Sommaire. Editorial. Criteo. Jean-Baptiste Rudelle (91) RunMyProcess. Matthieu Hug (97) Stimergy. Antoine Level (2002) Christophe Perron (2002)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Editorial. Criteo. Jean-Baptiste Rudelle (91) RunMyProcess. Matthieu Hug (97) Stimergy. Antoine Level (2002) Christophe Perron (2002)"

Transcription

1

2 Sommaire Editorial Criteo Jean-Baptiste Rudelle (91) RunMyProcess Matthieu Hug (97) Stimergy Christophe Perron (2002) Antoine Level (2002) Connecthings Laetitia Gazel-Anthoine (94) Docea Power Ghislain Kaiser (96) GDF Suez Inria ASK Lucille Racato (2012) Brigitte Dueme (76) Bruno Moreau (79) Alstom Transport Jean-Claude Alacoque (68) les Chaires d Enseignement et de Recherche à Supélec La deuxième Journée Nationale de l Ingénieur (JNI 2014), se tient dans toute la France le 3 avril 2014 à l initiative d Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF) et est placée sous le haut-patronage de Monsieur François HOLLANDE, Président de la République. Cette année, la JNI abordera le thème «Innover et Entreprendre» ; nous avons alors naturellement voulu éditer un numéro spécial de Flux pour mettre en avant les Supélec qui défendent le progrès, mettent en relief l innovation, l industrie et plus généralement l entreprise. Ce numéro spécial JNI 2014 est constitué de témoignages de quelques entrepreneurs Supélec, de personnes de l industrie ou de centre de recherche qui oeuvrent tous à l innovation et l entrepreneuriat en France et à l étranger. Nous espérons que ce numéro spécial vous donnera des idées et incitera d autres à s engager. Merci à tous ces entrepreneurs innovants de leur participation à ce numéro spécial JNI 2014 et à IESF pour l organisation de la 2ième Journée Nationale de l Ingénieur. Association Les Supélec 21, Avenue Gourgaud BP PARIS Cedex 17 Tél.:+33 (0) Site Web : - https://www.facebook.com/supelec Conception et réalisation : Antoine Level (2002), Marie Annick Chanel (84), Mariane Dubiez, Tiphaine Vidal Les opinions exprimées n engagent que la responsabilité de leurs auteurs et non celle de la rédaction de Flux.

3 Criteo, cas pratique pour monter sa start-up Criteo est né du constat que le volume de produits disponibles sur internet dépasse très largement nos capacités à les trouver : comment aider alors le consommateur à trouver le bon produit au bon moment? Jean-Baptiste RUDELLE (91) Notre premier client historique fut AlloCiné, pour lequel nous avons fait un moteur de recommandations de films. Nous avons progressivement étendu les champs d application à tous les produits de shopping et l essor du e-commerce nous a permis de bâtir un modèle publicitaire à la performance, inspiré de celui de Google. On voit qu il y a loin entre l idée de départ et le produit final, ce qui est presque toujours le cas dans les processus d innovation radicale. Il y a trois différences fondamentales qui font de Criteo ce qu on appelle une start-up et non une PME au sens classique du terme. Tout d abord, nous sommes trois associés fondateurs qui, au départ, n avaient aucun lien personnel mais des compétences professionnelles très complémentaires (moi plutôt business et mes deux associés technique). Pour des projets d innovation technologique, cette combinaison d expertises est un facteur clé de succès. Cela va à l encontre du modèle de l entreprenariat traditionnel où en général le souci de contrôle de l entreprise passe avant la maximisation des expertises. Dans la start-up, c est le contraire. Ensuite, en France, l immense majorité des PME se financent par la dette, ce qui en général ne permet pas une capitalisation suffisante pour des projets d envergure. Les start-ups comme Criteo qui ambitionnent de réaliser des ruptures technologiques choisissent d ouvrir très tôt leur capital pour se développer. Encore une fois, l ouverture avant le contrôle. Quatre tours de table ont eu lieu en sept ans auprès de professionnels du capital-risque, qui ont accompagnés les différents stades de développement de l entreprise, d abord en Europe, puis aux USA et enfin avec des partenaires japonais. L arrivée de ces investisseurs professionnels, outre l aspect capitalistique, a apporté des réseaux de contacts qui se sont avérés déterminants pour le développement de Criteo, notamment à l international. Enfin, chez Criteo, nous avons fait le choix hautement symbolique de distribuer des stock-options à 100% de nos plus de 800 salariés dans le monde. Nous sommes convaincus que le principal facteur de succès d une entreprise reste de recruter les meilleurs talents. Et pour se différencier des entreprises traditionnelles, l intéressement au capital est un outil très puissant. C est en combinant ces trois aspects clés de la start-up équipe fondatrice avec talents complémentaires, financement par le capital-développement et association des salariés au capital qu on se donne les meilleures chances de succès pour une entreprise technologique qui a l ambition de changer le monde. La persévérance compte parmi les qualités importantes de l équipe. Pour Criteo, nous avons eu une longue période d incubation entre 2005 et 2008 pendant laquelle nous n avons quasiment pas eu de chiffre d affaire. Cette patience a été récompensée puisqu entre 2008 et 2013, Criteo a connu une croissance très forte : en ayant la bonne combinaison produit et modèle économique, nous avons pu générer un effet de levier qui a permis de répliquer notre modèle à grande échelle. J espère que la belle histoire de Criteo puisse inciter pleins d autres Supélec, notamment les jeunes diplômés, à renoncer au confort douillet des grands groupes, pour se lancer et eux aussi changer le monde. Et quand on se jette à l eau, il ne faut pas avoir peur de voir grand, «think big!» comme disent les Américains. Faire grandir une start-up procure des sensations d une extrême intensité. Pour un ingénieur, c est un des plus beaux métiers du monde! En 2005, Jean-Baptiste Rudelle a cofondé Criteo, une société de technologie sur Internet. En quelques années, Criteo est devenu un acteur majeur du marketing numérique à la performance en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Diplômé de Supélec en 1991, Jean-Baptiste a commencé sa carrière comme ingénieur chez Philips puis consultant en stratégie chez Roland Berger & Partners. Depuis 15 ans, il s est consacré à l entreprenariat en faisant grandir deux start-up innovantes. En 1999, Jean- Baptiste fonde Kiwee, pionnier français du téléchargement de sonneries qui devient rapidement l un des leaders sur le marché émergent des contenus mobiles. En 2004, la société est rachetée par American Greetings Interactive, dont Jean-Baptiste devient administrateur jusqu en Depuis 2006, Jean-Baptiste se consacre au développement de Criteo. Ces six dernières années, la société a connu une hyper-croissance qui l a conduit à une introduction au Nasdaq en Octobre 2013

4 Quelques convictions issues de l'expérience RunMyProcess Matthieu Hug (97) Depuis 30 ans le logiciel est le secteur privilégié des start-ups, des leaders mondiaux qui ont l âge d adolescents, de la croissance fulgurante et de la transformation en profondeur de nos sociétés. C est le secteur dans lequel je travaille et entreprend avec plaisir et passion. Ce secteur regroupe les entreprises de plus forte croissance et parmi les plus grandes capitalisations boursières: Orange et Renault réunis pèsent moins que Google. Tous les secteurs sont impactés par la révolution du logiciel: la distribution avec Amazon; l éducation avec les MOOC et Wikipédia; le voyage avec Airbnb; la finance avec Kickstarter ou Bitcoin. Le logiciel dévore le monde (Marc Andreessen) pourtant nous ne sommes pas assis à la table des convives, juste sur un strapontin. Matthieu Hug est entrepreneur, fondateur et président de Fujitsu RunMyProcess, plate-forme de développement en mode Cloud Computing créée en 2007 et acquise par Fujitsu en Il est ingénieur Supelec 97 et titulaire d'un master of science du Georgia Institute of Technology. Sur un marché où les leaders ont 15 ans, et où les technologies évoluent significativement en 2 à 5 ans, le financement rapide de la R&D, du marketing et de la vente, est un enjeu majeur de réussite. Les succès fulgurants ont créés une industrie du capital risque très dynamique aux Etats-Unis, en faisant une sorte d Eldorado des start-ups du logiciel. Ainsi les investissements dans le «web» ont représenté en /habitant en France et 25 /habitant outre Atlantique (source: Livre Blanc Financement, Eurocloud France, 2013). Cette difficulté de financement «suffisant» de l innovation et du logiciel tient principalement à trois facteurs: une relative rareté des succès en France et en Europe, l absence d un marché d IPO et l absence de «consolidateurs». Mais il y a aussi un facteur de simple compréhension: tant que nous parlerons d «économie numérique», comme si le «numérique» ne façonnait pas l ensemble de l économie, nous resterons un acteur de seconde zone. C est là le rôle passionnant des entrepreneurs, des jeunes (ou moins jeunes) ingénieurs: faire advenir et contrôler le numérique au sein de notre société. Tout reste à inventer dans le vaste secteur du logiciel et du web, tout reste à faire et à transformer: à cette échelle le risque personnel, réel, compte moins que l immense plaisir! STIMERGY Christophe PERRON (2002) Stimergy réinvente les centres de données en les intégrant dans l écosystème de la ville durable dans l'objectif de les rendre énergétiquement neutres. Tel est la vision qui guide l entreprise depuis le départ. L idée du projet nait de l observation d une défaillance de la climatisation d une salle serveur. Il nous semble alors qu il y a une aberration énergétique à utiliser de l énergie électrique pour absorber de la chaleur produite par de l énergie électrique dans un contexte sociétale de sobriété énergétique. Une veille sur l état de l art des centres de données souligne le fait que la gestion de la chaleur est une problématique centrale de l exploitation des «usines» informatiques. L innovation dite architecturale que propose Stimergy est d associer les salles serveurs à des systèmes consommant de la chaleur de manière continue et régulière tout au long de l année. L eau chaude sanitaire est un exemple de poste correspondant à ce cahier des charges. La synergie est simple : la fraicheur de l eau entrant dans le système de production d eau chaude sanitaire refroidi le système informatique, qui a son tour préchauffe l eau, permettant à la fois d exclure totalement les besoins de climatisation des salles serveurs tout en réduisant de 60% la facture énergétique liée à la production d eau chaude des bâtiments hébergeant notre système. Cette solution est aujourd hui appréciée des collectivités et établissements scolaires qui réduisent par plus de deux les coûts d exploitation de leur système d information et système de production d eau chaude. C est le cas par exemple de l université Lyon 3 qui utilise la chaleur de ses serveurs pour chauffer l eau des douches du gymnase de son établissement. La solution a également attiré l attention d EDF puisque l entreprise Stimergy a remporté le Grand Prix du concours national EDF Energie Intelligente Stimergy développe dès à présent le centre de données de demain.

5 Connecthings : entreprendre Laetitia GAZEL-ANTHOINE (94) Innover pour entreprendre Entreprendre pour innover A la croisée du sans contact, de la mobilité, de l internet des objets, de la smart city et du big data : il y a Connecthings. C est en travaillant sur ces technologies de rupture, que nous avons élaboré et mis en œuvre notre projet pour arriver aujourd hui à être leader sur notre marché. Connecthings édite une plate-forme logicielle dans le cloud pour la mise en œuvre des services mobiles contextualisés et évolutifs. La plate-forme en mode SAAS permet de créer des interactions entre le monde physique et les smartphones. Ainsi l utilisateur accède, d un simple geste avec son téléphone portable, à un service contextualisé depuis des «smart stickers» déployés sur des objets ou dans des espaces d affichage publics ou bien encore des mobiliers urbains. Les services et applications contextuels proposés sont multiples : services de proximité, opérations marketing de Drive-to-Store, coupons et ticketing, interactions avec les applications des téléphones Numéro 1 en Europe, Connecthings est le leader des systèmes de gestion de tag. Aujourd hui Connecthings poursuit son développement à l international et nous sommes présents en France, en Espagne, au Royaume Uni depuis 2012 et en Italie, Allemagne et au Brésil depuis La création d une entreprise est une aventure passionnante qui nécessite à la fois un bon projet, un bon gestionnaire mais également le gout du risque. J ai d abord eu envie de créer une entreprise, sans pour autant nourrir une idée d activité précise. Connecthings est né en juillet À l époque, l Internet des objets connectés avec une puce faisait fantasmer beaucoup de monde mais on était loin d application concrète pour le grand public. Avec un peu de recul, il me semble que c est à la fois la détermination, la confiance que j accorde à l équipe en plus d une vision stratégique de l entreprise, qui m ont permis d avancer et me permettent aujourd hui de mener l entreprise et son développement. Docea Power : innover et entreprendre dans l'efficacité énergétique des systèmes électroniques C est l identification d un besoin marché qui est à l origine de notre innovation. Au début des années 2000, j étais en charge de définir les stratégies basse-consommation des processeurs d applications développés par STMicroelectronics, le leader européen du semi-conducteur. Ces systèmes sur puce sont le cœur de l électronique des smartphones ou tablettes où la consommation d énergie est un différentiateur clé. Lors des phases amont d un projet nous avions besoin d explorer différentes architectures de circuit, de prédire l énergie consommée pour différents cas d utilisation ou de valider des choix technologiques d implémentation afin de sécuriser les spécifications du projet final. Nous sommes arrivés à un point où de nouveaux outils de modélisation et d analyse devenaient nécessaires pour abstraire la complexité grandissante de ces systèmes et continuer à améliorer l efficacité énergétique. Après un audit des solutions existantes sur le marché je n ai rien trouvé qui correspondait vraiment à nos besoins. Il y avait donc un vide à combler et comme j avais une idée assez précise de ce que je recherchais il n y avait plus qu un pas vers l entreprenariat que j ai franchi en 2006 en cofondant la start-up Docea Power. Pour développer et valider notre innovation technologique nous avons créé des partenariats avec des laboratoires de recherche. Aujourd hui nous fournissons aux leaders mondiaux de l électronique des outils logiciels de modélisation et d exploration pour leur permettre d optimiser la consommation d énergie et la dissipation thermique de leurs systèmes électroniques. Avoir une idée innovante et validée comme telle sur un marché cible c est un bon début pour entreprendre. Mais une idée innovante ne vous garantit pas que vous sachiez la matérialiser par un produit et ensuite la valoriser auprès de clients pour en faire un succès commercial. L aventure ressemble plus à une traversée de la jungle qu un voyage en TGV, c est beaucoup d effort mais encore plus de passion! Ghislain Kaiser (96) 2003 diplôme Supérieur de Gestion du CNAM, 2007 Challenge+ HEC 1997: ST Microelectronics : divisions consumers et wireless Membre du consortium Mobile Industry Processor Interface 2006 : création de Docea Power 2011 : création de Docea Power Inc. et départ pour la Californie.

6 Ecometering Ecometering, filiale du Groupe GDF SUEZ, développe des solutions innovantes pour aider ses clients à maîtriser ses dépenses d énergie, à consommer moins et mieux, quel que soit le marché (B2B, B2C, B2B2C). Lucille Racato (2012) Plus exigeant, mieux informé, le nouveau «consom acteurs» attend des services simples et modernes pour toujours plus de confort et d économies. L expertise d Ecometering dans les technologies de «smart energy» permet de répondre à ces attentes, dans une approche qualitative et différenciante. En effet, en plaçant l expérience client au cœur du dispositif, les fonctionnalités du service occupent une place de premier plan. L open innovation devient alors incontournable. Intégrer pleinement l utilisateur final dans la réflexion sur les offres de demain rend possible le développement de services adaptés à ses usages ainsi qu un accompagnement proactif personnalisé. C est cette approche qui permet à Ecometering de lui proposer des expériences uniques. Le développement du LabEnergie traduit cette ambition d être au plus près des besoins des consommateurs. Cette communauté franco-belge de testeurs, riche de plus de 700 membres, expérimente de nouvelles solutions et participe à les faire évoluer en partageant ses expériences et ses idées et en répondant à des enquêtes, orientant ainsi le travail d Ecometering au quotidien. Pour répondre à des cycles de mises sur le marché de ces offres, de plus en plus courts, dû à l essor des technologies communicantes, Ecometering a adopté la méthode agile, un mode de fonctionnement qui privilégie les individus, l interaction, l accélération des phases de développement des solutions. Ecometering emploie une équipe d ingénieurs dynamiques, aimant entreprendre et innover autour des sujets relatifs aux besoins et à la maitrise énergétique de demain. Après une formation à Supélec (2012) puis aux Collèges des Ingénieurs, j ai rejoint GDF Suez en septembre 2012 au sein de la DRH Groupe et Ecometering en Juillet 2013 en tant que chef de projet à la Direction de l Agrégation.

7 Inria Transfert et innovation Brigitte Dueme (76) Après une thèse en géophysique à la sortie de Supélec, j ai intégré la division Engins Tactiques d Aerospatiale où j ai travaillé 12 ans dans le domaine des équipements électromagnétiques embarqués. J ai ensuite travaillé dans une des premières PME européennes spécialisée dans la veille technologique puis dans un cabinet de propriété intellectuelle, pour redevenir, 10 ans après avoir quitté les Engins Tactiques, devenue MBDA entre temps, directeur technique d une PME, puis gérant d une nouvelle entreprise créée en J ai intégré Inria en 2009 comme Responsable du Transfert dans les secteurs Aérospatial, Défense, Sécurité, Robotique et Calcul intensif. Après une vie en entreprise bien remplie, je ne pensais pas terminer ma carrière dans un institut de recherche. Mais c est justement pour apporter cette expérience de l industrie et partager la connaissance des contraintes et des enjeux des entreprises autour du transfert, dans mon secteur industriel d intervention, que j ai intégré Inria. Le département dans lequel je travaille (Direction du Transfert et de l Innovation) est en charge de faciliter le transfert technologique vers les entreprises, c est-à-dire l intégration d un résultat de la recherche publique dans l offre de produit ou de service de l entreprise. La priorité d Inria en cette matière est de soutenir par le transfert la croissance des PME et ETI, qu elles soient ou non issues d Inria, ces entreprises ayant été identifiées comme des moteurs d innovation, agiles et motivées à faire fructifier ce transfert. Avec les grands groupes industriels, Inria met en place des partenariats stratégiques, bilatéraux et de long terme dans lesquels un programme de recherche est élaboré conjointement, sur la base des thématiques prioritaires proposées par l industriel. PME et ETI Le dialogue entre le monde de la recherche et celui de l entreprise, surtout celui des PME/ETI n est pas toujours aisé, même s il s avère souvent fructueux. Les échanges sont facilités si la personne qui s adresse à cette entreprise connaît son environnement, ses contraintes et même son «jargon» technique. Inversement, l institut cherche à avoir l impact maximum en terme d innovation et pour cela est en recherche du meilleur partenaire, tous critères confondus : technique, économique, sociétal. Une expérience diversifiée dans le milieu industriel permet d aider à l analyse et au choix d un partenaire. La connaissance de l écosystème du domaine (recherche, projets en cours, industriels, services étatiques, normes, législation, syndicats professionnels, etc.) complète cette analyse. Les pôles de compétitivité sont sur ces sujets de très bons lieux d information et d échanges. Afin de faire connaître les travaux de ses équipes et d identifier de potentiels partenaires, Inria a mis en place des évènements récurrents industrie/recherche de formats divers. Ces évènements sont organisés autour d une thématique limitée, en favorisant les échanges directs (www.inria.fr/innovation/partenariatstransfert-technologique/rencontres-inria-industrie ). La plateforme icommunity (www.icommunity.fr ) complète virtuellement ce dispositif où toutes les entreprises souhaitant innover avec la recherche publique sont invitées à venir échanger. Plus particulièrement pour les PME/ETI, des moyens spécifiques peuvent être mis en place lors de la création de laboratoires communs entre une PME et Inria (www.inria.fr/innovation/inria-pme/inria-innovation-labs), à visée stratégique pour l entreprise. Dans tous les cas, un suivi attentif est apporté aux projets avec des PME/ETI. HPC pour les PME Inria et Bpifrance se sont associés afin d accroître les capacités d innovation des PME dans le domaine du numérique et du logiciel, en lançant notamment des initiatives, parmi lesquelles l Initiative HPC-PME dont je m occupe plus particulièrement, associant aussi GENCI (Grand Equipement National de Calcul Intensif ). Cette Initiative a pour mission de «mettre le pied à l étrier» aux entreprises pour lesquelles passer à la simulation et au calcul intensif est une démarche stratégique mais risquée qui nécessite le plus souvent des investissements importants. L Initiative aide l entreprise à maîtriser les risques, à optimiser son retour sur investissement et à acquérir les compétences et ressources nécessaires afin d être autonomes dans la phase de réalisation du projet. Ce travail, dans un milieu aussi stimulant que celui de la recherche chez Inria mais aussi au centre des enjeux industriels et sociétaux de demain est passionnant. Il participe à la dynamisation des partenariats entre les laboratoires et les entreprises, toujours au service de la compétitivité. Inria - Etablissement public de recherche dédié aux sciences du numérique Inria / Photo C. Tourniaire Etablissement public de recherche à caractère scientifique et technologique (EPST) sous la double tutelle des ministères en charge de la Recherche et de l Industrie, Inria, créé en 1967, a pour missions de produire une recherche d excellence dans les champs informatiques et mathématiques des sciences du numérique et de garantir l impact de cette recherche. Inria couvre l ensemble du spectre des recherches au cœur de ces domaines d activités, et intervient sur les questions, en lien avec le numérique, posées par les autres sciences et par les acteurs économiques et sociétaux.

8 Deux exemples de transfert Algo tech informatique Initiative HPC-PME a accompagné la société Algo tech informatique (Editeur de logiciels de CAO dans le domaine de la schématique électrique et de la gestion de documentation technique géolocalisée) dans sa volonté de développer des outils de simulation d effets sur des harnais électriques de très grande dimension (applications aéronautique, automobile, ) grâce au calcul intensif, et dans le but d offrir aux industriels des outils simples pouvant tourner sur PC et évoluer en HPC en fonction du besoin. L Initiative a permis à la société d analyser les étapes (techniques, financières, économiques ) nécessaires pour porter son code sur HPC et envisager de le proposer en mode SAAS (logiciel en tant que service), avec une intervention de diagnostic de Raymond Namyst de l équipe de recherche Inria Runtime (www.inria.fr/equipes/runtime ). Algo tech a été accompagnée pendant l étude de faisabilité de son projet, par Pierre Ramet de l équipe de recherche Inria Hiepacs (www.inria.fr/equipes/hiepacs ), a utilisé le logiciel Pastix (Parallel Sparse matrix package, résolution de très grands systèmes linéaires creux en utilisant une méthode directe) et a profité de l expertise de Xavier Lacoste dans le cadre d une mission doctorale de conseil de 4 semaines. Grâce à son succès à l appel à projets européen Fortissimo (www.fortissimo-project.eu/index.html), Algo tech va déployer son logiciel sur une infrastructure cloud commerciale afin de valider l application. La société pourra ainsi proposer l utilisation de son logiciel en tant que service sur le cloud dès fin 2014.avec le numérique, posées par les autres sciences et par les acteurs économiques et sociétaux. Safety Line : un partenariat recherche- industrie Vers des avions plus sobres Grâce au soutien de l'équipe Inria Commands, la start-up Safety Line, spécialisée dans les solutions logicielles pour la gestion des risques opérationnels et techniques dans le domaine du transport aérien, propose à l industrie aéronautique une solution pour optimiser les phases de décollage. Objectif : réduire la consommation de carburant. Bocop, la boîte à outils logicielle open source développée par l'équipe depuis 2011 a permis d analyser les données des vols aériens que possède Safety Line, les informations enregistrées à bord chaque seconde, comme l'altitude, la vitesse, la consommation de carburant de chacun des réacteurs, l'angle d'inclinaison de l'appareil, et d identifier des paramètres permettant de réduire l'écart entre le modèle théorique et les mesures réelles. Une économie espérée jusqu'à 2% de carburant Safety Line doit maintenant tester la solution logicielle en conditions réelles. La phase d'industrialisation démarrera dans la foulée, pour un déploiement dans six mois chez les compagnies aériennes. Le gain attendu est de 1 à 2 % de carburant pour un vol moyen-courrier.

9 Transactions électroniques En 1991, la RATP, qui a été la première grande entreprise de transport à lancer le ticket magnétique dans les années 60, réfléchit à la technologie qui la remplacera. Je travaille à l époque avec Roland Moreno, inventeur de la carte à puce, et nous leur proposons un partenariat innovant où nous partagerons les frais de R&D et le fruit des licences qui suivront. Philippe Vappereau, un autre Supelec, pilote la mise en œuvre coté RATP. La carte sans contact Navigo est née. Les brevets déposés à l époque serviront de base à la norme ISO (1443 typeb) qui régit aujourd hui les dialogues entre une carte sans contact et le terminal du bus ou du métro ainsi que des passeports biométriques et des cartes d identité ou bancaires sans contact. En 1997 je fonde ASK, avec Georges Kayanakis, le père de la télécarte. ASK va devenir le leader de la carte sans contact pour les transports et équipe aujourd hui la plupart des grands réseaux de transport. ASK va également inventer le ticket papier sans contact qui servira à traiter le voyageur occasionnel (Lisbonne, Atlanta, Marseille). Les évènements du 11 septembre poussent les pays et notamment les Etats Unis à intégrer une antenne et une puce dans les passeports. La technologie retenue est celle que nous avions définie pour les transports (Induction magnétique). ASK fait aujourd hui 45M de chiffre d affaires avec des usines en France, aux US et en Chine en fournissant notamment la technologie (inlays) des passeports français, américains et britanniques mais également de certains permis de conduire américains.face à ce marché naissant, il a fallu innover technologiquement. ASK a dû inventer un nouveau procédé pour réaliser des antennes en les sérigraphiant avec de l encre argent conductrice sur du papier ou du PVC et en connectant une puce (et non pas un module) directement sur le substrat. L impression encre argent (déjà les nanoparticules introduisent de nouvelles possibilités) est aujourd hui une des trois grandes voies pour fabriquer des antennes pour ces marchés florissants de la billettique transport, de l identité, du bancaire et du RFID en général. La programmation de ces composants sans contact fut également un nouvel exercice pour les programmeurs. Imaginer de développer une application sur un PC où lorsque le programme se déroule on enlève la prise 4 fois pendant l exécution du programme qui doit repartir avec la certitude de n avoir pas perdu le fil (notamment lorsqu on est en train de débiter un porte-monnaie électronique pour créditer un terminal). C est le cas d une application sans contact : le courant est fourni par le champ magnétique du terminal qui va induire un courant (merci Biot et Savard, ingénieurs français du XIXe siècle qui ont découvert ce phénomène) et lorsqu on introduit la carte dans le champ, le courant circule et alimente le microprocesseur. Mais dès qu on éloigne la carte de la cible du terminal, le champ disparait ainsi que le courant! Le mouvement de va-et-vient que chacun fait devant un terminal revient à enlever la prise d un PC et de la remettre. Imaginer la programmation. Les pouvoirs publiques ont peu conscience que la France détient les leaders mondiaux dans le champs de la transaction électronique, ASK, Gemalto, Morpho, Oberthur, Ingenico, et tant d autres PMEs constituent un écosystème qui dominent les marchés de la carte (telecom, Bancaire, Identité entre autres). Sachons le leur rappeler car c est une des fiertés de ma génération. Bruno Moreau (79) Après une année chez ELF, il crée une première société, Forma Systèmes, avec Thierry Breton (un autre Supelec 79). Forma informatisera une cimenterie au Sénégal, une scierie au Cameroun et Petrossian à NY. Il tombe alors dans l univers de la carte à Puce et créera d autres sociétés dans ce domaine avant de travailler 10 ans avec Roland Moreno. Il créera une société de capitalrisque, un des premiers investisseurs de Gemplus (Gemalto). Il en sera administrateur pendant les premières années. En 1997 il crée ASK qui deviendra leader mondial dans le domaine des technologies sans contact. En 2012, il rejoint Eastpoint Ventures pour aider à la valorisation de sociétés / technologies dans le domaine de la transaction électronique. Bruno Moreau a reçu le Prix du Rayonnement français décerné par le Sénat et le Manager BFM de l année 2008 Région PACA. Prix remis par M. Christian Estrosi.

10 Alstom transport - moteur Jean-Claude ALACOQUE (68) L amélioration progressive des algorithmes de contrôle-commande des moteurs triphasés asynchrones et synchrones à Alstom Transport a demandé plusieurs décennies de recherches et d essais pour atteindre les performances requises de rapidité et de sécurité du contrôle du couple électrique par la commande séparée du courant et du flux, avec un seul vecteur de tension de l onduleur à IGBT. Innovation par équations différentielles Chef de projets pour la réalisation de la partie électronique de commande et de puissance de métros, responsable de services de Recherches et Développements pour la conception de régulateurs de processus et de variateurs de vitesse industriels pour la robotique et les machines-outils, ainsi que pour le contrôlecommande des moteurs de traction, dans plusieurs sociétés. La solution innovante a été obtenue à partir des équations différentielles électriques de modélisation des moteurs en courant statorique et flux rotorique, mises en forme d équations d état qui, intégrées par rapport au temps, font apparaître l évolution naturelle du moteur sans commande d une part, et la part de transition forcée par la commande en tension statorique d autre part, à partir d un état d origine mesuré. On relie ensuite l état d origine à un repère cartésien de mesure à l instant initial et l état final à un deuxième repère cartésien de consignes de courant et de flux, séparés dans le temps par la période d échantillonnage, durée d application du vecteur de tension sur le moteur. Après avoir borné les consignes, ou état final des équations d état, il suffit d inverser les équations d état en les projetant dans les vecteurs propres de la matrice de transition des équations d état, pour calculer le vecteur de tension à appliquer pour faire passer le moteur d un état initial mesuré, à l état de consigne, une période d échantillonnage plus tard. Innovation par remise à plat du problème La solution à ce problème ardu d automatique a donc été de remettre à plat le problème posé par la rapidité, la précision et la sécurité du couple électromagnétique, puis de le mettre en forme mathématiquement. Enfin, il a fallu trouver une formulation dans l espace des vecteurs propres d un modèle physique, qui permette le calcul d une commande moyenne sur une période d échantillonnage, après fixation des consignes bornées et indépendantes du courant statorique et du flux rotorique de tous types de moteur triphasé.

11 les Chaires d Enseignement et de Recherche à Supélec Chaire Alcatel-Lucent en Radio Flexible Titulaire de la Chaire : Prof. Mérouane DEBBAH Cette Chaire a été créée en 2007 à Supélec en partenariat avec Alcatel-Lucent sur les technologies mobiles de l après-4g, en particulier les réseaux small cell flexibles. C est la première chaire en France dans ce domaine, avec un groupe de recherche de 15 personnes de différentes nationalités travaillant dans trois domaines d excellence : la théorie des jeux sur les aspects algorithmiques des réseaux intelligents, la théorie des matrices aléatoires pour déterminer les limites fondamentales des réseaux denses et la radio logicielle pour la reconfiguration dynamique des réseaux. La chaire a une renommée internationale et a reçu plusieurs prix prestigieux dont une ERC Grant par la commission Européenne pour le Professeur Mérouane DEBBAH Chaire Bouygues Construction «Bâtir durable et innover» Bouygues Construction et quatre établissements Supélec (et la Fondation Supélec), Centrale Paris, l Ecole des Ponts-Paris Tech et le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) ont créé la Chaire d enseignement et de recherche «Bâtir durable et innover». Les travaux de la Chaire sont effectués dans un esprit interdisciplinaire et inter-établissements, favorisant l interaction entre les sciences mécaniques et physiques, les sciences économiques et sociales, les mathématiques, l informatique et la science des systèmes. Ils ont vocation à être déclinés tant sur le plan de l enseignement que sur celui de la recherche. Titulaire de la Chaire : M. Hervé Guéguen Chaire EDF «Science des Systèmes et Défi Énergétique» Titulaire de la Chaire : M. Enrico Zio Soutenue par EDF via la Fondation Européenne pour les Energies de Demain, cette Chaire Supélec (et la Fondation Supélec) en partenariat avec Centrale Paris est dédiée aux thèmes des énergies de demain et des systèmes complexes. Sa mission s avère plurale : développer des activités d enseignement et de recherche, participer et animer le master international «Nuclear Energy», contribuer aux programmes de formation continue et organiser des séminaires. Chaire Faurecia «Automotive Mechatronics» Cette Chaire est créée par Faurecia, Supélec et l ESIGELEC dans le domaine de la mécatronique automobile. Dispositif de recherche, d enseignement, et de diffusion des connaissances, elle a pour ambition de constituer un pôle de compétence, formant des ingénieurs et chercheurs en conception de solutions électroniques pour l automobile. Ses travaux portent sur des innovations de rupture en matière de conception, simulation, architecture et développement des systèmes complexes intervenant notamment dans les produits et solutions techniques. Titulaire de la Chaire : (en cours de recrutement) Chaire Armand Peugeot PSA Peugeot Citroën «Automobile Technologies Hybrides et Economie de l Electromobilité» Titulaire de la Chaire : Marc Petit (97) La Chaire Armand Peugeot produit de la recherche prospective, en croisant des compétences d ingénieurs, d économistes et de gestionnaires, dans un partenariat entreprises/écoles. Supélec (et la Fondation Supélec), Centrale Paris, l ESSEC et PSA Peugeot Citroën ont ainsi pour objectif de créer un espace d échanges, de formations et de recherches prospectives pour construire des scénarios d évolutions technologiques, économiques et marketing. Ce partenariat permet de couvrir les champs pluridisciplinaires variés et complémentaires, nécessaires pour aborder la complexité des questions posées par le futur de l'industrie automobile dans un contexte de développement de l'électromobilité. https://sites.google.com/a/essec.edu/chaire-armand-peugeot/

12 Chaire Blériot-Fabre «Robustesse, contrôle et modélisation systèmes embarqués aéronautiques» - Safran La création de cette chaire intégrative répond à une volonté de Safran, Centrale Paris et Supélec (et la Fondation Supélec) de renforcer leur expertise en Sciences des Systèmes et apporter des innovations de rupture en matière de conception, simulation, architecture et développement de systèmes complexes, notamment dans le domaine des systèmes embarqués. La chaire vise à perfectionner les concepts, méthodes et outils d intégration des différentes disciplines de l'ingénierie (mécanique, automatique, informatique...) pour aboutir à la validation et la vérification des propriétés des systèmes, donc à la satisfaction des besoins de leurs utilisateurs. Titulaire de la Chaire : M. Antoine Rauzy Chaire Thales «Conception Analogique Avancée» Titulaire de la Chaire : M. Filipe Vinci dos Santos La Chaire Thales sur la Conception Analogique Avancée est une chaire créée par Thales et Supélec pour servir de support à la recherche et à l'enseignement dans le domaine interdisciplinaire des signaux mixtes et de la conception de systèmes analogiques, favorisant ainsi l'intérêt des étudiants vers les carrières d'ingénierie des systèmes analogiques. L objectif principal est de créer un pôle de compétence en conception analogique ayant une visibilité internationale. Pour exécuter cette mission, la Chaire mène des activités de recherche et d enseignement, en privilégient la fédération des efforts avec des équipes de Supélec et de Thales, dans un esprit interdisciplinaire. De ce fait, la Chaire peut cibler l ensemble des questions que recouvre l expression «domaine analogique», et profiter des images d excellence technique que Thales et Supélec véhiculent pour affirmer l intérêt du domaine. Chaire EADS Innovation Works «System Modelling & Design» Cette chaire réunit EADS Innovation Works, Centrale Paris et Supélec ; elle porte sur les outils et méthodes de conception des systèmes complexes, dans le domaine aéronautique. Cette chaire se traduit par un programme structuré de thèses et de post doctorats. Motorola Solutions Foundation Programme de recherche - Entire framework to check security properties over life critical systems La Motorola Solutions Foundation, implantée aux États-Unis, a choisi de soutenir depuis 2009 la Fondation Supélec pour : * le programme de l équipe E3S (Supélec Sciences des Systèmes) «framework to check security properties over life critical systems» depuis * le programme «Green next generation wireless networks» qui étudie l amélioration énergétique d équipements et plus précisément l intelligence logicielle à haut rendement énergétique dans le contexte de la radio cognitive ( ).

Le mot. Philippe Carli. du Président

Le mot. Philippe Carli. du Président Le mot du Président Supélec concrétise fin 2014 une étape importante de son développement avec la création de CentraleSupélec. CentraleSupélec forme des ingénieurs avec un large spectre de compétences

Plus en détail

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY A EURATECHNOLOGIES, 165 AVENUE DE BRETAGNE, 59000 LILLE JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014 Le Big Data envahit brutalement

Plus en détail

L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences

L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences Synthèse - Juin 2014 a bataille au sein de l écosystème numérique se L joue à l échelle mondiale au sein d une

Plus en détail

En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014

En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 Editorial Editorial Par François PAULUS (1989), Président du Jury Quand vous lirez ces lignes nous serons en avril 2014, et

Plus en détail

Dossier de presse 2014

Dossier de presse 2014 Dossier de presse 2014 Sommaire Le mot du président 3 Recherche & Développement 5 Le Hub 6 Axes de différenciation 7 Crowdfunding 8 Partenaires 9 Contacts presse 11 2 Le mot du président La multiplication

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval _Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval avec l'esiea Plongez au coeur des SCienCES & technologies du numérique Les nouveaux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard A Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux La Vision d ALLISTENE 5 janvier 2012 Michel Cosnard Missions d Allistene Stratégie de recherche et d innovation Distingue

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT LES THEMATIQUES, LES PISTES DE COOPERATION AVEC LES STARTUPS ILS ONT PITCHES POUR VOUS Alain Jourdan, Directeur général adjoint de CREDIT AGRICOLE Technologies, Pascal Rioual, Délégué Innovation Groupe,

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

Voyage Exploratoire Barcelone

Voyage Exploratoire Barcelone Voyage Exploratoire Barcelone 24 au 26 février 2016 Inclus une journée au Mobile World Congress Le contexte Elue «Capitale européenne de l innovation» par la commission européenne en 2014, Barcelone accueille

Plus en détail

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux.

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. NCR SERVICES Brochure Title Goes Here Gestion Sub-header proactive, / description maintenance goes here

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

son offre Executive Education

son offre Executive Education Destinée aux cadres supérieurs, dirigeants d entreprises et entrepreneurs menée en partenariat avec CentraleSupélecParis Lancée en Octobre 2015 Casablanca, le 2 juin 2015 L Ecole Centrale Casablanca annonce

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Digital Together 2 3 Capgemini Consulting, le leader français de la transformation digitale Une force de frappe de 900 consultants en France et de

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Présentation du projet Smart Electric Lyon

Présentation du projet Smart Electric Lyon . Présentation du projet Smart Electric Lyon 4/03/2014 EDF Les réseaux électriques deviendraient-ils intelligents? Décembre 2012 2 Consommation par marché et usages 2/3 pour le spécifique (Éclairage et

Plus en détail

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES Le futur de la Direction des Systèmes d Information à 3 ans Objectifs JEMM Vision propose un séminaire intitulé Perspectives des technologies informatiques Le

Plus en détail

Pôles de compétitivité 2.0

Pôles de compétitivité 2.0 Pôles de compétitivité 2.0 Les plates-formes d innovation 4 ème Journée nationale des pôles de compétitivité - 1 er octobre 2008 Le groupe de travail interministériel riel Politique de soutien aux plates-formes

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA 1 Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA Colloque Valoris du 16/12/2010 Bruno Sportisse Une mission, des voies multiples 2 Le transfert: une mission de l INRIA Transfert des connaissances,

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. confidentiel

DOSSIER DE PRESSE. confidentiel confidentiel SOMMAIRE Présentation WiN MS et genèse du projet Les domaines d activités Interview : 3 questions à Arnaud Peltier et Marc Olivas Contact presse PRESENTATION WiN MS ET GENESE DU PROJET WiN

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE KEYWORDS : SYSTEMX, WEBSERVICE, COLLABORATIVE FILTERING, MACHINE LEARNING, LANGAGE PROGRAMMATION, HPC, BASE OBJETS COMPLEXES CONTEXTE de

Plus en détail

L innovation disruptive,

L innovation disruptive, Octobre 2013 une nécessité pour l industrie aéronautique Les constructeurs aéronautiques font face à une compétition technologique et commerciale toujours plus intense dans un environnement de complexité

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française?

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? La situation de l industrie française est préoccupante : nous accusons un retard d investissement de l ordre de 40

Plus en détail

SolutionS éditoriales

SolutionS éditoriales SolutionS éditoriales & évènementielles conception réalisation diffusion SCIENCES i TECHNOLOGIES i SANTé Partageons les savoirs Chaque organisation suscite des récits captivants à même de démontrer une

Plus en détail

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles Baromètre 2015 de l ouverture sociale des grandes écoles, réalisé par la CGE et l association Passeport Avenir, en partenariat avec le cabinet Inergie et le mécénat de compétences des groupes Orange et

Plus en détail

Formation continue. Ensae-Ensai Formation Continue (Cepe)

Formation continue. Ensae-Ensai Formation Continue (Cepe) CertifiCat de data scientist Formation continue Ensae-Ensai Formation Continue (Cepe) CertifiCat de data scientist La demande de data scientists est croissante mais peu de formations existent. Ce certificat

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

Les cartes entreprises en 2014 et demain

Les cartes entreprises en 2014 et demain 2014 Les cartes entreprises en 2014 et demain Analyse prospective du marché des cartes entreprises L APECA accompagne depuis 10 ans le développement de la carte achat en France et se consacre, plus largement,

Plus en détail

Assemblée générale Aristote

Assemblée générale Aristote Assemblée générale Aristote Panorama 2011-2012 Philippe d Anfray Philippe.d-Anfray@cea.fr CEA DSM-Saclay CNES 5 juillet 2012 Assemblée générale Aristote CNES 5 juillet 2012 1 / 21 Comité de programme (1)

Plus en détail

School of Health Management

School of Health Management Health Management School of Health Management Bachelor of Science in Health Management (BSHM) Management de la Santé Face aux enjeux actuels et à la reforme du secteur de la Santé, il est devenu nécessaire

Plus en détail

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision Ecomobilité partagée La 1 ère plateforme d'autopartage et covoiturage intégrée pour l entreprise. Origine MOPeasy a été créée en janvier 2010 par Bruno FLINOIS,, un entrepreneur expérimenté (création,

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

d ingénieurs généralistes

d ingénieurs généralistes ÉCOLE SUPÉRIEURE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INGÉNIEUR DE NANCY École publique d ingénieurs généralistes Industrie et Environnement Mécanique des Fluides et Énergétique Mécanique Structures Matériaux

Plus en détail

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents Séminaire de travail du 9 juin 2015 France Stratégie Internet des objets : quelles stratégies européennes pour faire émerger des plateformes d envergure mondiale? Restitution des débats Les conditions

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Une stratégie efficace et pragmatique pour les

Une stratégie efficace et pragmatique pour les Cercle Leprince-Ringuet www.cerclelpr.fr Think tank du Corps des Mines sur le Numérique Une stratégie efficace et pragmatique pour les Objets Connectés Industriels en Europe Auteurs Daniel NABET Président

Plus en détail

7ème. Forum International de la Cybersécurité. 20 et 21 janvier 2015 Lille Grand Palais. Cybersécurité et Transformation Numérique

7ème. Forum International de la Cybersécurité. 20 et 21 janvier 2015 Lille Grand Palais. Cybersécurité et Transformation Numérique Cybersécurité et Transformation Numérique 20 et 21 janvier 2015 Lille Grand Palais 7ème Forum International de la Cybersécurité Sous le Haut Patronage de Monsieur François Hollande Président de la République

Plus en détail

Université de la Transformation

Université de la Transformation Université de la Transformation L E X P E R I E N C E U N I Q U E La mission de l Université de la Transformation au sein de Capgemini Consulting Accompagner l évolution des compétences et comportements

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Sommaire Préambule - Kickstarter dépasse le milliard de dollars collectés - Mouvement de fonds ou épiphénomène? - Un ensemble d opportunités et d enjeux pour les différents acteurs

Plus en détail

Les Champions Cachés du XXI e Siècle :

Les Champions Cachés du XXI e Siècle : : Les stratégies à succès de ces leaders méconnus Théorie & pratique Entreprise et Progrès Jeudi 7 mai 2015 Eric Massebeuf, Clufix Stéphan Guinchard, Ixens Introduction : les Champions Cachés Un terme

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

FORUM NTIC BIG DATA, OPEN DATA Big Data: les challenges, les défis

FORUM NTIC BIG DATA, OPEN DATA Big Data: les challenges, les défis FORUM NTIC BIG DATA, OPEN DATA Big Data: les challenges, les défis Joseph Salmon Télécom ParisTech Jeudi 6 Février Joseph Salmon (Télécom ParisTech) Big Data Jeudi 6 Février 1 / 18 Agenda Contexte et opportunités

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Cercle de confiance Numérique des Industries Stratégiques

Cercle de confiance Numérique des Industries Stratégiques 1. Objectifs et enjeux Le numérique introduit des innovations de rupture. En permettant de réduire les cycles et les coûts il induit des transformations profondes. Le CNIS est un programme de l AFNeT dont

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

Conception d une infrastructure «Cloud» pertinente

Conception d une infrastructure «Cloud» pertinente Conception d une infrastructure «Cloud» pertinente Livre blanc d ENTERPRISE MANAGEMENT ASSOCIATES (EMA ) préparé pour Avocent Juillet 2010 RECHERCHE EN GESTION INFORMATIQUE, Sommaire Résumé........................................................

Plus en détail

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge IngénIeur esiea par l ApprentISSAge Systèmes embarqués Systèmes d Information Diplôme d Ingénieur habilité par la Commission des Titres d Ingénieur www.esiea.fr devenez ingénieur esiea par la voie De l

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

INGENIEUR DE CONCEPTION (INGC)

INGENIEUR DE CONCEPTION (INGC) Domaine : Sciences et Techniques Mention : Télécommunications et Informatique INGENIEUR DE CONCEPTION (INGC) La formation se déroule sur trois ans (6 semestres). Les étudiants doivent effectuer un stage

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013 Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 01. 02. Le numérique, au cœur de l innovation Présentation de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 03.Le premier bilan à J + 18 mois

Plus en détail

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La création de nouvelles opportunités par l analyse des données Dans le monde numérique actuel, l analyse des données est au cœur des réseaux

Plus en détail

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys Mise en place des projets collaboratifs public-privé dans les TIC à l entreprise Cynapsys 22 Septembre, Pôle Elghazala, Ariana Imed AMMAR Manager AGENDA Présentation de CYNAPSYS Vision et Stratégie de

Plus en détail

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT QUI SOMMES NOUS? WEBGEM EST UNE AGENCE WEB QUI PROPOSE DE VOUS ACCOMPAGNER DANS LA CRÉATION DE VOTRE SITE INTERNET, DE REFLÉTER UN UNIVERS DE MARQUE,

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Hébergement infogéré & Cloud Computing. Contacts Presse

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Hébergement infogéré & Cloud Computing. Contacts Presse DOSSIER DE PRESSE Ecritel Hébergement infogéré & Cloud Computing Contacts Presse Georges-Antoine GARY Tél : 01 55 02 15 08 e-mail : g.gary@open2europe.com Agence Open2Europe 63-65 Avenue Gabriel Péri 92600

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Avant-Propos Sencha Touch

Avant-Propos Sencha Touch Avant-Propos Développeurs web, vous qui souhaitez vous diversifier et appréhender simplement le développement mobile, mais redoutez un apprentissage long d un langage que vous ne connaissez pas, vous allez

Plus en détail

Dossier de Presse 2014

Dossier de Presse 2014 Test UX to increase Conversion Rate ANALYSER COMPRENDRE TESTER PREDIRE Dossier de Presse 2014 www.contentsquare.com Les algorithmes savent mieux que nous, avant nous et pour nous ce que nous désirons.

Plus en détail

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!]

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!] Développeur de talents École Universitaire de Management Cultivez votre différence! L I.A.E de www.iae-grenoble.fr Depuis plus de cinquante ans, l IAE de forme à la fois des managers «double compétence»

Plus en détail

FONTAINE Consultants

FONTAINE Consultants FONTAINE Consultants Création 2001 SAS au capital de 120 000 156, boulevard Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 58 14 09 69 www.fontaine-consultants.fr Actionnariat D. Gelrubin 64 %, T. Midon 20 % B. Mazoyer

Plus en détail

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts 24 janvier 2014 Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la La place sa priorité stratégique «Transition Énergétique

Plus en détail

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services 3 minutes pour tout savoir sur Orange Consulting le conseil par Orange Business Services la technologie digitale est partout et n a jamais été aussi riche en promesses Notre ambition dans notre plan stratégique

Plus en détail

Guide pratique à l intention des décideurs avisés MIGRATION VERS WINDOWS 7 : UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RAPIDE ET TANGIBLE.

Guide pratique à l intention des décideurs avisés MIGRATION VERS WINDOWS 7 : UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RAPIDE ET TANGIBLE. Guide pratique à l intention des décideurs avisés MIGRATION VERS WINDOWS 7 : UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RAPIDE ET TANGIBLE. Windows 7 : mal nécessaire ou réel avantage? Au cours des 24 prochains mois,

Plus en détail

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment certification et tests de bout en bout pour des dispositifs de paiement sans contact Conseil indépendant

Plus en détail

SOMMAIRE. Portraits des intervenants Portraits des animateurs Conférence, Débat et Échanges #$%&'(!)(*+,!-$*./)(*-(!"0!1,2*!34"0!5!!

SOMMAIRE. Portraits des intervenants Portraits des animateurs Conférence, Débat et Échanges #$%&'(!)(*+,!-$*./)(*-(!0!1,2*!340!5!! Compte-rendu Tout savoir sur le Big Data pour comprendre qui sont mes clients L'avènement des NTIC et des outils digitaux transforme nos métiers en profondeur. La révolution digitale a donné du pouvoir

Plus en détail

MANAGER L OPTIMISATION DES FLUX ET DES RÉSEAUX

MANAGER L OPTIMISATION DES FLUX ET DES RÉSEAUX MANAGER L OPTIMISATION DES FLUX ET DES RÉSEAUX Mastère Spécialisé en MANAGEMENT GLOBAL des ACHATS et de la SUPPLY CHAIN www.audencia.com Préface Une année pour faire la différence sur le plan professionnel,

Plus en détail

Fiche COMPOSANTS ELECTRONIQUES

Fiche COMPOSANTS ELECTRONIQUES Fiche COMPOSANTS ELECTRONIQUES 1. Etat des lieux de la filière Définition La filière composants électroniques inclut en France les composants et cartes à puces (29 000 emplois), la sous-traitance d assemblage

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009 Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale Dr. Mars Dominique 2009 DUMAY Mars 2009 0 CURSUS Universitaire L avant Doctorat Né en 1957 près de Verdun (enfant de la région)

Plus en détail

2015Dossier de presse

2015Dossier de presse 015 Dossier de presse Notre ADN Loyalty Company est un groupe indépendant, 100% intégré, qui propose une palette d expertises au service du développement de la valeur client et de la performance commerciale.

Plus en détail

Le paiement mobile. L application française de paiement mobile préférée des 18-30 ans. Dossier de presse Lydia Solutions

Le paiement mobile. L application française de paiement mobile préférée des 18-30 ans. Dossier de presse Lydia Solutions Le paiement mobile L application française de paiement mobile préférée des 18-30 ans Dossier de presse Lydia Solutions 1 "Nous avons créé Lydia, avec Antoine Porte, car nous souhaitions changer la vie

Plus en détail

L usage de l iphone se généralise dans l entreprise Conseils aux départements informatiques pour concilier exigences utilisateurs et contraintes de

L usage de l iphone se généralise dans l entreprise Conseils aux départements informatiques pour concilier exigences utilisateurs et contraintes de L usage de l iphone se généralise dans l entreprise Conseils aux départements informatiques pour concilier exigences utilisateurs et contraintes de sécurité Tapez «iphone dans les entreprises» dans Google

Plus en détail

L INTELLIGENCE COLLECTIVE ORIENTÉE PROJET

L INTELLIGENCE COLLECTIVE ORIENTÉE PROJET L INTELLIGENCE COLLECTIVE ORIENTÉE PROJET Il existe un certain type d intelligence collective qui est à la fois vertueuse pour le collaborateur et riche de promesse pour l organisation, c est l intelligence

Plus en détail

3 minutes. relation client. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. construisez et pilotez votre relation client

3 minutes. relation client. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. construisez et pilotez votre relation client 3 minutes pour tout savoir sur la relation client construisez et pilotez votre relation client avec Orange Consulting 1 la relation client au coeur de la transformation digitale de l entreprise Aujourd

Plus en détail

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Chiffre d affaires 1 2006 : 1 698 millions d euros, comparable à celui de l exercice précédent Chiffre d affaires du 4 ème trimestre

Plus en détail

Suite NCR APTRA. La première plateforme logicielle libre-service financière au monde.

Suite NCR APTRA. La première plateforme logicielle libre-service financière au monde. Suite NCR APTRA La première plateforme logicielle libre-service financière au monde. UN PAS EN AVANT POUR L EXPERIENCE DES CLIENTS. Le secteur bancaire nous dit que la qualité de l expérience consommateur

Plus en détail