IMAFA O5 LOGO2 PARTIE I

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IMAFA O5 LOGO2 PARTIE I"

Transcription

1 IMAFA O5 LOGO2 PARTIE I BASES DE DONNEES RELATIONNELLES POUR LE WEB SI 5 MAM5 - MS IFI -MS IMAFA Anne-Marie Hugues, Philippe Salvan

2 Sera complétée par SI5 - IFI: bases de données orientées objets IMAFA: informatique distribuée (xml ;.net) Evaluation: Partie 1: sur Tds et projet réalisé en trinôme compte pour 50% de la note du module Partie 2 : examen sur table individuels et TPS en binômes -- 2

3 Objectifs de la première partie Connaissances: Savoir faire: Comprendre Concevoir la nécessité de gérer la persistance des données. Juger des bases de données relationnelles efficaces (normalisées). de l'adéquation d'un outil de modélisation. Utiliser ORM et UML. Evaluer la pertinence de la localisation des traitements des données sur architectures réparties (client/serveur et multi tier ). Resin, Postgres Programmer SQL(SGBD), Java (JSP, JDBC, EJB) -- 3

4 Agenda partie 1 Cours 5/10 : Conception de bases de données relationnelles ORM (Object Role Modeling), AMH 12/10: Philippe Salvan Mapping objet /relationnel 26/10: Philippe Salvan Transactions et concurrence d'accès aux données 2/11:Philippe Salvan EJB Mise en œuvre sur mini-projet avec Postgresql, resin et IHM web 4 séances de TD 19/10 : TD conception 4h 26/10 : td- 2h remise d'un rapport de conception de la bd au début du cours (0.25%) - Td création de la BD Sous Postgres, 2/11 : td interrogation de la bd 9/11 : maquettage 16/11 et 24/11 : TD 4h codage mini projet -- 4

5 Partie I : Conception de bases de données relationnelles Introduction Conception de systèmes d information Outils de modélisation : MERISE, UML Dépendances fonctionnelles, Formes normales

6 Systèmes d information définition et critères de qualité Données de l Application Données métiers Données de l environnement Acteur envoyant des événements informations SI Entreprise Environnement Programmes et Bases de données Informations véhiculées par messages permettant la prise de décision Pertinence; Efficacité; Robustesse; Evolutivité; Automatisme acteur -- 6

7 Systèmes d'information Fonctions?? exemples Fournir l information pertinente de manière transparente mémoriser; retrouver ; déduire mettre à jour ; gérer protéger l'intégrité Système de paye, reporting de stock,... =Systèmes de gestion Applications bancaire, centrale d achat, billetterie,... = Systèmes transactionnels Bibliothèque, partage de code source,... = Système de documentation Refléter l organisation (droit d accès,... ) Supporter l évolution du système (extensibilité) Pages jaunes, Pages blanches, entreprise = Système d annuaire -- 7

8 Systèmes d'information une histoire de tiers Modèle 1 Tiers (Mainframe) Approche centralisée Manipulation physique des systèmes Modèle 2 Tiers (Client / Serveur) Le serveur gère la BD Le client doit traiter l information cf.tp1 Modèle 3 ou n Tiers (Serveur d application) Un serveur gère la BD Un (autre?) serveur gère le traitement Le client s occupe de l interaction cf.tp2 -- 8

9 Systèmes d'information une petite histoire SI Gestion : Depuis années Années 80: modèle relationnel, répartition des données Début 90s: rationalisation de la gestion, mode client serveur : ERP Depuis 95: vers le e-business, interopérabilité Groupware (lotus notes); Gestion Electronique de Documents Supply chain (logistique) ; Gestion du workflow Gestion de la relation client (CRM) SI Décision Depuis 95: tirer profit des données accumulées Analyser de grandes masses de données, agréger Datawarehouse, datamining : BD + analyse de données (stats) Domotique, immotique : SI Temps réel Knowledge management : Bases de données +Intelligence Artificielle -- 9

10 Systèmes d'information Cloud computing Les SI perçus comme un service les utilisateurs n'ont plus besoin de savoir comment ça marche Agilité, fiabilité, Performance garantie APIs Indépendant de la localisation (web) Coûts en baisse, partage Scalabilité Maintenance facilitée V /10/11 BD Relationnelles

11 Les composants du SI Individus T e ch n o lo g ie O rg a nisa tio n e t adm inistratio n -- 11

12 Les phases du SI - cycle de vie Définition Recueil des besoins : (cahier des charges, scénarios) Conception univers du discours Modèle de données Architecture logicielle Persistance? Interfaces Exploitation Qualification Déploiement, diffusion Gestion réseaux Support, évolutions Construction itérative Conception réfléchie; viser les qualités sus-mentionnées Production Codage Choix des supports physiques Définition des droits d'accès Validation Alimentation du SI -- 12

13 Cas les plubo L'entreprise LESPLUBO est spécialisée dans la confection et la vente de vêtements HOMME, FEMME, ENFANT. Son siège est localisé à Nice. On y trouve la direction générale, les locaux administratifs, des ateliers de découpe et d'assemblage de vêtements. La vente des vêtements se fait à travers un réseau de 500 boutiques localisées en France, ne proposant que des produits de la marque. La marque LESPLUBO sort 6 collections Femme, 2 collections Homme,2 collections Enfants par an. Chaque collection comprend 25 modèles au maximum, chacun dans 5 tailles différentes. Chaque modèle est proposé dans 5 couleurs différentes pour les collections Femme et 2 couleurs différentes dans les collections Homme et Enfant. L'entreprise dispose d un réseau Intranet reliant le siège aux boutiques et souhaite en profiter pour automatiser le processus de réapprovisionnement des articles vendus. On désire également, gérer l'activité des vendeurs intra et inter-boutiques et fidéliser les clients. L'activité des vendeurs et des clients sera étudiée à la fois en terme de volume et de chiffre d'affaires -- 13

14 Cas les plubo: Règles (métiers) de réassortiment du stock Les boutiques fonctionnent en mode push, c est à dire qu elles sont réapprovisionnées automatiquement en fonction de leurs ventes selon une politique définie par le siège et non pas selon des commandes dont elles auraient le libre choix. Démarrage d une collection Les boutiques sont classifiées en 5 catégories selon le niveau des ventes réalisées pendant les 2 dernières années. Cette classification est prise en compte pour déterminer le nombre d'articles à livrer au démarrage de toute nouvelle collection Homme, Femme, Enfant. Au démarrage de chaque collection, une boutique reçoit le même nombre d'articles pour chacune des couleurs retenues pour chaque collection. Le nombre d'articles pour les tailles 2, 3, 4 est le triple de celui pour les tailles 1 et 5. Réassortiment Plutôt que de se placer dans une logique simpliste de remplacement de chaque article vendu-, l'entreprise LESPLUBO veut exploiter le cycle de vie d'une collection pour que chaque boutique dispose d'un stock suffisant pour ne pas manquer une vente et ne pas créer un stock excessif préjudiciable à de bons ratios financiers. Soit D la durée d une collection exprimée en semaines. Le cycle de vie d'une collection est défini dans le schéma suivant: Phase 1, démarrage,2 semaines : un article vendu est renouvelé par un article Phase 2,croissance(D-2 semaines) / 3 : un article vendu est renouvelé par deux articles Phase 3,maturité(D-2 semaines) / 3 : un article vendu est renouvelé par un article Phase 4 déclin (D-2 semaines) / 3 : deux articles vendus renouvelés par un article -- 14

15 Univers du discours :processus Identifier les acteurs Qui utilise? Qui renseigne? Identifier les scénarios (TOUS) Règles, procédures métiers ex : règle de réapprovisionnement automatique Contraintes ex : un vendeur ne travaille que dans une seule boutique Qualité de service Temps de réponse, espace, logiciels imposés, authentification -- 15

16 Univers du discours :Données Echantillon de données (cas de données) étiquette produit annuaire téléphonique des boutiques Listing du personnel Chèques/cartes bleues/tickets de caisse clients Résultats attendus, informations liste des meilleurs vendeurs facture Objets métiers concrets ou abstraits, ex : article, client ensembles d objets similaires Entités, classes -- 16

17 Besoins de Modélisation différents niveaux Niveau conceptuel : Définir et décrire les besoins Niveau Logique : formaliser les besoins Niveau physique : implémenter la formalisation -- 17

18 Modélisation de SI: niveau conceptuel caractéristiques communes Description des traitements à réaliser : Approche fonctionnelle; objets contrôle; flots de données MERISE (France) 1980: profondément installé : MCT MOT ; MCC UML : cas d'utilisation; diagrammes d'activités Description de la dynamique; communication, comportement; UML : Diagrammes Etats- transition ; diagrammes de séquence Description de la structure du système: objets métiers ; données persistantes ; contraintes MERISE UML MCD Diagrammes de classes; diagrammes de composants; -- 18

19 MERISE Méthode de modélisation des SI franco français (80) très liée à l approche BD relationnelles et modèle entités - relations s appuie sur cycle de décision (schéma directeur) cycle d abstraction (conceptuel/logique/physique) cycle de vie (va jusqu'au déploiement) renforce la séparation données - traitements bien installée (surtout pour l'aspect données) en voie d être remplacée par UML? -- 19

20 arrivee client formulaire formulaire rempli rejet litige rejet interdit bancaire lettre chéquier remise formulaire analyse client connu KO connu OK inconnu client connu (2) dechargement batch analyse interdits bancaires KO 1 ou 2 ouverture OK ouverture compte demande chéquier édition lettre demande chéquier liste inconnus édition chéquier client ok (1) comptes liste inconnus retours Conception de SI : MERISE axe traitements : MCC,MCT, MOT renseignements guichet client rejet ou acceptation informations comptes clients demande infos ouverture cpte tâche L Univers du discours Analyse fonctionnelle chéquier et lettre ouverture demande d'informations clients Banque de France Service Informatique réponses MCC Raffiner Période client guichet service info bdf Type t Manuel arrivée client (1) guichet libre (2) t t le soir t +1 le matin Interactif Temps différé Automatique Automatique Exec support Réalisation rejet manuel 1 et 2 vérifier conditions clients PROCESSUS OUVERTURE DE COMPTE vérifier 500F(a) vérifier majeur (b) vérifier aval(c) conditions initiales pas vérifiées a et(b ou c) cond initiales satisfaites vérifier comptes vérifier client banque vérifier comptes clients nouveau client connu KO client connu OK client inconnu client hebdomadaire MOT Temps différé Deploiement CLIENT CLE CLIENT PRENOM CLIENT NOM CLIENT ADRESSE CLIENT MONTANT ANNUEL EN COURS MONTANT ANNUELPRECEDENT COLLECTION CLE COLLECTION ANNEE COLLECTION GENRE DATE DEBUT DUREE VENTES NUMERO_FACTURE ECLE_CLIEN TNUMERO_BOUTIQU ENUMERO_VENDEU RDATE_FACTURE MONTANT_FACTUR E CONCERNE NUMERO_FACTURE R CLE_ARTICLE QUANTITE ARTICLE CLE_ARTICLE CLE COLLECTION NUMERO ARTICLE TAILLE ARTICLE COULEUR ARTICLE PRIX VENDEUR NUMERO_VENDEU RNOM_VENDEU RPRENOM_VENDEU RNB_ARTICLES_VENDU SCA_REALISE BOUTIQUE NUMERO_BOUTIQU EADRESSE_BOUTIQU ECATEGORIE_BOUTIQU ECA_ENCOURS CA_MOINS1 CA_MOINS2 LIVRER CLE_ARTICLE NUMERO_BOUTIQUE NOMBRE DATE_LIVRAISON vérifier banque de france chéquier interdit bancaire rejet Banque lettre compte ouvert déjà client (1) 1 et 2 ouverture de compte créer nouveau compte demander chéquier éditer lettre demande chéquier émission chéquiers OK BDF (2) OK KO

21 Modèle Conceptuel de Communication MERISE renseignements guichet client rejet ou acceptation informations comptes clients demande infos ouverture cpte chéquier et lettre ouverture Service Informatique demande d'informations clients réponses Banque de France -- 21

22 Modèle Conceptuel des Traitements MERISE arrivée client (1) guichet libre (2) 1 et 2 vérifier 500F(a) vérifier majeur (b) vérifier aval(c) vérifier conditions clients conditions initiales pas vérifiées a et(b ou c) PROCESSUS OUVERTURE DE COMPTE cond initiales satisfaites rejet manuel vérifier client banque vérifier comptes clients vérifier comptes client connu KO client connu OK client inconnu nouveau client déjà client (1) vérifier banque de france rejet Banque 1 et 2 ouverture de compte créer nouveau compte demander chéquier éditer lettre OK BDF (2) OK KO lettre demande chéquier compte ouvert émission chéquiers chéquier interdit bancaire -- 22

23 re je t m a n u e l re je t B a n q u e le t t r e co m p t e o u ve r t ch é q u ie r a r r iv é e cl i e n t (1 ) vé r ifie r F ( a ) vérifie r m ajeu r ( b ) vérifie r ava l( c ) 1 e t 2 v é ri f i e r co n d itio n s cl i e n t s g u ic h e t lib r e (2 ) c o n d i t i o n s in it i a le s p a s vé rifié e s a et( b o u c ) vé r ifie r cli e n t b a n q u e vé r ifie r co m p t e s clie n t s v é r ifi e r co m p t e s clie n t co n n u KO clie n t co n n u O K clie n t in c o n n u d é jà cl i e n t (1 ) co n d in it ia l e s s a t i sf a it e s 1 e t 2 o u v e rt u r e d e co m p t e cr é e r n o u v e a u co m p t e d e m a n d e r ch é q u ie r édite r le ttre d e m a n d e c h é q u ie r é m is s io n c h é q u ie r s P RO CES S U S O UV ERT UR E DE C O M PT E O K B D F (2 ) vé r ifie r b a n q u e d e f r a n c e O K n o u v e a u cl i e n t K O in te rd it b a n c a ir e Conception de SI :MERISE structure,données, objets métiers L univers du discours Analyse des domaines Collection femme Costume homme taille 5 client Vendeur de la boutique Dictionnaire des données dépendances fonctionnelles Conception Exec support modèle logique Access, CLIENT CLE CLIENT PRENOM CLIENT NOM CLIENT ADRESSE CLIENT MONTANT ANNUEL EN COURS MONTANT ANNUEL PRECEDENT COLLECTION CLE COLLECTION ANNEE COLLECTION GENRE DATE DEBUT DUREE VENTES NUMERO_FACTURE ECLE_CLIEN TNUMERO_BOUTIQU ENUMERO_VENDEU RDATE_FACTURE MONTANT_FACTUR E CONCERNE NUMERO_FACTURE R CLE_ARTICLE QUANTITE ARTICLE CLE_ARTICLE CLE COLLECTION NUMERO ARTICLE TAILLE ARTICLE COULEUR ARTICLE PRIX VENDEUR NUMERO_VENDEU RNOM_VENDEU RPRENOM_VENDEU RNB_ARTICLES_VENDU SCA_REALISE BOUTIQUE NUMERO_BOUTIQU EADRESSE_BOUTIQU ECATEGORIE_BOUTIQU ECA_ENCOURS CA_MOINS1 CA_MOINS2 LIVRER CLE_ARTICLE NUMERO_BOUTIQUE NOMBRE DATE_LIVRAISON client clé client prénom client tel client nom client prénom client adresse client montant annuel en cours montant annuel précédent collection clé collection année collection numéro collection genre date début durée 1,n faire partie 1,n 1,1 MCD Merise acheter 1,1 concerner quantité 1,n 0,n article clé article numéro article taille article couleur article prix 1,1 ventes numéro facture date facture montant facture réaliser 1,n 1,1 0,n se situer livrer vendeur numéro vendeur nom vendeur prénom vendeur nb articles vendus CA réalisé 0,n nombre date livraison boutique numéro boutique adresse boutique catégorie boutique CA encours CA moins1 CA moins2 1,n -- 23

24 Modèle Conceptuel des Données MERISE client clé client prénom client tel client nom client prénom client adresse client montant annuel en cours montant annuel précédent 1,n MCD Merise acheter réaliser 0,n vendeur numéro vendeur nom vendeur prénom vendeur nb articles vendus CA réalisé collection clé collection année collection numéro collection genre date début durée 1,n faire partie 1,1 0,n 1,1 1,n concerner quantité article clé article numéro article taille article couleur article prix 1,1 ventes numéro facture date facture montant facture 1,n 1,1 se situer livrer 0,n nombre date livraison boutique numéro boutique adresse boutique catégorie boutique CA encours CA moins1 CA moins2 1,n -- 24

25 Modèle Logique CLIENT CLE CLIENT PRENOM CLIENT NOM CLIENT ADRESSE CLIENT MONTANT ANNUEL EN COURS MONTANT ANNUELPRECEDENT COLLECTION CLE COLLECTION ANNEE COLLECTION GENRE DATE DEBUT DUREE VENTES NUMERO_FACTURE ECLE_CLIEN TNUMERO_BOUTIQU ENUMERO_VENDEU RDATE_FACTURE MONTANT_FACTUR E CONCERNE R NUMERO_FACTURE CLE_ARTICLE QUANTITE VENDEUR NUMERO_VENDEU RNOM_VENDEU RPRENOM_VENDEU RNB_ARTICLES_VENDU SCA_REALISE BOUTIQUE NUMERO_BOUTIQU EADRESSE_BOUTIQU ECATEGORIE_BOUTIQU ECA_ENCOURS CA_MOINS1 CA_MOINS2 ARTICLE CLE_ARTICLE CLE COLLECTION NUMERO ARTICLE TAILLE ARTICLE COULEUR ARTICLE PRIX LIVRER CLE_ARTICLE NUMERO_BOUTIQUE NOMBRE DATE_LIVRAISON -- 25

26 Modèle Organisationnel des Traitements MERISE Période client guichet service info bdf Type arrivee client t remise formulaire Manuel formulaire t formulaire rempli analyse client Interactif connu KO connu OK inconnu rejet litige client connu (2) liste inconnus t le soir dechargement batch Temps diffé liste inconnus t +1 le matin analyse interdits bancaires retours KO OK Automatiqu rejet interdit bancaire client ok (1) lettre 1 ou 2 ouverture ouverture compte demande chéquier édition lettre Automatiqu demande chéquier comptes hebdomadaire chéquier édition chéquier Temps diffé -- 26

27 Conception de SI en UML : modélisation des traitements commander Cas d utilisation tâche L Univers du discours Analyse fonctionnelle livrer fabriquer Raffiner Simulation stop Conception Banking Screen : John Doe : AccountApplet Consumer 1: init( ) 2: enter name, password User : UserServant Account : BankAccountServant 3: ok_action 4: checkaccount(string, String) State 1 Event 1 State2 5: getfullname( ) 6: getaccount(string) 7: AcctNumber( ) Event2 8: Type( ) 9: Balance( ) diagramme états transitions; diagramme de sequence; -- 27

28 Conception de SI en UML : structure,données,objets métiers Collection femme L univers du discours Analyse des domaines Costume homme Van taille 5 Vendeur de la boutique Objets métiers; contraintes; (OCL) Conception Exec support stop State 1 Event 1 State2 Event2 collection Code Realisation Deploiement Homme Femme Enfant diagramme de composants Diagramme de classes, -- 28

29 Conception de SI : analyse conceptuelle des données L univers du discours Analyse des domaines df 1 = N0coll,type Date début coll df 2 = NoVendeur,N0Boutique MtTotal Code Dépendances fonctionnelles La recherche des dépendances fonctionnelles permet de normaliser la base de données -- 29

30 Données persistantes, Schéma relationnel Normalisation par synthèse avec MERISE (ou UML), Etablir le dictionnaire des données Etablir l'ensemble des dépendances fonctionnelles sous forme d'une couverture canonique. En déduire les entités et leurs attributs (tables) Pour chaque dépendance X A, on crée une table par projection sur les attributs XA où X est la clé les relations entre entités (clés étrangères) Exprimer les contraintes non fonctionnelles dans un fichier texte Vérifier que la base est en 3NF (ou BCNF) -- 30

31 Dictionnaire des données, cas lesplubo Année collection sur 4 chiffres No de collection sur 1 chiffre (1à 6) Genre de la collection: une lettre (H, F, E) No du modèle dans la collection 2 chiffres No de la taille sur un chiffre (1 à 5) Référence de la couleur : chiffre de 1à 3 Nom de la boutique et l'adresse de livraison La taille de l'article La catégorie de la boutique Le niveau de ventes réalisé par une boutique Identification du vendeur (nom, prénom, date naissance et/ou no vendeur) identification de la boutique (numéro de boutique et adresse) où a lieu la vente nombre d'articles vendus et prix de vente de chaque article pour pouvoir calculer le montant de la vente Identification client : Nom, Prénom, Adresse du client, et/ ou numéro client (n carte fidélité) Le volume (en francs) des achats de chaque client Quelques contraintes on suppose qu'un vendeur ne travaille que dans une seule boutique à la fois les règles de réapprovisionnement définies dans l'énoncé une vente n'est réalisée que par un seul vendeur et concerne un seul client -- 31

32 Dépendance fonctionnelle : Définition formelle Soient r une instance de la relation R, X et Y deux sous-ensembles d'attributs de R. On dit que r satisfait la dépendance fonctionnelle XY et l'on note r XY ssi. t 1 r t 2 r (t 1.X = t 2.X t 1.Y = t 2.Y ). Si r satisfait plusieurs dépendances fonctionnelles, df 1, df 2,..., on note alors : r df 1, df 2, La contrainte X est toujours satisfaite. La contrainte X signifie que la projection de la relation r sur X est constante -- 32

33 Inférences de dépendances fonctionnelles; couverture Eliminer la redondance. Représenter ces dépendances sous une forme minimale. établir une couverture canonique de dépendances fonctionnelles se doter d'un outil de "déduction" de dépendances. Réflexivité XX Augmentation XY XZY Additivité XY, XZ XYZ Projectivité XYZ XY Transitivité XY, YZ XZ Pseudo-transitivité XY, YZW XZW -- 33

34 Exemple : le cas lesplubo Quelques dépendances vérifiées par les données df 1 = Année,NoColl,Genre,NoModèle,Taille,Couleur Stock, PrixVente df 2 = NumBoutique AdresseBoutique df 3 = Numvendeur Numboutique, Montant autres dépendances "déduites" (redondantes ). exemple : df4 = Numvendeur Adresseboutique df 1 = Année,NoColl,Genre,NoModèle,Taille,CouleurStock -- 34

35 Formes Normales. Simplifier (?) les relations d'un schéma les rendre "indépendantes". Faciliter la compréhension, Eliminer les redondances, Améliorer les aspects incrémentaux la distribution en des sites répartis. 1ère forme normale : valeurs des attributs atomiques 2ème forme normale: aucun attribut non clé ne dépend fonctionnellement d une sous clé 3ème forme normale: aucun attribut ne dépend fonctionnellement d un attribut non clé Boyce Codd NF chacun des attributs ne dépend fonctionnellement que des clés pas toujours possible de décomposer une relation en un schéma équivalent composé de relations en BCNF -- 35

36 Normalisation par synthèse Exemple Quelques dépendances vérifiées par les données df 1 = Année,NoColl,Genre,NoModèle,Taille,Couleur Stock, PrixVente df 2 = NumBoutique AdresseBoutique df 3 = Numvendeur Numboutique, Montant Relations déduites Article(Année,Nocoll,Genre,Nomodèle,Taille,Couleur,Stock, PrixVente) Boutique (Numboutique, Nomboutique, AdresseBoutique) Vendeur (NumVendeur, NumBoutique, Montant, Volume) -- 36

37 Normalisation par synthèse Exemple Dépendances minimales NomProf Dept Dept Immeuble NoCours, NoElève Inscription Immeuble Adresse NoCours NomProf, Libéllé NoElève NomElève, Cursus Schéma Cours (NoCours, NomProf, Libéllé) Profs (NomProf, Dept) Département (Dept, Immeuble) Contraintes Un professeur est responsable de 3 cours au plus Un élève est inscrit dans 10 cours au plus et 5 cours au moins Batiments(Immeuble Adresse) Inscription NoCours, NoElève) Élèves (NoElève NomElève, Cursus) -- 37

38 Normalisation par décomposition sur modèle de BD déjà réalisé Exemple Schéma1 pas 2NF Représentant( Nom, Entreprise, Adresse) Entreprise Adresse pas en 2ème forme normale redondances, le même couple (Entreprise_x, Adresse_y) va apparaître autant de fois que Entreprise X apparaîtra. Schéma2, en 2NF Représente( Nom, Entreprise) Localisé( Entreprise, Adresse) où Représente= π Nom, Entreprise (Représentant) Localisé= π Entreprise Adresse (Représentant) La table originale Représentant peut alors être retrouvée par la formule Représentant = Représente Localisé Pour ne pas perdre d'informations il faut : pouvoir reconstruire la table initiale par jointure pouvoir reconstituer les contraintes initiales portant sur cette table

39 Normalisation par décomposition Exemple2 Schéma1 non 3NF local(prof, Dept, Immeuble) avec Prof Dept Prof Immeuble Dept Immeuble n'est pas en 3NF, puisque Prof est la seule clé et que (3) est une dépendance concernant des attributs nonclés. Pour normaliser, il suffit de remplacer local par les deux relations obtenues par projection : Profs (Prof, Dept) Departement(Dept, Immeuble). La table originale local est la jointure de ces deux tables. Couverture non minimale -- 39

40 Conclusion Etude des dépendances fonctionnelles formelle, peu intuitive peu éloquente pour non matheux, loin du langage naturel possibilité de dérivation d un schéma normalisé si couverture canonique ne suffit pas à tout exprimer Introduction d une méthode d analyse ORM : Object Role Modeling plus intuitive, plus expressive fournissant méthode de dérivation automatique -- 40

41 Modélisation des SI: modélisation des données avec ORM La méthode ORM (Object Role Modeling intervient en amont du modèle conceptuel de données de MERISE ou du diagramme de classes UML permet de traduire directement dans un formalisme approprié la notion de rôle et d'objets présents dans l'univers du discours ou encore dans les scénarios UML ainsi que les contraintes s'appliquant sur ceux ci. La méthode ORM s'applique essentiellement à la modélisation de données persistantes

42 Conception de SI : Analyse des données avec ORM L univers du discours Analyse des domaines Objets, rôles, faits élémentaires Conception CLIENT CLE CLIENT PRENOM CLIENT NOM CLIENT ADRESSE CLIENT MONTANT ANNUEL EN COURS MONTANT ANNUELPRECEDENT VENDEUR NUMERO_VENDEU RNOM_VENDEU RPRENOM_VENDEU RNB_ARTICLES_VENDU SCA_REALISE COLLECTION CLE COLLECTION ANNEE COLLECTION GENRE DATE DEBUT DUREE VENTES NUMERO_FACTURE ECLE_CLIEN TNUMERO_BOUTIQU ENUMERO_VENDEU RDATE_FACTURE MONTANT_FACTUR E CONCERNE R NUMERO_FACTURE CLE_ARTICLE QUANTITE Code BOUTIQUE NUMERO_BOUTIQU EADRESSE_BOUTIQU ECATEGORIE_BOUTIQU ECA_ENCOURS CA_MOINS1 CA_MOINS2 Collection Homme Femme Enfant ARTICLE CLE_ARTICLE CLE COLLECTION NUMERO ARTICLE TAILLE ARTICLE COULEUR ARTICLE PRIX LIVRER CLE_ARTICLE NUMERO_BOUTIQUE NOMBRE DATE_LIVRAISON -- 42

43 Analyse des données avec ORM (et UML) à l'aide d'un exemple Cas d utilisation et Faits élémentaires Prédicats; rôles Contraintes Sous typage

44 Etude de cas: réservation voyages web On se propose de réaliser un logiciel de réservations d'hôtels et d'avions à destination d'un usager du web. On prévoit plus tard d intégrer les réservations de voitures. Carte de fidélisation : tout usager peut adhérer à un programme de fidélisation lui ouvrant un compte personnel comportant ses informations personnelles, ses dossiers en cours, les points accumulés. Il reçoit un numéro de carte et un mot de passe

45 logiciel de réservation web Réservation : Un usager devra pouvoir parcourir la liste des possibilités en fonction de sa destination, de la qualité de service souhaitée (nombre d'étoiles d'un hôtel, option non-fumeur, classe affaire en avion, option menu végétarien...). Les possibilités affichées devront tenir compte des disponibilités en temps réel. Il doit pouvoir réserver pour une ou plusieurs personnes, avec des tarifs spéciaux le week-end, ainsi que pour les juniors (moins de 25 ans) et les seniors (plus de 60 ans). La réservation est soumise à vérification comptable. Plusieurs types de paiements sont possibles : carte bancaire, chèque, virement, ou points obtenus par fidélisation. Il devra recevoir par fax ou mail une confirmation de sa réservation récapitulant tous les services obtenus, avec un détail de ses points de fidélisation acquis, et un numéro de dossier lui permettant d'effectuer des modifications par la suite

46 logiciel de réservation web Consultation et modification du dossier : L'usager devra pouvoir consulter la liste de ses réservations en cours en donnant son numéro de dossier. Toute annulation implique le paiement des frais de dossier pour une somme dépendant de la distance à l'échéance (plus de 30 jours, 15 jours, 8 jours, no-show). Un no-show est un passager qui ne se présente pas avant l'heure de réservation (hôtel ou avion). Toute modification entraîne également des coûts forfaitaires. Il faut également générer un récapitulatif comptable de ces coûts. Administration : On réalisera une interface simple à destination des hôteliers et compagnies aériennes permettant de modifier les disponibilités en fonction d'aléas et récapitulant les réservations sur plusieurs critères de tris (par jour, semaine, mois, par catégorie, par type de clients)

47 Etape1 : Univers du discours Recenser les cas d utilisation du problème Acteurs Scénarios Recenser pour chaque cas les données utilisées modifiées et produites -> dictionnaire des données Identifier leur structure, si possible étudier la structure des fichiers, états existants ORM fournit un cadre pour l'analyse des données : "cas d'utilisation pour les données" -- 47

48 Etape1 : Univers du discours Recenser les cas d utilisation Acteurs : toute personne ou système interagissant avec le produit Internaute, usager, client, gestionnaires, système comptable Un acteur primaire est celui qui impulse le cas d'utilisation Pour chaque acteur décrire brièvement ce qu'il attend/produit du système, on identifie les cas d'utilisation de plus haut niveau qui seront décomposés par la suite Réserver, consulter, gérer -- 48

49 Cas d'utilisation de plus haut niveau Client Internaute Gérer Session Internaute Système comptable Client fidélisé Gérer Suivi Résa Administrateur site de réservation Gestionnaire Fidélité Gérer Fidélité Gérer Hotels Gestionnaire Hotels Gérer Vols Gestionnaire Vols -- 49

50 Etape1 : Univers du discours CU Gérer Session Internaute : Scénario informel L'internaute peut réserver sur le site web des vols secs ou des nuits d'hôtels pour un ou plusieurs voyageurs, à partir de critères de choix. Pour ce faire il doit obligatoirement s'identifier et donner ses moyens de paiement. Le système lui renvoie un numéro de réservation et mémorise sa commande. L'internaute peut vouloir modifier une réservation faite précédemment ou l'annuler. L'internaute peut s'abonner à programme de fidélisation et bénéficier d'avantages particuliers

51 Etape1 : Univers du discours CU Gérer Session Internaute : Décomposition en sous cas d'utilisation Gérer Session Internaute <<include>> <<include>> Consulter Réservation <<include>> Gérer Fidélité Réserver -- 51

52 Etape1 : Univers du discours CU Réserver : Scénario informel L'internaute choisit de consulter les horaires et disponibilités de vols secs, ou de nuits d'hôtels. Le système indique les réponses à sa requête sous forme de liste de résultats. L'internaute peut visualiser les informations propres à chaque objet de la liste et réserver pour un ou plusieurs voyageurs. Cette réservation est mise dans un panier d'achats. L'internaute peut ensuite réserver autre chose, qui s'ajoutera à son panier d'achats. Quand il a fini, il valide son panier d'achats et il doit alors obligatoirement s'identifier et donner ses moyens de paiement pour que sa commande devienne effective. Le système comptable valide la commande.le système renvoie un numéro de dossier contenant toutes les réservations du client et mémorise sa commande

53 Etape1 : Univers du discours CU Réserver : Décomposition en sous cas d'utilisation Réserver <<include>> <<include>> <<include>> <<include>> Réserver Avion Réserver Hotel Payer Enregistrer/Modifie -- 53

54 Etape1 : Univers du discours CU Payer : Décomposition en sous cas d'utilisation Payer Payer par chèque Payer par Virement Payer par points Payer par CB -- 54

55 Etape1 : Univers du discours CU Gérer Session Internaute, vue globale Gérer Session Internaute <<include>> <<include>> <<include>> Gérer Fidélité Consulter Réservation Réserver <<include>> <<include>> Consulter par client Consulter par no de dossier <<include>> <<include>> <<include>> <<include>> <<include>> Réserver Avion Réserver Hotel Payer Consulter Fidélité Enregistrer/Modifier Infosclient Payer par points Payer par chèque Payer par CB Payer par Virem -- 55

56 Cas d'utilisation Gérer Suivi Réservations Ce use case sert de "back office" au use case "gérer session internaute. Il envoie les mails ou fax au client pour confirmer les réservations. Il confirme les réservations lors des réceptions de chèque par l'administrateur du site de réservation. Il relance les clients n'ayant pas envoyé de chèque une semaine après leur réservation prévenant que celle ci est devenue caduque. Il rembourse les clients en cas d'annulation, déduction faite des frais de dossiers en liaison avec les services comptables

57 Cas d'utilisation Gérer Suivi Fidélité Ce use case élabore les cartes de fidélité et les envoie au client. Ce use case permet également au gestionnaire de fidélisation de décider des promotions, de faire des statistiques, d'établir les tarifs en nombre de points fidélité, de décider des nombres de points de fidélité attribués pour chaque achat

58 Cas d'utilisation Gérer Hôtels, Gérer vols Gérer hôtels Ce use case permet au gestionnaire hôtels de définir ses disponibilités, de modifier ses tarifs.., d'obtenir des statistiques... Gérer vols Ce use case permet aux compagnies aériennes d'actualiser leurs plans de vols, leurs tarifs, leurs promos.. Gérer parc automobile Sera traité ultérieurement -- 58

59 Etape1 : Univers du discours Etablir le dictionnaire des données Comment? Recenser les données nécessaires/produites en relisant/écrivant tous les scénarios associés à chaque cas d'utilisation Identifier les données existantes déjà formalisées Tables, fichiers, documents, annuaires, répertoires -- 59

60 Etape 1: Recenser les données nécessaires/produites en relisant les scénarios; ex: CU Réserver Hôtel Scénario typique L'internaute recherche un hôtel en entrant des critères de choix, le système retourne une liste hôtels correspondants L'internaute prépare sa réservation en donnant le nombre de nuits et le nombre de voyageurs, le système retourne le prix à payer et propose à l'internaute de valider L'internaute valide sa réservation qui est ajoutée au panier d'achats et notifiée au gestionnaire d'hôtels. DONNEES en ENTREE : Hôtels et critères de choix, nb nuits, voyageurs DONNEES en SORTIE: Réservation hôtels, Panier d'achat, Hôtels <<include>> Rechercher un Hotel Réserver Hotel <<include>> <<include>> ValiderReservationHotel Préparer Réservation Hotel -- 60

61 Etape1 : Identifier les données existantes déjà formalisées Exemple : table des vols des compagnies adhérentes NoVol Jour HDepart HArrivée VilleDépart Ville Arrivée Places Totales AF310 Q 9h30 10h45 Nice Paris 150 AF510 L 10h00 14h Nice NewYork 300 Chaque vol a un tarif différent en fonction du jour et du pays de départ. Le tarif varie en fonction de la catégorie du passager. Chaque vol est accessible a certaines classes de voyageurs Une catégorie de passager peut accéder à certaines classes -- 61

62 Etape1 : Univers du discours Etablir le dictionnaire des données persistantes Recenser les données nécessaires/produites en relisant tous les scénarios Panier d'achats, Liste résultat, commande, dossier, réservation d'hôtel, réservation de vol, identification client, identification passager, carte fidélité. Identifier les données existantes déjà formalisées Horaires des vols (table existant dans chaque compagnie) et places disponibles dans chaque classe Planning des chambres avec leur type Catégorie passager permettant de bénéficier de tarifs réduits Tarification hôtels en fonction de la période Tarification vol

63 Etape1 : Univers du discours Etablir la structure des données Comment modéliser les liens entre les données? UML : classes et associations Modèle relationnel: tables et clés étrangères ORM: pas de structure a priori, organisation grâce aux faits élémentaires -- 63

64 UML : classes et associations Remarque: il vaudrait mieux associer le tarif de base à un trajet Vol NoVol Date HeureDepart HeureArrivee VilleDepart VilleArrivee PlacesDisponibles Statut Tarif PrixenF Prixen$ Prixen Possibilité de définir ici les opérations s'appliquant sur Vol -- 64

65 Schéma Relationnel : Tables et clés étrangères Vol PK PK NoVol date Heure Depart Heure arrivée VilleDépart Ville Arrivée PlacesDisponibles Statut Tarif FK Tarif PK NoTarif -- 65

66 ORM : notation orientée par les faits élémentaires ORM UML Entité relation Entité classe métier Entité type d'objet Valeur Type de données Type * Attribut Attribut relation unaire ** ** Relation binaire (et plus) Association rel. bin.seule Objets imbriqués Association class Co-reference Association qualifiée. * relation type ** attribut booléen incomplètement couvert -- 66

67 Etape 1 : ORM lister les faits élémentaires NICE N0 AF310 Langage naturel Le vol ayant pour no AF310 décolle de Nice à 9h30 Le vol ayant pour no AF310 est complet Assertion Un objet a une propriété ou un rôle Un ou plusieurs objets dans une relation Le fait ne peut être éclaté en faits plus simples sur même objet sans perte d'information Pas de regroupement en structure -- 67

68 Quelques faits élémentaires Un dossier de réservation peut regrouper plusieurs réservations (avion ou hôtel) Un dossier de réservation concerne un client (fidélisé ou pas) Un client possède un nom, un prénom, une adresse, un Un client fidélisé est un client qui possède en outre un numéro de carte de fidélité et sur lequel on connaît d'autres critères (âge, RIB, catégorie socio professionnelle ) Une réservation d'hôtel concerne un hôtel et une ou plusieurs chambres d'un type donné pour une ou plusieurs nuits Un hôtel de catégorie X possède Y chambres disponibles de type Z au tarif T Une réservation d'avion concerne un ou plusieurs passagers appartenant chacun à une catégorie donnée (senior, couple..) sur un vol donné. Un vol propose un certain nombre de place disponibles pour une classe donnée (économique, affaires, business..). La classe C (économique) est accessibles aux passagers de la catégorie CC (junior, sénior, couple..) -- 68

69 Rôles et Objets ORM Rôle d'orm unifie concepts UML terminaison d'association attributs Objet ORM unifie les notions entité valeur -- 69

70 Etape 2 : ORM diagramme des faits élémentaires rôle: utilise/est utilisé Est complet VOL (N ) Prédicat binaire Décolle à Décolle de HeureDepart Ville valeur Identifiant, clé Prédicat unaire, Objet, entité Mais est ce bien vrai dans notre exemple? -- 70

71 Etape 2 : ORM diagramme des faits élémentaires Vérifier la cohérence sur l échantillon de données Décolle à Est complet VOL (N ) AF310 Décolle de 9h30 HeureDepart Ville Nice -- 71

72 Etape 3 : ORM Combiner les entités (objets) qui apparaissent dans plusieurs cas d utilisation (de données) Les rendre cohérentes Exemple: commande et dossier Vérifier celles qui peuvent être déduites et les marquer d un * Exemple : durée de vol; heure de départ, heure d'arrivée Les données redondantes seront par la suite contraintes à être cohérentes -- 72

73 Etape 4 Contraintes unicité Un vol est affrété par une seule compagnie, a un seul no de vol, vole à une seule date Est affrété Vol a Compagnie (CodeCompagnie) NoVol P Vole à Date Le triplet constitué par le code compagnie, le numéro de vol et la date constitue un identifiant de l'objet vol -- 73

74 Etape 4 Contraintes unicité NomPassager Passager (No Passeport) a / a / U PrenomPassager a / DateNaissance Un passager est identifié par son numéro de passeport mais le triplet Nom+Prénom+DateNaissance est unique -- 74

75 Etape 4 Contraintes unicité, arité Vol P Chaque couple Vol/Classe est unique est accessible Classe (Code) -- 75

76 Etape 5 Contraintes, obligation NomPassager Passager (No Passeport) a / a / U PrenomPassager a / DateNaissance Les valeurs Noms, Prénoms, DateNaissance sont obligatoires -- 76

77 Etape 6 Objectivisation "Dispoparclasse" P Vol Comment faire si on veut indiquer le nombre de places disponibles sur un vol dans une classe donnée est accessible Réponse : Objectiviser "est accessible" pour pouvoir lui attribuer un rôle Classe (Code) a Nombre de places dispo -- 77

78 Etape 7 Autre contraintes Vol { 'junior'.. 'senior' } LibelleCategorie P est accessible CategoriePassager (code) se nomme Classe (Code) {'Affaires','Première','Economique'} Ensemble de valeurs concerne a pour reduction Taux { '10'.. '90' }

79 Etape 7 Autre contraintes : sous typage Dossier (Numero) Un dossier est payé par un moyen de paiement Un moyen de paiement est une carte, un chèque, des points, un virement par RIB Points! (nbpoints) EstRecu payé par Chèque (nocheque) a Dateexp CB (NumeroCarte) MoyenDePaiement (code) RIB! (NumeroRib) -- 79

80 -- 80

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7 Remerciements..................................................... VI Avant-propos...................................................... 1 À qui s adresse cet ouvrage?..........................................

Plus en détail

Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise

Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise 58 Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise Héritage Contrainte d intégrité Fonctionnelle (CIF) 59 Héritage S impose dans 2 cas : Spécialisation : permet de modéliser dans l'ensemble

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

Bases de données et interfaces Génie logiciel

Bases de données et interfaces Génie logiciel Bases de données et interfaces Génie logiciel Merlet benjamin Merlet-Billon Maryvonne Hueber Yann Jamin Guillaume Giraud Sandra Département Génie Biologique Professeurs responsables : Option BIMB Promotion

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données Modélisation des données Le modèle Entité/Association Le MCD ou modèle Entité/Association est un modèle chargé de représenter sous forme graphique les informations manipulées par le système (l entreprise)

Plus en détail

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception -

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - GLG204 - Architectures Logicielles Java 2008/2009 Nom : Cédric Poisson Matricule : 06-49012 Version : 1.0 Jeudi 28 mai 2009 1 / 23 Table

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

Génie logiciel pour le commerce électronique Hiver 2003 Prof.: Julie Vachon

Génie logiciel pour le commerce électronique Hiver 2003 Prof.: Julie Vachon Génie logiciel pour le commerce électronique Hiver 2003 Prof.: Julie Vachon Travail pratique #1 «Réalisation d'une plateforme de vente aux enchères électronique» À réaliser individuellement ou en équipe

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP 210 Les Servlets 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation Les Servlets sont la base de la programmation Java EE. La conception d'un site Web dynamique en Java repose sur ces éléments. Une Servlet

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT)

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT) ORGANISME REFERENCE STAGE : 26572 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture géographique : M. Frédéric DIOLEZ Bordeaux, Rouen, Lyon, Toulouse, Marseille Tél. : 09 88 66 17 40 Nantes, Lille, Strasbourg,

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Introduction à la conception de systèmes d information

Introduction à la conception de systèmes d information Introduction à la conception de systèmes d information 2008-2009 M1 MIAGE SIMA / M1 Informatique MIF17 Yannick Prié UFR Informatique - Université Claude Bernard Lyon 1 Objectifs de ce cours Présentation

Plus en détail

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1 UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins 2013 V1.1 Objectif Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil des besoins et l analyse Présenter un ensemble

Plus en détail

Aperçu général sur la technologie des Workflows

Aperçu général sur la technologie des Workflows Aperçu général sur la technologie des Workflows Zakaria Maamar Groupe Interfonctionnement Section Technologie des systèmes d'information Centre de recherches pour la défense Valcartier 2459 boul. Pie-XI

Plus en détail

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr IT203 : Systèmes de gestion de bases de données A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Informations pratiques Intervenants : Cours : (A. Zemmari zemmari@labri.fr) TDs, TPs : S. Lombardy et A. Zemmari Organisation

Plus en détail

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Moi Je suis étranger J'ai un accent Je me trompe beaucoup en français (et en info, et en math, et...)

Plus en détail

Le Guide Pratique des Processus Métiers

Le Guide Pratique des Processus Métiers Guides Pratiques Objecteering Le Guide Pratique des Processus Métiers Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam 21 avenue Victor Hugo 75016

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Licence 3 Géographie Aménagement NHUC5548 Introduction aux Bases de Données Le cas des BD relationnelles Concepts, méthodes et applications JP ANTONI / Y FLETY 1 Logistique et autres fonctionnements Cours

Plus en détail

Bases de Données. Plan

Bases de Données. Plan Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 Plan Généralités: Définition de Bases de Données Le modèle relationnel Algèbre relationnelle

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE»

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» Du cours Modélisation Semi -Formelle de Système d Information Du Professeur Jean-Pierre GIRAUDIN Décembre. 2002 1 Table de matière Partie 1...2 1.1

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. CURSUS Sage ERP X3 Outils & Développement ADVANCED. Outils avancés. 2 jours X3A-ADM. Développement 1 &2

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. CURSUS Sage ERP X3 Outils & Développement ADVANCED. Outils avancés. 2 jours X3A-ADM. Développement 1 &2 Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA I. Introduction Suite à une demande des étudiants, il m'est apparu intéressant de montrer, à travers un exemple concret, comment

Plus en détail

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié I. Introduction Les méthodes d analyse orientées objet sont initialement issues des milieux industriels. La préoccupation dominante de leurs auteurs est le génie logiciel, c est-àdire les principes et

Plus en détail

Introduction au développement du logiciel

Introduction au développement du logiciel Introduction au développement du logiciel Vers le génie logiciel Université de Nantes Master Miage M1 Plan 1 Introduction 2 Génie logiciel 3 Projet informatique 4 Méthode de développement 5 Qualité Bibliographie

Plus en détail

10 Intégration de données sur le web

10 Intégration de données sur le web 10 Intégration de données sur le web 240 Requête utilisateur : Où est-ce que je peux voir les films qui ont participé au dernier Festival de Cannes? Je voudrais les résumés et critiques des films de Pedro

Plus en détail

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe.

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe. LES CONCEPTS OBJETS I Objet et Classe Un objet est une entité du monde réel qui a très souvent un identifiant des propriétés des comportements (actions qu il peut effectuer). La voiture de Clément a pour

Plus en détail

2 Programme de formations ERP... 7

2 Programme de formations ERP... 7 DOP-Gestion SA Rue du Château 43 CP 431 2520 La Neuveville CH Tél. +41 32 341 89 31 Fax: +41 32 345 15 01 info@dop-gestion.ch http://www.dop-gestion.ch 1 Prestations de service ERP... 3 1.1 Conditions

Plus en détail

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions Exemple accessible via une interface Web Une base de données consultable en ligne : Bases de données et systèmes de gestion de bases de données The Trans-atlantic slave trade database: http://www.slavevoyages.org/tast/index.faces

Plus en détail

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu une

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

SITE WEB E-COMMERCE ET VENTE A DISTANCE

SITE WEB E-COMMERCE ET VENTE A DISTANCE Développement d une application JAVA EE SITE WEB E-COMMERCE ET VENTE A DISTANCE PLAN PROJET Binôme ou monôme (B/M): M Nom & Prénom : AIT NASSER Btissam Email : aitnasser.btissam123@gmail.com GSM : Organisme

Plus en détail

EXERCICES UML. Modéliser cette situation par un diagramme de cas d utilisation. Consulter planning

EXERCICES UML. Modéliser cette situation par un diagramme de cas d utilisation. Consulter planning EXERCICES UML 1 ) Dans un établissement scolaire, on désire gérer la réservation des salles de cours ainsi que du matériel pédagogique (ordinateur portable ou/et Vidéo projecteur). Seuls les enseignants

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Modèle conceptuel : diagramme entité-association

Modèle conceptuel : diagramme entité-association Modèle conceptuel : diagramme entité-association Raison d'être de ce cours «La conception et l'utilisation de bases de données relationnelles sur micro-ordinateurs n'est pas un domaine réservé aux informaticiens.»

Plus en détail

CINEMATIQUE DE FICHIERS

CINEMATIQUE DE FICHIERS ANDRE ANTHONY BRUNEAU Vincent JOUANNIN ROMAIN MAZEAUD MARINE RIOCHET Tony Groupe 609 CINEMATIQUE DE FICHIERS Mini-projet: Gestion de Ventes d'articles Enseignant: MONCEAUX Laura Année 2011 / 2012 TABLE

Plus en détail

Les diagrammes de modélisation

Les diagrammes de modélisation L approche Orientée Objet et UML 1 Plan du cours Introduction au Génie Logiciel L approche Orientée Objet et Notation UML Les diagrammes de modélisation Relations entre les différents diagrammes De l analyse

Plus en détail

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES Table des matières 1 - PRESENTATION GENERALE... 1 1.1 - Définition d'un système... 1 1.2 - Exemples... 1 1.3 - Cycle de vie d'un système... 1 1.4 Langage de description SysML...

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Figure 1. Structure répartie

Figure 1. Structure répartie Chapitre I: Applications Réparties et Middleware 1. Définition d une application répartie Une application répartie est constituée d un ensemble de processus (d objets, d agents, d acteurs) s exécutant

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com Technologie data distribution Cas d usage www.gamma-soft.com Applications stratégiques (ETL, EAI, extranet) Il s agit d une entreprise industrielle, leader français dans son domaine. Cette entreprise est

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

Entrepôt de données 1. Introduction

Entrepôt de données 1. Introduction Entrepôt de données 1 (data warehouse) Introduction 1 Présentation Le concept d entrepôt de données a été formalisé pour la première fois en 1990 par Bill Inmon. Il s agissait de constituer une base de

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

Modélisation Conceptuelle. Partie 3: Validation et transformations

Modélisation Conceptuelle. Partie 3: Validation et transformations Modélisation Conceptuelle Partie 3: Validation et transformations Méthode de modélisation 1. Etude des besoins de l'entreprise interviews analyse des documents existants 2. Construction du diagramme EA

Plus en détail

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ----------------------------------------------------------------------------------------------------

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ---------------------------------------------------------------------------------------------------- ORGANISME REFERENCE STAGE : 26587 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture : M. Frédéric DIOLEZ Paris, Lyon, Bordeaux, Rouen, Toulouse, Marseille, Tél. : 09 88 66 17 40 Strasbourg, Nantes, Lille,

Plus en détail

Technologie Web. Conception de sites Web. Alexandre Pauchet. INSA Rouen - Département ASI. INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21

Technologie Web. Conception de sites Web. Alexandre Pauchet. INSA Rouen - Département ASI. INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21 INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21 Technologie Web Conception de sites Web Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 2/21

Plus en détail

BUSINESS INTELLIGENCE

BUSINESS INTELLIGENCE GUIDE COMPARATIF BUSINESS INTELLIGENCE www.viseo.com Table des matières Business Intelligence :... 2 Contexte et objectifs... 2 Une architecture spécifique... 2 Les outils de Business intelligence... 3

Plus en détail

Modèle relationnel Algèbre relationnelle

Modèle relationnel Algèbre relationnelle Modèle relationnel Algèbre relationnelle Modèle relationnel (Codd 1970) On considère D i où i = 1,2..n des ensembles, dits domaines Un domaine = ensemble de valeurs (ex. D1 : entiers sur 10 positions,

Plus en détail

Bases de Données. Le cas des BD relationnelles ouverture sur les BD relationnelles spatiales Séance 2 : Mise en oeuvre

Bases de Données. Le cas des BD relationnelles ouverture sur les BD relationnelles spatiales Séance 2 : Mise en oeuvre Bases de Données Le cas des BD relationnelles ouverture sur les BD relationnelles spatiales Séance 2 : Mise en oeuvre Synthèse : conception de BD langage de modélisation famille de SGBD SGBD Analyse du

Plus en détail

PROJET DE PORTAIL INTRANET YNNA

PROJET DE PORTAIL INTRANET YNNA PROJET DE PORTAIL INTRANET YNNA PV sur l état d avancement du chantier Intranet Ynna Hicham BENJELLOUN h.benjelloun@ynna.ma Préambule Ce rapport a pour objet de proposer les grandes lignes de l état des

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Formation Méthode MDM. Architecture et procédés de modélisation des données de référence

Formation Méthode MDM. Architecture et procédés de modélisation des données de référence Architecture et procédés de modélisation des données de référence Objectifs de la session Les participants découvrent l architecture et les procédés de modélisation utilisés pour les projets de Master

Plus en détail

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par :

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par : Dépôt du projet Sujet : Gestion école primaire privé Réalisé par : Encadré par : BOUCHBAAT Noura Mr. Jihad NOFISSE Jihade Année universitaire : 2011/2012 1 2 Introduction Pour bien clarifier les objectifs

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale SHERLOCK S GESTION La Gestion de la caisse Présentation générale Version 01/2009 1/11 1-LES OUTILS DE GESTION DE CAISSE... 3 2-SHERLOCK S GESTION... 3 3-SHERLOCK S OFFICE SERVER... 4 4-LES OPÉRATIONS DE

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES Auteur: Raymonde RICHARD PRCE UBO PARTIE III. - LA DESCRIPTION LOGIQUE ET PHYSIQUE DES DONNEES... 2 A. Les concepts du modèle relationnel de données...

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/62 Bases de Données Avancées Introduction & Rappel Conception et Modélisation Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR

Plus en détail

Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012

Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012 Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012 VS - ST - JT Adresse électronique : jrmy.torres@gmail.com Cs2i Sommaire Étude préalable 2 Contexte

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

UML et les Bases de Données

UML et les Bases de Données CNAM UML et les Bases de Données UML et les Bases de Données. Diagramme de classes / diagramme d objets (UML)...2.. Premier niveau de modélisation des données d une application...2.2. Les éléments de modélisation...2.2..

Plus en détail

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du Proyecto FAO COPEMED Universidad de Alicante Ramón y Cajal, 4 03001 - Alicante, España GCP/REM/057/SPA Web : www.fao.org/fi/copemed Tel : +34 96 514 59 79 Fax : +34 96 514 59 78 Email : copemed@ua.es Formation

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES Équipe Bases de Données LRI-Université Paris XI, Orsay Université Paris Sud Année 2003 2004 1 SGBD : Fonctionnalités et Principes Qu est qu une base de données? Un Système

Plus en détail

UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données

UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données PeiP 1 ère année UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données Session 1 : Généralités BD & MCD (Conception) 2/39 Objectif du cours Appréhender les bases conceptuelles et techniques supportant

Plus en détail

GPC Computer Science

GPC Computer Science CYCLE ISMIN P2015 GPC Computer Science P LALEVÉE lalevee@emse.fr @p_lalevee A3.01 0442616715 C YUGMA yugma@emse.fr A3.01 0442616715 01/09/2014 Présentation GPC CS - Ph. Lalevée - C Yugma 1 Scolarité Site

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Dévéloppement de Sites Web

Dévéloppement de Sites Web 1 Dévéloppement de Sites Web Cours I : Conception et spécification d'un site à thème Peter Stockinger Séminaire de Maîtrise en Communication Interculturelle à l'institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Le générateur d'activités

Le générateur d'activités Le générateur d'activités Tutoriel Mise à jour le 09/06/2015 Sommaire A. Mise en route du Générateur d'activité... 2 1. Installation de Page... 2 2. Création des bases du générateur d'activités... 3 3.

Plus en détail

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer Le Processus RUP Database Administrator Project Leader H. Kadima Performance Engineer Release Engineer Analyst Designer / Developer Tester Table des matières 1. De l artisanat à l industrialisation de

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language

UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language Sommaire Introduction Objectifs Diagramme de classes Classe (Nom, attribut, opération) Visibilité et portée des constituants d une classe Association

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Informatique de gestion BACHELOR OF SCIENCE HES-SO BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Plans d études et descriptifs des modules Filière à plein temps et à temps partiel Table des matières

Plus en détail

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Génie logiciel avec UML Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Claude Boutet Session hiver 2008 Modélisation de systèmes Table des matières TABLE DES

Plus en détail

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM)

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Business Process Modeling (BPM) Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Notion de processus? 2 Modélisation des processus? 3 Langages

Plus en détail

Demande d information

Demande d information RFI Demande d information Réf. : RFI_OMAT_final.doc DIT - SIAM Page 1/14 Request For Information - Outil de Modélisation des ArchiTectures SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Notre Catalogue des Formations IT / 2015

Notre Catalogue des Formations IT / 2015 Notre Catalogue des Formations IT / 2015 Id Intitulé Durée Gestion de projets et méthodes I1101 I1102 I1103 I1104 I1105 I1106 I1107 I1108 I1109 I1110 I1111 I1112 I1113 I1114 I1115 I1116 I1117 I1118 I1119

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail