valmaubuée éco Osez la commande publique! DOSSIER #29 PRINTEMPS 2014 VAL MAUBUÉE Le magazine des acteurs économiques du Val Maubuée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "valmaubuée éco Osez la commande publique! DOSSIER #29 PRINTEMPS 2014 VAL MAUBUÉE Le magazine des acteurs économiques du Val Maubuée"

Transcription

1 ACTUS L'Agglomération soutient Advancity 03 MATIÈRE GRISE L'Ifsttar montre la voie à la Cité Descartes 12 ÉCO PRATIQUE Au Base, tout savoir sur le RSI 15 VAL MAUBUÉE AGGLOMÉRATION DE MARNE-LA-VALLÉE valmaubuée éco Le magazine des acteurs économiques du Val Maubuée Champs-sur-Marne, Croissy-Beaubourg, Émerainville, Lognes, Noisiel, Torcy #29 PRINTEMPS DOSSIER Osez la commande publique!

2 SOMMAIRE ACTUS 03 Un contrat de performance avec Advancity 04 L'avenir en emplois, en travaux et à l'acem 05 Des métiers pour la ville durable Étienne Gozard 04 AFPA JB Mariou 05 BIENVENUE 06 Air2jeux et 2A-dis à Croissy-Beaubourg DOSSIER 07 Les marchés publics s'ouvrent aux PME MATIÈRE GRISE L'Ifsttar trace sa route à la Cité Descartes PROFILS Ifsttar Hugues Delahousse Woptimo à Champs-sur-Marne, MANE à Noisiel PAUSE 14 Sport et patates ÉCO PRATIQUE 15 Le régime social des indépendants valmaubuée éco Printemps 2014 / N 29 VAL MAUBUÉE / 5, cours de l Arche Guédon / Torcy / Tél. : / Fax : / / / Directeur de la publication : Paul Miguel / Directrice de la rédaction : Bahija Zraïra / Comité de rédaction : départements du développement économique et de la communication / Rédactrice en chef : Isabelle Terroir / Rédaction : Sébastien Rys, Isabelle Terroir / Photos : Myriam Tisserand / Réalisation : Olivier Goncalves / Secrétaire de rédaction : Gaëlle Cazaban / Secrétaire : Aline Clerton / Impression : Le Réveil de la Marne ex. / ISSN : / Dépot légal à parution En couverture : Manuel Goncalves, chef de chantier, de l'entreprise Rénover Maçonnerie, sur le chantier de rénovation du gymnase et du parking du Cosom à Noisiel VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps 2014 Dans le respect des règles de communication en période préélectorale, valmaubuée éco sera dépourvu d'édito jusqu'aux élections municipales de mars 2014.

3 ACTUS Advancity VERS UNE "USINE À PRODUITS ET SERVICES D'AVENIR" JC Pucciarelli Le contrat de performance du pôle de compétitivité Advancity a été signé le 12 décembre par Jean Daubigny, préfet > de la région Île-de-France, Michèle Sabban, vice-présidente du conseil régional d'île-de-france, Gérard Eude, viceprésident du conseil général de Seine-et-Marne, Frédéric Rosès, vice-président de la communauté d'agglomération de Marne-la-Vallée / Val Maubuée, en charge du développement économique et de l'emploi, et Jean-Louis Marchand, président d'advancity. Membre du conseil d'administration d'advancity, pôle de compétitivité regroupant autour de la Cité Descartes les acteurs de la ville et de la mobilité durables, la Communauté d'agglomération a signé, le 12 décembre, le contrat de performance qui engage le pôle de compétitivité et ses organismes financeurs pour la période Florence Castel, nouvellement nommée à la direction d'advancity (voir p. 12) nous en précise le contenu. QUE REPRÉSENTE LA SIGNATURE DE CE CONTRAT? Cela traduit d'abord l engagement des pouvoirs publics au côté du pôle pour les cinq années à venir. C est une marque de confiance importante qui nous fixe des obligations de résultat. Ce contrat nous offre l'opportunité de participer activement à la structuration d une stratégie et d'un plan d actions qui renforceront la compétitivité des industriels français sur les marchés mondiaux liés à l aménagement et au développement urbains. Ces enjeux sont essentiels pour la Région et le pays tout entier. QUELS EN SONT LES PRINCIPAUX OBJECTIFS? Notre contrat de performance recouvre trois volets : > Structurer et développer l offre française en s appuyant sur le potentiel de l Île-de-France. L actuelle "usine à projets" est appelée à devenir une "usine à produits et à services" en accompagnant les entreprises jusqu à la commercialisation, quand les projets s y prêtent. > Contribuer à la constitution d un carrefour d échanges et de coopération sur la ville durable. La vocation intégratrice de technologies et de compétences très diverses d Advancity nous conduit à disposer d une cartographie permanente des acteurs et des développements engagés en France et à l international, qui peuvent être mis au service d une ville durable. L identification des besoins les plus pertinents des collectivités territoriales, la lisibilité des actions de chacun accéléreront les échanges d expériences ou de bonnes pratiques sur les innovations et leur mise en œuvre. Elles permettront également d intensifier la collaboration entre les pôles de compétitivité intervenant sur la ville. > Capitaliser sur la marque Advancity pour accompagner la promotion du savoir-faire français à l international. Près de 250 membres nous ont déjà fait confiance. Qu ils représentent des intérêts publics ou privés, nos adhérents se sont approprié la marque Advancity et la vision de la ville durable qu elle suppose. Le pôle s attachera à développer cette notoriété au bénéfice de tous ses adhérents. QUE PEUVENT EN ATTENDRE LES ENTREPRISES DU TERRITOIRE, EN PARTICULIER LES PME? En lien étroit avec le plan filière de la région Îlede-France, dont Advancity anime le volet "écoactivités", le pôle entend développer une panoplie complète de solutions orientées vers l appui à la croissance des entreprises, en particulier des PME. Il s agira de les accompagner tant sur leurs problématiques stratégiques que d accès aux financements, aux compétences et aux marchés, qui sont les vrais freins que rencontrent aujourd hui les PME pour innover. Toutes les informations qui peuvent leur être utiles sont accessibles sur notre site Internet, VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps

4 ACTUS Aménagement à Torcy L'ARCHE GUÉDON RESTRUCTURÉ L'Arche Guédon entame sa mue. Pour le désenclaver et le rendre plus attractif, une série de travaux est programmée par l'agglomération et la ville de Torcy sur les prochaines années. À terme, ce sont près de 200 nouveaux logements et m 2 d'activités nouvelles (tertiaires et commerces) qui devraient voir le jour. Les premiers coups de pioche de ce vaste chantier ont été donnés en février u Visite ministérielle MICHEL SAPIN DÉFEND LES EMPLOIS D'AVENIR Étienne Gozard Le cours de l'arche Guédon sera réaménagé dès cette année. Réhabilitation à Noisiel LA FERME DU BUISSON SOIGNE SON AILE Le 20 janvier, Michel Sapin, ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, s'est rendu à Torcy pour participer à une table ronde sur l'emploi des jeunes. En présence de Guillaume Le Lay-Felzine, maire de Torcy, Paul Miguel, président de la Communauté d'agglomération et président de la mission locale pour l'emploi du Val Maubuée, d'eduardo Rihan Cypel, député de Seine-et-Marne, et de Nicole Klein, préfète de Seine-et-Marne, Michel Sapin a salué l'action de la mission locale pour l'emploi du Val Maubuée, la seule de Seine-et-Marne à remplir ses objectifs avec déjà plus de 140 contrats "emplois d'avenir" signés sur le territoire. LE DISPOSITIF EMPLOIS D'AVENIR ET LES ENTREPRISES Bien que prioritairement destiné au secteur non marchand, le dispositif emplois d'avenir est également ouvert aux entreprises. Sur les quelque 140 jeunes ayant signé un contrat d'avenir sur le territoire, près de 20 ont ainsi intégré le secteur marchand. Intéressé par le dispositif? Contactez la mission locale pour l'emploi! n MISSION LOCALE Contact entreprises : Vanessa Batret-Ribeiro Tél Randja Farid Azib Tout en conservant sa structure actuelle, le bâtiment sera recouvert et prolongé par une nouvelle enveloppe. Les cinémas de la Ferme du Buisson font peau neuve. Un projet architectural ambitieux vise à réhabiliter et à optimiser les espaces, tout en conservant les poutres apparentes qui en font le cachet. Le futur complexe accueillera deux salles de cinéma de 261 et 125 places. Doté d une entrée dédiée, le centre de loisirs du Verger investira un bâtiment attenant, faisant partie du même projet architectural. Il permettra de recevoir 120 enfants dans trois unités d'accueil, une salle polyvalente, réparties sur 950 m 2. Pendant les travaux, qui devraient s'achever à l été 2015, la programmation du cinéma continue dans le grand théâtre de la Ferme du Buisson. u UN NOUVEAU PRÉSIDENT À L'ACEM Vincent Domon, membre du bureau de l'acem (l'association des chefs d'entreprise de la région de Marne-la-Vallée) depuis 2005, est devenu le président de l'association le 30 janvier. Cet expert-comptable de 48 ans, président de Cecaudit International (Champs-sur-Marne), compte mettre à profit ses deux années de mandat pour mieux impliquer les membres de l'acem, en simplifier la gouvernance, et l'orienter vers l'international. 04 VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps 2014

