Lettre d actualité juridique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lettre d actualité juridique"

Transcription

1 Lettre d actualité juridique LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2016 Nous avons ainsi choisi de vous présenter dans notre lettre d actualité les mesures les plus importantes de la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2016.

2 1. Les prélèvements sociaux mis en conformité avec la jurisprudence «de Ruyter» L article 24 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2016 modifie l affectation budgétaire des prélèvements sociaux sur revenus du capital afin de les mettre en conformité avec le droit communautaire à la suite de la jurisprudence «Ruyter». Cette jurisprudence avait jugé que les revenus du patrimoine des résidents français qui travaillent dans un autre État membre de l UE ne peuvent pas être soumis aux contributions sociales françaises. Ainsi, le législateur prévoit que les produits des prélèvements jusqu ici affectés à des organismes servant des prestations contributives seront dorénavant affectés à ceux servant uniquement des prestations non contributives. Les prélèvements sociaux continuent donc de s appliquer aux personnes physiques fiscalement domiciliées en France, qu elles soient ou non affiliées à un régime social obligatoire d un autre Etat membre. Par ailleurs, l imposition des non-résidents aux prélèvements sociaux sur leurs revenus fonciers et plus-values immobilières de source française est maintenue. 2. Modification du régime social des indemnités de départ Les indemnités versées à des mandataires sociaux au titre d une cession forcée notifiée à compter du 1 er janvier 2016 seront exonérées de cotisations sociales dans la limite de 2 PASS sous réserve de ne pas dépasser 5 PASS (au lieu de 10 auparavant), soit euros en Concernant les indemnités de départ des salariés, les seuils d exonération ont également été modifiés. S agissant des cotisations de sécurité sociale, l exonération s appliquait, jusqu à présent, aux indemnités ne dépassant pas 10 PASS. Désormais, ces dernières sont exonérées de cotisations de sécurité sociale quel que soit leur montant et dans la limite maintenue de 2 PASS. La limite de 10 PASS est supprimée. Quant au régime d exonération de CSG/CRDS applicable aux indemnités de rupture du contrat de travail, il reste inchangé ; c est dans la limite du montant prévu par les conventions collectives de branche, les accords professionnels ou interprofessionnels ou la loi que les indemnités sont exonérées de CSG/CRDS, sans toutefois pouvoir excéder 10 PASS.

3 3. Ajustement des redressements URSSAF dans le cadre de la protection sociale complémentaire La loi prévoit également la possibilité de moduler les redressements dont les employeurs peuvent faire l objet en matière de protection sociale complémentaire en fonction de la gravité de leur erreur, et ce, à compter des contrôles engagés à compter du 1 er janvier Les agents chargés des contrôles opérés au sein des entreprises aux fins de vérifier si l employeur respecte les conditions requises pour qu un régime de protection sociale complémentaire soit considéré comme obligatoire et collectif pourront désormais réduire le redressement à hauteur d un montant calculé sur la seule base des sommes faisant défaut ou excédant les contributions nécessaires pour que la couverture revête un caractère obligatoire et collectif. 4. Généralisation de la complémentaire santé et dispense d affiliation A compter du 1 er janvier 2016, les employeurs doivent faire bénéficier l ensemble de leurs salariés d une couverture complémentaire minimale de remboursement des frais de santé et de maternité. L article 34 de la loi précise que les employeurs doivent désormais assurer au minimum la moitié du financement de la couverture collective à adhésion obligatoire des salariés en matière de remboursement complémentaire des frais de santé ou de maternité. Par ailleurs, il est prévu un nouveau cas de dispense d affiliation pour salariés sous contrat à durée déterminée ou de mission lorsque la durée de la couverture collective à adhésion obligatoire dont ils bénéficient en matière de remboursement complémentaire frais de santé et de maternité est inférieure à un seuil fixé par décret. Ils devront toutefois justifier qu ils bénéficient d une couverture respectant les exigences des contrats responsables. Cette dernière dispositions entre en vigueur au 1 er janvier 2016 mais sera applicable effectivement après la publication des décrets d application. 5. Travail dissimulé : évaluation de l évaluation du redressement forfaitaire La loi apporte deux modifications essentielles concernant le travail dissimulé : - l employeur pourra désormais apporter la preuve contraire pour que le redressement s opère sur un chiffrage réel des sommes à recouvrer ; cette preuve doit désormais porter à la fois sur la durée réelle de l emploi et sur le niveau réel de salaire,

4 - le montant du redressement sera désormais évalué à 25 % du PASS et non plus à 6 fois le Smic. Ces mesures entrent en vigueur au titre des constats de délit de travail dissimulé établis à compter du 1 er janvier Suppression de la cotisation minimum maladie pour les travailleurs indépendants Les travailleurs indépendants en activité étaient redevables d une cotisation forfaitaire minimale maladie égale au montant de celle due sur un revenu égal à 10 % du PASS. L article 32 de la LFSS pour 2016 supprime cette cotisation minimale. Désormais, les travailleurs indépendants devront cotiser de manière proportionnelle à leurs revenus professionnels pour toutes les cotisations de sécurité sociales dues au titre des périodes courant à compter du 1 er janvier Précompte pour les cotisations vieillesse plafonnée des artistes et des auteurs Jusqu à présent, les diffuseurs devaient précompter les cotisations maladie, maternité, vieillesse déplafonnée, invalidité, décès et veuvage, CSG/CRDS et la contribution pour la formation continue des artistes auteurs. Désormais, ils devront précompter et verser toutes les cotisations et contributions de sécurité sociale. Les cotisations vieillesse plafonnées seront donc comprises dans le précompte. Un décret fixera la date d entrée en vigueur de ces dispositions au plus tard au 1 er janvier Modifications en matière de protection sociale et de retraite Ajustements en matière de protection sociale A compter du 1 er janvier 2016, la prise en charge des frais de santé en cas de maladie ou maternité repose sur les 2 conditions alternatives de résidence durable et régulière sur le territoire français ou d exercice d une activité professionnelle en France. Par dérogation, le bénéfice de cette prise en charge des frais de santé est également accordé aux : - membres de la famille accompagnant un travailleur détaché à l étranger qui sont exemptés d affiliation au régime local de sécurité sociale en application d une convention internationale de sécurité sociale ou d un règlement européen ;

5 - Membres de la famille à la charge d un assuré du régime français qui ne résident pas en France mais pour lesquels une convention internationale de sécurité sociale ou un règlement européen a prévu une telle prise en charge ; - Membres du personnel diplomatique et consulaire ou les fonctionnaires et personnes assimilées en poste à l étranger ainsi que les membres de la famille qui les accompagnent. La notion d ayant droit majeur des travailleurs sera désormais supprimée. Ne sont plus considérés comme ayants droits que les enfants mineurs s ils n exercent aucune activité professionnelle et n ont pas demandé à bénéficier de la prise en charge personnelle des frais de santé. Ajustements en matière de retraite Certaines périodes ne seront plus assimilées à des trimestres d assurancevieillesse pour les salariés exerçant sous le régime du détachement de la sécurité sociale dans un pays lié à la France par un accord bilatéral de sécurité sociale mais ne disposant pas de régimes d assurancevieillesse obligatoires. Par ailleurs, lorsqu un salarié bénéficie d un cumul emploi-retraite plafonné et que le montant cumulé de ses revenus et de ses pensions dépasse ce plafond, chaque pension est réduite à due concurrence. 9. L abattement d assiette de la C3S est porté à 19 millions d euros Le législateur a porté l abattement d assiette de la C3S à 19 millions d euros dans la présente loi. En pratique, les entreprises dont le chiffre d affaires n excède pas ce montant en 2015 seront exonérées de C3S en Dans le cas contraire, la base de cotisation sera diminuée dudit montant.

C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2016

C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2016 C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2016 Références Article 7 de la loi n 20141554 relative au financement de la sécurité sociale pour 2015 du 22/12/2014(J.O. du 24/12/2014) Le décret

Plus en détail

Le régime des cotisations

Le régime des cotisations Le régime des cotisations 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 20 janvier 2011 Sommaire La contribution sociale

Plus en détail

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008.

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008. LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE 2 janvier 2008 Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008 Table des Préretraites LFSS 2008 1. Introduction L objectif de ce document est

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2016

Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2016 Annexes ( Guide pratique Chèque emploi associatif ) Janvier 2016 Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2016

Plus en détail

N 2016 / 009 08/06/2016

N 2016 / 009 08/06/2016 N 2016 / 009 08/06/2016 Origine : Direction du Recouvrement Contact : Sous-Direction du Recouvrement Réseau Pôle juridique et réglementaire Annexes : 1 Règles de calcul de la taxation d office 2 Tableau

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 PARIS, le 13/08/01 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 OBJET : Situation des personnes assurant la vente de produits à domicile, par démarchage

Plus en détail

10 % 356,71 proratisée en demi traitement maladie) SFT-10 (proratisé jusqu au mini de l indice 449) 10 1057,23

10 % 356,71 proratisée en demi traitement maladie) SFT-10 (proratisé jusqu au mini de l indice 449) 10 1057,23 Activité : Attaché principal de 1 ère classe, IB 966-IM 783, GUADELOUPE, 10 enfant, titulaire, cessation progressive d activité 60 % rémunéré 70 % mais placé en demi-traitement maladie. N ELEMENTS DE REMUNERATION

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation Financière - 5 B

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation Financière - 5 B Ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville Ministère de la santé et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Direction

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2010-010

LETTRE CIRCULAIRE N 2010-010 Montreuil, le 21/01/2010 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2010-010 OBJET : Barèmes 2010 applicable au volontariat associatif, au volontariat civil

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2016 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

Plafond de la Sécurité sociale pour 2012

Plafond de la Sécurité sociale pour 2012 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction du Développement Social Statut et convention collective Destinataires Tous services Contact Tél : 01 55 44 27 15 / 27 18 Fax : 01 55

Plus en détail

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE N DSS/5B/2016/71

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE N DSS/5B/2016/71 MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

Le cumul emploi-retraite des commerçants

Le cumul emploi-retraite des commerçants regionauvergne.biz / Le cumul emploi-retraite des commerçants Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 22/12/2014 La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE CSG et CRDS

FICHE de SYNTHESE CSG et CRDS FICHE de SYNTHESE CSG et CRDS La Contribution Sociale Généralisée La contribution sociale généralisée (CSG) est pour partie non déductible du revenu imposable. Elle est due par toute personne physique

Plus en détail

Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017

Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017 Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017 Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE GESTION ÉTAT/ACOSS ACCOMPAGNEMENT D UNE PERSONNE EN FIN DE VIE APEC : CONTRIBUTION FORFAITAIRE ANNUELLE

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE GESTION ÉTAT/ACOSS ACCOMPAGNEMENT D UNE PERSONNE EN FIN DE VIE APEC : CONTRIBUTION FORFAITAIRE ANNUELLE N-Nour MARS 2010 CONVENTION D OBJECTIFS ET DE GESTION ÉTAT/ACOSS La Convention d Objectifs et de Gestion (COG) pour la période 2010/2013 vient de recevoir un avis favorable du conseil d administration

Plus en détail

Création d entreprise et pension d invalidité

Création d entreprise et pension d invalidité Création d entreprise et pension d invalidité La pension d invalidité est une aide financière destinée à faire face aux difficultés suite à la perte totale ou partielle d un travail en raison de son état

Plus en détail

Commission ouverte SOCIAL. Responsables : Paul Bouaziz et Alain Sutra. Le nouveau régime social des indemnités de rupture

Commission ouverte SOCIAL. Responsables : Paul Bouaziz et Alain Sutra. Le nouveau régime social des indemnités de rupture Commission ouverte SOCIAL Responsables : Paul Bouaziz et Alain Sutra Le nouveau régime social des indemnités de rupture LE NOUVEAU REGIME SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE La Loi de Financement de la Sécurité

Plus en détail

Fiche 8. Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite

Fiche 8. Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 février 2006 à 9 h 30 "Examen de la surcote" Fiche N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Fiche 8 Surcote, retraite progressive et cumul

Plus en détail

La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué, en partie, aux cotisations sociales.

La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué, en partie, aux cotisations sociales. CSG - CRDS 06/05/2015 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué, en partie, aux cotisations sociales. La CRDS, destinée à apurer les déficits de la sécurité

Plus en détail

Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1

Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1 Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1 COTISATIONS SOCIALES CSG/CRDS IMPOT SUR LE REVENU INDEMNITE COMPENSATRICE DE PREAVIS (y compris celle versée en application

Plus en détail

NOUVEAUX DÉLAIS DE PRÉAVIS À PARTIR DE 2012. 1. Application dans le temps de la nouvelle réglementation

NOUVEAUX DÉLAIS DE PRÉAVIS À PARTIR DE 2012. 1. Application dans le temps de la nouvelle réglementation NOUVEAUX DÉLAIS DE PRÉAVIS À PARTIR DE 2012 1. Application dans le temps de la nouvelle réglementation La nouvelle règlementation s applique aux contrats de travail dont l exécution a pris cours à partir

Plus en détail

Implantation de votre entreprise en Allemagne: Les avantages

Implantation de votre entreprise en Allemagne: Les avantages Implantation de votre entreprise en Allemagne: Les avantages Implantation de votre entreprise en Allemagne - les avantages L Allemagne est la première puissance économique européenne. Par ailleurs, l Allemagne

Plus en détail

Les politiques de l emploi

Les politiques de l emploi Les politiques de l emploi Emplois d avenir Contrat de génération Loi de sécurisation de l emploi 26 septembre 2013 1 Emplois d avenir Créé par la loi du 26 octobre 2012 Proposer des solutions d emploi

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-091

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-091 MONTREUIL, le 29/12/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-091 OBJET : Stagiaires convention tripartite - gratification titres restaurant

Plus en détail

DE LA PRODUCTION DES PAPIERS CARTONS ET CELLULOSES DE LA TRANSFORMATION DES PAPIERS ET CARTONS ET DES INDUSTRIES CONNEXES - - -

DE LA PRODUCTION DES PAPIERS CARTONS ET CELLULOSES DE LA TRANSFORMATION DES PAPIERS ET CARTONS ET DES INDUSTRIES CONNEXES - - - CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES DE LA PRODUCTION DES PAPIERS CARTONS ET CELLULOSES CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES DE LA TRANSFORMATION DES PAPIERS ET CARTONS ET DES INDUSTRIES CONNEXES - - - Projet

Plus en détail

COTISATIONS 2015 POUR L EMPLOI D APPRENTIS

COTISATIONS 2015 POUR L EMPLOI D APPRENTIS N 92 - FORMATION n 11 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2015 ISSN 1769-4000 COTISATIONS 2015 POUR L EMPLOI D APPRENTIS L essentiel L ACOSS a publié le 24 juillet 2015 une lettre-circulaire

Plus en détail

Prépensions : cotisations capitatives et retenues sociales. importants changements au 1 er avril 2010

Prépensions : cotisations capitatives et retenues sociales. importants changements au 1 er avril 2010 Table des matières Nouvelles cotisations capitatives relatives aux prépensions... 2 Nouvelles cotisations capitatives relatives aux pseudo-prépensions (Canada Dry secteur marchand)... 3 Exonération de

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale au 1er janvier 2016 : 3 218 /mois. 1 ) Hausse du plafond de la sécurité sociale

Plafond de la sécurité sociale au 1er janvier 2016 : 3 218 /mois. 1 ) Hausse du plafond de la sécurité sociale Plafond de la sécurité sociale au 1er janvier 2016 : 3 218 /mois Le plafond mensuel de la sécurité sociale (PMSS), applicable aux rémunérations ou gains versés du 1er janvier au 31 décembre 2016, sera

Plus en détail

La retraite du régime général, réforme 2012

La retraite du régime général, réforme 2012 La retraite du régime général, réforme 2012 La retraite du Régime Général 2 La retraite du Régime Général Le relevé de carrière Le calcul de la retraite Accord Union Européenne / Suisse Les prélèvements

Plus en détail

CONGE PAYES. Date de création du document : 27/05/2016. www.dtenc.gouv.nc

CONGE PAYES. Date de création du document : 27/05/2016. www.dtenc.gouv.nc 2016 CONGE PAYES Date de création du document : 27/05/2016 www.dtenc.gouv.nc SOMMAIRE Ouverture du droit au congé payé...2 Durée du congé...2 Départ en congé payé...3 Indemnité de congé payé...4 Règles

Plus en détail

LES MESURES PHARES DE LA LOI DE FINANCEMENT DE SÉCURITÉ SOCIALE 2016 :

LES MESURES PHARES DE LA LOI DE FINANCEMENT DE SÉCURITÉ SOCIALE 2016 : NEWSLETTER #2 L information indispensable en Protection sociale Comme chaque année, la Loi de financement de sécurité sociale (LFSS) vient déterminer les conditions nécessaires à l équilibre financier

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2016

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2016 APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2016 Références Code du travail Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

Fiche pratique : Le droit individuel à la formation (DIF)

Fiche pratique : Le droit individuel à la formation (DIF) Fiche pratique : Le droit individuel à la formation (DIF) Références juridiques : Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 relative à la formation des agents de la fonction publique territoriale Loi n 2007-209

Plus en détail

AIDE A L EMBAUCHE DANS LES PME

AIDE A L EMBAUCHE DANS LES PME CRITERE D ATTRIBUTION AIDE A L EMBAUCHE DANS LES PME En cas de transformation/modification du contrat de travail ou de succession de contrats, l entreprise peut-elle continuer à bénéficier de l aide? ou

Plus en détail

La validation des services auxiliaires pour la retraite

La validation des services auxiliaires pour la retraite La validation des services auxiliaires pour la retraite La validation des services auxiliaires permet la prise en compte de services effectués en qualité d agent public non fonctionnaire pour le calcul

Plus en détail

Nouvelles Mesures. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2016. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... p. 2

Nouvelles Mesures. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2016. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... p. 2 Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2016 Loi n 20151702 du 21 décembre 2015, Journal officiel du 22 décembre 2015 Plus d informations sur www.apce.com SOMMAIRE Mesures relatives

Plus en détail

LE PETIT PAIE. Les pratiques clés en 21 fiches. Éléments actualisés. Jean-Pierre Taïeb

LE PETIT PAIE. Les pratiques clés en 21 fiches. Éléments actualisés. Jean-Pierre Taïeb LE PETIT 2016 PAIE Les pratiques clés en 21 fiches Éléments actualisés Jean-Pierre Taïeb Table des matières Fiche 1 Présenter le bulletin de paie Fiche 2 Fixer la rémunération en conformité avec le SMIC

Plus en détail

Descriptif des prestations sur le bulletin de rente

Descriptif des prestations sur le bulletin de rente Descriptif des prestations sur le bulletin de rente Préretraite Adrien BARRE Marie-Thérèse Menut Paris - La Défense Détail de la rente de préretraite et des précomptes sociaux 1 La rente de préretraite

Plus en détail

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Patrice MARIE Parmi les dépenses du médecin libéral, le poste des charges sociales occupe de loin la première place et augmente régulièrement

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2009

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2009 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction du Développement Social Statut et convention collective Destinataires DIFFUSION NATIONALE Tous services Contact Tél : 01.55.44.27.15/27.18

Plus en détail

COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT?

COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? L indemnité légale de licenciement est fixée à 1/5 ème de mois de salaire par année d ancienneté, auquel s ajoutent 2/15 ème de mois par année

Plus en détail

ENTREE EN VIGUEUR DE L ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 13 AVRIL 2004 SUR LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE DANS LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS

ENTREE EN VIGUEUR DE L ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 13 AVRIL 2004 SUR LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE DANS LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS SOCIAL N 4 SOCIAL N 3 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 10 janvier 2005 ISSN 1769-4000 ENTREE EN VIGUEUR DE L ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 13 AVRIL 2004 SUR LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE

Plus en détail

LA CARRIÈRE ET LA MOBILITÉ DES AGENTS TERRITORIAUX

LA CARRIÈRE ET LA MOBILITÉ DES AGENTS TERRITORIAUX LA CARRIÈRE ET LA MOBILITÉ DES AGENTS TERRITORIAUX Commentaires sur la note : Proposition d ordre de lecture : 1 5 6 4 2 3. Service. NOTE À L ATTENTION DE Objet : La carrière et la mobilité des agents

Plus en détail

Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1

Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1 Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1 NDEMNITE COMPENSATRICE DE PREAVIS (y compris celle versée en application des articles L1226-14 et L1233-67 du Code du travail)

Plus en détail

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%.

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%. Ministère de la santé et des solidarités Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement

Plus en détail

LA PAIE EN CHIFFRES. Plafond Sécurité Sociale au 01.01.2013. Minimum garanti au 01.01.2013

LA PAIE EN CHIFFRES. Plafond Sécurité Sociale au 01.01.2013. Minimum garanti au 01.01.2013 LA PAIE EN CHIFFRES Chiffres clés de la paie Plafond Sécurité Sociale au 01.01.2013 Smic au 01.01.2013 Minimum garanti au 01.01.2013 Indice majoré 100 au 01.07.2010 Traitement minimum dans la fonction

Plus en détail

Convention de Sécurité Sociale Maroc - Canada SOMMAIRE

Convention de Sécurité Sociale Maroc - Canada SOMMAIRE CONVENTION MAROC -CANADA DESÉCURITÉSOCIALE TRAVAILLEURSMAROCAINS AUCANADA Convention de Sécurité Sociale Maroc - Canada SOMMAIRE I- Pension de la sécurité de la vieillesse (Prestation à caractère non contributif)

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n 2015 0000034

LETTRE CIRCULAIRE n 2015 0000034 LETTRE CIRCULAIRE n 2015 0000034 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.012.0 07/07/2015 Montreuil, le 06/07/2015 07/07/2015 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE EXPERTISE ET PRODUCTION

Plus en détail

RH PAYE version 5.19b standard 4.16

RH PAYE version 5.19b standard 4.16 RH PAYE version 5.19b standard 4.16 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

Le minimum d impôt au taux de 0,1% s applique au chiffre d affaires:

Le minimum d impôt au taux de 0,1% s applique au chiffre d affaires: Le minimum d impôt au taux de 0,2% s applique au chiffre d affaires réalisé au titre de l année 2013 et au titre des années ultérieures et aux recettes réalisées au cours de la même année et au cours des

Plus en détail

Retraite : ce qui change à partir de 2014

Retraite : ce qui change à partir de 2014 Retraite : ce qui change à partir de 2014 La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites visant à équilibrer le système de retraites français, apporte des

Plus en détail

Précompte professionnel

Précompte professionnel Précompte professionnel à partir du 1 janvier 2016 Votre Liberté Votre Voix E.R. : Mario Coppens, Boulevard Baudouin 8, 1000 Bruxelles. 2016/01 Précompte professionnel à partir du 1er janvier 2016 Les

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) 4 Le Droit Individuel à la Formation (DIF) I. Présentation du dispositif Le DIF est l un des dispositifs de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 20 septembre 2003 conclu par les partenaires sociaux

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] Les. mannequins A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] Les. mannequins A JOUR AU [ Entreprise & administration ] Les mannequins A JOUR AU 1 er janvier 2009 L es personnes qui exercent l activité de mannequin relèvent du régime des salariés et doivent être affiliées au régime général,

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 5. Cumul emploi retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 5. Cumul emploi retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 5 JUIN 2015 Cumul emploi retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2014 ET CHARGES SOCIALES 2014 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2014 ET CHARGES SOCIALES 2014 L essentiel N 5 SOCIAL n 5 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 9 janvier 2014 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2014 ET CHARGES SOCIALES 2014 L essentiel Un arrêté du 7 novembre 2013, publié

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-088

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-088 Montreuil, le 18/12/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-088 OBJET : Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 3 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 3 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000 ETENDUE PAR ARRETE DU 17 JANVIER 2001 JOURNAL OFFICIEL DU 26 JANVIER 2001 Avenant n 3 du 9 décembre 2009 à l accord

Plus en détail

Comment profiter du cumul emploi-retraite?

Comment profiter du cumul emploi-retraite? RETRAITE ACTIVE DES MÉDECINS LIBÉRAUX : Comment profiter du cumul emploi-retraite? La réforme Fillon de 2003 et la loi de financement de la Sécurité sociale de 2009 ont permis aux médecins libéraux de

Plus en détail

LE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE COLLECTIF

LE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE COLLECTIF En bref LE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE COLLECTIF Adoptée le 21 août 2003, la loi Fillon donne naissance à une nouvelle formule d épargne retraite d entreprise : le Plan d Épargne Retraite Collectif (PERCO).

Plus en détail

Contrat de professionnalisation (Cible : les employeurs)

Contrat de professionnalisation (Cible : les employeurs) Contrat de professionnalisation (Cible : les employeurs) 1) Quels sont les avantages du contrat de professionnalisation pour l entreprise? La conclusion d un contrat de professionnalisation fait bénéficier

Plus en détail

Règlement sur les allocations pour perte de gain

Règlement sur les allocations pour perte de gain Règlement sur les allocations pour perte de gain (RAPG) Modification du Ce texte est une version provisoire. Seule la version publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales fait foi. http://www.admin.ch/bundesrecht/00567/index.html?lang=fr

Plus en détail

Le congé de mobilité. Synthèse. A savoir. Sommaire

Le congé de mobilité. Synthèse. A savoir. Sommaire Le congé de mobilité Synthèse Le congé de mobilité a pour finalité de permettre aux entreprises de mieux anticiper les mutations économiques et de sécuriser les transitions professionnelles en permettant

Plus en détail

Qualifications visées par le Contrat de Professionnalisation. Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle délivré par l'etat;

Qualifications visées par le Contrat de Professionnalisation. Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle délivré par l'etat; Le contrat de professionnalisation Objectifs Le contrat de professionnalisation est une des deux formes de contrats en alternance (avec le contrat d apprentissage) mises à la disposition de l employeur

Plus en détail

Les textes d application de la loi du 9 novembre 2010. publiés au Journal Officiel. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les textes d application de la loi du 9 novembre 2010. publiés au Journal Officiel. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 février 2011-9h30 «Rappel des principales mesures de la réforme de 2010 Préparation du rapport sur les transferts de compensation démographique»

Plus en détail

Convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et ses textes associés : entrée en vigueur

Convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et ses textes associés : entrée en vigueur CIRCULAIRE N 2014-19 DU 2 JUILLET 2014 Direction des Affaires Juridiques INSW0021-JLE Titre Convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et ses textes associés : entrée en vigueur Objet

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 001 La ffrranchiise de cottiisattiion L assiietttte fforrffaiittaiirre Le rrembourrsementt de ffrraiis prroffessiionnells Le rrembourrsementt

Plus en détail

Paramètres 2014. Vous pouvez consulter ces paramètres sur Les chiffres pour établir vos déclarations retraite

Paramètres 2014. Vous pouvez consulter ces paramètres sur  Les chiffres pour établir vos déclarations retraite Paramètres 2014 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite Audiens Retraite Arrco - Audiens Retraite Agirc Sommaire Les plafonds des régimes... page 1 Les modalités Arrco (Audiens Retraite Arrco)...

Plus en détail

TABLEAU DES ASSIETTES ET TAUX DE COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES SUR SALAIRES AU 1 ER JANVIER 2014

TABLEAU DES ASSIETTES ET TAUX DE COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES SUR SALAIRES AU 1 ER JANVIER 2014 TABLEAU DES ASSIETTES ET DE COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES SUR SALAIRES AU 1 ER JANVIER 2014 SMIC : 9,53 horaire 1 445,38 mensuel Plafond mensuel sécurité sociale : 3 129 Maladie, maternité, invalidité,

Plus en détail

Pégase 3 Le maintien du net avec subrogation. Dernière révision le 24/10/2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 Le maintien du net avec subrogation. Dernière révision le 24/10/2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 Le maintien du net avec subrogation Dernière révision le 24/10/2005 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire L arrêt de la Cour de Cassation... 3 Rappels sur les IJSS... 3 Maintien

Plus en détail

Convention franco-britannique de sécurité sociale du 10 juillet 1956. Droits et obligations du travailleur détaché

Convention franco-britannique de sécurité sociale du 10 juillet 1956. Droits et obligations du travailleur détaché Détachement : Jersey Convention franco-britannique de sécurité sociale du 10 juillet 1956 Sont concernés Les travailleurs salariés britannique ou français relevant d'un régime visé par l'accord dont le

Plus en détail

Baisse d activité et fermeture pour congés payés : recours au chômage partiel. Juin 2012

Baisse d activité et fermeture pour congés payés : recours au chômage partiel. Juin 2012 Baisse d activité et fermeture pour congés payés : recours au chômage partiel Juin 2012 Sommaire Chômage partiel en cas de réduction d activité Allocation partielle de longue durée Chômage partiel et congés

Plus en détail

CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL

CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL Montbéliard, le 06/01/201 /2014 CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL Plafond mensuel au 1.1.2014 : 3129 EUROS Arrêté rêté du 7 Novembre 2013 REGIME SPECIAL CNRACL (agents stagiaires

Plus en détail

CIRCULAIRE N DSS/5B/2007/236 du 14 juin 2007

CIRCULAIRE N DSS/5B/2007/236 du 14 juin 2007 Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la Jeunesse et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Direction de la

Plus en détail

http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/tlr-cr_cn_2011016_07022011.htm

http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/tlr-cr_cn_2011016_07022011.htm Page 1 sur 6 Direction Juridique et Réglementation Nationale Département Réglementation national Circulaire n 2011/16 du 7 février 2011 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames et

Plus en détail

TRAITEMENT DES DEMANDES DE MAJORATION D ASSURANCE POUR ENFANT

TRAITEMENT DES DEMANDES DE MAJORATION D ASSURANCE POUR ENFANT N 114 - SOCIAL n 33 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 TRAITEMENT DES DEMANDES DE MAJORATION D ASSURANCE POUR ENFANT L essentiel La loi de financement de la sécurité

Plus en détail

PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988

PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988 PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988 REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE PERSONNEL

Plus en détail

Atelier. Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Atelier. Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Atelier Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon des Entrepreneurs Paris - 4 et 5 février 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les

Plus en détail

Dans le régime général de sécurité sociale, avant 60 ans, les personnes handicapées dont la capacité de travail est réduite des deux tiers au moins et

Dans le régime général de sécurité sociale, avant 60 ans, les personnes handicapées dont la capacité de travail est réduite des deux tiers au moins et N 3184 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 26 juin 2001. PROPOSITION DE LOI visant à permettre aux personnes handicapées

Plus en détail

0.837.934.91 Convention d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République française

0.837.934.91 Convention d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République française Texte original 0.837.934.91 Convention d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République française Conclue le 14 décembre 1978 Approuvée par l Assemblée fédérale le 4 octobre 1979 1 Entrée

Plus en détail

1. Champ d application

1. Champ d application FICHE D INFORMATION RELATIVE A LA REFORME DES PLUS-VALUES IMMOBILIERES 1. Champ d application Personnes imposables Les plus-values réalisées lors de la cession d immeubles, de meubles ou de parts sont

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2015 ET CHARGES SOCIALES 2015 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2015 ET CHARGES SOCIALES 2015 L essentiel N 12 SOCIAL n 10 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 8 janvier 2015 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2015 ET CHARGES SOCIALES 2015 L essentiel Un arrêté du 26 novembre 2014,

Plus en détail

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 ET CHARGES SOCIALES 2016 L essentiel

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 ET CHARGES SOCIALES 2016 L essentiel N 14 SOCIAL n 5 FORMATION n 3 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 14 janvier 2016 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 ET CHARGES SOCIALES 2016 L essentiel Un arrêté du 17

Plus en détail

TRAVAIL DE NUIT. La loi abroge et remplace les dispositions des articles L. 213-1 à L.213-6 du Code du travail.

TRAVAIL DE NUIT. La loi abroge et remplace les dispositions des articles L. 213-1 à L.213-6 du Code du travail. SOCIAL 1 er juin 2001 N 50 Social n 23 TRAVAIL DE NUIT Jusqu à présent, en dehors des dispositions interdisant le travail de nuit des jeunes et celui des femmes, le droit français ne réglementait pas le

Plus en détail

PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR

PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR DOCUMENT D INFORMATION ELABORE PAR LE SERVICE AGREMENTS DU CONSEIL GENERAL Obligatoirement

Plus en détail

Protection sociale du médecin libéral conventionné. Négociations 2016 Réunion du 25 mai 2016

Protection sociale du médecin libéral conventionné. Négociations 2016 Réunion du 25 mai 2016 Protection sociale du médecin libéral conventionné Négociations 2016 Réunion du 25 mai 2016 Réforme en cours de l ASV 2 Le médecin libéral cotise à 3 régimes obligatoires dont l Avantage social vieillesse

Plus en détail

Décret n NOR : Entrée en vigueur : à compter de la publication du présent décret.

Décret n NOR : Entrée en vigueur : à compter de la publication du présent décret. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Décret n du relatif au congé pour solidarité familiale et à l allocation d accompagnement des personnes en fin de vie pour les fonctionnaires relevant

Plus en détail

INFOS RETRAITE-CNRACL N 3

INFOS RETRAITE-CNRACL N 3 Fédération des Personnels des Services publics et de Santé FORCE OUVRIERE INFOS RETRAITE-CNRACL N 3 PARIS Le 14 janvier 2009 Cher(e)s camarades, Vous trouverez dans cette lettre : - les nouvelles dispositions

Plus en détail

ACCORD DU 30 JUILLET 2009

ACCORD DU 30 JUILLET 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord interprofessionnel régional SALARIÉS DU SECTEUR PRIVÉ (CORSE) ACCORD DU 30 JUILLET

Plus en détail

Comment identifier les sommes isolées? 4. Quelle est l assiette de cotisations pour les salariés non-cadres? 7

Comment identifier les sommes isolées? 4. Quelle est l assiette de cotisations pour les salariés non-cadres? 7 SOMMAIRE Comment identifier les sommes isolées? 4 Quelle est l assiette de cotisations pour les salariés non-cadres? 7 Quelle est l assiette de cotisations pour les cadres? 11 Repères 17 AVERTISSEMENT

Plus en détail

Le droit individuel à la formation

Le droit individuel à la formation Dernière mise à jour le 21 janvier 2010 Le droit individuel à la formation Synthèse Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures

Plus en détail

: Aucune condition de durée de services ni d âge n est opposable au fonctionnaire admis à la retraite pour invalidité (cf. fiche n 11).

: Aucune condition de durée de services ni d âge n est opposable au fonctionnaire admis à la retraite pour invalidité (cf. fiche n 11). Fiche n 3 L OUVERTURE D UN DROIT A PENSION CIVILE En règle générale, le bénéfice d une pension civile est soumis à une double condition de durée de services et d âge. : Aucune condition de durée de services

Plus en détail

La présente note a pour objet de commenter les nouvelles mesures en la matière. L article 13 de la loi de finances pour l année 2016 a exonéré :

La présente note a pour objet de commenter les nouvelles mesures en la matière. L article 13 de la loi de finances pour l année 2016 a exonéré : L article 13 de la loi de finances pour l année 2016 a comporté des mesures visant l encouragement à la création des petites et moyennes entreprises dans le secteur de l industrie et à la création des

Plus en détail

Italie. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Italie : le système de retraite en 2012

Italie. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Italie : le système de retraite en 2012 Italie Italie : le système de retraite en 212 Le nouveau système de retraite italien repose sur des comptes notionnels. Depuis la réforme de 211, tous les travailleurs cotisent à un régime notionnel à

Plus en détail

Notice appel retraite de base RBL 2016

Notice appel retraite de base RBL 2016 Notice appel retraite de base RBL 2016 Les Taux d appel En 2016, les taux et les assiettes se décomposent comme suit : Un premier taux de 8,23 % de 0 à 1 PASS Un deuxième taux de 1,87 % de 0 à 5 PASS Au

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE RSI Régime social des indépendants

TOUT SAVOIR SUR LE RSI Régime social des indépendants Régime social des indépendants FICHE CONSEIL Réf. : DEV/O/FC/054/12-08/ARO Page : 1/7 Si vous optez pour le statut social des Travailleurs Non Salariés (T.N.S), vous dépendrez alors du Régime Social des

Plus en détail

Présentation des règles du Régime spécial

Présentation des règles du Régime spécial Présentation des règles du Régime spécial 1 Détermination du droit Nature de la pension Ancienneté Jouissance immédiate Proportionnelle Jouissance différée Jouissance immédiate 2 Catégories d emploi 3

Plus en détail

Actualités sociales et fiscales, charges sociales sur salaires au 1er janvier 2010 Vendredi, 15 Janvier 2010 00:00

Actualités sociales et fiscales, charges sociales sur salaires au 1er janvier 2010 Vendredi, 15 Janvier 2010 00:00 Nous vous présentons dans ce Faxnet les principaux taux et barèmes et les dispositions en vigueur en 2010 issues de la loi de financement de la sécurité sociale et de la loi de finances pour 2010 qui peuvent

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 48/11.13 SUPPRESSION DES SUBSIDES D ALLOCATION NAISSANCE Municipalité en corps Préavis présenté au Conseil communal en séance du 6 novembre 2013. Première

Plus en détail