Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes"

Transcription

1 Dossier d intelligence économique La veille Enjeux et méthodes

2 Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE de Poitiers. Composée de 14 étudiants, de Licence 3 Information Communication, de Master Stratégie et Management de la Communication et de Master Intelligence Economique et Communication Stratégique, Cellie a pour objectif de sensibiliser les entreprises aux enjeux de l Intelligence Economique. Cellie s articule autour de trois pôles : le pôle Web en charge du blog Cellie.fr, le pôle Veille au service de l image de l IAE de Poitiers, le pôle Pré-diagnostics qui a pour mission de démarcher les entreprises dans l optique de les sensibiliser à l intelligence économique. «L intelligence économique peut être définie comme l ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l information utile aux acteurs économiques. Ces diverses actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l entreprise, dans les meilleures conditions de délais et de coûts. L information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décision de l entreprise ou de la collectivité, pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques nécessaires à l atteinte des objectifs définis par l entreprise dans le but d améliorer sa position dans son environnement concurrentiel. Ces actions, au sein de l entreprise, s ordonnent autour d un cycle ininterrompu, générateur d une vision partagée des objectifs de l entreprise.» Rapport Martre (La Documentation Française, Paris, 1994) 1

3 Les membres de Cellie mettent alors leurs compétences à disposition des entreprises de la région Poitou-Charentes dans le but de leur fournir des conseils personnalisés et de les mettre en lien avec les différents professionnels du secteur. Dans cet objectif, l équipe du pôle pré-diagnostics se déplace dans les PME de la région en vue d évaluer leurs besoins dans ce domaine. Les missions du pôle pré-diagnostics sont axées autour de la veille, l influence et la protection. La veille est un dispositif organisé, intégré et finalisé de collecte, de traitement, de diffusion et d exploitation de l information. Elle est une clé pour comprendre son environnement et être le plus réactif face aux changements inhérents à l activité de l entreprise. La protection a pour but d assurer la pérennité de toutes organisations en préservant leur patrimoine physique, immatériel et humain. L influence est le moyen d amener un décideur à envisager une vision des choses plus favorable aux intérêts de l entreprise. C est l art du faire croire, faire savoir et du faire faire. 2

4 À Cellie, nous mettons à disposition des TPE et PME de la région Poitou-Charentes nos compétences et connaissances afin d effectuer un pré-diagnostic gratuit de leurs démarches d intelligence économique. Pour plus de renseignement, contactez nous sur cellie.fr ou à l adresse Sommaire Qui sommes nous?... 1 Lexique... 4 Définition... 6 a. Le cycle de la veille... 6 b. Différents types de veille... 7 Enjeux... 9 Méthodes et outils a. Les trois problématiques de la veille b. Outils de veille A retenir Pour aller plus loin

5 Lexique Cycle de la veille : Le cycle de la veille permet de couvrir l ensemble de la chaîne qui permet de réaliser une veille efficace. Les types de veille : Il n existe pas une veille mais des veilles dont la réalité va dépendre des secteurs, de la culture de l entreprise, de son champ concurrentiel, et de ses moyens alloués. Par exemple, veille technologique, veille marketing, veille achat, veille juridique, veille concurrentielle Typologie de l information : L information que l on obtient peut être classée en trois catégories : Type d information Sources - Médias (agence de presse, journaux, revues ), réunions thématiques (symposiums) - Manifestations commerciales et publicitaires Blanche - Banques de données, banques informatisées - Bibliothèques publiques et universitaires, centres de documentations - Organismes publics et privés, cabinets de consultant - Satellites de l entreprise : clients, fournisseurs, sous traitants, partenaires, concurrents Grise - Visites dans les entreprises - Produits achetés et échantillons - Contacts divers - Sources illégales (interceptions techniques) Noire - Sources humaines se mettant dans l illégalité - Sources consultées légalement sous autorisation officielle ou privée 4

6 Information stratégique : «C est une information à valeur ajoutée, disponible au bon moment, mise à jour et accessible par la bonne personne.» Outils de veille : «Un logiciel de veille permet d automatiser certaines tâches répétitives du cycle de veille comme la surveillance et la collecte.» 5

7 Définition «La veille fut la première des compétences mobilisées par l intelligence économique. Elle en constitue le socle : il faut d abord comprendre son environnement pour agir. En réalité, la veille recouvre une volonté de comprendre toutes les dynamismes d évolution des marchés et de la concurrence et constitue donc un moyen de stimuler l innovation». Rémy Pautrat, Président de l Institut d Etudes et de Recherche pour la Sécurité des Entreprises (IERSE) Il est important de ne pas confondre veille et intelligence économique. La veille est l une des trois composantes (avec l influence et la protection de l information) de l intelligence économique. Selon la définition de l AFNOR (Association française de la normalisation) c est une «activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement technologique et commercial pour anticiper les évolutions». a. Le cycle de la veille La veille est ancrée dans un cycle de recherche d informations Ce dernier est composé de quatre étapes : 1- Expression des besoins 4- Diffusion de l information (définir les destinataires) 2- Recherche d informations 3- Traitement et analyse de l information 6

8 Il existe différents types de veilles, la veille n est pas réservée à un secteur d activité en particulier. Des entreprises de toutes tailles peuvent réaliser une veille dans leur domaine d activité (agroalimentaire, industrie pharmaceutique, BTP, nouvelles technologies de l information). Il suffit que celle-ci soit adaptée à leurs besoins et à leurs projets. b. Différents types de veille La liste ci-dessous reprend les différents types de veille es plus souvent mises en place en entreprise. Veille technologique Quelles technologies? Veille marketing Quelles stratégies? Veille concurrentielle Quels concurrents? Avancées fondamentales Innovations techniques Brevets et normes Usines et process Acquis scientifiques et techniques Procédés de fabrication Matériaux Filières de production Prestations de services Experts et équipes de recherche Evolutions des parts de marchés Nouveaux besoins Nouveaux produits Suivi des prescripteurs Tendances Fournisseurs et sous-traitants Clients Acheteurs et distributeurs Fournisseurs, sous-traitants Ressources technologiques, financières, humaines Stratégie Nouveaux objectifs, nouveaux contrats Alliances Concurrents anciens Nouveaux entrants Hypothèses qui sous-tendent leurs décisions et leurs actions Prix Produits substituts Image de marque 7

9 Veille juridique Quels règlements? Veille commerciale Quels clients, quels fournisseurs? Jurisprudence Réglementaire, financière et fiscale Lois Décrets Propositions de lois Suivi des clients Nouveaux prospects Réseaux de distribution Méthodes commerciales Image auprès des clients Besoins des clients à long terme Besoins des distributeurs à long terme Relations entre les clients et l entreprise Solvabilité des clients Exemple de veille concurrentielle : une entreprise évoluant dans le secteur de la construction éco-habitat surveille les nouveaux modèles de ses concurrents ainsi que l arrivée de nouveaux fournisseurs sur le marché pour améliorer le positionnement de son offre sur le marché du développement durable. Exemple de veille juridique : un constructeur automobile pour développer des véhicules respectueux de l environnement doit surveiller les différentes réglementations européennes et internationales concernant les niveaux d émissions autorisés. Cette veille lui permettra ainsi d adapter ses modèles à la nouvelle législation en vigueur. 8

10 Enjeux La veille a pour objectif de surveiller l environnement afin d en identifier les signaux faibles (menaces ou opportunités) dans le but d assurer la pérennité de l entreprise. Cette dernière pourra ainsi mieux se positionner dans son environnement, sur ses marchés et face aux autres acteurs. La veille doit être organisée et structurée. Elle contribue à améliorer le temps de recherche et à livrer des renseignements utiles. Les objectifs de la veille sont donc (avec la détection des signaux faibles) la recherche de l information utile aux décisions et aux actions. Figure 2 : mettre en place un système de veille 9

11 Méthodes et outils Dans la société contemporaine, le travailleur est confronté à une information de plus en plus dense. Cette richesse de l information débouche sur une surinformation ou encore sur l infobésité. Dans ce contexte, la veille est un outil indispensable pour anticiper les évolutions, les opportunités et les dangers. En analysant l environnement économique, juridique et concurrentiel de l entreprise, la veille permet d anticiper et d avoir «un coup d avance» sur ses concurrents. Elle consiste à discerner les transformations démographiques, technologiques, juridiques, humaines ou économiques qui sont susceptibles de transformer l activité de l entreprise. «La turbulence de l environnement oblige les entreprises à faire preuve d ouverture sur l extérieur. Les entreprises doivent de plus en plus engager une surveillance active de l environnement et se doter de moyens d écoutes nécessaires à la détection des opportunités et des menaces». a. Les trois problématiques de la veille La veille comprend des problématiques organisationnelle, technique et méthodologique : Organisationnelle Modèle du spécialiste au sein de l entreprise : une personne appelée «chargé de veille, veilleur, documentaliste ou encore consultant» est chargée de réaliser la veille au sein de la société. C est la personne qui collecte, analyse et diffuse la bonne information aux bonnes personnes et aux bons moments. Modèle du service spécialisé : il existe au sein de l entreprise une cellule de veille : un service spécifiquement dédié à la veille composé de consultants qui ont pour mission d analyser, de collecter et de diffuser l information aux décideurs. Méthodologique La veille comprend de nombreuses notions : l aide à la prise de décision, le cycle de renseignement, l importance du réseau, la sécurité de l information. Toutes ces notions sont indispensables quant à la bonne réalisation d une mission de veille. 10

12 Technique La technique comprend les outils de recherche à utiliser pour réaliser la veille, pour analyser, stocker et diffuser l information. Nous pouvons citer comme outils en ligne accessible gratuitement : Google Alertes et Google Reader. Les outils professionnels sont également nombreux : Digimind, Kb Crawl ou Lexis Nexis. Ces derniers permettent d automatiser la recherche de données et de filtrer l information b. Outils de veille 11

13 Exemple d un cas de veille au sein d une entreprise L entreprise Décathlon, qui commercialise des articles de sports et en produits sous ses propres marques, a su mettre en œuvre un dispositif de veille des plus intelligents sur fond d une culture qui mêle la passion du sport et l écoute du client. Lorsqu ils vont travailler sur le campus (siège de l entreprise situé à Lille), les ingénieurs et spécialistes du marketing passent par le magasin, histoire de ne jamais oublier que c est là que tout se joue au dernier ressort. Il leur arrive parfois de rentrer leurs badges et de se fondre dans la foule des clients pour observer. Régulièrement, celui qui est à l origine d un produit tient le stand correspondant afin de rester au contact de l utilisateur et recevoir ses critiques. De même, si la pratique d un sport est demandée aux employés, ce n est pas seulement pour maintenir leur forme mais également pour tester les produits. Enfin, la veille est parfois très élaborée. Ainsi, lorsqu il fut décidé de modifier la position du rayon de sac à dos (présentation par contenances et non par prix ou par marques), des enquêteurs munis de caméras étaient là pour filmer les réactions des clients. MARCON Christian & MOINET Nicolas. L intelligence économique. Paris : Dunod,

14 A retenir 1. La veille n est pas une pratique illégale, l information récoltée par l entreprise est essentiellement de l information blanche (95% de l information disponible). 2. Une entreprise qui veut adopter la veille technologique doit avoir un esprit ouvert et doit être organisée d une manière flexible. Les flux d information et de communication doivent circuler dans l entreprise d une façon transversale. La veille est avant tout un état d esprit et un travail collectif en entreprise. 3. La veille n est pas réservée aux grands groupes. Bien que certains outils professionnels demandent à l heure actuelle des moyens financiers conséquents, les PME PMI peuvent réaliser leur veille elles-mêmes à l aide d outils en ligne ou en faisant appels à des spécialistes. De plus les PME PMI évoluant dans un environnement ultra concurrentiel et de plus en plus instable. Elles doivent se munir de cet outil d aide à la décision. 4. Les outils ne font pas tout. Les outils de recherche et de diffusion de l information facilitent le travail du chargé de veille, grâce à eux ce dernier gagne du temps. En revanche, le veilleur doit garder un regard critique et un esprit d analyse pour filtrer au mieux l information. L important n est pas l outil mais ce qu on en fait. 5. La veille pour la veille n a pas de finalité. Si l information stratégique n est pas transmise au décideur, elle perd son utilité. La mise en place d une veille n est utile que si et seulement si le recueillement de l information sert à une prise d une décision stratégique. La veille repose sur la capacité à transformer les informations en levier d actions (valeur ajoutée de la veille). Aujourd hui, le pouvoir ne se mesure plus par la détention de l information mais par son partage et sa diffusion. 6. Détection des signaux faibles : la veille permet à une entreprise d analyser son environnement dans le but d anticiper les menaces qui pourraient nuire à son développement ou au contraire identifier les éventuelles opportunités qui pourraient favoriser sa croissance. 13

15 Pour aller plus loin Bibliographie DESCHAMPS Christophe, MOINET Nicolas. La boîte à outils de l intelligence économique. Paris : Dunod, pages. MARCON Christian & MOINET Nicolas. L intelligence économique. Paris : Dunod, Fillias, E. et Villeneuve, A. E-réputation: stratégies d influences sur Internet. Paris : Ellipses, FRANCOIS L. (dir.). Business sous influence. Paris : Eyrolles, REVEL C. La gouvernance mondiale a commencé : Acteurs, enjeux, influences Paris : Edition Ellipses, ROUACH Daniel. La veille technologique et l intelligence économique. Paris : PUF, Ressources en ligne ALLOING Camille, ZIMMER Terry CHANTREL Flavien, RAFFESTIN Anne- Laure. Regards croisés sur la veille, DESCHAMPS C. & ICOMTEC, Le livre blanc des méthodes d analyse appliquée à l Intelligence Economique : Intelligence Analysis, ICOMTEC. Quels outils de veille pour demain? idetra. Intelligence économique : Un guide pour débutants et praticiens /documentos/intelligence-economique-guide-integral.pdf JDEY Aref. E-réputation : Livre blanc

16 Références Portail de l Intelligence Economique : Blog de François-Bernard Huyghe : Blog de Christophe Deschamps : Blog d Aref Jdey : Blog de Camille Alloing : Blog de Frédéric Martinet : 15

Dossier d intelligence économique. L e-réputation. Enjeux et méthodes

Dossier d intelligence économique. L e-réputation. Enjeux et méthodes Dossier d intelligence économique L e-réputation Enjeux et méthodes Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE de Poitiers. Composée de 14

Plus en détail

Dossier d intelligence économique. La protection. Comment protéger votre patrimoine informationnel?

Dossier d intelligence économique. La protection. Comment protéger votre patrimoine informationnel? Dossier d intelligence économique La protection Comment protéger votre patrimoine informationnel? Qui sommes-nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE

Plus en détail

Dossier d intelligence économique. L influence. Comment mettre en place une stratégie d influence?

Dossier d intelligence économique. L influence. Comment mettre en place une stratégie d influence? Dossier d intelligence économique L influence Comment mettre en place une stratégie d influence? Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE

Plus en détail

Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis. 04 avril 2012

Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis. 04 avril 2012 Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis 04 avril 2012 1 Cellule opérationnelle d intelligence économique Les intervenants : Avec le soutien : En partenariat

Plus en détail

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 DOSSIER VEILLE SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique - Introduction à la veille - Guide du routard Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 SOMMAIRE I - Définition et objectifs de la «veille»

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

COMPTEZ AVEC LES NOUVEAUX DOCUMENTALISTES

COMPTEZ AVEC LES NOUVEAUX DOCUMENTALISTES PORTRAIT D UN NOUVEAU DOCUMENTALISTE NB : les réformes en cours (LMD) vont modifier la durée des études universitaires et l appellation des diplômes... Documentaliste Veilleur Gestionnaire de données ASSISTANT

Plus en détail

Comment faire de la veille un avantage concurrentiel et un outil de gouvernance de l entreprise. février 2009

Comment faire de la veille un avantage concurrentiel et un outil de gouvernance de l entreprise. février 2009 Comment faire de la veille un avantage concurrentiel et un outil de gouvernance de l entreprise février 2009 Pour une définition Veille : Etat de quelqu un qui ne dort pas ; fait de ne pas dormir aux heures

Plus en détail

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser 2 PLAN : 1 ère Partie : L information : un outil de gestion stratégique

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

LICENCE PRO MANINFO 2014/2015. LA VEILLE STRATEGIQUE : quels liens avec l intelligence économique, la documentation et le knowledge management?

LICENCE PRO MANINFO 2014/2015. LA VEILLE STRATEGIQUE : quels liens avec l intelligence économique, la documentation et le knowledge management? NOM ET PRENOM : BABA KODJO LICENCE PRO MANINFO 2014/2015 LA VEILLE STRATEGIQUE : quels liens avec l intelligence économique, la documentation et le knowledge management? 11 janvier 2015 1 Introduction

Plus en détail

LA VEILLE STRATEGIQUE

LA VEILLE STRATEGIQUE LA VEILLE STRATEGIQUE Les Yeux et les Oreilles de Votre Entreprise? Etude 3IE Dernière mise à jour : 01/12/01 3IE c/o EPITA, 14-16 Rue Voltaire 94276 Kremlin-Bicêtre Cedex Tel : 0153145936 Fax : 0153145928

Plus en détail

Intelligence Economique et Innovation

Intelligence Economique et Innovation Intelligence Economique et Innovation Caroline Mothe Professeur des Universités IAE Savoie Mont-Blanc Sommaire 1. Constats 2. Le concept 3. Le paradoxe 4. Zoom sur Echelon et Frenchelon 5. Vision du marché

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée.

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Haute école de gestion de Genève Geneva School of Business Administration Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Master of Advanced Studies Diploma of Advanced Studies Certificate

Plus en détail

La mise en place d une cellule de veille

La mise en place d une cellule de veille La mise en place d une cellule de veille Floriane Giovannini IST - Antony 24 ème Rencontres OMER Lyon, les 29-30 mars 2007 Plan de la présentation Introduction à la veille Une cellule de veille : - Pourquoi?

Plus en détail

Réalisation d un produit de veille concurrentielle. Jérôme Chevreul

Réalisation d un produit de veille concurrentielle. Jérôme Chevreul Réalisation d un produit de veille concurrentielle Jérôme Chevreul 1 Sommaire Pourquoi ce produit?...2 Collecte de l information..2 Quels sont les sites à surveiller?...3 Données à surveiller..4 De la

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

SOMMAIRE ETUDE SERDALAB «VEILLE, MOTEURS DE RECHERCHE ET COLLABORATIF : LE MARCHE ET LES TENDANCES EN 2009»

SOMMAIRE ETUDE SERDALAB «VEILLE, MOTEURS DE RECHERCHE ET COLLABORATIF : LE MARCHE ET LES TENDANCES EN 2009» SOMMAIRE ETUDE SERDALAB «VEILLE, MOTEURS DE RECHERCHE ET COLLABORATIF : LE MARCHE ET LES TENDANCES EN 2009» Avant-propos Remerciements Introduction Synthèse de l étude Chap. 1 Les enjeux pour les acteurs

Plus en détail

Intelligence economique Levier de competitivite

Intelligence economique Levier de competitivite Intelligence economique Levier de competitivite 1 Dispositifs offensifs Innovation Export Accompagnement au développement des entreprises. 2 Accompagnement au développement des entreprises ARI. (avance

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Méthode d évaluation des outils de veille

Méthode d évaluation des outils de veille Méthode d évaluation des outils de veille Cette présentation a été réalisée pour l Echangeur PME Paris Ile de France, structure géré par la CCIP (Chambre de Commerce et d Industrie de Paris) Conférence

Plus en détail

Comment surveiller vos concurrents?

Comment surveiller vos concurrents? Comment surveiller vos concurrents? Pourquoi mettre en place une solution de veille concurrentielle & anticiper les risques commerciaux à court et moyen terme Pourquoi vous proposer un livre blanc sur

Plus en détail

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique CMAIS - L intelligence au service de l informa on Veille Conseil Stratégie E-Réputaon Communicaon Geson des risques www.cmais-strat.com

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015.

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015. ITA innov 0. ère édition concours ITA innov 0 Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles DOSSIER DE PARTENARIAT www.acta-itainnov.com ITA innov 0. ère édition Découvertes,

Plus en détail

Veille Marketing. Le radar de votre entreprise

Veille Marketing. Le radar de votre entreprise Marketing Le radar de votre entreprise Octobre 2006 www.centredoc.ch 1 CENTREDOC Jaquet-Droz 1 2002 Neuchâtel +41 32 720 51 11 info@centredoc.ch www.centredoc.ch www.centredoc.ch 2 CENTREDOC Société coopérative

Plus en détail

La démarche d intelligence économique

La démarche d intelligence économique PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ECONOMIQUE MARINA SAUZET CONSULTANTE

Plus en détail

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?»

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» APPEL A COMMUNICATIONS «L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» 18 & 19 novembre 2015 IDRAC Business School, Lyon L IDRAC Business School, dans le cadre

Plus en détail

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management des organisations», IAE de Bordeaux, Université Montesquieu

Plus en détail

Le concept de veille. Définitions. Définition de l AFNOR

Le concept de veille. Définitions. Définition de l AFNOR Le concept de veille OPERMIND Alain DELABY / UFR TOURS Ecole Doctorale 17-18 et 19 mars 2004 1 Définitions Définition du Commissariat du Plan : L intelligence économique est l ensemble des actions coordonnées

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE LA VEILLE STRATEGIQUE AU SEIN D UNE PME DE HAUTE TECHNOLOGIE : RETOUR D'EXPERIENCE DE LA SOCIETE AUTOMA-TECH

METTRE EN ŒUVRE LA VEILLE STRATEGIQUE AU SEIN D UNE PME DE HAUTE TECHNOLOGIE : RETOUR D'EXPERIENCE DE LA SOCIETE AUTOMA-TECH METTRE EN ŒUVRE LA VEILLE STRATEGIQUE AU SEIN D UNE PME DE HAUTE TECHNOLOGIE : RETOUR D'EXPERIENCE DE LA SOCIETE AUTOMA-TECH Sonia Salès sonia.sales@automa-tech.com Automa-Tech, Parc d Affaires de Portes

Plus en détail

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée.

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

Agence du patrimoine immatériel de l État

Agence du patrimoine immatériel de l État Agence du patrimoine immatériel de l État Les richesses de l immatériel sont les clés de la croissance future Rapport de la commission de l économie de l immatériel 2006 Le mot du directeur général L APIE

Plus en détail

SMALL DATA DANS LA VEILLE

SMALL DATA DANS LA VEILLE SMALL DATA DANS LA VEILLE Collecte et valorisation de l information stratégique dans l entreprise OCP El Jadida 25 Septembre 2014 25 Septembre 2014 OCP - El Jadida 2 Ordre du jour Définitions Etat de la

Plus en détail

Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets

Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets Le CIGREF, dans son livre blanc de 2002, précise que «l alignement stratégique de l organisation sur le métier est le fait de mettre en

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

Mars 2015. Editeur et Intégrateur d ERP QHSSE

Mars 2015. Editeur et Intégrateur d ERP QHSSE 1 Mars 2015 Editeur et Intégrateur d ERP QHSSE 2 Notre stratégie : construire des relations long terme Approche globale Un ERP QHSE transverse répondant aux besoins métier Des solutions pilotées par le

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle commerce spécialité commerce B to B en milieu industriel Autorité responsable de la certification

Plus en détail

VEGEPOLYS pôle de compétitivité à vocation mondiale

VEGEPOLYS pôle de compétitivité à vocation mondiale VEGEPOLYS pôle de compétitivité à vocation mondiale VEGEPOLYS, pour qui? 4000 entreprises en région appartenant à 8 filières et représentant 25 000 emplois 420 Chercheurs et techniciens 250 Adhérents 2500

Plus en détail

Journée : Apport de l'intelligence Economique pour la gouvernance stratégique de l'entreprise

Journée : Apport de l'intelligence Economique pour la gouvernance stratégique de l'entreprise Journée : Apport de l'intelligence Economique pour la gouvernance stratégique de l'entreprise Evaluation de la veille au Maroc Présenté par: Saddik SOLBI 03 mars 2010 1 Contexte et Enjeux Mondialisation

Plus en détail

Optimiser ses pratiques de veille avec Digimind. Journée Juriconnexion «Veille juridique : un atout stratégique» 25 novembre 2014

Optimiser ses pratiques de veille avec Digimind. Journée Juriconnexion «Veille juridique : un atout stratégique» 25 novembre 2014 Optimiser ses pratiques de veille avec Digimind Journée Juriconnexion «Veille juridique : un atout stratégique» 25 novembre 2014 12/12/2013 SHAREPOINT integration avec Digimind 1 Agenda 1. Digimind en

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com Valorisation de l entreprise par son activité commerciale «Si le navigateur ne sait pas dans quel port il se situe ni vers quel port il doit se diriger, aucun vent ne lui sera favorable» Sénèque Marge

Plus en détail

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES Le futur de la Direction des Systèmes d Information à 3 ans Objectifs JEMM Vision propose un séminaire intitulé Perspectives des technologies informatiques Le

Plus en détail

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE SÉMINAIRES THÉMATIQUES // LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE Nouvelle donne pour les coopératives agricoles et agroalimentaires? 2 juin 2015 24 septembre 2015 paris 2 E OBJECTIFS >

Plus en détail

Etudes de marché. Approche méthodologique & cas pratiques. 25 janvier 2011. Yves DE FINA

Etudes de marché. Approche méthodologique & cas pratiques. 25 janvier 2011. Yves DE FINA Etudes de marché Approche méthodologique & cas pratiques 25 janvier 2011 Yves DE FINA Qu est-ce qu une étude de marché? Un étude de marché consiste en : la recherche, la collecte, l analyse, la synthèse,

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

EDITEUR ET INTEGRATEUR DE SOLUTIONS METIER. www.xprosystem.com

EDITEUR ET INTEGRATEUR DE SOLUTIONS METIER. www.xprosystem.com EDITEUR ET INTEGRATEUR DE SOLUTIONS METIER www.xprosystem.com Qui SOMMES-NOUS? XPROSYSTEM est la filiale édition de NETSYSTEM GROUP, acteur majeur du domaine IT depuis 2007 et Microsoft Partner. XPROSYSTEM

Plus en détail

L application de la DSI à travers la " technologie push "» comma service des TIC dans le développement agricole et rural

L application de la DSI à travers la  technologie push » comma service des TIC dans le développement agricole et rural REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL INSTITUIT NATIONAL DE LA VULGARISATION AGRICOLE L application de la DSI à travers la " technologie push

Plus en détail

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Ingénieur méthodeordonnancement Qualité

Plus en détail

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014 MASTERCLASS PI CNCPI Vendredi 28 mars 2014 Les services de l INPI De l information à la sensibilisation 2013 L information 155 000 appels 73 000 mails 34 000 Rendez-vous La formation : 352 sensibilisations

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

Les nouveaux tableaux de bord des managers

Les nouveaux tableaux de bord des managers Alain Fernandez Les nouveaux tableaux de bord des managers Le projet Business Intelligence clés en main Sixième édition Tableaux bord NE.indd 3 26/03/13 15:22 Le site www.piloter.org, dédié au pilotage

Plus en détail

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente.

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente. LES PANELS DE DISTRIBUTEURS. Le fonctionnement et l utilisation des données. Définition Un panel est une étude permanente de recueil d informations (achat, vente, lecture, TV, radio etc.) auprès d un échantillon

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

Intelligence Economique : risques ou opportunités? AMRAE - L exploitation et la reproduction de ce document sont strictement interdites

Intelligence Economique : risques ou opportunités? AMRAE - L exploitation et la reproduction de ce document sont strictement interdites Intelligence Economique : risques ou opportunités? Introduction : présentation de l AMRAE L association: les membres L AMRAE rassemble les acteurs majeurs des métiers du risque Risk Manager, Responsables

Plus en détail

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information Comprendre ce qu'est la veille A. Introduction 13 B. Qu est-ce que la veille? 13 1. Obtention d information 14 2. Information à caractère stratégique ou opérationnel 15 3. Évolution de l environnement

Plus en détail

Présentation. Eleven Business. La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence. Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business.

Présentation. Eleven Business. La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence. Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business. Présentation Eleven Business La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business.com www.eleven-business.com Sommaire Sommaire... 2 1. Eleven Business...

Plus en détail

Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous?

Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous? Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous? La véritable solution qui valorise vos données clients et fait évoluer votre image Etudes Recettes pour mesurer votre image,

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

Formation pratique à la veille Stratégies et outils

Formation pratique à la veille Stratégies et outils 10 ans d expérience plus de 500 professionnels formés (lat.vigilare : veiller) Guetteur au bord de la côte chargé de surveiller le large (in Le Petit Larousse) sessions 2012 30-31 janvier 6-7 mars 3-4

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Extraits Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Ma première année à la tête de la Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) m a permis de mesurer

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Programme Type de Formation SEO

Programme Type de Formation SEO Programme Type de Formation SEO Programme à destination des formateurs en Référencement (SEO) Création 14/08/2010 Commission Formation (R. Joly, J.C. Domenget) Modification 17/08/2010 A. Villeneuve Version

Plus en détail

BI2B est un cabinet de conseil expert en Corporate Performance Management QUI SOMMES-NOUS?

BI2B est un cabinet de conseil expert en Corporate Performance Management QUI SOMMES-NOUS? SOMMAIRE Qui sommes nous? page 3 Notre offre : Le CPM, Corporate Performance Management page 4 Business Planning & Forecasting page 5 Business Intelligence page 6 Business Process Management page 7 Nos

Plus en détail

Offre de Formations Licences professionnelles. IUT Avignon

Offre de Formations Licences professionnelles. IUT Avignon Offre de Formations Licences professionnelles IUT Avignon SOMMAIRE La licence professionnelle p 3 Licence professionnelle Banque Conseiller Clientèle Particulier p 4 Licence professionnelle Management

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Formulation des politiques logistiques

Formulation des politiques logistiques Formulation des politiques logistiques plan Introduction I- Système d objectifs, la logistique comme gestion d interfaces II- Typologie des politiques logistiques III- Alliances et partenariats comme orientation

Plus en détail

HARMONISEZ VOTRE. Insidjam ERP

HARMONISEZ VOTRE. Insidjam ERP HARMONISEZ VOTRE ENTREPRISE AVEC... Insidjam ERP Améliorez la performance de votre entreprise avec ERP Personnalisée et Supportée par IT Solutions, cette version Algérienne d'openerp, qui est le logiciel

Plus en détail

Table des matières détaillée

Table des matières détaillée Michel Roberge. La gestion intégrée des documents (GID) en format papier et technologiques : documents administratifs, documents d'archives, documentation de référence. Québec : Éditions Michel Roberge,

Plus en détail

UNIVERSITE VIRTUELLE DE TUNISIE MASTERE PROFESSIONNEL EN PROSPECTIVE APPLIQUEE

UNIVERSITE VIRTUELLE DE TUNISIE MASTERE PROFESSIONNEL EN PROSPECTIVE APPLIQUEE UNIVERSITE VIRTUELLE DE TUNISIE Les fonctions de l information et de l intelligence économique pour une entreprise MASTERE PROFESSIONNEL EN PROSPECTIVE APPLIQUEE M2PA Lotfi Bouzaïane & Ahmed El Gazzah

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Catalogue de conférences v1

Catalogue de conférences v1 Programme de s Catalogue de s v1 1 sur 9 Planning type des deux jours Programme de s Mercredi 23 mars 2011 (salon ouvert de 9h00 à 18h30) 9h30-10h15 : 10h30-11h15 : 11h30-13h00 : 13H30-14h15 : 14H30-15h15

Plus en détail

- Dossier de presse -

- Dossier de presse - - Dossier de presse - Janvier 2014 Sommaire I. Valérie Moissonnier & l Institut du Selfcoaching 1. Valérie Moissonnier : son parcours et son blog RadioCoaching 2. L équipe de l Institut du Selfcoaching

Plus en détail

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux Meilleurs vœux Place à 014 Plus que jamais, dans ce monde en perpétuel mouvement, voire en ébullition, les entreprises de demain sont les entreprises mobiles, agiles, collaboratives, plaçant la satisfaction

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan marketing stratégique

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan marketing stratégique Marketing stratégique : Du diagnostic au plan marketing stratégique Dossier 1 : Mener un diagnostic.. Introduction : objectifs et démarche générale.i. Mener un diagnostic externe.ii. Mener un diagnostic

Plus en détail

Le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux vous propose son programme d animations gratuites sur les usages du digital pour l entreprise.

Le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux vous propose son programme d animations gratuites sur les usages du digital pour l entreprise. Janvier Février 2015 Le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux vous propose son programme d animations gratuites sur les usages du digital pour l entreprise. «LA BOITE A OUTILS» POUR DEMARRER OU AMELIORER

Plus en détail

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable.

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. EN UN CLIN D OEIL BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. Elle est organisée en 3 pôles : SM@RT,

Plus en détail

Mettre un dispositif de veille pour les PME et les Grands Comptes avec KB Crawl SAS

Mettre un dispositif de veille pour les PME et les Grands Comptes avec KB Crawl SAS Alger, mardi 18 mai 2010 Mettre un dispositif de veille pour les PME et les Grands Comptes avec KB Crawl SAS Julien Flandrois, Directeur marketing, KB Crawl SAS Plan de la présentation La veille sur Internet

Plus en détail

Quels outils pour prévoir?

Quels outils pour prévoir? modeledition SA Quels outils pour prévoir? Les modèles de prévisions sont des outils irremplaçables pour la prise de décision. Pour cela les entreprises ont le choix entre Excel et les outils classiques

Plus en détail

Journée d'animation du réseau des professeurs documentalistes de l'académie de Rouen

Journée d'animation du réseau des professeurs documentalistes de l'académie de Rouen Journée d'animation du réseau des professeurs documentalistes de l'académie de Rouen BEF Fécamp Lillebonne- Yvetôt Jeudi 19 avril 2012 Collège Cuvier - Fécamp Programme de la journée 9h30 Accueil des participants

Plus en détail

Le transfert de technologie

Le transfert de technologie Le transfert de technologie Walter DALLE VEDOVE Walter DALLE VEDOVE 1 Notre but est de vous familiariser avec le transfert de technologie et la négociation de contrats de transfert technologique Croissance

Plus en détail

PARCOURS FORMATION VEILLE TECHNOLOGIQUE. Formations LYNKS Veille Janvier 2013

PARCOURS FORMATION VEILLE TECHNOLOGIQUE. Formations LYNKS Veille Janvier 2013 PARCOURS FORMATION VEILLE TECHNOLOGIQUE Formations LYNKS Veille Janvier 2013 Parcours formation «Veille technologique» Ce programme de formation a été spécialement imaginé par LYNKS Veille pour optimiser

Plus en détail

FORMATIONS CONSULAIRES

FORMATIONS CONSULAIRES Les Chambres de commerce et d industrie de Champagne-Ardenne FORMATIONS CONSULAIRES Apprentissage Enseignement supérieur Formation tout au long de la vie Catalogue 2012/2013 Rappel des niveaux de formation

Plus en détail

Acheter mieux que la concurrence

Acheter mieux que la concurrence Acheter mieux que la concurrence Club logistique Bordeaux 7 Juin 2012 Principes généraux Curriculum Buyer planner Acheteur groupe Responsable achats Performance économique Directeur achats Consultant Supplier

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les différents contextes du marketing BtoB... 7. Avant-propos... 1

Table des matières. Partie I Les différents contextes du marketing BtoB... 7. Avant-propos... 1 Avant-propos........................................................................ 1 Partie I Les différents contextes du marketing BtoB.................... 7 Chapitre 1 Les spécificités du marketing

Plus en détail

L intelligence économique

L intelligence économique C O L L E C T I O N D o s s i e r d E x p e r t s L intelligence économique au service du développement territorial Farida Benadid Doctorante CIFRE Laurence Colombel Directrice de la société.doc Céline

Plus en détail