANDE-MOTTE Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com

Plus en détail

RAPPORT REGIONAL D ORIENTATION BUDGETAIRE CAMPAGNE BUDGETAIRE MEDICO-SOCIALE 2015 ÎLE-DE-FRANCE ETABLISSEMENTS ET SERVICES D AIDE PAR LE TRAVAIL

RAPPORT REGIONAL D ORIENTATION BUDGETAIRE CAMPAGNE BUDGETAIRE MEDICO-SOCIALE 2015 ÎLE-DE-FRANCE ETABLISSEMENTS ET SERVICES D AIDE PAR LE TRAVAIL Pôle médico-social Paris, le 22/06/2015 RAPPORT REGIONAL D ORIENTATION BUDGETAIRE CAMPAGNE BUDGETAIRE MEDICO-SOCIALE 2015 ÎLE-DE-FRANCE ETABLISSEMENTS ET SERVICES D AIDE PAR LE TRAVAIL Le Rapport d Orientation

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP

MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP CONTEXTE Selon la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées «Art. L. 114. - Constitue un

Plus en détail

Le projet de rénovation des EHPAD «les Camélias» et «les Glycines» de Dax remis en question

Le projet de rénovation des EHPAD «les Camélias» et «les Glycines» de Dax remis en question Fiche n 1 Le projet de rénovation des EHPAD «les Camélias» et «les Glycines» de Dax remis en question Origine du projet Le CCAS de Dax est gestionnaire de deux établissements qui étaient à l origine des

Plus en détail

LISTE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO - SOCIAUX (Compétence ETAT)

LISTE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO - SOCIAUX (Compétence ETAT) LISTE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO - SOCIAUX (Compétence ETAT) Direction de la Santé et du Développement Social Département Santé Publique Services Planification Handicap Personnes Agées Etablissements

Plus en détail

ABA FORMATION ORGANISME DE FORMATION

ABA FORMATION ORGANISME DE FORMATION ABA FORMATION ORGANISME DE FORMATION Enregistré sous le n 93 06 064 65 06. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat Formations destinées aux professionnels, parents, étudiants Association AUTISME

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR OU Document Individuel de Prise en Charge. Foyer d Accueil Médicalisé Le Courtil de l Ic

CONTRAT DE SEJOUR OU Document Individuel de Prise en Charge. Foyer d Accueil Médicalisé Le Courtil de l Ic 1 CONTRAT DE SEJOUR OU Document Individuel de Prise en Charge Foyer d Accueil Médicalisé Le Courtil de l Ic Etabli à l intention de M. Mme. Mlle : Le A Le présent contrat est conclu entre : D une part

Plus en détail

Le Conseil d Administration Président

Le Conseil d Administration Président En Maine et Loire, chaque année 5 000 enfants, adolescents et jeunes adultes bénéficient des actions mises en place par l A.S.E.A. L Association s engage à proposer aux jeunes en difficulté et à leurs

Plus en détail

«Le Chemin d Éole», une Maison d accueil spécialisée dotée d une unité dédiée aux patients souffrant de la Chorée de Huntington

«Le Chemin d Éole», une Maison d accueil spécialisée dotée d une unité dédiée aux patients souffrant de la Chorée de Huntington «Le Chemin d Éole», une Maison d accueil spécialisée dotée d une unité dédiée aux patients souffrant de la Chorée de Huntington Géré par l institut Camille Miret (association d intérêt général à but non

Plus en détail

Accessibilité Handicapés Etat des lieux - Plan d actions Calendrier de déploiement progressif des mises aux normes

Accessibilité Handicapés Etat des lieux - Plan d actions Calendrier de déploiement progressif des mises aux normes Juillet 2013 FICHE PRATIQUE Accessibilité Handicapés Etat des lieux - Plan d actions Calendrier de déploiement progressif des mises aux normes 1. Rappel du contexte 2. Introduction 3. Etat des lieux -

Plus en détail

Accessibilité du cadre bâti

Accessibilité du cadre bâti Accessibilité du cadre bâti La Loi et ses enjeux 7 juillet 2014 Club Immobilier Anjou Commission commerce CCI Maine-et-Loire Environ 450 diagnostics d accessibilité réalisés Environ 150 journées de formation

