ANIME HUMAIN INANIME VEGETAL EAU TERRE FEU AIR ABSTRAIT EAU. [32] «cet étang miraculeux de la longue table

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANIME HUMAIN INANIME VEGETAL EAU TERRE FEU AIR ABSTRAIT EAU. [32] «cet étang miraculeux de la longue table"

Transcription

1 LES TROPES INTERCLASSEMIQUES DANS L ŒUVRE DE GIONO TABLEAU SYNOPTIQUE [10] [Le serpent] : «C est un Chinois, il passe sa journée à écrire idéogrammes sur le sable.» [VI, 332] [19] «Parfois, un sapin isolé, debout sur un tertre dans son lourd manteau de complétait l illusion» [IV, 515] cavalerie, [1a] «le Louis et [2] «je sentais ses épaules dans mon crapau» [I, humus de petit 231] garçon la [1b] «les petits plante yeux de blaireau d homme de l artiste» [V, tressaillir» 546] [II, 39] [1c] «son petit corps de grillon noir» [II, 323] [20] «léviathans de lilas d Espagne, mammouths de fuchsias et de pois de senteur, toutes les bêtes d un inimaginable» [V, 730] blason [11] «prairies aériennes de papillons» [III, 233] [3] «Elle était comme le fragment détaché d une planète autre que la terre ; une comète qui tournait autour de nous en nous ébahissant.» [V, 692] [12] «Des mésangesserruriers dont le chant est un grincement de frapper fer appelaient sans arrêt» [IV, 405] [21] «de très beaux arbres déjà en ferronnerie pure malgré la saison, déjà dépouillés entièrement de feuilles et forgés, martelés en volutes d une de dentelle» [III, 851] délicatesse [4] «Il était un fil à plomb vivant. Il était l équilibre» [III, 429] [13] «Comme il est là, une pelote de plumes et de cris lui vient la poitrine, tombe à terre, se partage et rejaillit de l herbe en deux moineaux» [I, 365] [22] «la chevalerie arbres promène les lances enrubannées du frêne et du tilleul, au lieu du bouclier rond de l olivier et du panache platane» [Provence, 23] du Folio, [5] «cette sensualité qui faisait de moi une goutte d eau traversée de soleil, traversée formes et couleurs du monde» [II, 96] [14] «la marée montante d un océan de fourmis» [II, 772] [23] «Un océan illimité de pâturages couverts de tous les jaunes et de tous les bleus, jetant contre les troncs écumes de myosotis» [III, 228] [6] «Toutes les [7] «Il était [8] «Il était vallées, tous marié à une comme un les plis, toutes petite ballon, énorme et les douces Napolitaine extrêmement collines de ce noire, très léger, posé sur la pointe d un vent. corps, il les anguille, tout Ses yeux sentait dans sa en flamme, en angoissés se main» [II, 220] feu, en demandaient étincelles, en dans quelle foudre» [III, 428] [15] «une grosse motte de fourmis» [II, 99] [16] «Des nuages de papillons de lin brûlent d une flamme d azur immobile ausus tourbillons» [III, 233] [24]? [25] «Des brasiers de roses pourpres à odeur de musc se mettaient à flamber sur notre passage.» [V, 730] direction de la girouette...» [III, 577] [9] «cette chose si extraordinaire qu était ma grand-mère, cette absence d être, cet emplacement de rapt» [IV, 160] [17] «[18] «la bourrasques provision de d oiseaux» bouche pour [IV, 272] les dimanches et fêtes carillonnées se promène en belles plumes autour de la ferme» [Provence, Folio, 149] [26]? [27] «cette fantasmagorie minéralogique (les arbres même étaient à facettes et pleins de prismes comme du cristal de roche)» [IV, 242]

2 [28] «défilés sauvages où les pierres ont visages comme mal finis» [I, 145] hommes [29] «Les novae, les étoiles nouvelles [...] sont lions de l art de profondeur. Ce qu au début de cet essai nous considérions comme de l inertie, a bec et ongles, et muscles passion» [VIII, 763] et [30] «le feuillage intérieur d un silex» [III, 710] [31] «Enfin, un soc éblouissant dépassa la rondeur noire de la terre : l onde molle de la nuit se mit à bouillonner contre l étrave de la lune.» [I, 34] [32] «cet étang miraculeux de la longue table aux cristallisées» eaux [33]? [34]? [35]? [36]? EAU [37] «une bague-jeunefille, toute dorée d or comme cheveux, rouge de pierre, avec un reflet grisbleu comme un regard» [I, 490] [38] «Le museau de ses petits souliers bas riait sous la jupe.» [II, 147] [39] «la longue table toute cristallisée [...] la transparence de tout le nénuphar de la verrerie» [46] «L eau [47] «ces torrents [48] «Il avait [49] «L étain elle-même ne qui, plus bas, de longues neuf de la chante pas ; en hennissent de roc lianes d eau rosée gelée écoutant bien, on en roc, cabrent ligneuse pesait à la entend quand ventres blancs et enroulées pointe même son pas secouent de autour de son herbes.» furtif ; elle glisse longues crinières doucement, du humi» ventre.» [II, 200] pré à la venelle, [Les Trois Arbres de [II, 203] sur la pointe de Palzem, Gallimard, ses petits pieds blancs.» [I, 144] 97] [40]? [41] «cet étang miraculeux de la longue table aux eaux cristallisées» [50] «Un lasso d eau s enroula à ses reins» [VI, 170] [42]? [43] «Quelqu un, loin, balançait en mesure dans les herbes roses l étincelle d une faux» [VI, 384] [51]? [52] «Chaque nuit la neige cendait serrée et lourde [...] le vent [...] faisait seulement jaillir sur l embrasement blanc embruns d étincelles.» [II, 295] [44]? [45] «un gibus tromblon d une insolence rare. Les dimensions, les courbures, le poil, la façon dont il était posé de côté, [...] faisaient de ce chapeau comme un coup de pied au cul collectif et circulaire à tous ceux qui le regardaient.» [III, 505] [53] «Enfin, [54]? un matin, sur l horizon abaissé, il vit palpiter une bande de ciel liquide : la haletante mer!» [I, 54]

3 TERRE FEU AIR [55] «Malgré [56] «Le un incontestable troupeau pittores- collines nues que, le paysage est là tout a un air autour, arrêté, nonchalant et dos contre désabusé. Il ne dos.» [VI, 108] fait pas de ronds de bras et de ronds de jambe.» [III, 823] [64] «Un brusque [65] «le va-etvient feu roux s élança. [...] il y restait torchescolombes» accroupi, genoux au menton en boule rouge, puis il [III, 541] dépliait doucement ses jambes jusqu à terre et, d un coup d orteil, il repartait. [...] il cherchait sur la terre avec ses grosses mains bleues» [I, 598] [73] «Samedi, [74] «Le alors, le vent en souffle épais, plein ; le corps du tout pailleté de vent. Jusque-là on avait eu le bout braises, d un cheveux, le bout four de doigts, les bras boulanger du vent qui sautait avec ses plongeait. Maintenant, il molles pattes arrivait sur le d ours de village à pleine terrasse en épaule et, là-haut terrasse.» dans les collines, on voyait que son [II, 275] ventre avait touché la terre» [II, 76] [57] «Ce [58] «... grincement collines qui continu font le dos de grappes de vache et dont glace sur toutes les montagnes [...] composait le grand corps l arête est plus épineuse et plus nue que la lame d une scie, et du glacier de la bleue comme Treille» [II, 953] elle, presque en acier» [II, 568] [66] «Il avait fixé son long regard dur sur ce rosier irréel, étrangement rouge et noir, qui tremblait dans flammes.» [II, 810] les [75] «Une clairière d azur s ouvrit dans la frondaison sombre nuages.» [I, 116] [67] «les cavernes bleues du brasier» [II, 214] [76] «vents en tôle de ferblanc» [III, 468] [59] «Le cimier bleu de Sainte- Victoire» [III, 706] [68] «l épée du feu» [I, 33] [60] «un chaos de vagues monstrueuses bleu baleine, de giclements noirs» [III, 456] [69] «le grand fleuve du feu» [I, 203] [77] «l étendue [78] «Entre de toute rabotée grands chênes par la grande varlope de ce vent» [I, 325] immobiles dormait un lac d air silencieux» [II, 207] [70] «Elle ne peut pas toucher le renard qui saute dans l éboulis comme une motte de feu.» [II, 246] [79] «la nuit était aussi épaisse que la boue» [II, 281] [61]? [62] «l océan montagnes et sa tempête de pierres» [II, 1104] [63] «Elle [Ennemonde] se jetait dans les vallons du nord, comme on se jette dans le péché ; comme le péché, ils étaient ténébreux, parfumés, et pleins de broussailles.» [VI, 288] [71]? [72] «Il n y avait plus rien dans la ferme que de la colère de feu et de fumée.» [II, 389] [80]? [81]?

4 ABSTRAIT [82] «Comme [83] «tant de [84] «la deux sœurs, farouches végétation joue contre décisions anciennes joue et qui se avaient bondi habitu : elles disent leurs comme poussaient autour de lui comme secrets, la chevreuils, puis une épaisse et vérité a posé s étaient, tant haute prairie et sur la terre sa de fois, de ses mouvements joue toute nouveau tapies s embarrassaient soleil duvetée d étoiles : c est la nuit.» [VII, 359] au plus épais fronts» [IV, 205] dans les herbes» [I, 107] [85] «ces sèches journées d hiver à ciel libre, dures et ron sous le comme galets de granit» [II, 70] [86] «J étais au bout de la ficelle d amitié amarrée dans nos deux cœurs; encore un pas, elle cassait./et j ai fait ce pas en arrière, et je suis parti.» [I, 319] [87] «flaques de silence et d ombre dormaient dans la courbe murs» [VII, 68] [88] «Quelle magnifique tanière que la mort!» [VI, 250] [89] «Mon [90] «Il lui père avait envie prend soudain d un petit le doux désir de jardin. Son s abandonner désir flambait dans le vent du au milieu de tin comme nous comme un dans une feu. On s y bourrasque qui brûlait et on s y réchauffait.» [II, 37] colle aux reins et emporte.» [I, 215]

5

La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre.

La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre. Gö r l i t z La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre. Pouvait-il l avoir raté? Il s était pourtant caché dès

Plus en détail

Recueil 1. Mise en page par le groupe informatique

Recueil 1. Mise en page par le groupe informatique Recueil 1 Mise en page par le groupe informatique Les enfants de la terre. Les mots te prennent par la main Te conduisent sur le chemin, Tu marches dans l oubli Que tes pas effacent. Demain est ton destin,

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Le lancement d un satellite

Le lancement d un satellite Le lancement d un satellite Le lancement d un satellite Le lancement d un satellite La grippe La grippe La grippe Un chaton curieux Le chat Mistoufle habite dans un très très grand jardin. Mais, quand

Plus en détail

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel.

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Octobre 2015 Froid Dans la forêt derrière ma maison, le feuillage est rouge

Plus en détail

La petite fille qui voulait attraper le soleil

La petite fille qui voulait attraper le soleil La petite fille qui voulait attraper le soleil Un beau matin, une fillette fût réveillée par un drôle de petit rayon de soleil, qui rentra dans sa chambre, lui caressa la joue et vint lui chatouiller le

Plus en détail

Figure de style : la comparaison

Figure de style : la comparaison 1. Paul discutait toujours comme une pie. 2. Son visage était rouge comme une tomate. 3. Les arbres en fleurs étaient pareils à d immenses bouquets. 4. Les melons me paraissent moins mûrs que les pêches.

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman parle au téléphone avec la grand-mère, puis dit au Petit Chaperon Rouge: Porte à ta grand-mère ce panier! 1. Maman téléphone....

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

À la grande école. Je m appelle Marilou et je suis une fille. Je vais à. la grande école. Dans son sac, il y a des crayons

À la grande école. Je m appelle Marilou et je suis une fille. Je vais à. la grande école. Dans son sac, il y a des crayons 1 À la grande école page 5 Je m appelle Marilou et je suis une fille. Je vais à la grande école. Dans son sac, il y a des crayons pour écrire. Marilou a son chat Astuce dans son sac. Elle a une pomme rouge

Plus en détail

a / à a / à A, c est le présent du verbe avoir, à la 3 ème personne du singulier. On peut le remplacer par le verbe au passé : avait.

a / à a / à A, c est le présent du verbe avoir, à la 3 ème personne du singulier. On peut le remplacer par le verbe au passé : avait. a un arbre [a] un ami mardi du chocolat une amie samedi papa avec quatre il va il y a un chat un canard â il a la classe alors un garçon avec un jardin un âne assez je m appelle un arbre maman à des arbres

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Luc Baptiste. Le village et enfin. Bleu autour

Luc Baptiste. Le village et enfin. Bleu autour Luc Baptiste Le village et enfin Bleu autour À Édith et Jean Baptiste, mes parents À mon fils Enki image C est une femme dure et triste qui marche dans la cour d un domaine, comme on dit en Allier. Une

Plus en détail

Dictée : le son [ a ]

Dictée : le son [ a ] Français Dictée : le son [ a ] son 1 1- Les mots et les fiches élèves. 1. un ami 2. une carapace 3. un lapin 4. mardi 5. samedi 6. nager 7. la classe 8. un cartable 9. avec 2- La dictée du jeudi. Samedi,

Plus en détail

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes,

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, Texte B CM2 de M. Pivano Chapitre 1 Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, demeurait un roi qui avait été, des années auparavant, empoisonné par des huîtres.

Plus en détail

ALPHONSE DAUDET LE MIROIR

ALPHONSE DAUDET LE MIROIR ALPHONSE DAUDET LE MIROIR Dans le Nord,au bord du Niémen,est arrivée une petite créole de quinze ans, blanche et rose comme une fleur d'amandier. Elle vient du pays des colibris, c'est le vent de l'amour

Plus en détail

Comme il faisait froid! la neige tombait et la nuit

Comme il faisait froid! la neige tombait et la nuit [Choisir la date] LA PETITE FILLE ET LES ALLUMETTES HANS CHRISTIAN ANDERSEN CONTES D ANDERSEN, 1876, P.157-161 TEXTE INTEGRAL Comme il faisait froid! la neige tombait et la nuit n était pas loin ; c était

Plus en détail

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise.

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu une

Plus en détail

Descriptions. Descriptions. Qui suis-je? Qui suis-je? Nom :

Descriptions. Descriptions. Qui suis-je? Qui suis-je? Nom : J ai deux petits yeux ronds, noirs et bleus. J ai une bouche arrondie avec un trait noir. Je détiens une barrette en forme de feuille. Je porte un foulard en laine. J ai une petite robe et un petit voile.

Plus en détail

son site : http://jancet.canalblog.com Twitter : @JaAncet

son site : http://jancet.canalblog.com Twitter : @JaAncet la tendresse Jacques Ancet est né à Lyon en 1942. Il vit et travaille près d Annecy. Il est l auteur d une imposante œuvre poétique, et un des traducteurs essentiels de la poésie espagnole. son site :

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps.

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Otarie Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Objectifs Développer l imagination et un geste maîtrisé. Oser s exprimer gestuellement devant les autres. Accepter le

Plus en détail

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Jean-Marie Gleize février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Elle ne sert qu une fois. Il pleut longtemps et longtemps. J ai commencé un

Plus en détail

Glacis à l acrylique

Glacis à l acrylique Sommaire 1. Le glacis 2. Notions de base en acrylique 3. Réalisation pratique: tableau avec glacis 4. Modèle Séance du 31 janvier 2014 dirigée par Maurice Lopès Travaux pratiques de peinture Glacis à l

Plus en détail

Femme enceinte. Sous deux rondeurs d Amour Gonflées de douce sève, En attendant le jour Un petit être rêve ;

Femme enceinte. Sous deux rondeurs d Amour Gonflées de douce sève, En attendant le jour Un petit être rêve ; Femme enceinte Sous deux rondeurs d Amour Gonflées de douce sève, En attendant le jour Un petit être rêve ; Il habite en ce lieu Cette abside du monde, Tandis que sous les cieux La naissance est une onde

Plus en détail

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales Depuis longtemps texty francouzština Depuis longtemps / Už dlouho paroles / text Zdenka Dobiášová et Ivana Fitznerová nos coeurs sont liés par des lianes depuis longtemps le soleil nous envoie la même

Plus en détail

L e peu de clarté qui filtrait entre la cime

L e peu de clarté qui filtrait entre la cime Louis Lymburner 1 L envoûtement L e peu de clarté qui filtrait entre la cime des arbres n était pas pour encourager Will. Il continua cependant d avancer, un peu rassuré par le chant des oiseaux. Depuis

Plus en détail

Expliquer le corps humain aux enfants

Expliquer le corps humain aux enfants Expliquer le corps humain aux enfants Découvrir l organisation globale du corps, Connaître les principaux organes et savoir les localiser, a. Le cœur, les poumons, les intestins, les yeux Découvrir les

Plus en détail

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor Le songe de la statue du roi Nebucadonosor http://www.bibleetnombres.online.fr/nabuchod.htm (1 sur 6)2011-02-04 18:36:03 " [...] La seconde année du règne de Nebucadonosor, Nebucadonosor eut des songes.

Plus en détail

Sébastien Smirou. Mon Laurent P.O.L. 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e

Sébastien Smirou. Mon Laurent P.O.L. 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e Sébastien Smirou Mon Laurent P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e Pour Arno 1. les batailles écartelé d ondé d azur & d argent dans le premier quartier d ancres d argent (argent bruni) dans le

Plus en détail

Fiche pédagogique. Extrait du roman de Le Clezio Étoile errante, une photocopie de fiche par élève

Fiche pédagogique. Extrait du roman de Le Clezio Étoile errante, une photocopie de fiche par élève Fiche pédagogique Thème : Activités à partir de la lecture d un extrait d un roman Objectifs pédagogiques : Compréhension écrite, pratique de la grammaire, enrichissement du vocabulaire ; travail individuel

Plus en détail

MY LITTLE WORLD Le petit ours Willi. bibi Booklet 10

MY LITTLE WORLD Le petit ours Willi. bibi Booklet 10 MY LITTLE WORLD Le petit ours Willi bibi Booklet 10 Willi et le champ de fleurs Le petit ours Willi se met en route de bonne heure. Il veut aller dans le champ de fleurs, qui respire bon le parfum et brille

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

L histoire du petit indien

L histoire du petit indien Compréhension de lecture Andrée Otte L histoire du petit indien CH.Zolotow, Le petit indien, Ed. des deux coqs d or Voici l histoire de toute une famille d Indiens : le père, la mère, le grand frère, la

Plus en détail

Yves Patrick AUGUSTIN Mon île est une absente Extraits

Yves Patrick AUGUSTIN Mon île est une absente Extraits Yves Patrick AUGUSTIN Mon île est une absente Extraits Nul à l'horizon de mon exil. Nul. Entre ma soif et toi, la distance : Éternité de mon rêve au réel. Nul à l'horizon de mon exil, Même pas la chute

Plus en détail

A TOI, AMOUR DE PATRIMOINE,

A TOI, AMOUR DE PATRIMOINE, A TOI, AMOUR DE PATRIMOINE, SUR LA TERRE DES PARFUMS L AIR NOUS FAIT DES CÂLINS MERCI PATRIMOINE POUR LA CONSERVATION DE TOUTES CES COMPOSITIONS QUI VIENNENT DE LA CULTURE DES FLEURS QUI DÉGAGENT DE BONNES

Plus en détail

Marie Laberge JUILLET. Roman. Boréal

Marie Laberge JUILLET. Roman. Boréal Marie Laberge JUILLET Roman Boréal 1 Le vacarme des oiseaux, juste avant l aube dans la grisaille chargée de rose qui pesait sur la nuit, l avait déjà réveillé. Il avait passé la nuit à lutter contre l

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France)

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) Pierre Thomas, ENS Lyon Observatoire de Lyon 384 000 km Voici les orbites de la Terre et de la

Plus en détail

Scénario. La mère entre brutalement dans la pièce, le petit chien aboie derrière elle.

Scénario. La mère entre brutalement dans la pièce, le petit chien aboie derrière elle. Tigres à la queue leu leu Scénario Seq1- Extérieur jour Dans les champs, plusieurs paysans retournent la terre, portent du bois, surveillent un troupeau de chèvre. La caméra se déplace vers une petite

Plus en détail

INDEPENDANCE LA PARESSE EST ROUILLE ET POUSSIERE LE TRAVAIL VAUT MIEUX CAR IL MENE AU REPOS DU CŒUR ET DE L ESPRIT

INDEPENDANCE LA PARESSE EST ROUILLE ET POUSSIERE LE TRAVAIL VAUT MIEUX CAR IL MENE AU REPOS DU CŒUR ET DE L ESPRIT Valeur : Action Juste Leçon M1.19 INDEPENDANCE Objectif : Stimuler la réflexion sur l importance de prendre soin de soi-même et de ne pas toujours compter sur les autres pour subvenir à ses propres besoins.

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

«Boîte à outils pédagogiques»

«Boîte à outils pédagogiques» inter aide Lancement et suivi de programmes concrets de développement Logt 1048-67 ha NO BP 4103 Antananarivo 101 Tel/fax : 22 223 69 «Boîte à outils pédagogiques» Livret 4 Comptines et chansons Guillaume

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

s approchent au bord de la nuit du monde

s approchent au bord de la nuit du monde au cœur l œil du cyclone rappelle ses créatures elles hésitent résistent se retournent ignorent s approchent au bord de la nuit du monde glissent disparaissent pour renaître Elle contemple Martine Besset

Plus en détail

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim.

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Entre-temps, je m étais enfilé le deuxième paquet de crackers que j avais

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Chapitre I. Ydak l amérindienne

Chapitre I. Ydak l amérindienne Chapitre I Ydak l amérindienne Je me prénomme Ydak. Je suis une Carib. L histoire de ma vie commence le jour de l arrivée de ce Taïno, à la peau rouge comme un soleil couchant, au regard vide, déjà résigné

Plus en détail

Fifi Humus et Peter Argile - Annexe 1

Fifi Humus et Peter Argile - Annexe 1 Fifi Humus et Peter Argile - Annexe 1 Chapitre 1 : Un rêve étrange Connaissez- vous Fifi et Peter? Il était une fois une petite feuille en forme de cœur, Fifi, et un petit caillou en forme de carré, Peter,

Plus en détail

11. Le grand voyage djoscar

11. Le grand voyage djoscar ~I 11. Le grand voyage djoscar Sylvie Poilleve, illustrations de Stephane Senegas ~ ~~.. ~~--' ~ "'" Du haut du grand marronnier, doucement, une feuille se met a tomber. Lentement, elle danse, virevolte

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien 1 Au Japon, dans un petit village, vivait un vieil homme. Il habitait une minka une petite maison de bambou et cultivait le riz avec sa femme. Un jour, dans la forêt, le vieil homme vit son chien gratter

Plus en détail

Ce ne sont que des mots Offerts en privilège A nous autres humains ; Ce ne sont que des mots, Modestes témoignages De notre bref passage En ce monde

Ce ne sont que des mots Offerts en privilège A nous autres humains ; Ce ne sont que des mots, Modestes témoignages De notre bref passage En ce monde Ce ne sont que des mots Offerts en privilège A nous autres humains ; Ce ne sont que des mots, Modestes témoignages De notre bref passage En ce monde incertain... 7 Paroles, Paroles Pour certains, parler

Plus en détail

Chantal Lauret. Parfum de Violette. Chanchan la plume

Chantal Lauret. Parfum de Violette. Chanchan la plume Parfum de Violette Chantal Lauret Parfum de Violette Chanchan la plume La fenêtre, ouverte sur le parc, Sur le rebord, un pot en terre cuite, Une violette. Je suis là, assise, le regard dans le vide,

Plus en détail

Liste des enfants. Je visite avec ma classe

Liste des enfants. Je visite avec ma classe A chaque arrêt : on observe l'animal et son environnement, l'adulte lit le panneau en expliquant les mots difficiles, puis ensemble on essaie de répondre aux questions (une seule au choix par animal pour

Plus en détail

MAISON AUX BALCONS SUSPENDUS

MAISON AUX BALCONS SUSPENDUS MAISON AUX BALCONS SUSPENDUS T 3 A R C H I T E C T U R E 3 rue Pastoret-13006 Marseille Mail : contact@t3architecture.fr http : www.t3architecture.fr FICHE TECHNIQUE Programme: Maison individuelle neuve

Plus en détail

âme sauvage jaillissent des images floues, parfumées de souvenirs C était à la saison des fleurs, quand Taïga se couvre de taches

âme sauvage jaillissent des images floues, parfumées de souvenirs C était à la saison des fleurs, quand Taïga se couvre de taches Texte 16 Souvenirs En Sibérie, une louve se trouve face à un enfant rescapé d un accident d avion. Ce dernier la prend pour un chien. Louve ne sait pas quoi faire. Louve attend, souffle suspendu, gueule

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Etude des différents milieux

Etude des différents milieux séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Etude des différents milieux Des paysages de montagnes (1) séance 1 Étages de végétation Voici quatre exemples de montagnes que l on peut voir en France. Le Plomb du Cantal

Plus en détail

Le hérisson Fiche n 1

Le hérisson Fiche n 1 Source : Hachette Son corps Le hérisson Fiche n 1 La tête du hérisson et ses pattes sont couvertes de poils. Le hérisson a un museau pointu et une petite queue. Le dos et les côtés sont couverts de piquants.

Plus en détail

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer Corpus n 2 : Sujet : Dans une classe de première, vous étudierez le groupement de textes suivant dans le cadre de l objet d étude Ecriture poétique et quête du sens». Vous présenterez votre projet d ensemble

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Le bonheur est dans le pré.

Le bonheur est dans le pré. H OP IT AL GÉ RON TO LOG IQ U E E T MÉ D ICO SO C I AL D E PL A IS IR G R IGN ON Le bonheur est dans le pré. Les photographies réalisées par les résidents accompagnées des textes écrits par l atelier des

Plus en détail

Les étoiles amoureuses

Les étoiles amoureuses Les étoiles amoureuses L Empereur du Ciel avait sept filles. Chacune était si belle que, toutes les sept réunies autour de leur père, elles illuminaient le ciel comme des étoiles. La plus jolie d entre

Plus en détail

Les 214 clés / radicaux du chinois mandarin

Les 214 clés / radicaux du chinois mandarin Les 214 clés / radicaux du chinois mandarin AVEC 1 TRAIT 一 yï un 丨 gùn ligne / baton 丶 zhŭ / diăn 丿 piě 乙 yĭ 亅 jué point oblique à gauche faucille crochet AVEC 2 TRAITS 二 èr deux 亠 tóu couvercle 人 亻 rén

Plus en détail

venin SANEH SANGSUK TRADUIT DU THAI PAR MARCEL BARANG

venin SANEH SANGSUK TRADUIT DU THAI PAR MARCEL BARANG venin SANEH SANGSUK TRADUIT DU THAI PAR MARCEL BARANG EDITIONS DU SEUIL pour l édition française SANEH SANGSUK pour l édition originale Titre original : Assorapit, 2001 Le soir tombait. Le crépuscule était

Plus en détail

NOUNE. L enfant de la préhistoire. Gemma Sales- Michel Valdis

NOUNE. L enfant de la préhistoire. Gemma Sales- Michel Valdis NOUNE L enfant de la préhistoire Gemma Sales- Michel Valdis Il y a très longtemps, la terre n était peuplée que d animaux Un jour, l un d eux se dressa sur ses pattes arrière et se mit à marcher. Les premiers

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

Le Rêve d Amanda Ruth

Le Rêve d Amanda Ruth Le Rêve d Amanda Ruth 2 Michelle Richmond Le Rêve d Amanda Ruth Traduit de l américain par Sophie Aslanides A vue d œil 3 Titre original : DREAM OF THE BLUE ROOM MacAdam/Cage publishing, San Francisco,

Plus en détail

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait 13 Zic et tim Où est encore passé Zic? La mère de Zic appuya sur un bouton et la maison se mit à pivoter doucement; ainsi, elle pouvait, d un coup d œil, visualiser le parc qui entourait la villa. Quelle

Plus en détail

Leslie Kaplan. Le Pont de Brooklyn. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Leslie Kaplan. Le Pont de Brooklyn. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Leslie Kaplan Le Pont de Brooklyn Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e La jeune femme et la petite fille sont arrivées tôt dans le parc. L homme les a vues de loin et les a longtemps regardées.

Plus en détail

Séquence n 1 : le timbre et les instruments à travers le conte

Séquence n 1 : le timbre et les instruments à travers le conte Ecoute principale : Pierre et le loup, conte musical composé par Serge Prokofiev Version audio racontée par Gérard Philippe, puis version cartoon de Walt Disney 1 ère écoute : Présentation des personnages

Plus en détail

Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval!

Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval! Le Pierrot de Venise Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval! Tous les habitants se déguisent. Les mamies de la ville racontent une histoire très ancienne

Plus en détail

Masser chaque orteil :

Masser chaque orteil : Laurence Niclaes Page 1 Cours massage bébé massage-bebe.be Cours 1 Comptines pour pieds Voici mon petit jardin (masser plante du pied du talon vers les orteils) J y sème, j y sème des petits grains (petites

Plus en détail

Un conte de Noël à la carte

Un conte de Noël à la carte Un conte de Noël à la carte Il était une fois, dans le nord de la Petite-Nation, une belle fermière, qui faisait pousser des arbres de Noël. Elle et son mari, possédait un si grand terrain qu elle ne pouvait

Plus en détail

Document de travail. Soleil-Terre-Lune. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011. Centre de développement pédagogique

Document de travail. Soleil-Terre-Lune. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011. Centre de développement pédagogique Document de travail CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011 -1- Document de travail Il est important de savoir Activités 1 et 3 Mouvements et relations entre le Soleil, la Terre

Plus en détail

Yoganimo. Le yoga des enfants. Sophie Martel et Marie-Hélène Tapin Isabelle Charbonneau

Yoganimo. Le yoga des enfants. Sophie Martel et Marie-Hélène Tapin Isabelle Charbonneau Yoganimo Le yoga des enfants Sophie Martel et Marie-Hélène Tapin Isabelle Charbonneau Yoganimo Le yoga des enfants Sophie Martel et Marie-Hélène Tapin Illustrations de Isabelle Charbonneau Pour mon petit

Plus en détail

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes!

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes! Cours séminaire des dirigeants FSG Aigle-Alliance Jeux: développer les forces en place de manière ludique Durée: 60 min. Préparé par: Pierre-Yves Brélaz Jeux: développer les forces de manière ludique L

Plus en détail

La clé sous la porte. La mer lactée. Marie-Lydie Joffre

La clé sous la porte. La mer lactée. Marie-Lydie Joffre La clé sous la porte La mer lactée 7 heures Sur l étang de Vic dégradé arc-en-ciel dans l eau cinq flamants roses glissent sur l irisation dans le silence des cygnes voix rauques dans les roseaux en file

Plus en détail

www.gourmetsandco.com Reportages 25 Août 2014. Le Pic Saint Loup en marche, par Patrick Faus.

www.gourmetsandco.com Reportages 25 Août 2014. Le Pic Saint Loup en marche, par Patrick Faus. www.gourmetsandco.com Reportages 25 Août 2014. Le Pic Saint Loup en marche, par Patrick Faus. Certes, il faut marcher mais Dieu que ça en vaut la peine! Si ce phénomène de la marche à travers les vignes

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

Section 1 Les animaux de compagnie et domestiques

Section 1 Les animaux de compagnie et domestiques Section 1 Les animaux de compagnie et domestiques l âne l âne le canard le canard le chat le chat la chatte la chatte le chaton le chaton le cheval le cheval la chèvre la chèvre le chien le chien la chienne

Plus en détail

Mireille Fuselier. Le Maître du blé. Roman. Editions Persée

Mireille Fuselier. Le Maître du blé. Roman. Editions Persée LE MAÎTRE DU BLÉ Mireille Fuselier Le Maître du blé Roman Editions Persée Ce livre est une œuvre de fiction. Les noms, les personnages et les événements sont le fruit de l imagination de l auteur et toute

Plus en détail

C R O Q U I S D A I R

C R O Q U I S D A I R P l a c e S t. L a u r e n t INTENTIONS P a r c A. M i c h a l l o n P l a c e d e L a v a l e t t e L objectif de l analyse Nous avons essayé d observer l effet de l air sur la perception de l espace

Plus en détail

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel Par Sophianne Pierre-Louis Cassandra Sauvé Sabrina Turmel - 1 - Au Pôle Nord, en ce jour du 24 décembre, le Père Noël était bien occupé à fabriquer de beaux jouets. Les rennes gambadaient ou se reposaient.

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

Trouve la nature des mots soulignés:

Trouve la nature des mots soulignés: Les nuages sont menaçants, Julie sort son bel imperméable, ses grandes bottes et son bonnet qui paraît grand pour elle. Les nuages sont menaçants, Julie sort son bel imperméable, ses grandes bottes et

Plus en détail

lf.rsosjété iljaprèdesimilji d(')ané//] Les premiers hommes

lf.rsosjété iljaprèdesimilji d(')ané//] Les premiers hommes Pratiques 1 [lépremjè.rzom avèkvolitéécjénjozité lépremjè.rzom ItègVizé dékajudesilèks BfORmedeaH/ ladurétédesépjè.r aétéal(')orijin dufe/ partbdesètidé ilzifabriké dèzcstrumb depremjè.rnésésité pu.rhasé/

Plus en détail

AZOUZ BEGAG. Salam Ouessant ROMAN ALBIN MICHEL

AZOUZ BEGAG. Salam Ouessant ROMAN ALBIN MICHEL AZOUZ BEGAG Salam Ouessant ROMAN ALBIN MICHEL Nous étions près d accoster sur Ouessant. Depuis les crêtes des falaises grises taillées en dents de requin, de vastes oiseaux guettaient l entrée au port

Plus en détail

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD TEXTE 1 1. La maison du géant Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s appelait Kolos. Tout le monde

Plus en détail

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER!

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! les sauts 1 ÉCHAUFFEMENT! N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! Étirer vers le ciel Tenir pendant 5 secondes Flexions du corps Étirer de chaque côté, sans à-coups, maintenir la flexion pendant 5 secondes développez

Plus en détail

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques Nos mondes imaginaires Mon personnage : mes caractéristiques physiques Objectifs : Tu vas apprendre à parler des caractéristiques physiques pour décrire le physique de ton personnage du monde imaginaire

Plus en détail

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin.

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin. 1,2,3, consignes Instit90 (copyright) Objectifs! Mettre en œuvre des stratégies visant la compréhension de consignes ;! Gérer son activité : Anticiper et contrôler son ; Valider, invalider une proposition!

Plus en détail