l industrie lindustrie des boissons énergisantes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l industrie lindustrie des boissons énergisantes"

Transcription

1 Les stratégies té de marketing de l industrie lindustrie des boissons énergisantes Journée de réflexion Boissons énergisantes

2 Coalition québécoise sur la problématique du poids Céé Créée en 2006 Parrainée depuis 2008 par Concept inspiré par la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac 2

3 Mandat de la Coalition Poids Susciter les appuis nécessaires pour revendiquer des modifications législatives et règlementaires et des politiques publiques dans trois secteurs stratégiques : agroalimentaire socioculturel environnement bâti afin de favoriser la mise en place d environnements facilitant les choix santé qui contribueront à prévenir les problèmes de poids 3

4 Un partenariat solide Pè Près de 200 partenaires : Municipalités Intervenants en santé Chercheurs Commissions scolaires Intervenants en environnement Acteurs en activité physique Etc. 4

5 Un sujet d intérêt Boissons énergisantes = Boissons sucrées = 58 g de sucres cres(14,5 c. à. thé) Forte consommation chez les jeunes 1 35 % des jeunes québécois interrogés boivent des boissons énergisantes occasionnellement Marketing agressif L intensité du marketing d aliments à haute teneur énergétique et à faible valeur nutritionnelle est reconnue par l OMS comme étant un facteur de l épidémie d obésité 2 1 Sondage mené par le RSEQ auprès de jeunes 2 Organisation mondiale de la Santé (2003). Diet, Nutrition and Prevention of Chronic Diseases, WHO Technical report series 916, section Strength of evidence, Table 7, 63 5

6 Un marché en pleine croissance Un marché lucratif : Valeur du marché canadien estimée à 318 millions $ 2015 : Estimation de la valeur du marché canadien à 404,8 millions $ Pas de signe de ralentissement Les boissons énergisantes constituent le segment canadien des boissons qui a affiché la plus importante croissance annuelle des ventes en 2008, soit 39 % par rapport à Agriculture et agroalimentaire Canada (2011). Tendances canadiennes et mondiales du marché des aliments de santé et de mieux être. Repéré à sea.agr.gc.ca/inter/4367 fra.htm#h 6

7 Mix marketing ou les 4 P media.photobucket.com 7

8 Qui est la cible? 8

9 Stratégies marketing reliées au Produit 9

10 Multiplication et diversification des produits 10

11 L emballage comme pouvoir d attraction Des noms évocateurs Ex. Red Bull, Monster, Guru, Hype, Pussy, Rockstar, Full Throttle, etc. Des couleurs chatoyantes Des formatspour toutes les «soifs» 11

12 Stratégies marketing reliées au Prix 12

13 Le prix : un argument imparable pour séduire les jeunes Prix = 2 e facteur influençant le plus les choix alimentaires des jeunes (après le goût) Boissons énergisantes boissons gazeuses «Valeur ajoutée» (énergie, puissance, etc.) Mais souvent en promotion! Ex. 2 pour 4 $ 13

14 Stratégies marketing reliées à la Distribution (Place) 14

15 Dépanneurs Restaurants Événements artistiques Supermarchés Bars La distribution Internet Machines distributrices Événements musicaux Événements sportifs Épiceries 15

16 Un placement stratégique! 16

17 Stratégies marketing reliées à la Promotion 17

18 La promotion Publicité ité Sites internet Commandite Advergame Jeux concours Philantropie Etc. 18

19 Une promotion «non traditionnelle» / /S t llit /f bli it%c3%a9 d Bull/ / - /gallery?id=cochonsvolants 19

20 Commandite du sport 20

21 Similitudes avec les commandites du tabac 21

22 Commandite d événements divers 22

23 Comportements à risque 23

24 Advergame : promouvoir la marque à travers le jeu 24

25 In game advertising : placement de produit dans les jeux vidéos Possibilité de publicité ciblée Différentes publicités au fil des parties Publicités surviennent de manière naturelle Résultats du neuromarketing 25

26 Médias sociaux et marketing viral 26

27 Les jeunes : au cœur de la communication 27

28 Distribution dans les rues 28

29 Et pour en savoir plus 29

30 Merci! 30

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 4 6 juin 2012 Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 1 : Le produit Tome 2 :

Plus en détail

PROJET DE DÉNORMALISATION DE LA MALBOUFFE AUPRÈS DES JEUNES

PROJET DE DÉNORMALISATION DE LA MALBOUFFE AUPRÈS DES JEUNES PROJET DE DÉNORMALISATION DE LA MALBOUFFE AUPRÈS DES JEUNES En bref Décembre 2010 La dénormalisation de la malbouffe auprès des jeunes Le projet en bref Publication réalisée par le RSEQ provincial en collaboration

Plus en détail

1 Retour sur les objectifs

1 Retour sur les objectifs Faisiez-vous partie des nombreux participants du concours moncarburant.ca en 2011? 7500 créations à travers le Québec Grand gagnant du concours de création d une bouteille d eau qui se matérialisera pour

Plus en détail

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel Nathalie Jackson, avocate Office de la protection du consommateur JASP 20 novembre 2008 Présence de

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES boivent davantage d eau, de lait et de substituts de lait, et réduisent leur consommation de boissons sucrées et énergisantes

POUR QUE LES JEUNES boivent davantage d eau, de lait et de substituts de lait, et réduisent leur consommation de boissons sucrées et énergisantes POUR QUE LES JEUNES boivent davantage d eau, de lait et de substituts de lait, et réduisent leur consommation de boissons sucrées et énergisantes 1 Voici ce que Québec en Forme entend par liquides Substituts

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF CA2014-15 # 87

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF CA2014-15 # 87 POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF Adoptée par le conseil d'administration le 18 février 2014 Politique pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement

Plus en détail

Les boissons énergisantes

Les boissons énergisantes Les boissons énergisantes Objectifs Informer et sensibiliser sur : Les stratégies marketing de l industrie La réglementation au Canada et ailleurs dans le monde Le contenu des boissons énergisantes Les

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE:

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: ATTIRER LES FUMEURS OU SÉDUIRE LES JEUNES? Colloque de l IMUSP Lausanne 18 novembre 2014 Michela Canevascini, PhD. CIPRET-Vaud 2 /////// OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES

Plus en détail

630 spectacles grâce aux Entrées en scène

630 spectacles grâce aux Entrées en scène 124 M$ en contributions sociales 14 M$ en commandites d événements culturels et sportifs 4 900 30 000 propriétaires et employés de bars et brasseries sensibilisés au jeu problématique 989 employés engagés

Plus en détail

Rapport - Journée de

Rapport - Journée de Rapport - Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et la sensibilisation aux boissons énergisantes Mars 2012 Cette journée est organisée par : Grâce au soutien financier de : Avec

Plus en détail

L étiquetage nutritionnel

L étiquetage nutritionnel Mémoire présenté par l AMC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes L étiquetage nutritionnel Présenté par : Jeffrey Turnbull, MD, FRCPC Président Priorité au discours prononcé A healthy

Plus en détail

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc.

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc. Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc. Danone Inc. est une filiale du Groupe Danone, un des chefs de file mondiaux de l industrie agroalimentaire.

Plus en détail

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants CONTEXTE 1. La bonne alimentation des nourrissons et des jeunes

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Et toi, tu bois quoi? Energy drinks & Co

Et toi, tu bois quoi? Energy drinks & Co Et toi, tu bois quoi? Energy drinks & Co Et toi, tu bois quoi quand tu as un coup de mou? Depuis quelques années, on voit se développer de plus en plus de boissons aux vertus soi-disant énergisantes voire

Plus en détail

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur Valérie Laplaine Groupe Casino *** La charte PNNS pour un distributeur La nutrition : un engagement fort du Groupe Casino Présentation du groupe La politique nutritionnelle du Groupe Une démarche ambitieuse

Plus en détail

Bâtir une santé durable pour tous, une étiquette à la fois

Bâtir une santé durable pour tous, une étiquette à la fois Consultation sur l étiquetage nutritionnel! Présenté à Santé Canada, août 2015!!! Bâtir une santé durable pour tous, une étiquette à la fois 1 AUTEURE Christelle Féthière, M. Sc. Chargée de projets, ASPQ

Plus en détail

BOISSONS GAZEUSES. Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES TENDANCES ALIMENTAIRES AMÉRICAINES MAI 2012

BOISSONS GAZEUSES. Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES TENDANCES ALIMENTAIRES AMÉRICAINES MAI 2012 Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES TENDANCES ALIMENTAIRES AMÉRICAINES BOISSONS GAZEUSES Sauf indication contraire, toute l information présentée ici est tirée de la base de données du NPD

Plus en détail

Atelier Document de travail. Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et de la sensibilisation aux boissons énergisantes

Atelier Document de travail. Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et de la sensibilisation aux boissons énergisantes Janvier 2012-1 Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et de la sensibilisation aux boissons énergisantes Au début du mois de janvier, nous avons demandé aux participants présents

Plus en détail

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation

Plus en détail

OPÉRATION FAIS-TOI ENTENDRE!

OPÉRATION FAIS-TOI ENTENDRE! L OPÉRATION FAIS -TOI ENTENDRE Monique Lalonde Nathalie Ratté Journées annuelle s de santé publique 26 novembre 2012 Plan de la présentation OPÉRATION FAIS-TOI ENTENDRE! Les questions de départ L action

Plus en détail

ENQUÊTE QUÉBÉCOISE SUR LA MALBOUFFE

ENQUÊTE QUÉBÉCOISE SUR LA MALBOUFFE ENQUÊTE QUÉBÉCOISE SUR LA MALBOUFFE PROJET DE DÉNORMALISATION DE LA MALBOUFFE AUPRÈS DES JEUNES ENQUÊTE QUÉBÉCOISE SUR LE MARKETING DE LA MALBOUFFE : 10 000 JEUNES SE PRONONCENT! UN PROJET DU JANVIER

Plus en détail

État du marché : Les boissons énergisantes en Amérique du Nord. Août 2009

État du marché : Les boissons énergisantes en Amérique du Nord. Août 2009 État du marché : Les boissons énergisantes en Amérique du Nord Août 2009 Le gouvernement du Canada a préparé le présent rapport en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Les

Plus en détail

Impact du marketing alimentaire sur les modes de consommation des enfants- Etat des lieux de la recherche en France

Impact du marketing alimentaire sur les modes de consommation des enfants- Etat des lieux de la recherche en France Impact du marketing alimentaire sur les modes de consommation des enfants- Etat des lieux de la recherche en France MARINE FRIANT-PERROT FACULTÉ DE DROIT ET DE SCIENCES POLITIQUES DE NANTES MARINE.FRIANT-PERROT@UNIV-NANTES.FR

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

La dénormalisation de la malbouffe auprès des jeunes

La dénormalisation de la malbouffe auprès des jeunes La dénormalisation de la malbouffe auprès des jeunes Réalisation, Jaldhara Jacinthe Ledoux et Andréane Poliquin Coordination, Jacinthe Hovington, responsable des programmes en saines habitudes de vie.

Plus en détail

Les boissons énergisantes

Les boissons énergisantes Référence Référence : : Version : Date : Les boissons énergisantes DOSSIER Sommaire : I. Introduction II. III. IV. Définition Composition Effets indésirables V. Groupes à risques VI. VII. Conclusion Sources

Plus en détail

Alimentation et surcharge pondérale:

Alimentation et surcharge pondérale: Alimentation et surcharge pondérale: Mesures par lesquelles les entreprises de l'industrie alimentaire suisse peuvent favoriser une alimentation plus équilibrée juin 2014 FUS/CA/MG Les axes d'action en

Plus en détail

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux par Stéphane Maisonnas, Ph.D., professeur Chercheur principal de la Chaire Philippe-Pariseault en commercialisation des marchés

Plus en détail

Charte européenne sur la lutte contre l obésité

Charte européenne sur la lutte contre l obésité 16 novembre 2006 61996 ORIGINAL : ANGLAIS Charte européenne sur la lutte contre l obésité Pour relever le défi toujours plus menaçant que représente l épidémie d obésité pour la santé, les économies nationales

Plus en détail

Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important

Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important Fractionnement du lait C est ce qui est à l intérieur qui est important Vitalus Nutrition Inc. est un fournisseur important d ingrédients laitiers affinés et personnalisés qui approvisionne des industries

Plus en détail

CONTRER LA MALBOUFFE : DES JEUNES PRÊTS À AGIR! GROUPES DE DISCUSSION AVEC DES 11-16 ANS

CONTRER LA MALBOUFFE : DES JEUNES PRÊTS À AGIR! GROUPES DE DISCUSSION AVEC DES 11-16 ANS CONTRER LA MALBOUFFE : DES JEUNES PRÊTS À AGIR! GROUPES DE DISCUSSION AVEC DES 11-16 ANS Rédaction par Jacinthe Hovington, responsable des programmes en saines habitudes de vie. 30 août 2010. Un projet

Plus en détail

Les programmes d aide financière

Les programmes d aide financière Les programmes d aide financière Jour mois année Carmen St-Denis, agr. Adjointe au directeur et conseillère en transformation alimentaire Plan de la présentation 1. Accueil et accompagnement des promoteurs

Plus en détail

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) est l instance de référence en matière de nutrition.

Plus en détail

INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF

INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.medecinedusport.fr Médecine du Sport Nutrition du Sportif INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL

Plus en détail

Répertoire des sources d information sur les secteurs d activité comparables

Répertoire des sources d information sur les secteurs d activité comparables Programme Initiative d appui aux conseillers agricoles Répertoire des sources d information sur les secteurs d activité comparables (IACA-525) Réalisé par Le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE TITRE : LA BOISSON ÉNERGISANTE RÉSUMÉ DE LA PROBLÉMATIQUE CRÉATION D UNE BOISSON DE RÉHYDRATATION MATÉRIEL POUR L ENSEMBLE DE LA PROBLÉMATIQUE : Activités

Plus en détail

RECRUTER RECR EN 2012

RECRUTER RECR EN 2012 À L AGENDA Recruter en 2012 Comment valoriser son entreprise auprès des candidats? Utiliser les bons outils pour séduire un candidat Devenir un meilleur recruteur et développer une approche client RH RECRUTER

Plus en détail

Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS

Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS SOMMAIRE INTRODUCTION ANLAYSE DU MARCHÉ DE LA BISCUITERIE AU MAROC

Plus en détail

Cette politique a été adoptée par le Conseil d administration lors d une réunion tenue le 8 juin 2010 (CA 10-05.10).

Cette politique a été adoptée par le Conseil d administration lors d une réunion tenue le 8 juin 2010 (CA 10-05.10). CAHIER DE GESTION POLITIQUE ALIMENTAIRE DU COTE 70-04-01.01 OBJET La présente politique vise à définir et à faire connaître les objectifs, la portée, les fondements, les principes et le rôle des différents

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES DANS LES MUNICIPALITÉS. Municipalité : Environnement PHYSIQUE

QUESTIONNAIRE SUR LES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES DANS LES MUNICIPALITÉS. Municipalité : Environnement PHYSIQUE QUESTIONNAIRE SUR LES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES DANS LES MUNICIPALITÉS Municipalité : Environnement PHYSIQUE En 1. Les infrastructures et l offre d activités physiques et sportives sont aussi nombreuses

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé 1 Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé Présentation de Carl Julien, CFRE, vice-président et Gil Desautels, vice-président principal Le 20 octobre

Plus en détail

La politique alimentaire populaire

La politique alimentaire populaire La politique alimentaire populaire Diana Bronson Sécurité alimentaire Canada Grand Rassemblement Québec en forme Le 19 mars 2013 Sécurité alimentaire Canada Sécurité Alimentaire Canada est une alliance

Plus en détail

Flash Sucre et Santé WWW.EXTRASUCRE.ORG NEWSLETTER DU DEPARTEMENT SCIENTIFIQUE DU CEDUS

Flash Sucre et Santé WWW.EXTRASUCRE.ORG NEWSLETTER DU DEPARTEMENT SCIENTIFIQUE DU CEDUS Flash Sucre et Santé WWW.EXTRASUCRE.ORG NEWSLETTER DU DEPARTEMENT SCIENTIFIQUE DU CEDUS Décembre 2011 La pertinence de la taxation des boissons sucrées remise en cause D après un texte de B. Guy- Grand.

Plus en détail

Plan d action triennal 2006-2009

Plan d action triennal 2006-2009 Plan d action triennal 6-9 Le plan triennal 6-9 présente les actions stratégiques qui témoignent des principes d intervention du RIASQ dans les domaines du loisir culturel et de l éducation qui l inspireront

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc.

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Introduction Nestlé Canada Inc. est fière de participer à l'initiative canadienne

Plus en détail

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 Révisé le 03 janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DU PLAN DIRECTEUR... 3 MISSION... 4 VISION... 4 VALEURS... 5 ORIENTATIONS

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

POLITIQUE POUR DE SAINES HABITUDES DE VIE

POLITIQUE POUR DE SAINES HABITUDES DE VIE POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-07 POLITIQUE POUR DE SAINES HABITUDES DE VIE 1. But...2 2. Préambule...2 3. Fondements...2 4. Objectif général...3 5. Objectifs spécifiques...3

Plus en détail

Alimentation - nutrition

Alimentation - nutrition Alimentation - nutrition catalogue des modules d intervention Programme 2013 Mce 81 bd Albert 1 er 35200 Rennes 02 99 30 30 35 50 www.mce-info.org Udaf 35 Maison de l agriculture, rue Maurice Le Lannou

Plus en détail

L innovation de la Boisson Énergisante XSMC

L innovation de la Boisson Énergisante XSMC L innovation de la Boisson Énergisante XS Nutrition : Première boisson énergisante de qualité supérieure sans sucre Goût : Première marque à se focaliser sur les saveurs au sein du marché des boissons

Plus en détail

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs présentés à l Association canadienne des paiements à la suite de la publication de

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

Dans ce numéro. Les boissons énergisantes : entre menace et banalisation. Qu est-ce que topo?

Dans ce numéro. Les boissons énergisantes : entre menace et banalisation. Qu est-ce que topo? NUMÉRO 2 AOÛT 2011 Dans ce numéro Les effets des boissons énergisantes sur la santé des jeunes Les pratiques de commercialisation des boissons énergisantes Et des réponses aux questions suivantes : Qu

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

La Légende de Sir Edward s

La Légende de Sir Edward s Nom de l entité déposante : MEDIACROSSING x agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : GROUPE BARDINET La Légende de Sir Edward s date de réalisation : Août/Septembre 2014 CATÉGORIE :

Plus en détail

Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes

Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes Par: Claire Dufresne AQAA Rencontre BNQ-AFNOR Octobre 2006 Mission de l AQAA Offrir du soutien et de l information,

Plus en détail

LES ACTIONS PREVENTION-SANTÉ EN ENTREPRISES

LES ACTIONS PREVENTION-SANTÉ EN ENTREPRISES Aujourd hui, pour une entreprise «responsable», la santé de tous ses collaborateurs présente un enjeu primordial. Pour la bonne marche de l entreprise, il est évident que des salariés en meilleure santé

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À UNE SAINE ALIMENTATION ET À UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF Adoptée le 3 juin 2008

POLITIQUE RELATIVE À UNE SAINE ALIMENTATION ET À UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF Adoptée le 3 juin 2008 DOCUMENT OFFICIEL POLITIQUE RELATIVE À UNE SAINE ALIMENTATION ET À UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF Adoptée le 3 juin 2008 Amendée le 1 er juin 2010 Service des ressources éducatives www.csp.qc.ca TABLE

Plus en détail

Le point sur les compléments alimentaires

Le point sur les compléments alimentaires Le point sur les compléments alimentaires Médecin du Comité Régional et Sportif d Ile-de-France, Médecin de l Antenne Médicale de Prévention du Dopage d Ile-de-France Les compléments alimentaires doivent

Plus en détail

Constats issus de la littérature

Constats issus de la littérature Constats issus de la littérature 7 juin 2010 La dénormalisation de la malbouffe auprès des jeunes Constats issus de la littérature Publication réalisée par la Fédération québécoise du sport étudiant. Sous

Plus en détail

En collaboration avec la WTC - World Triathlon Corporation (IRONMAN), Comment attirer un sponsor pour votre évènement

En collaboration avec la WTC - World Triathlon Corporation (IRONMAN), Comment attirer un sponsor pour votre évènement En collaboration avec la WTC - World Triathlon Corporation (IRONMAN), Comment attirer un sponsor pour votre évènement Kai Walter Directeurs des courses IRONMAN en Europe October 26 th 2010 Sommaire Le

Plus en détail

Leçon 5 : Influence de la publicité et des stratégies de marketing sur les achats d'aliments

Leçon 5 : Influence de la publicité et des stratégies de marketing sur les achats d'aliments Leçon 5 : Influence de la publicité et des stratégies de marketing sur les achats d'aliments Introduction Dans cette leçon, les élèves exploreront les stratégies complexes et diverses de publicité et de

Plus en détail

Quelques faits intéressants 4. L engagement de la Ville de Gatineau 5. Une intervention cohérente 7. Le cadre conceptuel 8. L objectif principal 8

Quelques faits intéressants 4. L engagement de la Ville de Gatineau 5. Une intervention cohérente 7. Le cadre conceptuel 8. L objectif principal 8 Table des matières Quelques faits intéressants 4 L engagement de la Ville de Gatineau 5 Une intervention cohérente 7 Le cadre conceptuel 8 L objectif principal 8 Les principes directeurs 8 Les axes d intervention

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

Pour une vie en santé

Pour une vie en santé Mémoire de l AMC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Pour une vie en santé Présenté par : Anne Doig, MD, CCFP, FCFP Présidente sortante Priorité au discours prononcé A healthy population

Plus en détail

Les boissons énergisantes

Les boissons énergisantes Les boissons énergisantes Une drogue bien connue et bien cachée État de la situation sur le phénomène émergent des boissons énergisantes en vente libre Pierre Paquin, Responsable de la prévention des dépendances

Plus en détail

Agence de communication Evénementielle

Agence de communication Evénementielle Agence de communication Evénementielle L AGENCE Corp est née d un simple constat : nous ne sommes plus uniquement des consommateurs mais aussi des publics. Le brand content a réinventé le discours de la

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

NOTRE HISTOIRE DES M ACHI NES DER N I E R C R I

NOTRE HISTOIRE DES M ACHI NES DER N I E R C R I RECHARGE TA MACHINE NOTRE HISTOIRE DES M ACHI NES DER N I E R C R I Dominic Ross est conscient des enjeux de la vie active. Jeune entrepreneur ambitieux, il dévoue son énergie à promouvoir un mode de vie

Plus en détail

COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ AU MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT M. THOMAS J. MULCAIR 28 MAI 2004

COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ AU MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT M. THOMAS J. MULCAIR 28 MAI 2004 PROJET DE RÈGLEMENT RELATIF À LA COMPENSATION POUR LES SERVICES MUNICIPAUX FOURNIS EN VUE D ASSURER LA RÉCUPÉRATION ET LA VALORISATION DE MATIÈRES RÉSIDUELLES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE

Plus en détail

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 WWW.CROP.CA Le Protocole CROP de calibration des panels en ligne

Plus en détail

Le Programme National Nutrition Santé 2 (PNNS2) 2006-2010

Le Programme National Nutrition Santé 2 (PNNS2) 2006-2010 Le Programme National Nutrition Santé 2 (PNNS2) 2006-2010 Pr Serge Hercberg U 557 Inserm / U 1125 Inra / Cnam «Nutrition et Santé Publique» Unité de Surveillance et d Epidémiologie Nutritionnelle (USEN),

Plus en détail

Intérêt nutritionnel du lait pour l enfant et l adolescent

Intérêt nutritionnel du lait pour l enfant et l adolescent Intérêt nutritionnel du lait pour l enfant et l adolescent 31 mars 2010 Gembloux 01/04/2010 M-J Mozin 1 Le lait est un aliment liquide, un aliment complexe. Est-il indispensable àla croissance? Peut-on

Plus en détail

LES CONTENANTS DE BOISSONS

LES CONTENANTS DE BOISSONS LES CONTENANTS DE BOISSONS La vente de boissons Plus de 4,7 milliards de contenants de boissons ont été vendus au Québec en 2005 1. Les boissons mises en marché au Québec se présentent sous des formats

Plus en détail

Sécuritéalimentaire SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

Sécuritéalimentaire SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Sécuritéalimentaire SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Présent senté le 8 janvier 009 Micheline Séguin Bernier Dt.P., M.Sc. Direction de santé publique Le 8 janvier 009 Plan de présentation Volet Définition de la sécurité

Plus en détail

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits Des outils pour les industriels et les distributeurs Analysez vos produits Optimisez vos produits Valorisez vos produits SANTÉ, ENVIRONNEMENT, SOCIAL : DES ENJEUX FORTS MARKETTING COMMUNICATON RSE - DD

Plus en détail

Présenté à la délégation de la Capitale Nationale 17 février 2015 Par Pierrette Bergeron, dt.p., M.A. Accréditée par CSHNQ, INSQ, Coach.

Présenté à la délégation de la Capitale Nationale 17 février 2015 Par Pierrette Bergeron, dt.p., M.A. Accréditée par CSHNQ, INSQ, Coach. Présenté à la délégation de la Capitale Nationale 17 février 2015 Par Pierrette Bergeron, dt.p., M.A. Accréditée par CSHNQ, INSQ, Coach.ca Nutri Équilibre alimentaire quotidien Hydratation et boissons

Plus en détail

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION Première caractérisation du secteur (données 2012) SYNTHESE Etude du secteur des sauces condimentaires-oqali Données 2011-Edition 2013 EDITION 2014 Synthèse de l

Plus en détail

Pourquoi est-ce un bon choix?

Pourquoi est-ce un bon choix? Pourquoi est-ce un bon choix? CPAQ Aliments du Québec Présentation de l organisme et structure administrative Court historique La mission Les mandats Les marques Fonctionnement pour devenir membre (le

Plus en détail

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages Pierre Babinsky Directeur des communications et des affaires publiques École d été de l UQÀM 2015 La réduction des impacts et la communication

Plus en détail

Un prix trop eleve. Une approche de santé publique aux politiques sur l alcool au Canada SOMMAIRE EXÉCUTIF

Un prix trop eleve. Une approche de santé publique aux politiques sur l alcool au Canada SOMMAIRE EXÉCUTIF L'énoncé de position de l Association canadienne de santé publique Un prix trop eleve Une approche de santé publique aux politiques sur l alcool au Canada SOMMAIRE EXÉCUTIF Décembre 2011 L Association

Plus en détail

RESTRICTIONS PUBLICITAIRES M6 ET W9 FENÊTRE PUBLICITAIRE SUISSE

RESTRICTIONS PUBLICITAIRES M6 ET W9 FENÊTRE PUBLICITAIRE SUISSE RESTRICTIONS PUBLICITAIRES M6 ET W9 FENÊTRE PUBLICITAIRE SUISSE Goldbach Media est tenu de respecter les restrictions publicitaires françaises. M6 Publicité se réserve le droit de refuser des spots ou

Plus en détail

Capsules vidéo Pôle ES

Capsules vidéo Pôle ES Capsules vidéo Pôle ES Utilisez ce formulaire pour soumettre votre candidature et voir votre entreprise apparaître dans les capsules vidéo commanditées par le Pôle régional d'économie sociale. Sous le

Plus en détail

Comment boire. en suffisance? Le rôle des boissons dans un mode de vie sain. BROCHURE_EAU_A5_FR_DEF.indd 1 13/05/09 17:42:05

Comment boire. en suffisance? Le rôle des boissons dans un mode de vie sain. BROCHURE_EAU_A5_FR_DEF.indd 1 13/05/09 17:42:05 Comment boire en suffisance? Le rôle des boissons dans un mode de vie sain BROCHURE_EAU_A5_FR_DEF.indd 1 13/05/09 17:42:05 L hydratation, geste santé Pourquoi boire? Boire suffisamment, c est vital. Une

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

CONTRIBUER À NOURRIR LE MONDE

CONTRIBUER À NOURRIR LE MONDE CONTRIBUER À NOURRIR LE MONDE MISSION D UNE ORGANISATION PRESQUE CENTENAIRE! Présenté par : Gaétan Desroches, agr. Chef de la direction, La Coop fédérée Le 26 octobre, 2015 LIBRE-ÉCHANGE - PARTENARIAT

Plus en détail

Stratégie mondiale de l OMS pour l alimentation, l exercice physique et la santé CADRE DE SUIVI ET D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE

Stratégie mondiale de l OMS pour l alimentation, l exercice physique et la santé CADRE DE SUIVI ET D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE Stratégie mondiale de l OMS pour l alimentation, l exercice physique et la santé CADRE DE SUIVI ET D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE Catalogage à la source: Bibliothèque de l OMS: Stratégie mondiale de

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Agir. ensemble. pour prévenir les. problèmes liés au poids

Agir. ensemble. pour prévenir les. problèmes liés au poids Agir ensemble pour prévenir les problèmes liés au poids Optimiser nos pratiques Réduire les inégalités sociales de santé Promouvoir le développement durable 2013 Optimiser nos pratiques, réduire les inégalités

Plus en détail

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Jeudi 16 février 2012 Muséum des Sciences Naturelles d Orléans DPMS Bio - Développement, Production, Management et Stratégies

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC INTRODUCTION: documents consultés pour établir le plan : - plan d action FCQ 2004-2008 - plan d action FCQ 2009-2013 - plan stratégique CLA 2012-2016

Plus en détail

Conférence. Le règlement (CE) n 1924/2006. Communication Nutrition Santé. Ellie DAGUET (DGCCRF - Paris) Obligations et opportunités 16/03/2012

Conférence. Le règlement (CE) n 1924/2006. Communication Nutrition Santé. Ellie DAGUET (DGCCRF - Paris) Obligations et opportunités 16/03/2012 Conférence Communication Nutrition Santé Obligations et opportunités 12 mars 2012 Le règlement (CE) n 1924/2006 Ellie DAGUET (DGCCRF - Paris) 1 Abréviations CA : compléments alimentaires DDAP : denrées

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

SE SUCRER LE BEC. Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 12 décembre 2012

SE SUCRER LE BEC. Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 12 décembre 2012 SE SUCRER LE BEC Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 12 décembre 2012 Organisée par Réussir en santé Objectif principal: Promouvoir l adoption et la consolidation de saines habitudes de vie, principalement

Plus en détail