Octobre 2011 ALIMENTAIRE. DOSSIER SANTé SécURITé N 4. Proximité : le retour. Rachat de contrat assurance-vie = danger

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Octobre 2011 ALIMENTAIRE. DOSSIER SANTé SécURITé N 4. Proximité : le retour. Rachat de contrat assurance-vie = danger"

Transcription

1 V O T R E G A Z I N E D I N F O R M A T I O N M U T U A L I S T E N 4 Octobre 2011 DOSSIER SANTé SécURITé ALIMENTAIRE MUTUALITé Proximité : e retour MES DROITS ET MOI Rachat de contrat assurance-vie = danger L A M A I S O N D U F O N C T I O N N A I R E

2 L EDITO 012, vitesse de croisière 02 L ouverture du bureau de a Maison du Fonctionnaire (MDF) au 34 rue de Wattignies (Paris 12) et a ténacité de son consei d administration ont permis de surmonter es difficutés iées à notre structuration et à a mise en pace rapide d une offre santé et prévoyance pérenne pour es anciens adhérents de a MGSP et ensembe des agents de a Fonction Pubique. La SMT de Narbonne, furieuse de n avoir pu démanteer ex-mgsp, a engagé des procédures judiciaires contre a MDF et son président pour jeter e discrédit sur notre organisme. La justice ui a donné tort sur tous es dossiers confortant ainsi a égitimité de a Maison du Fonctionnaire. Je saue a détermination des administrateurs qui a permis de continuer à proposer offre santé et prévoyance pébiscitée par es agents de a Fonction pubique. Je remercie es premières centaines d adhérents qui ont franchi e pas dès e début d année. Grâce à eur confiance, une dynamique s est créée permettant d envisager sereinement année qui s annonce. Nos partenaires égaement ont répondu présent, es historiques tee que a PREFON (compément de retraite de a Fonction Pubique) es nouveaux tee que ASF (assistance en matière de prêt immobiier). D autres suivront afin de proposer de nouveaux services comme assistance en cas de maadie, es assurances auto et habitation, Le dynamisme de a MDF se traduit aussi dans es nouveaux moyens de communication que sont es réseaux sociaux. La MDF est sur FACEBOOK et TWITTER. A vous de créer e Buzz L action de terrain se déveoppe égaement par e miitantisme d adhérents bénévoes qui présentent nos garanties à eurs coègues, famie et amis. Les partenaires sociaux qui nous soutenaient historiquement ont repris du service. La confiance est bien à. Notre action est renforcée par adhésion à ADPM (Fédération regroupant pus d une centaine de Petites et Moyennes Mutuees : es PMM). L ADPM est essentiee aujourd hui pour infuer dans e débat socia de notre pays. Les désengagements incessants et intempestifs de a sécurité sociae, es hausses de taxes impactant a garantie santé, sont autant de thèmes où action citoyenne est pus que nécessaire. Face au dernier pan de rigueur mis en pace e 25 août 2011 par e gouvernement, une pétition a été ancée par ADPM, contre es taxes sur es conventions d assurance (TSCA) Ee doit être signée par TOUS (www.adpm-mutuee.com). Seue une mobiisation totae peut infuer sur appication de ces taxes (13,27 %), donc sur e coût de votre compémentaire. Comme vous e voyez, tout e monde est mobiisé pour que a MDF continue à défendre es intérêts spécifiques des agents des trois fonctions pubiques. L action est à tous es niveaux, adhérents, administrateurs, personne, partenaires..presque a routine quoi! Bonne fin d année à tous. JEAN-LOUIS SPAN Président de a Maison du Fonctionnaire Le I N 4 I Octobre quoi DE NEUF? Les prestations santé de a MDF Administrateurs de a Maison du Fonctionnaire DOSSIER SANTé LA SéCURITé ALIMENTAIRE PROxIMITé : LE RETOUR Société : vers un retour des vraies vaeurs PMM : es atouts de a reation adhérents directe. MES DROITS ET MOI RAChAT DES CONTRATS ASSURANCE VIE : DANgER BRèVES SANTé & PRATIqUE Prévention Nouveautés et changements Pratique MA MUTUELLE ET MOI Rigueur saariae Le chèque- santé Résiiation des contrats d assurance santé LA MAISON DU FONCTIONNAIRE Partenaires Pétition Directeur de a pubication : Jean-Louis SPAN MDF 34 rue de Wattignies PARIS Rédacteur en chef : Serge Dandevie Conception, création : Oivier Hochart Crédit-photos : Shutterstock Impression : CIA Bourgogne Imprimé à : ex Diffusé à : ex Périodicité : semestriee ISSN : en cours Dépôt éga : en cours Commission paritaire : en cours Votre Mutuee utiise du papier recycé pour imprimer son magazine

3 PRESTATIONS I COTISATIONS LES PRESTATIONS SANTÉ DE LA MDF Taux de remboursement Sécurité Séc.soc. + ACTES MEDICAUX Visite consutation radioogie actes compémentaires soins médicaux externes Ostéodensitométrie Visite-consutation psychiatrique Franchise 18 pour actes ourds Sociae MaMut 1 Séc.soc. + MaMut 2 Séc.soc. + MaMut 3 70 % 130 % 130 % 160 % 160 % 70 % ACTES PARAMEDICAUX soins infirmiers orthophonie orthoptie kinésithérapie Préèvement + anayse Soins sage femme Acte d Anatomo-cyto-pathoogie Ostéopathe, Diététicien, phytothérapeute, accupunteur ou chiropracteur Non pris en charge par a sécurité sociae PHARMACIE DENTAIRE Soins conservateurs, radio Orthodontie Orthodontie (refusée Séc. Soc.) Prothèses dentaires Actes dentaires hors nomencature (soins ou prothèse) OPTIQUE Verres, montures, enties (médicaement justifiées) Chirurgie réfractive TRANSPORT (médicaement justifié) 60 % 70 % 70 % 130 % 130 % 175 % Forfait annue % 160 % 200 % Forfait annue % ou 210 % 280 % Forfait annue 150 Forfait annue % ou / séance (pafonné à 100 annue) + Forfait annue 100 Majoré de 50 % si non utiisé année n / séance (pafonné à 120 annue) % + Forfait annue 150 Majoré de 50 % si non utiisé année n /oei/an 100 /oei/an 65 % ou APPAREILLAGE Grand et petit appareiage Apparei auditif Prothèse mammaire CURES THERMALES Actes médicaux Etabissement Therma Hébergement / transport 65 % ou 65 % ou 70 % ou 65 % 65 % 130 % 130 % + forfait 150 /an + Remb. soutien-gorge adapté pafond 100 /an 160 % 160 % + forfait 200 /an + Remb. soutien-gorge adapté pafond 150 /an MAISONS DE REPOS Séjour HOSPITALISATION Frais de séjour Acte chirurgica et d anesthésie Forfait journaier Chambre particuière Lit parent accompagnant enfant mineur 80 % ou 80 % ou 80 % ou 130 % 30 /jour 20 /jour 160 % 50 /jour 40 /jour N hésitez pas à contacter votre conseier MDF pour tout renseignement sur es cotisations et garanties prévoyance ADMINISTRATEURS DE LA MAISON DU FONCTIONNAIRE SPAN Jean-Louis Président Ministère Economie et Finances THOMAS Chanta Secrétaire Générae Ministère de a Cuture DAME Jean-Marie Vice président La Poste GAUGUET Catherine Trésorière Ministère de 'Intérieur COTILLEAU Miche Administrateur Ministère de 'Education Nationae DELOMENIE Aain Administrateur France Téécom SALEMKOUR Maik Administrateur Coectivités Locaes COUBE Miche Administrateur Ministère de 'Intérieur SUPPER GREMILLON Isabee Administrateur Ministère de 'Education Nationae Le I N 1 I Avri 2010 Le I N 4 I Octobre

4 DOSSIER SANTÉ SécURITé ALIMENTAIRE Seon Organisation des Nations Unies pour aimentation et agricuture (FAO) e concept de sécurité aimentaire est apparu dans es années 70. I a évoué de considérations putôt quantitatives et économiques vers une définition tenant compte de a quaité et de a dimension humaine. Intimement iée à a santé des popuations, a sécurité aimentaire s intègre dans es poitiques de santé pubique nationaes, européennes et mondiaes tant dans a prévention que dans a répression par une régementation qui devient de pus en pus coercitive. UNE AUgMENTATION DES CONTAMINATIONS En juin 2011 sept enfants originaires du Nord-Pas-de-Caais étaient hospitaisés à a suite d'une intoxication par une bactérie Escherichia coi, égaement appeée coibacie et abréviée en E. coi. Tous ont en commun d'avoir consommé des steaks hachés ou bouettes de viande de a marque "Steak Country", distribués par es magasins Lid. Cette affaire de santé pubique survient après a contamination en mai de pusieurs miiers de personnes par une autre forme de cette même bactérie présente dans des graines germées (enties, uzerne, soja) produites en Aemagne et responsabes du décès de 39 personnes en Europe. Ces tragiques événements, très médiatisés, montrent à que point i est difficie, même dans nos pays civiisés, de tout surveier et d assurer une poitique de santé pubique préventive stabe en matière d aimentation. Difficie aussi d ignorer de quee manière désastreuse Aemagne a géré enquête après a contamination, entraînant a chute des ventes de a fiière des producteurs de concombres, injustement accusés d être à origine de a contamination aemande. Le pus préoccupant est que, face à ces bactéries de pus en pus résistantes, es antibiotiques sont de moins en moins efficaces pour soigner es maadies provoquées par ces parasites intestinaux. Sauf à trouver rapidement un nouveau remède, es autorités sanitaires mondiaes vont se trouver confrontées à un autre probème de santé pubique. 04 Le I N 4 I Octobre 2011

5 DOSSIER SANTÉ LES AUTORITéS DU CONTRôLE ALIMENTAIRE Les organismes concourant à a utte contre insécurité aimentaire sont présents au niveau nationa, européen et mondia. En France, trois ministères concourent à a sécurité aimentaire, e ministère de a santé, ceui de Agricuture et Economie et es finances avec des directions bien distinctes et travaiant chacun dans eurs domaines de compétences. L Anses (Agence de sécurité sanitaire), pacée sous a tutee du ministre de a santé, est une autorité administrative indépendante composée d experts. Ee possède une compétence très arge et entretient pour ce faire des iens étroits avec d autres agences de sécurité à compétence particuière, centres de recherches, écoes nationaes (Ecoes nationaes vétérinaires, Ecoe des hautes études en santé pubique), instituts et offices nationaux. Mais d autres services interviennent pus directement sur a sécurité aimentaire : La Direction générae de a concurrence, de a consommation et de a répression des fraudes (DGCCRF) qui a effectué actions de contrôes dans restaurants en La direction générae de aimentation (DGAL) rattachée au ministère de agricuture. Les services vétérinaires, bien connus dans es contrôes de a fiière viande. Ces services effectuent un travai de quaité pour assurer a sécurité aimentaire en France. Leur écatement est un gage de couverture optimae contre insécurité aimentaire. Les regrouper dans un même service pourrait être une erreur, par contre une meieure coordination nationae serait un pus. D autant que es motifs d inquiétude ne manquent pas avec intensification des importations aimentaires de pays qui n ont pas es mêmes exigences d hygiène qu en Europe (Chine, Inde, ). D où a nécessité de renforcer es contrôes. I y a des domaines ou a RGPP (Révision générae des poitiques pubiques) ne doit pas interférer et une diminution des effectifs de contrôe sanitaire serait dangereuse pour a santé pubique. L Europe participe activement à a utte contre insécurité aimentaire en iaison avec es autorités nationaes de chaque pays et es organismes mondiaux. LES ChANgEMENTS DANS LES MODES ALIMENTAIRES : La crise aidant, es consommateurs sont à a recherche du meieur prix pour eurs aiments et es fiières aimentaires sont contraintes de rogner sur a quaité, voire a sécurité aimentaire pour s aigner sur es prix imposés par es distributeurs et notamment es chaines de hard discount. Directement de a fourche à a fourchette. C est a tendance qui se déveoppe de pus en pus, notamment en France où es producteurs vendent de pus en pus eurs productions directement aux consommateurs, entraînant des acunes dans es chaines de vérification et de sécurité sanitaire. C est meieur, c est moins cher! Certes mais n oubiez pas de respecter aors es règes d hygiène que pratiquaient nos grands parents sur e avage, a préparation et e stockage. Le bio est en fort déveoppement depuis dix ans. La quaité du produit iée au abe bio n est cependant pas un gage de sécurité aimentaire absou. L affaire des graines germées bio a bien prouvé. Les conditions de germination peuvent être déterminantes dans a contamination par des bactéries tees que E. Coi, que cette germination soit opérée industrieement, artisanaement ou encore à a maison. E. Coi ne constitue pas a seue menace. Vous avez entendu parer des samonees, Listeria, mais aussi de hépatite A. Sans compter es toxines et métaux ourds parfois qui existent dans es aiments à état nature du fait de a poution. Difficie d arriver à un risque zéro mais face à ce danger mutiforme, es pouvoirs pubics sont à même de réagir très vite pour identifier une cause d insécurité aimentaire (comme ce fut e cas pour es incidents de mai et juin 2011) et prendre des mesures pour boquer rapidement extension de infection. Mais es autorités sanitaires ne peuvent pas tout faire et,en tant que consommateur, votre action est prépondérante en étant vigiant et en respectant des règes éémentaires d hygiène.! quelques RéFLExES POUR LE CONSOMMATEUR AVISé 3Toujours vérifier a date imite de consommation sur embaage 3Ne pas briser a chaine du froid, surtout pour es produits congeés 3Ne jamais recongeer un produit décongeé 3Eviter tout contact entre es aiments crus et cuits : pour ce faire, pacer es viandes crues, voaies et poissons dans e bas du réfrigérateur et es aiments cuits à des niveaux supérieurs 3Ne jamais stocker des aiments cuits ou entamés sans protection 3Toujours se aver es mains à eau chaude avec du savon avant et après avoir préparé es aiments 3Garder propres es surfaces de travai dans es cuisines 3Laver abondamment es fruits et égumes avant de es manger 3Décongeer es aiments dans e réfrigérateur et non à air ambiant Le I N 1 I Avri 2010 Le I N 4 I Octobre

6 MUTUALITé PROxIMITé! QUELLE PROxImITÉ? Depuis 2004, assurance maadie se désengage de pus en pus sur e remboursement des soins, avec une accéération du processus ces trois dernières années. Ce processus de transfert de charges vers es compémentaires santé produit deux effets : La nécessité de se protéger en contractant une assurance compémentaire santé L augmentation incessante des cotisations qui doivent intégrer depuis janvier 2011 une taxe CMU et une taxe sur es conventions assurances, augmentant obigatoirement es cotisations de près de 10 %. L assurance santé en France est deux fois pus taxée qu un repas au restaurant (TVA de 5,5 %). En assurance santé, es offres présentées par es mutuees, es assureurs, es banques et es institutions de prévoyance connaissent beaucoup de simiitudes tant sur es garanties proposées que sur es tarifs. Face à une anonymisation de pus en pus grande, es souscripteurs sont en quête d humain et de service. C est à ce niveau que es différences entre es acteurs de a compémentaire santé s opèrent. Sous e mot proximité, on trouve tout et n importe quoi. Et es pièges, es astuces et es habiages marketing peuvent faciement induire en erreur orsque vous cherchez, à tarifs et prestations égaux, une vraie reation de proximité entre votre compémentaire santé et vous-même. UN ARgUMENT MARkETINg POUR LES BANqUIERS ET LES ASSUREURS : Ou putôt «Bancassureurs» qui vous proposent maintenant une mutitude de produits assuranties et de garanties diverses. Vous pouvez ainsi contracter une assurance pour votre habitation, votre voiture, vos animaux domestiques. Vous pouvez aussi y acheter de a tééphonie mobie, de a téésurveiance Depuis queques années, es banquiers vous proposent des garanties compémentaires santé par intermédiaire d assureurs ou de sociétés de courtage. La pupart du temps, votre conseier attitré pour a gestion de votre compte en banque est à même d assurer auprès de vous a présentation commerciae et a signature du contrat compémentaire santé. Et, en matière de proximité, es banques vantent faciement a reation priviégiée que vous entretenez avec votre chargé de compte dans votre agence bancaire. Cependant, a proximité s arrête à car votre conseier n est qu un commercia, répondant à des objectifs de résutats et chargé de vendre de assurance santé, transaction pour aquee i touchera une commission. Une fois e contrat signé, e déai de rétractation passé, i n interviendra pus jamais dans a vie du contrat santé qui sera géré par assureur et vous aez avoir à faire à cet assureur. Si vous rencontrez un probème sur un remboursement tardif ou non pris en compte, sur une prise en charge pour hospitaisation, inutie d aer demander intervention de votre conseier bancaire. I vous éconduira pus ou moins poiment en vous donnant e numéro Azur (coût d une communication ocae), ou pire, Indigo (0,12 euros/minute) de assureur qui gère votre contrat santé. Impossibe d avoir un autre numéro, de contacter directement un service précis, un responsabe Lorsque vous appeez e numéro en «0800», vous tomberez automatiquement sur une pateforme tééphonique chargée de prendre en compte votre demande et à, a partie de paisir commence. Le déai d attente avec une petite musique vous invitant à patienter. Ensuite, vous aez exposer votre probème au tééconseier dont es consignes sont de ne pas s éterniser au tééphone et qui va vous ire e script impersonne qui se rapproche de votre cas. Si vous tentez de ui demander des précisions, i ne sera pas en mesure de vous répondre et vous risquez à tout moment a coupure de communication. Impossibe pour vous de vous adresser à un responsabe, a pateforme tééphonique fait barrage. 06 Le I N 4 I Octobre 2011

7 PAS DE PROxIMITé DONC EN MATIèRE D ASSURANCE SANTé DANS LES BANqUES SI CE N EST POUR LA SIgNATURE DU CONTRAT. MUTUALITé Du côté des assureurs, rien de mieux. Une proximité fabriquée pour paier une organisation qui «met e paquet» sur a pubicité et acquisition de nouveaux cients. I y a queques mois, une pubicité d AXA sur es chaines de téévision nationaes vantait es mérites de a proximité avec ses cients en précisant qu un conseier AXA restait à son poste pendant 7 ans. Une si grosse structure n est évidemment pas à même d assurer e partage d informations entre coègues et e message pubicitaire n avait pour but que de rassurer en présentant un conseier qui serait à écoute de son portefeuie de cients. En réaité, i n en n est rien car, comme pour es banques, ce conseier n a vocation qu à ramener de nouveaux cients donc faire signer des contrats.,du côté des Institutions de prévoyance I s agit de grosses structures qui gèrent essentieement a retraite et a prévoyance et qui ne se déveoppent en assurance santé que sur e créneau des contrats coectifs obigatoires. Rien à dire de spécia si ce n est qu ees négocient directement avec es entrepreneurs es garanties et es tarifs. En tant que sociétaire, vous êtes tributaires des choix de votre empoyeur.,existe-t-i une vraie proximité? Les mutuees (régies par e code de a mutuaité) sont des sociétés de personnes intégrées à économie sociae et soidaire. A a différence des banquiers et assureurs, ees ne servent pas es intérêts privés des actionnaires mais eurs adhérents en offrant des garanties au meieur coût. Le fonctionnement démocratique des mutuees permet à chaque adhérent d interférer sur es décisions des instances dirigeantes par es déégués en Assembée générae et eurs représentants au consei d administration. LA VRAIE PROxIMITé : LA VOTRE La proximité y est réee avec, nous aons e voir, des différences fondamentaes entre es grands groupes mutuaistes et es petites et moyennes mutuees (PMM). Le trait commun à toutes es mutuees est expertise en matière d assurance compémentaire santé. Bien avant a création de a sécurité sociae, es mutuees étaient es seues à avoir mis en pace des aides à eurs adhérents sur e principe de a mutuaisation et de a soidarité intergénérationnee. Lorsque a Sécurité sociae est créée en 1945, a mutuaité a tout natureement assuré e risque compémentaire santé en conservant es quatre principes qui régissent son fonctionnement : a démocratie, a iberté, a responsabiité et a soidarité. Cependant certaines mutuees n ont de cesse de fusionner créant ainsi des groupes mutuaistes qui n ont pus rien à voir avec es sociétés de personnes. Ces groupes mutuaistes, qui comptent entre 1 et pusieurs miions d adhérents, adoptent, pour s en sortir, es principes de gestion et de fonctionnement des assureurs. Quand on pare de proximité, on entend aussi ce qui a fait que des personnes se sont regroupées au sein d une même mutuee pour défendre des intérêts communs propres à une profession, c est notamment e cas dans a fonction pubique, à des métiers ou à une entreprise mais aussi à des petits secteurs géographiques. Les grands groupes mutuaistes s ouvrent de pus en pus à une cientèe diversifiée eur permettant d engranger de nouveaux adhérents en dehors de eur portefeuie historique. Les spécificités historiques se fondent aors dans une offre commune (garanties et services) qui enèvent à ces mutuees e ien priviégié, presque affectif, qui existait avec eurs adhérents. Lecteur du et adhérent d une petite et moyenne mutuee (PMM), vous avez e priviège de connaître a vraie proximité. Vous y êtes teement habitué que vous trouvez cea norma mais, sachez-e, c est un priviège rare que de continuer à vivre ce ien humain de respect et d entraide que vous offre votre mutuee. Tout d abord, votre mutuee a fait e choix de ne pas fusionner et de rester autonome, condition sine qua none pour continuer à défendre ses iens fondateurs autour d un métier, d une entreprise ou d un secteur géographique. Des mutuees bien ancrées à eur territoire comme a Mutuee Cataane à Perpignan, a SMIP-RA à Annecy, a mutuee du Pays Martéga à Martigues, ou défendant un métier, c est a MIPSS Auvergne à Cermont-Ferrand (personnes de a sécurité sociae) ou a MACD à Paris pour es auteurs et compositeurs dramatiques, a Maison du Fonctionnaire qui défend es spécificités iées à a fonction pubique ou, enfin, ancré au sein d une entreprise comme a Mutuee Caisse du personne SERAM à Marseie. Ensuite, préférant fidéiser ses adhérents putôt que d investir ourdement dans a captation tous azimuts de nouveaux adhérents, votre mutuee a déibérément fait e choix de conserver une taie humaine ui permettant de continuer à apporter de bonnes garanties et un service de quaité à ses adhérents. Les nouveaux adhérents viennent natureeme nt, grâce à vous qui faites connaître votre satisfaction, aux professionnes de santé qui aiment cette reation de proximité et aussi et surtout au regain d intérêt suscité par es petites et moyennes mutuees à des français déçus par anonymat qui règne chez es mastodontes assuranties. Cette reation de proximité, qui coûte très cher aux grosses mutuees et sociétés d assurances (pubicité, coût des pateformes tééphoniques, informatique, ) ne coûte rien aux PMM qui ont choisi de pacer humain au cœur de a reation (gestion, secours, assistance, centre de soins, ). La gestion y est saine, professionnee et famiiae à a fois. Après avoir été adhérent d une grosse mutuee, je suis, comme vous, adhérent d une PMM depuis quatre ans et je ne changerai de mutuee pour rien au monde. I est teement agréabe d avoir directement un gestionnaire pour réger ses probèmes putôt que d écouter une voix synthétique vous inviter à vous identifier et à taper une suite de numéros pour vous guider dans es arcanes des pateformes tééphoniques. I est agréabe aussi de connaître es gestionnaires, es responsabes, es administrateurs de votre mutuee, d échanger avec eux, de profiter des services d assistance et médicaux mis en pace à des coûts accessibes sans renier sur a quaité. La fidéité à votre mutuee à taie humaine est a récompense que vous offrez à vos administrateurs, dirigeants et personnes qui, en retour, se battent pour vous servir de bonnes prestations en ayant toujours à esprit que vous êtes un ADHERENT, pas un contrat Le I N 1 I Avri 2010 Le I N 4 I Octobre

8 MES DROITS ET moi RAChAT DES CONTRATS ASSURANCE VIE = DANgER CAS CONCRET : Madame V est ciente de ongue date de a même banque. Comme vous et moi, ee fait confiance à son conseier pour pacer son argent. En 2009, un nouveau conseier est chargé du suivi de ses pacements et a convoque tout natureement pour faire e bian de ses contrats. Le conseier ui dit aors que son contrat d assurance vie, souscrit avant e 20 novembre 1991, est arrivé à échéance et qu i faut e core et en ouvrir un autre. Faisant confiance à ce conseier d une banque connue, ee procède à a côture de son contrat d assurance vie pour un montant tota de euros. Madame V va aors de surprise en surprise. Tout d abord a somme disponibe se réduit à euros après préèvement des contributions sociaes (12,5 % sur a pus vaue réaisée soit euros). Ayant choisi option fiscae «impôt sur e revenu», ee doit intégrer a somme de euros (pus vaue) à sa décaration d impôts. Bian utérieur, e fisc ui récame euros suppémentaire. Madame V souscrit un nouveau contrat d assurance vie encouragée par es arguments du conseier qui dit a faire profiter de frais de souscription réduits (1 % au ieu de 2 %). Ee pace donc euros. ( euros moins es euros de contributions sociaes et 937 euros correspondant aux frais de souscription de 1 %). En effet, ma conseiée sur e pan fisca par e même conseier indéicat, ee aurait dû opter pour e préèvement ibératoire de 7,5 % qui aurait coûté 4 fois moins cher en fiscaité. ANALySE : Les personnes âgées sont es premières victimes de ces agissements car souvent seues et ma renseignées, ees font confiance tout natureement à eur banque. Victimes facies d autant qu ees ont généraement de argent pacé ou à pacer. Tout d abord un contrat d assurance vie n arrive jamais à échéance et Madame V aurait pu garder ce contrat jusqu à son décès. Le contrat ayant été souscrit avant e 20 novembre 1991, es bénéficiaires n avaient aucun droit de succession à payer en cas de décès. Son contrat ui permettait de faire un retrait partie de euros par an, exonéré d impôts. Avec son nouveau contrat, ee a déjà perdu euros (contributions sociaes + impôts + frais de souscription du nouveau contrat). Madame V a signé ce nouveau contrat après 70 ans et, en cas de décès, es bénéficiaires paieront des droits de succession sur e capita minoré de abattement de euros. + CONSEILS : Les conseiers doivent rempir des objectifs mensues et, pour pouvoir es respecter, ne recuent devant rien. De pus, is touchent des commissions sur es nouveaux contrats souscrits. Sans devenir «parano», n ayez qu une confiance imitée dans es conseis de votre chargé de compte. I aurait été sage de récupérer es conditions généraes de ce nouveau contrat et e soumettre à un arbitrage avisé et surtout non intéressé (famie, entourage, association, spéciaiste des pacements, voire sites Internet de défense des consommateurs) Ne jamais rien signer avant de s être renseigné. En matière fiscae, vous pouvez aussi faire appe aux services fiscaux pour vous conseier du undi au samedi (Impôts services : prix d une communication ocae). Saisir e service de médiation de AMF (Autorité des Marchés Financiers) pour eur faire part de existence de ces mauvaises pratiques, que vous en ayez été victime ou que vous ayez faii être. Par écrit : Madame Madeeine Guidoni Autorité des marchés financiers 17 Pace de a Bourse PARIS CEDEX 02 Par tééphone Le mardi et jeudi de 14H à 16H Par mai : En vous rendant sur e site de AMF pour rempir e formuaire et ciquez sur onget «Médiateur» 08 Le I N 4 I Octobre 2011

9 SANTÉ & PRATIQUE I BRèVES MULTAq : VERS LA FIN DU REMBOURSEMENT LA FRANCE SUSPEND DEUx ANTIDIABéTIqUES DU japonais TAkEDA Les autorités sanitaires suspendent 'Actos et e Competact, du aboratoire japonais Takeda. Ces antidiabétiques sont soupçonnés de favoriser e cancer de a vessie. Accusée d'avoir tardé à interdire e Mediator, a France est e premier pays à prendre cette décision. La HAS (Haute Autorité de Santé) a rendu un avis définitif jugeant e service médica rendu par e Mutaq insuffisant. En cair, ce médicament, sous surveiance suite à une suspicion d effets secondaires, ne devrait pus être remboursé par a Sécu. L aerte arrive en janvier : deux cas de patients souffrant de graves atteintes au foie sont rapportés, sans qu un ien de causaité avec e Mutaq soit, à ce jour, étabi. C est ce qui a conduit a HAS à réévauer a moécue. Une démarche simiaire est en cours à Agence européenne du médicament. LE ChAMPIx «NE SERA PLUS REMBOURSé» L AFSSAPS INVITE LES MéDECINS à NE PLUS PRESCRIRE DEUx SOMNIFèRES L agence du médicament (Afssaps) recommande aux médecins de pus instaurer de traitement par Noctran ou Mépronizine, deux somnifères retirés respectivement du marché e 27 octobre 2011 et e 10 janvier CONTRE LES INSOMNIES, REFROIDIR LE CERVEAU Cerveau & Psycho indique qu «une méthode originae pour guérir es insomnies consiste à refroidir e cerveau au moyen d'une sorte de bonnet de bain contenant un circuit de refroidissement d'eau». Le magazine expique que «a température des obes frontaux diminue, et des insomniaques profonds parviennent à s'endormir aussi rapidement que de bons dormeurs (en 13 minutes), et passent autant de temps endormis (89% de a nuit) qu'eux». Le ministre de a Santé a annoncé, mardi 31 mai, que e médicament Champix, prescrit pour e sevrage tabagique, ne serait prochainement pus remboursé par 'Assurance maadie. Cette décision intervient en raison d'éventues effets secondaires provoqués par e médicament, notamment des troubes de 'humeur. Commerciaisé en France depuis février 2007, e médicament du aboratoire américain Pfizer a notamment fait 'objet de pus de paintes déposées aux Etats-Unis contre ses effets secondaires. Le Champix est notamment suspecté de provoquer des troubes de 'humeur et des pensées suicidaires. LA BAISSE DE REMBOURSEMENT DES MéDICAMENTS à VIgNETTE BLEUE La baisse de 35% à 30% du taux de remboursement par 'assurance maadie des médicaments à vignette beue est entrée en vigueur undi 2 mai. I appartient aux mutuees de rembourser ce nouveau désengagement de Assurance maadie. SUCCèS DE LA journée DES DONNEURS DE SANg Lors de a journée des donneurs de sang, e 14 juin, dons ont été coectés, une hausse de 31,4 % par rapport à 2010, s'est féicité 'Etabissement français du sang. De pus, nouveaux donneurs ont été recensés, 53 % de pus que 'an dernier. Seon 'EFS, un miion de maades sont soignés chaque année grâce aux dons de sang et dons quotidiens sont nécessaires LES hypertendus DEVRONT PAyER L hypertension artériee sévère sera retirée de a iste des affections de ongue durée, seon un décret paru au Journa e 26 juin 2011». Le texte précise que cette modification ne concernera pas es maades souffrant d hypertension actueement pris en charge dans e dispositif ALD. Le gouvernement espère ainsi économiser 20 miions d euros». Le I N 1 I Avri 2010 Le I N 4 I Octobre

10 MA MUTUELLE ET MOI LES BRèVES R É S I L I A T I O N D E S C O N T R A T S D A S S U R A N C E S A N T É RIGUEUR SALARIALE Pour es fonctionnaires, 2012 ressembera sur e pan saaria à 2011 : i n y aura pas d augmentation générae. Cette absence de revaorisation de a vaeur du point de a fonction pubique, qui détermine évoution automatique du traitement de base des queques 5,3 miions de fonctionnaires, confirme ce qui avait été annoncé à issue de a négociation triennae ( ) de juiet Le gouvernement a souigné qu en 2011, année banche, e pouvoir d achat des agents progressera, magré tout, en moyenne de 3,2 % grâce aux mesures individuees et catégoriees. I a indiqué que Espagne, e Portuga ou encore Angeterre, rognent eux sur es rémunérations de eurs agents. La Cour des Comptes a ee aussi estimé que e ge du point d indice était nécessaire dans objectif d une maitrise des dépenses pubiques. Après cette brève rencontre du 19 avri avec es syndicats, aucune autre n est programmée d ici a fin d année, es rendez-vous prochains risquent d être après es échéances éectoraes du printemps 2012 à moins que. L E C H È Q U E - S A N T É Pus de personnes bénéficient de aide à acquisition d une compémentaire santé soit 17,5% de pus qu en Mise en pace en 2005, cette aide est encore trop peu connue, on estime qu ee peut concerner 2 miions d assurés sociaux. Le «chèque santé» est une aide à acquisition d un contrat d assurance-maadie compémentaire de santé individue. Cette aide s adresse aux personnes dont es revenus se situent entre e niveau de revenus à respecter pour bénéficier de a CMU et ce même pafond majoré de 26 % (ce seui devrait être reevé à 30% au 1/01/2012). Actueement, une personne seue en métropoe doit gagner moins de 799 euros par mois pour être éigibe, un coupe euros. Le montant annue de aide est de 100 euros pour es moins de 16 ans, 200 euros entre 16 et 49 ans, 350 euros de 50 à 59 ans et 500 euros à partir de 60 ans. Pour obtenir a résiiation d un contrat compémentaire santé à adhésion individuee, vous devez envoyer une ettre recommandée avec accusé réception (LR/AR) à votre mutuee ou assureur, 2 mois avant a date d'échéance en ui indiquant cairement et simpement votre voonté de mettre fin à votre contrat. Pour es mutuees reevant du Code de a Mutuaité, a date d'échéance est généraement fixée au 31 décembre de chaque année (quee que soit a date à aquee vous avez adhéré) tandis que pour es assureurs, a date d'échéance est souvent fixée à a date anniversaire de souscription du contrat. Mais au sein d un organisme gestionnaire, un groupe d adhérents peut avoir une date d échéance différente d un autre groupe. C est e cas notamment pour es contrats santé gérés par a SMT dont es statuts stipuent que a date d échéance pour es adhérents de ex MGSP est fixée au 31 décembre tandis que es autres adhérents ont comme date d échéance a date anniversaire de eur souscription (cf. Art artice 12, 1 er ainéa, reatif à a résiiation des garanties par es membres participants issus de a MGSP, du Règement Mutuaiste de a SMT). I est important de contacter organisme gestionnaire afin de se faire préciser a date d échéance et en cas de doute, de vérifier es statuts. 10 Le I N 4 I Octobre 2011

11 LA MAISON DU FONCTIONNAIRE ASSOCIATION DIVERSITÉ PROXIMITÉ MUTUALISTE PARTENAIRES L association ADPM travaie avec une centaine de petites et moyennes mutuees et groupements mutuaistes. L ADPM s est dotée d un outi fédératif de nature à donner à association toute a dimension poitique pour défendre es PMM (Petites et Moyennes Mutuees) afin qu ees : continuent à exercer eur métier en toute indépendance, affrontent des régementations de pus en pus sévères et coercitives, puissent continuer à se déveopper dans un esprit d entraide, enrichissent eurs offres santé, prévoyance et de services conservent a maîtrise de eur reation adhérent. Les membres de ADPM ont à cœur de conserver es iens humains avec eurs adhérents. Cette proximité est un atout de fidéisation et de déveoppement, surtout dans e contexte actue où es mutuees de grande taie soutraitent a pupart du temps a reation adhérent à des pateformes externaisées. PRÉFON RETRAITE Préparer votre compément retraite avec Préfon-retraite et profiter des avantages du N 1 de a retraite compémentaire de a fonction pubique : Rente à vie garantie et revaorisabe, Cotisations défiscaisées* et ibres de à /mois, Possibiité d augmenter, baisser ou suspendre vos cotisation sans frais ni pénaité, Versement de votre rentre à partir de 55 ans et jusqu à 70 ans. Renseignez-vous vite sur ou demandez une simuation personnaisée au (appe gratuit depuis un poste fixe) ASSOCIATION AU SERVICE DES FONCTIONNAIRES PARTENARIATS 2012 : Financez vos projets! Acheter, construire, réaiser des travaux, investir, renégocier... autant d occasions de soiciter notre partenaire 'ASF Les conseiers de cette association, intermédiaires en opérations bancaires et spéciaistes du financement des fonctionnaires, séectionnent avec vous a meieur offre de financement, en vous donnant information a pus juste et des financements bien pensés aux meieurs taux du marché. Is vous accompagnent durant toutes es étapes de votre projet immobiier jusqu à a signature chez e notaire. La MDF envisage de proposer à ses adhérents une assistance iée au contrat santé et a possibiité de souscrire des contrats assurance auto habitation. Retrouvez a Maison du Fonctionnaire sur Facebook, Twitter et sur e site PÉTITION «Réveiez-vous!» L ADPM, Fédération des PMM (Petites et Moyennes Mutuees) interpee directement e Président de a Répubique sur inacceptabe augmentation des taxes sur es contrats compémentaires santé.,dès e dernier trimestre 2011, a santé sera taxée à hauteur de 13,27 %. Aors qu un repas au restaurant ne est qu à hauteur de 5,5 %...,Depuis janvier 2011, Les mutuees coectent pour Etat 6,27 % de taxe CMU + 3,5 % de TSCA. Et aujourd hui e gouvernement annonce que cette TSCA va être doubée pour atteindre 7 %.,Les adhérents vont voir es taxes sur es contrats compémentaires santé portées de 9,77 % à 13,27 %,Coère Indignation et Consternation Les présidents, administrateurs, dirigeants, saariés des PMM ne peuvent se voir réduits au rôe de coecteur d impôts sans mot dire et es adhérents mutuaistes n'acceptent pus a taxation gaopante de eurs contrats santé.,nous sommes en coère car e gouvernement taxe injustement es adhérents mutuaistes,nous sommes indignés de constater que e gouvernement banaise a santé au point de a transformer en vugaire produit commercia,nous sommes consternés de voir bafouer e principe même de 'accès aux soins pour tous. Pour ire a Pétition dans son intégraité et surtout, a signer (EXTRAIT DE LA PÉTITION) Le I N 1 I Avri 2010 Le I N 4 I Octobre

12 Votre compémentaire Santé et Prévoyance UNE RÉPONSE PERSONNALISÉE À CHACUNE DE VOS QUESTIONS La Maison du Fonctionnaire Siège : 34 rue de Wattignies PARIS Té : Fax : Agence Grand Sud : 19 rue Ernest Miche MONTPELLIER Té. : Mai : N d é p ô t 9 3 / P u b i c a t i o n a u J O d u 6 n o v e m b r e N S I R E T : w w w. a m a i s o n d u f o n c t i o n n a i r e. f r

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2011 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

Vétérinaires : quelles perspectives d activité en 2010?

Vétérinaires : quelles perspectives d activité en 2010? Vétérinaires : quees perspectives d activité en 2010? Edito Arnaud Duet Docteur Vétérinaire Président d Ergone Ergone, nouvee association pour es vétérinaires qui partagent envie d entreprendre, a vouu

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2012 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion

Le Conseil général, acteur de l insertion Le Consei généra, acteur de insertion éditoria Le Consei généra est e chef de fie des poitiques de soidarités dans e Va d Oise. A ce titre, i est notamment responsabe du revenu de soidarité active (RSA)

Plus en détail

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOVIE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2012 INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI PRIMOVIE est une SCPI qui a pour objectif d accompagner es différentes étapes de a vie

Plus en détail

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOVIE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2013 INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI PRIMOVIE est une SCPI qui a pour objectif d accompagner es différentes étapes de a vie

Plus en détail

UNICEF/92-5221/Toutounji

UNICEF/92-5221/Toutounji UNICEF/92-5221/Toutounji Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur L aaitement materne Un bébé nourri au sein est moins souvent maade et mieux nourri qu un bébé à qui on

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 2/03 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 20 Novembre 2009 Commission n 2 Administration Générae et Personne Commission n 7 Finances DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif 'Oiseau Beu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif Le projet associatif de Oiseau Beu a été éaboré en 2010 et adopté par e Consei d administration du 20 septembre 2010 Introduction Ce projet

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2013 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

Comment s installer aux Canaries

Comment s installer aux Canaries Comment s instaer aux Canaries Aide institutionnee Le gouvernement des Canaries soutient activement es investissements réaisés dans es secteurs stratégiques canariens. Pour ce faire, e département de Investir

Plus en détail

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité www.cobus.net NOTRE MISSION Fournir à nos cients des soutions appropriées, sécurisées et bénéfiques Mettre en pace des soutions restant rentabes sur e ong terme et faciitant ensembe du processus de gestion

Plus en détail

octobre 2011 alimentaire DossieR santé sécurité n 4 Proximité : le retour Rachat de contrat assurance-vie = danger

octobre 2011 alimentaire DossieR santé sécurité n 4 Proximité : le retour Rachat de contrat assurance-vie = danger V o T R e M @ G A Z i n e D i n f o R M A T i o n M U T U A l i s T e n 4 octobre 2011 DossieR santé sécurité alimentaire MutuaLité Proximité : le retour Mes droits et Moi Rachat de contrat assurance-vie

Plus en détail

Notice d information VCF EQUILIBRE ÉDITION 2015 NON CADRES

Notice d information VCF EQUILIBRE ÉDITION 2015 NON CADRES Notice d information VCF EQUILIBRE ÉDITION 2015 NON CADRES LES DISPOSITIONS GÉNÉRALES // OBJET Le présent contrat a pour objet de rembourser, dans e cadre d une couverture d entreprise, tout ou partie

Plus en détail

SMO. Ma mutuelle 100 % Comme je veux À CONSERVER : Bulletin d adhésion. l Fiche d information sur les prestations 2011. l Statuts

SMO. Ma mutuelle 100 % Comme je veux À CONSERVER : Bulletin d adhésion. l Fiche d information sur les prestations 2011. l Statuts Ma mutuee 100 % Comme je veux À CONSERVER : Buetin d adhésion Fiche d information sur es prestations 2011 Statuts Règement Intérieur Règement Mutuaiste SMO La iberté protectrice À chacun ses besoins, à

Plus en détail

Rejoignez le. No 1 mondial. de la franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY. www.subwayfrance.fr

Rejoignez le. No 1 mondial. de la franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY. www.subwayfrance.fr Rejoignez e No 1 mondia de a franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY www.subwayfrance.fr *SUBWAY est e numéro 1 mondia de a restauration, en nombre de restaurants. 2015 Doctor s Associates

Plus en détail

La nouvelle carrière du personnel judiciaire

La nouvelle carrière du personnel judiciaire La nouvee carrière du personne judiciaire 1 2 Avant-propos Cher ecteur, La manière dont es cours et tribunaux sont administrés est en peine évoution. Une poitique moderne du personne est donc d une extrême

Plus en détail

DOSSIER DE PRESEntatIOn

DOSSIER DE PRESEntatIOn DOSSIER DE PRESEntatIOn www.ufdi.fr 1 - Historique de association SOmmaIRE 2 - Présentation de association 3 - nos activités 4 - Les missions de UFDI 5 - Les membres du bureau 6 - Présentation des déégués

Plus en détail

Standards Européens de Jeu Responsable L exemple des loteries

Standards Européens de Jeu Responsable L exemple des loteries Standards Européens de Jeu Responsabe L exempe des oteries Perinde van Dijken, Dééguée Jeu Responsabe, Loterie Romande Raymond Bovero, Directeur des programmes Jeu Responsabe & Déveoppement durabe, La

Plus en détail

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Mesures pour utter contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation Introduction L intimidation est un probème compexe et dououreux, pour eque i n existe pas de soution facie.

Plus en détail

Face au deuil, Vous n êtes pas seul(e) Ce guide vous est proposé par la Caf de Meurthe-et-Moselle et les Associations Deuil Espoir et Favec.

Face au deuil, Vous n êtes pas seul(e) Ce guide vous est proposé par la Caf de Meurthe-et-Moselle et les Associations Deuil Espoir et Favec. Face au deui, Vous n êtes pas seu(e) Ce guide vous est proposé par a Caf de Meurthe-et-Mosee et es Associations Deui Espoir et Favec. 1 Edition 2011 ÉDITO Soutenir et accompagner Soutenir a fonction parentae

Plus en détail

à des commissions d enquête

à des commissions d enquête Protocoe sur a nomination de juges à des commissions d enquête Adopté par e Consei canadien de a magistrature août 2010 Sa Majesté a Reine du chef du Canada, 2010 Numéro du cataogue : JU14-21/2010 ISBN

Plus en détail

Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE. COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289

Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE. COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289 Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289 1. Les conventions de services bancaires au Royaume-Uni

Plus en détail

UNICEF/99-0294/Pirozzi

UNICEF/99-0294/Pirozzi UNICEF/99-0294/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La diarrhée La diarrhée, qui provoque déshydratation et manutrition, tue pus d un miion d enfants chaque

Plus en détail

Offre santé 2014 FGMM-CFDT

Offre santé 2014 FGMM-CFDT SOMILOR - HARMONIE MUTUELLE Offre santé 2014 FGMM-CFDT Réservée aux adhérents régime général La FGMM-CFDT a négocié pour vous une complémentaire santé groupe SOMILOR-HARMONIE MUTUELLE. Bénéficiez de tous

Plus en détail

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV Edmond de Rothschid Rea Estate SICAV Assembée Générae Extraordinaire 27 février 2014 www.edr-reaestatesicav.ch Ordre du jour de Assembée générae extraordinaire 1. Approbation du regroupement des compartiments

Plus en détail

Elections du RSI (Régime Social des Indépendants)

Elections du RSI (Régime Social des Indépendants) sommaire septembre 2012 à à à Les News nationaes - Eections du RSI - Eections des syndicats saariés - Artisans du bâtiment... Info - Connaissez-vous e CCENA94? - Les ateiers de a jeune entreprise - Les

Plus en détail

Financement participatif. Euro-méditerranéen

Financement participatif. Euro-méditerranéen Qui n'a pas été à a recherche de financements pour créer ou déveopper son activité et s'est heurté aux critères des financeurs que 'on pourrait au mieux quaifier de rigides au pire de frieux, voire d'inadaptés?

Plus en détail

ARTENARIAT. 59 e Congrès. 28 octobre 1 er novembre

ARTENARIAT. 59 e Congrès. 28 octobre 1 er novembre Vaence ARTENARIAT 2015 59 e Congrès 28 octobre 1 er novembre En 2015, e congrès de UIA se tient à Vaence du 28 octobre au 1 er novembre sur es thèmes suivants : 2015 59 e Congrès 28 octobre au 1 er novembre

Plus en détail

N 4. octobre 2011. dossier santé SécURITé. alimentaire. mutualité. mes droits et moi. Proximité : le retour. Rachat de contrat assurance-vie = danger

N 4. octobre 2011. dossier santé SécURITé. alimentaire. mutualité. mes droits et moi. Proximité : le retour. Rachat de contrat assurance-vie = danger V O T R E M @ G A Z I N E D I N F O R M A T I O N M U T U A L I S T E N 4 octobre 2011 dossier santé SécURITé alimentaire mutualité Proximité : le retour mes droits et moi Rachat de contrat assurance-vie

Plus en détail

UNICEF/98-10009/Pirozzi

UNICEF/98-10009/Pirozzi UNICEF/98-10009/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur Le paudisme Le paudisme est une maadie grave transmise par es piqûres de moustiques. Chaque année environ

Plus en détail

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères cés Les chiffres du commerce 0 Étude réaisée par a Chambre de commerce et d industrie de Essonne n Repères n Urbanisme commercia n évoution n bian démographique n consommation des ménages n commerce de

Plus en détail

Offre santé 2015 FGMM-CFDT

Offre santé 2015 FGMM-CFDT SOMILOR - HARMONIE MUTUELLE Offre santé 2015 FGMM-CFDT Réservée aux adhérents régime général La FGMM-CFDT a négocié pour vous une complémentaire santé groupe SOMILOR-HARMONIE MUTUELLE. Bénéficiez de tous

Plus en détail

Vers un épuisement du cuivre

Vers un épuisement du cuivre Des métaux rares sources de confits Pastiques 50% Cuivre 14 % Vers un épuisement du cuivre Un tééphone mobie pèse à peine 60 grammes, mais contient entre 500 et 1000 composants parfois rares, provenant

Plus en détail

macd mutuelle des auteurs et compositeurs dramatiques Une complémentaire santé à l écoute de ses adhérents Documentation

macd mutuelle des auteurs et compositeurs dramatiques Une complémentaire santé à l écoute de ses adhérents Documentation macd mutuelle des auteurs et compositeurs dramatiques Une complémentaire santé à l écoute de ses adhérents Documentation Mutuelle 784.117.525 régie par le livre II du code de la mutualité SOLIDARITE La

Plus en détail

UNICEF/97-0408/Balaguer

UNICEF/97-0408/Balaguer UNICEF/97-0408/Baaguer Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La nutrition et a croissance Pus de a moitié des décès d enfants sont associés à a manutrition, qui amoindrit

Plus en détail

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox Outook Microsoft 2010 Maîtrisez rapidement Outook 2010 avec e ivre officie de Microsoft Press Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Tééchargez es exercices Joan Lambert

Plus en détail

2 juillet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest

2 juillet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest Compte-rendu de a réunion pubique d information dans e cadre de a concertation sur e Pan de Prévention des Risques Technoogiques de Saint-Priest (CREALIS et SDSP) 2 juiet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest

Plus en détail

shp Nous donnons de la vie à votre prévoyance i n d i v i d u e l. s û r. s o u p l e C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f l é c h i s

shp Nous donnons de la vie à votre prévoyance i n d i v i d u e l. s û r. s o u p l e C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f l é c h i s shp C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f é c h i s Nous donnons de a vie à votre prévoyance i n d i v i d u e. s û r. s o u p e Bien pus qu un fournisseur de prestations de prévoyance «SHP est

Plus en détail

CONDITIONS & TARIFS DES OPÉRATIONS ET SERVICES BANCAIRES AUX PARTICULIERS. AU 1 er juillet 2012

CONDITIONS & TARIFS DES OPÉRATIONS ET SERVICES BANCAIRES AUX PARTICULIERS. AU 1 er juillet 2012 CONDITIONS & TARIFS DES OPÉRATIONS ET SERVICES BANCAIRES AUX PARTICULIERS AU 1 er juiet 2012 Réf. 360421 - Novembre 2012 Ce document vous indique es conditions et tarifs des opérations et services bancaires

Plus en détail

Les trophées de l international

Les trophées de l international Les trophées de internationa 2012 La CCI Essonne organise e 22 novembre 2012 Les trophées de internationa qui seront remis au moment du 11e forum de internationa avec, comme pays invité d honneur, a Chine.

Plus en détail

Propriétés-Privées réseau d Or 2012!

Propriétés-Privées réseau d Or 2012! Avri 2012 SOMMAIRE a > Propriétés-Privées réseau d or 2012! > Interview : Robert SCHMIEDER > Prenez contact avec nos partenaires neuf > Le nouveau pack neuf > Consei commercia : Défendez votre rémunération

Plus en détail

UNICEF/97-1427/Pirozzi

UNICEF/97-1427/Pirozzi UNICEF/97-1427/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La maternité sans risques Chaque jour, environ 1 400 femmes meurent de compications iées à a grossesse et

Plus en détail

Questions- Réponses sur la généralisation de la complémentaire santé aux salariés

Questions- Réponses sur la généralisation de la complémentaire santé aux salariés Questions- Réponses sur la généralisation de la complémentaire santé aux salariés Où en est- on de la généralisation de la complémentaire santé dans les entreprises? D après une étude Audirep réalisée

Plus en détail

Une. Centre --------------

Une. Centre -------------- 59 Une Médiathèque Centre Socia (a cuture du ien socia) -------------- Émiie Dauphin Émiie Dauphin est bibiothécaire à a Médiathèque Centre Socia Yves Coppens, une structure hybride, à vocation sociae

Plus en détail

Guide Fiscal 2013. Impôt sur le revenu

Guide Fiscal 2013. Impôt sur le revenu Suppément gratuit au Faire Face n 718 d avri 2013. Mis à jour par Juie Charpin, conseière technique au service juridique droit des personnes et des famies, sous a direction de Linda Aouar, directrice juridique

Plus en détail

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION 2, rue du 24-Septembre - 2800 Deémont Té. 032 420.52.00 - Fax: 032 420.52.01 DIRECTIVES RELATIVES A L ORGANISTION DU JEU DE LOTO

Plus en détail

Politique du patrimoine

Politique du patrimoine Poitique du patrimoine 3025 1807 7407 3025 1807 7407 333, avenue Acadie Dieppe, N.-B. E1A 1G9 tééphone: 877.7900 info@dieppe.ca dieppe.ca PRÉAMBULE Le déveoppement d une Poitique du patrimoine pour a Vie

Plus en détail

C 70 M 0 J 0 N 0 C 100 M 100 J 0 N 25. 3 Formules éclairées pour affronter les imprévus de la route. www.serenite-24.org

C 70 M 0 J 0 N 0 C 100 M 100 J 0 N 25. 3 Formules éclairées pour affronter les imprévus de la route. www.serenite-24.org C 70 M 0 J 0 N 0 C 100 M 100 J 0 N 25 3 Formues écairées pour affronter es imprévus de a route www.serenite-24.org Sérénité 24 3 formues écairées pour affronter es imprévus de a route Sérénité 24 (62 )

Plus en détail

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr Garantie Harmonie Santé Partenaires Régime général www.harmonie-mutuelle.fr Votre santé mérite toute notre attention Les avantages de Harmonie Santé Partenaires Le partenariat conclu entre notre mutuelle

Plus en détail

GROUPE PASTEUR MUTUALITÉ

GROUPE PASTEUR MUTUALITÉ JEUNES PROFESSIONNELS Pour étudier en toute sérénité, j ai choisi GROUPE PASTEUR MUTUALITÉ PACK SENOÏS* Et aussi des... GARANTIES À LA CARTE Responsabilité Civile et Protection Juridique Professionnelles

Plus en détail

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr Garantie Harmonie Santé Partenaires Régime général www.harmonie-mutuelle.fr Votre santé mérite toute notre attention Les avantages de Harmonie Santé Partenaires Le partenariat conclu entre notre mutuelle

Plus en détail

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto. GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST Té. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mai : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.com Votre tééphonie d entreprise : convergence fixe & mobie Depuis

Plus en détail

Création. d Entreprises. Offres immobilières. les opportunités à saisir en ZUS et ZFU. (Vente & Location)

Création. d Entreprises. Offres immobilières. les opportunités à saisir en ZUS et ZFU. (Vente & Location) Création d Entreprises Offres immobiières es opportunités à saisir en ZUS et ZFU (Vente & Location) Location & Vente en Zone Franche Urbaine Quartier du Neuhof Strasbourg Disponibiité : immédiate Activité

Plus en détail

Informations multilingues sur la vie quotidienne

Informations multilingues sur la vie quotidienne 1 Impôts (1) Vie et Impôts A partir d un certain niveau de revenus, tous es étrangers résidant au Japon depuis pus d un an sont obigés de payer des impôts comme es Japonais. D abord, voyons comment marche

Plus en détail

STAGE STAGE STAGE STAGE STAGE

STAGE STAGE STAGE STAGE STAGE 01 STAGE 03 STAGE 02 STAGE 04 STAGE 05 STAGE I I I - - I Le système de management intégré : es normes ISO 9001/ISO 14001/ OHSAS 18001 Le système de management de quaité : a norme ISO 9001 (Exigences- Audit

Plus en détail

CHOISISSEZ ILLICO VOTRE COUVERTURE SANTÉ. ILLICO SANTÉ Entreprise > ENTREPRISES, SALARIÉS. Vous protéger, c est notre priorité

CHOISISSEZ ILLICO VOTRE COUVERTURE SANTÉ. ILLICO SANTÉ Entreprise > ENTREPRISES, SALARIÉS. Vous protéger, c est notre priorité Vous protéger, c est notre priorité SANTÉ Entreprise > ENTREPRISES, SALARIÉS CHOISISSEZ VOTRE COUVERTURE SANTÉ Pour nous, l essentiel c est vous SANTÉ Entreprise La solution clé en main des entreprises...

Plus en détail

Protection incendie OxyReduct - naturellement!

Protection incendie OxyReduct - naturellement! Protection incendie OxyReduct - natureement! Prévention des incendies OxyReduct L innovation en matière de protection incendie Une protection maximae Une sécurité maximae L incendie : un risque pour entreprise

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

Lexmark Print Management

Lexmark Print Management Lexmark Print Management Optimisez impression en réseau et accès à vos informations avec une soution fexibe. Impression des documents sûre et pratique Fexibe. Libérez es travaux d impression à partir de

Plus en détail

MUTUELLES DE SANTÉ ET ASSOCIATIONS DE MICRO-ENTREPRENEURS GUIDE

MUTUELLES DE SANTÉ ET ASSOCIATIONS DE MICRO-ENTREPRENEURS GUIDE MUTUELLES DE SANTÉ ET ASSOCIATIONS DE MICRO-ENTREPRENEURS GUIDE Copyright Organisation internationae du Travai 2001 Première édition 2001 Les pubications du Bureau internationa du Travai jouissent de a

Plus en détail

Devenez Partenaire du Rugby Club Lavallois

Devenez Partenaire du Rugby Club Lavallois Devenez Partenaire du Rugby Cub Lavaois Rugby Cub Lavaois 130 bis, Avenue Pierre de Coubertin 53000 Lava Forian SONNET : 06 20 42 14 40 rugby.ava@orange.fr www.rugby-ava.fr Écoe de rugby abeisée Retrouvez-nous

Plus en détail

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé 1 Complémentaire Santé MCDef MELODY SANTE Préservez votre capital santé 2 MCDEF MELODY SANTE À partir de 46,93 / mois* pour un assuré de 60 ans en formule ECO * département 79 Au fil du temps, les besoins

Plus en détail

UNE MONTAGNE D AVANTAGES...

UNE MONTAGNE D AVANTAGES... CAISSE MUTUELLE DE PREVOYANCE DU PERSONNEL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES La mutuelle Santé et Prévoyance des agents territoriaux de Haute-Savoie 2012 Vos prestations 2012 UNE MONTAGNE D AVANTAGES...

Plus en détail

13 1 3cas cas de de GRH

13 1 3cas cas de de GRH 13 cas de GRH management sup management - ressources humaines 13 cas de GRH Études de cas d entreprises avec corrigés détaiés Eine Nicoas Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058736-0 Sommaire Tabeau synoptique

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT 2010-2011

UIDE DU DOCTORANT 2010-2011 Pôe de recherche et UIDE DU DOCTORANT d enseignement supérieur Cité Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-a-Vaée, Cedex 2 Tééphone : 01 60 95 79 00 Téécopie : 01 64 15 32 87 www.univ-paris-est.fr 2010-2011

Plus en détail

Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste

Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste Convention collective nationale des industries chimiques Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste Offre labellisée par les Industries chimiques Une complémentaire santé

Plus en détail

Collectivités Territoriales

Collectivités Territoriales Complémentaire Santé Collectivités Territoriales Pour votre mutuelle, choisissez un professionnel PRESENT SUR LE TERRAIN! CONTRAT LABellISÉ Une présence territoriale depuis 1837 Le 10 novembre 2011 est

Plus en détail

Les marchés des sociétés d Hlm

Les marchés des sociétés d Hlm Les marchés s des sociétés s d Hmd LES MARCHES DES SOCIETES D HLM LES PRINCIPES GENERAUX LES EVOLUTIONS LE CHAMP D APPLICATION Les organismes d Hm sont des pouvoirs adjudicateurs - soit soumis au code

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE Aux termes de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi, tous les salariés doivent bénéficier d une complémentaire santé. L employeur devra,

Plus en détail

ALY OSALYS. Confort. Complémentaire Santé Particuliers

ALY OSALYS. Confort. Complémentaire Santé Particuliers Confort Complémentaire Santé Particuliers ALY Confort Pour couvrir l'essentiel et bien plus encore Parce que pour vous, une complémentaire santé, c est avant tout bénéficier d une couverture complète et

Plus en détail

Salon Moto Légende 2015

Salon Moto Légende 2015 CLUBS Saon Moto Légende 2015 20, 21 et 22 novembre 2015 - Parc Fora de Paris (Château de Vincennes) Inscription CLUBS À retourner avant e 22 octobre 2015 à : saon moto égende - Cubs - BP 40419-77309 Fontainebeau

Plus en détail

Jet Santé. immédiate et sans délai d attente

Jet Santé. immédiate et sans délai d attente Jet Santé immédiate et sans délai d attente Priorit té sant té Priorité santé Mutualiste... Pour accéder aux services proposés par Priorité Santé Mutualiste, il suffit de composer le 39 35 et de communiquer

Plus en détail

RSP PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE DE L AGRICULTURE PAR LE MINISTÈRE OFFRE RÉFÉRENCÉE

RSP PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE DE L AGRICULTURE PAR LE MINISTÈRE OFFRE RÉFÉRENCÉE RSP PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE OFFRE RÉFÉRENCÉE PAR LE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE LA SANTÉ DURABLE DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION! La MGET et la MGEN s engagent pour tous les agents du ministère de l Agriculture

Plus en détail

Master Actuariat-Finance Master Actuariat-Prévoyance Sociale. Prof ABDELKADER SALMI 2012

Master Actuariat-Finance Master Actuariat-Prévoyance Sociale. Prof ABDELKADER SALMI 2012 Master Actuariat-Finance Master Actuariat-Prévoyance Sociae Prof ABDELKADER SALMI 2012 Actuaire L étymoogie du mot "actuaire" est atine (comptabe, rédacteur des ivres de comptes acta), ce terme n'apparaît

Plus en détail

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS TOUS À L ÉCOLE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD INITIATIVE MONDIALE EN FAVEUR DES ENFANTS NON SCOLARISÉS RÉSUMÉ TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS OCTOBRE 2014 2015 UNICEF Bureau régiona,

Plus en détail

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité,

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes La Garantie Santé Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au registre national des mutuelles sous le

Plus en détail

Swiss santé Génération vitalité

Swiss santé Génération vitalité Assurance santé Swiss santé Génération vitalité Pour votre santé, ayez le réflexe prévention! Des formules adaptées à tous vos besoins de santé Spécialistes, hospitalisation, soins dentaires, lunettes

Plus en détail

LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DU TRANSPORT SANITAIRE

LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DU TRANSPORT SANITAIRE T R A N S P O R T LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DU TRANSPORT SANITAIRE S A N i T A I R E Votre interlocuteur : Nicolas SAINT-ETIENNE Conseiller Mutualiste Entreprises Tél : 03 84 45

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds d actions américaines de croissance Renaissance Rapport intermédiaire de a direction sur e rendement du fonds pour a période cose e 28 février 2015 Tous es chiffres sont en doars canadiens, sauf

Plus en détail

www.kaeser.com Compresseurs à pistons secs Série DENTAL Débit 65 à 950 l/min Pression 10 bar

www.kaeser.com Compresseurs à pistons secs Série DENTAL Débit 65 à 950 l/min Pression 10 bar www.kaeser.com Compresseurs à pistons secs Série DENTA Débit 65 à 950 /min Pression 10 bar Pourquoi des compresseurs dentaires KAESER? Ce qui importe e pus aux utiisateurs de compresseurs dentaires, c'est

Plus en détail

Prémi Santé. assurer l essentiel

Prémi Santé. assurer l essentiel M U T U E L L E G É N É R A L E D E L É C O N O M I E, D E S F I N A N C E S E T D E L I N D U S T R I E Prémi Santé assurer l essentiel 2015 Vos prestations* Prémi Santé vous rembourse les actes les plus

Plus en détail

CARCEPT ÉVOLUTION SANTÉ PRÉSERVEZ VOTRE CAPITAL SANTÉ MUTUELLE CARCEPT PREV COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

CARCEPT ÉVOLUTION SANTÉ PRÉSERVEZ VOTRE CAPITAL SANTÉ MUTUELLE CARCEPT PREV COMPLÉMENTAIRE SANTÉ CARCEPT ÉVOLUTION SANTÉ PRÉSERVEZ VOTRE CAPITAL SANTÉ MUTUELLE CARCEPT PREV COMPLÉMENTAIRE SANTÉ * Département 79 2 À partir de 46,93 / mois* pour un assuré de 60 ans en formule ECO Au fil du temps, les

Plus en détail

EOVI MANAGER. des solutions au tempo de votre équipe. qui renouvelle la mutuelle

EOVI MANAGER. des solutions au tempo de votre équipe. qui renouvelle la mutuelle EOVI MANAGER des solutions au tempo de votre équipe SANTé Intégral la qui renouvelle la mutuelle GARANTIE SANTÉ : VOUS la CHOISISSEZ, VOS SALARIÉS la RENFORCENT 1 Vous choisissez la garantie collective

Plus en détail

GARANTIES ET SERVICES

GARANTIES ET SERVICES AGENTS TERRITORIAUX : Bénéficiez de la nouvelle gamme TERREA de la Mutuelle Familiale. Elle vous est spécialement dédiée. Ses produits sont labellisés et éligibles à la participation employeur. Vous avez

Plus en détail

Le Système Modulaire Optionnel

Le Système Modulaire Optionnel Le Système Modulaire Optionnel Votre garantie santé sur mesure... Des partenaires au plus près de votre santé GROUPE France Mutuelle une mutuelle d avance GROUPE France Mutuelle est l une des 30 plus importantes

Plus en détail

APICIL FLEX Santé La garantie santé de votre entreprise à la carte

APICIL FLEX Santé La garantie santé de votre entreprise à la carte ENTREPRISES APICIL FLEX Santé La garantie santé de votre entreprise à la carte Ensemble, dessinons votre Protection Sociale Durable APICIL FLEX Santé Un large choix de garanties pour une complémentaire

Plus en détail

Conditions et tarifs. des opérations et services bancaires aux particuliers. Au 1 er Janvier

Conditions et tarifs. des opérations et services bancaires aux particuliers. Au 1 er Janvier Conditions et tarifs des opérations et services bancaires aux particuiers Au 1 er Janvier 2011 Ce document vous indique es conditions et tarifs des opérations et services bancaires appiqués à a cientèe

Plus en détail

UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION

UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION SE FORMER POUR AGIR UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION 3 Dans cette période compexe, de nombreux défis nous attendent dans es entreprises et es administrations. Pour y faire face, a formation est un des

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR. qui S accordent. qui renouvelle la mutuelle

EOVI ENTREPRENEUR. qui S accordent. qui renouvelle la mutuelle EOVI ENTREPRENEUR Des SOLutions qui S accordent AVec CHaque STYLE SANTé pro la qui renouvelle la mutuelle COMMent CHoisir LA Garantie SANTé QUI VOUS RESSEMBLE? 1 Je choisis ma garantie parmi 6 niveaux

Plus en détail

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé www.alico.fr Document à caractère non contractuel Votre courtier Alico, l expert en assurance emprunteur et en prévoyance Alico est un acteur international de premier plan en assurances de personnes depuis

Plus en détail

NOUVELLES GARANTIES SANTÉ,

NOUVELLES GARANTIES SANTÉ, 3 mois gratuits ** CAISSE MUTUELLE DE PREVOYANCE DU PERSONNEL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES La mutuelle Santé et Prévoyance des agents territoriaux de Haute-Savoie 2012 Votre garantie Santé......à partir

Plus en détail

l EXCLUSION, INCLUSION m

l EXCLUSION, INCLUSION m EXCLUSION, INCLUSION m education permanente CULTURE ÉDUCATION PERMANENTE «I y a eu une invention de accessibiité comme nouvee forme sociae révéatrice d une conception du traitement de atérité dans notre

Plus en détail

Santé Offre collective. une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés

Santé Offre collective. une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés Santé Offre collective une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés La Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Née de la fusion de la MNPLC,

Plus en détail

Salon Moto Légende 2015

Salon Moto Légende 2015 Saon Moto Légende 2015 20, 21 et 22 novembre 2015 - Parc Fora de Paris (Château de Vincennes) COMMANDE EXPOSANTS À retourner avant e 22 octobre 2015 à : SALON MOTO LÉGENDE - EXPOSANTS - BP 40419-77309

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTÉ PERSONNALISABLE

COMPLEMENTAIRE SANTÉ PERSONNALISABLE COMPLEMENTAIRE SANTÉ PERSONNALISABLE L assurance de trouver la meilleure des mutuelles santé! Notre équipe est à votre écoute au : 01 76 29 75 76 du lundi au vendredi de 9h30 à 13h et de 14h à 18h contact@assurance-sante.com

Plus en détail

Divinéa. La qualité de GARANTIES RENFORCÉES OPTIQUE / DENTAIRE DÉPASSEMENTS D HONORAIRES REMBOURSÉS PAS DE DÉLAI D ATTENTE

Divinéa. La qualité de GARANTIES RENFORCÉES OPTIQUE / DENTAIRE DÉPASSEMENTS D HONORAIRES REMBOURSÉS PAS DE DÉLAI D ATTENTE Divinéa GARANTIES RENFORCÉES OPTIQUE / DENTAIRE DÉPASSEMENTS D HONORAIRES REMBOURSÉS PAS DE DÉLAI D ATTENTE La qualité de votre C est santé essentiel :! Divinéa Une complémentaire santé efficace pour vous

Plus en détail