A. Une fiche obligatoire seulement au-delà de certains seuils d exposition :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A. Une fiche obligatoire seulement au-delà de certains seuils d exposition :"

Transcription

1 Note Sociale décembre 2014

2 Les décrets du 9 octobre 2014 pris pour l application de la loi du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système des retraites, fixent les modalités d application des dispositions relatives à la prévention de la pénibilité et en particulier celles sur le compte personnel de pénibilité applicable au 1er janvier A. Une fiche obligatoire seulement au-delà de certains seuils d exposition : A compter du 1 er janvier 2015, un compte personnel de prévention de la pénibilité sera ouvert à chaque travailleur exposé, au-delà de certains seuils, à un ou plusieurs facteurs de pénibilité. 10 facteurs de pénibilité ont été recensés, regroupés en 3 catégories, mais seulement 4 (en rouge dans le texte) seront applicables dès le 1 er janvier Les autres types d expositions devront être pris en compte à compter du 1 er janvier 2016 : Risques liés aux contraintes physiques : - Manutentions manuelles de charges, - Postures pénibles, - Vibrations mécaniques. Risques liés à l environnement physique agressif : - Agents chimiques dangereux, - Activités exercées en milieu hyperbare, - Températures extrêmes, - Bruits. Risques liés au rythme de travail : - Travail de nuit, - Travail en équipes successives alternantes, - Travail répétitif. L employeur devra établir la fiche de prévention des expositions qu il transmettra au salarié au plus tard, le 31 janvier de l année suivante

3 B. Les règles d évaluation des risques : L exposition des salariés aux seuils d exposition est appréciée après application des mesures de protection collective et individuelle. L exposition de chaque salarié est évaluée par l employeur au regard des conditions habituelles de travail, appréciées sur l année, notamment à partir du document unique d évaluation des risques. Types d'exposition Manutentions manuelles de charges (C. trav. art. R ) Postures pénibles (positions forcées des articulations) Vibrations mécaniques (C. trav. art. R ) Agents chimiques dangereux (C. trav. art. R et R , y compris poussières et fumées) Activités en milieu hyperbare (C. trav. art. R ) Températures extrêmes Bruit (C. trav. art. R ) Travail de nuit (C. trav. art. L s.) Travail en équipes successives alternantes Travail répétitif caractérisé par la répétition d'un même geste, à une cadence contrainte, imposée ou non par le déplacement automatique d'une pièce ou par la rémunération à la pièce, avec un temps de cycle défini Action ou situation - Lever ou porter une charge de 15 kg - Pousser ou tirer une charge de 250 kg - Déplacement avec la charge ou prise de la charge au sol ou à une hauteur située au-dessus des épaules (charge de 10 kg) Cumul de manutentions de charges (7,5 tonnes par jour) - Maintien des bras en l'air à une hauteur située au-dessus des épaules - Positions accroupies ou à genoux - Positions du torse en torsion à 30 degrés ou positions du torse fléchi à 45 degrés - Vibrations transmises aux mains et aux bras : valeur d'exposition rapportée à une période de référence de 8 heures de 2,5 m/ s2 - Vibrations transmises à l'ensemble du corps : valeur d'exposition rapportée à une période de référence de 8 heures de 0,5 m/ s2 Exposition à un agent chimique dangereux relevant d'une ou plusieurs classes ou catégories de danger définies à l'annexe I du règlement CE 1272/2008 et figurant dans un arrêté du ministre chargé du travail Interventions ou travaux avec une pression de hectopascals - Température inférieure ou égale à 5 degrés Celsius - Température au moins égale à 30 degrés Celsius Niveau d'exposition au bruit rapporté à une période de référence de huit heures d'au moins 80 décibels Exposition à un niveau de pression acoustique de crête au moins égal à 135 décibels (C) 1 heure de travail entre 24 heures et 5 heures Au minimum 1 heure de travail entre 24 heures et 5 heures - Temps de cycle inférieur ou égal à 1 minute - 30 actions techniques ou plus par minute avec un temps de cycle supérieur à 1 minute Durée d'exposition annuelle 600 heures 120 jours 900 heures 450 heures Seuil déterminé pour chaque agent chimique par application d'une grille d'évaluation définie par arrêté ministériel à paraître, prenant en compte certains critères (classe d'émission ou de contact, procédé d'utilisation ou de fabrication, durée d'exposition, etc.) 60 interventions ou travaux 900 heures 600 heures 120 fois 120 nuits 50 nuits 900 heures

4 C. La fiche doit être communiquée au salarié : L employeur doit transmettre la fiche individuelle au salarié concerné avant la fin de l année civile et au plus tard le 31 janvier de l année suivante. Pour le salarié dont le contrat se termine en cours d année, la date limite de transmission est le dernier jour du mois suivant la date de fin du contrat. Une copie de la fiche individuelle de prévention des expositions doit être remise au salarié en cas d arrêt de travail d au moins 30 jours consécutifs à un accident du travail ou une maladie professionnelle et d au moins 3 mois dans les autres cas. D. Le compte personnel de prévention de la pénibilité : Le salarié exposé à des facteurs de risques professionnels au-delà des seuils fixés par décret bénéficie chaque année de points inscrits sur son compte personnel de prévention de la pénibilité lui permettant de suivre une formation, de passer à temps partiel ou de partir à la retraite plus tôt. E. Acquisition des points : Au terme de chaque année civile, et au plus tard le 31 janvier de l année suivante, l employeur doit déclarer, dans le cadre de la déclaration annuelle des données sociales (DADS U), le ou les facteurs de risques professionnels auxquels ses salariés ont été exposés, au-delà des seuils, pour l année considérée. Au vu des éléments déclarés par l employeur, la caisse nationale d assurance vieillesse inscrit le nombre de points correspondant sur le compte personnel de chaque salarié. La caisse informera le salarié, chaque année au plus tard le 30 juin, du nombre de points déclarés par son employeur. F. Contrôle et contentieux : Afin de contrôler l effectivité ou l ampleur de l exposition aux risques et l exhaustivité des données déclarées par l employeur, les caisses chargées de la liquidation de la pension pourront procéder à des contrôles sur pièces et sur place. La caisse pourra également être saisie d un recours par le salarié qui contesterait le nombre de points déclarés par l employeur

5 G. Document unique d évaluation des risques A compter du 1 er janvier 2015, l employeur doit consigner en annexe au document unique d évaluation des risques les éléments suivants : - Les données collectives utiles à l évaluation des expositions individuelles aux facteurs de risques professionnels de nature à faciliter l établissement des fiches individuelles de prévention des expositions, - La proportion de salariés exposés aux facteurs de risques professionnels au-delà des seuils de pénibilité. Nous vous rappelons pour mémoire que le fait de ne pas réaliser ou mettre à jour le document unique d évaluation des risques entraîne pour l'employeur les conséquences suivantes : - Contravention de 5 classe (1.500 d'amende, doublée si récidive), - La présomption de faute inexcusable en cas d'accident du travail ainsi que les éventuelles suites pénales qui en découlent et d'amende). CONCLUSION : Compte tenu de l importance du compte pénibilité pour les salariés et de la date prochaine de son entrée en vigueur, nous vous invitons d ores et déjà à vérifier en fonction de votre activité, si vos salariés sont soumis ou non au compte personnel de prévention. Le cas échéant, il convient de prendre les dispositions nécessaires pour la mise en place de la fiche individuelle de pénibilité ainsi que la mise à jour du document unique d évaluation des risques

6 LY0N 14, rue Crépet LYON Tél. : Fax : CHASSE sur RHONE 840, rue Pasteur BP CHASSE sur RHONE Tél. : Fax : GIVORS 24, rue du Moulin GIVORS Tél. : Fax : SAINT-ETIENNE Le Millénium 1, rue de la Presse - BP SAINT-ETIENNE Tél. : Fax : ORGATEC Le Millénium 1, rue de la Presse - BP SAINT-ETIENNE Tél. : Fax :

Bienvenue dans votre Service de Santé au Travail

Bienvenue dans votre Service de Santé au Travail Bienvenue dans votre Service de Santé au Travail 1 Association Inter Patronale de Valence et Région L AIPVR L AIPVR est un Service Inter Entreprises de Santé au Travail constitué sous forme associative,

Plus en détail

Quels sont les salariés concernés? Quels enjeux pour les salariés concernés? Exemples chiffrés du nombre de points acquérables

Quels sont les salariés concernés? Quels enjeux pour les salariés concernés? Exemples chiffrés du nombre de points acquérables La Pénibilité Depuis le 1 er janvier 2015, les salariés exposés à certains facteurs de pénibilité peuvent accumuler des points sur un compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P). Pour les salariés

Plus en détail

LA PENIBILITE ET LE COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE ( C3P) Actualisée le 05 janvier 2016

LA PENIBILITE ET LE COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE ( C3P) Actualisée le 05 janvier 2016 LA PENIBILITE ET LE COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE ( C3P) Actualisée le 05 janvier 2016 Le dispositif pénibilité du 1 er janvier 2012 au 31 décembre 2014 Contexte: 1 ère reforme de la

Plus en détail

PENIBILITÉ AU TRAVAIL

PENIBILITÉ AU TRAVAIL PENIBILITÉ AU TRAVAIL Obligations des employeurs 01/2012 Service de santé au travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 La Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, concernant la réforme des retraites, impose aux

Plus en détail

Les facteurs de pénibilité

Les facteurs de pénibilité Fiche N 24 bis Les facteurs de pénibilité L établissement de la fiche de prévention de la pénibilité est obligatoire pour chaque travailleur exposé à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels

Plus en détail

COMPTE PENIBILITE Publication des Décrets relatifs à la simplification du dispositif

COMPTE PENIBILITE Publication des Décrets relatifs à la simplification du dispositif COMPTE PENIBILITE Publication des Décrets relatifs à la simplification du dispositif 1 PROPOS LIMINAIRES Le compte pénibilité a pour but de permettre aux salariés de cumuler des points tout au long de

Plus en détail

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE Suite à 2 décrets de simplification du compte pénibilité parus au Journal Officiel du 31 Décembre 2015 : suppression de la fiche individuelle remplacée par une simple

Plus en détail

relatif à la traçabilité de l exposition des travailleurs à la pénibilité NOR : [ETST D]

relatif à la traçabilité de l exposition des travailleurs à la pénibilité NOR : [ETST D] RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi et du dialogue social Décret n XXX du XXXX relatif à la traçabilité de l exposition des travailleurs à la pénibilité NOR : [ETST1415156D] Publics

Plus en détail

COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ C3P

COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ C3P SOCIAL / SÉCURITÉ FICHE PRATIQUE NOVEMBRE 2014 COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ C3P La loi portant réforme des retraites (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010) a créé de nouvelles obligations

Plus en détail

Fiche n 1 : Liste des facteurs de pénibilité et ses seuils d exposition & Fiche individuelle de prévention des expositions

Fiche n 1 : Liste des facteurs de pénibilité et ses seuils d exposition & Fiche individuelle de prévention des expositions Fiche n 1 : Liste des facteurs de pénibilité et ses seuils d exposition & Fiche individuelle de prévention des expositions Pour rappel, la pénibilité au travail se définit comme une exposition à un ou

Plus en détail

PENIBILITE AU TRAVAIL

PENIBILITE AU TRAVAIL PENIBILITE AU TRAVAIL Au-delà de la réglementation, un intérêt pour l entreprise www.msa.fr ENJEUX DE LA LEGISLATION PENIBILITE Réforme des retraites : loi du 9 novembre 2010 Avenir du système de protection

Plus en détail

PENIBILITE - CONTEXTE - RAPPELS REGLEMENTAIRES

PENIBILITE - CONTEXTE - RAPPELS REGLEMENTAIRES PENIBILITE - CONTEXTE - RAPPELS REGLEMENTAIRES Claude ROUTARD Direction de la Santé au Travail, des Risques Professionnels et de l'accompagnement Social PENIBILITE CONTEXTE -Les carrières s allongent.

Plus en détail

AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET REDUCTION DE LA PENIBILITE DU TRAVAIL DOCUMENT DE TRAVAIL. Réunion du 25 mars 2008

AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET REDUCTION DE LA PENIBILITE DU TRAVAIL DOCUMENT DE TRAVAIL. Réunion du 25 mars 2008 21 mars 2008 AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET REDUCTION DE LA PENIBILITE DU TRAVAIL DOCUMENT DE TRAVAIL Réunion du 25 mars 2008 TITRE II PRISE EN COMPTE DE LA PENIBILITE Article 10 La pénibilité

Plus en détail

La pénibilité au travail : le compte personnel de prévention de la pénibilité

La pénibilité au travail : le compte personnel de prévention de la pénibilité La pénibilité au travail : le compte personnel de prévention de la pénibilité Expression obscure et pouvant paraître compliquée, le compte personnel de prévention de la pénibilité s adressera dans les

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE

LE COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE Santé et conditions de travail LE COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE Juillet 2016 La pénibilité se définit comme l exposition d un salarié à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels,

Plus en détail

Traçabilité des expositions

Traçabilité des expositions Traçabilité des expositions AIST 18 et 25 octobre 2012 Association Interprofessionnelle de Santé au Travail 79, Avenue G. Clémenceau, BP 40080 34502 BEZIERS Cedex Tel : 04 67 09 27 70 Fax : 04 67 09 27

Plus en détail

PÉNIBILITÉ : VERS LA FIN DE LA PRÉVENTION? - Matinée actualisation DST 2015 12 08 - ISTNF

PÉNIBILITÉ : VERS LA FIN DE LA PRÉVENTION? - Matinée actualisation DST 2015 12 08 - ISTNF PÉNIBILITÉ : VERS LA FIN DE LA PRÉVENTION? CC 1 L encadrement juridique d une notion subjective Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites Décrets d applications du 30 janvier 2012

Plus en détail

Diagnostic de pénibilité au travail

Diagnostic de pénibilité au travail Diagnostic de pénibilité au travail Application des Décrets n 2014-1158 et 2014-1160 du 9 octobre 2014 Ce document a été réalisé à titre indicatif dans le but d aider le chef d entreprise à rédiger le

Plus en détail

CIRCULAIRE n 3315 DISPOSITIF PENIBILITE POINT SUR LA SITUATION AU 1 ER JANVIER Le 11 janvier 2016 PYM A1 PJ : 1

CIRCULAIRE n 3315 DISPOSITIF PENIBILITE POINT SUR LA SITUATION AU 1 ER JANVIER Le 11 janvier 2016 PYM A1 PJ : 1 CIRCULAIRE n 3315 DISPOSITIF PENIBILITE POINT SUR LA SITUATION AU 1 ER JANVIER 2016 Le 11 janvier 2016 PYM A1 PJ : 1 Ce qu il faut retenir : Comme nous vous l avions déjà indiqué dans la circulaire n 3277,

Plus en détail

Le compte Pénibilité. Et si la Prévention des risques devenait une opportunité de progrès? Point réglementaire. Mars 2016

Le compte Pénibilité. Et si la Prévention des risques devenait une opportunité de progrès? Point réglementaire. Mars 2016 Et si la Prévention des risques devenait une opportunité de progrès? Point réglementaire Le compte Pénibilité Mars 2016 Johnny Keire tel : 07.83.46.95.12 Mail : contacts@theos.fr _ www.theos.fr Sommaire

Plus en détail

Publié sur 1-One (https://www.1-one.fr)

Publié sur 1-One (https://www.1-one.fr) Publié sur 1-One (https://www.1-one.fr) Accueil > Logiciel > Logiciel pénibilité Logiciel de pénibilité au travail, suivi des expositions et compte pénibilité [1] Quel est l apport d un logiciel de pénibilité

Plus en détail

DECRETS SUR LA PENIBILITE. Dr Jacques Darmon

DECRETS SUR LA PENIBILITE. Dr Jacques Darmon DECRETS SUR LA PENIBILITE Dr Jacques Darmon METRANEP 4 novembre 2014 RAPPELS La pénibilité a émergé suite à la réforme des retraites de 2003 et a été définie et précisée grâce aux travaux d'y. Struillou

Plus en détail

pénibilité marc mougel espace sécurité du travail 12 février CNSHSCT

pénibilité marc mougel espace sécurité du travail 12 février CNSHSCT pénibilité marc mougel espace sécurité du travail 12 février 2015 - CNSHSCT la pénibilité, un enjeu social devenu un objet de prévention réglementaire la loi sur les retraites (loi n 2010-1330 du 9 novembre

Plus en détail

INFO PREVENTION : ORGANISATION DE LA PREVENTION

INFO PREVENTION : ORGANISATION DE LA PREVENTION INFO PREVENTION : ORGANISATION DE LA PREVENTION FICHE N 13: PENIBILITE AU TRAVAIL La loi sur la réforme des retraites a modifié le Code du Travail. L employeur doit à présent intégrer les facteurs de pénibilité

Plus en détail

Compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P)

Compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) Mise à jour : 20/0/2016 Compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) OBJECTIF Toute entreprise doit prévenir la pénibilité au travail, quelles que soient sa taille et ses activités. Le compte

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels et pénibilité au travail

Document unique d évaluation des risques professionnels et pénibilité au travail Document unique d évaluation des risques professionnels et pénibilité au travail Jean-Charles GORNOUVEL gornouvel.jean-charles@bourgogne.msa.fr Jennifer ASDRUBAL jasdrubal.fdsea21@orange.fr www.msa.fr

Plus en détail

I - Obligation générale de prévention de la pénibilité

I - Obligation générale de prévention de la pénibilité NOTE D INFORMATION n 2014.16 du 30 octobre 2014 SOCIAL : Prévention de la pénibilité au travail (Décret 2014-1159 du 09/10/2014) À compter du 1er janvier 2015, de nouvelles mesures concernant la prévention

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE EN 2016

LE COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE EN 2016 LE COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE EN 2016 Comment déclarer? 1 Le compte personnel de prévention de la pénibilité a pour objectif de diminuer la pénibilité au travail et, en particulier,

Plus en détail

Compte pénibilité. Vous trouverez ci-dessous quelques éléments concernant le dispositif pénibilité.

Compte pénibilité. Vous trouverez ci-dessous quelques éléments concernant le dispositif pénibilité. Compte pénibilité Vous trouverez ci-dessous quelques éléments concernant le dispositif pénibilité. 1. Le compte personnel de prévention de la pénibilité : La mise en place du compte personnel de prévention

Plus en détail

Le dispositif pénibilité

Le dispositif pénibilité Le dispositif pénibilité Lille 7 Juin 2016 Le contexte réglementaire Loi et champs d application Contexte réglementaire o La loi du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système des retraites

Plus en détail

Le compte personnel de prévention de la pénibilité

Le compte personnel de prévention de la pénibilité septembre 2014 Le compte personnel de prévention de la 1 Financement du compte personnel de prévention de la => Cotisation de base => Cotisation additionnelle Modalités d acquisition des points au titre

Plus en détail

Pénibilité au Travail : Quelles nouvelles exigences réglementaires? Quels enjeux pour les employeurs? Quels impacts sur les pratiques de prévention?

Pénibilité au Travail : Quelles nouvelles exigences réglementaires? Quels enjeux pour les employeurs? Quels impacts sur les pratiques de prévention? au Travail : Quelles nouvelles exigences réglementaires? Quels enjeux pour les employeurs? Quels impacts sur les pratiques de prévention? au Travail 2010 : Loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites

Plus en détail

Présentation du Compte prévention pénibilité

Présentation du Compte prévention pénibilité Présentation du Compte prévention pénibilité 1 Sommaire Le Compte prévention pénibilité Le contexte réglementaire Actualités Les facteurs de risque Le dispositif Les mesures particulières L offre de services

Plus en détail

Grille d évaluation des risques dus au travail répétitif

Grille d évaluation des risques dus au travail répétitif Grille d évaluation des risques dus au travail répétitif Nom et prénom du salarié : Date de naissance : Date d embauche : Ancienneté : Type de contrat : Fonction et qualification : Facteurs de pénibilité

Plus en détail

Le compte personnel de prévention de la pénibilité

Le compte personnel de prévention de la pénibilité Le compte personnel de prévention de la pénibilité «Tous droits réservés SVP 2016» Version actualisée le 15/03/2016 1 Pourquoi vous proposer un livre blanc sur le compte personnel de prévention de la pénibilité?

Plus en détail

Synthèse sur la réglementation relative à la pénibilité au travail

Synthèse sur la réglementation relative à la pénibilité au travail Synthèse sur la réglementation relative à la pénibilité au travail Nicolas COURTOIS 49 allée sur Bellaire- 69250 MONTANAY Tel : 06 50 01 86 91 Mail : nicolas.courtois@niqse.com http://www.niqse.com 1 Mise

Plus en détail

PÉNIBILITÉ AU TRAVAIL

PÉNIBILITÉ AU TRAVAIL PÉNIBILITÉ AU TRAVAIL EXPOSITION A UN OU PLUSIEURS FACTEURS DE RISQUES PROFESSIONNELS SUSCEPTIBLES DE LAISSER DES TRACES DURABLES, IDENTIFIABLES ET IRREVERSIBLES SUR LA SANTE Ces facteurs de sont liés

Plus en détail

Mieux prendre en compte la pénibilité au travail

Mieux prendre en compte la pénibilité au travail Mieux prendre en compte la pénibilité au travail octobre 2014 Processus de reconnaissance Fiche d exposition Seuils d exposition Points de pénibilité Formation Aménagement du temps de travail Reclassement

Plus en détail

ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS & PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ AU TRAVAIL

ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS & PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ AU TRAVAIL Textes de référence ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS & PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ AU TRAVAIL (novembre 2014) (Voir bon de commande à la fin du document) EDITIONS BOUCHARD-M ATHIEUX 11, rue Solférino

Plus en détail

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008.

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008. LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE 2 janvier 2008 Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008 Table des Préretraites LFSS 2008 1. Introduction L objectif de ce document est

Plus en détail

Risque chimique. Dispositions réglementaires. Antoine VILLA Centre Antipoison Consultation de pathologie professionnelle Hôpital Fernand Widal

Risque chimique. Dispositions réglementaires. Antoine VILLA Centre Antipoison Consultation de pathologie professionnelle Hôpital Fernand Widal Risque chimique Dispositions réglementaires Antoine VILLA Centre Antipoison Consultation de pathologie professionnelle Hôpital Fernand Widal 1 Dispositions réglementaires Décret 92-1261 du 3 décembre 1992

Plus en détail

Juin 2016 Angélique BLIN : Ingénieur HSE Jean-Pierre CASSOU : Consultant Management HSE Formateur MASTERE QSE

Juin 2016 Angélique BLIN : Ingénieur HSE Jean-Pierre CASSOU : Consultant Management HSE Formateur MASTERE QSE Juin 2016 Angélique BLIN : Ingénieur HSE Jean-Pierre CASSOU : Consultant Management HSE Formateur MASTERE QSE Loi du 9 Novembre 2010 (Loi n 2010-1330) portant réforme des retraites Le TITRE IV : PENIBILITE

Plus en détail

DOSSIER SPECIAL JANVIER 2016 PENIBILITE

DOSSIER SPECIAL JANVIER 2016 PENIBILITE DOSSIER SPECIAL JANVIER 2016 PENIBILITE La réforme des retraites a initié en 2010 la notion de pénibilité au sein des entreprises. Les dernières dispositions sont parues au Journal Officiel ce 31 décembre

Plus en détail

ETAT DES LIEUX SUR LE DISPOSITIF LÉGAL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ ET L ACTION DE LA CGPME EN LA MATIÈRE

ETAT DES LIEUX SUR LE DISPOSITIF LÉGAL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ ET L ACTION DE LA CGPME EN LA MATIÈRE ETAT DES LIEUX SUR LE DISPOSITIF LÉGAL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ ET L ACTION DE LA CGPME EN LA MATIÈRE 1 I. L ACTION DE LA CGPME CONCERNANT LE DISPOSITIF LEGAL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE (LOI

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 PARIS, le 13/08/01 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 OBJET : Situation des personnes assurant la vente de produits à domicile, par démarchage

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation Financière - 5 B

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation Financière - 5 B Ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville Ministère de la santé et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Direction

Plus en détail

COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE

COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE L essentiel N 134 - SOCIAL n 52 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 16 décembre 2014 ISSN 1769-4000 COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE Devant l extrême complexité de mise en œuvre

Plus en détail

FICHE INTERPRÉTATIVE 001 L ACCOMPAGNATEUR SOCIAL

FICHE INTERPRÉTATIVE 001 L ACCOMPAGNATEUR SOCIAL 1 FICHE INTERPRÉTATIVE 001 L ACCOMPAGNATEUR SOCIAL 1) L ACCOMPAGNATEUR SOCIAL ET SES MISSIONS L accompagnateur social est une personne sous contrat de travail au sein de l entreprise d insertion dont les

Plus en détail

Ordonnance du DEFR sur les activités dangereuses ou pénibles en cas de grossesse et de maternité

Ordonnance du DEFR sur les activités dangereuses ou pénibles en cas de grossesse et de maternité Ordonnance du DEFR sur les activités dangereuses ou pénibles en cas de grossesse et de maternité (Ordonnance sur la protection de la maternité) 822.111.52 du 20 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2013) Le

Plus en détail

Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité

Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité Le C3P mode d emploi Le C3P mode d emploi www.unsa.org www.facebook.com/syndicat.unsa @Unsa_officiel Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité Le C3P

Plus en détail

Fiche pratique : Le droit individuel à la formation (DIF)

Fiche pratique : Le droit individuel à la formation (DIF) Fiche pratique : Le droit individuel à la formation (DIF) Références juridiques : Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 relative à la formation des agents de la fonction publique territoriale Loi n 2007-209

Plus en détail

Présentation. d accéder à des postes moins pénibles grâce à la formation, de réduire leur durée de travail,

Présentation. d accéder à des postes moins pénibles grâce à la formation, de réduire leur durée de travail, Compte personnel de prévention de la pénibilité Synthèse Le «compte personnel de prévention de la pénibilité» permet de comptabiliser les périodes d exposition à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels

Plus en détail

Retraite : ce qui change à partir de 2014

Retraite : ce qui change à partir de 2014 Retraite : ce qui change à partir de 2014 La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites visant à équilibrer le système de retraites français, apporte des

Plus en détail

Plafond de la Sécurité sociale pour 2012

Plafond de la Sécurité sociale pour 2012 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction du Développement Social Statut et convention collective Destinataires Tous services Contact Tél : 01 55 44 27 15 / 27 18 Fax : 01 55

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS D APPLICATION POUR LE COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ (C3P)

NOUVELLES DISPOSITIONS D APPLICATION POUR LE COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ (C3P) N 32 - SOCIAL n 13 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 28 janvier2016 ISSN 1769-4000 L essentiel NOUVELLES DISPOSITIONS D APPLICATION POUR LE COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ

Plus en détail

COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PENIBILITE SFECE 10 mai 2016

COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PENIBILITE SFECE 10 mai 2016 COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PENIBILITE SFECE 10 mai 2016 Point d étape de la mise en place du dispositif et outils à la disposition des entreprises Cadre législatif La loi sur les retraites du

Plus en détail

RÉFORME DE LA PÉNIBILITÉ POINT DE SITUATION ET ARTICULATION ENTRE L'ANCIEN ET LE NOUVEAU DISPOSITIF

RÉFORME DE LA PÉNIBILITÉ POINT DE SITUATION ET ARTICULATION ENTRE L'ANCIEN ET LE NOUVEAU DISPOSITIF RÉFORME DE LA PÉNIBILITÉ POINT DE SITUATION ET ARTICULATION ENTRE L'ANCIEN ET LE NOUVEAU DISPOSITIF UIMM Le rappel du contexte Première réforme de la pénibilité : loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 «portant

Plus en détail

L EVALUATION DES RISQUES ET LE DOCUMENT UNIQUE

L EVALUATION DES RISQUES ET LE DOCUMENT UNIQUE SOCIAL N 68 SOCIAL N 29 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 12 septembre 2002 L EVALUATION DES RISQUES ET LE DOCUMENT UNIQUE QUESTIONS REPONSES L évaluation des risques est une obligation pour

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-091

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-091 MONTREUIL, le 29/12/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-091 OBJET : Stagiaires convention tripartite - gratification titres restaurant

Plus en détail

Livre blanc : Le dispositif de la Pénibilité en 2016. Décryptages, obligations et enjeux pour les entreprises. Pôle Performance RH

Livre blanc : Le dispositif de la Pénibilité en 2016. Décryptages, obligations et enjeux pour les entreprises. Pôle Performance RH Livre blanc : Le dispositif de la Pénibilité en 2016 Décryptages, obligations et enjeux pour les entreprises Pôle Performance RH Edito Depuis sept ans, les pouvoirs publics essaient d influer sur l acculturation

Plus en détail

RÈGLES DE CLASSEMENT CATÉGORIE B (réussite à un concours ou promotion interne)

RÈGLES DE CLASSEMENT CATÉGORIE B (réussite à un concours ou promotion interne) RÈGLES DE CLASSEMENT CATÉGORIE B (réussite à un concours ou promotion interne) STATUT Circulaires DATE D EFFET : 1 ER JANVIER 2007 Ces règles sont applicables dès la nomination en qualité de stagiaire.

Plus en détail

Le compte personnel de prévention de la pénibilité

Le compte personnel de prévention de la pénibilité Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 11.16 du 10/03/16 Le compte personnel de prévention de la pénibilité Les souplesses apportées par la loi n 2015-994 du 17/08/15 sur le dialogue

Plus en détail

Outils d évaluation. Contraintes physiques marquées.

Outils d évaluation. Contraintes physiques marquées. Outils d évaluation Contraintes physiques marquées www.msa.fr www.msa.fr Postures pénibles Postures pénibles définies comme positions forcées des articulations Définitions Celles qui comportent des angles

Plus en détail

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement 4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement Tout salarié titulaire d un contrat à durée indéterminée, licencié alors qu il compte 1and ancienneté

Plus en détail

La cueillette de pêches, pommes remise en question pour les mineurs...

La cueillette de pêches, pommes remise en question pour les mineurs... La cueillette de pêches, pommes remise en question pour les mineurs... Emploi de salariés mineurs : les règles à savoir! À l arrivée de la période estivale, de nombreux jeunes cherchent un emploi. Ils

Plus en détail

Accord sur le temps partiel

Accord sur le temps partiel Accord sur le temps partiel Préambule La loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi ayant pour origine l accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 prévoit une

Plus en détail

La pénibilité au travail

La pénibilité au travail 15 n décembre 2014 Outils à l usage des salariés et de leurs représentants Santé au travail La pénibilité au travail Conditions de travail Cette fiche vient compléter celle de février 2014 (n 11) pour

Plus en détail

La Fédération Nationale des Salariés de la Construction Bois Ameublement (FNSCBA- CGT)

La Fédération Nationale des Salariés de la Construction Bois Ameublement (FNSCBA- CGT) Avenant n 1 du à la convention collective nationale des cadres des Travaux Publics du 1 er juin 2004 Entre : La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), La Fédération des Sociétés Coopératives

Plus en détail

"Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic"

Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic CIRCULAIRE N 2012-11 DU 14 MAI 2012 Direction des Affaires Juridiques INSU0009-TPE Titre Avenant n 1 du 3 février 2012 portant modification de l article 13 de la Convention du 19 juillet 2011 relative

Plus en détail

RECTO-VERSO L actualité du droit du travail et des ressources humaines N 20 Avril 2015

RECTO-VERSO L actualité du droit du travail et des ressources humaines N 20 Avril 2015 RECTO-VERSO actualité du droit du travail et des ressources humaines N 20 Avril 2015 www.cwassocies.com E COMPTE DE PENIBIITE ENTRE EN VIGUEUR a compensation de la pénibilité au travail est depuis quelques

Plus en détail

I Durée minimale de travail hebdomadaire

I Durée minimale de travail hebdomadaire Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 33.13 13/12/2013 La loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Fiche n 6 : le temps partiel (article 12 de la loi) L article 12 de la

Plus en détail

UNE INSTRUCTION DGT/DSS PRECISE LE FONCTIONNEMENT DU COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE

UNE INSTRUCTION DGT/DSS PRECISE LE FONCTIONNEMENT DU COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE N 89 - SOCIAL n 44 En ligne sur le site www.fntp.fr le 7 juillet 2016 ISSN 1769-4000 L essentiel UNE INSTRUCTION DGT/DSS PRECISE LE FONCTIONNEMENT DU COMPTE PERSONNEL DE PREVENTION DE LA PENIBILITE Une

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ETAT Décret n o 2011-754 du 28 juin 2011 portant relèvement des bornes

Plus en détail

La compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P)

La compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) La compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) Qu est ce que le C3P? Depuis le 1 er janvier 2015, les salariés exposés à certains facteurs de pénibilité peuvent accumuler des points sur un compte

Plus en détail

Pourquoi un accord de branche sur le temps partiel pour les établissements scolaires? Réforme:issuedelaloidesécurisationdel emploidu14juin2013

Pourquoi un accord de branche sur le temps partiel pour les établissements scolaires? Réforme:issuedelaloidesécurisationdel emploidu14juin2013 Pourquoi un accord de branche sur le temps partiel pour les établissements scolaires? Réforme:issuedelaloidesécurisationdel emploidu14juin2013 Négociation au niveau de la branche en raison du nombre important

Plus en détail

Le Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles «CRRMP»

Le Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles «CRRMP» Le Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles «CRRMP» Modalités de fonctionnement en région Pays de la Loire Dr Dominique Dupas, praticien hospitalier, membre du CRRMP Dr Joëlle Barrit,

Plus en détail

1) Le plafond de Sécurité Sociale : 4) L exonération des titres restaurant :

1) Le plafond de Sécurité Sociale : 4) L exonération des titres restaurant : Note Sociale 16 janvier 2015 1) Le plafond de Sécurité Sociale : Pour les rémunérations versées à compter du 1 er plafond de la sécurité sociale sont les suivantes : janvier 2015, les valeurs du VALEURS

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR L ACCREDITATION DES ORGANISMES DE CERTIFICATION DES ENTREPRISES REALISANT DES TRAVAUX DE TRAITEMENT DE L AMIANTE CERT CPS REF 31 Révision 01 Section Certifications SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Les obligations des entreprises en matière de prévention de la pénibilité REUNION D ACTUALITE SOCIALE

Les obligations des entreprises en matière de prévention de la pénibilité REUNION D ACTUALITE SOCIALE Les obligations des entreprises en matière de prévention de la pénibilité REUNION D ACTUALITE SOCIALE 9 décembre 2014 Maître Christophe FROUIN cfrouin@capstan.fr 01.44.95.48.63 La pénibilité 2 3 La loi

Plus en détail

Mylène BERTAUX, Responsable adjointe du service «Santé- Prévention» CdG76 Christophe BERTRAND, Ingénieur Ergonome CdG76

Mylène BERTAUX, Responsable adjointe du service «Santé- Prévention» CdG76 Christophe BERTRAND, Ingénieur Ergonome CdG76 1- L ÉVALUATION DE LA PÉNIBILITÉ Mylène BERTAU, Responsable adjointe du service «Santé- Prévention» CdG76 Christophe BERTRAND, Ingénieur Ergonome CdG76 Sommaire L évolution de la réglementation Fiche de

Plus en détail

CARRIERES. Bilan de l'année 2013 et programme pour 2014. - CIGO - 20 mars 2014. Yoann TERLISKA DREAL Pays de la Loire - SRNT

CARRIERES. Bilan de l'année 2013 et programme pour 2014. - CIGO - 20 mars 2014. Yoann TERLISKA DREAL Pays de la Loire - SRNT CARRIERES Bilan de l'année 2013 et programme pour 2014 - CIGO - 20 mars 2014 Yoann TERLISKA DREAL Pays de la Loire - SRNT Sommaire Bilan de l'année 2013 Bilan de l'action nationale 2013: TCH Action nationale

Plus en détail

Sont pris en compte pour ce calcul les trimestres entiers cotisés.

Sont pris en compte pour ce calcul les trimestres entiers cotisés. SERVICE DES PENSIONS 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.fr Nantes, le 1 ère Sous-Direction Bureau 1B N 826 Note d'information pour les services et bureaux chargés

Plus en détail

PRESENTATION DES CIRCULAIRES DU 28 JUILLET 2015 ET DU 18 AOUT 2015

PRESENTATION DES CIRCULAIRES DU 28 JUILLET 2015 ET DU 18 AOUT 2015 ANNEXE I - :- :- :- :- :- :- CHSCTMESR Séance du 30 novembre 2015 - :- :- :- :- :- : PRESENTATION DES CIRCULAIRES DU 28 JUILLET 2015 ET DU 18 AOUT 2015 Présentation des circulaires Circulaire du 28 juillet

Plus en détail

Pénibilité et traçabilité des expositions : fiches et attestations Le point sur les documents créés, maintenus ou supprimés

Pénibilité et traçabilité des expositions : fiches et attestations Le point sur les documents créés, maintenus ou supprimés MISE AU POINT TP 25 Pénibilité et traçabilité des expositions : fiches et attestations en résumé AUTEUR : N. Félicie, département Études, veille et assistance documentaires, INRS Le dispositif pénibilité,

Plus en détail

Pénibilité au Travail: Quelles nouvelles exigences réglementaires? Quels enjeux pour les employeurs? Quels impacts sur les pratiques de prévention?

Pénibilité au Travail: Quelles nouvelles exigences réglementaires? Quels enjeux pour les employeurs? Quels impacts sur les pratiques de prévention? Pénibilité au Travail: Quelles nouvelles exigences réglementaires? Quels enjeux pour les employeurs? Quels impacts sur les pratiques de prévention? 2010: Définition réglementaire de la pénibilité La définition

Plus en détail

Le contrat de génération

Le contrat de génération Le contrat de génération SOMMAIRE 1 Appréciation de l effectif... 3 1.1 Calcul des effectifs... 3 1.2 Appréciation dans le cadre de l entreprise ou du groupe... 4 2 Modalités de mise en œuvre du contrat

Plus en détail

TRAITEMENT DES DEMANDES DE MAJORATION D ASSURANCE POUR ENFANT

TRAITEMENT DES DEMANDES DE MAJORATION D ASSURANCE POUR ENFANT N 114 - SOCIAL n 33 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 TRAITEMENT DES DEMANDES DE MAJORATION D ASSURANCE POUR ENFANT L essentiel La loi de financement de la sécurité

Plus en détail

La modification des conditions d attribution de la bonification pour enfant

La modification des conditions d attribution de la bonification pour enfant La modification des conditions d attribution de la bonification pour enfant L article 5 du décret n 2010-1741 du 30 décembre 2010 portant application aux fonctionnaires, aux militaires et aux ouvriers

Plus en détail

Cette directive découle de l article 56 de la Loi sur l assurance automobile du Québec (RLRQ, chapitre A-25), ci-après la LAA.

Cette directive découle de l article 56 de la Loi sur l assurance automobile du Québec (RLRQ, chapitre A-25), ci-après la LAA. 1 CHAMP D APPLICATION La présente directive précise et explique la réduction de l indemnité de remplacement du revenu au moment du retour à l emploi d une personne accidentée. 2 CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE

Plus en détail

PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988

PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988 PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988 REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE PERSONNEL

Plus en détail

AUDIT INTERNE : PRINCIPES GENERAUX POUR L ORGANISATION ET L EXECUTION

AUDIT INTERNE : PRINCIPES GENERAUX POUR L ORGANISATION ET L EXECUTION BELAC 3-03 Rev 4-2016 AUDIT INTERNE : PRINCIPES GENERAUX POUR L ORGANISATION ET L EXECUTION Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC

Plus en détail

Paramètres 2014. Vous pouvez consulter ces paramètres sur Les chiffres pour établir vos déclarations retraite

Paramètres 2014. Vous pouvez consulter ces paramètres sur  Les chiffres pour établir vos déclarations retraite Paramètres 2014 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite Audiens Retraite Arrco - Audiens Retraite Agirc Sommaire Les plafonds des régimes... page 1 Les modalités Arrco (Audiens Retraite Arrco)...

Plus en détail

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%.

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%. Ministère de la santé et des solidarités Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement

Plus en détail

CONGE PAYES. Date de création du document : 27/05/2016. www.dtenc.gouv.nc

CONGE PAYES. Date de création du document : 27/05/2016. www.dtenc.gouv.nc 2016 CONGE PAYES Date de création du document : 27/05/2016 www.dtenc.gouv.nc SOMMAIRE Ouverture du droit au congé payé...2 Durée du congé...2 Départ en congé payé...3 Indemnité de congé payé...4 Règles

Plus en détail

I- Contraintes physiques

I- Contraintes physiques Le 25 mars 2008 12 critères à retenir pour la reconnaissance de la pénibilité du travail I- Contraintes physiques 1/ Manutention et port de charges lourdes On entend sous ce critère 3 types d opérations

Plus en détail

Création d entreprise et pension d invalidité

Création d entreprise et pension d invalidité Création d entreprise et pension d invalidité La pension d invalidité est une aide financière destinée à faire face aux difficultés suite à la perte totale ou partielle d un travail en raison de son état

Plus en détail

Code du Travail Travail à temps partiel

Code du Travail Travail à temps partiel Code du Travail Travail à temps partiel Définition. Article L3123-1 Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : 1 A la durée légale du travail ou, lorsque

Plus en détail

Affichages obligatoires

Affichages obligatoires FFPS Fiche pratique droit social Novembre 2012 Affichages obligatoires L employeur a un certain nombre d obligations en matière d affichage d informations destinées aux salariés de son entreprise : - sur

Plus en détail

NOUVEAUX DÉLAIS DE PRÉAVIS À PARTIR DE 2012. 1. Application dans le temps de la nouvelle réglementation

NOUVEAUX DÉLAIS DE PRÉAVIS À PARTIR DE 2012. 1. Application dans le temps de la nouvelle réglementation NOUVEAUX DÉLAIS DE PRÉAVIS À PARTIR DE 2012 1. Application dans le temps de la nouvelle réglementation La nouvelle règlementation s applique aux contrats de travail dont l exécution a pris cours à partir

Plus en détail