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BESOINS SPÉCIAUX DES ÉTUDIANTS 1

POLITIQUE SUR LES BESOINS SPÉCIAUX DES ÉTUDIANTS 1 Adopté le 6 mai 2011 POLITIQUE SUR LES BESOINS SPÉCIAUX DES ÉTUDIANTS 1 Cette politique est basée sur la Loi des droits de la personne qui protège les individus qui ont des difficultés visuelles, auditives,

Plus en détail

Institut de Réhabilitation de la Parole et de l Audition Place Abbé de l Epée - 59790 Ronchin Tél. 03.20.18.03.06 - Fax : 03.20.86.09.

Institut de Réhabilitation de la Parole et de l Audition Place Abbé de l Epée - 59790 Ronchin Tél. 03.20.18.03.06 - Fax : 03.20.86.09. Institut de Réhabilitation de la Parole et de l Audition Place Abbé de l Epée - 59790 Ronchin Tél. 03.20.18.03.06 - Fax : 03.20.86.09.50 - irpa@epdsae.fr www.epdsae.fr L Institut de Réhabilitation de la

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

Jeudi 20 et vendredi 21 novembre 2014 Hôpital Européen Georges Pompidou - Paris

Jeudi 20 et vendredi 21 novembre 2014 Hôpital Européen Georges Pompidou - Paris Jeudi 20 et vendredi 21 novembre 2014 Hôpital Européen Georges Pompidou - Paris PRÉ-PROGRAMME Qualité de vie Quels enjeux dans le parcours de santé de la personne polyhandicapée et IMC? Grand Partenaire

Plus en détail

SYNTHESE DU SCHEMA D ORGANISATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DU DEPARTEMENT DES YVELINES 2010-2015 - VOLET AUTONOMIE -

SYNTHESE DU SCHEMA D ORGANISATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DU DEPARTEMENT DES YVELINES 2010-2015 - VOLET AUTONOMIE - SYNTHESE DU SCHEMA D ORGANISATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DU DEPARTEMENT DES YVELINES 2010-2015 - VOLET AUTONOMIE - Le schéma d organisation sociale et médico-sociale est un outil de planification essentiel

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE

PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE 01. Généralités ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- p. 2 02. Politique générale ----------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

LISTE DE SIGLES. Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la scolarisation des élèves en Situation de Handicap

LISTE DE SIGLES. Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la scolarisation des élèves en Situation de Handicap LISTE DE SIGLES 2CA-SH Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la scolarisation des élèves en Situation de Handicap AAH Allocation aux Adultes Handicapés ACTP Allocation Compensatrice

Plus en détail

Les personnes en situation de handicap complexe accompagnées. (repérables dans l enquête ES 2010)

Les personnes en situation de handicap complexe accompagnées. (repérables dans l enquête ES 2010) Les personnes en situation de handicap complexe accompagnées par les structures médico-sociales françaises (repérables dans l enquête ES 2010) Polyhandicap, Autisme et autres TED, Traumatisme crânien et

Plus en détail

Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des

Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des formations sanitaires et sociales, renouvelle le financement de places supplémentaires

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Journée DES Santé Publique 15.12.2014

Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Sommaire 1. Pathologies concernées par le plan des MND 2. Plan Alzheimer 2008-2012 1. Présentation 2. Évaluation 3. Retour d expérience 3. Plan Maladies Neuro-Dégénératives

Plus en détail

Voir Ensemble développe ses services auprès d un large éventail de publics, de la petite enfance aux aînés.

Voir Ensemble développe ses services auprès d un large éventail de publics, de la petite enfance aux aînés. Voir Ensemble gère à travers la France des établissements et services en s appuyant sur une démarche active et volontaire, qui vise la promotion sociale et l épanouissement des personnes. L expérience

Plus en détail

Les PEP en Rhône-Alpes, une force régionale au service du parcours des personnes.

Les PEP en Rhône-Alpes, une force régionale au service du parcours des personnes. Les en Rhône-Alpes, une force régionale au service du parcours des personnes. SOLIDARITÉ ÉGALITÉ CITOYENNETÉ LAÏCITÉ www.lespeprhonealpes.org Les en Rhône- Alpes en chiffres DES MOYENS AU SERVICE DE 4

Plus en détail

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée AAD MAKATON Programme de la formation avancée Contenu : Programme de la «Formation Avancée» au Langage Makaton Comment communique-t-on avec autrui? Quelles sont les aptitudes requises pour parvenir à bien

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement

Plus en détail

Descriptif des établissements et services

Descriptif des établissements et services Descriptif des établissements et services SIEGE ADMINISTRATIF 2, rue de la Fromental BP 30 033 15018 AURILLAC CEDEX Tél : 04.71.48.21.15 Fax : 04.71.48.21.50 @ : siege@adsea-cantal.fr Plus de soixante

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

60600 AGNETZ. 43 rue Sully 80000 AMIENS. ASSOCIATION FAUTEUIL VOLANT Résidence Le Thélème appt 67 80000 AMIENS 80000 AMIENS

60600 AGNETZ. 43 rue Sully 80000 AMIENS. ASSOCIATION FAUTEUIL VOLANT Résidence Le Thélème appt 67 80000 AMIENS 80000 AMIENS SERVICE D'AIDE A L'INTEGRATION DES ENFANTS ET ADOLESCENTS DEFICIENTS VISUELS 51 rue Marcel Thomas 60600 AGNETZ Téléphone filaire : 03 44 68 29 90 Télécopieur /fax : 03 44 68 29 99 Site web (URL) : www.saidv60.fr

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

L accompagnement des personnes handicapées

L accompagnement des personnes handicapées Dossier de la participation L accompagnement des personnes handicapées Le prochain rendez-vous participatif du Conseil général L énergie : un défi pour notre avenir Mardi 9 décembre 2008 de 14 h à 18 h

Plus en détail

CONVENTION CADRE. ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé

CONVENTION CADRE. ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé CONVENTION CADRE ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé ENTRE Le Conseil Général des Vosges, 8 Rue de la Préfecture, 88000 EPINAL,

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse La Charte à été élaborée par la commission d accueil et de prise en compte des personnes en situation de handicap du CHU de Toulouse, en collaboration avec

Plus en détail

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL Directeur: Chef de Service Éducatif Assistante de Direction Accueil - Secrétariat

Plus en détail

GUIDE DES DROITS & DES AIDES

GUIDE DES DROITS & DES AIDES GUIDE DES DROITS & DES AIDES pour réussir son insertion professionnelle Spécial «Étudiants & les jeunes diplômés en situation de handicap» www.handicap.afij.org handicap Sommaire Qu est-ce que le handicap?

Plus en détail

Document à destination. des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap.

Document à destination. des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LE HANDICAP AUDITIF 1 Fiche pratique «Handicap» Selon la loi

Plus en détail

Démarche Handicap. Information et sensibilisation des managers

Démarche Handicap. Information et sensibilisation des managers Démarche Handicap Information et sensibilisation des managers Présentation de la Objectifs : Maîtriser la notion de handicap et travailleurs handicapés Informer sur les aspects de recrutement, d intégration,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. «Beethoven»

LIVRET D ACCUEIL. «Beethoven» LIVRET D ACCUEIL Centre R ééducation A uditive «Beethoven» Siège administratif 94 rue St Julien - 76100 ROUEN Téléphone : 02 32 81 53 70 - Télécopie : 02 32 81 53 79 Mèl : pep76.centre.beethoven@wanadoo.fr

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

Foyer d Accueil Médicalisé Résidence le Chemin à CESSON (77) Inauguration Jeudi 28 mai 2015 à 15h00 Dossier de presse

Foyer d Accueil Médicalisé Résidence le Chemin à CESSON (77) Inauguration Jeudi 28 mai 2015 à 15h00 Dossier de presse Apollo Drone Foyer d Accueil Médicalisé Résidence le Chemin à CESSON (77) Inauguration Jeudi 28 mai 2015 à 15h00 Dossier de presse Né de l initiative de l association Espoir Alzheimer, le Foyer d Accueil

Plus en détail

Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins?

Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins? Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins? Laurent QUENEC HDU Descriptif : Le métier de cadre de santé est en constante évolution : le cadre est aujourd

Plus en détail

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours PROJET ASSOCIATIF Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours Dans la France des années 1945 1950, le secteur social et sanitaire est marqué par l importance des "œuvres" dont la source est la charité,

Plus en détail

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Ce questionnaire s inscrit dans le cadre d une démarche de travail collectif des services de la ville en charge de l accueil

Plus en détail

Mission régionale relative à l amélioration de la santé bucco-dentaire des personnes âgées et des personnes handicapées en institution

Mission régionale relative à l amélioration de la santé bucco-dentaire des personnes âgées et des personnes handicapées en institution Service Limoges, le 4 novembre 2013 Mission régionale relative à l amélioration de la santé bucco-dentaire des personnes âgées et des personnes handicapées en institution Comité de Pilotage Compte-rendu

Plus en détail

Le projet associatif décline et précise la raison

Le projet associatif décline et précise la raison association pour adultes et jeunes handicapés du Val-de-Marne Projet associatif Le projet associatif décline et précise la raison d être et les statuts de l association. Il constitue le document de référence

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

Schéma Régional d Organisation Médico-Sociale

Schéma Régional d Organisation Médico-Sociale p.1 Schéma Régional d Organisation Médico-Sociale Organisation des soins Prévention 06 mars 2012 Version du 06 mars 2012 Médico-Social Plan du schéma régional d organisation médico-sociale p.3 Introduction

Plus en détail

FOURNISSEURS ET PRESTATAIRES DE SERVICES Matériels, aides techniques : venez choisir vos interlocuteurs!

FOURNISSEURS ET PRESTATAIRES DE SERVICES Matériels, aides techniques : venez choisir vos interlocuteurs! FOURNISSEURS ET PRESTATAIRES DE SERVICES Matériels, aides techniques : venez choisir vos interlocuteurs! Vous trouverez dans cette rubrique une large sélection d entreprises spécialisées dans les secteurs

Plus en détail

«EHPAD et Innova/ons» Jeudi 2 juillet 2015 à Talence

«EHPAD et Innova/ons» Jeudi 2 juillet 2015 à Talence «EHPAD et Innova/ons» Jeudi 2 juillet 2015 à Talence «Des solu/ons innovantes pour les aidants» DES SOLUTIONS INNOVANTES POUR LES AIDANTS L ACTION DE LA CNSA BernadeFe MOREAU Directrice de la compensa/on

Plus en détail

BIENVENUE. Vous avez souhaité bénéficier d un suivi auprès des services de L Echelle rattachés au Complexe de Braconnac- Les Ormes.

BIENVENUE. Vous avez souhaité bénéficier d un suivi auprès des services de L Echelle rattachés au Complexe de Braconnac- Les Ormes. 1 BIENVENUE Vous avez souhaité bénéficier d un suivi auprès des services de L Echelle rattachés au Complexe de Braconnac- Les Ormes. Nos services s inscrivent dans la démarche qualité définie par la Fédération

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Santé des personnes âgées

Santé des personnes âgées Santé des personnes âgées La population française vieillit et l importance numérique des personnes âgées de plus de 60 ans et de plus de 75 ans progressera dans les années à venir, avec l entrée dans le

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE L'ETAT

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE L'ETAT PREFECTURE DES BOUCHES-DU-RHONE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE L'ETAT N : 2010-147 du 24/12/2010 SERVICE REGIONAL ET DEPARTEMENTAL DE LA DOCUMENTATION SOMMAIRE ARS PACA... 4 DT 13... 4 POLE SANTE

Plus en détail

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP. Monographie «Autres ESMS»

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP. Monographie «Autres ESMS» Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Monographie «Autres ESMS» Etablissements et services expérimentaux, Etablissement d accueil temporaire pour adultes,

Plus en détail

[PROFIL ET BESOINS À 3 ANS DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP DANS LE VAUCLUSE, DONT LES JEUNES RELEVANT DE L AMENDEMENT CRETON]

[PROFIL ET BESOINS À 3 ANS DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP DANS LE VAUCLUSE, DONT LES JEUNES RELEVANT DE L AMENDEMENT CRETON] 2014 [PROFIL ET BESOINS À 3 ANS DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP DANS LE VAUCLUSE, DONT LES JEUNES RELEVANT DE L AMENDEMENT CRETON] Cette étude a été réalisée à la demande du Conseil Général du Vaucluse

Plus en détail