5 ACTUS Emploi DES MÉTIERS POUR LA VILLE DURABLE La MDEF NO 77, Maison de l'emploi et de la formation du Nord-Ouest Seine-et-Marne, met à disposition des entreprises une étude sur les métiers peu qualifiés induits par le développement de la "ville durable" à Marne-la-Vallée. La poursuite de l aménagement de la Cité Descartes, le déploiement du Grand Paris et l arrivée de la gare du Grand Paris Express à Noisy-Champs en 2020 génèrent et vont générer des emplois. Des emplois qualifiés pour concevoir la "ville durable" (chercheurs, ingénieurs, architectes, urbanistes, etc.), mais aussi des emplois moins qualifiés pour la construire et l'entretenir. Une étude réalisée par l'afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes), pour le compte de la MDEF NO 77, recense ces métiers pas ou peu qualifiés dont l'avenir est localement assuré pour quelques années. "Douze métiers ont été identifiés (voir ci-dessous), les compétences requises pour les exercer et les différents secteurs d'activité dont ils peuvent relever ont été détaillés, rapporte Laurent Fraisse, directeur de la MDEF NO 77. L'étude a montré qu'en 2013, du couvreur au jardinier, du chauffagiste à l'ouvrier d'assainissement, ces métiers ont fait l'objet de offres d'emploi sur cinq départements proches de chez nous (75, 91, 94, 93, 77). On peut supposer que dans trois ou quatre ans, ce potentiel d'offres d'emploi aura doublé." Les entreprises qui souhaiteraient utiliser cette étude pour anticiper leurs recrutements ou des formations pour leurs salariés peuvent la demander à la MDEF NO 77, par mail ou par téléphone ( ). 12 SECTEURS POURVOYEURS D'EMPLOIS > Entretien des espaces naturels > Entretien des espaces verts > Montage de structures et charpentes bois > Installation d équipements sanitaires et thermiques > Pose de fermetures menuisées > Pose et restauration de couvertures > Réalisation et restauration de façades > Travaux d étanchéité et d isolation > Maintenance informatique et bureautique > Distribution et assainissement d eau > Revalorisation de produits industriels > Magasinage et préparation de commandes 01 27/02 ATELIER "PRÉVISIONNEL" Atelier de formation proposé au Base, de 9 h à 12 h. Au programme : "Élaborer son plan de financement, élaborer son compte de résultat". Sur inscription. Tél /03 CRÉER ET DÉVELOPPER SON RÉSEAU Atelier de formation organisé par l'afile 77, association pour le financement d'initiatives locales pour l'emploi, au Base, de 14 h à 17 h 30. Sur inscription. Tél /03 L'AUTOENTREPRENEUR EN 10 QUESTIONS Formation proposée par le Base, de 9 h à 12 h. Sujets à l'ordre du jour : les multiples casquettes du chef d entreprise, le réseau, l analyse de l offre, sa traduction en document de communication, prospects et clients, les cotisations sociales, la retraite, la fiscalité, banque pro, le classement, le compte d exploitation, les arnaques. Sur inscription. Tél /03 HORIZON 2020 : FINANCEZ VOTRE RECHERCHE ET INNOVATION Le réseau Innov 77 vous convie à une conférence sur le programme communautaire Horizon 2020, qui vise à soutenir la recherche et l'innovation au niveau européen. De 9 h à 12 h, à la CCI 77 (1, avenue Johannes-Gutenberg, 77776, Serris). Renseignements et inscriptions : Pierre N'Guyen, Tél Photos 1 et 2 : AFPA JB Mariou 02/04 PERMANENCES RSI Rendez-vous individuels avec un conseiller du régime social des indépendants, de 9 h à 12 h, au Base (voir p. 15). Sur inscription. Tél Retrouvez toute l'actualité du Val Maubuée sur : VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps

6 BIENVENUE "OFFRIR DE BONNES CONDITIONS DE TRAVAIL À MON PERSONNEL" Joël Alsat DIRIGEANT "Notre assistante revit " À l'aise dans ses 350 m 2 (150 pour les bureaux, 200 pour le stockage des fournitures), le dirigeant de 2A-dis est heureux de nous présenter ses nouveaux locaux, loués à Croissy-Beaubourg depuis quelques mois. Créée en 2007 à Pontault-Combault, cette entreprise distribue du matériel de protection incendie (détection, blocs de secours, extinction, désenfumage) et de protection globale des bâtiments (intrusion, contrôles d'accès, vidéosurveillance, alarmes techniques, interphonie). "Nous travaillons avec une vingtaine de fournisseurs et sommes bien référencés chez les opérateurs du BTP comme Eiffage, Vinci, Spie ou GDF-Suez, explique-t-il. Avec la souplesse inhérente aux petites entreprises (2A-dis emploie actuellement huit personnes, ndlr), nous proposons des solutions de sécurité adaptées à chaque situation. C'est ainsi que, dernièrement, nous avons conçu la détection incendie de l'usine Motul de Vaires-sur-Marne et le système d'extinction automatique de la tour Eiffel. Par rapport aux grands groupes de distribution, notre plus, c'est le service direct. En cas de problème, on ne peut pas contacter Monsieur Siemens ou Monsieur Legrand mais on peut m'appeler moi, Monsieur Alsat." En phase de développement, 2A-dis vient d'ouvrir une première antenne commerciale à Dijon et envisage le recrutement de deux commerciaux, d'un technicien et d'un magasinier, d'ici trois ans. u n 2A-DIS 4-6, boulevard de Beaubourg Lot 27, à Croissy-Beaubourg Tél "1000 M 2 ET UNE GRANDE COUR EXPOSÉE PLEIN SUD, EXACTEMENT CE QU'IL NOUS FALLAIT!" Éric Bores GÉRANT Allée des Frères-Montgolfier : l'adresse était destinée à accueillir une entreprise spécialisée dans la location de jeux et structures gonflables. En expansion constante depuis sa création en 2001, Air2jeux y a regroupé son siège social et son lieu de stockage au mois d'avril. "Nous sommes très pointilleux sur l'entretien de nos produits. Il nous fallait de l'espace pour les nettoyer et les entreposer ; ici c'est idéal", se réjouit Éric Bores, gérant. Aidé de trois collaborateurs permanents, auxquels s'ajoutent une trentaine de vacataires en saison estivale, Éric ("Chez Air2jeux, on se tutoie et on s'appelle par son prénom ") gère une bonne centaine de châteaux, toboggans géants et parcours ludiques, tous plus colorés et rebondis les uns que les autres. "Nos clients, agences d'événementiel, comités d'entreprises ou collectivités, peuvent trouver dans notre catalogue des jeux variés, sécurisés et plus d'une vingtaine de nouveautés chaque année." À noter, pour les particuliers et les entreprises voisines : une formule "self-service" permet d'offrir une remise de 30 % sur les jeux récupérés directement au dépôt. u n AIR2JEUX 2, allée des Frères-Montgolfier, à Croissy-Beaubourg Tél facebook.com/air2jeux ET AUSSI... AMS Vente de logiciels industriels (FAO) 6, allée Hendrik-Lorentz, à Champs-sur-Marne Tél Levco Formation 77 Formation en sécurité incendie A2elec Installations électriques 22, rue Albert-Einstein, à Champs-sur-Marne Tél WK Films Production audiovisuelle 16-18, rue Nicolas-Appert, à Lognes Tél , rue Albert-Einstein, à Champs-sur- Marne Tél DSL Nettoyage Nettoyage Sogétudes Bureau d études 12, rue Albert-Einstein, à Champs-sur-Marne Tél BE Thera Bureau d études Lora Solutions Édition de logiciels 3, rue de Paris, à Torcy Tél , rue Albert-Einstein, à Champs-sur-Marne Tél , rue Albert-Einstein, à Champs-sur-Marne Tél VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps 2014

7 DOSSIER Osez la commande publique! Souvent considérés comme complexes et réservés aux grandes entreprises, les marchés publics ont mauvaise presse. Pourtant, ils constituent une manne considérable pour les entreprises, d'autant plus stratégique dans un contexte économique qui demeure moribond, où chacun se remet péniblement d'une crise majeure. Plusieurs dispositions législatives et réglementaires récemment adoptées ainsi que la mise en place de certains outils tendent à les rendre plus accessibles, notamment aux PME. Alors, si vous osiez la commande publique! Les travaux de réfection du gymnase et du parking du Cosom, à Noisiel, ont coûté plus de 4 millions d'euros en 2013 et ont été confiés à des entreprises via des marchés publics, Les " chefs d'entreprise candidatent peu par méconnaissance, appréhension ou complexité de la commande publique." Ce constat, c'est Jean-Lou Blachier, le tout premier médiateur national des marchés publics, qui le dresse dans le guide sur les marchés publics, édité par le ministère de l'économie et des Finances. Nommé en décembre 2012, son rôle est de faciliter les relations entre donneurs d'ordres publics et entreprises, et de prouver à ces dernières que les marchés publics représentent une réelle opportunité. Il peut, pour cela, s'appuyer sur les chiffres. En 2012, l'achat public s'est en effet concrétisé par la signature de plus de contrats, pour un montant total avoisinant les 75,5 milliards d'euros. Plus de la moitié de ces contrats étaient attribués à des PME. Un pourcentage qui grimpait même à près de 65 % dans le cas des contrats souscrits par les collectivités territoriales. "Même si les collectivités territoriales dépensent moins, elles dépensent toujours, abonde Patrick Waymel, responsable du département développement économique, emploi et enseignement supérieur de la Communauté d'agglomération. C'est pour les entreprises, aussi, une possibilité de diversifier le risque!" TOUS CONCERNÉS! Les marchés publics peuvent ainsi représenter un relais de croissance pour les entreprises, et une part non négligeable de leur chiffre d'affaires. Une part "sécurisée", dans la mesure où le risque de faillite du payeur est ici nul. Dès lors, ils constituent une opportunité à saisir pour toutes les entreprises! Si certaines paraissent plus enclines que d'autres à répondre aux appels d'offres publics (celles qui œuvrent dans le bâtiment, les fournitures de bureau, etc.), de nombreux secteurs et entreprises, de toutes tailles, peuvent aussi être concernés (aménagement paysager, etc.). En effet, les marchés publics sont répartis en quatre types de dépenses : les marchés de travaux (construction, réhabilitation de bâtiments, etc.), les marchés de fournitures (du stylo à la balayeuse en passant par la photocopieuse, la scie circulaire ou les denrées alimentaires), les marchés de services (nettoyage de locaux, gardiennage, etc.) et les marchés de prestations intellectuelles (la maîtrise d'œuvre ou l'assistance à maîtrise d'ouvrage notamment). Des domaines, au final, très variés! VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps

8 DOSSIER L'aménagement des bords de Marne a fait l'objet de près de 2,5 millions d'euros de travaux en 2013, tous confiés à des entreprises via des marchés publics. COMMENT Y ACCÉDER? En vue d'assurer l'efficacité de l'achat et la bonne gestion des deniers publics, toute commande est soumise à trois grands principes : la liberté d'accès, l'égalité de traitement des candidats et la transparence des procédures. Inscrits dans le traité de Rome (1957), ceux-ci ont valeur constitutionnelle et entrent en application dès le premier euro dépensé. Qui dit marché public dit, nécessairement, mise en concurrence. Une mise en concurrence dont les modalités d'application varient selon le type et le montant de l'achat à effectuer (cf Quoi qu'il en soit, toute commande supérieure à euros doit être rendue publique par la collectivité. Et au-delà de euros pour les fournitures S'OUVRIR AUX CLAUSES Pour favoriser l'innovation ou le caractère social d'une entreprise ou d'une action, le donneur d'ordres public peut introduire des clauses dans ses marchés. Par celles-ci, il impose aux entreprises de réserver ou de consacrer une part de leur activité à ces préoccupations. La collectivité peut ainsi autoriser l'introduction de variantes dans les réponses des entreprises, en rédigeant son cahier des charges non pas en termes de produits ou de spécifications techniques qu'il cherche à obtenir, mais en termes d'objectifs de performance à atteindre. Une latitude est ainsi donnée aux entreprises innovantes pour proposer des produits nouveaux et/ou particulièrement performants. Il est à noter que la variante proposée et services, et de euros pour les travaux, la collectivité territoriale doit passer par une procédure d'appel d'offres, répondant à des standards rigoureux en termes de publicité et de formalisation des futurs contrats. Ce sont souvent ces règles précises, et les délais qu'elles induisent, qui refroidissent les entreprises. Pourtant, elles permettent de rendre les marchés plus transparents et de récompenser les entreprises les plus vertueuses. Surtout, depuis quelques années, les pouvoirs publics ont œuvré pour les simplifier, faire en sorte qu'elles et leurs effets ne constituent plus un obstacle. Le temps où les marchés publics pouvaient être négligés semble bel et bien passé. par une entreprise est couverte par le secret industriel et commercial, et que le contenu de l'offre d'une entreprise ne peut en aucun cas être réutilisé ni divulgué à des tiers. La collectivité peut également favoriser l'insertion, soit en imposant, pour l'exécution de son marché, un nombre minimal d'heures effectuées sous condition d'insertion sociale (l'entreprise devra alors recruter un ou plusieurs employés en insertion, ou s'allier à une entreprise d'insertion pour l'exécution du marché), soit en intégrant cette préoccupation comme critère de jugement des offres. L'interlocuteur privilégié pour les entreprises du Val Maubuée pourra ici être la MEP (Mission d'éducation permanente). EN CHIFFRES PME se sont vu octroyer un marché public en 2012, en France. 19,8 milliards d'euros C'est le montant des marchés publics attribués aux PME en 2012, en France. 65 % Le pourcentage de contrats conclus par des collectivités territoriales avec des PME en ,7 % Le pourcentage de marchés publics des collectivités territoriales contenant une clause sociale en Source : Observatoire économique de l'achat public (OEAP) En 2013, l'agglomération a passé plus de 100 marchés, pour un montant total de près de 15 millions d'euros. 08 VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps 2014

9 MARCHÉS PUBLICS DOSSIER INTERVIEW UNE ACTIVITÉ PLANIFIÉE E nviron 50 % de notre activité se fait avec les collectivités, via des marchés publics", avance Agnès Mandroit, l'une des trois associés du cabinet de géomètrestopographes Kerguen-Mandroit, dont vous avez pu croiser les salariés, trépied sous le bras, à l'arche Guédon, le long des bords de Marne ou dans le parc du monastère à Émerainville. "Au début, je trouvais la procédure de réponse aux appels d'offres complexe, peu aisée. Mais en réalité, ce n'est pas si compliqué. On a l'impression que c'est un peu le parcours du combattant, mais c'est surtout par méconnaissance des marchés publics." Pour débuter, mieux vaut tout de même disposer de quelques clés : "Ici, les prédécesseurs ont formé leurs successeurs " Aujourd'hui, c'est Agnès qui centralise les réponses aux appels d'offres dans l'entreprise, surveille le bulletin officiel et les sites des collectivités lorsque les marchés Agnès Mandroit arrivent à échéance. "Cela représente environ 30 ou 40 % de mon travail. C'est important de ne pas m'y consacrer pleinement, mais de continuer à exercer ma profession. Cela me permet aussi de suivre l'évolution de mon métier pour mieux répondre aux futurs appels d'offres." n CABINET KERGUEN-MANDROIT 45, rue de l'orangerie, à Torcy Tél Souad El Hamdi Responsable du service marchés publics à la CA COMMENT S'ORGANISE LA PASSATION DES MARCHÉS À LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION? Tout passe par le service marchés publics, qui centralise les demandes de tous les autres services. Cette organisation nous permet d'avoir une vision globale des achats de la collectivité et ainsi de grouper certaines commandes ou de définir des procédures harmonisées en fonction des types d'achats. CETTE CENTRALISATION NE RISQUE-T-ELLE PAS DE CRÉER DES MARCHÉS TROP GROS, DESQUELS SERAIENT EXCLUES LES PETITES ENTREPRISES? Non, car elle nous permet surtout de mieux organiser nos marchés, de faire des demandes plus cohérentes. En ayant un service ainsi spécialisé, nous pouvons plus facilement adapter nos demandes aux besoins d'une part et à l'offre existante d'autre part. Nous pouvons aussi mieux le diviser en lots et mieux identifier là où il est possible d'inclure des clauses, qu'elles soient sociales, liées au développement durable ou à l'innovation DANS LE MÊME ESPRIT, DES MARCHÉS COMMUNS AVEC LES COMMUNES SONT AUSSI À L'ÉTUDE Oui, un groupement de commandes est en cours d'établissement pour les fournitures de bureau. Et nous songeons à aller plus loin en mutualisant l'achat d'autres produits, voire en mutualisant à plus grande échelle avec d'autres collectivités territoriales UN BON COMPLÉMENT Calée entre Numericable et Celeste, Synaps System abrite une quinzaine de salariés et quelques bijoux technologiques. Pour cette boîte qui vend du matériel, des logiciels et des prestations Michel Robitaillie informatiques, les marchés publics, ça n'a pas été automatique. "Nous avons commencé à travailler avec des mairies, sur des petites prestations hors marchés publics, avance Michel Robitaillie, son gérant. C'est là qu'ils nous ont testés et que nous nous sommes rendus légitimes. Dès lors, nous nous sommes mis à répondre à des appels d'offres. Sans cela, nous ne l'aurions peut-être jamais fait " Aujourd'hui, l'entreprise compte parmi ses clients le BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyse pour la sécurité de l'aviation civile), le Cnam (Conservatoire national des arts et métiers), l'établissement public de santé de Ville-Evrard ou, plus localement, la mairie de Noisiel. "La partie publique représente environ 10 % de notre chiffre d'affaires. Ce n'est pas un secteur moteur pour nous, mais en cette période de vaches maigres, ce sont des clients avec lesquels nous sommes sûrs d'être payés! " n SYNAPS SYSTEM 14, boulevard Albert-Einstein, à Champs-sur-Marne Tél VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps

10 DOSSIER FAVORISER L'ACCÈS DES TPE / PME À LA COMMANDE PUBLIQUE Plusieurs outils récemment introduits ou réaffirmés visent à favoriser l'accès des petites entreprises à la commande publique. Revue de détail. n S'APPUYER SUR D'AUTRES ENTREPRISES L'exécution de certains marchés nécessite l'emploi de moyens importants que n'ont pas forcément de petites entreprises. Pour pallier cet écueil et sans aller jusqu'à un GOE, l'article 45.III du code des marchés publics permet aux candidats de s'appuyer sur les capacités professionnelles, techniques et financières d'autres entreprises pour justifier de ses propres capacités professionnelles, techniques et financières. Ces dernières doivent alors produire un document attestant qu'elles mettront leurs capacités de production à disposition de l'entreprise candidate si celle-ci obtient le marché. n L'ALLOTISSEMENT La circulaire du 14 février 2012 relative au guide de bonnes pratiques en matière de marchés publics rappelle que "l'article 10 du code des marchés publics érige l'allotissement en principe pour susciter la plus large concurrence entre les entreprises et leur permettre, quelle que soit leur taille, d'accéder à la commande publique. ( ) L'allotissement est particulièrement favorable aux petites et moyennes entreprises." Ainsi, la règle générale est, pour la collectivité demandeuse, de diviser son marché en plusieurs lots distincts, répondant chacun à une demande particulière et à même d'être accomplis par des entreprises de toutes tailles. Cette règle connaît des exceptions strictement définies, lorsque l'allotissement risque de rendre techniquement difficile l'exécution des prestations ou s'il est de nature à renchérir de manière significative le coût de la prestation, par exemple. Les candidats peuvent, sauf exception, répondre à un ou plusieurs lots. n LES GROUPEMENTS D'OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES (GOE) Si l'ampleur d'un marché ou d'un lot dépasse les capacités d'une seule entreprise, celle-ci peut s'unir à une ou plusieurs autres dans un GOE, afin de présenter une offre commune et réaliser un marché. Le groupement peut alors être conjoint (chaque entreprise est responsable de la réalisation d'une tâche particulière, clairement définie) ou solidaire (le groupement est collectivement responsable et chaque entreprise peut être amenée à pallier la défaillance de l'un de ses partenaires). L'existence du groupement est intimement liée au contrat et disparaît de facto à l'échéance de celui-ci. La constitution de tels groupements est facilitée par un décret du 25 août n L'INDEMNISATION POUR LA REMISE DE PRESTATIONS À L'APPUI DES OFFRES Selon les cas, les candidats à un marché peuvent être amenés à réaliser des études à l'appui de leur offre. Celles-ci peuvent représenter un coût important, potentiellement rédhibitoire pour les petites entreprises. Le code des marchés publics offre la possibilité aux collectivités de rémunérer les études réalisées par les candidats non retenus. Les conditions de rémunération sont alors mentionnées dans l'avis d'appel public à la concurrence ou dans le dossier de consultation. À noter : cette indemnisation ne confère pas un droit pour l'acheteur public sur la prestation ou l'étude, qui demeure couverte par le secret industriel et commercial. n LES DROITS DE PRÉFÉRENCE L'article 53.IV du code des marchés publics permet aux collectivités de réserver une partie du marché selon les conditions suivantes : > En cas d'égalité de prix ou d'équivalence d'offre, une préférence est accordée à l'offre d'une Scop (société coopérative ouvrière de production), d'un artisan, d'un groupement de producteurs agricoles, d'une entreprise adaptée ou d'une société coopérative d'artisans ou d'artistes. > Lorsqu'un marché est susceptible d'être exécuté par un artisan, une société coopérative d'artisans, une Scop ou une entreprise adaptée, la collectivité doit au préalable définir les prestations qui pourront leur être attribuées de préférence. Le montant des prestations réservées ne peut dépasser le quart du montant des prestations. À noter que cette limite est portée jusqu'à la moitié du montant des prestations lorsque le marché porte sur des travaux artistiques. n DES DÉLAIS DE PAIEMENT RACCOURCIS Auparavant fixés à 45 jours, les délais de paiement pour toute commande publique ont été abaissés à 30 jours par un décret du 29 mars 2013 qui prévoit, le cas échéant, le versement automatique des intérêts de retard et d'une indemnité forfaitaire de 40. Une mesure destinée, là encore, à permettre aux PME d'accéder plus facilement à la commande publique. Cette disposition ne concerne pas les établissements publics de santé (délai de paiement de 50 jours) et les entreprises publiques et établissements publics industriels et commerciaux (délai de paiement de 60 jours). À noter : dans le cadre du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi, présenté le 7 novembre 2012, l'état s'engage à réduire ses délais à 20 jours en VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps 2014

11 MARCHÉS PUBLICS DOSSIER PROPOSER L'INNOVATION Inverser les rôles. C'est un peu ce que proposera une plateforme gouvernementale qui devrait ouvrir fin février. Destinée aux PME ayant un projet récent (moins de deux ans) et innovant, elle permettra à celles-ci de présenter et de proposer leur(s) solution(s) aux ministères et aux établissements publics de l'état. De demandeurs, ceux-ci se retrouveront ainsi destinataires d'offres des entreprises. Ils disposeront alors de deux mois pour formuler une réponse qui, si elle est positive, pourra déboucher à terme sur le lancement d'un appel d'offres. Quatre ministères (Finances, Intérieur, Justice et Affaires étrangères) se sont pour l'instant portés volontaires pour participer au lancement de cette plateforme, "mais tous devraient y être connectés dans les deux ou trois mois", a affirmé au magazine Acteurs publics Jean-Baptiste Hy, directeur du service des achats de l'état. CONTRIBUTIONS VARIABLES Le Pacte pour la croissance et la compétitivité a fixé un objectif initial de 2 % de la commande publique consacrés à des produits innovants. LES CRITÈRES D'ATTRIBUTION DU MARCHÉ Le prix n'est pas nécessairement le critère principal d'attribution d'un marché. L'article 53 du code des marchés publics définit les critères d'attribution possibles. Il peut s'agir également de la qualité, la valeur technique, le caractère esthétique et fonctionnel, les performances en matière de protection de l'environnement, la rentabilité, le caractère innovant, le délai de livraison, etc. Ces critères sont indiqués dans l'avis d'appel public à la concurrence ou dans le règlement de la consultation et permettent aux entreprises d'affiner leur offre en fonction des priorités définies par la collectivité. EN SAVOIR PLUS n Un médiateur à votre écoute Le gouvernement a créé en décembre 2012 un poste de médiateur des marchés publics. Son rôle? Faciliter les relations entre les entreprises et les donneurs d'ordre publics et veiller au respect des délais de paiement des commandes publiques. Il dispose de relais régionaux et peut être saisi via le site de la médiation des marchés publics. Contact médiateur régional IDF des marchés publics : Michèle Spata Direccte / Pôle 3E Tél n Pour y voir plus clair Téléchargez le guide de la commande publique : guide-osez-commande-publique n Aider les PME > Un site dont l'objectif est de faciliter l'accès des PME à la commande publique : > Le site de la CGPME Île-de-France permet de réaliser un autodiagnostic avant de se lancer dans les marchés publics : n Pour accéder aux marchés > Le site officiel qui recense les marchés publics contient un moteur de recherche pour les identifier et des fiches pratiques pour mieux les comprendre : > Le site portail des marchés publics franciliens : > Le site portail du Moniteur, sur les marchés publics : Tous ces sites comportent des possibilités d'envoi d'alertes sur des types d'offres ciblés au préalable (gratuit sur le BOAMP, gratuit pour la version de base ou payant pour la version évoluée sur marchesonline.com). Des sites tels que permettent de télécharger des pièces types pour faciliter la tâche des entreprises dans leurs réponses aux appels d'offres. n Agenda > La CGPME Île-de-France organise régulièrement des réunions et des formations sur les marchés publics. Prochain rendez-vous : mercredi 26 février. Plus d'infos : > La CCI 77 propose un atelier "les marchés publics : une opportunité pour votre entreprise" le jeudi 20 mars, de 9 h à 17 h. Tarif : 35 (repas compris). Plus d infos : n À la CA > La newsletter économique recense chaque mois les marchés publics passés par l'agglomération. Pour s'y abonner gratuitement : > Le service marchés de l'agglomération est à votre écoute : Tél / > Retrouvez sur le site de l Agglomération tous les appels d offres passés par la CA, ainsi que des infos pratiques sur les marchés publics : VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps

12 MATIÈRE GRISE IFSTTAR OUVRIR ICI LES CHEMINS DE DEMAIN L'Ifsttar, plus gros centre européen de recherche sur les transports, prend peu à peu possession de ses nouveaux locaux à la Cité Descartes, dans le bâtiment "Bienvenüe". FLORENCE CASTEL DIRECTRICE GÉNÉRALE D'ADVANCITY Ingénieur des ponts, des eaux et des forêts, jusqu alors directrice de l ingénierie environnementale et de la qualité de la Société du Grand Paris (SGP), Florence Castel a été nommée, le 6 janvier, directrice générale d'advancity, pôle de compétitivité Ville et Mobilité durables. Prenant le relais de Ghislain du Jeu, elle pilote désormais les activités d'advancity dans le cadre du contrat de performance signé avec l'état, la région Île-de-France et les collectivités territoriales finançant le pôle de compétitivité (voir p. 3). CONCOURS D'ARCHITECTURE UPE SOUTIENT LA "TEAM PARIS " Le Bienvenüe accueille le siège de l'ifsttar depuis fin Né il y a trois ans de la fusion de l'inrets (Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité) et du LCPC (Laboratoire central des Ponts et Chaussées), l'ifsttar (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux) réunit plus de personnes dont des ingénieurs, techniciens et chercheurs qui travaillent ensemble à l'amélioration de nos infrastructures routières. L an dernier, 480 d'entre eux ont quitté le siège historique du boulevard Lefebvre, à Paris, et quelques bureaux et laboratoires déjà basés à Marne-la-Vallée, pour rejoindre le pôle scientifique et technique Paris-Est dédié à la ville durable (PST). "Dans ce splendide bâtiment signé Jean- Philippe Pargade, nous faisons figure de pionniers, témoigne Hélène Jacquot-Guimbal, directrice générale de l'ifsttar. Des équipements sont encore en cours de livraison dont une spectaculaire dalle d'essais, que l'on se plaît à comparer à une cathédrale, mais nous bénéficions d'un bel espace et d'un vrai confort de travail. Membre fondateur de l Université Paris-Est (UPE), nous nous sommes rapprochés de notre famille École des Ponts ParisTech, entre autres, ce qui facilite toutes formes de collaborations". VERS LA ROUTE DE 5 E GÉNÉRATION Plusieurs équipes de chercheurs sont ainsi mobilisées pour inventer la route du futur, ou route de 5 e génération, ou R5G. "Au commencement étaient les chemins piétonniers, retrace Madame Jacquot- Guimbal, puis vinrent les voies pavées romaines, ensuite les routes recouvertes de macadam et enfin les autoroutes. La R5G se veut plus sûre, durable et automatisée." Une route qui se démonte et se remonte en une journée, sans poussière? Possible et déjà opérationnelle à Nantes. Une route qui détecte automatiquement ses failles? Possible et testée sur une portion de l'a63. Une route qui récupère de l'énergie en été pour la restituer quand il gèle? Possible et sérieusement avancée. "On a coutume de dire que les routes polluent et ne sentent pas bon. Ce ne sont pas les routes, c'est ce que l'on met dessus. Dans quelques années, on aura un parc de véhicules électriques qui rendront les routes moins sales et moins bruyantes. Il nous faut d'ores et déjà imaginer les infrastructures qui vont accueillir les nouvelles formes de mobilité, sans perdre de vue que celles-ci seront avant tout utilisées par des êtres humains!" n IFSTTAR Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux 14-20, boulevard Newton, Cité Descartes, à Champs-sur-Marne Team Paris La France accueillera, du 28 juin au 14 juillet, l'édition européenne du Solar Décathlon dans les jardins du château de Versailles. Près de visiteurs sont attendus pour cette compétition biennale internationale d'architecture, de design, d'urbanisme et d'ingénierie, dont le défi est de "concevoir et construire une maison solaire autonome en énergie". Ouvert aux grandes écoles et universités du monde entier, le concours a retenu vingt équipes parmi lesquelles la "Team Paris" (projet en photo ci-dessus). Cette équipe, soutenue par l Université Paris-Est (UPE), est constituée de responsables, enseignants et étudiants de l'université de Marne-la-Vallée, de l'esiee (École supérieure d'ingénieurs en électronique et électrotechnique), de l'école nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais, de l'école spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie, et de l'école supérieure de Chimie ParisTech. n Plus d'informations 12 VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps 2014

13 PROFILS "Les protéines végétales, c'est l'avenir de la planète!" Pierre Delfly, DIRECTEUR DE SITE Fils de paysan des Flandres, formé à "l'école de la viande" (Institut du lait, des viandes et de la nutrition de l université de Caen), Pierre Delfly a fondé, avec deux associés, la société France Protéines Services, en "Nous nous sommes positionnés à l'époque sur le marché naissant de la protéine de soja pour ce qu'elle pouvait apporter, sur le plan économique et nutritif, à la viande de bœuf, raconte-t-il. Nous étions précurseurs de ce que nos enfants et petits-enfants mangeront dans cinquante ans!" Installée à Noisiel en 1999, à la suite de son rachat par le groupe familial MANE (leader français de la création d'arômes et de parfums), l'entreprise conçoit des mélanges de protéines végétales et d'arômes qui entrent désormais dans la composition de nombreux produits carnés et plats cuisinés. "Nos clients sont de grands groupes de l agroalimentaire français et internationaux, poursuit Pierre Delfly. Avec 22 salariés à Noisiel et 28 à Sablé-sur-Sarthe, où est située notre usine de production, nous avons réalisé un chiffre d'affaires de 19 millions d'euros, dont 15 % sont réalisés à l'export, notamment vers les pays africains. Nous sommes aujourd'hui la référence salée du groupe MANE, avec qui nous avons totalement fusionné en C'est une grande fierté." n MANE 43, Grande Allée du 12-Février-1934, à Noisiel Tél "Amener plus de clients à nos clients grâce au webmarketing" Sébastien Monnier, DIRIGEANT Sébastien Monnier est un "Xoogler", comprenez un "ex-googler", comprenez un ancien salarié de Google, l'incontournable multinationale qui facilite vos recherches sur Internet. Après trois ans passés à Dublin à pénaliser les sites web qui utilisaient des techniques abusives de référencement, ce linguiste informaticien (ou informaticien linguiste) a choisi de passer "de l'autre côté du rideau" et d'aider les entreprises à optimiser durablement leur visibilité et leur positionnement sur le Web. C'est ainsi que l'agence de webmarketing Woptimo est née, en février 2011, au sein de la pépinière d'entreprises innovantes de la Cité Descartes, à Champs-sur-Marne. En trois ans et 12 salariés, dont une majorité recrutée dans le vivier de l'iut et de l'université de Marnela-Vallée, Woptimo est devenue la plus grosse entreprise de la pépinière. "Nous sommes à la fois agence de communication, de publicité, de relations presse, de marketing et de création de sites Internet, indique le jeune dirigeant. De grands comptes comme Zalando, Groupon ou Salesforce leader mondial de logiciels de gestion de relations clients nous font confiance, mais nous restons ouverts aux demandes des plus petites entreprises. En consultant les sites de certaines d'entre elles, on se dit parfois, avec mes collègues, qu'on pourrait facilement les aider à augmenter le volume de leur trafic et donc leur rentabilité. Avec quelques centaines d'euros, il y aurait déjà plein de choses à faire Dommage qu'elles ne nous connaissent pas! " n WOPTIMO 1, rue Albert-Einstein, Cité Descartes, à Champs-sur-Marne Tél VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps

14 PAUSE LA PATATERIE LA SAMBA DANS TOUS SES ÉTATS OXY'TRAIL C'EST REPARTI! En frites, en gratins, en burgers, en tartiflette, en robe des champs La Pataterie de Lognes fait recette avec des patates. Ouvert depuis deux mois, ce restaurant franchisé, 118 e du nom, a su se creuser une belle place au cœur de la zone commerciale Valorée. Dans une ambiance chaleureuse, mi-brocante de campagne, mi-chalet de Méribel (la station de ski préférée de Christophe Pham, gérant des lieux), 150 couverts et des kilos de patates vous tendent les bras. "Des patates... mais pas que! ", précise le menu. Car autour de la samba, variété de pomme de terre "à chair tendre et fondante, nourrissante sans être lourde", sont déclinées moult spécialités fleurant bon les terroirs français : fromages savoyards, charcuterie périgourdine, bœuf charolais, etc. De la planche express du midi (1 plat + 1 dessert ou 1 boisson à 8,95 ) aux fondues roboratives (pourquoi pas une montagnarde aux trois fromages + jambon cru + jambon cuit + rosette + beaumont de Savoie + cornichons + croûtons + salade et patate à 16,90 ), chacun trouvera ici de quoi chasser son blues hivernal. En attendant, avec le retour des beaux jours, l'ouverture d'une grande terrasse paysagée. Ouvert tous les jours, midi et soir. n LA PATATERIE 10, rue Mozart, à Lognes Tél Vincent Colin Il est temps de (re)sortir short et baskets pour se (re)mettre à courir. Le deuxième Oxy'Trail, organisé avec les clubs d'athlétisme du Val Maubuée, se déroulera le 29 juin au départ du parc de Noisiel. Trois grandes courses (5, 13 et 30 km), une marche nordique (8 km), deux minicourses pour enfants (1 km pour les moins de 10 ans, 2 km pour les ans) sont programmées. Un challenge entreprises par équipes (minimum cinq coureurs, maximum neuf) est organisé. Formez et entraînez vos bataillons n RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS Benoît Ponton Tél OPEN GDF SUEZ 77 COURTS TOUJOURS Du 22 au 29 mars, le centre de la ligue de tennis de Seine-et-Marne accueillera, à Croissy-Beaubourg, le deuxième Open GDF Suez de Seine-et-Marne. Ce tournoi international, doté de dollars, verra s'affronter 32 joueuses parmi les meilleures françaises et mondiales (de la 50 e à la 200 e place). L'entrée aux matchs est gratuite, sur inscription en ligne (www.opengdfsuezseineetmarne.fr). 14 VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps 2014 Les entreprises peuvent réserver des places en loge et des accès VIP sur demande, auprès de Gérard Lebeau (tél et

15 ÉCO PRATIQUE SERVICES UTILES PROTECTION SOCIALE RSI, SANS SOUCI Au Base, osez demander tout ce que vous avez besoin de savoir sur le RSI, le régime social des indépendants*. Bénéficie-t-on de la même couverture maladie quand on passe du régime général de la Sécurité sociale au RSI? Comment remplir sa déclaration trimestrielle de chiffre d'affaires quand on est autoentrepreneur? Comment est calculé le montant des cotisations? Tous régimes confondus, les trimestres de retraite sont-ils bien pris en compte? Afin de répondre à ces questions bien légitimes et de rassurer les travailleurs indépendants nouvellement inscrits au RSI, le Base invite tous les deux mois un conseiller du RSI pour animer des ateliers d'information collective et des séances d'entretiens individuels. "Les ateliers permettent de donner un aperçu général du régime en une petite matinée et les entretiens de régler ce qui peut poser problème en moins d'une demi-heure, rapporte Alban Lambert, conseiller itinérant du RSI. Au final, ces permanences de proximité font gagner du temps à tout le monde." Bien entendu, elles sont gratuites pour les entrepreneurs du Val Maubuée. Prochains entretiens individuels (sur rendez-vous) : mercredi 2 avril, de 9 h à 12 h. *Le RSI regroupe depuis 2006 la protection sociale (retraite, santé, famille) des travailleurs indépendants (commerçants, artisans, entrepreneurs individuels, gérants majoritaires de société sous statut EURL, SARL ou EIRL). n Renseignements et inscriptions Bureau d'accueil et de services aux entreprises (Base) du Val Maubuée Tél. : Acem Association des chefs d'entreprise de Marne-la-Vallée 6, rue de la Mare-Blanche Noisiel Tél Advancity Pôle de compétitivité Ville et Mobilité durables 6-8, avenue Blaise-Pascal Champs-sur-Marne Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél Afile 77 Association pour le financement d'initiatives locales pour l'emploi Boulevard Salvador-Allende Bâtiment A, Le Luzard Noisiel Tél Base Bureau d'accueil et de services aux entreprises Boulevard Salvador-Allende Bâtiment A, Le Luzard Noisiel Tél Descartes Développement Agence de développement économique 16, rue Albert-Einstein Cité Descartes Champs-sur-Marne Tél EPAMarne Établissement public d'aménagement 5, boulevard Pierre-Carle Noisiel Marne-la-Vallée Cedex Tél ID Incubateur Descartes 23, rue Alfred-Nobel Cité Descartes Champs-sur-Marne Tél Alban Lambert vous renseigne sur le régime social des indépendants. REPÈRES PLANS DE L'AGGLOMÉRATION Un nouveau plan du Val Maubuée a été édité par la Communauté d'agglomération. N'hésitez pas à le demander à l'accueil de l'hôtel d'agglomération (5, cours de l'arche Guédon, à Torcy), dans les principaux lieux publics du territoire (mairies, médiathèques, piscines, etc.), par courriel à ou à le consulter en ligne sur Pépinière d'entreprises innovantes 1, rue Albert-Einstein Cité Descartes Champs-sur-Marne Tél Communauté d'agglomération de Marne-la-Vallée / Val Maubuée 5, cours de l'arche Guédon Torcy Marne-la-Vallée Cedex 1 Tél VALMAUBUÉEÉCO #29 Printemps 2014

16 2 e OPEN GDF SUEZ SEINE-ET-MARNE 22 > 29 mars 2014 CROISSY-BEAUBOURG VAL MAUBUEE LIGUE DE TENNIS SEINE ET MARNE

Législation française et belge relative aux marchés publics : les éléments utiles au développement des entreprises adaptées.

Législation française et belge relative aux marchés publics : les éléments utiles au développement des entreprises adaptées. Législation française et belge relative aux marchés publics : les éléments utiles au développement des entreprises adaptées. Les seuils de publicité européenne sont ceux à partir des quels les marchés

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO!

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! La Communauté d agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée s est engagée dans son projet de territoire, voté à l unanimité en 2013, à proposer de nouveaux

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

LE CODE DES MARCHÉS PUBLICS COMMENT ORIENTER, DYNAMISER L'ACHAT PUBLIC LOCAL

LE CODE DES MARCHÉS PUBLICS COMMENT ORIENTER, DYNAMISER L'ACHAT PUBLIC LOCAL LE CODE DES MARCHÉS PUBLICS COMMENT ORIENTER, DYNAMISER L'ACHAT PUBLIC LOCAL Septembre 2013 SOMMAIRE Rappel des principes généraux 4 Marché public inférieur à 15 000 HT..... 5 Marché public supérieur

Plus en détail

Avis de marché. Services

Avis de marché. Services Avis de marché Services Directive 2004/18/CE. Section I : Pouvoir adjudicateur I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : Communauté d'agglomération Dracénoise, square Mozart Cs90129, Contact : direction

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL - 314 -

RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL - 314 - Ville de Marseille 15-27944-DPE RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL - 314 - DELEGATION GENERALE VILLE DURABLE ET EXPANSION - DIRECTION DES PROJETS ECONOMIQUES - MISSION MARSEILLE EMPLOI - Délibération cadre portant

Plus en détail

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles La Certification Professionnelle regroupe les diplômes à finalités professionnelles délivrés par l Etat, les titres élaborés

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

Projet Européen Build Up Skills

Projet Européen Build Up Skills Une initiative de la Commission européenne: Le Consortium Build Up Skills France: Projet Européen Build Up Skills Une initiative de la Commission européenne portée par l'agence européenne EACI. Avec pour

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

https://www.marches-publics.info/_topway/index.cfm?fuseaction=marches.certif&id...

https://www.marches-publics.info/_topway/index.cfm?fuseaction=marches.certif&id... Page 1 of 5 www.marches-publics.info PUBLICATION LE 19 novembre 2015 Niveau de publication choisie : Site internet de l'acheteur et Portail Marches-Publics.info Cet avis sera transmis au format XML aux

Plus en détail

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR»

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» Les bâtiments existants Ils sont très hétérogènes. Ils émettent dans leur ensemble 25% des émissions françaises de gaz

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

BTS - Assistant de gestion PME-PMI

BTS - Assistant de gestion PME-PMI Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/10/2015. Fiche formation BTS - Assistant de gestion PME-PMI - N : 15854 - Mise à jour : 24/07/2015 BTS - Assistant de gestion PME-PMI

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur (RPA)

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective Préqualification au métier de conseiller relation client à distance destinée aux publics

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

COMMUNE DE VILLERS SUR MER

COMMUNE DE VILLERS SUR MER COMMUNE DE VILLERS SUR MER Commune de Villers-sur-Mer, 7 rue du Général de Gaulle, Hôtel de ville, à l'attention de M. le Maire de Villers-sur-Mer -14640 Villers-sur-Mer. Tél. 02.31.14.65.20. E-mail :

Plus en détail

Votre annonce n 15-82812 est maintenant prise en compte par la Direction de l'information légale et administrative.

Votre annonce n 15-82812 est maintenant prise en compte par la Direction de l'information légale et administrative. Votre annonce n 15-82812 est maintenant prise en compte par la Direction de l'information légale et administrative. Cette annonce n'est plus modifiable. Les corrections ou annulation éventuelles devront

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

Spécialité Agroalimentaire

Spécialité Agroalimentaire Retour vers la page d'accueil Spécialité Agroalimentaire Contacts Directeur des études Secrétariat pédagogique Françoise CORBINEAU Martine FRAISSE Université Pierre et Marie Curie EPUPMC, Agroalimentaire

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES

CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSISTANCE GENERALE A LA DIRECTION ET A LA GESTION DE LA SOCIETE CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE 1. ADHESION A UN RESEAU PROFESSIONNEL... 4 1.1. VEILLE ET TRANSFERT D'INFORMATIONS...

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

Fiche 4 - Les modes de passation des marchés publics

Fiche 4 - Les modes de passation des marchés publics Fiche 4 - Les modes de passation des marchés publics Le grand principe gouvernant la matière, déjà évoqué, veut que les marchés publics soient passés avec concurrence. A cette fin, les pouvoirs adjudicateurs

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 7 FÉVRIER 2014 DELIBERATION N CR-14/01.067 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE L'EDUCATION Stratégie régionale d'adaptation des structures d'accueil et de travail Programme régional

Plus en détail

Madame la Ministre de la Famille, de part sa venue en février dernier nous encourage à expérimenter des services qui renforcent l'attractivité de

Madame la Ministre de la Famille, de part sa venue en février dernier nous encourage à expérimenter des services qui renforcent l'attractivité de Monsieur le Sénateur-Maire, Madame la Présidente du CCAS, Mesdames les représentantes du personnel au Comité Technique Paritaire, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les agents municipaux,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

PRIX DE L'INNOVATION LOZERE TOURISME "PILOT" EDITION 2015 DEPARTEMENT DE LA LOZERE REGLEMENT

PRIX DE L'INNOVATION LOZERE TOURISME PILOT EDITION 2015 DEPARTEMENT DE LA LOZERE REGLEMENT PRIX DE L'INNOVATION LOZERE TOURISME "PILOT" EDITION 2015 DEPARTEMENT DE LA LOZERE REGLEMENT 1 ARTICLE 1 : le contexte du concours et ses objectifs Le schéma départemental du tourisme de la Lozère pour

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE MARNE LA VALLEE / VAL MAUBUEE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE MARNE LA VALLEE / VAL MAUBUEE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE MARNE LA VALLEE / VAL MAUBUEE REGLEMENT DU CONCOURS Val Entrepreneurs 1 ARTICLE 1 : Organisateur et objet du concours La Communauté d Agglomération (CA) de Marne la-vallée

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

INSTRUCTION INTERNE POUR L ORGANISATION DE LA COMMANDE PUBLIQUE

INSTRUCTION INTERNE POUR L ORGANISATION DE LA COMMANDE PUBLIQUE 1 / 15 INSTRUCTION INTERNE POUR L ORGANISATION DE LA COMMANDE PUBLIQUE Mise à jour mars 2010 Sommaire Préambule. I Evaluation des besoins. I- 1 Fournitures. I- 2 Services et études. I- 3 Travaux. II Passation

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) COMMUNE DE VILLEMANDEUR Représentant du pouvoir adjudicateur Mairie de VILLEMANDEUR 1 bis, avenue de la Libération 45700 VILLEMANDEUR Mandataire

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

Forum. 16 et 17 novembre 2011. www.osezlentreprise.com. www.osezlentreprise.com. Contacts presse

Forum. 16 et 17 novembre 2011. www.osezlentreprise.com. www.osezlentreprise.com. Contacts presse Forum 16 et 17 novembre 2011 à la Chambre de commerce et d industrie, 1 place André-Malraux à Grenoble. www.osezlentreprise.com www.osezlentreprise.com Contacts presse Laure Hochereau, 04 76 28 28 65,

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION PREFET DE PARIS DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ADMINISTRATION BUREAU DES LIBERTES PUBLIQUES, DE LA CITOYENNETE ET DE LA REGLEMENTATION ECONOMIQUE REGLEMENT DE LA CONSULTATION POUVOIR ADJUDICATEUR

Plus en détail

INEF4 : la filière bois - BTP en Aquitaine s engage dans la réhabilitation et la construction durables

INEF4 : la filière bois - BTP en Aquitaine s engage dans la réhabilitation et la construction durables INEF4 : la filière bois - BTP en Aquitaine s engage dans la réhabilitation et la Le Grenelle de l Environnement a fixé au niveau national un cap ambitieux sur l axe bâtiment pour contribuer à la division

Plus en détail

les Lauréats des prix territoriaux Territoire de Sénart :

les Lauréats des prix territoriaux Territoire de Sénart : Prix de la créativité Initiés en 2006, les prix de la créativité en 2012 marquaient leur 7ème édition. 65 dossiers (dont 7 dossiers hors concours) ont été reçus. Ils ont permis de récompenser 5 jeunes

Plus en détail

sur 6 28/10/2015 10:03

sur 6 28/10/2015 10:03 arches-publics.info - la dématérialisation des Marchés Publics. sur 6 28/10/2015 10:03 www.marches-publics.info PUBLICATION LE 28 octobre 2015 Niveau de publication choisie : Site internet de l'acheteur

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SOUTIEN A L ASSOCIATION REGIONALE POUR L AMELIORATION

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Ecole Universitaire de Management

Ecole Universitaire de Management Promotion 2010/2011 Sites : Clermont-Ferrand et Vichy LISTES D'EMPLOIS Ecole Universitaire de Management Sommaire : Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance... p2 Licence professionnelle

Plus en détail

AVIS DE MARCHÉ 2013-04 - Marché d exploitation des installations thermiques et aérauliques de la Ville du Kremlin-Bicêtre (94) P2

AVIS DE MARCHÉ 2013-04 - Marché d exploitation des installations thermiques et aérauliques de la Ville du Kremlin-Bicêtre (94) P2 AVIS DE MARCHÉ 2013-04 - Marché d exploitation des installations thermiques et aérauliques de la Ville du Kremlin-Bicêtre (94) P2 SERVICES Directive 2004/18/CE. SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom,

Plus en détail

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE)

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'université Paris-Est Marne-la-Vallée, spécialité électronique et informatique (cadre 2) Autorité responsable

Plus en détail

II. IDENTIFICATION DU CANDIDAT INDIVIDUEL OU DU MEMBRE DU GROUPEMENT (à compléter par lui)

II. IDENTIFICATION DU CANDIDAT INDIVIDUEL OU DU MEMBRE DU GROUPEMENT (à compléter par lui) DECLARATION DU CANDIDAT INDIVIDUEL OU DU MEMBRE DU GROUPEMENT En cas de candidatures groupées, ou de sous-traitance déclarée à l'offre, remplir une déclaration de candidat par membre du groupement et par

Plus en détail

LABEL ORIENTATION POUR TOUS

LABEL ORIENTATION POUR TOUS REGION AUVERGNE LABEL ORIENTATION POUR TOUS Raison sociale et adresse des organismes partenaires : Nom et coordonnées du responsable de la coordination : Date d'envoi du dossier : SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI

PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI APPEL A PROJETS 1 er mai 2015 31 décembre 2015 SOMMAIRE 1. Cadre de référence des P.L.I.E.... 3 2. Les objectifs d intervention du PLIE de Rennes Métropole... 4

Plus en détail

Règlement de la consultation. Marché de prestations de services Marché Assurances. Commune de COUX. Date limite de remise des plis : 29/12/2014

Règlement de la consultation. Marché de prestations de services Marché Assurances. Commune de COUX. Date limite de remise des plis : 29/12/2014 Règlement de la consultation Marché de prestations de services Marché Assurances Commune de COUX Date limite de remise des plis : 29/12/2014 Heure limite : 12h00 Numéro du marché : 2014_002 RC-n 2014_002,

Plus en détail

Mission de maintenance du parc informatique et des serveurs

Mission de maintenance du parc informatique et des serveurs Marché de d'infogérance Commune de CRAPONNE 1 Place Charles de Gaulle Mission de maintenance du parc informatique et des serveurs Règlement de consultation RC Date limite de réception des offres : 21/05/2015

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. POSTE À POURVOIR : RESPONSABLE CUISINES CENTRALES DE COLLEGES (h/f)

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. POSTE À POURVOIR : RESPONSABLE CUISINES CENTRALES DE COLLEGES (h/f) MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CG/SC/DEJ/N 14-01 Célia GHERSI 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE À POURVOIR : RESPONSABLE CUISINES CENTRALES DE COLLEGES

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

La politique de sécurité des infrastructures routières

La politique de sécurité des infrastructures routières La politique de sécurité des infrastructures routières La politique de sécurité des infrastructures routières Rendre l'infrastructure routière plus sûre, c'est améliorer ses caractéristiques techniques,

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Personne publique : commune de Valdeblore MAIRIE 06420 VALDEBLORE Objet de la consultation : EXTENSION RESTRUCTURATION ET COUVERTURE DE LA PISCINE MUNICIPALE

Plus en détail

AVIS DE MARCHE. Adresse générale du profil d'acheteur (URL) : http://www.femis.fr/marches-publics-97

AVIS DE MARCHE. Adresse générale du profil d'acheteur (URL) : http://www.femis.fr/marches-publics-97 AVIS DE MARCHE Renégociation du régime de protection sociale complémentaire collectif et obligatoire «frais de santé» en faveur de l ensemble des personnels assurés de l École Nationale Supérieure des

Plus en détail

Avis de marché Fournitures SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR

Avis de marché Fournitures SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR Avis de marché Fournitures Directive 2004/18/CE. SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : CA de Marne-La-Vallée / Val Maubuée, 5, cours de l'arche Guédon à Torcy, à

Plus en détail

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi?

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? Vendredi 23 septembre 2011 à Bordeaux Dossier de presse de la Fédération Nationale des CREPI Contact presse : Guillaume BENOIT 06 19 47 37

Plus en détail

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d'un crédit urgent d'engagement de 1.504.500 francs pour le renouvellement

Plus en détail

AVIS DE MARCHE SERVICES

AVIS DE MARCHE SERVICES AVIS DE MARCHE SERVICES Directive 2004/18/CE. SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : Ville de La Crau, service Commande Publique - boulevard de la République, Contact

Plus en détail

AVIS DE MARCHE SERVICES

AVIS DE MARCHE SERVICES Département de publication : 93 Annonce No 11-106553 I. II. III. IV. VI. AVIS DE MARCHE SERVICES SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM, ADRESSES ET POINT(S) DE CONTACT : CIG Petite Couronne, 157 avenue

Plus en détail

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Le 9 décembre 2010 P.R.I. «Nov alim» Lycée agricole Laval (53) Visite en présence de Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme «Initiative pour l Emploi des Jeunes»

CAHIER DES CHARGES. Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme «Initiative pour l Emploi des Jeunes» 2015 CAHIER DES CHARGES Le GRAIN met en place une procédure de mise en concurrence en conformité avec les exigences réglementaires et notamment les principes fondamentaux de la commande publique, à savoir

Plus en détail

Belgique-Bruxelles: Logiciels de gestion de la relation clientèle 2013/S 213-369505. Avis de marché. Fournitures

Belgique-Bruxelles: Logiciels de gestion de la relation clientèle 2013/S 213-369505. Avis de marché. Fournitures 1/6 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:369505-2013:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Logiciels de gestion de la relation clientèle 2013/S 213-369505 Avis de marché Fournitures

Plus en détail

L écopôle est un espace d information, de formation, d animation et d exposition autour de la thématique de l éco- construction.

L écopôle est un espace d information, de formation, d animation et d exposition autour de la thématique de l éco- construction. Le bâtiment L écopôle est un espace d information, de formation, d animation et d exposition autour de la thématique de l éco- construction. Il est composé de : - Un hall d exposition et d information

Plus en détail

Projet d accord national interprofessionnel relatif à la formation professionnelle

Projet d accord national interprofessionnel relatif à la formation professionnelle Projet d accord national interprofessionnel relatif à la formation professionnelle Préambule.. Titre I - Développer et simplifier la formation dans l entreprise La formation est un levier déterminant de

Plus en détail

La directive inondation

La directive inondation La directive inondation Stratégies locales de gestion des risques d inondation Bassin Seine-Normandie 2013 Les dispositions de la directive européenne sur le risque inondation se mettent progressivement

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à projet d études

Cahier des charges pour un appel à projet d études Cahier des charges pour un appel à projet d études Mise en concurrence pour une étude portant sur : L opportunité et la faisabilité de création de 2 CQP dans la Branche de la Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

CDT Grand Paris Est NOISY - CHAMPS Territoire de la transition énergétique - Dossier d enquête publique. Document n 1 : Notice explicative

CDT Grand Paris Est NOISY - CHAMPS Territoire de la transition énergétique - Dossier d enquête publique. Document n 1 : Notice explicative CDT Grand Paris Est NOISY - CHAMPS Territoire de la transition énergétique - Dossier d enquête publique Document n 1 : Notice explicative S o m m a i r e 1. Les Contrats de Développement Territorial du

Plus en détail

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE DOSSIER DE PRESSE 12 DÉCEMBRE 2012 Contact Presse : Agathe LOBET Courriel : agathe.lobet@ars.sante.fr

Plus en détail

1 R.C. REGLEMENT DE LA CONSULTATION

1 R.C. REGLEMENT DE LA CONSULTATION CENTRE INFORMATIQUE DE LA VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DU CADRE DE VIE DIRECTION CENTRALE BATIMENTS ET EQUIPEMENTS PUBLICS Remise à niveau de la détection Incendie et de l extinction

Plus en détail

* Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani.

* Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani. * Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani. MINISTERE DE L'AGRICULTURE Par décret n 2013-4505 du 6 novembre 2013. Messieurs Ahmed Dhaoui et Khaled Gannouni,

Plus en détail

Session du Conseil Général

Session du Conseil Général Session du Conseil Général Lundi 2 JUIN 2008 1 Cette réunion du Conseil Général porte principalement sur le lancement d un concours européen d architectes pour mener à bien le projet «MAGNY-COURS 2». L

Plus en détail

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Le potentiel d'amélioration environnementale et énergétique des bâtiments en région bruxelloise est

Plus en détail

AVIS D ATTRIBUTION DE MARCHÉ

AVIS D ATTRIBUTION DE MARCHÉ 1/ 11 ENOTICES_Barillet - ID:2010-XXXXXX Formulaire standard 3 - FR UNION EUROPÉENNE Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, L-2985 Luxembourg Fax (352) 29 29-42670

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

PROJET SOCIAL ET CULTUREL

PROJET SOCIAL ET CULTUREL PROJET SOCIAL ET CULTUREL ALFA3A " Association pour le Logement, la Formation et l'animation - Accueillir, Associer, Accompagner ", organisme créé en 1971, est une association à vocation sociale et culturelle,

Plus en détail

réaliser des objectifs du Grenelle de l Environnement en matière d adaptation et de développement de l emploi,

réaliser des objectifs du Grenelle de l Environnement en matière d adaptation et de développement de l emploi, En 2009, au moment de définir le Plan de mobilisation des filières et des territoires pour le développement des métiers de l économie verte, le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports

Plus en détail

Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre

Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre Vendredi 29 novembre 2013 Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre Plus de 133 millions d'euros seront consacrés dans les cinq années à venir au déploiement du Très Haut Débit sur le territoire

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C)

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C) REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C) CONCEPTION, REALISATION, MONTAGE ET DEMONTAGE D UN STAND PAYS DE LA LOIRE AU SALON DU VEGETAL DU 18 AU 20 FEVRIER 2014 DANS LE HALL AMPHITEA - PARC DES EXPOSITIONS - ANGERS

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE NON TITULAIRES Note d'information N 2012-32 du 18 juin 2012 AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des

Plus en détail

Les agences comptables des lycées et collèges publics

Les agences comptables des lycées et collèges publics Les agences comptables des lycées et collèges publics Dans le rapport public annuel de 2008, les juridictions financières avaient souligné les défaillances de la gestion comptable des 2600 lycées et des

Plus en détail

I. Site rentable ou non?

I. Site rentable ou non? Les aspects fiinanciiers d un siite IInternet I. Site rentable ou non? A. Raisonnement en terme de budget B. Raisonnement en terme de rentabilité II. Les différents coûts A. Coûts visibles B. Cachés III.

Plus en détail

REACTION SUR LE LIVRE BLANC

REACTION SUR LE LIVRE BLANC DEBAT NATIONAL SUR L'ENERGIE REACTION SUR LE LIVRE BLANC 1/ Introduction et remarques générales 1/1- Présentation du R.A.R.E. Pour animer leurs politiques publiques de l'énergie et de l'environnement,

Plus en détail

F-Rueil-Malmaison: Services d'architecte pour les bâtiments 2011/S 176-289245 AVIS DE MARCHÉ. Services

F-Rueil-Malmaison: Services d'architecte pour les bâtiments 2011/S 176-289245 AVIS DE MARCHÉ. Services 1/6 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:289245-2011:text:fr:html F-Rueil-Malmaison: Services d'architecte pour les bâtiments 2011/S 176-289245 AVIS DE MARCHÉ Services SECTION

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION

RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION ACCORD-CADRE pour la mise en oeuvre des actions de communication des programmes communautaires «compétitivité régionale et emploi» et «développement rural» en Auvergne pour la période de programmation

Plus en détail

Les Jardins Mobiles vecteurs de lien social à Tremblay-en-France

Les Jardins Mobiles vecteurs de lien social à Tremblay-en-France Les Jardins Mobiles vecteurs de lien social à Tremblay-en-France Le contexte : Le réaménagement de l esplanade des Droits de l Homme à Tremblay-en-France Les lieux Tremblay-en-France est une ville de 35

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

Source : http://www.journal-officiel.gouv.fr/jahia/jahia/marches-publics

Source : http://www.journal-officiel.gouv.fr/jahia/jahia/marches-publics ... Annonce n 08-236931 publiée le 06/10/2008 sur ce site, Dépt. 47 Appel d'offres construction de deux surfaces commerciales au centre d'accueil des français d'indochine (cafi) à Ste Livrade Sur Lot.

Plus en détail

MODULE 1 - DROIT DE LA CONSTRUCTION

MODULE 1 - DROIT DE LA CONSTRUCTION I - Notions générales. MODULE 1 - DROIT DE LA CONSTRUCTION 1 ) L'organisation de la justice française. L'organisation juridictionnelle : - Les juridictions administratives. - Les juridictions judiciaires.

Plus en détail

AVIS DE MARCHÉ FOURNITURES

AVIS DE MARCHÉ FOURNITURES SECTION I POUVOIR ADJUDICATEUR AVIS DE MARCHÉ FOURNITURES I.1) Nom, adresses et point(s) de contact Cté d'agglomération du Pays Ajaccien, site Alban - bâtiments G et H - 18, rue Comte de Marbeuf, à l'attention

Plus en détail

COMMUNE DE LE THILLAY 21, rue de Paris BP 814 LE THILLAY 95508 GONESSE Cedex

COMMUNE DE LE THILLAY 21, rue de Paris BP 814 LE THILLAY 95508 GONESSE Cedex DEPARTEMENT DU VAL D OISE COMMUNE DE LE THILLAY 21, rue de Paris BP 814 LE THILLAY 95508 GONESSE Cedex OBJET DU MARCHE Réfection partielle de l étanchéité sur la toiture terrasse du gymnase «Georges Delhalt»

Plus en détail

Nouveau programme de renouvellement urbain de Rennes

Nouveau programme de renouvellement urbain de Rennes 2015 > 2025 Nouveau programme de renouvellement urbain de Rennes Vendredi 27 février 2015 Nouveau programme de renouvellement urbain de Rennes SOMMAIRE Communiqué de presse Le Nouveau programme de renouvellement

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail