Les SCOP, un cadre naturel pour l Agile?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les SCOP, un cadre naturel pour l Agile?"

Transcription

1 Les SCOP, un cadre naturel pour l Agile? Sandrine Mathon

2 SCOP et Agilité Quel drôle de sujet! SCOP : Une forme juridique d entreprise Agile : une approche/un mouvement pour mieux gérer les projets informatiques Est-ce comparable? Une forme d entreprise qui appartient en majorité à ses salariés Une approche qui redonne de l importance aux personnes et à l équipe dans un projet informatique ou dans une entreprise Kent Beck : Réconcilier progrès économique et social

3 La genèse de cette présentation 2006 : Crealead Coopérative d Activité et d Entrepreneurs 2008 : entrepreneur salariée 2011 : référente pour d autres entrepreneurs 2011 : salariée associée Formation par l URSCOP Membre (fantôme) de la Communauté Agile Dessin VisualExplainer

4 SCOP : qu est-ce que c est? Société coopérative de forme SA ou SARL dont les salariés sont les associés majoritaires : > 51% du Capital, > 65% du droit de vote Démocratie d entreprise : 1 personne = 1 voix Répartition équitable des bénéfices : au moins 16% en réserves, de 25 à 84% pour les salariés (participation, intéressement), rémunération du capital des associés Source : Infographie SCOP/Les Echos.fr Réserves impartageables : un gage de pérennité

5 L Agile, qu est-ce que c est? Une méthode Agile est : Une approche itérative et incrémentale pour le développement de logiciel Réalisée de manière très collaborative par des équipes responsabilisées Appliquant un cérémonial minimal Qui produisent un logiciel de grande qualité dans un délai contraint Répondant aux besoins changeants des utilisateurs (Claude Aubry, «Scrum») Par extension, une entreprise Agile est une entreprise qui s adapte en continu, tout en mettant l accent sur la création de valeur pour son client Le patron agile par Lionel Schwartz Source :

6 SCOP et Agilité Des points communs frappants

7 Une histoire de lutte 111 ans de lutte ouvrière Premières associations de travailleurs 1830s Nouvelles approches dans les années 90 Alliance Agile 2000 Manifeste Agile 2001 Code du travail SCOP 1915 Loi de 1947 sur les coopératives SCOP:Loide1978et2002 SCIC:loide2002 Non au grand capitalisme Marre des approches par processus, prédictives et administratives. Oui aux approches empiriques et au droit de se tromper. We decided to call it a manifesto since it was a call to arms and a statement of our beliefs Source :

8 Basés sur un système de valeurs L EQUIPE Les personnes et les interactions sont plus importantes que les processus et les outils EPANOUISSEMENT Épanouissement de l individu L APPLICATION Un logiciel qui fonctionne prime sur de la documentation pléthorique PERENNISATION DE L ENTREPRISE Plutôt que profit à court terme LA COLLABORATION La collaboration est plus importante que la négociation d un contrat LE CHANGEMENT La réactivité au changement passe avant le suivi d un plan Création d une cohésion

9 LIBERTÉ D'ADHÉSION EDUCATION ET INFORMATION Développement individuel et motivation RYTHME SOUTENABLE Des principes MOTIVATION ET ENCOURAGE- MENTS COMMUNICATION DIRECTE Esprit de coopération Sources : ACI - Déclaration sur l'identité Coopérative Internationale - Manchester, 1995 Agile Manifesto 2001 ENGAGEMENT ENVERS LA COMMUNAUTÉ «Le But» DÉMOCRATIE CHANGEMENT BIENVENU AJUSTEMENTS CONTINUS AUTONOMIE ET INDÉPENDAN CE AUTO- ORGANISATION Autonomie ATTENTION CONTINUE LIVRAISONS FREQUENTES COOPERATION COLLABORATION QUOTIDIENNE NON LUCRATIVITÉ INDIVIDUELLE LOGICIEL SERT DE MESURE SATISFACTION CLIENT SIMPLICITE

10 Des idées reçues Le développement est limité par les capacités d investissement C est pour sauver les entreprises en difficulté C est adapté seulement à certains métiers Ce sont des entreprises à but non lucratif La position du dirigeant est plus fragile Les salariés sont tous patrons Ca ne marche pas C est financièrement peu motivant pour les dirigeants

11 Des PME significatives Des PME de taille significative dans leur métier Chèque Déjeuner dans les services personnes UTB dans le BTP personnes Acome dans l industrie personnes Des marques connues Chèque Déjeuner, ECF (Ile-de-France et Poitou-Charentes), Moulin Roty, Alternatives Economiques, Théâtre du Soleil, Alpha Taxis

12 Les Scop en Languedoc-Roussillon 3 Scop 1 Scic LOZERE 20 Scop 2 Scic 16 Scop 3 Scic AUDE GARD HERAULT 31 Scop, 9 Scic PYRENEES ORIENTALES 22 Scop 2 Scic

13 Les Scopen Languedoc-Roussillon

14 Des SCOP dans l informatique Les SCOP de l informatique, les anti start-up Source : En Languedoc Roussillon : ADULLACT Projet - Proposer des logiciels libres métiers pour les collectivités territoriales CBAO Logiciels pour les laboratoires de centrale à béton, carrières, enrobés, travaux publics, géotechnique, étude de sols. IZUBA Energies Logiciels de simulation et calculs thermiques et environnementaux DYOPTA Outils d intelligence territoriale NETHIK - Sites Internet Les CAE ARIAC, Crealead, Energies Alternatives, Mine de Talents, Perspectives 88 résultats nationaux «logiciel» dans l annuaire des SCOP

15 SCOP et Agilité Des difficultés communes Comment mettre en place la démocratie? Comment faire participer les salariés/membres de l équipe? Comment gérer des grosses équipes? Comment entretenir l enthousiasme? La démocratie demande du temps Comment combiner la réactivité et le participatif? Le management participatif n est pas forcément inné Trouver «autre chose» entre le directivisme, l immobilisme et le laisser-faire Equilibre entre le purisme et la «dénaturation» Partenariats Loi cadre de l ESS L Agile washing

16 Des conditions de réussite communes Le respect La confiance La collaboration La transparence La communication L adaptation au changement L innovation : comment faire les choses autrement

17 SCOP et Agilité Et si les 2 mondes se rejoignaient?

18 Des projets Agile parfois en difficulté L agilité a été «imposée» -Par une personne en interne -Par un consultant Soyez Agiles L agilité vient d une équipe mais peine à se répandre dans l entreprise L équipe n est pas assez soudée et ne supporte pas la rigueur demandée par l Agile L Agile (Scrum) est utilisé comme une recette de cuisine Le Scrum Master/Coach/Chef de Projet reste trop directif, ou, au contraire, ne veut se mêler de rien

19 SCOP : Une culture d entreprise pour l Agile Source :

20 Ce que la SCOP peut apporter à l Agile Vous voulez passer à l Agile? 1- Posez-vous la question : serais-je prêt à passer en SCOP? Et les membres de l équipe? 2- Si non, 3- Si oui, affichez, communiquez dessus Valeur, identité Une entreprise pérenne est une entreprise : à l identité forte qui s adapte rapidement

21 Le cas de la SCOP ALMA

22 ALMA

23 Ce que l Agile peut apporter aux SCOP Des idées Des outils Des pratiques Pour faciliter la coopération Pour innover socialement Pour s adapter rapidement Rétrospectives TIC Management visuel Ajustements continus Jeux Communication quotidienne

24 Le cas de Crealead : une SCOP un peu particulière Difficultés : -Autonomie des entrepreneurs -Peu de produits communs -Turn-over -Des entrepreneurs «clients» -Des profils très variés -Encore peu d associés (9 coentrepreneurs/18 associés) -Des statuts différents Avantages : -Pas de hiérarchie forte -Une vraie logique ESS -Un fonctionnement basé sur la mutualisation -Une richesse de profils et de connaissances

25 Le cas de Crealead : une SCOP un peu particulière Depuis 2 ans, développement de l aspect collectif : -Des entrées pérennes -Des co-entrepreneurs qui viennent pour l esprit SCOP Moyens -Collectifs animés par des permanents entrepreneurs associés -Mutualisation de plus en plus forte : projets internes, veille, positionnement -Ateliers coopératifs : Design Thinking, Forum Ouvert, Jeux Agiles, Théâtre Forum, Cohésion d équipes

26 SCOP et Agilité La Qualité de Vie au Travail - QVT QVT : tout ce qui donne envie aux salariés de se lever le matin Selon l'anact (Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail le contenu du travail, l'organisation du travail, les relations entre collègues et le mode de management, l'environnement physique, la réalisation et le développement personnel, la conciliation vie privée et vie professionnelle Les Scop ajoutent : la participation, la transparence, l'équité au sein de l'entreprise, la qualité de l'emploi (type de contrat, niveau de rémunération, sécurité de l'emploi...)

27 SCOP et Agilité Conclusion : la sociodynamique Sociodynamique : réconcilier les objectifs de l entreprise et les aspirations des salariés

28 SCOP et Agilité En savoir plus sur les SCOP Plus d informations sur :

29 Merci à nos sponsors Platinium Gold Parrainage Silver Institutionnel

30 Agile Tour Montpellier 2013 Travailler ensemble, autrement

Les Coopératives : une alternative à l association?

Les Coopératives : une alternative à l association? Les Coopératives : une alternative à l association? Mardi 19 novembre 2013 Soirée d information co-organisée par la Maison des Associations et les Coopératives d Activités et d Emploi d Alsace Joël Beyler

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AMGE industrie, 28 salariés en Haute-Normandie. reprennent leur entreprise en Scop!

DOSSIER DE PRESSE AMGE industrie, 28 salariés en Haute-Normandie. reprennent leur entreprise en Scop! DOSSIER DE PRESSE AMGE industrie, 28 salariés en Haute-Normandie reprennent leur entreprise en Scop! SOMMAIRE L entreprise AMGE industrie L accompagnement du réseau Scop La Scop AMGE accompagnée dans le

Plus en détail

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser Livret d accueil Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs S associer coopérer mutualiser PRÉAMBULE Accueillir au sein des structures de l Économie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Résumé de l intervention faite en préambule par le salarié-e-s de l union régionale des Scop Nord Pas-de-Calais Picardie

Résumé de l intervention faite en préambule par le salarié-e-s de l union régionale des Scop Nord Pas-de-Calais Picardie Compte-rendu de la soirée-débat organisée le 20 avril 2012 par le Syndicat des Travailleurs de l Industrie et des Services du Nord (CNT-STIS 59) sur le thème «Les sociétés coopératives, une alternative

Plus en détail

Les SCOP et la gouvernance coopérative

Les SCOP et la gouvernance coopérative Les SCOP et la gouvernance coopérative Université Interprofessionnelle 2015 Isabelle JORGE Union Régionale des SCOP Rhône-Alpes L entreprise du XXIème siècle? Autonomie Auto-organisation Management collaboratif

Plus en détail

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations MIFE LOIRE SUD Dans le parcours de la création d entreprise, la MIFE Loire Sud se positionne

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs. Aude

Commercialisation des logements neufs. Aude Aude 1 et 2 pièces 100 30 13 179 30 3 pièces 135 11 19 88 50 4 pièces et plus 17 5 5 20 4 252 46 37 287 84 1 et 2 pièces 72 31 32 94 85 3 pièces 89 36 45 42 87 4 pièces et plus 24 10 14 19 7 185 77 91

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

UNIVERSITÉ D AUTOMNE DU CENTRE DES JEUNES DIRIGEANTS ET DES ACTEURS DE L ECONOMIE SOCIALE (CJDES) --- «ECONOMIE SOCIALE AU COEUR DES TERRITOIRES»

UNIVERSITÉ D AUTOMNE DU CENTRE DES JEUNES DIRIGEANTS ET DES ACTEURS DE L ECONOMIE SOCIALE (CJDES) --- «ECONOMIE SOCIALE AU COEUR DES TERRITOIRES» UNIVERSITÉ D AUTOMNE DU CENTRE DES JEUNES DIRIGEANTS ET DES ACTEURS DE L ECONOMIE SOCIALE (CJDES) --- «ECONOMIE SOCIALE AU COEUR DES TERRITOIRES» Madame, Monsieur, Palais des Congrès du Futuroscope Jeudi

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

KANBAN & SCRUM samedi 16 avril 2011

KANBAN & SCRUM samedi 16 avril 2011 KANBAN & SCRUM Merci aux sponsors du Scrum day! Sponsors Platinum Sponsors Gold Parrainage : 2 «Kanban et Scrum Tirer le meilleur des deux» Mis en scène et interprété par Claude Aubry, Antoine Vernois

Plus en détail

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM Méthodes agiles & SCRUM 1/ Pourquoi les méthodes agiles? Définition d une méthode agile. Fondamentaux. Quand les utiliser? 2/ SCRUM En quoi est-ce une méthode agile? Sprints et releases. Le Product Owner.

Plus en détail

donner du pouvoir d agir aux salariés

donner du pouvoir d agir aux salariés 2 donner du pouvoir d agir aux salariés 2 Donner du pouvoir d agir aux salariés Renforcer le «pouvoir d agir» des Français est une des clés du rebond de notre pays. En cela, l Economie sociale et solidaire

Plus en détail

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010 Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire Annemasse 20 janvier 2010 1 Sommaire L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre Les entreprises

Plus en détail

Entreprendre Autrement avec l économie sociale et solidaire

Entreprendre Autrement avec l économie sociale et solidaire Entreprendre Autrement avec l économie sociale et solidaire L conomie sociale et solidaire regroupe un ensemble d entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d. -Entreprise d insertion de menuiserie

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

Ordre du Jour. Modalités d organisation. Rétrospective des manifestations (par département + manifestations régionales)

Ordre du Jour. Modalités d organisation. Rétrospective des manifestations (par département + manifestations régionales) Ordre du Jour Modalités d organisation Rétrospective des manifestations (par département + manifestations régionales) Point sur le «Mois de l ESS en France» Résultats de l enquête régionale Enseignements

Plus en détail

Sommaire. Présentation du modèle des Scop > Un modèle participatif > Des entreprises concurrentielles > Un atout financier

Sommaire. Présentation du modèle des Scop > Un modèle participatif > Des entreprises concurrentielles > Un atout financier Dossier de presse Octobre 2013 Sommaire Présentation du modèle des Scop > Un modèle participatif > Des entreprises concurrentielles > Un atout financier Le Réseau des Scop : un accompagnement pour ces

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

«L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse

«L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse «L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse Ce titre, «l économie sociale et solidaire, une réponse à la crise?» aurait pu être trompeur.

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 L économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on? Une économie du quotidien, ancrée sur les territoires Des entreprises et

Plus en détail

Agile Grenoble 2010 23 novembre 2010. Bonjour Grenoble. Qui ne souhaite pas être agile? chat. Claude Aubry Le petit Scrum illustré 1

Agile Grenoble 2010 23 novembre 2010. Bonjour Grenoble. Qui ne souhaite pas être agile? chat. Claude Aubry Le petit Scrum illustré 1 Bonjour Grenoble Qui ne souhaite pas être agile? chat Claude Aubry Le petit Scrum illustré 1 Le petit Scrum illustré canal du Midi Scrum? mêlée ballon de rugby Claude Aubry Le petit Scrum illustré 2 Les

Plus en détail

Alter Incub L incubateur régional d entreprises sociales

Alter Incub L incubateur régional d entreprises sociales Alter Incub L incubateur régional d entreprises sociales une une démarche initiative réalis, réalis, réseau réseau actif actif pour pour l innovation l économie sociale en en Languedoc-Roussillon Premier

Plus en détail

Dossier de presse. Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire. Contacts presse :

Dossier de presse. Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire. Contacts presse : Dossier de presse Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire Contacts presse : Sandrine Bonamy Tél. : 01 56 03 59 03 06 86 17 48 76 - s.bonamy@adie.org Audrey Thirot Tél. : 01

Plus en détail

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire rural Centre-ville Quartier populaire Parc d activités économiques Problématique Problématique enclavé Banlieue pavillonnaire Problematique Problematique Insertion Petite enfance Problématique Problématique

Plus en détail

Management participatif

Management participatif Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale Prospective, organisation et management 26 et 27 Juin 2014, Nîmes Management participatif Sylvain Saudo

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire

Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire Ensemble, Entreprendre Autrement 1 1. Principes, périmètre et bonnes pratiques : ce que dit la loi Ensemble, Entreprendre Autrement 2 Des principes

Plus en détail

L économie sociale et solidaire

L économie sociale et solidaire L économie sociale et solidaire Traditionnellement le mois de novembre est le mois de l Economie Sociale et Solidaire. Cette année comme les années précédentes de nombreuses actions et rencontres ont eu

Plus en détail

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes Questionnaire complet de l enquête en ligne Texte de présentation Le Conseil National des Chambres Régionales de l Economie Sociale et Solidaire (CNCRES) lance une

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet Introduction Définitions L Economie Sociale Les familles Les principes communs L Economie Solidaire : filiation historique Le mouvement ouvrier

Plus en détail

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood. WE DO WHAT? L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! DOSSIER DE PRESSE MAI 2015 CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.co 1 S E O M M A I 1/ QUI SOMMES-NOUS? 2/ VALEURS 3/ FONCTIONNEMENT

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de presse...2. Comment participer à l appel à projets?...3

SOMMAIRE. Communiqué de presse...2. Comment participer à l appel à projets?...3 SOMMAIRE Communiqué de presse...2 Comment participer à l appel à projets?...3 La SCOP Reprotechnique...4 Un bel exemple de reprise d entreprise grâce au soutien du Conseil général Rouge Basilic...5 Le

Plus en détail

Méthodes Agiles et gestion de projets

Méthodes Agiles et gestion de projets Méthodes Agiles et gestion de projets Eric LELEU Consultant Solutions Collaboratives Contact ericleleu@nordnet.fr Site Personnel http://home.nordnet.fr/~ericleleu Blog http://ericleleu.spaces.live.fr La

Plus en détail

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Une enquête de l Observatoire Cegos Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Méthodologie de l enquête 2 - L Observatoire

Plus en détail

SCRUM en Bref. Système comprend trois sous-systèmes:a,b,c. S-Système A S-Système B S-Système C A1, B1, C2 A2, C1, A3 B2 B3 C3

SCRUM en Bref. Système comprend trois sous-systèmes:a,b,c. S-Système A S-Système B S-Système C A1, B1, C2 A2, C1, A3 B2 B3 C3 Rappels : étapes de développement de systèmes: 1. Étude des besoins 2. Analyse 3. conception 4. Implémentation 5. Test 6. Déploiement Planification Post-Mortem Système comprend trois sous-systèmes:a,b,c

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI REUNION DU 7 FEVRIER 2014 RAPPORT N CR-14/17.030 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'innovation dans

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre

Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre Synthèse de l étude-action Entreprendre dans l ESS : une opportunité pour les jeunes Derrière le terme d Economie

Plus en détail

Les Méthodes Agiles. description et rapport à la Qualité. Benjamin Joguet Rémi Perrot Guillaume Tourgis

Les Méthodes Agiles. description et rapport à la Qualité. Benjamin Joguet Rémi Perrot Guillaume Tourgis Les Méthodes Agiles description et rapport à la Qualité Benjamin Joguet Rémi Perrot Guillaume Tourgis 1 Plan Présentation générale d'agile Qu'est ce qu'une méthode Agile? Le manifeste Les valeurs Les principes

Plus en détail

Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires. en Haute-Normandie

Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires. en Haute-Normandie Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires en Haute-Normandie VIDEO Entreprendre autrement Economie sociale et solidaire? Mutuelles, banques coopératives, fondations Associations

Plus en détail

Enfants Agiles. La méthode Agile appliquée à l éducation

Enfants Agiles. La méthode Agile appliquée à l éducation Enfants Agiles La méthode Agile appliquée à l éducation Isableue Blog Les Petits Loups - 2012 Qu est-ce que la méthode Agile? Il s agit d un ensemble de pratiques développées et perfectionnées depuis une

Plus en détail

Réforme 2014 de la formation professionnelle :

Réforme 2014 de la formation professionnelle : CESER CESER Languedoc-Roussillon SYNTHÈSE N 9 Janvier 2015 Réforme 2014 de la formation professionnelle : La lutte contre l illettrisme et la formation professionnelle des personnes sous main de justice

Plus en détail

Il était une fois WiSEED

Il était une fois WiSEED Il était une fois WiSEED En 2008, le financement participatif en capital des startups ou de toute autre entreprise n existait nulle part dans le monde. 2 hommes décidèrent de réinventer l économie et créèrent

Plus en détail

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi sur l économie sociale et solidaire Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi ESS du 31 juillet 2014 les racines de l ESS Un peu d histoire: Des lois sur les coopératives, les

Plus en détail

«Quand utilité sociale rime avec performance économique»

«Quand utilité sociale rime avec performance économique» L entrepreneuriat social en Lorraine : un projet pour vous «Quand utilité sociale rime avec performance économique» «Les entreprises sociales partagent une même ambition : mettre leur projet entrepreneurial

Plus en détail

Les données par familles

Les données par familles 28 Les données par familles 3. Une diversité de situations Taille des établissements par familles 1% 9% 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% Coopératives Mutuelles Associations Foations Ensemble ESS Hors ESS 1% % 25 salariés

Plus en détail

Projet de pôle de développement de l Économie Sociale et Solidaire

Projet de pôle de développement de l Économie Sociale et Solidaire Projet de pôle de développement de l Économie Sociale et Solidaire Étude de préfiguration Restitution aux acteurs 15 octobre 2008 Dossier remis aux participants 1 Version n 3 Sommaire Méthodologie Priorités

Plus en détail

sociale & solidaire en Aquitaine

sociale & solidaire en Aquitaine chiffres clés L économie sociale & solidaire en Aquitaine édition 2015 2 édito SOMMAIRE Définition 3 Les chiffres clés de l Aquitaine 4 Focus secteurs 6 L Insertion par l Activité Economique (IAE) 6 Les

Plus en détail

25/12/2012 www.toubkalit.ma

25/12/2012 www.toubkalit.ma 25/12/2012 www.toubkalit.ma 1 Définition Exemple des méthodes agiles Valeurs Principes Le cycle itératif et incrémental (Itération/Sprint) Schéma de travail Méthode Scrum. Méthode XP (Extreme programming).

Plus en détail

BIPESS 2.0 format pdf - 2014

BIPESS 2.0 format pdf - 2014 1. Fiche d identité du référent BIPESS et du groupe évaluateur Le statut du référent BIPESS (1 personne) de votre structure : Veuillez choisir toutes les réponses qui conviennent : Salarié Dirigeant Administrateur

Plus en détail

Quelques principes de l Économie Sociale et Solidaire

Quelques principes de l Économie Sociale et Solidaire Quelques principes de l Économie Sociale et Solidaire Libre adhésion Démocratie Participation économique des membres Autonomie et indépendance Formation et éducation permanente Coopération entre les structures

Plus en détail

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural LE PROJET : «Le Plan B : Bureaux partagés de Montpeyroux» est un projet d espace collaboratif pour dynamiser le

Plus en détail

Conso-Solidaires.org. Plateforme web multi-boutiques. dédiée à la consommation responsable en Rhône-Alpes. www.conso-solidaires.

Conso-Solidaires.org. Plateforme web multi-boutiques. dédiée à la consommation responsable en Rhône-Alpes. www.conso-solidaires. Conso-Solidaires.org Plateforme web multi-boutiques dédiée à la consommation responsable en Rhône-Alpes contact@conso-solidaires.org / Tel : 04 76 49 07 72 Sommaire 1. Qu est-ce que Conso-Solidaires? Le

Plus en détail

Educateur Territorial de jeunes enfants

Educateur Territorial de jeunes enfants Filière Sociale Edition Août 2012 Educateur Territorial de jeunes enfants Catégorie B Services concours Centres de Gestion du Languedoc- Roussillon www.cdg-lr.fr Sommaire Références : - Décret n 95-31

Plus en détail

LA PLACE DES COMPÉTENCES DES SALARIÉS DANS LE DÉVELOPPEMENT DE LʼENTREPRISE

LA PLACE DES COMPÉTENCES DES SALARIÉS DANS LE DÉVELOPPEMENT DE LʼENTREPRISE > LES COMPÉTENCES CRÉENT DE LA VALEUR «J ai pu obtenir de nouveaux marchés car je m appuie sur une équipe de professionnels»... «je peux me consacrer au développement de mon entreprise car j ai des com-

Plus en détail

Management agile : l'arnaque?

Management agile : l'arnaque? Management agile : l'arnaque? @thierrycros Agenda Management agile Management? Agile? Management agile Arnaque agile Magie! Stratégies anti-agiles Concrètement 2 @thierrycros : Développeur 12 ans déjà...

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

Avant propos. Parcours de lecture : combien de sprints vous faut il?

Avant propos. Parcours de lecture : combien de sprints vous faut il? Avant propos Depuis plus d une dizaine d années, je conseille des entreprises et je forme des étudiants sur les méthodes itératives et agiles. Depuis cinq ans, cet effort porte presque exclusivement sur

Plus en détail

consolider le modèle économique des entreprises de l Économie sociale et solidaire

consolider le modèle économique des entreprises de l Économie sociale et solidaire 4 consolider le modèle économique des entreprises de l Économie sociale et solidaire 4 Consolider le modèle économique des entreprises de l Économie sociale et solidaire L Économie sociale et solidaire

Plus en détail

Contribution du Secrétariat National Economie Sociale et Solidaire à la Convention Egalité Réelle du Parti Socialiste

Contribution du Secrétariat National Economie Sociale et Solidaire à la Convention Egalité Réelle du Parti Socialiste Contribution du Secrétariat National Economie Sociale et Solidaire à la Convention Egalité Réelle du Parti Socialiste L ESS OU LA PRATIQUE DE L EGALITE REELLE DANS L ECONOMIE Les entreprises de l ESS ont

Plus en détail

Formation : BIENVENUE EN SCOP

Formation : BIENVENUE EN SCOP Formation : BIENVENUE EN SCOP Devenir associé de sa SCOP, pourquoi, comment? s Démarche pédagogique Dates Tout salarié souhaitant devenir associé de sa Scop et nouveaux salariés associés Favoriser la vie

Plus en détail

«La Génération Y face à l Entreprise»

«La Génération Y face à l Entreprise» «La Génération Y face à l Entreprise» Résultats Octobre 2010 15, Place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication 1 DOSSIER DE PRESSE Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication aurore.majou@macoretz-scop.fr / 02 40 21 82 90 Anne Gravouille, Responsable Marketing et

Plus en détail

Les conséquences opérationnelles du choix d un statut pour votre entreprise

Les conséquences opérationnelles du choix d un statut pour votre entreprise Les conséquences opérationnelles du choix d un statut pour votre entreprise www.intencity.fr 1 Statuts : quels éléments de réflexion En sachant que : pour orienter son choix? -Votre projet va évoluer,

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Méthodes de conduite de projet Version Date Auteur V1.8 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Méthodes de conduite de projet Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL L AGORA, autour

Plus en détail

Communiqué de presse. Holacracy une technologie qui réinvente le management. Paris, XXI e siècle

Communiqué de presse. Holacracy une technologie qui réinvente le management. Paris, XXI e siècle Paris, XXI e siècle L'Excellence en Holacracy Holacracy une technologie qui réinvente le management IGI importe des Etats-Unis un nouveau mode de gouvernance entrepreneuriale. Jeux de pouvoir, manque de

Plus en détail

Juin 2015 SOGEXI. Communication sur le progrès

Juin 2015 SOGEXI. Communication sur le progrès Juin 2015 SOGEXI Communication sur le progrès CHARTE D ENTREPRISE La Charte SOGEXI s inscrit dans le cadre d une démarche d amélioration continue et de développement durable. Elle liste les engagements

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

Cours Ephec Niv. 2 : Technique et gestion de projet. Par Monsieur Bertieaux Année Académique 2014-2015. Quelles sont les 4 valeurs Agiles?

Cours Ephec Niv. 2 : Technique et gestion de projet. Par Monsieur Bertieaux Année Académique 2014-2015. Quelles sont les 4 valeurs Agiles? Cours Ephec Niv. 2 : Technique et gestion de projet Par Monsieur Bertieaux Année Académique 2014-2015 Réponse aux questions du cours, slide Cours 2_2_Scrum Quelles sont les 4 valeurs Agiles? 1. «Les personnes

Plus en détail

BULLETIN D ADHESION UNEA 2013

BULLETIN D ADHESION UNEA 2013 BULLETIN D ADHESION UNEA 2013 Cher collègue, Vous êtes dirigeant d Entreprise Adaptée ; vous avez besoin d être entendu, défendu et conseillé. L UNEA a pour objectif de vous représenter et de défendre

Plus en détail

Animé par : Martin DELATTE. Animé par : Catherine GRIMOND

Animé par : Martin DELATTE. Animé par : Catherine GRIMOND Salariés, Accompagnement reprenez votre entreprise et aides pour financières assurer sa de pérennité Pôle Emploi Martin DELATTE Catherine GRIMOND Sommaire Introduction Qu est ce qu une Scop Les enjeux

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Communiqué de presse. L Holacratie une technologie qui redéfinit le management. Paris, XXI e siècle

Communiqué de presse. L Holacratie une technologie qui redéfinit le management. Paris, XXI e siècle Paris, XXI e siècle L Holacratie une technologie qui redéfinit le management igi importe des Etats-Unis un nouveau mode de gouvernance entrepreneuriale. Jeux de pouvoir, manque de performance, de transparence

Plus en détail

SOMMAIRE JURIDIQUE MODULE STRUCTURE COMPRENDRE TRANSMETTRE

SOMMAIRE JURIDIQUE MODULE STRUCTURE COMPRENDRE TRANSMETTRE MODULE STRUCTURE JURIDIQUE LES STATUTS DE L ENTREPRENEURIAT SOCIAL Les statuts de l ESS Les statuts «classique» PRÉSENTATION : ASSOCIATION ET JUNIOR ASSOCIATION Une Association : C est quoi? C est pour

Plus en détail

Contexte, objectifs, principes. Contenu et mise en œuvre. Exemples de présentation de résultats

Contexte, objectifs, principes. Contenu et mise en œuvre. Exemples de présentation de résultats 1 Contexte, objectifs, principes Contenu et mise en œuvre Exemples de présentation de résultats 2 Création d un tableau de bord des conditions de travail pour : Evaluer l action de l ARACT Outiller les

Plus en détail

Yassine ZAKARIA SÉMINAIRE : MÉTHODES AGILES

Yassine ZAKARIA SÉMINAIRE : MÉTHODES AGILES Yassine ZAKARIA SÉMINAIRE : MÉTHODES AGILES Quelques constats Etude du Standish Group Seul 1/3 des projets informatiques sont qualifiés de succès 50 % sont livrés et opérationnels, mais sont sortis du

Plus en détail

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» Julie.coquille@tns-sofres.com / 01 40 92 66 03 Mathilde.tommy-martin@tns-sofres.com 01

Plus en détail

L'ESS au sein du territoire de la Métropole Européenne de Lille : Une économie au service des habitants

L'ESS au sein du territoire de la Métropole Européenne de Lille : Une économie au service des habitants L'ESS au sein du territoire de la Métropole Européenne de Lille : Une économie au service des habitants Conférence de presse du 18 février 2015 Benoît Werquin (Insee) Une économie au service des habitants

Plus en détail

L Agilité MODE PASSAGÈRE OU APPROCHE PÉRENNE? Sylvie Trudel. Mise en contexte: les acteurs d un projet logiciel. Cadres: Supervisent

L Agilité MODE PASSAGÈRE OU APPROCHE PÉRENNE? Sylvie Trudel. Mise en contexte: les acteurs d un projet logiciel. Cadres: Supervisent L Agilité MODE PASSAGÈRE OU APPROCHE PÉRENNE? Mise en contexte: les acteurs d un projet logiciel 2 Experts d affaires: Utilisent le service Personnel: Utilisent la solution Cadres: Supervisent Haute direction:

Plus en détail

Climat et relations sociales dans les entreprises

Climat et relations sociales dans les entreprises Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos Climat et relations sociales dans les entreprises 13 novembre 2008 1 Méthodologie Enquête menée en septembre / octobre 2008 Echantillons : - 166 DRH d entreprises

Plus en détail

Impacts de la Loi ESS sur la culture...1

Impacts de la Loi ESS sur la culture...1 Impacts de la Loi ESS sur la culture Impacts de la Loi ESS sur la culture...1 1. Introduction...4 1.1. Qui suis-je?...4 1.2. Pourquoi une Loi ESS?...5 1.3. Contexte...5 1.4. Le contenu de la Loi...5 1.4.1.

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Claude Belley, directeur général CRDI N-L Marie-Hélène Jobin, directrice Pôle santé 11 septembre 2012 Plan Mise en contexte La démarche

Plus en détail

Panorama COMMUNAUTE DE COMMUNES DU LIMOUXIN. de l économie sociale et solidaire

Panorama COMMUNAUTE DE COMMUNES DU LIMOUXIN. de l économie sociale et solidaire Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire Languedoc-Roussillon Panorama de l économie sociale et solidaire COMMUNAUTE DE COMMUNES DU LIMOUXIN INTRODUCTION L Economie Sociale et Solidaire (ESS)

Plus en détail

Les entreprises de l économie sociale et solidaire Une alternative?

Les entreprises de l économie sociale et solidaire Une alternative? Philippe Frémeaux Les entreprises de l économie sociale et solidaire Une alternative? Les organisations de l économie sociale et solidaire n ont pas pour but de maximiser les profits et d enrichir les

Plus en détail

La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire

La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire Mercredi 22 juin 2011 La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

Educateur territorial de jeunes enfants

Educateur territorial de jeunes enfants Filière Sociale Edition Septembre 2013 Educateur territorial de jeunes enfants Catégorie B Services concours Centres de Gestion Languedoc-Roussillon www.cdg-lr.fr 1 Sommaire Référence : Décret n 2013-593

Plus en détail

Lancement du programme Jeun ESS

Lancement du programme Jeun ESS Dossier de presse Jeudi 30 juin 2011 Lancement du programme Jeun ESS www.jeun-ess.fr Contacts Presse : Ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale +33 1 70 91 94 42 cab-scs-presse@solidarite.gouv.fr

Plus en détail

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire Parler d économie sociale et solidaire n est plus aujourd hui ni une incongruité, ni une affirmation écoutée avec commisération

Plus en détail

Les associations loi 1901

Les associations loi 1901 Les associations loi 1901 Définition : L'association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun d'une façon permanente leurs connaissances ou leur activité dans un but

Plus en détail

backlog du produit Product Owner

backlog du produit Product Owner Méthodes agiles : Définition: selon Scott Ambler «Une méthode agile est une approche itérative et incrémentale pour le développement de logiciel, réalisé de manière très collaborative par des équipes responsabilisées

Plus en détail