Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012. 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux"

Transcription

1 Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux 1

2 Les facteurs de compétitivit titivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012 André BARLIER, FranceAgriMer Caroline BLOT, FranceAgriMer Jennifer THOMAS, FranceAgriMer 2

3 Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin 1/ La méthodologie 2/ Le contexte mondial 3/ Les facteurs de compétitivité 4/ Le classement 3

4 1/ La méthodologie 2/ Le contexte mondial 3/ Les facteurs de compétitivité 4/ Le classement 4

5 Notation des axes de compétitivité 50 PTS Axe 6 Influence de l environnement macro-économique 50 PTS Axe PTS Degré d organisation de la filière et de soutien public Axe 1 Potentiel de production 250 PTS Axe 2 Le vignoble et son environnement pédoclimatique PTS Axe 4 Portefeuille des marchés et équilibre des flux Axe PTS Capacité des opérateurs à conquérir le marché 250 PTS 5

6 Les facteurs de compétitivité de la filière vin Bulgarie NZélande Chine Hongrie Brésil Allemagne Afriq du Sud Australie Argentine Portugal A capacité du potentiel viticole Argentine pts e 165 pts 3 e pts PTS B- Chili Espagne Italie Italie 1 er Facteurs de l environnement pédo-climatique 150 PTS Brésil France 1 er 101 pts 2 e 4 e 99 pts 3 e 90 pts 92 pts Chili Etats-Unis Espagne France Italie C- Capacité des opérateurs à conquérir les marchés Australie 250 PTS Pot. viti. Agro-clim. Opérateurs Filière Portefeuille Macro-éco. F- Facteurs de l environnement macroéconomique Etats-Unis Espagne Italie 1 er 159 pts 2 e 153 pts 3 e 150 pts France 7 e 136 pts Allemagne France 1 er Italie 3 e 41 pts 34 pts 2 e 33 pts 50 PTS E- Capacité de la filière à dynamiser la mise en marché par son organisation Bulgarie France Italie 1 er 3 e 34 pts 33 pts 2 e 32 pts 50 PTS D- Portefeuille de marchés et équilibre des flux Italie France 1 er 184 pts 250 PTS Espagne 2 e 169 pts 3 e 154 pts 6

7 Types de résultats et produits dérivés Exemple d analyse forces-faiblesses 7

8 1/ La méthodologie 2/ Le contexte mondial 3/ Les facteurs de compétitivité 4/ Le classement 8

9 Consommation mondiale de vin de 1980 à 2011 (en millions d hectolitres) Source : OIV, note de conjoncture mondiale mars

10 1,9% La consommation de vin dans le monde 2,9% 2,6% 20,2% 2,2% 1,6% 21,9% 63,4% 2,7% 1,9% 74,1% 19,7% 9,2% 69,1% 6,6% ,2 243, Prov Prév average Years Hl

11 La consommation de vin dans le monde Principaux pays consommateurs de vins en 2011 (millions hl) 29,9 28,5 Un marché géographiquement concentré surtout dans les pays producteurs 12,1% 11,6% 23,1 9,4% 19,7 8,0% 14,0 5,7% 12,8 5,2% 10,2 4,1% France Etats-Unis Italie Allemagne Chine* Royaume-Uni Espagne Cas de la Chine : de 6 à 14 Miohl selon mode de calcul 11

12 Exportations mondiales de vin (en millions d hectolitres) Source : OIV, note de conjoncture mondiale mars

13 Echanges internationaux jusqu en 2011 (part de marché volume en pourcentage) * Allemagne, Espagne, Italie, Portugal ** Argentine, Chili, Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, États-Unis Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer 2012 / OIV, note de conjoncture mars

14 1/ La méthodologie 2/ Le marché mondial du vin 3/ Les facteurs de compétitivité 4/ Le classement 14

15 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché 250 points Capacité actuelle des volumes de production Capacité actuelle des superficies Potentiel de croissance du vignoble Encépagement Les rendements/évolution Prix du raisin 15

16 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché Superficie totale du vignoble mondial (inclus jeunes vignes) 13,2% 5,0% 2,8% 56,0% 23,1% 11,3% 4,1% 1,4% 18,4% 64,7% prov prév ha average Years

17 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché 140 Les pays émergents en termes de superficie Trends, ha Canada Egypte Brazil Bolivia 20 Peru' 0 Indie Pays dont le vignoble a crû de plus de 5% lors des 5 dernières années 17

18 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché Le vignoble mondial par zone de production en 2011 * dont Turquie Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer 2012 / OIV, note de conjoncture mondiale mars

19 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché Production globale de raisins à toutes fins 21,5% 6,1% 2,7% 28,4% Prév Estim qx average Years 41,3%

20 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché Evolution de la production de vin dans le monde de 1996 à 2011 (en millions d hectolitres, hors jus & moûts) Source : OIV, note de conjoncture mondiale mars

21 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché Production globale de vins de tous types 4,1% 5,1% 17,9% 5,1% Hl prov prév average Years 67,8%

22 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché Les principaux pays producteurs de vins en 2011 (en millions d hectolitres, hors jus & moûts) Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer

23 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché Part des cépages internationaux dans l encépagement en 2011 (en pourcentage du vignoble total) Cépages internationaux : Chardonnay, Sauvignon blanc, Merlot, Syrah, Cabernet Sauvignon, Pinot Noir Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer

24 Axe 1 : Le potentiel de production face aux attentes du marché Indice moyen du prix du raisin en 2011 * France hors Champagne ** prix moyen calculé sur la moyenne pondérée des 15 pays de la veille Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer

25 1 er axe : potentiel de production Analyse des forces et faiblesses Forces + Faiblesses Progression significative des surfaces dans un contexte de repli global Amélioration de la compétitivité des prix du raisin 1 er = Dynamiques de plantation d avantage sur les rouges que sur les blancs Rendement élevé en 2011 Ré-encépagement du vignoble Des prix du raisin très compétitifs 2 ème = Faible potentiel de croissance du vignoble Baisse du prix du raisin Fort potentiel de croissance du vignoble et de la production 3 ème Vers un ralentissement du rythme des plantations? Capacité des superficies Capacité des volumes de production Rendements 5 ème = Potentiel de production Des arrachages qui se poursuivent Faible compétitivité prix du raisin 25

26 Axe 2 : Maitrise des facteurs agro-climatiques et phytosanitaires 150 points Maîtrise des problèmes phytosanitaires Qualité agro-climatique Maîtrise de l approvisionnement en eau 26

27 Axe 2 : Maitrise des facteurs agro-climatiques et phytosanitaires Evolution de la surface irriguée du vignoble en Espagne* (en milliers d hectares et en pourcentage du vignoble total) *surfaces en vignes destinées à la transformation Source : Abso Conseil d'après ESYRCE / Magrama 27

28 Axe 2 : Maitrise des facteurs agro-climatiques et phytosanitaires Irrigation et prélèvements en eau Enjeux des ressources alternatives Source : Elaboration Abso Conseil 28

29 2 ème axe : vignoble et environnement pédoclimatique Analyse des forces et faiblesses Forces + Faiblesses Climat propice à la vigne : très peu de maladies, pas de champignons Utilisation de produits phytosanitaires bien inférieure aux normes internationales 1 er = Irrigation nécessaire, coût élevé Maîtrise technique Nouvelle-Zélande : Maîtrise de l approvisionnement en eau Bonnes conditions climatiques en 2011 Allemagne : Maîtrise de l approvisionnement en eau France : Conditions climatiques favorables dans les vignobles de l est et du Sud-est 2 ème 3 ème 3 ème = = 3 ème = Vignobles du nord impactés par la chaleur et la sécheresse Pression parasitaire importante Allemagne : Impact du gel sur hectares au moment de la floraison France : Forte pression parasitaire 29

30 Axes 3 : Capacité des opérateurs à conquérir le marché 250 points L amont viticole Présence de grands groupes dans la maîtrise du vignoble Présence sur les grands marchés de consommation Présence sur divers segments Compétitivité prix 30

31 Axe 3 : Capacité des opérateurs à conquérir le marché Evolution des exportations mondiales de vin par catégorie de 2009 à 2011 (en % des exportations totales) 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 37 % 38 % 40 % 57 % 58 % 56 % 6 % 4 % 4 % Vin effervescent Vin tranquille conditionné Vin tranquille vrac Source : Abso Conseil d après données UN Comtrade 31

32 Axe 3 : Capacité des opérateurs à conquérir le marché Part de marché des différents fournisseurs du marché britannique en 2011 Source : Abso Conseil d après données UN Comtrade 32 FRANCEAGRIMER - VEILLE CONCURRENTIELLE - JANVIER

33 Axe 3 : Capacité des opérateurs à conquérir le marché Part de marché des différents fournisseurs du marché américain en 2011 Source : Abso Conseil d après données UN Comtrade 33 FRANCEAGRIMER - VEILLE CONCURRENTIELLE - JANVIER

34 Axe 3 : Capacité des opérateurs à conquérir le marché Part de marché des différents fournisseurs du marché allemand en 2011 Source : Abso Conseil d après données UN Comtrade 34 FRANCEAGRIMER - VEILLE CONCURRENTIELLE - JANVIER

35 3 ème axe : capacité des opérateurs à conquérir le marché Analyse des forces et faiblesses Forces + Faiblesses Espagne Bonne compétitivité prix Export Pénétration des grands marchés de consommation Australie Bonne compétitivité prix Renforcement de la présence sur les grands marchés de consommation 1 er 1 er = Espagne Mauvaise valorisation des vins Accroissement des exportations de vrac Australie Accroissement des exportations de vrac Dynamisme sur les grands marchés de consommation Bonne compétitivité prix sur les marchés émergents 3 ème = Faible maitrise de l amont viticole Présence sur les grands marchés de consommation Valorisation sur les marchés porteurs (Asie) Consolidation des metteurs en marché 9 ème = Faible compétitivité prix Export Capacité des opérateurs 35

36 Axes 4 : Capacité du marché et équilibre des flux 250 points Marché de substitution Importance de la consommation locale Niveau de consommation Dynamisme des exportations Image, notoriété 36

37 Axe 4 : Portefeuille des marchés et équilibre des flux Evolution de la consommation de vin par habitant (principaux pays consommateurs) (en litres par habitants) France Italie Evol. 11/ ,5 47,3-0,4% ,3 37,8-6,2% Portugal 90 43,7 42,8-2,1% Espagne 74 23,4 22,0-6,0% Argentine Australie États-Unis ,5 23,5 23,7 8,7 23,6 23,6 9,1 +0,4% -0,4% +4,6% Danemark Pays-Bas Royaume-Uni** ,1 21,8 22,6 35,3 21,0 22,5 +3,6% -3,5% -0,4% Chine Japon * données 2003 ** taxée Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer ,3* 0,45 0,8 2,2 1,0 2,3 +25,0% +5,0% 37

38 Axe 4 : Portefeuille des marchés et équilibre des flux Marché mondial : ensemble des exportations de vins de tous les pays 0,8% 2,5% 1,5% 0,6% 94,6% 0,6% 9,3%2,1% 3,3% 84,7% 3,7% 8,3% 13,9% 0,5% 73,6% Europe Asia Hl average Years Ame rica Africa Oceania 90,7 87, Prov ,5 38

39 Axe n 4 : Portefeuille des marchés et équilibre des flux Part de marché 2011 dans les exportations mondiales (en millions d hectolitres, jus & moûts inclus) Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer

40 Axe 4 : Portefeuille des marchés et équilibre des flux Ensemble des importations de vins de tous les pays 3,1% 0,6% 2,1% 12,1% 7,3% 82,1% 2,7% 1,3% 16,5% 72,2% Prév Estim Hl average Years 94,1

41 15 principaux pays importateurs en 2011 et évolution de 2009 à 2011 (en millions d hectolitres, importations) * y compris Hong-Kong et Macao Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer

42 4 ème axe : portefeuille des marchés et équilibre des flux Analyse des forces et faiblesses + Forces Faiblesses Progression continue de la valorisation des exportations sur les pays tiers Image, perception, notoriété Consommation locale 1 er = Moindre dynamisme des exportations, par rapport à l Italie et l Espagne Dynamisme des exportations en volumes Marchés traditionnels porteurs 2 ème = Chute de la consommation domestique Marchés américains porteur en terme de volume Développement de la reconnaissance des vins argentins 3 ème = Progression des expéditions en vrac sur les principaux marché de «valeur» que sont les Etats-Unis et les Royaume-Uni Portefeuille des marchés et équilibre des flux 42

43 Exemple de marché de substitution : le Brésil La production vitivinicole brésilienne 95% 5% Vitis vinifera Vitis labrusca & hybrides Autres produits 10% Vins «fins» Raisin de table 45% Vins «communs» Jus de raisin 20% 25% 15% du vin produit est issu de V.vinifera Production de vins brésiliens 85% du vin produit est issu de V.labrusca ou d hybrides 43

44 Axe 5 : Capacité d organisation de la filière 50 points Réglementation sur les appellations Réglementation sur les rendements Pratiques œnologiques Soutien financier amont (FEOGA) Soutien financier collectif (hors entreprise) aval 44

45 5 ème axe : degré d organisation de la filière Analyse des forces et faiblesses Forces + Faiblesses Soutiens financiers amont 1 er Poids important des aides communautaires Peu de soutiens financiers aval L état et les régions ont développé des stratégies de soutien à la filière Réglementation sur les appellations Soutiens financiers (amont / aval) 2 eme Réglementation sur les rendements Pratiques œnologiques Soutiens financiers (amont / aval) Réglementation sur les appellations 3 ème = Réglementation sur les rendements Pratiques œnologiques Degré d organisation de la filière 45

46 Axe 6 : Facteurs macro-économiques 50 points Effet parité monétaire Puissance économique Dépenses alimentaires Impact des phénomènes culturels 46

47 Axe 6 : Influence de l environnement macro-économique Evolution des parités monétaires entre 2000 et 2011 Source : Veille concurentielle FranceAgriMer FRANCEAGRIMER - VEILLE CONCURRENTIELLE - JANVIER

48 Axe 6 : Influence de l environnement macro-économique Part du vin dans la consommation d alcool en 2011 (équivalent litres d alcool pur par habitant) Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer FRANCEAGRIMER - VEILLE CONCURRENTIELLE - JANVIER

49 6 ème axe : influence env. macro-économique Analyse des forces et faiblesses + Forces Faiblesses Italie & France Dépenses alimentaires élevées Large domination du vin dans la consommation globale d alcool Pas d effets de taux de change avec leurs principaux partenaires 1 er = Italie & France Ralentissement économique prolongé Impact de la crise économique sur la consommation des ménages Impact de la crise budgétaire sur les niveau de taxes 1 er Dévaluation du peso argentin Part du vin dans la consommation d alcool 3 ème Très forte inflation Limitation à l importation et à l exportation Environnement macro-économique 49

50 1/ La méthodologie 2/ Le marché mondial du vin 3/ Les facteurs de compétitivité 4/ Le classement 50

51 La position des principaux concurrents Italie 1000 France points Etats-Unis 2 ème 629 pts 1 er 646 pts 3 ème 626 pts 51

52 Merci de votre attention 52

COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 2013

COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 2013 > Les synthèses de FranceAgriMer juin 214 numéro22 VINS COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 213 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 22 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 3 3 / Fax : +33 1 73 3 3 3 www.franceagrimer.fr

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

En 2012, la récolte viticole française, estimée à 40,7 millions d hectolitres,

En 2012, la récolte viticole française, estimée à 40,7 millions d hectolitres, Agreste Synthèses Viticulture Décembre 212 n 212/197 Décembre 212 Viticulture Synthèses n 212/197 En 212, les prix des vins sont tirés à la hausse par les marchés à l exportation En 212, la récolte viticole

Plus en détail

ELEMENTS DE CONJONCTURE MONDIALE

ELEMENTS DE CONJONCTURE MONDIALE ELEMENTS DE CONJONCTURE MONDIALE Mai 2014 1 Table des matières 1. POTENTIEL DE PRODUCTION VITICOLE 3 2. LA PRODUCTION DE VINS 5 3. EVALUATION DE LA CONSOMMATION MONDIALE 7 Abréviations : mha : Milliers

Plus en détail

Vin de Bordeaux : Repères Économiques

Vin de Bordeaux : Repères Économiques Juin 213 Vin de Bordeaux : Repères Économiques C ONSEIL I NTERPROFESSIONNEL DU V IN DE B ORDEAUX La Production La Production > SURFACE Bordeaux : le plus vaste vignoble français d aoc Une soixantaine d

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

LE MARCHE MONDIAL DU VIN ET LES NOUVELLES ORIENTATIONS DU MARKETING

LE MARCHE MONDIAL DU VIN ET LES NOUVELLES ORIENTATIONS DU MARKETING LE MARCHE MONDIAL DU VIN ET LES NOUVELLES ORIENTATIONS DU MARKETING Epuran Gheorghe Université de Bacau, Faculté de Sciences Economiques, gheorhge_epura@yahoo.fr, Tel : 0723612501 Le marché mondial du

Plus en détail

Observatoire Statistique des marchés internationaux des vins rosés

Observatoire Statistique des marchés internationaux des vins rosés Statistique des marchés internationaux des vins rosés Atelier Un Jour en Provence Lundi 17/03/2014-14h00 Michel COUDERC, CIVP Caroline BLOT, Axelle CLOAREC, FranceAgrimer Benoit BECHET, Agrex Consulting

Plus en détail

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Les chiffres clés de la filière - 14 % des exploitations agricoles françaises : 68 5 exploitations viticoles spécialisées - 3 ème producteur

Plus en détail

2. L Évolution du Marché La consommation de vin Bio le vin est le produit Bio qui a eu le plus fort taux de recrutement en 2008 (29% des consommateurs de moins d un an en achètent). L un des produits à

Plus en détail

Tendances du marché mondial du vin. Amérique du Sud : Le Nouvel Eldorado?

Tendances du marché mondial du vin. Amérique du Sud : Le Nouvel Eldorado? Tendances du marché mondial du vin Amérique du Sud : Tendances du marché mondial du vin.horizon 2050 QUE PRE-DISENT LES ANALYSTES? «Le centre de la demande mondiale de vin» se déplace peu à peu et s élargit

Plus en détail

Le marché du vin et des spiritueux en Asie-Pacifique et dans le monde et ses perspectives à l horizon 2017

Le marché du vin et des spiritueux en Asie-Pacifique et dans le monde et ses perspectives à l horizon 2017 Le marché du vin et des spiritueux en Asie-Pacifique et dans le monde et ses perspectives à l horizon 2017 Selon l étude de conjoncture VINEXPO / The IWSR Pour la 12 ème année consécutive, VINEXPO, le

Plus en détail

Marchés à la production vrac 2013-14

Marchés à la production vrac 2013-14 Avril Marchés à la production vrac - / Volumes cumulés depuis le début de la campagne* Rouges Rosés Blancs cépage cépages (-%) (-9%) (-%) (-8%) (-6%) (-9%) (+7%) (-9%) (+%) (+%) (+%) (+9%) France AOC /

Plus en détail

2 nd s e m e s t r e. Pour en savoir plus. Fabienne LE GOC fabienne.legoc@sopexa.com. Tél. : 01 55 37 50 00 - Fax : 01 55 37 51 00

2 nd s e m e s t r e. Pour en savoir plus. Fabienne LE GOC fabienne.legoc@sopexa.com. Tél. : 01 55 37 50 00 - Fax : 01 55 37 51 00 Pour en savoir plus Fabienne LE GOC fabienne.legoc@sopexa.com Tél : 01 55 37 51 44 Fax : 01 55 37 51 02 Pour vous inscrire Renvoyez vite le bulletin d inscription joint par fax au 01 55 37 51 02 ou par

Plus en détail

E41 - Analyse diagnostique des marchés étrangers

E41 - Analyse diagnostique des marchés étrangers Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2011 E41 - Analyse diagnostique des marchés étrangers Éléments de CORRIGÉ - La société des vins du Jura (SVDJ)

Plus en détail

Une Révolution «Marketing» pour un Vin Français en crise

Une Révolution «Marketing» pour un Vin Français en crise Magistère de Relations Internationales et Action à l Etranger Année universitaire 2008/2009 Mémoire de fin d études Victoire Rabineau Une Révolution «Marketing» pour un Vin Français en crise M. Kéradec

Plus en détail

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories (Comité des normes des fonds d investissement canadiens) Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories 31 mai 2006 (avec amendements en vigueur au 1 er août 2006) Toutes les

Plus en détail

Les menaces pour le marché européen. Face à la mondialisation du marché du vin, l Europe plie mais ne rompt pas

Les menaces pour le marché européen. Face à la mondialisation du marché du vin, l Europe plie mais ne rompt pas 2 5 9 12 La nouvelle donne de la consommation mondiale de vin Diversification de la production européenne Les menaces pour le marché européen Conclusion Décembre 2015 Face à la mondialisation du marché

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

chos Tourisme Le vignoble de Champagne Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 129 - Avril 2014 Crédit Photo : CRTCA

chos Tourisme Le vignoble de Champagne Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 129 - Avril 2014 Crédit Photo : CRTCA N 129 - Avril 2014 Crédit Photo : CRTCA chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Le vignoble de Champagne 1 Sommaire Crédit photo : Flament Crédit photo : Peter

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

COGEA s.r.l. avec la collaboration de AND-International

COGEA s.r.l. avec la collaboration de AND-International COGEA s.r.l. avec la collaboration de AND-International Octobre 2012 Cette étude, financée par la Commission européenne, a été réalisée par COGEA S.r.l. Les analyses, les points de vue et les conclusions

Plus en détail

Colloque Interbev Sommet de l Elevage

Colloque Interbev Sommet de l Elevage Colloque Interbev Sommet de l Elevage Au-delà des marchés historiques, quels débouchés alternatifs pour nos broutards? 3 octobre 2013 Cournon d Auvergne Thèmes abordés Animaux vivants : peu d acteurs sur

Plus en détail

Pour le suivi d une segmentation du marché du vin. Caroline Blot. SITEVI 29 novembre 2011

Pour le suivi d une segmentation du marché du vin. Caroline Blot. SITEVI 29 novembre 2011 Pour le suivi d une segmentation du marché du vin Caroline Blot SITEVI 29 novembre 2011 Plan de la présentation Introduction 1. La segmentation définition vue par les professionnels de la filière vitivinicole

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. «Viticulture»

DOSSIER DE PRESSE. «Viticulture» DOSSIER DE PRESSE «Viticulture» le Préfet de la région Languedoc-Roussillon, Préfet de l'hérault à la rencontre des professionnels à l occasion du début des vendanges Jeudi 4 septembre 2014 Pomérols Pinet

Plus en détail

Les conseillers du commerce extérieur de la France

Les conseillers du commerce extérieur de la France Les conseillers du commerce extérieur de la France Hommes et femmes d entreprise, choisis pour leur compétence et leur expérience à l international, les conseillers du commerce extérieur de la France (CCE)

Plus en détail

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010 Résultats de l exercice 2009-2010 Mardi 1 er juin 2010 Agenda 1. Retour de la croissance 2. Amélioration des résultats au second semestre 3. De solides atouts pour bénéficier de la reprise 2 Principales

Plus en détail

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio 7 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique Le Marché des Vins bio Elisabeth Mercier Agence BIO Panorama de la viticulture bio en France et dans le Monde 27 janvier 2015 Millésime Bio

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Royaume du Maroc Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

Suivi technique : Caroline RANTIEN, service agriculture et forêts

Suivi technique : Caroline RANTIEN, service agriculture et forêts Convention ADEME n 1060C0125 Suivi technique : Caroline RANTIEN, service agriculture et forêts Novembre 2014 Les marchés internationaux de la biomasse énergie - Synthèse publique 2/9 La présente synthèse

Plus en détail

La filière laitière dans le contexte européen

La filière laitière dans le contexte européen La filière laitière dans le contexte européen Gérard You Mardi 15 octobre 2013 L Europe du Nord concentre l essentiel de la production laitière 2 Les pays du Nord, principaux producteurs européens 30 000

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE PUY DE DÔME

CAHIER DES CHARGES DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE PUY DE DÔME CAHIER DES CHARGES DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE PUY DE DÔME AVERTISSEMENT Cette modification du cahier des charges ne saurait préjuger de la rédaction finale qui sera retenue après instruction

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

Le vin et les produits de la viticulture

Le vin et les produits de la viticulture Le vin et les produits de la viticulture Sommaire I. Organisation du marché 1. L organisation de 1987 1.1 Le régime des prix 1.2 Le régime aux frontières 1.3 Les dépenses d intervention 1.4 L aide à l

Plus en détail

Stratégies commerciales et rentabilité en viticulture : les enseignements de 2011

Stratégies commerciales et rentabilité en viticulture : les enseignements de 2011 Stratégies commerciales et rentabilité en viticulture : les enseignements de 2011 L antenne viticole de la chambre d agriculture du var analyse régulièrement les prix de vente et les coûts de production

Plus en détail

FONDS POUR LA PROMOTION, LA RECHERCHE ET LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE VITIVINICOLE

FONDS POUR LA PROMOTION, LA RECHERCHE ET LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE VITIVINICOLE FONDS POUR LA PROMOTION, LA RECHERCHE ET LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE VITIVINICOLE PLAN STRATEGIQUE 0 0 SUR LA POLITIQUE DE SOUTIEN SUR LA PROMOTION ET LA COMMUNICATION DES VINS FRANÇAIS Juillet 0 PREAMBULE

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

La filière fruits et légumes, évolution récentes et enjeux actuels de la qualité

La filière fruits et légumes, évolution récentes et enjeux actuels de la qualité La filière fruits et légumes, évolution récentes et enjeux actuels de la qualité B.Jeannequin, F.Dosba, J.Pluvinage La grande diversité de la filière F &L De nombreuses espèces fruitières et légumières

Plus en détail

SITUATION ŒNOTOURISTIQUE VAL DE LOIRE

SITUATION ŒNOTOURISTIQUE VAL DE LOIRE SITUATION ŒNOTOURISTIQUE VAL DE LOIRE Introduction p.2 1 Informations générales sur le vignoble du Val de Loire p.3 Situation viticole du territoire p.3 Contexte touristique du territoire p.4 2 Situation

Plus en détail

Perspectives. à moyen terme. du secteur viti-vinicole 2015/2016

Perspectives. à moyen terme. du secteur viti-vinicole 2015/2016 Commission Européenne Direction Générale de l'agriculture et du Développement Rural Perspectives à moyen terme du secteur viti-vinicole 2015/2016 Juillet 2009 NOTE AU LECTEUR Les perspectives présentées

Plus en détail

COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO?

COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO? COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO? Département analyse et prévision de l OFCE L année 2003 aura été assez désastreuse pour la zone euro sur le plan des échanges extérieurs, qui ont contribué

Plus en détail

UN INDICE C est quoi et pourquoi?

UN INDICE C est quoi et pourquoi? 1 UN INDICE C est quoi et pourquoi? 2 Introduction Partie I : Présentation d un indice boursier 1- Définition 2- Rôle d un indice boursier 3- Caractéristiques d un bon indice Partie II : Méthodes de Calcul

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025

Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025 Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025 14 mai 2014 Mesure n 1 : Mettre effectivement en œuvre le plan stratégique et en effectuer un suivi Page 2 sur 32 Préambule

Plus en détail

Résultats semestriels. Réunion SFAF du 11 septembre 2014

Résultats semestriels. Réunion SFAF du 11 septembre 2014 Résultats semestriels 2014 Réunion SFAF du 11 septembre 2014 1 Sommaire I Faits marquants du semestre II Comptes semestriels 2014 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 Annexes - Bilan consolidé - Compte

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

Investir dans un contexte de déséquilibres économiques mondiaux

Investir dans un contexte de déséquilibres économiques mondiaux Investir dans un contexte de déséquilibres économiques mondiaux Le 1 er avril 2011 Vincent Lépine Vice-président Répartition globale de l actif et gestion des devises Agenda A Déséquilibres mondiaux croissants

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

Evolution contrastée selon les secteurs

Evolution contrastée selon les secteurs Evolution contrastée selon les secteurs Reprise sous conditions Paris, le 20 mars 2014 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur de la Communication - UIC 01.46.53.11.65 / 06.71.06.72.49 - hmejean@uic.fr

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

Conjoncture laitière Point novembre 2014. (Sources : Commission Européenne, CLAL.it, ATLA, CNIEL, FranceAgriMer, Agreste, Global Dairy Trade)

Conjoncture laitière Point novembre 2014. (Sources : Commission Européenne, CLAL.it, ATLA, CNIEL, FranceAgriMer, Agreste, Global Dairy Trade) Conjoncture laitière Point novembre 2014 (Sources : Commission Européenne, CLAL.it, ATLA, CNIEL, FranceAgriMer, Agreste, Global Dairy Trade) Un aperçu de la situation internationale sur les marchés. Production

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé 2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé Si les dépenses de protection sociale pendant la crise ont joué globalement un rôle de stabilisateur automatique (cf. fiche

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. BAISSE DU COURS DES CEREALES ET

Plus en détail

NEWSLETTER MARCHÉ Nº 68 Janvier 2013

NEWSLETTER MARCHÉ Nº 68 Janvier 2013 I. ÉVOLUTION DES IMPORTATIONS D HUILE D OLIVE ET D OLIVES DE TABLE AU BRÉSIL 1. Huile d olive et huile de grignons d olive Les importations brésiliennes d huile d olive et de grignons d olive au cours

Plus en détail

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 L activité Le métier Les perspectives L activité Un marché animé par plusieurs facteurs positifs Un besoin accru de suivi des marchés les consommateurs-citoyens

Plus en détail

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US)

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US) COMMERCE EXTÉRIEUR Le commerce extérieur de l espace Caraïbe 1 représente en 2001 plus de 297 milliards de dollars 2 en importations et plus de 290 milliards en exportations ce qui équivaut à un solde

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Chiffre d affaires de 2 549 millions d euros +23% par rapport à 2007 +13% à périmètre et taux de changes constants

Chiffre d affaires de 2 549 millions d euros +23% par rapport à 2007 +13% à périmètre et taux de changes constants Bureau Veritas annonce un chiffre d affaires et une estimation de résultat opérationnel ajusté en 2008 en très forte croissance et supérieurs à ses prévisions de 2 549 millions d euros +23% par rapport

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars)

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars) Embargo : 9 h 30 EDT (13 h 30 GMT), jeudi 7 juillet 2011 Le rapport Global Trends in Renewable Energy Investment 2011 (Tendances mondiales de l investissement dans les énergies renouvelables 2011) va être

Plus en détail

Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025

Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025 Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025 16 juillet 2014 Mesure n 1 : Mettre effectivement en œuvre le plan stratégique et en effectuer un suivi Page 2 sur 32 Préambule

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

CONJONCTURE FRANÇAISE

CONJONCTURE FRANÇAISE CONJONCTURE FRANÇAISE Faiblesse de l investissement L amélioration récente du climat des affaires peine à se traduire par une augmentation de l activité. Dans le secteur industriel, la production reste

Plus en détail

SOMMAIRE 1. GÉNÉRALITES SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ARGENTINE. 8 2. LA VITIVINICULTURE EN ARGENTINE... 10

SOMMAIRE 1. GÉNÉRALITES SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ARGENTINE. 8 2. LA VITIVINICULTURE EN ARGENTINE... 10 Page 5 SOMMAIRE 1. GÉNÉRALITES SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ARGENTINE. 8 1.1 CONTEXTE ET PERSPECTIVES ECONOMIQUES...8 1.2 INDICATEURS ECONOMIQUES ENTRE 2001 ET 2009...9 2. LA VITIVINICULTURE EN ARGENTINE...

Plus en détail

Liste des Produits Prioritaires

Liste des Produits Prioritaires Liste des Produits Prioritaires 1) VINS tranquilles et effervescents Recherche globale - COMMUN à toutes Régions et Appellations, courtiers Médaillé d OR et/ou 90+ : vin de toute Régions et Appellations

Plus en détail

PROJET version du 10/12/15. Arrêté établissant les modalités de classement des variétés de vignes à raisins de cuve NOR : AGRTXXXXA

PROJET version du 10/12/15. Arrêté établissant les modalités de classement des variétés de vignes à raisins de cuve NOR : AGRTXXXXA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt PROJET version du 10/12/15 Arrêté établissant les modalités de classement des variétés de vignes à raisins de cuve NOR

Plus en détail

Autorisation de plantation

Autorisation de plantation Autorisation de plantation Durée du dispositif Le régime d'autorisations de plantations de vigne s'applique du 1 er janvier 2016 au 31 décembre 2030. La Commission devant procéder à un réexamen à mi- parcours

Plus en détail

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015 Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 LE GROUPE BEL 150 ANS DE SUCCESS STORY Antoine Fiévet, Président-Directeur Général 150 ANS D AUDACE FAMILIALE ET D EXPERTISE 1865

Plus en détail

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU FÉVRIER 202, N 7 Cette fiche d information de l ISU présente les dernières données de l enquête sur les films de long

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

Le RMB, une monnaie internationale incontournable

Le RMB, une monnaie internationale incontournable Le RMB, une monnaie internationale incontournable 12/02/2012 Bei XU Economiste & Martine GRAFF Expert Trade Finance Introduction 1. Les chiffres clés de l économie chinoise 2. L internationalisation du

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

> ÉDITION mai 2015. Book 2014 Études économiques fruits, légumes et pommes de terre réalisées et/ou financées par FranceAgriMer LES ÉTUDES DE

> ÉDITION mai 2015. Book 2014 Études économiques fruits, légumes et pommes de terre réalisées et/ou financées par FranceAgriMer LES ÉTUDES DE > ÉDITION mai 2015 Book 2014 Études économiques fruits, légumes et pommes de terre réalisées et/ou financées par FranceAgriMer LES ÉTUDES DE SOMMAIRE Etudes FranceAgriMer Veille concurrentielle sur le

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés 1. Résultats semestriels 1998 2. Tendances d activité à fin septembre 3. Sensibilités et opportunités actuelles Perspectives 1998 4. Actions stratégiques en cours 1 1. Premier semestre 1998 Chiffres clés

Plus en détail

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Perspectives sur la concurrence à court terme Troisième trimestre de 2011 À l intention de la Commission canadienne du tourisme

Plus en détail

les expéditions de vins de champagne en 2014

les expéditions de vins de champagne en 2014 V I G N E R O N S E T M A I S O N S les expéditions de vins de champagne en Avertissements Les volumes sont exprimés en bouteilles de 75 cl et le chiffre d affaires en euros courants. Dans les tableaux

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail