Présentation des 24 candidats de la liste Union Monégasque. Notre vision et nos idées pour l avenir de Monaco

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation des 24 candidats de la liste Union Monégasque. Notre vision et nos idées pour l avenir de Monaco"

Transcription

1 LE JOURNAL D'INFORMATION DE L'UNION MONÉGASQUE DÉCEMBRE 2012 Le Conseil National a été le théâtre, le lundi 10 décembre, d un événement sans précédent. Monsieur Jean-Charles Gardetto ayant rappelé en séance publique que Monsieur Christophe Spiliotis s était prononcé en faveur du recrutement de croupiers chinois à la SBM, lors de la pause des débats, ce dernier a assené des injures homophobes à Monsieur Gardetto avant de l agresser physiquement devant de nombreux témoins. Cet incident aurait dû être suivi des excuses immédiates de la liste Horizon Monaco, qui ne saurait cautionner ces débordements, et de l exclusion de Monsieur Spiliotis de cette liste. A l heure où ces lignes sont écrites, et malgré nos demandes réitérées, rien n a été fait en ce sens, à part de vagues excuses devant la presse. Horizon Monaco ajoute ainsi la désinvolture et le mépris à la violence, atteignant des sommets de cynisme. La justice est saisie, mais la blessure est là. Jamais je n aurais cru assister à une telle scène dans l enceinte du Conseil National. L acte de Monsieur Spiliotis et la caution que lui apportent ses colistiers en ne se désolidarisant pas de son geste salissent notre Institution. Ils sont la suite logique de la campagne de haine et de désinformation, mais aussi de diffamation publique de certains élus (dont Monsieur Gardetto) menée par Horizon Monaco depuis le début de leur campagne. Je suis attristé pour notre collègue Gardetto et pour tous mes collègues. Je suis triste aussi pour ceux qui, au sein de la liste Horizon Monaco, ne peuvent cautionner de tels agissements mais sont tenus au silence par des meneurs de liste sans vergogne. Je suis triste surtout pour notre Conseil National et pour notre Principauté. Jean-François Robillon CAMPAGNE 2013 > Lire en page 6 Présentation des 24 candidats de la liste Union Monégasque PROGRAMME > Lire en page 4 Notre vision et nos idées pour l avenir de Monaco ACTUALITES > Lire en page 3 L AGRESSION : Indignation et amertume devant l agression perpétrée par un élu R&E contre un élu UDM ACTUALITES EUROPE: la verité trahie, les Monégasques trompés > Lire en page 10 CAMPAGNE 2013 > Lire en page 2 Le cri d alarme de la SBM JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE

2 CAMPAGNE 2013 Les Rendez-Vous Rouge & Blanc : échanger directement avec vos candidats Parce que la vie à Monaco et l avenir de notre Pays intéressent tous les compatriotes, les candidats de l Union Monégasque ont décidé de poursuivre la démarche entamée il y a plus d un an pour vous donner la parole, sur des sujets de société, parfois sensibles, et échanger directement avec les élus et tous vos candidats. Votre avis compte! Pour l Union Monégasque, vous respecter signifie vous donner la parole et entendre vos préoccupations tout au long de l année, tout au long du mandat, pas seulement quelques mois avant une échéance électorale! C est pourquoi nous prenons l engagement de continuer à vous rencontrer régulièrement pour vous présenter notre travail quotidien au Conseil National, au service de Monaco et des Monégasques, mais aussi poursuivre notre dialogue avec vous! Voici un aperçu des idées débattues avec vous lors des derniers rendez-vous Rouge & Blanc. Merci à tous de votre soutien! Pouvoir d achat Soutenir les commerces de la principauté Rétablir l équilibre des loyers et des charges Rions un peu avec «Lignes de campagne» La liste «Horizon Monaco» a envoyé le 15 octobre à tous les Monégas - ques une brochure de vingt-quatre pages qui n a pas manqué de faire rire et sourire. Elle a dû coûter très cher, car c est un joli papier glacé avec beaucoup de photos en couleurs mais cet argent aurait sans doute pu être employé à des propos moins futiles. Un petit tour d «horizon»? Nous avons énormément ri en lisant l éditorial de Monsieur Nouvion et la double page de Messieurs Cucchi et Allavena. Horizon Monaco a lancé sa liste le 28 septembre, mais nos adversaires s échinent encore et encore à justifier leur union pendant quatre pages! Décidément, cela ne passe pas! La conclusion de cette double page vaut le détour : «Voilà la logique de notre union, d une simplicité désarmante quand on y réfléchit sans préjugés : l intérêt du pays avant les intérêts personnels». Les psychanalystes appellent cela le «déni», et cela fait bientôt deux mois que cela dure! A force de dire qu ils sont bien ensemble, ils vont peut-être réussir Financer la dépendance Préparer l avenir de nos enfants : les clés de l orientation Sport et santé : bien vivre à tous les âges Développer la recherche médicale Se doter d un hôpital de pointe Favoriser la pratique du sport Améliorer la prise en compte du handicap La Famille monégasque aujourd hui Développer l offre de garde à se convaincre mais ce sont les Monégasques qui doutent! Un autre grand moment : alors que la campagne a à peine commencé, Horizon Monaco nous offre sa grande Rétrospective de la campagne sur 8 PAGES! Serait-elle donc déjà finie? Ah, mais on oubliait : comme ils ont cessé d écouter les Monégasques, il est bon de rappeler qu ils sont en campagne Nous avons beaucoup aimé la tribune surréaliste de Monsieur Burini qui se vante de s être abstenu de voter la loi sur les droits de mutation qui a déjà rapporté plus en un an aux finances publiques qu il n était prévu sur trois ans!!! Et, non moins surréaliste, une tribune de Monsieur Rit pour changer la loi électorale! En général, c est quand on a peur de perdre qu on prétend changer les règles du jeu! C est curieux. En outre, cette réforme passerait par une réforme de la constitution. Voilà du parlementa - risme tout craché! Adapter la loi aux évolutions de la société Continuer à développer l égalité entre hommes et femmes Faciliter la vie des familles divorcées Nos aînés : renforcer le lien intergénérationnel Impliquer les retraités dans la vie de la principauté Continuer à développer le lien intergénérationnel Accompagner la perte d autonomie Améliorer la prise en compte du handicap Les attaques contre Union Monégasque relèvent de la cour de récréation et feraient rire aux larmes si elles n étaient pas inquiétantes venant de gens qui prétendent exercer des responsabilités. Mais surtout, ils n ont pas DU TOUT aimé que nous nous moquions du nom de leur liste «Horizon Monaco» Ils le trouvent beau et original : nous persistons à penser que cet horizon est une ligne de fuite. La preuve : en 24 pages, aucune proposition, aucune idée, aucun projet Monsieur Nouvion apparaît en photo toutes les trois pages, les conflits de la veille sont servis froids, la campagne annoncée dynamique est déjà essoufflée et en panne Les Monégasques ont-ils besoin de recevoir ce genre de brochure dans leur boîte à lettres? Ah oui, Horizon Monaco est bien nommée : ils prouvent une fois de plus qu ils regardent l horizon dans le rétroviseur et Monaco est pour eux un point bien lointain, tout là-bas, làbas. Le cri d alarme de la SBM Plusieurs employés de jeux de la SBM ont décidé de se regrouper en une liste, la liste Renaissance. Cette initiative courageuse montre leur inquiétude face à l avenir. L Union Monégasque a entendu ce cri. Nous sommes allés au-devant d eux et nous partageons leur angoisse. La SBM est un fleuron de la Principauté. Les employés de jeux en sont l âme et la force vive. Personne n a le droit de les oublier. Leur statut doit être mieux reconnu et mieux protégé. Nous ferons des propositions dans ce sens. Leur combat est le nôtre. La «3ème liste» est révélatrice de ce malaise. Pour l Union Monégasque, elle témoigne de l urgence pour le Gouvernement de tirer les conséquences d une situation conflictuelle et délétère qui n a que trop duré et de définir, enfin, en tant qu actionnaire majoritaire, une politique des ressources humaines au sein de la S.B.M., qui devra être mise en œuvre par la Direction de la Société, sans plus attendre! C est un problème à prendre à bras le corps, sans fausses promesses de la part des candidats aux élections. Depuis 30 ans, les employés de jeux de la SBM sont victimes de pressions de la part des différents responsables politiques. Sortons de cette spirale et respectons les employés de la S.B.M.! Personne n est dupe des tentatives de récupérations politiciennes de M. Nouvion et M. Spiliotis ainsi que de leur soutien! Directeur de la Publication : Jean-François Robillon UM - BP MONACO CEDEX Téléphone : JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE 2012

3 ACTUALITES L AGRESSION Indignation et amertume devant l agression perpétrée par un élu R&E contre un élu UDM Le lundi 10 décembre, Monsieur Spiliotis, élu R&E, a agressé verbalement Monsieur Guillaume Rose avant de s en prendre violemment à Monsieur Gardetto, qu il a injurié par des propos homophobes puis agressé physiquement devant de nombreux témoins choqués membres du Gouvernement, élus et journalistes. Monsieur Spiliotis a ensuite quitté le Conseil National. Tout cela parce qu il était vexé que nos élus aient rappelé ses prises de position en faveur du recrutement de croupiers chinois à la SBM, dont il avait déjà été question lors des débats en Séance Publique, le 9 décembre 2011, comme en témoigne le Journal Officiel. A la reprise de séance, le Président du Conseil National a exigé des excuses de la liste Horizon Monaco pour ce geste intolérable. Il n a obtenu que de vagues regrets. Le lendemain, Monsieur Spiliotis a dit devant trois journalistes regretter son geste, mais aucune excuse n a été adressée à Monsieur Gardetto, ni au Conseil National, malgré nos demandes réitérées. L Union Monégasque refuse la banalisation de cet acte grave par Horizon Monaco. Aujourd hui, tous les Monégasques sont unanimes: plus que jamais, Horizon Monaco tente de faire main basse sur le Conseil National avec des méthodes indignes et inqualifiables. «Il est temps que la politique monégasque retrouve la dignité et la sérénité que la campagne électorale menée par l opposition lui a fait perdre depuis plusieurs semaines. Il est temps que les candidats de l opposition engagés dans cette campagne réalisent qu ils prétendent à des fonctions qui excluent par principe la haine et la brutalité.» (Jean-François Robillon) «Je suis profondément choquée par ce qui s est passé. Cet incident désastreux montre bien qu Horizon Monaco est indigne de représenter les Monégasques au sein d un Conseil National qui se doit d être mesuré et digne de la confiance de nos compatriotes.» (Michèle Dittlot) «Qui sème le vent récolte la tempête : la campagne menée par Horizon Monaco conduit à ces actes lamentables et indignes.» (Gérard Bertrand) «Le mensonge et la calomnie n ont pas eu de limites depuis le début de la campagne d Horizon Monaco. Ils ont berné les Monégasques depuis le début. J ai été traîné dans la boue. Et maintenant ils offrent le spectacle odieux de la violence physique contre les représentants des Monégasques pour masquer leur manque de connaissances des dossiers et du travail hors des caméras. Jusqu où iront-ils?» (Bernard Marquet) «Quand je vois des candidats comme Jean-Charles Allavena ou un directeur d école justifier sur Facebook l agression contre Jean- Charles Gardetto et contre moi, j ai peur pour notre Principauté. Que vaut la parole de ceux qui n ont rien vu et de ceux que la violence ne choque pas?». (Guillaume Rose) «Je regrette profondément que les membres de la liste Horizon Monaco n aient pas spontanément exprimé leurs regrets à l égard de Monsieur Gardetto et du Conseil National. N ont-ils donc aucune conscience de la gravité de tels actes?» (Fabrice Notari) «Lorsqu on mène une campagne basée sur la haine et la diffamation, il ne faut pas s étonner de voir ses propres candidats se croire tout permis. Horizon Monaco sème le désordre et la confusion. Notre devoir est de les arrêter.» (Claude Cellario) «Quand on voit Monsieur Spiliotis nier l agression physique alors qu il y a eu au moins trente témoins, on a de la peine pour lui. Il ferait mieux de se retirer et de soigner ses nerfs.» (Roland Marquet) Toute la liste Union Monégasque et ses sympathisants adressent à Jean-Charles Gardetto et à Guillaume Rose leur soutien le plus ferme et les félicitent pour la dignité de leur réaction. H&M : un problème de couleurs? Quelle surprise pour un groupe politique qui s engage dans une campagne électorale pour représenter les Monégasques au sein du Conseil National, de ne pas connaître un minimum les emblèmes de notre Principauté. Combien de Moné - gasques regrettent qu Horizon Monégasque ne sache pas que le drapeau de Monaco est «rouge et blanc» et non pas «blanc et rouge». Nos enfants le savent très bien et remarquent à juste titre que le drapeau blanc et rouge correspond à la Pologne Dommage. Erreur isolée? Aujour d hui rectifiée? Malheureusement non : ce problème est présent sur tous les supports de communication d Horizon Monaco, du visuel même de la liste au site web et aux invitations. Oui c est dommage pour Monaco. C est dommage pour une liste qui se présente à Monaco d emprunter les couleurs de la Pologne D autant que cette liste annonce haut et fort qu elle se compose «des seuls et des plus grands défenseurs de notre Pays», de nos Institutions et des Monégasques Peut-être serait-il préférable qu ils débutent par l étude des points élémentaires de notre culture et de notre histoire, non? JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE

4 ACTUALITES Jean-François Robillon Je constate dans cette campagne que beaucoup de gens essaient de faire peur aux Monégasques, en leur faisant croire qu ils sont les derniers des Mohicans et qu il faut impérativement se replier sur soi et édifier des murailles contre le monde extérieur! Un membre de l opposition a même été jusqu à dire «restons entre nous avec nos sous»! L Union Monégasque, que je conduis aux prochaines élections nationales, a une autre vision de Monaco. Nous sommes dans une vision ouverte, optimiste et entreprenante. Notre projet pour Monaco, nous le pensons autour d une image, celle de la maison Monaco. Une maison qui repose sur 3 pierres angulaires : la fierté, l unité et l ambition. La fierté monégasque Monaco bénéficie en effet de fondations fortes et résistantes, remarquablement construite par nos Anciens sous la conduite de nos Princes, dans un esprit d ouverture sur le monde. Que ce soit dans les domaines du logement, des Notre vision et nos idées pour l avenir de Monaco transports, de la Fonction Publique, des équipements publics, de la protection de l environnement, du renforcement de la sécurité, ou des institutions, les fondations de notre maison commune sont solides et exemplaires. Cela suscite chez nous, non la tentation du repli, mais une légitime fierté. Notre majorité au Conseil National a déjà œuvré dans tous ces domaines de manière significative. Nous souhaitons poursuivre ces efforts pour renforcer ce socle, le sécuriser, et faire que tous les Monégasques puissent vivre sur ces bases dans la sérénité. L unité monégasque Nous souhaitons également qu à Monaco, chacun ait sa place, que chacun joue son rôle et participe à la vie commune. En cela nous voulons préserver et renforcer l unité de notre Pays. Aucune majorité avant nous n avait fait autant pour la Famille, la place des Femmes, les Aînés, les jeunes, les Enfants du Pays et les personnes handicapées. Nous sommes une société riche de sa diversité, qui inclut au lieu d exclure. Nous voulons poursuivre, afin que chacun puisse vivre dignement à Monaco, et que tous puissent vivre ensemble, en bonne harmonie. L ambition monégasque Enfin, nous ne pouvons imaginer que la maison Monaco soit un bunker coupé du monde. Nous ne voulons pas vivre cachés. Nous avons en cela une ambition pour la Principauté. Le constat est simple : ce n est pas en se disputant une part de gâteau qu on prépare l avenir. Préparer l avenir, c est faire en sorte que le gâteau soit plus grand, qu il y en ait pour tout le monde. Les Monégasques doivent être au cœur de l activité et ne pas être les oubliés de la croissance! Ecole, enseignement, culture, commerce, artisanat, entreprises, la SBM : c est là le cœur de notre ambition monégasque. Cela passe par un développement résolu de Monaco comme Pôle d excellence dans les biotechnologies, les nouvelles technologies, le tourisme, l artisanat, le luxe mais aussi la finance, grâce au nouveau Code de l Economie qui va donner un nouveau souffle à nos institutions financières Ce potentiel incroyable nous l avons. Alors pourquoi ne pas développer un «Monaco Valley» autour de nos différents pôles d excellence? Pour préparer l avenir, il faut un plan d investissement, pour renforcer la reprise économique. Equilibrer les comptes de l Etat c est bien, utile et nécessaire, mais il ne faut pas sacrifier les investissements! L Etat doit rester un acteur majeur de l économie via des investissements publics à court, moyen et long termes. Toujours rien à l Horizon Si, du côté de la Campagne, l Horizon Monaco tente de combler sa propre vacuité par des discours diffamatoires et injurieux, force est de constater que, lorsqu il est nécessaire de travailler pour la Principauté, les mêmes subterfuges ne peuvent pas fonctionner. La situation se dégrade même de jours en jours pour les élus d Horizon Monaco. Sur des textes fondamentaux, comme le fonctionnement du Conseil National, leur logique a été celle de l obstruction en Commission, multipliant les polémiques et les attaques personnelles, ce qui, pour certains, est le mode d expression naturelle. Résultat : le travail se bloque là où le consensus devrait exister. De l obstruction, ils sont ensuite passés à l abstention qui, encore faut-il le dire, est considéré comme l absence de vote, l absence de prise de position. La majorité a même eu droit à des discours ubuesques de Laurent Nouvion, l un des leaders d Horizon Monaco, énonçant qu il plaçait le Gouvernement sous surveillance par son abstention. Un peu comme si votre médecin vous informait qu il allait vous traiter en ne faisant rien. Remettre à l honneur la priorité nationale C est le fil rouge de notre réflexion, c est l élément clé de tout notre programme. Nous voulons que soit enfin créée la Commission sur le Respect de la Priorité Nationale. Elle est indispensable car dans tous les domaines, la priorité nationale est ce qui rendra notre action plus puissante et plus utile. La «maison Monaco» ne peut hélas pas accueillir tout le monde, il est normal que nous accordions une faveur à nos enfants. Nous souhaitons que l Etat soit un acteur économique majeur en Principauté, par l intermédiaire des investissements publics à court, moyen et long termes. Mais l Union Monégasque estime qu il est impératif que ces travaux soient confiés à des entreprises monégasques, en veillant à ce que ce respect de la priorité nationale en la matière soit aussi appliqué aux sous-traitants! Je vous donnerai un exemple récent : l Etat a passé un Marché de performance énergétique afin de réduire le coût énergétique de plusieurs bâtiments publics. La démarche est intéressante sauf que dans le contrat, le bénéficiaire du marché à l obligation sous-traiter à des entreprises de Monaco, seulement 15 à 35 % des prestations sous-traitées! Ce n est pas normal et ce n est pas suffisant! L Etat doit montrer l exemple et être intransigeant pour favoriser les entreprises, notamment les PME, surtout en ces temps difficiles!!! Après l abstention, l absence! Ils ne siègent même plus dans les commissions chargées d étudier les textes de loi, alors même que certains sujets touchent directement à votre qualité de vie comme la lutte contre les nuisances sonores. Obstruction, abstention, absence : telle est la devise d Horizon Monaco! Nous vous laissons imaginer ce qu il adviendrait du fonctionnement des Institutions si de telles personnes venaient à être un jour majoritaires 4 JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE 2012

5 VIE DU MOUVEMENT «Chroniques» Michèle Dittlot Michèle Dittlot A celles et ceux qui m ont posé la question, je réponds que je ne pouvais que rallier la liste menée par Jean-François Robillon, la liste UNION MONEGASQUE, parce que les femmes et les hommes qu elle rassemble partagent mes valeurs et les défendent avec la même conviction : honnêteté, droiture et intérêt supérieur de la Principauté. NOTRE SOCLE COMMUN : Il est important de s attacher à des valeurs communes qui constituent Nous proposons une liste de Monégasques impliqués dans la vie active, présents dans le quotidien de la Principauté, une liste de femmes et d hommes qui savent ce que veut dire travailler, faire des efforts, élever une famille, s occuper de ses parents et servir l intérêt général. La liste Union Monégasques est fière du travail accompli par la majorité du Conseil National pendant ce mandat. Rappel des 5 mesures phares du mandat 1. Loi sur la transmission de la nationalité monégasque par mariage Donner l égalité entre l homme et la femme dans la transmission de la nationalité par mariage, sur le principe du droit d option pour la nationalité monégasque au bout de 10 ans d union. 2. Loi portant création du Contrat Habitation Capitalisation Ne plus verser de loyers à perte et possibilité de transmettre gratuitement son appartement domanial à ses enfants monégasques Les loyers versés deviennent de l épargne en cas de cessation du contrat et sont reversés sous la forme le socle de la liste UNION MONEGASQUE Préserver le régime de Monarchie Héréditaire Constitutionnelle Affirmer notre souveraineté tout en restant ouvert au monde Défendre nos spécificités Assurer la qualité de vie qui a fait la réputation de notre cité Mon métier de professeur a développé en moi le sens du service public qui consiste à bien servir le public plutôt qu à se servir du public. Certains anciens alliés n ont pas hésité, eux, à galvauder leurs engagements pour se faire héberger sur la liste d en face. MARIAGE BLANC : C est à cela que se résume l autre liste. Un mariage blanc entre la carpe, le lapin, le héron et quelques libellules. C est un assemblage de mésalliances, d unions improbables qui conduiraient Monaco vers des horizons incertains. d un capital Apport initial réduit de 15 à 10 % de la valeur de l appartement 3. Loi réformant le système des retraites des Monégasques Un régime sauvé par une stabilisation du nombre de points. La garantie du versement des aides sociales exceptionnelles (allocation conjoint et allocation décès) par le Fonds d Action Sociale Un pouvoir d achat des plus modestes préservé par l instauration d une retraite minimale. Une évolution du régime observée par une clause de rendez-vous dans sept ans et un examen annuel des comptes de la CAR Ecoutez Laurent Nouvion pour qui «le béton est le pétrole de Monaco», c est la garantie d un horizon bouché! Monaco vue imprenable, circulez, il n y a plus rien à voir!!! UN FAUTEUIL POUR TROIS: Je peux vous assurer que le matin, en se rasant, ils sont au moins trois à se dire : «le Président, ce sera moi!» «Un fauteuil pour deux», c est une jolie comédie de cinéma, mais un fauteuil pour trois, ce serait une tragicomédie pour Monaco. Avec eux, ce ne serait pas «Retour vers le futur», mais avancer vers le passé. FIDELES AU SOUVERAIN : L UNION MONEGASQUE met ses pas dans ceux du Souverain et du message fondateur qu il a adressé au monde : celui d une société modèle, respectueuse de l environnement, c est-à-dire fermement ancrée dans le 21 ème siècle. Nous sommes 24 à porter et à défendre ce credo. Au service de l intérêt général et des Monégasques 4. Loi réformant les droits de mutation Un texte moderne qui permet de lutter contre le détournement du paiement des droits de mutation par des montages juridiques complexes Une prime à la transparence et à l on shore avec un taux de 4,5 %, contre 7,5 % dans le cas contraire Un texte qui a déjà dépassé les attentes avec une progression de ces droits de 31 % six mois après la réforme et de + 72 % un an après la réforme (source Gouvernement Princier) 5. Loi relative au financement des campagnes électorales Plafonnement des dépenses de campagne électorale ( euros par liste pour les élections nationales) Accès plus équitable à la vie démocratique, avec la définition d une période de campagne électorale plus réaliste (campagnes officielle et préalable), des dépenses de campagne plafonnées et un ajustement des remboursements assurés par l Etat. Dernière minute Depuis dix ans nos actes parlent pour nous, élus de la liste Union Monégasque. Nous avons démontré que le social était au cœur de nos préoccupations, et soutenu que pour mener une politique sociale ambitieuse il fallait retrouver un équilibre budgétaire et des finances saines, rechercher de nouvelles recettes et faire des investissements productifs. Dans Monaco-Matin du 28 novembre, Laurent Nouvion présentait les grandes lignes de son programme. L avez-vous lu? C est un pâle copié-collé de nos idées et l occasion pour lui, une nouvelle fois, de formuler ses critiques injustifiées envers l action des élus de notre liste. Evidemment, il est difficile pour le leader de cette liste hétéroclite de bâtir un programme ambitieux, crédible, accepté par tous ses candidats, quand ceux-ci se sont ralliés en faisant le grand écart. Il est tellement plus facile pour souder des gens que rien ne rassemble de leur trouver un ennemi commun. Depuis le début de la campagne électorale, et même avant, la liste HM suit cette voie et se contente de jeter l anathème sur les candidats de la liste «Union Monégasque». Nos compatriotes jugeront cette méthode le 10 février prochain. Rappel des 3 axes prioritaires du programme de l Union Monégasque : 1. La priorité nationale. Elle doit être une réalité pour les Monégasques, tant dans la fonction publique, dans les entreprises parapubliques, au premier rang desquelles la SBM, que dans le secteur privé. Nous devons favoriser la formation, l orientation vers des filières d avenir et renforcer les mesures d insertion profes sionnelle pour les jeunes compatriotes. La priorité nationale doit également s appliquer pour les entreprises, dans le cadre de l attribution des marchés publics ou dans l allocation des surfaces commerciales ou industrielles domaniales. Les règles d attribution existantes doivent être respectées. 2. La prospérité de Monaco. Le développement économique de la Principauté est déterminant pour préserver notre modèle : augmenter les recettes de l Etat, favoriser l installation de nouvelles entreprises, encourager le développement des activités professionnelles sur le territoire, faciliter l implantation de sociétés innovantes à forte valeur ajoutée. 3. La protection de notre modèle social et de notre qualité de vie. Nous avons déjà travaillé pour améliorer le quotidien des compatriotes en déposant quatre propositions de loi afin de lutter contre les nuisances sonores, protéger les droits des consommateurs et permettre la garde alternée des enfants en cas de séparation du couple. Notre volonté est également de poursuivre la construction d appartements domaniaux à un rythme suffisant pour éviter que les Monégasques ne subissent de nouvelles pénuries. D autre part, nous estimons que l attribution des aides sociales (ANL, bourses d étude, etc) doit répondre à un vrai besoin, dans une logique d équité. JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE

6 PRÉSENTATION DES CANDIDATS Jocelyne BERAUDO Professeur certifié de Gestion Administrative à la retraite Offrir des débouchés aux jeunes diplômés Maurice de l ARBRE Gestionnaire de biens Médecin Biologiste honoraire Créer un pôle technologique Valérie BERNARD Chef du Service de Médecine Physique et de Rééducation au Centre Hospitalier Princesse Grace Une politique de santé ambitieuse Michèle DITTLOT Professeur certifié de Biologie-Géologie à la retraite Le service public, c est une culture Gérard BERTRAND Kinésithérapeute libéral Des logements de qualité pour les Nationaux Alberte ESCANDE Hôtelière et Restauratrice Présidente de l Association des Industries Hôtelières L urgence d une politique d urbanisation commerciale Claude CELLARIO Professeur certifié de Sciences Physiques à la retraite Commencer une nouvelle ère Jean-Charles GARDETTO Avocat-Défenseur Ancien Bâtonnier de l Ordre des Avocats Continuer le travail dans l intérêt général Claude COTTALORDA Contrôleur Général des Dépenses honoraire Maintenir les spécificités monégasques Arnaud GIUSTI Chef du Service des Sports et des Etablissements Sportifs de la Mairie Président de l ASM Basket Préserver le bien-vivre monégasque Danielle DAUMERIE Commerçante, Gérante d Un Café Théâtre Co-fondatrice de la Compagnie Florestan Jean-Louis GRINDA Directeur de l Opéra de Monte-Carlo Apporter ma pierre à l édifice Optimiste de nature et de culture 6 JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE 2012

7 PRÉSENTATION DES CANDIDATS Pierre LORENZI Responsable administratif Poursuivre dans la sérénité ce qui a été commencé Philippe ORECCHIA Responsable technique des bâtiments des Affaires Culturelles A l écoute des Monégasques Nicole MANZONE SAQUET Chef honoraire du Service de l État Civil Le concubinage, une loi inévitable Gilles PAGÈS Directeur de recherche à l Institut National de la Santé et la Recherche Médicale (INSERM) Vice-Président de la Société française d angiogenèse Pour faire avancer Monaco Bernard MARQUET Docteur en Chirurgie Dentaire Bernard PASQUIER Administrateur de Sociétés Ancien Directeur à la Banque Mondiale Défendre Monaco et ses spécificités L ouverture, un état d esprit Roland MARQUET Médecin généraliste Raphaël RIGOLI Docteur en Chirurgie Dentaire Etre encore plus utile La santé doit être revalorisée Fabrice NOTARI Architecte Répercuter l excédent budgétaire Jean-François ROBILLON Cardiologue libéral Fier des spécificités monégasques, ambitieux pour l avenir de Monaco et des Monégasques Pascale OLIVIÉ DASTAKIAN Professeur certifié de langue anglaise, à la retraite Revoir les rythmes scolaires Guillaume ROSE Directeur du Tourisme et des Congrès Notre richesse, c est l humain JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE

8 VIE DU MOUVEMENT Nos candidats signent une Charte Ethique Les membres de la liste Union Monégasque ont décidé à l unanimité de signer une Charte Ethique. Cette charte engage les candidats pendant la campagne, et continuera d engager ceux à qui, nombreux nous l espérons, les compatriotes accorderont leur confiance le 10 février prochain. Les candidats de la liste Union Monégasque s engagent : «A contribuer à la qualité de la campagne électorale par des prises de position empreintes de dignité et, à ce titre, à répondre aux éventuelles attaques dont je ferais l objet par les moyens légaux disponibles ou par des prises de position mesurées, et non par la polémique publique ni par l attaque personnelle» Depuis de trop longs mois, l opposition manie l invective et l agression personnelle en lieu et place de toute argumentation. L agression verbale et physique de M. Spiliotis à l encontre de M. Gardetto, le 10 décembre, au sein du Conseil National, est inqualifiable et profondément indigne d un candidat aux élections nationales. Cet acte grave n est que la conséquence d un climat néfaste installé par les responsables de la liste Horizon Monégasque depuis le début de la campagne : Jean-Michel Cucchi et Laurent Nouvion, les deux «présidentiables» de la liste Horizon Monaco, mais aussi Anne Poyard n ont rien qui les rapproche, sinon l ambition personnelle. Leur seule manière de se souder, c est l agression outrancière. Rappelons les récents propos de Monsieur Cucchi cités dans le Monaco- Hebdo du 1 er novembre : «L Union Monégasque, c est plutôt les choux farcis. Ca ne sent pas très bon quand on les prépare et quand on en abuse, c est l entourage qui paye le lendemain.». Ces délires pétomanes et scatologiques relevant du caniveau s ajoutent à la diffamation publique de membres honorables de notre communauté au seul prétexte qu ils appartiennent à l Union Monégasque. Cette manière de faire de la politique nous révulse et doit prendre fin. «A mettre mes compétences personnelles au service de l intérêt général afin que le débat public soit informé, constructif et utile à tous les Monégasques, aussi bien pendant la campagne électorale que pendant mon éventuel mandat» En effet, nos candidats ont été choisis non seulement pour leur sens de l intérêt général, mais parce qu ils ont démontré dans leur vie professionnelle une compétence particulière, un talent, des connaissances qu ils peuvent mettre au service du Conseil National dans l intérêt de tous. Pendant cinq ans de mandat, l opposition n a déposé que deux propositions de loi dont l une a été retirée, démontrant par là-même une compétence limitée sur les dossiers qui intéressent les Monégasques et une compréhension lacunaire des vrais enjeux de la Principauté. En outre, Monsieur Nouvion et ses amis n ont déposé aucun amendement aux dizaines de textes de lois étudiés et votés par le Conseil National durant toute la mandature. «A me conformer strictement aux règles de transparence en matière de dépenses de campagne afin de respecter les nouvelles dispositions législatives en la matière». La transparence sur le financement des campagnes électorales est la condition essentielle de la confiance que les Monégasques peuvent accorder à leurs représentants. C est d ailleurs Jean-François Robillon qui avait demandé au Ministre d Etat lors de sa nomination par le Souverain de déposer un projet de loi à cet effet. C est sur la base du rapport du Professeur Cotteret qui avait été mandaté d un commun accord entre Michel Roger et Jean- François Robillon qu un texte a finalement pu être voté pour la présente campagne. Madame Poyard et Laurent Nouvion avaient tenté d éliminer du texte toutes les sanctions prévues en cas de dépassement du plafond des dépenses autorisées. Il ne faut donc pas s étonner que le journal Nice-Matin ait posé à Monsieur Laurent Nouvion la question suivante : «R&E bénéficie-t-il du soutien d un généreux donateur nommé Patrice Pastor?» (Monaco Matin, 19 septembre 2012). «A informer, une fois élu, le Président et tous les élus du Conseil national des éventuels mandats d administrateur qu il me serait proposé d exercer au sein d établissements publics ou dont l Etat est actionnaire majoritaire, et à m abstenir de voter lors des débats impli - quant ces établis - sements, conformément aux dispositions du règlement intérieur et de la loi d organisation et de fonctionnement du Conseil National.» Durant la dernière mandature, aucun élu de l Union des Monégasques ni de l UNAM n a accepté de recevoir un mandat social ou un avantage dans un établissement public. Rappelons qu en 2003 Stéphane Valeri, alors Président du Conseil National, avait, lors de la séance inaugurale, prononcé un discours resté célèbre dans lequel il engageait tous les élus de l UPM à refuser tout mandat social au sein d une société d Etat. C est la raison pour laquelle le même Stéphane Valeri, alors Président du Conseil National, avait décidé avec la Présidente de l UP de l époque, Anne Poyard, d exclure Pierre Svara du groupe majoritaire après qu il eut accepté de devenir administrateur de la SBM pour une rémunération annuelle de (source : Rapport Annuel de la SBM). Concernant ce dernier, l histoire avait de toute façon mal commencé. En effet, Pierre Svara s était porté candidat durant l été 2007 pour un magnifique local propriété d Etat au Quai Antoine Ier (Journal de Monaco du 6 juillet 2007), vide de toute occupation et qui aurait normalement dû lui être attribué sous la forme d une autorisation précaire et révocable. Cette candidature d un Monégasque, présentée en partenariat avec une célèbre enseigne de shipping, avait été retenue à quelques semaines de l élection de février Après son élection, Monsieur Svara a bénéficié d une chance exceptionnelle, en 8 JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE 2012

9 VIE DU MOUVEMENT pour mettre un terme à des pratiques indignes de la Principauté obtenant du Gouvernement de l époque un bail soumis à la loi n 490 dont il fut le seul signataire : autrement dit en obtenant la propriété commerciale. L année suivante, le bail fut transféré à une société constituée en partenariat avec une société étrangère Non content d avoir bénéficié de tant de grâces, Monsieur Svara estima qu il n était pas digne de lui de payer à l Etat monégasque le loyer d un commerce vue mer ni d en assurer la rénovation ni même de l exploiter avant l été De la part d un Conseiller National qui avait tant milité pour la création de la Commission d attribution des locaux domaniaux, et donc particulièrement informé de la situation de tant de compatriotes qui désespèrent d obtenir un jour un local commercial, on aurait pu s attendre à d autres pratiques. Décidément chanceux, Monsieur Svara trouva finalement, à l été 2011, un repreneur pour ce commerce qu il n aura jamais exploité, en contrepartie d une coquette indemnisation, à hauteur de 1,8 million d euros. Précisons que son honnêteté le poussa à rembourser à l Etat - qui l en avait, il est vrai, instamment prié les trois ans d arriérés de loyers. «A ne pas se mettre en situation de conflit d intérêt au sens de la loi n 1394 en matière de corruption et de techniques spéciales d enquête, visant notamment à ce qu un mandat électif ne puisse servir à obtenir des avantages ou des contreparties en échange d une influence réelle ou supposée sur les pouvoirs publics» Cet engagement éthique tient compte des dernières avancées législatives en matière de conflits d intérêt au sein de la Principauté et c est avec la plus grande vigilance que la liste Union Monégasque veillera à son respect. Tout le monde ne peut hélas en dire autant. Ainsi, pour Monsieur Spiliotis, qui a l habitude de jouer les parangons de vertu, signer un tel engagement aurait pu s avérer problématique. Pour preuve, rappelons les démêlés de Christophe Spiliotis avec Etienne Franzi, alors Président de l ASM. Lors des séances publiques et privées du Conseil National, Monsieur Spiliotis n avait de cesse d attaquer Monsieur Etienne Franzi, avec la violence et la démesure que chacun lui connaît. Monsieur Franzi avait beau se défendre et donner toutes les explications possibles, il n arrivait jamais à se faire entendre. Poussé à bout par les nouvelles attaques de Christophe Spiliotis à propos d une opération interne à l ASM, Etienne Franzi ne put s empêcher de dévoiler le potaux-roses en déclarant : «Si [cette opération] continue à agiter certains, c est sans doute qu elle a bousculé de petits arrangements entre amis antérieurs. Au demeurant si M. Christophe Spiliotis-Saquet a «oublié» mes explications, c est peut-être qu elles allaient à l encontre des intérêts particuliers qu il défendait» (Monaco-Hebdo du 20 octobre 2011). «A défendre en toute circonstance à Monaco et devant toutes les instances, qu elles soient européennes ou internationales, les spécificités monégasques et la monarchie constitutionnelle et héréditaire». Au moment où nos adversaires nous accusent d «européisme», nous revendiquons avec fierté l héritage du Prince Rainier III qui a voulu que Monaco entre au Conseil de l Europe. Grâce à cette initiative visionnaire, le Prince Rainier III a permis à Monaco de s ouvrir au monde et de bénéficier de réelles avancées pour ses nationaux, en matière d emploi notamment. Mentir aux Monégasques sur ce sujet est irresponsable. Pour autant, nous sommes très vigilants dans notre dialogue avec le Conseil de l Europe et nous savons que l Europe doit s arrêter où commencent nos spécificités et la souveraineté du Prince. Pendant ce temps-là, faut-il se fier à la démagogie de Laurent Nouvion? Dans son programme de 2008, il recommandait de «prendre l exemple des pays européens en avance sur notre temps, qui ont suivi les définitions simples et modernes du Conseil de l Europe» (Programme R&E, 2008)! et le voilà aujourd hui qui «fustige» le Conseil de l Europe et prétend en faire sortir Monaco! Comment confier des responsabilités à un homme qui change d avis à chaque élection et retourne sa veste aussi aisément? «L honnêteté et l éthique ne font plus recette» Pourquoi certains élus qui avaient voté pour Jean- François Robillon lors du dernier renouvellement du Président du Conseil National en avril 2012 ont fini, après l été, par se jeter dans les bras si accueillants de Laurent Nouvion? C est que cette Charte Ethique leur avait été présentée comme une condition sine qua non à leur participation à la liste conduite par Jean-François Robillon. Il est probable que leur attachement à la collu - sion d intérêts et aux machinations politiques, petites et grandes, aura prévalu sur cet enga - gement éthique. Nous sommes donc fiers de démontrer à tous les Monégasques que les candidats de la liste Union Monégasque peuvent affirmer haut et fort que rien ne les détournera du service de l intérêt général et des Moné - gasques. Nous sommes conscients, en prenant cet enga - gement, de nous exposer à toutes les attaques et à toutes les tentatives de déstabilisation, d où qu elles viennent. Nous en prenons le risque, par attachement à la Principauté et à l idée que nous nous faisons du mandat que nous solli - citons des Moné gasques. JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE

10 ACTUALITES EUROPE: la vérité trahie, les Monégasques trompés Pendant plusieurs semaines, Horizon Monaco a saisi toutes les occasions de salir les élus de l Union Monégasque au prétexte de leur action au Conseil de l Europe. Ils ont accusé nos élus d avoir sciemment permis que le Conseil de l Europe actionne la Commission de Venise, supposée contrôler la conformité de la Constitution de Monaco aux règles démocratiques européennes. Horizon Monaco a affirmé, en outre, que la vérité sur le déclenchement de cette Commission a été caché au Prince Souverain et au Gouvernement pendant 23 jours, avec pour responsables tout désignés les élus de la majorité. Horizon Monaco s est ainsi rendu coupable d une série sans précédent de mensonges et de manipulations : - IL EST FAUX DE DIRE que la Commission de Venise a été actionnée avec l assentiment de nos élus. C est une procédure normale qui a été déclenchée par le Conseil de l Europe. La Commission de Venise a un rôle purement consultatif. Nos élus ont obtenu sur ce sujet tous les éclaircissements. Pendant ce temps, les élus d Horizon Monaco ont omis de venir siéger au Conseil de l Europe, laissant nos élus défendre seuls les spécificités monégasques, - IL EST FAUX DE DIRE QUE la vérité a été cachée au Gouvernement. Suite à sa décision du 2 octobre, le Conseil de l Europe a en effet informé directement les Ambassades des Pays membres, le 5 octobre, en envoyant ce que le Conseil de l Europe appelle son «carnet de bord». Les représentants du Gouvernement Princier ont donc été saisis immédiatement. Cette démarche d information est effectuée pour toutes les décisions prises par l Assemblée Parlementaire du Conseil de l Europe. (lien : MON/2012/MON007F.pdf) - IL EST VRAI DE DIRE QUE Monsieur Nouvion et ses amis ont ignoré cette décision par paresse et négligence, parce qu ils ne se tiennent pas au courant des décisions qui concernent Monaco et ne s intéressent pas aux affaires internationales. En insultant le Conseil de l Europe, Monsieur Nouvion et ses amis ont obligé Madame Anne Brasseur, au nom des responsables de l Assemblée parlementaire du Conseil de l Europe, à faire une mise au point dans Monaco-Matin, ce qui est une grande première, causée par les mensonges de l opposition. Par cette attitude, les responsables d Horizon Monaco ont forcé le Conseil de l Europe à s ingérer dans la campagne électorale monégasque, ce que personne ne souhaitait. La campagne de haine, de désinformation, de calomnie de nos élus en des termes odieux («haute trahison») relève de la MANIPULATION et de méthodes de GUERRE CIVILE. C est une volonté sournoise de déstabiliser la Principauté et de détruire l harmonie de notre communauté. Horizon Monaco est une liste profondément hostile à Monaco et à ses intérêts. Lorsque M. Nouvion découvre (enfin) le problème du logement des Monégasques Gérard Bertrand Dans une récente interview à Monaco Matin, M. Laurent Nouvion devait dévoiler les grandes lignes de son programme et annoncer son «ambition pour Monaco». De nombreux Monégasques se disent tromper sur la marchandise, comme lors du meeting d Horizon Monaco du 22 novembre : où sont les propositions? Quelle est la vision de M. Nouvion pour Monaco? Et puis grande interrogation pour le lecteur de Monaco Matin : M. Nouvion ne cesse à présent de parler de «justice sociale» et de «logement» en poussant la provocation jusqu à affirmer que «la justice sociale est au cœur de notre projet. Le logement symbolise cet axe majeur pour nous.» Est-ce de l humour? Estce une mauvaise blague? Depuis quand M. Nouvion se soucie-t-il du logement des Monégasques? «En cette période de campagne électorale, il me semble qu une mise au point est nécessaire sur la politique du logement à Monaco. Pour la majorité du Conseil National et pour la liste Union Monégasque, le logement est une priorité absolue et l a toujours été depuis Pour preuve, près de logements domaniaux ont été construits grâce à l action de la majorité qui a su convaincre le Gouvernement du bienfondé de sa démarche. Car c est bien la majorité qui a initié de telles avancées, pour que les Monégasques puissent obtenir un logement dans leur Pays. Il faut dire que l air de la campagne semble avoir causé quelques amnésies à ceux qui, aujourd hui, osent construire leur programme autour de la question du logement alors qu ils ont toujours dénoncé les actions de la majorité. Que Laurent Nouvion se rappelle qu en 2010, il niait la situation de pénurie que nous dénoncions et proposait même que les Domaines soient ouverts aux non Monégasques, ce qu il continue de défendre au travers d immeubles mixtes, ce que nous refusons catégoriquement. Visiblement, les idées de Laurent Nouvion semblent avoir trouvé preneur même auprès de M Cucchi qui annonçait encore récemment qu on ne pouvait plus parler de priorité pour le logement des Monégasques. Ce même Laurent Nouvion qui souhaite mettre un terme au secteur protégé en libérant tous les loyers alors que ce secteur abrite un très grand nombre de familles monégasques et d Enfants du Pays. Les conséquences humaines, sociales et économiques seraient désastreuses pour la Principauté. Rassurez-vous chers compatriotes, nous n avons pas l intention de laisser de telles idées prendre racine en Principauté. Nous voulons conserver le secteur protégé tant que le Gouvernement ne fera pas de propositions concrètes sur le futur secteur intermédiaire. En effet, la villa IDA n est qu un projet pilote qui ne correspond pas aux exigences de la majorité. Néanmoins, c est un signe fort adressé aux Enfants du Pays car, pour la première fois depuis de nombreuses années, voire depuis la création du secteur protégé, le nombre de logements destiné aux Enfants du Pays va cesser de diminuer. La majorité aborde l avenir avec confiance et c est parce qu elle a à cœur l intérêt des Monégasques qu elle a exigé du Gouvernement qu il s engage dès à présent à construire de nouveaux logements domaniaux pour l après Pour Horizon Monaco, la politique se résume à de la désinformation, à du saupoudrage d idées qu ils ne partagent pas et qu ils n ont jusqu à présent jamais défendues. Nous ne voulons pas de cette politique spectacle. Nous voulons faire avancer Monaco pour les Monégasques et donner une chance pour chacun et un avenir pour tous.» 10 JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE 2012

11 ACTUALITES «Petites phrases» «Il est facile, surtout dans le contexte international, actuel de jouer à «fais-moi» peur. Rassemblement & Enjeux excelle dans ce rôle, prône la thésaurisation à outrance et boit du petit lait à chaque nouvelle coupe budgétaire.» (Anne Poyard-Vatrican, Séance Publique du 15 décembre 2011) «Monaco, c est une machine à détruire, un village où tout le monde connaît tout le monde et où les intérêts croisés suscitent la malveillance et la méchanceté.» (Laurent Nouvion, L Express, 10 Juillet 2010) «L action Monaco est attaquée! s alarme Laurent Nouvion, un des chefs de file de l opposition parlementaire. Notre salut, ce serait de devenir une sorte de Genève-sur-Mer.» (L Express, 10 juillet 2010) «En outre, en flagrante contradiction avec ses déclarations de fidélité aux institutions, M. Nouvion s est permis de critiquer les conséquences d une éventuelle décision concernant la composition du gouvernement. Or, la Constitution monégasque réserve cette prérogative de nomination au Prince Souverain et à Lui seul», «Par ces dérapages, poursuivent-ils, le chef de R & E se discrédite aux yeux de tous et fait la démonstration de son incapacité à exercer de hautes responsabilités pour le pays.» estiment Anne Poyard-Vatrican et Eric Guazzonne 18 novembre 2009 «Je fais de la politique, je peux donc dire ce que je veux» (Philippe Clérissi, Séance Publique du 14 décembre 2012) «La pensée du mois qui laisse perplexe» «Pour incarner le changement, Rassemblement & Enjeux doit forcément se faire remarquer. La campagne s annonce agressive? Promis, les attaques ne viendront pas du côté de R&E.» Monaco Hebdo 1 er au 7 décembre 2011 Notre prochain rendez-vous Jeudi 10 janvier, à 19h30 Présentation du programme de la liste Union Monégasque Où? AUDITORIUM RAINIER III Cocktail dînatoire Navettes gratuites aller et retour (départs Fontvieille, Jardin Exotique, Monaco-Ville) Rens/ JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE

12 VIE DU MOUVEMENT CHARTE DU CANDIDAT Conscient(e) des engagements éthiques que requiert mon inscription sur la liste Union Monégasque, je m engage : - A contribuer à la qualité de la campagne électorale par des prises de position empreintes de dignité et, à ce titre, à répondre aux éventuelles attaques dont je pourrais faire l objet par les moyens légaux disponibles ou par des prises de position mesurées, et non par la polémique publique ni par l attaque personnelle ; - A mettre mes compétences personnelles au service de l intérêt général afin que le débat public soit informé, constructif et utile à tous les Monégasques, aussi bien pendant la campagne électorale que pendant mon éventuel mandat ; - A me conformer strictement aux règles de transparence en matière de dépenses de campagne afin de respecter les nouvelles dispositions législatives en la matière ; - A informer, une fois élu, le Président et tous les élus du Conseil national des éventuels mandats d administrateur qu il me serait proposé d exercer au sein d établissements publics, de sociétés concessionnaires ou de sociétés dont l Etat est actionnaire de référence, et à m abstenir de voter lors des débats impliquant ces établissements, conformément aux dispositions du règlement intérieur et de la loi d organisation et de fonctionnement du Conseil National ; - A ne pas se mettre en situation de conflit d intérêts au sens de la loi n 1394 en matière de corruption et de techniques spéciales d enquête, visant notamment à ce qu un mandat électif ne puisse servir à obtenir des avantages ou des contreparties en échange d une influence réelle ou supposée sur les pouvoirs publics ; - A défendre en toute circonstance à Monaco et devant toutes les instances, qu elles soient européennes ou internationales, les spécificités monégasques et la monarchie constitutionnelle et héréditaire. VOS REMARQUES, VOS IDEES : RESTEZ CONNECTES A L UM! par téléphone : par par courrier : BP MONACO CEDEX merci pour votre engagement et votre soutien Les informations collectées font l objet d un traitement informatique dont la finalité est de vous permettre de participer à la vie associative de l Union des Monégasques. Seuls le Président de l Association et son secrétariat peuvent y avoir accès. Conformément aux dispositions de l article 13 de la loi du 23 décembre 1993, modifiée, relative à la protection des informations nominatives, vous disposez d un droit d accès, de rectification et de suppression des informations nominatives vous concernant. Ce droit peut-être exercé par la voie postale ou par courrier électronique, les coordonnées sont indiquées sur le présent bulletin. Le secrétariat de l Union des Monégasques s engage à accéder à votre demande et à vous répondre au maximum sous quinze jours ouvrables. 12 JOURNAL D INFORMATIONS DECEMBRE 2012

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Victoriaville CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Règlement numéro 986-2011 Adopté le 2011 Entrée en vigueur le 2011 ARTICLE 1 : TITRE Le titre

Plus en détail

Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat,

Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat, Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat, Excellences Mesdames et Messieurs les ambassadeurs, Madame la déléguée générale de la Cité, Madame la

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES DU QUÉBEC PAR L ASSOCIATION DE PROTECTION DES ÉPARGNANTS ET INVESTISSEURS DU QUÉBEC

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES DU QUÉBEC PAR L ASSOCIATION DE PROTECTION DES ÉPARGNANTS ET INVESTISSEURS DU QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES DU QUÉBEC PAR L ASSOCIATION DE PROTECTION DES ÉPARGNANTS ET INVESTISSEURS DU QUÉBEC CONSULTATIONS PARTICULIÈRES SUR LE PROJET DE LOI 195 MODIFIANT

Plus en détail

71 ème Congrès du syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales

71 ème Congrès du syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE 71 ème Congrès du syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales Discours de M. François Sauvadet, Ministre de la Fonction publique Jeudi 13

Plus en détail

BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC.

BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC. BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC. DEONTOLOGIE Code de déontologie des administrateurs, des dirigeants et des gestionnaires La Société s est dotée d un premier code d éthique formel et écrit s adressant à ses

Plus en détail

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015 Service Communication Hôtel de Matignon, le 14 novembre 2015 Interview de, Premier ministre, Journal de TF1 - et Samedi 14 novembre 2015 Bonsoir Monsieur le Premier ministre. Bonsoir. Merci beaucoup d

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

Guide de Préparation

Guide de Préparation Guide de Préparation au Webinaire animé par Jean-Guy Perraud Découvrez la Pyramide du Leadership du Dr. Thomas D. Zweifel Jean-Guy Perraud & Thomas D. Zweifel Webinaire Leadership 1 3 VERTUS FONDAMENTALES

Plus en détail

Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique

Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique Maison de la chimie Paris 16 octobre 2015 Allocution de Manuel VALLS, Premier ministre Seul le prononcé fait foi Madame la ministre,

Plus en détail

La CARMF va annoncer la cessation de paiement de son régime de base et la FFMKR annonce

La CARMF va annoncer la cessation de paiement de son régime de base et la FFMKR annonce 3 octobre 2012 La CARMF va annoncer la cessation de paiement de son régime de base et la FFMKR annonce Communiqué Lu sur EGORA le 26/09/2012 : «la CARMF va annoncer la cessation de paiement de son régime

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Débat au Conseil de l Europe Congres des Pouvoirs Locaux et Régionaux La place des femmes dans la politique 19 mars 2010

Débat au Conseil de l Europe Congres des Pouvoirs Locaux et Régionaux La place des femmes dans la politique 19 mars 2010 Débat au Conseil de l Europe Congres des Pouvoirs Locaux et Régionaux La place des femmes dans la politique 19 mars 2010 Remerciements Salutations Si la place de la femme dans notre société s est nettement

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Dossier de presse A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! La JOC, c'est la Jeunesse Ouvrière Chrétienne : une association

Plus en détail

Madame le Maire, Monsieur le Maire, Chers Collègues,

Madame le Maire, Monsieur le Maire, Chers Collègues, Beauvais, le 24 octobre 2012 Dossier suivi par le cabinet de la Présidente Tél. - 03.44.15.68.27 - s.landry@beauvaisis.fr La Présidente, Madame le Maire, Monsieur le Maire, Chers Collègues, Vous le savez

Plus en détail

ÆGLO Association des étudiants en génie logiciel Charte, statuts et règlements

ÆGLO Association des étudiants en génie logiciel Charte, statuts et règlements ÆGLO Association des étudiants en génie logiciel Charte, statuts et règlements Version 2.2 Mars 2014 1 Dispositions générales 1.1 Nom Le nom de l Association est Association des étudiants en génie logiciel

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL REUNION DU BUREAU DE L ASSEMBLEE DES ETATS PARTIES AU

Plus en détail

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Le programme de prêts pour les études à temps partiel Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Décembre 2001 1 Introduction Une revendication vieille de plus de dix ans

Plus en détail

Code éthique LIFRAS. Pour l'environnement, lisez à l'écran! Politique générale

Code éthique LIFRAS. Pour l'environnement, lisez à l'écran! Politique générale Code éthique LIFRAS Pour l'environnement, lisez à l'écran! 2011 Politique générale La L.I.F.R.A.S. s engage à conduire la réalisation de son objectif social conformément aux normes les plus élevées en

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

RÈGLEMENT 2012-40 PRÉAMBULE

RÈGLEMENT 2012-40 PRÉAMBULE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI VILLE DE VAL-D'OR RÈGLEMENT 2012-40 Règlement adoptant un code d éthique et de déontologie pour les employés municipaux conformément aux exigences de la Loi sur l

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES RÉGISSEURS DE LA RÉGIE DES ALCOOLS, DES COURSES ET DES JEUX

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES RÉGISSEURS DE LA RÉGIE DES ALCOOLS, DES COURSES ET DES JEUX CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES RÉGISSEURS DE LA RÉGIE DES ALCOOLS, DES COURSES ET DES JEUX PRÉAMBULE Le présent code est destiné à préserver et à renforcer le lien de confiance des administrés à

Plus en détail

Comment un. accident. peut-il engager la. responsabilité pénale. des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux?

Comment un. accident. peut-il engager la. responsabilité pénale. des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux? Les cahiers de l Observatoire Comment un accident peut-il engager la responsabilité pénale des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux? table des matières Avant-propos de Bernard Bellec... P. 5

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES COMMISSAIRES

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES COMMISSAIRES CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES COMMISSAIRES 1. CHAMP D APPLICATION Le présent code d éthique et de déontologie s applique à tout commissaire au sens de la Loi sur l instruction publique. Il s applique

Plus en détail

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org Avril 2014 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris

Plus en détail

la preuve de l existence des fiançailles ; une faute dans la circonstance de la rupture (rupture tardive ou brutale) ;

la preuve de l existence des fiançailles ; une faute dans la circonstance de la rupture (rupture tardive ou brutale) ; La rupture des fiançailles Les fiançailles concrétisent pour un couple, la déclaration d intention de mariage. Le terme de fiançailles désigne la période de temps allant du jour de cette déclaration jusqu

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir. Nous devons être fiers de pouvoir exécuter la décision prise :

Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir. Nous devons être fiers de pouvoir exécuter la décision prise : 1 Mesdames et Messieurs les Conseillers départementaux, Dans la tempête, il faut garder le cap, corriger le chemin. Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir l instant celui

Plus en détail

Un nouveau départ pour servir l économie nationale

Un nouveau départ pour servir l économie nationale LA PROFESSION COMPTABLE ALGERIENNE : LA LOI 10/01 DU 29 JUIN 2010 Un nouveau départ pour servir l économie nationale Ali MAZOUZ, Expert Comptable et Commissaire aux Comptes. La loi sur la profession comptable

Plus en détail

Le journalisme. Diaporama réalisé à partir de la présentation de M-C Lipani de l IJBA

Le journalisme. Diaporama réalisé à partir de la présentation de M-C Lipani de l IJBA Le journalisme Diaporama réalisé à partir de la présentation de M-C Lipani de l IJBA LA LIBERTE D EXPRESSION L Ce qu elle garantie Déclaration des droits de l homme et du citoyen de 1789 Liberté de la

Plus en détail

Chapitre 2 Les enfants

Chapitre 2 Les enfants Chapitre 2 Les enfants Si vous avez un ou des enfants, c est le problème capital de votre séparation. Que vous soyez marié, pacsé ou en concubinage, les enfants qui sont nés de votre union, enfants dits

Plus en détail

DOSSIER de présentation

DOSSIER de présentation Projet d Habitat Participatif intergénérationnel et écologique DOSSIER de présentation 2015 Sommaire Mots d Ecoravissants Présentation d Ecoravie Donnez du sens à votre argent Chiffres et dates Contact

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L UNCA «CINQUANTE ANNEES DE MANIEMENTS DE FONDS» PAR M. LE BATONNIER CLAUDE LUSSAN, PRESIDENT FONDATEUR DE L UNCA

ASSEMBLEE GENERALE DE L UNCA «CINQUANTE ANNEES DE MANIEMENTS DE FONDS» PAR M. LE BATONNIER CLAUDE LUSSAN, PRESIDENT FONDATEUR DE L UNCA ASSEMBLEE GENERALE DE L UNCA «CINQUANTE ANNEES DE MANIEMENTS DE FONDS» PAR M. LE BATONNIER CLAUDE LUSSAN, PRESIDENT FONDATEUR DE L UNCA Après ces projets dont notre Président nous permet d espérer la réalisation

Plus en détail

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats 1 L élection au Conseil des Etats Le système majoritaire favorise

Plus en détail

La relève. Notre région

La relève. Notre région 1 Montréal est le milieu de vie de 575 000 jeunes 1, qu ils soient étudiants ou travailleurs, qu ils viennent des régions ou des quatre coins du globe, ils contribuent à leur manière au développement de

Plus en détail

Les citoyens face aux défis et enjeux de l'europe

Les citoyens face aux défis et enjeux de l'europe Les citoyens face aux défis et enjeux de l'europe Forum citoyens Alsace 23 mai 2013 Synthèse Paris, le 30 mai 2013 Dans le cadre de son action "une région-un trimestre" en Alsace, le Bureau d'information

Plus en détail

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté.

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté. Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales Nos valeurs. Notre fierté. 2 Table des matières Pages 1. But du code 4 2. Champ d application 4 3. Durée d application du code 4 4. Interprétation

Plus en détail

Intervention colloque MFP 7 décembre 2011

Intervention colloque MFP 7 décembre 2011 Intervention colloque MFP 7 décembre 2011 Mesdames, Messieurs, chers amis, Je vous remercie au nom de la MFP de votre présence à ce colloque sur la protection sociale des fonctionnaires. Merci à la MGEN

Plus en détail

Sommaire. Introduction...3. 1. Les principes d action de l effort éthique...4. 2. Les valeurs... 5. 3. La philosophie de gestion...

Sommaire. Introduction...3. 1. Les principes d action de l effort éthique...4. 2. Les valeurs... 5. 3. La philosophie de gestion... Adopté par le conseil d administration le 31 mars 2009 CADRE DE RÉFÉRENCE EN MATIÈRE D ÉTHIQUE Sommaire Introduction...3 1. Les principes d action de l effort éthique...4 2. Les valeurs................................

Plus en détail

Conférence : la Dynamique Participative ou la Puissance de l Intelligence collective, au service de l innovation Pédagogique et Technologique

Conférence : la Dynamique Participative ou la Puissance de l Intelligence collective, au service de l innovation Pédagogique et Technologique Conférence : la Dynamique Participative ou la Puissance de l Intelligence collective, au service de l innovation Pédagogique et Technologique Introduction Les lycées seront amenés à relever d importants

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Nous avons le choix:

Nous avons le choix: Nous avons le choix: être en exercice illégal ou exercer illégalement! C est l alternative qui s offre aux kinésithérapeutes salariés depuis la publication du code de déontologie. Art. R. 4321-56. - Le

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Avez-vous besoin d un plan de sécurité? Guide à l intention des personnes qui se trouvent dans des relations abusives Qu est-ce qu un plan de sécurité? Il s

Plus en détail

2005/5479 - Procédure de délégation de service public de la fourrière pour automobiles - Désignation du délégataire

2005/5479 - Procédure de délégation de service public de la fourrière pour automobiles - Désignation du délégataire 2005/5479 - Procédure de délégation de service public de la fourrière pour automobiles - Désignation du délégataire ( Direction Régulation Urbaine) (BMO du 22/08/2005, p. 1395) Rapporteur : M. TETE Etienne

Plus en détail

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment?

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment? Contre la pauvreté j agis un peu beaucoup à la folie Pourquoi? Comment? Objectif de l animation Echanger sur nos engagements dans la lutte contre la pauvreté : contre la pauvreté, pour la justice sociale

Plus en détail

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement PREMIER MINISTRE Service Communication Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement Paris, jeudi 26

Plus en détail

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune En application des dispositions du code général des collectivités territoriales, le conseil communautaire doit adopter un règlement intérieur

Plus en détail

Agenda social de la Fonction publique pour l année 2011. Intervention de M. François BAROIN,

Agenda social de la Fonction publique pour l année 2011. Intervention de M. François BAROIN, Agenda social de la Fonction publique pour l année 2011 Intervention de M. François BAROIN, Ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l Etat, Porte-parole du

Plus en détail

Michel Magras. Sénateur de Saint-Barthélemy. compte-rendu intégral PROJET DE LOI OUVRANT LE MARIAGE AUX COUPLES DE PERSONNES DE MÊME SEXE

Michel Magras. Sénateur de Saint-Barthélemy. compte-rendu intégral PROJET DE LOI OUVRANT LE MARIAGE AUX COUPLES DE PERSONNES DE MÊME SEXE Séance du lundi 8 avril 2013 PROJET DE LOI OUVRANT LE MARIAGE AUX COUPLES DE PERSONNES DE MÊME SEXE n ZOOM Le groupe UMP a présenté un amendement proposant la création d une union civile pour les couples

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 310) CHAPITRE I DÉFINITION, OBJET ET CHAMP

Plus en détail

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE 1 AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE Allocution prononcée par S.E.M. Jacques KABALE, Ambassadeur de la République du Rwanda en France à l occasion de la 21 ème Célébration de la Journée de

Plus en détail

Repenser les procédures d expulsion des coopératives d habitation

Repenser les procédures d expulsion des coopératives d habitation Repenser les procédures d expulsion des coopératives d habitation Rapport du Conseil de l Ontario sur la résolution N R3 de l assemblée membres de l Ontario Avril 2003 Fédération de l habitation coopérative

Plus en détail

Harcèlement psychologique

Harcèlement psychologique Harcèlement psychologique Bienvenue dans la section sur le harcèlement psychologique. Vous trouverez dans cette section toute l information requise pour répondre à vos questions. Du nouveau! Du nouveau!

Plus en détail

Visite au Tribunal administratif de Nîmes ****** Intervention de M. Jean-Marc Sauvé 1, vice-président du Conseil d Etat ****** 24 février 2014

Visite au Tribunal administratif de Nîmes ****** Intervention de M. Jean-Marc Sauvé 1, vice-président du Conseil d Etat ****** 24 février 2014 Visite au Tribunal administratif de Nîmes ****** Intervention de M. Jean-Marc Sauvé 1, vice-président du Conseil d Etat ****** 24 février 2014 Monsieur le préfet du Gard, Monsieur le préfet de Vaucluse,

Plus en détail

ASSEMBLÉE DU DÉPARTEMENT D ANTHROPOLOGIE... 2 ASSEMBLÉE DU DÉPARTEMENT DE DIDACTIQUE... 2 ASSEMBLÉE DU DÉPARTEMENT D HISTOIRE... 3

ASSEMBLÉE DU DÉPARTEMENT D ANTHROPOLOGIE... 2 ASSEMBLÉE DU DÉPARTEMENT DE DIDACTIQUE... 2 ASSEMBLÉE DU DÉPARTEMENT D HISTOIRE... 3 LES PROFESSEURS ET PROFESSEURS DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL ET LE MOUVEMENT CONTRE LA HAUSSE DES DROITS DE SCOLARITÉ RÉSOLUTIONS ADOPTÉES PAR LES ASSEMBLÉES DE DÉPARTEMENT AU PRINTEMPS 2012 ASSEMBLÉE DU

Plus en détail

Intervention de Mme Christine BOUTIN. Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès au logement»

Intervention de Mme Christine BOUTIN. Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès au logement» Intervention de Mme Christine BOUTIN Ministre du Logement et de la Ville Conférence de presse jeudi 10 juillet 2008, 14h00 Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès

Plus en détail

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration joint au rapport de gestion rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de

Plus en détail

Rapport moral. Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF. Assemblée Générale 24 et 25 juin 2014 à Rennes

Rapport moral. Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF. Assemblée Générale 24 et 25 juin 2014 à Rennes Rapport moral Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF Assemblée Générale Pour rompre avec les habitudes, plus qu un rapport moral, nous allons tâcher de vous soumettre un rapport qui donne

Plus en détail

Top 20 de la bourse suisse : Sept entreprises politiquement actives

Top 20 de la bourse suisse : Sept entreprises politiquement actives Top 20 de la bourse suisse : Sept entreprises politiquement actives Au moins sept des 20 sociétés du Swiss Market Index sont politiquement actives. C est le résultat d une consultation lancée par ACTARES

Plus en détail

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE :

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE : Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 15 Octobre 2010 Infos Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION SOMMAIRE : LES ENJEUX DE LA PREVENTION Introduction

Plus en détail

Une association à un seul membre? Est-on vraiment sérieux?

Une association à un seul membre? Est-on vraiment sérieux? Une association à un seul membre? Est-on vraiment sérieux? Synthèse L identité d un régime juridique découle des caractéristiques du sujet qu il couvre et non du seul fait que l entité ait la personnalité

Plus en détail

UNE JEUNESSE, DES CONVICTIONS : LA FORCE DU CHANGEMENT

UNE JEUNESSE, DES CONVICTIONS : LA FORCE DU CHANGEMENT Contribution générale UNE JEUNESSE, DES CONVICTIONS : LA FORCE DU CHANGEMENT Août 2012 «La jeunesse est la seule génération raisonnable.» Françoise Sagan François Hollande, tout au long de sa campagne,

Plus en détail

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions Cette toute première phase de réflexion, pas forcément simple ni évidente, devra se faire en deux temps. Ainsi, vous serez d abord

Plus en détail

Méthodologie de l exposé

Méthodologie de l exposé CHAPITRE 1 Méthodologie de l exposé >1. Préparation de l exposé L exposé est un moment fort de l épreuve d admission au concours d entrée en institut de formation d aides-soignants ou d auxiliaires de

Plus en détail

Projet de loi n o 59. Présentation. Présenté par Madame Stéphanie Vallée Ministre de la Justice

Projet de loi n o 59. Présentation. Présenté par Madame Stéphanie Vallée Ministre de la Justice PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 59 Loi édictant la Loi concernant la prévention et la lutte contre les discours haineux et les discours incitant à la violence et apportant

Plus en détail

Élections législatives 9 et 16 décembre 2012. Sylvain Berrios. Notre député UMP, présent et eff icace. Répond à vos questions. www.berrios.

Élections législatives 9 et 16 décembre 2012. Sylvain Berrios. Notre député UMP, présent et eff icace. Répond à vos questions. www.berrios. Élections législatives 9 et 16 décembre 2012 Sylvain Berrios Notre député UMP, présent et eff icace Répond à vos questions www.berrios.fr Réponses aux questions Pourquoi faut-il voter à nouveau? L élection

Plus en détail

Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport

Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport La mission première du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport est de s assurer que des services éducatifs de qualité sont dispensés au Québec.

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008.

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. LA SANCTION D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. Comment se règle la question du rapport à la loi et de la

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon DISCOURS Prononcé par son Excellence Monsieur Jean Claude BOUYOBART Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

Plus en détail

Maltraitance? Sur le chemin de la bientraitance

Maltraitance? Sur le chemin de la bientraitance Maltraitance? Sur le chemin de la bientraitance Introduction Qu est-ce que l AGY? C est une Association de Loi 1901 qui développe la promotion de la gérontologie en Yvelines. Plusieurs activités dont un

Plus en détail

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Version du 23 février 2015, soumise à consultation publique jusqu au 15 avril 2015. N

Plus en détail

51 e Congrès national des Experts-comptables de justice

51 e Congrès national des Experts-comptables de justice 51 e Congrès national des Experts-comptables de justice 21 septembre 2012 Les conditions d une synthèse entre le modèle comptable européen et les normes IFRS --------------- Intervention de Jérôme Haas,

Plus en détail

Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution

Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution Depuis de nombreuses années, la Région Provence-Alpes-Côte d Azur développe

Plus en détail

AGENDA 21 de Morne-à-l eau

AGENDA 21 de Morne-à-l eau AGENDA 21 de Morne-à-l eau Compte-rendu du COPIL 2 Vendredi 12 juillet 2013 Introduction M. Edmond Marcel : Bonjour mesdames et messieurs, ce comité de pilotage est un comité de préparation du Forum 21

Plus en détail

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني A L L O C U T I O N de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

Charte éthique du mécénat et du parrainage d entreprise. dans les Parcs naturels régionaux

Charte éthique du mécénat et du parrainage d entreprise. dans les Parcs naturels régionaux Charte éthique du mécénat et du parrainage d entreprise dans les Parcs naturels régionaux Mars 2012 Préambule Les Parcs naturels régionaux offrent aux entreprises privées des espaces privilégiés pour développer

Plus en détail

Le Codéveloppement pas n importe comment!

Le Codéveloppement pas n importe comment! La Lettre du CoDévelloppement Lettre d'information Du Centre Européen du Codéveloppement professionnel et managérial www.cecodev.fr Le Codéveloppement pas n importe comment! Les dangers du succès Le Codéveloppement

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à vérifier leur inscription

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 2 Sommaire Qu est-ce que la violence?... 4 Pourquoi

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Contrôle parlementaire d Europol. Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery

Contrôle parlementaire d Europol. Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery - 1 - Réunion du mardi 24 mai 2011 Justice et affaires intérieures Contrôle parlementaire d Europol Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery M. Denis Badré, vice-président

Plus en détail

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Monsieur le Président, Cher Bruno Racine, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015 Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Ligne directrice n o 2015-09 Publicité électorale par les partis enregistrés Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle,

Plus en détail

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009 Allocution de M. Eric BESSON Ministre de l Immigration, de l Intégration, de l Identité nationale et du développement solidaire Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Présentation de l action de Calme Gutenberg par les vidéos Paris 10 février 2015 Réunion publique organisée par le Réseau «Vivre Paris!

Présentation de l action de Calme Gutenberg par les vidéos Paris 10 février 2015 Réunion publique organisée par le Réseau «Vivre Paris! 1 Présentation de l action de Calme Gutenberg par les vidéos Paris 10 février 2015 Réunion publique organisée par le Réseau «Vivre Paris!» Pour Calme Gutenberg, à Strasbourg, tout a commencé début septembre

Plus en détail

DP6 DANS LA PEAU DES AGENTS TERRITORIAUX

DP6 DANS LA PEAU DES AGENTS TERRITORIAUX DP6 DANS LA PEAU DES AGENTS TERRITORIAUX Organisateur MUTUELLE NATIONALE TERRITORIALE (MNT) ET ASSOCIATION DES ADMINISTRATEURS TERRITORIAUX DE FRANCE (AATF) Coordinateur Pascale BOURRAT-HOUSNI, directrice

Plus en détail