Répertoire d adresses utiles pour les mineurs étrangers non accompagnés rom à Bruxelles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Répertoire d adresses utiles pour les mineurs étrangers non accompagnés rom à Bruxelles"

Transcription

1 Répertoire d adresses utiles pour les mineurs étrangers non accompagnés rom à Bruxelles Projet Promoting Unprotected unaccompanied Children s Access to their Fundamental Rights in the European Union (PUCAFREU) et Guide ressource cofinancés par le programme Droits Fondamentaux et Citoyenneté de l Union Européenne 1

2 Mot d introduction au guide ressource Ce guide ressource a été réalisé dans le cadre du projet Européen PUCAFREU (Promouvoir l accès aux droits fondamentaux des mineurs étrangers non accompagnés hors dispositif de protection au sein de l Union Européenne). Il s inscrit dans l action pilote du Service Droit des Jeunes visant à faciliter l accès des mineurs étrangers non accompagnes rom à leurs droits fondamentaux en Belgique, et plus spécifiquement à Bruxelles. Ce projet pilote a été mis en place sur la base du constat que les mineurs étrangers non accompagnés (MENA) rom connaissaient des difficultés particulières d accès à leur droits fondamentaux et qu ils sont peu au courant des droits dont ils disposent. Les mineurs étrangers non accompagnés rom sont des mineurs étrangers, appartenant à la communauté Rom, dont les représentants de l autorité parentale ou les tuteurs ne se trouve pas sur le territoire belge. Ces mineurs étrangers non accompagnés peuvent être notamment des mineurs hébergés en Belgique avec des membres de leur famille élargie ou de leur belle-famille (suite à un «mariage coutumier précoce» notamment). Ces mineurs sont d abord et avant tout des mineurs qui bénéficient en tant que tels des droits et des obligations légales s appliquant à tous les mineurs présents sur le territoire belge sans distinction de statut ou d origine. Le statut de mineur étranger non accompagné permet l accès à des droits spécifiques. Le droit à l enseignement est un de ces droits. Le statut de MENA donne accès à des droits spécifiques. Or la définition de «MENA» exclue des mineurs, de facto non accompagnés, mais qui sont originaires de l Espace Economique Européen (EEE) 1. Les mineurs non accompagnés ressortissants d un Etat membre de l EEE sont en effet exclus du droit à un tuteur et ne peuvent bénéficier de la procédure permettant de déterminer la solution durable qui est appliqué aux MENA venant de pays hors EEE. Les mineurs étrangers non accompagnés (MENA) rom, comme les MENA en général, connaissent souvent des difficultés d accès à leurs droits fondamentaux. Cela est particulièrement vrai pour les MENA rom du fait de discriminations diverses, d obstacles matériels ou culturels, voir d une méconnaissance de leurs droits par les mineurs, leurs familles élargies et les services et associations. Les acteurs des secteurs médicaux et socio juridiques rencontrent également souvent des difficultés à identifier et à orienter ces jeunes vers des dispositifs apportant des réponses adaptées aux besoins et parcours de vie, parfois spécifiques, de ces mineurs. Ce guide ressource entend remédier partiellement à ces difficultés, en proposant une liste d adresses utiles et la mise en réseau des acteurs permettant cet accès aux droits. Les adresses contenus dans ce guide ressource ont été sélectionnées lors d un processus de recherche et de diagnostic social sur l accès aux droits fondamentaux des MENA (rom notamment) réalisé auprès d une trentaine de tuteurs, travailleurs sociaux de services et organisations en contact avec des MENA rom. La création et l adaptation de services qui fournissent des services répondant aux difficultés, aux besoins individuels et aux parcours de vie de ces jeunes devrait également faire l objet d attentions. Une sensibilisation du personnel et une adaptation des dispositifs aux problématiques de ces mineurs par le plus grand nombre de services et organisations devraient également permettre de ne 1 Article 5 de la loi sur la tutelle : 24 DECEMBRE Loi-programme, Tutelle des mineurs non accompagnés 2

3 pas concentrer ces mineurs dans quelques services ou organisations et faciliter l intégration de ces mineurs en général. Pour une description précise du contenu des différents droits spécifiques des MENA, nous renvoyons ici au guide MENAMO disponible au lien suivant : Pour une analyse plus spécifique des besoins et difficultés d accès aux droits des MENA rom, nous renvoyons au policy paper intitulé «The access to fundamental rights of unaccompanied ROMA minors: needs, challenges and solutions?» réalisé par le Service Droit des Jeunes et qui est disponible en version électronique sur demande à l adresse suivante : Si vous souhaitez compléter, rectifier ou actualiser ce guide ressource, merci de bien vouloir envoyer vos remarques par courriel à cette même adresse 3

4 Sommaire Mot d introduction au guide ressource... 2 Sommaire... 4 LISTE DES DROITS ET REPERTOIRE (NON EXHAUSTIF) DES ACTEURS PERMETTANT L ACCES AUX DROITS Droit à un accueil adapté Identification, tuteur Information sur les droits et l accompagnement sociojuridique Dispositifs d alphabétisation, de scolarisation ou de formation Accès aux soins médicaux et psychologiques L aide sociale et le droit à un niveau de vie décent. Vestiaire et petite enfance (matériel de puériculture, vestiaire enfant) Aide à la jeunesse, protection de la jeunesse Avocats spécialisés, discriminations Protection contre la traite et le trafic des êtres humains Asile, Solution durable et reconnaissance du statut de victime de la traite des êtres humains Activités socio- culturelles Divers

5 LISTE DES DROITS ET RÉPERTOIRE (NON EXHAUSTIF) DES ACTEURS PERMETTANT L ACCÈS AUX DROITS Les MENA rom ont droit : 1. à un hébergement décent et adapté 2. à un tuteur (sauf pour les mineurs de l Espace Economique Européen) 3. à de l information sur leurs droits et l accompagnement socio-juridique 4. à un dispositif adapté d alphabétisation, de scolarisation, ou de formation 5. aux soins médicaux et psychologiques, aux soins pré et post natals, aux droits reproductifs 6. à l aide sociale du CPAS un niveau de vie décent, au droit à l alimentation et à l habillement 7. à l aide à la jeunesse ou la protection judiciaire 8. à un avocat spécialisé (en droit des étrangers, sur l aide sociale, en droit des MENA, etc.) 9. à la protection contre la traite et le trafic des êtres humains 10. à l asile ou une solution durable (titre de séjour en Belgique ou retour dans un cadre volontaire) 11. à des activités socio culturelles Pour une description précise de l accès à chacun de ces droits et des droits des MENA, nous renvoyons au guide MENAMO au lien suivant : Pour une analyse spécifique des besoins et difficultés d accès aux droits des MENA rom, nous renvoyons au policy paper intitulé «The access to fundamental rights of unaccompanied ROMA minors: needs, challenges and solutions?» et réalisé par le Service Droit des Jeunes, document qui est disponible sur demande à l adresse suivante: 1. Droit à un accueil adapté Le droit à l accueil n est pas conditionné pour les MENA à la nationalité ou à l émission d une demande d asile en vertu de la loi accueil de 2007, même si en pratique les MENA non demandeurs d asile demandant un accueil adapté doivent introduire un recours devant le tribunal du travail pour voir respecter leur droit à un hébergement adapté. FEDASIL Service Dispatching WTC II, Chaussée d'anvers, 59B (1er étage) Tél. : 02/ Fax : 02/ Veuillez également consulter la partie 6 sur l aide sociale et la partie 7 sur l aide à la jeunesse. 2. Identification, tuteur SERVICE DES TUTELLES Le Service des Tutelles fait partie du Service Public Fédéral Justice. Toute autorité qui a connaissance de la présence d une personne qui paraît être un MENA et qui se trouve à la frontière ou sur le territoire, doit en informer le service des tutelles ainsi que l Office des Etrangers, et le Commissariat 5

6 Générale aux Réfugiés et aux Apatrides s il s agit d un demandeur d asile. Tout particulier ou toute organisation peut également signaler un MENA avec l accord du jeune. L autorité en question doit envoyer sans délai une «fiche de signalement d un MENA» au service des tutelles, soit par fax au 02/ , soit par mail à l adresse Le service des tutelles prend alors en charge la personne. Le Service Tutelle assure une permanence via le numéro d urgence 078/ Les MENA ressortissants de l Espace Economique Européen doivent et peuvent (en cas de signalement par un particulier) également être signalés en tant que MENA Européen en Situation de Vulnérabilité à ce même numéro 2. N d urgence (signalement MENA) : 078/ Fax : 02 / Place de Louvain, 4 Courrier : Bd de Waterloo, Information sur les droits et l accompagnement sociojuridique Information sur les droits, accompagnement sociojuridique PLATE-FORME MINEURS EN EXIL La Plate-forme Mineurs en Exil se consacre à la défense des droits des mineurs étrangers non accompagnés (MENA) et des enfants en famille en séjour irrégulier en Belgique. La Plate-forme rassemble 38 organisations francophones et néerlandophones. Elle suit toutes les questions concernant les MENA (l identification, la tutelle, l accueil, la santé, le séjour, la solution durable, l aide sociale, la traite des être humains, le suivi juridique etc). En ce qui concerne les familles en séjour irrégulier, les thèmes suivants font l objet d une attention permanente de la part des membres : l hébergement, les soins de santé, l éducation, la mise en œuvre du protocole d accord entre Fedasil et l Office des Etrangers en ce qui concerne le trajet d accompagnement. La Plate-forme représente également un lieu d échanges en ce qui concerne le fonctionnement des institutions, la prise de contact avec divers représentants du monde politique et de cabinets ; dans ce contexte, la Plate-forme analyse également des propositions de lois, et réagit à des amendements. Plate-forme Mineurs en Exil / Platform Kinderen op de Vlucht 30 Rue marché aux poulets - 30 Kiekenmarkt Brussel Tél. : 02/ ou / 2 2 AOUT 2007 Circulaire relative aux mineurs européens non accompagnés en situation de vulnérabilité. 6

7 SERVICE DROITS DES JEUNES (SDJ) Les Services Droit des Jeunes ont pour objectif principal de permettre aux jeunes et aux familles de mieux connaître leurs droits et d'ainsi réaliser des choix en connaissance de cause. Les SDJ assurent une aide sociale et juridique et, à la demande du jeune, un accompagnement pour veiller à ce que les institutions respectent le jeune et ses droits. L accès est libre, gratuit et le secret professionnel garanti. Tél. : 02/ Permanences : lundi, mardi, mercredi et vendredi de 13 à 17 h Rue Van Artevelde, 155 AMO SERVICE D AIDE EN MILIEU OUVERT Les associations reconnues par la Communauté Française de Belgique pour leur travail en "Milieu Ouvert" s occupent de jeunes mineurs d âge (-18 ans), dont les MENA, dans leur milieu de vie. Les modalités d'intervention des services AMO, sous-tendues par un objectif de prévention, s'organisent autour de 2 axes principaux : l'aide individuelle (accompagnement dans diverses démarches, aide juridique, scolaire,...) et un travail communautaire (animation de quartier,...) en réseau avec d'autres associations. Elles peuvent aussi développer des actions collectives en fonction de leur projet. A côté de leur travail de prévention, certaines ont donc mis sur pied des écoles de devoirs, des ateliers créatifs ou d'autres activités. Ils sont soumis au secret professionnel et leur intervention est totalement gratuite. Abaka Rue Goffart, Bruxelles Tél. : 02/ Fax : 02/ GSM : 0472/ AMO de NOH Rue de Heembeek, Neder-Over-Heembeek Tél. - Fax: 02/ Gsm: 0495/ Amos Rue de l Olivier, Schaerbeek Tél. : 02/ Fax: 02/ Atmosphères Place de la Reine, Schaerbeek (Bruxelles) Tél. : 02/ Fax : 02/

8 Atouts Jeunes Chaussée de Gand, Molenbeek-Saint-Jean Tél. : 02/ Fax : 02/ CEMO Rue du Danemark, Saint Gilles Tél.: 02/ Fax :02/ C.A.R.S. Rue des Tanneurs, 176 Bruxelles 1000 Tél. : 02/ Fax : 02/ Dynamo Avenue Victor Rousseau, Bruxelles Tél. : 02/ Fax: 02/ Promo Jeunes Métro de Brouckère, n Tél.: 02/ Samarcande rue de Theux, Etterbeek Tél. : 02/ Fax : 02/ SOS Jeunes Quartier Libre Rue Mercelis, Bruxelles Permanence téléphonique : 02/ Fax : 02/ AMO RYTHME Avenue Clémenceau, Bruxelles Tel : 02/ Fax : 02/ Service droit des jeunes Rue Marché aux Poulets, 30 Lieu de permanence: Rue Van Artevelde 155 Tél. : 02/ Permanences : lundi, mardi, mercredi et vendredi de 13 à 17 h CENTRE D INTÉGRATION FOYER : POINT D APPUI GENS DU VOYAGE ET ROMS Le Foyer est une asbl qui est active au niveau communal, régional et international en ce qui concerne l intégration des populations d origine étrangère. Le Foyer dispose d un point d appui de seconde ligne «Service Rom et Gens du voyage» pour l accompagnement des Roms et gens du voyage dans le domaine administratif, pédagogique, médical, social, juridique. Parmi d autres activités le Service Roms et Gens du voyage fournit: Une collaboration avec le Service des Tutelles, le Service Protection Judiciaire, le Service d Aide à la Jeunesse, les Services Jeunesse et Famille, les Centres d Observation et d Orientation pour 8

9 des mineurs non-accompagnés rom (traduction, information et orientation vers le Foyer). Un rôle de facilitateur dans l accès aux droits vis à vis des services et des écoles bruxelloises à la demande (demande d information et d appui). Des médiations à la demande des services (sociaux, judiciaires,etc.) et écoles par rapport à des situations individuelles par le biais de médiateurs roms notamment. L objectif principal est d augmenter la scolarisation des enfants roms. Des sessions d informations sur les Roms. Koen Geurts, Gabi Bala Bureau : Rue Mommaerts, Bruxelles Courrier : Rue des Ateliers, Bruxelles Tél. : 02/ Fax : 02/ ; Travail de rue DYOGENES VZW Travail de rue, notamment avec les rom (insertion, médiation culturelle, orientation vers les services adéquats, favoriser la scolarité des enfants). Daniela Novac (travailleuse sociale) Place de Ninove, 10 Tél. / Fax : 02/ Voir aussi : Dynamo (rubrique AMO) Traducteurs Albanais : Bruxelles Accueil, SeTIS Bulgare : Nadia Pluym Borissova (voir ci-dessous), Bruxelles Accueil, Bosniaque, Serbo-croate, Macédonien: SeTIS Bruxelles, Bruxelles Accueil et Nebija Islamovski (voir ci-dessous) Roumain : Mihaila Mihai (Centre d Intégration Foyer), Bruxelles Accueil, SeTIS Romanes : Refica Kazim (SeTIS), Bruxelles Accueil Slovaque : Bruxelles Accueil, SeTIS Tchèque : SeTIS 9

10 SERVICE D INTERPRETARIAT SOCIAL DE BRUXELLES ACCUEIL Le service s'adresse en priorité aux personnes, tant étrangères que Belges, qui ne disposent pas de moyens suffisants pour faire appel aux services payants des bureaux de traduction commerciaux et ceci pour toute la Belgique. Le Service d interprétariat social offre également une offre flexible pour des personnes démunies et des services travaillant pour des minorités ethniques. Pour des traductions jurées, une réorientation vers le marché commercial est possible. Rue des Alexiens, 16 Tél. : 02/ Fax : 02/ SETIS BRUXELLES Le SeTIS Bruxelles (Service de Traduction et d Interprétariat en milieu Social Bruxellois) est une association sans but lucratif qui fournit des services d interprétariat de seconde ligne, adaptés aux besoins des secteurs du non-marchand. Tél. : 02/ Fax : 02/ Renseignements nouveaux utilisateurs : Tél. : 02/ MME NADIA PLYUM BORISSOVA Interprète indépendante Néerlandais-Bulgare/Bulgare-Néerlandais Anglais-Bulgare/Bulgare-Anglais Tél. : 02/ M. NEBIJA ISLAMOVSKI Interprète/traducteur assermenté pour le français, bosniaque, croate, macédonien et serbe auprès du Tribunal de Première Instance de Bruxelles, Namur et au Luxembourg. Rue bas de la place, 13/C Namur Belgique Tél. : 081/

11 4. Dispositifs d alphabétisation, de scolarisation ou de formation Il est nécessaire de bien vérifier systématiquement si le dispositif vers lequel on oriente le MENA est pris en compte dans le cadre de l obligation scolaire lorsque cela est recherché ou nécessaire. Pensez à vérifier que l élève ne soit pas inscrit en temps qu élève libre auprès des établissements (si l élève arrive en cours d année notamment). VORMINGSCENTRUM FOYER Le Centre de Formation du Foyer a comme objectif spécifique de développer de trajets de développement personnel avec des jeunes qui font des formations en alternance. Un trajet de développement personnel est un trajet global, fait sur mesure pour le jeune, en guise de remplacement de l enseignement en alternance normale. Le centre de formation vise les jeunes entre 15 et 18 ans qui ont du mal à fonctionner dans l enseignement régulier. Les raisons pour cela peuvent être multiples comme la fatigue scolaire, l absence de culture scolaire, le manque de reconnaissance de l importance de la scolarité, le niveau d autonomie et les troubles de comportement. Le trajet commence dès que le jeune est inscrit. Le jeune peut être inscrit par les écoles de formations en alternance, des associations ou des médiateurs. Le Centre de Formation atteint son but dans trois cas. Premièrement quand le jeune se réinsère dans l enseignement régulier, en particulier l enseignement en alternance. Un deuxième résultat est le fait que les jeunes trouvent leur chemin sur le marché du travail. Une troisième manière d atteindre le but c est de trouver un autre formation ou lde es inscrire dans l enseignement pour adultes. Rue des Ateliers, Molenbeek-Saint-Jean Tél. : 02/ Fax : 02/ ARTHIS LA MAISON CULTURELLE BELGO ROUMAINE Arthis organise diverses activités dans: le domaine social: avec un service d interprétariat et de traductions pour les plus démunis, un service de médiation interculturelle, un service d accueil des primo arrivants et des consultations juridiques collectives ponctuelles avec des spécialistes belges et roumains pour des thèmes d intérêt général (permis de travail, homologation des diplômes, visas, statut d indépendant etc.) le domaine éducatif: avec des cours de langues (français, néerlandais, roumain, anglais) à visée pré-professionnalisante, d alphabétisation (pour des roumanophones de Moldavie et Ukraine qui ne savent pas écrire avec l alphabète latin et pour des personnes rom), des cours professionnels (pour des jeunes majeurs, avec traduction en Roumain) dans divers métiers en pénurie en collaboration avec SYNTRA, etc. Arthis est agrée à délivrer des certificats de fréquentation pour les cours délivrés chez eux. Pour atteindre le quota de 17h/semaine nécessaire à l obtention d allocations familiales les élèves peuvent compléter cet enseignement par des cours dans d autres écoles et formes d enseignement. le domaine artistique et socioculturel: avec des concerts, expositions, conférences, débats, théâtre, rencontres, projections de films, festivals etc. Arthis a organisé des ateliers théâtre avec 11

12 de jeunes rom notamment. Rue de Flandre, 33 Tél. / Fax: 02/ Arthis a en outre plusieurs points de contact en Wallonie, Lessines, Namur et à Liège. ZAVELDAL BUITENGEWOON SECUNDAIR ONDERWIJS Zaveldal propose un enseignement secondaire spécialisé qui fournit un enseignement adapté aux besoins spécifiques d élèves entre 12 et 21 ans, dont l entrée est conditionnée à l obtention préalable d une attestation de type 1, 3 ou 4 auprès d un Centrum voor leerlingenbegeleiding (Centre Psycho Médico Social de la Communauté flamande). Trois formations pré-professionalisantes avec stages en entreprise sont proposées, dans le cadre de trajet d accompagnement vers le marché de l emploi : reliure, entretien et nettoyage, maçonnerie. Une classe d accueil pour primo arrivants (OKAN-klas) est prévu pour les élèves ne parlant pas néerlandais et dont le niveau scolaire est très bas (apprentissage fonctionnel de la lecture, écriture et du calcul) en même temps que l apprentissage préprofessionnel. Les difficultés d apprentissage sont prises en compte par un suivi paramédical (logopède, psychologue, orthopédagogue, etc.). Une aide matérielle est apportée aux élèves connaissant des difficultés financières (repas, matériel scolaire etc.). Les jeunes avec enfant peuvent bénéficier des services d une crèche. Rue Terre Neuve, 198 Tél. : 02/ Fax. 02/ LISTE DES ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENTS DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES La liste des établissements d enseignement de la Fédération Wallonie - Bruxelles est disponible au lien suivant : LISTE DES OPTIONS DES ENSEIGNEMENTS QUALIFIANTS À BRUXELLES La liste des options des enseignements qualifiants à Bruxelles est disponible au lien suivant : https://sites.google.com/site/jpobxl/liste-des-options LISTE DES CLASSES PASSERELLES A BRUXELLES La liste des classes passerelles est disponible au lien suivant : 12

13 LISTES DES COURS D ALPHABETISATION A BRUXELLES Le portail de l alphabétisation à Bruxelles : Liste des cours d alphabétisation à Bruxelles : LISTE DE CONTACT DES CENTRES PSYCHO MÉDICO SOCIAUX (CPMS) / CENTRA VOOR LEERLINGENBEGELEIDING (CLB) La liste des CPMS est accessible au lien suivant : La liste des Centra voor Leerlingenbegeleiding (CLB) est accessible au lien suivant : 5. Accès aux soins médicaux et psychologiques Soins de santé MÉDECINS DU MONDE, CASO (CENTRE D ACCUEIL, DE SOINS ET D ORIENTATION) Deux centres CASO sont ouverts (Bruxelles, Anvers) à toute personne rencontrant des difficultés dans l accès aux soins de santé qu il soit une personne en séjour irrégulier, une famille en demande d asile, une personne en situation précaire, un ressortissant européen sans assurance maladie valable, etc. L objectif n est pas de remplacer les structures de soins classiques, mais bien d informer les patients sur leurs droits et obligations, de les aider à exercer ces droits de façon autonome et de les accompagner dans leurs démarches. Dès que possible, les patients sont orientés vers la structure de soins la plus adaptée. Consultations libres au CASO de Bruxelles : lundi 13h, jeudi 9h, vendredi 13h. Rue d Artois, 46 Tél. : 02/ MEDIMMIGRANT Leur public cible sont les étrangers en séjour irrégulier ou précaire. Aide individuelle pendant les permanences téléphoniques, l Asbl répond aux questions portant sur les problèmes médicaux des personnes en séjour illégal ou précaire; les problèmes de séjour de ces personnes en cas de maladie (grave). L Asbl peut aussi intervenir de manière concrète, par exemple en facilitant l accès aux soins de santé. S agissant de l aide individuelle, l association s adresse aux habitants et organisations de la Région de Bruxelles- Capitale. 13

14 Rue Gaucheret, Bruxelles Tél. : 02/ FREE CLINIC La Free Clinic est un lieu accessible à tous qui offre un large éventail de services interdisciplinaires dans le même bâtiment autour d une maison médicale, d un service de santé mentale, d un service d aide juridique (Infor Droit) et d un centre de planning familial notamment (écoute, conseil, consultation, IVG). L équipe est composée de médecins généralistes, gynécologues, psychologues, psychiatres, conseiller(ère)s conjugaux(les), juristes, avocat(e)s, assistant(e)s sociaux(ales), médiateur(trice)s familiaux(ales), médiateur(trice)s de dettes, ostéopathes, kinésithérapeutes et accueillant(e)s. Les services d aide juridique «Infor Droits» de la Free Clinic et de médiation familial proposent des consultations individuelles (consultations de première ligne dans les principales branches du droit ; suivi de dossiers relevant du contentieux de l aide sociale devant les juridictions du travail ; médiations familiales). L adossement du service d aide juridique de la Free Clinic à une maison médicale, à un service de santé mentale et à un service de médiation de dettes permet de jeter des passerelles entre professionnels de disciplines différentes et complémentaires (par exemple pour élaborer une demande de régularisation du séjour pour raisons médicales). L accueil est accessible du lundi au vendredi de 9h à 18h30. Chaussée de Wavre, 154 A 1050 Bruxelles Tél. : 02/ Fax : 02/ CPAS CENTRES PUBLIC D ACTION SOCIALE Les CPAS peuvent dans certaines conditions fournir une aide social financière ou autre (vêtures, nourriture, garantie locative, frais de scolarisation, accès à l aide Médicale Urgente, etc.) pour les mineurs afin d assurer une vie digne. La liste des 19 CPAS de la région Bruxelles Capitale est accessible au lien suivant : Des recours contre les décisions négatives des CPAS peuvent parfois être introduits, faites appel à un avocat ou un organisme d aide à l accès aux droits (voir les adresses de ce répertoire). 14

15 Suivi psychologique AKARA ASBL L' asbl AKARA est spécialisée dans la prise en charge des demandeurs d'asile en souffrance mentale. Des groupes de parole pour MENA et des suivis psychologiques, individuels et de familles, pour les personnes (MENA, adultes et enfants) issues de la migration y sont organisés. Rue Clémentine, Ixelles Tél. : EXIL ASBL Accompagnement médico-psychosocial destiné à prévenir et à soigner les conséquences des traumatismes de la guerre, de la violence organisée et de la torture. Le programme Enfants- Familles est destiné à soutenir la parentalité des familles en exil. Accompagnement individuel et en groupe pour les enfants et pour les familles, travail en réseau avec les intervenants du système. Le programme Adolescents est destiné à des mineurs demandeurs d'asile et est intégré dans un travail de réseau avec les intervenants sociaux en contact avec les jeunes. Exil propose un accompagnement et des activités axés sur une approche individuelle et en groupe. Av. de la Couronne, Bruxelles Tél. : 02/ et 02/ Fax: 02/ SOLENTRA (UZ BRUSSEL) Activités proposées : - Diagnostics et soins thérapeutiques d'enfants et adolescents (et leur famille) victimes d'un événement traumatique, avec une attention particulière pour les enfants d'origine culturelle étrangère (allochtones, demandeurs d'asile, réfugiés, mineurs étrangers non accompagnés). - Supervisions et formations sur mesure à destination des professionnels qui travaillent avec le public susmentionné - Helpdesk téléphonique pour répondre aux questions des professionnels quant à l'accompagnement psychosocial de ce public. Avenue du Laerbeek, Bruxelles c/o Universitair Ziekenhuis Brussel Tél. : 02/ Gsm : 0473/ et 0473/ Fax : 02/

16 STIPAN BOSNIAK, PSYCHANALYSTE Intervention pour des personnes rom notamment hébergées dans les centres d accueil pour demandeur d asile (prise en charge FEDASIL), le contacter pour un éventuel suivi d autres situations. Langues parlées : Serbo-croate, Macédonien, Romani (avec traducteur). Rue G. J. Leclercq, Auderghem Tél: 0484/ ULYSSE SERVICE DE SANTE MENTALE Le Service de Santé Mentale Ulysse a pour objet l'accueil et la prise en charge globale des personnes exilées, en précarité de séjour et en souffrance psychologique. Ulysse propose également des initiatives en matière d'information et d'orientation. Le service constitue une interface entre les exilés, les intervenants de première ligne (centres d'accueil, hébergements d'urgence, hôpitaux, CPAS, écoles, services sociaux et juridiques...) et les structures spécialisées en santé mentale. Une équipe pluridisciplinaire assure un suivi global et un relais mobile entre les personnes et les structures ressources. Ulysse constitue un espace de consultations spécialisé dans le suivi psychosocial, psychothérapeutique et psychiatrique de personnes exilées en précarité de séjour et en souffrance psychologique (adultes, familles, mineurs adolescents). Ulysse propose un espace communautaire complémentaire à l'espace individuel qui propose des activités collectives et des informations et formations aux personnes exilés et qui les accompagnent. Pour accéder au guide sur la santé mentale des personnes exilés à Bruxelles réalisé par l Asbl Ulysse, qui complète utilement ce guide: Rue de l'ermitage, Ixelles Tél. : 02/ Fax : 02/ Suivi pré et post natal, petite enfance ASBL AQUARELLE (HOPITAL ST PIERRE) Le suivi s'effectue par des consultations pré et post natales dans les locaux d'aquarelle à la polyclinique, par de l'information et des préparation prénatales personnalisées, par de l'aide 16

17 matérielle (vêtements, nourriture), par une permanence sociale hebdomadaire, par des rencontres mensuelles parent-bébé, à la maternité par des soins et contacts privilégiés, à domicile par des visites postnatales, de l'accompagnement pour les soins du bébé, à l'allaitement, aux démarches administratives, etc. L'originalité de la démarche d'aquarelle réside dans son action tant préventive que curative et intra et extra hospitalière. Elle offre une aide alimentaire pour les mamans qui ont des rations journalières insuffisantes, du lait en poudre pour les bébés dont les mamans ne peuvent pas allaiter, de l'aide médicale et pharmaceutique. Martine Vanderkam, Linda Doerane CHU Saint-Pierre Rue haute, 322 Tél. 02/ CONSULTATIEBUREAU VOOR HET JONGE KIND DE FOYER (Bureau de consultation pour la petite enfance le Foyer) Langue(s) : Néerlandais, Français Consultations prénatales (Gynécologue et généraliste) Lundi : de 9h00 à 11h30 Mardi : de 9h30 à 12h30-13h30 à 16h30 Jeudi : de 10h00 à 12h30-13h30 à 16h30 sur rendez-vous, excepté le jeudi après-midi. Consultation pour enfants reconnue par "Kind & Gezin" (pédiatre) Lundi : de 14h00 à 17h30 Mercredi : de 9h00 à 12h30 Rue Mommaerts, Bruxelles Tél.: 02/ PERMANENCES KIND EN GEZIN (K&G) Kind en Gezin souhaite, en collaboration avec ses partenaires, créer le plus d opportunités possibles pour chaque enfant. En tant qu'agence flamande, Kind en Gezin met l'accent sur la prise en charge préventive et l'accompagnement axé sur l'épanouissement des jeunes enfants sur le plan physique, mental, émotionnel et social dans le respect de la diversité et des droits des enfants. Kind en Gezin apporte notamment un soutien aux futurs parents et aux jeunes parents. Des consultations pré et post- natales sont également organisées. Pour toute question, vous pouvez joindre Kind & Gezin au numéro suivant : 078/ ou chercher l adresse d un service de K&G : 17

18 OFFICE DE LA NAISSANCE ET DE L ENFANCE (ONE) L'ONE accompagne les futurs parents dans ses consultations prénatales et par la promotion des visites préconceptionnelles. Il offre aux parents et à leurs enfants des consultations pour enfants et les services de cars sanitaires, où travaillent des volontaires, des médecins et des travailleurs médico-sociaux. Ceux-ci effectuent également des visites à domicile. L ONE encadre un réseau de 14 équipes SOS Enfants. Pour rechercher un point de contact de l ONE : 6. L aide sociale et le droit à un niveau de vie décent. Vestiaire et petite enfance (matériel de puériculture, vestiaire enfant) CPAS CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE Les CPAS peuvent dans certaines conditions fournir une aide social financière ou autre (habillement, nourriture, garantie locative, frais de scolarisation, accès à l aide Médicale Urgente, etc.) pour les mineurs afin d assurer une vie digne. La liste des 19 CPAS de la région Bruxelles Capitale est accessible au lien suivant : Des recours contre les décisions négatives des CPAS peuvent parfois être introduits, faites appel à un avocat ou un organisme d aide à l accès aux droits (voir les adresses de ce répertoire). NASCI ASBL L'Asbl NASCI, Centre de l'aide à l'enfant, est une association sans but lucratif dont le siège social et le terrain d'action sont situés en Région bruxelloise. NASCI vient en aide aux femmes enceintes, aux mères et à leurs enfants vivant dans des conditions particulièrement difficiles et qui n'ont pas les moyens de subvenir à leurs besoins vitaux. Toutes les mères dans le besoin qui vivent en Région bruxelloise et qui sont en possession d'un document écrit de «demande d'aide» peuvent bénéficier de NASCI. Elles peuvent obtenir ce document auprès d'un organisme bruxellois tel qu'un C.P.A.S. ou 'Kind & Gezin', auprès d'un médecin, d'un assistant social de leur commune, dans un hôpital ou dans d'autres institutions d'aide. Il est préférable de mettre les nouvelles familles ou mères en contact avec NASCI uniquement après rendez-vous téléphonique et sur base d'un document de «demande d'aide» dûment rempli téléchargeable sur Les activités de NASCI s'articulent autour des piliers ci-dessous: - offrir une aide matérielle; - être une maison de confiance pour les mères et leurs enfants; - apporter un soutien pédagogique, conseiller, orienter vers d'autres organismes comme des organisations spécialisées dans l'aide juridique, l'approvisionnement alimentaire, l'éducation, l'encadrement médical, le logement, etc.; - fournir un cadre pour les activités récréatives, culturelles et didactiques; 18

19 - proposer du travail de bénévolat basé sur des valeurs de diversité et de tolérance. - NASCI dispose d'un espace spécialement aménagé pour le bain des bébés, d'une aire de jeu pour les tout-petits. NASCI ne propose pas d'aide financière ni alimentaire. Rue d Anethan, Bruxelles Tél. : 02/ Fax : 02/ AQUARELLES ASBL Nous renvoyons à la description de l Asbl Aquarelle ci-dessus. 7. Aide à la jeunesse, protection de la jeunesse COMITÉ VOOR BIJZONDERE JEUGDZORG BRUSSEL Le Comité voor Bijzondere Jeugdzorg ( CBJ) peut être saisi dans le cadre de l aide consentie et peut organiser une intervention en concertation avec la famille de l enfant. Concrètement, ils s occupent de trois aspects : (i) de l assistance à l éducation ; (ii) de l assistance juridique forcé et volontaire aux enfants en situation de vie difficile ; et (iii) l accueil et l accompagnement des mineurs qui ont commis un délit. Si l intervention du CBJ n emporte pas le consentement de tous le CBJ peut saisir la Bemiddelingscommissie voor Bijzondere jeugdbijstand (BC) pour faire une médiation entre les acteurs. Le juge de la jeunesse peut prendre des mesures protectionnelles ou d aide contrainte quand l aide volontaire ne suffit pas. Leuvenseplein 12 Tél. :02/ Fax : 02/ SERVICE D AIDE A LA JEUNESSE (SAJ) BRUXELLES Les Conseiller(ères) de l'aide à la Jeunesse qui dirigent les SAJ ont une double tâche: l'aide individuelle aux jeunes en difficulté ou en danger ainsi qu'à leurs familles et la prévention générale. Les SAJ doivent accueillir toute demande concernant un jeune de moins de 18 ans (à certaines conditions entre 18 et 20 ans), analyser la demande, l orienter vers les services compétents pour accorder une aide, l accompagner dans cette démarche, interpeller les services et autorités s ils ne remplissent pas leur mission et, s il n y a aucun service qui peut intervenir directement, accorder luimême une aide adéquate. 19

20 Jean-Marie Delcommune, Conseiller Tél. : 02/ Fax : 02/ Rue du Commerce, 68A 1040 Bruxelles TRIBUNAL DE LA JEUNESSE, BRUXELLES Le Tribunal de la Jeunesse constitue l'une des sections du Tribunal de Première Instance de Bruxelles. Chaque juge tient en règle générale trois audiences publiques par semaine: deux audiences protectionnelles, où sont analysées les mesures (protectionnelles ou éducatives) qu'il convient de prendre à l'égard des jeunes ou de leurs parents et une audience civile, où sont examinées les questions relatives à l'exercice des droits et devoirs des parents ainsi que les procédures d'adoption ou de tutelle. Le juge de la jeunesse gère, par ailleurs, en entretiens de cabinet, le quotidien des situations dont il assume la responsabilité, en recevant les jeunes et leurs familles lorsque des éléments nouveaux le justifient ou que des faits nouveaux nécessitent une mesure nouvelle ou une mise au point. Le tribunal traite de deux contentieux distincts: le contentieux civil et le contentieux protectionnel. Tribunal de la Jeunesse Portalis Rue Quatre Bras, 4 Tél. : 02/ Fax. : 02/ SERVICE DE PROTECTION JUDICIAIRE (SPJ) BRUXELLES Le directeur de l'aide à la jeunesse dirige le service de protection judiciaire (S.P.J). D'une part, le directeur de l'aide à la jeunesse et le S.P.J. apportent une aide aux jeunes et aux enfants considérés en danger (c'est à dire dont la santé ou la sécurité est menacée), lorsque aucune aide pour faire cesser la situation de danger n'a pu faire l'objet d'un accord au S.A.J. et que le tribunal de la jeunesse a dû intervenir pour imposer une aide. D'autre part, le S.P.J. assure un accompagnement des jeunes qui ont commis un fait qualifié d'infraction et pour lesquels le tribunal de la jeunesse intervient. Danielle Leclercq, Directrice Tél. : 02/ Fax : 02/ Rue de Birmingham, Bruxelles 20

PLATE-FORME MINEURS EN EXIL. pour les mineurs

PLATE-FORME MINEURS EN EXIL. pour les mineurs PLATE-FORME MINEURS EN EXIL Informations pratiques pour les mineurs non accompagnés Liste des fiches : g 1. Quel est le rôle de ton tuteur? 2. Quel est le rôle de ton avocat? 3. Où vivre quand tu arrives

Plus en détail

Informations/Conseils

Informations/Conseils Où pouvez-vous trouver des informations et d autres services? PARTICIPER à la vie sociale et culturelle En Wallonie comme à Bruxelles, outre les services individuels qu elles peuvent vous apporter (guidance,

Plus en détail

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 PERMIS DE TRAVAIL A, B, C Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 Loi du 30 avril 1999 relative à l occupation des travailleurs étrangers Arrêté royal du 9 juin 1999 portant exécution de la

Plus en détail

Belgique et migration. L Office des Étrangers

Belgique et migration. L Office des Étrangers FR Belgique et migration L Office des Étrangers Table des matières Avant-propos 1 Mission et valeurs 2 Structure et organisation 3 Compétences 4 Accès et séjour 4 Asile 6 Retour 7 Litiges et recours 8

Plus en détail

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Ce document vous est offert par la Banque Carrefour de la sécurité sociale. Il peut être diffusé librement, à condition de mentionner la source et l URL Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012)

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012) Direction Protocole Service P1.1 NOTE CIRCULAIRE LE STATUT PRIVILEGIE DES CONJOINT(E)S ET DES PARTENAIRES LEGAUX (LEGALES) NON-MARIE(E)S DES MEMBRES DU PERSONNEL DES POSTES CONSULAIRES (3 septembre 2012)

Plus en détail

L enfant au coeur de l adoption

L enfant au coeur de l adoption L enfant au coeur de l adoption Aujourd hui l adoption est généralement considérée comme étant d abord une mesure de protection de l enfant, un droit pour l enfant privé de famille. Tout projet d adoption

Plus en détail

Les Maisons de la Justice et du Droit

Les Maisons de la Justice et du Droit Les Maisons de la Justice et du Droit Conseils, Informations, Accès au droit, Aide aux victimes Qui est votre meilleur interlocuteur? Placées sous l autorité du Président du Tribunal de Grande Instance

Plus en détail

Fondation Pro Familia

Fondation Pro Familia Centre Polyvalent pour Enfants Services pour femmes et leurs enfants en détresse Centre de Consultation et de Médiation Familiale Centre de Formation Psycho-Familiale www.profamilia.lu Contact Fondation

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

avec le chef de service, qui donne les orientations à suivre et auquel il/elle rend compte de son travail,

avec le chef de service, qui donne les orientations à suivre et auquel il/elle rend compte de son travail, Direction des Ressources humaines TRAVAILLEUR SOCIAL I ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF A LA MAISON DES ENFANTS (pôle 2-6 ans) Direction Générale Adjointe : Solidarités Direction : Enfance Famille Santé Service

Plus en détail

Statuts et titres de séjour en Belgique CIDJ 8 Décembre 2011

Statuts et titres de séjour en Belgique CIDJ 8 Décembre 2011 Statuts et titres de séjour en Belgique CIDJ 8 Décembre 2011 CIRE Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers Objectif : défendre les droits des demandeurs d'asile, des réfugiés et des étrangers

Plus en détail

Édition Délégation de la Solidarité du Vignoble Nantais Conseil général 44 Mai 2010 70

Édition Délégation de la Solidarité du Vignoble Nantais Conseil général 44 Mai 2010 70 Ce chapitre concerne la prévention et la protection de l enfance, avec la présentation de deux dispositifs complémentaires et qui s articulent entre eux : la protection administrative et la protection

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

Direction générale Office des étrangers DEMANDES D ASILE

Direction générale Office des étrangers DEMANDES D ASILE DEMANDES D ASILE Statistiques mensuelles pour l année 2015 1. Demandes entrantes 1.1. Nombre d inscriptions de demandeurs d asile pour 2015 Mois Nombre d'inscriptions 1 de demandeurs d'asile par type de

Plus en détail

PROTOCOLE DE COLLABORATION ONE - DGAJ

PROTOCOLE DE COLLABORATION ONE - DGAJ Editeur responsable Liliane Baudart Direction générale de l aide à la jeunesse Boulevard Léopold II, 44 1080 Bruxelles PROTOCOLE DE COLLABORATION ONE - DGAJ PROTOCOLE DE COLLABORATION ENTRE L OFFICE DE

Plus en détail

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 19 septembre 2012 DECISION DU DEFENSEUR DES DROITS N MDE-2012-128 Vu l article 71 1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur

Plus en détail

Traite des êtres humains, que faire?

Traite des êtres humains, que faire? Traite des êtres humains, que faire? Conseils pour le personnel hospitalier InTRODUCTION Il arrive que le personnel hospitalier soit confronté à des situations liées à la traite des êtres humains. Ce sont

Plus en détail

Appel pour une politique stratégique et coordonnée de l'aide aux sans-abri 2014-2019

Appel pour une politique stratégique et coordonnée de l'aide aux sans-abri 2014-2019 Cet appel sollicite les responsables des gouvernements afin qu'ils s'engagent à relever ces enjeux dès l entrée en fonction de la nouvelle législature. Appel pour une politique stratégique et coordonnée

Plus en détail

Dépasser les barrières linguistiques dans le secteur de la santé : obligations, plus-value & outils

Dépasser les barrières linguistiques dans le secteur de la santé : obligations, plus-value & outils Dépasser les barrières linguistiques dans le secteur de la santé : obligations, plus-value & outils Stephan Backes Coordonnateur COFETIS asbl Coordination Fédérale de la Traduction et de l Interprétariat

Plus en détail

FORMULAIRE 6 Demande d intervention relative aux frais de déplacement. PARTIE 1 - Note explicative (à garder pour vous)

FORMULAIRE 6 Demande d intervention relative aux frais de déplacement. PARTIE 1 - Note explicative (à garder pour vous) Version septembre 2015 FORMULAIRE 6 Demande d intervention relative aux frais de déplacement Ce formulaire de demande d intervention est composé de 2 parties : PARTIE 1 - Note explicative (à garder pour

Plus en détail

Instruction relative à l application de l ancien article 9,3 et de l article 9bis de la loi sur les étrangers.

Instruction relative à l application de l ancien article 9,3 et de l article 9bis de la loi sur les étrangers. Instruction relative à l application de l ancien article 9,3 et de l article 9bis de la loi sur les étrangers. Certaines situations «humanitaires» spécifiques peuvent justifier l octroi d une autorisation

Plus en détail

Enlèvements internationaux d enfants

Enlèvements internationaux d enfants Enlèvements internationaux d enfants Introduction «Mon partenaire menace d emmener mon enfant de 2 ans en Tunisie et de ne plus le ramener. Je ne suis pas d accord.» «Ma femme a emmené, sans mon consentement,

Plus en détail

toi et le DE L AIDE A LA JEUNESSE Stedelijke Tolk- en Vertaaldienst Stad Antwerpen

toi et le DE L AIDE A LA JEUNESSE Stedelijke Tolk- en Vertaaldienst Stad Antwerpen toi et le CENTRE DE SOUTIEN DE L AIDE A LA JEUNESSE Stedelijke Tolk- en Vertaaldienst Stad Antwerpen introduction Dans cette brochure, tu trouveras des informations sur Ondersteuningscentrum Jeugdzorg

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/11/127 DÉLIBÉRATION N 11/083 DU 8 NOVEMBRE 2011 AUTORISANT LES MAISONS DE SOINS PSYCHIATRIQUES ET LES INITIATIVES

Plus en détail

LES TITRES DE SÉJOUR EN BELGIQUE. GUIDE PRATIQUE Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 16 avril 2013

LES TITRES DE SÉJOUR EN BELGIQUE. GUIDE PRATIQUE Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 16 avril 2013 LES TITRES DE SÉJOUR EN BELGIQUE GUIDE PRATIQUE Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 16 avril 2013 INTRODUCTION le présent guide pratique a pour objectif de présenter les différents titres de séjour

Plus en détail

GUIDE DE. l aide médicale. Version novembre 2015 Aide médicale

GUIDE DE. l aide médicale. Version novembre 2015 Aide médicale GUIDE DE l aide médicale Version novembre 2015 Aide médicale GUIDE DE L AIDE MÉDICALE (URGENTE) en six pas... Qu est-ce que l aide médicale? L aide médicale dépend-elle de ma situation de séjour? Comment

Plus en détail

Dép. 75 «Le PHARE» PRESENTATION DE L ACTION

Dép. 75 «Le PHARE» PRESENTATION DE L ACTION Dép. 75 «Le PHARE» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation L association Jean Cotxet a créé le foyer éducatif Jenner dans le 13e arrondissement en 1969. Les locaux appartenaient

Plus en détail

Présentation des plateformes d accueil de Forum réfugiés Cosi. 13 septembre 2012

Présentation des plateformes d accueil de Forum réfugiés Cosi. 13 septembre 2012 Présentation des plateformes d accueil de Forum réfugiés Cosi 13 septembre 2012 Sommaire Introduction I. La plateforme de Lyon: la maison du réfugié 1. Présentation générale 2. Le réseau partenarial 3.

Plus en détail

Si votre demande concerne plusieurs personnes, vous devez payer une redevance par personne.

Si votre demande concerne plusieurs personnes, vous devez payer une redevance par personne. Redevance couvrant les frais de traitement d'une demande d autorisation de séjour, d une demande d admission au séjour, ou d une demande de changement de statut Entrée en vigueur le 02 mars 2015 Depuis

Plus en détail

L'adoption internationale

L'adoption internationale L'adoption internationale Introduction Vous avez pris la décision d adopter un enfant venant de l étranger. Vous vous posez certainement de multiples questions sur les personnes auxquelles vous devez vous

Plus en détail

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE Quel qu en soit le motif, l entrée sur le territoire français est soumise à une obligation de «visa» (sauf nationalités dispensées). Le visa «pour raison médicale» ou «sanitaire» est un visa spécialement

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

L obligation scolaire, c est quoi?

L obligation scolaire, c est quoi? Réf : Septembre 2013 L obligation scolaire, c est quoi? Pour qui? En Belgique, tous les mineurs d âge de 6 à 18 ans (belges ou étrangers, en séjour légal ou non) sont soumis à l obligation scolaire. Cette

Plus en détail

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE :

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : JOURNÉES INTERNATIONALES D ÉTUDES D ENFANCE ET PARTAGE Les 20 et 21 novembre 2007 UNESCO, Paris ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : UN ENGAGEMENT COLLECTIF Plus d informations sur : www.colloque.enfance-et-partage.org

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/198 DÉLIBÉRATION N 08/075 DU 2 DÉCEMBRE 2008 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL CONTENUES

Plus en détail

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères et d origine étrangère. 1 PLAN Introduction Parcours

Plus en détail

OCTOBRE 2010. Editeur responsable Liliane Baudart Direction générale de l aide à la jeunesse Boulevard Léopold II, 44 1080 Bruxelles

OCTOBRE 2010. Editeur responsable Liliane Baudart Direction générale de l aide à la jeunesse Boulevard Léopold II, 44 1080 Bruxelles Editeur responsable Liliane Baudart Direction générale de l aide à la jeunesse Boulevard Léopold II, 44 1080 Bruxelles PROTOCOLE DE COLLABORATION CONSEILLERS & DIRECTEURS AJ - EQUIPES SOS ENFANTS PROTOCOLE

Plus en détail

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables 1/ Objet et domaine d application date de mise à jour : 31 juillet 2012 - harmoniser les pratiques et améliorer la coordination entre

Plus en détail

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014.

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014. L Ombudsman des Assurances intervient si un problème persiste lorsque le demandeur n a pas obtenu de réponse satisfaisante à sa demande de la part de l entreprise d assurances ou de l intermédiaire d assurances.

Plus en détail

Le Service d Accompagnement Prénatal en province de Luxembourg

Le Service d Accompagnement Prénatal en province de Luxembourg Le Service d Accompagnement Prénatal en province de Luxembourg Un accompagnement médico-social préventif pour les futures mères en situation de grande vulnérabilité Fonctionnement du SAPrONE en province

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par :

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par : PROTOCOLE RELATIF A LA PROTECTION ET A L'ACCOMPAGNEMENT DES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET A LA PREVENTION DE LA RECIDIVE PAR LE TRAITEMENT PENAL ET SOCIAL DES MIS EN CAUSE Entre : L'État représenté

Plus en détail

Ecolo. Une politique migratoire responsable et humaine

Ecolo. Une politique migratoire responsable et humaine PS CDH Ecolo MR Pour une vision progressiste et humaine des migrations Une politique migratoire responsable et humaine Mener une autre politique migratoire à l échelle européenne et sur le plan national

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Vous disposez d un diplôme universitaire Si vous réussissez la sélection, à la date d'entrée en service, vous devrez:

Vous disposez d un diplôme universitaire Si vous réussissez la sélection, à la date d'entrée en service, vous devrez: Attaché - Gestionnaire de dossiers 22/07/2009 Direction Générale de l'office des étrangers - Commissariat Général aux Réfugiés et Apatrides SPF Intérieur Niveau de formation Conditions Vous disposez d

Plus en détail

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE Chapitre 116 La Permanence d Accès aux Soins de Santé A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE 1. La loi d orientation du 29 juillet 1998 La loi d orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 SERVICE TREMPLIN S.A.I.E. - Service d Aide et d Intervention Educative 38 Chaussée d Anvers à 1000 Bruxelles Tel : 02/204.06.05 Fax : 02/201.28.22 GSM : 0479/08 02 05 tremplinsaie@skynet.be

Plus en détail

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris)

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) 1. Contexte local Géographie La psychiatrie adulte de l hôpital Sainte-Anne est orientée vers 7 secteurs psychiatriques adultes, que ce soit pour les hospitalisations,

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 45 - TABLEAU COMPARATIF Code de l action sociale et des familles Art. L. 121-7. Sont à la charge de l État au titre de l aide sociale : 1 Les dépenses d aide sociale engagées en faveur des personnes

Plus en détail

Annexe 1 : Objectifs opérationnels du Dispositif de Premier Accueil des Demandeurs d Asile

Annexe 1 : Objectifs opérationnels du Dispositif de Premier Accueil des Demandeurs d Asile Direction de l Asile - PADA- Appel à Projet 2014 Juillet 2013 Annexe 1 : Objectifs opérationnels du Dispositif de Premier Accueil des Demandeurs d Asile Direction de l Asile - PADA- Appel à Projet 2014

Plus en détail

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin Comité des Parties de la Convention du Conseil de l'europe sur la lutte contre la traite des êtres humains Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la

Plus en détail

FOYER EDUCATIF LIVRET D ACCUEIL

FOYER EDUCATIF LIVRET D ACCUEIL FOYER EDUCATIF LIVRET D ACCUEIL Illustré par une jeune fille du Foyer 4 Place d Espagne 63000 CLERMONT-FERRAND : 04 73 92 27 99 : 04 73 91 64 37 Email : foyer@anef63.or SOMMAIRE Page 1 Sommaire Page 2

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile : Articles L311-9, L311-9-1, R311-19 à R311-30 et R311-30-12 à R311-30-15

Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile : Articles L311-9, L311-9-1, R311-19 à R311-30 et R311-30-12 à R311-30-15 LE CONTRAT D ACCUEIL ET D INTEGRATION Présentation Le contrat d accueil et d intégration (CAI) mis en place par l Office Français de l Immigration et de l Intégration (OFII) est prévu à l article L.311-9

Plus en détail

COMMUNAUTE FRANÇAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE. 12 MAI 2004. Décret relatif à l Aide aux enfants victimes de maltraitance (1)

COMMUNAUTE FRANÇAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE. 12 MAI 2004. Décret relatif à l Aide aux enfants victimes de maltraitance (1) COMMUNAUTE FRANÇAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE 12 MAI 2004. Décret relatif à l Aide aux enfants victimes de maltraitance (1) Le Parlement a adopté et nous, Gouvernement, sanctionnons ce qui

Plus en détail

travail TRAVAIL Brochure d information

travail TRAVAIL Brochure d information DE Permis PERMIS de travail TRAVAIL Brochure d information La réglementation en matière de permis de travail est très complexe. Le contenu présenté ici n est pas exhaustif, loin de là. Néanmoins, il permet

Plus en détail

Une bonne santé mentale, c est vital!

Une bonne santé mentale, c est vital! Une initiative wallonne pour la santé mentale, réalisée avec l appui de l IWSM Une bonne santé mentale, c est vital! La santé mentale, ça paraît simple quand tout va bien. Généralement, on n y pense même

Plus en détail

Le rôle des avocats dans la prise en charge des femmes victimes de violences

Le rôle des avocats dans la prise en charge des femmes victimes de violences Le rôle des avocats dans la prise en charge des femmes victimes de violences Me Sophie PENNARUN 22/01/2015 Pourquoi faire appel à un avocat? L'assistance d'un avocat est importante : face à l'impossibilité

Plus en détail

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE?

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? PUERICULTRICE QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? L infirmière puéricultrice ou l infirmier puériculteur est un infirmier spécialisé qui exerce des activités de soin et d éducation dans les établissements

Plus en détail

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE SYNTHESE Le 15 septembre 2003, Madame Anne D HAUTEVILLE, professeur

Plus en détail

Information pour les citoyens

Information pour les citoyens Information pour les citoyens Vous demandez un visa D, un séjour de + 3 mois en Belgique, ou un changement de statut? Ceci vous intéresse. À partir du 02.03.2015, certains étrangers qui veulent séjourner

Plus en détail

LES MESURES POSITIVES MISES EN OEUVRE DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE D ACCUEIL DES DEMANDEUSES D ASILE EN BELGIQUE

LES MESURES POSITIVES MISES EN OEUVRE DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE D ACCUEIL DES DEMANDEUSES D ASILE EN BELGIQUE LES MESURES POSITIVES MISES EN OEUVRE DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE D ACCUEIL DES DEMANDEUSES D ASILE EN BELGIQUE Colloque «Les demandes d asile liées au genre. Etat des lieux des législations et des pratiques»

Plus en détail

DAS / Diploma of Advanced Studies Intervenant-e spécialiste en défense et protection de l enfant et de l adolescent-e 2014 / 2016

DAS / Diploma of Advanced Studies Intervenant-e spécialiste en défense et protection de l enfant et de l adolescent-e 2014 / 2016 DAS / Diploma of Advanced Studies Intervenant-e spécialiste en défense et protection de l enfant et de l adolescent-e 2014 / 2016 CAS / Certificate of Advanced Studies Protection de l enfance et de l adolescence

Plus en détail

I. Notion d Enfant placé élargissement aux situations proches du placement

I. Notion d Enfant placé élargissement aux situations proches du placement Circulaire 36200 p. 1 Circulaire n 509 Allocations familiales en faveur des enfants placés, conformément aux articles 51, 3, 7 et 70 L.C. (Txt 40) C. 06/03/1992 Nous constatons qu un certain nombre de

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Les Maisons de Justice et du Droit de la Haute-Garonne

Les Maisons de Justice et du Droit de la Haute-Garonne Les Maisons de Justice et du Droit justice de proximité informations gratuites sur vos droits accueil et écoute des victimes Maisons de Justice et du droit Maisons de Justice et du droit MAISON DE JUSTICE

Plus en détail

MEMORANDUM 2014 FÉDÉRATION

MEMORANDUM 2014 FÉDÉRATION MEMORANDUM 2014 FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES Recommandations de Child Focus Fondation pour Enfants Disparus et Sexuellement Exploités CONTENU INTRODUCTION 1 1 2 1. CONSIDÉRATIONS POUR LE MINISTRE DE L'AIDE

Plus en détail

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale 1 L offre de soins en santé mentale dans l accord gouvernemental L accord gouvernemental du 9 octobre 2014 prévoit en

Plus en détail

ANNEXE 1. Demande d équivalence d un diplôme d enseignement secondaire supérieur en vue de poursuivre des études dans l enseignement supérieur

ANNEXE 1. Demande d équivalence d un diplôme d enseignement secondaire supérieur en vue de poursuivre des études dans l enseignement supérieur ANNEXE 1 Demande d équivalence d un diplôme d enseignement secondaire supérieur en vue de poursuivre des études dans l enseignement supérieur SERVICE DES EQUIVALENCES DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Adresse

Plus en détail

féminin Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides Informations à l intention des demandeuses d asile

féminin Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides Informations à l intention des demandeuses d asile Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides L asile AU féminin Informations à l intention des demandeuses d asile Ce projet est réalisé avec l aide du Fonds européen pour les réfugiés Commissariat

Plus en détail

Déclaration à la police

Déclaration à la police Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction. C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : quels sont mes droits? Que dois-je faire pour

Plus en détail

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide!

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! www.secal.belgium.be Service Public Fédéral Finances - 2016 - Cette brochure a été réalisée par un groupe de travail constitué de collaborateurs

Plus en détail

L aide aux personnes sans abri

L aide aux personnes sans abri L aide aux personnes sans abri CPAS de Bruxelles 8 juin 2012 Constatations générales Quelques chiffres Raisons Actions Participation dans le dispositif d hivernal et l opération «grand froid» Conclusions

Plus en détail

LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE

LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE ministère de l intérieur Le Directeur général des étrangers en France assiste le Ministre de l intérieur dans l exercice de ses missions relatives à l immigration,

Plus en détail

L ARGENT ET LES COMPTES BANCAIRES

L ARGENT ET LES COMPTES BANCAIRES Droits sociaux L ARGENT ET LES COMPTES BANCAIRES ai-je le droit d avoir un compte en banque? Quels sont les différents types de comptes existants? As-tu droit à un livret d épargne? Un compte à vue? Tes

Plus en détail

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr bureau d aide aux solidarité www.aulnay-sous-bois.fr Violences conjugales Vol avec violence Accidents de circulation Harcèlement Viol Agression Agression, Viol, Vol avec violence, Discriminations, Violences

Plus en détail

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Chapitre 117 Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Y. NICOL 1. Introduction Au moment où nous rédigeons ces lignes, la question de l accès aux soins des

Plus en détail

L ARGENT ET LES COMPTES BANCAIRES

L ARGENT ET LES COMPTES BANCAIRES Droits sociaux Juillet 2015 L ARGENT ET LES COMPTES BANCAIRES AI-JE LE DROIT D AVOIR UN COMPTE EN BANQUE? Quels sont les différents types de comptes existants? As-tu droit à un livret d épargne? Un compte

Plus en détail

Etablissement Vaudois d Accueil des Migrants (EVAM) Mars 2015_eka

Etablissement Vaudois d Accueil des Migrants (EVAM) Mars 2015_eka Etablissement Vaudois d Accueil des Migrants (EVAM) Mars 2015_eka Cadre légal : LOI 142.21 sur l'aide aux requérants d'asile et à certaines catégories d'étrangers TITRE IV ASSISTANCE AUX MINEURS NON ACCOMPAGNÉS

Plus en détail

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse séparation mariage naissance cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse couple divorce Famille Nous vivons ensemble mais nous ne voulons pas nous marier. Est-ce possible? Oui. En Belgique,

Plus en détail

Les centres éducatifs renforcés (CER)

Les centres éducatifs renforcés (CER) Les centres éducatifs renforcés (CER) Une réponse éducative qui reste trop méconnue Document de présentation juin 2012 1 Les centres éducatifs renforcés, dénommés à l origine unités éducatives à encadrement

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

La formation initiale des assistants de justice : des fondamentaux pour l esthétique d une intervention sociale dans un système démocratique.

La formation initiale des assistants de justice : des fondamentaux pour l esthétique d une intervention sociale dans un système démocratique. Henri WATERVAL Responsable formation supervision Conseiller Service Expertise Direction Générale des Maisons de Justice Service Public Fédéral Justice Belgique La formation initiale des assistants de justice

Plus en détail

LE DROIT AU TRAVAIL DES ÉTRANGERS. Formation ADDE Bruxelles, 20 novembre 2015 Valentin HENKINBANT, Juriste ADDE

LE DROIT AU TRAVAIL DES ÉTRANGERS. Formation ADDE Bruxelles, 20 novembre 2015 Valentin HENKINBANT, Juriste ADDE LE DROIT AU TRAVAIL DES ÉTRANGERS Formation ADDE Bruxelles, 20 novembre 2015 Valentin HENKINBANT, Juriste ADDE DROIT AU TRAVAIL : DISTINCTION GÉNÉRALE DISTINCTION GÉNÉRALE ACTUALITÉS Transfert de compétences

Plus en détail

Stage de moins de 3 mois en Belgique

Stage de moins de 3 mois en Belgique Stage de moins de 3 mois en Belgique Conditions et démarches à suivre Royaume de Belgique Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement 1. DOCUMENTS À PRESENTER Pour une demande

Plus en détail

I. Démarches administratives et documents à produire

I. Démarches administratives et documents à produire UCL - Guide administratif du médecin assistant candidat boursier (MACB) porteurs d un diplôme de médecine ou de spécialisation obtenu dans un pays de l Union Européenne. Ce petit guide reprend des informations

Plus en détail

BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR

BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR Avec le soutien financier de CONTRIBUTEURS EURES EURES est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne avec l objectif de favoriser

Plus en détail

I. Démarches administratives et documents à produire

I. Démarches administratives et documents à produire UCL - Guide administratif du médecin assistant candidat boursier (MACB) porteur d un diplôme de médecine ou de spécialisation obtenu dans un pays hors Union Européenne. Ce petit guide reprend des informations

Plus en détail

Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises

Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises I. La prime garde des enfants a. Origine 1) Conformément à l accord sectoriel 2013-2014, le Fonds social de chacune des commissions paritaires 202, 311

Plus en détail

Kind en Gezin. Notre services

Kind en Gezin. Notre services Kind en Gezin Notre services 1. À propos de Kind en Gezin 1.1 Historique 1.2 Mission 1.3 Valeurs 1.4 Organisation 1.5 Champs d action 1.6 Kind en Gezin-Lijn (Ligne Kind en Gezin) 1.7 Services Plaintes

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe...

On vous doit de l argent en Europe... On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Centre Européen des Consommateurs France Réseau européen ECC-Net en coopération avec le Ministère de la Justice,

Plus en détail