Prise en charge des symptômes gênants en fin de vie : L'anxiété.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en charge des symptômes gênants en fin de vie : L'anxiété."

Transcription

1 F.I.S.P.A. Prise en charge des symptômes gênants en fin de vie : Nus faisns référence à la li "drits des malades" du 4 mars 22, ainsi que la li "relative aux drits des malades et à la fin de vie" dite «Lenetti» du 22 avril 25 qui dnnent des repères imprtants: Avertissement - Le drit du malade au refus de tut traitement. - Le drit du malade au refus de l'bstinatin déraisnnable. - Le devir pur le signant de ne pas pursuivre des traitements disprprtinnés et futiles. - Le principe des directives anticipées et la place de la persnne de cnfiance. - L'bligatin qui est faite aux signants d'anticiper, de se cncerter, de s'appuyer sur une démarche pluridisciplinaire et cllégiale, (décret du 6 février 26), d'argumenter les décisins, et de les écrire dans le dssier du patient. - L'bligatin également de pursuivre les Sins Palliatifs même si d'autres sins snt arrêtés. Objectifs Amélirer la qualité de vie du patient en atténuant l'intensité de la suffrance psychique. Identifier l'anxiété en fin de vie. Identifier les facteurs favrisants. Prpser des myens pur aider la persnne à mieux gérer ce symptôme. Cmprendre l'imprtance de l'écute et de la relatin. Définitin L'anxiété est caractérisée par un sentiment de malaise d'rigine suvent indéterminée qui prvque une suffrance psychique d'intensité variable. Date de première éditin : Mars 26 Actualisatin le : Juin 28 Par : Dr Rusteau et Crinne Lambert Validée par le Grupe de Travail : 5 septembre 28 Fédératin de sins palliatifs ALTER :

2 Ppulatin et cntexte particulier L'anxiété est fréquente en sins palliatifs mais difficile à identifier et à évaluer. Cntexte et facteurs favrisants : la duleur mal cntrôlée est une des principales causes d'anxiété. L'hypthèse de majratin de la perceptin de la duleur par l'anxiété ne dit évidemment pas retarder le traitement antalgique. L'assciatin d'un traitement anxilytique et l'encuragement à la verbalisatin de l'anxiété permettrnt de faire la part des chses. A. Manifestatins psychiques, cmprtementales et cgnitives Hyperattentin, hypervigilance, exigences accrue envers le persnnel, verbalisatin excessive, questins répétitives Anticipatin dramatisée des éléments futurs Peur excessive des examens u de l'hspitalisatin pur laquelle la réassurance est difficile Sentiment de tensin intérieure Difficulté à faire un chix, à prendre une décisin Irritabilité, distractibilité (difficulté à maintenir sn attentin) Trubles du smmeil (retard d'endrmissement mais aussi réveil anxieux en première partie de nuit) Manifestatins B. Manifestatins smatiques de l'anxiété Respiratires : sensatin de cnstrictin u d'ppressin thracique, gêne respiratire, accès de tux, plypnée Cardivasculaires : palpitatins, tachycardie, duleurs thraciques atypiques, lipthymie Neurmusculaires : crampes, tremblements, agitatin mtrice, paresthésies, acuphènes, sensatins vertigineuses Digestives : spasmes pharyngés, nausées, spasmes cliques Neurvégétatives : sueurs, sécheresse buccale Majratin d'une plainte dulureuse préexistante u mdificatin de la symptmatlgie dulureuse Fédératin de sins palliatifs ALTER :

