EN GUISE D INTRODUCTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EN GUISE D INTRODUCTION"

Transcription

1

2 SENSES MAKERS Open your eyes to open your mind* * Ouvrir les yeux pour s ouvrir l esprit Agence spécialisée dans la communication, la publicité et le marketing touristiques et culturels Tél EN GUISE D INTRODUCTION En 2009, près de 17 millions de personnes ont acheté des prestations de voyages sur Internet. Et selon une étude réalisée par le CETO, les achats en ligne ont représenté cette même année 12% du chiffre d affaires des tours opérateurs. Le e-tourisme est donc devenu incontournable et ne cesse de modifier le marché. Mais le chemin à parcourir reste important pour nombre d entreprises françaises. Certaines sont présentes sur les réseaux sociaux mais nuisent à leur image par manque de stratégie marketing, d autres et non des moindres ne disposent pas d applications pour les webphones, d autres encore disposent de sites web totalement dépassés par rapport aux attentes des clients, etc. Pourtant, nous allons le voir, l enjeu est crucial pour les professionnels du tourisme, au regard du rôle grandissant des nouvelles technologies dans le comportement des consommateurs.

3 SOMMAIRE Les Français et Internet... p. 6 Les comportements des internautes... p. 7 Les Français et le e-tourisme... p. 9 Profil type du e-touriste... p. 10 Le marché du e-tourisme... p. 13 Les professionnels du tourisme et les sites web... p. 14 Les professionnels du tourisme et l utilisation des T.I.C.... p. 15 Les professionnels du tourisme et les ventes on-line... p. 16 Le décalage par rapport aux attentes des internautes... p. 17 Marketing et réseaux sociaux... p. 19 Les utilisateurs sur les réseaux sociaux... p. 20 Les professionnels et les réseaux sociaux... p. 21 Le décalage par rapport aux attentes des utilisateurs... p. 22 Perspectives... p. 24 LES E-TOURISTES 4 5

4 Les Français et Internet Les comportements des internautes En 2009, la France comptait 45,7 millions d internautes et 7,14 millions d utilisateurs de smartphones. Selon les données du World Factbook de la C.I.A., en 2009, la France comptait 45,2 millions d internautes, se classant au 8 ème rang mondial derrière la Chine, les Etats- Unis, le Japon, le Brésil, l Allemagne, l Inde, et le Royaume-Uni, le Nigeria se plaçant au 9 ème rang. Sur le marché européen des smartphones, une étude Comscore positionnait la France au 5 ème rang en mars 2010, avec 7,14 millions d utilisateurs. Depuis, ce nombre n a cessé d augmenter, avec une progression plus marquée que dans d autres pays européens. Il est donc aisé de comprendre l énorme potentiel que représente Internet pour les professionnels du tourisme. En 2010, 92 % des internautes français se sont connectés chaque jour, dont 60 % pour consulter leur messagerie, 13 % pour se connecter à un réseau social et 12 % pour consulter des sites commerciaux (source TNS Sofres). Si toutes les analyses s accordent sur le fait qu il y ait plusieurs profils d internautes, elles constatent que les CSP+ et les étudiants sont les plus connectés et les plus sensibles aux pratiques en ligne, notamment en matière d achats. D après une étude FEVAD / Médiamétrie, en 2010, les produits les plus consommés par les Français sur Internet ont été les produits touristiques. Pour autant, les Britanniques restent de loin plus habitués aux transactions en ligne, y compris dans cette catégorie. En 2010, 92 % des internautes français se sont connectés au moins une fois par jour. 6 7

5 Les comportements des internautes Les Français et le e-tourisme Internet est utilisé principalement pour comparer les offres et pour s informer sur les destinations. L achat n est cependant qu un aspect de l utilisation que font du web les internautes. Une étude menée par PhocusWright / PWC nous apprend qu ils s en servent en premier lieu pour comparer les offres et profiter des promotions en ligne. Ils y ont aussi recours pour s informer sur les destinations et pour préparer leurs séjours. Le rôle important pris par Internet dans la préparation des séjours a été mis en évidence dans une étude de Protourisme. Le web est devenu le premier moyen de collecter des informations sur les destinations et sur les établissements, devançant les offices de tourisme, les guides de voyages et les agences. Une étude menée par Raffour Interactif révèle qu en 2009, 14,7 millions de Français ont préparé leur séjour en ligne et 10,2 millions l ont acheté. Si les agences de voyage continuent d être consultées, on constate que le web joue désormais un rôle très important dans le choix des destinations et la préparation des départs. Pour les internautes français, les agences de voyages sont donc devenues un complément. Ainsi, 59,5% d entre eux ne recourent qu aux prestations en ligne, alors qu ils ne sont que 8,4% à se renseigner, choisir et acheter en agence. Il est intéressant de constater que 32,1% de ces internautes utilisent à la fois les services on et off line. En 2009, 10,2 millions de Français ont acheté leur séjour en ligne. 8 9

6 Profil type du e-touriste Profil type du e-touriste 55 % des acheteurs de voyages en ligne sont issus des CSP +. D après les données Médiamétrie / NetRatings, les produits touristiques les plus consommés en ligne sont les moyens de transport et les chambres d hôtels, que ce soit en France ou à l étranger. Le nombre d achats en ligne et les montants ne cessent d ailleurs de progresser, malgré la conjoncture. Quel est donc le profil type du e-touriste? Selon une étude TNS Sofres, 55 % des acheteurs de voyages en ligne sont issus des catégories socio-professionnelles supérieures, et sont en général âgés de plus de 35 ans. Si 32 % d entre eux naviguent sur les sites pour bénéficier de promotions, ils sont sensibles aux marques qui les commercialisent et ne sont pas réceptifs aux offres à bas prix. Les CSP + qui achètent en ligne voyagent davantage que les autres classes socio-professionnelles. Ils consomment essentiellement des hébergements (40 %), des vols secs (35 %), des offres tout compris (32 %) et des voyages sur mesure (26 %), en France mais aussi à l étranger. Le fait de bénéficier d offres et de collecter des informations pour leurs séjours n est pas la seule raison de leur utilisation importante du web. Ils apprécient particulièrement la possibilité de comparer les prestations, de trouver des offres diversifiées, de ne pas perdre de temps en agences et la liberté dans la commande de leurs séjours. Ils attendent donc des sites un choix conséquent, une navigation fluide, des informations détaillées et un service client de qualité. 89 % des CSP + privilégient le web pour leurs séjours

7 Le marché du e-tourisme LES PROFESSIONNELS ET LES TIC En 2009, le marché européen du tourisme a subit les effets de la crise, accusant une baisse de 10%. Le tourisme off line a été le plus touché, enregistrant une perte de 25 milliards d euros. Le e-tourisme a par contre confirmé son évolution. Avec une progression de 20 milliards entre 2006 et 2008, ses résultats ont stagné à 68 milliards malgré la conjoncture. En France, l essor du e-tourisme est également important. Selon une étude de Raffour Interactif, 14,7 millions de personnes ont préparé leurs séjours sur le web en 2009, dont 10,2 millions ont réservé en ligne. Entre mai 2009 et mai 2010, les commandes ont progressé de 10 % et le montant moyen des achats est passé de 458 à 538 euros. Comment réagissent donc les professionnels du tourisme devant les attentes des internautes? En 2009, malgré la crise, le e-tourisme confirme ses excellents résultats

8 Les professionnels du tourisme et les sites web Les professionnels du tourisme et l utilisation des T.I.C. En 2008, 56 % seulement des entreprises de l hôtellerie-restauration disposaient d un site web. Les données fournies par la Direction Générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services révèlent qu en France, en 2010, seulement 54 % des entreprises disposent d un site Internet, se classant ainsi à la 13 ème place en Europe. Pour le secteur de l hôtellerie-restauration, la situation n est guère meilleure, avec 56 % des établissements ayant leur site, dont 19 % effectuant des ventes en ligne. Un paradoxe lorsque l on connaît l importance du web dans la préparation des séjours et le fort potentiel que représente de nos jours le e-tourisme. Et cette même étude nous apprend que 95 % des établissements ne partagent pas d informations par voie électronique. On constate donc que la plupart des sites des professionnels du tourisme ne répondent pas aux attentes de la clientèle. La Direction Générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services révèle dans cette même étude que 54 % des salariés des entreprises françaises utilisent régulièrement un ordinateur, alors que 98 % des sociétés disposent d un équipement de base. Et concernant l utilisation d Internet, le constat est pire, avec 41 % de salariés utilisant le web. Connaissant le rôle des TIC dans le développement mondial de l hôtellerie-restauration, on pourrait attendre de meilleurs résultats. Or il n en est rien. L utilisation régulière de l informatique ne concerne que 32 % des salariés de ce secteur, et ils ne sont que 24 % à utiliser Internet. Enfin, l importance des TIC est la plupart du temps négligée et confiée à du personnel peu qualifié en la matière. En 2008, 24 % des salariés de l hôtellerierestauration utilisaient régulièrement Internet

9 Les professionnels du tourisme et les ventes on-line Le décalage par rapport aux attentes des internautes En 2008, seulement 19 % des entreprises de l hôtellerierestauration effectuent des ventes en ligne. Il est donc logique que le retard des entreprises françaises en matière de commerce en ligne soit important. La D.G.C.I.S. révèle que seulement 13 % d entre elles le pratiquent en Dans l hôtellerie-restauration, le constat est du même ordre. Alors que le tourisme en ligne représente, en 2009, 32 % du e-commerce mondial et que les ventes ne cessent de progresser, 81 % des entreprises françaises négligent totalement ce marché. Selon Raffour Interactif, 40 % des acteurs touristiques ne possèdent même pas de module de réservation en ligne. Enfin, une étude AT Internet dévoile que les sites des sociétés françaises qui vendent en ligne sont souvent plus lents à s afficher, moins bien référencés et moins pratiques que ceux de leurs concurrents européens. Ce constat met en évidence le décalage entre les attentes des e-touristes - dont le nombre ne cesse de progresser - et les réponses des professionnels. Selon une étude menée par Coach Omnium pour le Comité pour la Modernisation de l Hôtellerie Française, 50 % des ans et 61 % des ans considèrent qu un site est indispensable dans ce secteur en Alors que les consommateurs viennent chercher sur les sites web des professionnels des tarifs (71 %), des descriptions (66 %), des galeries de photos des établissements (59 %) et la possibilité de réserver en ligne (34 %), ils déplorent à 61 % le manque d information, à 41 % un manque de fiabilité, à 35 % une navigation compliquée, à 21 % une absence de réservation en ligne et 20 % l aspect visuel des sites, jugés peu attirants. En 2009, 61 % des internautes déplorent le manque d information sur les sites, 35 % la navigation compliquée, 21 % l impossibilité de réserver en ligne et 20 % l aspect visuel des sites web, jugés peu attirants

10 Marketing et réseaux sociaux LES RÉSEAUX SOCIAUX Depuis leur apparition, les réseaux sociaux publics et professionnels n ont cessé de prendre de l ampleur. En 2009, le plus important d entre eux, FaceBook, enregistrait plus de 400 millions d utilisateurs actifs, dont 111 millions aux Etats- Unis, 23 millions en Grande-Bretagne, 16 millions en France et 15 millions en Italie. Les grandes marques (Coca-Cola, Chanel, BMW, Disney Pixar, etc.) ont très rapidement compris l énorme potentiel du web 2.0, qui permet de développer un lien réel avec leur public. En 2009, plus de 1,5 million d entreprises sont présentes sur FaceBook. Certaines, comme Nestlé, ont par contre compris qu une mauvaise communication sur les réseaux sociaux peut avoir de lourdes conséquences. Or qu en est-il des professionnels du tourisme? FaceBook comptait plus de 400 millions d utilisateurs actifs en 2009, dont 16 millions en France

11 Les utilisateurs sur les réseaux sociaux Les professionnels et les réseaux sociaux En 2010, 25 % des utlisateurs des réseaux sociaux attendent de bénéficier d offres commerciales. Si les internautes ont recours aux sites web pour préparer leurs séjours, voire les réserver, de nouvelles attentes apparaissent sur les réseaux sociaux. Selon une étude emarketer menée en 2010, les utilisateurs suivent les entreprises pour bénéficier d offres et se renseigner, mais d autres raisons sont aussi mises en évidence : identification à une marque, volonté d intégrer une communauté de consommateurs, affirmation de l appartenance à une société, etc. Les utilisateurs des réseaux sociaux sont sensibles aux approches marketing. Mais ils attendent au préalable des échanges, la création d un lien réel avec les marques et des informations régulières. Ils attendent de la considération et de l attention. Or ces attentes ne sont pas aisées à satisfaire, et nécessitent une approche professionnelle. La présence des acteurs du tourisme sur les réseaux est très inégale. Les chaînes hôtelières (Hilton Hotels, Intercontinental Hotels, Relais et Châteaux, The Leading Hotels of the World ), les compagnies aériennes (American Airlines, Air France, British Airways ), les agences de voyage (Kuoni, Club Med ), les destinations importantes (Offices Nationaux et Comités Régionaux de Tourisme, etc.) ont dans leur majorité des pages conçues par des professionnels et animent leurs communautés. La plupart des établissements indépendants ont en revanche des pages sommaires avec leurs coordonnées, leur site web lorsqu ils en ont un, une présentation succinte et sans approche marketing Et nombreux sont les hôtels classés 3 étoiles ou supérieur à être absents des réseaux. En 2010, seules les grandes structures touristiques ont compris l enjeu et les exigences des réseaux sociaux

12 Le décalage par rapport aux attentes des utilisateurs Sur les réseaux sociaux comme sur le web, les démarches de la plupart des professionnels sont en décalage par rapport aux attentes des utilisateurs. Sur les réseaux sociaux comme sur le web, il existe donc un décalage entre les attentes des utilisateurs et les démarches de la plupart des professionnels. Les grandes entreprises emploient souvent des community managers qui entretiennent le contact avec le public, et leurs pages sont gérées par des agences qui rédigent leurs informations et créent leur identité visuelle. Cette stratégie marketing a des résultats (nombre d utilisateurs suivant la marque, répondant aux offres, etc.) et un retour sur investissement mesurables. Les entreprises qui communiquent peu ou mal sur le web 2.0 ne parviennent par contre pas à convertir les utilisateurs en clients. Leurs informations sont jugées insatisfaisantes, l absence d échanges n est pas appréciée et les identités visuelles négligées ne séduisent pas les internautes. PERSPECTIVES 22 23

13 Perspectives Perspectives Pour les entreprises, les risques sont aussi importants que les enjeux. Elles doivent donc s investir sur le web de manière professionnelle si elles veulent demeurer compétitives. Les T.I.C. ont profondément modifié les modes de consommation, mais aussi les liens qui existent entre les utilisateurs et les marques. Désormais, il est devenu extrêmement simple de se renseigner sur une destination, de comparer les prestations et de réserver en ligne. Il est également possible de communiquer avec d autres utilisateurs, d échanger des avis sur un site, un établissement, un office de tourisme Et les internautes ne s en privent pas. Pour les entreprises, les risques sont donc aussi importants que les enjeux. Pour demeurer compétitives et éviter de perdre des clients, elles doivent être présentes sur le web et les réseaux sociaux. Mais elles sont contraintes de s y investir de manière professionnelle, avec une stratégie marketing et une communication adaptée. Or les études révèlent qu en France, le décalage est important entre les attentes des internautes et les démarches des professionnels du tourisme. En 2010, tous les acteurs du secteur n ont pas encore compris cet enjeu et beaucoup demeurent absents du web ou des réseaux sociaux. Et lorsqu ils existent, les sites et les pages FaceBook sont trop souvent créés sans stratégie marketing ni communication professionnelles, ce qui nuit finalement à l image des établissements. Pour être compétitif, chaque professionnel du tourisme devrait au final se demander combien de clients vont réserver sur le site web d un concurrent parce que le leur est peu attirant, et combien sont perdus à cause d une mauvaise communication et d une absence de stratégie marketing. Les professionnels du tourisme devraient se demander combien de clients vont réserver sur le site web d un concurrent parce que le leur est peu attirant et combien sont perdus à cause d une mauvaise communication

14 Senses Makers Nos métiers Senses Makers Nos métiers Etude et analyse des marchés L agence analyse au quotidien l actualité des secteurs du tourisme et de la culture. Cette veille constante et ces études nous permettent d avoir une vision d ensemble de ces marchés (statistiques, concurrence, environnement...) et de mieux positionner les destinations et les établissements face à la concurrence. Selon les besoins, ces analyses peuvent même devenir de véritables audits. Conseil stratégique En lien avec vos équipes, nous vous conseillons pour adapter et développer votre communication en fonction de votre stratégie marketing. Nous trouvons les arguments objectifs et réels pour vous démarquer sur votre marché et révéler votre particularité, votre identité, que ce soit comme destination (Office de Tourisme, Comité Régional de Tourisme, etc.) ou comme structure (hôtel, agence de voyage, résidence de tourisme, musée, restaurant étoilé...). Marketing opérationnel et relationnel Notre équipe développe des techniques pour créer une relation client sur le long terme, en s adaptant aux demandes et aux évolutions des modes de consommation. Il s agit, pour nous, d établir un lien réel entre votre marque et vos clients, un dialogue, non seulement pour obtenir une meilleure réactivité, mais aussi pour fidéliser votre clientèle. Identité visuelle et publicité Votre identité visuelle (logotype, charte graphique...) et vos supports de communication (brochures, sites web, annonces de presse, spots TV, etc.) incarnent l image de votre destination ou de votre structure. Ils retranscrivent les valeurs de votre entreprise ou de votre territoire, vous affirment auprès du public et participent à la création de ce lien entre votre marque et vos clients. En créant ou en dynamisant votre identité visuelle, les créatifs de l agence vous démarquent, par un style et un ton, et construisent votre image de marque. Stratégie on-line L agence crée votre environnement web et web 2.0, en tenant compte de vos objectifs marketing et de votre identité visuelle. Plutôt que d utiliser les réseaux sociaux comme de simples outils d informations, nous les intégrons dans nos plans médias pour optimiser les expériences et les relations avec le public. Ils contribuent à leur tour à l évolution de votre image de marque. Relations presse Les rédacteurs et les créatifs de l agence conçoivent vos dossiers et communiqués de presse afin d amplifier vos campagnes de communication. Dépassant le stade du relais de l information, ils créent une véritable dynamique autour de votre actualité et construisent votre relation avec les médias

15 Crédit photo : istock Et vous, combien perdrez-vous en 2011? Devant une offre, le premier réflexe d un client est de mesurer la qualité des prestations et les prix. Votre client se connecte sur le web et peut, en quelques minutes, comparer votre offre au niveau international s il le souhaite. Alors pourquoi vous choisirait-il plutôt que l un de vos concurrents? Déjà, il faut être visible parmi les autres, attirer les regards. Or bien trop de destinations touristiques négligent le rôle fondamental et la qualité de leur communication et stagnent sur leurs acquis en oubliant que pour un O.T. comme pour une entreprise, stagner, c est perdre du terrain. Si vous voulez être compétitifs, demandez-vous combien de clients sont perdus à cause d une mauvaise communication, combien vont réserver sur le site web d un concurrent parce que le vôtre est peu attirant, combien ont une perception décevante d une destination à cause d une image de marque négligée Etre publicitaire, c est bien plus que de créer de l image. Pour vous démarquer, il faut toucher le public, le séduire, connaître ses attentes et ses fonctionnements... Il faut créer un lien avec lui, le respecter, l informer. Et cela ne s improvise pas, tout comme on ne s improvise pas professionnel du tourisme. Trouver les arguments qui renforcent les visuels pour raconter une histoire cohérente, vraie et séduisante, c est une expertise. Surtout si l on sait que cette démarche implique en même temps de renforcer l image d une marque, d appliquer une stratégie marketing et de veiller au retour sur investissement. Et ça, c est notre spécialité. Vous n avez pas le choix. Vous devez communiquer pour vous distinguer, au risque de voir votre fréquentation diminuer. Et vous devez le faire bien, car l image de votre destination est en jeu, ainsi que vos résultats. La période actuelle, loin d être un frein, est donc une source de motivation inouïe. Pourquoi? Parce qu en communiquant maintenant, vous limitez non seulement les effets de la conjoncture, mais vous renforcez aussi votre retour sur investissement en profitant du silence assourdissant de vos concurrents. Alors quel que soit votre budget, contactez-nous et voyons concrètement ce que notre agence peut vous apporter pour développer votre fréquentation et votre image de marque. SENSES MAKERS Open your eyes to open your mind* Agence spécialisée dans la communication, la publicité et le marketing touristiques et culturels Tél * Ouvrir les yeux pour s ouvrir l esprit

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

La Baule - Presqu île de Guérande. Les transats. numériques. 10 rendez-vous pour vous accompagner sur le web

La Baule - Presqu île de Guérande. Les transats. numériques. 10 rendez-vous pour vous accompagner sur le web La Baule - Presqu île de Guérande Les transats numériques 10 rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014 Parcours n 1 Susciter l envie grâce à la photo et à la vidéo Parce qu une image vaut mille

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains Alexandre Bertin NOTE STRATEGIQUE Note stratégique réalisée par

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014 Diagnostic Numérique Territoire de Caen 2013 1 L Enquête 1. Activité principale des répondants 1030 questionnaires envoyés sur la circonscription CCI Caen Normandie 46 réponses 4,5 % de retours 2 Le Site

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2014 2015 2 Sommaire

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet!

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! ASSEMBLEE NUMERIQUE DU GRAND RIED : Où en êtes-vous avec Internet? Mercredi 4 juin 2014 à 19h à Gerstheim Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! PROGRAMME 1 ) E-tourisme aujourd hui - Chiffres

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

S informer et se développer avec internet

S informer et se développer avec internet S informer et se développer avec internet S informer et se développer sur Internet - CCI Caen 03/03/2014 1 1 Le réseau internet Sommaire Internet : un média devenu incontournable S informer sur Internet

Plus en détail

www.umaap.com DOSSIER DE PRESSE Juillet 2015

www.umaap.com DOSSIER DE PRESSE Juillet 2015 www.umaap.com DOSSIER DE PRESSE Juillet 2015 Le réseau social qui vous permet d identifier qui - dans votre entourage - connaît votre prochaine destination! Contact : Fabrice BOUVARD, Co-fondateur fabrice@umaap.com

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 14

Les rendez-vous Numérique 14 Les rendez-vous Numérique 14 Ben Chams - Fotolia Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les REstructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers

Plus en détail

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE Diagnostic numérique de territoire Comité D Expansion Touristique et Economique de la Drôme Provençale 8 bd Joliot Curie 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Le Etourismeen 2012 Jean-Luc BOULIN - MOPA 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcersa communication 5 MISSIONS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 2 : avis clients et e-réputation Mardi 03 mars 2015 Présentation Anaïs VERGER Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet»

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» «Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» Présentation du 22 mars 2011 1 Il y avait l'an dernier en France 38 millions d'internautes, soit 18 millions de plus qu'en 2003 Source"Le

Plus en détail

MEMOIRE DE SPÉCIALISATION

MEMOIRE DE SPÉCIALISATION COUGARD Cécile GRIJOL Bénédicte MARTINEZ Céline Mai 2011 Promotion 2010-2011 MEMOIRE DE SPÉCIALISATION «L e-merchandising, les meilleures recettes pour vendre mieux et plus en ligne» Dans quelle mesure

Plus en détail

Rencontre E-tourisme 25 Novembre 2010. Réseaux sociaux et avis de consommateurs Comment valoriser votre présence?

Rencontre E-tourisme 25 Novembre 2010. Réseaux sociaux et avis de consommateurs Comment valoriser votre présence? Rencontre E-tourisme 25 Novembre 2010 Réseaux sociaux et avis de consommateurs Comment valoriser votre présence? Ouest Ouest Online Online 4E rue 4E du rue Bordage du Bordage - 35510-35510 Cesson Cesson

Plus en détail

Les clés d'un site Internet performant

Les clés d'un site Internet performant Les clés d'un site Internet performant Aventure Écotourisme Québec Congrès 2007 Conférencier : M. Jean-François Maillé, spécialiste en marketing touristique, Satellite Gestion Marketing Qui est Jean-François

Plus en détail

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing Irrigation Marketing C est un fait, Internet ne connaît pas la crise! Fort de sa souplesse et des capacités de tracking en temps réel, et offrant un avantage économique reconnu, Internet est aujourd hui

Plus en détail

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière Cedex

Plus en détail

SE PASSER D INTERNET C EST GRAVE DOCTEUR?

SE PASSER D INTERNET C EST GRAVE DOCTEUR? LAD C. MENES / Shutterstock SE PASSER D INTERNET C EST GRAVE DOCTEUR? Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 PRÉAMBULE Peut-être avez-vous déjà connu cette situation? Suite

Plus en détail

Agence web marketing Pourquoi une agence de web marketing? Définition du web marketing.

Agence web marketing Pourquoi une agence de web marketing? Définition du web marketing. Agence web marketing Pourquoi une agence de web marketing? Définition du web marketing. Internet est la plus grande vitrine imaginable pour présenter et vendre des produits et des services. En permanence

Plus en détail

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME ISIC L3 LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME Dossier : Communication des organisations DAL ZOTTO Delphine 23/04/2010 Dossier : Le marketing mobile dans le secteur du tourisme 0 "M-tourisme",

Plus en détail

Benchmark Email marketing

Benchmark Email marketing Benchmark Email marketing Une étude Experian Marketing Services - Premier Semestre 2012 Septembre 2012 Table des matières Méthodologie usages et bonnes pratiques de l'objet d'un email Focus sur les objets

Plus en détail

Quel que soit votre budget, vous pouvez diffuser vos annonces sur Google et son réseau publicitaire.

Quel que soit votre budget, vous pouvez diffuser vos annonces sur Google et son réseau publicitaire. Nous sommes là... Le Search Engine Advertising est au cœur de l activité de AdWorlds. Métier d origine de l agence, nous associons technologie de pointe et équipe expérimentée afin de conseiller un nombre

Plus en détail

Se doter d un site web: par où commencer?

Se doter d un site web: par où commencer? Se doter d un site web: par où commencer? Table des matières Définitions L importance d avoir un site web Les éléments indispensables Le commerce électronique Les 5 pièges à éviter lors de la création

Plus en détail

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation 15 ans d expertise auprès des chaînes hôtelières Une équipe multidisciplinaire Des références reconnues dans le secteur hôtelier De nombreuses récompenses

Plus en détail

French Entrée. J'adore! Marketing Services

French Entrée. J'adore! Marketing Services Votre partenaire privilégié pour la promotion de la France en tant que destination touristique sur le marché britannique et anglophone. FrenchEntrée Services Marketing Votre partenaire privilégié pour

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

BACHELOR COMMERCE ET MARKETING

BACHELOR COMMERCE ET MARKETING BACHELOR COMMERCE ET MARKETING Institut Supérieur JUVENTHERA Esthétique Parfumerie Hygiène Diététique Produits de luxe 254 rue du Faubourg Saint Martin 75010 PARIS Tél. 01.53.32.85.70 Fax 01.42.09.65.85

Plus en détail

Déborah Pam. Consultante en Communication. Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse

Déborah Pam. Consultante en Communication. Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse Déborah Pam Consultante en Communication Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse Que vous soyez une entreprise, une marque ou une activité de service, il est devenu indispensable pour vous

Plus en détail

11/12 décembre 2012. Evolution des métiers du Tour Operating

11/12 décembre 2012. Evolution des métiers du Tour Operating 11/12 décembre 2012 Evolution des métiers du Tour Operating Métier et valeur ajoutée du Tour Operator Quelles évolutions? 2 L'industrie du Tourisme et en particulier le secteur du Tour Operating est exposée

Plus en détail

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances 1 Présentation du groupe Maximiles «Le leader européen de la fidélisation en ligne» Naissance 1999 Nationalité France, Angleterre,

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site.

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site. Vous souhaitez obtenir plus de clients? Découvrez comment multiplier vos contacts grâce aux 38 millions d internautes français. Aujourd hui il ne suffit plus d avoir un site internet. Il faut un site avec

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

e-mails et offices de Tourisme

e-mails et offices de Tourisme e-mails et offices de Tourisme enjeux et mise en oeuvre d une démarche qualitative du traitement du courrier électronique Contenus élaborés par : MOPA mission des offices de tourisme et pays touristique

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS Fédération Internationale des Logis VOUS SOUHAITEZ conserver votre identité et votre indépendance en vous appuyant sur une marque puissante?, c est 3 000 restaurateurs-hôteliers,

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil Stratégie de communication numérique Site internet Offre Mettre en valeur et promouvoir le «nouveau» territoire dans sa globalité, avec une description par thème et non par secteur. Donner envie de venir

Plus en détail

Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web. Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau

Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web. Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité

Plus en détail

Brand content : les écarts entre l offre et la demande

Brand content : les écarts entre l offre et la demande 2014 Edition Spéciale 4 Intelligence Applied Les consommateurs sont de plus en plus nombreux, dans le monde, à se montrer très friands de brand content, et la plupart des marques sont prêtes à satisfaire

Plus en détail

Dopez votre présence en ligne grâce aux Médias Sociaux

Dopez votre présence en ligne grâce aux Médias Sociaux Dopez votre présence en ligne grâce aux Médias Sociaux Objectifs de l atelier Qu est-ce que sont les Médias Sociaux? Les Médias Sociaux dans votre stratégie référencement Etudes de cas/débat Qu est-ce

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin

Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin Activités de la Société Argaus est une société de Conseil et Stratégie spécialiste du numérique. Argaus vous accompagne

Plus en détail

REFONDRE SON SITE INTERNET, LES PISTES A SUIVRE

REFONDRE SON SITE INTERNET, LES PISTES A SUIVRE LAD C MENES / Shutterstock REFONDRE SON SITE INTERNET, LES PISTES A SUIVRE Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 PRÉAMBULE Votre site web est la vitrine de

Plus en détail

Distribution et ventes en ligne sur supports mobiles

Distribution et ventes en ligne sur supports mobiles Distribution et ventes en ligne sur supports mobiles NOV 2012 1 The World is your hotel Marketplace Sommaire DES VENTES EN AUGMENTATION MAIS QUI RESTENT FAIBLES... 4 EVOLUTION DE L INTERNET FIXE ET MOBILE

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

Atelier 2 L e-commerce

Atelier 2 L e-commerce Atelier 2 L e-commerce Claude Ménissez E-commerce Les lois de l efficacité 1 Spécificité essentielle du e-commerce Mettre en ligne un site internet marchand c est ouvrir d un coup des millions de boutiques

Plus en détail

Contexte. Sommaire. Nouvelles tendances de consommation touristique et e-tourisme... 2. Synthèse de l'étude Ardesi/BVA... 8

Contexte. Sommaire. Nouvelles tendances de consommation touristique et e-tourisme... 2. Synthèse de l'étude Ardesi/BVA... 8 Contexte Internet constitue pour les professionnels du tourisme un média important pour faire davantage connaître et donc vendre leur offre, qu ils proviennent du secteur public ou privé. Les stratégies

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous?

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous? PROFESSIONNELS Vendre sur le Net Pourquoi pas vous? AVANT DE VOUS LANCER IMPORTANT Avant de démarrer votre activité, analysez les besoins du marché. Étudiez les offres et les stratégies de vos concurrents.

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Sommaire. Les Ateliers Numériques. L équipe. Cycle 1 : Être présent sur le Web. Cycle 2 : Analyser et travailler son référencement sur le Web

Sommaire. Les Ateliers Numériques. L équipe. Cycle 1 : Être présent sur le Web. Cycle 2 : Analyser et travailler son référencement sur le Web Les Ateliers Numériques V ous souhaitez améliorer votre pratique d Internet afin d optimiser votre communication et développer ainsi votre activité touristique? Des Animatrices Numériques de Territoire

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com Atelier E-TOURISME 2013 Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche ecotourismepro.jimdo.com Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche Audrey Piquemal Chargée

Plus en détail

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com }

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com } N # 002 / Décembre 2012 tendance(s) * web marketing 70% des internautes ont l intention d acheter leurs cadeaux de Noël en ligne pourquoi? combien? quoi? quand? p. 6 * 10 e-news séléctionnées par audit

Plus en détail

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE 1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE CARTE D IDENTITÉ UN CENTRE DE FORMATION CRÉÉ PAR DES FORMATEURS PROFESSIONNELS Kreactiv Formation est né de l essaimage d une agence

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Atelier Banc- test «site web» Mon site internet est-il construit pour vendre?

Atelier Banc- test «site web» Mon site internet est-il construit pour vendre? Atelier Banc- test «site web» Mon site internet est-il construit pour vendre? Atelier Banc- tests «site web» Quelle est votre situation? 1. Je ne sais pas ce que me rapporte mon site web et s il est vraiment

Plus en détail

Bilan Campagne de référencement DE - NL - DK 2012

Bilan Campagne de référencement DE - NL - DK 2012 Bilan Campagne de référencement DE - NL - DK 2012 Agence de Développement Touristique Maison du Tourisme, av. des Moulins, 34184 Montpellier Cedex 4 Tél. : +33 (0) 4 67 67 71 71 www.herault-tourisme.com

Plus en détail

Simplicité ET Sécurité: Le m-commerce, attention au décollage

Simplicité ET Sécurité: Le m-commerce, attention au décollage Simplicité ET Sécurité: Le m-commerce, attention au décollage François Jeanne, journaliste et éditorialiste atelier-media@atelier.fr www.atelier.fr 1- L envol des smartphones - En Août 2010, 15% des abonnés

Plus en détail

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 4ème TRIMESTRE 2011

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 4ème TRIMESTRE 2011 BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 4ème TRIMESTRE 2011 Le dernier trimestre 2011 a été essentiellement dédié à la mise en place d actions de visibilité sur les thématiques de Noël et Carnaval sur différents

Plus en détail

La clientèle d affaires

La clientèle d affaires La clientèle d affaires venue en avion, en train et par la route Résultats 2014 Méthodologie d enquête aéroports, Soit trains et 15,2 32,6% millions de touristes d affaires à Paris Île-de-France. de l

Plus en détail

STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS

STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS Valérian RENAUD Photo Google Pro Saarah et Jean-Baptiste VILAIN Solution Hôtentic Animation Numérique de Territoire Julie LEGROS - Office de Tourisme

Plus en détail

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 2 édition ème par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 SOMMAIRE Méthodologie et profil des répondants 3 Les moyens pour recruter et trouver un emploi 5 Les profils recherchés sur

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

panel des sites e-commerce romands de vente de vin

panel des sites e-commerce romands de vente de vin panel des sites e-commerce romands de vente de vin Les suisses sont de très grands amateurs de vin. Selon une étude récente ils sont même parmi les plus grands consommateurs de vin au monde. Nous avons

Plus en détail

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher Diagnostic numérique du Loir-et-Cher 962 acteurs du tourisme sollicités 962 questionnaires envoyés 470 réponses Nombre de réponses par territoire : Vendômois Blois Chambord 69 451 réponses valides 47 %

Plus en détail

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 SOMMAIRE Contexte page 3 Rendu du diagnostic Introduction : les chiffres du diagnostic page 4 1. Le taux d équipement des prestataires page 5 2. Internet

Plus en détail

PROGRAMME 2014. Formation-Action PLFI* *Programme Local de Formation Interfilière. Atelier numérique E-Tourisme Tourisme Durable

PROGRAMME 2014. Formation-Action PLFI* *Programme Local de Formation Interfilière. Atelier numérique E-Tourisme Tourisme Durable PROGRAMME 2014 Formation-Action PLFI* *Programme Local de Formation Interfilière Atelier numérique E-Tourisme Tourisme Durable Programme 2014 Des nouveautés Le Pays Adour Landes Océanes, les Offices de

Plus en détail

Comment trouver des clients grâce à internet?

Comment trouver des clients grâce à internet? Comment trouver des clients grâce à internet? Plan de la présentation Présentation tour de table Quelques chiffres Un site internet? Pourquoi faire? Qu est-ce qu un site internet efficace? Comment attirer

Plus en détail

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde Powering Informed Decisions Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde En 2015 l écosystème du digital continue d évoluer rapidement. Mais les annonceurs comprennent-ils

Plus en détail

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 Quelques données et tendances fortes : + de 80% des internautes européens préparent leurs séjours en ligne 91% des voyageurs français

Plus en détail

PLAQUETTE DE PRESENTATION

PLAQUETTE DE PRESENTATION Apiqa, une agence de communication globale Apiqa, agence de communication dynamique et créative, vous accompagne tout au long de votre démarche de communication et peut intervenir à différents niveaux

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail