DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011"

Transcription

1 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com et.net, Verisign passe en revue l état du secteur des noms de domaine à travers une variété de recherches statistiques et analytiques. Principal fournisseur d infrastructures numériques pour Internet, Verisign a constitué ce dossier afin d informer les médias, les entreprises et les analystes du secteur des tendances importantes relatives à l enregistrement de noms de domaine, y compris des indicateurs de performances clés et des opportunités de croissance. VerisignInc.com

2 SYNTHÈSE Le troisième trimestre de 2011 s est terminé avec une base de près de 220 millions d enregistrements de noms de domaine, tous domaines de premier niveau (TLD) confondus, soit une hausse de 4,9 millions (2,3 %) du nombre de noms de domaine par rapport au second trimestre. On compte une augmentation de plus de 18,0 millions d enregistrements, soit de 8,9 %, par rapport au troisième trimestre de La base des domaines de premier niveau code-pays (cctlds) comptait 86,9 millions de noms de domaines, soit une hausse de 2,7 % en glissement trimestriel, et de 9,8 % en glissement annuel. 1 Les TLD.com et.net ont bénéficié d une croissance groupée, atteignant un total combiné de 112 millions de noms au cours du troisième trimestre de Cela représente une hausse de 1,8 % de la base par rapport au second trimestre de 2011 et de 8,2 % par rapport au même trimestre en On compte un total de 7,9 millions de nouveaux enregistrements de noms.com et.net durant le trimestre. Cela reflète une hausse de 5,9 % du nombre de nouveaux enregistrements en glissement annuel, et une baisse de 2,3 % du nombre de nouveaux enregistrements par rapport au second trimestre. Le classement des plus importants domaines de premier niveau en termes de taille de zone a changé par rapport au second trimestre, le nom.tk (Tokelau) entrant dans le classement à la septième place, faisant tomber le nom.nl (Pays-Bas) de la septième à la huitième place. En outre, le.ru (Fédération russe) et le.eu (Union européenne) ont changé de places depuis le second trimestre et se trouvent désormais en neuvième et dixième positions respectivement. Enfin, le.cn (Chine) ne se trouve plus dans le top 10 après s être classé huitième au cours du trimestre précédent. Les plus grands domaines de premier niveau en termes de taille de base étaient, dans l ordre, les noms.com,.de (Allemagne),.net,.uk (Royaume-Uni),.org,.info,.tk,.nl,.ru et.eu. Nombre total d enregistrements de noms de domaine Nombre Source : Zooknic, total octobre d enregistrements 2011 ; Verisign, octobre de 2011 noms de domaine com Croissance du nombre de nouveaux enregistrements Source : Zooknic, octobre 2011 ; Verisign, octobre 2011 ; Rapports mensuels de l ICANN Croissance du nombre de nouveaux enregistrements Autres cctdl.cn.de 0 Q3 10 Q4 10 Q3 10.net.uk.org.info Q1 11 Q2 11 Q3 11.eu.biz Autres TDL.name Q4 10 Q1 11 Q2 11 Q3 11.org/.biz/.info/.name/.mobi.com/.net cctld 1 Les informations sur les gtld et les cctld publiées dans les présentes sont des estimations valables à la date de ce rapport et sont sujettes à modification en cas de réception d informations plus complètes. 2

3 RÉPARTITION de la taille de zone des cctld Au total, environ 86,9 millions d enregistrements de cctld ont été effectués au cours du troisième trimestre de 2011, avec l addition de 2,3 millions de noms de domaine, soit une hausse de 2,7 % par rapport au second trimestre. Cela représente une augmentation d environ 7,8 millions de noms de domaine, soit de 9,8 %, par rapport à il y a un an. 2 Figurant parmi les 20 plus importants cctld, le Brésil, l Australie, les Tokelau et la Fédération russe ont chacun bénéficié d une croissance supérieure à 4 % en glissement trimestriel. Au cours du trimestre dernier, trois noms du top 20 ont dépassé le même seuil. Il existe plus de 240 extensions cctld à l échelle mondiale, les 10 plus importantes représentant 60 % du total des enregistrements. Principaux registres de cctld par base de noms de domaine, troisième trimestre de 2011 Source : Zooknic, octobre de (Allemagne) 6..eu (Union européenne) 2..uk (Royaume-Uni) 7..cn (Chine) 3..tk (Tokelau) 8..br (Brésil) 4..nl (Pays-Bas) 9..ar (Argentine) 5..ru (Fédération russe) 10..it (Italie) Répartition des cctld Source : Zooknic, octobre 2011 Répartition des cctld Taux de renouvellement des registres.com/.net Source : Verisign, octobre 2011 Taux de renouvellement des registres.com/.net 80% 60% 40% 0 Top Q Total des cctld 72% 70% 71% 70% 71% 71% 72% 73% 73% 73%74% 73% 73% Dynamique.Com/.Net 20% Le taux de renouvellement.com/.net pour le troisième trimestre de 2011 s est élevé à 73,3 %, soit une légère hausse par rapport aux 73,1 % du second trimestre. Les taux de renouvellement varient d un trimestre à l autre en fonction de la composition de la base de noms expirants et de la contribution de registraires spécifiques. 0% Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q Q1 Q2 Q3 3 2 Certains registres de cctld ont lancé des programmes promotionnels au cours du troisième trimestre.

4 Sites Web.com/.net Source : Verisign, octobre 2011 Une page Web 20% Sites Web.com/.net Pages Web multiples 68% Aucun site Web 12% Qu un nom de domaine se rapporte à un site Web ou non est un facteur clé pour les taux de renouvellement, car les noms de domaine qui se rapportent à des sites Web ont plus de chances d être renouvelés. Verisign estime que 88 % des noms de domaine.com et.net se rapportent à un site Web, signifiant qu un utilisateur visitant ce nom de domaine trouvera un site Web. Ces sites peuvent ensuite être décrits davantage, comme comptant plusieurs pages ou n en comptant qu une seule. Les sites Web d une page incluent les pages garées, les sites en construction et les sites-brochures, en plus des pages garées de génération de recettes publicitaires en ligne. La charge quotidienne moyenne de demandes du Système de noms de domaine (DNS) de Verisign au cours du trimestre s est élevée à 59 milliards, avec un pic à 78 milliards. Par rapport au trimestre précédent, la moyenne quotidienne a augmenté de 5 % et le pic a augmenté de 14 %. Un nouveau programme de gtld s apprête à créer de nouvelles catégories pour les inscrivants et les utilisateurs L aspect le plus fascinant du plan de l Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) visant à créer de nouveaux gtld est peut-être l émergence attendue de plusieurs nouvelles catégories d utilisation de gtld qui pourraient changer de manière fondamentale la façon dont les domaines de premier niveau sont utilisés et dont les organisations positionnent leur identité en ligne. Bien qu il soit impossible de connaître la pleine étendue de ces nouvelles catégories avant la fermeture du créneau de demande en avril 2012 et que l ICANN publie les chaînes pour lesquelles des demandes ont été reçues, plusieurs sont susceptibles de jouer un rôle majeur. La compréhension de ces catégories et de leur possible impact sera cruciale pour naviguer dans le nouveau paysage des gtld. Postulant les plus probables : les sociétés, clients internes, partenaires de distribution, distributeurs. Le.marque Pour la toute première fois dans le système d adressage d Internet, le nouveau processus de gtld permettra aux sociétés d enregistrer leurs noms de marque commerciale comme domaines de premier niveau. Le phénomène.marque ouvre la voie à une large variété de nouvelles fonctions potentielles pour les gtld. Bien que certaines sociétés délèguent leurs domaines.marque de manière purement interne (pour des verticales, des départements, des applications spécifiques, etc.), d autres sociétés plus centrées sur les consommateurs peuvent fournir à leurs clients des options de gtld exceptionnelles soutenues par leurs propres noms. Postulant les plus probables : les membres de ommunautés Le.communauté Dans son nouveau gtld Final Applicant Guidebook, l ICANN inclut un ensemble très spécifique de définitions de ce qui constitue un «gtld communautaire». Tout gtld communautaire potentiel devra satisfaire à une liste complète d exigences pour démontrer qu il est «utilisé pour le bénéfice d une communauté clairement délimitée». Les communautés peuvent être régionales, culturelles, religieuses, etc., 4

5 mais doivent être clairement définies et motivées pour justifier la demande du nouveau gtld en question. Les gtld communautaires chercheront à s établir comme les destinations en ligne par excellence des membres de leurs communautés respectives. Un exemple de domaine communautaire existant est le.cat, un TLD sponsorisé lancé en 2006 pour desservir l ensemble de la communauté culturelle et linguistique catalane, qu un site soit basé ou non dans les territoires où l on parle le catalan. Postulant les plus probables : les entreprises, organisations et résidents régionaux. Le.geo Un autre aspect de la nouvelle série de gtld qui a été au centre de l attention des utilisateurs et entrepreneurs a été la perspective d un nouvel univers de gtld géo-spécifiques représentant des villes et des régions spécifiques. Le principal attrait d un domaine.geo est qu il fournit tant aux inscrivants qu aux utilisateurs une destination prête à l emploi pour les entreprises, organisations, services et intérêts locaux. Postulant les plus probables : les utilisateurs de langues non latines et les organisations et entreprises qui les desservent. Le.IDN De par sa capacité à transformer la façon dont les gens utilisent Internet, les gtld internationalisés proposés dans des scripts non latin sont peut-être la nouvelle catégorie d utilisation de la plus palpitante,. Pour des centaines de millions d utilisateurs à travers le monde, la nouvelle série de gtld représente une opportunité émergente pour opérer et accéder à l ensemble d Internet dans le monde entier, entièrement dans leurs propres langues. De nombreuses personnes ont qualifié les gtld IDN de «tueurs d applications» de la nouvelle série de gtld, et des sociétés et organisations du monde entier se préparent à desservir ce marché émergent. Postulant les plus probables : les entreprises spécifiques à un secteur. Le.industrie Bien qu il ne s agisse pas vraiment d une «nouvelle» catégorie, de nombreux groupes industriels ont exprimé de l intérêt pour l établissement de nouveaux gtld conçus pour desservir des secteurs spécifiques de l industrie. En plus de jouer le rôle d antennes en ligne pour leurs bases industrielles, bon nombre de ces gtld chercheront aussi à servir de genre de sceau de confiance, confirmant que tous leurs inscrivants sont des participants légitimes et établis dans une industrie donnée. Plusieurs domaines spécifiques à un secteur, tels que.aero (aviation),.travel (voyage et tourisme) et.jobs (ressources humaines) ont été introduits dans de petits lots précédents de gtld au cours de la dernière décennie, et bien d autres sont attendus dans le nouveau programme de gtld. Postulant les plus probables : les sociétés et organisations répondant aux besoins d intérêts et d individus spécifiques..intérêt L idée de nouveaux gtld organisés autour d intérêts ou de hobbies spécifiques (sports, musique, film, etc.) a été la première à véritablement attirer l attention de la communauté Internet. L objectif de la plupart des gtld.intérêt sera de créer des quartiers en ligne hautement pertinents organisés autour d intérêts spécifiques. Postulant les plus probables : variés, selon les offres de services spécifiques..service Certains gtld se différencieront avec un service spécifique ou un ensemble de services spécifiques, qu ils offriront à tous les inscrivants potentiels, et par extension aux internautes visitant leurs domaines. Ceux-ci peuvent inclure des outils de confidentialité ou de sécurité améliorés liés à de nouveaux enregistrements, des options de courrier uniques, et une variété d autres améliorations potentielles conçues pour desservir les inscrivants comme les utilisateurs. 5

6 Selon Verisign, chaque nouvelle catégorie de gtld représente des opportunités et des défis uniques. De par ses nouvelles offres de services de gtld, Verisign s attend à travailler avec des représentants des nouvelles catégories de gtld, en offrant une assistance technique, des services back-end et des conseils sur le nouveau marché palpitant des gtld. EN SAVOIR PLUS Pour vous abonner ou pour accéder aux archives des Dossiers de l industrie relatifs aux noms de domaine, veuillez consulter le site Veuillez envoyer vos commentaires ou vos questions par à l adresse À propos de VERISIGN VeriSign, Inc. (NASDAQ : VRSN) est le fournisseur de confiance de services d infrastructure sur Internet pour le monde numérique. Des milliards de fois chaque jour, Verisign aide des sociétés et des consommateurs du monde entier à se connecter d un point à l autre. Des informations et des actualités additionnelles sur la société sont disponibles à l adresse Méthodologie de Zooknic Pour les données relatives aux gtld citées avec ZookNIC comme source, l analyse s appuie sur une comparaison des changements des fichiers de zone racines complétée par des données WHOIS sur un échantillon statistique de noms de domaine énumérant les registraires responsables d un nom de domaine particulier ainsi que l emplacement des inscrivants. Les données ont une marge d erreur basée sur la taille des échantillons et du marché. Les informations relatives aux cctld se basent sur l analyse des fichiers de zone racines. Pour tout complément d information, veuillez consulter le site VerisignInc.com 2011 VeriSign, Inc. Tous droits réservés. VERISIGN, le logo de VERISIGN, et les autres marques commerciales, marques de services et designs sont des marques commerciales déposées ou non déposées de VeriSign, Inc. et de ses filiales aux États-Unis et dans d autres pays. Toutes les autres marques commerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les déclarations issues de cette annonce, exception faite des informations et données historiques, constituent des énoncés prospectifs selon les dispositions de l Article 27A du Securities Act de 1933 et de l Article 21E du Securities Exchange Act de 1934, tels que révisés. Ces énoncés impliquent des risques et des incertitudes qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats réels de VeriSign et ceux cités ou impliqués par les énoncés prospectifs. Parmi ces risques et incertitudes potentiels, on peut notamment mentionner l incertitude concernant le chiffre d affaires futur et la rentabilité et les fluctuations potentielles des résultats d exploitation trimestriels sous l effet de facteurs tels qu une concurrence grandissante, la pression exercée sur les prix par des services concurrents proposés à des tarifs inférieurs aux nôtres et les changements de pratiques du marketing, y compris celles des registraires tiers ; la reprise très lente de l économie ; les défis posés par la privatisation continue de l administration Internet ; les conséquences de défis d ordre juridique ou de toute autre nature résultant de nos activités ou des activités des registraires ou des inscrivants ; de nouvelles lois et règlementations gouvernementales ; les changements de comportement des clients ; les habitudes de navigation sur le Web et les plateformes Internet ; l incapacité de Verisign à développer et à commercialiser ses nouveaux services avec succès ; l incertitude quant à l adoption par le marché de nos nouveaux services et l incertitude quant à leur chiffre d affaires potentiel ; les interruptions de système ; les failles de sécurité ; les attaques perpétrées sur Internet par des cybercriminels, les virus ou les actes intentionnels de vandalisme ; l incertitude des dépenses et la durée des services de transition et des demandes d indemnisation liées à la fin des désinvestissements ; l incertitude quant à la capacité du projet Apollo à atteindre les objectifs exposés ; l impact de l introduction de nouveaux gtld ; et l incertitude concernant le renouvellement ou non de l Accord des registres.com d ici au 1er décembre 2012, si tant est qu il ait lieu. Des informations complémentaires relatives aux facteurs pouvant affecter les performances commerciales et financières de la société sont contenues dans les formulaires déposés par Verisign auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), notamment dans le rapport annuel de l entreprise de l exercice clos le 31 décembre 2010 (formulaire 10-K), dans ses rapports trimestriels (formulaire 10-Q) ainsi que dans ses rapports d activité courante (formulaire 8-K). Verisign se décharge de toute obligation de mise à jour ou de révision de tout énoncé prospectif après la date de publication.

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE Verisign propose un état des lieux du secteur des noms de domaine à travers

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com et.net,

Plus en détail

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LE NOM DE DOMAINE EN TANT QU OPERATEUR DE REGISTRE.COM ET.NET, VERISIGN FAIT UN ETAT DES LIEUX DU SECTEUR DES NOMS

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM ET.NET,

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - AOÛT 1 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN ÉTUDIE

Plus en détail

Informations importantes au sujet de ce séminaires

Informations importantes au sujet de ce séminaires Informations importantes au sujet de ce séminaires L émetteur de votre téléphone a été désactivé. Si vous avez une question, veuillez la noter dans la case Q&A prévue à cet effet. Nous répondrons aux questions

Plus en détail

"Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma

Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir www.misoc.ma "Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma 1,966,514,816 Internautes (Juin 2010), (internetworldstats) 205 Millions de sites Internet, 1500 Milliards de dollars de profits économiques

Plus en détail

Le système des noms de domaine d'internet

Le système des noms de domaine d'internet Le système des noms de domaine d'internet Antoine Barthel, Théo Duhautpas, Marc Hensel RESTENA Chaque ordinateur connecté au réseau Internet est identifié de manière unique par son adresse IP et ce sont

Plus en détail

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Agenda Aperçu des noms de domaines, du calendrier gtld et du programme des nouveaux gtld Pourquoi l'icann fait cela; impact potentiel de cette initiative

Plus en détail

L ACEI exploite un DNS sans aucun temps d arrêt. 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009

L ACEI exploite un DNS sans aucun temps d arrêt. 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009 L ACEI exploite un DNS sans aucun temps d arrêt 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009 Plus de quatre cent mille fois par minute, on exécute une transaction en ligne liée à un nom

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F OMPI SCT/S1/2 ORIGINAL : anglais DATE : 26 octobre 2001 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODÈLES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine Etude sur le second marché des noms de domaine Les chiffres présentent certaines différences par rapport à l année précédente : bien que le nombre de domaines vendus et le volume des ventes aient diminué,

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

LES NOMS DE DOMAINE (Notes) TABLE DES MATIÈRES 0.00 GÉNÉRALITÉS... 2 1.00 NOMS DE DOMAINES GÉNÉRIQUES INTERNATIONAUX... 3

LES NOMS DE DOMAINE (Notes) TABLE DES MATIÈRES 0.00 GÉNÉRALITÉS... 2 1.00 NOMS DE DOMAINES GÉNÉRIQUES INTERNATIONAUX... 3 LES NOMS DE DOMAINE (Notes) TABLE DES MATIÈRES 0.00 GÉNÉRALITÉS... 2 1.00 NOMS DE DOMAINES GÉNÉRIQUES INTERNATIONAUX... 3 2.00 NOMS DE DOMAINES À SUFFIXE DE DÉSIGNATION NATIONALE (cctld)... 4 3.00 PROCÉDURE

Plus en détail

COMMENT DEPOSER UN NOM DE DOMAINE?

COMMENT DEPOSER UN NOM DE DOMAINE? Le nom de domaine est l identité d une entreprise ou organisation sur Internet. Il se compose de deux éléments. 1 - un domaine de 2 ème niveau appelé aussi «racine» : suite de caractères correspondant

Plus en détail

ENREGISTREMENT DU NOM DE DOMAINE

ENREGISTREMENT DU NOM DE DOMAINE ENREGISTREMENT DU NOM DE DOMAINE 14/11/2008 Chaque ordinateur est identifié sur Internet par un numéro dit adresse IP (internet protocol) composé d une série de chiffres. Pour permettre la lisibilité et

Plus en détail

Réunion d information ULYS. Nouvelles extensions I nternet. Mardi 27 septembre 2011

Réunion d information ULYS. Nouvelles extensions I nternet. Mardi 27 septembre 2011 Réunion d information ULYS Nouvelles extensions I nternet Mardi 27 septembre 2011 De www.mamarque.fr à.mamarque LE PROGRAMME ICANN HISTORIQUE ASPECTS TECHNIQUES ASPECTS JURIDIQUES LES ENJEUX ET AVANTAGES

Plus en détail

COMMENT DÉPOSER UN NOM DE DOMAINE?

COMMENT DÉPOSER UN NOM DE DOMAINE? COMMENT DÉPOSER UN NOM DE DOMAINE? Définir son nom de domaine Choix de la racine Choix de l extension Déposer un nom de domaine Déposer un «.fr» Déposer un «.com» Dépôt d une autre extension Maintenance

Plus en détail

Introduction aux concepts et aux acteurs de l interconnexion Internet

Introduction aux concepts et aux acteurs de l interconnexion Internet L Internet est pour tous Introduction aux concepts et aux acteurs de l interconnexion Internet Document d information Introduction aux concepts et aux acteurs de l interconnexion Internet Introduction

Plus en détail

noms de domaine.be & agents d enregistrement

noms de domaine.be & agents d enregistrement noms de domaine.be & agents d enregistrement 2013 2 Nombre de nouveaux enregistrements.be 147.022 193.659 222.919 232.746 257.637 267.780 306.341 299.846 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Evolution

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

noms de domaine.be & agents d enregistrement

noms de domaine.be & agents d enregistrement noms de domaine.be & agents d enregistrement 2014 2 Nombre de nouveaux enregistrements.be 193.659 222.919 232.746 257.637 267.780 306.341 299.846 264.930 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Evolution

Plus en détail

Olivier Ricou. 19 février 2010 à l'espci LRDE EPITA. La gouvernance de l'internet. Olivier Ricou. Le pouvoir technique. d'adressage.

Olivier Ricou. 19 février 2010 à l'espci LRDE EPITA. La gouvernance de l'internet. Olivier Ricou. Le pouvoir technique. d'adressage. LRDE EPITA 19 février 2010 à l'espci 1 / 25 4 pouvoirs le pouvoir ou normatif, le pouvoir, le pouvoir, le pouvoir. 2 / 25 achète un nom Les acteurs Bureau d enregistrement enregistre les domaines dans

Plus en détail

Chapitre 11: Créer les Structures commerciales des Chemins de Fer

Chapitre 11: Créer les Structures commerciales des Chemins de Fer 11 1 La Réforme : Manuel pour l Amélioration de la Performance du Secteur Ferroviaire Chapitre 11: Créer les Structures commerciales La Réforme : Manuel pour l Amélioration 11 Créer les Structures commerciales

Plus en détail

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Communiqué de presse Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Havas Voyages et Intel collaborent pour comprendre et adresser les nouvelles attentes

Plus en détail

Domaines.tel. Ils revolutionnent Internet

Domaines.tel. Ils revolutionnent Internet Domaines.tel Ils revolutionnent Internet Domaines.tel Ils revolutionnent Internet Index introduction... 3 Un unique point de rencontre... 3 Qu est-ce qu un nom de domaine?... 3 Quelle est leur origine?...

Plus en détail

M2102 - Architecture des réseaux

M2102 - Architecture des réseaux M2102 - Architecture des réseaux 8 - Service de Nom de Domaine (DNS) Cyril Pain-Barre IUT Aix-Marseille - Dept INFO Aix version du 10/3/2014 Cyril Pain-Barre 8 - DNS 1 / 16 Le DNS (Domain Name Service)

Plus en détail

Guide de candidature gtld. Version 19/09/2011

Guide de candidature gtld. Version 19/09/2011 Guide de candidature gtld Version 19/09/2011 19 septembre 2011 19 septembre 2011 En juin 2011, le Conseil d'administration de l'icann a approuvé le programme de nouveaux noms de domaine générique de premier

Plus en détail

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée L environnement commercial actuel présente à la fois d innombrables opportunités et de multiples risques. Cette dichotomie se révèle dans le monde de l informatique (et dans les conseils d administration

Plus en détail

Profil. Solutions d investissements guidés par le passif. Gestion de Placements TD INVESTISSEMENTS GUIDÉS PAR LE PASSIF SOLUTION SUR MESURE

Profil. Solutions d investissements guidés par le passif. Gestion de Placements TD INVESTISSEMENTS GUIDÉS PAR LE PASSIF SOLUTION SUR MESURE SOLUTION SUR MESURE Solutions d investissements guidés par le passif Les investissements guidés par le passif : de quoi s agit-il? Les investissements guidés par le passif (IGP) constituent un cadre de

Plus en détail

Les noms de domaine, chasse gardée et lucrative du gouvernement US

Les noms de domaine, chasse gardée et lucrative du gouvernement US Les noms de domaine, chasse gardée et lucrative du gouvernement US Le succès public d Internet, au début des années 80, fit apparaître un nouveau problème technique. Devant l impossibilité matérielle de

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

Aperçu des portefeuilles modèles de titres à revenu fixe ishares MD. Une judicieuse combinaison de FNB ishares

Aperçu des portefeuilles modèles de titres à revenu fixe ishares MD. Une judicieuse combinaison de FNB ishares Aperçu des portefeuilles modèles de titres à revenu fixe ishares MD Une judicieuse combinaison de FNB ishares 2 Notre but est simple : en tant que chef de file du secteur des titres à revenu fixe, nous

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2015)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2015) Public Works and Government Services Canada Canadian General Standards Board Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 27 mai 2008 COM(2008) 313 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES

SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES Octobre 2013 Aux États-Unis, le mois d octobre est placé sous le signe de la sensibilisation à la cybersécurité. Durant cette

Plus en détail

ISO 17799 : 2005/ISO 27002. Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information. White Paper

ISO 17799 : 2005/ISO 27002. Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information. White Paper White Paper ISO 17799 : 2005/ISO 27002 Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information Éric Lachapelle, CEO Veridion René St-Germain, Président Veridion Sommaire Qu est-ce que la sécurité

Plus en détail

Entamez de nouvelles relations en toute confiance

Entamez de nouvelles relations en toute confiance Solutions LexisNexis WorldCompliance Entamez de nouvelles relations en toute confiance Contrôlez et visualisez vos connexions pour protéger votre entreprise WorldCompliance WorldCompliance a la base de

Plus en détail

Guide de candidature. Module 5

Guide de candidature. Module 5 Guide de candidature Module 5 Notez qu il s agit uniquement d une discussion préliminaire. Les candidats potentiels ne doivent pas s appuyer sur les détails présentés dans le programme relatif aux nouveaux

Plus en détail

LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT

LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT 2 A PROPOS Il existe de nombreux critères afin de devenir une entreprise prospère et compétitive

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE En vigueur en date du 1er avril 2014 1. Objet Le comité des ressources

Plus en détail

Stratégie de lancement du dotafrica : Notes d informations opérationelles

Stratégie de lancement du dotafrica : Notes d informations opérationelles Stratégie de lancement du dotafrica (.africa): Pré- courtage de noms marqués Premium Notes d informations opérationnelles Proposées Par UNIFORUM ZACR Préparées par Domain Name Services (Pty) Ltd 18 Février

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE MONTRÉAL (Québec), le 12 septembre 2012 Dollarama inc. (TSX : DOL) («Dollarama» ou la «Société») fait état aujourd

Plus en détail

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Attendu d ici la fin de l année 2006, Microsoft Office system 2007 inclut des applications, serveurs et services innovants et perfectionnés. Il a été conçu

Plus en détail

Demande de renseignements no.1 de l ACEF de l Outaouais

Demande de renseignements no.1 de l ACEF de l Outaouais Consultant en énergie et en environnement Régie de l énergie du uébec R-3724-2010, Phase II Demande d approbation du renouvellement du mécanisme incitatif de Gazifère Inc., demande pour la fermeture réglementaire

Plus en détail

Plan opérationnel 2007-08

Plan opérationnel 2007-08 Plan opérationnel 2007-08 Forum public Lisbonne 26 mars 2007 Cycle de planification de l ICANN Diffuser le projet de plan opérationnel : plan annuel sur travail à faire pendant année fiscale en vue d atteindre

Plus en détail

ACEI2012 DOSSIER DOCUMENTAIRE

ACEI2012 DOSSIER DOCUMENTAIRE ACEI2012 DOSSIER DOCUMENTAIRE Introduction 1 ACEI 2012 DOSSIER DOCUMENTAIRE Introduction 3 L industrie des noms de domaine, un secteur nouveau et unique, inexistant il y a seulement une génération, a vu

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Rapport 2011 - Phishing-Initiative.com. http://www.phishing-initiative.com

Rapport 2011 - Phishing-Initiative.com. http://www.phishing-initiative.com http://www.phishing-initiative.com Un projet de : L action de Phishing-Initiative en 2011 Ce document est sous licence Creative Commons «CC BY-NC-SA 3.0» 1 Il peut être diffusé librement, mais toute utilisation

Plus en détail

Digitally Enabled Grid. Les réseaux électriques intelligents à l ère du numérique

Digitally Enabled Grid. Les réseaux électriques intelligents à l ère du numérique Digitally Enabled Grid Les réseaux électriques intelligents à l ère du numérique Moins de pannes et de pertes non techniques, plus de services, une économie potentielle annuelle pouvant aller jusqu à 40

Plus en détail

Nouveau programme gtld : Variantes IDN

Nouveau programme gtld : Variantes IDN Nouveau programme gtld : Variantes IDN Février 2010 Introduction Les communautés de langage qui songent à utiliser des IDN et des caractères variants sont concernées par la gestion et l'implémentation

Plus en détail

Doc cctld 36-F. Original: anglais SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

Doc cctld 36-F. Original: anglais SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS PERIODE D ÉTUDES 2001-2004 Origine: Titre: Original: anglais Atelier sur les expériences des Pays Membres

Plus en détail

ICANN. coordonner au niveau global les systèmes d identifiant unique d Internet et

ICANN. coordonner au niveau global les systèmes d identifiant unique d Internet et PLAN STRATÉGIQUE ICANN JUILLET 2011 JUIN 2014 ICANN Un Monde. Un Internet. L ICANN est une organisation mondiale qui coordonne les systèmes d identifiant unique d Internet dans le monde entier pour le

Plus en détail

Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn

Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn .Bearn : Le Projet La Catalogne a ouvert une extension Internet.cat pour promouvoir sa langue,

Plus en détail

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 4 novembre 2015 Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 Chiffre d affaires de 3 462 millions d euros, en hausse de 14,2% par rapport à 2014 Croissance organique de 2,7% pour

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Passer de l ISO 9001:2008 à l ISO 9001:2015

Passer de l ISO 9001:2008 à l ISO 9001:2015 ISO 9001 Guide de transition Révisions ISO Passer de l ISO 9001:2008 à l ISO 9001:2015 La nouvelle norme internationale pour les systèmes de management de la qualité ISO 9001 - Système de Management de

Plus en détail

Aperçu des rapports QuadTech Data Central

Aperçu des rapports QuadTech Data Central Data Central Secteur commercial Aperçu des rapports QuadTech Data Central Présentation : Le QuadTech Data Central Performance Reporting Module offre des informations et des statistiques inclusives extrêmement

Plus en détail

Pour considération par le GNSO: centrale de marques de commerce Octobre 2009

Pour considération par le GNSO: centrale de marques de commerce Octobre 2009 Pour considération par le GNSO: centrale de marques de commerce Octobre 2009 Contenu Introduction........1 Partie I Proposition pour une centrale de marques de commerce... 3 Partie II Extraits de l avant

Plus en détail

Etude "Programmatic Intelligence" d IPG Mediabrands les prévisions du marché mondial du programmatique

Etude Programmatic Intelligence d IPG Mediabrands les prévisions du marché mondial du programmatique Etude "Programmatic Intelligence" d IPG Mediabrands les prévisions du marché mondial du programmatique Les achats programmatiques représenteront 31% des dépenses Display et Vidéo cette année, et atteindront

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI SCT/S2/4 ORIGINAL : anglais DATE : 29 mars 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODELES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises

Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises Zurich Insurance Group Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises - Les PME ont pu réaliser de la croissance grâce à leurs marchés domestiques lors des 12 derniers mois - Diverses opportunités

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.620.5533 F.508.988.6761 www.idc-fi.com Créer de la valeur dans le secteur d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Analytics» L

Plus en détail

UN RÉSEAU D EXPERTS SERVICES D INFOGÉRANCE DE RISQUE. CyberSource Managed Risk Services. * la puissance du paiement DISPONIBLES UNE INTERFACE UNIQUE

UN RÉSEAU D EXPERTS SERVICES D INFOGÉRANCE DE RISQUE. CyberSource Managed Risk Services. * la puissance du paiement DISPONIBLES UNE INTERFACE UNIQUE Managed Risk Services 2 SERVICES DISPONIBLES UNE INTERFACE UNIQUE UN RÉSEAU D EXPERTS SERVICES D INFOGÉRANCE DE RISQUE * * la puissance du paiement Managed Risk Services 3 DE NOMBREUSES ENTREPRISES PERFORMANTES

Plus en détail

L IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION SUR LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES

L IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION SUR LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES Idées, concepts et politiques Information and Communication Technologies : Are they the key to viable Business Development Services for micro and small enterprises?, par Clifton Barton et Marshall Bear,

Plus en détail

La régulation du réseau Internet

La régulation du réseau Internet La régulation du réseau Internet Philippe Barbet To cite this version: Philippe Barbet. La régulation du réseau Internet. Société de l information: Approche économique et juridique, l harmattan, pp.6,

Plus en détail

3ème trimestre 2010. Etude sur le second marché des noms de domaine

3ème trimestre 2010. Etude sur le second marché des noms de domaine Etude sur le second marché des noms de domaine Le troisième trimestre reste stable par rapport au deuxième trimestre. Le volume des transactions, tout comme le nombre de domaines vendus a très lègèrement

Plus en détail

Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013

Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013 Rapport intermédiaire du premier semestre 2013: Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013 1.1.-30.6.2012 1.1.-30.6.2013 Evolution Chiffre

Plus en détail

Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement. Quels contenus et services mobiles sont attendus?

Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement. Quels contenus et services mobiles sont attendus? Objectifs de l étude Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement DAY Comment le Smartphone est-il utilisé au quotidien? Comment les mobinautes superposent-ils

Plus en détail

Filtrage avancé des rapports personnalisés dans ADP Workforce Now

Filtrage avancé des rapports personnalisés dans ADP Workforce Now Filtrage avancé des rapports personnalisés dans ADP Workforce Now Automatic Data Processing, LLC ES Canada Automatic Data Processing, LLC ES Canada Marques de commerce d ADP Le logo ADP, ADP, ADP Workforce

Plus en détail

Table des matières : Règlements de BPA Worldwide Décembre 2014. Page. Section I Services de vérification offerts :

Table des matières : Règlements de BPA Worldwide Décembre 2014. Page. Section I Services de vérification offerts : Règlements de BPA Worldwide Décembre 2014 Table des matières : Page Section I Services de vérification offerts : 1-1 MARQUE... 3 1-2 PUBLICATIONS D AFFAIRES... 22 1-3 MAGAZINES DE CONSOMMATION... 90 1-4

Plus en détail

Communiqué de Presse. Contact Presse:

Communiqué de Presse. Contact Presse: Communiqué de Presse Contact Presse: Annabelle Sou Fortinet + 33 (0)4 89 87 05 76 asou@fortinet.com L Etude Mondiale Fortinet Montre la Forte Détermination de la Génération Y à Transgresser les Politiques

Plus en détail

Les entreprises françaises face au défi du. mobile!"#$!"%&'(#&!"#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$(

Les entreprises françaises face au défi du. mobile!#$!%&'(#&!#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$( Les entreprises françaises face au défi du mobile!"#$!"%&'(#&!"#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$( Objectifs de l étude Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement!

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEE GENERALE DE L OMPI QUESTIONS CONCERNANT LES NOMSDE DOMAINE DE L INT ERNET

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEE GENERALE DE L OMPI QUESTIONS CONCERNANT LES NOMSDE DOMAINE DE L INT ERNET OMPI WO/GA/32/3 ORIGINAL : anglais DATE : 20 juillet 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F ASSEMBLEE GENERALE DE L OMPI Trente- deuxième session (17 e session ordinaire) Genève,

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010 Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre Chiffre d affaires en hausse à 390 millions d euros Croissance de la Téléphonie Mobile, portée par les logiciels et services Amélioration du mix

Plus en détail

Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile

Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile Principaux obstacles et challenges Royaume-Uni, France et BeNeLux Une étude de marché commanditée par ATG ATG Research Report Octobre

Plus en détail

Variation totale en %

Variation totale en % jeudi 16 février 2012 Kingfisher annonce un chiffre d'affaires en progression de 2,2 % au quatrième trimestre, en hausse de 4,0 % à taux de change constants (+ 0,9 % à surface comparable). Le groupe prévoit

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

L économie de la télévision de rattrapage

L économie de la télévision de rattrapage L économie de la télévision de rattrapage Medianalyses Scholè Marketing Sommaire I. SYNTHESE... 4 A. Le succès d audience de la télévision de rattrapage... 5 1. Environ un tiers de la population concernée...

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

La situation est bien pire qu on ne le pense: De la mauvaise qualité des processus documentaires découle des risques majeurs pour les entreprises

La situation est bien pire qu on ne le pense: De la mauvaise qualité des processus documentaires découle des risques majeurs pour les entreprises Un livre blanc d IDC sponsorisé par Ricoh Juin 2012 Points Clés La situation est bien pire qu on ne le pense: De la mauvaise qualité des processus documentaires découle des risques majeurs pour les entreprises

Plus en détail

Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux

Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux 1 Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux Quelles sont les nouveautés à prendre en compte pour référencer son site en 2015 et être présent sur les réseaux sociaux? Les nouveautés du référencement

Plus en détail

C O M M U N I Q U É. Information Financière Partielle pour le Quatrième Trimestre et l Exercice 2006

C O M M U N I Q U É. Information Financière Partielle pour le Quatrième Trimestre et l Exercice 2006 C O M M U N I Q U É Information Financière Partielle pour le Quatrième Trimestre et l Exercice 2006 SAN JOSE, Californie, 1er février 2007... Atmel Corporation (Nasdaq: ATML), un des leaders mondiaux dans

Plus en détail

LONDRES Présentation de l Association des noms de domaine devant le GAC

LONDRES Présentation de l Association des noms de domaine devant le GAC LONDRES Présentation de l Association des noms de domaine devant le GAC Mardi 24 juin 2014 12h00 à 12h30 ICANN Londres, Angleterre Merci, je veux signaler quelque chose. Lorsque vous parliez de l URS,

Plus en détail

Solutions de sécurité de la messagerie Websense. Sécurité de la messagerie

Solutions de sécurité de la messagerie Websense. Sécurité de la messagerie Sécurité de la messagerie Email Security Hosted Email Security Hybrid Email Security Solutions de sécurité de la messagerie Sécurité de la messagerie dans le monde du Web 2.0 La sécurité de la messagerie

Plus en détail

Security to be free. Chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l année 2006

Security to be free. Chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l année 2006 Security to be free Chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l année 2006 Olivier Piou Charles Desmartis Directeur Général Directeur Financier Avertissement Le présent document ne constitue ni une offre

Plus en détail

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III Comité de Bâle sur le contrôle bancaire Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III Octobre 2012 Le présent document est traduit de l anglais. En cas de doute ou d ambiguïté, se reporter à l original

Plus en détail

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Mise à jour sur l Irlande T2 2015 Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Pourquoi l Irlande? Les entreprises sont attirées par l Irlande pour diverses raisons Irlande,

Plus en détail

Evolution de la Gouvernance de l'internet

Evolution de la Gouvernance de l'internet Evolution de la Gouvernance de l'internet Pedro Veiga Faculdade de Ciências da Universidade de Lisboa et FCCN JRES 05 La Création de ICANN Le Sommet Mondial de la Société de l information La Union Européenne

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

RESULTATS DU 1 er SEMESTRE 2005. 8 Septembre 2005. Photo library Eiffage / D. Jamme (architect: Sir Norman Foster) Conférence de Presse

RESULTATS DU 1 er SEMESTRE 2005. 8 Septembre 2005. Photo library Eiffage / D. Jamme (architect: Sir Norman Foster) Conférence de Presse Photo library Eiffage / D. Jamme (architect: Sir Norman Foster) RESULTATS DU 1 er SEMESTRE 2005 8 Septembre 2005 Conférence de Presse Disclaimer Les informations, autres qu'historiques, contenues dans

Plus en détail