3 Apprche et précnisati ns A. Apprche nn pharmaclgique La verbalisatin de l'anxiété par le patient est capitale. Les attitudes empathiques favrisent la relatin d'aide que les signants peuvent apprter à la persnne anxieuse (empathie veut dire : écute bienveillante et savir saisir les références internes de l'autre, les cmprendre sans juger mais en restant simême). Apprter les infrmatins au patient seln ses demandes et tenir cmpte de sn avis dans les décisins à prendre peut cntribuer au sulagement de sn anxiété. Accepter de parler de la mrt et des questinnements qu'elle engendre permet au patient de diminuer sn anxiété, vire de la dépasser parfis. Enfin, la présence d'un mdérateur extérieur est cnseillé (psychlgue, équipe mbile de sutien et de sins palliatifs...) Permettre et favriser un sutien spirituel car il cnstitue une part essentielle dans la prise en charge de l'angisse existentielle : il s'agit de tutes les questins que les persnnes anxieuses snt amenées à abrder sur leur prpre humanité, questins philsphiques... il s'agit également des apprches religieuses. Les équipes peuvent aussi prpser la présence de bénévles d'accmpagnement. Les apprches crprelles peuvent être utiles, dans la mesure des pssibilités du patient (massage, musicthérapie, ergthérapie...) et de l'équipe : là aussi des ressurces extérieures peuvent être sllicitées quand elles existent. Apprche et précnisati ns B. Apprche pharmaclgique Dans quelle circnstance ne pas prescrire d'emblée? Les réactins anxieuses simples relèvent en premier lieu d'une attitude de sutien empathique qui permet au patient de verbaliser ses émtins, ses craintes, de clarifier les enjeux, d'établir des prirités. Quand prescrire un traitement médicamenteux? Quand les réactins anxieuses ne cèdent pas à la verbalisatin et au sutien, u quand cette apprche relatinnelle n'est pas pssible. Quand prescrire un traitement benzdiazépinique? Si besin, les benzdiazépines peuvent être prescrites en cntinu : il faut alrs préférer les mlécules à demi-vie curte qui permettent d'éviter les risques d'accumulatin (vir tableau ci-dessus). L'attaque de panique est une urgence thérapeutique qui relève d'une administratin par vie veineuse u sublinguale d'une benzdiazépine. La répnse médicamenteuse d une attaque de panique n est pas la seule répnse : un milieu rassurant, une persnne attentive qui reçit, valide, accepte l expressin de la persnne paniquée, qui peut la cntenir, autant par les parles que par un tucher adapté. L'anxiété anticipatire répnd bien aux benzdiazépines également cmme l Alprazlam (XANAX ). Le Midazlam (Hypnvel ) est un bn anxilytique qui répnd aux exigences de ces situatins : demi-vie la plus curte existante ; utilisatin pssible en urgence ; évaluatin de l efficacité rapide du fait de la demi-vie curte ; pssibilité d interrmpre le traitement sans accumulatin du prduit ; amnésie antérgrade. Quand prescrire un traitement anti-dépresseur? L'anxiété peut révéler un syndrme dépressif. Dans ce cas, la pririté est dnnée au traitement sertninergique. Il peut être nécessaire d'adjindre une benzdiazépine en début de traitement. S'il existe une symptmatlgie dulureuse neurpathique assciée, il est préférable de chisir un tricyclique u apparenté (ANAFRANIL, LAROXYL). Quand prescrire un anxilytique nn benzdiazépinique? S'il y a un risque majeur de décmpensatin respiratire u un syndrme cnfusinnel u des symptômes psychtiques : chisir plutôt sit la BUSPIRONE u l'hydroxyzine u alrs un neurleptique. Fédératin de sins palliatifs ALTER :

4 ANNEXE 1: TABLEAU DES MEDICAMENTS PSYCHOTROPES ANXIOLYTIQUES BENZODIAZEPINIQUES Oxazepam (SERESTA ) : demi-vie de 1 heures Alprazlam (XANAX ) : demi-vie de 12 heures Lrazepam (TEMESTA ) : demi-vie de 12 heures Prazépam (LYSANXIA ) : demi-vie de 3 à 15 heures Brmazépam (LEXOMIL ) : demi-vie de 2 heures Diazépam (VALIUM ) : demi-vie de 3 à 15 heures ANXIOLYTIQUES NON BENZODIAZEPINIQUES Buspirne (BUSPAR ) : demi-vie de 4 à 8 heures Hydrxyzine (ATARAX ) : demi-vie de 6 à 8 heures ANTI-DEPRESSEURS NEUROLEPTIQUES Anti-dépresseurs sértninergiques Fluvxamine (FLOXYFRAL ) Parxétine (DEROXAT ) Injectables Sertraline (ZOLOFT ) Venlafaxine (EFFEXOR ) Citalpram (SEROPRAM ) Clrazépate diptassique (TRANXENE ) : mais attentin demi-vie de 4 heures Midazlam (HYPNOVEL ) : demi-vie de 2 à 4 heures Usage hspitalier Anti-dépresseurs imipraminiques Amitriptyline (LAROXYL ) Clmipramine (ANAFRANIL ) Halpéridl (HALDOL ) peut être dnné par vie rale, sus-cutanée, intraveineuse Chlrprmazine (LARGACTIL ) : à petite dse en guttes Risperidne (RISPERAL ) Midazlam/Hypnvel : Utilisatin : pnctuellement par vie sus-cutanée de,1 mg à,2 mg/kg, à renuveler après 2 minutes jusqu à l btentin d une anxilyse suffisante. Pur une utilisatin en IV Cntinue, à l aveugle chez un patient vierge de benzdiazépine. 5 à 1 mg par 24 heures au pusse-seringue, à faire évluer en fnctin de l évaluatin de l anxiété. Attentin : L intentin de la prescriptin dit être précisée : il s agit bien d aider à gérer une anxiété et nn de traiter une duleur u de sédater le patient. Le patient dit dnc puvir cmmuniquer. L'évaluatin dit être qutidienne. Remarque : Quelques patients présentent une réactin paradxale au Midazlam avec agitatin, excitatin. Fédératin de sins palliatifs ALTER :

5 ANNEXE 2: ECHELLE D'ANXIETE DE HAMILTON La HAMA cmprend 14 items qui cuvrent la ttalité des secteurs de l'anxiété psychique, smatique musculaire et viscérale, les trubles cgnitifs et du smmeil, l'humeur dépressive enfin dnt la présence peut sembler discutable au sein d'une échelle «spécifique». Les items ne snt pas, à prprement parlé, définis, mais à chacun d'entre eux crrespnd une liste de symptômes dnnés à titre d'exemples et abutissant à leur définitin pas extensin. Ils snt évalués à l'aide de cinq degrés de gravité, de l'absence jusqu'à l'intensité invalidante. La nte glbale va de à 6. Il existe une nte d'anxiété psychique (items 1 à 6 et 14) et une nte d'anxiété smatique (items 7 à 13). Le seuil admis en général pur une anxiété significative est de 2. COTATION : absent ; 1 : léger ; 2 : myen ; 3 : frt ; 4 : maximal (invalidant) Humeur anxieuse Inquiétude Attente du pire Appréhensin (anticipatin avec peur) Irritabilité Tensin Sensatin de tensin Fatigabilité Impssibilité de se détendre Réactin de sursaut Pleurs faciles Tremblements Sensatin d'être incapable de rester en place Peurs Du nir Des gens qu'n ne cnnaît pas D'être abandnné seul Des grs animaux De la circulatin De la fule Insmnie Difficultés d'endrmissement Smmeil interrmpu Smmeil nn satisfaisant avec fatigue au réveil Rêves pénibles Cauchemars Terreurs ncturnes Fnctins intellectuelles (cgnitives) Difficultés de cncentratin Mauvaise mémire Humeur dépressive Perte des intérêts Ne prend plus plaisir à ses passe-temps Dépressin Insmnie du matin Variatins de l'humeur dans la jurnée Symptômes smatiques généraux (musculaires) Duleurs et curbatures dans les muscles Raideurs musculaires Sursauts musculaires Secusses clniques Grincements des dents Vix mal assurée Fédératin de sins palliatifs ALTER :

6 COTATION : absent ; 1 : léger ; 2 : myen ; 3 : frt ; 4 : maximal (invalidant) Symptômes smatiques généraux (sensriels) Tintement d'reilles Visin bruillée Buffées de chaleur u de frid Sensatins de faiblesse Sensatins de pictements Symptômes cardivasculaires Tachycardie Palpitatins Duleurs dans la pitrine Battements des vaisseaux Sensatins syncpales Extrasystles Symptômes respiratires Pids sur la pitrine u sensatin de cnstrictin Sensatin d'étuffement Supirs - Dyspnée Symptômes gastr-intestinaux Difficultés pur avaler Vents Dyspepsie : duleurs avant u après les repas, sensatins de brûlure, ballnnements, pyrsis, nausées, vmissements, creux à l'estmac, "clique" abdminale Brbrygmes Diarrhée Perte de pids - Cnstipatin Symptômes génit-urinaires Aménrrhée Ménrragies Appariatin d'une frigidité Mictins fréquentes Urgence de la mictin Ejaculatin précce Absence d'érectin - Impuissance Symptômes du système nerveux autnme Buche sèche Accès de rugeur Pâleur Tendance à la sudatin Vertiges Céphalée de tensin - Hrripilatin Cmprtement lrs de l'entretien Général : Tendu, nn à sn aise Agitatin nerveuse des mains, tripte ses digts, serre les pings, tics, serre sn muchir. Instabilité : Va et vient Tremblement des mains Frnt plissé Faciès tendu Augmentatin du tnus musculaire Respiratin haletante Pâleur faciale Physilgique : Avale sa salive Eructatins Tachycardie au reps Rythme respiratire à plus de 2 / mm réflexe tendineux vif Tremblements Dilatatin pupillaire Exphtalmie Sudatin Battements des paupières Fédératin de sins palliatifs ALTER :

7 Références Mdalités de prise en charge de l'adulte nécessitant des sins palliatifs, ANAES, décembre 22 Prise en charge de l'anxiété en sins palliatifs, médecine palliative, N 1, ctbre 22, Sarah DAUCHY IDE et Sins Palliatifs, SFAP cllège infirmier, Editin MASSON Recmmandatins de l'afssaps en Sins Palliatifs : spécificité d'utilisatin des médicaments curants hrs antalgiques, médecine palliative, 23, N 2 Fédératin de sins palliatifs ALTER :

Stress et Anxiété. Stress et anxiété 08-05-2013 08-05-2013. Présentation Définition Symptôme Comment aider mon enfant Questions???

Stress et Anxiété. Stress et anxiété 08-05-2013 08-05-2013. Présentation Définition Symptôme Comment aider mon enfant Questions??? Stress et anxiété Cnférence présenté le 7 mai 2013 Stress et Anxiété Présentatin Définitin Symptôme Cmment aider mn enfant Questins??? 1 Définitin Stress: Le stress est, en bilgie, l'ensemble des répnses

Plus en détail

REFLEXIONS sur l accompagnement de «FIN DE VIE» du sujet âgé

REFLEXIONS sur l accompagnement de «FIN DE VIE» du sujet âgé REFLEXIONS sur l accmpagnement de «FIN DE VIE» du sujet âgé OBJECTIFS 1) Amélirer la prise en cmpte de la fin de vie dans les EHPAD, répndant en cela à l bligatin légale qui leur est faite depuis le décret

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

77. Addictions comportementales

77. Addictions comportementales 77. Addictins cmprtementales Objectifs : Diagnstiquer, évaluer le retentissement des principales addictins cmprtementales (jeu de hasard et d argent, sexe, internet, achats, exercice physique) et les principes

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

Les étapes du deuil. L accompagnement des personnes en deuil Conférence de Mme Rosette Poletti 14 janvier 2012 Sion Aula François-Xavier Bagnoud

Les étapes du deuil. L accompagnement des personnes en deuil Conférence de Mme Rosette Poletti 14 janvier 2012 Sion Aula François-Xavier Bagnoud Les étapes du deuil Les étapes du deuil L accmpagnement des persnnes en deuil Cnférence de Mme Rsette Pletti 14 janvier 2012 Sin Aula Françis-Xavier Bagnud On s intéresse beaucup actuellement au deuil,

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

La prévention, le repérage et la gestion de la crise suicidaire.

La prévention, le repérage et la gestion de la crise suicidaire. La préventin, le repérage et la gestin de la crise suicidaire. Intervenant : Françis Rault (psychlgue) D après un cncept québequis de J. Rchette Résumé par Anne-Catherine Chaumnt La majeure partie des

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE LA PLONGEE LIBRE

LES ACCIDENTS DE LA PLONGEE LIBRE LES ACCIDENTS DE LA PLONGEE LIBRE LES BAROTRAUMATISMES page 2 - L reille p.2 - Les pumns p.4 - Les sinus p.5 - Le placage de masque p.6 - Les dents p.6 LA SYNCOPE ANOXIQUE page 8 LE TARAVANA page 11 Les

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

11-Neuroleptiques et autres antipsychotiques

11-Neuroleptiques et autres antipsychotiques 11-Neurleptiques et autres antipsychtiques Les neurleptiques u antipsychtiques snt des médicaments à effet neurbilgique, utilisés dans le traitement des psychses Ils nt 5 actins principales : Ø Ils entrainent

Plus en détail

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs Résumé Les particularités des machines à sus et leur incidence sur le cmprtement des jueurs cmpulsifs K. Finlay 1 H. H. C. Marmurek V. Kanetkar J. Lnderville Sujet de la recherche Quelques recherches laissent

Plus en détail

Professionnalisation des Aides à domicile

Professionnalisation des Aides à domicile Prfessinnalisatin des Aides à dmicile Enjeux La prfessinnalisatin des aides à dmicile est une préccupatin cnstante de la fédératin Adessadmcile. La mise en place des emplis d avenir a également renfrcé

Plus en détail

Présentation de l Equipe spécialisée Alzheimer

Présentation de l Equipe spécialisée Alzheimer Présentatin de l Equipe spécialisée Alzheimer Face à la maladie d Alzheimer : une répnse nn médicamenteuse au dmicile Une équipe spécialisée à cmpétences pluridisciplinaires. Un plan de sins glbal et persnnalisé.

Plus en détail

VIE SOCIALE ET CITOYENNE : UN GAGE DE SANTÉ. Présentée par Madame Gisèle Gobeil

VIE SOCIALE ET CITOYENNE : UN GAGE DE SANTÉ. Présentée par Madame Gisèle Gobeil VIE SOCIALE ET CITOYENNE : UN GAGE DE SANTÉ Présentée par Madame Gisèle Gbeil 1. Buts de l expsé Tracer un tableau glbal des différents aspects de la vie sciale que l n peut se créer et des bienfaits pur

Plus en détail

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents Devirs sclaires et autnmie: le rôle des parents Atelier-débat rganisé par les parents d élèves du cllège Paul Langevin Animée par Nathalie Gurslas Bgren Les devirs & les parents Les devirs snt un myen

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion Erziehungsdirektin Directin de l instructin des publique Kantns du cantn Bern de Berne Amt für Kindergarten, Vlksschule Office de l enseignement und Beratung présclaire et bligatire, du cnseil et de l

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Dossier : drogues au volant

Dossier : drogues au volant Dssier : drgues au vlant Quelques idées reçues autur des drgues illicites Mi, je sais recnnaître quand quelqu un a pris de la drgue. Je ne risque pas de rentrer avec quelqu un qui cnduit sus influence.

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

La Résidence «Les Tilleuls»

La Résidence «Les Tilleuls» La résidence «les Tilleuls» à Oraisn, établissement médic-scial public autnme, prpse une ffre de services diversifiée en matière d accueil, d accmpagnement, de sins : au service des persnnes âgées cnfrntées

Plus en détail

Les soins de support et traitements palliatifs

Les soins de support et traitements palliatifs Chapitre 13 Les sins de supprt et traitements palliatifs Intrductin Les sins de supprt snt définis cmme l ensemble des sins et sutiens nécessaires aux persnnes malades tut au lng de la maladie cnjintement

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

La pratique de l information volontaire au/à la partenaire Point de vue des conseillers et conseillères

La pratique de l information volontaire au/à la partenaire Point de vue des conseillers et conseillères La pratique de l infrmatin vlntaire au/à la partenaire Pint de vue des cnseillers et cnseillères Françise Méan Cllque natinal 24 septembre 2013 - Berne SANTE SEXUELLE Suisse AIDE SUISSE CONTRE LE SIDA

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

Symptômes anxieux et traitement médicamenteux en pratique. Symptômes anxieux et traitement médicamenteux en pratique

Symptômes anxieux et traitement médicamenteux en pratique. Symptômes anxieux et traitement médicamenteux en pratique 76 e Assemblée annuelle de la Société Suisse de Médecine interne Lausanne, le 21 mai 2008 Dr Ch. Bryois, M.E.R. & C.C. Médecin-Directeur du S.P.O. 1197 Prangins Les troubles anxieux sont maintenant bien

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UNE ANEMIE PENDANT LA GROSSESSE

PRISE EN CHARGE D UNE ANEMIE PENDANT LA GROSSESSE Prtcle bstétrical n 21 versin 1 page 1/8 N versin Référence : RSN/PR/REA.O/021/C Date de 1 ère mise en service : 14/10/2014 Date de la mdificatin Suivi des mdificatins Objet de la mdificatin Faite par

Plus en détail

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION ) ) Éducititn l'ahanait Eeselremeni suphieler gecherctie W NORD MEUSIEN ))) LA FORMATION CONTINUE. PROJET DE FORMATION ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE ET D'AIDE A L'ELABORATION D'UN PROJET DE REINSERTION CER

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

Centre e-learning HES-SO

Centre e-learning HES-SO Installer le lgiciel Ht Ptates - Décmpresser le fichier winhtpt60.zip - Lancer le Setup - Suivre la prcédure prpsée par l assistant Chisir le type d exercice Ht Ptates Ce lgiciel prpse cinq types de questinnaires

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Vivre avec un conjoint alcoolodépendant

Vivre avec un conjoint alcoolodépendant Vivre avec un cnjint alcldépendant Addictin Suisse Lausanne 2011, 3e éditin revue En cllabratin avec le GREA, Fachverband Sucht et Ingrad. La brchure décrit la situatin d'une femme vivant avec un partenaire

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE HEXARHUME, comprimé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE?

1. QU EST-CE QUE HEXARHUME, comprimé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE? HEXARHUME, cmprimé Bicltyml / Maléate de chlrphénamine / Chlrhydrate de phényléphrine Veuillez lire attentivement cette ntice avant de prendre ce médicament. Elle cntient des infrmatins imprtantes pur

Plus en détail

Introduction 24/06/2014 2

Introduction 24/06/2014 2 Intrductin A l initiative de la Fédératin de cancérlgie, du Cmité du Calvads de la Ligue cntre le Cancer et du Service scial du CHU. Une cnventin tripartite. Espace SOCIAL Cancer : apprter une aide cncrète

Plus en détail

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Cmité Départemental de Préventin en Kinésithérapie Kiné Drôme-Ardèche Préventin FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Organisme de frmatin cntinue N SIRET : 405 164 211 00022 Déclaratin d'existence

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

Adaptation physiologique de l organisme à l effort. Plan

Adaptation physiologique de l organisme à l effort. Plan Adaptatin physilgique de l rganisme à l effrt Plan - A Rappel de physilgie - B Ntins succinctes de biénergétique 1 L énergie de la cntractin musculaire 2 Mise en jeu des métablismes biénergétiques Capacité

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

L estime de soi au quotidien M A R C - S I M O N D R O U I N P H. D. U N I V E R S I T É D U Q U É B E C À M O N T R É A L

L estime de soi au quotidien M A R C - S I M O N D R O U I N P H. D. U N I V E R S I T É D U Q U É B E C À M O N T R É A L L estime de si au qutidien M A R C - S I M O N D R O U I N P H. D. U N I V E R S I T É D U Q U É B E C À M O N T R É A L L estime de si au qutidien Qu est ce que l estime de si?? Un cnstruit multidimensinnel.

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Prénom et nom de l enfant : Sexe de l enfant : M F L âge de l enfant : Nom de la garderie ou du CPE : Adresse : Téléphone :

Prénom et nom de l enfant : Sexe de l enfant : M F L âge de l enfant : Nom de la garderie ou du CPE : Adresse : Téléphone : Veuillez prendre nte qu il est primrdial que le questinnaire sit transmis de façn cnfidentielle, sit directement de la garderie à l écle. Tut dcument reçu par l entremise des parents sera refusé. Date

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Avis 24 juillet 2013

Avis 24 juillet 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 24 juillet 2013 ELIGARD 7,5 mg, pudre et slvant pur slutin injectable B/1 seringue pré remplie de pudre et 1 seringue pré remplie de slvant (CIP : 34009 366 908 6 8)

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MRC-DE-COATICOOK

ORDONNANCE COLLECTIVE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MRC-DE-COATICOOK ORDONNANCE COLLECTIVE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MRC-DE-COATICOOK ORDONNANCE COLLECTIVE ADMINISTRATION D OXYGÈNE À HAUTE CONCENTRATION EN SITUATION D URGENCE CODE DE CLASSIFICATION OC-OxygèneSituatinUrgente

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

Les dangers de l électricité

Les dangers de l électricité 1 L assciatin Electriciens Du Mnde en cllabratin avec erdf vus présente : Les dangers de l électricité Electriciens du Mnde Siège scial et base lgistique: 31 rue de Lisieux 31 300 TOULOUSE - tel: 05 61

Plus en détail

CONDUIRE UNE NEGOCIATION COMMERCIALE Développer son potentiel commercial 2 jours 14 heures

CONDUIRE UNE NEGOCIATION COMMERCIALE Développer son potentiel commercial 2 jours 14 heures Dévelpper sn ptentiel cmmercial 2 jurs 14 heures PUBLIC Cmmerciaux débutants u suhaitant revir les fndamentaux de la vente en face à face. CONDITIONS D ADMISSION Aucun pré-requis exigé. OBJECTIFS PROFESSIONNELS

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases cndensées 1. Cmprtement universel des gaz à basse pressin 1.1. Equatin d état de tus les gaz à basse pressin 1.2. Définitin expérimentale de la température abslue

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

Strasbourg, le 09/07/2012

Strasbourg, le 09/07/2012 Directin de la Prtectin et de la Prmtin de la Santé Pôle émetteur : Santé et Risques Envirnnementaux Enjeux sanitaires de la qualité de l air : Nte de synthèse relative à l Impact sanitaire de la pllutin

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Pré-requis : aucun Encadrement : La frmatin est dispensée au minimum par un frmateur SST rattaché à : Un rganisme de frmatin habilité pur la

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

SPEDIFEN 400 mg, comprimé pelliculé Ibuprofène

SPEDIFEN 400 mg, comprimé pelliculé Ibuprofène SPEDIFEN 400 mg, cmprimé pelliculé Ibuprfène Veuillez lire attentivement cette ntice avant d'utiliser ce médicament. Elle cntient des infrmatins imprtantes pur vtre traitement. Ce médicament peut être

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Rapport d évaluation de l action de formation des 11et 12 janvier 2010

Rapport d évaluation de l action de formation des 11et 12 janvier 2010 Rapprt d évaluatin de l actin de frmatin des 11et 12 janvier 2010 Sur le thème : Valriser la prfessinnalisatin pur bien cmmuniquer sur l aide à dmicile Nbre de participants : 10 Ville : Paris Suivie par

Plus en détail

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL Questinnaire cnsultatin destiné à tus les habitants : la santé à Bnneuil La ville est engagée, avec l Agence réginale de Santé, sur la mise en place d un Cntrat Lcal

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EPREUVE PRATIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EPREUVE PRATIQUE Sessin 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EPREUVE PRATIQUE Durée : 3 heures Cefficient 7 L'usage de la calculatrice

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

S'INITIER A LA COMPTABILITE GENERALE Maîtriser, en autonomie, l ensemble des écritures comptables 5 jours 35 heures

S'INITIER A LA COMPTABILITE GENERALE Maîtriser, en autonomie, l ensemble des écritures comptables 5 jours 35 heures Maîtriser, en autnmie, l ensemble des écritures cmptables 5 jurs 3 PUBLIC Cllabrateurs administratifs et cmptables débutant dans un service. CONDITIONS D ADMISSION Aucun pré requis exigé. OBJECTIFS PROFESSIONNELS

Plus en détail

L application AFFELNET (Affectation des élèves par le Net)

L application AFFELNET (Affectation des élèves par le Net) Affectatin pst-3ème - Prcédures et mdalités 2014 PRESENTATION DU DISPOSITIF L affectatin pst-3 ème prte sur : la classe de secnde de la vie générale et technlgique la classe de secnde prfessinnelle la

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Des outils pour faciliter

Des outils pour faciliter Des utils pur faciliter la réussite sclaire La cncentratin en classe; cmment l amélirer...2 Bien gérer sn temps...4 Pur éviter d être submergé...5 Pur réussir les examens...6 La lecture active et la mémrisatin...7

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes :

DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes : CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE RADIODIAGNOSTIC (142.A0) DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pur btenir un diplôme d études cllégiales, vus devez avir satisfait aux tris cnditins suivantes : 1. Avir

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

Grippe H1N1 (grippe porcine chez l être humain) et grippe saisonnière Administrateurs d'école

Grippe H1N1 (grippe porcine chez l être humain) et grippe saisonnière Administrateurs d'école 2009-2010 Numér 1 Grippe H1N1 (grippe prcine chez l être humain) et grippe saisnnière Administrateurs d'écle Table des matières Lignes directrices pur la gestin de la grippe dans les écles.3 Renseignements

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

Coaching Professionnel. Franck Struyf

Coaching Professionnel. Franck Struyf Caching Prfessinnel Franck Struyf L'expérience, ce n'est pas ce qui arrive à quelqu'un, c'est ce que quelqu'un fait avec ce qui lui arrive. (Aldus Huxley) Expériences Persnnelles Je m appelle Franck Struyf

Plus en détail

Gérant Salvatore IANNI. Bureau de Fontaine 130 Bd Joliot Curie 38600 Fontaine 04 76 26 68 09 Agrément : E 11 03 38 08750

Gérant Salvatore IANNI. Bureau de Fontaine 130 Bd Joliot Curie 38600 Fontaine 04 76 26 68 09 Agrément : E 11 03 38 08750 Viture Mt Frmatin cntinue Gérant Salvatre IANNI Bureau de Fntaine 130 Bd Jlit Curie 38600 Fntaine 04 76 26 68 09 Agrément : E 11 03 38 08750 : fntaine@bastille-frmatin.cm Brchure de renseignements AAC

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail