DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011"

Transcription

1 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com et.net, Verisign passe en revue l état du secteur des noms de domaine à travers une variété de recherches statistiques et analytiques. Principal fournisseur d infrastructures numériques pour Internet, Verisign a constitué ce dossier afin d informer les médias, les entreprises et les analystes du secteur des tendances importantes relatives à l enregistrement de noms de domaine, y compris des indicateurs de performances clés et des opportunités de croissance. VerisignInc.com

2 SYNTHÈSE Le troisième trimestre de 2011 s est terminé avec une base de près de 220 millions d enregistrements de noms de domaine, tous domaines de premier niveau (TLD) confondus, soit une hausse de 4,9 millions (2,3 %) du nombre de noms de domaine par rapport au second trimestre. On compte une augmentation de plus de 18,0 millions d enregistrements, soit de 8,9 %, par rapport au troisième trimestre de La base des domaines de premier niveau code-pays (cctlds) comptait 86,9 millions de noms de domaines, soit une hausse de 2,7 % en glissement trimestriel, et de 9,8 % en glissement annuel. 1 Les TLD.com et.net ont bénéficié d une croissance groupée, atteignant un total combiné de 112 millions de noms au cours du troisième trimestre de Cela représente une hausse de 1,8 % de la base par rapport au second trimestre de 2011 et de 8,2 % par rapport au même trimestre en On compte un total de 7,9 millions de nouveaux enregistrements de noms.com et.net durant le trimestre. Cela reflète une hausse de 5,9 % du nombre de nouveaux enregistrements en glissement annuel, et une baisse de 2,3 % du nombre de nouveaux enregistrements par rapport au second trimestre. Le classement des plus importants domaines de premier niveau en termes de taille de zone a changé par rapport au second trimestre, le nom.tk (Tokelau) entrant dans le classement à la septième place, faisant tomber le nom.nl (Pays-Bas) de la septième à la huitième place. En outre, le.ru (Fédération russe) et le.eu (Union européenne) ont changé de places depuis le second trimestre et se trouvent désormais en neuvième et dixième positions respectivement. Enfin, le.cn (Chine) ne se trouve plus dans le top 10 après s être classé huitième au cours du trimestre précédent. Les plus grands domaines de premier niveau en termes de taille de base étaient, dans l ordre, les noms.com,.de (Allemagne),.net,.uk (Royaume-Uni),.org,.info,.tk,.nl,.ru et.eu. Nombre total d enregistrements de noms de domaine Nombre Source : Zooknic, total octobre d enregistrements 2011 ; Verisign, octobre de 2011 noms de domaine com Croissance du nombre de nouveaux enregistrements Source : Zooknic, octobre 2011 ; Verisign, octobre 2011 ; Rapports mensuels de l ICANN Croissance du nombre de nouveaux enregistrements Autres cctdl.cn.de 0 Q3 10 Q4 10 Q3 10.net.uk.org.info Q1 11 Q2 11 Q3 11.eu.biz Autres TDL.name Q4 10 Q1 11 Q2 11 Q3 11.org/.biz/.info/.name/.mobi.com/.net cctld 1 Les informations sur les gtld et les cctld publiées dans les présentes sont des estimations valables à la date de ce rapport et sont sujettes à modification en cas de réception d informations plus complètes. 2

3 RÉPARTITION de la taille de zone des cctld Au total, environ 86,9 millions d enregistrements de cctld ont été effectués au cours du troisième trimestre de 2011, avec l addition de 2,3 millions de noms de domaine, soit une hausse de 2,7 % par rapport au second trimestre. Cela représente une augmentation d environ 7,8 millions de noms de domaine, soit de 9,8 %, par rapport à il y a un an. 2 Figurant parmi les 20 plus importants cctld, le Brésil, l Australie, les Tokelau et la Fédération russe ont chacun bénéficié d une croissance supérieure à 4 % en glissement trimestriel. Au cours du trimestre dernier, trois noms du top 20 ont dépassé le même seuil. Il existe plus de 240 extensions cctld à l échelle mondiale, les 10 plus importantes représentant 60 % du total des enregistrements. Principaux registres de cctld par base de noms de domaine, troisième trimestre de 2011 Source : Zooknic, octobre de (Allemagne) 6..eu (Union européenne) 2..uk (Royaume-Uni) 7..cn (Chine) 3..tk (Tokelau) 8..br (Brésil) 4..nl (Pays-Bas) 9..ar (Argentine) 5..ru (Fédération russe) 10..it (Italie) Répartition des cctld Source : Zooknic, octobre 2011 Répartition des cctld Taux de renouvellement des registres.com/.net Source : Verisign, octobre 2011 Taux de renouvellement des registres.com/.net 80% 60% 40% 0 Top Q Total des cctld 72% 70% 71% 70% 71% 71% 72% 73% 73% 73%74% 73% 73% Dynamique.Com/.Net 20% Le taux de renouvellement.com/.net pour le troisième trimestre de 2011 s est élevé à 73,3 %, soit une légère hausse par rapport aux 73,1 % du second trimestre. Les taux de renouvellement varient d un trimestre à l autre en fonction de la composition de la base de noms expirants et de la contribution de registraires spécifiques. 0% Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q Q1 Q2 Q3 3 2 Certains registres de cctld ont lancé des programmes promotionnels au cours du troisième trimestre.

4 Sites Web.com/.net Source : Verisign, octobre 2011 Une page Web 20% Sites Web.com/.net Pages Web multiples 68% Aucun site Web 12% Qu un nom de domaine se rapporte à un site Web ou non est un facteur clé pour les taux de renouvellement, car les noms de domaine qui se rapportent à des sites Web ont plus de chances d être renouvelés. Verisign estime que 88 % des noms de domaine.com et.net se rapportent à un site Web, signifiant qu un utilisateur visitant ce nom de domaine trouvera un site Web. Ces sites peuvent ensuite être décrits davantage, comme comptant plusieurs pages ou n en comptant qu une seule. Les sites Web d une page incluent les pages garées, les sites en construction et les sites-brochures, en plus des pages garées de génération de recettes publicitaires en ligne. La charge quotidienne moyenne de demandes du Système de noms de domaine (DNS) de Verisign au cours du trimestre s est élevée à 59 milliards, avec un pic à 78 milliards. Par rapport au trimestre précédent, la moyenne quotidienne a augmenté de 5 % et le pic a augmenté de 14 %. Un nouveau programme de gtld s apprête à créer de nouvelles catégories pour les inscrivants et les utilisateurs L aspect le plus fascinant du plan de l Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) visant à créer de nouveaux gtld est peut-être l émergence attendue de plusieurs nouvelles catégories d utilisation de gtld qui pourraient changer de manière fondamentale la façon dont les domaines de premier niveau sont utilisés et dont les organisations positionnent leur identité en ligne. Bien qu il soit impossible de connaître la pleine étendue de ces nouvelles catégories avant la fermeture du créneau de demande en avril 2012 et que l ICANN publie les chaînes pour lesquelles des demandes ont été reçues, plusieurs sont susceptibles de jouer un rôle majeur. La compréhension de ces catégories et de leur possible impact sera cruciale pour naviguer dans le nouveau paysage des gtld. Postulant les plus probables : les sociétés, clients internes, partenaires de distribution, distributeurs. Le.marque Pour la toute première fois dans le système d adressage d Internet, le nouveau processus de gtld permettra aux sociétés d enregistrer leurs noms de marque commerciale comme domaines de premier niveau. Le phénomène.marque ouvre la voie à une large variété de nouvelles fonctions potentielles pour les gtld. Bien que certaines sociétés délèguent leurs domaines.marque de manière purement interne (pour des verticales, des départements, des applications spécifiques, etc.), d autres sociétés plus centrées sur les consommateurs peuvent fournir à leurs clients des options de gtld exceptionnelles soutenues par leurs propres noms. Postulant les plus probables : les membres de ommunautés Le.communauté Dans son nouveau gtld Final Applicant Guidebook, l ICANN inclut un ensemble très spécifique de définitions de ce qui constitue un «gtld communautaire». Tout gtld communautaire potentiel devra satisfaire à une liste complète d exigences pour démontrer qu il est «utilisé pour le bénéfice d une communauté clairement délimitée». Les communautés peuvent être régionales, culturelles, religieuses, etc., 4

5 mais doivent être clairement définies et motivées pour justifier la demande du nouveau gtld en question. Les gtld communautaires chercheront à s établir comme les destinations en ligne par excellence des membres de leurs communautés respectives. Un exemple de domaine communautaire existant est le.cat, un TLD sponsorisé lancé en 2006 pour desservir l ensemble de la communauté culturelle et linguistique catalane, qu un site soit basé ou non dans les territoires où l on parle le catalan. Postulant les plus probables : les entreprises, organisations et résidents régionaux. Le.geo Un autre aspect de la nouvelle série de gtld qui a été au centre de l attention des utilisateurs et entrepreneurs a été la perspective d un nouvel univers de gtld géo-spécifiques représentant des villes et des régions spécifiques. Le principal attrait d un domaine.geo est qu il fournit tant aux inscrivants qu aux utilisateurs une destination prête à l emploi pour les entreprises, organisations, services et intérêts locaux. Postulant les plus probables : les utilisateurs de langues non latines et les organisations et entreprises qui les desservent. Le.IDN De par sa capacité à transformer la façon dont les gens utilisent Internet, les gtld internationalisés proposés dans des scripts non latin sont peut-être la nouvelle catégorie d utilisation de la plus palpitante,. Pour des centaines de millions d utilisateurs à travers le monde, la nouvelle série de gtld représente une opportunité émergente pour opérer et accéder à l ensemble d Internet dans le monde entier, entièrement dans leurs propres langues. De nombreuses personnes ont qualifié les gtld IDN de «tueurs d applications» de la nouvelle série de gtld, et des sociétés et organisations du monde entier se préparent à desservir ce marché émergent. Postulant les plus probables : les entreprises spécifiques à un secteur. Le.industrie Bien qu il ne s agisse pas vraiment d une «nouvelle» catégorie, de nombreux groupes industriels ont exprimé de l intérêt pour l établissement de nouveaux gtld conçus pour desservir des secteurs spécifiques de l industrie. En plus de jouer le rôle d antennes en ligne pour leurs bases industrielles, bon nombre de ces gtld chercheront aussi à servir de genre de sceau de confiance, confirmant que tous leurs inscrivants sont des participants légitimes et établis dans une industrie donnée. Plusieurs domaines spécifiques à un secteur, tels que.aero (aviation),.travel (voyage et tourisme) et.jobs (ressources humaines) ont été introduits dans de petits lots précédents de gtld au cours de la dernière décennie, et bien d autres sont attendus dans le nouveau programme de gtld. Postulant les plus probables : les sociétés et organisations répondant aux besoins d intérêts et d individus spécifiques..intérêt L idée de nouveaux gtld organisés autour d intérêts ou de hobbies spécifiques (sports, musique, film, etc.) a été la première à véritablement attirer l attention de la communauté Internet. L objectif de la plupart des gtld.intérêt sera de créer des quartiers en ligne hautement pertinents organisés autour d intérêts spécifiques. Postulant les plus probables : variés, selon les offres de services spécifiques..service Certains gtld se différencieront avec un service spécifique ou un ensemble de services spécifiques, qu ils offriront à tous les inscrivants potentiels, et par extension aux internautes visitant leurs domaines. Ceux-ci peuvent inclure des outils de confidentialité ou de sécurité améliorés liés à de nouveaux enregistrements, des options de courrier uniques, et une variété d autres améliorations potentielles conçues pour desservir les inscrivants comme les utilisateurs. 5

6 Selon Verisign, chaque nouvelle catégorie de gtld représente des opportunités et des défis uniques. De par ses nouvelles offres de services de gtld, Verisign s attend à travailler avec des représentants des nouvelles catégories de gtld, en offrant une assistance technique, des services back-end et des conseils sur le nouveau marché palpitant des gtld. EN SAVOIR PLUS Pour vous abonner ou pour accéder aux archives des Dossiers de l industrie relatifs aux noms de domaine, veuillez consulter le site Veuillez envoyer vos commentaires ou vos questions par à l adresse À propos de VERISIGN VeriSign, Inc. (NASDAQ : VRSN) est le fournisseur de confiance de services d infrastructure sur Internet pour le monde numérique. Des milliards de fois chaque jour, Verisign aide des sociétés et des consommateurs du monde entier à se connecter d un point à l autre. Des informations et des actualités additionnelles sur la société sont disponibles à l adresse Méthodologie de Zooknic Pour les données relatives aux gtld citées avec ZookNIC comme source, l analyse s appuie sur une comparaison des changements des fichiers de zone racines complétée par des données WHOIS sur un échantillon statistique de noms de domaine énumérant les registraires responsables d un nom de domaine particulier ainsi que l emplacement des inscrivants. Les données ont une marge d erreur basée sur la taille des échantillons et du marché. Les informations relatives aux cctld se basent sur l analyse des fichiers de zone racines. Pour tout complément d information, veuillez consulter le site VerisignInc.com 2011 VeriSign, Inc. Tous droits réservés. VERISIGN, le logo de VERISIGN, et les autres marques commerciales, marques de services et designs sont des marques commerciales déposées ou non déposées de VeriSign, Inc. et de ses filiales aux États-Unis et dans d autres pays. Toutes les autres marques commerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les déclarations issues de cette annonce, exception faite des informations et données historiques, constituent des énoncés prospectifs selon les dispositions de l Article 27A du Securities Act de 1933 et de l Article 21E du Securities Exchange Act de 1934, tels que révisés. Ces énoncés impliquent des risques et des incertitudes qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats réels de VeriSign et ceux cités ou impliqués par les énoncés prospectifs. Parmi ces risques et incertitudes potentiels, on peut notamment mentionner l incertitude concernant le chiffre d affaires futur et la rentabilité et les fluctuations potentielles des résultats d exploitation trimestriels sous l effet de facteurs tels qu une concurrence grandissante, la pression exercée sur les prix par des services concurrents proposés à des tarifs inférieurs aux nôtres et les changements de pratiques du marketing, y compris celles des registraires tiers ; la reprise très lente de l économie ; les défis posés par la privatisation continue de l administration Internet ; les conséquences de défis d ordre juridique ou de toute autre nature résultant de nos activités ou des activités des registraires ou des inscrivants ; de nouvelles lois et règlementations gouvernementales ; les changements de comportement des clients ; les habitudes de navigation sur le Web et les plateformes Internet ; l incapacité de Verisign à développer et à commercialiser ses nouveaux services avec succès ; l incertitude quant à l adoption par le marché de nos nouveaux services et l incertitude quant à leur chiffre d affaires potentiel ; les interruptions de système ; les failles de sécurité ; les attaques perpétrées sur Internet par des cybercriminels, les virus ou les actes intentionnels de vandalisme ; l incertitude des dépenses et la durée des services de transition et des demandes d indemnisation liées à la fin des désinvestissements ; l incertitude quant à la capacité du projet Apollo à atteindre les objectifs exposés ; l impact de l introduction de nouveaux gtld ; et l incertitude concernant le renouvellement ou non de l Accord des registres.com d ici au 1er décembre 2012, si tant est qu il ait lieu. Des informations complémentaires relatives aux facteurs pouvant affecter les performances commerciales et financières de la société sont contenues dans les formulaires déposés par Verisign auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), notamment dans le rapport annuel de l entreprise de l exercice clos le 31 décembre 2010 (formulaire 10-K), dans ses rapports trimestriels (formulaire 10-Q) ainsi que dans ses rapports d activité courante (formulaire 8-K). Verisign se décharge de toute obligation de mise à jour ou de révision de tout énoncé prospectif après la date de publication.

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE Verisign propose un état des lieux du secteur des noms de domaine à travers

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com et.net,

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM ET.NET,

Plus en détail

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LE NOM DE DOMAINE EN TANT QU OPERATEUR DE REGISTRE.COM ET.NET, VERISIGN FAIT UN ETAT DES LIEUX DU SECTEUR DES NOMS

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

"Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma

Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir www.misoc.ma "Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma 1,966,514,816 Internautes (Juin 2010), (internetworldstats) 205 Millions de sites Internet, 1500 Milliards de dollars de profits économiques

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - AOÛT 1 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN ÉTUDIE

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Agenda Aperçu des noms de domaines, du calendrier gtld et du programme des nouveaux gtld Pourquoi l'icann fait cela; impact potentiel de cette initiative

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn

Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn .Bearn : Le Projet La Catalogne a ouvert une extension Internet.cat pour promouvoir sa langue,

Plus en détail

Chapitre 11: Créer les Structures commerciales des Chemins de Fer

Chapitre 11: Créer les Structures commerciales des Chemins de Fer 11 1 La Réforme : Manuel pour l Amélioration de la Performance du Secteur Ferroviaire Chapitre 11: Créer les Structures commerciales La Réforme : Manuel pour l Amélioration 11 Créer les Structures commerciales

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Présentation aux investisseurs Mars 008 Bernard Dorval Chef de groupe, Services bancaires aux entreprises et assurance, et coprésident, TD Canada Trust Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs De

Plus en détail

Qualité et limites des données

Qualité et limites des données Qualité et limites des données Le Registre des entreprises s appuie en grande partie sur les données obtenues au cours de l inscription à un numéro d entreprise (NE) auprès de l Agence de revenu du Canada

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013

Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013 Rapport intermédiaire du premier semestre 2013: Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013 1.1.-30.6.2012 1.1.-30.6.2013 Evolution Chiffre

Plus en détail

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine Etude sur le second marché des noms de domaine Les chiffres présentent certaines différences par rapport à l année précédente : bien que le nombre de domaines vendus et le volume des ventes aient diminué,

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Cegedim. Conférence téléphonique 4 Février 2011

Cegedim. Conférence téléphonique 4 Février 2011 Cegedim Chiffre d affaires 2010 Conférence téléphonique 4 Février 2011 Groupe profil 2 Un chiffre d affaires 2010 en croissance de 6,0% à 926,5 M Chiffre d affaires du T4 2010 266,5 M +10,1% en publiée

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Juin 2009. Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant»

Livre Blanc Oracle Juin 2009. Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant» Livre Blanc Oracle Juin 2009 Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant» Préambule Ce livre blanc met en avant certains risques impliqués dans les travaux liés

Plus en détail

Le.CORSICA EST OPERATIONNEL

Le.CORSICA EST OPERATIONNEL DOSSIER DE PRESSE Le.CORSICA EST OPERATIONNEL Contexte Afin de combler le faible nombre d espace de nommage (TLD) (comme.fr,.com,.org,.eu.) et pour répondre à la demande croissante, l organisation mondiale

Plus en détail

Guide de candidature. Module 5

Guide de candidature. Module 5 Guide de candidature Module 5 Notez qu il s agit uniquement d une discussion préliminaire. Les candidats potentiels ne doivent pas s appuyer sur les détails présentés dans le programme relatif aux nouveaux

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC?

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? D on Boulia, Vice Président chargé de la stratégie IBM WebSphere et privé, explique comment le concept ne doit pas être

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international Nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle gamme de solutions

Plus en détail

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le mardi 15 décembre

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise À PROPOS DU CONFÉRENCIER MIRZET KADRIC Co-fondateur d une agence numérique

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Les Industries Dorel Inc. Assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Analyse de l enquête de Statistique Canada. Recours au commerce électronique et utilisation des technologies de l information et des communications

Analyse de l enquête de Statistique Canada. Recours au commerce électronique et utilisation des technologies de l information et des communications Contexte Analyse de l enquête de Statistique Préparé par la direction générale du commerce électronique - Industrie Recours au commerce électronique et utilisation des technologies de l information et

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Bases de l économie d entreprise Examen

Bases de l économie d entreprise Examen Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2010 Bases de l économie d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: Calculatrice standard non programmable Collez ici votre

Plus en détail

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Dossier de presse du 23 avril 2014 L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Contact presse : Gaëlle DOS SANTOS Chef du Service Communication Tél : 26 83 26 / 74 77 08 gaelle.dossantos@opt.nc Sommaire

Plus en détail

DOCUMENT DE QUESTIONS ET RÉPONSES N O 1. Question 1 Pouvez-vous me dire s il y a un marché réservé aux Autochtones pour cette offre à commandes (OC)?

DOCUMENT DE QUESTIONS ET RÉPONSES N O 1. Question 1 Pouvez-vous me dire s il y a un marché réservé aux Autochtones pour cette offre à commandes (OC)? Ce document de questions et réponses a été publié le 9 septembre 2015. Question 1 Pouvez-vous me dire s il y a un marché réservé aux Autochtones pour cette offre à commandes (OC)? Réponse 1 Non, il n y

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT

L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT Une vision avant-gardiste Depuis trois décennies, VeriFone est le leader mondial en matière de technologies de paiement. Précurseur et chef de file du secteur, VeriFone

Plus en détail

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée L environnement commercial actuel présente à la fois d innombrables opportunités et de multiples risques. Cette dichotomie se révèle dans le monde de l informatique (et dans les conseils d administration

Plus en détail

Association de la Performance et du Lead sur Internet

Association de la Performance et du Lead sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association de la Performance et du Lead sur Internet Baromètre 2015 de la génération de Leads sur Internet 5 novembre 2015 I. Présentation du Baromètre Il s agit

Plus en détail

Informations importantes au sujet de ce séminaires

Informations importantes au sujet de ce séminaires Informations importantes au sujet de ce séminaires L émetteur de votre téléphone a été désactivé. Si vous avez une question, veuillez la noter dans la case Q&A prévue à cet effet. Nous répondrons aux questions

Plus en détail

Sommaire. 03 Introduction. 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme?

Sommaire. 03 Introduction. 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme? 1 Sommaire 03 Introduction 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme? 04 Quelles sont les actions éligibles? 04 Quelles sont les modalités de financement

Plus en détail

Sage 50 Intelligence d'entreprise

Sage 50 Intelligence d'entreprise Sage 50 Intelligence d'entreprise Rapports standard Bénéficiez de 18 rapports prêts à utiliser qui reflètent sur-le-champ un aperçu de la situation financière à l'échelle de Offerts dans le cadre familier

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES DE MUSIQUE

LISTE DE CONTRÔLE DU FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES DE MUSIQUE LISTE DE CONTRÔLE DU FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES DE MUSIQUE Veuillez joindre les documents énumérés ci-dessous au formulaire de demande. Le fait de ne pas inclure tous les renseignements demandés pourrait

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Exporter le livre canadien en France

Exporter le livre canadien en France Exporter le livre canadien en France Tome 1 Le marché du livre en France et ses perspectives 3 e édition Exporter le livre canadien en France Tome 1 Le marché du livre en France et ses perspectives 3 e

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Pourquoi il est important d être visible sur Internet? Le client souhaite l information quand il en a besoin. Le client recherche une plus grande interactivité.

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

ACT! E-marketing. * Informations en Anglais

ACT! E-marketing. * Informations en Anglais ACT! E-marketing ACT! E-Marketing vous offre bien plus qu une plateforme d envois et de suivi de campagnes emailings. Ce service apporte une véritable connaissance de vos clients. Ainsi, vous récupérez

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Comment assurer le développement de vos activités aux Etats-Unis? Vous pouvez développer vos activités

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Le marché français des logiciels et services ERP poursuit sa croissance

Le marché français des logiciels et services ERP poursuit sa croissance COMMUNIQUE DE PRESSE Le marché français des logiciels et services ERP poursuit sa croissance Paris, février 2008 Le marché des logiciels et services ERP est resté dynamique et en progression en 2006 et

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING WEB Site web de l Union Basket Sud Toulousain

DOSSIER DE SPONSORING WEB Site web de l Union Basket Sud Toulousain DOSSIER DE SPONSORING WEB Site web de l Union Basket Sud Toulousain Union Basket Sud Toulousain allée des sports ROQUETTES 31120 Site web : http://www.ubst-basket.fr/accueil E-mail : pierre.ubst@sfr.fr

Plus en détail

FOND DE DEVELOPPEMENT Marche à Suivre pour la Demande en Ligne et Procédure du Rapport d Avancement

FOND DE DEVELOPPEMENT Marche à Suivre pour la Demande en Ligne et Procédure du Rapport d Avancement FOND DE DEVELOPPEMENT Marche à Suivre pour la Demande en Ligne et Procédure du Rapport d Avancement I. Introduction Les objectifs généraux du Fond de Développement de la FIVB sont de multiplier les opportunités

Plus en détail

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Communiqué de presse ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Montréal, Québec, 6 mai 2015 : Lunetterie New Look Inc. (TSX: BCI) («New Look»)

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier Communiqué de Presse Innovation Solutions Courriers La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier DHL Global Mail : une offre complète de dématérialisation pour économiser du temps, de l argent

Plus en détail

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE : UN MARCHÉ EN PLEIN DÉVELOPPEMENT Evolution du chiffre d affaires du e-commerce depuis 2010 +65% sur 3 ans Poids du e- commerce dans l ensemble du commerce 5% en 2012 20% attendu

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

EN SAVOIR PLUS SUR LA CAMPAGNE «GAZ MOINS CHER ENSEMBLE»

EN SAVOIR PLUS SUR LA CAMPAGNE «GAZ MOINS CHER ENSEMBLE» EN SAVOIR PLUS SUR LA CAMPAGNE «GAZ MOINS CHER ENSEMBLE» Pourquoi l UFC-QUE CHOISIR lance de nouveau la campagne «Gaz moins cher ensemble»?... 2 En quoi la transmission à l ensemble des fournisseurs de

Plus en détail

C O M M U N I Q U É. Information Financière Partielle pour le Quatrième Trimestre et l Exercice 2006

C O M M U N I Q U É. Information Financière Partielle pour le Quatrième Trimestre et l Exercice 2006 C O M M U N I Q U É Information Financière Partielle pour le Quatrième Trimestre et l Exercice 2006 SAN JOSE, Californie, 1er février 2007... Atmel Corporation (Nasdaq: ATML), un des leaders mondiaux dans

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation NordNet 111, rue de Croix BP 60985 59510 HEM France Pour toutes questions, veuillez nous contacter au : (appel gratuit depuis un poste fixe, sous réserve des tarifs pratiqués par

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs»

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» Conseil National de la Consommation 12 mai 2015 Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» N NOR : EINC1511480V Trouver un produit, comparer

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Le présent chapitre doit être lu en conjonction avec les Dispositions générales sur les pratiques de publicité et de communication

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail