Une formation qui vous aide à prendre votre diabète en main. Français

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une formation qui vous aide à prendre votre diabète en main. Français"

Transcription

1 Une formation qui vous aide à prendre votre diabète en main Français

2 Pourquoi devez-vous gérer votre diabète? Le diabète est un état de santé avec lequel vous devrez vivre toute votre vie. Il a de multiples facettes et exige que vous accordiez une grande attention à toutes les parties de votre corps. Cela signifie que vous ne pouvez pas vous contenter de prendre vos comprimés ou votre dose d insuline à l heure, puis ignorer votre santé pour le reste de la journée. Si vous vivez avec le diabète, vous devez modifier votre mode de vie en conséquence. La prise en main de votre diabète exige de la volonté. Vous devez vous concentrer sur des facteurs comme l alimentation, l activité physique et les médicaments, ainsi sur que la surveillance de la glycémie et de la tension artérielle. Une bonne maîtrise de votre glycémie et de votre tension artérielle peut prévenir certaines complications comme les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les maladies rénales, la cécité, les amputations et la dysérection (impuissance). La prévention de ces complications et la maîtrise de votre glycémie contribuent à l amélioration de votre qualité de vie. Pour assurer votre bien-être, vous et votre famille aurez beaucoup de décisions à prendre au quotidien. Ces décisions porteront notamment sur : ce que vous devez manger; les moments où vous devez manger; les moments où vous devez prendre vos médicaments ou votre insuline; les moments où vous devez mesurer votre glycémie et votre tension artérielle, et la méthode à employer pour ce faire; ce que vous devez faire en cas d hyperglycémie ou d hypoglycémie; la manière de prendre soin de vos pieds; la manière d intégrer l activité physique à votre mode de vie; la manière de gérer votre diabète lorsque vous êtes malade; la manière de gérer votre diabète lorsque vous voyagez.

3 Ces décisions à prendre au quotidien vous paraîtront moins accablantes si vous profitez d une formation sur le diabète. Des éducateurs spécialistes du diabète sont là pour vous aider, vous et votre famille, à comprendre et à gérer votre diabète. Vous pourrez ensuite prendre les bonnes décisions de manière plus détendue. Qui sont les éducateurs spécialistes du diabète? En tant que personne atteinte de diabète, c est à vous qu il incombe de prendre votre état de santé en main. Les éducateurs spécialistes du diabète sont des professionnels de la santé formés qui possèdent les connaissances et les compétences requises pour vous aider à gérer votre diabète. Les professionnels possédant des connaissances en la matière sont nombreux, et vous pouvez notamment vous renseigner sur le diabète auprès : d infirmières; d infirmières praticiennes; de médecins; de diététiciens reconnus par l État; de pharmaciens; de spécialistes de l exercice; de psychologues; de travailleurs sociaux; de podologues (médecins spécialistes du pied). Que pouvez-vous apprendre d une équipe de formation sur le diabète? Les éducateurs spécialistes du diabète feront équipe avec vous pour vous offrir le soutien, les outils et les ressources dont vous avez besoin pour gérer votre état de santé. C est ce que l on appelle «l enseignement de l autogestion». Cela signifie que l équipe chargée de vous offrir une formation sur le diabète vous aidera à vous fixer des objectifs et à acquérir la confiance et les compétences nécessaires pour gérer votre diabète au quotidien. L équipe de formation sur le diabète vous apprendra notamment à : Comprendre les types et les causes du diabète, ainsi que la façon dont on traite cet état de santé. Fixer les objectifs de votre traitement et comprendre leur importance. Savoir ce que vous devez manger, en quelle quantité et à quel moment. Comprendre l importance de la gestion de votre poids. Trouver une activité physique qui vous convient.

4 Savoir pourquoi et comment mesurer et maîtriser votre glycémie. Savoir quels sont les autres aspects à surveiller, comme votre tension artérielle ou l état de vos yeux, de vos pieds et de vos reins. Comprendre la manière dont vos médicaments agissent et la façon de les prendre. Savoir comment gérer le stress lié au diabète. Comment l équipe travaille-t-elle? Votre équipe de formation sur le diabète travaillera avec vous dans le cadre de séances individuelles ou en groupe. Tout dépendra du type de formation proposé dans votre région. La formation en groupe vous permet de rencontrer d autres personnes partageant les mêmes préoccupations que vous. Vous pouvez faire part de vos expériences et obtenir des réponses à des questions auxquelles vous n aviez pas pensé. Les séances individuelles vous donnent l occasion de travailler en étroite collaboration avec votre équipe de formation sur le diabète. Chaque personne atteinte de diabète est différente. Il est utile de s entretenir en tête-à-tête avec un éducateur spécialiste du diabète afin de discuter de l établissement, de l évaluation et de l atteinte de vos objectifs à court et à long terme. Où puis-je rencontrer des éducateurs spécialistes du diabète? Il existe des centres de formation sur le diabète dans les hôpitaux, les centres de santé, les cliniques communautaires et les pharmacies. Vous pourriez avoir besoin d une ordonnance d un médecin.

5 Pour trouver un éducateur spécialiste du diabète dans votre collectivité, rendez-vous sur : diabetes.ca ou composez le BANTING. Qui devrait faire partie de mon équipe? Votre équipe de gestion du diabète peut compter les membres suivants : votre médecin de famille, une infirmière inscrite, un diététicien reconnu par l État, ainsi que d autres professionnels de la santé comme un travailleur social, un pharmacien et un endocrinologue. Mais vous et votre famille êtes les membres les plus importants de cette équipe. À quelle fréquence dois-je consulter un éducateur spécialiste du diabète? Les personnes atteintes de diabète maîtrisent mieux leur glycémie et sont généralement en meilleure santé lorsqu elles collaborent avec leur médecin de famille et un éducateur spécialiste du diabète. Le tableau ci-dessous contient des explications sur le type de formation que vous devez suivre, selon votre état de santé. Si vous êtes susceptible d être un jour atteint de diabète venez d apprendre que vous vivez avec le diabète vivez avec le diabète depuis des années Alors vous devriez assister à des cours sur le prédiabète, qui portent sur l alimentation et les activités physiques contribuant à prévenir le diabète. participer à des cours en groupe ainsi qu à des séances de conseil individuelles (si les deux options sont offertes dans votre collectivité) afin de vous fixer des objectifs de gestion de votre diabète. participer à des cours en groupe ainsi qu à des séances de conseil individuelles (si les deux options sont offertes dans votre collectivité). Vous pourrez ainsi en savoir plus sur les dernières avancées en matière de gestion du diabète, notamment sur les nouveaux outils et médicaments. Il est important que vous receviez en permanence des renseignements et un soutien afin de pouvoir vous fixer des objectifs et assurer la durabilité des changements apportés à votre mode de vie. (Informations tirées du document Add a Diabetes Education Program to Your Team publié par le centre régional de coordination de la lutte contre le diabète du Centre-Toronto.)

6 Que se passe-t-il lors de mes rencontres avec un éducateur? Rencontre au moment du diagnostic : Votre éducateur vous expliquera en quoi consiste le diabète et quels sont les changements que vous pouvez apporter à votre mode de vie. Il vous aidera à établir un plan qui VOUS convient le mieux. Rencontres régulières : Vous souhaiterez peut-être rencontrer périodiquement votre éducateur spécialiste du diabète. Les méthodes permettant de gérer le diabète ne cessent d évoluer et d être améliorées. Votre éducateur spécialiste du diabète peut vous tenir au courant des meilleures stratégies du moment. Les personnes atteintes de diabète peuvent bénéficier de séances individuelles ou en groupe au début de leur maladie, lors de transitions ou de changements comme la prise d un nouveau médicament mais également en tout temps, lorsqu elles souhaitent rafraîchir leurs connaissances en matière d autogestion ou recevoir davantage de soutien. L enseignement de l autogestion, assuré par les éducateurs spécialistes du diabète, peut réellement avoir des répercussions positives sur l état de santé des personnes atteintes de diabète. Cet enseignement vous permet de mieux connaître le diabète et vous aider à gérer votre état de santé. Prenez votre diabète en main dès aujourd hui!

7 Prendre en charge le diabète : Ma liste de contrôle Cette page vous aidera à prendre la gestion de votre diabète en main dès aujourd hui. Mon prochain rendez-vous chez le médecin est prévu pour le : J ai demandé à mon médecin une ordonnance pour une consultation dans un centre de formation sur le diabète. Le centre de formation sur le diabète le plus proche de chez moi est le suivant : (Rendez-vous sur diabetes.ca ou composez le BANTING) Adresse de ce centre : Numéro de téléphone de ce centre : Mon rendez-vous avec un éducateur spécialiste du diabète, au centre de formation sur le diabète, est prévu pour le : Cochez la case des sujets que vous aimeriez aborder avec votre éducateur spécialiste du diabète. Écrivez vos questions sur les lignes vides. Mes médicaments Alimentation saine Activité physique

8 Mon poids Comment mesurer ma glycémie? Ma tension artérielle Mes objectifs en matière de glycémie Que faire si mon taux de glucose est trop élevé?

9 Que faire si mon taux de glucose est trop bas? Mon taux sanguin de lipides Prendre soins des pieds La gestion du stress L arrêt du tabagisme

10 Notes Autres questions

11 Notes

12 Ce projet est généreusement soutenu par Le Diabète GPS est un outil développé par l Association Canadienne du Diabète diabetes.ca BANTING ( )

Les soins conservateurs :

Les soins conservateurs : Les soins conservateurs : choisir de n entreprendre aucune dialyse L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Les soins conservateurs : choisir de n entreprendre aucune dialyse Vous avez le

Plus en détail

La décision de mettre fin à la dialyse

La décision de mettre fin à la dialyse LA FONDATION CANADIENNE DU REIN La décision de mettre fin à la dialyse FAIRE LES BONS CHOIX UNE BROCHURE POUR LES PATIENTS ET LEURS FAMILLES LA FONDATION CANADIENNE DU REIN 1 La décision de mettre fin

Plus en détail

Le rôle des professionnels de santé dans la prise en charge de la douleur

Le rôle des professionnels de santé dans la prise en charge de la douleur FICHE 5 Le rôle des professionnels de santé dans la prise en charge de la douleur Cette fiche a pour objectif de vous informer sur les rôles des différents professionnels de santé qui peuvent vous aider

Plus en détail

Biopsie du greffon rénal. Informations générales à l intention des patients et de leur famille

Biopsie du greffon rénal. Informations générales à l intention des patients et de leur famille Biopsie du greffon rénal Informations générales à l intention des patients et de leur famille Bonjour! Le médecin vous a demandé de passer une biopsie de votre greffon rénal. Nous vous prions de lire

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR LA PRÉVENTION ET LA GESTION DES COMMOTIONS CÉRÉBRALES LIÉES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS RÉCRÉATIVES ET SPORTIVES

PLAN D ACTION POUR LA PRÉVENTION ET LA GESTION DES COMMOTIONS CÉRÉBRALES LIÉES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS RÉCRÉATIVES ET SPORTIVES PLAN D ACTION POUR LA PRÉVENTION ET LA GESTION DES COMMOTIONS CÉRÉBRALES LIÉES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS RÉCRÉATIVES ET SPORTIVES Publication réalisée par le ministère de l Éducation, de l Enseignement

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES SOUHAITANT DONNER UN REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES SOUHAITANT DONNER UN REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES SOUHAITANT DONNER UN REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre de donneurs

Plus en détail

Quels médicaments vais-je prendre en dialyse?

Quels médicaments vais-je prendre en dialyse? Quels médicaments vais-je prendre en dialyse? Maintenant que j'ai commencé la dialyse, ai-je toujours besoin de prendre mes médicaments? La dialyse peut remplacer certaines des fonctions auparavant remplies

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES Infirmières Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique. Effectuer le suivi infirmier des personnes présentant des problèmes de santé complexes. Initier des

Plus en détail

Pour bien vivre dans la collectivité. Guide de la planification gérée par la personne Version en langage clair

Pour bien vivre dans la collectivité. Guide de la planification gérée par la personne Version en langage clair Pour bien vivre dans la collectivité Guide de la planification gérée par la personne Version en langage clair Le présent Guide de la planification gérée par la personne a été conçu par : The Individualized

Plus en détail

Diabète de type 2. Votre trajet de soins pas à pas

Diabète de type 2. Votre trajet de soins pas à pas Diabète de type 2 Votre trajet de soins pas à pas Madame, Monsieur, Vous avez décidé de conclure un contrat de trajet de soins. Le trajet de soins a pour objectif de vous aider à traiter au mieux votre

Plus en détail

Education thérapeutique (ETP) en cardiologie

Education thérapeutique (ETP) en cardiologie Education thérapeutique (ETP) en cardiologie L ETP couvre l ensemble des compétences et des processus nécessaires pour gérer au quotidien une maladie et un traitement. L ETP est un processus continu intégré

Plus en détail

Qu est-ce que le Diabète?

Qu est-ce que le Diabète? Qu est-ce que le Diabète? CAUSES ET CONSÉQUENCES. Che cos è il diabete Qu est-ce que le Diabète Le DIABÈTE SUCRÉ est une maladie fréquente qui dure toute la vie. En Italie, 3 millions et demi de personnes

Plus en détail

Distribution de médicaments dans les milieux scolaires

Distribution de médicaments dans les milieux scolaires Distribution de médicaments dans les milieux scolaires Janvier 2015 Contexte Le personnel du milieu scolaire est appelé à poser plusieurs actions dans l accompagnement de ses élèves au quotidien. Qu en

Plus en détail

Description de tâches du président

Description de tâches du président Description de tâches du président Section 1. Énoncé des responsabilités générales Le président du conseil («président») de la Société Canadian Tire Limitée («Société») est responsable de diriger le rendement

Plus en détail

La sexualité et l insuffisance rénale chronique

La sexualité et l insuffisance rénale chronique La sexualité et l insuffisance rénale chronique LA FONDATION CANADIENNE DU REIN 1 La sexualité et l insuffisance rénale chronique Parlons-en. La sexualité fait partie intégrante de notre vie. Elle comprend

Plus en détail

Qu est-ce-que l hypertension?

Qu est-ce-que l hypertension? Getty L hypertension, qu on appelle également élévation de la tension artérielle, est l un des problèmes de santé les plus graves et les plus fréquents de notre époque. Pourtant, elle n est pas suffisamment

Plus en détail

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1: L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1: LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE AU PLAN DE COURS PAGE : 1 Adoptée : CET-3407 (08 06 93) Modifiée

Plus en détail

Implication de la personne diabétique : un enjeu pour l avenir

Implication de la personne diabétique : un enjeu pour l avenir Implication de la personne diabétique : un enjeu pour l avenir Groupe de réflexion co-piloté par :. Brigitte HINSINGER. Isabelle RAOBELINA Synthèse présentée par : Brigitte HINSINGER Pour tout gagner ou

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL chez un(e) assistant(e) maternel(le) pour l'enfant... né(e)le... contrat établi le...

CONTRAT D ACCUEIL chez un(e) assistant(e) maternel(le) pour l'enfant... né(e)le... contrat établi le... CONTRAT D ACCUEIL chez un(e) assistant(e) maternel(le) pour l'enfant... né(e)le... contrat établi le... Signatures Le père La mère L assistant(e) maternel(le) Proposition de modèle de contrat d accueil

Plus en détail

Analyse économique et organisationnelle

Analyse économique et organisationnelle L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DES MALADIES CHRONIQUES. Rapport d orientation Février 2008 Service Évaluation économique et Santé publique I. INTRODUCTION De plus en plus, les professionnels

Plus en détail

Prévenir... l obésité de l enfant

Prévenir... l obésité de l enfant Prévenir... l obésité de l enfant 1 Surpoids et obésité chez l enfant : la prévention s impose En France, 1 enfant sur 10 présente un excès de poids à l âge de 10 ans (1) La fréquence de l excès de poids

Plus en détail

«Réseaux Ville Hôpital»

«Réseaux Ville Hôpital» «Réseaux Ville Hôpital» Journée de formation du 12 juin 2009 ASSIPHAR SOMMAIRE Le point de départ Objectifs Méthodes Quelques dates Le réseau Ensemble L association Ensemble Réseau, partenaires, adhérents

Plus en détail

Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2

Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Cette brochure vous est proposée par le Groupe de travail autocontrôle du diabète de la Fédération Technologie Médicale Suisse FASMED. La

Plus en détail

Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Un guide pour la mesure de la glycémie au quotidien

Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Un guide pour la mesure de la glycémie au quotidien Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Un guide pour la mesure de la glycémie au quotidien d après les recommandations de la Société Suisse d Endocrinologie et Diabétologie (SSED)

Plus en détail

Groupes de prévention et de promotion de la santé HANS KAÏ. Marie Giguère Agente de prévention

Groupes de prévention et de promotion de la santé HANS KAÏ. Marie Giguère Agente de prévention Groupes de prévention et de promotion de la santé HANS KAÏ Marie Giguère Agente de prévention Porteur du projet : Coopérative de santé Robert-Cliche COOP DE SOLIDARITÉ DE SANTÉ Approche territoriale :

Plus en détail

Gestion du Stress, prévenir le burn out

Gestion du Stress, prévenir le burn out Formation Gestion du Stress, prévenir le burn out Programme DPC Ibis Paris Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaures - 92130 Issy les Moulineaux 1 constat travail peut être une source d épanouissement

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DU CANCER DU SEIN

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DU CANCER DU SEIN PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DU CANCER DU SEIN Francine Pfeil : cadre de santé responsable ETP sein Danielle Prébay : pharmacien APHAL 19 mars 2013 Luxembourg Objectif de

Plus en détail

L EVALUATION DES RISQUES ET LE DOCUMENT UNIQUE

L EVALUATION DES RISQUES ET LE DOCUMENT UNIQUE SOCIAL N 68 SOCIAL N 29 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 12 septembre 2002 L EVALUATION DES RISQUES ET LE DOCUMENT UNIQUE QUESTIONS REPONSES L évaluation des risques est une obligation pour

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE POUR LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES : Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique

EDUCATION THERAPEUTIQUE POUR LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES : Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique EDUCATION THERAPEUTIQUE POUR LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES : Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique D. Poivret, M.E. Saint-Eve, Ph. Thomas Et toute l équipe d éducation

Plus en détail

Test de jugement situationnel personnel professionnel (T J S P R O)

Test de jugement situationnel personnel professionnel (T J S P R O) Test de jugement situationnel personnel professionnel (T J S P R O) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez

Plus en détail

Présentation du CHU de Caen

Présentation du CHU de Caen Présentation du CHU de Caen Un centre hospitalier universitaire (CHU) est un hôpital lié à une université. Le CHU peut ainsi permettre la formation théorique et pratique des futurs professionnels médicaux,

Plus en détail

L arrivée de bébé. Félicitations! Notre engagement :

L arrivée de bébé. Félicitations! Notre engagement : Félicitations! Notre engagement : L arrivée de bébé Votre équipe soignante comprend divers professionnels de la santé, dont des médecins, des infirmières de santé publique, des infirmières de l unité d

Plus en détail

David TROUILLOUD 1. 3 es journées annuelles 29 et 30 mars 2007. Jennifer REGNIER 1,2, Serge HALIMI², Philippe SARRAZIN 1

David TROUILLOUD 1. 3 es journées annuelles 29 et 30 mars 2007. Jennifer REGNIER 1,2, Serge HALIMI², Philippe SARRAZIN 1 L'éducation thérapeutique chez des personnes diabétiques de type 2 : David TROUILLOUD 1 Jennifer REGNIER 1,2, Serge HALIMI², Philippe SARRAZIN 1 1. Laboratoire Sport et Environnement Social UFR-APS Grenoble

Plus en détail

Organisation d un Laboratoire de Biologie Médicale. Dr Karim Lallali Medecin Biologiste CHU Bicêtre FRANCE

Organisation d un Laboratoire de Biologie Médicale. Dr Karim Lallali Medecin Biologiste CHU Bicêtre FRANCE Organisation d un Laboratoire de Biologie Médicale Dr Karim Lallali Medecin Biologiste CHU Bicêtre FRANCE PRESENTATION ET MISSION DU LABORATOIRE Le laboratoire de biologie est implanté au cœur même du

Plus en détail

L ADMINISTRATION DU MÉDICAMENT

L ADMINISTRATION DU MÉDICAMENT L ADMINISTRATION DU MÉDICAMENT DONNER LE BON MEDICAMENT AU BON MALADE AU BON MOMENT 1 les différents acteurs en jeu La prescription : acte médical La dispensation : acte pharmaceutique L administration

Plus en détail

Journées de la prévention et de l éducation pour la santé

Journées de la prévention et de l éducation pour la santé Journées de la prévention et de l éducation pour la santé 20 et 21 novembre 2012 Table Ronde 4 : Compétences psychosociales et maintien de l autonomie des personnes âgées Animation et accompagnement social

Plus en détail

ACCORD DU 21 JANVIER 2009

ACCORD DU 21 JANVIER 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel TYPOLOGIE DES EMPLOIS REPÈRES DANS LES ATELIERS ET CHANTIERS D

Plus en détail

Module 6 Contrôle des maladies

Module 6 Contrôle des maladies Chapitre 2 : Sections techniques Module 6 Contrôle des maladies TABLE DES MATIÈRES 6.1 Quels sont les outils utilisés pour la collecte des données?............................... 23 6.2 Qui est chargé

Plus en détail

Ce que je sais sur l hypertension artérielle

Ce que je sais sur l hypertension artérielle es urel! Ce que je sais sur l hypertension artérielle Une personne est hypertendue lorsque sa tension au repos est égale ou supérieure à : m A. m B. 16/9 m C. 16/10 L hypertension peut toucher tous les

Plus en détail

POURQUOI, LESQUELLES, COMMENT LES ÉVITER

POURQUOI, LESQUELLES, COMMENT LES ÉVITER Les complications POURQUOI, LESQUELLES, COMMENT LES ÉVITER Le complicanze La cause des complications Le diabète est une maladie chronique caractérisée par une glycémie élevée, c est à dire un taux élevé

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION Les conditions de vie des aînés en CHSLD sont-elles satisfaisantes? Centre d assistance et d accompagnement aux plaintes (CAAP) Colloque annuel 28 octobre 2015 Capitale-Nationale Santé Services sociaux

Plus en détail

Programme de suivi en cas de diabète sucré de type 2.

Programme de suivi en cas de diabète sucré de type 2. Programme de suivi en cas de diabète sucré de type 2. Pour plus de sécurité au quotidien. Le programme de suivi en cas de diabète sucré de type 2 propose, grâce à un conseil et un encadrement optimal,

Plus en détail

Pôle 75G07, IX et Xème arrondissement Paris EPS de Maison Blanche

Pôle 75G07, IX et Xème arrondissement Paris EPS de Maison Blanche Renforcement positif des compétences sociales des patients schizophrènes stabilisés: impact d un programme d éducation thérapeutique sur la qualité de vie Pôle 75G07, IX et Xème arrondissement Paris EPS

Plus en détail

CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT

CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT Filière technique CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT NOTE INDICATIVE DE CADRAGE Cette note contient des informations indicatives visant

Plus en détail

Outil d auto-évaluation pour les infirmières et infirmiers

Outil d auto-évaluation pour les infirmières et infirmiers Outil d auto-évaluation pour les infirmières et infirmiers Le profil de compétences-clés présenté dans les pages qui suivent s inspire du document Perspectives de l exercice de la profession d infirmière.

Plus en détail

La douleur après une chirurgie : quoi faire à domicile?

La douleur après une chirurgie : quoi faire à domicile? La douleur après une chirurgie : quoi faire à domicile? Voici un document d information qui vous aidera à mieux comprendre et à soulager votre douleur. L infirmière s en servira avant votre départ pour

Plus en détail

La vue d ensemble. Ton guide pour vivre la transition. Pour les jeunes de 13 à 25 ans

La vue d ensemble. Ton guide pour vivre la transition. Pour les jeunes de 13 à 25 ans La vue d ensemble Ton guide pour vivre la transition Pour les jeunes de 13 à 25 ans 2 La vue d ensemble Auteurs Chris Sholl Fran Dancyger Traduit et adapté avec l autorisation des auteurs par le Pavillon

Plus en détail

1. Objectifs de la politique. 2. Engagement de l employeur. 3. Champ d application

1. Objectifs de la politique. 2. Engagement de l employeur. 3. Champ d application Canevas pour élaborer une politique d entreprise en matière de harcèlement psychologique au travail Une politique d entreprise vise à communiquer l engagement de l employeur à prévenir et à faire cesser

Plus en détail

Je suis hypertendu : Que dois-je savoir?

Je suis hypertendu : Que dois-je savoir? Je suis hypertendu : Que dois-je savoir? Votre médecin vient de vous parler d hypertension artérielle. Ce fascicule a pour but de vous aider à mieux comprendre votre maladie V0537 - septembre 2011 1. C

Plus en détail

STRATÉGIE DU PROJET CONSTELLATION : EN ACTION POUR LES FAMILLES ISOLÉES. (disponible sur le site internet) www.projetconstellation.

STRATÉGIE DU PROJET CONSTELLATION : EN ACTION POUR LES FAMILLES ISOLÉES. (disponible sur le site internet) www.projetconstellation. STRATÉGIE DU PROJET CONSTELLATION : EN ACTION POUR LES FAMILLES ISOLÉES (disponible sur le site internet) www.projetconstellation.com La Maison Bleue Organisme à but non lucratif Parc-Extension, Côte-des-Neiges

Plus en détail

Lignes directrices et recommandations de PMU InterLife pour les projets de microfinance

Lignes directrices et recommandations de PMU InterLife pour les projets de microfinance Lignes directrices et recommandations de PMU InterLife pour les projets de microfinance Introduction Qu est-ce que la microfinance? La microfinance (MF) englobe un ensemble de services financiers à petite

Plus en détail

Vérifier comment vous urinez à l aide d un calendrier Le calendrier mictionnel

Vérifier comment vous urinez à l aide d un calendrier Le calendrier mictionnel Vérifier comment vous urinez à l aide d un calendrier Le calendrier mictionnel Vous avez des difficultés à contrôler vos urines? Remplir ce calendrier aidera votre médecin à savoir quel est votre problème.

Plus en détail

Service régional de soins à domicile pour malades pulmonaires chroniques

Service régional de soins à domicile pour malades pulmonaires chroniques Service régional de soins à domicile pour malades pulmonaires chroniques Informations destinées aux usagers Qu est-ce que le SRSAD? Le Service régional de soins à domicile (SRSAD) pour malades pulmonaires

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

Diabète Gestationnel Pour le bébé MACROSOMIE.

Diabète Gestationnel Pour le bébé MACROSOMIE. CENTRE HOSPITALIER REGIONAL UNIVERSITAIRE Hôpital Jean Minjoz Blvd Fleming 25030 BESANCON Cedex ENDOCRINOLOGIE-METABOLISME ET DIABETOLOGIE-NUTRITION LE DIABETE GESTATIONNEL Qu est ce que c est? Diabète

Plus en détail

STRESS AU TRAVAIL: un défi collectif JOURNÉE MONDIALE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA SANTÉ AU TRAVAIL 28 AVRIL 2016

STRESS AU TRAVAIL: un défi collectif JOURNÉE MONDIALE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA SANTÉ AU TRAVAIL 28 AVRIL 2016 STRESS AU TRAVAIL: un défi collectif JOURNÉE MONDIALE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA SANTÉ AU TRAVAIL 28 AVRIL 2016 QU EST-CE QUE LE STRESS LIÉ AU TRAVAIL? Pour l OIT, le stress est la réponse physique et émotionnelle

Plus en détail

Information générale Marche à suivre

Information générale Marche à suivre Le dossier pour l intégration d un enfant handicapé dans un service de garde contient de l information générale, des explications sur la marche à suivre et les formulaires à remplir pour faciliter cette

Plus en détail

Mesures à prendre pour conduire en toute sécurité. La sécurité routière et les personnes âgées

Mesures à prendre pour conduire en toute sécurité. La sécurité routière et les personnes âgées Mesures à prendre pour conduire en toute sécurité La sécurité routière et les personnes âgées P ouvoir se déplacer est important pour les personnes âgées. Prendre de l âge ne veut pas dire arrêter de conduire.

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes et autorisation d exercice

Reconnaissance des diplômes et autorisation d exercice Reconnaissance des diplômes et autorisation d exercice JNKS 21 Novembre 2013 Saint Maurice Andrée Gibelin Cadre de santé Rééducateur Psychologue du Travail CONTEXTE EUROPEEN Directive européenne du 7 septembre

Plus en détail

À NOUS LES MÉDICAMENTS, À EUX D ACCUMULER LES SOUVENIRS. Découvrez pourquoi les médicaments génériques sont des choix sûrs et efficaces.

À NOUS LES MÉDICAMENTS, À EUX D ACCUMULER LES SOUVENIRS. Découvrez pourquoi les médicaments génériques sont des choix sûrs et efficaces. À NOUS LES MÉDICAMENTS, À EUX D ACCUMULER LES SOUVENIRS. Découvrez pourquoi les médicaments génériques sont des choix sûrs et efficaces. Vous aider à profiter de la vie À Teva Canada, nous fabriquons des

Plus en détail

4 Guide pour développer une stratégie de mise en oeuvre d un plan National de gestion des déchets de soins médicaux

4 Guide pour développer une stratégie de mise en oeuvre d un plan National de gestion des déchets de soins médicaux 4 Guide pour développer une stratégie de mise en oeuvre d un plan National de gestion des déchets de soins médicaux (136)Dès l ébauche du plan national de gestion des déchets de soins médicaux, il est

Plus en détail

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013 Unité d Enseignement N 6.1 : Stage Découverte 1 : Stage en milieu scolaire Semestre : 2 Nombre d heures : 120 ou 30 demi-journées Compétences : N 8-10 TD : 0 TPE : 20 Nombre ECTS : 3 UE 1.2.1 Psychologie

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

BCE INC. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT BCE INC. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. Mandat Le comité d audit a pour mandat d aider le conseil d'administration à superviser : A. l intégrité des états financiers de la Société et de l information connexe;

Plus en détail

Qu est-ce qu un orthophoniste?

Qu est-ce qu un orthophoniste? Qu est-ce qu un orthophoniste? Un orthophoniste est un professionnel de la santé réglementé. Le gouvernement de l Ontario a adopté une loi pour réglementer la pratique des professionnels de la santé. Que

Plus en détail

Quelques rappels sur l éducation thérapeutique Les activités du service Quelques exemples Conclusion

Quelques rappels sur l éducation thérapeutique Les activités du service Quelques exemples Conclusion Quelques rappels sur l éducation thérapeutique Les activités du service Quelques exemples Conclusion Quelques rappels sur l ETP Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Reconnaissance de

Plus en détail

Suivi de la vérification de la gestion financière RCN

Suivi de la vérification de la gestion financière RCN Suivi de la vérification de la gestion financière RCN Juin 2001 Direction de la vérification et de l évaluation Étapes d approbation du rapport Exécution des mesures de suivi 19 septembre 2000 Parachèvement

Plus en détail

Hôpital Timone Indicateurs IPAQSS

Hôpital Timone Indicateurs IPAQSS Hôpital Timone Indicateurs IPAQSS Résultats SCOPE Santé-HAS Publiés le 27/11/2013 0 Résultats SCOPE Santé-HAS Indicateurs portant sur la tenue du dossier patient En, chirurgie, obstétrique TDP - Tenue

Plus en détail

Le groupement régional de santé publique. Conférence Régionale de Santé du 9 décembre 2005 Avignon

Le groupement régional de santé publique. Conférence Régionale de Santé du 9 décembre 2005 Avignon Le groupement régional de santé publique Le groupement régional de santé publique Pour mettre en œuvre le Plan Régional de Santé Publique... et en rendre compte devant la Conférence Régionale de Santé...

Plus en détail

Annexe 1 LISTE DES QUALITÉS OU ATTITUDES REQUISES EN MILIEU DE TRAVAIL. Nom : France Cayer, Centre François-Michelle Université de Sherbrooke

Annexe 1 LISTE DES QUALITÉS OU ATTITUDES REQUISES EN MILIEU DE TRAVAIL. Nom : France Cayer, Centre François-Michelle Université de Sherbrooke Nom : Annexe 1 LISTE DES QUALITÉS OU ATTITUDES REQUISES EN MILIEU DE TRAVAIL programme de formation axée sur l emploi (2007), partculièrement celui de la formation pratique, ainsi que des travaux de Mme

Plus en détail

AVIS DE VACANCE MEDECIN ADJOINT EN SANTE. Poste de rattachement hiérarchique : Médecin coordonnateur départemental de PMI

AVIS DE VACANCE MEDECIN ADJOINT EN SANTE. Poste de rattachement hiérarchique : Médecin coordonnateur départemental de PMI Direction des Ressources Humaines AVIS DE VACANCE MEDECIN ADJOINT EN SANTE MODE DE GARDE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance Famille

Plus en détail

HOSPITALISATION SUR ORDONNANCE DE DÉTENTION DANS UN HÔPITAL SANS RESTRICTION

HOSPITALISATION SUR ORDONNANCE DE DÉTENTION DANS UN HÔPITAL SANS RESTRICTION HOSPITALISATION SUR ORDONNANCE DE DÉTENTION DANS UN HÔPITAL SANS RESTRICTION (Articles 37 et 41 de la loi sur la Santé mentale de 1983) 1. Nom du patient 2. Nom de la personne responsable de vos soins

Plus en détail

Afdet Association française pour le développement de l éducation thérapeutique

Afdet Association française pour le développement de l éducation thérapeutique Association française pour le développement de l éducation thérapeutique Education thérapeutique et tabac 7 ème congrès National de la société française de tabacologie Clermont Ferrand le 24 octobre 2013

Plus en détail

ARS Cire Arlin : quelles missions vis-à-vis des EHPAD?

ARS Cire Arlin : quelles missions vis-à-vis des EHPAD? Contexte (1) Recommandations ARS Cire Arlin : quelles missions vis-à-vis des EHPAD? Sylvie Renard-Dubois - Myriam Taouqi - Elise Seringe - Rapport du Conseil Supérieur d Hygiène Publique de France- Recommandations

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SOINS INFIRMIERS A DOMICILE. Centre Hospitalier Eugène Jamot

LIVRET D ACCUEIL SOINS INFIRMIERS A DOMICILE. Centre Hospitalier Eugène Jamot LIVRET D ACCUEIL SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Centre Hospitalier Eugène Jamot I- Présentation Le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) a été rattaché en 2004 au Centre Hospitalier Eugène Jamot

Plus en détail

La charte du patient hospitalisé du 2 mars 2006

La charte du patient hospitalisé du 2 mars 2006 La charte du patient hospitalisé du 2 mars 2006 L objectif de la «charte du patient hospitalisé» est de faire connaître vosdroits essentiels tels qu ils sont décrits par les lois en vigueur. Vous trouverez

Plus en détail

1. Examen d aptitude au travail de nuit

1. Examen d aptitude au travail de nuit 1. Examen d aptitude au travail de nuit 1. Généralités Dès le début de sa formation, le boulanger-pâtissier est conscient du fait que sa profession exige qu il travaille la nuit. Et même si l on observe

Plus en détail

4.13 Prestations de l AI Allocations pour impotent de l AI

4.13 Prestations de l AI Allocations pour impotent de l AI 4.13 Prestations de l AI Allocations pour impotent de l AI Etat au 1 er janvier 2015 En bref L allocation pour impotent a pour but de permettre aux personnes handicapées de vivre de manière indépendante.

Plus en détail

Le DPC Les EPP : quoi, qui, où, quand, comment? Où en sommes nous, où allons-nous?

Le DPC Les EPP : quoi, qui, où, quand, comment? Où en sommes nous, où allons-nous? Le DPC Les EPP : quoi, qui, où, quand, comment? Où en sommes nous, où allons-nous? Le Développement Professionnel Continu 2 Rencontre des métiers de la santé Strasbourg Docteur Marielle LAFONT Conseiller

Plus en détail

Modèle de prestation des services en comportement en 2015-2016. Josée Labonté et Christine Côté Octobre 2015

Modèle de prestation des services en comportement en 2015-2016. Josée Labonté et Christine Côté Octobre 2015 Modèle de prestation des services en comportement en 2015-2016 Josée Labonté et Christine Côté Octobre 2015 But Soutenir les interventions auprès des équipes écoles de la maternelle à la 6 e année Besoins

Plus en détail

Enseignement de l outil Assistant Bolus pour enfants/adolescents souffrant de diabète type 1 et leurs parents

Enseignement de l outil Assistant Bolus pour enfants/adolescents souffrant de diabète type 1 et leurs parents Montréal, Canada 31 mai au 5 juin 2015 Enseignement de l outil Assistant Bolus pour enfants/adolescents souffrant de diabète type 1 et leurs parents Luz Perrenoud-Montserrat Castellsague Infirmières Spécialistes

Plus en détail

Vaincre le stress, la dépression

Vaincre le stress, la dépression L ES LIVRES QUI SOIGNENT Docteur Patrick M. GEORGES Vaincre le stress, la dépression Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-7081-3592-9 Table des matières Avant-propos................................. 7 Notice

Plus en détail

UNE APPROCHE GLOBALE POUR LIMITER LES RISQUES DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES

UNE APPROCHE GLOBALE POUR LIMITER LES RISQUES DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES UNE APPROCHE GLOBALE POUR LIMITER LES RISQUES DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES On consacre de plus en plus d attention à une approche globale des différents facteurs de risque des maladies cardiovasculaires.

Plus en détail

Calendrier des ateliers janvier 2010

Calendrier des ateliers janvier 2010 Calendrier des ateliers janvier 2010 1 2 «Pour respecter vos résolutions du jour de l An!» 3 4 5 6 Poids-santé 7/8 9h30-12h00 10 11 12 13 Poids-santé 8/8 9h30-12h00 17 18 Semaine nationale sans fumée Lancement:

Plus en détail

Le projet de soins personnalisé en HdJ

Le projet de soins personnalisé en HdJ Le projet de soins personnalisé en HdJ par Bernard Dov Botturi «Le soin est l attention particulière portée à une personne et à ses proches en vue de leur venir en aide Il comprend tout ce que les professionnels

Plus en détail

SECTEUR DU CLSC MÉTRO

SECTEUR DU CLSC MÉTRO Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier SECTEUR DU CLSC MÉTRO Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour

Plus en détail

Idées et activités pour les élèves de la 10 e année

Idées et activités pour les élèves de la 10 e année Idées et activités pour les élèves de la 10 e année 1. VISIONNEMENT DU DVD (Si tu n as pas le DVD, vous pouvez vous le procurer à la bibliothèque de l école ou bien vous pouvez le commander.) Le DVD est

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Coordonnateur paramédical du Bloc Opératoire Page 1 / 6

FICHE DE POSTE. Coordonnateur paramédical du Bloc Opératoire Page 1 / 6 du Bloc Opératoire Page 1 / 6 CONTEXTE Le CHU de Nîmes est organisé en 11 Pôles Cliniques et médico-techniques ; à ce titre, le bloc opératoire du CHU de Nîmes fait partie du pôle CHIRURGIES qui comprend

Plus en détail

VOUS ÊTES PRO? FAITES-LE SAVOIR!

VOUS ÊTES PRO? FAITES-LE SAVOIR! CERTIFICAT CLÉ A socle de connaissances et compétences professionnelles VOUS ÊTES PRO? FAITES-LE SAVOIR! INFORMATION AUX SALARIÉS CERTIFICAT CLÉ A, un coup de pouce pour votre avenir professionnel Vous

Plus en détail

Ministère de l Éducation Instrument de mesure du développement de la petite enfance Messages clés / Questions et réponses

Ministère de l Éducation Instrument de mesure du développement de la petite enfance Messages clés / Questions et réponses Ministère de l Éducation Messages clés / Questions et réponses Messages clés À compter de 2014-2015, ce sont les conseils scolaires qui se chargeront de l administration et de la collecte de données de

Plus en détail

GESTION ACTIVE D ASSURANCE MÉDICAMENTS

GESTION ACTIVE D ASSURANCE MÉDICAMENTS SOLUTIONS DE GESTION ACTIVE D ASSURANCE MÉDICAMENTS pour les médicaments d entretien et de spécialité Les Solutions de gestion active d assurance médicaments ne sont pas offertes dans la province de Québec.

Plus en détail

Qualification des équipements

Qualification des équipements Qualification des équipements Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007 L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Normes et guides Recommandations et définitions : PA/PH/OMCL (07)

Plus en détail

SEMINAIRE BASELINES / SEMINAR ON BASELINES

SEMINAIRE BASELINES / SEMINAR ON BASELINES SEMINAIRE BASELINES / SEMINAR ON BASELINES DAKAR 22-26/11/2010 MADAGASCAR Prévention des séquelles dues à la filariose lymphatique Robson Rabefarihy / Chef de projet 1 1. VOTRE PROJET / YOUR PROJECT Finalité

Plus en détail

Définition de la défense d une cause ou d intérêts. Définition de la défense de sa propre cause ou de ses propres intérêts

Définition de la défense d une cause ou d intérêts. Définition de la défense de sa propre cause ou de ses propres intérêts DÉFENDRE VOTRE DROIT D OBTENIR LES MEILLEURS SOINS GUIDE À L INTENTION DES PATIENTS AUX PRISES AVEC UN CANCER DU REIN Introduction En tant que patient ayant reçu un diagnostic de cancer du rein, il est

Plus en détail

Les grandes caractéristiques de la loi HPST concernant les EHPAD. Gérard Brami

Les grandes caractéristiques de la loi HPST concernant les EHPAD. Gérard Brami Les grandes caractéristiques de la loi HPST concernant les EHPAD Gérard Brami Le schéma régional d organisation médico-sociale Définit les objectifs pluriannuels Schéma régional de prévention Le projet

Plus en détail

Documents requis. Présentation d une demande

Documents requis. Présentation d une demande Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Direction de l aide financière aux étudiantes et étudiants Demande d accommodement pour 2015-2016: Bourse de Réduction de 30 % des frais de scolarité

Plus en détail

Avant. 1. Renseignez-vous. 3. Prenez de l avance. 2. Préparez-vous. 4. Soignez votre présentation

Avant. 1. Renseignez-vous. 3. Prenez de l avance. 2. Préparez-vous. 4. Soignez votre présentation C G Avant 1. Renseignez-vous Il est primordial de connaître l entreprise (secteur d activité, chiffres clés, valeurs ) et le poste pour lequel vous postulez. La fonction de l interlocuteur que vous rencontrez

Plus en détail

1 GESTIONNAIRE RESSOURCES HUMAINES (M/F)

1 GESTIONNAIRE RESSOURCES HUMAINES (M/F) 1 GESTIONNAIRE RESSOURCES HUMAINES (M/F) Rattaché(e) au Directeur administratif et financier, vous intervenez sur un périmètre d'environ 60 collaborateurs. Vous avez comme missions principales de : garantir

Plus en détail

Comprendre le cholestérol et les triglycérides

Comprendre le cholestérol et les triglycérides MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Comprendre le cholestérol et les triglycérides Aperçu de la trousse L hypercholestérolémie (taux élevé de cholestérol

Plus en détail

Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie. Naïma LAHFAIRI Coordinatrice 3C Constellation

Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie. Naïma LAHFAIRI Coordinatrice 3C Constellation Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie Naïma LAHFAIRI Coordinatrice 3C Constellation Le principe de transparence Le principe de transparence innerve le droit de la santé Ce principe

Plus en détail

Habiletés relationnelles de gestion, classe 5. Exemples de questions

Habiletés relationnelles de gestion, classe 5. Exemples de questions Habiletés relationnelles de gestion, classe 5 (H R E G) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir de

Plus en détail