Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal"

Transcription

1 Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal Guide d implémentation technique LIV2MS3GIT_ADM_1 et Guide méthodologique LIV2MS3GM Date du fichier 10 Mars 2008 Nom du fichier Version du Fichier Nom du responsable LIV2MS3_ADM_1_G ESFIM_Guid- Impl_V4.doc V4 VANKEMMEL Liste de distribution : Direction Générale des Partenaires Entreprises Mme Sonia GENINI Mme Anne SANDRETTO (TLF) M. Marc MOREAU M. Vincent GROULT (TLF) M. Bernard PLAINFOSSE M. Arnaud MARTIN (ELIT) M. Olivier VERHAEGHE (CRCI) Soutien Technique M. Jean-Marc DUFOUR (EDIFRANCE) Historique des versions : Nom Responsable Partenaire N Version Date VANKEMMEL AD MISSIONS 1 10 Mars

2 Guide d implémentation SOMMAIRE 1. Préambule : pourquoi un Guide Utilisateur - Objectif recherché 2. Suivi des modifications 3. Vue d ensemble du système DELTA des Douanes et de son architecture 4. Généralités sur les flux d échanges et la construction des messages 5. Messages XML échangés en amont entre Opérateurs Economiques et GESFIM des projets A, B et C a. Interface système douanier DELTA Chain b. Autres flux Transport/Logistique 6. Formulaires de gestion du Transport (GESFIM B) 7. Tables de correspondance entre les données DELTA et les données/ codes normalisés (Core Components UN/CEFACT, UNeDocs) 8. Listes de codes 9. Références Normatives 2

3 1. Préambule : pourquoi un Guide Utilisateur Objectif recherché Ce guide d'utilisation concrète du système GESFIM n'est pas un ouvrage de vulgarisation. Ses rédacteurs se sont efforcés de le rendre accessible à diverses catégories de lecteurs, ils l'ont fait dans l'hypothèse que ces lecteurs disposaient d'un minimum de connaissance, tant des procédures douanières et opérationnelles du transport de fret et de la logistique liées au Commerce International, que des échanges électroniques d information y afférents utilisant différents moyens (EDI, XML, Standards.). Ce guide doit aider concrètement les entreprises et utilisateurs à s approprier les concepts et les méthodes de mise en œuvre des interfaces applicatives normalisées permettant d intégrer et d extraire les informations des messages échangés dans leurs propres systèmes. Ce guide fait référence au Référentiel général e-business du projet GESFIM qui définit les processus et les flux d informations échangés entre les différents partenaires d une transaction internationale. S'il peut aider à la compréhension du processus de construction d'un message électronique transport/logistique/douane à partir de la documentation, il a plutôt l'ambition d'aider très concrètement à la mise en œuvre d un système d échanges basé sur les standards internationaux et de faciliter le dialogue entre les partenaires s'engageant dans des relations EDI. Dans ce contexte, ce guide a donc vocation à compléter un ensemble normatif qui peut paraître lourd et complexe (modèles de données ebxml de l UN/CEFACT, modèles des scénarios d échanges, messages XML.), afin d'éviter la prolifération dommageable de dispositions bilatérales entre les divers acteurs impliqués dans une transaction internationale (donneurs d'ordres, commissionnaires de transport, douanes.) contraires au principe même de l'interopérabilité L objectif à atteindre doit être positionné dans un champ d'application qui aura été, préalablement, très précisément délimité. De fait, un ensemble de règles concrètes d'application des messages standards transport/logistique/douanes relativement génériques, ne peuvent être conçues qu'à partir d'un scénario concret défini dans le Référentiel e- Business de GESFIM. Il faut préciser que ces guides utilisateurs respectent les recommandations internationales du comité UN/CEFACT Transport TBG3 ITIGG - International Transport Implementation Guidelines Group ( ). Enfin, les utilisateurs de ce guide peuvent également, à l'aide du formulaire figurant en annexe à la fin de ce guide, exprimer des demandes d'information ou émettre des besoins de modification, à toutes fins utiles. 2. Suivi des modifications Chaque version du présent ouvrage est référencée selon une méthodologie stricte définie pour tous les documents et livrables du projet GESFIM que les partenaires sont tenus de respecter. Elle indique le nom sous un format structuré, la date, le numéro de version et l historique des versions. Ces informations figurent en tête du Guide d implémentation. Celui-ci a le statut de document de standardisation ouvert mis à disposition de la Direction Générale des Entreprises et des Utilisateurs dans le cadre du programme d action TIC PME 3

4 2010. Il pourra faire l objet de mises à jour ultérieures en fonction de l évolution des standards. 3. Vue d ensemble du système DELTA des Douanes et de son architecture Ce chapitre brosse un panorama du nouveau système douanier DELTA, son architecture générale, ses modes d accès sécurisés et ses principales fonctionalités et les flux d échanges correspondant. Pour plus de détails, on pourra se référer au portail https://pro.douane.gouv.fr/ qui contient les spécifications techniques, ainsi qu au Référentiel e-business de GESFIM qui a été produit en phase 1 du projet GESFIM. SCHEMA GLOBAL DU PROJET DELTA Le système DELTA ( Dédouannement en Ligne par Transactions Automatisées) est constitué d'un ensemble de sous systèmes qui couvrent les différentes procédures douanières. Il remplace soit des procédures dites 'papier' (PDD, Manifestes), soit des procédures informatisées (SOFI, NSTI). L'objectif est pour la Douane d'avoir un meilleur contrôle des flux de marchandises conformément aux directives européennes. 4

5 Le CID (Centre Informatique Douanier) est le système central avec lequel les opérateurs économiques doivent dialoguer. Le réseau PASTEUR est le nom donné à la liaison spécialisée établie avec la douane via un prestataire désigné par la douane (ATOS Origine jusqu'en automne 2006). MAREVA est un mode de communication par message SMTP utilisant le réseau PASTEUR. Chaque message est sécurisé par une signature à l'aide d'un certificat. A charge au destinataire de vérifier que le message a bien été envoyé par le propriétaire du certificat. DELTA-P correspond à la procédure de "Prise en charge" qui informatise les manifestes. Elle concerne les compagnies aériennes. Ces dernières doivent envoyer à la douane le contenu de chaque vol à l'arrivée sur le sol français. DELTA-D correspond à la procédure de "dédouanement à domicile" qui informatise les avis d'arrivée, les pré-avis de chargement, les avis de placement et les DCG. Elle concerne tous les détenteurs de procédure PDD qui sont surtout des chargeurs. Cependant, des commissionnaires peuvent avoir à gérer des PDD pour le compte de chargeurs. DELTA-C correspond à la procédure de "droit commun" qui remplace le SOFI. Elle concerne tous les commissionnaires. DELTA-X correspond à la procédure dite "express" qui remplace les manifestes et la DCG et qui remplace aussi les transferts EDI. Elle concerne les "expressistes". DELTA-T correspond à la procédure "Transit" qui remplace le transit sur NSTI. Elle concerne aussi bien les commissionnaires que les chargeurs. Le Workflow est constitué d'un ensemble de services qui scrute les fichiers qui sont à transmettre à la douane et les fichiers en réception de la douane. Il alimente la table des événements, met en place les alertes, envoi les mails d'informations ou les mails d'alerte. Le WebService est l'interface SOAP publiée sur internet qui permet à des utilisateurs de se connecter au service et d'utiliser toutes les librairies nécessaires à l'application cliente. La base de données BDD Oracle est constituée de plusieurs bases de données Oracle contenant l'ensemble des informations du client (historiques, événements, alertes, liste des utilisateurs) et aussi l'ensemble des tables de références imposées par la douane (listes des bureaux européens, liste des pays, ). Le BackOffice HelpDesk est constitué d'une interface utilisateur qui permet de créer des incidents directement dans la base de données BDD de la maintenance du système Il permet aussi de suivre les incidents. Le BackOffice Software est constitué d'une interface utilisateur qui permet de mettre à jour facilement la version de la partie cliente des logiciels. Il comporte aussi une boîte à idée que les utilisateurs sont invités à alimenter. Il comporte aussi un système de messagerie qui permet d'afficher des fenêtres d'information sur l'application client. Le Référentiel Op.Eco comprend l'ensemble des Opérateurs Economiques stockés société/agence. Il peut s'agir de clients, fournisseurs, déclarants. Le Référentiel Douane comprend l'ensemble des données de base servant à la saisie et au contrôle des déclarations. Il contient par exemple la liste des bureaux de douane européens, la liste des incoterms, des listes des pays, Il contient en fait l'ensemble des codifications 5

6 imposées par le Code de Douane Communautaire. Ce référentiel de données fait l objet d une table de correspondance avec les données / codes des normes UN/CEFACT. Le Référentiel TARIC / RITA est un module qui permet de consulter le TARIC via une application de type Nomenclature Douanière. Il sera mis à jour quotidiennement lorsque le téléchargement de RITA sera actif. Il contient l'ensemble des codifications des marchandises, l'ensemble des règles d'importation et d'exportation avec les droits et taxes associés. Le service Archivage permet de stocker les messages originaux envoyés par le déclarant ainsi que les réponses reçues de la douane accompagnées de leur signature. Le service Suivis des crédits permet de gérer par dossier vos crédits douaniers (Crédit d'enlèvement, crédit d'opérations diverses, Suivis des AI2). Le service Suivis des D48 permet de gérer par dossier l'ensemble des soumissions D48 et d'alerter lorsque le délai s'approche ou est dépassé. Le service Calcul Tarifaire permet de calculer la liquidation d'une marchandise en fonction de la réglementation contenue dans le TARIC. La Gestion PDD comprend une saisie de dossier d'expédition ou de réception ainsi qu'une interface permettant la récupération automatique ou manuelle des informations issues d'un système informatique de chargeur. Elle comprend l'ensemble des éditions d'états réglementaires (avis, préavis, comptabilités matières, DCG). Elle permet de gérer tout ce qui a trait à la Procédure de Dédouanement à Domicile. Elle alimente le module DELTA-D et récupère les informations fournies par la douane en retour. MODE DE COMMUNICATION AVEC LE CENTRE INFORMATQUE DOUANIER Le mode de transmission est par mail sécurisé avec des fichiers de type XML réalisé avec une plate-forme d'envoi et de réception de message via MAREVA et le réseau PASTEUR. a. PASTEUR La liaison PASTEUR sert à router les messages XML du DELTA-P via le système de messagerie MAREVA. En cas de secours, il utilise une liaison de backup. 6

7 7

8 b. La sécurité : MAREVA Acronyme de Messagerie Applicative en REseau à Valeur Ajoutée. MAREVA est le système de messagerie qui permet de poster des messages SMTP à la douane via la liaison PASTEUR. Les messages SMTP sont signés à l'aide de la clé privée de l'emetteur (certificat du prestataire ou certificat de la douane selon le sens). Ils sont vérifiés à destination avec la clé publique de l'émetteur. Le système en réception doit envoyer un accusé de réception. S'il n'envoie pas l'accusé, le système de la douane renvoie au maximum 3 fois le message à 1/2 heure d'intervalle. Passé ce délai, la douane envoi un message de blocage. Pour reprendre la communication, il faut envoyer un message de déblocage. Tous les messages qui n'ont pas fait l'objet d'un accusé de réception seront alors renvoyés suite au déblocage. Un accusé de réception MAREVA peut être négatif en cas d'erreur ou positif si tout va bien. S'il est positif, cela signifie que le message sera transmis au module DELTA concerné afin que celui-ci réponde par un ou plusieurs messages fonctionnels. 8

9 MODE DE COMMUNICATION AVEC LES OPERATEURS ECONOMIQUES La liaison INTERNET La liaison privilégiée est de type IP de préférence à haut débit (ADSL) pour utiliser confortablement les modules de la gamme DELTA. Il peut être envisagé par mesure de sécurité, une liaison spécialisée de type VPN pour les utilisateurs qui le souhaitent. Les frais de la liaison, des routeurs et de cartes réseaux supplémentaires étant à la charge du client. Le mode de transmission Les divers modules DELTA pourront utiliser une ou plusieurs des composantes suivantes : FTP, WebService SOAP 1.2 ou Mail FTP : échanges de fichiers EDI Ce moyen est intéressant lorsque le client possède en amont un système de gestion douanière performant et qu'il souhaite continuer à utiliser avec DELTA et GESFIM qui fournit la passerelle de communication. Pour les retours, le mode 'PULL' est utilisé, c'est à dire que les fichiers sont mis à disposition dans un autre répertoire avec le même login FTP que l utilisateur peut venir rechercher à sa convenance. Cependant, il est possible de faire du mode 'PUSH' pour les retours FTP. WEB SERVICES Deux types de WEB SERVICES sont possibles. Les WEB Services "métiers" : Ils correspondent aux WEB SERVICES utilisés par la partie cliente des modules DELTA. Les WEB Services "connecteurs" : Ils correspondent aux WEB Services permettant le transfert de fichiers et sont une alternative à la communication FTP. Pour les réponses, il est à remarquer que le mode 'PUSH' n'est pas possible car il obligerait le client à créer son propre serveur de WEB Services. Les mails Les systèmes de WorkFlow du système utilisent les messages mails pour : Avertir du changement de statut d'une déclaration ; Envoyer un document officiel ; Informer d'un message officiel de la douane ; Alerter lorsqu'un délai arrive à expiration. Le Back Office Software utilise les messages mails pour : Diffuser les alertes ou bulletins officiels de la douane ; Diffuser les alertes officieuses sur l'état d'un service ;. 9

10 4. Généralités sur les flux d échanges et la construction des messages Ce chapitre fait un bref rappel des schémas de flux décrits dans le Référentiel e-business produit sous la référence LIV1MS3RB_ADM_1_V3, ceci afin de positionner le guide de mise en œuvre dans le contexte général. a. Cinématique des échanges entre le système DELTA et les Opérateurs Economiques Schéma simplifié 10

11 Diagramme d activités déclaration en Douanes DELTA Le diagramme d activités représente l enchaînement des différentes opérations administratives et réglementaires d une transaction internationale d Import / Export décomposées en processus et décrit les flux d informations entre ces activités au sein d un même système. En d autres termes, ceci permet de représenter le déroulement d une procédure ou d une fonction. Ce modèle inclut les activités et les flux d information échangés entre d une part les Opérateurs Economiques : commissionnaires de transport, transitaires, agents de fret, transporteurs de tous modes et d autre part l Administration des Douanes. 11

12 Flux 12

13 b. Diagrammes d Activités des fonctions et flux Transport/Logistique Le diagramme d activités représente l enchaînement des différentes opérations d une chaîne Transport/Logistique décomposées en processus et décrit les flux d informations entre ces activités au sein d un même système. Ce modèle inclut les fonctions des commissionnaires, des transporteurs de tous modes et des Douanes. Il est décomposé en quatre grands processus : 1. réservation de transport, d espace à bord d un moyen de transport (exemple avion cargo, emplacement de conteneurs à bord d un navire) 2. commande et instructions de transport pour l acheminement du fret 3. déroulement du transport jusqu à la livraison des marchandises au destinataire final 4. remontée d information (rapports de statut transport...) auxquels peuvent s ajouter des opérations de groupage et dégroupage du fret, procédures de dédouanement / transit et application des règlements et directives relatives à la sûreté du fret. Projet A 13

14 Réservation de transport 14

15 Instructions de Transport 15

16 Déroulement du transport 16

17 Statut de transport (remontée d informations) Projet C : Traçabilité Produits 17

18 Commande Client Mise en production Donneur d ordres Commande Commercial Réception de Achat-Stock Production Livraison Après vente Prestataire et Fournisseurs de la Commande Produits de Produits Administrations Acceptabilité Commande de Produits 3 Confirmation de Commande Délais de Réalisation de Commande oui Stock non disponible? Délais de Réalisation des Produits Délai Acceptable? non 1 oui Enregistrement de Commande Stock de Matières et composants Matières et Composants disponibles? oui non Commande Matières ou composants En cours de fabrication Étapes de fabrication Contrôles qualité Planning De Livraison Entrée en stock oui Stock disponible? oui Qualité suffisante? non Préparation Des lots À livrer Recyclage Des produits 4 3 non 18

19 Livrison facturation garantie Donneur d ordres Commercial Achat-Stock Production Livraison 4 Après vente Prestataire et Fournisseurs Administrations Préavis de Livraison Commande de Transport Formalités Contrôles Préparation Des lots À livrer Planning expédition Ordre de Transport Formalités Contrôles 5 Réception de des Produits Facturation Confirmation De livraison Défauts ou anomalies des Produits Garantie valide? non oui Intervention Maintenance 0 3 Produits À remplacer? oui non Demande d informations sur les Produits Fourniture D informations traçabilité 5 Fourniture D informations traçabilité Demande d élimination des Produits Fourniture D informations traçabilité 5 Élimination Formalités Contrôles 19

20 Généralité sur les messages ENVELOPPES DES MESSAGES : DIAGRAMMES GENERAUX ENVELOPPE CONNEXION Dans la balise EnveloppeConnexion de tous les messages, la balise applicationid est renseignée 20

21 ENVELOPPE MESSAGE La balise EnveloppeMessage de tous les messages est renseignée au maximum pour préparer les futurs double-signatures. schemaid : Nom du message. Exemple : MessageCDecImp, MessageCDecExp, MessageCOD schemaversion : constante pré-définie partyid : N SIRET de l agence transactionid : N unique par déclaration (unicité pour applicationid et partyid) numseq : doit commencer à zéro puis une série continue sans «trou» dans le séquencement des messages pour une transactionid. PRESTATAIRE La balise Prestataire dans MessageOperateur sert à alimenter des zones : UserID contient l identifiant unique de l utilisateur Modif si la déclaration a déjà fait l objet d un envoi à DELTA. 21

22 Schéma MessageCDecImp Message utilisé pour envoyer les déclarations d importation en DELTA-C. GESTION DU CONTENU EN FONCTION DU CODE ACTION Code action : Obligatoire Il indique l'état de la déclaration. Celle-ci peut être anticipée, jusqu'à 10 jours avant l'arrivée des marchandises validée. La validation correspond au dépôt électronique de la déclaration au bureau de dédouanement. 1 Création avec demande d'anticipation 2 Création avec demande de validation Déclaration complétée 3 Modification avec demande d'anticipation 4 Demande d annulation 5 Demande de validation d une déclaration anticipée 6 Demande de validation d une déclaration en attente de validation 7 Demande d invalidation 8 Demande de changement du mode de paiement Si le code action est à 1 ou 3, alors le code procédure 2 ème subdivision est forcément égal à D pour l application Delta-C. Si le code action est à 2 ou 5, alors le code procédure 2 ème subdivision est forcément égal à A pour l application Delta-C. Code Nœuds obligatoires Nœuds inutiles ou facultatifs action 1 DatasDec.Entete Liquidations DatasDec.Gen DatasDec.Articles 2 DatasDec.Entete Liquidations DatasDec.Gen DatasDec.Articles 3 DatasDec.Entete Liquidations DatasDec.Gen DatasDec.Articles 4 DatasDec.Entete DatasDec.Gen DatasDec.Articles Liquidations 5 DatasDec.Entete Liquidations DatasDec.Gen DatasDec.Articles 6 DatasDec.Entete Liquidations DatasDec.Gen DatasDec.Articles 7 DatasDec.Entete DatasDec.Gen DatasDec.Articles Liquidations 8 DatasDec.Entete DatasDec.Gen DatasDec.Articles Liquidations 22

23 Schéma MessageCDecExp 23

24 Message utilisé pour envoyer les déclarations d exportation en DELTA-C ainsi que la réponse des Douanes. GESTION DU CONTENU EN FONCTION DU CODE ACTION Identique à l import. 24

25 Message d erreur retournés par la plate-forme DELTA CHAIN / GESFIM 1.1. REPONSE AU CONTROLE FONCTIONNEL DES MESSAGES <?xml version="1.0" encoding="iso "?> - <ReponseCtrl> - <EnveloppeConnexion> <connexionid /> <interchangeagreementid /> <numenveloppe>66</numenveloppe> - <DateTime> <date>10/04/07</date> <time>15:37:34</time> </DateTime> <applicationid>delta-dcertif</applicationid> </EnveloppeConnexion> - <Erreur> <erreurcode>xsd0000</erreurcode> <erreurdescription>xmlschemavalidationexception:l'élément 'MessageOperateur' a un élément enfant non valide 'Messages'. Liste d'éléments possibles attendue : 'EnveloppeConnexion'.</erreurDescription> <erreurxpath /> </Erreur> - <Erreur> <erreurcode>int0253b</erreurcode> <erreurdescription>le mode de représentation saisi n est pas valide à la date de la déclaration.</erreurdescription> <erreurxpath>/messageoperateur/messages/message[0]/declaration/dsi/gen/operate ur/modrep</erreurxpath> </Erreur> - <Erreur> <erreurcode>int1033b</erreurcode> <erreurdescription>le code nomenclature saisi n est pas valide à la date de la déclaration</erreurdescription> <erreurxpath>/messageoperateur/messages/message[0]/declaration/dsi/articles/arti cle[0]/nomenc</erreurxpath> </Erreur> - <Erreur> <erreurcode>cor1103b</erreurcode> <erreurdescription>le code pays d'origine saisi n'est plus valide à la date de la déclaration</erreurdescription> <erreurxpath>/messageoperateur/messages/message[0]/declaration/dsi/articles/arti cle[0]/ori</erreurxpath> </Erreur> - <Erreur> <erreurcode>cor1113b</erreurcode> <erreurdescription>le code pays de provenance saisi n'est plus valide à la date de la déclaration</erreurdescription> <erreurxpath>/messageoperateur/messages/message[0]/declaration/dsi/articles/arti cle[0]/pro</erreurxpath> </Erreur> </ReponseCtrl> 1.2. MESSAGE DE REPONSE MAREVA SUR ERREUR DE STRUCTURE <ReponseMAREVA> 25

26 <EnveloppeConnexion> <connexionid> </connexionid> <interchangeagreementid> </interchangeagreementid> <numenveloppe>5871</numenveloppe> <DateTime> <date>24/11/06</date> <time>14:29:56</time> </DateTime> <applicationid>diagnostic</applicationid> </EnveloppeConnexion> <ReponseErreur> <erreurcode>err_parse_xsd</erreurcode> <erreurdescription>l'élément 'Entete' a un élément enfant non valide 'refdec'. Liste d'éléments possibles attendue : 'Motivation, refdos'.</erreurdescription> <numenveloppe>dimp </numenveloppe> </ReponseErreur> </ReponseMAREVA> 1.3. MESSAGE D ALERTE MAREVA DE TIMEOUT <ReponseMAREVA> <EnveloppeConnexion> <connexionid> </connexionid> <interchangeagreementid> </interchangeagreementid> <numenveloppe>5869</numenveloppe> <DateTime> <date>24/11/06</date> <time>14:21:52</time> </DateTime> <applicationid>diagnostic</applicationid> </EnveloppeConnexion> <ReponseErreur> <erreurcode>timeout</erreurcode> <erreurdescription>aucun événement soldeur reçu de Delta-Dcertif dans un délai de 99 minutes. Vous pouvez choisir de patienter ou de ré-émettre le message.</erreurdescription> <numenveloppe>dimp </numenveloppe> </ReponseErreur> </ReponseMAREVA> Echanges douaniers relatifs au système ECS ( Export Contol System) Les scénarii d échanges entre les bureaux de Douane et les Opérateurs économiques sont décrits dans le Référentiel ebusiness dont une version complétée (Rev 2) a été fournie. Les messages supportant les différents flux des scénarii sont explicités ci-après : - Echanges au bureau de sortie Les informations communiquées par le système douanier à l opérateur sont fonctionnellement de trois types : 1. Messages d erreur; 26

27 2. Communication d informations en suite directe du traitement d un message opérateur. 3. Notification d état/événement ne suivant pas directement la réception d un message opérateur ; Tout message opérateur fait l objet d un accusé de réception fonctionnel. Les messages opérateurs, échangés avec le système ECS bureau de sortie (hors détournements ou anomalies affectant les échanges) se déclinent en : o La notification d arrivée (IE507): Les marchandises pouvant ne pas être reçues dans un même temps, le système opérateur doit envoyer la notification d arrivée (message IE507) une unique fois : quand toutes les marchandises associées à un mouvement identifié par un MRN (une déclaration) sont reçues. La transmission du message EDI est assurée par l opérateur titulaire d un agrément technique (prestataire ou opérateur dont la solution logicielle EDI est certifiée pour ECS) conformément aux principes généraux adoptés par l administration. Le message IE507 de notification d arrivée contient l identifiant de l opérateur, son agrément (au sens «autorisé à utiliser la procédure ECS»), le code du bureau de sortie et un lieu de stockage (lié à l agrément dans la relation).après réception de l avis d arrivée (IE507) et son enregistrement dans le système douanier, les marchandises peuvent ou non être contrôlées par la douane : cela correspond à l étape «contrôles douaniers» de l application ECS. Le système douanier renvoie au système opérateur un accusé de réception fonctionnel ou un message d erreur ( message ReponseIE507). L accusé de réception contient, outre le statut du mouvement, les données de l IE501. Si le message est valide les états retournés sont : Retour d un état ARRIVE DEST - Retour d un état SOUS CONTROLE DEST - Retour d un état STOCKE. Le système opérateur doit attendre la notification d un état STOCKE pour effectuer la notification de sortie. o La notification de sortie (IE618) : Le système douanier est en attente de l avis de sortie définitif (message IE618). Le système opérateur émet le message de notification de sortie (IE618) quand toutes les opérations de sortie sont considérées comme terminées. Cette constatation de sortie peut être effectuée sans différence ou avec différences constatées. Dans le cas où des différences (sur les quantités ou poids des marchandises) sont constatées, ces différences sont mentionnées dans le message IE618. Le système ECS se comporte comme quand, en mode DTI, il a reçu de la part de l opérateur une annonce de sortie définitive (état STOCKE avec demande de sortie). Les messages opérateurs, dans les cas particuliers, sont traités de la manière suivante : si, lors du traitement de l IE507, le système douanier détecte que le mouvement ECS n est pas connu du système, il communique au système opérateur un accusé de réception avec l état AER DEMANDE. Le système douanier communique une demande d avis anticipé d arrivée au bureau d exportation. Deux cas sont alors envisageables : o Il n y a pas de réponse de la part du bureau d exportation pour cause d anomalie (rejet du message ou erreur de transmission par exemple) ou le mouvement est déjà sorti dans un autre bureau. Le système douanier renvoie alors l un des états suivants :MRN INCONNU - MOUVEMENT SORTI AUTRE EM. Ces deux états sont des états finaux. o ECS reçoit de la part du bureau d exportation une réponse positive, c est un détournement international. Le mouvement est enregistré dans le système douanier qui communique au système opérateur l un des états suivants : SOUS CONTROLE DEST - STOCKE. L état SOUS CONTROLE DEST est transitoire ; il est normalement suivi de l état STOCKE. 27

28 Normalement le système opérateur EDI doit attendre la notification d un état STOCKE pour entreprendre la phase de sortie. Pour les cas de figure où, après que la notification d arrivée ait été enregistrée dans le système douanier, celui-ci reste en état AER DEMANDE il n est alors pas possible de traiter automatiquement la notification de sortie. Cela se produit aussi avec les mouvements pour lesquels le système douanier communique un des états MRN INCONNU ou MOUVEMENT SORTI AUTRE EM ou en cas d anomalie technique. D une manière générale lorsque l état STOCKE n est jamais communiqué au système opérateur, le cas sera traité manuellement. Les messages ECS élaborés pour l application sont listés ci-dessous. Leurs structures détaillées figurent dans le fichier des schémas xsd en annexe LIV2MS3GIT_ADM_4_ECS - Message IE 507 Le message IE507 est envoyé par l opérateur en création seulement. Il ne comporte qu un profil d utilisation. Le code action possède la valeur 1 par défaut. - Message IE 618 Le message IE618 permet de véhiculer deux types d information: il possède deux profils d utilisation, caractérisés par le code action mentionné dans le message: Valeur du code action 1 : demande de sortie définitive sans constatation de différences Valeur du code action 2 : demande de sortie définitive avec constatation de différences Il existe au moins un article présent et l article est valorisé avec les données constatées par l opérateur - Message ReponseIE507 Ce message véhicule trois types d information : erreur, notification d état, notification d état + données de l IE Message ReponseIE618 Ce message véhicule deux types d information : erreur et notification d état. - Message NotificationEtat Les états communiqués sont décrits dans les spécifications techniques détaillées des Douanes Construction des messages / schémas XML Les spécifications des processus et des informations échangées ont été définies dans les modèles conceptuels du projet, elles sont indépendantes des techniques et des syntaxes utilisées pour la mise en oeuvre. La méthode proposée par l UN/CEFACT pour créer des schémas XML interopérables s appuie sur le standard NDR (Naming and Design Rule) élaboré par l ATG (Applied Technologies Group) de l UN/CEFACT qui peut être téléchargé à l adresse suivante : La méthode XML NDR 28

29 La Spécification Technique NDR (XML Naming and Design Rule) de l UN/CEFACT est une méthode de création de schémas et de documents XML interopérables. Ces schémas sont les dérivés en XML des composants indépendants de la syntaxe répertoriés dans les librairies de composants (CCL Core Components Library) de l UN/CEFACT qui sont eux-mêmes développés conformément à la norme ISO CCTS. NDR propose un profil d implémentation pour la Recommandation du W3C portant sur le langage de Définition des Schémas XML (XSD). Les règles garantissant que les composants conformes CCTS sont exprimés de manière cohérente en XML, indépendamment des contextes et des relations d affaires, sont précisées. La spécification présente un ensemble de règles portant sur les extensions et les restrictions, la gestion des versions, la conception et l exécution. Elle s attache à garantir que les composants restent pleinement interopérables. Les déclinaisons en XML des composants CCTS doivent être utilisées pour représenter les structures de données internes, pour définir les flux de données internes et les échanges de données externes des messages métier. Elles doivent pouvoir être utilisées par tous les composants des infrastructures XML, comme par exemple les Web services. Production des schémas XML La génération des schémas XML à partir des composants élémentaires (Core Components) peut être faite aisément avec des outils logiciels appropriés tel que celui utilisé par les groupes de travail de l UN/CEFACT. Cette méthode s appuie sur la base de données UneDocs (United Nations electronic Documents) dans laquelle ont été définis des structures génériques pour les divers domaines d activités de la chaîne Transport/Logistique internationale, dénommés BIM Business Information Masters. Ceci est comparable au standard traditionnel EDIFACT pour lequel la communauté Transport avait défini une matrice cadre générique IFTM International Forwarding and Transport Messages à partir de laquelle ont été dérivés des messages EDI aux fonctionnalités spécifiques. 5. Messages XML échangés en amont entre Opérateurs Economiques et GESFIM des sous projets A, B et C couvrant l interface avec le système douanier DELTA Chain et les autres flux Transport/Logistique La méthodologie du BIM (Business Information Master) est utilisée pour créer de manière cohérente des messages XML dérivés de la base normalisée UNeDocs (United Nations electronic Documents) de l UN/CEFACT. Dans la normalisation des échanges, on distingue désormais trois grandes étapes dans le processus de la transaction ebusiness internationale, elles sont dénommées : BUY SHIP PAY. Le projet GESFIM s appuie sur la structure du SHIP BIM qui couvre toutes les activités et les flux Transport/Logistique/Douanes. Il concerne les informations sur les différentes phases du mouvement du transport, les moyens de transport, les expéditions/consignations du fret transporté qui peuvent être répétés autant de fois que nécessaire pour refléter un chargement complet. Dans le cas d un message pour une seule consignation (par exemple réservation ou contrat Bill of Lading) uniquement les informations concernant cette consignation sont échangées, mais sont toujours dérivées du même BIM. Des profils (subsets) particularisés peuvent être dérivés pour des fonctions spécifiques Transport ou Douanes. Le SHIP BIM a déjà été utilisé pour construire le message pour la SAD (DAU) sur la même base cohérente. Business Information Master (BIM) Le BIM est neutre par rapport à la syntaxe de construction des messages et est utilisé pour décrire les informations ebusiness au plus haut niveau si bien que tout message (document 29

Référentiel e-business Révision 2 LIV2MS3RB_ADM_1

Référentiel e-business Révision 2 LIV2MS3RB_ADM_1 Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal Référentiel e-business Révision 2 LIV2MS3RB_ADM_1 GESFIM Référentiel ebusiness 1/1 10/03/2008 1. Introduction:... 3 1.1 Le Référentiel

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 90 12 38 0079 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 6 juin 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D'IDENTITÉ

Plus en détail

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire Commerce International Douanes Transport - Logistique Sommaire La Douane : notions de base... 3 Comment déclarer en douane... 4 Déterminer la Valeur en Douane... 5 Déterminer l Espèce en Douane... 6 Déterminer

Plus en détail

- LE CONTRAT INTERCHANGE -

- LE CONTRAT INTERCHANGE - - LE CONTRAT INTERCHANGE - Un exemple d application du système DELT@ ENTRE LES SOUSSIGNEES :..., société... au capital de..., dont le siège social est situé à......, immatriculée au Registre du Commerce

Plus en détail

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini LE PETIT 2014 EXPORT Les pratiques clés en 23 fiches Ghislaine Legrand Hubert Martini Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ADE : Avance en devises à l export ATAF : Association des transporteurs

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

Outils pour la délivrance informatisée des permis CITES

Outils pour la délivrance informatisée des permis CITES 2013 Outils pour la délivrance informatisée des permis CITES Version 2.0 Secrétariat CITES Maison internationale de l environnement 11 Chemin des Anémones CH-1219 Châtelaine, Genève Suisse Tél: +41 (0)22

Plus en détail

e-biscus e-business for customs and trade

e-biscus e-business for customs and trade e-biscus e-business for customs and trade La suite logicielle pour les opérations douanières Pour les Douanes du monde entier, la globalisation impose une évolution permanente de l environnement réglementaire

Plus en détail

FedEx Ship Manager. Guide de l utilisateur. Solutions de surface FedEx International DirectDistribution. FedEx Transborder Distribution

FedEx Ship Manager. Guide de l utilisateur. Solutions de surface FedEx International DirectDistribution. FedEx Transborder Distribution FedEx Ship Manager MC FedEx Transborder Distribution MD Solutions de surface FedEx International DirectDistribution MD Guide de l utilisateur Table des matières FedEx Transborder Distribution MD Solutions

Plus en détail

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant :

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant : Editeur de progiciels de gestion experts pour les professionnels : Agroalimentaire Transport Douane Entreposage En souscrivant au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant

Plus en détail

Sage TRANSPORT. La solution progicielle de gestion pour la performance de votre métier. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien»

Sage TRANSPORT. La solution progicielle de gestion pour la performance de votre métier. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Sage TRANSPORT La solution progicielle de gestion pour la performance de votre métier «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» SOMMAIRE Sage TRANSPORT : au cœur de votre activité...2

Plus en détail

Enjeux, Solutions d Echange et Mise en Œuvre de l EDI

Enjeux, Solutions d Echange et Mise en Œuvre de l EDI Enjeux, Solutions d Echange et Mise en Œuvre de l EDI EDIFRANCE : une association pour le développement des EEP Qu est-ce que l EDI, EDI et EEP? Historique des Echanges de Données Couverture Fonctionnelle

Plus en détail

INTERCONNEXION SECURISEE AVEC LA DOUANE SPÉCIFICATIONS POUR LES PARTENAIRES

INTERCONNEXION SECURISEE AVEC LA DOUANE SPÉCIFICATIONS POUR LES PARTENAIRES INTERCONNEXION SECURISEE AVEC LA DOUANE SPÉCIFICATIONS POUR LES PARTENAIRES VERSION 1.4 28 FEVRIER 2006 DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS BUREAU C2 ARCHITECTURE TECHNIQUE ET DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Ministère des affaires sociales. Direction Générale de la Santé (DGS) Dématérialisation des certificats de l enfant

Ministère des affaires sociales. Direction Générale de la Santé (DGS) Dématérialisation des certificats de l enfant Ministère des affaires sociales Direction Générale de la Santé (DGS) Dématérialisation des certificats de l enfant Spécifications fonctionnelles détaillées Date : 14/04/2014 Version : V0.2.1 Classification

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE Les pense-pas-bête d International Pratique Prix de vente : 10 TTC Edition Janvier 2014 nouvelles publications (Contrat Modèle vente internationale, Contrat-type Transport, PBIS, BPO...) mise à jour des

Plus en détail

CEEB : Central and Eastern European. Edifact Board. Joint Rapporteurs Teams Meetings (Biannuel, 300 participants) Nations Unies CEFACT

CEEB : Central and Eastern European. Edifact Board. Joint Rapporteurs Teams Meetings (Biannuel, 300 participants) Nations Unies CEFACT Systèmes d information L EDI traditionnel 1 Historique des travaux de normalisation 1.1 Avant EDIFACT Les premiers pas construction automobile, transport aérien, démarches douanières,... Années 60 "Normes

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES L EDI (Échange de Données Informatisées) est un processus d échange d informations, sous forme électronique, entre deux systèmes informatiques distincts. Cette technique utilisée au moins depuis deux décennies

Plus en détail

Manuel d'utilisation d'apimail V3

Manuel d'utilisation d'apimail V3 Manuel d'utilisation d'apimail V3 I Préambule Page 3 II Présentation Page 4 III Mise en route Configuration Page 5 Messagerie Serveur smtp Serveur pop Compte pop Mot de passe Adresse mail Laisser les messages

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT)

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) UNESCWA ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) AYADI Lotfi SELLLAMI Noureddine Décembre 2014 PLAN Résumé Méthodologie

Plus en détail

Introduction au projet ebxml. Alain Dechamps

Introduction au projet ebxml. Alain Dechamps Introduction au projet ebxml Alain Dechamps 1 Introduction ebes Plan Le pourquoi de la réunion Contexte et projet ebxml Fonctionnement Avantages 2 Lexique Business process = processus métier Core component

Plus en détail

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées Un cas B-to-C 1 Plan de la présentation Les origines de dématérialisation des factures Enjeux de la dématérialisation Rappel

Plus en détail

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010 AGRO EDI EUROPE La normalisation Vendredi 5 Novembre 2010 Plan AGRO EDI EUROPE : présentation et expériences La normalisation UN/CEFACT ASSOCIATION 1901, CRÉÉE EN 1992 Harmonisation des Échanges de Données

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Apparu en réponse au besoin d interaction et de

Apparu en réponse au besoin d interaction et de À PROPOS Abderrazak Mkadmi Université Paris VIII mkadmi@hymedia.univ-paris8.fr Partager les modèles XML : quel intérêt? Nasreddine Bouhaï Université Paris VIII nasreddine.bouhai@univ-paris8.fr Marc Langlois

Plus en détail

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Plateforme STAR CPM Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Groupe STAR Your single-source provider for corporate product communication Le bon

Plus en détail

Magisoft. Progiciel de gestion intégré modulaire (Gestion de Production Gestion Commerciale CRM) Gestion de Production

Magisoft. Progiciel de gestion intégré modulaire (Gestion de Production Gestion Commerciale CRM) Gestion de Production Progiciel de gestion intégré modulaire Gestion de Production Fichiers Permanents Définition des : - familles et sous familles articles, familles et sous familles clients. - Produits finis, semi-finis,

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

DESCRIPTION DU SERVICE

DESCRIPTION DU SERVICE ANNEXE 1 : DESCRIPTION DU SERVICE INTRODUCTION : Le portail jedeclare.com, créé par la profession des experts comptables, permet aux cabinets, aux OGA et aux entreprises de remplir leurs obligations de

Plus en détail

Guide de configuration des messages d'alerte et des destinations de numérisation X500 Series

Guide de configuration des messages d'alerte et des destinations de numérisation X500 Series Guide de configuration des messages d'alerte et des destinations de numérisation X500 Series www.lexmark.com juillet 2007 Lexmark et Lexmark accompagné du logo en forme de diamant sont des marques de Lexmark

Plus en détail

Cahier des charges. Technique pour la mise en œuvre. de la procédure Portail Achat - EDI

Cahier des charges. Technique pour la mise en œuvre. de la procédure Portail Achat - EDI Direction des Achats de la SNCF Département SI Achat (DSIT-A) 120 Boulevard Vivier Merle 69502 Lyon Cedex 03 Tél. : (33) 04 82 31 32 15 - SNCF 503 215 Cahier des charges Technique pour la mise en œuvre

Plus en détail

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion ebxml Sommaire Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion Introduction Pourquoi L EDI EDI : échange de données informatisé Remplacer

Plus en détail

Portail de Management de Visioconférence As a Service

Portail de Management de Visioconférence As a Service Livret technique MyEasyVision Portail de Management de Visioconférence As a Service # Web - ipad&iphone Prérequis Pour pouvoir déployer le service, G2J nécessite que les infrastructures de visioconférence

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA)

QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA) Questions Quand un exportateur doit-il prendre le statut d'exportateur agréé? QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA) Réponses

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

LA DOUANE IMPORT / EXPORT

LA DOUANE IMPORT / EXPORT LA DOUANE IMPORT / EXPORT Les techniques import/export évoluent constamment : il est donc judicieux de valoriser les compétences des opérationnels des services concernés des entreprises de toutes tailles

Plus en détail

PORTAIL INTERNET DE LA GESTION PUBLIQUE Guide d'utilisation du Portail Internet de la Gestion Publique

PORTAIL INTERNET DE LA GESTION PUBLIQUE Guide d'utilisation du Portail Internet de la Gestion Publique PORTAIL INTERNET DE LA GESTION PUBLIQUE Guide d'utilisation du Portail Internet de la Gestion Publique Cette documentation s'adresse aux utilisateurs travaillant avec le navigateur Internet Explorer et

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Progiciels de Gestion Intégrés Sommaire Définition... 2 ERP... 2 Objectifs

Plus en détail

CARTE HEURISTIQUE...1 LA DÉMATÉRIALISATION DES INFORMATIONS...2

CARTE HEURISTIQUE...1 LA DÉMATÉRIALISATION DES INFORMATIONS...2 Table des matières CARTE HEURISTIQUE...1 LA DÉMATÉRIALISATION DES INFORMATIONS...2 LES ENJEUX DE LA DÉMATÉRIALISATION...2 LES AVANTAGES DE LA DÉMATÉRIALISATION...3 LES OBLIGATIONS... 3 LES TECHNOLOGIES

Plus en détail

Service Public Fédéral FINANCES

Service Public Fédéral FINANCES Service Public Fédéral FINANCES IMPOTS ET RECOUVREMENT Administration des Douanes et Accises PROCEDURES DOUANIERES APPLICATION DU NCTS C.D. 521.103 (NEW COMPUTERISED TRANSIT SYSTEM) D.D. 254.361 Annexes

Plus en détail

Cahier des charges Remontée des ventes

Cahier des charges Remontée des ventes DIFFUSEURS INFOS SERVICES Cahier des charges Remontée des ventes VERSION DU 09/06/00 - Préambule - Règles techniques 3 - Règles de gestion 4 - Indice de fiabilité des remontées des ventes 5 - Remontée

Plus en détail

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables :

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables : Mai 2005 À l attention des Responsables : B035 Qualité Projets Export Achats Logistique Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le Transport et la Logistique Réglementation du transport... Aérien...

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

Demande d information

Demande d information RFI Demande d information Réf. : RFI_OMAT_final.doc DIT - SIAM Page 1/14 Request For Information - Outil de Modélisation des ArchiTectures SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows

CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows Manuel de l'utilisateur r16 La présente documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après nommés "Documentation"),

Plus en détail

CONTRAT D INTERCHANGE EDI

CONTRAT D INTERCHANGE EDI CLUB INFORMATIQUE DES GRANDES ENTREPRISES FRANCAISES 21, avenue de Messine - 75008 PARIS Tél. : 01 56 59 70 00 - Fax : 01 56 59 70 01 http://www.cigref.fr cigref@cigref.fr CONTRAT D INTERCHANGE EDI Janvier

Plus en détail

ECHANGES DE DONNÉES INFORMATISÉS

ECHANGES DE DONNÉES INFORMATISÉS ECHANGES DE DONNÉES INFORMATISÉS Introduction.... 2 1. Secteurs d activité... 3 2. Fonctionnement de l EDI... 4 2.1. L environnement de l EDI.... 4 2.2. Les normes EDIFACT.... 6 3. Intérêts et inconvénients....

Plus en détail

EFIDEM easy messaging systems

EFIDEM easy messaging systems EFIDEM easy messaging systems Votre contact EFIDEM : Charles de St. Martin T : 0811 04 4004 F : 0811 04 4005 P : 33 6 99 77 1576 Email : csm@efidem.com SOMMAIRE Table des matières 1. Efidem en quelques

Plus en détail

Salvia États Réglementaires Version 15.0

Salvia États Réglementaires Version 15.0 Pour les professionnels de l habitat social Salvia États Réglementaires Version 15.0 Note d installation Salvia Développement Tél. +33 (0)9 72 72 66 66 Tél. +33 (0)1 84 95 15 54 35 rue de la Gare 75019

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 Dématérialisation des factures du Secteur Public Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 1 La dématérialisation des factures 2 2008 : La première étape

Plus en détail

Gérez efficacement vos flux d entreprises.

Gérez efficacement vos flux d entreprises. Gérez efficacement vos flux d entreprises. g geai* répond au besoin de gestion des flux de données inter et intra-entreprises. Vous maîtrisez vos flux autour d une application centralisée. *EAI : Enterprise

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

Présentation générale du portail Prodou@ne et des modalités d'adhésion au téléservice GAMMA. GAMMA opérateurs - mars 2010

Présentation générale du portail Prodou@ne et des modalités d'adhésion au téléservice GAMMA. GAMMA opérateurs - mars 2010 Présentation générale du portail Prodou@ne et des modalités d'adhésion au téléservice GAMMA 1 PLAN I - Présentation du portail Prodou@ne II - La création d'un compte dans prodou@ne III - L'habilitation

Plus en détail

Titre. Mots clés Source. Date de publication Février 2001 Nombre de pages 39 Langue Liens avec autres normes

Titre. Mots clés Source. Date de publication Février 2001 Nombre de pages 39 Langue Liens avec autres normes Statut du document Titre Mots clés Source Date de publication Février 2001 Nombre de pages 39 Langue Liens avec autres normes Situation courante Final Draft electronic business XML (ebxml) Technical Architecture

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

EDESS. 1 Démarche générale principes 2

EDESS. 1 Démarche générale principes 2 EDESS ESPPADOM Echanges financeurs prestataires pour les services à domicile auprès des personnes en perte d'autonomie Programme soutenu par la Caisse nationale de solidarité pour l autonomie Guide d'implémentation

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif

Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif

Plus en détail

OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR

OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR HISTORIQUE DES VERSIONS Vers. Date Rédacteur Objet de la modification 1.00 Juillet 2007 GTBO_AGRI Création du document 1.01 Février 2009 SAMOA

Plus en détail

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage MEGA ITSM Accelerator Guide de Démarrage MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

EFIDEM easy messaging systems. EFIDEM SAS 3 rue de Téhéran 75008 Paris T : 01 46 40 10 86 F : 01 70 55 50 20 Email : info@efidem.

EFIDEM easy messaging systems. EFIDEM SAS 3 rue de Téhéran 75008 Paris T : 01 46 40 10 86 F : 01 70 55 50 20 Email : info@efidem. EFIDEM easy messaging systems 3 rue de Téhéran 75008 Paris T : 01 46 40 10 86 F : 01 70 55 50 20 Email : info@efidem.com Copyright 2012 Reproduction Interdite sans l accord écrit d EFIDEM Date du document

Plus en détail

L interface EDICOT facile à utiliser permet l échange EDI par l import des Accusés de réception (commandes) de ventes (ORDERS) au format XML.

L interface EDICOT facile à utiliser permet l échange EDI par l import des Accusés de réception (commandes) de ventes (ORDERS) au format XML. L INTERFACE EDI Gestimum ERP propose la solution EDI (Echange de données informatisées) pour permettre l échange entre différents partenaires (Clients et fournisseurs) par l intermédiaire des données au

Plus en détail

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e :

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e : CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE Projet 2 Gestion des services enseignants G r o u p e : B E L G H I T Y a s m i n e S A N C H E Z - D U B R O N T Y u r i f e r M O N T A Z E R S i

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES CMA CGM LOG EN CHIFFRES : Fret Maritime Fret Aérien Tour de Contrôle Entreposage et Distribution Transport Multimodal Hub Avance Gestion des Opérations Douanières Logistique Marine Gestion des Commandes

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «Expert en automobile indépendant» (convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par M. Jean-Benoît ALBERTINI, Préfet

Plus en détail

PostFiles. La solution de partage et de synchronisation de fichiers dédiée aux professionnels. www.oodrive.com

PostFiles. La solution de partage et de synchronisation de fichiers dédiée aux professionnels. www.oodrive.com La solution de partage et de synchronisation de fichiers dédiée aux professionnels www.oodrive.com Partager tout type de fichiers sans contrainte de taille et de format. Synchroniser et consulter ses fichiers

Plus en détail

Solution de fax en mode Cloud

Solution de fax en mode Cloud Solution de fax en mode Cloud Solution professionnelle pour les fax & sms en mode saas fax TO mail mail TO fax fax électronique FAX dématérialisé MAIL TO SMS simplicité rapidité productivité économies

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

Guide de l utilisateur du Centre de gestion des licences en volume LICENCES EN VOLUME MICROSOFT

Guide de l utilisateur du Centre de gestion des licences en volume LICENCES EN VOLUME MICROSOFT Guide de l utilisateur du Centre de gestion des licences en volume LICENCES EN VOLUME MICROSOFT Table des matières Présentation du Centre de gestion des licences en volume (VLSC)... 3 Inscription auprès

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation : REMPLACEMENT DU PAREFEU-PROXY Objet du marché : Acquisition

Plus en détail

Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain»

Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain» Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain» «Code des douanes de l Union» Bureau DGDDI E3 - Politique du dédouanement Paris, le 22 septembre 2015 2 Plan I- De la procédure de dédouanement

Plus en détail

Dématérialisation et document numérique (source APROGED)

Dématérialisation et document numérique (source APROGED) Dématérialisation et document numérique (source APROGED) La dématérialisation se répand très rapidement dans tous les domaines d'activités. Depuis l'origine, le concept de dématérialisation repose sur

Plus en détail

Cargo3000.com SYSTÈME DE GESTION INTERNATIONALE, NATIONALE ET TRANSFONTALIÈRE D'OPÉRATIONS DE TRANSIT (AÉRIEN, MARITIME, ROUTIER) TÉL: (514) 457-0266

Cargo3000.com SYSTÈME DE GESTION INTERNATIONALE, NATIONALE ET TRANSFONTALIÈRE D'OPÉRATIONS DE TRANSIT (AÉRIEN, MARITIME, ROUTIER) TÉL: (514) 457-0266 Cargo3000.com SYSTÈME DE GESTION INTERNATIONALE, NATIONALE ET TRANSFONTALIÈRE D'OPÉRATIONS DE TRANSIT (AÉRIEN, MARITIME, ROUTIER) TÉL: (514) 457-0266 TÉLÉCOPIE: (514) 457-4678 COURRIEL: cliffordking@centillion.net

Plus en détail

Plan d assurance qualité

Plan d assurance qualité Plan d assurance qualité Exemple de PAQ C3rb Informatique PLAN D ASSURANCE QUALITE (PAQ) C3RB - XXX 2014 Date 22 mai 2014 Version 1 Rédacteur C3rb Informatique SOMMAIRE 1. Suivi des modifications de ce

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION 2015. du module Chronopost pour. version 1.0.5

MANUEL D INSTALLATION 2015. du module Chronopost pour. version 1.0.5 MANUEL D INSTALLATION 2015 du module Chronopost pour version 1.0.5 Objectif Ce document explique comment installer et utiliser le module Chronopost depuis votre site Magento. Périmètre Ce module permet

Plus en détail

L EDI et. Les Préconisations d EDONI

L EDI et. Les Préconisations d EDONI EDI : Messages commerciaux L EDI et Les préconisations d EDONI Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org EDI : Echanges de Données Informatisés 1. Qu est ce que l EDI? 3 2.

Plus en détail

Description de service : <> Services des opérations essentielles pour la solution TelePresence de Cisco

Description de service : <<Cisco TelePresence Essential Operate Services>> Services des opérations essentielles pour la solution TelePresence de Cisco Page 1 sur 5 Description de service : Services des opérations essentielles pour la solution TelePresence de Cisco Ce document décrit les Services des opérations

Plus en détail

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5 SOMMAIRE Gestion Help Desk de - parc Service Desk Introduction 3 GIMI Gestion des demandes d intervention 5 1 Schéma de principe et description des rôles 6 2 Principe de fonctionnement 8 Interface Demandeur

Plus en détail

TNT Electronic Services

TNT Electronic Services TNT Electronic Services l option la plus rapide pour une expédition optimale 1 Introduction Solutions PC... 4 ExpressShipper... 6 ExpressManager.... 9 Solutions Internet... 10 ExpressInternet... 11 mytnt....

Plus en détail

HighPush. document 3.0 18/06/2009 Révision pour version 3.0 2.0 20/11/2008 Revision pour la 2.0 1.0 01/10/2008 Documentation initiale.

HighPush. document 3.0 18/06/2009 Révision pour version 3.0 2.0 20/11/2008 Revision pour la 2.0 1.0 01/10/2008 Documentation initiale. Version du Date document 3.0 18/06/2009 Révision pour version 3.0 2.0 20/11/2008 Revision pour la 2.0 1.0 01/10/2008 Documentation initiale Commentaires 1 Table des matières 1 Introduction / Identification...

Plus en détail

Administration Centrale : Opérations

Administration Centrale : Opérations Administration Centrale : Opérations 2 Administration Centrale Opération 30/01/09 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Topologie et services... 4 2.1 Serveurs de la Batterie... 4 2.2 Services sur le Serveur...

Plus en détail

MEGA ITSM Accelerator. Guide de démarrage

MEGA ITSM Accelerator. Guide de démarrage MEGA ITSM Accelerator Guide de démarrage MEGA 2013 1ère édition (janvier 2013) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

LINOBJEC. Mail : n.leclair@linobjec.fr Tél. bureau : 02.51.43.74.06. GESTION DES BENNES LINOBJEC-Tracker. (Système d Information Géolocalisé)

LINOBJEC. Mail : n.leclair@linobjec.fr Tél. bureau : 02.51.43.74.06. GESTION DES BENNES LINOBJEC-Tracker. (Système d Information Géolocalisé) GESTION DES BENNES LINOBJEC-Tracker. (Système d Information Géolocalisé) 1 1. Objectif Connaître l emplacement de la benne (ou tout autre objet) au jour le jour et envoyer des messages prédéfinis pour

Plus en détail

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Parlons-en... Les directives Directives concernant l'élaboration et l'utilisation des bases de données nationales en

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Salvia États Réglementaires version 14.0

Salvia États Réglementaires version 14.0 Pour les professionnels de l habitat social Salvia États Réglementaires version 14.0 Note d installation Salvia Développement Tél. +33 (0)9 72 72 66 66 Tél. +33 (0)1 84 95 15 54 35 rue de la Gare 75019

Plus en détail

PMI PLACE DE MARCHE INTERMINISTERIELLE GUIDE D'UTILISATION UTILISATEUR OPERATEUR ECONOMIQUE

PMI PLACE DE MARCHE INTERMINISTERIELLE GUIDE D'UTILISATION UTILISATEUR OPERATEUR ECONOMIQUE PMI PLACE DE MARCHE INTERMINISTERIELLE GUIDE D'UTILISATION UTILISATEUR OPERATEUR ECONOMIQUE ETAT tous droits réservés Page 1 sur 30 Table des matières 1 PRESENTATION DU GUIDE D'UTILISATION...4 1.1 Introduction...4

Plus en détail

DHL e-business DHL PROVIEW GUIDE UTILISATEUR

DHL e-business DHL PROVIEW GUIDE UTILISATEUR DHL e-business DHL PROVIEW GUIDE UTILISATEUR INDEX Introduction Accès à DHL ProView / Enregistrement Configuration de DHL ProView Utilisation de DHL ProView Résumé Contacts 2 INTRODUCTION Ce guide est

Plus en détail

Modules ICI relais & EXAPAQ Predict v4.0

Modules ICI relais & EXAPAQ Predict v4.0 Documentation technique Modules ICI relais & EXAPAQ Predict v4.0 Magento 1.4 1.8 Sommaire Sommaire 1. Introduction... 3 2. Installation des modules... 4 3. Configuration des modules... 5 3.1. Gestion des

Plus en détail

LOGO 2010-2011. Encadré par : Réalisé par : Royaume du MAROC Université Abdelmalek Essaadi Ecole Nationale de Commerce et de Gestion Tanger-

LOGO 2010-2011. Encadré par : Réalisé par : Royaume du MAROC Université Abdelmalek Essaadi Ecole Nationale de Commerce et de Gestion Tanger- Royaume du MAROC Université Abdelmalek Essaadi Ecole Nationale de Commerce et de Gestion Tanger- Master Spécialisé Logistique et Transport Exposé : Echange de données informatisé LOGO 2010-2011 Encadré

Plus en détail

panorama des e - services Orange Wholesale France

panorama des e - services Orange Wholesale France panorama des e - services préparation des commandes gestion des commandes cotations commandes e - pricer pré - qualification des commandes SETIAR éligibilité FCI ( frontal commande intégré ) Web opérateurs

Plus en détail

SIMPLIFIEZ-VOUS LE FAX GRÂCE AU CLOUD

SIMPLIFIEZ-VOUS LE FAX GRÂCE AU CLOUD SIMPLIFIEZ-VOUS LE FAX GRÂCE AU CLOUD FAXBIS EST UN SERVICE VOUS PERMETTANT DE CONSERVER VOS NUMÉROS POUR ENVOYER ET RECEVOIR VOS FAX, SANS LIGNE TÉLÉPHONIQUE, SANS CARTE FAX, SANS INSTALLATION DE SERVEUR

Plus en détail