RICHARD LEMYRE STRATÉGIE CONSEIL. POC Communications

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RICHARD LEMYRE STRATÉGIE CONSEIL. POC Communications richard@poc.ca"

Transcription

1 RICHARD LEMYRE STRATÉGIE CONSEIL POC Communications

2 2 Optimiser son investissement OPTIMISEZ LA RENTABILITÉ DE VOS INVESTISSEMENTS EN COMMUNICATION ET MARKETING 5 ÉTAPES

3 Étape 1 Établir le portrait de votre industrie 3 Faire la cueillette d information : qualitative et quantitative sur : Votre industrie Vos compétiteurs Information au niveau : Communal Quartier, ville Régional Les Laurentides Provincial Le Québec

4 4 Avoir l information permet d optimiser vos stratégies. Produits et services comparables. Forces, avantages et faiblesses. Connaître l approche marketing et le discours de la compétition.

5 5 Étape 2 Définir l offre et assurer sa compréhension Mon produit est-il bien compris de ma cible? Le dénominateur est clair et évident? La marque et l image ont la capacité de générer la préférence?

6 6 La marque et sa promesse La marque est porteuse d une promesse et permet d établir la position de votre produit ou du service. La marque est un outil de conversion et de fidélisation.

7 7 «Amoureux du lait Simplement pasteurisé»

8 L emballage et l image, l outil de communication # 1 8 À l étalage À la table Dans vos outils de communication. o o o documents imprimés, Web médias sociaux.

9 L emballage et l image 9

10 10 L emballage et l image

11 11 L emballage et l image

12 12 Étalage et marchandisage

13 13 Étape 3 Établir vos objectifs de marketing et vente. Objectifs de vente Objectifs de marketing o o o Par points de vente Par périodes stratégiques Par produit o o Établir le positionnement de votre produit Se distinguer par l offre et son approche marketing

14 Étape 4 Liste des outils marketing et communication requise. 14 Les outils de base par ordre de priorité : Marque et l emballage Signalétique (agrotourisme) PLV (publicité lieu de vente) Documents de promotion (consommateur ou B2B) Site web (version mobile pour l agrotourisme) Comptoir ou kiosque de promotion Ressource d exécution pour la promotion et la vente Important : Toujours prioriser le contenu rédactionnel et stratégique de vos investissements en communications et marketing. Un document de promotion, un site web où un véhicule média ne peuvent être efficaces sans un contenu adéquat. Véhicule de communication(média)

15 Choisir un véhicule de communication 15 Arrimer des outils marketing et des médias à votre plan de communication-marketing et à vos objectifs de ventes : Prioriser les outils et véhicules qui vous offrent un retour sur votre investissement. S assurer que le média et l outil choisi correspondent au profil de la cible. Suivre l ordre d importance des outils requis à la commercialisation de vos produits et service. (Faire la liste des outils par ordre d importance) Choisir des outils et des stratégies de communication qui vous accompagnent tout au long de votre plan de communication. Assurer la présence d une ressource humaine pour accompagner et supporter les actions de communication et marketing. Il n y a pas de mauvais média ou de mauvais véhicule de communication, seulement une mauvaise utilisation.

16 16 Étape 5 Établir la répartition budgétaire des outils marketing. Votre répartition budgétaire s arrime à votre plan d action marketing : Par ordre d importance en lien avec votre plan d affaires. Répartie selon le calendrier stratégique de mise en marché. Selon votre réalité budgétaire d entreprise. Garder une portion du budget pour une opportunité. ( média ou offensive ponctuelle ) Important : Un bon plan de communication et marketing est arrimé à votre budget ainsi qu à la réalité de votre entreprise.

17 17 Les pièges de commercialisation Faire de la projection sur vos cibles et média Copier la stratégie marketing d une entreprise qui ne correspond pas à votre réalité. S engager dans des dépenses publicitaires sans plan de communication. Définir la réalité de votre marché sur internet ou dans votre cour.

18 OPTIMISEZ LA RENTABILITÉ DE VOS INVESTISSEMENTS EN COMMUNICATION ET MARKETING 5 ÉTAPES VOS QUESTIONS?

19 Merci de votre attention! RICHARD LEMYRE POC COMMUNICATIONS

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Permet de voir les occasions de marché c est-à-dire les places qui restent sur la carte perceptuelle. Enables to see

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES 1. LE PROJET 1.2 Résumé du projet Sous cette rubrique, il est important de préciser l origine

Plus en détail

Vendre à la ferme. Se préparer pour une recette gagnante

Vendre à la ferme. Se préparer pour une recette gagnante Se préparer pour une recette gagnante 7 décembre 2013 Mathilde Morin conseillère en agrotourisme et commercialisation en circuits courts MAPAQ Montérégie-Ouest Vendre à la ferme? - Contact avec le client

Plus en détail

Marketing Point de vente

Marketing Point de vente Marketing Point de vente www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION Les 4P «Les fondamentaux du marketing» Toute personne désirant s initier aux principes du marketing Connaître

Plus en détail

Présentation Plan Marketing UDEM

Présentation Plan Marketing UDEM Association pour les enfants atteints de cancer Présentation Plan Marketing UDEM Janvier 2015 Lysanne Groulx Directrice communications et marketing Leucan - Plus de 35 ans d espoir Mission : Accroître

Plus en détail

2015-2018 PROGRAMME EXPORTATEURS DE CLASSE MONDIALE

2015-2018 PROGRAMME EXPORTATEURS DE CLASSE MONDIALE 2015-2018 PROGRAMME EXPORTATEURS DE CLASSE MONDIALE Ce document a été réalisé par le ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation Rédaction et coordination Sous-ministériat à la transformation

Plus en détail

DROITS D AUTEUR Le contenu du présent document est protégé par des droits d auteur qui demeurent la propriété unique et exclusive de Audit T Mesures

DROITS D AUTEUR Le contenu du présent document est protégé par des droits d auteur qui demeurent la propriété unique et exclusive de Audit T Mesures DROITS D AUTEUR Le contenu du présent document est protégé par des droits d auteur qui demeurent la propriété unique et exclusive de Audit T Mesures et Performances. Aucune partie d un élément de contenu

Plus en détail

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011 DIAGNOSTIC EXPORT Mode d emploi 17 février 2011 I.Introduction 1. 1. Les avantages de l export 2. 2. Les défis de l export 3. 3. Qu est ce qu un «Diagnostic Export»? II. Analyse de l entreprise 1. 1. Une

Plus en détail

communications - marketing

communications - marketing communications - marketing 305, boul. Charest Est, bureau 200 Québec (Québec) G1K 3H3 T 418-266-6102 F 418-907-2127 infovoxcg.com voxcg.com C EST QUOI COMPLICES? Complices combine l expérience, le savoir-faire,

Plus en détail

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012 Le marketing 4P 5P 6P Olivier Gareau 16 octobre 2012 Au menu ce midi Test marketing Pourquoi un plan de marketing... stratégique? Composantes et phases Le Centre d entrepreneuriat ESG UQÀM Un petit test

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay Conseiller en gestion Collaborateurs : MM. Paul Bleau,

Plus en détail

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES LE RÔLE DU MARKETING STRATÉGIQUE SIX ÉTAPES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES POUR QU UNE ENTREPRISE ATTEIGNE SES OBJECTIFS D AFFAIRES, ELLE DOIT ÉQUILIBRER SA STRATÉGIE MARKETING. Une saveur unique

Plus en détail

Communiquer, c est entrer dans la structure de l autre.

Communiquer, c est entrer dans la structure de l autre. Le plan de communication marketing ou Communiquer, c est entrer dans la structure de l autre. Atelier - conférence présentée par Diane Lépine Directrice du développement des Affaires et gestionnaire sénior

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Prenez la vie du bon côté... propriétaires ceci va vous intéresser!

Prenez la vie du bon côté... propriétaires ceci va vous intéresser! Prenez la vie du bon côté... propriétaires ceci va vous intéresser! Location & GESTION IMMOBILIERE La gestion d un patrimoine immobilier peut s avérer plus complexe qu il n y paraît. La rentabilité d un

Plus en détail

Big Bang Céréales. Compétition d agence

Big Bang Céréales. Compétition d agence Big Bang Céréales Compétition d agence Big Bang Céréales Compétition d agence Présenté par Lemon Tree Sommaire Rappel Audit Stratégie Recommandations des enjeux interne & externe marketing & session Q/A

Plus en détail

Profil de compétences. Agent en assurance de personnes

Profil de compétences. Agent en assurance de personnes Profil de s Agent en assurance de personnes Février 2013 Pre sentation du profil de compe tences Le profil de s qui vous est présenté aujourd hui est le résultat des consultations effectuées lors des

Plus en détail

Accueillir une PMR. Personne à Mobilité Réduite.

Accueillir une PMR. Personne à Mobilité Réduite. Accueillir une PMR. Personne à Mobilité Réduite. Savoir accueillir une PMR : salariés, clients Comprendre les difficultés rencontrées par les PMR. Les atouts d un accueil efficace et chaleureux. Définition

Plus en détail

CENTRE DE PERFECTIONNEMENT FORMATION DES CADRES, DIRIGEANTS ET PROFESSIONNELS PROGRAMME DE FORMATION POUR LES GESTIONNAIRES TOURISTIQUES

CENTRE DE PERFECTIONNEMENT FORMATION DES CADRES, DIRIGEANTS ET PROFESSIONNELS PROGRAMME DE FORMATION POUR LES GESTIONNAIRES TOURISTIQUES CENTRE DE PERFECTIONNEMENT FORMATION DES CADRES, DIRIGEANTS ET PROFESSIONNELS PROGRAMME DE FORMATION POUR LES GESTIONNAIRES TOURISTIQUES JOUR 1 - LES ENJEUX DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE Comprendre la complexité

Plus en détail

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I L étude de marché Le marché d une entreprise est composé de la clientèle, de la concurrence et de l environnement externe. Il est important de distinguer le marché potentiel (individus ou entreprises susceptibles

Plus en détail

/NOUS CARBURONS à la CRÉATION/

/NOUS CARBURONS à la CRÉATION/ /NOUS CARBURONS à la CRÉATION/ Bienvenue dans notre univers de création et de stratégie! En cette ère où image doit rimer avec succès, petits et grands entrepreneurs cherchent à se démarquer pour mieux

Plus en détail

Jacques Choquette Communications

Jacques Choquette Communications PDF - Jacques Choquette Communications et relations publiques Document présentant nos services et nos réalisations Une agence de communications, de publicité et de relations publiques de Québec, oü vous

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013

ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013 ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013 Place du business plan Idée arrêt opportunité arrêt définition du projet arrêt business model arrêt business plan arrêt concrétisation LP -ECE -FSJES

Plus en détail

GROUPE SYNERGIE PME INC. 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448

GROUPE SYNERGIE PME INC. 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448 GROUPE SYNERGIE PME INC. Société spécialisée en développement des affaires AUGMENTATION DES VENTES 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448 AUGMENTATION DES VENTES

Plus en détail

VÉRON&C ie. L information au service de la décision. Média Kit 2015-2016

VÉRON&C ie. L information au service de la décision. Média Kit 2015-2016 VÉRON&C ie. L information au service de la décision Média Kit 2015-2016 À nos (futurs) annonceurs... Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous faire découvrir notre Média Kit 2015/2016. Leader francophone

Plus en détail

L importance des audits énergétiques

L importance des audits énergétiques L importance des audits énergétiques Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques (BEIE) Geneviève Bélanger, ing. Octobre 2012 Plan de la présentation Historique Les analyses énergétiques et

Plus en détail

Principaux objectifs et public cible :

Principaux objectifs et public cible : Plan de commandites 2015 DE L INTERNET À LA WEBTÉLÉ JUSQU AU WEBFEST MONTRÉAL... Internet est aujourd hui introduit dans la majorité des foyers du monde. Il est essentiel pour communiquer, avoir des relations

Plus en détail

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures Cette formation propose aux étudiants la connaissance et la maîtrise du marketing du web et des outils et techniques sur Internet. Elle sensibilise aux règles à respecter pour fidéliser et promouvoir les

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CP 12-003 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AFFECTATIONS PROVISIONNELLES

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET PLANTE TON ÉNERGIE

Plus en détail

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie Direction des Bâtiments Service GTOP Direction de l Environnement Service Déplacement Accessibilité Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration de l Ad AP Définition

Plus en détail

Les 7 Grandes étapes du Plan de Communication Intégrale. [L Approche Agence]

Les 7 Grandes étapes du Plan de Communication Intégrale. [L Approche Agence] Les 7 Grandes étapes du Plan de Communication Intégrale [L Approche Agence] 1 RESUME Les 7 Grandes étapes de la Démarche du Plan de Communication Intégrale Démarche Agence 1. La Plate-Forme Annonceur :

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

PACK EFFICACITE PROFESSIONNELLE

PACK EFFICACITE PROFESSIONNELLE PACK EFFICACITE PROFESSIONNELLE 3 FORMATIONS POUR RENFORCER VOS COMPETENCES DANS LES METIERS D INTERACTIONS CLIENTS www.cfpelikia.com Programme Module 1 : les fondamentaux de la relation client Module

Plus en détail

MGP 702c Marketing & Financement d événements. Remarques (1) Remarques (3) Remarques (2)

MGP 702c Marketing & Financement d événements. Remarques (1) Remarques (3) Remarques (2) MGP 702c Marketing & Financement d événements Remarques (1) Cette affiche présente les 9 domaines décrits dans le Projet Management Body of Knowledge (PMBoK) du Project Management Institute (PMI) De même

Plus en détail

Toujours plus près des clients

Toujours plus près des clients Toujours plus près des clients Conférence présentée à la journée d information sur les cultures ornementales en serre au Sheraton Laval. (10 décembre 2008) par Jean-Claude Dufour, Ph.D Pourquoi? On pense

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

Politiques des équipements et des infrastructures

Politiques des équipements et des infrastructures POLITIQUE DES ÉQUIPEMENTS ET DES INFRASTRUCTURES Le conseil municipal, le conseil d agglomération, les conseils d arrondissement et le comité exécutif de Montréal, à titre d administrateurs de fonds publics

Plus en détail

RECHERCHÉS! TERRAINS DE CAMPING DE 150 EMPLACEMENTS OU MOINS. Le but de l atelier. La démarche

RECHERCHÉS! TERRAINS DE CAMPING DE 150 EMPLACEMENTS OU MOINS. Le but de l atelier. La démarche RECHERCHÉS! TERRAINS DE CAMPING DE 150 EMPLACEMENTS OU MOINS Atelier 4 Vendredi 2 novembre 2007 8 h 40 à 12 h I Le but de l atelier Réservé aux 150 emplacements et moins Presque 75 % des membres de Camping

Plus en détail

MARKETING INTERNET ET IMPRIMÉ STRATÉGIE, CONSEILS, CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT

MARKETING INTERNET ET IMPRIMÉ STRATÉGIE, CONSEILS, CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT MARKETING INTERNET ET IMPRIMÉ STRATÉGIE, CONSEILS, CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT CONCEPTION DE SITE WEB Rien qu au Canada, 160 millions de recherches se font à chaque jour sur internet! 86% des Canadiens visitent

Plus en détail

Demande de numéro préparateur pour Relevés 31. Préparé par L équipe de Soutien à la clientèle Décembre 2015. www.ges-int.com www.hopem.

Demande de numéro préparateur pour Relevés 31. Préparé par L équipe de Soutien à la clientèle Décembre 2015. www.ges-int.com www.hopem. Demande de numéro préparateur pour Relevés 31 Préparé par L équipe de Soutien à la clientèle Décembre 2015 www.ges-int.com www.hopem.com Document à caractère confidentiel Demande du numéro préparateur

Plus en détail

Stage Business Développement

Stage Business Développement Stage Business Développement - Développer la marque - Augmenter les ventes - Créer et développer un programme de fidélisation clients - Effectuer régulièrement des recherches et des analyses concernant

Plus en détail

Présentation de la démarche

Présentation de la démarche Présentation de la démarche 2007/2013 1. Le projet Présentation du porteur de projet et du projet Nature du projet Description du projet Vos autres projets Calendrier Vous et votre projet Synthèse 3. La

Plus en détail

OUTILS DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE

OUTILS DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Cellule d Analyse de Politiques Gestion Axée sur les Résultats Abidjan Economiques du CIRES OUTILS DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE 1 Structure de la présentation 1. Méthode FFOM 1. Méthode du tableau de performance

Plus en détail

P tit Déj autour du Web 2.0 OU EN ÊTES VOUS? Le 10 juin 2011. Créez et référencez son site internet Jean DAVID. Gérez votre image sur le web 2.

P tit Déj autour du Web 2.0 OU EN ÊTES VOUS? Le 10 juin 2011. Créez et référencez son site internet Jean DAVID. Gérez votre image sur le web 2. P tit Déj autour du Web 2.0 SITEINTERNET INTERNET, E REPUTATION, WEB MARKETING : OU EN ÊTES VOUS? Le 10 juin 2011 Créez et référencez son site internet Jean DAVID Gérez votre image sur le web 2.0 Yoann

Plus en détail

Notre centre de formation

Notre centre de formation Notre centre de formation Cours à la carte. Dates et lieu de la formation à la convenance des participants. Informations et inscriptions. sec-ne.ch/formation Dynamique pédagogique. Formations courtes et

Plus en détail

ALTERNANCE Responsable Manager de la Distribution

ALTERNANCE Responsable Manager de la Distribution ALTERNANCE Responsable Manager de la Distribution Formation diplômante de Niveau II Diplôme de Niveau II enregistré au RNCP dans le cadre d'un parcours de formation Pré requis d entrée en formation et

Plus en détail

Check-list des points à présenter dans l établissement d un business-plan de création d entreprise

Check-list des points à présenter dans l établissement d un business-plan de création d entreprise Check-list des points à présenter dans l établissement d un business-plan de création d entreprise I. Description du projet A. Quelles activités exercez-vous ou envisagez-vous d exercer? B. Quels sont

Plus en détail

Cessions d images de Droits Gérés simplifiées

Cessions d images de Droits Gérés simplifiées Cessions d images de Droits Gérés simplifiées 200069959-001, Michael Kelley/Stone+ Vous nous avez demandé de simplifier la cession d images de Droits Gérés. C est chose faite. Des cessions de droits flexibles.

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles Domaine de formation «Branche et entreprise»

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles Domaine de formation «Branche et entreprise» Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens Communication Remarques : - Afin de faciliter la lecture du document, le masculin est utilisé pour désigner les deux sexes. - Par

Plus en détail

L AVENIR DU RÉFÉRENCEMENT GUILLAUME BOUCHARD. 13 mai 2008 STRATÉGIE INTERACTIVE - 55 MONT-ROYAL, BUREAU 999, MONTRÉAL (QC) H2T 2S6 T 514.524.

L AVENIR DU RÉFÉRENCEMENT GUILLAUME BOUCHARD. 13 mai 2008 STRATÉGIE INTERACTIVE - 55 MONT-ROYAL, BUREAU 999, MONTRÉAL (QC) H2T 2S6 T 514.524. L AVENIR DU RÉFÉRENCEMENT GUILLAUME BOUCHARD 13 mai 2008 STRATÉGIE INTERACTIVE - 55 MONT-ROYAL, BUREAU 999, MONTRÉAL (QC) H2T 2S6 T 514.524.7149 NVISOLUTIONS.COM AGENDA 1 INTRODUCTION SUR L APPROCHE GLOBALE

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

L accompagnement des étudiants dans la gestion de leur budget. Colloque des services aux étudiants. Université du Québec 28 mai 2014

L accompagnement des étudiants dans la gestion de leur budget. Colloque des services aux étudiants. Université du Québec 28 mai 2014 L accompagnement des étudiants dans la gestion de leur budget Colloque des services aux étudiants Université du Québec 28 mai 2014 Une présence provinciale d associations de consommateur Coalition des

Plus en détail

19 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T IV. Les effets de la publicité sur les enfants

19 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T IV. Les effets de la publicité sur les enfants 19 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T IV. Les effets de la publicité sur les enfants Avec le développement social, la télévision est entrée dans la plupart des foyers en devenant le média de masse

Plus en détail

Les premières étapes d une présence adéquate sur le Web

Les premières étapes d une présence adéquate sur le Web Les premières étapes d une présence adéquate sur le Web Principes de base d un site efficace, pour se démarquer dans la jungle d Internet Benoît Laporte Conseiller, Marketing Internet Labe Marketing Internet

Plus en détail

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 19DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du

Plus en détail

LES DIFFERENTES ETAPES POUR NOUS REJOINDRE : Retournez impérativement la fiche de renseignements jointe, accompagnée de votre C.V. et votre photo à :

LES DIFFERENTES ETAPES POUR NOUS REJOINDRE : Retournez impérativement la fiche de renseignements jointe, accompagnée de votre C.V. et votre photo à : Vous venez de télécharger la présentation rapide ainsi qu un extrait du dossier d informations du concept INKEURO et nous vous en remercions. Vous trouverez ci-dessous quelques informations complémentaires

Plus en détail

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 Stratégies marketing Augmenter sa créativité en période de changement Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 La présentation Marketing en temps de crise Quelques principes

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

Avez-vous votre plan marketing?

Avez-vous votre plan marketing? Katherine Ducharme Conseillère en commercialisation, MAPAQ Agri-Vision 28 janvier 2014 Pourquoi un plan marketing? «Faire des affaires sans disposer d'un plan marketing, c'est comme conduire sans avoir

Plus en détail

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015 LA MISE EN MARCHÉ LOUIS FLEURENT Février 2015 INTRODUCTION Les raisons de la fondation de la Fromagerie l Ancêtre inc. (volonté des actionnaires) : Transformer la production des 10 fermes laitières des

Plus en détail

Code des pratiques de marketing

Code des pratiques de marketing Information sur les produits Code des pratiques de marketing Produits de santé consommateurs du Canada est consciente de sa situation privilégiée comme partenaire dans l offre de produits de santé consommateurs

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de PLAN D AFFAIRES Contenu Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de conviction pour les financiers, à condition qu il contienne six éléments essentiels

Plus en détail

Développer le marché de la publicité pour les PME : l expérience de Katalyst au Bangladesh

Développer le marché de la publicité pour les PME : l expérience de Katalyst au Bangladesh Études de cas Miehlbradt A., Developing the advertising market for SMEs in Northern Bangladesh, The Katalyst Cases, Case Study n o 3, Katalyst Bangladesh, juin 2007. Développer le marché de la publicité

Plus en détail

4 étapes pour lancer et réussir

4 étapes pour lancer et réussir 4 étapes pour lancer et réussir votre E-business au Cameroun. Ce document vous est offert gratuitement par le Cabinet Ebusiness Consulting Inc. Offrez le librement à vos clients et prospects imprimez le

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE CHEF DE SERVICE Tourisme et économie montagnarde POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction du Développement Économique Poste de rattachement

Plus en détail

RECOMMANDATION MEDIA. La Boîte à Pizza

RECOMMANDATION MEDIA. La Boîte à Pizza RECOMMANDATION MEDIA La Boîte à Pizza Sommaire I - Rappel du Brief 1.1 Produit 1.2 Contexte II - Cibles 2.1 Principale 2.2 Secondaire III - Objectifs IV - Stratégie des moyens - Aquitaine 4.1 Presse 4.2

Plus en détail

PRIX DE VENTE DU FABRICANT AUX GRANDES CHAÎNES

PRIX DE VENTE DU FABRICANT AUX GRANDES CHAÎNES PRIX DE VENTE DU FABRICANT AUX GRANDES CHAÎNES Direction du développement des entreprises Cet outil de gestion est une initiative conjointe de la Direction du commerce, des services et de la construction

Plus en détail

La force d un trio pour rejoindre les organisateurs d événements au Québec

La force d un trio pour rejoindre les organisateurs d événements au Québec KIT MÉDIA 2014-2015 La force d un trio pour rejoindre les organisateurs d événements au Québec Imprimé Web Cyberbulletin NOUVEAU! Faites un envoi dédié à nos lecteurs. Quantité limitée. Mix Média Combinez

Plus en détail

Formation Atmansoft :

Formation Atmansoft : La particularité de la détermination d un prix de revient complet par étiquette et par millésime, c'est-à-dire d un vrai tarif commercial, peut se résumer en un mot : Complexe! Complexe par le fait qu

Plus en détail

Démarche d amélioration de la qualité en agrotourisme

Démarche d amélioration de la qualité en agrotourisme Démarche d amélioration de la qualité en agrotourisme Grille d auto-évaluation Cette grille d auto-évaluation a pour objectifs : d améliorer la prestation touristique des entreprises agrotouristiques;

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

SYSTÈME DE GESTION D ENTREPÔT

SYSTÈME DE GESTION D ENTREPÔT La clé du SYSTÈME DE GESTION D ENTREPÔT (WMS) www.lidd.ca table des matières Comment évaluer votre système de gestion d entrepôt actuel versus les autres sur le marché...3 L entrepôt Warehouse...4 Gestion

Plus en détail

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par:

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING 1 ANALYSE DE LA SITUATION BÉNÉVOLAT AU QUÉBEC Quelques informations

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

Exemples de mise en œuvre d actions de communication, de sensibilisation et de formation auprès des acteurs de la santé humaine et animale.

Exemples de mise en œuvre d actions de communication, de sensibilisation et de formation auprès des acteurs de la santé humaine et animale. Exemples de mise en œuvre d actions de communication, de sensibilisation et de formation auprès des acteurs de la santé humaine et animale. ATELIER N 2 1 Communication de risques Exemple de campagne de

Plus en détail

Suivi de la performance publicitaire chez Bell Canada. Centre d information sur les marchés Bell Canada

Suivi de la performance publicitaire chez Bell Canada. Centre d information sur les marchés Bell Canada Suivi de la performance publicitaire chez Bell Canada Présenté par : Rocky Salera Centre d information sur les marchés Bell Canada 14 octobre 2004 Aperçu Le contexte Les objectifs du programme La méthodologie

Plus en détail

La réussite de vos projets de croissance

La réussite de vos projets de croissance La réussite de vos projets de croissance PLAN STRATÉGIQUE DE CROISSANCE (BUSINESS CASE) FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices

Plus en détail

Audit stratégique. Démarche méthodologique

Audit stratégique. Démarche méthodologique Audit stratégique Démarche méthodologique La méthode ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT Identifier les opportunités et menaces DIAGNOSTIC DE L ENTREPRISE Identifier les forces et faiblesses POSITIONNEMENT STRATEGIQUE

Plus en détail

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE 1. OBJECTIFS DU COURS PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE Objectif général Développer des habiletés dans le domaine de la gestion des communications intégrées en marketing,

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD.

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. Pas de PLV sans design! Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. 25 juin 2013, Paris CPV PLUS. Créé en 2002, CPV Plus (Communication Point de Vente Plus ) est à l origine un bureau d etude spécialisé

Plus en détail

Texte de conclusion de l'atelier: LE DESIGN EST T-IL UNE PROMESSE? K'PALÉSO 97, Abdijan.

Texte de conclusion de l'atelier: LE DESIGN EST T-IL UNE PROMESSE? K'PALÉSO 97, Abdijan. Texte de conclusion de l'atelier: LE DESIGN EST T-IL UNE PROMESSE? K'PALÉSO 97, Abdijan. 1 1 - INTRODUCTION La question fondamentale sur laquelle la discussion a porté était de savoir si le design pouvait

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Table des matières PARTIE I : LES FONDAMENTAUX DU MARKETING DIGITAL

Table des matières PARTIE I : LES FONDAMENTAUX DU MARKETING DIGITAL Introduction... IX Auteurs.... XIX Liste des Mini-cas.... XXI Liste des Zoom Recherche.... XXIII Liste Digital marketing insight... XXV Liste des figures... XXVII Liste des tableaux... XXXI PARTIE I :

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Eliott & Markus est une agence de communication dédiée aux sociétés de services professionnels.

Eliott & Markus est une agence de communication dédiée aux sociétés de services professionnels. Eliott & Markus est une agence de communication dédiée aux sociétés de services professionnels. Pluridisciplinaire, Eliott & Markus conseille ses clients sur leur positionnement stratégique et gère l'ensemble

Plus en détail

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Le 26 octobre 2012 1. Introduction... 1 2. Sociétés déclarantes... 1 3. Données de référence...

Plus en détail

Plan d Action 2011-2013

Plan d Action 2011-2013 Plan d Action 2011-2013 www.arsq.qc.ca Association Régionale de Soccer de Québec Adopté le 17 mars 2011 Introduction Plan d action 2011-2013 L Association Régionale de Soccer de Québec (ARSQ) a célébré

Plus en détail