F essenheim, d une année à l autre. Site Internet :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "F essenheim, d une année à l autre. Site Internet : www.fessenheim.fr"

Transcription

1 F essenheim, d une année à l autre Site Internet : Bulletin municipal d information n 6 - décembre 2013

2 2013: le combat pour le maintien en activité de la centrale nucléaire de Fessenheim continue... Habitants, élus et salariés manifestent le 12 février, lors d une réunion de la commission locale d information et de surveillance, à la préfecture de Colmar. Première manifestation de l association Fessenheim notre énergie, le 13 avril. Lâcher des «ballons de la colère» pour dire NON à une fermeture injustifiée. Le 4 mai, à l appel du député Michel Sordi relayé par les élus locaux, 700 personnes ont bravé le mauvais temps pour affirmer leur conviction que la centrale est bénéfique à l Alsace. Des élus manifestent devant Matignon le 19 novembre, en marge du congrès des maires à Paris.

3 Sommaire Éditorial p. 2 État civil p. 3 à 5 D un mois à l autre p. 6 à 12 Cadre de vie p. 13 Concours de maisons fleuries : le palmarès p. 13 Accueil de loisirs la Marelle: cinq ans de plus avec les Foyers-clubs p. 14 Animation ados : une première à reconduire p. 15 Enfance et jeunesse: des enfants satisfaits p. 15 Centre d incendie et de secours : pénurie de personnel, constat et solutions p. 16 à 17 Entrée nord: le projet a pris forme p. 18 Pistes cyclables : un maillage presque parfait p. 18 Dossier p. 19 Fessenheim - Hartheim: 20 ans de jumelage p. 19 à 21 Sport: une course transfrontalière p. 22 Œcuménisme: une célébration pleine d émotion p. 23 Bâtir l avenir p. 24 Voirie 2013 : fidélité à la politique d amélioration p. 24 Travaux sur bâtiments p. 25 D un mois à l autre p. 26 à 31 Information communale p. 32 Mouvements de personnel: une année atypique p. 32 Municipales 2014: ce qui va changer p. 34 Service technique: dans les locaux, une équipe p. 35 Informations pratiques p. 36 Police du maire: la Brigade verte intervient à Fessenheim p. 36 Mairie: modification des horaires d ouverture p. 36 Sapeurs-pompiers : sans urgence, appelez le privé p. 36 Rédaction et composition: commission communication - mairie de Fessenheim. Remerciements aux auteurs d articles et de photographies. «Fessenheim, d une année à l autre» n 6 - Publication périodique d information communale gratuite. Imprimerie Mack Meyenheim Fessenheim, d une année à l autre n 6 - p.1

4 Éditorial Nous arrivons presque à la fin du mandat municipal. J ai pris la décision de ne plus me présenter en mars prochain. Être maire est un honneur, une mission passionnante au service de la population, avec son lot de joies et de plaisirs mais aussi de peines et de tracas. Ce mandat n était pas un long fleuve tranquille. Des événements et non des moindres, ont marqué ces six années. En 2009, Alain Kueny nous a quittés et cela nous a beaucoup affectés. En 2010, les difficiles tractations avec la communauté de communes Essor du Rhin pour le transfert de la piscine se sont soldées par un échec, malgré nos propositions (mise à disposition d un terrain, apport d un million d euros pour un nouveau projet). Mars 2011, Fukushima et ses conséquences pour Fessenheim. En 2012, François Hollande élu président de la République, annonce la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Dans tout ce tumulte nous avons su garder le cap et avons réalisé beaucoup de choses que ce soit dans le domaine de la jeunesse (périscolaire, conseil municipal des jeunes, skateparc, etc.), que dans celui de la communication (site Internet, panneau d affichage électronique, réunions publiques, livre «Fessenheim son empreinte, son énergie»). Concernant l amélioration du cadre de vie, je citerai le réaménagement de parvis, de places, de carrefours, de voiries, de l éclairage public et la valorisation de la maison médiévale. Et au chapitre si important du «mieux vivre ensemble», le renforcement des liens d amitié (30 e anniversaire du jumelage avec Schœlcher, 20 e avec Hartheim et signature d un pacte d amitié entre Mirande, Fessenheim et Rustenhart). La vie politique municipale traite des sujets qui touchent la vie quotidienne de chacun mais en tant que maire, il faut aussi être présent dans beaucoup d autres instances à différents niveaux. Tout ceci est passionnant et extrêmement enrichissant surtout par la rencontre des habitants, artisans, travailleurs sociaux, autres élus, etc. L inconvénient de la fonction de maire, c est qu on est exposé et on est tenu responsable de tout, devant tous et tout le temps! Illustration par la décision difficile mais indispensable de la fermeture de la piscine pour des raisons de sécurité. En endossant l habit de premier magistrat, nous nous mettons au service de nos concitoyens. Comme vous le savez, le maire subit de nombreuses pressions. Et de ce fait, il faut être fort et c est encore la défense de l intérêt public qui doit nous guider. Les concitoyens attendent beaucoup du maire, trop peut-être. Par contre, au moindre problème, il se trouve sur le banc des accusés pour avoir failli à sa mission. Le maire se doit d être à l écoute des demandes de ses concitoyens et je pense que je l ai été. Mais il est aussi en permanence dans l action. Aussi, vous pouvez comprendre que je ne souhaite plus occuper ces fonctions, je ne me sens plus la force d assumer ce rôle tout en conciliant ma vie familiale et professionnelle. Je mentirai si je vous disais que je m en vais le cœur léger. On ne quitte pas une fonction dans laquelle on s est senti bien sans éprouver de la tristesse. Il y a un temps pour tout, je ne regrette rien et remercie tous ceux qui m ont fait confiance. Encore une fois merci à toutes celles et à tous ceux qui m ont soutenue et accompagnée tout au long de ce mandat. Votre maire, Fabienne Stich Meilleurs voeux pour l'année 2014! p.2 - Fessenheim, d une année à l autre n 6

5 État civil Vingt-cinq naissances Décembre Sirac Sak 7 Tom Schandene 13 Yohan Gustiaux Janvier 18 Victor-André Netala Gross 24 Léna Da Silva Février 4 Lorik Kindbeiter 12 Apolline Lauffenburger Mars 8 Victor Theiller 31 Mathis Guy Avril 1 Manon Châtelard Mai 12 Marie Valeix 17 Morgane Henner 18 Mélina Tschumperly 20 Marie-Lou Zepanski Juin 2 Xavier Portal 23 Nathan Deiber 25 Ludivine Langlois Georges Juillet 15 Thomas Kieffer Août 1 Mathis Gaillot 3 Lise Imberdis 13 Elise France 24 Alessia Mars Fusco Septembre 28 Arthur Paté Octobre 5 Mathys Kempf 8 Lorenz Bellmann Victor-André, 1 er bébédel année2013 Vingt-trois mariages Décembre Marie Claude Manara, responsable service technique en retraite Hildegarde Heckle, chef de service Mars 16 Vincent Ries, serrurier métallier Sylvie Siegler, agent d entretien nucléaire 23 Boris Kieffer, soudeur Virginie Laulagnier, sans profession Avril 27 Alix Gross, responsable des ventes Vanessa Kliantzos, infographiste Mai 11 Rémy Zimmermann, technicien métreur dessinateur Annick Latuner, dessinatrice conceptrice en DAO 18 Yannick Bailhe, ingénieur vols paraboliques Laurianne Fuchs, professeur contractuel de mathématiques Juin 1 Geoffrey Guth, installateur sanitaire Emilie Zumkeller, aide-soignante 15 Jean Perrin, agent EDF Renée Mauffrey, sans profession 22 Illias Sellem, agent EDF Lindsay Adamski, infirmière 29 Ludovic Venturini, artisan Sabrina Rogrigues Gomes, coiffeuse 29 Thierry Gasser, opérateur de production Jennifer Beringer, coordinatrice de comptoir 29 Stéphane Poirot, maintenance automobile Audrey Riegert, technicienne de laboratoire Fessenheim,d uneannéeàl autren 6-p.3

6 État civil Mariages (suite) Juillet 6 Stéphane Hueber, ouvrier de fabrication Anaïs Hann, esthéticienne 6 Allan Coulon, technicien d exploitation Jeannick Blanc, chargée de stationnement 13 Yacouba Bamba, agent de service Muriel Clair, monitrice éducatrice 20 Olivier Wassmer, ouvrier Mélissa Alili, ouvrière 27 Patrick Prunier, employé maintenance process Annick Fulhaber, employée de commerce Août 2 Frédéric Schaeffer, sans profession Samantha Koch, ouvrière 17 Thibault Wassmer, responsable affaires en automatisme Vanessa Gull, assistante maternelle 17 Franck Truchy, mandataire immobilier Laurence Braun, chauffeur de car 24 Georges Göhler, agent EDF Eftichia Lazaridou, sans profession Septembre 14 Damien Ploncard, militaire Laetitia Langlois, aide-soignante Octobre 26 Romain Broquet, technicien d exploitation Hélène Cervantes, auxiliaire de vie scolaire Douze décès Décembre Denis Beringer, 54 ans Janvier 1 Jean-Pierre Guthmann, 70 ans Février 11 Alain Gull, 48 ans Mars 2 Marie Beringer, 92 ans Avril 16 Sylvain Sigrist, 50 ans Mai 12 Gérard Pradier, 64 ans Juin 28 Catherine Theiller, 86 ans Juillet 14 Marie-Hélène Petit, 70 ans 20 Richard Mertz, 50 ans Novembre 18 René Drexler, 67 ans 20 Joseph Sierra, 82 ans Décembre 14 Marthe Schelcher, 87 ans. Janvier 1 Robert Grosson, 75 ans 3 Jean-Paul Schuler, 80 ans 4 Bernadette Beringer, 80 ans 6 Marianne Bangel, 76 ans 10 Ruth Peterschmitt, 75 ans 11 Suzanne Kieffer, 70 ans 12 Eugène Schlosser, 72 ans 11 Radoslav Djokic, 74 ans 13 Marie Appoline Rusch, 91 ans 16 Rosemarie Vergne, 73 ans 20 Martin Finkbeiner, 70 ans 21 Joseph Barbisch, 72 ans 22 Etienne Kieffer, 71 ans 24 Raymond Loisy, 80 ans 26 Jean-Baptiste Bernardi, 92 ans 26 Manuel Saes, 73 ans Février 5 Maria Fricker, 90 ans 5 Daniele Rumerio, 71 ans 6 Annie Nunge, 73 ans 7 Marguerite Geiger, 75 ans 8 Bernadette Schwein, 77 ans 10 Appoline Peter, 87 ans 10 Albert Bader, 81 ans 12 Gabrielle Wioland, 76 ans 13 Michèle Spross, 70 ans 16 Léonie Furstoss, 88 ans 16 Désiré Furstoss, 80 ans 18 Emilie Barbisch, 70 ans 18 Maria Sebbat, 72 ans 19 MarieAntoinette Guthmann, 70ans 27 Prosper Motsch, 74 ans 28 Irma Schlosser, 70 ans Mars 1 Raymond Richmann, 78 ans 2 Auguste Schelcher, 100 ans, notre doyen 2 Christiane Schuler, 73 ans 5 Cécile Schelcher, 75 ans 8 André Bader, 81 ans 13 Josette Furstoss, 71 ans 13 Bernard Kieffer, 73 ans 18 Colette Berg, 79 ans 21 Marcelle Hospital, 93 ans 22 Marie Straumann, 76 ans 23 André Collinet, 70 ans 24 Henri Peter, 92 ans 26 Ginette Marchand, 74 ans 26 Ewald Huttlin, 72 ans 27 Klara Journaux, 83 ans 27 Fernand Imhoff, 72 ans 28 Jeanne Kuntz, 87 ans p.4 -Fessenheim,d uneannéeàl autren 6

7 État civil Anniversaires en Julien Langlois, 75 ans 31 Marie-Louise Meyer, 74 ans 31 Marie Goldschmidt, 73 ans Avril 5 Pierre Kauffmann, 71 ans 6 Michel Gautun, 86 ans 11 Liliane Burelier, 78 ans 12 Jean Tischner, 82 ans 15 Emma Saes, 70 ans 17 Marie-Rose Schwein, 79 ans 19 Cécile Schelcher, 78 ans 20 M-Antoinette Kauffmann, 71 ans 21 Etienne Lallemand, 73 ans 26 Annette Bader, 74 ans 27 Francette Lacourt, 73 ans 27 Brigitte Gotteland, 73 ans 29 Jean-Paul Kopp, 71 ans Mai 2 Bruna Vonarb, 74 ans 3 Gilbert Gobeaut, 79 ans 4 Monique Litzler, 75 ans 5 Denise Parolini, 76 ans 7 Augustine Peter, 91 ans 8 Francis Levy, 81 ans 8 Arthur Guidemann, 73 ans 10 Mariette Onimus, 75 ans 10 Marthe Goldschmidt, 72 ans 14 Julienne Sierra, 76 ans 15 Carmen Martinez, 72 ans 17 André Koch, 78 ans 17 Jean Marie Poggioli, 70 ans 20 Maria Schmitt, 90 ans 21 Pierre Weiss, 73 ans 27 Marie Thérèse Wassmer, 77 ans 28 Jean-Paul Bader, 72 ans 31 Bernard Klein, 70 ans Juin 3 Raymond Hagist, 82 ans 3 Eugène Goldschmidt, 79 ans 3 Marie-Jeanne Langlois, 72 ans 4 Gilberte Collard, 81 ans 4 Marie Bernadette Schwein, 77 ans 5 Charles Furstoss, 93 ans 5 Simonne Claude, 85 ans 10 Charles Goepp, 84 ans 10 Marlyse Hoffmann, 77 ans 11 Roger Furstoss, 78 ans 14 Bernadette Glise, 94 ans 17 Alice Peter, 90 ans 19 Marie Kieffer, 72 ans 20 Léon Wildy, 79 ans 20 Harri Fischer, 73 ans 22 Bernard Fimbel, 73 ans 24 Jeanne Furstoss, 78 ans 26 Lilli Ferracioli, 71 ans 26 Marie Henriette Zimmermann, 93 ans 28 Marie-Irène Hagist, 80 ans 29 Roger Gotteland, 75 ans 30 Marie-Louise Schoener, 72 ans Juillet 1 Alphonsine Kueny, 75 ans 2 Lucien Wassmer, 78 ans 3 Marthe Koch, 73 ans 5 Julien Vogel, 70 ans 8 Bernadette Grosson, 75 ans 9 Anne Kueny, 73 ans 19 Marie Vonau, 89 ans 21 Fernand Beringer, 77 ans 22 Roger Skamba, 76 ans 24 Heinz Bangel, 73 ans 25 Agnès Fimbel, 71 ans 31 Léon Straumann, 76 ans Août 1 Pierre Cumka, 82 ans 3 Edouard Kueny, 70 ans 5 Frédéric Peterschmitt, 81 ans 10 Paulette Levy, 77 ans 11 Jean Bau, 76 ans 13 François Buchly, 78 ans 20 Gérard Bretin, 73 ans 22 Marthe Barbisch, 71 ans 24 Gilbert Furling, 70 ans 25 Georges Marconnet, 72 ans 27 Marinette Bau, 73 ans 28 Marie-Louise Gross, 70 ans Septembre 2 Pierre Kremper, 83 ans 2 Michel Speisser, 77 ans 7 Maria Weiss, 73 ans 8 Germaine Didierjean, 74 ans 15 Edouard Onimus, 75 ans 17 Antoine Wild, 70 ans 17 Annelise Taquard, 70 ans 21 Lionel Vergne, 77 ans 23 André Goldschmidt, 76 ans 24 Erna Theiller, 90 ans 27 Monique Heyer, 77 ans 27 Odile Rothan, 76 ans 30 Jean Marchand, 79 ans Octobre 1 Rodolphe Nunge, 73 ans 2 Marcelle Godard, 104 ans, notre doyenne 2 Jean-Marie Fimbel, 75 ans 5 Anne Rose Peter, 94 ans 8 Jean Pierre Meyer, 77 ans 9 Gilbert Furstoss, 73 ans 10 Edith Imhoff, 70 ans 12 Robert Burelier, 81 ans 14 Mahfoud Sebbat, 83 ans 16 Eveline Renner, 75 ans 16 Pierre Rentz, 70 ans 17 Eugénie Sigrist, 83 ans 18 Gabrielle Kopp, 72 ans 25 Aloyse Schelcher, 93 ans 26 Christiane Schelcher, 72 ans 27 Irène Reymann, 85 ans 27 Evelyne Hayaer, 75 ans 27 Alphonsine Minery, 73 ans 28 Jules Ferracioli, 75 ans 30 Raymond Vandemergel, 72 ans Novembre 2 Maria Schelcher, 83 ans 4 Monique Schelcher, 82 ans 9 Marlène Rentz, 72 ans 15 Marie Kieffer, 70 ans 17 Adolphe Geiger, 77 ans 18 Irma Guidemann, 73 ans 20 Eugénie Wassmer, 85 ans 24 Marie Motsch, 71 ans 25 Marcel Brender, 87 ans 25 Marie Antoinette Vonau, 77 ans 26 Dominique Rumerio, 88 ans 26 Irène Wildy, 78 ans 29 Michèle Bobal, 72 ans 30 André Sigrist, 85 ans Décembre 3 Yvonne Speisser, 78 ans 4 Cécile Wassmer, 77 ans 6 Robert Hoegy, 72 ans 7 Jean Kueny, 76 ans 8 Marie-Louise Weiss, 84 ans 10 Nicole Richmann, 75 ans 12 Marie Anne Sitterle, 72 ans 15 Marie-Louise Bader, 82 ans 16 Christian Hayaer, 80 ans 21 Joseph Vonarb, 77 ans 22 Alice Kueny, 74 ans 25 Félix Schelcher, 85 ans 28 Roger Parolini, 81 ans 29 Paulette Bretin, 71 ans Fessenheim,d uneannéeàl autren 6-p.5

8 D un mois à l autre École primaire Rhin - Arc-en-ciel Un échange scolaire sur les traces du passé Le pacte d amitié signé l an passé entre les communes de Mirande, Rustenhart et Fessenheim s est renforcé avec le lancement d un échange scolaire entre des classes d écoles primaires. Septembre 1939, par une chaude journée la population de Fessenheim et de Rustenhart doit quitter rapidement le village. Après un transit dans un centre de rassemblement, elle embarque dans des wagons à bestiaux pour une destination alors inconnue. Au bout d une semaine de voyage, tous arrivent à Mirande dans le Gers où ils seront hébergés durant une année. C est cette histoire que des ainés des communes de Fessenheim et de Rustenhart sont venus raconter à nos élèves en début d année, leur permettant ainsi de donner plus de sens à l histoire de notre pays. Ce thème a été exploité tout au long de l année et l Histoire a permis aux élèves de CM1 de l école Arc-enciel d écrire une nouvelle page de l histoire de leur vie et de l école. Après des échanges de courriers entre les classes de M mes Sophie Peyrie et Marie-Pierre Jacquin (Mirande), M me Isabelle Lincks (Rustenhart), M mes Rosalie Salton, Marie Françoise Kritter et M. René Schwein (Fessenheim), les élèves ont eu le plaisir de se rencontrer une 1 re fois du 12 au 14 mars 2013 en Alsace. Au programme: découverte des localités de Rustenhart et Fessenheim, de Strasbourg et de ses institutions, de Colmar et de son muséum d histoire naturelle. Les deux municipalités ont aussi reçu la délégation mirandaise qui les a remercié p.6 - Fessenheim, d une année à l autre n 6 par le chant Toulouse. L évocation de l évacuation de 1939 par des personnes l ayant vécue a été un moment fort, partagé par toutes les générations. Ces témoignages ont été étayés par des documents et photos d époque. Les parents d élèves locaux se sont mobilisés pour faire goûter aux hôtes des spécialités locales. Les élèves de Mirande ont quitté l Alsace sous les Les élèves alsaciens dansant sur la nouvelle place de Fessenheim et Rustenhart à Mirande. flocons en nous donnant rendez-vous dans le Gers au mois de mai. Le 15 mai 2013, par une fraîche journée, 18 élèves de CM1 monolingue et bilingue ont pris le TGV à Mulhouse, avant d arriver 10 heures plus tard à Mirande, accompagnés par M. Bernard Stich, directeur de l école, Mme Marie Françoise Kritter, enseignante et M. Yannick Meal, parent d élève. Hébergé à la ferme de l Aoueille, située à quelques minutes de Mirande et tenue par France et Christian Lafforgue, tout ce petit monde a pu gouter aux spécialités gersoises. Les enfants ont pu y découvrir des animaux de la ferme. De nombreux repas ont aussi été partagés avec les correspondants, voire dans les familles. Lors de ce séjour, nous avons découvert des contes gersois, visité Mirande et Auch, la campagne gersoise, un élevage de taureaux et un parc photovoltaïque, le Sun Stadium, dont les élèves de Fessenheim ont inauguré non sans fierté la scène, par un chant country en allemand. Cette scène devrait voir se produire des chanteurs tels que Nolwenn Leroy, M Pokora et la troupe de Robin des Bois et accueille le Festival Country. Les acteurs de l accueil de 1939 ont souhaité faire partager aux élèves leur histoire commune, en racontant la venue des alsaciens en terre d Astarac. Pour les remercier, les élèves de Fessenheim ont interprété un chant en alsacien. Une délégation alsacienne constituée de représentants des deux municipalités et d habitants des deux villages a rejoint le groupe pour les festivités. Durant ce weekend de la Pentecôte, le Marché de l Europe a réuni des communes européennes ayant un lien d amitié avec Mirande. Cette fête a aussi donné lieu à l inauguration de la place de Fessenheim-Rustenhart. Les élèves y ont présentés deux danses en costume folklorique alsacien, tout comme lors de la réception dans la salle Baudran. C est sous la pluie, mais le cœur rempli de soleil que nous sommes repartis en Alsace le lundi matin. Merci à tous les acteurs de cet échange: les élèves et parents d élèves, les enseignants, accompagnateurs, ainsi qu aux municipalités de Mirande, Rustenhart et Fessenheim représentées par Mme Agnès Kieffer, Mme Fabienne Stich, M. Pierre Baudran, maires ; M. Jean-François Daroux adjoint au maire de Mirande et Mme Christel San-Nicolas, collaboratrice de M. Baudran, qui ont fortement contribué à une bonne organisation de ces journées et nous ont accueilli chaleureusement. Marie Françoise Kritter, enseignante

9 D un mois à l autre Liens d amitié Fessenheim a sa place à Mirande Le 18 mai 2013, une place de Fessenheim et Rustenhart a été inaugurée à Mirande. Moi-même, accompagnée de M me le maire de Rustenhart Agnès Kieffer, et d une petite délégation de nos deux villages, y étions réunies pour fêter une nouvelle étape de cette longue amitié. Une place à Mirande porte donc les couleurs de l Alsace. Une place : un lieu où l on se donne rendez-vous, un lieu de rencontre, un lieu de passage, un lieu où l on s arrête, où l on stationne, un lieu où on se rassemble, où on fait la fête et où on fait connaissance. Celui qui s y arrêtera s interrogera : pourquoi Fessenheim et Rustenhart à Mirande, où se situent ces villages? En Alsace? Ah, le bon vin, le kougelhopf! Ah! Fessenheim et sa centrale nucléaire. À Fessenheim aussi nous avons une place de Mirande pour nous rappeler les liens qui se sont tissés et l histoire qui s y rattache. Nous avons encore la chance d avoir des gens qui peuvent témoigner de ce qu ils ont vécu lors de la période douloureuse de l évacuation de 1939/1940. Longtemps ces personnes n ont pas osé en parler. Plus de 70 ans après, c est notre devoir d entretenir la mémoire. On ne veut pas oublier l Histoire, car nos parents, nos grands-parents, un jour, l ont vécue. Les trois maires, réunis pour inaugurer la place de Fessenheim et Rustenhart à Mirande À travers cette inauguration, c est avec beaucoup d émotion que nous avons fait revivre le passé. Mirande reste pour nous cette terre d accueil où les Alsaciens ont pu trouver refuge et se reconstruire peu à peu. Gardons en mémoire ces mots de Martin Luther King : «Ce n est pas nous qui faisons l histoire mais c est l histoire qui nous fait». Fabienne Stich, maire Conseil municipal des jeunes L affaire est-elle dans le sac? À Fessenheim, qui n a encore jamais marché ou roulé dans une crotte de chien? Le conseil municipal des jeunes a voulu mener une action citoyenne de sensibilisation à ce problème. Suite à cette constatation, nous avons peint des pattes de chiens aux abords des canisettes pour mieux les signaler aux propriétaires de nos amis à quatre pattes. Nous avons aussi présenté une exposition très complète sur le problème des déjections canines avec distribution de sachets au Super U, à la fête de l amitié et à la médiathèque, des fausses crottes posées sur le sol ont parfois fait leur petit effet, c était amusant! Nous avons été surpris par les réactions des passants. Certains nous ont ignorés ou évités, d autres peu nombreux, ont montré de l intérêt et ont soutenu notre initiative. Malgré notre petite déception, c était une bonne expérience. Espérons que les pistes cyclables, les trottoirs, les aires de jeux, la place de Mirande et plein d autres endroits soient moins souillés à l avenir! D autres sujets qui fâchent pourraient aussi être abordés, tels que les dépôts sauvages de déchets, les dégradations, etc. Le conseil municipal des jeunes de Fessenheim Des pattes ont été peintes au sol pour inciter les propriétaires de chiens à plus de civisme. Fessenheim, d une année à l autre n 6 - p.7

10 D un mois à l autre Centre d incendie et de secours Christian Galland passe la main Après 37 ans de service en qualité de sapeur-pompier dont 5 ans à la tête du centre de Fessenheim, le capitaine Galland a souhaité mettre un terme à cette fonction à la fin du printemps dernier. Le lieutenant Gilles Gaertner a été missionné par le chef de groupement pour assurer l intérim depuis le 1 er juin Ce changement de chef aura sans doute été le fait marquant de l année au centre de secours. Un tel évènement apporte son lot d évolutions et de nouvelles habitudes dans le seul objectif de porter secours, qu il s agisse de secourir les personnes ou de sauvegarder des biens. Titulaire de nombreuses formations, Christian Galland a participé à l encadrement de multiples actions pédagogiques au profit des sapeurspompiers volontaires. Au-delà de son engagement professionnel, le capitaine Galland a fait preuve d une grande disponibilité et d une forte implication dans ses missions au service de la population de Fessenheim et de ses environs. Soucieux de faire progresser le centre, il lui a consacré d innombrables heures pendant des décennies. Avant d assurer le commandement du centre, il a été l adjoint du capitaine Fisson, son prédécesseur et actuel président de l amicale des sapeurs-pompiers. Depuis son plus jeune âge, Christian Galland a vécu «avec» les sapeurspompiers. Affublé de son tambour, il a manié les baguettes dès l âge de 11 ans lorsque d autres jouaient aux billes. Son engagement fort et ses compétences lui ont valu de gravir les échelons de la hiérarchie jusqu à être nommé capitaine en Il est l un des piliers du secourisme dans le bassin rhénan et enseigne cette noble matière depuis 20 ans. Suite à sa démission, il a rejoint la chefferie du groupement Mulhouse- Rhin dans la fonction de chargé de mission. Il saura mettre ses qualités et compétences au service de l ensemble des sapeurs-pompiers placés sous le commandement du lieutenant-colonel Georges Thill. Le lieutenant Gilles Gaertner chef de centre par intérim Le lieutenant Gilles Gaertner, sapeurpompier professionnel depuis 1982, actuellement officier référent-secteur, adjoint à la chefferie du groupement Mulhouse-Rhin, a été missionné par le chef de groupement pour assurer l intérim en qualité de chef de centre depuis le 1 er juin 2013 : «S immerger dans un centre de secours c est à la fois une tâche chronophage et une mission exaltante.» Pour lui, l intérim constitue une période intermédiaire destinée à donner une nouvelle impulsion au centre. L objectif est de remettre les clés de la caserne à un nouveau chef de centre volontaire en En attendant, il faut prendre cette situation comme une chance. En effet, plusieurs centres de secours ont connu des commandements intérimaires enrichissants. Lt Gilles Gaertner, chef de centre p.8 - Fessenheim, d une année à l autre n 6

11 D un mois à l autre Associations Le bel âge du Bushido Le 19 juin, le bushido a clôturé sa saison sportive 2012/2013 et a profité de l occasion pour fêter ses 20 ans d existence. Àl issue des passages de grades et des démonstrations présentées à la salle des sports, la trentaine de pratiquants, leurs familles et les anciens membres du comité invités pour l occasion, se sont retrouvés aux étangs de Fessenheim. Le président a félicité l ensemble des membres pour leur engagement dans l association et a remercié la commune pour son soutien au club. C est dans l esprit des arts martiaux que l assemblée s est retrouvée autour d un délicieux repas préparé de main de maître par Jean Claude Fuchs. Dans la convivialité et la bonne humeur, les invités se sont détendus en pratiquant d autres sports comme la pêche et la pétanque! Christian Schwartz, président du Bushido Les membres du Bushido ont fêté les 20 ans du club. Cette dynamique équipe s entraîne les mardis et vendredis soir au complexe sportif de Fessenheim. N hésitez pas à la rejoindre. Plus d informations sur Internet: https://www.facebook.com/pages/bushido-ju-jitsuself-défense-fessenheim/ Tourisme Car nous sommes tous voyageurs ici-bas Depuis l ouverture du pont sur le Rhin, Fessenheim se trouve sur un chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les pèlerins sont désormais nombreux à chercher à faire étape dans notre village. Depuis le mois de juin et après de nécessaires aménagements, le foyer paroissial, qui a vocation à les accueillir, leur ouvre des installations décentes. Des personnes de toutes nationalités y posent leur sac et apprécient les lieux mis à leur disposition à moindre frais, un élément important pour celles qui parcourent la longue route. Elles peuvent y effectuer leur toilette et se reposer pour continuer paisiblement leur périple, avec en bonus le tampon du foyer qui atteste de leur passage sur les bords du Rhin. Les contacts sont cordiaux voire amicaux. Et si chacun doit verser une caution le soir de son arrivée, celleci lui est rendue le lendemain matin. À ce jour, les responsables du foyer ont toujours retrouvé les lieux dans le même état de propreté qu à l arrivée des voyageurs. Jean Clair, président du foyer paroissial Sainte-Colombe Une dizaine de pèlerins a profité de l accueil du foyer paroissial cette année. Fessenheim, d une année à l autre n 6 - p.9

12 D un mois à l autre École maternelle Éveil au monde artistique Une fresque sur le thème des contes a été inaugurée sur un mur extérieur de l école maternelle du Rhin. Tout a commencé en 2010 avec la mise en place d un nouveau projet d école sur le thème des contes à l école maternelle. Les contes connus et moins connus ont été abordés, travaillés, illustrés, représentés pendant les deux premières années. L équipe pédagogique a choisi de développer ce thème de travail à travers un projet de grande ampleur : la création d une mosaïque. Pour démarrer ce projet, il nous fallait apprendre, comprendre les règles de base de cet art décoratif. Les élèves ont d abord découvert la mosaïque par un travail en petit format, en utilisant différents matériaux existants dans l école : papiers découpés, gommettes, legos, cailloux, etc. Pour nous familariser avec la technique particulière de cet art, nous avons fait appel à Laurent Hunzinger, mosaïste de notre région, qui possède déjà à son actif bon nombre de projets réalisés dans les écoles. Les conditions de l artiste étaient les suivantes : - tenir compte de l architecture et respecter les lignes de la grande façade grise de la salle d évolution; - travailler à partir des dessins des enfants ; - mettre à disposition un lieu suffisamment grand pour entreposer le matériel et les matériaux; - intégrer les parents au projet. Les élèves de l école maternelle ont réalisé des dessins sur le thème des contes. Certains ont ensuite été sélectionnés, réutilisés et reproduits à l identique. Après une première esquisse sur ordinateur, l équipe pédagogique a été soumise au test de la proportionnalité et du découpage dans du carton épais pour réaliser les gabarits taille réelle. Ces derniers ont permis à M. Hunzinger de préparer les panneaux qui allaient constituer les éléments du puzzle géant. Pour augmenter la diversité des matériaux employés et rendre la mosaïque plus fascinante, nous avons intégré un élément minéral représentatif de chez nous : le galet. Nous avons demandé aux enfants de chercher en famille ce matériau qui allait faire partie de notre œuvre. Nous avons aussi fait le choix d intégrer un art travaillé dans notre commune: la céramique. Brigitte Bader, aide maternelle et responsable d un atelier associatif local, a fait profiter l ensemble des élèves de ses connaissances et de sa sensibilité artistique en la matière. Au mois de mars, M. Hunzinger a pris possession des lieux pendant plus de 15 jours. Une semaine dans la salle d évolution de l école maternelle et plus d une semaine à l école élémentaire. À tour de rôle, des groupes d élèves des deux écoles (maternelle et élémentaire) avec des parents disponibles ont pu poser les éléments qui constituent cette œuvre magnifique. Motivés, intéressés et investis, les enfants ont réalisé un travail dont ils peuvent être fiers et qui offre aux yeux un ravissement, particulièrement les matins ensoleillés. Parents, enfants soyez-en remerciés. Catherine Masson, enseignante p.10 - Fessenheim, d une année à l autre n 6 Inaugurée en juin, une mosaïque inspirée de contes et de dessins d enfants, orne un mur de l école maternelle du Rhin.

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE PROJET PEDAGOGIQUE Centre Action Jeunesse MONDONVILLE 2013/2014 Préambule Le projet pédagogique qui suit a été rédigé par l équipe d animation de la structure jeunesse. Il s appuie sur le projet éducatif.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ----------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre de Conseillers

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Le comité de quartier Saint Pierre d Amiens se veut être un comité de quartier proche des citoyens. Le comité de quartier Saint Pierre d Amiens est assuré de l importance

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

FICHE PRESSE. Contexte

FICHE PRESSE. Contexte FICHE PRESSE Visite d une délégation du Conseil d administration de la caisse d Allocations familiales de la Vienne au Château de Beauvoir vendredi 11 juillet 2014 à 10h30 Sont présents : Monsieur Joël

Plus en détail

Pôle de Nébian PROJET PEDAGOGIQUE. Communauté de Communes du Clermontais Espace Marcel Vidal 20 avenue Raymond Lacombe 34800 CLERMONT L HERAULT

Pôle de Nébian PROJET PEDAGOGIQUE. Communauté de Communes du Clermontais Espace Marcel Vidal 20 avenue Raymond Lacombe 34800 CLERMONT L HERAULT Pôle de Nébian PROJET PEDAGOGIQUE 2013 2014 Communauté de Communes du Clermontais Espace Marcel Vidal 20 avenue Raymond Lacombe 34800 CLERMONT L HERAULT 1 1. SITUATION GEOGRAPHIQUE DE LA STRUCTURE Nébian

Plus en détail

Faire vivre la. branche Aines

Faire vivre la. branche Aines Faire vivre la branche Aines 1. Les repères sur la branche Quelques repères sur le jeune de 15 à 18 ans, des ados aux jeunes adultes La quête de son identité L âge des ambitions Le temps des questions,

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous adresser le guide de la vie associative 2015/2016.

Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous adresser le guide de la vie associative 2015/2016. www.wolfgantzen.fr Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous adresser le guide de la vie associative 2015/2016. Ce guide a pour objectif de promouvoir les activités proposées par les associations

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

NOTE D INTENTION : Parler des abeilles autrement, les faire connaître, les faire aimer, d une façon originale.

NOTE D INTENTION : Parler des abeilles autrement, les faire connaître, les faire aimer, d une façon originale. COMMENT EST NE Josette etc. Spécialiste du monde des abeilles car apiculteur professionnel en Auvergne, Vincent Péricard aime partager ses connaissances. A La Miellerie, il a depuis longtemps imaginé et

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires. Réunion de présentation du mardi 18 février 2014

La réforme des rythmes scolaires. Réunion de présentation du mardi 18 février 2014 La réforme des rythmes scolaires Réunion de présentation du mardi 18 février 2014 Le cadre légal La loi d orientation et de programmation pour l Ecole prévoit la refonte des rythmes scolaires Le décret

Plus en détail

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe Introduction Les liens entre les villes de Nancy et Karlsruhe, qui comptent parmi les premiers tissés entre l Allemagne et la France, datent de 1955. A cette date, le Conseil de l Europe instituait le

Plus en détail

Samedi 14 juillet 2012 à 11h30 Devant le monument aux morts

Samedi 14 juillet 2012 à 11h30 Devant le monument aux morts COMMUNE DE MANGLIEU Le Maire, les adjoints, les Conseillers Municipaux seraient honorés de vous compter au nombre de leurs invités à la Cérémonie du 14 juillet 2012 qui aura lieu le Samedi 14 juillet 2012

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE Année scolaire 2014-2015 SERVICE JEUNESSE ET AFFAIRES SCOLAIRES Complexe Colette Besson : 05 46 05 24 07 : 06 11 65 09 32 : calm@sgdd.fr 1 L accueil

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Conseil de développement Compte-rendu de la Commission Climat. Mardi 20 janvier 2015 Mairie de Lautenbach

Conseil de développement Compte-rendu de la Commission Climat. Mardi 20 janvier 2015 Mairie de Lautenbach Conseil de développement Compte-rendu de la Commission Climat Mardi 20 janvier 2015 Mairie de Lautenbach Etaient présents sous la présidence du Président du Conseil de Développement Pascal JUNG : Pascal

Plus en détail

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Jeudi 15 janvier 2015 BOUXIERES-AUX-DAMES La réforme des rythmes scolaires Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 9 demi-journées

Plus en détail

2013 ANNEE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE POINT PRESSE TRIE SUR BAÏSE 15 AVRIL 2013 DOSSIER DE PRESSE

2013 ANNEE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE POINT PRESSE TRIE SUR BAÏSE 15 AVRIL 2013 DOSSIER DE PRESSE SDIS 65 PREFET DES HAUTES-PYRENEES 2013 ANNEE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE POINT PRESSE TRIE SUR BAÏSE 15 AVRIL 2013 DOSSIER DE PRESSE Votre correspondant presse : Marie-Pierre TOUSTARD Mail : contact@sdis65.fr

Plus en détail

Projet éducatif de l association Calypso

Projet éducatif de l association Calypso Projet éducatif de l association Calypso Sommaire Historique... 3 Calypso en 2014... 4 Calypso fait grandir vos enfants... 5 Pour cela l Association Calypso porte un certain nombre de principes fédérateurs...

Plus en détail

Je remercie toutes celles et ceux qui ont participé à. la décoration du village pour le Tour de France, banderole d annonce du comité d animation,

Je remercie toutes celles et ceux qui ont participé à. la décoration du village pour le Tour de France, banderole d annonce du comité d animation, du Tour de France cycliste, les engins sont de retour BULLETIN MUNICIPAL- JUILLET- AOÛT-SEPTEMBRE 2012 AGENDA : 1 er août : concours de pétanque à partir de 13h30 avec le FC Val de Loue 4-5-6 août : Fête

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers

Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers Entre le Service Départemental d Incendie et de Secours du Jura, ci-après dénommé le SDIS, représenté par Monsieur Christophe PERNY,

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Conseil Municipal des Jeunes de Lampertheim. Compte rendu de la réunion du CMDJ du 9 janvier 2009

Conseil Municipal des Jeunes de Lampertheim. Compte rendu de la réunion du CMDJ du 9 janvier 2009 1 Conseil Municipal des Jeunes de Lampertheim Chers amis, Compte rendu de la réunion du CMDJ du 9 janvier 2009 A l occasion de cette première réunion, l ensemble de nos jeunes élus ont répondu présent

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

Informations officielles n 406

Informations officielles n 406 Informations officielles n 406 Mars 2015 Sommaire : Statistique population Annonce de travaux Conseil communal Ouverture déchèterie VaudTax 2014 Déprédations Sapeurs-pompiers calendrier Crottes de chiens

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELEMENTAIRE!

GROUPE DE TRAVAIL ELEMENTAIRE! VILLE DE SAINT-BRICE-SOUS-FORET REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES PROJET EDUCATIF TERRITORIAL GROUPE DE TRAVAIL ELEMENTAIRE LUNDI 16 DECEMBRE 2013 SYNTHESE DES TRAVAUX Quels sont les objectifs à atteindre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Aucune politique en faveur du chien ne se révélera efficace sans une évolution des comportements des possesseurs de chiens vers plus de civisme.

Aucune politique en faveur du chien ne se révélera efficace sans une évolution des comportements des possesseurs de chiens vers plus de civisme. T.A.E.S.C. Test d Aptitude à l Education Sociale du Chien LE CHIEN CITOYEN Le chien recevant le plus de suffrage des animaux de compagnie, présents dans la ville, concentre aussi le plus de critiques avec

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch 2013-2014 SOMMAIRE page Mot de la Direction 2 Description des cours réguliers 3-4 Résumé des cours 2013_14 5 Stages de vacances 2013_14 6 Spectacles (groupes de l école et Cie l Elastique citrique) 7 Animations

Plus en détail

A chaque âge, son activité!

A chaque âge, son activité! A chaque âge, son activité! Petite Enfance Autour de l école Pendant les vacances scolaires et les mercredis édito Quel mode de garde choisir? Quelle activité proposer à vos enfants? Où trouver une structure

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS CHEF DE CHANTIER Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s L enseignement de découverte professionnelle fournit

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 16 DÉCEMBRE 2003 2003/3336 - ACTUALISATION DES TARIFS D'ENTRÉE DANS LES PISCINES MUNICIPALES DE LA VILLE DE LYON À COMPTER DU 1ER JANVIER 2004 (DIRECTION DES SPORTS) Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Ce guide recense précisément toutes les possibilités d accueil de votre enfant jusqu à ses 12 ans par notre collectivité intercommunale.

Ce guide recense précisément toutes les possibilités d accueil de votre enfant jusqu à ses 12 ans par notre collectivité intercommunale. Être parent, c est être amené un jour à faire un choix du mode de garde, qu il s agisse d un accueil collectif ou individuel, occasionnel ou permanent. Notre objectif aujourd hui, à la Communauté de Communes

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

- SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013

- SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013 Mairie de La Flocellière Service Animation Enfance - Jeunesse 1 - SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013 Les caractéristiques Les objectifs pédagogiques Le rôle de l animateur

Plus en détail

SAINT GILDAS DES BOIS

SAINT GILDAS DES BOIS SAINT GILDAS DES BOIS SOMMAIRE. Introduction. Emploi du temps. Organisation du mercredi. Les temps d activités périscolaires (TAP). Déroulement des TAP. Tableau des activités. Les locaux. Règles de vie.

Plus en détail

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var»

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Fonctionnement en Marguerite des sites : «le Pont Charles Albert» (Baus Roux) «les 4 vents» (Village) 2012/2013 I. Présentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Contacts : CCAS/Ville de Besançon REUNICA

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Contacts : CCAS/Ville de Besançon REUNICA DOSSIER DE PRESSE Convention de partenariat Contacts : CCAS/Ville de Besançon REUNICA Ville/CCAS de Besançon Marie-Noëlle SCHOELLER Première Adjointe chargée de la Solidarité 03 81 41 56 80 Contact presse

Plus en détail

3 - Notre vision pour l organisation de l Equipée bleue 2007

3 - Notre vision pour l organisation de l Equipée bleue 2007 3 - Notre vision pour l organisation de l Equipée bleue 2007 4 juillet 2006 - Candidature à l Equipée bleue 2007-3e partie : Vision pour l Equipée bleue 2007 Page 1 Pourquoi nous souhaitons organiser l

Plus en détail

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012 L INFORMATION DE L OFFICE PUBLIC AUX LOCATAIRES LaLettreJ U I L L E T 2 0 1 5 DES LOCATAIRES LA PAROLE À MOBILISATION «NE TOUCHEZ PAS À NOS GARDIENS» GAGNANTE! Entamé fin mai, le mouvement contre le décret

Plus en détail

1/ Message du Président de la Section et Président du Comité d Organisation

1/ Message du Président de la Section et Président du Comité d Organisation Table des matières 1. Message du Président de la Section et Président du Comité d Organisation 2. Présentation de la SISL 3. Présentation de la Section de Villeneuve 4. Programme de la Fête Internationale

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

CERCLE DES NAGEURS DE VANNES. Tél. entraîneurs : 06 75 23 92 26. Piscine Kercado FICHE D INSCRIPTION. Sexe : F M Date et lieu de naissance :...

CERCLE DES NAGEURS DE VANNES. Tél. entraîneurs : 06 75 23 92 26. Piscine Kercado FICHE D INSCRIPTION. Sexe : F M Date et lieu de naissance :... CERCLE DES NAGEURS DE VANNES Tél. entraîneurs : 06 75 23 92 26 2015-2016 Piscine Kercado FICHE D INSCRIPTION NOM.. PRENOM... Sexe : F M Date et lieu de naissance :...... ADRESSE :.... N SECURITE SOCIALE

Plus en détail

[Ouverture de la piscine intercommunale]

[Ouverture de la piscine intercommunale] Engagement municipal n 34 [Ouverture de la piscine intercommunale] Contexte et objectifs poursuivis : Construite au milieu des années soixante et après 30 ans d exploitation sans interruption, l état de

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201 Halte d Enfants Multi-lieux Règlement intérieur 2012-201 2013 1 Préambule : L établissement d accueil de jeunes enfants «Petite Pomme», géré par le Centre Intercommunal d Action Social (C.I.A.S), assure

Plus en détail

baby-sitting le service

baby-sitting le service le service baby-sitting Destiné aux Saint-Bricien(nes), le service baby-sitting a été mis en place afin de mettre en contact parents et lycéen(ne)s / étudiant(e)s recherchant un job de baby-sitter. CLes

Plus en détail

LABEAUME- SORAL JUMELAGE 20 ANS. Samedi 1 er et Dimanche 2 Juin 2013. Les Soraliens à Labeaume

LABEAUME- SORAL JUMELAGE 20 ANS. Samedi 1 er et Dimanche 2 Juin 2013. Les Soraliens à Labeaume LABEAUME- SORAL JUMELAGE 20 ANS Samedi 1 er et Dimanche 2 Juin 2013 Les Soraliens à Labeaume En ce samedi 1 er juin 2013, le temps s améliore un peu et c est sous un soleil encore timide que les Labeaumois

Plus en détail

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère DESCRIPTION DU PROJET Le jardin de la cure, planté de quelques très beaux arbres remarquables, témoigne de l élégance discrète des propriétés de notables d autrefois. La commune a le souhait de préserver

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Maison de l Enfant

PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Maison de l Enfant PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Maison de l Enfant SAINT GEORGES SUR BAULCHE Service Enfance / Jeunesse Maison de l enfant 320, Rue du stade 89000 SAINT GEORGES/BAULCHE 03.86.94.20.77 Fax 03.86.49.05.56 Mail :

Plus en détail

Concrétiser votre projet...

Concrétiser votre projet... CONSTRUIRE AU CONGO (De PONTON à BRAZZA) Concrétiser votre projet... IL arrive dans l existence des événements tellement forts qu ils déterminent à eux seuls l avenir, la réussite, l épanouissement de

Plus en détail

Relais assistantes maternelles Site du Vivier n 11, 48 rue Bernard Lefèvre 02670 FOLEMBRAY 03.23.38.42.00 ram@cc-val-ailette.fr

Relais assistantes maternelles Site du Vivier n 11, 48 rue Bernard Lefèvre 02670 FOLEMBRAY 03.23.38.42.00 ram@cc-val-ailette.fr Relais assistantes maternelles Site du Vivier n 11, 48 rue Bernard Lefèvre 02670 FOLEMBRAY 03.23.38.42.00 ram@cc-val-ailette.fr Accueil du public : Parents et assistantes maternelles lundi au vendredi

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

La gazette de LA BELLIOLE

La gazette de LA BELLIOLE La gazette de LA BELLIOLE Novembre 2014 Tel mairie : 03 86 88 61 39 Site Internet : www.labelliole.com Horaires : Mardi et Jeudi de 09h30 à 12h00 1 er et 3 ème samedi de 10h00 à 12h00 Courriel : Mairie

Plus en détail

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans 1 Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans Etablissements d accueil collectif : Les multi accueils : régulier ou irrégulier (+ de 20h), occasionnel régulier ou occasionnels purs (- de 20h),

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE)

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) > CAPACITÉ D ACCUEIL : 50 enfants Les activités proposées tiennent compte du développement psycho moteur et psycho affectif des enfants accueillis.

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion.

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion. Rencontre Notre secteur AREQ vient de fêter son 25 e anniversaire d existence. En 1986, sous la présidence de Rita Fortin, quarante membres se sont réunis. Deux ans plus tard, Anne-Marie Roy Coulombe était

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES

LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES - Réforme des rythmes scolaires - Réforme des rythmes scolaires Quel est son objectif? Améliorer l apprentissage et favoriser la réussite scolaire de tous les élèves

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE CENTRE DE GESTION DU JURA 5 avenue de la République BP 86 39303 CHAMPAGNOLE CEDEX Tél : 03

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

Ecole Jeanne d Arc Compte rendu du Conseil d établissement 12.01.2016

Ecole Jeanne d Arc Compte rendu du Conseil d établissement 12.01.2016 Ecole Jeanne d Arc Compte rendu du Conseil d établissement 12.01.2016 Liste des présents : Equipe pédagogique : Mmes Brun, Barbier, Barrière, Pochon, Boileau, Bissuel, Blas Personnel de l école : Mmes

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE 2015-2016

PROJET PÉDAGOGIQUE 2015-2016 CENTRE D ANIMATION JEUNESSE (CAJ) COMMUNE DE LAPEYROUSE - FOSSAT PROJET PÉDAGOGIQUE 2015-2016 lectivié 2015/2016 1 SOMMAIRE PRÉSENTATION 3 Le centre d animation jeunesse (CAJ) L équipe d animation Le fonctionnement

Plus en détail

NUMÉRO DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE

NUMÉRO DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE NUMÉRO 86 AOÛT 2012 DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE M le Hommage anonyme des Maîtres de Chiens Guides Même si le chien guide est une aide précieuse et efficace pour nos déplacements,

Plus en détail

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Rentrée scolaire 2015-2016 Campagne d inscriptions aux activités périscolaires du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Edito Chers parents, Vos enfants sont bien souvent les personnes qui comptent le plus

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail