Cours n 2. UE706: Veille et intelligence économique EC3: Intelligence Économique et réseaux. Promo. Master : SIC. Documentation numérique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours n 2. UE706: Veille et intelligence économique EC3: Intelligence Économique et réseaux. Promo. Master : SIC. Documentation numérique"

Transcription

1 UE706: Veille et intelligence économique EC3: Intelligence Économique et réseaux Cours n 2 Promo. Master : SIC. Documentation numérique Par : Sahbi SIDHOM MCF. Université de Lorraine Équipe de recherche KIWI LORIA /

2 Plan du cours 1. Enjeux dans les réseaux 2. La veille dans une articulation en réseaux Définitions Enjeux & Méthodes Fonctionnement Applications 3. Sélection d outils de veille en réseaux 4. Réseaux et Veille stratégique 5. Étude de cas 2

3 1. Enjeux dans les réseaux : de la veille à la stratégie 3

4 Les enjeux dans les réseaux Il appartient désormais à tout acteur économique de comprendre d analyser et d anticiper les mutations qui affectent le marché économique (ouvert à la mondialisation) animé par une concurrence rude mesurer les risques La nécessité de s adapter aux nouvelles mutation par : une attitude collective : coopération et échange entre public et privé intelligence collective une attitude individuelle : un engagement de chacun et son implication dans son environnement intelligence individuelle = compétences 4

5 Le concept En stratégie d entreprise, il est question de formuler le concept «réseaux» en s appuyant sur deux constats : {Le marché n étant plus national mais mondial}, implique : {intégrer la dimension «concurrence» dans la stratégie de l entreprise} ; {La maîtrise de l information requise dans l environnement de l entreprise}, implique : {utiliser de moyens techniques performants de recueil, d analyse et de partage des informations entre ses acteurs}. {L acteur isolé est comme l entreprise déconnectée}, implique : {SANS la culture des réseaux l activité n est pas pérenne}. 5

6 L Attitude et l aptitude Compte tenu des risques et des menaces dans l environnement de toute entreprise, il revient à tout décideur de veiller sur les tendances et les informations susceptibles de produire des effets sur son organisation par : La maîtrise du cycle de l information: une économie de l information ; un recoupement entre les informations utiles, faussées, mensongères par des actions de désinformation ; l analyse qui doit corresponde aux besoins de l utilisateur final. Les outils de veille : Le cycle de l information est primordial, mais encore faut-il posséder les outils adaptés pour le maîtriser. Les actions stratégiques : passer à l action pour produire des effets bénéfiques dans l environnement de l entreprise en maîtrisant les risques. 6

7 2. La veille dans une articulation en réseaux : Définitions, enjeux et méthodes 7

8 Constat : la déficience «Se faire battre est excusable, se faire surprendre est impardonnable» Napoléon Bonaparte. Napoléon Bonaparte, (né le 15 août1769à Ajaccioen Corse; mort le 5 mai1821sur l'île Sainte-Hélène) fut général, Premier consul, puis empereurde France. Il fut un conquérant de l'europe continentale. 8

9 Définition : l activité de veille Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement technologique, commercial, etc. pour en anticiper les évolutions. NF XP X Prestations de veille et prestations de mise en place d'un système de veille 9

10 Définition : la pratique de veille Fournir la bonne information, au bon moment, à la bonnepersonne pour lui permettre de prendre la bonne décision, de bien agir et idéalement de faire évoluer son environnementdans un sens propice. «inspirée de» Michaël PORTER Michael Porter, né en 1947, professeur de stratégie d'entreprise à l'université d Harvard USA. 10

11 Définition : Veille en réseaux «Ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement, de distribution et de protection de l information obtenue légalement, utile aux acteurs économiques en vue de la mise en œuvre de leurs stratégies individuelles et collectives.» (H. Martre, 1994). Rapport du Commissariat Général du Plan de 1994 "Intelligence Economique et Stratégie des Entreprises" (rapport «Martre») 11

12 Définition : la nouvelle culture en réseaux = IE (intelligence économique) L intelligence économique (IE) se définie comme : «la maîtrise et la protection de l information stratégique pertinente pour tout acteur économique». (HRIE, 2008) 12

13 l IE nécessite : une grille d analyse indispensable à la lecture de ces enjeux ; la clarification de l objet IE, des hypothèses pour affiner la demande finale du décideur afin d entreprendre les actions adéquates en coopération et en collaboration. Elle a pour finalité : la compétitivité de l économie et la sécurité sur le patrimoine de l État et des entreprises. 13

14 IE et réseaux Veille 14

15 Lien : problème d intégrité IE «macro/nations», «défensif» Stratégie(s), Modèle(s), Processus protection des données sécurité informatique lobbying Veille «micro/entreprises», «offensif» marché concurrence technique Cartographie(s) taxonomie(s), Processus 15

16 Observations : 1. La veille est une étape / partie de l'intelligence économique: c est le processus allant de la définition du périmètre de la surveillance et itérant sur la capture, l'analyse et la diffusion d'information. l'intelligence économique serait un tout incluant non seulement ce processus mais contribuant aussi à la dimension stratégique et des décisions par les actions. 2. La veille s'oppose à l'intelligence économique : la veille est un processus réactif (qui répond automatiquement à des stimulii) l'intelligence économique est un processus proactif. 16

17 3. Processus proactif : une gestion prévoyant tous les événements pouvant se produire avec les modes d action correspondants (par la prise de décision adaptée). 4. Attitudes proactives : (dimension cognitive) convertir une menace en une opportunité favorable, prévenir un risque mineur ou majeur (un conflit ou une crise), créer des occasions sans égal ou maximiser les bénéfices et l'avantage compétitif, quelle que soit la situation, si possible, faire «bien» avec le «moins» des ressources, voire même changer les règles du jeu. 17

18 à ne pas confondre des questions problématisantes : * (veille, IE)? * (veille, stratégie)? * (veille, décision)? * (IE, décision)? * (données, informations, connaissances)? 18

19 3. Sélection d outils de veille en réseaux 19

20 Classement des outils les outils de collecte, les outils d'analyse, les outils de diffusion, et les outils intégrés. 20

21 Les outils de collecte : moteurs de recherche, outils de surveillance de sites Web La collecte d'informations vise à rassembler des faits, des opinions, des études sur les thèmes définis préalablement. Ces éléments sont collectés à partir de sources formelles ou de sources informelles: Les sources formelles sont le plus souvent des sources électroniques. Il s'agit de l'internet, de fils d'information, de bases de données professionnelles Les sources informelles sont le plus souvent des sources humaines. Il peut s'agir, dans le cadre de la veille concurrentielle, de commerciaux opérant sur le terrain. Un premier classement et un stockage des informations brutes sont réalisés à ce niveau. L'utilisation de logiciels permet de faciliter la collecte des informations. On peut donc y faire figurer tous les outils de veille tels que les moteurs de recherche, les outils de surveillance de sites, les crawlers, les annuaires, les agents intelligents (cf.p.9), etc. 21

22 Les outils d'analyse : outils d'analyse textuelle, cartographie et catégorisation de l'information L'analyse et la synthèse de l information sont des activités à haut niveau en terme de valeur ajoutée : Un classement et un stockage des informations «raffinées» sont opérés à ce niveau. Usuellement, c'est lors des activités d'analyse et de synthèse que sont produits les livrables de la veille. Ces activités doivent permettre : de valider les informations recueillies, d'en extraire le contenu pertinent, de l'intégrer dans une ou plusieurs synthèses, et éventuellement de faire des propositions d'action. Plutôt qu'une validation systématique des informations recueillies par un ou plusieurs experts, la tendance est maintenant à l'exploitation, par le responsable de veille, des informations recueillies : Le développement des technologies d'analyse textuelle permet d'inclure dans cette catégorie les outils d'analyse textuelle et statistique, cartographie, catégorisation ou tout logiciel qui peut aider à exploiter les informations collectées. 22

23 Les outils de diffusion : à partir de - profils créés, - édition de rapports, - mailings, etc. La diffusion est la mise à disposition des informations, le plus souvent dans des livrables spécifiques, ainsi que les échanges et l'enrichissement qui en résultent. Des propositions d'action sont souvent intégrées. Il est bien clair qu'avant cette activité : une organisation spécifique de l'accès aux informations, ainsi que des règles de confidentialité, doivent avoir été mises en place. Dans cette catégorie, des logiciels dits push renvoient l'information ciblée en fonction du profil de l'utilisateur et les outils de type groupware. Il est inconcevable de parler de démarche de veille sans parler de travail collaboratif : Celui-ci repose généralement sur des outils de groupware qui offrent l'ensemble des fonctionnalités indispensables au travail de groupe, outils de communication, avec des fonctions de G.E.D., moteur de workflow, etc. 23

24 Les outils intégrés : agents intelligents Les outils dits intégrés concernent les outils effectuant de la collecte et de l'analyse. On parle souvent d agent intelligent. Le dictionnaire définit l'agent comme une «personne» chargée des affaires et des intérêts d'un individu, d'un groupe ou d'un pays, pour le compte desquels elle agit. L'agent est donc : aux ordres de quelqu'un, et il ne réfléchit pas. Celui qui est dit intelligent a, quant à lui, les facultés de : adaptation, réflexion, et perspicacité. 24

25 En terminologie, parler d agent intelligent peut donc paraître paradoxal : Les logiciels dits agents intelligents doivent donc être appréhendés avec un certain recul : s'ils sont une aide précieuse dans vos recherches sur la toile mondiale (web, Internet, etc.), ils ne sont pas pour autant la solution. Malgré cela, une certaine confiance peut néanmoins leur être accordée 25

26 Parmi l'abondance des liens vous proposant des téléchargements de logiciels d'agents intelligents, nous avons réuni ici quelques liens qui vous permettront de trouver rapidement quelques bons assistants. Les agents intelligents présentés ont tous été testés et utilisés par nos soins : Aspirateurs de sites Agents de recherche Agents de veille Mapping 26

27 Critères d étude des outils : Il s'agit de critères qui indiquent : des informations générales (société éditrice, prix, présence ou non d'une version d'essai, multilinguisme, etc.), et des informations plus spécifiques (niveau de difficulté tant au niveau installation, qu'utilisation, la qualité de l'interface graphique, les formats d'imports acceptés, ergonomie, etc.) Liste des critères : 1. renseignements généraux sur la société éditrice et le logiciel : «famille» de l'outil, description rapide, pré-requis technique, prix, version d'essai en ligne, aide en ligne, support technique, etc. 2. évaluation de la facilité ou non de l'utilisation : paramétrage, format et structure des documents traités (import et export), etc. 3. gestion du multilinguisme : langues, couples de langues, traduction, etc. 4. fonctionnalités liées à la collecte (à partir d une requête): crawl à partir d URLs, surveillance/alerte/mise en évidence des modifications, etc. 5. fonctionnalités liées aux analyses statistiques : occurrences, co-occurrences, etc. 6. fonctionnalités liées aux analyses linguistiques : analyse morpho-lexicale, analyse syntaxique, analyse sémantique, extraction terminologique, gestion de dictionnaires, recherche d'entités nommées, etc. 7. fonctionnalités liées à la classification/catégorisation. 8. représentation graphique de l'information : listes, tableaux, cartographie, courbes de tendance, diagramme de répartition, etc. 9. fonctionnalités liées à la diffusion : en partie ou en totalité du contenu 27

28 4. Réseaux et Veille stratégique 28

29 Classement des veilles : La veille commerciale : évaluer les pratiques commerciales d'une activité visée La veille concurrentielle: évaluer les concurrents et leur positionnement La veille d'opinion: veille sur les opinions des consommateurs formulées en ligne, sur des espaces publics permettant aux internautes d'interagir La veille environnementale : veille sur les informations et réglementations sur l'environnement La veille financière : détecter les mouvements sur les marchés financiers, monétaires et des matières premières pouvant affecter l'entreprise, sur ceux des titres de l'entreprise elle-même et ceux des entreprises similaires concurrentes ou dans lesquelles elle a des intérêts ou avec lesquelles elle travaille La veille horizontale : évalue les secteurs voisins La veille juridique (ou réglementaire) : surveillance des novations et modifications législatives et réglementaires et des décisions de justice et administratives applicables aux activités de l'entreprise La veille médiatique : veille sur les informations traitées par différentes sources médias ciblées en fonction d'un sujet déterminé 29

30 La veille politique (ou institutionnelle) : étude des réseaux de pouvoirs dans les institutions publiques La veille réglementaire : surveillance des nouveaux textes législatifs, réglementaires voire techniques (normes) pouvant concerner l'entreprise (obligation sociale, norme technique, etc) La veille sectorielle : observation d'un secteur dans ses aspects les plus divers (clients/concurrents/acteurs). Peut être assimilée à de la veille verticale (op. horizontale) La veille sociale: veille sur les évolutions et les réglementations en matière sociale La veille sociétale : veille sur les questions de sociale qui touche directement ou indirectement l'entreprise et plus précisément la question de la responsabilité sociétale des entreprises, La veille stratégique : surveillance du jeu concurrentiel (stratégie totale / stratégie à objectifs limités) La veille technologique: surveillance des technologies (généralement par l'étude des brevets : veille propriété industrielle et intellectuelle) et des normes, voire influence pour la modification (accompagnement à l'évolution) des normes 30

31 Veille et Réseaux? Répondre à un besoin précis par: la nécessité de s informer bien cerner l environnement du besoin Respecter une méthodologie élaborée pour: l appliquer dans un processus de veille répondre avec pertinence à un besoin informationnel À la charge de la personne chargée de veille de : donner aux experts de l'entreprise les moyens de travailler sur l'information décrypter des stratégies d'influence adverses : ie. les méthodes de diversion et de désinformation employées par les concurrents (ou les malveillants). 31

32 Rappel : le cycle de l information 1. Elaborer la toile de surveillance 4. Diffuser l information à valeur ajoutée 2. Collecter des informations brutes 3. Sélectionner, Analyser et valoriser l information recueillie 32

33 La Veille : une exigence ISO? "L'organisme doit déterminer. les exigences réglementaires et légales relatives au produit " Chapitre : Détermination des exigences relatives au produit de la norme ISO 9000 Version

34 La Veille : une stratégie? De manière générale, l'information est un facteur essentiel qui constitue une donnée d entrée et de sortieà tous les processus et à tous les niveaux de décision : chaque acteur doit pouvoir disposer en temps voulu de l information la plus appropriée au contexte de son environnement organisationnel. 34

35 Élaboration de la toile de surveillance Formaliser: les besoins (thèmes, enjeux, ressources) Identifier : les sources (clients, concurrents, technologies, contextes, ) Définir : les mots-clés pour la recherche d informations Observer : la fréquence des mises à jour adéquates Organiser : une surveillance continue et/ou itérative Détecter : l information (pertinente) au plus tôt Valoriser : l information à valeur ajoutée 35

36 Analyse de l information Validation : par le veilleur selon thème et enjeux Analyse technique : par l expert interne ou externe Mise en forme : de l information pour lui assurer une plus grande exploitabilité 36

37 Qui est concerné par la Veille? Les dirigeants d entreprises, de collectivités Pour accompagner leurs stratégies (long terme) Les responsables d activités techniques / R&D Pour accompagner l innovation technologique (court terme) Les responsables Qualité/Environnement Pour se conformer aux exigences réglementaires et normatives Les responsables commerciaux/marketing Pour mieux se positionner par rapport au marché et aux concurrents (court terme) Les porteurs de projets individuels ou collectifs Pour cerner leur nouvel environnement professionnel (moyen terme) 37

38 5. Etude de cas 38

Process Meanings on Technology Watch and Competitive Intelligence

Process Meanings on Technology Watch and Competitive Intelligence Process Meanings on Technology Watch and Competitive Intelligence Course n 2 Master 2 SCo. & TMN. Online: www.loria.fr/~ssidhom/ By : Sahbi SIDHOM MCF. University of Lorraine KIWI research team LORIA sahbi.sidhom@univ-lorraine.fr

Plus en détail

Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle

Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle Intervenants : Mardi 5 septembre 2006 Séance 14h00 15h30 Janin AUDAS, EC,CAC, Arezki

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information Veille concurrentielle : Surveillez votre marché et vos concurrents grâce à Internet Jeudi 16 février 2012 En partenariat avec Avec le soutien Le dispositif Performance PME TIC? Cette

Plus en détail

votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe EPAILLARD

votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe EPAILLARD Intelligence Économique CCI de Saumur : mode - 29 avril d emploi 2006 L intelligence Intelligence économique économique au cœur : de votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe

Plus en détail

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information Comprendre ce qu'est la veille A. Introduction 13 B. Qu est-ce que la veille? 13 1. Obtention d information 14 2. Information à caractère stratégique ou opérationnel 15 3. Évolution de l environnement

Plus en détail

AUTODIAGNOSTIC INTELLIGENCE ECONOMIQUE

AUTODIAGNOSTIC INTELLIGENCE ECONOMIQUE AUTODIAGNOSTIC INTELLIGENCE ECONOMIQUE L'intelligence économique, dans son acception la plus classique, consiste à collecter, analyser, valoriser, diffuser et protéger l'information stratégique, afin

Plus en détail

Définition Veille concurrentielle

Définition Veille concurrentielle Par Badr Benchaal Définition Veille concurrentielle La veille concurrentielle est un état ou dispositif de surveillance continue des actions et produits des concurrents actuels ou potentiels. La veille

Plus en détail

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS Christophe GINESY - Cyril PEREIRA PLAN GENERAL I INTRODUCTION Définition : veille, IE, recherches d information II NOTRE APPROCHE Constats, retours d expérience

Plus en détail

Executive Master Class en Intelligence Stratégique

Executive Master Class en Intelligence Stratégique Executive Master Class en Intelligence Stratégique Managers et Consultants, donnez-vous les moyens de décider dans l incertitude Avec la collaboration de Donner du sens au désordre POUR QUI? VOUS ÊTES...

Plus en détail

Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle

Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle 1 Préambule Sun Tzu dit: Un général qui s expose sans nécessité, comme le ferait un simple soldat, qui semble chercher les dangers et la

Plus en détail

La veille d'information sur Internet

La veille d'information sur Internet 1 La veille d'information sur Internet Cours IV : I - Une introduction générale Peter Stockinger Séminaire de Maîtrise en Communication Interculturelle à l'institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Concepts de base. du décisionnel. A. Quelques définitions. Décision. Remarque. Comment prendre de bonnes décisions. Le décideur

Concepts de base. du décisionnel. A. Quelques définitions. Décision. Remarque. Comment prendre de bonnes décisions. Le décideur Concepts de base I - du décisionnel I Quelques définitions 7 Les Phases de la Prise de décision 8 Aide à la décision 8 Le système d'information décisionnel 9 Références Bibliographiques 11 A. Quelques

Plus en détail

SERVICE du COMMERCE EXTERIEUR 1

SERVICE du COMMERCE EXTERIEUR 1 SERVICE du COMMERCE EXTERIEUR 1 PROGRAMME : L Intelligence Economique 1. Présentation de la veille et de l'intelligence économique 2. Les types de Veille 3. Le Cycle de décision 4. Les 10 commandements

Plus en détail

Le volume total d informations disponibles à l échelle de la planète double chaque année, et cette tendance tend à s accélérer.

Le volume total d informations disponibles à l échelle de la planète double chaque année, et cette tendance tend à s accélérer. Veille stratégique et environnement de l'industrie pharmaceutique : Cinq éditeurs de logiciels ont relevé le défi d Infostat pour veiller sur le thème de l impact de la loi HPST Le volume total d informations

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser 2 PLAN : 1 ère Partie : L information : un outil de gestion stratégique

Plus en détail

Les outils de veille sur Internet Panorama, évolutions, nouveautés. Myriel Brouland SCIP France -10 Mai 2006

Les outils de veille sur Internet Panorama, évolutions, nouveautés. Myriel Brouland SCIP France -10 Mai 2006 Les outils de veille sur Internet Panorama, évolutions, nouveautés Myriel Brouland SCIP France -10 Mai 2006 1 La veille en France: une situation paradoxale Une situation contrastée Une prise de conscience

Plus en détail

Méthodologie d évaluation d outils de veille

Méthodologie d évaluation d outils de veille Méthodologie d évaluation d outils de veille Valérie Devaux Solveig Vidal Février 2006 Sommaire Contexte... 3 Objectifs... 3 Méthodologie... 4 Fiche descriptive... 4 Evaluation des outils d analyse : «Corpus

Plus en détail

cabinet de veille La Veille Du concept à la réalité, culture, méthode, outils.

cabinet de veille La Veille Du concept à la réalité, culture, méthode, outils. cabinet de veille La Veille Du concept à la réalité, culture, méthode, outils. Livre blanc Janvier 2013 I. Qu est-ce-que la veille? 1. Définitions.............................. page 4 2. La veille, une

Plus en détail

Méthode d'organisation de la veille juridique

Méthode d'organisation de la veille juridique Méthode d'organisation de la veille juridique "Je vois de loin, j atteins de même", Jean de La Fontaine* * L'Oracle et l'impie Journée Juriconnexion 25 novembre 2014 1 Toute activité de veille, pour être

Plus en détail

INTELLIGENCE ECONOMIQUE ET DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL EN PME COMPETITIVE INTELLIGENCE AND INTERNATIONAL DEVELOPMENT IN SMES

INTELLIGENCE ECONOMIQUE ET DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL EN PME COMPETITIVE INTELLIGENCE AND INTERNATIONAL DEVELOPMENT IN SMES INTELLIGENCE ECONOMIQUE ET DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL EN PME COMPETITIVE INTELLIGENCE AND INTERNATIONAL DEVELOPMENT IN SMES Ludovic DENOYELLE, ARIST Bourgogne, Dijon Résumé Abstract Le développement

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

Journée : Apport de l'intelligence Economique pour la gouvernance stratégique de l'entreprise

Journée : Apport de l'intelligence Economique pour la gouvernance stratégique de l'entreprise Journée : Apport de l'intelligence Economique pour la gouvernance stratégique de l'entreprise Evaluation de la veille au Maroc Présenté par: Saddik SOLBI 03 mars 2010 1 Contexte et Enjeux Mondialisation

Plus en détail

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique CMAIS - L intelligence au service de l informa on Veille Conseil Stratégie E-Réputaon Communicaon Geson des risques www.cmais-strat.com

Plus en détail

Automatiser sa veille sur Internet

Automatiser sa veille sur Internet Par Julien Flandrois, Directeur Commercial chez KB CRAWL SAS, éditeur français d outils de veille et d intelligence économique sur Internet depuis 1995. Pourquoi automatiser sa veille sur Internet? La

Plus en détail

VEILLES, PROCESSUS ET METHODOLOGIE

VEILLES, PROCESSUS ET METHODOLOGIE VEILLES, PROCESSUS ET METHODOLOGIE DAMIEN DEROUET ET FABIEN LEPOIVRE NEVAOCONSEIL 13, RUE DU CORPS DE GARDE 44100 NANTES TEL. : 02 40 95 64 70 FAX : 02 40 95 64 73 www.nevao.fr contact@nevao.fr Copyright

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

Master "Generating Eco Innovation"

Master Generating Eco Innovation International chair in "Generating Eco-innovation" Master "Generating Eco Innovation" Programme pédagogique 2009-2010 UE 1 : Prospective et compétitivité internationale (88 heures) UE 11 : Nature de l

Plus en détail

René Duringer. www.smartfutur.fr

René Duringer. www.smartfutur.fr La Veille Stratégique René Duringer www.smartfutur.fr Néo-Économie mondiale sans couture = guerre économique ouverte Compétition mondiale : low cost + déflation + agressivité facteur prix (cf. Chine) Des

Plus en détail

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Plan 1. Pourquoi l intelligence économique? 2. Intelligence économique pour innover et valoriser 3. Comment

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Records management et archivage électronique : cadre normatif Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records

Plus en détail

Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI)

Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) Titre de la formation Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) Date prévue de la formation Week-end : 31 Mars et 01 Avril, Milieu de semaine : 27 et 28 Mars Objectifs : 2 Jours

Plus en détail

«Intelligence économique : un outil de protection de la propriété intellectuelle»

«Intelligence économique : un outil de protection de la propriété intellectuelle» «Intelligence économique : un outil de protection de la propriété intellectuelle» Jacques BREILLAT Directeur pédagogique du Master 2 «Intelligence économique et management des organisations», IAE de Bordeaux,

Plus en détail

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication Enseignement secondaire technique Régime technique Division de la formation administrative et commerciale Cycle supérieur Section communication et organisation Technologies de l'information et de la communication

Plus en détail

SOMMAIRE ETUDE SERDALAB «VEILLE, MOTEURS DE RECHERCHE ET COLLABORATIF : LE MARCHE ET LES TENDANCES EN 2009»

SOMMAIRE ETUDE SERDALAB «VEILLE, MOTEURS DE RECHERCHE ET COLLABORATIF : LE MARCHE ET LES TENDANCES EN 2009» SOMMAIRE ETUDE SERDALAB «VEILLE, MOTEURS DE RECHERCHE ET COLLABORATIF : LE MARCHE ET LES TENDANCES EN 2009» Avant-propos Remerciements Introduction Synthèse de l étude Chap. 1 Les enjeux pour les acteurs

Plus en détail

La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul

La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul 12_07_2011 Table des matières Table des matières 3 I - 1. Point méthodologique 7 A. 1.1. Définitions...7 B. 1.2. Plan d'analyse type...8 C. 1.3. Synthèse...13

Plus en détail

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL Au niveau du second degré, l'économie et gestion recouvre un ensemble de champs disciplinaires relevant de l'économie, du droit, des sciences de

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

Domaine : Economie et gestion Mention : Management Spécialité : Management Intégré Qualité Sécurité Environnement

Domaine : Economie et gestion Mention : Management Spécialité : Management Intégré Qualité Sécurité Environnement LICENCE APPLIQUEE EN MANAGEMENT : INTEGRE QSE : QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Domaine : Economie et gestion Mention : Management Spécialité : Management Intégré Qualité Sécurité Environnement I. Présentation

Plus en détail

Avant-propos 3. PREMIÈRE PARTIE - Le plan marketing stratégique. CHAPITRE 1 Analyser l'entreprise dans son environnement 13

Avant-propos 3. PREMIÈRE PARTIE - Le plan marketing stratégique. CHAPITRE 1 Analyser l'entreprise dans son environnement 13 Avant-propos 3 PREMIÈRE PARTIE - Le plan marketing stratégique CHAPITRE 1 Analyser l'entreprise dans son environnement 13 La portée du plan marketing stratégique 13 Le plan marketing stratégique de l'entreprise

Plus en détail

Université du Sud-Toulon Var IUT Toulon Var PROGRAMME DE LA FORMATION. Licence Professionnelle Management des Organisations

Université du Sud-Toulon Var IUT Toulon Var PROGRAMME DE LA FORMATION. Licence Professionnelle Management des Organisations Université du Sud-Toulon Var IUT Toulon Var PROGRAMME DE LA FORMATION Licence Professionnelle Management des Organisations Spécialité Ressources Humaines et Conduite de Projets Formation initiale/ Contrat

Plus en détail

4ème. Colloque international ISKO- Maghreb'2013 ********************************************************** ********************

4ème. Colloque international ISKO- Maghreb'2013 ********************************************************** ******************** Conference Venue: Algiers city town (Algeria) Appels à Communications : 4ème. Colloque international ISKO- Maghreb'2013 ********** ******************** Concepts et Outils pour le Management de la Connaissance

Plus en détail

ANNEXE V : DÉFINITION DES ÉPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION

ANNEXE V : DÉFINITION DES ÉPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION ANNEXE V : DÉFINITION DES ÉPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION E1 FRANÇAIS (Coef 3) U1 1. Objectif L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES : CAHIER DES CHARGES IMPLEMENTATION D UNE PLATEFORME DE VEILLE

MARCHE DE SERVICES : CAHIER DES CHARGES IMPLEMENTATION D UNE PLATEFORME DE VEILLE MARCHE DE SERVICES : CAHIER DES CHARGES IMPLEMENTATION D UNE PLATEFORME DE VEILLE SOMMAIRE 1. > Objectifs du projet... 3 2. > Produits attendus... 5 2.1. Spécifications fonctionnelles... 5 2.1.1. > Fonctionnalités

Plus en détail

L intelligence économique au service de la veille stratégique

L intelligence économique au service de la veille stratégique L intelligence économique au service de la veille stratégique Thème de l intervention de Monsieur Tawfik MOULINE, Directeur Général de l Institut Royal des Etudes Stratégiques (IRES) à la journée organisée

Plus en détail

Annexe 1. Tableau 1 : Contenu indicatif des modules de la formation

Annexe 1. Tableau 1 : Contenu indicatif des modules de la formation Annexe 1 Tableau 1 : Contenu indicatif des modules de la formation 1 Modules Objectifs Contenu indicatif du module Module 1 : veille stratégique et intelligence des Territoires Acquérir des techniques

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Chaque année, les entreprises ont de nombreux challenges à relever; adaptation à des contraintes légales nationales, européennes ou internationales, lancement de nouveaux services

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME SOMMAIRE : Introduction Quelques définitions Principes du management de la qualité Enjeux de la mise en place d une démarche qualité La mise en oeuvre du «SMQ» : 1. L engagement

Plus en détail

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires COURS N 2 EC 3 : LOGICIELS DOCUMENTAIRES PAR : SAHBI SIDHOM MCF.Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI Cours en ligne : www.loria.fr/~ssidhom/

Plus en détail

La veille. Plan. Problématique Définition La veille en question: Conclusion 29/11/2010. Pour qui? Pourquoi? Comment? Avec qui? Combien?

La veille. Plan. Problématique Définition La veille en question: Conclusion 29/11/2010. Pour qui? Pourquoi? Comment? Avec qui? Combien? La veille Anass EL HADDADI Plan Problématique Définition La veille en question: Pour qui? Pourquoi? Comment? Avec qui? Combien? Conclusion 2 Anass EL HADDADI - haddadi@irit.fr 1 Problématique - Le contexte

Plus en détail

Manager d unité SESSION de décembre 2015

Manager d unité SESSION de décembre 2015 Manager d unité SESSION de décembre 2015 1 - Objectifs : Responsable des performances de l'unité qui lui est confiée, le Manager d unité décline la stratégie de l'entreprise pour définir ses propres orientations.

Plus en détail

Principes de base et aspects techniques

Principes de base et aspects techniques HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Normes ISO27001 / ISO27002 Principes de base et aspects techniques

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE EC 1 : Documentation scientifique et technique COURS N : 1 PAR : Sahbi SIDHOM MCF. Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI CONTENU PÉDAGOGIQUE DE L UE EC

Plus en détail

L importance des brevets pour les PME

L importance des brevets pour les PME L importance des brevets pour les PME Philippe Cadre Responsable de la coopération Afrique, et Océan Indien Sommaire es PME a stratégie brevet Pourquoi une politique de protection? Les grands principes

Plus en détail

La Gestion Electronique des Documents

La Gestion Electronique des Documents La Gestion Electronique des Documents La mise en place d une solution La gestion de l information est devenue un enjeu stratégique majeur à l intérieur des organisations. D après l observation des projets

Plus en détail

Catalogue des cours en BTS Assistant de Manager

Catalogue des cours en BTS Assistant de Manager Catalogue des cours en BTS Assistant de Manager MATIÈRES 1 ère année de formation 2 ème année de formation Horaire ECTS Horaire ECTS Culture générale et expression 60 h 4 60 h 4 Langue vivante A : Anglais

Plus en détail

MASTER MENTION CRÉATION NUMÉRIQUE PARCOURS DESIGN D'INTERFACE MULTIMEDIA ET INTERNET

MASTER MENTION CRÉATION NUMÉRIQUE PARCOURS DESIGN D'INTERFACE MULTIMEDIA ET INTERNET MASTER MENTION CRÉATION NUMÉRIQUE PARCOURS DESIGN D'INTERFACE MULTIMEDIA ET INTERNET RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Culture et Communication Mention : Création numérique

Plus en détail

Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique. Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche

Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique. Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique Protection des Systèmes d Information: Aspects Juridiques Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche Introduction La décentralisation des

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

MÉMENTO. Élaboration de tableaux de bord SSI. Version du 5 février 2004

MÉMENTO. Élaboration de tableaux de bord SSI. Version du 5 février 2004 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Sous Direction des Opérations Bureau Conseil Élaboration de tableaux de bord SSI

Plus en détail

LA VEILLE STRATEGIQUE

LA VEILLE STRATEGIQUE LA VEILLE STRATEGIQUE Les Yeux et les Oreilles de Votre Entreprise? Etude 3IE Dernière mise à jour : 01/12/01 3IE c/o EPITA, 14-16 Rue Voltaire 94276 Kremlin-Bicêtre Cedex Tel : 0153145936 Fax : 0153145928

Plus en détail

IEMA-4. Appel à participation

IEMA-4. Appel à participation Appel à participation Les tendances, méthodes et outils de mise en place des cellules de veille et d intelligence économique Sensible aux nouveaux enjeux en matière de veille, d intelligence économique

Plus en détail

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification Les référentiels SMI, normes, processus de certification 1 Définitions selon le Guide ISO/IEC 2:2004 Norme Document, établi par consensus et approuve par un organisme reconnu, qui fournit, pour des usages

Plus en détail

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 03/09/2015. Fiche formation BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen - N : 16012 - Mise à jour : 24/07/2015

Plus en détail

VEILLE STRATEGIQUE EN ENTREPRISE. ( communication, Gouvernance et Intelligence Economique) Colloque International UFC Alger 14-16 Juin 2008

VEILLE STRATEGIQUE EN ENTREPRISE. ( communication, Gouvernance et Intelligence Economique) Colloque International UFC Alger 14-16 Juin 2008 VEILLE STRATEGIQUE EN ENTREPRISE ( communication, Gouvernance et Intelligence Economique) Colloque International UFC Alger 14-16 Juin 2008 1 I- Introduction I- I Historique de la veille S informer est

Plus en détail

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1 Réf.AQ-Q1 Les Systèmes d'information des entreprises réglementées font l'objet d'exigences spécifiques. Celles-ci sont souvent difficiles à appréhender pour les spécialistes métier de l'assurance Qualité,

Plus en détail

Prisme : le nouvel Intranet Web 2.0 d'ifpen

Prisme : le nouvel Intranet Web 2.0 d'ifpen Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Prisme : le nouvel Intranet Web 2.0 d'ifpen Plateforme pour la Recherche, l'innovation,

Plus en détail

Formation. Les outils de la gestion de projets

Formation. Les outils de la gestion de projets Formation Les outils de la gestion de projets Découvrez une boîte à outils pour gérer les projets qui vous sont confiés! Durée de la formation : 2 jours Formules: Formule In-house (jusque 3 participants)

Plus en détail

UMMTO Département sciences commerciales 3 ème année Marketing LMD 2012/2013 VEILLE MARKETING. Exposé. Tarmoul Lyes T. Said Y.

UMMTO Département sciences commerciales 3 ème année Marketing LMD 2012/2013 VEILLE MARKETING. Exposé. Tarmoul Lyes T. Said Y. UMMTO Département sciences commerciales 3 ème année Marketing LMD 2012/2013 Exposé VEILLE MARKETING Tarmoul Lyes T. Said Y. Lynda SOMMAIRE Introduction Chapitre I : Généralité, objet et les types de veille

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

Un programme financé par l Union européenne POUR SON INTERNATIONALISATION- ÉTAPES CLÉS

Un programme financé par l Union européenne POUR SON INTERNATIONALISATION- ÉTAPES CLÉS PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne LA VEILLE STRATÉGIQUE EN ENTREPRISE POUR SON INTERNATIONALISATION- ÉTAPES CLÉS MOUNIR ROCHDI CONSULTANT

Plus en détail

L analyse de l information proposée par les outils de veille

L analyse de l information proposée par les outils de veille L analyse de l information proposée par les outils de veille Claire François To cite this version: Claire François. L analyse de l information proposée par les outils de veille. Regards sur l IE : le magazine

Plus en détail

Evolution des normes ISO 9001 et 14001 v 2015. Laurent BOULINGUEZ AXE Octobre 2015

Evolution des normes ISO 9001 et 14001 v 2015. Laurent BOULINGUEZ AXE Octobre 2015 Evolution des normes ISO 9001 et 14001 v 2015 Laurent BOULINGUEZ AXE Octobre 2015 OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION Connaître les principales évolutions des normes 9001 et 14001 2 LES NORMES 9001 & 14001 v2015

Plus en détail

Jurisassociations Cette tribune fait partie d'un dossier spécial Maitrise des risques incluant 4 textes de KPMG 15 janvier 2014 - n 491

Jurisassociations Cette tribune fait partie d'un dossier spécial Maitrise des risques incluant 4 textes de KPMG 15 janvier 2014 - n 491 Jurisassociations Cette tribune fait partie d'un dossier spécial Maitrise des risques incluant 4 textes de KPMG 15 janvier 2014 - n 491 Patrick Zeimett, Associé, économie sociale et solidaire, KPMG Sébastien

Plus en détail

Business Plan Méthodologie PricewaterhouseCoopers. David Hodder Laurent Vanat

Business Plan Méthodologie PricewaterhouseCoopers. David Hodder Laurent Vanat Business Plan Méthodologie PricewaterhouseCoopers David Hodder Laurent Vanat L'approche du Business Plan développée par PricewaterhouseCoopers se veut d'offrir une solution simple et facile à la préparation

Plus en détail

THEORIE ET CAS PRATIQUES

THEORIE ET CAS PRATIQUES THEORIE ET CAS PRATIQUES A DEFINIR 8/28/2012 Option AUDIT 1 INTRODUCTION L informatique : omniprésente et indispensable Développement des S.I. accroissement des risques Le SI = Système Nerveux de l entreprise

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

Veille Technologique & Marketing. Le radar de votre entreprise

Veille Technologique & Marketing. Le radar de votre entreprise Veille Technologique & Marketing Le radar de votre entreprise 23 septembre 2005 www.centredoc.ch 1 CENTREDOC Jaquet-Droz 1 2000 Neuchâtel +41 32 720 51 11 info@centredoc.ch www.centredoc.ch www.centredoc.ch

Plus en détail

Le concept de veille. Définitions. Définition de l AFNOR

Le concept de veille. Définitions. Définition de l AFNOR Le concept de veille OPERMIND Alain DELABY / UFR TOURS Ecole Doctorale 17-18 et 19 mars 2004 1 Définitions Définition du Commissariat du Plan : L intelligence économique est l ensemble des actions coordonnées

Plus en détail

LA RECHERCHE DE L'INFORMATION INTERNE

LA RECHERCHE DE L'INFORMATION INTERNE LA RECHERCHE DE L'INFORMATION INTERNE Les enjeux, les besoins, les outils, notre valeur ajoutée Frédéric Meunier 2006-11-17 Version Date Auteur Commentaire 1.0 2006-11-17 Frédéric Meunier Table des matières

Plus en détail

Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015

Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015 Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015 1 Objectifs de l atelier Appréhender «l esprit et le sens» des principales évolutions de l ISO

Plus en détail

La Veille multilingue : outils et ressources pour les traducteurs. Jean-Paul PINTE Institut Catholique de Lille

La Veille multilingue : outils et ressources pour les traducteurs. Jean-Paul PINTE Institut Catholique de Lille La Veille multilingue : outils et ressources pour les traducteurs Jean-Paul PINTE Institut Catholique de Lille Premier Colloque International sur la veille multilingue Genève les 28 et 29 mai 2008 Nous

Plus en détail

La veille commerciale

La veille commerciale Université Mohamed Premier Ecole Nationale de Commerce et de Gestion d Oujda L intelligence économique et la veille stratégique Sous le thème : La veille commerciale Réalisé par : Encadré par : Sara MANSRI

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

DÉFINIR DES INDICATEURS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE

DÉFINIR DES INDICATEURS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE DÉFINIR DES INDICATEURS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE Pour l amélioration de la performance énergétique dans le cadre de la norme ISO 50001 des systèmes de management de l énergie Pascal Dumoulin,

Plus en détail

Master Information Communication 2ème année Spé. Intelligence Economique et Territoriale

Master Information Communication 2ème année Spé. Intelligence Economique et Territoriale Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs La formation Master Intelligence économique et territoriale s inscrit dans le domaine de formation des sciences de l information et de la

Plus en détail

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme de formation... 4

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme de formation... 4 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Marketing internet Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3

Plus en détail

Démystifions l Intelligence Economique et apprenons à nous en servir pour devenir performants. I - Mais qu est donc l Intelligence Economique (I.E.)?

Démystifions l Intelligence Economique et apprenons à nous en servir pour devenir performants. I - Mais qu est donc l Intelligence Economique (I.E.)? Démystifions l Intelligence Economique et apprenons à nous en servir pour devenir performants. Tout le monde parle aujourd hui de l Intelligence Economique et «raccroche» cette appellation à des sujets

Plus en détail

SERVICE PROPRIETE INTELLECTUELLE

SERVICE PROPRIETE INTELLECTUELLE SERVICE PROPRIETE INTELLECTUELLE ÉTUDIER - CRÉER PROTÉGER - MONÉTISER é PNO Consultants sas 7 rue Rouget de L Isle 75001 Paris 01.44.77.91.00 france@pnoconsultants.com Introduction Qui est PNO? Créé en

Plus en détail

Mots clés : Information, intelligence économique, société de l information, mondialisation, référentiel de formation.

Mots clés : Information, intelligence économique, société de l information, mondialisation, référentiel de formation. Master II Intelligence économique et territoriale de l USTV : vers une remise en question des adéquations objectifs - besoins établis par le référentiel d Alain Juillet. Analyse comparative et perfectibilité

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Parcours Dyn@mique RH Réunion thématique du 8 juin 2010 La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Sommaire Définition Les enjeux La démarche En pratique: comment identifier les fonctions

Plus en détail

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique 2014 BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique SECTEUR INDUSTRIE-SERVICE CHORUS 2 : Refonte du référentiel des process Groupe Refondre le réferentiel des process Groupe grâce à la réalisation d un

Plus en détail

La notation en matière de sécurité

La notation en matière de sécurité La notation en matière de sécurité Août 2008 Le CDSE Le Club des Directeurs Sécurité d Entreprise est l association des directeurs de sécurité d entreprise et de leurs collaborateurs. Il fédère des entreprises

Plus en détail