La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise?"

Transcription

1 Le 3 avril àlyon La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise? François Fatoux

2 Présentation de l ORSE L Observatoire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises est une association créée en juin Il regroupe : des grandes entreprises et organisations professionnelles des gestionnaires financiers et investisseurs (fonds ISR et éthiques) des syndicats de salariés des ONG (droits de l Homme, corruption, environnement) C est un lieu d échange et d expertise entre ces différents acteurs intéressés par la thématique de la responsabilité sociétale des entreprises du développement durable et de l investissement socialement responsable.

3 Nos travaux Reporting Diversité Egalité professionnelle Sous traitance responsable Et d autres sujets tels que l'usage des courriels en entreprise Et le Télétravail

4 Définitions

5 Les enjeux du développement durable Concept défini dans le cadre du rapport de la Commission mondiale sur l environnement et le développement présidé par Mme Bruntland en 1987 : «Le développement durable est un développement qui permet aux générations présentes de satisfaire leurs besoins sans remettre en cause la capacité des générations futures à satisfaire les leurs» 5

6 Le développement durable et la RSE des entreprises L intérêt que vont porter les entreprises aux enjeux de développement durable va se traduire par le concept de RSE, en y intégrant une contrainte propre au monde des entreprises : celle de la performance. 6

7 Le développement durable et la RSE des entreprises (suite) Trois grands principes dans la notion de RSE: - démarche volontaire (au delà des obligations légales) - triple approche (économique, sociale et environnementale) Les enjeux sont évolutifs et tiennent compte des enjeux sectoriels - rendre compte auprès des parties prenantes 7

8 Le développement durable et la RSE des entreprises (suite) Du fait de leur responsabilité et de leurs impacts sur l évolution de notre planète, les entreprises vont devoir rendre compte non plus vis-à-vis uniquement de leurs actionnaires mais aussi de l ensemble de leurs parties prenantes : - les actionnaires - les salariés - les clients et fournisseurs - les riverains et les communautés locales - les pouvoirs publics - les ONG (notamment environnement et droits de l Homme) 8

9 Définition de la RSE La nouvelle définition de la Commission Européenne (octobre 2011) La Commission propose de redéfinir la RSE comme étant «la responsabilité des ntreprises vis à vis des effets qu elles exercent sur la société». «Pour assumer cette responsabilité, il faut au préalable que les entreprises spectent la législation en vigueur et les conventions collectives conclues entre artenaires sociaux. Afin de s acquitter pleinement de leur responsabilité sociale, il convient que les ntreprises aient engagé, en collaboration étroite avec leurs parties prenantes, un rocessus destiné à intégrer les préoccupations en matière sociale, environnementale, thique, de droits de l homme et de consommateurs dans leurs activités commerciales t leur stratégie de base, ce processus visant: àoptimiser la création d une communauté de valeurs pour leurs propriétaires actionnaires, ainsi que pour les autres parties prenantes et l ensemble de la société; à recenser, prévenir et atténuer les effets négatifs potentiels que les ntreprises peuvent exercer.»

10 Définition de la Responsabilité sociétale ISO Responsabilité d'une organisation vis à vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et sur l'environnement, se traduisant par un comportement éthique et transparent qui contribue au développement durable, y compris à la santé et au bien être de la société; prend en compte les attentes des parties prenantes; respecte les lois en vigueur tout en étant en cohérence avec les normes internationales de comportement; est intégré dans l'ensemble de l'organisation et mis en œuvre dans ses relations

11 ISO : les domaines d actions liés àla RH

12 Motivation des entreprises pour s engager en faveur du développement durable

13 Motivation des entreprises pour s engager en faveur du développement durable Sous la contrainte Traditionnelle : les réglementation nationales et internationales ou locales Dans les domaines : - social (respect du droit du travail en France et à l étranger) - environnemental - autres domaines (sécurité industrielle, relations commerciales, ) Difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises présentes dans plusieurs pays, notamment lorsqu il y a carence publique 13

14 Motivation des entreprises pour s engager en faveur du développement durable (suite) Sous la contrainte Nouvelle : La RSE oblige l entreprise à rendre compte auprès de ses différentes parties prenantes et l amènera : - à répondre aux agences de notation travaillant pour le compte des investisseurs ISR - à rendre compte de sa démarche dans le cadre des rapports de DD (obligation légale en France avec l article 225 et facultatif à l international avec notamment la GRI) - à mener des démarches d audits sociaux et environnementaux des fournisseurs - à mettre en place des démarches de labellisation et et d étiquettage de ses produits 14

15 Motivation des entreprises pour s engager en faveur du développement durable (suite) Reporting extra financier Les entreprises doivent rendre compte de leur démarche RSE:. Loi française sur le reporting RSE publiée en 2010 Celui-ci prévoit une obligation de reporting : - pour les entreprises cotées en bourse - et pour les entreprises dont le total de bilan ou le chiffre d'affaires et le nombre de salariés excèdent des seuils qui seront fixés par un décret. «L'entreprise doit transmettre des informations sur la manière dont elle prend en compte les conséquences sociales et environnementales de son activité ainsi que sur ses engagements sociétaux en faveur du développement durable.» «Les informations sociales et environnementales figurant ou devant figurer au regard des obligations légales et réglementaires font l'objet d'une vérification par un organisme tiers indépendant, selon des modalités fixées par décret en Conseil d'etat. Cette vérification donne lieu à un avis qui est transmis à l'assemblée des actionnaires ou des associés en même temps que le rapport du conseil d'administration ou du directoire.».démarche facultative à l international avec notamment le GRI : Global reporting Initiative Nécessité de définir des indicateurs sectoriels 15

16 Motivation des entreprises pour s engager en faveur du développement durable (suite) Une opportunité Un certain nombre d arguments peuvent expliquer l intérêt des entreprises à agir : - une anticipation des contraintes (réglementations) et des risques (réputation) - une opportunité de différenciation vis-à-vis des concurrents (marketing/communication) - une meilleure organisation de l entreprise (en repensant les systèmes de management) : norme ISO une opportunité pour conquérir de nouveaux marchés - une réduction des coûts (énergie, matières premières, sécurité au travail, ) - Une opportunité pour rédéfinir les valeurs de l entreprise et mobiliser les salariés sur un projet fédérateur, notamment à l international 16

17 Motivation des entreprises pour s engager en faveur du développement durable (suite) La discussion des enjeux de RSE peut apparaître comme une contrainte mais aussi comme une opportunité: - avec les syndicats pour rénover le dialogue social - avec les ONG qui peuvent crédibiliser la démarche de l entreprise et lui faire bénéficier de son expertise et de ses pratiques de terrain (travail de l ORSE sur les partenariats ( stratégiques - avec les acteurs économiques représentatifs des différentes filières (organisations professionnelles) - pour échanger avec l ensemble de ses parties prenantes 17

18 Motivation des entreprises pour s engager en faveur du développement durable (suite) L articulation entre démarches de RSE et dialogue social dans les entreprises - La RSE est une opportunité de rénover le dialogue social dans son contenu et dans ses pratiques - Le dialogue social est une opportunité pour inscrire la RSE dans la durée, pour crédibiliser la démarche de l entreprise et pour engager l ensemble des salariés Exemple d outil : les accords cadre Internationaux sur la RSE 18

19 Les articles de l ACI d EDF Article 1 Le respect des droits humains. Les Conventions de l Organisation Internationale du Travail (OIT) Article 2 La santé et la sécurité Article 3 La capacité d adaptation des salariés et les parcours professionnels : formation, mobilité Article 4 La protection sociale, notamment en matière de couvertures accident du travail, maladie et retraites Article 5 La lutte contre les discriminations Article 6 Anticipation et accompagnement social des restructurations industrielles Article 7 Principe d intéressement des salariés aux résultats de leur entreprise Article 8 Actions en faveur de l accès à l électricité Article 9 Actions en direction des clients démunis Article 10 Vigilance vis à vis des pratiques de nos sous traitants en matière de respect de la loi, santé sécurité, comportement éthique avec les clients et respect de l environnement Article 11 La sécurité environnementale de nos installations, de nos équipements et de nos process Article 12 Actions d exemplarité des entreprises et des salariés du Groupe EDF dans le domaine de l environnement Article 13 La promotion de l efficacité énergétique en direction des clients, et au sein des sociétés du Groupe Article 14 Aide à l intégration des personnes en situation de handicap Article 15 Implication dans les programmes de développement économique et social Article 16 Participation de l entreprise et de ses salariés àdes actions d intérêt général Article 17 Solidarité du Groupe et de ses salariés face aux conséquences de catastrophes naturelles sur les réseaux électriques en dehors de nos zones d activité Article 18 Le partage de l information Article 19 Le dialogue entre salariés et managers Article 20 Le dialogue social Article 21 Mise en œuvre de l accord Article 22 Modalités de suivi et de contrôle de l application de l accord

20 Motivation des entreprises pour s engager en faveur du développement durable (suite) Les Parties Prenantes de l entreprise Après que les entreprises aient pris conscience des différents acteurs qui interagissent avec elles, il est important : o de les cartographier / hiérarchiser selon les attentes, les enjeux, les zones géographiques, leurs impacts sur l activité et réciproquement. o de mettre en place des outils de dialogue pour échanger avec chaque partie prenante o de définir les engagements en fonction de chaque partie prenante 20

21 Cartographier / hiérarchiser Arcelor Mittal Corporate Responsibility Report Arcelor Mittal 2009, p.8 La légende proposée expose la distinction faite entre les parties prenantes en fonction des différents degrés : d importance : Pourquoi sommes nous importants pour nos parties prenantes? Pourquoi sont elles importantes pour nous? et d engagement : Manières de s engager avec nos parties prenantes Intérêts majeurs des parties prenantes

22 Mettre en place des outils de dialogue Dexia Les principales modalités de dialogue avec les parties prenantes Rapport développement durable Dexia 2009 p. 23

23 Définir les engagements Axa Engagements pris envers les parties prenantes Rapport d activité et de responsabilité d entreprise Axa 2009, p.35

24 Quelles leçons peut-on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise?

25 Le secteur public a des enjeux similaires au privé Par exemple : - L échange avec les parties-prenantes -L environnement -Les achats : la relation donneur d ordre / fournisseur -Les ressources humaines :. L égalité professionnelle. La diversité. L équilibre temps de vie / temps de travail. Le bien être au travail. Les risques psychosociaux 25

26 Des outils de la RSE transposés au secteur public Par exemple : -La notation extra-financière: Cette démarche de notation s étend aujourd hui à des entreprises publiques, des collectivités publiques, des ONG qui, sur une base volontaire, souhaitent disposer d un diagnostic de leurs pratiques sociales et environnementales -Le reporting L'article 255 de la loi du 12 juillet 2010 impose aux communes et aux établissements publics de coopération, à la collectivité de Corse, aux départements et régions, d'élaborer chaque année un rapport sur leur situation en matière de développement durable. -Les labels. Label diversité. Label égalité professionnelle 26

27 Des outils de la RSE transposés au secteur Le reporting public Les collectivités françaises doivent réaliser un rapport sur la situation en matière de développement durable dans leur commune L'article 255 de la loi du 12 juillet 2010 impose aux communes et aux établissements publics de coopération, à la collectivité de Corse, aux départements et régions, d'élaborer chaque année un rapport sur leur situation en matière de développement durable. Selon ce texte, le rapport doit prendre en compte les cinq finalités du développement durable suivantes : - la lutte contre le changement climatique ; - la préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources ; - la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations - l'épanouissement de tous les êtres humains ; - une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables. Il doit également comporter deux parties : - l'une relative au bilan des actions conduites au titre de la gestion du patrimoine, du fonctionnement et des activités internes de la collectivité ; - l'autre relative au bilan des politiques publiques, des orientations et des programmes mis en œuvre sur son territoire. 27

28 Site reporting développement durable

29 Pistes de réflexion -L exemplarité de l Etat -La question de la vérification des engagements Faut-il créer des «tiers indépendants» qui seraient chargés de vérifier la bonne application des engagements pris par les collectivités publiques, nationales et territoriales? - La déclinaison des indicateurs pour tenir compte des enjeux spécifiques aux 29 activités exercées

30 Pour plus d information vous pouvez consulter nos sites Internet :

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 «Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 Historique et contexte La révision de la norme ISO 26000 débutera en 2016 et portera notamment sur un développement plus précis des étapes de

Plus en détail

L Accord RSE du Groupe EDF

L Accord RSE du Groupe EDF L Accord RSE du Groupe EDF La RSE, un concept vieux de plus de 10 ans aujourd hui très «tendance» Des définitions vastes et diverses «La responsabilité d une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions

Plus en détail

Les accords-cadres syndicats/entreprises: L accord sur la Responsabilité Sociale du Groupe EDF du 24 janvier 2005

Les accords-cadres syndicats/entreprises: L accord sur la Responsabilité Sociale du Groupe EDF du 24 janvier 2005 Les accords-cadres syndicats/entreprises: L accord sur la Responsabilité Sociale du Groupe EDF du 24 janvier 2005 Pierre Mazeau (EDF) Séminaire international «Normalisation et responsabilité sociétale

Plus en détail

COVEA ESPACE ISR Juin2013. Code de Transparence AFG

COVEA ESPACE ISR Juin2013. Code de Transparence AFG COVEA ESPACE ISR Juin2013 Code de Transparence AFG «Déclaration d engagement L investissement Socialement Responsable est une part essentielle du positionnement stratégique et de la gestion du fonds Covéa

Plus en détail

Presentation de la plateforme RSE ALGERIE

Presentation de la plateforme RSE ALGERIE Presentation de la plateforme RSE ALGERIE www.rse-algerie.org A. QU EST-CE QUE LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES (RSE)? Pour la Commission européenne (2011), il s agit de «la responsabilité des

Plus en détail

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Normes RSE dans l espace francophone Marrakech 13-14-15/12/05 1 Les normes marocaines Sommaire Bases de la norme Marocaine

Plus en détail

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne!

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne! Master RSE Avec les master-classes Institut RSE Management, vous pouvez être assuré de faire partie de la communauté des professionnels du reporting RSE qui font avancer la performance de leur entreprise.

Plus en détail

Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000

Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000 Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000 Zineb BELYMAM - Copyright Bureau Veritas Tous droits réservés Introduction Qu est ce que la responsabilité sociétale

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

Commission Achats. Agir en faveur de la RSE!

Commission Achats. Agir en faveur de la RSE! Commission Achats Agir en faveur de la RSE! PROBLÉMATIQUES Responsabilité Sociétale des Entreprises Corporate Social Responsibility Quésaco Les petits aéroports peuvent-ils intégrer la RSE dans leurs pratiques?

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012 La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO 26000 Analyse comparée Mai 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

COMMISSION DES PENSIONS COMPLÉMENTAIRES AVIS. n 21. en date du. 11 septembre 2007

COMMISSION DES PENSIONS COMPLÉMENTAIRES AVIS. n 21. en date du. 11 septembre 2007 COMMISSION DES PENSIONS COMPLÉMENTAIRES AVIS n 21 en date du 11 septembre 2007 Étant donné que la mission de la Commission des pensions complémentaires, instituée en vertu de l article 53 de la loi du

Plus en détail

Thème: l apport de la RSE dans la gouvernance minière

Thème: l apport de la RSE dans la gouvernance minière JOURNEES MINIERES ET PETROLIERES DU MALI Thème: l apport de la RSE dans la gouvernance minière Conférencier: Moussa Ben Deka DIABATE Directeur: Institut RSE Mali Institut Responsabilité Sociétale des Entreprises

Plus en détail

La RSE M2 AEI «RSNM» en appren3ssage D. Glaymann

La RSE M2 AEI «RSNM» en appren3ssage D. Glaymann R S E : de quoi parle-t-on?! La responsabilité! Répondre de, être garant Qui est responsable? Vis-à-vis de qui? Selon quelles normes? La responsabilité! sociale! Relations avec les et/ou! salariés. Et

Plus en détail

L Observatoire des Achats Responsables. Novembre 2011. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

L Observatoire des Achats Responsables. Novembre 2011. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 L Observatoire des Achats Responsables Vague 3 Novembre 2011 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie et structure de l échantillon page 2 Méthodologie de l

Plus en détail

PROJET DE DÉCRET. relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière sociale et environnementale

PROJET DE DÉCRET. relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière sociale et environnementale NOR : JUSC1023113D PROJET DE DÉCRET relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière sociale et environnementale Le Premier ministre, Sur rapport du garde des sceaux, ministre de la justice

Plus en détail

9.10 TABLE DE CONCORDANCE DES DONNÉES SOCIALES, ENVIRONNEMENTALES ET SOCIÉTALES

9.10 TABLE DE CONCORDANCE DES DONNÉES SOCIALES, ENVIRONNEMENTALES ET SOCIÉTALES 9.10 TABLE DE CONCORDANCE DES DONNÉES SOCIALES, ENVIRONNEMENTALES ET SOCIÉTALES La quatrième édition du rapport RSE d Eurazeo comporte plusieurs Éléments d information issus des Lignes directrices de la

Plus en détail

1 Le concept de RSE. 1.1 Comment peut-on définir la RSE?

1 Le concept de RSE. 1.1 Comment peut-on définir la RSE? 1 Le concept de RSE 1.1 Comment peut-on définir la RSE? 1.1.1 Que signifie ce sigle? La RSE signifie «responsabilité sociale et environnementale» ou «responsabilité sociétale de l entreprise», selon les

Plus en détail

Un engagement durable!

Un engagement durable! Congrès FEHAP 2014 - Deauville La FEHAP et la RSE Un engagement durable! La RSE en quelques mots La RSE (Responsabilité sociale et environnementale) est l application des principes du Développement Durable

Plus en détail

Document : Externe. Webinaire RSE & PED. Vendredi 24 juin Direction Communication et Développement Durable

Document : Externe. Webinaire RSE & PED. Vendredi 24 juin Direction Communication et Développement Durable Document : Externe Webinaire RSE & PED Vendredi 24 juin 2016 Direction Communication et Développement Durable 23/06/2016 2 Introduction : La démarche RSE de Lydec La RSE, socle du projet d entreprise de

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 AVRIL 2013 DELIBERATION N CR-13/06.158 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de développement qualitatif de

Plus en détail

J enairêvé, l ISOl afait

J enairêvé, l ISOl afait La Teste, le 05 avril 2011 J enairêvé, l ISOl afait Stéphane MATHIEU Directeur Régional Sud-Ouest Groupe AFNOR GROUPE AFNOR www.afnor.org/certification 01 46 11 37 00 www.boutique-normes.afnor.org 01 41

Plus en détail

Rio+20. Rio+20. Processus préparatoire francophone. Conférence des Nations Unies sur le Développement durable

Rio+20. Rio+20. Processus préparatoire francophone. Conférence des Nations Unies sur le Développement durable Rio+20 Processus préparatoire francophone Rio+20 Conférence des Nations Unies sur le Développement durable Évènement Parallèle : Partenariat sur la contribution des Organisations à la Responsabilité Sociétale

Plus en détail

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Objectif spécifique 3.9.1.2 Mobiliser des employeurs et des entreprises dans les parcours d insertion La

Plus en détail

d assistant de service social

d assistant de service social Institut Régional du du Travail Travail Social Social Champagne-Ardenne Champagne-Ardenne acteur de la solidarité et de la citoyenneté Champagne-Ardenne Diplôme d Etat d assistant de service social g g

Plus en détail

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/14/qe/81439 14ème legislature Question N : 81439 De Mme Marie-Christine Dalloz ( Les Républicains - Jura ) Question

Plus en détail

«Reporting social et environnemental des entreprises» Sommaire :

«Reporting social et environnemental des entreprises» Sommaire : «Reporting social et environnemental des entreprises» Sommaire : 1. Contexte... 1 2. Initiatives existantes... 1 2.1 Au niveau international, la norme «Globale Reporting Initiative»... 1 2.2 Au niveau

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 Pacte Mondial

Communication sur le Progrès 2014 Pacte Mondial Communication sur le Progrès 2014 Pacte Mondial Communication sur le Progrès 2014 / Sequana / 1 Présentation du Global Compact ou Pacte Mondial En adhérant au Pacte Mondial, les entreprises s engagent

Plus en détail

Responsabilité sociale des entreprises et dialogue social

Responsabilité sociale des entreprises et dialogue social Responsabilité sociale des entreprises et dialogue social Mode? Ecran de fumée masquant les dérives persistantes du capitalisme financier? Mutation de fond du comportement des entreprises? Les opinions

Plus en détail

Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l'entreprise Apprentissage Master 2

Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l'entreprise Apprentissage Master 2 Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l'entreprise Apprentissage 2015/2016 Module 1 LES PROCESSUS RH Patrick Gilbert HEURES : 90 Introduite en GRH, dans le courant des années 1990, via

Plus en détail

ISO Nouvelle norme pour la responsabilité sociétale Martine Otter et Thomas Morisse

ISO Nouvelle norme pour la responsabilité sociétale Martine Otter et Thomas Morisse ISO 26000 Nouvelle norme pour la responsabilité sociétale Martine Otter et Thomas Morisse Le 1 er avril dernier, à Paris, l AFNOR a démarré son Tour de France pour présenter la norme internationale IS0

Plus en détail

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés Charte RSE Axys Consultants Axys consultants a pris des engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale. Le respect de ces engagements s inscrit dans une démarche, basée sur le volontariat,

Plus en détail

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI

Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI Journée mondiale de la qualité Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI Tunis, 13 Novembre 2014 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE TUNISIEN

Plus en détail

Conférence. financière : Bourse de Casablanca du 28 Janvier

Conférence. financière : Bourse de Casablanca du 28 Janvier Conférence RSE & communication financière : quelle articulation et quels apports? Etat de la RSE au Maroc Bourse de Casablanca du 28 Janvier 2014 1 Sommaire Introduction à la RSE Les principaux intervenants

Plus en détail

Les concepts de Responsabilité Sociétale des Entreprises / RSE et de Performance Sociale L origine du concept et les fondements de la RSE

Les concepts de Responsabilité Sociétale des Entreprises / RSE et de Performance Sociale L origine du concept et les fondements de la RSE 1 L origine du concept et les fondements de la RSE L origine du concept de la RSE 2 Le concept de RSE est né au début des années 1990 en Europe sur le fondement du développement durable lié à des préoccupations

Plus en détail

Le contexte du Kit RSE

Le contexte du Kit RSE MARS 2015 Le contexte du Kit RSE Un constat La norme ISO 26 000, référence en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), est complexe à mettre en œuvre Les entreprises agro-alimentaires

Plus en détail

Les PME face à la RSE!

Les PME face à la RSE! Les PME face à la RSE! Master 2 AEI D. Glaymann, UPEC Manque de moyens humains et de temps. Manque d informations sur les enjeux et les outils. Manque d incitations. Importance du court terme et de la

Plus en détail

La notation extra-financière: Quelle approche et quel intérêt concret pour les collectivités territoriales? Vigeo - 9 avril 2013

La notation extra-financière: Quelle approche et quel intérêt concret pour les collectivités territoriales? Vigeo - 9 avril 2013 La notation extra-financière: Quelle approche et quel intérêt concret pour les collectivités territoriales? - 9 avril 2013 Sommaire 2. 1 Qui est? 2 Le défi du financement des collectivités : nouvelles

Plus en détail

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES Articulation politique régionale RSE et PRIDES Direction de l Economie Régionale, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur (DERIES) Mission PRIDES 3 juin 2015 La Région, convaincue que la RSE constitue

Plus en détail

RAPPORT SUR L ENVIRONNEMENT, LES ENGAGEMENTS SOCIETAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE BOURSE DIRECT

RAPPORT SUR L ENVIRONNEMENT, LES ENGAGEMENTS SOCIETAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE BOURSE DIRECT RAPPORT SUR L ENVIRONNEMENT, LES ENGAGEMENTS SOCIETAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE BOURSE DIRECT 1 SOMMAIRE Préambule... 3 1. Informations sociales... 4 1.1. Effectif inscrit au 31 décembre 2014 par tranche

Plus en détail

Droits de l'homme Droits du travail. Environnement Lutte contre la corruption a Oui a Oui O b Non b Non N

Droits de l'homme Droits du travail. Environnement Lutte contre la corruption a Oui a Oui O b Non b Non N 1) Sous quel forme votre communication sur le progrès est-elle présentée à vos parties prenantes? a Ma communication sur le progrès est un document indépendant b Ma communication sur le progrès fait partie

Plus en détail

Terre des Hommes: Termes de référence

Terre des Hommes: Termes de référence Terre des Hommes: Termes de référence 1. Présentation de l association et du contexte Terre des Hommes France est une association de solidarité internationale qui fait partie de Terre des Hommes - International

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Vire, 20 ème ville de France, première en Basse Normandie récompensée pour ses efforts et ses résultats dans le domaine de l Environnement La ville de Vire a été labellisée Cit'Ergie

Plus en détail

CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE DALKIA ET SES FOURNISSEURS

CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE DALKIA ET SES FOURNISSEURS TERRITOIRES L énergie de Bien Faire CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE DALKIA ET SES FOURNISSEURS 1 Sommaire 1 Introduction 2 Engagements de Dalkia Respect des conventions de l Organisation Internationale

Plus en détail

«AMELIORER LA PERFORMANCE DE SON ORGANISATION»

«AMELIORER LA PERFORMANCE DE SON ORGANISATION» «AMELIORER LA PERFORMANCE DE SON ORGANISATION» 46ème CONFÉRENCE DU RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE 16 au 19 juin 2013 GATINEAU (Canada) DEPASSER LA SEULE DIMENSION ECONOMIQUE POUR AMELIORER LA PERFORMANCE

Plus en détail

M A N A G E M E N T O P É R A T I O N N E L E T D É V E L O P P E M E N T D U R A B L E

M A N A G E M E N T O P É R A T I O N N E L E T D É V E L O P P E M E N T D U R A B L E Organisme de formation permanente de IONIS Education Group M A N A G E M E N T O P É R A T I O N N E L E T D É V E L O P P E M E N T D U R A B L E E x e c u t i v e M B A p a r t - t i m e E x e c u t

Plus en détail

«La loi Grenelle II : Une obligation d information renforcée, où en est-on un an après?»

«La loi Grenelle II : Une obligation d information renforcée, où en est-on un an après?» CONFERENCE AU SENAT JEUDI 29 SEPTEMBRE 18H30 20H «La loi Grenelle II : Une obligation d information renforcée, où en est-on un an après?» Intervenants : Christian Huglo, avocat à la cour, associé de Huglo

Plus en détail

Outils de la RSE. Sylvie FAUCHEUX Professeur en sciences économiques MIP & LIRSA, Cnam (Paris)

Outils de la RSE. Sylvie FAUCHEUX Professeur en sciences économiques MIP & LIRSA, Cnam (Paris) Outils de la RSE Sylvie FAUCHEUX Professeur en sciences économiques MIP & LIRSA, Cnam (Paris) Une multitude d outils de RSE Le besoin de fournir aux entreprises des moyens d assumer leur responsabilité

Plus en détail

aise en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises Présentation de la politique Française

aise en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises Présentation de la politique Française Présentation de la politique Française aise en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises Michel Doucin Ambassadeur chargé de la bioéthique et de la responsabilité sociale des entreprises (RSE)

Plus en détail

4 checklists incontournables pour définir vos processus de reporting pour l'art. 225

4 checklists incontournables pour définir vos processus de reporting pour l'art. 225 4 checklists incontournables pour définir vos processus de reporting pour l'art. 225 Type : Document de méthode Titre : 4 check-lists incontournables pour définir (ou questionner) votre reporting et ses

Plus en détail

FRANCE DIRECCTE Unité Territoriale du Val d Oise

FRANCE DIRECCTE Unité Territoriale du Val d Oise FRANCE DIRECCTE Unité Territoriale du Val d Oise «Toutes les générations en entreprise, avec l Europe les Acteurs du Val d Oise s engagent» www.toutes-les-generations-en-entreprise.com Audition Plateforme

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014 CHARTE DU COMITÉ D AUDIT HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014 FONCTION Le comité d audit (le «comité») aide le conseil d administration (le «conseil») à

Plus en détail

décembre 2009 I. Quelles sont les obligations prévues par la loi

décembre 2009 I. Quelles sont les obligations prévues par la loi décembre 2009 Comment les entreprises impliquent les institutions représentatives du personnel dans les processus d élaboration des rapports des entreprises traitant des questions sociales et environnementales?

Plus en détail

Index GRI (Global Reporting Initiative)

Index GRI (Global Reporting Initiative) Index GRI (Global Reporting Initiative) RBC a adopté une stratégie à plusieurs volets pour son rapport sur le développement durable et publie son bilan social, environnemental et déontologique à différents

Plus en détail

Communication sur le progrès 2016

Communication sur le progrès 2016 Communication sur le progrès 2016 1 Communication sur le progrès 2016 DÉCLARATION DE SOUTIEN AU PACTE MONDIAL Monsieur le Secrétaire Général, Je suis heureux de confirmer l engagement de l imprimerie PDI

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg 17 janvier 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La Française REM en quelques mots 3. Une démarche pionnière entreprise par La Française REM 4. Les principaux résultats de

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL ECOLOGIE HUMAINE

MASTER PROFESSIONNEL ECOLOGIE HUMAINE MASTER PROFESSIONNEL ECOLOGIE HUMAINE Mention : Géographie, science de l'espace et du territoire Spécialité : Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation Contacts

Plus en détail

«Comment les entreprises communiquent sur leurs parties prenantes?» Intervention GT 2 plateforme nationale sur la RSE le 12 mai 2015

«Comment les entreprises communiquent sur leurs parties prenantes?» Intervention GT 2 plateforme nationale sur la RSE le 12 mai 2015 «Comment les entreprises communiquent sur leurs parties prenantes?» Intervention GT 2 plateforme nationale sur la RSE le 12 mai 2015 1 L étude se base sur les différents rapports publiés par les grandes

Plus en détail

Charte. Responsabilité Sociale et Environnementale du Groupe Barid Al-Maghrib

Charte. Responsabilité Sociale et Environnementale du Groupe Barid Al-Maghrib Charte Responsabilité Sociale et Environnementale du Groupe Barid Al-Maghrib Barid Al-Maghrib S.A. Direction RSE et Conformité Division RSE Tél : 05 37 21 06 37 Fax : 05 37 21 06 05 Email : DivisionRSE@poste.ma

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

Cartographier les parties prenantes

Cartographier les parties prenantes 1 Cartographier les parties prenantes Introduction Contexte Afin de pouvoir exercer durablement leur métier, les entreprises doivent avoir une bonne connaissance de l ensemble des acteurs qui gravitent

Plus en détail

Déjeuner RSE. La Responsabilité Sociétale des Entreprises, un enjeu économique et de compétitivité pour l entreprise! 16 mars 2017

Déjeuner RSE. La Responsabilité Sociétale des Entreprises, un enjeu économique et de compétitivité pour l entreprise! 16 mars 2017 Déjeuner RSE La Responsabilité Sociétale des Entreprises, un enjeu économique et de compétitivité pour l entreprise! Pourquoi et comment s engager dans la démarche? 16 mars 2017 OnlyCSR Tour Oxygène 10-12

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail

Charte Internationale des Achats Responsables

Charte Internationale des Achats Responsables Charte Internationale des Achats Responsables 2015 Nourrir & Epanouir La mission de notre société est de développer, produire et vendre des produits offrant santé et naturalité tout en respectant les principes

Plus en détail

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement)

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) 1 L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) L agrément d association de protection de l environnement permet d être appelé

Plus en détail

L OBSERVATOIRE 2013. DES DIAGNOSTICS GAZ À EFFET DE SERRE 3 ème édition. Transition carbone : Élément clé de la compétitivité des entreprises

L OBSERVATOIRE 2013. DES DIAGNOSTICS GAZ À EFFET DE SERRE 3 ème édition. Transition carbone : Élément clé de la compétitivité des entreprises L OBSERVATOIRE 2013 DES DIAGNOSTICS GAZ À EFFET DE SERRE 3 ème édition Transition carbone : Élément clé de la compétitivité des entreprises Le 17 juin 2014 Caline Jacono, Directrice de l Association Bilan

Plus en détail

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06 La RSE Corinne DELPUECH Responsabilité Sociale de l Entreprise et Développement Durable Concepts Cadre juridique 1 Développement Durable Parties prenantes Responsabilité environnementale Ethique Responsabilité

Plus en détail

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations Active Ways Consulting Catalogue de Formations 1 SOMMAIRE Domaines Page N 1- Management des Entreprises et des Organisations 2 2- Comptabilité Contrôle et Audit..3 3- Banque et Finance..4 4- Communication......

Plus en détail

Un management. avec une vision sphérique

Un management. avec une vision sphérique Responsabilité sociétale d entreprise (RSE) et ISO 26000 Clients Voisins Distributeurs Experts Collaborateurs Un management Autorités Fournisseurs Medias Actionnaires Demandeurs d emploi avec une vision

Plus en détail

Tableau de concordance aux principes du Pacte mondial des Nations unies

Tableau de concordance aux principes du Pacte mondial des Nations unies Tableau de concordance aux principes du Pacte mondial des Nations unies Pacte mondial Thèmes Principes Pages Description 1. Droits de l homme 2. Normes du travail 1. Les entreprises sont invitées à promouvoir

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise CYCLE DE FORMATION Management pour dirigeants d entreprise Gouvernorat de Monastir Ce cycle de formation managériale s adresse aux dirigeants d entreprise. Il a été conçu en fonction des attentes et des

Plus en détail

Baromètre Défis RH 2015 : quels enjeux à saisir?

Baromètre Défis RH 2015 : quels enjeux à saisir? Baromètre Défis RH 2015 : quels enjeux à saisir? Luc Vidal DGA Groupe Obea Pôle Opinion interne Inergie lvidal@inergie.com Tél. : 06 60 80 15 28 26 RUE VAUQUELIN 75005 PARIS - TÉL. : 01 40 53 47 00 - FAX

Plus en détail

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique «Entretien professionnel 1 SOMMAIRE 1. Contexte... 4 2. Qu est-ce que l entretien professionnel?... 5 3. Quelle périodicité?... 7 4. Quels sont

Plus en détail

INTRO. «Il est clé pour le futur de Sequana d avoir une politique RSE transparente, ambitieuse et pleinement intégrée au modèle économique du groupe.

INTRO. «Il est clé pour le futur de Sequana d avoir une politique RSE transparente, ambitieuse et pleinement intégrée au modèle économique du groupe. OADMAP RSE INTRO Depuis 2012, le groupe Sequana a mis en place une politique de Responsabilité Sociale et Environnementale commune à toutes ses activités de production (Arjowiggins) et de distribution

Plus en détail

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3 1 SYLLABUS DES COURS M2 DEFI - Semestre 3 S3 - UE1. Diagnostic économique d entreprise : outils et méthodes (phase 1) Objectif : Connaissance des méthodes et outils du diagnostic économique d entreprise

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

Observatoire. et du marketing responsables

Observatoire. et du marketing responsables Observatoire de la communication et du marketing responsables En partenariat t avec : Avec le soutien de 10 Septembre 2009 1 Méthodologie Etude online du 18 août au 4 septembre sur la base des fichiers

Plus en détail

Thierry LAFON. Stéphane MATHIEU

Thierry LAFON. Stéphane MATHIEU Niort le 17 février 2011 Achats Responsables Thierry LAFON Bruno FREL Stéphane MATHIEU ACHATS RESPONSABLES : GREEN WASHING OU TENDANCE LOURDE? Etude AgileBuyer Groupement Achats HEC pour l Usine Nouvelle

Plus en détail

Développement Durable et RSE

Développement Durable et RSE BELGIQUE Développement Durable et RSE C. Chaduteau / A. Marques 3/04/2014 Développement Durable et RSE/RSO: qu est-ce? Les enjeux du Développement Durable et de la RSE Régulations et position des pouvoirs

Plus en détail

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be Outils «Agenda 21» scolaire COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles La méthode Méthodologie Guide méthodologique Explication de la méthode et de l objectif des différents documents à rédiger

Plus en détail

BIENVENUE. Acteurs de changement

BIENVENUE. Acteurs de changement BIENVENUE Acteurs de changement Création de la Maison de l Emploi du Blaisois Labellisation du projet : 26 septembre 2006 Création de l association loi 1901: à l initiative de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES»

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» LES DOSSIERS THEMATIQUES DE L APESA DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» Juillet 2012 INTRODUCTION : L ACHAT, LEVIER EFFICACE POUR UN DEVELOPPEMENT PLUS DURABLE! La définition précise de ses besoins

Plus en détail

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Avec l aimable autorisation de la revue Environnement & Technique : www.pro-environnement.com

Plus en détail

www.entreprise-responsable.eu

www.entreprise-responsable.eu Les Bref de l'initiative responsable Les "Bref de l initiative responsable" récompensent des actions, des initiatives ou plus globalement des démarches RSE initiées par des entreprises ou des collectivités.

Plus en détail

Charte d'achats responsables

Charte d'achats responsables Charte d'achats responsables Novembre 2013 Sommaire Introduction... 3 Santé et sécurité... 5 Conditions de travail et diversité... 5 Ethique et transparence... 6 Environnement... 6 Innovation sociale et

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

PLAN DE TRANSITION ESR Passage de la version 2 à la version 3

PLAN DE TRANSITION ESR Passage de la version 2 à la version 3 PLAN DE TRANSITION ESR Passage de la version 2 à la version 3 A partir du 15 Juin 2013 les audits ESR se feront selon la nouvelle version du référentiel ESR. Les clients déjà attestés à cette date bénéficient

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION

Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion PRESENTATION GENERALE 1. La spécialité «Ressources

Plus en détail

Pourquoi les organisations syndicales soutiennent ce texte de loi?

Pourquoi les organisations syndicales soutiennent ce texte de loi? CONTRIBUTION DES SYNDICATS FRANÇAIS A L AUDITION DE DE LA COMMISSION DES LOIS DU SENAT SUR LA PROPOSITION DE LOI SUR LE DEVOIR DE VIGILANCE DES MULTINATIONALES DU 7 OCTOBRE 2015 Pourquoi les organisations

Plus en détail

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT UNSA-territoriaux 21, rue Jules Ferry 93 177 Bagnolet Cedex elections@unsa-territoriaux.org 06 17 43 57 96 Circulaire électorale n 9 Le CHSCT Nous avons moins de trois semaines pour faire en sorte que

Plus en détail

Charte d achats responsables

Charte d achats responsables Charte d achats responsables 1/10 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRINCIPES... 4 Santé et sécurité... 4 Diversité et conditions de travail... 4 Ethique des affaires et transparence... 5 Environnement... 5 DEPLOIEMENT

Plus en détail

Dossier de candidature Trophées RSE 2016

Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Avec la participation de : Règlement - Trophées RSE des P.O. 2016 1 Si la fonction prépondérante d'une entreprise (à but lucratif ou non) est de créer de la valeur,

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION : INFORMATIONS EN MATIÈRE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE

RAPPORT DE GESTION : INFORMATIONS EN MATIÈRE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE N 110 DEVELOPPEMENT DURABLE n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 20 juin 2012 ISSN 1769-4000 RAPPORT DE GESTION : INFORMATIONS EN MATIÈRE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE L essentiel Depuis 2001,

Plus en détail

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Fiche 0 mise à jour le 15/09/2014 Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Les formations proposées par le CNFPT s adressent à tous les agents, titulaires, non-titulaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Décret n o 2017-1265 du 9 août 2017 pris pour l application de l ordonnance n o 2017-1180 du 19 juillet 2017 relative

Plus en détail

L'HUMANISME MÉTHODOLOGIQUE CONCEPTION ET INGÉNIERIE DU TOURISME TERRITORIAL UNE MUTATION RADICALE

L'HUMANISME MÉTHODOLOGIQUE CONCEPTION ET INGÉNIERIE DU TOURISME TERRITORIAL UNE MUTATION RADICALE SENS ET COHÉRENCES HUMAINES L'HUMANISME MÉTHODOLOGIQUE Roger NIFLE Panneau d'information - Accueil du site - Télécharger le texte au format PDF - Adobe Acrobat Reader CONCEPTION ET INGÉNIERIE DU TOURISME

Plus en détail