Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015"

Transcription

1 Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015

2 Les atouts clairement identifiés de Maroc SA Un quadriptyque comme socle de souveraineté informationnelle: GSSI Géographie Sécurité Stabilité Infrastructures Le pays est placé à la croisée des mondes : Nord/Sud et Est/Ouest Il peut organiser un dialogue tridimensionnel : Afrique, Europe et Amériques Il est la porte d entrée au marché du grand nord ouest africain, avec ses 800 millions de consommateurs et son trillion de PIB projeté Le pays jouit de la sécurité physique dans une région volatile, il dispose en outre de la sécurité monarchique dans la transmission du pouvoir Il a été préservé de la prolifération du terrorisme islamiste grâce à la combinaison de l «islam du milieu» et d une approche sécuritaire préventive La sécurité juridique et des investissements est aux standards internationaux Forte stabilité institutionnelle Solidité des fondamentaux macro-économiques Croissance économique soutenue & stable avec près de 5% par an Chômage à moins de 10% de la population active Croissance régulière des FDI, autour de 1M par an hors investissements exceptionnels Réseau autoroutier de premier plan 17 aéroports internationaux Réseaux IT de premier plan qui en font le second pays le plus connecté d Afrique et le mieux outillé en télécoms du continent Ouverture sur la Méditerranée et profondeur de marché sur l'afrique grâce au port de Tanger Méditerranée

3 Les contraintes structurelles de Maroc SA 4 atavismes qui bloquent le passage au palier supérieur en matière d influence commerciale Message Canaux Eclatement Exécution médiocre Présence faible Evaluation absente Des acteurs aux budgets sanctuarisés qui refusent le cobranding Des institutions qui refusent de coopérer entre elles Des actions clairement tournées vers la promotion des dirigeants Un ciblage dans la zone de confort auprès des mêmes canaux Une réactivité faible Une incapacité à formuler de la pensée stratégique ou conceptuelle Une barrièrelinguistiquequi empêche lereach-out Certains prennent les choses en main à titre individuel Ils occupent les agoras internationales à titre «personnel». Leur crédit ne se transpose pas Dépourvue de leadership, l'influence de Maroc SA ne peut être évaluée Fort attachement au quantitatif Manque de monitoring et de veille Empêche d atteindre la taille critique pour toucher les prescripteurs La vision et l ambition ne trouvent pas de traduction opérationnelle sur le terrain Emergence de loups solitaires, absence de pérennité Des biais empêchent une évaluation sereine

4 Ressources mises à profit Le Maroc a augmenté sensiblement ses ressources visant la promotion des exportations et des investissements 72 Le budget de l Agence Marocaine de Développement des Investissements est de 72 millions de dirhams 176 Maroc Export compte 80 salariés et l AMDI compte 96 salariés 6 L AMDI dispose de 6 bureaux à travers le monde. Il est prévu que Maroc Export aie des relais à l international. Cette disposition n est pas encore opérationnelle 0,001% Le budget annuel marocain réservé à la promotion des exportations représente 0,001% du montant des exportations annuelles (en prenant en considération le budget de Maroc Export seulement) 335 Maroc Export et l AMDI ont organisé 335 activités promotionnelles en 2013 au Maroc et à l étranger (y compris les rencontres B2B) 260 Le budget d investissement de Maroc Export est de 260 millions de dirhams. Il provient principalement de la taxe parafiscale à l importation. L augmentation du budget fait suite au lancement de la stratégie Maroc Export Plus en 2009 Source : Projet de Loi de Finances 2014

5 Les ressources mises à profit - CEPEX Le CEPEX alloue ses moyens de manière optimale pour aider les entreprises tunisiennes dans leur développement à l international 102 Le CEPEX est membre d un réseau mondial de 102 «Trade Points» afin d en faire profiter les exportateurs tunisiens (World Trade Point Federation). Il donne notamment l accès à une base de données d opportunités d affaires 11 Le nombre de bureaux propres ou en partenariat avec les Chambres de Commerce et d Industrie de CEPEX en Tunisie 9 Le nombre de pays où se trouvent des antennes du CEPEX; soit 10 antennes sur 3 continents. 60% Utilisation de 60% du budget pour 3 / 4 secteurs cibles. Les secteurs cibles sont identifiés sur la base de l intelligence développée sur le terrain et retransmise à l agence nationale par ses réseaux étrangers (électroniques / mécaniques, textile, services - TIC) 40% 30 à 50% du budget de promotion est concentré sur 3 à 4 marchés clés en utilisant les traités régionaux conclus par la Tunisie (France, Italie, Allemagne,...) 75% CEPEX investit tous son budget de promotion dans les salons et missions commerciales à l étranger. 75% des missions commerciales organisées par CEPEX se tiennent en 2 temps : dans le pays ciblé puis en Tunisie (invitation des importateurs potentiels) Sources : CEPEX, analyse GIP

6 Ressources mises à profit Un réseau de bureaux déployé dans le monde qui collecte l information sur le terrain 40M 34 La quasi totalité du budget de MATRADE est financée par le gouvernement. Le président directeur général a le pouvoir exécutif et s appuit sur un large réseau international et sur les programmes sectoriels de promotion mis en place par les associations d entreprises locales pour maximiser l impact de ses activités 60% 60% du budget de MATRADE est alloué aux activités de promotion Les salons représentent le type d activités le plus largement utilisé MATRADE possède 34 bureaux dans le monde, chacun responsable des activités de promotion dans trois à quatre pays par région 450 Matrade a 450 employés. 150 sont basés à l étranger 24 L autorité Malaisienne pour le Développement des Investissements (MIDA) possèdent 24 antennes dans le monde essentiellement en Asie et en Europe de l Ouest Source: MATRADE/ MIDA

7 Ressources mises à profit Un réseau d antennes déployé dans le monde qui collecte l information sur le terrain 215M 55 Le nouveau montant alloué au Fonds de Développement des Exportations (EDF). L EDF a été crée en 2002 pour alléger les charges des exportateurs en remboursant 10% des dépenses engagées 40% La réduction du budget alloué au Fonds de Développement des Exportations (EDF) par le gouvernement en Juillet 2013 Le Service Commercial Egyptien (ECS), sous la tutelle du Ministère du Commerce dispose de représentations dans 49 pays ayant un intérêt stratégique pour l économie égyptienne 115 A l étranger, agents commerciaux étrangers et personnel de soutien technique en poste dans 68 ambassades 50 En Egypte, agents, en plus des 115 à l étranger, coordonnent l information au Quartier Général au sein du Ministère du Commerce Source: ECS/ MFTI

8 Maroc- Afrique : des besoins en IE prégnants Trois axes cohérent pour renforcer son positionnement concurrentiel La nouvelle vision de l IE en 3 axes de développement majeurs Balayer le spectre hors réseaux sociaux et en extraire l ADN utile 1 A travers un bulletin compact mais exhaustif, qui couvre l ensemble des zones potentiellement anxiogènes, l exportateur se mettra en position de quantifier, d analyser et de disséquer les composantes déterminants son image sur Internet. Consolider sa position en anticipant les attaques Grâce à un repérage et une analyse des signaux faibles, l institution sera en mesure de déterminer les attaques potentielles, leurs émetteurs, ainsi que les risques encourus. 2 Permettre au Top Management de formuler les contre-mesures Cette connaissance de son environnement cognitif permettra à l institution d être proactive et de préparer la contre-narration là où cela est nécessaire. 3

9 L Intelligence Economique (IE) et la veille stratégique Positionnement sur le volet veille image hors réseaux sociaux Veille presse web nationale, régionale et internationale (sources normées) Veille image pure players arabophones (sources non normées et volatiles ) WEB PRESSE ECRITE Orienter la surveillance sur les axes de veille sratégiques Veille concurrentielle Marchés étrangers Stratégie des concurrents Opportunités et menaces Veille juridique et règlementaire Menaces sur le management Citations d employés Veille image/ réputation Web Blogs Forums (Hors réseaux sociaux)

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique CMAIS - L intelligence au service de l informa on Veille Conseil Stratégie E-Réputaon Communicaon Geson des risques www.cmais-strat.com

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

Asset Management. A Commitment to Excellence

Asset Management. A Commitment to Excellence Asset Management A Commitment to Excellence L ambition que nous poursuivons et que nous partageons avec nos partenaires et clients s enracine profondément dans la culture d un groupe qui met l excellence

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

STRATEGIES INTERNET INTRODUCTION AUX. Vers une approche globale de la présence sur Internet

STRATEGIES INTERNET INTRODUCTION AUX. Vers une approche globale de la présence sur Internet INTRODUCTION AUX STRATEGIES INTERNET Vers une approche globale de la présence sur Internet 2008 Philippe FLOC H Strategic Consulting Tous droits réservés Introduction aux Strategies Internet 22/02/2008

Plus en détail

Casablanca finance city

Casablanca finance city Casablanca finance city Introduction : Aujourd hui les pays en vois de développement ont libéralisé leurs économies et ils ont mis en place un ensemble de mesures attractives pour attirer les investisseurs

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES www.oc.gov.ma 2007 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source. 1 TABLE

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MediCapital Bank Acteur de Référence en Afrique Dans un contexte économique pourtant difficile, Medi- Capital Bank (MCB) a démontré sa capacité à générer du chiffre

Plus en détail

Content & Document Management IDC Conference 2007

Content & Document Management IDC Conference 2007 Content & Document Management IDC Conference 2007 L enjeu de l information non structurée pour l entreprise Cas SCOR : L Intelligence Economique, levier de compétitivité Régis Delayat SCOR, DSI Groupe

Plus en détail

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma Notre but? vous faire atteindre le votre www.capitalconsulting.ma Nous accompagnons votre succès Anticiper le changement, s adapter aux évolutions de l environnement économique et social, créer des opportunités

Plus en détail

Investir au Maroc : opportunités d investissement

Investir au Maroc : opportunités d investissement Investir au Maroc : opportunités d investissement MOHAMMED AMRABT Directeur France Agence Marocaine de Développement des Investissements Paris, 07 Mars. 2012 Royaume du Maroc Sommaire LOGO 1. Proximité

Plus en détail

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne Expert - Coordonnateur du FAMEX Maison de l exportateur Tunis le 11 Janvier 2012 AGENDA 1. Les Etats-Unis : Des faits, des chiffres et des tendances

Plus en détail

Management de la sécurité des technologies de l information

Management de la sécurité des technologies de l information Question 1 : Identifiez les causes d expansion de la cybercriminalité Internet est un facteur de performance pour le monde criminel. Par sa nature même et ses caractéristiques, le monde virtuel procure

Plus en détail

اململكة املغربية. Royaume du Maroc واالستثمار واالقتصاد الرقمي

اململكة املغربية. Royaume du Maroc واالستثمار واالقتصاد الرقمي Royaume du Maroc Ministère délégué auprès du Ministre de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique, Chargé du Commerce Extérieur اململكة املغربية الوزارة املنتدبة لدى وزير

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES À seulement 15km de l Europe et à 3h de vol des grandes capitales européennes Véritable carrefour d échanges économiques et culturels entre l Europe, le Moyen Orient

Plus en détail

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Allocution de Monsieur Abdellatif JOUAHRI Gouverneur de Bank Al-Maghrib Messieurs les Secrétaires Généraux, Messieurs

Plus en détail

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL international business experts APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL OUTILS ET CLÉS DE SUCCÈS Par Jalal Benbrahim, MD - Wink Consulting OBJECTIF DU SÉMINAIRE Partager les éléments à prendre

Plus en détail

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Plusieurs tentatives visant la mise à niveau et la refonte du secteur des assurances en Tunisie ont déjà

Plus en détail

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES À seulement 15km de l Europe et à 3h de vol des grandes capitales européennes Véritable carrefour d échanges économiques et culturels entre l Europe, le Moyen Orient

Plus en détail

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services t Puteaux, le 28 juin 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE La naissance de BNP Paribas Rental Solutions renforce l offre de location longue durée avec services de BNP Paribas La location avec service d équipements

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Casablanca, Avril 2015

Casablanca, Avril 2015 titolo PARTENARIAT ITALIE-MAROC POUR LA PROMOTION DES ENTREPRISES Presma, avec siège au Maroc, et Soluzione Group, avec siège en Italie, ensemble pour créer une liaison entre les deux Pays pour soutenir

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN)

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) Cité de la démocratie,libreville du 01 au 04 Décembre 2006 28/04/2006 eme II EDITION «Une rencontre pour la promotion des partenariats

Plus en détail

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Royaume du Maroc Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** 3 ème Conférence internationale sur le financement du développement --------- Communication de Monsieur Amadou BA, Ministre de l Economie, des

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France Intervenants : Régis BIZIEN, EC et CAC Cabinet MBV, Paris Christophe BERNARD, Consultant NSG Phase 2 Brice BLAZY, Directeur

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

Agence Marocaine de Développement des Investissements

Agence Marocaine de Développement des Investissements Agence Marocaine de Développement des Investissements La mission de contrôle de la gestion de l Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI) a porté essentiellement sur le cœur du métier

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Autumn Conference Cheuvreux

CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Autumn Conference Cheuvreux CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Directeur général Autumn Conference Cheuvreux 24 Septembre 2008 1 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

1. En ces premiers jours de printemps, je suis très heureux de vous accueillir, avec ce "clin d'œil" au futur.

1. En ces premiers jours de printemps, je suis très heureux de vous accueillir, avec ce clin d'œil au futur. PRESENTATION DES PERFORMANCES ANNUELLES DU GROUPE BMCE BANK RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LA PRESSE AUDITORIUM, LUNDI 23 MARS 2015 Allocution du Président Othman BENJELLOUN Merci "NAO de la BMCE Bank".

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC.

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC. AFEM: Association des femmes chefs d entreprise du Maroc, est une association indépendante créée le 28 septembre 2000 afin d offrir aux femmes Chefs d entreprises un cadre leur permettant de: : - contribuer

Plus en détail

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises NOVEMBRE 2013 Dossier de presse Société Générale, COMMUNIQUÉ DE PRESSE Casablanca, le 21 novembre 2013 Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale présente un positionnement unique, qui

Plus en détail

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

Intelligence Economique et Innovation

Intelligence Economique et Innovation Intelligence Economique et Innovation Caroline Mothe Professeur des Universités IAE Savoie Mont-Blanc Sommaire 1. Constats 2. Le concept 3. Le paradoxe 4. Zoom sur Echelon et Frenchelon 5. Vision du marché

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

Solutions d ingénierie de la performance et du risque

Solutions d ingénierie de la performance et du risque Solutions d ingénierie de la performance et du risque Une expertise de premier ordre au service des investisseurs institutionnels et de leurs gestionnaires COMPRENDRE et expliquer votre performance Vous

Plus en détail

Fibre optique: Etat des lieux & perspectives. Orange Tunisie

Fibre optique: Etat des lieux & perspectives. Orange Tunisie Fibre optique: Etat des lieux & perspectives Orange Tunisie Septembre 2014 Agenda 1 Etat des lieux dans le monde & Footprint Orange 2 Best Practices Programmes Nationaux HD/THD & stratégies des opérateurs

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

E-Commerce en Afrique du Nord

E-Commerce en Afrique du Nord ECommerce en Afrique du Nord Etat des lieux et recommandations Mustapha Mezghani Consultant Rabat 46 avril 26 1 Plan Echanges commerciaux entre les pays d Afrique du Nord Comment les TICs peuvent dynamiser

Plus en détail

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Évaluation sur la base du Small Business Act pour l Europe Tunis, 10 Septembre 2014 Ordre du jour 1. Introduction et objectifs 2. Méthodologie

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014 Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014 Département Filière Vins Multisectoriel Languedoc-Roussillon issues : Des domaines d activités stratégiques identifiés par la 3S dans la

Plus en détail

L Implantation Opérationnelle au Maroc. Club des Exportateurs, 13/06/2013

L Implantation Opérationnelle au Maroc. Club des Exportateurs, 13/06/2013 Jérémie CHAUVET Directeur commercial Rhône Alpes chez ERAI depuis novembre 2012 2008-2012:Directeur d implantation ERAI INDE 2007-2008: Attaché sectoriel UBIFRANCE INDE 2006-2007: Chargé d affaires ERAI

Plus en détail

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 PROGRAMME MARDI 2 JUIN INAUGURATION OFFICIELLE Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre Vernissage de l exposition internationale de photographies KFD 2015 MERCREDI 3 JUIN

Plus en détail

Supervision des banques marocaines panafricaines

Supervision des banques marocaines panafricaines Supervision des banques marocaines panafricaines Mme Hiba ZAHOUI, Directeur Adjoint de la Supervision Bancaire Conférence Banque de France FERDI : Réussir l intégration financière en Afrique - 27 Mai 2014

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT Développement du numérique DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX SOCIETAUX, DE CROISSANCE ET D EMPLOI SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

Entretiens Louis le Grand. 30 et 31 août 2007

Entretiens Louis le Grand. 30 et 31 août 2007 Entretiens Louis le Grand 30 et 31 août 2007 Étude de cas Orange- FT Alexandre Pébereau Thierry Dubly Entretiens Louis le Grand 30 et 31 août 2007 2 Entretiens Louis le Grand 2007 étude de cas Orange-FT

Plus en détail

Maroc Bibliométrie numéro 9

Maroc Bibliométrie numéro 9 Maroc Bibliométrie numéro 9 année 2013 CNRST IMIST Institut Marocain de l Information Scientifique et Technique éditorial a Recherche et Développement (R&D) au service du phosphate marocain e développement

Plus en détail

Sommaire INVESTIR AU MAROC

Sommaire INVESTIR AU MAROC INVESTIR AU MAROC Sommaire Profil du pays 3 Économie du Maroc 3 Infrastructures 4 Axes de développement majeurs du Maroc 6 Avantages comparatifs du Maroc 6 Attractivité des investissement Directs Etrangers

Plus en détail

PRESENTATION DU CABINET

PRESENTATION DU CABINET IMPACT AFRICA CONSULTING L EXPERTISE AFRICAINE AU SERVICE DE VOS AMBITIONS CABINET DE CONSEIL BASE AU SENEGAL PRESENTATION DU CABINET Juillet 2014 Impact Africa Consulting S.A.R.L au capital de 1.000.000

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Rapport d activité du 1 er semestre 2013. Octobre 2013

Rapport d activité du 1 er semestre 2013. Octobre 2013 Rapport d activité du 1 er semestre 2013 Octobre 2013 Astellia PROFIL 2 Depuis plus de 13 ans Un pure player du monitoring et de l optimisation des réseaux 2G, 3G, 4G Un pionnier dans la gestion de l expérience

Plus en détail

Sommaire INVESTIR AU MAROC

Sommaire INVESTIR AU MAROC INVESTIR AU MAROC Sommaire Profil du pays 3 Économie du Maroc 3 Infrastructures 4 Axes de développement majeurs du Maroc 6 Avantages comparatifs du Maroc 6 Incitations pour les investisseurs étrangers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO COMMUNIQUE DE PRESSE Casablanca, le 4 juin 2014 SO HIT, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX

Plus en détail

ETUDE AFRIQUE AUPRES DU RESEAU BPIFRANCE EXCELLENCE

ETUDE AFRIQUE AUPRES DU RESEAU BPIFRANCE EXCELLENCE NOTE INTERNE DIRECTION DE L INTERNATIONAL ET DE L UNIVERSITE POLE AFRIQUE ET MEDITERRANEE DECEMBRE 2014 ETUDE AFRIQUE AUPRES DU RESEAU BPIFRANCE EXCELLENCE Bpifrance accompagne le développement des entreprises

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne au Canada, SALON AMERICANA - Montréal 17-18 -19 mars 2015 Présentation du salon : Le salon AMERICANA

Plus en détail

Cloud Computing dans le secteur de l Assurance

Cloud Computing dans le secteur de l Assurance Cloud Computing dans le secteur de l Assurance AG FANAF Ouagadougou Février 2014 Agenda Le Cloud Computing C'est quoi? Adoption du Cloud Computing en assurance Exemples d initiatives «Cloud Computing»

Plus en détail

L externalisation réglementée

L externalisation réglementée L externalisation réglementée SOMMAIRE 3 LA PLACE FINANCIÈRE LUXEMBOURGEOISE 4 L EXTERNALISATION DANS LE SECTEUR FINANCIER 5 LE STATUT DE PSF DE SUPPORT 7 L OFFRE DE SERVICES 9 POURQUOI TRAVAILLER AVEC

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

Projet financé par l UE

Projet financé par l UE Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les registres d état civil, «Améliorer les systèmes d état civil et lutter contre la fraude documentaire» Varsovie,(Pologne),9mai

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DEPARTEMENT DE LA PECHE MARITIME. Marketing Institutionnel des Produits de la Mer

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DEPARTEMENT DE LA PECHE MARITIME. Marketing Institutionnel des Produits de la Mer APPEL A MANIFESTATION D INTERET N AMI / MKT.VI.B1&B2 / BISFE / 2015 ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DEPARTEMENT DE LA PECHE MARITIME Marketing Institutionnel des Produits

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

Les accords entre le Maroc et l UE Effectué par : Adil EL ACHARI Lausane INDOULI Yassir BENBOUZID Plan: Introduction I. Historique II. Accord de libre échange entre Maroc et UE 1. Présentation 2. Opportunité

Plus en détail

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc Ahmed LOTFI Directeur du Cabinet de conseils LA-SKILLS sarl au Casablanca, 17 septembre 2015 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Bilans 2012 des IDE en. Focus sur les investissements t européens au Liban. www.anima.coop. 27 janvier 2014, Marseille Manal Tabet

Bilans 2012 des IDE en. Focus sur les investissements t européens au Liban. www.anima.coop. 27 janvier 2014, Marseille Manal Tabet Bilans 2012 des IDE en Méditerranée é en 2012 Focus sur les investissements t européens au Liban 27 janvier 2014, Marseille Manal Tabet www.anima.coop Observatoire des Investissements et Partenariats en

Plus en détail

SOMMAIRE. Assurances Salim

SOMMAIRE. Assurances Salim SOMMAIRE 1- Le secteur des assurances en Tunisie 2- Présentation de la socièté «ASSURANCES SALIM» 3- Stratégie de développement et perspectives d avenir 4- Evaluation 5 -Caractéristiques de l offre Assurances

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Le mobile en masse: L éveil du marché marocain

Le mobile en masse: L éveil du marché marocain Le mobile en masse: L éveil du marché marocain Enjeux et perspectives de la libéralisation Casablanca, le 24 février 2005 Lara Srivastava Note: Unité des Stratégies et Politiques Union Internationale des

Plus en détail

Solutions d archivage d e-mails Gamme FileNet Software Capitalisez pleinement sur vos investissements existants en matière de gestion des e-mails

Solutions d archivage d e-mails Gamme FileNet Software Capitalisez pleinement sur vos investissements existants en matière de gestion des e-mails Minimisation des risques liés aux e-mails, conformité et reconnaissance Solutions d archivage d e-mails Gamme FileNet Software Capitalisez pleinement sur vos investissements existants en matière de gestion

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

Royaume du Maroc ETUDES DEPF. Direction des Etudes et des Prévisions Financières. Compétitivité des exportations marocaines : quel bilan?

Royaume du Maroc ETUDES DEPF. Direction des Etudes et des Prévisions Financières. Compétitivité des exportations marocaines : quel bilan? ETUDES DEPF Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Compétitivité des exportations marocaines : quel bilan? mai 2013 Sommaire INTRODUCTION... 3 1. PERFORMANCE GLOBALE DES EXPORTATIONS

Plus en détail

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Conseil National du Commerce Extérieur La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Anticiper Partager Agir 2000 www.cnce.org.ma Sommaire INTRODUCTION 1. LE NOUVEAU CONTEXTE

Plus en détail

Centre d etudes. strategiques de l Afrique. E t a b l i r d e s p a r t e n a r i a t s p o u r l a v e n i r d e l A f r i q u e

Centre d etudes. strategiques de l Afrique. E t a b l i r d e s p a r t e n a r i a t s p o u r l a v e n i r d e l A f r i q u e Centre d etudes strategiques de l Afrique E t a b l i r d e s p a r t e n a r i a t s p o u r l a v e n i r d e l A f r i q u e Séminaire pour hauts responsables - Lisbonne, Portugal Le premier événement

Plus en détail

Comment mieux comprendre la communication financière?

Comment mieux comprendre la communication financière? Comment mieux comprendre la communication financière? AXA Group Solutions Web Shared Services/Digital Studio - Novembre 2012 Focus sur l Investor Day Contacts: Communication interne Groupe : comint@axa.com

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT

CAPITAL INVESTISSEMENT Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion CAPITAL INVESTISSEMENT FINANCEMENT DE PROJETS DE CREATION D ENTREPRISE AU MAROC Paris 23 mai 2006 Amine Benhalima Le Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion, une institution

Plus en détail

Forum Agropur Coopératives agricoles : Renforcer la compétitivité et saisir les nouvelles opportunités

Forum Agropur Coopératives agricoles : Renforcer la compétitivité et saisir les nouvelles opportunités www.pwc.com Forum Agropur Coopératives agricoles : Renforcer la compétitivité et saisir les nouvelles opportunités Un modèle fortement développé en Europe Nombre de coopératives du Top 50 par région 38

Plus en détail

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 18 juin 2008 Session ministérielle OCDE 2008 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 5 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

Transformation Digitale

Transformation Digitale Transformation Digitale Rendez-vous de l'assurance Mehdi Tazi, Saham Assurance Casablanca, Avril 2015 Fondamentaux Le Maroc connaît une forte progression du Digital grâce à l'essor des équipements technologiques

Plus en détail