Sommario. Sommaire. Giornalista / Journaliste Nelly NUSSBAUM. Traduzioni e articoli in francese Traduction et articles en français Fabrizio CARBONE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommario. Sommaire. Giornalista / Journaliste Nelly NUSSBAUM. Traduzioni e articoli in francese Traduction et articles en français Fabrizio CARBONE"

Transcription

1

2

3 IMPRIMVERT 15/03/06 16:52 Page 1 Sommario Redazione / Rédaction Comitato di redazione / Comité de rédaction Fernanda CASIRAGHI (Presidente AIIM) Niccolo CAISSOTTI DI CHIUSANO (Vice-Presidente) Carlo Filippo BRIGNONE (Tesoriere) Caporedattore / Rédacteur en chef Fabrizio CARBONE (Segretario Generale AIIM, giornalista pubblicista) Direzione / Direction Direttore Generale & Direttore della Pubblicazione Directeur Général & Directeur de la Publication Patrick ZIRAH Giornalista / Journaliste Nelly NUSSBAUM Traduzioni e articoli in francese Traduction et articles en français Fabrizio CARBONE Pubblicità / Publicités Responsabile della rivista Responsable du magazine Guy FIMA Commerciali / Chargée de Clientèle Pauline CORNOU Servizio amministrativo & finanziario Service administratif & financier Leila SADNI Studio Grafico / Studio Graphique Francis NOIRHOMME - David ZIRAH Stampa / Imprimerie Graphic Service - Monaco Diffusione nelle Edicole Diffusion en Kiosques Sté. Presse Diffusion - Monaco Amministrazione / Administration Deposito legale - Novembre 2007 Dépôt légal à parution - Novembre 2007 Editore / Editeur Le Trocadero 43, Av. de Grande Bretagne MC Monaco Tél. : Fax : Sommaire Editoriale / Editorial...p. 3 Alberto II visto da vicino / Audience privée chez S.A.S. le Prince Albert II...p. 4 Il peso degli italiani nell economia monegasca / Le poids des Italiens dans l économie monégasque...p. 6 Monaco Business Awards p. 7 Panoramica della Piazza finanziaria / Tour d horizon de la Place financière... p. 10 Le nuove leggi in materia finanziaria / De nouvelles lois financières très attendues... p. 12 Barclays Wealth Monaco... p. 14 Interview de M. Etienne Franzi, Président de l A.M.A.F... p. 17 L evoluzione della Piazza finanziaria e le nuove prospettive / L évolution de la Place financière et les nouvelles perspectives... p. 19 Dresdner Bank... p. 22 Hedge fund e Private Equity, pregi e rischi / Hedge fund et Private Equity, qualités et risques... p. 24 L impresa bancaria e la mondializzazione / L entreprise bancaire et la mondialisation... p. 28 BNP Paribas - BNL, intervista a Jean Paul Sabet...p. 31 UE : Novità in vista per i consulenti finanziari / UE : Nouveautés en vue pour les conseillers financiers... p. 32 Diploma Europeo di Studi Superiori Bancari / Diplôme Européen d Etudes Supérieures de Banques... p. 35 Monaco, la seconda città più cara del mondo / Monaco, deuxième ville la plus chère du monde... p. 36 Agedi SAM... p. 37 Croatia Investment Workshop... p. 40 La produzione di energia verde / La production d énergie verte... p. 41 AMREF Monaco Flying Doctors... p. 46 Il lavoro italiano a Monaco, il caso dei frontalieri / Le travail italien à Monaco, le cas des frontaliers... p. 48 Dominare i problemi energetici per diminuire l effetto serra / Maîtriser les problèmes énergétiques pour diminuer l effet de serre... p. 50 Le Langhe dietro l angolo / Les langhes à deux pas d ici... p. 51 The International School of Monaco... p. 52 Lettere in Redazione e prossimi appuntamenti / Lettres à la Rédaction et prochains rendez-vous... p. 58 Copyright photos couverture et couverture intérieur : Fotolia.com - Adam Tomasik - Dino O. Joseph Gareri Julia Britvitch Kirsty Pargeter philippe Devanne Stephane Guerin Tom Davison Urbanhearts yam Associazione degli Imprenditori Italiani del Principato di Monaco Association des Entrepreneurs Italiens de la Principauté de Monaco 17, Avenue de l Annonciade Monaco - Tel / Fax

4 Consiglio Direttivo / Bureau Fernanda Casiraghi - Présidente Niccolò Caissotti di Chiusano - Vice Président Fabrizio Carbone - Secrétaire Général Carlo Filippo Brignone - Trésorier Consiglio di Amministrazione / Conseil d Administration Riccardo Arvati Lorena Baricalla Paolo Braschi Carlo Filippo Brignone Niccolò Caissotti di Chiusano Fabrizio Carbone Fernanda Casiraghi Michele Florentino José Giannotti Mario Pellegrini Edoardo Loewenthal Giuseppe Valenzano Menada Presidente Onorario / Président Honoraire S.E.M. Mario Polverini, Ambassadeur d Italie à Monaco Associati Onorario / Membres Honoraires Lia Riva Ferrarese S.E.M. René Novella, Secrétaire d Etat de la Principauté de Monaco Direttore Amministrativo / Directeur Administratif Diego Munafò Assistente di Direzione / Assistante de Direction Elena Biagini

5 Editoriale Avanti tutta! Andiamo di bolina stretta, l allure de combat... Tale è l andatura Monaco Imprese rispetto ai navigati periodici per gli italiani all estero. Risaliamo il vento della concorrenza Già, ma quale? Dopotutto siamo una novità editoriale dai contenuti specifici e l unica targata Monaco. La nostra rivista è interamente finanziata e stampata nel Fabrizio Carbone Principato, e concepita da italiani ivi residenti. Un certificato di origine che abbiamo solo noi, e di cui andiamo fieri. Poi, per rafforzare i legami con il Paese ospitante e farci conoscere meglio, l abbiamo creata bilingue. Lo sforzo è stato pienamente ripagato. Siamo diventati la vetrina delle imprese italiane del Principato di Monaco, vale a dire di quella forza attiva, operosa, che rappresenta direttamente un buon terzo del Prodotto Interno Lordo - senza contare l indotto che ne deriva - e apporta un fondamentale contributo alla crescita economica e sociale del Paese. Una realtà che conta e che deve essere pienamente capita oltralpe ove, spesse volte, l imprenditore nostrano non è percepito con la dovuta attenzione. Monaco Imprese dovrà quindi essere non solo l espressione del nostro Sodalizio e la fotografia della presenza economica italiana ma anche un laboratorio d idee per dare risposte alle nostre aspettative e uno strumento di comunicazione per dare voce agli attori del nostro domani. Pertanto, stringiamo pure il vento, ma non perdiamo di vista la rotta della giusta informazione e del dialogo fattivo a servizio della comunità imprenditoriale italiana del Principato di Monaco. En avant toute! Monaco Imprese avance au prés serré, à l allure de combat, par rapport aux autres magazines pour les Italiens à l étranger. Nous remontons le vent de la concurrence Oui, mais laquelle? Effectivement, nous sommes une nouveauté éditoriale aux contenus spécifiques et la seule made in Monaco. Notre revue est entièrement financée et imprimée en Principauté, et conçue par des résidents Italiens. Un certificat d origine que nous sommes les seuls à posséder, et dont nous sommes fiers. Et de plus, afin de renforcer les liens avec ce Pays qui nous accueille et de nous faire mieux connaître, nous l avons créée bilingue. L effort a été entièrement repayé. Nous sommes devenus la vitrine des entreprises italiennes à Monaco, c est-à-dire de cette force active qui représente directement un bon tiers du Produit Intérieur Brut de la Principauté - sans compter la richesse indirectement induite - et qui y apporte une contribution fondamentale à la croissance économique et sociale. Une réalité qui compte et qui doit être pleinement comprise en Italie où, souvent, nos entrepreneurs ne sont pas considérés avec toute l attention qu ils méritent. Monaco Imprese devra donc être non seulement l expression de notre Association et l image de la présence économique italienne mais aussi un laboratoire d idées qui apporte des réponses à nos attentes et un instrument de communication pour donner voix aux acteurs de notre demain. Ainsi, serrons donc le vent mais ne perdons pas de vue le cap de la bonne information et du dialogue actif au service de la communauté des entrepreneurs italiens de la Principauté de Monaco. Fabrizio Carbone Secrétaire Général de l AIIM 3

6 Alberto II visto da vicino I rappresentanti della comunità italiana sono stati ricevuti a Palazzo in udienza privata. Si è trattato di un incontro storico, di grande importanza, che testimonia l interesse e la simpatia che il Principe Sovrano riserva al nostro Paese e alla numerosa comunità italiana residente in Monaco. Il 19 settembre scorso, S.A.S. il Principe Alberto II ha ricevuto, in udienza privata, il Presidente del COMITES, Conte Niccolò Caissotti di Chiusano, accompagnato dal Vice-Presidente, Fabrizio Carbone. Il colloquio, durato oltre 40 minuti, in un clima di grande cordialità, si è tenuto nelle stanze adibite agli incontri ufficiali e si è svolto in lingua italiana, per cortese volere del Principe Sovrano, quale gesto di sensibilità verso la nostra comunità. Il motivo dell incontro è stato quello di illustrare a Sua Altezza Serenissima la natura elettiva e la funzione di rappresentanza del COMITES (ente di diritto pubblico, ndr.), l attività che lo stesso svolge in collaborazione con la sede diplomatico-consolare, e il ruolo d interfaccia tra le Autorità locali ed i nostri connazionali, come disposto dalla legge italiana. L accento è stato posto sull obiettivo di coadiuvare le varie associazioni italiane operanti nel Principato e di coordinarne gli interventi in un quadro il più unitario possibile, con particolare attenzione all azione sociale nei confronti dei connazionali bisognosi, all impegno per la diffusione della nostra cultura e la creazione di sezioni italiane nelle scuole monegasche, nonché alla promozione di una cooperazione a livello scientifico ed infine al sostegno dell imprenditoria italiana. L AIIM (Associazione degli Imprenditori Italiani) che il COMITES ha fortemente voluto e contribuito a creare, è stata messa in grande risalto in quanto centro di aggregazione e di rappresentanza di una forza attiva. 4 S.A.S. le Prince Albert II, à sa gauche Fabrizio Carbone, à sa droite Niccolo Caissotti di Chiusano

7 Il Principe Alberto II ha mostrato di apprezzare il coinvolgimento del CO- MITES nella vita operosa della comunità italiana della cui importanza, per l economia monegasca, egli si è detto ben consapevole. A tale riguardo, il Presidente Niccolò Caissotti di Chiusano ha esposto il progetto di realizzare una mappatura della presenza economica italiana, riscuotendo la positiva reazione del Principe. Il Vice- Presidente Fabrizio Carbone ha poi presentato il periodico MONACO IMPRESE, di cui ha rimesso al Sovrano i primi due numeri, illustrandone la linea editoriale volta a dare visibilità al tessuto imprenditoriale italiano nei vari comparti dell economia nonché offrire un opportunità di dialogo con le Autorità monegasche ed italiane. Un rapido cenno è stato fatto alla commissione mista permanente italomonegasca, a livello governativo, che dovrebbe riunirsi per la prima volta entro l anno corrente per esaminare in maniera costruttiva importanti materie bilaterali (trasporti, sicurezza sociale, cooperazione scientifica, ecc.) nonché all offerta, avanzata dalla Regione Liguria, di spazi territoriali nell entroterra di Ventimiglia da riservare, a condizioni competitive, alle industrie monegasche in espansione. Consapevoli della grande attenzione del Principe Sovrano alle politiche ambientali e di sviluppo sostenibile, è stata presentata la possibilità di replicare a Monaco il Museo A come Ambiente di Torino - un vero e proprio laboratorio nato per sensibilizzare i giovani ai problemi del pianeta - nella sua versione itinerante (Torino ha, infatti, intenzione di esibirlo nelle più importanti città italiane, ndr.). Infine, il vertice del COMITES ha auspicato che la comunità italiana sia maggiormente coinvolta nella vita monegasca. A tale riguardo, è stata ribadita la totale disponibilità della nostra comunità a collaborare con le Autorità monegasche per lo svolgimento delle loro azioni. Al termine dell incontro, è stata offerta al Principe una targa commemorativa del COMITES a ricordo dell evento. Il Principe, ringraziando calorosamente i rappresentanti degli italiani, ha voluto sottolineare quanto gli stia a cuore la nostra comunità, di cui ha detto di apprezzare l operosità, la lealtà verso il Principato e, sorridendo, la voglia di vivere. Sue parole. Audience privée chez S.A.S. le Prince Albert II Les représentants de la communauté italienne ont été reçus au Palais princier en audience privée. Il s agit d un évènement historique, de grande importance, qui témoigne de l intérêt et de la sympathie que le Prince Souverain réserve à notre Pays et à la nombreuse communauté italienne résidente à Monaco. Le 19 septembre dernier, S.A.S. le Prince Albert II a reçu le Président du Comites, le Comte Niccolò Caissotti di Chiusano, accompagné par le Vice-Président, M. Fabrizio Carbone. L entretien, d une durée de 40 minutes, dans une ambiance de grande cordialité, s est tenu dans la salle réservée aux rencontres officielles et s est déroulé en langue italienne, à l aimable demande du Prince Souverain, en tant que geste de courtoisie envers notre communauté. Le motif de la rencontre a été d exposer à Son Altesse Sérénissime la nature élective et la fonction de représentation du COMITES (organisme de droit public, ndlr.), l activité qu il exerce en collaboration avec la représentation diplomatique et consulaire, et le rôle d interface entre les autorités locales et nos concitoyens, comme prévu par la loi italienne. L accent a été mis sur l objectif de coopérer avec les différentes associations italiennes présentes à Monaco et d en coordonner les actions dans un cadre le plus unitaire possible, en prêtant particulièrement attention à l action sociale vis-àvis des concitoyens en état de besoin, à la diffusion de notre culture et la création de sections italiennes dans les écoles monégasques ainsi qu à la promotion d une coopération au niveau scientifique et enfin au soutien à l entreprenariat italien. L AIIM (Association des Entrepreneurs Italiens) que le COMITES a fortement voulue et contribuée à créer, a été mise en relief en tant que centre d agrégation et de représentation d une force active. Le Prince Albert II a apprécié l implication du COMITES dans la vie de la communauté italienne dont il s est dit très conscient de son importance pour l économie monégasque. A ce propos, le Président Niccolò Caissotti di Chiusano a exposé le projet de réaliser un recensement de la présence économique italienne, ce qui a recueilli l appréciation du Prince. Le Vice-Président Fabrizio Carbone a ensuite présenté la revue MO- NACO IMPRESE, dont il a remis au Prince les deux premiers numéros, et exposé la ligne éditoriale visant à donner visibilité aux entrepreneurs italiens dans les différents secteurs de l économie ainsi qu offrir une opportunité de dialogue avec les autorités monégasques et italiennes. Il a été ensuite donné un aperçu de la commission mixte permanente italomonégasque, au niveau gouvernemental, qui devrait se réunir pour la première fois avant la fin de l année pour examiner de manière constructive, d importants dossiers bilatéraux (transports, sécurité sociale, coopération scientifique, etc.). Il a été aussi mentionné l offre, faite par la Région Ligurie, de zones exploitables dans l arrière-pays de Vintimille à réserver, à des conditions compétitives, aux activités industrielles monégasques en expansion. Conscient de la grande attention que le Prince Souverain porte à la politique de l environnement et du développement durable, les représentants du COMI- TES ont fait connaître la possibilité de répliquer, à Monaco, le musée A come Ambiente de Turin. Il s agit d un laboratoire proprement dit, en version itinérante (sur roues) créée pour sensibiliser les jeunes aux problèmes de la planète (Turin a l intention de l exposer dans les grandes villes italiennes, ndlr.). Enfin, les représentants du COMITES ont souhaité que la communauté italienne soit d avantage impliquée dans la vie monégasque. A cet égard, la plus grande disponibilité de notre communauté à collaborer avec les autorités monégasques a été renouvelée. A la fin de cet entretien, une plaque commémorative du COMI- TES, en souvenir de l évènement, a été offerte. Le Prince, tout en remerciant chaleureusement les représentants des Italiens, a voulu souligner son grand attachement à notre communauté dont il a dit apprécier l activité, la loyauté envers la Principauté et, en souriant, la joie de vivre. Tels ont été ses mots. 5

8 Il peso degli italiani nell economia del Principato di Monaco 6 L importante presenza italiana nell economia monegasca deriva dalle strette relazioni tra i due paesi, dovute sia a ragioni storiche, sia alla vicinanza geografica. Attualmente, il numero di attività economiche, di qualsiasi forma giuridica, detenute da cittadini italiani, ammonta a 1.681, ed il numero d investitori italiani è pari a Il numero delle iscrizioni al Registro dell industria e del commercio, in cui appaiono italiani, è pari a 1.175, restando ovviamente inteso che più strutture possono fare capo alla stessa persona. Le attività economiche gestite da italiani sono presenti in svariati settori, in particolare : - commercio all ingrosso e al dettaglio, - immobiliare, - costruzioni, - shipping, - intermediari commerciali. Per quanto concerne gli investimenti italiani effettuati nel Principato di Monaco, è importante rilevare che i cittadini italiani non sono unicamente presenti nelle attività commerciali. In effetti, gli italiani rappresentano una parte importante della popolazione sia residente, sia attiva della piazza. Secondo l ultimo censimento realizzato nel 2000, cittadini italiani risiedevano nel Principato, vale a dire il 20,02 % della popolazione totale. D altra parte, nel 2006, italiani, (residenti o no nel Principato) erano impiegati del settore privato, cioè il 13,83 % della popolazione impiegatizia totale. Inoltre, gli italiani rappresentano la prima nazionalità in termini di ingressi turistici ( arrivi nel 2006). Infine, nel 2006, gli scambi commerciali con l Italia, con riferimento alle esportazioni, sono ammontati a 143 millioni di euro (10 % del volume totale delle esportazioni). Informazioni trasmesse dal Consigliere di Governo per le Finanze e l Economia, Gilles Tonelli Le poids des Italiens dans l économie monégasque La présence italienne dans l économie monégasque est conséquente, du fait de l étroitesse des relations entre les deux pays, qui tient, tant à des raisons historiques qu à la proximité géographique. C est ainsi qu à l heure actuelle, le nombre d entités économiques détenues par des personnes de nationalité italienne, quelle que soit leur forme juridique, s élève à 1.681, et le nombre d investisseurs de nationalité italienne est de Le nombre de registres du commerce où apparaissent des Italiens s élève, quant à lui, à 1.175, étant entendu qu une même personne peut détenir plusieurs entités. Les structures comprenant des personnes de nationalité italienne responsables en leur sein, sont actives dans un grand nombre de secteurs d activité, notamment : - commerce de gros et de détail, - immobilier, - construction, - shipping, - intermédiaires du commerce. En ce qui concerne les investissements italiens réalisés à Monaco, il est important de noter que les personnes de nationalité italienne ne sont pas uniquement présentes au niveau des activités commerciales. En effet, les Italiens représentent une part importante de la population résidente, comme de la population active de la place. Selon le dernier recensement effectué en 2000, personnes de nationalité italienne résidaient en Principauté (soit 20,02 % de la population totale). D autre part, en 2006, Italiens, domiciliés ou non en Principauté, exerçaient un emploi salarié dans le secteur privé (13,83 % de la population salariée totale). Les Italiens constituent aussi la première nationalité en terme d arrivée au niveau touristique ( arrivées en 2006). Enfin, les échanges commerciaux avec l Italie se sont élevés, en 2006, à 143 millions d euros au titre des exportations (10 % du total des exportations). Informations émanant de M. Gilles Tonelli, Conseiller de Gouvernement pour les Finances et l Economie

9 Monaco Business Awards 2007 Positive business for the environment Robert Calcagno Lo scorso 26 settembre, la Fédération Patronale Monégasque (F.P.M.) di cui A.I.I.M. è socio corrispondente, ha celebrato la 7 a edizione dei Monaco Business Awards all Hôtel de Paris, alla presenza di numerosi invitati e personalità. La manifestazione, svoltasi all insegna dello sviluppo sostenibile, mirava ad un duplice obiettivo : da un lato, sensibilizzare le imprese monegasche al ruolo che devono giocare per la risoluzione della crisi ambientale e, dall altro, ricompensare coloro che hanno avuto un comportamento eco-responsabile. A seguito di un cocktail di benvenuto, il Presidente della Fédération Patronale, Didier Martini, ha aperto la cerimonia. Quindi, il Consigliere di Governo per le Infrastrutture, l Ambiente e l Urbanistica, Robert Calcagno, ha esposto la politica del Governo in materia ambientale. Ultima ad intervenire, l avvocatessa Corinne Lepage, già Ministra dell Ambiente in Francia, la quale ha insistito sulla responsabilità delle imprese e la necessità di approntare un nuovo modello economico, rispettoso dell ambiente, e suscettibile di sviluppo sul lungo periodo. La proiezione di un filmato realizzato dall Ufficio Stampa del Principato, ha permesso al Presidente della giuria, S.E. Bernard Fautrier, Vice-Presidente Delegato della Fondazione Principe Alberto II di Monaco, trattenuto a New York da impegni istituzionali, di annunciare ufficialmente i due vincitori, selezionati tra 17 candidati. Il primo premio è stato assegnato alla tipografia GS Communication in ossequio ai considerevoli sforzi compiuti per meglio gestire i rifiuti tossici prodotti ed imporsi come modello d impresa verde. Infine, il premio d incoraggiamento è stato rimesso a Venturi Automobiles, una referenza in materia di mobilità pulita e d innovazione tecnologica. La serata si è poi chiusa con una cena di gala. Corinne Lepage Monaco Business Awards 2007 Positive Business For The Environment Le 26 septembre dernier, à l Hôtel de Paris, la Fédération Patronale Monégasque (F.P.M.) dont l A.I.I.M. est membre correspondant, célébrait la 7 ème édition des Monaco Business Awards en présence d un vaste panel d autorités et de nombreux invités. Placée sous le signe du développement durable, cette manifestation visait un double objectif : d une part, sensibiliser les entreprises monégasques sur le rôle qu elles ont à jouer dans la résolution de la crise environnementale et, d autre part, récompenser celles qui, par leurs actions, ont su donner un exemple d éco-citoyenneté. Didier Martini, Gildo Pallanca Pastor (Venturi automobile), Guy Magnan A l issue d un cocktail de bienvenue, M. Didier Martini, Président de la Fédération Patronale, a officiellement marqué l ouverture de la cérémonie. Ensuite, M. Robert Calcagno, Conseiller de Gouvernement pour l Equipement, l Environnement et l Urbanisme, est intervenu pour présenter la politique environnementale de la Principauté au nom du Gouvernement Monégasque, avant de laisser la parole à Maître Corinne Lepage, ancien Ministre de l Environnement en France et Avocate internationale, qui a insisté sur la responsabilité sociétale des entreprises et l urgence de bâtir un nouveau modèle économique écologiquement viable et humainement respectueux fondé sur le long terme. Alain Hache (GS communication), Xavier O Jeanson Enfin, la projection d un film réalisé par le Centre de Presse a permis au Président du jury, S.E.M. Bernard Fautrier, Vice-président délégué de la Fondation Prince Albert II de Monaco, retenu à New York pour causes institutionnelles, d annoncer officiellement le nom des 2 lauréats sélectionnés parmi les 17 dossiers de candidature déposés en juillet dernier auprès de la F.P.M. Le prix d honneur a été décerné à l imprimerie GS Communication en hommage aux efforts considérables déployés par cette entreprise pour mieux gérer ses déchets toxiques et s imposer comme un modèle d industrie verte. Enfin, le prix d encouragement a été remis à Venturi Automobiles, une référence en matière de mobilité propre et d innovation technologique. La soirée s est ensuite achevée par un dîner de gala. Fabrizio Carbone 7

10 8

11 9

12 Panoramica della Piazza finanziaria Specializzata nel Private Banking, la Piazza è costituita da 42 banche, 31 società di gestione patrimoniale e 6 società di gestione fondi di cui 6 in corso di autorizzazione. La Banca è uno dei pilastri dell economia del Principato di Monaco. Il suo peso diretto è superiore al 20% del PIL mentre quello totale (diretto e indiretto) è vicino al 30%. Le risorse finanziarie sono triplicate in meno di dieci anni. Si contano attualmente 75 miliardi di euro depositati in Monaco ed ivi gestiti. Il ritmo di cre-scita degli assets, dall inizio dell anno, è pari al 12,9%. A questo volume si aggiungono una decina di miliardi di euro gestiti sulla Piazza ma non depositati in loco. La clientela è costituita da 1/3 di residenti e 2/3 di non residenti. I non r e s i d e n t i provengono non solo dai paesi europei ma anche dal nord Africa, dall Africa sub-sahariana, dal medio oriente, dall America del sud e Oceania. Sotto il profilo dei nuovi insediamenti, il settore è in pieno sviluppo. Dal 1 gennaio 2006, Monaco ha accolto 16 nuovi istituti, tra i quali : Citigroup, Clariden Leu, Dresdner Bank, Fortis e Goldman Sachs. Al dinamismo del mercato corrisponde la professionalità delle banche. Tutti i prodotti e servizi tipici del Private Banking sono offerti : gestione di portafogli, fondi comuni d investimento, trust, società off-shore, ecc. Come prova della professionalità, la quota parte dei portafogli titoli rispetto al totale delle risorse finanziarie è passata dal 42% a più del 71% in 10 anni. Specializzati nella pianificazione fiscale e patrimoniale, gli istituti bancari e finanziari assicurano un trattamento personalizzato del cliente e garantiscono la più assoluta riservatezza circa la gestione dei fondi. Il riserbo è assicurato da norme di legge molto rigide in materia di segreto professionale. La Piazza è riconosciuta a livello internazionale. E associata alla Federazione Bancaria Europea (European Banking Federation) la quale consocia le varie Associazioni Bancarie dell Unione Europea, e dell AELE (associazione europea di libero scambio). La solidità e la sicurezza sono altre due caratteristiche. Nessuna banca squisitamente locale è presente sulla Piazza. Sono unicamente insediati istituti internazionali di primo piano, tra cui, per esempio, Dresdner Bank (Germania), BNP Paribas, Crédit A g r i c o l e, Société G é n é rale, C r é d i t L y o n n a i s (Francia), Capitalia, Mediobanca (Italia), B a r c l ay s, C o u t t s, H S B C (Gran Bretagna), Crédit Suisse, UBS (Svizzera), Citigroup, Goldman Sachs, Merrill Lynch (USA). Le attività bancarie sono controllate dalla Commissione Bancaria della Banca di Francia, conformemente a quanto disposto dalle convenzioni franco-monegasche, mentre le attività di gestione sono monitorate dalla recente Commissione di Controllo delle Attività Finanziarie, presieduta da Christian de Boisseu (Presidente del Comitato di analisi economica presso il Primo Ministro francese) Le disposizioni legislative (leggi, ordinanze e decreti ministeriali) per la lotta al riciclaggio ed al finanziamento del terrorismo, hanno riscosso il parere positivo degli organismi internazionali competenti : F.A.T.F. (Financial Action Task Force on money laundering) ; Moneyval (Consiglio d Europa), I.M.F. (International Monetary Fund). Il SICCFIN (servizio d informazione e di controllo dei circuiti finanziari) ha sottoscritto accordi amministrativi con molti organismi esteri in materia di assistenza per lo scambio d informazioni di natura finanziaria (*). Il F.I.U. (Financial Intelligence Unit) di Monaco ha sottoscritto accordi con altri 24 F.I.U. e fa parte del Gruppo EGMONT, il quale consocia i F.I.U. di 110 paesi. L A.M.A.F. (Associazione Monegasca delle Attività Finanziarie), già A.M.B. (Associazione Monegasca delle Banche), presieduta da Etienne Franzi, raggruppa gli 84 attori della Piazza finanziaria. Le Autorità monegasche coinvolgono l A.M.A.F. nell elaborazione della regolamentazione inerente alla Piazza (alcuni provvedimenti sono proposti dall associazione stessa). Con riferimento a materie particolarmente sensibili, l A.M.A.F. appronta norme professionali allineate ai migliori standard internazionali. Tali norme precisano le disposizioni vigenti e, talvolta, vanno anche oltre. L A.M.A.F. assicura quindi il monitoraggio del trend evolutivo internazionale in materia di Private Banking e gestione degli attivi, al fine di proporre utili modifiche alle norme vigenti. Inoltre, l associazione fornisce informazioni alle banche e finanziarie desiderose d insediarsi nel Principato di Monaco. Infine, l A.M.C.O (Associazione Monegasca dei Compliance Officers) facilita l armonizzazione e l applicazione di tutta la normativa. Il futuro della Piazza finanziaria di Monaco ruota intorno allo sviluppo del Private Banking e l approntamento, peraltro già avviato, di una industria della gestione, mediante il trasferimento nel Principato di operatori esperti di Hedge Funds, Fondi di Hedge Funds, Fondi di Fondi di Private Equities e di altri Fondi registrati nelle loro Piazze di origine. Fonte A.M.A.F. luglio 2007 (*) Per quanto attiene alle relazioni tra il SICC- FIN e l Ufficio Italiano dei Cambi (UIC), si segnala che l accordo di cooperazione è stato concluso il 16 settembre Tra l altro, il SICCFIN e l UIC hanno spesse volte l occasione di procedere a scambi d informazioni nel quadro delle attività del Comitato Moneyval e del Gruppo Egmont, di cui i predetti organismi fanno parte. 10

13 Tour d horizon de la Place financière monégasque Spécialisée dans le Private Banking, la Place est constituée de 42 banques, 31 sociétés de gestion de portefeuilles, 6 sociétés de gestion collective dont 5 en cours d agrément. La Banque est l un des piliers de l économie de la Principauté. Son poids direct est supérieur à 20%. Le poids total (direct et indirect) est proche de 30%. Le secteur est prospère avec un total de ressources déposées et gérées de près de 75 milliards d euros, qui ont été multipliés par 3 en moins de 10 ans. Depuis le début de l année 2007, le rythme de croissance des ces actifs est de 12,9 %. A ces chiffres s ajoute une dizaine de milliards d euros gérés sur la Place, mais non déposés en Principauté. La clientèle est constituée de 1/3 de résidents et de 2/3 de non-résidents. Les non-résidents sont originaires de tous les Pays d Europe, mais aussi d Afrique du Nord, d Afrique Sub-Saharienne, du Moyen-Orient, d Amérique du Sud et d Océanie. Sur le plan des nouvelles installations, le secteur est en plein essort. Monaco a accueilli 16 nouveaux établissements depuis le 1 er janvier 2006 dont : Citigroup, Clariden Leu, Dresdner Bank, Fortis et Goldman Sachs. Au dynamisme du marché répond le professionalisme des banques. Tous les produits et services typiques du Private Banking sont offerts : gestion de portefeuilles, fonds communs de placement, trusts, sociétés off-shore, etc Spécialisés dans l optimisation fiscale, les établissements bancaires et financiers assurent un traitement personnalisé de la clientèle la plus exigeante et garantissent la plus grande confidentialité à l argent gagné proprement. La confidentialité est consacrée par des dispositions légales très strictes en matière de secret professionnel. Signe de sa professionnalisation, la part des portefeuilles titres dans le total des ressources est passé en 10 ans de 42% à plus de 71%. La Place est aussi reconnue sur le plan international. Elle est membre associé de la Fédération Bancaire Européenne (European Banking Federation) qui regroupe les Associations Bancaires de l Union Européenne et de l AELE (Association Européenne de Libre Echange). La solidité et la sûreté sont deux autres caractéristiques. Aucune banque purement locale n est présente. A Monaco se sont installés uniquement des établissements internationaux de premier plan, dont Dresdner Bank (Allemagne), BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, Crédit Lyonnais, etc. (France), Capitalia, Mediobanca, etc. (Italie), Barclays, Coutts, HSBC, etc. (Grande Bretagne), Crédit Suisse, UBS, etc. (Suisse), Citigroup, Goldman Sachs, Merrill Lynch, etc. (USA). Les activités bancaires sont contrôlées par la Commission Bancaire de la Banque de France en application des conventions franco-monégasques et, les activités de gestion, par la très récente Commission de Contrôle des Activités Financières, présidée par M. Christian de Boisseu (Président du Comité d analyse économique placé auprès du Premier Ministre français). Les textes (lois, ordonnances souveraines et arrêtes ministériels) de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme ont été favorablement examinés par les organismes internationaux compétents : F.A.T.F. (Financial Action Task Force on money laundering) ; Moneyval (Conseil de l Europe), I.M.F. (International Monetary Fund). Le SICCFIN (Service d information et de Contrôle sur les Circuits Financiers) a souscrit des accords administratifs avec plusieurs organismes étrangers en matière de coopération dans l échange de renseignements financiers (*). Le F.I.U. (Financial Intelligence Unit) de Monaco a passé des accords avec 24 autres F.I.U. et fait partie du Groupe EGMONT qui réunit les F.I.U. de 110 pays. L A.M.A.F. (Association Monégasques des Activités Financières), anciennement A.M.B. (Association Monégasque de Banque), présidée par M. Etienne Franzi, regroupe les 84 acteurs de la Place Financière. Elle est associée par les Autorités Monégasques à l élaboration de tous les textes intéressants la Place (parfois elle est à l initiative même de certains textes) et établit les normes professionnelles correspondant aux meilleurs standards internationaux dans les domaines les plus sensibles. Ces normes précisent les textes en vigueur et vont, sur certains points, au-delà de ceux-ci. Elle assure donc une veille des évolutions internationales dans le domaine du Private Banking et de la gestion d actifs, afin de proposer toutes modification utiles des textes en vigueur. L Association fourni aussi tous renseignements utiles aux établissements financiers (banques, sociétés de gestion, etc.) envisageant de s installer en Principauté. Enfin, l A.M.C..O (Association Monégasque des Compliance Officers) facilite l harmonisation de la mise en œuvre de tous ces textes. L avenir de la Place financière de Monaco se situe principalement dans la poursuite du développement du Private Banking et dans la mise en œuvre, déjà engagée, d une Industrie de la gestion par le transfert en Principauté d équipes de gestionnaires expérimentés de Hedge Funds, de Fonds de Hedge Funds, de Fonds de Fonds de Private Equities (capital risque), les divers Fonds demeurant immatriculés sur leur Place d origine. Source A.M.A.F. juillet 2007 (*) Pour ce qui est des relations entre le SICCFIN et l Ufficio Italiano dei Cambi (UIC), il convient de rappeler que l accord administratif de coopération a été conclu le 16 septembre Par ailleurs, le SICCFIN et l UIC ont régulièrement l occasion de procéder à des échanges, notamment dans le cadre des activités du Comité Moneyval et du Groupe Egmont, dont ces organismes font partie. 11

14 Le nuove leggi in materia finanziaria 12 Intervista all avvocato Thomas Giaccardi, parlamentare monegasco, relatore dei progetti di legge sulle attività finanziarie Monaco Imprese : Due nuove leggi sono state recentemente introdotte nell ordinamento finanziario. Ci può esporre le grandi linee di questi provvedimenti legislativi? Avv. Thomas Giaccardi : Le due leggi sono state approvate dal parlamento il 4 settembre scorso : una sulle attività finanziarie ; l altra sui fondi comuni d investimento e sui fondi d investimento evoluti. La legge sulle attività finanziarie fissa il quadro generale dell attività finanziaria, elenca i vari tipi di attività, fissa le relative condizioni di esercizio, istituisce un autorità indi- Thomas Giaccardi pendente con ampi poteri di controllo e sanzionatori. L altro provvedimento si riferisce a prodotti d investimento specifici quali i fondi comuni e i fondi d investimento. M.I. : Queste leggi erano richieste dalla piazza finanziaria monegasca? Avv. Thomas Giaccardi: I due provvedimenti erano molto attesi dagli operatori finanziari. Si rendeva necessaria una modernizzazione della normativa per permettere un vero e proprio sviluppo della piazza, in particolare, nel settore della gestione degli attivi. Queste leggi permettono ai nostri istituti di poter fare fronte, con gli strumenti necessari, alla concorrenza di altre grandi piazze europee quali Londra e il Lussemburgo. M.I: A proposito di piazza finanziaria, qual è l importanza di questo settore nell economia monegasca? Avv. Thomas Giaccardi: Oggigiorno si contano una quarantina di istituti di credito e più di venti società di gestione. Il numero di queste ultime è recentemente aumentato di molto. L approvazione di queste due leggi contribuisce maggiormente a promuovere Monaco e nuovi insediamenti. Si tratta, a mio avviso, di un settore che rappresenterà nei prossimi anni uno dei poli di sviluppo dell economia monegasca. M.I.: La costituzione di società di gestione è facilitata da questa nuova normativa? Avv. Thomas Giaccardi: L obiettivo di queste leggi non è necessariamente quello di facilitare la creazione di nuove società di gestione ma d instaurare regole precise quanto alle modalità di costituzione e di funzionamento delle stesse. Uno dei punti centrali è il rafforzamento dei poteri e dell indipendenza della Commissione di Controllo delle Attività Finanziarie (risultato della fusione tra la Commissione di Controllo della Gestione di Portafogli e di Sorveglianza degli OPCVM ndr.). Tale organismo avrà un vero e proprio potere di controllo, fortemente voluto dalle autorità monegasche, al fine precipuo di ottimizzare le regole prudenziali per garantire un massimo di sicurezza ai risparmiatori. La scelta è caduta non tanto sulla quantità quanto sulla qualità degli attori della piazza affinché questi ultimi possano offrire un servizio di eccellenza agli investitori M.I. : Quali sono i vantaggi che Monaco può offrire rispetto ad altre piazze europee? Avv. Thomas Giaccardi : Grazie alla nuova legislazione, gli operatori dispongono di regole moderne che offrono molte garanzie agli investitori, senza che questi ultimi siano vincolati, nelle scelte d investimento da certe norme rigide della Comunità Europea. Il Parlamento monegasco, approvando queste leggi, ha voluto offrire agli attori economici strumenti utili a sviluppare le loro attività con criteri di qualità e di eccellenza. De nouvelles lois financières très attendues Interview de Maître Thomas Giaccardi, parlementaire, rapporteur des projets de lois sur les activités financières Monaco Imprese : Des nouvelles lois ont été récemment adoptées dans le domaine financier. Pouvez vous nous exposer les grandes lignes de ces nouvelles lois? Me Thomas Giaccardi : Deux lois ont été votées par le parlement le 4 septembre : une sur les activités financières et l autre sur les fonds communs de placement et les fonds d investissement. La loi sur les activités financières fixe le cadre général de l activité financière. Elle énumère les différents types d activités, fixe leur condition d exercice, institue une autorité indépendante disposant de larges pouvoirs de contrôle et de sanctions. L autre texte est relatif à des produits d investissement spécifiques que sont les fonds communs et les fonds d investissement. M.I. : Ces lois étaient-elles nécessaires à la place financière monégasque? Me Thomas Giaccardi : Ces textes étaient très attendus par les professionnels de la finance afin de moderniser les règles applicables et permettre un véritable développement de la Place notamment dans le domaine de la gestion des actifs. Ces textes permettent à nos établissements de pouvoir faire face, avec les outils nécessaires, à la concurrence des autres grandes places européennes notamment Londres et Luxembourg. M.I: Vous nous parlez de Place financière, quelle est l importance de cette activité dans l Economie monégasque? Me Thomas Giaccardi : Aujourd hui on compte environ une quarantaine d établissements de crédit et plus de vingt sociétés de gestion. Le nombre de

15 ces sociétés a récemment connu une augmentation certaine et l adoption de ces deux lois contribue encore davantage à promouvoir Monaco et susciter de nouvelles implantations en Principauté. Il s agit de l un des domaines, à mon sens, qui sera dans les prochaines années l un des pôles de développement de l économie monégasque. M.I.: La création de sociétés de gestion est-elle facilitée par ces textes? Me Thomas Giaccardi: L optique de ces lois n est pas forcément de faciliter la création de sociétés de gestion nouvelles mais d instaurer des règles précises quant aux modalités de constitution de ces sociétés et de leur fonctionnement. L un des points centraux de ces textes est le renforcement des pouvoirs et de l indépendance de la Commission de contrôle des activités financières. Cet organe aura un véritable pouvoir de contrôle, les autorités monégasques par ces textes ayant souhaité optimiser les règles prudentielles afin de garantir un maximum de sécurité pour les investisseurs. Un choix a été fait de miser non pas sur la quantité mais sur la qualité des acteurs de la Place afin que ceux-ci puissent offrir un service d exception aux investisseurs. M.I. : Quel avantage Monaco peut-il présenter par rapport à d autres places européennes? Me Thomas Giaccardi : Grâce à cette nouvelle législation, les acteurs disposent de règles modernes assurant un maximum de garanties aux investisseurs sans pour autant être limités dans leurs choix d investissement par certaines règles rigides de la Communauté européenne. Le Parlement monégasque, par l adoption de ces lois, a voulu offrir aux acteurs économiques les outils leur permettant de développer, dans la qualité et l excellence, leur activité. Fabrizio Carbone 13

16 Barclays Wealth Monaco Francesco Grosoli presenta i servizi e le nuove prospettive di gestione patrimoniale della Barclays Bank Plc 14 Francesco Grosoli è nato a Padova. Risiede in Monaco dal 1975 dove effettua i suoi studi. Prosegue poi a Nizza, conseguendo il diploma in Scienze Economiche e, da lì a poco, inizia la sua carriera bancaria occupandosi di Private Banking presso diversi istituti bancari monegaschi fino ad approdare, lo scorso maggio, alla Barclays Wealth Monaco, divisione della gestione patrimoniale della Barclays Bank Plc. Attualmente ricopre l incarico di Direttore Generale. Monaco Imprese : Barclays Bank Plc è presente nel Principato di Monaco dal I motivi che un tempo vi hanno spinto ad aprire una succursale sono ancora validi oggigiorno? Francesco Grosoli : La Barclays è la banca straniera più vecchia di Monaco. E stata aperta due secoli dopo la creazione della banca a Londra. Barclays ha aperto una succursale nel Principato a seguito dell acquisto di Cox and Co., un operazione che gli ha permesso di acquisire un certo numero di succursali in Francia, e che corrispondeva ad un obiettivo di sviluppo internazionale che ha consentito alla banca di approdare ai Caraibi, nell Africa del Nord e in Sud Africa. Oggi, la banca, sotto la denominazione di Barclays Wealth, si è specializzata nell offerta di servizi ad una clientela di alto livello. Questo legame storico è un segno di attaccamento del Gruppo a Monaco. Desideriamo quindi diventare nel Principato quello che Barclays sta diventando in Europa, vale a dire una banca leader nel settore dei prodotti innovativi. M.I. : Come sono evolute la clientela e la strategia della banca in questi ultimi anni? Francesco Grosoli : Il rapporto con la ricchezza è moto cambiato e, con lui, la comune accezione della Banca Privata. In ossequio a questo cambiamento, Barclays Wealth ha saputo adattare e creare un modello di servizi diverso da quello dei suoi concorrenti. Nel 2006, più di 700 collaboratori hanno raggiunto Barclays Wealth a livello internazionale di cui il 60% è in diretto Francesco Grosoli contatto con la clientela. Molti nostri clienti sono imprenditori. Nel tempo, abbiamo osservato che essi richiedono prodotti sempre più sofisticati e soluzioni molto complesse in materia di gestione patrimoniale. M.I. : Quali sono le qualità dei vostri prodotti e servizi per attirare nuovi talenti a Monaco? Francesco Grosoli : BGI Elite Portfolio illustra perfettamente il tipo di prodotto istituzionale innovativo che siamo in grado di proporre. Il lancio di prodotti strutturati, quali Aspen, danno accesso al mercato dei private equities. Questi due esempi dimostrano a quale punto c impegniamo ad associare la forza di Barclays Capital e BGI, a vantaggio della nostra clientela. M.I. : La vostra ambizione? Francesco Grosoli : Barclays Wealth ha per ambizione quella di diventare la banca di riferimento in materia di gestione patrimoniale in Europa. Il mio obiettivo è quello di dare a Barclays Wealth Monaco tutte le risorse necessarie, sia umane sia tecniche, che permettano di raggiungere questo scopo. M.I. : Il mercato italiano è sempre stato molto importante agli occhi di Barclays Wealh Monaco. Francesco Grosoli : Da sempre, Barclays Wealth associa al nome prestigioso Barclays un servizio di altissimo livello. E evidente che le mie origini mi spingono a dare particolare importanza al mercato italiano. Oggi Barclays Wealth Monaco ha una squadra di 10 collaboratori, sotto la direzione di Montserrat Marchetti, al servizio della clientela italiana. Pensiamo di rafforzare rapidamente le nostre risorse al fine di restare competitivi su questo mercato. Barclays Wealth è anche presente in Italia con uffici a Milano e presto anche a Roma. Barclays Wealth Monaco M. Francesco Grosoli nous présente les services et les nouvelles perspectives de la gestion de fortune de la banque Barclays Plc Francesco Grosoli est né à Padoue, en Italie, et vit à Monaco depuis Après avoir effectué ses études en Principauté, il obtient son diplôme en Science Economique à l Université de Nice, et commence sa carrière auprès de plusieurs banques monégasques. Depuis mai 2007, Francesco Grosoli est Directeur Général de Barclays Wealth Monaco, la division de gestion de fortune de Barclays Bank Plc. Monaco Imprese : Barclays Bank Plc est implantée à Monaco depuis Les raisons qui vous ont poussé à ouvrir une succursale à Monaco sont elles encore valables aujourd hui? M. Francesco Grosoli : La banque Barclays est la banque étrangère la plus ancienne de la Principauté. Elle s y est installée deux siècles après la création

17 15

18 de la banque à Londres. A Monaco, Barclays a créé une succursale en procédant au rachat de Cox and Co., ce qui lui a permis d acquérir un certain nombre de succursales en France. Cette opération correspondait à une volonté de développement international qui a permis à la banque de s installer notamment dans les Caraïbes, en Afrique du Nord et en Afrique du Sud. Aujourd hui la banque, sous sa dénomination de Barclays Wealth, s est spécialisée dans les services pour une clientèle de particuliers haut de gamme. Ce lien historique est une marque de l attachement du Groupe à Monaco, et nous souhaitons donc devenir en Principauté ce que Barclays Wealth est en train de devenir en Europe, à savoir la banque leader dans le domaine des produits innovants. M.I. : Comment la clientèle et la stratégie de la banque ont elles évolué pendant ces dernières années? M. Grosoli : Le rapport avec la richesse a beaucoup changé et, avec lui, la vision traditionnelle de la Banque Privée. En accord avec ces changements, Barclays Wealth a su adapter et créer un modèle de services différents de ses concurrents. En 2006, plus de 700 collaborateurs ont rejoint Barclays Wealth au niveau international, dont 60% est en contact direct avec la clientèle. Beaucoup de nos clients sont des entrepreneurs. Nous avons observé qu avec le temps ils demandent des produits de plus en plus sophistiqués et des solutions très complexes en matière de gestion de fortune. M.I. : Quelles sont les qualités de vos produits et services pour attirer des nouveaux talents à Monaco? M. Grosoli : BGI Elite Portfolio illustre parfaitement le type de produit institutionnel innovant que nous sommes en mesure de proposer. Le lancement de produits structurés, tel que Aspen, donne accès au marché des private equities. Ces deux exemples démontrent à quel point nous nous engageons à allier la force de Barclays Capital et BGI pour le bénéfice de notre clientèle. M.I. : Votre ambition? M. Grosoli : Barclays Wealth a pour ambition de devenir la banque de référence en matière de gestion de patrimoine en Europe. Mon objectif est de donner à Barclays Wealth Monaco toutes les ressources nécessaires, tant humaines que techniques, pour permettre d atteindre ce but. M.I. : Le marché italien a toujours été très important aux yeux de Barclays Wealth Monaco. M. Grosoli : Depuis toujours, Barclays Wealth a associé au nom prestigieux de Barclays un service de très haut niveau. Il est évident que mes origines me poussent à donner une importance particulière au marché italien. Aujourd hui Barclays Wealth Monaco a une équipe de 10 collaborateurs, sous la direction de Montserrat Marchetti, au service de la clientèle italienne. Nous pensons renforcer nos ressources rapidement afin de rester compétitifs sur ce marché. Barclays Wealth est aussi présente en Italie avec un bureau à Milan et bientôt à Rome. Maria Bologna Barclays Bank 16

19 Interview de M. Etienne Franzi Président de l Association Monégasque des Activités Financières (A.M.A.F.) Etienne Franzi Monaco Imprese : Au cours des dix dernières années, la Place bancaire monégasque a connu une évolution importante, due non seulement aux nouveaux établissements qui s y sont installés, mais aussi et surtout au choix de se spécialiser dans le Private Banking. Est-ce que cette politique de gestion a été gagnante en terme d augmentation du volume des capitaux gérés? Quelle est la tendance actuelle? Est-ce qu il y a, de la part de certaines banques, l intention d élargir l offre de services, en passant de la gestion pure à une activité de soutien aux entreprises sur les marchés internationaux (financements du commerce et de la production, émission des lettres de crédit, performance bonds, etc.)? M. Etienne Franzi : La spécialisation de la Place de Monaco dans le Private Banking - spécialisation qui a été rendue possible par les spécificités dont jouit la Principauté - lui a permis de multiplier par 3 le total de ses ressources au cours des 10 dernières années pour atteindre au 30/06/07 près de 80 milliards d Euros. Le rythme de croissance s est même accéléré en 2007, dépassant 17%, en taux annualisé, sur les 6 premiers mois. A coté du Private Banking, qui, en tout état de cause est et demeurera prépondérant, divers établissements ont conservé et même développé leurs activités retail et de financement. Le montant total des crédits a d ailleurs - à partir d un niveau, bien entendu, beaucoup plus faible - été multiplié par 4 au cours de ces mêmes 10 dernières années. Ces concours recouvrent toutes les formes de crédit aux particuliers (immobiliers et lombard) et aux entreprises (caisse, escompte, moyen et long terme, crédit-bail, export, promoteurs, etc ). Monaco Imprese : Monaco a été inclus dans la black list de l OCDE en tant qu Etat non coopératif en matière de lutte contre le blanchiment. Quelle est la position actuelle de Monaco? Comment Monaco se comporte en matière d échange d informations avec les autorités étrangères à l égard des comptes ouverts auprès de banques monégasques? Le choix de la Suisse, en tant que modèle, est-il toujours confirmé? M. Etienne Franzi : La formulation même de votre question est la preuve de la confusion - parfois malignement entretenue par ceux qui ne nous aiment pas - qui règne en ce domaine, avec un amalgame entre havre fiscal (qu est la Principauté) et paradis judiciaire (qu elle n est pas et ne veut pas être). Monaco respecte, en effet, scrupuleusement les recommandations internationales en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux. Dans la traque aux capitaux sales, c est-àdire gagnés salement, la Principauté est irréprochable et serait même plutôt en avance par rapport à bien d autres Pays. Mais avec l OCDE, ce n est pas de lutte contre le blanchiment qu il s agit, mais bien de fiscalité, et dans ce domaine nous n avons aucun complexe à faire. En effet, comme nous l avons toujours dit et comme vient de le reconnaître récemment l OCDE : Plusieurs centres financiers off-shore qui - n attachant pas, sans doute, la même importance que la Principauté à leur signature - se sont engagés à appliquer les normes élaborées par le Forum mondial sur la fiscalité, en matière de transparence et d échange effectif de renseignements, ne respectent pas ces engagements. Le Château de la Muette ajoute, comme nous l avons également toujours dit, que même certains pays de l OCDE maintiennent des restrictions importantes à l accès aux renseignements bancaires à des fins fiscales. Vis-à-vis de la fiscalité, il faudra bien sûr veiller à l évolution de la Suisse mais ne pas oublier de suivre également l attitude des Places asiatiques et du Moyen- Orient. Monaco Imprese : Monaco pourrait être un Etat idéal (stabilité politique, climat, position géographique, sûreté, infrastructures, ) pour la création et le développement de la part des analystes des grands établissements financiers (Goldman Sachs, Lehman Brothers, Merrill Lynch, Morgan Stanley, ) de produits «made in Monaco» à diffuser sur toutes les places mondiales en concurrence directe avec le Luxembourg et l Irlande. Les deux lois récemment approuvées par le Conseil National devraient effectivement permettre à Monaco de faire le grand pas et de se mettre au niveau des standards internationaux. Retenez-vous que les banques monégasques soient prêtes pour jouer un rôle significatif dans ce secteur très sélectif et spécialisé? M. Etienne Franzi : Les deux Lois, à la préparation desquelles notre Association a largement été associée, ont été votées par le Conseil National le 4 septembre dans une session extraordinaire spécialement convoquée à cet effet, comme l avait souhaité l AMAF. Elles ont apporté d importantes nouveautés. 17

20 la Loi sur les Activités Financières (loi n ,ndlr.) : 1) La fin du cloisonnement entre sociétés de gestion de portefeuilles et sociétés de gestion de fonds, ces deux activités pouvant désormais être exercées par la même entité ; 2) La fusion concomitante des Commissions de Contrôle de la gestion de portefeuilles (créée en 1997, ndlr.) et de Surveillance des OPCVM (1990, ndlr.) avec la création d un organe unique la Commission de Contrôle des Activités Financières ; Etienne Franzi 3) Le pouvoir décisionnaire attribué désormais à cette nouvelle Commission, alors que les précédentes n avaient qu un rôle consultatif ; 4) L introduction, attendue, d une nouvelle activité, la gestion d organismes de placement collectif de droit étranger ; 5) l institutionnalisation, en quelque sorte, de notre Association, par l obligation faite désormais à toute société agréée d y adhérer. La salle des enjeux la Loi sur les Fonds Communs de Placement et les Fonds d Investissement (loi n , ndlr.) : La création, à côté des fonds communs de placement classiques, des fonds d investissement, dont les caractéristiques ont été détaillées dans une Ordonnance Souveraine d application (n , ndlr.) visant notamment : les fonds d investissement maîtres et nourriciers, les fonds utilisant des stratégies d investissement alternatives, les fonds d investissement investis dans des fonds de gestion alternative, les fonds d investissement immobiliers, les fonds de capital risque. Dans ladite Ordonnance Souveraine - dont la finalisation a été suivie de près par notre Commission des activités de gestion - ont également été prévues des dispositions plus souples, par rapport aux règles européennes, pour les fonds communs de placement n envisageant pas de bénéficier d un éventuel passeport européen. De tout cela, qui était souhaitable, voire nécessaire, c est la faculté désormais offerte à des gestionnaires de fonds étrangers de s installer en Principauté qui me paraît des plus prometteuses pour le développement de la Place ; ce qui, au demeurant, a été confirmé par l étude entreprise par le Cabinet Bain & Company, à l initiative de S.A.S Le Prince Souverain, sur l avenir de la Place et dont les résultats ont été présentés, en présence de S.E.M le Ministre d Etat, à tous nos membres et, en accord avec le Président de l Ordre, Mr F. Brych, aux experts-comptables de la Principauté, au cours d un grand déjeuner organisé par l AMAF le 17 septembre dernier. Les membres du bureau 18

DÉCLARATION COMMUNE ENTRE LE QUÉBEC L ITALIE PORTANT SUR UNE COLLABORATION DANS LE DOMAINE BIOALIMENTAIRE

DÉCLARATION COMMUNE ENTRE LE QUÉBEC L ITALIE PORTANT SUR UNE COLLABORATION DANS LE DOMAINE BIOALIMENTAIRE DÉCLARATION COMMUNE ENTRE LE QUÉBEC ET L ITALIE PORTANT SUR UNE COLLABORATION DANS LE DOMAINE BIOALIMENTAIRE Le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec,

Plus en détail

www.ezalagioielli.com www.zalagioielli.com

www.ezalagioielli.com www.zalagioielli.com www.ezalagioielli.com www.zalagioielli.com La Firma Affascinato da sempre dal mondo dei metalli nobili e delle pietre preziose, Mauro Zala infonde queste sue passioni nella produzione di gioielli artigianali

Plus en détail

Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg

Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Le Luxembourg, un centre financier international de premier ordre La place financière luxembourgeoise,

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000 Une expertise internationale de l assurance vie Cardif Lux International, anciennement Investlife, a été fondée en 1994 par Cardif et BNP Paribas Luxembourg. C est un des leaders de l assurance vie internationale

Plus en détail

Mediazione familiare internazionale

Mediazione familiare internazionale Réalisez vos projets de formation Tanja Bagusat Realizzate i vostri progetti di formazione Médiation Familiale Internationale Mediazione familiare internazionale Public concerné : médiateurs familiaux

Plus en détail

À l'hotel TANIA PESCARI- IL Y A LA NEGAZIONE LE NAZIONALITA

À l'hotel TANIA PESCARI- IL Y A LA NEGAZIONE LE NAZIONALITA À l'hotel A Bonjour Monsieur. (Buongiorno Signore) B Bonjour Madame. Bonjour Monsieur. (Buongiorno Signora. Buongiorno Signore) A Nous voudrions une chambre pour deux personnes, sur la cour. (vorremmo

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

Un parc et une piscine

Un parc et une piscine Un parc et une piscine Exceptionnel et rare en plein cœur de ville, le majestueux parc, aux arbres centenaires, est orné d une magnifique piscine bordée d une large plage en teck, parfaitement fondue dans

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

GENERALI ESPACE LUX. La Solution FID Expert

GENERALI ESPACE LUX. La Solution FID Expert GENERALI ESPACE LUX La Solution FID Expert Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? est une offre exclusive dédiée à une

Plus en détail

COUPE D EUROPE 2008 DES CLUBS FÉMININS PROGRAMME

COUPE D EUROPE 2008 DES CLUBS FÉMININS PROGRAMME COUPE D EUROPE 2008 DES CLUBS FÉMININS LOCALITE : LJUBLJANA (Slovénie) - Aéroport le plus proche : LJUBLJANA DATES : Samedi 26 et Dimanche 27 avril 2008 COMITE ORGANISATEUR: BK. KRIM LJUBLJANA Lieu. Boulodrome

Plus en détail

Your Trusted Wealth Manager

Your Trusted Wealth Manager Your Trusted Wealth Manager QUI NOUS SOMMES TURQUOISE CAPITAL MANAGEMENT LTD ( TURQUOISE ) agit dans le cadre d un agrément octroyé par la FSC en tant que Conseiller en Placements (Sans Restriction) plus

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

LIVRET DOUBLE DIPLÔME

LIVRET DOUBLE DIPLÔME LIVRET DOUBLE DIPLÔME MASTER LANGUES ET CULTURES EUROPÉENNES CORSO DI LAUREA MAGISTRALE LINGUE E LETTERATURE MODERNE EUROPEE E AMERICANE «PARCOURS FRANCO-ITALIENVERCELLI» 2012-2013 Informations pratiques

Plus en détail

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change cardifluxvie.lu Cardif Lux Vie célèbre ses 20 ans En 2014, Cardif Lux Vie célèbre son 20 ème anniversaire : 20 ans d expertise internationale au service

Plus en détail

Important information. New SIMATIC HMI Panels. Migration made easy start now. SIMATIC HMI Panels. siemens.com/simatic-panels

Important information. New SIMATIC HMI Panels. Migration made easy start now. SIMATIC HMI Panels. siemens.com/simatic-panels Important information New SIMATIC HMI Panels Migration made easy start now SIMATIC HMI Panels siemens.com/simatic-panels Totally Integrated Automation Portal (TIA Portal) est l environnement d ingénierie

Plus en détail

Bienvenue chez Private Estate Life

Bienvenue chez Private Estate Life Bienvenue chez Private Estate Life Introduction à Private Estate Life La compagnie Private Estate Life est une compagnie d assurance-vie établie à Luxembourg depuis 1991 dont l objectif est de devenir

Plus en détail

CONVENTION DE CO-TUTELLE DE THÈSE CONVENZIONE DI CO-TUTELA DI TESI

CONVENTION DE CO-TUTELLE DE THÈSE CONVENZIONE DI CO-TUTELA DI TESI logo de l'université française CONVENTION DE CO-TUTELLE DE THÈSE CONVENZIONE DI CO-TUTELA DI TESI Dans le cadre de l'université franco-italienne, créée suite au protocole signé à Florence le 6 octobre

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

BIL Belgique À vos côtés, pour vous.

BIL Belgique À vos côtés, pour vous. FR banque privée BIL Belgique À vos côtés, pour vous. BELGIUM BIL Belgique À vos côtés, pour vous. Enseigne réputée et reconnue dans la plus pure tradition des banques privées internationales, BIL Belgique

Plus en détail

Your safety with us...

Your safety with us... Your safety with us... Trasformazioni Antideflagranti Trasformations Antidéflagrantes Machines Industrielles Nous effectuons des transformations antidéflagrantes de machines destinées à travailler dans

Plus en détail

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Luxembourg Introduction à Altraplan Luxembourg La compagnie Altraplan Luxembourg est une compagnie d assurances créée en 1996, se targuant d une expertise inégalée dans

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

Une approche sur-mesure

Une approche sur-mesure L offre de services de HSBC Private Bank en France Le cœur de notre métier consiste à vous fournir des conseils de qualité et à mettre en œuvre les solutions d investissements permettant de répondre précisément

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure ANDRÉ CAMO PRÉSIDENT DE GROUPE PRIMONIAL «NOTRE INDÉPENDANCE CAPITALISTIQUE GARANTIT NOTRE INDÉPENDANCE D ESPRIT. NOUS

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Rencontre futurs parents de CM2-14 avril 2015

Rencontre futurs parents de CM2-14 avril 2015 Rencontre futurs parents de CM2-14 avril 2015 Rappel: le cadre institutionnel Ministère de l Education Nationale Agence pour l Enseignement à l Etranger (AEFE) Conventionnement - Subventions - Envoi de

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank Le Groupe Deutsche Bank Culture d excellence depuis 1870 Banque d investissement internationale de premier plan, dotée d un solide réseau de clientèle

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

QUOI DE NEUF 27/02/2004 N. 46) ART. 1 COMM. 1 DCB AO ANNO 18 N 36 INVERNO 2015/16 9,00 CONTIENE I.P. POSTE ITALIANE SPA

QUOI DE NEUF 27/02/2004 N. 46) ART. 1 COMM. 1 DCB AO ANNO 18 N 36 INVERNO 2015/16 9,00 CONTIENE I.P. POSTE ITALIANE SPA ANNO 18 N 36 INVERNO 2015/16 9,00 CONTIENE I.P. POSTE ITALIANE SPA SPED. A. P. D.L. 353/2003 (CONV. IN L. 27/02/2004 N. 46) ART. 1 COMM. 1 DCB AO QUOI DE NEUF AUTOUR DU FEU? 134 images images 135 Lo chalet

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Gruppo Banque Populaire Gli strumenti finanziari e di sosteno della banca a supporto degli operatori economici

Gruppo Banque Populaire Gli strumenti finanziari e di sosteno della banca a supporto degli operatori economici Soumia ALAMI OUALI Direttrice Generale Aggiunta Banca dell Impresa Gruppo Banque Centrale Populaire Gruppo Banque Populaire Gli strumenti finanziari e di sosteno della banca a supporto degli operatori

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

CONFERENCE SOUS LE THEME

CONFERENCE SOUS LE THEME CONFERENCE SOUS LE THEME «Enjeux et modes opératoires de la délégation de la Centrale des Risques de Bank AL-Maghrib» ALLOCUTION INAUGURALE DE MONSIEUR LE GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB Rabat lundi 26 Novembre

Plus en détail

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR Photo by: Ryan Carter, Philip Cheung / Crown Prince Court - Abu Dhabi Le Prix Zayed de l énergie du futur, lancé en 2008 et géré par Masdar, représente la vision

Plus en détail

Camille de Rocca Serra Député de la Corse-du-Sud CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE

Camille de Rocca Serra Député de la Corse-du-Sud CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2007 Un outil moderne haut de gamme d épargne et d investissement en faveur du financement de l économie

Plus en détail

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le mardi 15 décembre

Plus en détail

Sujet : The Edge Forum Jeudi 11 avril 2013 Date de parution : Lundi 8 avril Publication : MONACOIN.NET Périodicité : Quotidienne Diffusion : WEB

Sujet : The Edge Forum Jeudi 11 avril 2013 Date de parution : Lundi 8 avril Publication : MONACOIN.NET Périodicité : Quotidienne Diffusion : WEB Sujet : The Edge Forum Jeudi 11 avril 2013 Date de parution : Lundi 8 avril Publication : MONACOIN.NET Diffusion : WEB Sujet : The Edge Forum Jeudi 11 avril 2013 Date de parution : Samedi 6 avril Publication

Plus en détail

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements La gestion de fortune par des professionnels, pour tous les investisseurs Edition pour la Suisse Fonds de diversification des actifs BFI Dynamic (CHF)

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence!

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence! Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004 L édition 2004 offrira aux 4 000 visiteurs attendus La 132 e Conférence annuelle des Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) Plus

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Juliet 2013 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

II.Foire aux questions

II.Foire aux questions Questions et réponses sur Marguerite, Fonds européen 2020 pour l énergie, le changement climatique et les infrastructures II.Foire aux questions 1. Quelles sont les spécificités du fonds Marguerite, et

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

CODE DES RELATIONS BANQUES TPE/PME

CODE DES RELATIONS BANQUES TPE/PME CODE DES RELATIONS BANQUES TPE/PME MAI 2006 LES ARTICLES > ARTICLE 1 ER périmètre et objectifs page 2 > ARTICLE 2 soutien de l esprit d entreprise en favorisant la création ou la reprise d entreprises

Plus en détail

Important Information. Migration made easy. Start now! SIMATIC HMI Panels. siemens.com/panel-innovation

Important Information. Migration made easy. Start now! SIMATIC HMI Panels. siemens.com/panel-innovation Important Information Migration made easy Start now! SIMATIC HMI Panels siemens.com/panel-innovation Totally Integrated Automation Portal (TIA Portal) est l environnement d ingénierie homogène et innovant

Plus en détail

Professionnels du secteur financier. Une plateforme dédiée pour un partenariat de confiance

Professionnels du secteur financier. Une plateforme dédiée pour un partenariat de confiance Professionnels du secteur financier Une plateforme dédiée pour un partenariat de confiance Gérants externes, conseillers financiers indépendants, appuyez-vous sur un grand groupe bancaire L EXPERTISE D

Plus en détail

Conseils. Financement. Date limite de dépôt des dossiers : 13 décembre 2013 Informations et dotations sur www.petitpoucet.fr.

Conseils. Financement. Date limite de dépôt des dossiers : 13 décembre 2013 Informations et dotations sur www.petitpoucet.fr. Conseils pendant 3 ans Financement jusqu'à 500 000 Hébergement dans la Maison des Petits Poucets Conception : Benjamin Péré - bneuh.net Date limite de dépôt des dossiers : 13 décembre 2013 Informations

Plus en détail

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes étudiants avant le mardi 15 décembre 2009 (cachet de la Poste faisant foi) par courrier à :

Plus en détail

Fiduciaires. Bénéficiez d un service sur mesure

Fiduciaires. Bénéficiez d un service sur mesure Fiduciaires & Avocats Bénéficiez d un service sur mesure Société Générale Private Banking Luxembourg : Une équipe de spécialistes qui vous est dédiée. Apportez à vos clients les services bancaires qu ils

Plus en détail

MIFID 2 Loi sur les services financiers Votations du 9 février 2014

MIFID 2 Loi sur les services financiers Votations du 9 février 2014 MIFID 2 Loi sur les services financiers Votations du 9 février 2014 Nouvelles contraintes, limites, mais avec quel avantage? Vincent Tattini Plan A. Les nouveautés de MIFID 2 B. Loi sur les services financiers

Plus en détail

L émergence d une destination métropole territoire The development of a destination city - territory Turin et sa province Turin and its province

L émergence d une destination métropole territoire The development of a destination city - territory Turin et sa province Turin and its province L émergence d une destination métropole territoire The development of a destination city - territory Turin et sa province Turin and its province Agenda Turin, son territoire, le Piémont Le Plan stratégique

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME REFLEXIONS DE LA CGPME CONSTAT La Banque Européenne d Investissement (BEI) a été créée par le Traité de Rome pour apporter des financements destinés

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Mon futur à composer Cardif Multiplus Perspective Mon assurance vie diversifiée aujourd hui pour mes projets de demain Cardif propose Cardif

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

ASSOCIATION France MAURICE (Association loi 1901) Développement économique en milieu insulaire PAR DIDIER MERLE

ASSOCIATION France MAURICE (Association loi 1901) Développement économique en milieu insulaire PAR DIDIER MERLE ASSOCIATION France MAURICE (Association loi 1901) Développement économique en milieu insulaire PAR DIDIER MERLE La croissance économique mauricienne prendra réellement son essor au cours des années soixante-dix

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Banque Leonardo UNE BANQUE PRIVÉE SINGULIÈRE

Banque Leonardo UNE BANQUE PRIVÉE SINGULIÈRE Un groupe bancaire indépendant et multifamilial Banque Leonardo est la filiale française du groupe bancaire Banca Leonardo S.p.A.. Institution fondée par Gerardo Braggiotti (ex vice-chairman de Lazard

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le XXX SEC(2009) yyy final RECOMMANDATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL visant à autoriser la Commission à ouvrir des négociations en vue de la

Plus en détail

Quo Vadis Gérant Indépendant? 21 septembre 2011 Jean-Luc Epars, Partner, Legal Yvan Mermod, Partner, Audit FS

Quo Vadis Gérant Indépendant? 21 septembre 2011 Jean-Luc Epars, Partner, Legal Yvan Mermod, Partner, Audit FS Quo Vadis Gérant Indépendant? 21 septembre 2011 Jean-Luc Epars, Partner, Legal Yvan Mermod, Partner, Audit FS Agenda 1. Les gérants indépendants sous pression 2. Surveillance actuelle 3. Directive AIFM

Plus en détail

Carlo LOMBARDINI Associé Né en 1964, Milan Suisse et italienne

Carlo LOMBARDINI Associé Né en 1964, Milan Suisse et italienne Carlo LOMBARDINI Associé Né en 1964, Milan Suisse et italienne Téléphone : +41 22 319 11 11 Fax : +41 22 319 11 35 E-Mail : carlo.lombardini@ptan.ch LANGUES Français Italien Anglais Allemand FORMATION

Plus en détail

Legal & General (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Legal & General (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Un des plus grands groupes financiers européens...p3 en France Au service des Particuliers et des Entreprises...p4 en quelques

Plus en détail

Le financement participatif : L état du droit luxembourgeois

Le financement participatif : L état du droit luxembourgeois Revue générale du droit Etudes et réflexions 2015 numéro 7 Actes du colloque organisé le 27 juin 2014 par le Centre juridique franco-allemand de l Université de la Sarre : Le Crowdfunding ou financement

Plus en détail

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents Fiches métiers de la Vente Directe développeurs de talents les métiers de la Vente Directe pour construire votre avenir La Fédération de la Vente Directe (FVD) créée en 1966 œuvre depuis de nombreuses

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Le véhicule électrique, avenir de l automobile? Jean-Pierre Corniou

Le véhicule électrique, avenir de l automobile? Jean-Pierre Corniou Roma Milano Paris Bruxelles Amsterdam Casablanca Dubai Le véhicule électrique, avenir de l automobile? Jean-Pierre Corniou EXECUTIVE SUMMARY Convention Nuove mobilità sostenibili : veicolo elettrico e

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv)

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Signataires du manifeste du collectif Roosevelt, rassemblant plus de 110 000

Plus en détail

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC.

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. À chaque patrimoine familial sa propre histoire. Avec beaucoup de persévérance et de sagacité, vous vous êtes constitué un patrimoine

Plus en détail

Programma di Cooperazione Transfrontaliera Italia/Francia Marittimo 2007-2013

Programma di Cooperazione Transfrontaliera Italia/Francia Marittimo 2007-2013 Programma di Cooperazione Transfrontaliera Italia/Francia Marittimo 2007-2013 ACRONYME PROJET TITRE PROJET OBJECTIF GENERAL RES - MAR RESEAU POUR L ENVIRONNEMENT DANS L ESPACE MARITIME Développer des politiques

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

London Stay Uk - Platinum All inclusive

London Stay Uk - Platinum All inclusive A partir de 1119 livres sterlings HEBERGEMENT EN COLOCATION, COURS INTENSIFS D ANGLAIS ET SERVICES Idéal si tu désires venir à Londres pour une période déterminée pour apprendre l anglais dans son milieu

Plus en détail

Participez. Madame, Monsieur,

Participez. Madame, Monsieur, Participez Prix de l initiative agroalimentaire internationale Madame, Monsieur, RIA, Revue de l Industrie Agroalimentaire, lance la première édition des RIA Globes, prix de l initiative agroalimentaire

Plus en détail

DOSSIER BNP D INFORMATION Paribas & D ADHÉSION. Avenir Retraite. Vous accompagner dans vos décisions

DOSSIER BNP D INFORMATION Paribas & D ADHÉSION. Avenir Retraite. Vous accompagner dans vos décisions DOSSIER BNP D INFORMATION Paribas & D ADHÉSION Avenir Retraite Vous accompagner dans vos décisions Accompagnement Visibilité Engagements Garanties Prévoyance 3 //// VOTRE RETRAITE Accompagnement Visibilité

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE N 22 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 15 octobre 2008 PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE pour le financement de l économie, ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE,

Plus en détail

Intermédiaire d assurance AFA

Intermédiaire d assurance AFA ACADEMY FOR FINANCE & INSURANCE SERVICES Préparation à l examen pour Intermédiaire d assurance AFA de septembre 2014 à mars 2015 Votre partenaire pour votre formation professionnelle Quel sont les objectifs

Plus en détail

Nous meublons vos espaces.

Nous meublons vos espaces. Nous meublons vos espaces. PER UN NUOVO CONCETTO DELL ABITARE POUR UN NOUVEAU CONCEPT DE LA VIE Interpretare il contemporaneo. Cogliere le migliori espressioni del design. Ricercare il nuovo nei materiali,

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

TECHNICAL TExTILES www.fff-group.de

TECHNICAL TExTILES www.fff-group.de Technical Textiles www.fff-group.de Migliore c fibra FFF GROUP è un grande gruppo di aziende che hanno in comune la passione di lavorare con il feltro! Nell insieme, Il gruppo può contare su oltre 450

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat ASSURANCE VIE Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat M. X, 45 ans, avocat, deux enfants de 11 et 15 ans Je m intéresse de très loin à la Bourse et préfère consacrer mon temps libre à ma famille.

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-55 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT

DELIBERATION N 2014-55 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT DELIBERATION N 2014-55 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR FINALITE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement

SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement SOMMAIRE 01 Approche globale 02 Société Générale Private Banking (Monaco) 03 Solutions d ingénierie patrimoniale 04 Financement immobilier

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail