l industrie lindustrie des boissons énergisantes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l industrie lindustrie des boissons énergisantes"

Transcription

1 Les stratégies té de marketing de l industrie lindustrie des boissons énergisantes Journée de réflexion Boissons énergisantes

2 Coalition québécoise sur la problématique du poids Céé Créée en 2006 Parrainée depuis 2008 par Concept inspiré par la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac 2

3 Mandat de la Coalition Poids Susciter les appuis nécessaires pour revendiquer des modifications législatives et règlementaires et des politiques publiques dans trois secteurs stratégiques : agroalimentaire socioculturel environnement bâti afin de favoriser la mise en place d environnements facilitant les choix santé qui contribueront à prévenir les problèmes de poids 3

4 Un partenariat solide Pè Près de 200 partenaires : Municipalités Intervenants en santé Chercheurs Commissions scolaires Intervenants en environnement Acteurs en activité physique Etc. 4

5 Un sujet d intérêt Boissons énergisantes = Boissons sucrées = 58 g de sucres cres(14,5 c. à. thé) Forte consommation chez les jeunes 1 35 % des jeunes québécois interrogés boivent des boissons énergisantes occasionnellement Marketing agressif L intensité du marketing d aliments à haute teneur énergétique et à faible valeur nutritionnelle est reconnue par l OMS comme étant un facteur de l épidémie d obésité 2 1 Sondage mené par le RSEQ auprès de jeunes 2 Organisation mondiale de la Santé (2003). Diet, Nutrition and Prevention of Chronic Diseases, WHO Technical report series 916, section Strength of evidence, Table 7, 63 5

6 Un marché en pleine croissance Un marché lucratif : Valeur du marché canadien estimée à 318 millions $ 2015 : Estimation de la valeur du marché canadien à 404,8 millions $ Pas de signe de ralentissement Les boissons énergisantes constituent le segment canadien des boissons qui a affiché la plus importante croissance annuelle des ventes en 2008, soit 39 % par rapport à Agriculture et agroalimentaire Canada (2011). Tendances canadiennes et mondiales du marché des aliments de santé et de mieux être. Repéré à sea.agr.gc.ca/inter/4367 fra.htm#h 6

7 Mix marketing ou les 4 P media.photobucket.com 7

8 Qui est la cible? 8

9 Stratégies marketing reliées au Produit 9

10 Multiplication et diversification des produits 10

11 L emballage comme pouvoir d attraction Des noms évocateurs Ex. Red Bull, Monster, Guru, Hype, Pussy, Rockstar, Full Throttle, etc. Des couleurs chatoyantes Des formatspour toutes les «soifs» 11

12 Stratégies marketing reliées au Prix 12

13 Le prix : un argument imparable pour séduire les jeunes Prix = 2 e facteur influençant le plus les choix alimentaires des jeunes (après le goût) Boissons énergisantes boissons gazeuses «Valeur ajoutée» (énergie, puissance, etc.) Mais souvent en promotion! Ex. 2 pour 4 $ 13

14 Stratégies marketing reliées à la Distribution (Place) 14

15 Dépanneurs Restaurants Événements artistiques Supermarchés Bars La distribution Internet Machines distributrices Événements musicaux Événements sportifs Épiceries 15

16 Un placement stratégique! 16

17 Stratégies marketing reliées à la Promotion 17

18 La promotion Publicité ité Sites internet Commandite Advergame Jeux concours Philantropie Etc. 18

19 Une promotion «non traditionnelle» / /S t llit /f bli it%c3%a9 d Bull/ / - /gallery?id=cochonsvolants 19

20 Commandite du sport 20

21 Similitudes avec les commandites du tabac 21

22 Commandite d événements divers 22

23 Comportements à risque 23

24 Advergame : promouvoir la marque à travers le jeu 24

25 In game advertising : placement de produit dans les jeux vidéos Possibilité de publicité ciblée Différentes publicités au fil des parties Publicités surviennent de manière naturelle Résultats du neuromarketing 25

26 Médias sociaux et marketing viral 26

27 Les jeunes : au cœur de la communication 27

28 Distribution dans les rues 28

29 Et pour en savoir plus 29

30 Merci! 30

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 4 6 juin 2012 Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 1 : Le produit Tome 2 :

Plus en détail

1 Retour sur les objectifs

1 Retour sur les objectifs Faisiez-vous partie des nombreux participants du concours moncarburant.ca en 2011? 7500 créations à travers le Québec Grand gagnant du concours de création d une bouteille d eau qui se matérialisera pour

Plus en détail

PROJET DE DÉNORMALISATION DE LA MALBOUFFE AUPRÈS DES JEUNES

PROJET DE DÉNORMALISATION DE LA MALBOUFFE AUPRÈS DES JEUNES PROJET DE DÉNORMALISATION DE LA MALBOUFFE AUPRÈS DES JEUNES En bref Décembre 2010 La dénormalisation de la malbouffe auprès des jeunes Le projet en bref Publication réalisée par le RSEQ provincial en collaboration

Plus en détail

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur Valérie Laplaine Groupe Casino *** La charte PNNS pour un distributeur La nutrition : un engagement fort du Groupe Casino Présentation du groupe La politique nutritionnelle du Groupe Une démarche ambitieuse

Plus en détail

GOBES-TU ÇA? Dénormalisat Dénormalisa ion t de la malbouf f malbouf e f

GOBES-TU ÇA? Dénormalisat Dénormalisa ion t de la malbouf f malbouf e f GOBES-TU ÇA? Dénormalisation de la malbouffe Gobes tu ça? un projet novateur Contrer la malbouffe avec une approche non moralisatrice L OMS LOMS reconnaît le marketing de la malbouffe commeune des principales

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF CA2014-15 # 87

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF CA2014-15 # 87 POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF Adoptée par le conseil d'administration le 18 février 2014 Politique pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement

Plus en détail

OPÉRATION FAIS-TOI ENTENDRE!

OPÉRATION FAIS-TOI ENTENDRE! L OPÉRATION FAIS -TOI ENTENDRE Monique Lalonde Nathalie Ratté Journées annuelle s de santé publique 26 novembre 2012 Plan de la présentation OPÉRATION FAIS-TOI ENTENDRE! Les questions de départ L action

Plus en détail

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel Nathalie Jackson, avocate Office de la protection du consommateur JASP 20 novembre 2008 Présence de

Plus en détail

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux par Stéphane Maisonnas, Ph.D., professeur Chercheur principal de la Chaire Philippe-Pariseault en commercialisation des marchés

Plus en détail

Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes

Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes Par: Claire Dufresne AQAA Rencontre BNQ-AFNOR Octobre 2006 Mission de l AQAA Offrir du soutien et de l information,

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

L observatoire de conjoncture et de compétitivité de l industrie alimentaire

L observatoire de conjoncture et de compétitivité de l industrie alimentaire Conseil National du Commerce Extérieur L observatoire de conjoncture et de compétitivité de l industrie alimentaire Anticiper Partager Agir 2005 www.cnce.org.ma CHAPITRE I : Sommaire LES INDICATEURS DE

Plus en détail

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc.

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc. Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc. Danone Inc. est une filiale du Groupe Danone, un des chefs de file mondiaux de l industrie agroalimentaire.

Plus en détail

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Jeudi 16 février 2012 Muséum des Sciences Naturelles d Orléans DPMS Bio - Développement, Production, Management et Stratégies

Plus en détail

Rapport - Journée de

Rapport - Journée de Rapport - Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et la sensibilisation aux boissons énergisantes Mars 2012 Cette journée est organisée par : Grâce au soutien financier de : Avec

Plus en détail

04.12.2014 /////// LE TABAC: UN PRODUIT PAS COMME LES AUTRES. Stratégies de l industrie du tabac pour séduire les jeunes en Suisse romande

04.12.2014 /////// LE TABAC: UN PRODUIT PAS COMME LES AUTRES. Stratégies de l industrie du tabac pour séduire les jeunes en Suisse romande /////// LE TABAC: UN PRODUIT PAS COMME LES AUTRES OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES POUR LES PRODUITS DU TABAC EN SUISSE ROMANDE, 2013-2014 Stratégies de l industrie du tabac pour séduire les jeunes en Suisse

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

29 e édition (édition spéciale)

29 e édition (édition spéciale) Le rendez-vous de l industrie touristique de l Outaouais PROPOSITION DE PARTENARIAT 2015 29 e édition (édition spéciale) Présentation de notre organisme 2 Organisme privé sans but lucratif Une organisation

Plus en détail

CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC. - Marché du thé chaud. - variation de qualité dans les MP agricole.

CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC. - Marché du thé chaud. - variation de qualité dans les MP agricole. CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC - Marché du thé chaud Général Politique Economiqu e Sociocultur el Technologiq ue Opportunités - 55% des ventes de thé sont réalisé en hyper est 34,7% en super. - Diminution générale

Plus en détail

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE:

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: ATTIRER LES FUMEURS OU SÉDUIRE LES JEUNES? Colloque de l IMUSP Lausanne 18 novembre 2014 Michela Canevascini, PhD. CIPRET-Vaud 2 /////// OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES

Plus en détail

Pourquoi est-ce un bon choix?

Pourquoi est-ce un bon choix? Pourquoi est-ce un bon choix? CPAQ Aliments du Québec Présentation de l organisme et structure administrative Court historique La mission Les mandats Les marques Fonctionnement pour devenir membre (le

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES boivent davantage d eau, de lait et de substituts de lait, et réduisent leur consommation de boissons sucrées et énergisantes

POUR QUE LES JEUNES boivent davantage d eau, de lait et de substituts de lait, et réduisent leur consommation de boissons sucrées et énergisantes POUR QUE LES JEUNES boivent davantage d eau, de lait et de substituts de lait, et réduisent leur consommation de boissons sucrées et énergisantes 1 Voici ce que Québec en Forme entend par liquides Substituts

Plus en détail

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local LE 28 NOVEMBRE 2015 Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local Participez gratuitement en tant que commerçant, association de commerçants ou consommateur. Joignez-vous

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI POURQUOI DEVRAIT ON RÉDUIRE LA MARCHE AU RALENTI DES VÉHICULES? Au Manitoba, plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre (GES) provient du secteur

Plus en détail

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages Pierre Babinsky Directeur des communications et des affaires publiques École d été de l UQÀM 2015 La réduction des impacts et la communication

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

RECRUTER RECR EN 2012

RECRUTER RECR EN 2012 À L AGENDA Recruter en 2012 Comment valoriser son entreprise auprès des candidats? Utiliser les bons outils pour séduire un candidat Devenir un meilleur recruteur et développer une approche client RH RECRUTER

Plus en détail

Principaux objectifs et public cible :

Principaux objectifs et public cible : Plan de commandites 2015 DE L INTERNET À LA WEBTÉLÉ JUSQU AU WEBFEST MONTRÉAL... Internet est aujourd hui introduit dans la majorité des foyers du monde. Il est essentiel pour communiquer, avoir des relations

Plus en détail

LES CONTENANTS DE BOISSONS

LES CONTENANTS DE BOISSONS LES CONTENANTS DE BOISSONS La vente de boissons Plus de 4,7 milliards de contenants de boissons ont été vendus au Québec en 2005 1. Les boissons mises en marché au Québec se présentent sous des formats

Plus en détail

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07 RECUEIL DE GESTION Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR SRÉJA SUJET Pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif IDENTIFICATION CODE : 54-10-01

Plus en détail

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 Révisé le 03 janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DU PLAN DIRECTEUR... 3 MISSION... 4 VISION... 4 VALEURS... 5 ORIENTATIONS

Plus en détail

BOISSONS GAZEUSES. Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES TENDANCES ALIMENTAIRES AMÉRICAINES MAI 2012

BOISSONS GAZEUSES. Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES TENDANCES ALIMENTAIRES AMÉRICAINES MAI 2012 Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES TENDANCES ALIMENTAIRES AMÉRICAINES BOISSONS GAZEUSES Sauf indication contraire, toute l information présentée ici est tirée de la base de données du NPD

Plus en détail

630 spectacles grâce aux Entrées en scène

630 spectacles grâce aux Entrées en scène 124 M$ en contributions sociales 14 M$ en commandites d événements culturels et sportifs 4 900 30 000 propriétaires et employés de bars et brasseries sensibilisés au jeu problématique 989 employés engagés

Plus en détail

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants Kellogg Canada inc.

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants Kellogg Canada inc. Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants Kellogg Canada inc. Kellogg Canada inc. («Kellogg») est une société depuis longtemps reconnue en matière de santé, de

Plus en détail

Alimentation - nutrition

Alimentation - nutrition Alimentation - nutrition catalogue des modules d intervention Programme 2013 Mce 81 bd Albert 1 er 35200 Rennes 02 99 30 30 35 50 www.mce-info.org Udaf 35 Maison de l agriculture, rue Maurice Le Lannou

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES - RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique alimentaire COTE : DAEC 2008-01 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration EN VIGUEUR en août 2008 RESPONSABLE DE L'APPLICATION : La Direction

Plus en détail

Le marketing alimentaire et son encadrement juridique

Le marketing alimentaire et son encadrement juridique Le marketing alimentaire et son encadrement juridique Colloque Chaire Unesco- 31 janvier 2014 Marine Friant-Perrot Faculté de droit et de sciences politiques de Nantes marine.friant-perrot@univ-nantes.fr

Plus en détail

Appel de propositions par le Regroupement des producteurs multimédia PROJET : VITRINE DES MÉDIAS NUMÉRIQUES

Appel de propositions par le Regroupement des producteurs multimédia PROJET : VITRINE DES MÉDIAS NUMÉRIQUES Appel de propositions par le Regroupement des producteurs multimédia PROJET : VITRINE DES MÉDIAS NUMÉRIQUES Date de dépôt 1 er septembre 2015 LA VITRINE DES MÉDIAS NUMÉRIQUES Appel de propositions Table

Plus en détail

Politique alimentaire

Politique alimentaire Politique alimentaire Adoptée le : 27 avril 2015 Lors de la : 303 e réunion du conseil d administration Table des matières Lexique... 3 Préambule... 5 Champ d application... 5 Objectifs de la politique...

Plus en détail

Agence de communication Evénementielle

Agence de communication Evénementielle Agence de communication Evénementielle L AGENCE Corp est née d un simple constat : nous ne sommes plus uniquement des consommateurs mais aussi des publics. Le brand content a réinventé le discours de la

Plus en détail

L innovation de la Boisson Énergisante XSMC

L innovation de la Boisson Énergisante XSMC L innovation de la Boisson Énergisante XS Nutrition : Première boisson énergisante de qualité supérieure sans sucre Goût : Première marque à se focaliser sur les saveurs au sein du marché des boissons

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF POLITIQUE POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF FORMATION GÉNÉRALE DES JEUNES FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES FORMATION PROFESSIONNELLE # 48-01 Adoption le 12 juin 2007

Plus en détail

Texte de conclusion de l'atelier: LE DESIGN EST T-IL UNE PROMESSE? K'PALÉSO 97, Abdijan.

Texte de conclusion de l'atelier: LE DESIGN EST T-IL UNE PROMESSE? K'PALÉSO 97, Abdijan. Texte de conclusion de l'atelier: LE DESIGN EST T-IL UNE PROMESSE? K'PALÉSO 97, Abdijan. 1 1 - INTRODUCTION La question fondamentale sur laquelle la discussion a porté était de savoir si le design pouvait

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

Animatrices. Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail 9/5/2013. Chris MacDonald. Alida Fallavollita, CRHA

Animatrices. Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail 9/5/2013. Chris MacDonald. Alida Fallavollita, CRHA Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail Chris MacDonald Financière Manuvie Alida Fallavollita, CRHA Samantha Kolapak, MPP Bell Canada Commission de la santé mentale

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

Réflexion sur nos interventions de promotion d une saine alimentation

Réflexion sur nos interventions de promotion d une saine alimentation Jeunes : activités d apprentissage Soutien aux familles Écoles et milieux fréquentés par les jeunes : environnements physique et social Communauté CE QUE L ON SAIT Les préférences alimentaires, les connaissances

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

du marché de la nutrition

du marché de la nutrition CARNET DES TENDANCES 2015 2016 LES tendances du marché de la nutrition Nutrikéo Consulting édite son Carnet des tendances nutrition-santé 2015-2016 Besoin d un aperçu des tendances actuelles du marché

Plus en détail

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012 Journée Innovation Nutritionnelle 9 mai 2012 1 Qui sommes-nous? Association Régionale pour le Développement des Industries Alimentaires d Aquitaine Organisation professionnelle représentative des industries

Plus en détail

Rémy Bucheler Jean-Marc Ducrest Alexandre Kovacs Antoine Melo. L entreprise. Economie. en Suisse. et société. Activités semestre 1

Rémy Bucheler Jean-Marc Ducrest Alexandre Kovacs Antoine Melo. L entreprise. Economie. en Suisse. et société. Activités semestre 1 Rémy Bucheler Jean-Marc Ducrest Alexandre Kovacs Antoine Melo L entreprise en Suisse Economie et société 1E profil Activités semestre 1 1. Environnement économique 1.1.8 L environnement économique Dans

Plus en détail

Pour une vie en santé

Pour une vie en santé Mémoire de l AMC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Pour une vie en santé Présenté par : Anne Doig, MD, CCFP, FCFP Présidente sortante Priorité au discours prononcé A healthy population

Plus en détail

PROMOTION DES SERVICES DU C.P.E.

PROMOTION DES SERVICES DU C.P.E. PROMOTION DES SERVICES DU C.P.E. Il est important pour le CPE de se différencier par une approche axée sur la valeur ajoutée. Vous découvrirez en lisant nos objectifs que notre approche marketing sera

Plus en détail

INPACQ L accès à la grande distribution. Jean-Claude Dufour, Ph.D Université Laval

INPACQ L accès à la grande distribution. Jean-Claude Dufour, Ph.D Université Laval INPACQ L accès à la grande distribution Jean-Claude Dufour, Ph.D Université Laval Trois façons d entrer dans la grande distribution 1) Proposition et négociation directes par le fournisseur auprès du grossiste

Plus en détail

Soutenir un évènement TED x est une occasion unique de vous associer avec l esprit TED. SOMMAIRE TED X HEC MONTRÉAL / MAI 2014 2

Soutenir un évènement TED x est une occasion unique de vous associer avec l esprit TED. SOMMAIRE TED X HEC MONTRÉAL / MAI 2014 2 SOMMAIRE TED X HEC MONTRÉAL / MAI 2014 2 Les TED x sont des évènements prenant place aux quatre coins du monde, amenant des gens talentueux et avides de connaissance à échanger des idées novatrices durant

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Discussion entre experts sur les boissons énergisantes au Nouveau-Brunswick Le 1 er octobre 2013

Discussion entre experts sur les boissons énergisantes au Nouveau-Brunswick Le 1 er octobre 2013 Discussion entre experts sur les boissons énergisantes au Nouveau-Brunswick Le 1 er octobre 2013 Programme 1. À notre sujet 2. Au sujet des boissons énergisantes Les boissons énergisantes au Canada Les

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Concours Québécois en Entrepreneuriat Par Mélodie Hébert

Concours Québécois en Entrepreneuriat Par Mélodie Hébert Par Mélodie Hébert Pourquoi personne n y avait pensé avant? 1. Promotrice Formation Baccalauréat en Loisir, Culture et Tourisme Cours : marketing, relations publiques, communication, ressources humaines,

Plus en détail

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation

Plus en détail

Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS

Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS SOMMAIRE INTRODUCTION ANLAYSE DU MARCHÉ DE LA BISCUITERIE AU MAROC

Plus en détail

Interdiction de toute publicité, promotion et parrainage. L exemple de la France

Interdiction de toute publicité, promotion et parrainage. L exemple de la France Interdiction de toute publicité, promotion et parrainage L exemple de la France CIFCOT III NIAMEY Le 27 septembre 2010 www.cnct.fr Le CNCT ONG Fondée en 1868 - Reconnue d utilité publique Missions : -

Plus en détail

ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN

ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN PRÉSENTATION AU COMITÉ PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DE L AGROALIMENTAIRE DE LA CHAMBRE

Plus en détail

Développer le marketing des PME

Développer le marketing des PME 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteur N attendez pas d être grand pour croître! Développer le marketing des PME Groupe Bijouterie Joaillerie 28/07/2010 Confidentiel

Plus en détail

Alimentation et surcharge pondérale:

Alimentation et surcharge pondérale: Alimentation et surcharge pondérale: Mesures par lesquelles les entreprises de l'industrie alimentaire suisse peuvent favoriser une alimentation plus équilibrée juin 2014 FUS/CA/MG Les axes d'action en

Plus en détail

Demande nouvelle ligne de transport Chénier-Outaouais

Demande nouvelle ligne de transport Chénier-Outaouais C A N A D A RÉGIE DE L ÉNERGIE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL HYDRO- QUÉBEC TRANSÉNERGIE Demanderesse No : R-3646-2007 ET L ASSOCIATION DE L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE DU QUÉBEC, personne morale dûment

Plus en détail

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Projet d éducation pour la santé auprès des jeunes enfants dans les établissements scolaires BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Contacts : Service Prévention/Education pour la santé CPAM de la

Plus en détail

Transformation alimentaire

Transformation alimentaire Le secteur de la transformation alimentaire Selon les données du ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation (MAPAQ), le secteur de la transformation alimentaire compte quelque 2 100

Plus en détail

MGP 702c Marketing & Financement d événements. Remarques (1) Remarques (3) Remarques (2)

MGP 702c Marketing & Financement d événements. Remarques (1) Remarques (3) Remarques (2) MGP 702c Marketing & Financement d événements Remarques (1) Cette affiche présente les 9 domaines décrits dans le Projet Management Body of Knowledge (PMBoK) du Project Management Institute (PMI) De même

Plus en détail

Nourrissons et jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux maladies d origine alimentaire. Populations exposées

Nourrissons et jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux maladies d origine alimentaire. Populations exposées Nourrissons et jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux maladies d origine alimentaire. Populations exposées Si tout le monde risque de contracter une maladie d origine alimentaire, il y a

Plus en détail

L étiquetage nutritionnel

L étiquetage nutritionnel Mémoire présenté par l AMC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes L étiquetage nutritionnel Présenté par : Jeffrey Turnbull, MD, FRCPC Président Priorité au discours prononcé A healthy

Plus en détail

Bleu Blanc Bleu-Blanc-Cœur Une Agriculture à vocation Santé

Bleu Blanc Bleu-Blanc-Cœur Une Agriculture à vocation Santé Bleu Blanc Bleu-Blanc-Cœur Une Agriculture à vocation Santé BLEU-BLANC-CŒUR Création: En 2000 à l école de la Santé Publique de Rennes. Association àb but non lucratif Membres: des associations d agriculteurs,

Plus en détail

Charte européenne sur la lutte contre l obésité

Charte européenne sur la lutte contre l obésité 16 novembre 2006 61996 ORIGINAL : ANGLAIS Charte européenne sur la lutte contre l obésité Pour relever le défi toujours plus menaçant que représente l épidémie d obésité pour la santé, les économies nationales

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC INTRODUCTION: documents consultés pour établir le plan : - plan d action FCQ 2004-2008 - plan d action FCQ 2009-2013 - plan stratégique CLA 2012-2016

Plus en détail

Les dons d entreprise au Canada : Dernières statistiques, tendances et répercussions. Steven Ayer

Les dons d entreprise au Canada : Dernières statistiques, tendances et répercussions. Steven Ayer Les dons d entreprise au Canada : Dernières statistiques, tendances et répercussions Steven Ayer Les entreprises veulent satisfaire leurs intervenants Employés Cadres supérieurs Cadres intermédiaires Consommateurs

Plus en détail

CONTRIBUER À NOURRIR LE MONDE

CONTRIBUER À NOURRIR LE MONDE CONTRIBUER À NOURRIR LE MONDE MISSION D UNE ORGANISATION PRESQUE CENTENAIRE! Présenté par : Gaétan Desroches, agr. Chef de la direction, La Coop fédérée Le 26 octobre, 2015 LIBRE-ÉCHANGE - PARTENARIAT

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

PANORAMA PAIEMENTS 2016

PANORAMA PAIEMENTS 2016 Occasions de commandite et d exposition à PANORAMA PAIEMENTS 2016 15-17 juin 2016 Westin Calgary and Metropolitan Conference Centre Calgary (Alberta) www.cdnpay.ca/conference @cpapanoramaacp #Pay2016 Qu

Plus en détail

Sharing makes you better. Une audience 100% Santé pour votre stratégie marketing online. www.patientsworld.com

Sharing makes you better. Une audience 100% Santé pour votre stratégie marketing online. www.patientsworld.com Sharing makes you better Une audience 100% Santé pour votre stratégie marketing online www.patientsworld.com Initiez un marketing de contenu, efficace, à forte valeur ajoutée Vous voulez promouvoir vos

Plus en détail

Sondage LH2 Sport, en partenariat avec le magazine Sport Stratégies :

Sondage LH2 Sport, en partenariat avec le magazine Sport Stratégies : SPORT Sondage LH2 Sport, en partenariat avec le magazine Sport Stratégies : Frédéric BOCQUET Directeur du département LH2 SPORT 46, rue de l Échiquier 75010 PARIS Tel: 01 55 33 20 36 Fax: 01 55 33 21 00

Plus en détail

Répertoire des sources d information sur les secteurs d activité comparables

Répertoire des sources d information sur les secteurs d activité comparables Programme Initiative d appui aux conseillers agricoles Répertoire des sources d information sur les secteurs d activité comparables (IACA-525) Réalisé par Le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire

Plus en détail

APERÇU DE L ENTREPRISE AVRIL 2015

APERÇU DE L ENTREPRISE AVRIL 2015 APERÇU DE L ENTREPRISE AVRIL 2015 QUI NOUS SOMMES QUELQUES CHIFFRES PLUS DE 110 MILLIONS d abonnés rejoints par tous les services dans 111 pays (plus de 180 M d usagers) Plus de 200 employés dans le monde

Plus en détail

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats -

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - La Vache qui rit CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - Le Groupe Bel, conscient du rôle à jouer par l industrie agroalimentaire dans la lutte contre les problèmes de santé

Plus en détail

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants CONTEXTE 1. La bonne alimentation des nourrissons et des jeunes

Plus en détail

Mise au concours et statuts. Good Food Good Life

Mise au concours et statuts. Good Food Good Life Mise au concours et statuts Prix de la Nutrition de Nestlé Suisse Edition 2016 Good Food Good Life Nestlé Suisse S.A. Préambule L OMS a adopté en mai 2005 une «stratégie mondiale sur l alimentation, l

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Le CERVIA Paris Ile-de-France Créé en 2007, le Centre Régional de Valorisation et d Innovation Agricole et Alimentaire

Plus en détail

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Présenté par Catherine Drouin-Audet et Véronique Racicot, étudiantes en diététique à l Université McGill, supervisées par

Plus en détail

QUOI QUAND LES GRANDS PRIX DU DESIGN MAGAZINE INTÉRIEURS ÉDITION SPÉCIALE GRANDS PRIX DU DESIGN SOIRÉE DE REMISE DES PRIX 28 JANVIER 2015

QUOI QUAND LES GRANDS PRIX DU DESIGN MAGAZINE INTÉRIEURS ÉDITION SPÉCIALE GRANDS PRIX DU DESIGN SOIRÉE DE REMISE DES PRIX 28 JANVIER 2015 PROSPECTUS QUOI LES GRANDS PRIX DU DESIGN Les GRANDS PRIX DU DESIGN est un concours annuel visant à mettre en lumière le talent des designers et des architectes québécois. La remise des prix donne lieu

Plus en détail

Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important

Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important Fractionnement du lait C est ce qui est à l intérieur qui est important Vitalus Nutrition Inc. est un fournisseur important d ingrédients laitiers affinés et personnalisés qui approvisionne des industries

Plus en détail

Actions prévues pour l année à venir & synthèse des actions menées durant l'année écoulée

Actions prévues pour l année à venir & synthèse des actions menées durant l'année écoulée Actions prévues pour l année à venir & synthèse des actions menées durant l'année écoulée Fiche à envoyer pour le 31 décembre de chaque année à l Agence Régionale de Santé (ARS), à l attention du correspondant

Plus en détail

Atelier Document de travail. Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et de la sensibilisation aux boissons énergisantes

Atelier Document de travail. Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et de la sensibilisation aux boissons énergisantes Janvier 2012-1 Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et de la sensibilisation aux boissons énergisantes Au début du mois de janvier, nous avons demandé aux participants présents

Plus en détail

Les boissons énergisantes

Les boissons énergisantes Les boissons énergisantes Objectifs Informer et sensibiliser sur : Les stratégies marketing de l industrie La réglementation au Canada et ailleurs dans le monde Le contenu des boissons énergisantes Les

Plus en détail

Introduction p. 3. l huile d olive au niveau européen p. 5. 2. Objectifs de la campagne de promotion de l huile d olive p. 6

Introduction p. 3. l huile d olive au niveau européen p. 5. 2. Objectifs de la campagne de promotion de l huile d olive p. 6 1 SOMMAIRE Introduction p. 3 La Commission Européenne, le MARM Ministère de l Environnement et du Milieu rural et marin, et Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne annoncent le lancement de la

Plus en détail

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies 51 ème Concours National de la Commercialisation 29 mars 2012 Support de correction : Grille d évaluation Observations générales relatives à l évaluation des copies Le sujet du concours 2012 porte sur

Plus en détail

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE 1. Les objectifs de la recherche commerciale 2. Les types d étude en Amont et en Aval 3. Les sources d informations primaires et secondaires 4. Le projet d étude commerciale

Plus en détail

Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE À L HORIZON 2030

Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE À L HORIZON 2030 MINISTERE DE L ENERGIE Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

ICOMST. Les tendances mondiales de consommation et leurs impacts sur l industrie de la viande

ICOMST. Les tendances mondiales de consommation et leurs impacts sur l industrie de la viande ICOMST Les tendances mondiales de consommation et leurs impacts sur l industrie de la viande Par Andréane Martin, agronome Direction régionale de la Mauricie 30 janvier 2013 Andréane Martin 2013 Introduction

Plus en détail