Développement d'un projet informatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement d'un projet informatique"

Transcription

1 Développement d'un projet informatique par Emmanuel Delahaye (Espace personnel d'emmanuel Delahaye) Date de publication : 27 janvier 2008 Dernière mise à jour : 25 avril 2009 Cet article présente un certain nombre de règles simples qui permettent de gérer un projet informatique de façon optimale et maîtrisée. Votre avis et vos suggestions sur cet article nous intéressent! Alors après votre lecture, n'hésitez pas :

2 I - Introduction...3 II - Un peu de reflexion et du bon sens...4 II-A - Définition...4 II-B - Analyse descendante...4 II-C - Construction montante...4 II-D - Vérification...4 III - Cycle en V... 6 III-A - Le document de définition... 6 III-B - Le document de conception... 6 III-C - Les fichiers sources et les tests unitaires... 6 III-D - Le cahier de test d'intégration... 7 III-E - Le document de validation...7 III-F - Pourquoi en V?... 7 IV - Critique de la méthode du cycle en V... 8 V - Méthodes dites 'agiles'... 9 V-A - Introduction... 9 V-B - Les itérations courtes... 9 V-C - La conception par les tests...9 V-D - La réécriture... 9 V-E - Le travail en binôme...10 V-F - Le travail en équipe

3 I - Introduction L'aboutissement d'un projet informatique est une opération complexe qui mobilise des moyens importants en terme de temps et de personnel, donc de budget. Si on y prend pas garde, on se retrouve facilement en dépassement de délai et de coût. De plus, une mauvaise étude peut mener à un résultat non conforme à la demande. Il convient donc d'agir avec le plus d'efficacité possible. Pour cela, il existe un certain nombre de règles simples qui permettent de gérer le projet de façon optimale et maîtrisée

4 II - Un peu de reflexion et du bon sens... Le bon sens est la chose la mieux partagée au monde Il est un principe de base et de bon sens qui veut que ce qui se conçoit bien s'énonce clairement Ce principe, énoncé par un poète français du 17 ème siècle (Nicolas Boileau), prend tout son sens dès qu'il s'agit de réaliser le moindre projet. Il dit, en substance, que l'on ne peut réaliser quoique ce soit de sérieux si on a pas pris la peine au préalable de définir ce que l'on veut faire. On peut y adjoindre les 4 préceptes du Discours de la Méthode de Descartes : Ainsi, au lieu de ce grand nombre de préceptes dont la logique est composée, je crus que j'aurais assez des quatre suivants, pourvu que je prisse une ferme et constante résolution de ne manquer pas une seule fois à les observer. II-A - Définition Le premier était de ne recevoir jamais aucune chose pour vraie, que je ne la connusse évidemment être telle : c'est-à-dire, d'éviter soigneusement la précipitation et la prévention ; et de ne comprendre rien de plus en mes jugements, que ce qui se présenterait si clairement et si distinctement à mon esprit, que je n'eusse aucune occasion de le mettre en doute. II-B - Analyse descendante Le deuxième, de diviser chacune des difficultés que j'examinerais, en autant de parcelles qu'il se pourrait, et qu'il serait requis pour les résoudre. II-C - Construction montante Le troisième, de conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus aisés à connaître, pour monter peu, comme par degrés, jusques à la connaissance des plus composés ; et supposant même l'ordre entre ceux qui ne se précèdent point naturellement les uns les autres. II-D - Vérification Et le dernier, de faire partout des dénombrements si entiers, et des revues si générales, que je fusse assuré de ne rien omettre. Ces longues chaînes de raisons, toutes simples et faciles, dont les géomètres ont coutume de se servir, pour parvenir à leurs plus difficiles démonstrations, m'avaient donné occasion de m'imaginer que toutes les choses, qui peuvent tomber sous la connaissance des hommes, s'entre-suivent en même façon et que, pourvu seulement qu'on s'abstienne d'en recevoir aucune pour vraie qui ne le soit, et qu'on garde toujours l'ordre qu'il faut pour les déduire les unes des autres, il n'y en peut avoir de si éloignées auxquelles enfin on ne parvienne, ni de si cachées qu'on ne découvre. Qui se résument en : Ne recevoir aucune chose pour vraie tant que son esprit ne l'aura clairement et distinctement assimilé préalablement Trier ses difficultés afin de mieux les examiner et les résoudre Établir un ordre de pensées, en commençant par les plus simples jusqu'aux plus complexes et diverses, et ainsi de les retenir toutes et en ordre - 4 -

5 Passer toutes les choses en revue afin de ne rien omettre Cette définition préalable (ou plus simplement "Définition") prend différents noms selon les métiers : Objectifs Cahier des charges Spécifications Document de définition Une fois que ce document est écrit, on va pouvoir concevoir le produit, c'est à dire trouver les moyens de réaliser les objectifs décrits dans la définition. On passe alors en phase d'analyse, ce qui se traduit par le découpage du produit en unités de plus en plus petites selon une sorte d'arborescence. Les petits éléments deviennent alors des sortes de briques qu'il suffit de réaliser puis d'assembler pour réaliser le projet

6 III - Cycle en V Le cycle en V est une formalisation du cycle de développement mettant en oeuvre 5 étapes : Définition Conception Réalisation Intégration Validation Chaque étape est matérialisée par un document : Le document de définition Le document de conception Les fichiers sources et les tests unitaires Le cahier de tests d'intégration Le document de validation III-A - Le document de définition Ce document décrit noir sur blanc le produit attendu en termes de Environnement Interfaces Comportement Performances Coûts et délais Il répond à la question "QUOI?" Ce document est connu du client et signé par celui-ci. III-B - Le document de conception Ce document décrit noir sur blanc les moyens mis en oeuvre pour réaliser le produit. Découpage arborescent en blocs fonctionnels Architecture logicielle Comportement détaillé (algorithmes, machines à états) Fonctions (interfaces et comportement) Il répond à la question "COMMENT?" Sauf indication contraire, ce document est interne III-C - Les fichiers sources et les tests unitaires C'est le résultat du codage des fonctions. L'organisation du source ainsi que les interfaces des fonctions publiques (points d'entrées) découlent de l'analyse résultant de la conception. Chaque bloc fonctionnel terminal (feuille de l'arbre) est testé unitairement. Il est conçu pour être autonome, par exemple sous la forme d'un composant logiciel (lire l'article Concevoir et réaliser un composant logiciel en C). Si il a des sorties, celles-ci sont le plus souvent - 6 -

7 réalisées sous forme d'appels à des fonctions externes via un pointeur de fonction, ce qui autorise les tests unitaires sans connaître les détails de l'application. Sauf indication contraire, ces documents sont internes III-D - Le cahier de test d'intégration L'intégration consiste à rassembler les composants logiciels dans le but de réaliser le produit final. Une liste de tests extrêmement poussés permet de valider la conception en fonctionnement normal, aux limites et au-delà. L'ensemble de ces tests et leurs résultats sont consignés dans le cahier de test d'intégration. C'est ici que se fait la mise au point du produit. Si un composant logiciel doit être corrigé (modifications de spécifications détaillées), le test unitaire est repassé (éventuellement complété) afin de s'assurer qu'il n'y a pas de régression et que le nouvel objectif est bien atteint. Sauf indication contraire, ce document est interne III-E - Le document de validation Le document de validation est une liste de tests 'boite noire' (c'est à dire que la conception est ignorée) tendant à prouver la conformité du produit avec la demande du client. Il s'appuie bien sûr sur le document de définition. On parle aussi de cahier de recette. Le fournisseur s'engage à réaliser les tests mentionnés et à en indiquer les résultats. Il signe le document. C'est en quelque sorte la garantie constructeur. En cas de litige, le client peut exiger qu'un test réputé réussi ou présentant des résultats connus, soit repassé devant lui à des fins de vérification. Ce document est connu du client et signé par le fournisseur et par le client. III-F - Pourquoi en V? Le terme 'en V' est issu de la mise en regard de chaque document et de leur portée : La validation est en regard de la spécification L'intégration est en regard de la conception La spécification et la validation sont du domaine du client Il en résulte le schéma suivant : 1 - Définition Validation - 5 \ / Domaine Client/Fournisseur \ / Domaine Fournisseur 2 - Conception Intégration - 4 \ / 3 - Codage et TU - 7 -

8 IV - Critique de la méthode du cycle en V Théoriquement, la méthode en V est parfaite. Elle décrit un processus bien huilé qui transforme l'idée du client en produit fini. Dans la pratique, l'expérience montre que, loi de Murphy aidant, rien ne se passe comme prévu! De nombreux facteurs s'acharnent à faire dériver le projet, que ce soit en matière de coût et de délai, mais aussi, par exemple, en terme de faisabilité de telle ou telle fonctionnalité ou d'erreur de conception grave (mauvais choix technologique, par exemple). Tout le problème est donc de trouver le moyen d'identifier rapidement les obstacles et autres points bloquants. Il existe pour ça des méthodes dites 'agiles' qui permettent d'obtenir des résultats bien meilleurs que la méthode en V classique appliquée brutalement. Ceci dit, les principes de la méthode en V sont bons, mais ils ne doivent pas être appliqués directement à la réalisation de gros projets, mais sont utilisés d'une manière simplifiée mais rigoureuse pour la réalisation des itérations courtes telles que les recommandent les méthodes dites 'agiles'

9 V - Méthodes dites 'agiles' V-A - Introduction Les méthodes agiles sont basées sur l'expérience et le bon sens. Plusieurs idées maîtresses régissent ces méthodes. Elles visent avant tout à obtenir un résultat, et non à appliquer un formalisme rigide. La méthode est centrée sur le produit. Elle n'est qu'un outil au service de la réalisation et non une fin en soi. Les principales caractéristiques sont Les itérations courtes La conception par les tests La réécriture Le travail en binôme Le travail en équipe V-B - Les itérations courtes C'est le point fort qui fait la différence avec les méthodes traditionnelles. Il s'agit, à partir des spécifications générales, de définir rapidement un projet aux fonctionnalités minimales mais essentielles et surtout centrées sur les aspects innovants (vu du réalisateur), de façon à montrer rapidement la faisabilité du projet (maquettage). Cela permet très rapidement (en quelques semaines) de savoir si le projet est viable ou non. Le Chef de Projet (CP) fixe des objectifs précis avec des délais réalistes et un point d'avancement est fait chaque semaine. Si une dérive ou un point bloquant est constaté, les compétences nécessaires sont mises à disposition pour résoudre le problème (si c'est possible). On peut très bien tomber sur un échec. Mais il vaut mieux le savoir au bout de trois semaines qu'au bout de trois ans (des boites ont coulé pour moins que ça...) D'autre part, c'est l'occasion de tester la spécification et de demander au client des précisions sur les points qui auraient échappé à la rédaction du cahier des charges. Là encore, il vaut mieux demander les précisions au début du projet qu'au bout de 1 ou 2 ans. Question de crédibilité... Dès qu'une itération est terminée (et même avant), le CP planifie l'itération suivante selon les mêmes critères. On commence par le plus difficile (ou le moins connu), et on laisse le code routinier pour la fin. (Les risques de tomber sur des problèmes de conception et/ou de réalistion sont moindres). V-C - La conception par les tests Ce principe s'applique à la réalisation d'une fonction ou d'un groupe de fonction (classe gérant un objet, par exemple). Il est admis que lorsque l'on réalise du code, celui-ci doit être testé unitairement. Les méthodes agiles proposent d'aller plus loin en intégrant le test dans le conception : 1 Rédaction de la spécification détaillée 2 Rédaction des tests permettant de vérifier l'interface et le comportement nominal, aux limites, hors limites 3 Codage de l'environnement de test selon des méthodes simples et éprouvées (plus ou moins automatisées) 4 Codage des tests avec un emplacement pour le DUT (Device Under Test). L'appel doit se faire dans les conditions d'une application 5 Codage de la ou des fonctions dans des modules séparés, évidemment V-D - La réécriture Le code n'est pas immuable. Plutôt que de le corriger à l'infini, il vaut mieux parfois admettre qu'il faut réécrire une portion de code (refactoring)

10 V-E - Le travail en binôme Quand c'est possible, il est souhaitable que le codage se fasse en binôme. L'un tient le clavier et ne fait que taper le code. L'autre tient le document de spécification, guide le codeur dans les grandes lignes et vérifie ce qui est tapé (conformité au langage, etc.) C'est comme ça qu'on élimine les problèmes de comportement indéfini. V-F - Le travail en équipe Quand c'est possible, il est souhaitable que l'équipe ne se spécialise pas dans tel ou tel domaine du projet et qu'il y ait des rotations de façons à ce que la connaissance soit partagée. C'est très utile en cas de défaillance d'un des équipiers et chacun est obligé d'avoir le même niveau de compétence que son voisin et inversement. Le niveau général augmente, ce qui est une Bonne Chose ( ). Plus d'informations sur les méthodes agiles : Cours sur les Méthodes Agiles

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

Méthodes de développement

Méthodes de développement 1 / 19 Méthodes de développement Préparation de projet logiciel 1 - Introduction... 2 2 - Contextes de réalisation Client Fournisseur ou Fournisseur Investisseur... 2 2.1 Principaux contextes de réalisation...

Plus en détail

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN Dans cette leçon nous définissons le modèle de plus court chemin, présentons des exemples d'application et proposons un algorithme de résolution dans le cas où les longueurs

Plus en détail

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel 2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Les Activités du GL Analyse des besoins Spécification globale Conceptions architecturale

Plus en détail

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Processus de développement pratiqué à l'enst Sylvie.Vignes@enst.fr url:http://www.infres.enst.fr/~vignes/bdl Poly: Computer elective project F.Gasperoni Brique BDL

Plus en détail

Informatiques. Module : Outils RAD

Informatiques. Module : Outils RAD Management de Projets Informatiques Module : Outils RAD Niveau : S4 du L2/ISIL Génie Logiciel Le terme génie logiciel (en anglais software engineering) désigne l'ensemble des méthodes, des techniques et

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

Méthodes de développement

Méthodes de développement 1 / 9 Méthodes de développement Méthodes agiles 1 - Introduction... 2 2 -Le manifeste agile et les méthodes agiles... 2 2.1 Le manifeste agile... 2 2.2 Les méthodes agiles... 3 3 - Caractéristiques communes

Plus en détail

Méthodes de développement. Analyse des exigences (spécification)

Méthodes de développement. Analyse des exigences (spécification) 1 / 16 Méthodes de développement Analyse des exigences (spécification) 1 -Objectifs de l'analyse des exigences... 2 2 - Approfondissement et formalisation du besoin... 2 2.1 Séparation des besoins, contraintes

Plus en détail

Gestion Projet. Cours 3. Le cycle de vie

Gestion Projet. Cours 3. Le cycle de vie Gestion Projet Cours 3 Le cycle de vie Sommaire Généralités 3 Séquentiel 7 Itératif/Incrémental 17 Extreme Programming 22 Que choisir? 29 Etats Transverse 33 Cours 3 2006-2007 2 Généralités Cours 3 2006-2007

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

Gestion de Projet Informatique

Gestion de Projet Informatique Gestion de Projet Informatique Partie 3 : Cycles de vie de projet Licence d'informatique 3 ième Année Tianxiao Liu Université de Cergy-Pontoise 1 GPI T. LIU The earliest moment is when you think it is

Plus en détail

Conduite et Gestion de Projet - Cahier des charges

Conduite et Gestion de Projet - Cahier des charges Conduite et Gestion de Projet - Cahier des charges 1 Introduction Sophie Toulouse LIPN - Université Paris 13 +33.1.49.40.40.73 99 av. Jean-Baptiste Clément toulouse@lipn.univ-paris13.fr 93430 Villetaneuse

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Table des matières Historique... 2 Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Introduction... 4 Objectifs du document... 4 Portée du produit/document... 4 Définitions... 5 Document de références... 5 Aperçu

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

2.DIFFERENTS MODELES DE CYCLE DE VIE

2.DIFFERENTS MODELES DE CYCLE DE VIE 2.DIFFERENTS MODELES DE CYCLE DE VIE 2.1. INTRODUCTION... 1 2.1.1 Notion de cycle de vie... 1 2.1.2 Justification du cycle de vie... 1 2.2. LES DIFFERENTES PHASES DU CYCLE DE VIE... 2 2.2.1 Définition

Plus en détail

Outil de gestion et de suivi des projets

Outil de gestion et de suivi des projets Outil de gestion et de suivi des projets Proposition technique et commerciale Amselem Jonathan - Corniglion Benoit - Sorine Olivier Troche Mariela - Zekri Sarah 08 Sommaire I. Les atouts de la proposition

Plus en détail

Génie logiciel. Concepts fondamentaux. Bruno MERMET, Université du Havre 1

Génie logiciel. Concepts fondamentaux. Bruno MERMET, Université du Havre 1 Génie logiciel Concepts fondamentaux Bruno MERMET, Université du Havre 1 Nécessité du Génie Logiciel Bruno MERMET, Université du Havre 2 Développement d un logiciel Caractéristiques souhaitées : Adéquation

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

TP1 Microsoft Access : base de donne es et tables V 1.2

TP1 Microsoft Access : base de donne es et tables V 1.2 TP1 Microsoft Access : base de donne es et tables V 1.2 Il est demandé de suivre pas à pas les indications de ce document. Les tâches bien spécifiques à réaliser sont écrites de cette manière : 1.x faire

Plus en détail

Figure 1. Structure répartie

Figure 1. Structure répartie Chapitre I: Applications Réparties et Middleware 1. Définition d une application répartie Une application répartie est constituée d un ensemble de processus (d objets, d agents, d acteurs) s exécutant

Plus en détail

PROBABILITES ET STATISTIQUE I&II

PROBABILITES ET STATISTIQUE I&II PROBABILITES ET STATISTIQUE I&II TABLE DES MATIERES CHAPITRE I - COMBINATOIRE ELEMENTAIRE I.1. Rappel des notations de la théorie des ensemble I.1.a. Ensembles et sous-ensembles I.1.b. Diagrammes (dits

Plus en détail

O b s e r v a t o i r e E V A P M. Taxonomie R. Gras - développée

O b s e r v a t o i r e E V A P M. Taxonomie R. Gras - développée O b s e r v a t o i r e E V A P M É q u i p e d e R e c h e r c h e a s s o c i é e à l ' I N R P Taxonomie R. Gras - développée Grille d'analyse des objectifs du domaine mathématique et de leurs relations

Plus en détail

Dossier d'étude technique

Dossier d'étude technique Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Dossier d'étude technique Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/developpement/technique/guide-etude-technique

Plus en détail

Processus Gestion de Projet

Processus Gestion de Projet Processus Gestion de Projet 1 / 11 Contenu 1 Introduction... 3 2 Le cycle de vie du projet... 4 2.1 Présentation... 4 2.2 Cycle de vie d un projet... 5 2.3 Les livrables... 5 3 Les étapes du management

Plus en détail

file://c:\documents and Settings\moi\Local Settings\Temp\~hhBA4D.htm

file://c:\documents and Settings\moi\Local Settings\Temp\~hhBA4D.htm Page 1 sur 10 Évaluation de position par le programme d'échecs Un programme d'échecs évalue la position de manière algébrique. Ici, l'évaluation est de -/+ (-0.79). Ceci signifie que le programme évalue

Plus en détail

CINEMATIQUE DE FICHIERS

CINEMATIQUE DE FICHIERS ANDRE ANTHONY BRUNEAU Vincent JOUANNIN ROMAIN MAZEAUD MARINE RIOCHET Tony Groupe 609 CINEMATIQUE DE FICHIERS Mini-projet: Gestion de Ventes d'articles Enseignant: MONCEAUX Laura Année 2011 / 2012 TABLE

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen intra 20 février 2014 17:30 à 20:30

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen intra 20 février 2014 17:30 à 20:30 Examen intra 20 février 2014 17:30 à 20:30 Nom, prénom : Code permanent : Répondez directement sur le questionnaire. Question #1 5% Quelle influence peut avoir le typage dynamique sur la maintenabilité

Plus en détail

LES tests d'acceptation

LES tests d'acceptation dans la série : b.d. agile! Idée et dessins par Anis berejeb : www.berejeb.com LES tests d'acceptation reflexions, experimentations... réussites et échecs... apprentissage et amelioration. à Partager avec

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

Méthodologie de mise en place de

Méthodologie de mise en place de Méthodologie de mise en place de solutions libres en bibliothèques universitaire Ludovic MECHIN doxulting 4 juin 2009 2 Sommaire Spécificités d'un projet d'implantation d'un logiciel libre ou open source

Plus en détail

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM Méthodes agiles & SCRUM 1/ Pourquoi les méthodes agiles? Définition d une méthode agile. Fondamentaux. Quand les utiliser? 2/ SCRUM En quoi est-ce une méthode agile? Sprints et releases. Le Product Owner.

Plus en détail

Gestion de Projet Agile

Gestion de Projet Agile Gestion de Projet Agile De la vision aux tests Tianxiao.Liu@u-cergy.fr Université de Cergy-Pontoise Master SIC/ISIM 2 ième Année 1 Plan Vision et features du projet User story (ou story) Décomposer les

Plus en détail

Institut Supérieur d Informatique WORKFLOW. Fahem KEBAIR kebairf@gmail.com

Institut Supérieur d Informatique WORKFLOW. Fahem KEBAIR kebairf@gmail.com Institut Supérieur d Informatique WORKFLOW Fahem KEBAIR kebairf@gmail.com INTRODUCTION Les entreprises cherchent de plus en plus des mécanismes aidant à l organisation, l exécution et l optimisation du

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

Rapport d'audit. «Librairie Informatique»

Rapport d'audit. «Librairie Informatique» GL51 Rapport d'audit «Librairie Informatique» Code : BATSPETA-000 Maîtrise d'oeuvre Maîtrise d'ouvrage Responsables de l'audit M. Fischer M. Petrequin Melle Bats, M. Petazzoni Date rédaction : 05/01/04

Plus en détail

XP : plus qu'agile. Extreme Programming v2 et Développement Responsable. Thierry Cros

XP : plus qu'agile. Extreme Programming v2 et Développement Responsable. Thierry Cros XP : plus qu'agile Extreme Programming v2 et Développement Responsable Thierry Cros Retrouvez cette présentation sur le site http://thierrycros.net Licence CC-BY-NC-SA XP : plus qu'agile Pourquoi XP Installer

Plus en détail

PROBLEMES D'ORDONNANCEMENT AVEC RESSOURCES

PROBLEMES D'ORDONNANCEMENT AVEC RESSOURCES Leçon 11 PROBLEMES D'ORDONNANCEMENT AVEC RESSOURCES Dans cette leçon, nous retrouvons le problème d ordonnancement déjà vu mais en ajoutant la prise en compte de contraintes portant sur les ressources.

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE.

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. Cette épreuve permet de valider les compétences C1, C2, C3 et T2 du référentiel au travers de la démarche de projet 15 que le candidat aura mis en œuvre.

Plus en détail

LOGO, LISTES ET AFFECTATIONS

LOGO, LISTES ET AFFECTATIONS 65 But : donner une représentation de la notion d'affectation dans un langage qui utilise le traitement de listes et faire travailler sur les structures arborescentes. Préalables supposés connus : mots

Plus en détail

La correction des erreurs d'enregistrement et de traitement comptables

La correction des erreurs d'enregistrement et de traitement comptables La correction des erreurs d'enregistrement et de traitement comptables Après l'étude des différents types d'erreurs en comptabilité (Section 1) nous étudierons la cause des erreurs (Section 2) et les techniques

Plus en détail

Principes de Paquetage. Packaging et Marketing

Principes de Paquetage. Packaging et Marketing Génie Logiciel Conception Principes de Paquetage Packaging et Marketing La conception Définition Générale : Activité créatrice qui consiste à élaborer un projet, ou une partie des éléments le constituant,

Plus en détail

Hadoop / Big Data. Benjamin Renaut MBDS 2014-2015

Hadoop / Big Data. Benjamin Renaut <renaut.benjamin@tokidev.fr> MBDS 2014-2015 Hadoop / Big Data Benjamin Renaut MBDS 2014-2015 TP 1 - Correction Méthodologie Map/Reduce - programmation Hadoop. Rappel 1 La première partie du TP consistait à mettre en

Plus en détail

Critères de choix pour la

Critères de choix pour la LIVRE BLANC Critères de choix pour la mise en œuvre d un CRM Un guide pas à pas pour sélectionner le bonpartenaire d intégration de CRM adapté à vosbesoins. INTRODUCTION Vous avez fait votre travail, recherché,

Plus en détail

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise En synthèse HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise Le logiciel HVR fournit des solutions pour résoudre les problèmes clés de l'entreprise dans les domaines suivants : Haute Disponibilité

Plus en détail

GUIDE SUR L ASSISTANCE A LA MAÎTRISE D'OUVRAGE EN INFORMATIQUE

GUIDE SUR L ASSISTANCE A LA MAÎTRISE D'OUVRAGE EN INFORMATIQUE GUIDE SUR L ASSISTANCE A LA MAÎTRISE D'OUVRAGE EN INFORMATIQUE Validé par la Commission technique des marchés le 9 décembre 2004 1.1 OBJET DU GUIDE...3 1.2 LE PERIMETRE DU GUIDE...3 1.2.1 Terminologie

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION DE LA FORMATION

LIVRET DE PRESENTATION DE LA FORMATION Règlement du diplôme Livret de présentation de la formation Livret de suivi de formation LIVRET DE PRESENTATION DE LA FORMATION ACCOMPAGNATEUR - ANIMATEUR MONITEUR Fédération Française de Vol Libre 2014

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb Projet Java ESIAL 2A 2009-2010 Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb 1. Contexte Ce projet de deuxième année permet d approfondir par la pratique les méthodes et techniques acquises

Plus en détail

Méthodes Agiles et gestion de projets

Méthodes Agiles et gestion de projets Méthodes Agiles et gestion de projets Eric LELEU Consultant Solutions Collaboratives Contact ericleleu@nordnet.fr Site Personnel http://home.nordnet.fr/~ericleleu Blog http://ericleleu.spaces.live.fr La

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Méthodologies SCRUM Présentation et mise en oeuvre

Méthodologies SCRUM Présentation et mise en oeuvre Méthodologies SCRUM Présentation et mise en oeuvre Réalisé par Istace Emmanuel (Manu404) pour la communauté Hackbbs Document sous license GFDL (Licence de documentation libre GNU) http://www.gnu.org/licenses/licenses.fr.html

Plus en détail

2 Grad Info Soir Langage C++ Juin 2007. Projet BANQUE

2 Grad Info Soir Langage C++ Juin 2007. Projet BANQUE 2 Grad Info Soir Langage C++ Juin 2007 Projet BANQUE 1. Explications L'examen comprend un projet à réaliser à domicile et à documenter : - structure des données, - objets utilisés, - relations de dépendance

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION INTRODUCTION Plusieurs entreprises tentent de compenser les coupures au niveau de la rémunération par l'introduction d'avantages moins coûteux, comme une plus grande

Plus en détail

Atelier CCI Innovation TECHNIQUE CONTRACTUELLE ET RECHERCHE-DÉVELOPPEMENT LA COMMUNICATION DU SAVOIR-FAIRE

Atelier CCI Innovation TECHNIQUE CONTRACTUELLE ET RECHERCHE-DÉVELOPPEMENT LA COMMUNICATION DU SAVOIR-FAIRE TECHNIQUE CONTRACTUELLE ET RECHERCHE-DÉVELOPPEMENT LA COMMUNICATION DU SAVOIR-FAIRE Jeudi 25 juin 2015 Agnès Robin Maître de conférences à la Faculté de Droit de Montpellier Equipe de Recherche Créations

Plus en détail

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE La logistique représentait traditionnellement l activité allant de la mise à disposition des produits finis par l usine ou le négociant jusqu à la

Plus en détail

La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul

La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul 12_07_2011 Table des matières Table des matières 3 I - 1. Point méthodologique 7 A. 1.1. Définitions...7 B. 1.2. Plan d'analyse type...8 C. 1.3. Synthèse...13

Plus en détail

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant :

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant : Date : 2015 Offre de services Présenté à : À l'attention de : Représentant : PHPCreation Inc. T- info@phpcreation.com - www.phpcreation.com Table des matières OFFRE DE SERVICES... 3 SOMMAIRE EXÉCUTIF...

Plus en détail

La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR

La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR 1 La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR 2 un mot sur METEOR 3 Le projet METEOR, c'est... un système automatique complexe fortement intégré matériel roulant, équipements électriques,

Plus en détail

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services ITIL V3 Objectifs et principes-clés de la conception des services Création : janvier 2008 Mise à jour : juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Maintenance/évolution d'un système d'information

Maintenance/évolution d'un système d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Maintenance/évolution d'un système d'information Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/maintenance-evolution/presentation/proc-maintenance

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE SAMSUNG SUR OS BADA. Gestionnaire de Mots de Passe Par Anis Safine. Page n 1

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE SAMSUNG SUR OS BADA. Gestionnaire de Mots de Passe Par Anis Safine. Page n 1 CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE SAMSUNG SUR OS BADA Par Anis Safine Page n 1 Sommaire I. Descriptif général de l'application...2 1. Problème et solution proposée...2 2. Question de sécurité...2

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide 1 Sommaire 1.Préambule...3 2.Démarrage du programme...4 3.Prise en main...6 3.1.Les saisies...6 3.2.Les listes...10 4.Gestion courante...13 4.1.Saisie d'un devis...13 4.2.Transformation

Plus en détail

Jade. Projet Intelligence Artificielle «Devine à quoi je pense»

Jade. Projet Intelligence Artificielle «Devine à quoi je pense» Jade Projet Intelligence Artificielle «Devine à quoi je pense» Réalisé par Djénéba Djikiné, Alexandre Bernard et Julien Lafont EPSI CSII2-2011 TABLE DES MATIÈRES 1. Analyse du besoin a. Cahier des charges

Plus en détail

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 Le Diplôme d études professionnelles D.E.P. en soutien informatique a une durée totale de 1800 heures à temps plein. Le programme permet de développer les compétences nécessaires

Plus en détail

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques VIII. 1 Ce chapitre porte sur les courants et les différences de potentiel dans les circuits. VIII.1 : Les résistances en série et en parallèle On

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

PLAN DE COURS. Session 1: Présentation de l'étude de cas Microsoft Dynamics Sure Step

PLAN DE COURS. Session 1: Présentation de l'étude de cas Microsoft Dynamics Sure Step GERER un projet pour implémenter Dynamics CRM avec Sure Step Ref : 80278 Durée : 2 jours A propos de ce cours : Ce cours de 2 jours est un atelier de formation avancée centré sur les fonctionnalités de

Plus en détail

ORACLE TUNING PACK 11G

ORACLE TUNING PACK 11G ORACLE TUNING PACK 11G PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES : Conseiller d'optimisation SQL (SQL Tuning Advisor) Mode automatique du conseiller d'optimisation SQL Profils SQL Conseiller d'accès SQL (SQL Access

Plus en détail

MOTEUR DE WORKFLOW Mise en oeuvre d'openwfe Version 1.0-25 septembre 2006

MOTEUR DE WORKFLOW Mise en oeuvre d'openwfe Version 1.0-25 septembre 2006 MOTEUR DE WORKFLOW Mise en oeuvre d'openwfe Version 1.0-25 septembre 2006 SOMMAIRE 1 AVANT PROPOS...3 2 PRÉSENTATION...4 2.1 Quelques définitions...4 2.2 Besoins d'intégration d'un moteur de workflow...4

Plus en détail

Publication. Aperçu rapide Ce que vous apporte Microsoft Project 2013

Publication. Aperçu rapide Ce que vous apporte Microsoft Project 2013 Aperçu rapide Ce que vous apporte Microsoft Project 2013 Avec la nouvelle version 2013, Microsoft achève l'intégration complète de MS Project à SharePoint Server et met une nouvelle infrastructure à disposition.

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE LIGNE DIRECTRICE N 6 LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE Le 15 novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DE LA LIGNE DIRECTRICE... 3 Pratiques prudentes

Plus en détail

FinImportExport Documentation Utilisateur Gestion d'environnement dans Fininfo Market

FinImportExport Documentation Utilisateur Gestion d'environnement dans Fininfo Market FinImportExport Documentation Utilisateur Gestion d'environnement dans Fininfo Market Manuel d'utilisation de FinImportExport.doc, version 1.0 Page 1 sur 8 Sommaire 1. OBJECTIF DU DOCUMENT...3 2. DESCRIPTION

Plus en détail

Annexe : La Programmation Informatique

Annexe : La Programmation Informatique GLOSSAIRE Table des matières La Programmation...2 Les langages de programmation...2 Java...2 La programmation orientée objet...2 Classe et Objet...3 API et Bibliothèque Logicielle...3 Environnement de

Plus en détail

1 / 6. TD 1 Qualité - le plan qualité logiciel

1 / 6. TD 1 Qualité - le plan qualité logiciel / 6 TD Qualité - le plan qualité logiciel - Définitions Qualité La qualité d'un produit est l'ensemble de ses caractéristiques qui lui confèrent l'aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites

Plus en détail

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1 Réf.AQ-Q1 Les Systèmes d'information des entreprises réglementées font l'objet d'exigences spécifiques. Celles-ci sont souvent difficiles à appréhender pour les spécialistes métier de l'assurance Qualité,

Plus en détail

Quatrième partie IV. La documentation

Quatrième partie IV. La documentation Quatrième partie IV Les différents types de Constat Il n y a pas de logiciel de qualité sans une documentation de qualité est un outil de communication Les paroles s envolent, les écrits restent Exemple

Plus en détail

En face du commanditaire, on met un chef de projet qui connait le domaine (banque, administration, etc.)

En face du commanditaire, on met un chef de projet qui connait le domaine (banque, administration, etc.) Atelier «Science du projet» séance 4 8 novembre 2008 Compte rendu 1. Sébastien Larribe : la méthode AGILE, méthode de gestion de projet Sébastien Larribe part de l hypothèse que des méthodes de conception,

Plus en détail

Service de maintenance 1.1 VISITE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ANNUELLE 1.2 SERVICES DE RÉPARATION SUR SITE

Service de maintenance 1.1 VISITE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ANNUELLE 1.2 SERVICES DE RÉPARATION SUR SITE - 1 - Advantage Ultra pour batteries Descriptif Contrat de service Advantage Ultra pour les batteries Service de maintenance Service 1.0 Synthèse Table des matières 1.0 Synthèse 2.0 Caractéristiques et

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE PROJET SYSTÈME D INFORMATION DÉCISIONNEL BI - BUSINESS INTELLIGENCE. En résumé :

MÉTHODOLOGIE PROJET SYSTÈME D INFORMATION DÉCISIONNEL BI - BUSINESS INTELLIGENCE. En résumé : En résumé : Phase I : collecte des besoins I - Expression des besoins II - Étude de faisabilité III - Définition des priorités IV - Rédaction puis validation du cahier des charges Phase II : implémentation

Plus en détail

Ouvrir dossier D appel

Ouvrir dossier D appel Ouvrir dossier D appel Table des matières 1. TRAITER UN APPEL... 3 1.1. ORGANISATION GENERALE D'UN SERVICE DESK... 3 1.2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 4 2. PRISE EN CHARGE DE L'UTILISATEUR ET DE SON APPEL...

Plus en détail

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique»

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Gestion de projet Agile Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Sommaire Introduction Principes et méthodes Agiles Scrum 2 Introduction Gestion de projet : démarche structurante assurant

Plus en détail

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00090679 1 EXTRAIT DU REGLEMENT INTERNE APPLIQUE PAR L'ADMINISTRATION DANS L'ATTRIBUTION DES MARCHES DU CERN 1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS 1.0 Ouverture et évaluation

Plus en détail

Tableau parcours. Année scolaire Diplôme(s) préparé(s) Engagements associatifs Expériences professionnelles Formations complémentaires

Tableau parcours. Année scolaire Diplôme(s) préparé(s) Engagements associatifs Expériences professionnelles Formations complémentaires Tableau parcours Année scolaire Diplôme(s) préparé(s) Engagements associatifs Expériences professionnelles Formations complémentaires 20.. / 20.. Légende : Diplôme(s) préparé(s) : marquer ici le(s) diplôme(s)

Plus en détail

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA I. Introduction Suite à une demande des étudiants, il m'est apparu intéressant de montrer, à travers un exemple concret, comment

Plus en détail

DIANE-SPIRALE. Rôle du PMP

DIANE-SPIRALE. Rôle du PMP DIANE-SPIRALE V1 Rôle du PMP Copyright Michel ANDRE Page 1 sur 8 02/12/2005 1. PRESENTATION : 3 2. OBJECTIFS : 3 3. MAQ A DISPOSITION : 4 4. CONTENU : 4 5. UTILISATION : 6 6. PILOTAGE : 6 7. GUIDES & AIDES

Plus en détail