Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes"

Transcription

1 Dossier d intelligence économique La veille Enjeux et méthodes

2 Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE de Poitiers. Composée de 14 étudiants, de Licence 3 Information Communication, de Master Stratégie et Management de la Communication et de Master Intelligence Economique et Communication Stratégique, Cellie a pour objectif de sensibiliser les entreprises aux enjeux de l Intelligence Economique. Cellie s articule autour de trois pôles : le pôle Web en charge du blog Cellie.fr, le pôle Veille au service de l image de l IAE de Poitiers, le pôle Pré-diagnostics qui a pour mission de démarcher les entreprises dans l optique de les sensibiliser à l intelligence économique. «L intelligence économique peut être définie comme l ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l information utile aux acteurs économiques. Ces diverses actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l entreprise, dans les meilleures conditions de délais et de coûts. L information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décision de l entreprise ou de la collectivité, pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques nécessaires à l atteinte des objectifs définis par l entreprise dans le but d améliorer sa position dans son environnement concurrentiel. Ces actions, au sein de l entreprise, s ordonnent autour d un cycle ininterrompu, générateur d une vision partagée des objectifs de l entreprise.» Rapport Martre (La Documentation Française, Paris, 1994) 1

3 Les membres de Cellie mettent alors leurs compétences à disposition des entreprises de la région Poitou-Charentes dans le but de leur fournir des conseils personnalisés et de les mettre en lien avec les différents professionnels du secteur. Dans cet objectif, l équipe du pôle pré-diagnostics se déplace dans les PME de la région en vue d évaluer leurs besoins dans ce domaine. Les missions du pôle pré-diagnostics sont axées autour de la veille, l influence et la protection. La veille est un dispositif organisé, intégré et finalisé de collecte, de traitement, de diffusion et d exploitation de l information. Elle est une clé pour comprendre son environnement et être le plus réactif face aux changements inhérents à l activité de l entreprise. La protection a pour but d assurer la pérennité de toutes organisations en préservant leur patrimoine physique, immatériel et humain. L influence est le moyen d amener un décideur à envisager une vision des choses plus favorable aux intérêts de l entreprise. C est l art du faire croire, faire savoir et du faire faire. 2

4 À Cellie, nous mettons à disposition des TPE et PME de la région Poitou-Charentes nos compétences et connaissances afin d effectuer un pré-diagnostic gratuit de leurs démarches d intelligence économique. Pour plus de renseignement, contactez nous sur cellie.fr ou à l adresse Sommaire Qui sommes nous?... 1 Lexique... 4 Définition... 6 a. Le cycle de la veille... 6 b. Différents types de veille... 7 Enjeux... 9 Méthodes et outils a. Les trois problématiques de la veille b. Outils de veille A retenir Pour aller plus loin

5 Lexique Cycle de la veille : Le cycle de la veille permet de couvrir l ensemble de la chaîne qui permet de réaliser une veille efficace. Les types de veille : Il n existe pas une veille mais des veilles dont la réalité va dépendre des secteurs, de la culture de l entreprise, de son champ concurrentiel, et de ses moyens alloués. Par exemple, veille technologique, veille marketing, veille achat, veille juridique, veille concurrentielle Typologie de l information : L information que l on obtient peut être classée en trois catégories : Type d information Sources - Médias (agence de presse, journaux, revues ), réunions thématiques (symposiums) - Manifestations commerciales et publicitaires Blanche - Banques de données, banques informatisées - Bibliothèques publiques et universitaires, centres de documentations - Organismes publics et privés, cabinets de consultant - Satellites de l entreprise : clients, fournisseurs, sous traitants, partenaires, concurrents Grise - Visites dans les entreprises - Produits achetés et échantillons - Contacts divers - Sources illégales (interceptions techniques) Noire - Sources humaines se mettant dans l illégalité - Sources consultées légalement sous autorisation officielle ou privée 4

6 Information stratégique : «C est une information à valeur ajoutée, disponible au bon moment, mise à jour et accessible par la bonne personne.» Outils de veille : «Un logiciel de veille permet d automatiser certaines tâches répétitives du cycle de veille comme la surveillance et la collecte.» 5

7 Définition «La veille fut la première des compétences mobilisées par l intelligence économique. Elle en constitue le socle : il faut d abord comprendre son environnement pour agir. En réalité, la veille recouvre une volonté de comprendre toutes les dynamismes d évolution des marchés et de la concurrence et constitue donc un moyen de stimuler l innovation». Rémy Pautrat, Président de l Institut d Etudes et de Recherche pour la Sécurité des Entreprises (IERSE) Il est important de ne pas confondre veille et intelligence économique. La veille est l une des trois composantes (avec l influence et la protection de l information) de l intelligence économique. Selon la définition de l AFNOR (Association française de la normalisation) c est une «activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement technologique et commercial pour anticiper les évolutions». a. Le cycle de la veille La veille est ancrée dans un cycle de recherche d informations Ce dernier est composé de quatre étapes : 1- Expression des besoins 4- Diffusion de l information (définir les destinataires) 2- Recherche d informations 3- Traitement et analyse de l information 6

8 Il existe différents types de veilles, la veille n est pas réservée à un secteur d activité en particulier. Des entreprises de toutes tailles peuvent réaliser une veille dans leur domaine d activité (agroalimentaire, industrie pharmaceutique, BTP, nouvelles technologies de l information). Il suffit que celle-ci soit adaptée à leurs besoins et à leurs projets. b. Différents types de veille La liste ci-dessous reprend les différents types de veille es plus souvent mises en place en entreprise. Veille technologique Quelles technologies? Veille marketing Quelles stratégies? Veille concurrentielle Quels concurrents? Avancées fondamentales Innovations techniques Brevets et normes Usines et process Acquis scientifiques et techniques Procédés de fabrication Matériaux Filières de production Prestations de services Experts et équipes de recherche Evolutions des parts de marchés Nouveaux besoins Nouveaux produits Suivi des prescripteurs Tendances Fournisseurs et sous-traitants Clients Acheteurs et distributeurs Fournisseurs, sous-traitants Ressources technologiques, financières, humaines Stratégie Nouveaux objectifs, nouveaux contrats Alliances Concurrents anciens Nouveaux entrants Hypothèses qui sous-tendent leurs décisions et leurs actions Prix Produits substituts Image de marque 7

9 Veille juridique Quels règlements? Veille commerciale Quels clients, quels fournisseurs? Jurisprudence Réglementaire, financière et fiscale Lois Décrets Propositions de lois Suivi des clients Nouveaux prospects Réseaux de distribution Méthodes commerciales Image auprès des clients Besoins des clients à long terme Besoins des distributeurs à long terme Relations entre les clients et l entreprise Solvabilité des clients Exemple de veille concurrentielle : une entreprise évoluant dans le secteur de la construction éco-habitat surveille les nouveaux modèles de ses concurrents ainsi que l arrivée de nouveaux fournisseurs sur le marché pour améliorer le positionnement de son offre sur le marché du développement durable. Exemple de veille juridique : un constructeur automobile pour développer des véhicules respectueux de l environnement doit surveiller les différentes réglementations européennes et internationales concernant les niveaux d émissions autorisés. Cette veille lui permettra ainsi d adapter ses modèles à la nouvelle législation en vigueur. 8

10 Enjeux La veille a pour objectif de surveiller l environnement afin d en identifier les signaux faibles (menaces ou opportunités) dans le but d assurer la pérennité de l entreprise. Cette dernière pourra ainsi mieux se positionner dans son environnement, sur ses marchés et face aux autres acteurs. La veille doit être organisée et structurée. Elle contribue à améliorer le temps de recherche et à livrer des renseignements utiles. Les objectifs de la veille sont donc (avec la détection des signaux faibles) la recherche de l information utile aux décisions et aux actions. Figure 2 : mettre en place un système de veille 9

11 Méthodes et outils Dans la société contemporaine, le travailleur est confronté à une information de plus en plus dense. Cette richesse de l information débouche sur une surinformation ou encore sur l infobésité. Dans ce contexte, la veille est un outil indispensable pour anticiper les évolutions, les opportunités et les dangers. En analysant l environnement économique, juridique et concurrentiel de l entreprise, la veille permet d anticiper et d avoir «un coup d avance» sur ses concurrents. Elle consiste à discerner les transformations démographiques, technologiques, juridiques, humaines ou économiques qui sont susceptibles de transformer l activité de l entreprise. «La turbulence de l environnement oblige les entreprises à faire preuve d ouverture sur l extérieur. Les entreprises doivent de plus en plus engager une surveillance active de l environnement et se doter de moyens d écoutes nécessaires à la détection des opportunités et des menaces». a. Les trois problématiques de la veille La veille comprend des problématiques organisationnelle, technique et méthodologique : Organisationnelle Modèle du spécialiste au sein de l entreprise : une personne appelée «chargé de veille, veilleur, documentaliste ou encore consultant» est chargée de réaliser la veille au sein de la société. C est la personne qui collecte, analyse et diffuse la bonne information aux bonnes personnes et aux bons moments. Modèle du service spécialisé : il existe au sein de l entreprise une cellule de veille : un service spécifiquement dédié à la veille composé de consultants qui ont pour mission d analyser, de collecter et de diffuser l information aux décideurs. Méthodologique La veille comprend de nombreuses notions : l aide à la prise de décision, le cycle de renseignement, l importance du réseau, la sécurité de l information. Toutes ces notions sont indispensables quant à la bonne réalisation d une mission de veille. 10

12 Technique La technique comprend les outils de recherche à utiliser pour réaliser la veille, pour analyser, stocker et diffuser l information. Nous pouvons citer comme outils en ligne accessible gratuitement : Google Alertes et Google Reader. Les outils professionnels sont également nombreux : Digimind, Kb Crawl ou Lexis Nexis. Ces derniers permettent d automatiser la recherche de données et de filtrer l information b. Outils de veille 11

13 Exemple d un cas de veille au sein d une entreprise L entreprise Décathlon, qui commercialise des articles de sports et en produits sous ses propres marques, a su mettre en œuvre un dispositif de veille des plus intelligents sur fond d une culture qui mêle la passion du sport et l écoute du client. Lorsqu ils vont travailler sur le campus (siège de l entreprise situé à Lille), les ingénieurs et spécialistes du marketing passent par le magasin, histoire de ne jamais oublier que c est là que tout se joue au dernier ressort. Il leur arrive parfois de rentrer leurs badges et de se fondre dans la foule des clients pour observer. Régulièrement, celui qui est à l origine d un produit tient le stand correspondant afin de rester au contact de l utilisateur et recevoir ses critiques. De même, si la pratique d un sport est demandée aux employés, ce n est pas seulement pour maintenir leur forme mais également pour tester les produits. Enfin, la veille est parfois très élaborée. Ainsi, lorsqu il fut décidé de modifier la position du rayon de sac à dos (présentation par contenances et non par prix ou par marques), des enquêteurs munis de caméras étaient là pour filmer les réactions des clients. MARCON Christian & MOINET Nicolas. L intelligence économique. Paris : Dunod,

14 A retenir 1. La veille n est pas une pratique illégale, l information récoltée par l entreprise est essentiellement de l information blanche (95% de l information disponible). 2. Une entreprise qui veut adopter la veille technologique doit avoir un esprit ouvert et doit être organisée d une manière flexible. Les flux d information et de communication doivent circuler dans l entreprise d une façon transversale. La veille est avant tout un état d esprit et un travail collectif en entreprise. 3. La veille n est pas réservée aux grands groupes. Bien que certains outils professionnels demandent à l heure actuelle des moyens financiers conséquents, les PME PMI peuvent réaliser leur veille elles-mêmes à l aide d outils en ligne ou en faisant appels à des spécialistes. De plus les PME PMI évoluant dans un environnement ultra concurrentiel et de plus en plus instable. Elles doivent se munir de cet outil d aide à la décision. 4. Les outils ne font pas tout. Les outils de recherche et de diffusion de l information facilitent le travail du chargé de veille, grâce à eux ce dernier gagne du temps. En revanche, le veilleur doit garder un regard critique et un esprit d analyse pour filtrer au mieux l information. L important n est pas l outil mais ce qu on en fait. 5. La veille pour la veille n a pas de finalité. Si l information stratégique n est pas transmise au décideur, elle perd son utilité. La mise en place d une veille n est utile que si et seulement si le recueillement de l information sert à une prise d une décision stratégique. La veille repose sur la capacité à transformer les informations en levier d actions (valeur ajoutée de la veille). Aujourd hui, le pouvoir ne se mesure plus par la détention de l information mais par son partage et sa diffusion. 6. Détection des signaux faibles : la veille permet à une entreprise d analyser son environnement dans le but d anticiper les menaces qui pourraient nuire à son développement ou au contraire identifier les éventuelles opportunités qui pourraient favoriser sa croissance. 13

15 Pour aller plus loin Bibliographie DESCHAMPS Christophe, MOINET Nicolas. La boîte à outils de l intelligence économique. Paris : Dunod, pages. MARCON Christian & MOINET Nicolas. L intelligence économique. Paris : Dunod, Fillias, E. et Villeneuve, A. E-réputation: stratégies d influences sur Internet. Paris : Ellipses, FRANCOIS L. (dir.). Business sous influence. Paris : Eyrolles, REVEL C. La gouvernance mondiale a commencé : Acteurs, enjeux, influences Paris : Edition Ellipses, ROUACH Daniel. La veille technologique et l intelligence économique. Paris : PUF, Ressources en ligne ALLOING Camille, ZIMMER Terry CHANTREL Flavien, RAFFESTIN Anne- Laure. Regards croisés sur la veille, DESCHAMPS C. & ICOMTEC, Le livre blanc des méthodes d analyse appliquée à l Intelligence Economique : Intelligence Analysis, ICOMTEC. Quels outils de veille pour demain? idetra. Intelligence économique : Un guide pour débutants et praticiens /documentos/intelligence-economique-guide-integral.pdf JDEY Aref. E-réputation : Livre blanc

16 Références Portail de l Intelligence Economique : Blog de François-Bernard Huyghe : Blog de Christophe Deschamps : Blog d Aref Jdey : Blog de Camille Alloing : Blog de Frédéric Martinet : 15

Dossier d intelligence économique. L e-réputation. Enjeux et méthodes

Dossier d intelligence économique. L e-réputation. Enjeux et méthodes Dossier d intelligence économique L e-réputation Enjeux et méthodes Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE de Poitiers. Composée de 14

Plus en détail

Dossier d intelligence économique. La protection. Comment protéger votre patrimoine informationnel?

Dossier d intelligence économique. La protection. Comment protéger votre patrimoine informationnel? Dossier d intelligence économique La protection Comment protéger votre patrimoine informationnel? Qui sommes-nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique Anticiper au moindre coût

Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique Anticiper au moindre coût Le 05 novembre 2013 Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique LA VEILLE, POURQUOI? 1. Enjeux de la démarche NE PAS PAYER LE COÛT DE L IGNORANCE 2. Intérêts pour

Plus en détail

CMAIS. Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique. L Intelligence au service de l information G I IT E R RA IG E N C E S N N

CMAIS. Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique. L Intelligence au service de l information G I IT E R RA IG E N C E S N N T A TR CO M PA G I Q U G I T LL IT R RA IG C S MD D A T A LY S D I CMAIS Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique L Intelligence au service de l information www.cmais-strat.com

Plus en détail

La veille stratégique, un incontournable outil d aide à la décision

La veille stratégique, un incontournable outil d aide à la décision La veille stratégique, un incontournable outil d aide à la décision 1 Par Clément EMAGA Consultant en innovation & veille prospective Pour parler de veille, nous déclinerons notre expression autour de

Plus en détail

Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle

Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle 1 Préambule Sun Tzu dit: Un général qui s expose sans nécessité, comme le ferait un simple soldat, qui semble chercher les dangers et la

Plus en détail

Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis. 04 avril 2012

Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis. 04 avril 2012 Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis 04 avril 2012 1 Cellule opérationnelle d intelligence économique Les intervenants : Avec le soutien : En partenariat

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I I - Métiers, fonctions et activités visés A. Désignation du métier et des fonctions Expert

Plus en détail

Dossier d intelligence économique. L influence. Comment mettre en place une stratégie d influence?

Dossier d intelligence économique. L influence. Comment mettre en place une stratégie d influence? Dossier d intelligence économique L influence Comment mettre en place une stratégie d influence? Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE

Plus en détail

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 DOSSIER VEILLE SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique - Introduction à la veille - Guide du routard Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 SOMMAIRE I - Définition et objectifs de la «veille»

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information Veille concurrentielle : Surveillez votre marché et vos concurrents grâce à Internet Jeudi 16 février 2012 En partenariat avec Avec le soutien Le dispositif Performance PME TIC? Cette

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS Christophe GINESY - Cyril PEREIRA PLAN GENERAL I INTRODUCTION Définition : veille, IE, recherches d information II NOTRE APPROCHE Constats, retours d expérience

Plus en détail

La démarche d intelligence économique

La démarche d intelligence économique PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ECONOMIQUE MARINA SAUZET CONSULTANTE

Plus en détail

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Haute école de gestion de Genève Geneva School of Business Administration Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Master of Advanced Studies Diploma of Advanced Studies Certificate

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Résultats de l étude de marché

Résultats de l étude de marché Résultats de l étude de marché Résultats présentés le 30 septembre 2008 à l occasion du premier petit déjeuner Epsilon Consulting 1. Description du contexte : L Hygiène, la Sécurité et l Environnement

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

Réalisation d un produit de veille concurrentielle. Jérôme Chevreul

Réalisation d un produit de veille concurrentielle. Jérôme Chevreul Réalisation d un produit de veille concurrentielle Jérôme Chevreul 1 Sommaire Pourquoi ce produit?...2 Collecte de l information..2 Quels sont les sites à surveiller?...3 Données à surveiller..4 De la

Plus en détail

Le concept inédit de formation sur-mesure

Le concept inédit de formation sur-mesure Le concept inédit de formation sur-mesure Les formations innovantes Allor permettent aux cadres, managers et dirigeants d optimiser leur efficacité professionnelle (Organisation, communication, etc.) et

Plus en détail

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012 Journée Innovation Nutritionnelle 9 mai 2012 1 Qui sommes-nous? Association Régionale pour le Développement des Industries Alimentaires d Aquitaine Organisation professionnelle représentative des industries

Plus en détail

Automatiser sa veille sur Internet

Automatiser sa veille sur Internet Par Julien Flandrois, Directeur Commercial chez KB CRAWL SAS, éditeur français d outils de veille et d intelligence économique sur Internet depuis 1995. Pourquoi automatiser sa veille sur Internet? La

Plus en détail

votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe EPAILLARD

votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe EPAILLARD Intelligence Économique CCI de Saumur : mode - 29 avril d emploi 2006 L intelligence Intelligence économique économique au cœur : de votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe

Plus en détail

La mise en place d une cellule de veille

La mise en place d une cellule de veille La mise en place d une cellule de veille Floriane Giovannini IST - Antony 24 ème Rencontres OMER Lyon, les 29-30 mars 2007 Plan de la présentation Introduction à la veille Une cellule de veille : - Pourquoi?

Plus en détail

Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle

Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle Intervenants : Mardi 5 septembre 2006 Séance 14h00 15h30 Janin AUDAS, EC,CAC, Arezki

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012 GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE Juin 2012 PIPELINE DE L INNOVATION Limiter aux secteurs économiques non européens Droits de PI Industrie pays tiers $ Breveter avant Publications Coopération

Plus en détail

René Duringer. www.smartfutur.fr

René Duringer. www.smartfutur.fr La Veille Stratégique René Duringer www.smartfutur.fr Néo-Économie mondiale sans couture = guerre économique ouverte Compétition mondiale : low cost + déflation + agressivité facteur prix (cf. Chine) Des

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management des organisations», IAE de Bordeaux, Université Montesquieu

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique CMAIS - L intelligence au service de l informa on Veille Conseil Stratégie E-Réputaon Communicaon Geson des risques www.cmais-strat.com

Plus en détail

Veille stratégique et Intelligence économique

Veille stratégique et Intelligence économique Veille stratégique et Intelligence économique Pour les professionnels du domaine de l information et de la communication, les deux concepts se confondent, tandis que pour d autres l «intelligence économique»

Plus en détail

VOTRE OFFRE immédiatement sur le terrain avec

VOTRE OFFRE immédiatement sur le terrain avec VOTRE OFFRE immédiatement sur le terrain avec Accélérez votre business SANS INVESTISSEME Efficacité Energétique : une offre industrielle de PME à PME CONSTAT dans le secteur industriel : Nouvelle APPROCHE

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY Online Intelligence Solutions NEXITY développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY CASE STUDY INTRODUCTION Client Industrie Immobilier

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2011 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Gestion de la relation avec la clientèle 1 Recherche de clientèle et contact - Organisation de la prospection et prospection clientèle - Détection,

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES //

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES // SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet Les clés pour définir, piloter et communiquer votre portefeuille de projets 22 septembre 2015

Plus en détail

Optimiser ses pratiques de veille avec Digimind. Journée Juriconnexion «Veille juridique : un atout stratégique» 25 novembre 2014

Optimiser ses pratiques de veille avec Digimind. Journée Juriconnexion «Veille juridique : un atout stratégique» 25 novembre 2014 Optimiser ses pratiques de veille avec Digimind Journée Juriconnexion «Veille juridique : un atout stratégique» 25 novembre 2014 12/12/2013 SHAREPOINT integration avec Digimind 1 Agenda 1. Digimind en

Plus en détail

Les associés. Ensemble, libérons votre potentiel croissance. Une implication sur-mesure. Angéline Lunel. François Berthault.

Les associés. Ensemble, libérons votre potentiel croissance. Une implication sur-mesure. Angéline Lunel. François Berthault. www.quadrinnov.com Ensemble, libérons votre potentiel croissance La pérennité d une entreprise dépend notamment de sa capacité à innover, élément indispensable pour se développer - ou simplement pour continuer

Plus en détail

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0 Des données fiables pour de meilleurs résultats Les entreprises génèrent et collectent chaque jour une multitude de données : informations sur les comptes,

Plus en détail

Nous allons beaucoup plus loin qu une agence de communication

Nous allons beaucoup plus loin qu une agence de communication Nous allons beaucoup plus loin qu une agence de communication MARKETING COMMUNICATION WEB MARKETING Strategie commerciale / marketing et plan d actions Creation d outils d aide a la vente Organisation

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Titre du projet «Appui à la mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

FORMATION CONSEIL. La formation créative. L intelligence collective

FORMATION CONSEIL. La formation créative. L intelligence collective La formation créative CONSEIL FORMATION L intelligence collective formation Partenaire des Centres de formation, des Ecoles, des Universités et des Entreprises Alliance Formation propose Des solutions

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Réalisée quotidiennement par la CCI de Quimper Cornouaille, la revue de presse a pour objectif de présenter l essentiel de l actualité économique

Plus en détail

Méthode d évaluation des outils de veille

Méthode d évaluation des outils de veille Méthode d évaluation des outils de veille Cette présentation a été réalisée pour l Echangeur PME Paris Ile de France, structure géré par la CCIP (Chambre de Commerce et d Industrie de Paris) Conférence

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Plan 1. Pourquoi l intelligence économique? 2. Intelligence économique pour innover et valoriser 3. Comment

Plus en détail

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Au niveau national comme au niveau régional, les partenaires sociaux ont la capacité de fixer les orientations qui seront mises en

Plus en détail

La veille informationnelle

La veille informationnelle La veille informationnelle Qu est-ce que c est? 1 Plan 1 Définition et objectifs 2 Exemples de veilles 3 Étapes de la veille 4 Éviter les écueils 5 Méthodes de veille 2 1 Définition et Objectifs «Activité

Plus en détail

Les factures fournisseurs électroniques. 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables

Les factures fournisseurs électroniques. 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables Les factures fournisseurs électroniques 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables Les factures fournisseurs électroniques La dématérialisation des échanges des flux administratifs liés à l exploitation

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

au sommet! La Relation Client... DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 CONTACT PRESSE...

au sommet! La Relation Client... DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 CONTACT PRESSE... DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 La Relation Client... au sommet! CONTACT PRESSE... Chantal Bacha chantal.bacha@ +33 (0)1 75 60 38 34 www. SOMMAIRE I. PRÉAMBULE... Alain Bouveret, Vice-Président d ELOQUANT

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

A l heure européenne, la relation client-expert évolue : Internet sera-t-il l outil de vos nouvelles prestations? Giocco

A l heure européenne, la relation client-expert évolue : Internet sera-t-il l outil de vos nouvelles prestations? Giocco A l heure européenne, la relation client-expert évolue : Internet sera-t-il l outil de vos nouvelles prestations? Giocco A l heure européenne, la relation client évolue : outil Internet et nouvelles prestations

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens. Facturation, production, gestion de stocks, ressources humaines,

Plus en détail

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR Les solutions pour entreprendre Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR SOMMAIRE 3 INITIER VOTRE PROJET > Démarrer votre projet

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE COURRIER DU GROUPE LA POSTE? Alix LEGRAND ESG MANAGEMENT

Plus en détail

SMALL DATA DANS LA VEILLE

SMALL DATA DANS LA VEILLE SMALL DATA DANS LA VEILLE Collecte et valorisation de l information stratégique dans l entreprise OCP El Jadida 25 Septembre 2014 25 Septembre 2014 OCP - El Jadida 2 Ordre du jour Définitions Etat de la

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

L anticipation au service de l aide à la décision

L anticipation au service de l aide à la décision L anticipation au service de l aide à la décision Jean-Louis TERTIAN Adjoint du Coordonnateur ministériel à l intelligence économique Service de Coordination à l Intelligence Economique 2 octobre 2014

Plus en détail

AUTODIAGNOSTIC. en ligne sur www.experts-comptables.fr

AUTODIAGNOSTIC. en ligne sur www.experts-comptables.fr AUTODIAGNOSTIC INTELLIGENCE économique en ligne sur www.experts-comptables.fr VEILLE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivez-vous régulièrement : L environnement économique du secteur d activité de votre entreprise?

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

CARNIEL. Monsieur Gabriele LONGO Président Directeur Général 04.96.20.75.01 - glongo@carniel.net

CARNIEL. Monsieur Gabriele LONGO Président Directeur Général 04.96.20.75.01 - glongo@carniel.net DOSSIER DE PRESSE CARNIEL A C T I V A T E U R D E R E L A T I O N C L I E N T Monsieur Gabriele LONGO Président Directeur Général 04.96.20.75.01 - glongo@carniel.net MARSEILLE - 30 COURS LIEUTAUD - 13001

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 LES ENTREPRISES DE dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 Contact presse CCI de Lyon Aurélie Husson 04 72 40 58 39 husson@lyon.cci.fr SOMMAIRE LES ENTREPRISES DE Intelligence économique : le constat Un levier

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen Virginie Bilet Valérie Guerrin Miguel Liottier Collection dirigée par Xavier Durand Réussir le DSCG 5 Management des systèmes d information L essentiel à connaître pour réussir 36 exercices corrigés type

Plus en détail

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE SÉMINAIRES THÉMATIQUES // LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE Nouvelle donne pour les coopératives agricoles et agroalimentaires? 2 juin 2015 24 septembre 2015 paris 2 E OBJECTIFS >

Plus en détail

La veille. Plan. Problématique Définition La veille en question: Conclusion 29/11/2010. Pour qui? Pourquoi? Comment? Avec qui? Combien?

La veille. Plan. Problématique Définition La veille en question: Conclusion 29/11/2010. Pour qui? Pourquoi? Comment? Avec qui? Combien? La veille Anass EL HADDADI Plan Problématique Définition La veille en question: Pour qui? Pourquoi? Comment? Avec qui? Combien? Conclusion 2 Anass EL HADDADI - haddadi@irit.fr 1 Problématique - Le contexte

Plus en détail

Affaires générales Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 165

Affaires générales Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 165 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 165 COORDONNATEUR D ADMINISTRATION GÉNÉRALE Code : ADM01 Coordonnateur d administration générale FPEADM01 Il organise, coordonne et supervise le

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Offre de Formations Licences professionnelles. IUT Avignon

Offre de Formations Licences professionnelles. IUT Avignon Offre de Formations Licences professionnelles IUT Avignon SOMMAIRE La licence professionnelle p 3 Licence professionnelle Banque Conseiller Clientèle Particulier p 4 Licence professionnelle Management

Plus en détail

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU WORK SWEET WORK* * * TRAVAILLEZ DÉTENDU ÉDITION DE PROGICIELS GPAO - PILOTAGE DE LA PRODUCTION - CONTRÔLE QUALITÉ MODÉLISATION ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS ÉDITO Innovation et réalités Au-delà de la

Plus en détail